«Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 17:45

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Hm... Je te dirais en toute honnêteté le dessin, la peinture. Ça m'a permit de passer à travers de plus j'en ai plein dans mon garde-robe... J'en ai offert un à mon petit ami, la nuit de notre première rencontre, notre premier baiser, juste ici sous les étoiles. Et j'ai donné une autre des mes peintures qu'il a surement accrocher quelque part chez lui. On a tous quelque chose qui nous libère de notre mal-être, quelque chose de tellement fort qui nous force à continuer à vivre et c'était le cas pour moi, car j'aurais très bien pu abandonner... Mais ça voulait dire donner raison à mon père... Je n'aurais pas fait ses peintures d'aujourd'hui... Je n'aurais pas permis à Ivy de m'avoir conduit ici et vous rencontrez tous, même si je m'entends moins, évidement ça prend des gens qui nous détestes sinon ça serait bien trop facile.

Elle s'allongea à nouveau dans l'herbe, quelque peu songeuse. Elle se passione pour les arts ? Mais c'est très bien ! Avoir une de ses toiles me ferait extrêmement plaisir. Je suis certaine qu'on pourrait partager énormément de choses et de passions, elle et moi. Elle se tourna vers moi.

- Si tu veux mon avis pour l'offre d'emplois je te dis de foncer, fait ce que tu aimes même si c'est pour une durée indéterminée, fais-le. Fait ce qui te plait et tu vas te plaire, profite-en avant que quelqu'un le prend, c'est mon conseil que je te donne.

Elle a raison. Je dois foncer et pas me poser de questions. Je m'en pose trop, tout le temps... ça devient lassant. J'ai toujours pris l'habitude de toujours tout calculer, et souvent je me résignais à faire ce qui me passait par la tête. Maintenant que je suis condamnée à rester ici, autant aller de l'avant et tenter de nouvelles choses. Elle me tapota le bras soudainement, ce qui me fit sursauter. Elle reprit le jeu.

- Prochaine question ! Si tu aurais les moyens d'aller n'importe où dans le monde, quel pays rêves-tu de visiter ?

~ Honnêtement ? L'Egypte, sans conteste. Je suis fascinée par les pyramides, les temples, et l'archéologie de ce pays. Si je pouvais ne serait-ce que remonter le temps, j'irai là-bas pour voir de mes propres yeux ce qui s'y était passé et comment ils ont fait surtout ! Après, j'irai en Jordanie, pour aller à Pétra... son temple est une merveille. J'irai aussi en Amérique du Sud, pour les temples mayas et les géoglyphes de Nazca. Je voudrais aussi voir les statues de l'île de Pâques et... ô désolée ! Dès que je me lance dans l'archéologie, je pourrais t'en parler pendant des heures sans me lasser... hum...

Je me sentais gênée subitement. Ce n'était pas dans mes habitudes de raconter mes rêves aux autres. Mais auprès d'Avalon, je me sens comme libérée. Elle n'arrêtait pas de me dévisager. Ce que je venait de lui avouer avait l'air de l'intéresser, réellement.

~ Dis-moi... avant de répondre à ton tour... Est-ce que tu pourrais... je ne sais pas... peindre une toile pour moi ? Quelque chose qui me représente ? Enfin, si ma requête n'est pas trop abusive...


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 18:10

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'attendais impatiemment sa réponse, je me demandais où qu'elle rêvait d'aller, j'avais l'impression d'apprendre peu à peu la connaître, c'était quelque chose que j'aimais, apprendre des autres.

-Honnêtement ? L'Egypte, sans conteste. Je suis fascinée par les pyramides, les temples, et l'archéologie de ce pays. Si je pouvais ne serait-ce que remonter le temps, j'irai là-bas pour voir de mes propres yeux ce qui s'y était passé et comment ils ont fait surtout ! Après, j'irai en Jordanie, pour aller à Pétra... son temple est une merveille. J'irai aussi en Amérique du Sud, pour les temples mayas et les géoglyphes de Nazca. Je voudrais aussi voir les statues de l'île de Pâques et... ô désolée ! Dès que je me lance dans l'archéologie, je pourrais t'en parler pendant des heures sans me lasser... hum...

Dit-elle d'un air gênée. Je la regardais et partait à rire, elle était mignonne à voir, elle devenait gênée plutôt rapidement. Ça ne me dérangeait pas du tout de l'écouter pendant des heures de l'archéologie, pour moi elle ressemblait à Lara Croft du jeu de tomb raider, le joueur devait explorer les lieux, des tombaux et en découvrir les secrets qu'ils contiennent.

-Dis-moi... avant de répondre à ton tour... Est-ce que tu pourrais... je ne sais pas... peindre une toile pour moi ? Quelque chose qui me représente ? Enfin, si ma requête n'est pas trop abusive...

-Hm, oui je pourrais, j'ai déjà ma petite idée en tête et je pourrais t'en faire cadeau pour ton futur appartement. Ça me fera extrêmement plaisir de t'en faire un.

Dis-je en souriant doucement. Oui, j'avais déjà ma petite idée en espérant que ça lui plaira ! Je riais légèrement avant de reprendre.

-Voyager... J'ignore où allé précise ment, mais j'aimerais bien visiter tout le globe, voir des choses et les garder en peintures, je prendrais des photos, mais je l'imaginerais en peinture et plus "fantastique" et je retrouverais mon petit ami qui est né au Japon. Mais garder en tête les plus beaux endroits en peinture c'est encore plus merveilleux qu'en photo, même si c'est tout de même merveilleux.

Ajoutais-je penchant la tête sur le côté. J'observais les nuages qui avait des formes d'animaux et des objets également. Je souriais doucement avant de me redresser pour m'asseoir sur l'herbe. On était tellement bien ! Les gens dans le parc marchaient, discutaient, s'embrassaient aussi et jouaient, plutôt les enfants qui joue.

- Autres questions qui est plutôt différente aussi, ça concerne les gens autour de toi, alors... Quel est le défaut que tu trouve intolérable chez les autres ?

Demandais-je soudainement, il fallait que j'y réfléchisse également, ce n'était pas facile comme réponse... J'espérais que je n'allais pas trop rapide pour elle.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 21:01

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Hm, oui je pourrais, j'ai déjà ma petite idée en tête et je pourrais t'en faire cadeau pour ton futur appartement. Ça me fera extrêmement plaisir de t'en faire un.

Un sourire espiègle venait d'apparaître sur son visage. Avait-elle déjà une idée du tableau en question ? J'en étais presque sûre. Elle reprit.

- Voyager... J'ignore où allé précisement, mais j'aimerais bien visiter tout le globe, voir des choses et les garder en peintures, je prendrais des photos, mais je l'imaginerais en peinture et plus "fantastique" et je retrouverais mon petit ami qui est né au Japon. Mais garder en tête les plus beaux endroits en peinture c'est encore plus merveilleux qu'en photo, même si c'est tout de même merveilleux.

Elle se releva à nouveau, en observant les nuages dans le ciel, ainsi que les gens qui passaient dans le parc, non loin de nous. Je pouvais apercevoir des enfants jouer. ILs en avaient de la chance... A cet âge-là, l'insouciance est ta meilleure alliée. Elle se tourna vers moi soudainement. Une question lui brûlait les lèvres. Quelque chose de sérieux manifestement.

- Autres questions qui est plutôt différente aussi, ça concerne les gens autour de toi, alors... Quel est le défaut que tu trouve intolérable chez les autres ?

Le défaut que je trouve intolérable...? Ô ! C'est compliqué comme question. Il y en a tellement. Jalousie, colère... Je n'aurai pas assez de la journée pour tous les énumérer en expliquant pourquoi.

~ Hum... c'est pas facile ce que tu me demandes. Mais mon avis premier, c'est l'égocentrisme. Je ne supporte vraiment plus les gens qui prennent les autres de haut, pour un oui ou pour un non, alors qu'eux-même sont en dehors des réalités. Je l'ai vécu si souvent...

Je m'étais redressée à mon tour. Elle me cache quelque chose...

~ Ta question n'est pas anodine. Pourquoi me la poses-tu ? Par rapport à Ivy ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 21:59

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Hum... c'est pas facile ce que tu me demandes. Mais mon avis premier, c'est l'égocentrisme. Je ne supporte vraiment plus les gens qui prennent les autres de haut, pour un oui ou pour un non, alors qu'eux-même sont en dehors des réalités. Je l'ai vécu si souvent...

Dit-elle en se redressant à son tour. Je la regardais faire tandis qu'elle me regardait.

-Ta question n'est pas anodine. Pourquoi me la poses-tu ? Par rapport à Ivy ?

Me demanda-t-elle. Je ne répondis pas tout de suite. Je remontais mes jambes vers moi enroulant mes bras autour de mes jambes. Je vins appuyée mon menton sur mes genoux regardant devant moi. Je soufflais doucement fermant les yeux.

-Non, pas uniquement par rapport à elle, moi également. Ivy n'existe uniquement pas pour me protéger des autres, mais me protéger de moi-même... Je ne suis pas la fille que tout le monde croit... Je parais innocente, mais dans les moments sombres je ne me contrôle plus et Ivy à de la difficulté à me calmer... Je t'ai dit qu'Ivy a fait quelque chose de inacceptable, elle est allé voir un autre gars. Ils se sont embrassés et probablement autre chose, je l'ai finalement avoué à Itsuke. J'ai tellement eu peur et honte de moi que je me suis enfuis n'étant plus capable de me contenir. Je suis retournée chez moi tourmentée, couteau en main j'étais prête à le faire, mais une autre partie de moi à cesser et je me suis calmée... Si je ne peux pas me contrôlée je peux faire du mal aux personnes auxquels je tiens, même sans le vouloir...

Soufflais-je doucement. Je me redressais sans peine tandis que je regardais l'horizon d'un air quelque peu détaché. Le vent soufflait dans ma longue crinière blonde et je glissais mes mains derrière mon dos.

-Tant que Ivy existe je peux me contrôler, mon but ici n'est pas uniquement faire "disparaître" Ivy, mais à fusionner avec elle pour en faire qu'une, je pourrais finalement mieux contrôler cette partie de moi malsaine. Elle a peut-être commis plusieurs choses horrible, mais c'était mieux elle que moi et elle le savait très bien... Tu es la seule à savoir la vérité...

Ajoutais-je doucement avant de me tourner vers elle doucement souriant légèrement.

-Est-ce que tu m'acceptes toujours en tant qu'amie ?


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 23:20

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon se recroquevilla et ferma les yeux. Elle ne dépondit pas tout de suite. J'avais raison... quelque chose la tourmente.

- Non, pas uniquement par rapport à elle, moi également. Ivy n'existe uniquement pas pour me protéger des autres, mais me protéger de moi-même... Je ne suis pas la fille que tout le monde croit... Je parais innocente, mais dans les moments sombres je ne me contrôle plus et Ivy à de la difficulté à me calmer... Je t'ai dit qu'Ivy a fait quelque chose de inacceptable, elle est allé voir un autre gars. Ils se sont embrassés et probablement autre chose, je l'ai finalement avoué à Itsuke. J'ai tellement eu peur et honte de moi que je me suis enfuis n'étant plus capable de me contenir. Je suis retournée chez moi tourmentée, couteau en main j'étais prête à le faire, mais une autre partie de moi à cesser et je me suis calmée... Si je ne peux pas me contrôlée je peux faire du mal aux personnes auxquels je tiens, même sans le vouloir...

Elle se leva, et observa l'horizon, ses mains derrière le dos. Le vent soufflait fort au travers de ses cheveux blonds. J'étais perplexe.

- Tant que Ivy existe je peux me contrôler, mon but ici n'est pas uniquement faire "disparaître" Ivy, mais à fusionner avec elle pour en faire qu'une, je pourrais finalement mieux contrôler cette partie de moi malsaine. Elle a peut-être commis plusieurs choses horrible, mais c'était mieux elle que moi et elle le savait très bien... Tu es la seule à savoir la vérité...

Elle se tourna vers moi. Son sourire était figé, très discret.

- Est-ce que tu m'acceptes toujours en tant qu'amie ?

Non, s'en était trop. Je me levai d'un bond, m'approcha d'elle et la serra très fort contre moi.

~ Avalon, écoutes-moi bien. Je ne veux plus jamais t'entendre dire ce genre de chose, tu m'entends ? Tu es digne de confiance. C'est toi qui m'a trouvé ici, dans cette ville, toi qui m'a aidé, ramené chez toi, qui me prête ton lit, ainsi que des vêtements... tu es une mère pour moi depuis que je suis arrivée. Je te serai à jamais reconnaissante. Et oui ! Je voudrais... non ! Je veux que tu sois mon amie, la meilleure que jamais je ne penserai avoir.

Elle se mit à pleurer. La voir à fleur de peau me fit pleurer à mon tour. Nous restions comme ça, plusieurs minutes, serrées l'une contre l'autre, comme si la fin du monde allait nous tomber dessus dans les prochaines minutes.

~ Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te venir en aide. Si tu sens que tu perds le contrôle, dis-le moi. Appelle-moi et je viendrai à ton secours. Je veillerai sur toi, à partir de maintenant. Je me doute qu'Itsuke en fait déjà beaucoup, mais j'en ferai plus ! ... ça va aller ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 23:55

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Sans réellement à ce à quoi je pouvais m'attendre d'elle, elle se levait d'un bond ce qui me surprit se dirigeant vers moi et me serrait dans ses bras. Ce n'était pas qu'un simple câlin habituel, mais elle me serrait très fort contre elle. Une boule d'émotion se créait au niveau de ma gorge, je voulais pleurer, mais je me retenais.

-Avalon, écoutes-moi bien. Je ne veux plus jamais t'entendre dire ce genre de chose, tu m'entends ? Tu es digne de confiance. C'est toi qui m'a trouvé ici, dans cette ville, toi qui m'a aidé, ramené chez toi, qui me prête ton lit, ainsi que des vêtements... tu es une mère pour moi depuis que je suis arrivée. Je te serai à jamais reconnaissante. Et oui ! Je voudrais... non ! Je veux que tu sois mon amie, la meilleure que jamais je ne penserai avoir.

À entendre ses mots sortir de ses lèvres, ses mots réconfortant... Elle m'acceptait tel que j'étais, même si je peut être parfois différente... Je ne voulais pas lui faire du mal, je ne voulais pas que ce genre de moment se reproduise lorsqu'elle serait à mes côtés, non. Je ne me le pardonnerais jamais. Ces mots allait directement au fond de mon coeur, j'étais heureuse, ça me réconfortait bien plus que ça en à l'air. Des larmes coulaient le longs de mes joues avant que je mette à pleurer comme une vraie gamine. J'enroulais à mon tour mes bras autour d'elle pour répondre à son câlin. Elle pleurait, elle aussi. Voilà, maintenant il y avait deux filles folles qui pleuraient dans le parc, génial n'est-ce pas ? Mais je me foutais bien des regards des autres, car c'est normal de pleurer et c'est très mauvais de garder cela en soi, même si la plupart du temps je le fais...

-Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te venir en aide. Si tu sens que tu perds le contrôle, dis-le moi. Appelle-moi et je viendrai à ton secours. Je veillerai sur toi, à partir de maintenant. Je me doute qu'Itsuke en fait déjà beaucoup, mais j'en ferai plus ! ... ça va aller ?

Demanda-t-elle quelques instant après. Mes larmes arrêtaient de couler. Toute ma douleur s'était dissipée soudainement, même mes doutes. Je soufflais doucement apportant le revers de ma main vers mes yeux pour les essuyer. Je voyais beaucoup mieux désormais, je me sentais libre. Je hochais doucement la tête tout en m'éloignant d'elle tout en glissant une main sur son épaules en souriant doucement, un sourire de gratitude.

-Merci de me faire confiance Hélène. À vrai dire tu es ma première amie depuis très longtemps. Même quand j'étais en Angleterre, j'avais qu'un seul ami garçon, mais c'était mon "crush" de ce temps-là... Jamais je n'osais approchée qui que ce soit à cause d'Ivy, mais je réalise aujourd'hui que j'avais peur de moi-même. C'est rassurant de savoir que j'ai une autre personne sur qui compter et pas uniquement mon petit ami, c'est un super petit ami, mais on dirait que je me laisse trop aller parfois... On dirait que je lui en met trop sur les épaules...

Dis-je de ma petite voix qui était un peu rouillée par mes pleurs un peu plus tôt. Je reprenais mon souffle gardant ma main sur son épaule en lui gratifiant d'un grand sourire.

-Je ferais de même sur mon côté ! Je découvrirais la nature de ton absence à ton arrivée et comment est-ce arrivée, je t'aiderais à découvrir le mystère du corps de la jeune fille avec qui tu es venue à Damned Town. Pour le moment profitons de cette belle journée, veux-tu ?

Lui demandais-je en souriant toujours. Je glissais ma main vers la sienne dans de la serrer en douceur fermant brièvement mes yeux penchant la tête sur le côté. Je repositionnais ma tête de la même façon qu'avant en ouvrant mes yeux pour regarder Hélène.

-Viens, rendons-nous vers quelque part d'autre...

Ajoutais-je en lui tirant doucement par la main. J'attendais qu'elle sèche ses larmes avant que l'on se rendre sur le sentier du parc. Nous traversions ainsi le parc en cette merveilleuse journée avant de nous rendre à nouveau vers le centre-ville, au café. Je lui ouvrais la porte avant que je passe derrière. Je lui pointais une table vide pour qu'elle la prenne le temps que je nous achète un petit quelque chose. Je revenais avec un plateau qui contenait deux chocolats chauds et des pâtisseries qui sentait divinement bon. Je posais le plateau sur la table venant m'asseoir en face d'elle. Je lui donnais sa tasse ainsi que sa pâtisserie tout en faisant de même pour moi.

-Humm! Quoi de mieux d'une bonne pâtisserie et d'un bon chocolat chaud ! Bon, je me suis dis qu'après le parc qu'on irait dans ce café, je voulais te faire goûté aux merveilles. À moins que tu n'aimes pas le chocolat...


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Lun 25 Juil - 0:26

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Elle se détacha de mon étreinte et recula. Elle avait l'air plus apaisé subitement. Mes paroles l'avaient donc réconforté ?

- Merci de me faire confiance Hélène. À vrai dire tu es ma première amie depuis très longtemps. Même quand j'étais en Angleterre, j'avais qu'un seul ami garçon, mais c'était mon "crush" de ce temps-là... Jamais je n'osais approchée qui que ce soit à cause d'Ivy, mais je réalise aujourd'hui que j'avais peur de moi-même. C'est rassurant de savoir que j'ai une autre personne sur qui compter et pas uniquement mon petit ami, c'est un super petit ami, mais on dirait que je me laisse trop aller parfois... On dirait que je lui en met trop sur les épaules...

Sa voix était cassée, à cause de l'émotion. Elle reprit son souffle avant de reprendre.

- Je ferais de même sur mon côté ! Je découvrirais la nature de ton absence à ton arrivée et comment est-ce arrivée, je t'aiderais à découvrir le mystère du corps de la jeune fille avec qui tu es venue à Damned Town. Pour le moment profitons de cette belle journée, veux-tu ?

J'acquiesa d'un signe de tête. Le jeu était terminé, du moins pour le moment. J'en savais suffisament sur elle pour aujourd'hui. La suite viendrait en son temps.

- Viens, rendons-nous vers quelque part d'autre...

~ D'accord ! Mais où ?

Elle me prit la main pendant que j'essuyais mes larmes sur mes joues. Elle me fit traverser le parc en direction du sentier. Où m'emmenait-elle ? Nous retournions dans le centre-ville en direction... d'un café. Excellente idée ! Je dois reconnaître que je commence à avoir un petit creux... Elle ouvrit la porte et me laissa passer la première. Au loin, nous vîmes une table vide. Elle me fit signe de m'y rendre, tandis qu'elle se rendait au comptoir pour acheter quelque chose. Je partis m'asseoir. C'est plus de la galanterie à ce niveau ! Je regardai les alentours en attendant son retour. Il était sympa ce petit café, très bien décoré. Il est vrai qu'en temps normal, je ne fréquentai jamais ce genre d'endroit. Au bout de quelques minutes, je la vis revenir avec deux chocolats chauds et un plateau garni de pâtisseries. Elle s'asseya en face de moi et me tendit une tasse et une des pâtisseries.

- Humm! Quoi de mieux d'une bonne pâtisserie et d'un bon chocolat chaud ! Bon, je me suis dis qu'après le parc qu'on irait dans ce café, je voulais te faire goûté aux merveilles. À moins que tu n'aimes pas le chocolat...

~ Tu plaisantes ! J'adore le chocolat. C'est mon pêché mignon.

Un pêché mignon dans une ville où chacun a commis un pêché de trop... Je venai de faire un jeu de mots sans m'en rendre compte. Je me mis à rougir... Avalon ne comprenait pas ma réaction. Pour éviter toute question, je pris la pâtisserie et croqua à pleine dent un morceau. Un chou à la crème ! Quel régal ! Je pris par la suite une gorgée de mon chocolat chaud avant de reprendre la discussion.

~ J'aimerai te parler de quelque chose... Si tu le veux bien, je voudrais faire une expérience cette nuit. Comme je te l'ai expliqué, je ne me rappelle pas de ce que je fais, et aux vues des derniers éléments, il se pourrait... j'ai du mal à l'admettre mais... je crois vraiment qu'une partie de moi prend le relais et commet des choses et d'autres. Tu n'es pas obligée d'accepter, mais quand je serai endormie, si tu restes près de moi, est-ce que tu pourras voir ce qui se passe et me le raconter à mon réveil...?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Lun 25 Juil - 1:41

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Tu plaisantes ! J'adore le chocolat. C'est mon pêché mignon.

Dit-elle avant qu'elle se mette à rougir. Je ne comprenais pas pourquoi elle rougissait. Je haussais les épaules comme si elle n'avait pas dit la dernière phrase. Elle prenait sa pâtisserie avant qu'elle ne prenne une bouchée, une fois terminée elle prit une gorgée de son chocolat chaud. Je pris également une gorgée du chocolat chaud tout doucement en appréciant le goût du chocolat.

-J'aimerai te parler de quelque chose... Si tu le veux bien, je voudrais faire une expérience cette nuit. Comme je te l'ai expliqué, je ne me rappelle pas de ce que je fais, et aux vues des derniers éléments, il se pourrait... j'ai du mal à l'admettre mais... je crois vraiment qu'une partie de moi prend le relais et commet des choses et d'autres. Tu n'es pas obligée d'accepter, mais quand je serai endormie, si tu restes près de moi, est-ce que tu pourras voir ce qui se passe et me le raconter à mon réveil...?

Demanda-t-elle soudainement. Je pris une bouchée de ma pâtisserie, dans mon cas j'avais pris une chocolatine. Une fois terminée ma bouchée je regardais Hélène tout en hochait délicatement la tête.

-Hm, si je peux me rendre utile je veux bien tenter cette expérience, il va me falloir beaucoup de café pour me garder éveillée, car j'ai bien peur de ne pas me réveillée si jamais cela se produit, je dors assez durement... Je m'installerais sur le sol, proche de la porte pour en être sur et je te raconterais dans les détails du mieux que je pourrais.

Dis-je doucement tout en buvant une nouvelle fois une gorgée de mon chocolat chaud. Je souriais doucement avant de mordre à nouveau dans ma chocolatine. C'était si divin ! Jamais je n'avais mangé d'aussi délicieux ! Je dansais presque sur la chaise avant que je reprenne mon sérieux.

-Mon lieu de travail n'est pas très loin d'ici. C'est un restaurant tout à fait normal, mais les serveuses porte un costume de maid, au début c'est gênant de sortir comme ça... Mais le manger aime bien les faire donc on le laisse faire. Les clients se permettent de faire des commentaires, mais connaissant Ivy elle leur bien une raclée à chaque fois, mais ils reviennent le lendemain en demandant davantage. Ils sont tout simplement fou !

Ajoutais-je avant de prendre une autre gorgée. Je posais ma tasse sur la table la tenant toujours dans mes paumes. Je soufflais doucement avant de continuer.

-L'autre jour un ami à moi vient dans le restaurant je prend connaissance du fait qu'il soit là, je prends sa commande avant d'aller servir les autres. Au moment que je passais derrière une chaise, un homme se reculais et nous tombions tous les deux. Évidement l'homme m'a carrément écraser comme une vulgaire moustique, j'étais chaos, je n'arrivais pas à bouger, mais Ivy à prit le dessus et c'est relevée comme une grande, je m'étais blessés aux chevilles par contre... Mais tout vas bien désormais... Je suis sur qu'en travaillant à la bibliothèque tu vas m'en raconter des histoires comme la mienne, peut-être moins dangereux.

Finissais-je par dire tout en mangeant une autre bouchée de ma chocolatine. Je la terminais en quelque minutes après tout en ayant le sourire aux lèvres, cela me remplissait bien mon ventre creux. Je n'avais pas souvent très faim, mais quand j'étais affamée retirez-vous de mon chemin...


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 26 Juil - 1:13

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Elle prit une bouchée de sa chocolatine et hôcha délicatement la tête, en signe d'approbation.

- Hm, si je peux me rendre utile je veux bien tenter cette expérience, il va me falloir beaucoup de café pour me garder éveillée, car j'ai bien peur de ne pas me réveillée si jamais cela se produit, je dors assez durement... Je m'installerais sur le sol, proche de la porte pour en être sur et je te raconterais dans les détails du mieux que je pourrais.

Elle était partante pour m'aider à comprendre ma situation. J'en attendais pas moins d'elle. Elle continuait de déguster son encas. Elle avait l'air de savourer, je la voyais se mouvoir sur sa chaise, l'air espiègle. Soudain, elle reprit son sérieux.

- Mon lieu de travail n'est pas très loin d'ici. C'est un restaurant tout à fait normal, mais les serveuses porte un costume de maid, au début c'est gênant de sortir comme ça... Mais le manger aime bien les faire donc on le laisse faire. Les clients se permettent de faire des commentaires, mais connaissant Ivy elle leur bien une raclée à chaque fois, mais ils reviennent le lendemain en demandant davantage. Ils sont tout simplement fou !

~ Ah oui ? Ô... c'est... comment dire... particuliers comme façon de faire. Moi-même, je crois que je n'aurai jamais osé ce poste, même bien payé...

- L'autre jour un ami à moi vient dans le restaurant je prend connaissance du fait qu'il soit là, je prends sa commande avant d'aller servir les autres. Au moment que je passais derrière une chaise, un homme se reculais et nous tombions tous les deux. Évidement l'homme m'a carrément écraser comme une vulgaire moustique, j'étais chaos, je n'arrivais pas à bouger, mais Ivy à prit le dessus et c'est relevée comme une grande, je m'étais blessés aux chevilles par contre... Mais tout vas bien désormais... Je suis sur qu'en travaillant à la bibliothèque tu vas m'en raconter des histoires comme la mienne, peut-être moins dangereux.

~ Ô. Oui, je te raconterai, c'est promis.

Elle semblait sereine, malgré le fait qu'elle soufflait par moments. Ce que je remarquais, c'est à quel point elle engloutissait sa chocolatine et son chocolat chaud. Elle avait faim manifestement. Tu peux parler Hélène ! Tu as déjà fini ta part depuis plusieurs minutes. Mais c'était si bon... Je regardai l'horloge du café. Presque 11h ! Le temps était passé si vite... D'habitude, je trouve le temps tellement long que je me plonge dans un livre jusqu'à pas d'heure. Je la fixais, droit dans les yeux. Avalon rougit.

~ Avalon, j'aimerai tellement... te ressembler. Quoi que tu puisses en dire, tu es quelqu'un de bien, vraiment. Je me moque d'Ivy, elle ne se manifestera pas face à moi. Je me demande si dans le fond, elle ne sentirait pas ma partie sombre... d'où son silence, et ce malgré sa connerie que tu avais évoqué que très brièvement. Je suis tellement heureuse d'être avec toi, maintenant, dans ce café à déguster des douceurs par cette belle journée d'été.

Incroyable. Je suis réellement en train de m'ouvrir à Avalon. Et ça fait du bien... Ne t'arrête pas là, continue Hélène.

~ J'ai quelque chose à te proposer. Je sais que l'heure du lunch ne va pas tarder, et pour te remercier, je vais te faire la cuisine. J'ai une recette... tu vas adorer. On y va ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 26 Juil - 19:14

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Hélène se mit à me regarder droit dans les yeux assez longtemps. Je ne savais pas où regarder autre part, je l'ignorais... Je la fixais également en rougissant rien qu'un petit peu.

-Avalon, j'aimerai tellement... te ressembler. Quoi que tu puisses en dire, tu es quelqu'un de bien, vraiment. Je me moque d'Ivy, elle ne se manifestera pas face à moi. Je me demande si dans le fond, elle ne sentirait pas ma partie sombre... d'où son silence, et ce malgré sa connerie que tu avais évoqué que très brièvement. Je suis tellement heureuse d'être avec toi, maintenant, dans ce café à déguster des douceurs par cette belle journée d'été.

Dit-elle tandis que je continuais de la regarder sans un mot, je ne savais pas quoi dire face à ce qu'elle venait de dire.

-J'ai quelque chose à te proposer. Je sais que l'heure du lunch ne va pas tarder, et pour te remercier, je vais te faire la cuisine. J'ai une recette... tu vas adorer. On y va ?

Demanda-t-elle par la suite. Je songeais à mon frigidaire, il n'avait certainement pas tous les ingrédients qu'elle avait de besoin. Je passais une main derrière ma nuque avant de lui sourire doucement en me levant de la chaise prenant le plateau vide au passage.

-Oui, d'accord dans ce cas, mais je craint de ne pas avoir les ingrédients que tu auras de besoin, je vis seule, donc je n'ai pas nécessairement grand chose dedans, je n'ai que le minimum et encore moins. Passons tout d'abord dans le marché pour prendre ce que  tu as de besoin.

Dis-je en souriant toujours. Je posais le plateau vers le caissier qui le reprenait en souriant avant de lui souhaiter une bonne journée. Hélène et moi-même sortions du café, de ce fait je m'étirais en humant l'air frais avant de tourner vers la gauche pour nous diriger vers le marché. C'était à deux minutes de marche puisque nous arrivons en moins de deux. Plusieurs stands y avait de fruit et de légumes et dans d'autre boutique à l'intérieur il y avait le poisson, la viande et toute sorte de produits congelés.

-Bon ! Qu'est-ce que tu as de besoin ?

Demandais-je en me tournant vers celle-ci en souriant toujours. Je pris un panier et commençais à vérifié leur produit frais qu'ils avaient en attendant la réponse de cette dernière.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 26 Juil - 20:10

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon se gratta la nuque. Manifestement, elle réfléchissait à ce qu'il pouvait lui rester dans son frigo. Elle se leva et commença à débarasser.

- Oui, d'accord dans ce cas, mais je craint de ne pas avoir les ingrédients que tu auras de besoin, je vis seule, donc je n'ai pas nécessairement grand chose dedans, je n'ai que le minimum et encore moins. Passons tout d'abord dans le marché pour prendre ce que tu as de besoin.

Elle se dirigea vers le comptoir et déposa le plateau, avant de repartir avec moi, main dans la main vers le marché. Fort heureusement, il n'était pas loin, seulement deux minutes de marche à peine. Je contemplais le lieu... Mon Dieu ! Qu'il est grand ce marché ! Avec tout ça, je ne risquai pas de manquer d'inspiration pour une recette future. Mais passons. Je voulais lui concocter mon poulet coco. C'est vite dit, mais c'est un peu long à faire, et il faut beaucoup de choses.

- Bon ! Qu'est-ce que tu as de besoin ?

~ Ah ? C'est une surprise ! Pour cette fois-ci, je te propose de me suivre, et d'essayer de deviner. Je devrai pouvoir me repérer, j'ai l'habitude de faire les courses dans un marché.

Avalon fut quelque peu surprise, mais elle acquiessa d'un signe de tête, toujours avec le sourire, et quelque peu curieuse. Je pris un autre panier et nous partîmes dans les allées du marché. J'avais la liste bien claire dans ta tête, pas besoin de la noter sur un papier. Avalon me regardait passer de stands en stands, rentrant dans une boutique, trouvant ce que je cherche sans effort et ressortir pour aller prendre le reste. La petite escapade dura une bonne vingtaine de minutes. Nos paniers étaient bien remplis. Une fois la collecte finie, Avalon paya et nous repartîmes chez elle tranquillement. Je lui rembourserai tout, c'est promis. Je n'étais dans cette ville que depuis la nuit dernière, et je commençai à reconnaître certaines rues. Le chemin jusque chez Avalon commençait à devenir familier.

Nous arrivions à son immeuble. La tuile... L'ascenseur était en panne. Tant pis, on prendra les escaliers. Il nous fallu quelques minutes pour arriver à son étage. Nous étions fatiguées de cette escalade. Elle posa son sac de courses, sortit ses clés et ouvrit la porte. Sans plus attendre, je lui pris son sac et partis directement à la cuisine. Avalon n'eut pas le temps de contester. Je me tournai vers elle, la mine radieuse.

~ Avalon ? Je m'occupe de tout. Tu en as beaucoup fait pour moi ce matin. Va te reposer, je prépare le dîner.

Je vidai les sacs de courses, tandis qu'Alavon partit s'asseoir sur son canapé. Allez Hélène ! Au boulot. Je commençai par regarder attentivement dans chaque tiroir et étagère ce qui s'y trouvait, pour les prochaines fois, que je n'ai pas à chercher un ustensile pendant des heures. Tout était impeccablement trié, je dois le reconnaître, encore mieux que dans mon appart... enfin ancien appartement. Ô mais d'ailleurs ? Je n'y pensais plus ! Qu'allaient devenir mes affaires...? Aucune importance. Pour le peu que j'avais, entre mes uniformes de cours et quelques livres... je ne perdais rien d'important. Je me retournai en direction d'Avalon. Elle s'était endormie ! Repose-toi, tu le mérites amplement.

J'attaqua ma recette. Dans l'ordre Hélène... commencer par couper le poulet en lanières, et les faire revenir dans une cocotte bien chaude avec de l'huile d'olive. Puis ajouter la purée de tomate, un peu de sucre et le lait de coco, et laisser le tout mariner pendant une bonne demi-heure. Et penser à faire chauffer l'eau pour le riz ! Je m'occuperai des haricots rouges à la toute fin, c'est ce qui prend le moins de temps. Et je rajouterai un peu d'épices à la sauce tomate-coco aussi. Je m'exécutai. J'aimais bien faire un peu de cuisine, ça détend parfois, mais dans le contexte il s'agissait de remercier une amie, alors je devais m'appliquer. J'avais un air de Vivaldi dans la tête, j'avais l'impression de jouer ses notes de musique tout en maniant le couteau et les différents ustensiles. Soudain, j'entendis un léger bruit qui me fit sursauter. Je relevai la tête du plan de travail. Avalon m'observait.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mer 27 Juil - 5:45

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je voulais me rendre utile en lui demandait ce qu'elle cherchait en particulier comme aliment pour sa fameuse recette, mais elle ne semblait pas très coopérative.

-  Ah ? C'est une surprise ! Pour cette fois-ci, je te propose de me suivre, et d'essayer de deviner. Je devrai pouvoir me repérer, j'ai l'habitude de faire les courses dans un marché.

Je la regardais quelque peu surprise, mais c'était tout à fait compréhensif. Je hochais tout simplement la tête en lui adressant un sourire comme à mon habitude avant qu'elle prenne un panier à son tour. Nous parcourons de stand en stand, nous entrons dans un des marchés intérieurs avant d'en ressortir et parcourir le reste du marché. Quelques temps après nos paniers étaient bien remplit, avec tout ça je crois bien couvrir le tout pour une semaine au moins... Je payais le tout avant que nous prenions chacune des sacs pour le rapporter le tout à l'appartement. En arrivant dans le bloc il y avait une affiche qui indiquait que l’ascenseur était en panne, je lâchais un soupir avant que nous empruntions l'escalier de secours, heureusement que j'étais aux troisièmes. Nous arrivons à mon étage et plus loin à ma porte de mon appartement. Je posais mon sac sur le sol pour partir à la recherche de mes clés avant d'ouvrir finalement la porte. Hélène prit mon sac qui contenait plusieurs articles pour sa recette et passait devant se ruant vers la cuisine. J'entrais à mon tour fermant la porte derrière moi. Elle se retournait vers moi avec une mine radieuse.

- Avalon ? Je m'occupe de tout. Tu en as beaucoup fait pour moi ce matin. Va te reposer, je prépare le dîner.

Dit-elle. J'ouvrais la bouche, mais aucun son n'en sortit. Je refermais aussitôt ma bouche avant de me diriger vers le salon la laissant s'occuper de la cuisine. Je m'étirais avant de m'asseoir sur le canapé. Je fixais par la porte patio qui avait dans le salon, il y en avait une aussi dans ma chambre, mais elle était cachée grâce à mon rideau. Je tombais subitement endormir trouvant le temps long. Il était vrai que j'étais fatiguée, prendre un peu de repos me ferait amplement de bien. Plusieurs bonnes odeurs vint à mes narines, j'en salivais aussi... Mon ventre commençait à gargouiller, je me redressais de même que je me levais regardant Hélène en lui souriant doucement, elle se retournait en ayant sursauter avant, l'avais-je effrayé ? Je l’ignorais mais bon... Oh.. Je me souvenais, je devais faire une toile pour elle, le temps qu'elle finalise le tout j'allais commencer à débuter cette toile ! Je me dirigeais vers ma chambre en attrapant mon matériel pour l'apporter dans le salon pour installer de tout. Je mis mon tablier avant de placer une toile vierge sur mon chevet. Je restais debout, j'adorais peindre en étant debout, je m'appliquais mieux que quand je suis assisse. J'appliquais les premiers couleurs en étant très bien absorber dans ma peinture que je n'entendais plus rien autour de moi. Je visualisais bien la mise en scène que je voulais interprétée pour Hélène. Je souriais lentement en étant très bien concentré. J'ajoutais de la couleur par-ci et d'autre par-là. Au bout d'un moment ça donnait quelque chose, j'ajoutais des effets de lumière et d'ombre pour que cela soit plus réaliste. Je commençais à apprécier le résultat. Hélène devait avoir certainement avoir terminé le repas, mais j'étais trop ancré dans mon oeuvre que je ne pouvais pas le laisser ainsi dans l'avoir terminer. J'ajoutais mes retouches pour finalement mettre mes signatures assez spéciales. Je souriais en coin, le cadeau pour cette dernière était fait et j'en étais fière du résultat, mais après le dîné elle le verra. Je pris mes pinceaux utilisé les menant au lavabo de la cuisine là où que Hélène était pour retirer la peinture avant qu'elle ne devienne sèche et irrécupérable. Je retirais par la suite mon tablier tournant mon visage vers Hélène voyant le repas.

-Hm !!! Ça m'a l'air si délicieux ! Désolée si tu as du m’interpeller et que je ne t'ai pas entendu... Parfois quand je peinture je n'entend strictement rien, je suis dans mon monde... Je te montrerais après le dîner si ça te dit, je crois bien que ça va te plaire.

Lui dis-je en lui faisant un clin d'oeil. Je rapportais mes pinceaux et tubes de peintures à ma chambre dans un endroit qui leur appartient avant de poser mon tablier également. Je revenais vers la cuisine avant de poser mes mains sur le dossier de la chaise.

- Est-ce que c'est prêt ? Puis-je t'aider en quelque chose ?

Demandais-je par la suite tout en la regardant sans toutefois cesser de lui sourire.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mer 27 Juil - 22:43

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon resta quelques instants à m'observer puis, sans rien dire, elle courut en direction de sa chambre. À ne plus rien y comprendre cette fille... peu importe. Je retournai à ma cuisine. Les minutes s'écoulaient tranquillement. Je perds vite la notion du temps quand je cuisine, mais c'est encore pire quand je bouquine. La viande mijotait à température, le riz et les haricots finissaient de cuire... Je n'avais plus grand chose à surveiller. Vivaldi continuait sa symphonie dans ma tête. Je ne faisais plus attention à rien. Soudain, Avalon débarqua dans la cuisine, couverte de peinture sur son tablier usé et pinceaux à la main. Je n'avais même pas remarqué qu'elle peignait ! Elle se dirigea vers le lavabo pour nettoyer ses pinceaux. Elle retira son tablier, tout en observant ce que je lui concoctais.

- Hm !!! Ça m'a l'air si délicieux ! Désolée si tu as du m’interpeller et que je ne t'ai pas entendu... Parfois quand je peinture je n'entend strictement rien, je suis dans mon monde... Je te montrerais après le dîner si ça te dit, je crois bien que ça va te plaire.

~ Non ne t'inquiète pas, je viens tout juste de terminer. Je ne t'ai pas appelé non plus d'ailleurs, j'étais trop absorbée aussi. Une toile ? Tu as fait vite. J'ai hâte de voir ça !

Avalon me fit un clin d’œil et repartit. Elle devait sûrement ranger tout son matériel... Parfait. Ça me laisse le temps de mettre la table. Ni une ni deux, je m'employai à la tâche. Heureusement que j'avais mémorisé où tout était rangé avant de commencer ! Avalon prenait son temps à tout ranger, impeccable. La table était mise. Il ne manquait que le dîner. J'avais à peine le temps de me retourner qu'Avalon revint.

- Est-ce que c'est prêt ? Puis-je t'aider en quelque chose ?

~ Ô ! C'est gentil mais tout est prêt. Assieds-toi, je vais faire le service.

En même temps que je lui parlais, je pris trois bols, un pour chaque garniture, et les remplis généreusement avant de me tourner et de les déposer sur la table. Avalon devait avoir très faim... je la voyais contempler le repas, les yeux écarquillés et plein de malice. je m'asseyais à mon tour. Elle me regarda et me lança un bon appétit avant de se servir copieusement dans chacun des bols. J'étais quelque peu gênée... Je me servis à mon tour et commençai à manger avant de lui demander ce qu'elle en pensait.

~ Alors... est-ce que c'est bon...?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 29 Juil - 5:28

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

-Non ne t'inquiète pas, je viens tout juste de terminer. Je ne t'ai pas appelé non plus d'ailleurs, j'étais trop absorbée aussi. Une toile ? Tu as fait vite. J'ai hâte de voir ça !

J'étais quelque peu rassurée par ce qu'elle me disait, je m'aurais senti mal si cela aurait été le cas contraire. Même à mon retour après avoir déposer mes choses à leur place dans ma chambre, la table était dressée, je lui demandais si elle avait besoin d'aide pour quelque chose en particulier, mais elle semblait avoir le contrôle de tout... Heureusement qu'elle s'est bien familiariser avec la cuisine.

- Ô ! C'est gentil mais tout est prêt. Assieds-toi, je vais faire le service.

Dit-elle avant qu'elle débute pour placer trois bol sur la table un pour chaque garniture. J'observais ses gestes avant de tirer la chaise pour m'y asseoir tout en humant l'air de la bonne nourriture. Elle avait remplit les bols assez plein et peut-être même un peu trop, car je ne mangeais pas beaucoup, mais je devais avouer que j'avais une faim, ça allait le faire pour ce dîner là. Je regardais le plat, tout me semblait tellement délicieux, tellement qu'on pourrait presque me voir baver. Elle prit place à son tour, on était à la même place qu'au dîné, c'était assez drôle. Je remplissais mon assiette de chaque garniture qu'elle avait mit, mais des portions assez semblable. Je lui avais lancé un bon appétit avant tout. Je piquais dans mon assiette assez pour prendre tous les éléments ensemble avant de débuter à manger. Oh... C'était tellement bon, on dirait que ça fondait dans la bouche, c'était trop trop bon !

- Alors... est-ce que c'est bon...?

-Ce n'est pas juste bon, mais délicieux, hum, j'adore !!!

Dis-je en continuant de manger mon assiette en ayant presque larme à l'oeil. Ça faisait si longtemps que je n'avais pas mangé de si bon repas, je me faisais parfois à mangé, mais ce n'était pas grand chose... Pas à comparé à son repas.

-Désolée c'est juste que... Depuis le temps que je suis ici je n'ai pas vraiment mangé de plat fait maison et c'est quelque chose qui me manque plus que tout au monde, surtout le sourire de ma grand-mère lorsqu'elle apportait le repas sur la table, tout était bon, tout était fait maison, même les légumes elle les faisait pousser dans la cours.

Soufflais-je doucement en fermant les yeux en souriant doucement. Je continuais de manger en étant heureuse de manger, il commençait à faire chaud... Je n'avais pas grand fenêtre à l'appartement... Je me levais de la chaise me dirigeant vers la porte patio laissant le moustiquaire en place laissant l'air frais pénétrer dans la pièce, de plus cela va aider ma peinture à sécher plus vite. Je retournais m'asseoir pour continuer de manger.

-C'est de beau souvenir en mangeant de la bonne nourriture maison, merci Hélène, j'apprécie vraiment ce que tu as fait et c'est tellement délicieux que je n'arrive plus à y mettre des mots pour le décrire...

Ajoutais-je avant de pencher la tête sur le côté en ayant mon sourire qui s’élargissait.

-Dis-moi Hélène avant d'arriver ici est-ce que tu avais un petit ami ? Ou encore avais-tu quelqu'un en tête ?


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Sam 30 Juil - 15:43

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Ce n'est pas juste bon, mais délicieux, hum, j'adore !!!

Elle avait l'air de se régaler, comme si elle n'avait rien mangé d'aussi bon depuis une éternité. Etrange...

- Désolée c'est juste que... Depuis le temps que je suis ici je n'ai pas vraiment mangé de plat fait maison et c'est quelque chose qui me manque plus que tout au monde, surtout le sourire de ma grand-mère lorsqu'elle apportait le repas sur la table, tout était bon, tout était fait maison, même les légumes elle les faisait pousser dans la cours.

Elle souffla doucement. Tout s'explique ! Le souvenir de sa grand-mère était toujours présent en elle. C'était beau à voir. Soudain, Avalon se leva. Elle partit vers la porte patio et l'ouvrit. Avait-elle chaud ? Il est vrai que sa cuisine était petite, et avec toutes ces odeurs combinées... Je sentis l'air frais pénêtrer sans la pièce, malgré la mousticaire.  Avalon revint s'asseoir et reprit une bonne bouchée de son repas.

- C'est de beau souvenir en mangeant de la bonne nourriture maison, merci Hélène, j'apprécie vraiment ce que tu as fait et c'est tellement délicieux que je n'arrive plus à y mettre des mots pour le décrire...

~ ... Merci Avalon.

J'étais gênée, encore une fois. Avalon pencha sa tête sur le côté. Son sourire s'agrandissait littéralement sur son visage.

- Dis-moi Hélène avant d'arriver ici est-ce que tu avais un petit ami ? Ou encore avais-tu quelqu'un en tête ?

Il y eut un blanc. Un grand vide. J'étais estomaquée par sa question. Les garçons... sujet pire que délicat me concernant.

~ Hum... je... Oui, enfin c'est assez compliqué en fait.

Je pris une grande bouffée d'air. Comment allais-je lui raconter ça moi ?

~ Hum... quand j'étais à l'orphelinat, je ne m'attachais pas aux autres enfants. Je savais qu'un jour ou l'autre, ils allaient être adoptés et qu'avec le temps et la distance, je ne les reverrai jamais plus. C'était mon choix, je m'y suis pliée sans le moindre effort. Sauf pour quelqu'un... *soupir* Il s'appelait Gaël. Ce garçon-là était arrivé à l'orphelinat quelques semaines avant moi, on avait le même âge. C'est lui qui m'avait fait la visite, et c'était le premier à m'adresser la parole. Mais j'étais trop timide... tu l'avais compris. Alors je n'ai rien fait, hormis l'observer. Je me rappelle le jour où une famille est venue le chercher, quand il a fallu se dire au revoir... J'avais 14 ans à ce moment-là. Je n'ai pas pu retenir mes larmes. Je me souviens qu'il m'avait pris dans ses bras, et m'avait glissé à l'oreille qu'il reviendrait, pour moi... Je te laisse deviner la suite. Il n'est jamais revenu. Il m'a fait espérer pour rien. Enfin, c'est ce que je croyais... Un jour, j'ai reçu une lettre à mon intention. Elle disait qu'il avait eu un accident de voiture, un chauffard les avait percuté, lui et sa nouvelle famille. Ils sont tous morts sur le coup...

Je baissai la tête. Je sentais les larmes couler sur mes joues. Je ne pouvais reprendre mon explication, c'était trop dur. Je m'étais jurée que ça n'arriverait plus, et je m'y tiendrai. Je sentis Avalon me prendre les mains. Quel effet cela lui avait-il fait ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Sam 30 Juil - 19:54

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'étais curieuse à ce sujet. Je voulais en savoir davantage. D'autre personnes aurait trouvés cela insignifiant, mais nous apprenons à y faire connaissance et elle en savait plus que personne ne devait savoir, mon propre côté diabolique... Sans Ivy j'étais un danger public, peut-être est-ce réellement ma faute que ma mère est décédée ? Que c'est de ma faute si mon père me déteste ? Est-ce réellement nécessaire de ressentir ce genre de regret ? J'ai vécu plus de dix ans à souffrir des coups de mon père et j'y suis toujours vivante, qu'avais-je mérité pour continuer à vivre ? J'ai poussé mon père à commettre un tel crime, avait-il tué maman pour la sauver de ce monde aussi cruel soit-il ? Ou juste pour me faire sentir coupable ? Je ne suis pas une petite fille sage, je ne suis pas une petite fille bonne ni encore une petite fille aux bons comportements, je suis mauvaise, encore plus que Ivy. Je me détestais, mais j'avais Itsuke mon petit ami et désormais Hélène dans ma vie, pourront-ils me sauvé avant qu'il ne soit trop tard? Si uniquement Itsuke est au courant que Ivy est uniquement là pour m'aider à contrôler cette partie de moi... Mais si il est au courant, pourrait-il toujours m'aimé ? Je ne sauve pas des vies, je les termines. Ce soir-là j'aurais du en finir, j'avais la dague en main et je l'ai toujours accroché à ma cheville. Je ne mérite pas de vivre, je suis un chiot perdu qui jamais pourra retrouvé son maître... De toute façon une fois que nous auront fait pardonnés nos pêchés, qui ne dit pas que j'aurais tout oublié de ma première rencontre avec Itsuke, qui ne dit pas que je n'aurais pas vécu ce que j'ai vécu aujourd'hui, mais je dois avouer que ces les plus beaux jours de ma vie.

-Hum... je... Oui, enfin c'est assez compliqué en fait.

Dit Hélène, ce qui me fit sortir de mes pensées égarées. Elle avait eu donc un coup de foudre auparavant ? Pourquoi dit-elle que c'est compliqué ? Rien est de compliqué dans la vie, tout est toujours aussi simple il faut juste mettre la bonne action aux bons endroits. Hm, après tout nous sommes des êtres différents, aux pensées distancés...

-Hum... quand j'étais à l'orphelinat, je ne m'attachais pas aux autres enfants. Je savais qu'un jour ou l'autre, ils allaient être adoptés et qu'avec le temps et la distance, je ne les reverrai jamais plus. C'était mon choix, je m'y suis pliée sans le moindre effort. Sauf pour quelqu'un... *soupir* Il s'appelait Gaël. Ce garçon-là était arrivé à l'orphelinat quelques semaines avant moi, on avait le même âge. C'est lui qui m'avait fait la visite, et c'était le premier à m'adresser la parole. Mais j'étais trop timide... tu l'avais compris. Alors je n'ai rien fait, hormis l'observer. Je me rappelle le jour où une famille est venue le chercher, quand il a fallu se dire au revoir... J'avais 14 ans à ce moment-là. Je n'ai pas pu retenir mes larmes. Je me souviens qu'il m'avait pris dans ses bras, et m'avait glissé à l'oreille qu'il reviendrait, pour moi... Je te laisse deviner la suite. Il n'est jamais revenu. Il m'a fait espérer pour rien. Enfin, c'est ce que je croyais... Un jour, j'ai reçu une lettre à mon intention. Elle disait qu'il avait eu un accident de voiture, un chauffard les avait percuté, lui et sa nouvelle famille. Ils sont tous morts sur le coup...

Dit-elle finalement. Elle a eu le courage de me raconter. Ce n'était pourtant pas facile... Cesse de pensée rien qu'à toi, Avalon. Pense aux autres, ils souffrent bien plus que toi, non, ils souffrent également. C'est tragique d'aimé quelqu'un et qui d'un jour ou l'autre il n'y ait plus même après avoir fait une promesse dur à ne pas rompre. Je observais les larmes de cette dernière couler le long de ses joues. Je glissais mes mains sur les siennes, serrant délicatement celle-ci. Étrangement je n'avais plus faim, cela m'a carrément couper l'appétit. Je me levais de ma chaise en faisant deux pas vers Hélène avant de me pencher pour la prendre dans mes bras. Je la serrais tout contre moi, je sentais sa peine, ses larmes longeant ses joues pour tomber sur mon épaules. Je partageais sa peine, elle n'était plus seule désormais. Je fermais mes yeux venant glisser une main dans sa chevelure bleu.

-Tout va bien aller maintenant... Ne désespère plus, il te reste plein de chose à découvrir, tout ce que penses et qui est impossible, met cela de côté. Quand tu ne crois plus en rien tout ce produit, laisse maintenant faire les choses comme ils se doivent. Jamais avant aujourd'hui, ni quelque mois plus tôt que j'aurais un petit ami, ni une meilleure amie, car je te considère comme ma meilleure amie. Plusieurs choses arriveront, laisse juste tout ça aller, tu ne regrettera pas.

Lui soufflais-je doucement à son oreille. Je me redressais posant mes mains sur ses épaules souriant faiblement. Mon regard quant à lui était neutre. Je glissais mes mains dans les siennes avant de me reculer pour la tirer vers l'avant pour la faire lever de sa chaise. Une fois debout je la traînais vers le salon avant de la laisser au milieu du salon avant de lâcher ses mains pour que je lui montre la peinture. Je tournais le chevet vers celle-ci pour qu'elle voit le résultat. Sur cette peinture on voyait plusieurs endroits dans le monde, des endroits qu'elle voulait visiter plus tard et un peu plus bas que le milieu, se tenait une fille aux cheveux bleus portant un sac à dos en bandoulière prête à partir en voyage.

-Si tu y crois tu vas pouvoir faire ce qui te plait, ce que tu désires faire. Crois-y très fort et toute les bonnes choses vont arriver, je te le promet.

Dis-je en la regardant toujours. Le vent caressait ma chevelure dorée, je fermais les yeux souriant en coin. Je restais ainsi avant de relever ma tête vers le plafond, observant celui-ci d'un air quelque peu plus sérieux.
«Maman, je sais que les choses vont bien se déroulés à présent, je le sens, mais quelque chose cloche en moi, comme si cette partie diabolique ne veut plus être contrôler par Ivy, par tous les moyens elle cherche à amadouer Itsuke pour lui faire croire que d'éliminer Ivy est une bonne chose, mais je sais qu'au plus profond de mon âme j'ai besoin d'Ivy, car sans elle... Damned Town sera fichu, de même maudit.» pensais-je tout doucement. Je ne sais pas, mais je sais que quelque part dans mon coeur elle y est présente. On a tous un point commun  dans cette vie, on a tous perdu un être cher, c'est à nous à ne pas continuer à faire les même erreur.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 31 Juil - 21:12

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon s'était levée de sa chaise. Elle m'avait serré contre elle une fois encore. Elle ressentait ma peine.

- Tout va bien aller maintenant... Ne désespère plus, il te reste plein de chose à découvrir, tout ce que penses et qui est impossible, met cela de côté. Quand tu ne crois plus en rien tout ce produit, laisse maintenant faire les choses comme ils se doivent. Jamais avant aujourd'hui, ni quelque mois plus tôt que j'aurais un petit ami, ni une meilleure amie, car je te considère comme ma meilleure amie. Plusieurs choses arriveront, laisse juste tout ça aller, tu ne regrettera pas.

Elle posa ses mains sur mes épaules, le regard neutre. Elle voulait me rassurer. Soudain, elle reprit mes mains, m'aida à me lever et m'amena au salon, où trônait sa peinture qui séchait toujours. Mais... Quelle merveille ! Avalon avait reproduit mon plus grand rêve en peinture ! Mon envie de voyages n'était pas rentrée dans l'oreille d'une sourde. Elle avait écouté et retenu tous les détails de mon récit. Je pouvais voir les pyramides d'Egypte, le temple de Pétra, les lignes de Nazca... Et au milieu, moi ! Moi avec un sac à dos, prête à découvrir le monde. Mon chagrin avait totalement disparu.

- Si tu y crois tu vas pouvoir faire ce qui te plait, ce que tu désires faire. Crois-y très fort et toute les bonnes choses vont arriver, je te le promet.

~ Avalon... c'est magnifique ! Je n'ai pas les mots pour te remercier...

Je me mis à applaudir. Des rires résonnaient dans la pièce. Les miens. Passer de la tristesse à la joie, ça fait un choc aux neurones. Avalon rougissait, en souriant légèrement. Je n'osais pas toucher au tableau. J'allais laisser la brise émaner de la porte patio finir de la sécher, et quand j'aurai mon appartement, je trouverai bien un endroit d'honneur où l'accrocher. Je me tournai vers mon amie.

~ Avalon, tu as du talent. Je suis sérieuse. Un talent pareil, ça ne peut pas rester enfoui dans un appartement. Il doit être montrer au grand jour. As-tu déjà envisagé d'exposer tes toiles ? Que tout Damned Town voit ce que tu es vraiment, une artiste, et pas une moins que rien comme ton inconscient le pense.Ca serait tellement beau, j'en suis sûre !

Avalon eut un sursaut. Avait-elle déjà pensé à ça ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 31 Juil - 23:27

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je descendais mon visage vers Hélène gardant mon visage neutre n'ayant qu'un léger sourire posé sur mes lèvres, j'avais retrouvé mon visage d'habitude... Un visage neutre dont personne ne pouvait y mettre la main, ni savoir qui contrôle qui.

-Avalon... c'est magnifique ! Je n'ai pas les mots pour te remercier...

Dit-elle en se mettant à applaudir. Des rires résonnaient dans la pièce, son rire. Je lui avais fait retrouver son sourire. Je rougissais doucement, personne n'a jamais vraiment réagit face à mes tableaux, non je mens, mon petit ami avait réagit également.

- Avalon, tu as du talent. Je suis sérieuse. Un talent pareil, ça ne peut pas rester enfoui dans un appartement. Il doit être montrer au grand jour. As-tu déjà envisagé d'exposer tes toiles ? Que tout Damned Town voit ce que tu es vraiment, une artiste, et pas une moins que rien comme ton inconscient le pense. Ca serait tellement beau, j'en suis sûre !

Dit-elle ce qui me surprit un peu... Pourtant je le faisais, j'avais vendu mes peintures à la boutique d'artiste en les mettant en valeur du mieux que possible.

-À vrai dire... J'ai eu une entente avec le vendeur de la boutique de peinture, il me les a achetés et il va les vendre... Mais ça ne fonctionne pas vraiment, il a réussit à vendre trois de mes peintures, bien sûr il m'a fait remplir des papiers disant que ces œuvres sont fait de mes propres mains. Je commence à me demander si je ne devrais pas en faire pour des clients, tu sais comme faire sur mesure, ce que désire les acheteurs...

Dis-je d'un air assez songeuse penchant la tête sur le côté. Je m'éloigne du chevet où était posé regardant nos assiettes, avait-on terminés ? Bon, au moins nous pouvions garder le rester de côté pour plus tard. Je me tournais vers Hélène.

-Hm, as-tu terminé de manger ? Au pire on peut le conserver pour plus tard on a juste à le mettre dans un emballage en plastique tout en laissant le reste dans les bols, qu'en dis-tu ?

Demandais-je à cette dernière tout en me dirigeant vers la table. Je débarrassais le surplus qu'il y avait en mettant une pellicule adhérente sur chacun des trois bols avant de les placer dans le frigidaire. Je n'avais plus faim et je n'avais pas manger beaucoup, j'étais comme ça quand quelque chose me contrarie. L'assiette d'Hélène était à moitié vide et  même chose pour moi.

- C'est certainement devenue froid, veux-tu le réchauffer le tient ? Tu peux utiliser le micro-onde si tu veux terminé ton repas, moi c'est juste que je n'ai plus du tout faim...

Lui dis-je tout simplement posant une main sur mon ventre. Je vins tout de même à m'asseoir sur la chaise avant de replacer correctement mes cheveux.

-Tu sais... Ça me fait vraiment plaisir que le tableau que j'ai fait te plait, j'avais eu cette idée dès que tu m'as dit où que tu voulais voyagé, c'est rare qu'on me fait ce genre de compliment, c'est vrai ma grand mère me le disait, mais c'était le rôle de celle-ci, mais je n'ai jamais eu le courage d'aller de l'avant, c'est un peu grâce à elle, ses petits gâteaux et la peinture que je suis sortie de tout ça... Je suis vraiment heureuse de t'avoir rencontré Hélène.

Ajoutais-je tandis que mes lèvres s'élargissait pour laisser place à un sourire. Elle était tellement gentille et adorable que je me demandais toujours pourquoi ne nous sommes jamais rencontré, nous vivons presque dans le même coin... La vie est drôlement faite...


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Lun 1 Aoû - 21:35

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- À vrai dire... J'ai eu une entente avec le vendeur de la boutique de peinture, il me les a achetés et il va les vendre... Mais ça ne fonctionne pas vraiment, il a réussit à vendre trois de mes peintures, bien sûr il m'a fait remplir des papiers disant que ces œuvres sont fait de mes propres mains. Je commence à me demander si je ne devrais pas en faire pour des clients, tu sais comme faire sur mesure, ce que désire les acheteurs...

Elle me laissa devant son œuvre et se dirigea vers la table de la cuisine.

- Hm, as-tu terminé de manger ? Au pire on peut le conserver pour plus tard on a juste à le mettre dans un emballage en plastique tout en laissant le reste dans les bols, qu'en dis-tu ?

Je n'eus pas le temps de répondre qu'elle débarrassait déjà.

- C'est certainement devenue froid, veux-tu le réchauffer le tient ? Tu peux utiliser le micro-onde si tu veux terminé ton repas, moi c'est juste que je n'ai plus du tout faim...

~ Oui bonne idée. Attends Avalon, je vais t'aider.

Je me dirigeai vers la cuisine pour l'aider à débarrasser. Elle n'allait pas tout faire une seconde fois tout de même. Ça ne prit pas plus de quelques minutes. Pendant que je fis la vaisselle, Avalon posa une main sur son ventre et partit s'asseoir sur une chaise en remettant sa chevelure en place.

- Tu sais... Ça me fait vraiment plaisir que le tableau que j'ai fait te plait, j'avais eu cette idée dès que tu m'as dit où que tu voulais voyagé, c'est rare qu'on me fait ce genre de compliment, c'est vrai ma grand mère me le disait, mais c'était le rôle de celle-ci, mais je n'ai jamais eu le courage d'aller de l'avant, c'est un peu grâce à elle, ses petits gâteaux et la peinture que je suis sortie de tout ça... Je suis vraiment heureuse de t'avoir rencontré Hélène.

~ Je suis heureuse de te connaître aussi. Je me demande comment on a fait pour ne jamais se croiser à Londres. Enfin je dis ça... Je ne regardais pas les gens, alors si ça se trouve, ça s'est déjà produit sans qu'on s'en aperçoive. Enfin, ton tableau me plaît énormément. J'ai hâte de pouvoir l'accrocher dans mon futur logement.

Je terminai la vaisselle tandis qu'elle me souriait. Quelque chose me dit qu'elle avait la même pensée en tête. Soudain, je me mis à bailler une fois, puis deux... à ne plus s'arrêter. Un gros coup de fatigue me gagnait subitement. La vaisselle était quasiment finie, je la terminerai plus tard. Je me dirigeai vers le canapé et m'allongea. Je tournai ma tête vers Avalon qui me fit un signe et me lâcha un bonne sieste avant de retourner voir sa peinture. Je ne mis pas longtemps à m'endormir. J'étais bien sur le canapé...

*Au loin, un cri. Avalon venait de pousser un hurlement.*

~ Bonjour Avalon. Enfin on se rencontre.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Lun 1 Aoû - 22:05

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Pendant que Hélène se chargeait à nettoyer la vaisselle je lui racontais tout sur mon passée. Que j'étais heureuse de la rencontrer même si nous aurions pu se rencontrer à Londres, c'était peut-être grand, mais nous vivions dans le même coin, mais tout de même j'y étais très heureuse.

-Je suis heureuse de te connaître aussi. Je me demande comment on a fait pour ne jamais se croiser à Londres. Enfin je dis ça... Je ne regardais pas les gens, alors si ça se trouve, ça s'est déjà produit sans qu'on s'en aperçoive. Enfin, ton tableau me plaît énormément. J'ai hâte de pouvoir l'accrocher dans mon futur logement.

Elle terminait finalement la vaisselle, elle semblait épuisée, lessivée. Je lui souriais doucement, elle devait aller de reposer, sans émettre la moindre parole elle vint s'allonger sur le canapé après plusieurs bâillement. Elle me regardait tandis que je lui souriais lui souhaitant une bonne sieste. Tandis que moi je retournais à ma peinture, j'y remettais quelque touches manquantes. Tout était calme avant que Hélène se redresse subitement, Je poussais un petit cri d'étonnement. Je la regardais, quelque chose n'allait pas, on dirait que ce n'était pas elle.

-Bonjour Avalon. Enfin on se rencontre.

-Tu... Tu... Tu... n'est pas Hélène, n'est-ce pas ? Est-ce donc toi qui a fait tout ce raffut avant son arrivée à Damned Town ? En es-tu la cause ? Qui es-tu réellement ?

Lui demandais-je en serrant légèrement les poings. Si jamais elle tentait quelque chose j'allais pouvoir me défendre, sans la dague, je ne voulais pas blesser Hélène, car après tout c'était son corps à elle pas à cette fille. Je posais l'oeuvre autre part. Pour l'instant Ivy semblait ne pas vouloir interagir, mais j'espérais qu'elle le ferait dans un moment importun si jamais cela se passe mal.

-Que veux-tu ? Pourquoi voulais-tu me rencontrer ?

Ajoutais-je sans toutefois cesser de la regarder. C'était très étrange et très déconcertant. Elle était Hélène, mais les traits du visage était beaucoup plus sévère, elle agissait presque comme Ivy, mais très différemment, elle agissait lorsque Hélène dort c'est pourquoi elle ne savait jamais comment comprendre les choses. Alors quand le chat dort, les souris danse. Je voulais vraiment savoir c'était quoi son motif dans toute cette histoire et ce qu'elle attendait de moi.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 2 Aoû - 14:51

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Tu... Tu... Tu... n'est pas Hélène, n'est-ce pas ? Est-ce donc toi qui a fait tout ce raffut avant son arrivée à Damned Town ? En es-tu la cause ? Qui es-tu réellement ?

~ On se détend ma p'tite.

Je la voyais serrer des poings... Mouah ah ah ! Elle est sérieuse là ? Elle croit pouvoir me terrasser ? Elle se tourna vers son tableau et le posa autre part. Je devais reconnaître qu'elle avait un "certain" talent pour ce quelque chose d'aussi basique d'est la peinture. Elle revint par la suite.

~ Alors ? Tu me disais ?

- Que veux-tu ? Pourquoi voulais-tu me rencontrer ?

Je me délectai de sa peur, tout en gardant mon calme. Je ne vais pas la manipuler tout de suite, on va attendre un peu pour ça.

~ Il est grand temps que je me présente au grand jour. Ca fait des lustres que j'agis dans le feutré et j'en ai ma claque !

Je me redressai ce ce canapé miteux et m'assis en tailleur. Je lui fis signe de s'approcher. Elle n'était pas si bête, elle resta à sa place, debout, sans broncher. Je savais qu'un présence telle que moi bouillonait à l'intérieur de son corps... Je devais la faire sortir.

~ Je suis Zora. Je suis en quelque sorte la protectrice de Hélène. Comme elle s'en est aperçue, j'agissais la nuit quand nous étions à Londres. Dès qu'une garce de son école ou d'ailleurs lui faisait du mal la journée, j'intervenais pendant son sommeil.

J'observai attentivement la gamine que j'avais en face de moi. Elle tremblait de tout son corps... c'était beau à voir. J'espère qu'elle m'attaquera ! Mais passons, continuons.

~ Et tu as raison sur un point. C'est à cause de moi si nous sommes ici. Parce que lors de ma dernière cavalcade nocturne, j'ai tué sans le faire exprès l'un de ses assaillants. Je m'en suis voulu sur le coup, tuer c'est particuliers. En temps normal, je manipule les gens et je les pousse à se suicider. Mais là... c'était la quintescence même de la satisfaction. Donc, je suis contente de mon coup !

J'attendais sa réaction. Elle se laisse désirer, c'est pas bon tout ça. Allez, on passe à l'attaque. Un peu de provocation ne tue jamais personne.

~ Bon ! Tu es bien "mignone" très chère, mais j'en ai assez de m'entretenir avec toi. Où se cache ta part maléfique ? Allons, ne fais pas la timide, et sors de là tout de suite !!!


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 2 Aoû - 18:12

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Il est grand temps que je me présente au grand jour. Ca fait des lustres que j'agis dans le feutré et j'en ai ma claque !

Dit-elle tout en se redressant du canapé pour venir s'asseoir en tailleur. Elle m'invitait à la rejoindre, mais je n'étais pas née dans l'ignorance, plus jamais je ne me laisserais avoir par ce genre de personne. Je restais à la place en la regardant uniquement. Je ne lui donnerais pas ce pouvoir sur moi, oh que non.

- Je suis Zora. Je suis en quelque sorte la protectrice de Hélène. Comme elle s'en est aperçue, j'agissais la nuit quand nous étions à Londres. Dès qu'une garce de son école ou d'ailleurs lui faisait du mal la journée, j'intervenais pendant son sommeil.

Continua-t-elle tout en me regardant. Je la fixais, mais je tremblais, c'était étrange, pourquoi me faisait-elle ressentir ce genre de peur ? C'était Hélène , mais cette Zora la contrôlait.

-Et tu as raison sur un point. C'est à cause de moi si nous sommes ici. Parce que lors de ma dernière cavalcade nocturne, j'ai tué sans le faire exprès l'un de ses assaillants. Je m'en suis voulu sur le coup, tuer c'est particuliers. En temps normal, je manipule les gens et je les pousse à se suicider. Mais là... c'était la quintescence même de la satisfaction. Donc, je suis contente de mon coup !

Ajouta-t-elle. Je la regardais de mon visage neutre. Donc si je résumais elle faisait en sorte de faire tout pour que la personne se pousse à commettre un suicide, mais cette soirée-là ça c'est déroulé autrement et elle en est fière ? Était-elle malade ? Ivy n'aurait jamais fait ça, elle l'avait fait avec mon père, mais c'était pour  me protéger.

- Bon ! Tu es bien "mignone" très chère, mais j'en ai assez de m'entretenir avec toi. Où se cache ta part maléfique ? Allons, ne fais pas la timide, et sors de là tout de suite !!!

M’ordonna-t-elle. Malheureusement je ne jouais pas à ce petit jeu, ce n'est pas en me menaçant qu'elle va arrivée à ses fins. Je la regardais toujours penchant légèrement ma tête sur le côté.

-Pourquoi veux-tu absolument rencontré Ivy ? Tu sais... Elle est juste une partie de moi pour cacher ma véritable identité, enfin mon autre part de moi, dont tout le monde ignore sauf Hélène. Cette partie de moi c'est le monstre incarner, une  folle hystérique et agis comme bon me semble. Ivy a été créer tout simplement pour calmer cette partie de mon être... Malheureusement je crains que cette dernière ne puisse sortir, elle a eu un petit malheur la dernière fois...

Dis-je doucement en pesant bien sur mes mots afin qu'elle comprenne qu'elle n'a pas à faire à une débutante. Je le vivais très bien, du moins la majorité du temps. Je sentais que ce n'était plus du tout la même Avalon qui parlait, mais l'autre qui agit sans réfléchir. Je n'avais pas peur, ça me donnait un peu plus de courage, mais c'était une très mauvaise idée de m'aventurer là-dedans.

-Pourquoi tous veulent voir Ivy, elle a juste tué une seule fois, les méchantes, enfin moins méchante désormais et vit très bien la vie même si elle a froid avec Itsuke, c'est des choses qui arrivent.. Mais je ne te donnerais pas cette satisfaction maintenant, ça serait bien trop facile.

Ajoutais-je en souriant en coin. Je restais toujours assise en face de Zora, je glissais même mes mains derrière mon dos avant d'observer à travers la fenêtre qu'il y avait, plutôt la porte patio ouvert laissant le moustiquaire en place.

-Alors ça fait quoi ne pas avoir ce que tu veux ?  


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 2 Aoû - 20:36

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Pourquoi veux-tu absolument rencontré Ivy ? Tu sais... Elle est juste une partie de moi pour cacher ma véritable identité, enfin mon autre part de moi, dont tout le monde ignore sauf Hélène. Cette partie de moi c'est le monstre incarner, une  folle hystérique et agis comme bon me semble. Ivy a été créer tout simplement pour calmer cette partie de mon être... Malheureusement je crains que cette dernière ne puisse sortir, elle a eu un petit malheur la dernière fois...

~ Ô... Pauvre petite chérie...

Tient donc. Cette éfrontée ose me rentrer dedans comme ça, sans réfléchir ? Si elle pense me déstabiliser avec ça, elle se trompe mais royalement. Le but de la manipulation c'est de prendre tout son temps, et de provoquer à intervalles réguliers. Laissons-la penser qu'elle garde le contrôle pour le moment.

- Pourquoi tous veulent voir Ivy, elle a juste tué une seule fois, les méchantes, enfin moins méchante désormais et vit très bien la vie même si elle a froid avec Itsuke, c'est des choses qui arrivent.. Mais je ne te donnerais pas cette satisfaction maintenant, ça serait bien trop facile.

Je ne répondis pas à sa piètre réplique. J'aurai ce que j'ai demandé ma p'tite, que tu ne le veuilles ou non. Hélène dort paisiblement, elle n'est pas prête de sortir pour te donner un coup de main. Je vis Avalon croiser ses mains derrière le dos en regardant dehors, tout en me posant une question.

- Alors ça fait quoi ne pas avoir ce que tu veux ?

Mon Dieu... je n'en pouvais plus. Mes entrailles me démangeaient tellement... Je fermai les yeux, pris ma tête dans les mains et me mis à hurler de rire. Mais qu'elle est drôle celle-là ! C'est vraiment dommage qu'elle ne soit pas méchante avec Hélène, sinon je l'aurai découpé tranche par tranche en prenant mon temps. Vraiment dommage, mais quel gâchis... Tant pis. J'en trouverai bien une autre à torturer.

~ ... tu me demandes ce que ça me fait ? Comme si ça me faisait quelque chose ? Tu te trompes ma p'tite. Depuis que je suis "née" en quelque sorte, j'ai toujours obtenu ce que je voulais, peu importe la méthode et le temps passé à l'obtenir. Tu ne me diras rien certes, pour le moment...

J'en avais assez fait pour auourd'hui. J'allais laisser Hélène reprendre la main, mais avant... je me devais de la prévenir.

~ Très bien, ma chère. Tu m'as assez vu. Tu n'en sauras pas plus de moi, à l'exception de ceci : je t'interdis formellement de dire quoi que ce soit à Hélène de cette conversation. Elle ne doit rien savoir, jamais. Si par malheur tu t'avises à dire ne serait-ce qu'une seule syllabe à mon sujet... je la tuerai sans ménagement ! C'est clair ?

Et voilà. Comment faire redescendre une personne sur Terre ? En menaçant sa copine. Aussi simple que de dire bonjour mais que voulez-vous... je suis bien obligée de menacer les gens un minimum pour me sentir exister. Elle n'en croyait pas ses oreilles. La suite des mes propos lui glaça le sang.

~ Oui ma chère, je suis en mesure de la tuer moi-même, et pourquoi ? Parce que j'ai le contrôle. Depuis presque une journée que nous sommes ici, j'ai bien pris le temps de réfléchir à ma condition. Et il s'avère que les garces dont j'avais l'habitude de m'occuper n'existent plus ici, dans cette ville maudite. Alors...

Je m'interrompis un moment. Non Zora, ne dis plus rien. Elle le saura bien assez tôt. Son visage crispé par la douleur était délicieux à regarder. Dommage qu'il me fallait partir si vite.

~ ... n'oublie pas mes paroles Avalon.

Cette petite sotte allait rétorquer quelque chose, mais c'était trop tard. Je sentais déjà mon esprit retourner dans sa cage dorée tandis que Hélène reprenait le dessus sur son corps. *BOOM*


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 2 Aoû - 21:20

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Du coin de l'oeil je la vis se plier en deux tout en prenant sa tête entre ses mains en se mettant à hurler de rire. J'avais à faire à une genre d'Ivy, mais plus coriace, ahhh ce fameux rire me faisait rappeler quelqu'un. Quelqu'un que je ne voulais plus revoir, je l'observais faire sans broncher, je la regardais de mon air neutre.

-... tu me demandes ce que ça me fait ? Comme si ça me faisait quelque chose ? Tu te trompes ma p'tite. Depuis que je suis "née" en quelque sorte, j'ai toujours obtenu ce que je voulais, peu importe la méthode et le temps passé à l'obtenir. Tu ne me diras rien certes, pour le moment...

Une enfant pourrie gâtée comme on dit, elle n'accepte pas la défaite, c'est bien malheureux, je ne me laisse plus faire désormais.

-Très bien, ma chère. Tu m'as assez vu. Tu n'en sauras pas plus de moi, à l'exception de ceci : je t'interdis formellement de dire quoi que ce soit à Hélène de cette conversation. Elle ne doit rien savoir, jamais. Si par malheur tu t'avises à dire ne serait-ce qu'une seule syllabe à mon sujet... je la tuerai sans ménagement ! C'est clair ?

Je la regardais d'un air impassible, elle ignorait quelque chose à propos de tuer le maître du corps, si la personne qui contrôle le corps principalement meurs, l'autre personnalité meurt au bout d'un moment, je l'avais appris avec Ivy.

-Oui ma chère, je suis en mesure de la tuer moi-même, et pourquoi ? Parce que j'ai le contrôle. Depuis presque une journée que nous sommes ici, j'ai bien pris le temps de réfléchir à ma condition. Et il s'avère que les garces dont j'avais l'habitude de m'occuper n'existent plus ici, dans cette ville maudite. Alors...

S'interrompait-elle au bout d'un moment. Je la laissais parler sans l'interrompe, c'était drôle à entendre, mais je n'affichais rien sur mon visage, mais tout de même je devais bien faire attention à ce que j'allais faire pour la suite, c'était tout de même Hélène qui était prise aux pièges avec Zora.

-... n'oublie pas mes paroles Avalon.

Ne tant fait pas, pensais-je. Je la vis se rendormir pour laisser Hélène reprendre sa place. Je quittais lentement le salon pour préparer un petit goûté comme si rien ne c'était produit. Je fis un chocolat chaud maison tout en sortant des biscuits dans une boîtes, je les avais fait avant-hier et ils sentaient toujours aussi bon. Ils étaient aux brisures de chocolats. Je portais un plateau pour venir le poser sur la table basse voyant Hélène se réveiller.

-Tu as fait une bonne sieste ? Je nous ai préparés un petit goûtée, donc un chocolat chaud avec des biscuits.

Lui dis-je en souriant doucement. Une fois qu'elle s'était redressée je vins m'asseoir à ses côtés tout en prenant une des tasses pour lui donner avant de prendre la mienne dont je pris une gorgée. J'agissais totalement normalement et non étrangement. J'observais la peinture sachant qu'elle était finalement terminée.

-La peinture à terminé de sécher, c'est une bonne nouvelle non ?

Ajoutais-je tout en tournant ma tête vers Hélène. J'étais heureuse que Zora me la rende finalement, je m'ennuyais d'elle. J'avais eu un comportement étrange avec Zora, était-elle réellement prête à tuer Hélène si jamais je lui en parlais ? Les conséquences que ça apporterait elle ne le sait pas et j'avais mon doute là-dessus.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mer 3 Aoû - 4:40

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Tu as fait une bonne sieste ? Je nous ai préparés un petit goûtée, donc un chocolat chaud avec des biscuits

~ Hum... qu'est-ce que ça sent bon !

Combien de temps avais-je dormi ? Aucune idée, mais ce qui était certain, c'est que j'avais un petit creux, et à la vue des cookies et du chocolat chaud... Miam ! Avalon vint s'asseoir à côté de moi. Elle me tendit une tasse. Je me servis dans l'assiette des cookies. Je vis mon amie regarder la peinture.

- La peinture à terminé de sécher, c'est une bonne nouvelle non ?

Oui, en effet... Drôle de réaction pour une simple toile, même si elle m'était destinée. Je me tournai vers elle.

~ Avalon... est-ce que ça va ?

J'avais mal à la tête tout à coup. Je pris une gorgée de chocolat, ne laissant rien paraître. Pendant ma sieste, s'était-il passé quelque chose ? Avalon ne disait rien, ne montrait rien. Il s'était peut-être rien passé après tout. Mais mon instinct me filait le doute. Je devais savoir.

~ Avalon... ais-je fais quelque chose de mal pendant mon sommeil ?

Ma question la surprenait. Elle savait ce que je lui avais demandé. Elle posa sa tasse sur la table à café, se pencha vers moi et me serra dans ses bras avant de me lâcher un non, ne t'inquiète pas au creux de mon oreille. Elle me caressa les cheveux et reprit sa tasse. Bon, à première vue tout allait pour le mieux. Pourquoi devrais-je m'inquiéter ?

~ Très bien, n'en parlons plus dans ca cas.

Je finissais mon chocolat chaud et croqua un morceau de cookie avant de me lever en direction du journal. Je le pris, retourna m'asseoir et tenta de retrouver la page des petites annonces de travail. Voilà ! Elle était là. Je relus l'annonce pour un poste de bibliothécaire dans le centre-ville. Je repris une bouchée de cookie et montra l'annonce à Avalon.

~ Avalon regarde ! Voici l'annonce dont je t'avais brièvement parlé ce matin. Je voudrais les appeler dès demain pour tenter ma chance et avoir le poste. Qu'en penses-tu ?

Son visage s'illumina. Sans crier gare, elle courut dans la pièce d'à côté et me ramena le téléphone.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 223
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
«Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon à Sainte Hélène
» I smoke a cigarette and hush ▬ [ 29/05 - 21h35 ]
» ROLL ONE, SMOKE ONE ~ 13 MARS, 05H31
» Magnus Richter
» Hélène GRIMAUD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: