Les coulisses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Les coulisses Lun 2 Jan - 18:20


En pleine recherche...

Et me voici donc perdue dans mon appartement à réfléchir, perdue et avide de commencer cette nouvelle vie qui peux enfin commencer, mais un petit problème vient de surgir à présent devant mes yeux, enfin façon de parler. Je ne sais même pas par ou commencer toutes les hypothèses qui me viennent en tête finissent anéantis, devenir juge? Pour juger qui? Et selon quelle règles? Les miennes?Ce serai trop beau, bien que tentant.

C'est ainsi que pendant plusieurs jours, et même semaine, je tournais tel un fauve en cage avide de liberté mais désespérément incapable de trouver le moyen d'ouvrir la cage dans laquelle on l'a poussé alors qu'il n'était qu'un enfant. La comparaison me fait sourire alors que je suis couchée sur mon lit à fixer les ténèbres de ma cécité, c'est vraiment bizarre de réussir à fixer quelques chose alors que nos yeux ne voient rien, c'est comme si malgré tout ils avaient encore la volonté de voir même s'ils en sont incapables, peut être devrais-je faire la même chose? Peut être devrais-je continuer jusqu'à trouver ce dans quoi je suis douée.

Dans tout les cas je suis bloqué dans ma propre coquille, il faut que je trouve le moyen d'en sortir et je dois le faire seul, alors qu'est ce qui me plait? Je suis manipulatrice, minutieuse, et malgré tout désespérément gentille, je suis toujours prête à aider et même si c'est indirectement et contre leurs volonté. Alors la vrai question qui se pose maintenant c'est comment aider les personne qui le veulent tout en profitant de mes "talents", les choses serai plus simple si je n'étais pas déchue je pourrai toujours bosser pour Dragon, en soit ça ne me dérange pas c'est un bon roi, même s'il se fera avoir un jour. Toujours couchée sur mon lit je ricanais face à ma propre stupidité, il y a encore quelques mois je brandissais des menaces de mort et maintenant je prend parti... C'est pitoyable.

Je pensais aussi à être tueuse à gage, nombreux sont ceux qui réclame justice mais n'ont pas satisfaction, entre les pourritures angéliques arrogante et la barbarie démoniaque je manquerai jamais de boulot. Mais l'idée même si elle est bonne elle me dérange, j'ai suffisamment versé de sang gratuitement et puis j'ai toujours ce pouvoir que je peux utiliser aussi mais comment? En vendant des infos, cela pourrait être profitable mais comment en prônant le retour de la femme aimée 48h garanti? Non cela ne m'irait pas, il y a tellement de choses qui s'entrechoque je m'égare, je divague et digresse et ce depuis plusieurs jours déjà j'en ai assez.

Et ce fut ainsi des jours durant encore, toujours en recherche de la même réponse encore et encore. Puis en m'égarant une énième fois je me rappelait Valérian, la patience qu'il à eu en m'apprenant à me défendre, la détresse de laquelle il m'a sortie, c'était bien avant tout cela. Je me rappelait la chaleur de sa voix grave si chère à mon cœur, tout le monde mérite d'avoir quelqu'un comme ça, qui vous aide quand vous êtes au plus bas. Et là la petite ampoule venait d'illuminer mon esprit, je pouvais être ce genre de personne, à aider ceux dans le besoin, je pouvais le ressentir via ma boule de cristal, ceux dans la détresse et la haine je pouvais les aider, je suis passé par là, je pouvais les empêcher de sombrer, voilà ce que je voulais, aider les gens à ne pas se laisser sombrer dans la souillure de leurs propres émotions négatives, je pouvais les aider à réussir là ou moi j'avais échoué. C'est décidé, à partir de m'aintenant j'enseignerai le combat et l'art de la manipulation, je pourrai les aider à faire face à cette ville aussi belle que dangereuse, voilà ma nouvelle voie, voilà mon échappatoire, attention Damned Town il semblerai qu'un jeune aveugle soit bien décidé à corser quelques peu les règles de jeu.

hrpg :

© >C-PROJET

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les coulisses Lun 3 Avr - 2:01


Le déménagement
feat. PSEUDO x PSEUDO

L'arrivée d'Eve avait changé la donne, il fallait qu'elle ai une chambre pour elle, j'allais pas lui donner ma chambre et le canapé c'est hors de question de ne serai-ce qu'y pense. C'est ainsi que je me remontais les manches pour changer quelques petites chose, tout d’abord, les murs vierges du salon ont laissé place à aux étagères fournies de la bibliothèque et à l'inverse la bibliothèque s'est transformée en une deuxième chambre, et une partie de ma chambre a été aménagée en couloir pour qu'Eve puisse aller aux toilettes et à la salle de bains sans avoir à passer par ma chambre, la chambre d'Eve contient une armoire pour ses vêtements, un lit simple, avec une table de chevet, un étagère ou elle pourra mettre ce qu'elle veut, un bureau pour faire ses devoirs. Elle a donc l'essentiel pour une chambre d'enfant le reste est annexe et si elle veux d'autres choses elle n'aura qu'a demander.


hrpg :

© >C-PROJET

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Les coulisses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Coulisses] Le baiser de la dame [Arthur]
» Les coulisses du palais de l'Elysée
» Coulisses
» Alberto Del Rio en coulisses
» Les coulisses de l'expédition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Le personnage :: Gestion du personnage :: Diary-
Sauter vers: