BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Sam 3 Déc - 23:45



 


BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Julian Carter)



En soi je savais que je faisais une bêtise en tournant le dos à l'abruti amoureux que je venais de mettre à terre mais il se révélait être encore plus idiot que je ne pensais puisqu'il ne tentait même pas de me surprendre par derrière, il se contentait de rester et de palabrer pour voir l'élu de son cœur le défendre à sa place, décidément il ne savait à qui s'adresser. Le "Grand" Dragon qui s'abaisse pour s'occuper d'un démon déchu aussi méprisable que moi, ce serai du jamais vu et je comptais bien me servir de ça pour faire mon show. Mon cœur ratait pourtant un battement lorsque je sentais l'aura de Dragon peser sur mon être, je pouvais pavaner et faire autant de sarcasme que je voulais, ce type méritait cependant amplement son titre de roi des démons juste par le noirceur de l'aura qui se dégageait de lui.

Toujours cette langue venimeuse comme une vipère desséchée, se débattant en crachant de toutes ses forces son poison avant de dégurgiter son dernier souffle. Pas besoin de te donner la peine de m'apporter quoi que ce soit, tout breuvage touché par tes crochets putrides devient infecte potion. Retourne te terrer dans ta misère, corbeau de mauvaise augure, et laisse ceux dont la vie possède une valeur exister en paix.

Je souriais en me relevant. Un sourire narquois et provocateur.

Et pourquoi vous laisserai-je donc tu vas faire quoi? Me faire souffrir? Me tuer? Me faire gouter à toute ta "colère" si redoutée

J'allais directement me coller nez à nez avec lui. Mon ton se faisait plus sérieux et plus lourd de sens, c'était une provocation dans un sens.

N'oublie pas que ton donjon à déjà fait tout ce qui était possible de faire sur ma personne, tu pourras jamais me faire souffrir autant que ça, et crois moi je suis la dernière à te sous estimer, n'oublie pas que je sais tout dans cette ville y compris sur toi, et ce n'est pas en prenant la grosse voix que tu va m'intimider, essaye ça sur l'autre con, mais pas sur moi.

Je reculais donc pour revenir plus vers le centre de l'"arène" improvisée et je ricanais, une idée venait de poindre dans ma tête.

Toujours est il que je n'ai aucunement envie de partir. Si un de ces messieurs souhaite me chasser je lui souhaite bon courage car si effectivement je suis un corbeau alors je cherche les cadavre, et je sais très bien qui en fait le plus, n'est ce pas mon roi? Pourquoi me priverai-je de mon met préféré.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Dim 4 Déc - 23:58






« Baignade et Amour Interdit»
feat Keithan S. Kahara, Casey Williams & Julian Carter

Sale pétasse...

Red était plus qu'agacé de cette femme. Ou devrait-il dire de cette catin aveugle ! Il resta là, les bras croisés et observa la tournure de la situation. Cette Casey ne voulait rien lâcher. Elle n'avait de cesse de le provoquer, quitte à se coller nez à nez avec lui. Les hostilités reprirent :

- Toujours cette langue venimeuse comme une vipère desséchée, se débattant en crachant de toutes ses forces son poison avant de dégurgiter son dernier souffle. Pas besoin de te donner la peine de m'apporter quoi que ce soit, tout breuvage touché par tes crochets putrides devient infecte potion. Retourne te terrer dans ta misère, corbeau de mauvaise augure, et laisse ceux dont la vie possède une valeur exister en paix.

- Et pourquoi vous laisserai-je donc tu vas faire quoi? Me faire souffrir? Me tuer? Me faire gouter à toute ta "colère" si redoutée ? N'oublie pas que ton donjon à déjà fait tout ce qui était possible de faire sur ma personne, tu pourras jamais me faire souffrir autant que ça, et crois moi je suis la dernière à te sous estimer, n'oublie pas que je sais tout dans cette ville y compris sur toi, et ce n'est pas en prenant la grosse voix que tu va m'intimider, essaye ça sur l'autre con, mais pas sur moi.

L'autre con ? C'était la meilleure ! Red avait bien plus de valeur aux yeux du Dragon qu'elle n'en aurait jamais de toute sa vie. Cette dernière se décala et se remis au centre des deux "hommes", avant de reprendre ses sarcasmes :

- Toujours est il que je n'ai aucunement envie de partir. Si un de ces messieurs souhaite me chasser je lui souhaite bon courage car si effectivement je suis un corbeau alors je cherche les cadavre, et je sais très bien qui en fait le plus, n'est ce pas mon roi? Pourquoi me priverai-je de mon met préféré.

~ Un corbeau dis-tu ?

Red avait pris la parole sans même s'en rendre compte. Une idée dangereuse avait parcouru son esprit quelques instants plus tôt, tandis que Casey était occupée à se moquer du Dragon plutôt que de lui porter attention. L'audace et la frénésie de Julian reprirent le dessus et il enquilla :

~ Tu as parfaitement raison. Tu es un corbeau en quête de cadavres. Mais pas n'importe lesquels... les tiens. Combien de jeunes gens as-tu manipulé avant de les dépecer sans retenue ? Derrière ton sarcasme se trouve une pauvre fille paumée, sans amis et indigne de confiance !

Red fixait l'aveugle droit dans ses lunettes désormais. Il savait qu'il jouait gros en se comportant ainsi, mais il s'en fichait. Tout en avançant vers elle comme elle l'avait fait envers le Dragon, il se mit à sa hauteur et alla au bout de sa réflexion :

~ Tu veux que je te dise ? Je suis convaincu que ta présence ici est méritée. Peu importe qui t'a fait du mal, tu l'as cherché n'est-ce pas ? Tu as aimé ça ? Et tu aimes le provoquer aux autres maintenant ? Tu aimes ça, te comporter comme une pathétique salope au quotidien, incapable de ressentir des sentiments envers les autres ?

Red se tourna légèrement vers Dragon. Quelle idée aussi il avait eu de côtoyer le Roi des Démons ! Sa frénésie lui avait défaut, et il ne pouvait plus s'en sortir. Dans un dernier élan, il termina :

~ J'ignore si tu as un petit ami, mais il devrait se méfier de toi et fuir au plus vite. Je me ferai un plaisir d'aller le réconforter pour lui faire oublier son histoire désastreuse avec toi. Qu'en penses-tu ?

HRP:
 

____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Âmes : 250
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Lun 5 Déc - 21:54




   
Feat Julian Carter, Casey Williams & Keithan S. Karahara

Baignade et rejet hautain




Celle qui se prend pour dieu mais qui n'en possède aucun attribut se lance dans un monologue agaçant. Elle s'amuse, reprenant tes paroles en essayant vainement de les retourner à son avantage. Mais elle oublie que tu es le maitre en la matière; les remarques acides sont ta spécialité. Tu te délectes d'avance de ce que tu pourras lui répondre, de ces mots assassins qui s'évaderont de tes lèvres pour dissoudre la charognarde dans un élan de cruauté. Comme l'envie de lui tordre le cou démange tes phalanges qui fourmillent d'être serrées. Mais pas la peine de se donner autant de mal, inutile de faire justice. La voyante s’emmêlera dans ses propres fils, et le destin se retournera contre elle, comme le fait toujours le temps avec ceux qui désirent le manipuler. Ironie du sort n'est ce pas ? Ce jour viendra où la voyante tombera, et tu seras le premier présent pour assister à sa chute spectaculaire. Quand une voix non étrangère te ramenas à la réalité. L'autre déchu s'était exprimé, et immédiatement, ton oreille s'intéresse au contenu de sa tirade.

Tu veux que je te dise ? Je suis convaincu que ta présence ici est méritée. Peu importe qui t'a fait du mal, tu l'as cherché n'est-ce pas ? Tu as aimé ça ? Et tu aimes le provoquer aux autres maintenant ? Tu aimes ça, te comporter comme une pathétique salope au quotidien, incapable de ressentir des sentiments envers les autres ?


Intéressant. Les mouvements de celui qui se nomme Julian te donne l'impression que des sentiments puissants le traverse. Il va au devant de celle qui l'a mis à terre, sans crainte, la défiant de son regard. Lunettes contre monture, drôle d'affrontement. Tu décides de laisser l'homme finir de parler, car ce qu'il dit te ravit. Il faut dire qu'il répète le fond de ta pensées avec une diplomatie plus ou moins marquée selon les instants. Si une insulte peut être comprise comme un instrument rhétorique évidemment...

Le petit excentrique va loin et pousse le vice au maximum, blessant à la fois dans son honneur, et dans sa personne, la pathétique créature. Tu pourrais presque trouver cela beau, si le concept d’esthétique pouvait être ressenti par ton esprit. Tu te contentes alors de calmer ton aura, et de plonger ton regard vers le sol. Tu redeviens silencieux, et tes poings se desserrent. Peut-être cet homme n'est-il pas si inutile ? Ce n'est pas un acte de bravoure, mais cela a le mérite d'être sournois. Ajoutes à cela que l'attaque provient de l'arrière. Cet ange déchu... il présente déjà des signes de la race noble. La belle race des démons à la quelle tu appartiens, à laquelle tu occupes un poste haut placé. Tu es le roi des démons, et dans des moments pareils, tu prends compte à quel point se droit, tu l'as mérité, car gagné lors de ton histoire. Beaucoup oublie que les rois démons ne sont pas comme tous les autres démons, et ils se croient plus malins. Ah, s'ils savaient ce que tu sais...

Tu prends le parti de t'asseoir, pour profiter du spectacle qui s'offre à toi, laissant les deux adversaires s'affronter pour ton propre plaisir. Un spectacle de gladiateurs, une joute privée, quoi de mieux pour terminer sa soirée ? Ah oui, une effusion de sang évidemment.  
© codage by Serfy


____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Mar 6 Déc - 21:56



 


BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Julian Carter)



Un corbeau dis-tu ?

Je me retournais vers Julian, j'allais commencer par le plus faible, je me faisais une joie de fermer sa bouche si délicatement ciselée, mais bref je me tournais vers lui un grand sourire au lèvres, je l'attendais avec impatience, après tout j'avais commencé le jeu autant l'assumer jusqu'au bout.

Tu as parfaitement raison. Tu es un corbeau en quête de cadavres. Mais pas n'importe lesquels... les tiens. Combien de jeunes gens as-tu manipulé avant de les dépecer sans retenue ? Derrière ton sarcasme se trouve une pauvre fille paumée, sans amis et indigne de confiance !

Ça faisait mal, même en étant préparé, chaque s'abattait comme une hache sur mon estime, décidément il était plus doué que je ne le pensais, je ne m'attendais pas à une telle réponse mais je préparais déjà ma réplique.

Tu veux que je te dise ? Je suis convaincu que ta présence ici est méritée. Peu importe qui t'a fait du mal, tu l'as cherché n'est-ce pas ? Tu as aimé ça ? Et tu aimes le provoquer aux autres maintenant ? Tu aimes ça, te comporter comme une pathétique salope au quotidien, incapable de ressentir des sentiments envers les autres ?

Là il m'avait mis en colère, j'avais "mérité" d'être ici, cette fois il venait de franchir une barrière à ne pas franchir, les limites qui retenais mes poings de son visage était très fine, me battre contre lui serai facile dans d'autre circonstance mais face à Dragon, je ne pouvais baisser ma garde je me contentais de prendre sur moi, je lui renverrait son orgueil au visage, ça allait lui faire tout drôle. J'avançais tout doucement vers lui un sourire moqueur aux lèvres.

J'ignore si tu as un petit ami, mais il devrait se méfier de toi et fuir au plus vite. Je me ferai un plaisir d'aller le réconforter pour lui faire oublier son histoire désastreuse avec toi. Qu'en penses-tu ?

Ma réponse fut presque immédiate.

Ma foi je pense qu'un homme aussi svelte et fin que toi pourrait l’intéressé le travestissement semblant être un talent inné chez toi, tu as les trait tellement fin, cela explique pourquoi ta femme ta trompée, la pauvre devait commencer à douter de son orientation c'est dur de ne pas te prendre pour une femme tu es tellement cliché que tu es coiffeur mais je ne juge pas, après tout tu as un passif qui fait que.

Je marquais une courte pause le temps d'arriver juste en face de lui.

Mais dis moi tu dis que j'agis comme une salope, mais pourtant tu était tellement désespéré que tu t'es jeté sur le premier bel homme qui a croisé ta route, c'est un peu l’hôpital qui se fout de la charité tu ne trouve pas, enfin toujours est il que j'assume complètement mon statut de salope et j'assume parfaitement le fait d'être ici par contre toi tu es toujours à te lamenter sur "l’injustice" que tu as vécu mais si tu avais été si parfait elle t'aurait pas trompée ta greluche et tu pourrais toujours te la couler douce le cul bordé de coton mais enfin c'est à toi de voir je n'ai pas à me mêler de ça... Oh! Si pardon tu te permet de me juger alors que tu ne me connais en rien alors fais moi plaisir et renseigne toi sur ton adversaire avant d'avoir un impact sur lui.

Mon ton était calme, presque éducatif, je répondait à la bêtise pas l'éducation. Je lui faisait un grand sourire. Je tournais autour de lui tel le fauve autour de sa proie.

Si tu veux d'autre conseil sur les moyens de faire du mal au gens sans même les toucher tu me demande je me ferai un plaisir de te donner des cours maintenant retourne jouer dans ton bac à sable.

Je souriais de bon cœur. Le soleil chauffait doucement ma peau terne, une légère brise soufflait et l'air sentait l'herbe humide. Pourquoi aurai-je été de mauvaise humeur. Je retournais tranquillement vers Dragon, après tout c'était lui ma cible.

Vous êtes sur que vous voulez rien? Parce que j'ai l'impression qu'on va en avoir pour un moment.

Je ricanais et je me ravisais ensuite pour prendre un ton plus sérieux.

Enfin je suppose qu'un combat de gladiateur sans effusion de sang deviens très vite ennuyant n'est-ce-pas? Je vais donc abréger l'introduction car moi non plus je n'ai pas que ça à faire.

Je dégainais mes lames et je me précipitais vers Julian sur lequel ,par le biais de mes lames, je traçais une croix écarlate sur le torse, avant de mettre un coup de pied dans les bijoux de famille le faisant tomber à genoux et je plaçait ensuite ma lame sous sa gorge.

VENGEANCE!!!!!Criais-je dans mon esprit mais je me retenais et je me retournais vers Dragon.

Dois-je le mettre à mort monseigneur?


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Jeu 8 Déc - 4:50






« Baignade et Amour Interdit»
feat Keithan S. Kahara, Casey Williams & Julian Carter

La situation dégénéra... Mais c'était beau à voir.

La pathétique femme n'avait guère apprécié les propos directs de Red, et s'était empressée d'y répondre, avec une certaine argumentation. La frénésie qui avait guidé l'ange déchu à se manifester était omniprésente dans sa chair. Il écoutait avec attention ses flots de paroles, sans détourner son regard du sien. Julian s'était fait avoir une fois, il avait retenu la leçon. Il avait compris qu'il n'obtiendrait rien sans rien, et qu'elle était disposée à jouer le jeu à fond. Red souriait à pleine dent, que pouvait-il faire d'autre ? Lui rendre la monnaie de sa pièce était très simple pour Casey, mais cela le faisait rire à l'intérieur. Il avait souffert le martyr, enfermé dans sa cage dorée, avant son exclusion du Paradis. Elle ne pouvait pas faire pire alors... La déchue ne s'arrêtait plus de parler, tournoyant autour de lui dans un ballet ininterrompu, presque comme une maîtresse en quête d'éducation sur un élève. Il avait envie de lui cracher au visage. C'était gâcher de la salive, elle n'en valait pas la peine. Soudain, elle s'arrêta et se tourna vers le bel étalon :

- Vous êtes sur que vous voulez rien? Parce que j'ai l'impression qu'on va en avoir pour un moment.

La voir rire comme une gamine lui donnait la nausée. Enfin, il y allait avoir une suite à cet interminable monologue. Red commençait à s'ennuyer. Elle avait redirigé son attention sur lui, il ne pouvait plus agir par surprise. Elle lui dit :

- Enfin je suppose qu'un combat de gladiateur sans effusion de sang deviens très vite ennuyant n'est-ce-pas? Je vais donc abréger l'introduction car moi non plus je n'ai pas que ça à faire.

Sans prévenir, Casey sortit ses lames et se précipita sur lui. Red tenta d'esquiver, en vain. Elle lisait dans sa tête. Avec une facilité déconcertante, elle lui entailla le torse d'une croix, lui donna un coup bien placé entre les jambes et le poussa au sol, où il tomba à genoux, avant de placer une lame sous sa gorge et de dire au Dragon :

- Dois-je le mettre à mort monseigneur?

Red n'en pouvait plus. Voir agir cette folle furieuse avait déclenché en lui un fou-rire violent. Il en pleurait tellement il était excité, malgré la douleur qui émanait de son torse et de ses bijoux de famille. Un être humain aurait pu perdre la vie, un déchu en revanche, il en faut bien plus que ça. Tout en essayant de reprendre sa respiration, il s'adressa à Casey :

~ Comment ? C'est tout ce que tu sais faire ? Tu me déçois.

Red constata que la déchue avait à nouveau focalisé son attention sur son maître et non sur lui, et il en profita :

~ "Je pense qu'un homme aussi svelte et fin que toi pourrait l’intéresser, le travestissement semblant être un talent inné chez toi..." c'est bien ce que tu as dit non ?

Red ne se trompait pas. De tout son monologue ennuyeux à mourir, c'était la seule phrase qu'il avait retenu et imprimé dans son esprit. Il avait trouvé le point sensible, en poussant la démone à lui faire la morale. Il reprit :

~ Alors, mon cher Dragon ? Vous avez entendu ? Il semblerait que cette garce ait bel et bien un petit ami finalement.

Red savait qu'il avait marqué des points pour séduire le roi des Démons. Dans un dernier élan de frénésie, il chuchota à Casey :

~ Tu veux me tuer ? Vas-y, je te regarde.

HRP:
 


____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Âmes : 250
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Mar 20 Déc - 21:48




   
Feat Julian Carter, Casey Williams & Keithan S. Karahara

Baignade et rejet hautain




Tu détailles avec attention les faits et gestes des deux déchus devant toi, s'agitant tant bien que mal pour s'accaparer ton intérêt. La vautour continue ses fourberies et ses monologues interminables emplis de contre-sens, qui te donneraient pour peu la nausée. Elle t'exaspère, tant elle est ridicule. Que faire face à la bêtise, d'une femme qui plus est ? Tu ne peux que comme d'habitude, lui faire ravaler sa fierté, et briser son orgueil surdimensionné. Ce serait agréable n'est ce pas, de pouvoir  jamais clore les lèvres de cet énergumène. Toi qui tout à l'heure trouvait Julian un brin collant, tu en viens à le préférer à cette créature repoussante, qui anime en toi la seule envie de piétiner. Telle une mauvaise herbe tout juste sortie de terre, qu'un bon coup de pied ôte de ton jardin.

Avec une indifférence marquée, tu suis attentivement les dires échangés, repérant dans la voix des deux êtres des sentiments que tu ne peux éprouver, mais qui pourtant te sont accessibles. Ton regard se pose sur Julian, que tu fixes longuement, avant de retourner sur Casey. Tu ressens à nouveau leurs auras si particulière, mélange de pur et d'impur instable qui te mets en malaise. Alors ton aura déployée prends appui sur l'obscurité, pour devenir plus oppressante, et chasser ces impressions désagréables qui t'empêche de pleinement vivre ta tranquillité d'esprit.

Vient le moment que tous attendaient. Tes deux interlocuteurs, qui se débattent comme des harpies affamées semblent oublier que toi, tu ne joues jamais comme tout le monde. Tu te demandes pourquoi l'homme à la chevelure écarlate s'obstine à se défendre face aux griffes limées de la chercheuse de cadavres. Inutile de s'épuiser dans des discussions sans fonds. La diseuse de bonne aventure est persuadée d'avoir raison, même si sa logique illogique parvient à la convaincre du contraire. La seule et unique remarque qui te renvoie sur le devant de la scène est la perspicace déduction du déchu mâle.

Alors, mon cher Dragon ? Vous avez entendu ? Il semblerait que cette garce ait bel et bien un petit ami finalement.
 

Pendant un instant, tes sourcils oscilleraient presque. Comment une femme de ce genre peut elle faire naitre dans le cœur d'un autre un sentiment aussi puéril que l'amour ? Quel couple parfaitement misérable tout deux doivent former. Tu te demandes qui est celui qui partage sa vie de débauche, mais tu n'aimerais pas le rencontrer, il ne ferait que jouer avec tes nerfs, et tu le tuerais dès la première heure achevée. Autant épargner à des mains un lavage supplémentaire, ce n'est ni l'endroit, ni le moment pour tuer.

Tes deux mains se joignent, et tu fais craquer les phalanges de ton poing droit, en signe d'avertissement.

   
Ta position de déchu, Julian, ne t'autorise aucune familiarité avec moi. Tu me dois le respect, et mon nom, lorsque tu le prononces, ne doit être accompagné que de la peur ou de l’obéissance.


Tu prends un instant ta respiration, et t'adresses par la suite à celle que tu méprises au moins autant que la moitié de ta rivale.

Quant à toi misérable vipère, pourquoi me poses-tu des questions alors que tes pouvoirs devraient normalement te permettre de connaitre mes réponses ? Tes pouvoirs ne sont-ils qu’imposture ? Alors cesse cet orgueil déplacé et ces enfantillages. Tu as passé l'âge de chercher l'attention des autres à travers des pitreries.


Une pause, marquant ton calme, laissant l'univers, le souffle coupé, patienter la suite de ta tirade.

Lâche immédiatement cet homme et quitte ces lieux. Je n'ai pas envie de perdre mon temps inutilement pour une personne qui n'en vaut pas la peine. Ce que je te demande n'est pas de la simple courtoisie. Si tu veux pouvoir conserver l'usage de tes autres membres, déjà que celui de la vue te fais défaut, je te conseille de sagement retourner chez celui qui fut assez fou pour ressentir pour toi une quelconque forme d'attirance. Tu ferais au moins un heureux de la soirée.

© codage by Serfy


____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Ven 23 Déc - 23:43



 


Baignade et amour interdit (feat Keithan S. Kahara and Julian Carter)



Le déchu que je venais de soumettre comme le petit animal qu'il venait d'éclatait de rire, j'arquais un sourcils, non pas que j'étais surprise, en soi l’intérêt que je lui portait était proche de zéro. Je me demandais juste ce qui venais de lui passer par la tête.

Comment ? C'est tout ce que tu sais faire ? Tu me déçois.

Je souriais légèrement, mon attention était toujours portée sur Dragon, il ne fallait pas que je me distraie trop, mais sa naïveté m'amusait.

Crois moi petit malin que si j'avais voulu te tuer je me serai pas contenté de tracer une jolie croie sur ton torse immaculé.

"Je pense qu'un homme aussi svelte et fin que toi pourrait l’intéresser, le travestissement semblant être un talent inné chez toi..." c'est bien ce que tu as dit non ?

Oui effectivement c'est ce que j'avais dit, mais je ne voyais pas ce que cela avait à voir avec la situation présente. Mon sourcil toujours arqué je détachais mon attention de Dragon, j'étais curieuse de savoir quelle cabriole il allait encore inventer pour tenter de plaire à ce roi si cher à son cœur.

Alors, mon cher Dragon ? Vous avez entendu ? Il semblerait que cette garce ait bel et bien un petit ami finalement.

Je me retenais d'éclater de rire, il était ridicule, et je n'allais pas tarder à lui faire remarquer, il était tellement candide. Un ange déchu qui faisait les yeux doux, c'était hilarant. Il tentais même un dernier sursaut d'orgueil avec une provocation plus qu'inutile.

Tu veux me tuer ? Vas-y, je te regarde.

Je souriais pour chuchoter à mon tour dans le creux de son oreille.

T'inquiète si j'avais voulu te tuer je l'aurais fait bien avant, mais ta mort ne m’intéresse pas.

Un craquement plus que désagréable arrivait à mes oreille et tel une sentinelle Je me redressais en cherchant la source du bruit qui n'était autre que Dragon. Je comprenais très vite que c'est ces phalanges qui craquaient ainsi. Qu'avait il en tête?

Ta position de déchu, Julian, ne t'autorise aucune familiarité avec moi. Tu me dois le respect, et mon nom, lorsque tu le prononces, ne doit être accompagné que de la peur ou de l’obéissance.

Je réprimais un ricanement méprisant, lui qui pensait si naïvement avoir gagné des points.

Quant à toi misérable vipère, pourquoi me poses-tu des questions alors que tes pouvoirs devraient normalement te permettre de connaitre mes réponses ? Tes pouvoirs ne sont-ils qu’imposture ? Alors cesse cet orgueil déplacé et ces enfantillages. Tu as passé l'âge de chercher l'attention des autres à travers des pitreries.

Je souriais, il ne savait rien et il s'enfonçait dans sa propre arrogance. Je le laissais déblatérer ses inepties.

Lâche immédiatement cet homme et quitte ces lieux. Je n'ai pas envie de perdre mon temps inutilement pour une personne qui n'en vaut pas la peine. Ce que je te demande n'est pas de la simple courtoisie. Si tu veux pouvoir conserver l'usage de tes autres membres, déjà que celui de la vue te fais défaut, je te conseille de sagement retourner chez celui qui fut assez fou pour ressentir pour toi une quelconque forme d'attirance. Tu feras au moins un heureux de la soirée.

Je lâchais Julian, toujours le sourire au lèvre et j'allais me présenter face à dragon, et j'applaudissais un expression satisfaite sur le visage. Je continuais d'applaudir.

Si mon arme est mon sarcasme alors la votre est votre stupidité, il y a encore quelques minutes vous me traitiez de menteuse, et maintenant tout ce que je dis est une vérité absolue? Ma foi que Julian tombe dans ce piège ne m'étonne guère mais toi Dragon? Je suis presque déçue. Une erreur aussi grossière de la part d'un perfectionniste suprématiste, cela ne va pas avec ta réputation. Tu n'es peut être qu'un imposteur car si tout ce que je dis est un poison mais seulement lorsque cela t'arrange alors tu ne mérite peut être pas ton rang de souverain. Quel dommage de sombrer dans un piège aussi grossier, on dirait que tu ne vaux pas mieux que tes subordonné , peut être qu'avec Luke le jeu en aurai été plus drôle.

Je souriais méchamment.

Et ce n'est pas que je ne veuilles partir mais dis à ton prétendant de ne pas me barrer la route dans ce cas, cela m'ennuierai de jouer encore à ce jeu stupide.

Je me contentais de bailler paresseusement pour illustrer mon propos. Je restais cependant sur mes gardes J'avais plus que provoqué Dragon et Julian pouvais toujours se venger, si l'un des deux tentait de m'attaquer, j'étais prête.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Mar 27 Déc - 1:52






« Baignade et Amour Interdit»
feat Keithan S. Kahara, Casey Williams & Julian Carter

La vie ou la mort ?

Casey s'empressa de lui murmurer à l'oreille quelques paroles prévisibles. Le laisser en vie... sa mort qui ne l'intéressait pas... Cette catin avait de quoi faire le show en toute circonstance. Et Julian, qui pensait obtenir quelques faveurs en balançant des vérités au Dragon, n'en récolta que des réprimandes de sa part, ce qui plaisait d'une certaine manière à l'affreuse aveugle qui le menaçait de sa lame. Néanmoins, elle ne comptait pas être épargnée :

- Quant à toi misérable vipère, pourquoi me poses-tu des questions alors que tes pouvoirs devraient normalement te permettre de connaitre mes réponses ? Tes pouvoirs ne sont-ils qu’imposture ? Alors cesse cet orgueil déplacé et ces enfantillages. Tu as passé l'âge de chercher l'attention des autres à travers des pitreries. Lâche immédiatement cet homme et quitte ces lieux. Je n'ai pas envie de perdre mon temps inutilement pour une personne qui n'en vaut pas la peine. Ce que je te demande n'est pas de la simple courtoisie. Si tu veux pouvoir conserver l'usage de tes autres membres, déjà que celui de la vue te fais défaut, je te conseille de sagement retourner chez celui qui fut assez fou pour ressentir pour toi une quelconque forme d'attirance. Tu feras au moins un heureux de la soirée.

Red savait que Dragon se foutait royalement de sa petite personne... ou était-ce une manœuvre dissimulée ? Il ne voulait pas en savoir davantage en cet instant. La démone l'avait relâché et s'était approché du roi en tapant des mains et en souriant. Elle rétorqua :

- Si mon arme est mon sarcasme alors la votre est votre stupidité, il y a encore quelques minutes vous me traitiez de menteuse, et maintenant tout ce que je dis est une vérité absolue? Ma foi que Julian tombe dans ce piège ne m'étonne guère mais toi Dragon? Je suis presque déçue. Une erreur aussi grossière de la part d'un perfectionniste suprématiste, cela ne va pas avec ta réputation. Tu n'es peut être qu'un imposteur car si tout ce que je dis est un poison mais seulement lorsque cela t'arrange alors tu ne mérite peut être pas ton rang de souverain. Quel dommage de sombrer dans un piège aussi grossier, on dirait que tu ne vaux pas mieux que tes subordonné , peut être qu'avec Luke le jeu en aurai été plus drôle.

Julian se releva péniblement. Il avait encore mal aux côtes. Son coup porté à ses bijoux de famille ne l'avait fait souffrir que quelques secondes au final. Il était habitué à ce genre de violence de la part des femmes. Tout en se tenant le ventre d'une main, il se remit les cheveux en place en observant l'énergumène finir :

- Et ce n'est pas que je ne veuilles partir mais dis à ton prétendant de ne pas me barrer la route dans ce cas, cela m'ennuierai de jouer encore à ce jeu stupide.

Red voulut éclater de rire, mais cela n'en valait pas la peine. Au lieu de ça, il la défigura en arquant d'un sourcil. La voir sourire diaboliquement ne l'impressionnait plus. Il savait à quoi s'attendre la prochaine fois, car il savait qu'il y en aurait une. Pour ce soir, il s'avouait vaincu. Il lui dit :

~ On se reverra, crois-moi.

Le goût de la défaite avait du mal à passer, mais il n'y pouvait rien. D'une certaine manière, il avait provoqué ce qui venait de se produire, du moins en partie, alors il devait assumer les conséquences. Il voulait tout de même ne pas rester sur sa faim. Il interpella un court instant Casey :

~ Ah ! Une dernière chose avant que tu ne... "rentres" chez toi...

Sa phrase le fit rire aux éclats. Il s'imaginait subitement à quoi pouvait ressembler sa demeure. Un vieux logement grouillant de mites et dépourvu de toute commodité. Elle devait sûrement l'entendre, et ça l'enthousiasmait davantage. Il enchaîna :

~ Embrasse ta dulcinée pour moi veux-tu ? Je me ferai un plaisir de lui rendre visite, dès que ça sera possible.

Red savait qu'il risquait de la faire rester en la provoquant, mais comme elle l'avait fait sous-entendre, cela ne devrait pas trop le déranger, alors...


____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Âmes : 250
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Sam 31 Déc - 16:42




   
Feat Julian Carter, Casey Williams & Keithan S. Karahara

Baignade et rejet hautain




Que dire face à tant d'ignorance et de mensonges, comment réagir lorsque le dialogue ne semble pouvoir avancer ? Tu comprends bien que la déchue ne compte pas s'en aller, et ses applaudissements confirment tes suppositions. Tu ne peux débattre avec elle, elle n'écoute rien ni personne, hormis son petit esprit égocentrique. Elle continue sans cesse de défendre ses positions, usant toujours des mêmes arguments contre toi. Alors tu finis par te lasser du jeu. Elle ne t'amuse plus, et depuis que tu la connais, tu n'as cesse de faire cette constatation. Triste vérité, la non-voyante n'évolue pas, elle ne fait que s'enfoncer dans son obscurantisme. Pourquoi te fatiguerais-tu à lui répondre ? A essayer vainement de convaincre une convaincue d'une vérité qu'elle semble repousser. Cas désespéré que cette diseuse de bonne aventure. Tu n'en tireras rien de bon.

   
Si mon arme est mon sarcasme alors la votre est votre stupidité, il y a encore quelques minutes vous me traitiez de menteuse, et maintenant tout ce que je dis est une vérité absolue? Ma foi que Julian tombe dans ce piège ne m'étonne guère mais toi Dragon? Je suis presque déçue. Une erreur aussi grossière de la part d'un perfectionniste suprématiste, cela ne va pas avec ta réputation. Tu n'es peut être qu'un imposteur car si tout ce que je dis est un poison mais seulement lorsque cela t'arrange alors tu ne mérite peut être pas ton rang de souverain. Quel dommage de sombrer dans un piège aussi grossier, on dirait que tu ne vaux pas mieux que tes subordonnés, peut être qu'avec Luke le jeu en aurai été plus drôle.


Tu ne voulais pas écouter ses sarcasmes, ses dires inutiles sans aucun sens, dont le seul but est celui de te désarçonner. Stratégie inefficace, la provocation ne marche pas avec toi. Tu t'es emporté quelques instants plus tôt, mais désormais l'envie est passée, tu ne désires que voir disparaitre cette enflure, et profiter de son absence pour rentrer chez toi. Tu perds ton temps ici, et tu aurais bien à faire dans ton palais. Cependant, le vautour prononce un nom qui t'es familier, et qui te fais réagir. Luke. Tu hausses un sourcil, seule marque ton intérêt, mais la distance qui te sépare de la déchue ne permettra pas de distinguer ce petit détail de mouvement. Depuis quand la demoiselle sait-elle des choses sur Luke ? Tu pourrais rire si tes lèvres ne restaient pas clouées l'une contre l'autre, mais actuellement, l'image que tu fais de Casey, bien que hautement dégradée, perd encore dans ton estime. A quand remonte la dernière fois où la demoiselle est retournée en Enfers ? Pas depuis des lustres, tu en es persuadé. de plus, même si tu n'apprécies guère ce petit diablotin aux allures d'ange, tu sais qu'il ne t'a pas menti, et que toute s les informations qu'il t'a transmise sont justes. Et... tu sais des choses concernant le royaume souterrain qu'elle ne sait pas. Les nouvelles circulent vite jusqu'à tes oreilles, grâce à ton réseau d'informateurs. Bien joué Casey, elle se retrouve plus bas que sous-terre.

Tu aurais bien répondu, mais Julian prends la parole avant toi, à nouveau. Deuxième tentative de sa part, peu pertinente. Peu importe penses-tu, de toute façon tu peux attendre, la diseuse de bonne aventure n'écoutera que toi, ou du moins, elle t'entendra sans vraiment assimiler tes mots. Une seconde provocation de la part du déchu, qui espère la mettre en colère. A quoi joue-t-il ? Dans tous les cas, il s'écarte, crachant une dernière fois son venin.

Tu ne sais pas si le vautour quittera les lieux, mais tu te dois de lui répondre, sans relancer la discussion, cela n'irait pas dans ton intérêt. Elle ignorera Julian, tu le sais, mais toi ? Tu n'as que faire de savoir si ce que tu diras l'atteindra mais, par respect envers cet art de la rhétorique que tu maitrises, tu es obligé de finir par quelque chose de savoureux, plus à titre personnel et prophétique, que purement argumentatif. Et si jamais l'envie viendrait à celle qui se prétend supérieure de commettre un acte fou, alors tu seras prêt à faire cesser ses stupidités.

   
Beati pauperes spiritu. Continue de croire en tes dires Casey, et tu finiras par causer ta perte. Finalement, malgré ce pouvoir que tu dis maitriser, tu ne sais rien. Tu remets en cause ma légitimité, sur un argument qui ne tient même pas la route; tu t’évertues à user de n'importe quelle excuse pour contrer mes dires, car ton esprit ne semble pas apte à les entendre. Je n'ai qu'une seule question à te poser, et je t'invite à méditer dessus : Sur quoi repose au final ce que tu es, et par ce biais cette légitimé que tu t'octroies ?  


HRP:
 
© codage by Serfy


____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Lun 2 Jan - 3:09



 


BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Julian Carter)



Julian s'avouait vaincu, tant mieux je n'avais pas besoin de plus pour m'en aller, j'allais enfin arrêter de jouer à ce jeu stupide qui commençait à m'ennuyer, titiller Dragon eu un effet encore meilleurs que celui escompté, il ne cherche même pas à me retenir et moi qui pensait que j'allais devoir jouer des pied et des mains pour sortir de là, je savais qu'il ne s'énerverait pas, mais de la à m'inviter de partir c'est presque trop beau pour être vrai. En tout cas cela m'a permis de cerner un petit peu mieux le personnage et finalement d'avoir ce que j'étais venu chercher. Je souriais non plus de façon diabolique mais satisfaite. Jusqu'au moment ou Dragon se décidait d'ouvrir à nouveau la parole.

Beati pauperes spiritu. Continue de croire en tes dires Casey, et tu finiras par causer ta perte. Finalement, malgré ce pouvoir que tu dis maitriser, tu ne sais rien. Tu remets en cause ma légitimité, sur un argument qui ne tient même pas la route; tu t’évertues à user de n'importe quelle excuse pour contrer mes dires, car ton esprit ne semble pas apte à les entendre. Je n'ai qu'une seule question à te poser, et je t'invite à méditer dessus : Sur quoi repose au final ce que tu es, et par ce biais cette légitimé que tu t'octroies ?  

Je n'avais rien à méditer et rien à réfléchir, ses paroles ont été entendues, maintenant j'allais pouvoir arrêter de jouer la comédie et répondre comme je l'aurai toujours du, mon sourire s’effaçait de mon visage pour prendre un aspect impassible comme la pierre et je lui répondait avec le plus grand sérieux du monde.

Je suis aveugle et nul ne peux me mentir, sans être omnipotente je suis omnisciente, en soi tu as raison je ne me repose sur rien et ma légitimité est aussi illusoire que cette scène que je viens de vous interpréter. Keithan tu es calculateur, impartial, et intelligent, tu es un excellent roi pour les démons que vous êtes, mais tout le monde peut mentir même à toi et sans t'en rendre compte tu as marché dans ce petit jeu que j'ai monté, tu ne désire plus me voir? Rappelle toi pourtant que je n'ai jamais souhaité ta compagnie mais si je ne t'y avais poussé m'aurais tu laissé partir comme tu es en train de le faire? J'en doute, les seules choses qui me sont cachées dans ce monde sont toi, Abra ainsi que l'Aboyeur et Miss Klinton, voilà pourquoi en sentant ta présence j'ai tout fait pour t'agacer, si tu voulais me voir partir des le début et bien grand bien t'en fasse mais moi face à ta réputation j'ai préféré parier sur le fait que tu ne t'énerverai pas et que tu te contenterai de me balayer négligemment d'un revers de la main, le pire c'est que j'ai gagné, alors fais ce que tu veux de cette information je m'en moque je n'ai pas intérêt à te cacher ceci maintenant je te laisse retourner à tes occupation et moi je retourne au mienne.

Juste avant de les quitter je tournais la tête vers le souverain noir.

Ne prend pas ça comme une ultime fanfaronnade pour contredire tes propos. Comme tu l'as si bien dit j'ai passé l'age pour de tels enfantillages, à la prochaine car je suis certaine qu'on se reverra.

C'est ainsi que je quittais prestement les rives du lac pour rejoindre la ville, décidément j'avais été bien prétentieuse de vouloir rivaliser avec lui, il était d'une toute autre trempe cela se ressentais rien qu'à son aura, j'en serai presque admirative si je ne risquais pas la mort à son contact.

hrrp:
 


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Mar 3 Jan - 1:30

« Baignade et Amour Interdit»
feat Keithan S. Kahara & Julian Carter

Casey venait de décamper.

Julian avait observé la scène dans son coin. Sa réflexion n'avait pas atteint la catin déchue, fort heureusement pour lui. Le bel étalon et elle s'étaient lancés dans une dernière croisade verbale qui allait à nouveau aboutir nulle part. L'envie de les écouter s'était évaporée... Il prit le temps de se recoiffer subtilement, en réfléchissant à ses prochains rendez-vous de la semaine. Soudain, la déchue mit fin à ces enfantillages :

- Ne prend pas ça comme une ultime fanfaronnade pour contredire tes propos. Comme tu l'as si bien dit j'ai passé l'age pour de tels enfantillages, à la prochaine car je suis certaine qu'on se reverra.

Enfin ! Casey s'en alla sans demander son reste, et Julian put respirer à nouveau. Il n'en pouvait plus de cette soirée... qui avait si bien commencer. Enfin, c'était une façon de voir les choses, maintenant qu'il savait de qui il s'amourachait depuis le début de la baignade. Il se tourna vers le Dragon et lui demanda :

~ Bien. Revenons-en aux choses sérieuses. Nous étions en train de parler de votre pire ennemie. Qu'en est-il ? Allons-nous reprendre cette discussion ou en avez-vous assez pour ce soir vous aussi ?

Sans attendre une réponse de sa part, Julian retourna au niveau du rocher où ils étaient installés plus tôt et se posa en tailleur au sol. Il espérait en silence pouvoir continuer un peu la conversation avec le démon prestigieux qu'il venait de rencontrer. Avec un regard en coin, il l'invita à nouveau :

~ A vous de voir.

HRP:
 


____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Âmes : 250
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Dim 29 Jan - 20:03




   
Feat Julian Carter, Casey Williams & Keithan S. Karahara

Baignade et rejet hautain

Tandis que la diseuse de bonne aventure, dans un dernier excès de vanité, déploie toute son ignorance et sa bêtise pour essayer d'obtenir le précieux dernier mot, tu n'écoutes pas. Ton regard se perd dans le paysage, et déjà tu oublies la présence de la demoiselle. Tu ne peux rien faire, son cas est désespéré. Elle s'accroche si ridiculement au moindre petit argument en sa faveur, ne prenant même pas la peine de construire des discours intelligibles, mais préférant de loin user du venin. Cela te dépasse. Deuxième fois que dans cette ville tu laisses quelqu'un partir avec en tête l'idée d'avoir vaincu. Mais tu sais que lorsque leur esprit se penchera à nouveau sur les évènements, ils se tortureront à vouloir modifier le passé. Sans attendre donc, la déchue déserte le lac, sans se retourner. Toi, lèvres closes, tu pousses un soupire, qui pourrait presque s'apparenter à du soulagement. Ton aura s'apaise, et les perturbations se dissipe. La présence de Julian à tes côtés depuis tout à l'heure te désensibilise aux frissons courant le long de ton échine.

Rapidement, le déchu se rapproche, déterminé visiblement à converser avec toi. Déjà, il s'exprime.

Bien. Revenons-en aux choses sérieuses. Nous étions en train de parler de votre pire ennemie. Qu'en est-il ? Allons-nous reprendre cette discussion ou en avez-vous assez pour ce soir vous aussi ?


Ton visage se tourne vers lui, et ton expression, légèrement détendue, pourrait laisser croire à une envie de parler. Tu n'aimes pas trop t'exprimer, il faut souvent te forcer pour parler. Mais tu sens en Julian une utilité. Tu as besoin de lui, car il peut t'apporter de quoi étendre ton influence. Alors pourquoi pas, pourquoi ne pas laisser encore une soirée ta langue se délier. Tu te fermeras plus tard.

   
Nous parlions en effet d'elle. Mais inutile de s'égarer encore sur cette abominable créature, savoir sa présence ici m'est déjà bien suffisant. Libre à toi de chercher à la connaitre plus en détail, je ne serais pas ton guide.


Silence, puis tu reprends.

 
Cependant, peut-être que toi, du fait de ta position et de ton histoire, connais-tu quelques secrets à me transmettre ? Je vais être franc avec toi, je ne compte pas perdre mon temps en bavardages inutiles.


Ta question se répète à travers l"écho du lac, tandis que tes yeux se perdent dans la contemplation du ciel.
© codage by Serfy


____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Sam 18 Fév - 17:58



Baignade et Amour Interdit

Julian Carter & Keithan S. Kahara


Red semblait fatigué de cette soirée. S'il avait s la tournure que ça allait prendre, il ne serait pas sorti de chez lui. Quand bien même, il devait finir ce qu'il avait entrepris avec Kei au plus vite.

▬ « Nous parlions en effet d'elle. Mais inutile de s'égarer encore sur cette abominable créature, savoir sa présence ici m'est déjà bien suffisant. Libre à toi de chercher à la connaitre plus en détail, je ne serais pas ton guide. »

Red allait devoir se débrouiller. Un silence insoutenable était retombé sur le lac. Il préféra se taire et attendre que le Dragon se manifeste à nouveau.

▬ « Cependant, peut-être que toi, du fait de ta position et de ton histoire, connais-tu quelques secrets à me transmettre ? Je vais être franc avec toi, je ne compte pas perdre mon temps en bavardages inutiles. »

▬ « Très bien. Trêve de bavardages dans ce cas. Voilà ce que je sais sur ce que le Paradis fait croire... Rien de très glorieux, croyez-moi sur parole. »

Sur ces paroles, le beau Julian se releva et entama la conversation... en langage des signes. Après la mésaventure de ce soir, il n'avait d'autre choix que de mimer ce qu'il savait au Dragon plutôt que de les dire. Peut-être que ça dissuaderait le tout-venant ? Il lui fallut une bonne demi-heure pour exprimer en détails tout ce qu'il avait appris de malsain au Paradis. Cette Abra n'allait plus s'en sortir comme elle le voudrait après ce soir, c'était certain. Kei acquiesçait de la tête une fois, pour montrer qu'il avait compris. Enfin, quand Red eut terminé son discours, il se rassit sur le rocher et se massa les mains.

▬ « Voilà mon cher, vous savez tout. En avons-nous terminé pour ce soir ? »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Âmes : 250
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams) Mar 21 Fév - 11:18




   
Feat Julian Carter, Casey Williams & Keithan S. Karahara

Baignade et rejet hautain

Très bien. Trêve de bavardages dans ce cas. Voilà ce que je sais sur ce que le Paradis fait croire... Rien de très glorieux, croyez-moi sur parole.


Ton regard se repose sur ton interlocuteur, bien décidé à égayer ta soirée par de délicieuses informations. Il se lève, et agite devant toi ses mains, t'éclairant dans cette langue si particulière, et t'expliquant les méfaits les plus secrets du Paradis. Ton esprit raisonné interprète à sa façon ses dires, qui dotés d'une telle implication, se risquent à ne pas être objectifs. Les secrets restent néanmoins de toute beauté. Bien que ton visage ne laisse rien s'exprimer, tu n'est pas mécontent de ce que tu viens d'apprendre. Et tu compteras bien évidemment réutiliser en temps voulu ces petits détails de l'histoire. Tu finis pas acquiescer d'un petit geste de tête, montrant au déchu que tu en avais fini avec lui. Il se lève d'ailleurs, et t'adresses une dernière parole, alors que déjà ses pas sont tournés vers la forêt.

   
Oui.


Ton visage autoritaire se replonge dans la contemplation du lac, de la surface de l'eau réverbérant les éclats de la Lune, cet astre fascinant éclairant ton monde, ta ville, en cette nuit riche en rebondissements. Julian quitte les lieux, visiblement déjà épuisé, tandis que toi tu n'es pas prêt de partir. Maintenant que tu es seul, tu vas pouvoir cogiter un peu.

Le rôle de l'excentrique n'est plus négligeable. De par son métier, il se situe au centre des potins de la ville. Peut-être auras-tu besoin de lui à l'avenir ? Pour le moment, c'est le calme avant la tempête. Lorsque le soleil se lèvera, et que la rumeur courant sur toi parviendra à tes oreilles, tu garderas moins ton calme. Cette ville te réserve encore des mystères, mais tu es confiant. En à peine quelques jours, tu as croisé deux êtres éblouis par la lumière, fuyant le royaume des anges. Tu jettes un œil vers le ciel, avant de prononcer, au fond de toi, une petite phrase qui sonne déjà pour toi comme une prédiction. C'est le déclin là-haut.  

© codage by Serfy


____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
BAIGNADE ET AMOUR INTERDIT (feat Keithan S. Kahara et Casey Williams)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Article N°2: Amour interdit
» L'amour est un sentiment indomptable, même lorsqu'il est interdit. (feat Panther)
» Un amour maudit. //feat Neuts [End]
» (F/LIBRE) JENNA COLEMAN - ELYANNA P² NOM (Obsession - Amour interdit)
» Un amour perdu retrouvé- feat Kendall C. Cruz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: