«Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Lun 18 Juil - 18:43

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je me réveillais en plein milieu de la nuit, il faisait noir encore à l'extérieur. Je soufflais doucement avant de me vêtir autrement pour que cela soit plus respectable. J'allais prendre l'air, cela me fera un plus grand bien. Je pris uniquement mes clés que je glissais dans l'un de mes poches de mes jeans avant que j'enfile une veste vraiment confortable avant de sortir de mon appartement. Je quittais le bâtiment marchant sans but dans la ville de Damned Town et je me dirigeais vers le centre-ville. Il faisait frais et on y était bien. Pied devant l'autre je continuais d'avancer sans but. Je croyais que je serais seule à cette splendide nuitée, mais il semblerait qu'il y ait d'autre passant. Je me souviens même d'avoir apporté avec moi la dague que j'avais acheté quelques jours plus tôt, mais où que je l'avais mise ? Je tâtais un peu mes poches suivit de l'une de mes chevilles touchant quelque chose de dur, ah... Elle était là. Je n'avais juste à relever le rebord de mon pantalon et attaquer.

Je me redressais avant de continuer ma promenade avant de croiser mes bras contre moi. J'observais tout droit devant moi. Je crois que j'aurais du faire appel à Itsuke pour qu'il me rejoigne, mais il devait être déjà entrain de dormir et je ne voulais pas le déranger pour autant. Je soufflais doucement, le derrière de mes genoux me faisaient un peu mal depuis que la "Sara" m'avait poignarder ceux-ci et elle m'avait même enfermé dans cet entrepôt, ce genre de chose ne se faisait pas du tout. Tellement concentré dans mes pensés que je ne regardais pas où que je mettais les pieds que je percutais quelqu'un, plutôt une quelqu'une... Je glissais par réflexe mes mais sur ses bras pour la retenir pour ne pas qu'elle ne tombe. Je la regardais d'un air désolée.

-Navrée... Je m'étais totalement étalée dans mes pensées que j'oubliais que je n'étais certainement pas la seule à me promener ici...

Je la regardais, il est vrai qu'il faisait plutôt noir dans ce coin, mais je percevais tout de même ses traits féminins, ses cheveux bleus et courts, ses yeux luisants dans la noirceur. La lumière du lampadaire s'allumait au-dessus de nous et nous éclairait et je la vis mieux. Pour être honnête elle était également une belle jeune femme. Je remarquais que la tenais toujours par les bras, je rougissais d'un air gêné avant de les retirant soutirant un "désolée" entre mes lèvres. J'avais toujours cette habitude de foncer dans les gens et cela ne changera jamais, malheureusement.   


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 0:48

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je suis seule, perdue en plein milieu de la nuit dans une ville totalement inconnue, et pire encore ! Je suis obligée de fuir ! Génial... Et où veux-tu que j'aille, foutu papier ? Peu importe. Je n'ai pas le choix. J'ignore qui est cette fille, mais elle est morte. Je dois partir d'ici, et vite.

Il fait si noir par ici... Les lumières des lampadaires éclairent si faiblement que j'ai du mal à distinguer la route. J'ignore totalement où je vais, mais je marche. Il faut que je marche, et que je j'arrête de réfléchir. Je n'ai pas d'explication à ce qui vient de m'arriver, et je n'en aurai pas pour le moment. Je n'ai même plus mon téléphone... Qu'est-ce qu'en j'en ai foutu de celui-là ? Comment contacter mon psy sans lui ? Et je n'ai pas d'argent sur moi... impossible de m'en racheter un. Merveilleux ! Je n'ai que mon uniforme sur le dos et rien d'autre à part ce bout de papier étrange... et tout ce sang...

Hélène, c'est toi qui a tué cette fille. Tu dois fuir. Pardonnes-moi.

Foutu texte. Quelle merde ! Je ne sais pas ce qui me retient de... Non, ne dis rien. Marche et tais-toi, ça vaudrait mieux pour le moment. J'ignore depuis combien de temps j'ère à travers de cette ville, mais elle me fait froid dans le dos. Damned Town... c'est ironique quand on y pense, mais on dirait un genre de punition non ? Rien que le nom ne m'évoque rien de bon. Tient ? C'est quoi ça là-bas ? Une fontaine. (soupir) Enfin. Je vais pouvoir me nettoyer un peu, tout ce sang me donne envie de vomir... Au moins me laver la peau, ça sera moins pire. Ah... de l'eau fraîche, ça fait du bien. Il n'y a personne aux alentours, profites-en Hélène. On se rince, on boit un coup au passage, et on repart.

Il fait frais cette nuit, ça ne me dérange pas. Je ne suis pas si trempée que ça, ce n'est pas grave. J'ai juste un gros problème moi maintenant ! Je ne connais personne, je n'ai nulle part où aller ! En plus en pleine nuit ? C'est pas comme si j'allais rencontrer quelqu'un et lui demander... *BOOM* !

- Navrée... Je m'étais totalement étalée dans mes pensées que j'oubliais que je n'étais certainement pas la seule à me promener ici...

Non je ne rêve pas... une fille vient de me rentrer dedans sans me voir. Mais toi non plus tu ne l'as pas vu, idiote !

~ Ne t'excuse pas, je ne t'avais pas vu moi non plus.

Etrange comme sensation... sa façon de me tenir les bras. Aurait-elle voulu me protéger d'une éventuelle chute ? J'ai tellement peu l'habitude que les gens soient prévenants à mon égard que ça me fait tout drôle. J'ai chaud au visage tout à coup, je crois que je suis en train de rougir. Mais elle aussi, vu sa manière de me relâcher et de me dire "désolée". Plutôt jolie la fille, je ne suis pas une grande fan des blondes pourtant, mais je ne saurai dire pourquoi... Elle m'inspire confiance.


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 15:15

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'observais la jeune femme en lui souriant d'un air quelque peu gênée, mais il  fallait se l'avouer même si je n'étais pas aux femmes elle était belle même si elle avait les cheveux courts et ça doit être moins chiant à coiffer que les cheveux longs. Pourrais-je avoir la force de me couper les cheveux un jour ? Non, je ne crois pas, même si c'est du travail pour les entretenir je les garderais longs.

-Ne t'excuse pas, je ne t'avais pas vu moi non plus.

Je lui souriais de plus belle glissant mes mains derrière mon dos tout en ne cessant pas la regarder, elle me semblait perdue, devais-je peut-être l'aider ? C'était la moindre des choses que je pouvais faire pour cette dernière. Je lui tendis une main devant moi afin d'y faire une quelconque serre main.

- Au fait, je suis Avalon, ravie de te faire ta connaissance. Ton visage n'est pas d'ici pas vrai? Tu es nouvelle n'est-ce pas ? Je suis sûr que tu as probablement des questions concernant toute cette histoire de fou...

Avais-je dit pour tenter de faire un premier contact. Je n'étais pas méchante comparé à ma double personnalité qui dormait à point fermée, je crois qu'elle avait compris la leçon. De plus, j'avoue que d'être à Damned Town n'était pas une chose facile à vivre, car on était éloignée du monde extérieur, sur une carte géographique je peux dire que ne serais pas où nous située, comme c'est malheureux.

- Je vais essayée de t'aider du mieux que je peux ! Et pendant ce temps, si tu le désires, nous pouvons continuer notre balade nocturne qu'en dis-tu?

Demandais-je à son attention. J'ignorais comment elle se nommait, mais la manière dont elle était vêtue elle me donnait une vive idée d'où qu'elle vivait auparavant, à Londres, pas loin de chez moi à vrai dire. Ce qui était assez drôle, car on pouvait réellement tombé sur n'importe qui et ils pouvaient vivre ailleurs et à différent endroit sans problème. Je me demandais quel pêché de trop qu'elle avait fait... Je savais que ce n'était pas facile à l'accepté, mais tel est la vie...


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 16:58

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Cette fille n'arrête pas de me sourire. C'est... Perturbant. Oui c'est le mot. Mais bon, quand ton niveau de sociabilité est proche du zéro pointé... Je n'ai vraiment plus l'habitude du contact humain. Mais, que fait-elle ?

- Au fait, je suis Avalon, ravie de te faire ta connaissance. Ton visage n'est pas d'ici pas vrai? Tu es nouvelle n'est-ce pas ? Je suis sûr que tu as probablement des questions concernant toute cette histoire de fou...

Elle tendait sa main vers moi. Qu'est-ce qui se passe... Je tremble tout à coup... Reprends-toi idiote ! Elle va te prendre pour une folle sinon.

- Je vais essayée de t'aider du mieux que je peux ! Et pendant ce temps, si tu le désires, nous pouvons continuer notre balade nocturne qu'en dis-tu?

Cette fille essaie de m'aider. Je ne comprends pas. Elle ne me connaît pas, et pourtant... J'ai envie de lui faire confiance. Je lui rendis sa poignée de main.

~ Ô... Moi c'est Hélène. Je... Hum... Désolée...

"Désolée"? Quoi tu plaisantes là ? C'est pas vrai... Je ne suis vraiment plus capable de m'adresser aux gens. Ça n'a pas l'air de la déstabiliser. Elle continuait de m'observer... Allez Hélène, trouve quelque chose d'autre à lui dire ! Je sais pas moi !

~ Je suis désolée. Je ne parle jamais à personne en temps normal, parce que personne ne s'intéresse à moi. Je... Je suis ravie de faire ta connaissance Avalon. Je ne comprends pas ce qui m'arrive... Je ne sais pas comment j'ai atterri ici, et à vrai dire... (sanglots) J'en ai assez d'être seule. Merci de vouloir m'aider.

Et bien voilà. C'était pas si compliqué, idiote. Je me sens beaucoup mieux maintenant. Attends, qu'est-ce qu'elle m'a demandé ? Ô... Je fais peine à voir moi.

~ J'ai énormément de questions, mais je suis fatiguée... Où allais-tu avant de me percuter ?


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 17:45

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Elle me semblait être totalement perdue tout aussi mentalement que physiquement. Il fut un certain moment avant qu'elle me serre la main pour faire connaissance. Je me sentais moins idiote et folle à tenir ma main dans le vide ainsi, fort heureusement, ça serait devenu gênant.

- Ô... Moi c'est Hélène. Je... Hum... Désolée...

Je fronçais les sourcils, me demandant pourquoi elle s'excusait. Allait-elle bien ? Je la sentais un peu perdue et même perturbée. Je ne savais pas comment réagir face à cela, étais-je comme ça au début? Non, je ne crois pas, je me suis vite habituée à ses choses-là et je ne voulais pas qu'elle soit seule à vivre ça... J'allais l'aidée du mieux que je peux.

- Je suis désolée. Je ne parle jamais à personne en temps normal, parce que personne ne s'intéresse à moi. Je... Je suis ravie de faire ta connaissance Avalon. Je ne comprends pas ce qui m'arrive... Je ne sais pas comment j'ai atterri ici, et à vrai dire... (sanglots) J'en ai assez d'être seule. Merci de vouloir m'aider.

Hélène me semblait bien seule dans tout ça. C'était décidé j'allais faire de mon mieux pour lui venir en aide, mais j'ignorais comment faire pour calmer ses pleurs. Je glissais une main amicale sur son épaule en lui souriant d'un air apaisant et même mon regard était différent, j'agissais comme une mère qui aidait à calmer son enfant lors d'une crise.

- J'ai énormément de questions, mais je suis fatiguée... Où allais-tu avant de me percuter ?

- Oh... Je ne sais pas, je n'arrivais pas à dormir, donc je suis sortie pour prendre l'air sans avoir de trajectoire précis, mais si tu es fatiguée je pourrais nous conduire chez moi pour la nuit et je t'expliquerais le tout en chemin, qu'en dis-tu ?

Demandais-je avant de reculer pour commencer à rentrer chez moi, qui était un peu plus loin, donc on avait le temps de parler avant que l'on rentre, je voulais qu'elle se sente à sa place tout de même.

- Alors laisse moi débuter le pourquoi nous sommes ici en premier lieu. Damned Town existe parce que nous avons commis un pêché de trop et nous sommes ici pour devenir une meilleure personne.

Commençais-je par dire tout en continuant de reculer avant de me tourner et m'arrêter pour l'attendre pour qu'elle me rejoigne. Une fois fait je marchais à ses côtés observant le ciel quelque peu étoilé.

- Pour être à notre meilleure il faut que tu te trouves un endroit où vivre et avoir un emploi pour payer tes propres affaires. Ne tant fait pas ils sont gentils ils t'accepteront. Ton uniforme me dis quelque chose, serais-tu à une école privée à Londres ?

Demandais-je pour apaiser ma curiosité, si tel est le cas nous habitions proche et nous pourrions super bien nous entendre, ce qui était un bon départ à la base. J'allais l'aider coûte que coûte.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 20:30

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Elle glissa une main amicale sur mon épaule en me souriant. La gentillesse incarnée cette fille. Si elle savait ce que j'étais... elle devrait se méfier de moi plutôt... bref. L'heure n'est pas à se poser des questions Hélène, suis le mouvement.

- Oh... Je ne sais pas, je n'arrivais pas à dormir, donc je suis sortie pour prendre l'air sans avoir de trajectoire précis, mais si tu es fatiguée je pourrais nous conduire chez moi pour la nuit et je t'expliquerais le tout en chemin, qu'en dis-tu ?

Je la voyais faire marche arrière, en direction du sentier. J'acquiessa d'un signe de tête, en séchant les larmes. Après tout, le seul moyen de comprendre ce qui m'arrive, c'est de la suivre, non ?

- Alors laisse moi débuter le pourquoi nous sommes ici en premier lieu. Damned Town existe parce que nous avons commis un pêché de trop et nous sommes ici pour devenir une meilleure personne.

Un pêché de trop...? Qu'entend-elle par là ? Je n'ai jamais rien fait contre personne de toute ma vie... hormis cette pauvre fille. Je la vis s'arrêter et se retourner vers moi. Allez, en avant Hélène. Je m'avança vers elle, et une fois à sa hauteur, elle m'indiqua la route à suivre. Je n'osai pas parler... je suis déstabilisée, littéralement. Avalon reprit :

- Pour être à notre meilleure il faut que tu te trouves un endroit où vivre et avoir un emploi pour payer tes propres affaires. Ne tant fait pas ils sont gentils ils t'accepteront. Ton uniforme me dis quelque chose, serais-tu à une école privée à Londres ?

Intéressant. Elle vient de la capitale elle aussi. Mais qu'a t'elle fait pour se retrouver ici ? Chaque chose en son temps. Je vais tâcher d'en apprendre un peu plus sur elle d'abord.

~ Effectivement, je suis bien de Londres. Je vais... enfin j'allais à une école d'art dramatique, d'où l'uniforme réglementaire. Inutile de te dire à quel point je m'ennuyais à mourir dans ce bahut pourri !

Hélène, mais qu'est-ce qui te prend de parler comme ça ? Contre toute attente, Avalon me regarda, l'air abasourdi... et éclata de rire. Et voilà que je rougis, une fois de plus... Manifestement, mon attitude n'a pas l'air de la déranger plus que ça.

~ Je ne t'ai pas remercié de m'accepter chez toi pour la nuit. Je ne voudrais pas que ça pose problème. Tout se chamboule dans ma tête. En même temps, j'espère pouvoir me dégoter un appartement et un travail rapidement... mais aussi comprendre mes actes passés... je ne sais plus ce qui est de mieux pour moi, rester ici ou rentrer chez moi ? Je... Je...

Que se passe t'il ? Je ne sens plus mes jambes... Aïe, ma tête... Je ne vois plus rien... *BOOM*


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 22:05

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

La petite brise caressait mon épaule à découvert, la manche de ma veste était quelque peu descendue, maudite veste qui ne veut pas tenir correctement. Je replaçais correctement ma veste tout en marchant aux côtés d'Hélène.

- Effectivement, je suis bien de Londres. Je vais... enfin j'allais à une école d'art dramatique, d'où l'uniforme réglementaire. Inutile de te dire à quel point je m'ennuyais à mourir dans ce bahut pourri !

Dit-elle avant que je la regarde tout en éclatant de rire, mais qu'est-ce qu'elle me faisait rire celle-là. Je me demandais toujours nous étions pas rencontré auparavant. Elle rougissait, je voulais lui pincer les joues pour qu'elle se ressaisisse, mais je n'en fis rien.

-Je ne t'ai pas remercié de m'accepter chez toi pour la nuit. Je ne voudrais pas que ça pose problème. Tout se chamboule dans ma tête. En même temps, j'espère pouvoir me dégoter un appartement et un travail rapidement... mais aussi comprendre mes actes passés... je ne sais plus ce qui est de mieux pour moi, rester ici ou rentrer chez moi ? Je... Je...

Je la regardais tout en m'arrêtant, quelque chose clochait dans la terminaisons de sa phrase. Ses jambes tremblaient avant qu'elle ne tombe je me filais très rapidement afin de la rattraper pour la tenir dans mes bras et je tombais sur mes genoux, heureusement que je portais un jeans. Je tenais Hélène par ses épaules tout en secouant doucement d'un air très inquiète.

- Hélène ? Hélène réveille-toi ! S'il te plait fait moi un signe....

Dis-je avant de me taire. Je n'allais pas plus tarder. Je glissais son bras sur mes épaules et je glissais mon bras pour la soutenir, je la mènerais ainsi jusqu'à chez moi quoiqu'il en coûte. Je la traînais tout en la soutenant, elle n'était pas lourde, mais je pris soudainement fatigue... J'allais doucement dans ma marche, mais je me dépêchait tout de même pour traverser la ville. J'espérais qu'elle aille bien. J'étais morte d'inquiétude.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 23:03

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Au loin, j'entendais une voix qui criait :

- Hélène ? Hélène réveille-toi ! S'il te plait fait moi un signe....

Avalon... je suis face contre terre, je ne peux plus bouger, je ne peux plus parler... qu'est-ce qui m'arrive ?


~ Eh ! Idiote !!

Idiote... mais... qui me parle ? Cette voix résonne dans ma tête... C'est bizarre, il me semble l'avoir déjà entendu auparavant...

~ Ô Hélène ! Je peux savoir ce que tu fous par terre ? Tu crois pas que t'as autre chose à foutre non ?

... mais elle va se taire celle-la !

~ Bon alors ! Tu vas te décider à te bouger ou je dois le faire moi-même ?

~ MAIS TU VAS LA FERMER OUI ?!!

*BOOM* Aïe... ma tête... Mais, où suis-je ? Je regardais autour de moi, je ne reconnaissais rien. J'avais juste cette sensation de confort... Avalon... je ne me rappelle plus bien... Je discutais avec elle il y a quelques instants, et me voilà allongée dans un lit ? Suis-je chez elle ? J'en ai bien l'impression. J'apercevais Avalon sur le côté du lit, à me regarder d'un air étrange... Hélène, qu'est-ce que tu as fait encore ?


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 23:19

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Après quelques minutes de marche à traîner Hélène dans mes bras j'arrivais au pied de la porte de mon bloc appartement. Je pris l’ascenseur en appuyant à ton étage, cela prit au moins quelques secondes avant que les portes s'ouvraient. J'avançais toujours vers ma porte et la déverrouillée, je pénétrais dans mon chez moi avant de fermer la porte à l'aide de mon pied et de me rendre à ma chambre. Une fois arrivée à mon lit défait je l'installais tout en remontant les couvertures. Je pris place au pied de mon lit tout en attendant qu'elle se réveille. Je la regardais toujours d'un air inquiète, je n'arriverais jamais à dormir sachant qu'elle ne me fasse pas un signe de vie. Je balançais de gauche à droite tout en jouant nerveusement avec mes mains... Quelque instant plus tard, elle ouvrait les yeux. Je tournais mon regard vers celle-ci d'un air très très inquiète.

- Dieu merci tu es réveillée, j'ai eu tellement peur ! Tout es passé si vite... Tu me parlais et tout d'un coup tu as perdue connaissance... C'était étrange... Et je t'ai porté jusqu'à chez moi.

Je me levais de mon lit afin de me rendre à la cuisine pour lui servir un verre d'eau et deux cachet pour le maux de tête, au cas où. Je revins vers elle en attendant qu'elle se redresse pour lui donner le verre et le médicaments.

- Tient tu as sûrement soif et voici un cachet pour un maux de tête si jamais c'est le cas, avec la chute, ça ne m'étonnerait pas du tout. Tu vas restée dans mon lit pour mieux te reposer, je prendrais le canapé. Est-ce que tu as besoin d'autre chose ?

Demandais-je à son égard. Je voulais être une bonne hôtesse et de plus non seulement à cause qu'elle ait fait cette chute, je m’inquiétais réellement pour elle. J'espérais qu'elle comprenait mon inquiétude. Je soufflais doucement, la fatigue était désormais monté dans ma tête, toute la pression et la nervosité avait disparu pour laisser place au sommeil.

- Je crois qu'il serait mieux que je t'explique le reste demain, à bien réfléchir. Nous sommes toutes les deux mortes de fatigue et si tu as besoin d'aller à la salle de bain c'est juste à côté de ma chambre. Passe une bonne nuit.

J'attendais quelque peu avant de me rendre au salon pour m'étaler sur mon canapé. Je tirais la couverture sur moi restant habillé comme tel avant de m'endormir complètement. J'étais si morte de fatigue, toute cette pression qui s'était accumulée... J'espérais qu'elle se porte mieux demain...  


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mar 19 Juil - 23:45

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

- Dieu merci tu es réveillée, j'ai eu tellement peur ! Tout es passé si vite... Tu me parlais et tout d'un coup tu as perdue connaissance... C'était étrange... Et je t'ai porté jusqu'à chez moi.

Avalon... une vraie maman poule. Je n'ai même pas eu le temps de dire quoi que ce soit qu'elle a bondi du lit et couru vers la pièce voisine. Cette voix... Con de psy ! Pourquoi tu n'es pas là quand j'ai besoin de toi ? Ou devrais-je dire... pour UNE fois que j'ai besoin de toi. Quleques secondes à peine s'étaient écoulées quand je vis Avalon revenir avec un verre d'eau et quelque chose dans sa main.

- Tient tu as sûrement soif et voici un cachet pour un maux de tête si jamais c'est le cas, avec la chute, ça ne m'étonnerait pas du tout. Tu vas restée dans mon lit pour mieux te reposer, je prendrais le canapé. Est-ce que tu as besoin d'autre chose ?

Elle est inquiète, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Je pris le médicament et le verre d'eau, en murmurant un merci, tout va bien... étouffé. Mon évanouissement m'avait bien assomé, il faut le dire, et la fatigue était bien présente. C'est dingue... je connais cette fille depuis à peine une heure et elle agit avec moi comme une grande soeur. Une étrange sensation me parcouru le corps... J'avais l'impression d'être revenue à l'orphelinat tout à coup.

- Je crois qu'il serait mieux que je t'explique le reste demain, à bien réfléchir. Nous sommes toutes les deux mortes de fatigue et si tu as besoin d'aller à la salle de bain c'est juste à côté de ma chambre. Passe une bonne nuit.

~ Bonne nuit, Avalon...

Je ne tiens plus. Il faut que je dorme, et vite.


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mer 20 Juil - 17:30

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je me réveillais doucement tout en m'étirant doucement en lâchant un bâillement avant de sortir du canapé pour faire mes trucs à la salle de bain et une fois terminée je retournais à la cuisine pour y faire à déjeuné. Je mis un tablier prête à cuisiner ! J'ouvrais le feu et commençais à couper des pommes de terres pour en faire des frites maison et pour déjeuné. Une fois que le rond fut assez chaud je commençais par faire cuire les œufs suivit du bacon et pour terminé les patates. Je mettais le tout dans deux assiettes avec un assortiment de fruit et pour couronner le tout des toasts tartiné de beurre. Je déposais les deux assiettes sur ma table en sortant les couverts et en me retournant je vis Hélène qui se levait à son tour. Je lui adressais un doux sourire avant de retirer mon tablier pour le mettre côté. Je présentais la table comme les femmes dans les pubs qui montrait quelque chose.

- Bonjour Hélène, bien dormi ? Et pour le matin quoi de mieux d'avoir un succulent déjeuné pour garnir notre ventre vide, qu'en dis-tu ?

Demandais-je l'invitant à s'asseoir. En consultant rapidement le journal de Damned Town. Je me dirigeais vers les logements et aussi les petites jobines qu'il y aurait de disponible. Je buvais une gorgée de mon thé, tout en ayant offert un à cette dernière avec un jus d'orange et d'un verre d'eau ignorant ce qu'elle boire le matin. Je levais mon regard vers Hélène dès qu'elle fut assise.

- Hm, il y a un logement disponible pas loin d'ici et des offres d'emploi, tient regarde.

Dis-je en lui passant le journal pour qu'elle le regarde à son tour. J'ignore qui écrivait le journal de Damned Town, mais c'était bien détaillé et plusieurs choses y était mis. Je m'attaquais à mon déjeuné avant que cela ne soit froid. Hm, c'était toujours aussi bon un déjeuné fait maison ! Je ne regrette pas d'avoir aidé ma grand-mère à me montrer comment faire.   


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Mer 20 Juil - 23:21

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

*baillements* Hum... quelle heure il est...?
Pourquoi ais-je l'impression que la nuit ait été courte, et bien mouvementée ? ... Parce que tu n'es pas chez toi, idiote.

Bon, Hélène, fais le point sur la situation, tu veux bien ? Tu as tué une fille inconnue la nuit dernière, tu ne t'en souviens pas. Tu as atterri dans une ville inconnue, tu ne sais pas comment. Tu as rencontré une gentille fille dans ton errance, et elle t'a invité... non qu'est-ce que je dis ! Traîné oui... jusque chez elle suite à un évanouissement et à une frénésie psychologique qui n'a pas de sens. Bien. La situation pourrait être bien pire, tu ne penses pas ? Tu pourrais être dehors, morte de froid et terrifiée, mais non. Avalon m'a été d'un grand secours hier... je dois trouver comment la remercier.

On verra ca en temps voulu. Qu'il est confortable ce lit... De mémoire, je n'avais jamais aussi bien dormi. C'est peut-être dû au fait que je n'ai jamais couché chez d'autres personnes... Je me sens bien, et j'aurai presque envie de dire que je me sens "en sécurité" pour une fois. Je pouvais sentir un rayon de Soleil filtrer de la fenêtre malgré le rideau tiré... et cette sublime odeur de... Bacon ?! Avalon serait-elle en train de préparer le déjeuné ? Je vais aller voir ca.

- Bonjour Hélène, bien dormi ? Et pour le matin quoi de mieux d'avoir un succulent déjeuné pour garnir notre ventre vide, qu'en dis-tu ?

Avalon venait à l'instant de servir le déjeuné dans des assiettes. Elle retira son tablier, sourire aux lèvres, et m'invita à m'asseoir à table. Et quel festin ! Du bacon, des œufs, des pommes de terre et des fruits, arrosés de thé et de jus d'orange pressé. Je sens que je vais me régaler ! Je lui souris à mon tour.

~ Bonjour Avalon. Courte nuit, mais je vais bien mieux, grâce à toi. Bon appétit !

Toujours le sourire aux lèvres, je la vis prendre le journal du matin et lire certaines pages. Ce serait impoli de la déranger dans sa lecture, alors... Mangeons ! Je commençais par les œufs et les pommes de terre. Mmh... quel délice. Et le bacon... Ô ! Une merveille. Lui faire le compliment devrait lui faire plaisir, enfin je pense...

- Hm, il y a un logement disponible pas loin d'ici et des offres d'emploi, tient regarde.

Elle me tendis le journal et attaqua son déjeuné. Alors, les annonces d'emploi, voyons voir... Sans emploi, pas de logement. Donc je vais devoir m'y mettre rapidement pour ne pas avoir à la... déranger... merde, j'avais oublié ce détail moi... Je vais devoir lui demander si je peux rester ici, en attendant...

~ Avalon ? Excuses-moi de te demander ca, mais... vu que je n'ai aucun endroit où aller... est-ce que je... je pourrais rester ici... un petit peu...?


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Jeu 21 Juil - 15:38

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'étais heureuse que Hélène se porte mieux, même si sa nuit fut courte, l'important c'est qu'elle aille bien. Je souriais doucement tout en continuant de manger quelque peu par là et par moment siroter mon thé. C'était un déjeuné typique d'américains, encore une fois j'oubliais de faire des crêpes... Peut-être était-ce mieux ainsi ? C'était assez suffisant à mon goût puisque je ne mangeais pas beaucoup du coup. Étrangement Ivy ne m'avait pas dérangé, peut-être avait-elle apprit de ses leçon et de ses erreurs qu'elle avait commise dans le passé ? Mentalement je haussais les épaules sans toutefois cesser de manger.

-Avalon ? Excuses-moi de te demander ça, mais... vu que je n'ai aucun endroit où aller... est-ce que je... je pourrais rester ici... un petit peu...?

Demanda-t-elle. Je levais mon regard ambré vers celle-ci tout en terminant ma bouchée de pomme de terre fraîchement coupé. Je fermais les yeux en souriant en coin penchant la tête sur le côté.

-En attendant j'accepte pour que tu restes le temps que tu amasses assez d'argent pour vivre par tes propres moyens. De plus, ce n'est pas un grand appartement que j'ai, donc... Je te prêterais mon lit le temps de tout ça.

Dis-je pour commencer d'un air quelque peu sérieux. J'ouvrais les yeux pour la regarder de nouveau en souriant davantage comme une gamine qui gardait son amie à coucher pendant un las de temps.

- Mais ça ne me dérange pas du tout ! Au contraire, c'est comme si je recevais une amie à coucher pendant un court moment, ça me fera un plaisir de te faire à manger et de te prêter mon lit, si confortable.

Ajoutais-je dans mon petit délire, j'étais comme ça et il fallait qu'elle s'y habitue. Je recommençais à manger ce qu'il y avait dans mon assiette avant de le terminer pour la première fois, je ne mangeais que très peu, peut-être avais-je eu trop faim? Aucune idée, mais je me suis bien régaler. Je pris ma tasser entre mes mains en sirotant une gorgée avant de la poser dans toutefois la retirer.

-Est-ce que tu as d'autres questions concernant tout ce qui t'es arrivée la veille ?


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Jeu 21 Juil - 23:57

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Oups... Elle fait une drôle de tête. Penchée sur le côté en plus... qu'est-ce que ça signifie ? Ais-je abusé de ma situation...? J'espère pas. Hélène, tu ne vas pas déjà te faire une ennemie non ?

- En attendant j'accepte pour que tu restes le temps que tu amasses assez d'argent pour vivre par tes propres moyens. De plus, ce n'est pas un grand appartement que j'ai, donc... Je te prêterais mon lit le temps de tout ça.

Tout mon corps venait de se pétrifier. Je tenais fermement ma tasse de thé, de peur de la faire tomber. Quel ton sérieux tout à coup, rien à voir avec hier soir...

- Mais ça ne me dérange pas du tout ! Au contraire, c'est comme si je recevais une amie à coucher pendant un court moment, ça me fera un plaisir de te faire à manger et de te prêter mon lit, si confortable.

Hein ? Qu'est-ce qui vient de se produire ? Etait-ce une blague de sa part ? Je ne sais pas. Elle souria à nouveau et continua son déjeuné. Ouf... je ne sais pas si c'est une habitude qu'elle a d'origine, mais je vais devoir m'y faire rapidement. Je lâcha un petit rire nerveux.

~ Ô ! Hmm... merci beaucoup.

Tout mon corps relâcha la pression. Je me suis fait peur pour rien, pour pas changer. Il n'empêche que je n'abuserai pas de son hospitalité. Je vais m'efforcer de trouver un travail et un logement. J'apprécie tout ce qu'elle veut faire et fait déjà pour moi, je saurai lui rendre la pareille. J'avais presque fini mon assiette. Finis de boire ton jus d'orange Hélène, le plein de vitamines ne te fera pas de mal.

- Est-ce que tu as d'autres questions concernant tout ce qui t'es arrivée la veille ?

~ Très intéressante cette offre d'emploi dans une bibliothèque. Je vais aller voir ça de plus près !

Elle me dévisagea, stupéfaite de ma réponse. Rien à voir avec la question d'origine. Rhaa... je n'ai plus le choix. Il faut que je lui en parle.

~ Avalon... il faut que je te montre quelque chose. Pourrait-on retourner à l'endroit où nous nous somes rencontrées cette nuit ? Mais avant, j'aurai besoin de prendre un douche, si ça ne t'ennuie pas.


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 22 Juil - 2:06

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Comme un bon samaritaine, je lui demandais si elle avait d'autre question concernant d'hier soir en attendant sa réponse, je buvais une gorgée de thé que je terminais en quelque gorgée, sinon plus avant de la déposée sur la table. Si seulement Hélène connaîtrait ma véritable personnalité, peut-être ne voudra-t-elle plus me parler ? Mais déjà plusieurs personnes qui on su accepté Ivy comme une autre partie de moi, même si c'est encore dur pour Itsuke... Je le comprenais dans un sens et pour le cas de Shisoka, lui il trouvait assez géniale, comme si elle serait ma soeur, il fort probablement que cela le soit. Ivy était plus expérimentée que moi et elle m'avait fait même regretter d'avoir poussé mon ami de sortir avec la plus belle fille l'école, non ce n'est pas ça, elle trouvait ça dommage qu'il ne voit qu'elle plutôt que moi, peut-être que pour lui ce n'était pas une forte possibilité ? Je ne le sais pas et je ne le saurais jamais... Je me demande s'il est toujours en couple avec elle... Fort probable, il l'aimait tellement que ça m'avait brisé le coeur... Mais je n'ai plus besoin de m'en faire, je suis avec Itsuke désormais et je l'aime plus que tout au monde.

-Très intéressante cette offre d'emploi dans une bibliothèque. Je vais aller voir ça de plus près !

Dit-elle en déviant ma question, ce qui me fit sortir de mes pensées. Je la regardais quelque peu hébété par ce qu'elle venait de me dire. Elle avait vraiment déviée ma question là.

- Avalon... il faut que je te montre quelque chose. Pourrait-on retourner à l'endroit où nous nous sommes rencontrées cette nuit ? Mais avant, j'aurai besoin de prendre un douche, si ça ne t'ennuie pas.

- Eum, oui bien sûr pourquoi pas. La salle de bain de trouve juste à côté de ma chambre, il y a des serviettes, gant de toilette, shampoing et gel douche à ta disposition.

Dis-je en lui souriant doucement. Je la vis terminée son petit déjeuné et de filer vers la salle de bain. Je me levais à mon tour tout en ramassant la vaisselle et la mettre dans la lave-vaisselle. J'étais trop paresseuse pour la nettoyer de mes propres mains et de plus elle était nouvelle... Mon  manager me l'avait vendu à moitié-prix, il était trop gentil ! J'étais fière de ce petit bijoux ! En attendant qu'elle était occupée à la salle de bain, j'en profitais pour changer de haut. Je regardais ma cicatrice dans la glace assez longuement... Hm... Je ne cessais pas de la fixer avant de secouer la tête, rien ne pourra changer le passée désormais. Je mis un T-shirt long côtelé moucheté de couleur gris. C'est la première fois que je le porte depuis l'achat. C'était très beau comme haut, j'en avais quelques uns choisit par Ivy, car question de vêtement elle était meilleur de moi aussi et je portais toujours mon jeans. Je retournais vers la cuisine suivit du salon pour replacer ma couverture avant de m'asseoir en attendant Hélène.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 22 Juil - 18:20

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon m'observa, l'air totalement hébété. J'avais dévié sa question originelle, et ça ne lui avait pas échappé. Mais elle me répondit quand même.

- Eum, oui bien sûr pourquoi pas. La salle de bain de trouve juste à côté de ma chambre, il y a des serviettes, gant de toilette, shampoing et gel douche à ta disposition.

~ Merci beaucoup. Je me dépêche.

Je terminai mon déjeuné à la hâte, me leva de ma chaise et fonça vers la salle de bain. Désolée Avalon, je t'aurai bien aidé à débarrasser la table, mais je me sens crasseuse. À charge de revanche, je te ferai le diner. Je fermai la porte à clé et commença à me déshabiller. Tout ce qu'elle m'avait énoncé était là, posé sur un rebord du meuble. Il y avait même des vêtements de rechange. Les siens sûrement... Nous avons l'air de faire la même taille elle et moi. À noter pour plus tard Hélène : lui faire un cadeau pour la remercier. Une fois nue, je rentrais dans la douche et fis couler l'eau. Elle était bien chaude... Ô le bien fou de se laver après toutes ces heures... Voyons Hélène, un peu de tenue tu veux ! Et ne traîne pas ! Je ne prends jamais le temps de me pouponner. Je suis prête en dix minutes généralement, quelle perte de temps !

Une fois lavée, je me dirigeai vers la pile de vêtements qu'Avalon avait déposé. Un tee-shirt bleu assorti à mes cheveux - délicate attention de sa part - un pantalon noir et des sous-vêtements classiques. Très bien. Sobre, mais efficace. Je m'habillai en moins de temps qu'il faut pour le dire, et sortis de la salle de bain. Avalon était assise dans le canapé, sa couverture était pliée et posée sur le côté. Elle m'attendait, Me voilà !

~ Avalon ? Je suis prête. Est-ce qu'on peut y aller ?


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 22 Juil - 21:38

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'attendais depuis peu tandis du coin de l'oeil, la jeune femme aux cheveux bleus apparu dans mon champ de vision avant d'annoncer qu'elle avait terminée. Je tournais mon visage vers elle en lui souriant. Je me levais du canapé pour en attrapant mon sac et je glissais la ganse de celle-ci à mon épaule regardant une nouvelles fois si j'avais tout, clé, ok, portefeuille, parfait ! Nous pouvions y aller. J'enfilais mes souliers de la veille tandis qu'elle fit de même avant que j'ouvre la porte la laissant filer la première tandis que je fermais derrière moi tout en prenant soin de la verrouillée. Une fois chose fait j’appelais l'ascenseur puis elle arrivait même pas deux secondes après. Nous pénétrons dans la cabine avant que j'appuis sur le bouton "rez-de-chaussé" et nous descendions à cette étage avant de sortir de l'établissement.

Nous marchions dans la ville, le jour était parfaitement levée et il faisait si bon ! Je levais mon nez vers le ciel tout en sentant l'air frais caresser mes bras, il ne faisait pas assez frais pour que je mette une veste, le soleil tapait tout de même en cette belle journée. Nous marchâmes toujours jusqu'au centre-ville, au moins cette fois je ne traînais pas Hélène vers chez moi, pas qu'elle était lourde, mais tout de même je n'étais pas forte non plus pas à comparée à Ivy. Nous croisons en chemin quelques passants que je vois au restaurant et je leur fis signe de la main.

- Oh oui, j'allais oubliée ! Vu que tu vas co-habitée avec moi pendant un petit las de temps, je te préviens que je travaille dans un restaurant du type maid si jamais tu venais à me chercher parce que tu as un problème ou quelque chose comme cela, n'hésite pas à me voir là... Et aussi je tiens à te dire que j'ai un petit-ami il vient faire un tour parfois donc... Comme ça tu es au courant si un inconnu entre dans l'appartement sans s'annoncer !

Dis-je en souriant toujours. Nous continuant notre promenade tout en retournant d'où nous sommes rencontrés avant de m'arrêter à ce spot me tournant légèrement vers Hélène la regardant d'un peu plus sérieusement.

- Je sais où que tu es arrivée, à la mairie, pour une raison que l'on ignore on arrive tous par là...

Ajoutais-je détournant légèrement mon regard tout en continuant tout droit pour nous rendre à la mairie. Cela nous prenais au moins une bonnes dizaines de minutes avant d'arriver au pied de celle-ci. Je tournais mon regard vers celle-ci.

-Qu'est-ce que tu voulais me montrer ?

Demandais-je finalement. Parce qu'en regardant partout je ne trouvais rien de suspect, ni rien de spécial non plus, nous étions seules.  


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 22 Juil - 22:47

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon se leva du canapé, pris son sac à main, ses clés et enfila ses chaussures. Je fis de même. J'étais impatiente... mais aussi mal à l'aise de lui montrer cette fille. Dieu sait dans quel état elle doit être aujourd'hui, avec cette chaleur d'été... Nous quittâmes son appartement via l'ascenseur. Je n'osai pas parler à nouveau. J'étais pas tranquille du tout.

Une fois dehors, je respirai un bon coup. Il faisait bon... une belle journée en perspective pour le commun des mortels, pas pour moi... jamais. J'ai beau être en bonne compagnie, je suis constamment sur la réserve, à surveiller mes arrières, une sale habitude que je n'ai pas eu le choix d'adopter. Sur la route, Avalon faisait signe à des gens, en guise de bonjour. Par politesse, je faisais un simple signe de tête. Le corps de cette fille m’obnubilait trop. Soudain, Avalon s'exclama, en souriant :

- Oh oui, j'allais oubliée ! Vu que tu vas co-habitée avec moi pendant un petit las de temps, je te préviens que je travaille dans un restaurant du type mais si jamais tu venais à me chercher parce que tu as un problème ou quelque chose comme cela, n'hésite pas à me voir là... Et aussi je tiens à te dire que j'ai un petit-ami il vient faire un tour parfois donc... Comme ça tu es au courant si un inconnu entre dans l'appartement sans s'annoncer !

Je lui souris en retour en hochant la tête. Je lui demanderai plus tard dans quel restaurant elle travaille, parce que moi aussi j'ai des questions, pour faire plus ample connaissance. Au fil de la balade, je commençais à reconnaître l'endroit où nous nous étions percuté. Sous ce spot, devant ce parc. Avalon se tourna vers moi, le regard plus sérieux :

- Je sais où que tu es arrivée, à la mairie, pour une raison que l'on ignore on arrive tous par là...

~ Comment ? Mais... pourquoi ? Qu'est-ce que ça signifie ?

Avalon ne répondis pas à ma question. Elle détourna le regard et reprit la route, tout droit. Je m'empressai de la suivre. Elle ne bronchait pas, qu'avait-elle en tête ? L'explication, ou autre chose ? Je trouvais cette marche interminable, même pour quelques minutes. Enfin, on arrivait sur place. Mais...? Avalon s'arrêta, regarda aux alentours et me demanda :

- Qu'est-ce que tu voulais me montrer ?

Horreur. Tout mon corps se pétrifia. J'avais du mal à respirer. La panique et la confusion s'étaient emparées de moi. Le corps avait disparu... Il ne restait rien. Même le sang avait disparu, comme si le sol avait été nettoyé de fond en comble.

~ Non... c'est impossible... Il était là ! Je ne rêve pas ! Il y avait le corps d'une fille que je ne connais pas à côté de moi ! Cette nuit !

Avalon me fixait avec insistance, une main sur la hanche, l'autre sur son front. Elle semblait perplexe.

~ Avalon je te jure ! Je ne suis pas folle ! J'ai tué cette fille ! Mais... mais... je ne m'en rappelle pas. Non...

Je tombai à genou, les mains sur le visage. Je ne pouvais plus retenir ma colère et mes larmes, s'en était trop.


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 22 Juil - 23:11

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Le corps de Hélène se pétrifia, quelque chose clochait avec elle et j'ignorais totalement ce qu'elle me montrer si ce n'est que l'escalier menant à l'entrée de la mairie. Elle semblait prendre une panique inexplicable. J'ignorais quoi faire pour me rendre utile. Je regardais partout, mais personne aux alentours, toujours au moment où que j'en avais le besoin.

-Non... c'est impossible... Il était là ! Je ne rêve pas ! Il y avait le corps d'une fille que je ne connais pas à côté de moi ! Cette nuit !

Je regardais Hélène en la fixant d'un air d’incompréhensible. C'était impossible que cela soit le cas, aucune personne décédé ne pouvait accompagné une personne vivante à Damned Town, car sinon mon père serait également venu.

-Avalon je te jure ! Je ne suis pas folle ! J'ai tué cette fille ! Mais... mais... je ne m'en rappelle pas. Non...

Dit-elle en tombant sur ses genoux. Ses mains étaient sur son visage, elle semblait pleurer de colère. Je m'abaissais à son niveau venant glisser mes mains délicates sur ses épaules venant la serrer contre moi. Je glissais une main sur ses cheveux tandis que je la tenais dans mes bras. Je la berçais quelque peu. Je fermais les yeux tout en restant calme.

-Chut... Calme-toi Hélène, tout va bien, je te crois, je te crois. Tu as commis un pêché de trop, le meurtre et ça du t'emmener avec ta victime, mais elle a disparu, une seule explication peu en être la solution, quelqu'un l'a retiré de peur de faire tourmenté la ville. Je n'ai pas peur de toi Hélène... Tout au contraire, j'ai commis ce pêché également, le meurtre... Mais ce n'est pas moi... J'ai disons...

Commençais-je à expliquer tandis que me retirais de mon emprise, tout en glissant une nouvelle fois mes mains sur ses épaules glissant mes yeux dans les siens, j'étais un peu plus sérieuse.

- J'ai une double personnalité. Tu me connais sous Avalon et mon autre personnalité qui n'est pas très ordinaire, je l'ai créé lorsque j'étais en panique dans mon autre vie, elle m'a aidé à surmonter le tout, mais la personne qui me voulait du mal a fait surface et voulait m'abattre une fois pour tout... Ivy, l'a donc tué et me voilà ici... Je peux t'aider à surmonter ça Hélène ! Il y a des explications pour tout ! Si nous mettons nos cerveaux et pensés ensemble nous trouverons pourquoi tu ne te souviens plus de l'avoir tué, compris ? Tu n'es pas seule, je suis avec toi et je te crois.

Terminais-je en ayant un air plus déterminée que jamais. Je voulais qu'elle comprenne qu'elle n'était plus seule au monde et qu'elle pouvait compter sur quelqu'un sans devoir à chercher toute seule. J'ai foi en elle et j'ai foi en Ivy pour qu'elle nous guide vers la vérité. À plusieurs nous pourrons tout faire pour aller de l'avant et j'en étais persuadée.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Ven 22 Juil - 23:48

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Qu'est-ce que je vais faire ? Je n'y comprends plus rien ! Pourquoi le corps n'est plus là ? J'ai envie d'hurler, de tout casser. Soudain, je vis une ombre s'approcher de moi. Avalon. Elle s'accroupit, me prit les épaules puis me serra contre elle. Une main caressait mes cheveux. Elle me berçait... calmement.

- Chut... Calme-toi Hélène, tout va bien, je te crois, je te crois. Tu as commis un pêché de trop, le meurtre et ça du t'emmener avec ta victime, mais elle a disparu, une seule explication peu en être la solution, quelqu'un l'a retiré de peur de faire tourmenté la ville. Je n'ai pas peur de toi Hélène... Tout au contraire, j'ai commis ce pêché également, le meurtre... Mais ce n'est pas moi... J'ai disons...

- ... Quoi...?

- J'ai une double personnalité. Tu me connais sous Avalon et mon autre personnalité qui n'est pas très ordinaire, je l'ai créé lorsque j'étais en panique dans mon autre vie, elle m'a aidé à surmonter le tout, mais la personne qui me voulait du mal a fait surface et voulait m'abattre une fois pour tout... Ivy, l'a donc tué et me voilà ici... Je peux t'aider à surmonter ça Hélène ! Il y a des explications pour tout ! Si nous mettons nos cerveaux et pensés ensemble nous trouverons pourquoi tu ne te souviens plus de l'avoir tué, compris ? Tu n'es pas seule, je suis avec toi et je te crois.

Et voilà. Tout s'explique. La nuit dernière, quand je me suis évanoui, elle m'a entendu parler à la voix dans ma tête, elle a vu que je n'étais pas tranquille, et maintenant... Qu'est-ce que tu peux être idiote ! Jamais je ne cesserai de me le dire. Elle t'a cerné Hélène ! Elle se doute que tu as un complexe. Je n'ai pas le choix, je vais devoir lui demander de l'aide.

- ... Merci.

Avalon se releva, je fis de même, en essuyant mes yeux.

- À mon tour de te faire une confidence. Depuis aussi loin que je me souvienne, il m'arrive des "choses" la nuit. À l'instant où je m'endors, c'est comme si une partie de moi était comme droguée, enfouie au plus profond de mon être, sans que je sache pourquoi, et quand je me réveille le matin, et bien... c'est compliqué. Certains matins, je remarque des détails troublants, comme des objets qui ont bougé. Et d'autres fois, je me réveille ailleurs que chez moi. Je sais que ce n'est pas du somnambulisme, mais mon psy me parlait d'une "entité"... qui se manifesterait seulement quand je suis fatiguée.

Ma révélation fit sourire Avalon, contre toute attente. Et d'ailleurs, la nuit dernière... Je n'ai rien il me semble...?

- Je te propose un petit jeu. Pose-moi toutes les questions que tu voudras, j'y répondrai sans détour... mais toi aussi tu devras y répondre. C'est d'accord ? Mais j'aimerai aller ailleurs qu'ici... s'il te plaît.

Son visage s'illumina. Elle me prit la main, et nous partîmes en courant vers le centre-ville. Où m'emmène t'elle ?


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Sam 23 Juil - 1:03

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je la regardais toujours et j'avais toujours mes mains posés sur ses épaules. Elle me sortit un merci tandis que je lui souriais. Après un las de temps à terre, je me redressais et elle fit la même chose en essuyant ses yeux mouillés par ses larmes.

-À mon tour de te faire une confidence. Depuis aussi loin que je me souvienne, il m'arrive des "choses" la nuit. À l'instant où je m'endors, c'est comme si une partie de moi était comme droguée, enfouie au plus profond de mon être, sans que je sache pourquoi, et quand je me réveille le matin, et bien... c'est compliqué. Certains matins, je remarque des détails troublants, comme des objets qui ont bougé. Et d'autres fois, je me réveille ailleurs que chez moi. Je sais que ce n'est pas du somnambulisme, mais mon psy me parlait d'une "entité"... qui se manifesterait seulement quand je suis fatiguée.

Dit-elle soudainement. J'entrais ses informations tout en souriant légèrement, ça m'amusait quelque peu une entité lui forcerais à faire des choses pendant la nuit ? C'était très bas comme information, elle devait certainement avoir une double personnalité comme ça, mais elle ignore sa présence... C'était fort possible, il en existait de plusieurs sortes. Mon cas, son cas et l'autre est d'entre des voix qui te pousse à faire des choses.

-Je te propose un petit jeu. Pose-moi toutes les questions que tu voudras, j'y répondrai sans détour... mais toi aussi tu devras y répondre. C'est d'accord ? Mais j'aimerai aller ailleurs qu'ici... s'il te plaît.

Partit ailleurs ? Tel est son désir ! Mon visage s'illuminait, je venais d'avoir une idée. Je lui prenais par la main et l'entraînait dans ma course vers le centre-ville. Nous parcourûmes quelque boutique, quelques rues pour arrivée au parc. Nous arrivons dans un coin du parc que j'aimais bien aller avec mon petit ami. Je pris place l'invitant à me rejoindre avant de lui sourire.

-Très bien ! Je connais ton prénom et le lieu de ta naissance. As-tu une histoire quelconque ? Ton passé ? En fait qui es-tu réellement ? Pas besoin de me faire un roman, je t'en ferais quelque peu également... Mais si tu veux je vais commencé !

Dis-je avant de me placer sur mes genoux à ses côtés et pour la regarder. Je voulais qu'elle se sente à l'aise et j'allais lui confier un peu ma vie, comme ça elle pourra en faire de même, même si c'est difficile.

- Je suis née en Angleterre. J'avais deux parents bien aimant, on s'aimait, c'était le bonheur parfait. Jusqu'au jour où que ma mère et moi préparons des muffins elle tomba soudainement sur le sol, j'étais seule, j'étais terrifiée, j'ai réussis à appeler l'ambulance du haut de mes cinq ans. Quelques heures plus tard on annonçait que ma mère restait quelque mois à vivre et que les médecins ne pouvaient rien faire. On l'a ramené à la maison, posée dans un lit et je venais lui rendre chaque jour après l'école jusqu'à ce que revienne de la maison... Elle était morte... Les yeux ouverts, pourtant les médecins nous on dit qu'il lui restait quelques mois... J'ai comprit qu'en grandissant que c'était mon père le coupable... Mais j'avais vu maman morte... Il me répétait sans cesse que c'était de ma faute, il avait bu, il était saoul, il m'a frappé et battu, je me croyais morte, mais pas du tout...

Dis-je en soufflant doucement. C'était toujours dur de le raconter à quelqu'un... J'aurais du voir un psychologue pour qu'elle m'aide à passer à travers, mais je ne voulais pas. J'avais peur qu'elle m'interne.

-Pendant de longues années mon père me battait et avec le temps j'ai créée Ivy qui a fuit chez ma grand-mère. Je me suis enfermée dans ma nouvelle chambre, ne mangeant peu, j'étais couverte de bleu et de cicatrice, une seule qui en est resté, elle se trouve en bas de mon dos... Je te montrerais plus tard... Pour me remettre de mes sentiments j'ai commencé à peindre et mon amour pour l'art s'est agrandit avec le temps. Les pâtisseries de ma grand-mère m'on bien aidé à surmonté tout ça. Je retournais à l'école, ma vie se déroulait normalement, je n'avais pas grand ami, j'ai mon "crush" qui n'avait que les yeux sur une autre fille et je l'ai aidé à aller vers elle, mais quelle idiote... Mais bon j'ai Itsuke désormais donc, ça ne me dérange plus. J'avais peur d'approcher les autres avec Ivy, parce qu'elle est bien singulière... Quand tout commence à aller pour le mieux, mon père est revenu pour accomplir ce qu'il a commencé,  il voulait mettre fin à ma vie me disant que tout ça était de ma faute, que si j'étais née était parce que ma mère l'avait supplié... Il m'a menacé et Ivy a prit ma place, empoigné un couteau et l'a abattu comme un vulgaire porc comme il est. Du sang partout... Sur le sol, sur le mort, sur moi... Puis trou noir. Je suis arrivée à Damned Town et j'ai volé de mes propres ailes. J'ai rencontré mon premier ami, qui connait mon secret...

Ajoutais-je en terminant de raconté ma vie. Je soufflais doucement en essuyant les larmes qui embrouillait ma vue. Je reniflais avant de sourire à Hélène, maintenant elle savait de tout au tout de ma vie. Je n'ai plus rien à lui cacher maintenant et elle non plus ne doit pas avoir peur de le faire, ça te rend libre.

- En fait toutes les personnes rencontrés sur Damned Town connait l’existence d'Ivy, tous l'accepte sauf mon copain, surtout dernièrement puisqu'elle a fait une connerie, une très grosse connerie dont je ne me pardonnerais jamais... Elle est moins féroce qu'avant, on dirait qu'elle commence à ressentir l'émotion et surtout du remord ce qui est une bonne étape... Car on va se le dire qu'elle est née pour ne rien ressentir.

Je me replaçais correctement sur l'herbe avant de m'allonger sur le lit verdâtre. On y était bien. Les nuages défilaient sous nos yeux. Quelques enfants s'amusaient trop loin de nous. Un sourire apparaissait toujours sur mes lèvres.

-Tu peux tout me dire, je ne porte pas de jugement, je ne suis pas mieux que quiconque, je t'accepterais, déjà que tu connais toute ma vie, je crois que l'on peut bien s'entendre toi et moi, n'est-ce pas ?

Demandais-je en tournant ma tête vers Hélène en lui souriant toujours. Je n'avais aucun remord de lui avoir parlé, ni de l'aidé, je ferais tout pour qu'elle ne soit pas dans la misère. La vie de chacun était différent et je le savais très bien et peut-être son histoire peut être bien pire que moi, qui sait ? Seule ses paroles va me le confirmer.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Sam 23 Juil - 16:37

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon courrait à travers le centre-ville, en me serrant la main de toutes ces forces. je voyais défiler des commerces et certaines ruelles. Je me demandai comment elle faisait pour courir aussi vite sans percuter les passants. Enfin, elle tourna à un endroit et nous arrivions à un parc. Elle aviat l'air de bien le connaître cet endroit. Elle m'invita à m'asseoir sur un carré d'herbe fraîche et entama le jeu que je lui avais proposé quelques minutes plus tôt.

- Très bien ! Je connais ton prénom et le lieu de ta naissance. As-tu une histoire quelconque ? Ton passé ? En fait qui es-tu réellement ? Pas besoin de me faire un roman, je t'en ferais quelque peu également... Mais si tu veux je vais commencé !

~ D'accord. Je t'écoute. Raconte-moi.

Elle s'installa sur les genoux à mes côtés, et commença.

- Je suis née en Angleterre. J'avais deux parents bien aimant, on s'aimait, c'était le bonheur parfait. Jusqu'au jour où que ma mère et moi préparons des muffins elle tomba soudainement sur le sol, j'étais seule, j'étais terrifiée, j'ai réussis à appeler l'ambulance du haut de mes cinq ans. Quelques heures plus tard on annonçait que ma mère restait quelque mois à vivre et que les médecins ne pouvaient rien faire. On l'a ramené à la maison, posée dans un lit et je venais lui rendre chaque jour après l'école jusqu'à ce que revienne de la maison... Elle était morte... Les yeux ouverts, pourtant les médecins nous on dit qu'il lui restait quelques mois... J'ai comprit qu'en grandissant que c'était mon père le coupable... Mais j'avais vu maman morte... Il me répétait sans cesse que c'était de ma faute, il avait bu, il était saoul, il m'a frappé et battu, je me croyais morte, mais pas du tout...

Elle s'arrêta un moment, pour reprendre son souffle. Ô mon Dieu... Je n'arrivais pas à croire ce qu'elle me disait. Je lui pris les mains. Je ne supportais pas d'entrendre ce genre de paroles sortir de la bouche d'une innocente, surtout elle. Elle reprit.

- Pendant de longues années mon père me battait et avec le temps j'ai créée Ivy qui a fuit chez ma grand-mère. Je me suis enfermée dans ma nouvelle chambre, ne mangeant peu, j'étais couverte de bleu et de cicatrice, une seule qui en est resté, elle se trouve en bas de mon dos... Je te montrerais plus tard... Pour me remettre de mes sentiments j'ai commencé à peindre et mon amour pour l'art s'est agrandit avec le temps. Les pâtisseries de ma grand-mère m'on bien aidé à surmonté tout ça. Je retournais à l'école, ma vie se déroulait normalement, je n'avais pas grand ami, j'ai mon "crush" qui n'avait que les yeux sur une autre fille et je l'ai aidé à aller vers elle, mais quelle idiote... Mais bon j'ai Itsuke désormais donc, ça ne me dérange plus. J'avais peur d'approcher les autres avec Ivy, parce qu'elle est bien singulière... Quand tout commence à aller pour le mieux, mon père est revenu pour accomplir ce qu'il a commencé,  il voulait mettre fin à ma vie me disant que tout ça était de ma faute, que si j'étais née était parce que ma mère l'avait supplié... Il m'a menacé et Ivy a prit ma place, empoigné un couteau et l'a abattu comme un vulgaire porc comme il est. Du sang partout... Sur le sol, sur le mort, sur moi... Puis trou noir. Je suis arrivée à Damned Town et j'ai volé de mes propres ailes. J'ai rencontré mon premier ami, qui connait mon secret...

Avalon souffla, en essuyant quelques larmes échapées. Je serrais ses mains toujours plus fort, pour lui faire comprendre que j'étais là. Elle avait l'air de se sentir mieux néanmoins, comme si elle avait retiré un poids de son coeur. Quel courage ! Aurais-je le même pour lui avouer mes tourments ?

- En fait toutes les personnes rencontrés sur Damned Town connait l’existence d'Ivy, tous l'accepte sauf mon copain, surtout dernièrement puisqu'elle a fait une connerie, une très grosse connerie dont je ne me pardonnerais jamais... Elle est moins féroce qu'avant, on dirait qu'elle commence à ressentir l'émotion et surtout du remord ce qui est une bonne étape... Car on va se le dire qu'elle est née pour ne rien ressentir.

Enfin je la lâchai. Elle en profita pour se replacer en s'allongeant dans l'herbe. Je fis de même, tout en l'observant. Je n'avais rien à craindre d'elle. Cette Ivy n'était pas là manifestement, et je ne suis pas sûre de vouloir la connaître, ni même l'entrevoir. Elle tourna son visage vers moi, sourire aux lèvres.

- Tu peux tout me dire, je ne porte pas de jugement, je ne suis pas mieux que quiconque, je t'accepterais, déjà que tu connais toute ma vie, je crois que l'on peut bien s'entendre toi et moi, n'est-ce pas ?

~ Si ça peut te rassurer, je n'ai pas peur de toi. Bien au contraire.

Mes paroles soudaines avaient l'air de la rassurer. Allez Hélène, lance-toi, vide ta conscience une bonne fois. Ca ne sera pas pire.

~ Moi... je suis Ecossaise de naissance. Mes parents s'étaient rencontrés là-bas apparemment, à une fête de village. Par la suite, ils seraient revenus vivre à Londres... avant de m'abandonner comme un déchet dans un orphelinat...

Avalon s'était redressée tout à coup, les yeux écarquillés et sa main sur la bouche. Il me sembla entendre quelques mots émaner de ses lèvres, mais passons.

~ ... je parle au conditionnel parce que ce sont les seules choses que ma tutrice m'avaient dites à l'époque. Tout ce dont je me souviens d'eux, c'est leur voiture qui partait au loin. Je ne les ai jamais revu, je n'ai plus eu de nouvelles. Je ne comprends toujours pas ce qui les a poussé à me jeter comme ça, mais bon... je me suis fait une raison.

Je repris mon souffle. Avalon me fixait, l'air plus sérieux.

~ Donc j'ai passé toute mon enfance à l'orphelinat, à Londres. Il s'appelait La Voie des Anges. J'y suis restée jusqu'à ma majorité. Certains orphelinats de nos jours sont immondes, ne serait-ce par la maltraitance que les enfants subissent... mais pas dans celui-ci. J'avais ma chambre, des jouets, beaucoup de livres, et un professeur venait régulièrement nous faire cours. De mémoire, je n'avais pas d'affinité avec les autres enfants de cet orphelinat. De toutes façons, ils sont quasiment tous partis avec le temps. Des familles venaient les adopter alors... Je les regardais partir, en me disant qu'au moins ils seraient heureux. Mais moi, je ne voulais pas... qu'on m'adopte. Quelque chose s'était brisé en moi, être heureuse ne fait plus partie de mes habitudes depuis fort longtemps. J'étais bien là-bas... mais un jour il a bien fallu que je parte. Jusqu'à hier, je gardais contact avec ma tutrice, et avec ce con de psy qu'on m'a assigné de force "pour mon bien" sois-disant. Alors celui-là ! Il a fait pire que bien. Il m'a inscrit à cette fichue école d'art dramatique, obligé de cotôyer ces filles toutes aussi snob les unes que les autres... et tout ça pour quoi ? Pour rien du tout. Je m'en sortais mieux toute seule qu'accompagnée d'une de ces mégères. Alors oui... j'étais devenue leur souffre douleur en quelque sorte, celle sur qui elles pouvaient se moquer, c'était tellement facile. J'ai même... *soupirs*...

Je devais lui montrer... je n'ai pas le choix. Je relevais ma manche gauche et lui montra mon poignet. Il avait des cicatrices.

~ ... J'ai même essayé d'en finir, un soir. Ces pestes en avaient trop fait, elles m'avaient poussé dans mes retranchements. Mais comme tu peux le voir, ça n'a pas marché. Mon psy avait flairé mon malêtre et me surveillait de près depuis quelques temps. Ce matin-là, je m'étais réveillée à l'hôpital, complètement dépitée. Mais quelques jours plus tard, je ne sais pas pourquoi, les garces ont arrêté de se moquer de moi, de façon brutale. Elles avaient peur de moi, sans que je fasse quoi que ce soit. Alors j'ai repris les cours, plus sereinnement disons. Jusqu'à la nuit dernière où tu m'as trouvé non loin de la mairie de Damned Town... Voilà, tu sais tout.


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Sam 23 Juil - 21:53

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Hélène me rejoignait en s'allongeant à mes côtés me regardant également. Je lui assurais que quoi qu'elle me dise je ne porterais aucun jugement et qu'elle pouvait me faire confiance là-dessus.

-Si ça peut te rassurer, je n'ai pas peur de toi. Bien au contraire.

Je la regardais en hochant doucement la tête. J'étais rassurée, pas entièrement, car elle n'avait pas vu ce que Ivy pouvait réellement faire. Elle était dangereuse, diabolique et manipulatrice.

-Moi... je suis Ecossaise de naissance. Mes parents s'étaient rencontrés là-bas apparemment, à une fête de village. Par la suite, ils seraient revenus vivre à Londres... avant de m'abandonner comme un déchet dans un orphelinat...

Sa dernière phrase me choqua tellement que je me redressais d'un bon la fixant glissant ma main sur mes lèvres lâchant un "bonté divine!" mais quels parents tomberaient amoureux, laissant l'enfant grandir en la mère et la rejeté ? Tant qu'à ne pas vouloir d'enfant juste à en finir plus tôt avant qu'il ne soit trop tard...

-... je parle au conditionnel parce que ce sont les seules choses que ma tutrice m'avaient dites à l'époque. Tout ce dont je me souviens d'eux, c'est leur voiture qui partait au loin. Je ne les ai jamais revu, je n'ai plus eu de nouvelles. Je ne comprends toujours pas ce qui les a poussé à me jeter comme ça, mais bon... je me suis fait une raison.

Continua-t-elle tout en reprenant son souffle tandis que je la regardais d'un air un peu plus sérieux.

-Donc j'ai passé toute mon enfance à l'orphelinat, à Londres. Il s'appelait La Voie des Anges. J'y suis restée jusqu'à ma majorité. Certains orphelinats de nos jours sont immondes, ne serait-ce par la maltraitance que les enfants subissent... mais pas dans celui-ci. J'avais ma chambre, des jouets, beaucoup de livres, et un professeur venait régulièrement nous faire cours. De mémoire, je n'avais pas d'affinité avec les autres enfants de cet orphelinat. De toutes façons, ils sont quasiment tous partis avec le temps. Des familles venaient les adopter alors... Je les regardais partir, en me disant qu'au moins ils seraient heureux. Mais moi, je ne voulais pas... qu'on m'adopte. Quelque chose s'était brisé en moi, être heureuse ne fait plus partie de mes habitudes depuis fort longtemps. J'étais bien là-bas... mais un jour il a bien fallu que je parte. Jusqu'à hier, je gardais contact avec ma tutrice, et avec ce con de psy qu'on m'a assigné de force "pour mon bien" sois-disant. Alors celui-là ! Il a fait pire que bien. Il m'a inscrit à cette fichue école d'art dramatique, obligé de cotôyer ces filles toutes aussi snob les unes que les autres... et tout ça pour quoi ? Pour rien du tout. Je m'en sortais mieux toute seule qu'accompagnée d'une de ces mégères. Alors oui... j'étais devenue leur souffre douleur en quelque sorte, celle sur qui elles pouvaient se moquer, c'était tellement facile. J'ai même... *soupirs*...

Après son soupir elle redressait ses manches me montrant son poignet que j'observais très clairement. Je venais même à toucher ses cicatrices. C'était tellement différent du miens, le miens il est plus gros et plus horrible à voir... Ça gâche tout mon bas du dos... Mais se retirer la vie à cause de ses filles ? Elles devaient être vraiment méchantes.

-... J'ai même essayé d'en finir, un soir. Ces pestes en avaient trop fait, elles m'avaient poussé dans mes retranchements. Mais comme tu peux le voir, ça n'a pas marché. Mon psy avait flairé mon malêtre et me surveillait de près depuis quelques temps. Ce matin-là, je m'étais réveillée à l'hôpital, complètement dépitée. Mais quelques jours plus tard, je ne sais pas pourquoi, les garces ont arrêté de se moquer de moi, de façon brutale. Elles avaient peur de moi, sans que je fasse quoi que ce soit. Alors j'ai repris les cours, plus sereinement disons. Jusqu'à la nuit dernière où tu m'as trouvé non loin de la mairie de Damned Town... Voilà, tu sais tout.

Je la regardais venant vers lui tout en lui prenant les mains pour l'aider à se redresser, mais nous restions tout de même assit sur l'herbe. Je regardais autour de nous avant de me mettre à dos à elle remontant mon haut, juste assez pour qu'elle voit ma cicatrice située en bas, j'en avais ailleurs elle la couleur correspondait très bien à ma peau, donc cela ne apparaissait pas du tout. Je laissais un peu plus longtemps remonté avant de rebaisser mon haut et de me retourner vers elle.

- hm... C'est ma plus grosse que j'ai eu depuis ce temps... On peut dire que nous nous ressemblions toi et moi. En quelque sorte. J'ai eu ma période noir ou mon expression était tellement lourde... Mais cela est dans le passée, passons dans le présent et vivons-le bien tant que nous le pouvons.

Dis-je en lui souriant doucement. Je ne sais pas qui j'essayais de convaincre, elle ou moi, mais peut importe je savais que les choses allaient pour le mieux.

-Poursuivons nos questions ! Quelles son tes passions ? Est-ce que tu aimes quelque chose tellement que tu ne peux pas t'en passer ?

Demandais-je en la regardant tout en lui gratifiant toujours d'un sourie, je me sentais bien, je savais que je pouvais entretenir une bonne relation avec cette dernière. J'étais plus qu'heureuse.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Sam 23 Juil - 22:49

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Avalon pris mes mains et m'aida à me redresser. Elle se retourna, enleva son haut et me montra son dos. Je pouvais y voir des cicatrices... symboles de maltraitance de la part de son père. Il y en avait une en particulier, en bas de son dos, qui attira mon regard. Les autres avaient presque disparu. Elle resta un moment à me les montrer, puis elle remis son vêtement.

- hm... C'est ma plus grosse que j'ai eu depuis ce temps... On peut dire que nous nous ressemblions toi et moi. En quelque sorte. J'ai eu ma période noir ou mon expression était tellement lourde... Mais cela est dans le passée, passons dans le présent et vivons-le bien tant que nous le pouvons.

~ Je suis d'accord. Toi et moi sommes en quelque sorte condamnées à vivre ici, autant devenir amies toutes les deux, pour de bon.

Elle souriait, comme toujours, et je lui rendis son sourire, avant de lâcher un petit rire. Le plus dur avait été dit, pour elle comme pour moi. Le reste de sa personnalité allait être bien plus fun maintenant.

- Poursuivons nos questions ! Quelles son tes passions ? Est-ce que tu aimes quelque chose tellement que tu ne peux pas t'en passer ?

~ Mes passions ? Ô... hum... Tu risques de me trouver vieux jeu mais... j'adore les livres. Surtout la littérature fantastique. Si je le pouvais, je passerai mes journées entière à dévorer des livres et à me laisser embarquer dans toutes ces histoires extraordinaires. C'est ce qui m'a permis de ne pas devenir complètement folle à lier, en quelque sorte... D'ailleurs, puisqu'on en parle, il y avait justement une offre d'emploi dans ton journal, pour la bibliothèque, je te la montrerai en rentrant, tu pourras me donner ton avis s'il te plaît ?

J'étais vraiment décidée à faire des efforts pour m'en sortir cette fois-ci. La nuit dernière, il ne s'était rien passé... peut-être m'étais-je calmée ? La prochaine nuit sera plus constructive.

~ Et toi ? Dis-moi, qu'est-ce qui te plaît dans la vie ?


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
Âmes : 220
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus} Dim 24 Juil - 16:43

Smoke and Mirrors
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'étais plutôt heureuse que Hélène pense à la même chose que moi pour que nous devenions amies. Ça me rendait encore plus heureuse et surtout que je commençais à créer un cercle d'amitié... Du moins pour la plupart j’appellerais ça connaissance sans plus. Hélène était différente et je savais qu'on allait devenir de très bonnes amies. Je lui demandais par la suite qu'elle était sa passion première ou si elle aimait terriblement quelque chose qu'elle ne pourra s'en passer.

- Mes passions ? Ô... hum... Tu risques de me trouver vieux jeu mais... j'adore les livres. Surtout la littérature fantastique. Si je le pouvais, je passerai mes journées entière à dévorer des livres et à me laisser embarquer dans toutes ces histoires extraordinaires. C'est ce qui m'a permis de ne pas devenir complètement folle à lier, en quelque sorte... D'ailleurs, puisqu'on en parle, il y avait justement une offre d'emploi dans ton journal, pour la bibliothèque, je te la montrerai en rentrant, tu pourras me donner ton avis s'il te plaît ?

Demanda-t-elle en dernier. Je lui souriais tout en hochant la tête. C'était sur si elle aimait les livres elle devait prendre ce boulot sans hésité avant que quelqu'un se l'empare.

-Et toi ? Dis-moi, qu'est-ce qui te plaît dans la vie ?

-Hm... Je te dirais en toute honnêteté le dessin, la peinture. Ça m'a permit de passer à travers de plus j'en ai plein dans mon garde-robe... J'en ai offert un à mon petit ami, la nuit de notre première rencontre, notre premier baiser, juste ici sous les étoiles. Et j'ai donné une autre des mes peintures qu'il a surement accrocher quelque part chez lui. On a tous quelque chose qui nous libère de notre mal-être, quelque chose de tellement fort qui nous force à continuer à vivre et c'était le cas pour moi, car j'aurais très bien pu abandonner... Mais ça voulait dire donner raison à mon père... Je n'aurais pas fait ses peintures d'aujourd'hui... Je n'aurais pas permis à Ivy de m'avoir conduit ici et vous rencontrez tous, même si je m'entends moins, évidement ça prend des gens qui nous détestes sinon ça serait bien trop facile.

Dis-je en m'allongeant de nouveau restant quelque peu songeuse. Ce qu'elle ignorait c'était que j'étais bien plus dangereuse qu'Ivy, si je ne me contrôlais pas, je pourrais être pire que la méthode d'Ivy de plus que j'ai pu me découvrir dans la peinture, je crois qu'Ivy existe pour me sauver de cette partie sombre de moi-même, mais personne ne le sait, sauf "Sara" si tel est son nom ou quelque chose du genre.

-Si tu veux mon avis pour l'offre d'emplois je te dis de foncer, fait ce que tu aimes même si c'est pour une durée indéterminée, fais-le. Fait ce qui te plait et tu vas te plaire, profite-en avant que quelqu'un le prend, c'est mon conseil que je te donne.

Ajoutais-je en tournant mon regard vers celle-ci en souriant davantage. J'avais une prochaine question en tête en espérant que ça lui plaira d'y répondre.

- Prochaine question ! Si tu aurais les moyens d'aller n'importe où dans le monde, quel pays rêves-tu de visiter ?

Demandais-je par la suite. J'espère qu'elle avait une petite idée derrière la tête. Moi j'y réfléchirais pendant ce temps, mais je crois que j'ai déjà mon idée derrière la tête.  


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 629
Âmes : 160
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
«Smoke and Mirrors» {feat. Hélène Magnus}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Napoléon à Sainte Hélène
» I smoke a cigarette and hush ▬ [ 29/05 - 21h35 ]
» ROLL ONE, SMOKE ONE ~ 13 MARS, 05H31
» Magnus Richter
» Hélène GRIMAUD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: