La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mer 21 Oct - 19:09

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »

Récemment j’ai entendu parler d’une plage aux alentours de Damned Town… Mais elle est où bon sang ! Je veux voir la mer moi…

Instinctivement, il se gratta la tête et se mit à grogner.
Le soleil commençait à redescendre en cette fin de journée, mais Itsuke était encore dehors, seul au milieu des ruelles. Il marchait d’un pas décider.

Si je veux voir la plage aujourd’hui, il faut que je me dépêche où alors il va faire nuit… Tiens ! Ca ne serait pas la mer ça ?

Au travers d’une rue, il aperçut la mer en question et se mit à courir dans la direction de celle-ci. Il ne s’arrêta qu’au moment ou ses chaussures s’enfonça de le sable chaud. Il était cependant essouffler…

La voilà enfin… cette mer… Avec le soleil couchant se reflétant dans l’eau… c’est magnifique… Et dire que du haut de mes 17 ans… c’est la première fois que je vois l’océan en vrai… Ca me change du village de montagne où j’ai grandi et la grande ville qu’est Tokyo…

Itsuke reprit son souffle puis observa et écouta un petit moment la grande étendue bleue qui s’offrait à lui, avant d’enlever ses chaussures et d’aller s’asseoir jusqu’au plus près de l’eau sans que celle-ci le mouille.

Alors, ce qu’on dit et ce que montrent les films sont vrai : la mer, c’est reposant… J’aimerai bien que cet instant dur le plus longtemps possible…

Itsuke s’allongea dans le sable et ferma les yeux, profitant du bruits des vagues et du sable qui réchauffait son dos.

Avec ce sable chaud et le clapotis de l’eau qui me berce, j’ai pas intérêt à m’endormir, sinon je vais passer la nuit ici !…

Il émit un léger sourire.

Tout compte fait, Il y a des plaisirs simples dans la vie…

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Lun 26 Oct - 9:45












C'est pas l'homme qui prend la mer. C'est la mer qui prend l'homme.



Le fracas des vagues se brisant contre les rochers, le cri des mouettes, l'appel de la mer, tout ce tumulte de souvenirs déferlent dans son esprit en un joyeux ballet. Tout s'accélère sans cesse, les souvenirs se faisant plus nets encore au point que l'odeur salée caractéristique de ce lieu sacré en vienne à lui emplir les narines. Et pourtant.. la mer, l'océan, la liberté sont encore bien loin mon brave démon. Marche, mais marche donc au travers de cette ville qui semble fantôme. Traverse les routes, les rues, rejoins ta terre natale. Tu n'as que cela à faire de toute manière.



Un soupir vint interrompre cette réflexion poussée à son extrême. La réalité venait de le rattraper. Voilà déjà quelques jours qu'Alec était arrivé à Damned Town, cette ville dont il ne savait encore rien. Ces quelques jours avaient été éprouvants. Dormir à la rue, déambuler sans cesse pour se trouver à manger, appelez-vous cela une vie ? Lui, non. De cette foutue ville, il en avait déjà sa claque. Quelle subite envie avait donc pris possession de ce maudit sang pur qui l'avait envoyé ici ? Pour un peu plus et s'il l'avait eu sous la main, il l'aurait étranglé avec plaisir ce bouffon. Quoi qu'il en soit, l'humeur du Suédois était on ne peut plus exécrable et ce n'était pas son apparence qui vous aurait prétendu contraire. Tout y participait. Ses traits de visages étaient crispés, ses poings sans cesse sur le point de se refermer, des valises noires soulignaient son regard cristallin et ses sourcils demeuraient un peu plus proche l'un de l'autre qu'habituellement, signe de son extrême frustration. Il était plus que temps d'aller se ressourcer où un premier meurtre allait être commis. Il fallait bien après tout qu'il passe sa rage sur quelqu'un. Quitte à passer un sale moment, autant le faire partager avec quelqu'un..



L'océan entra dans son champs de vision bien assez tôt et un fin sourire se matérialisa soudainement sur ce visage terne qui ne demandait qu'à être illuminé. Dieu que c'était bon ! Son pas s'accéléra et en un claquement de doigt il se retrouva à fouler le sable chaud. Tout aussi rapidement, ses vêtements finirent à terre, lui laissant pour seule couverture un boxer noir on ne peut plus neutre. Sans se soucier des alentours, il commença par tremper ses petits orteils dans cette mer toujours si maternelle avec lui. La froideur de cette dernière lui procura un frisson de plaisance qui partit du bas de son dos, longeant sa colonne vertébrale toute entière. À partir de cet instant, le monde autour arrêta totalement de tourner. Son esprit se déconnecta au profit de gestes semblant mécaniques, habituels. Il plongea purement et simplement, la tête la première, s'enfonçant dans les profondeurs de cette eau pure, scintillant doucement sous les rayons du soleil couchant. Les yeux fermés, il nagea silencieusement quelques instants, savourant avec délice cette eau salé glissant contre son corps désireux.



Par souci de respiration, il dut tout de même revenir à la surface et sitôt qu'il put s'emparer d'oxygène, il prit à pleine goulée cet air frais qui vint sans plus tarder emplir ses poumons, eux qui quelques instants auparavant étaient encore vides, complètement vides.



Quel plaisir de barboter purement et simplement au gré des vagues. Rien ne pouvait interrompre ce moment de jouissance. Rien.. ? Il finit toutefois par apercevoir Itsuki et instantanément son sourire se fana et son regard s'assombrit. Oh punaise, qui était-ce donc encore que celui là ?




____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mar 27 Oct - 12:21

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


Itsuke entendit le bruit de quelqu’un plongé. Il releva légèrement la tête pour voir ce qu’il se passait. Il ne vit rien.

Qu’est-ce que …? J’ai entendu quelqu’un plongé, non ? Ca doit être mon imagination, je suis tout seul…

Puis, un homme, grand, blond, plutôt musclé et ne portant qu’un simple boxer noir, sortit de l’eau.

Bah voilà, pendant un moment je cru devenir fou ! Il porte même pas de maillot mais juste son caleçon, heureusement qu’il n’est pas blanc ! Mais lui aussi aime bien la mer apparemment, vu comme il est… « Apaisé »… Chacun sa manière de profiter de celle-ci : la baignade ou bien rester allongé sur le sable. J’aurai bien aimé me baigner mais je n’en avais pas le courage ce soir…

Il esquissa un sourire tout en regardant l’homme dans l’eau.
Soudain, dès qu’il vu Itsuke, son regard changea radicalement et devint plus froid. Son sourire si serein laissa place à de la colère, comme si l’on venait de le déranger.

Et c’est repartit… J’ai le droit à quoi cette fois ? Me dis pas que lui aussi me prend pour un voyeur tout-de même. J’ai l’impression de revivre la même chose qu’au lac, sauf que là, la suite va être un peu plus… Electrique à mon avis.  Bon pour l’instant ce n’est qu’un échange de regards… Je ne peux pas juger. Autant ne pas y prêter attention et profiter encore des derniers rayons de soleil.

Il laissa retomber sa tête sur le doux sable chaud, et referma les yeux, ignorant l’autre jeune homme et reprit sa petite sa sieste.

S’il vient me déranger celui-là par contre, je risque de ne pas être très amical avec lui ! De toutes façon, qu’est-ce qu’il peut me reprocher ? Il va quand même pas me dire que je le dérange juste par ma présence ?

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mar 27 Oct - 13:26












C'est pas l'homme qui prend la mer. C'est la mer qui prend l'homme.



Un violent courant électrique fit vibrer l’air. Leurs deux regards venaient d’entrer en contact. L’un empli d’une haine injustifiée, l’autre semblant refléter de l’incompréhension. Deux manières différentes de voir les choses venaient de se côtoyer.


Qu’est-ce qu’il me veut cet abruti ? Il n’a jamais vu quelqu’un se baigner ou quoi ?


Alec soutint le regard de l’autre jeune homme une bonne petite dizaine de secondes avant de détourner les yeux le premier. Qu’il aille au diable, après tout il ne le connaissait pas. Ignorant royalement ce personnage qui l’avait observé si curieusement, il reprit sa petite nage tout en légèreté. Demeurant dans l’eau sans en sortir une seule fois il commença à s’éloigner du rivage, à prendre ses libertés. La mer l’appelait. Mais il n’y avait pas que la mer qui apparaissait comme en harmonie avec le jeune suédois. Les mouettes semblaient voleter au dessus du démon, plongeant de temps à autres pour frôler l’eau de leurs petites pattes fragiles. Il les observa un instant, n’interrompant pas le moins du monde leur délicat ballet si agréable à observer.


Une sublime mouette aux plumes immaculées poussa soudainement un cri en amorçant sa chute. Alec l’entendit, et plus que de raison. C’était un peu comme si elle venait de lui percer le tympan cette garce. Une grimace tordit sa bouche et subitement, il tendit la main et attrapa la fautive au moment où elle touchait l’eau. Le cri que celle-ci poussa ensuite surpassa le premier et déchira l’air. Le démon ne s’en soucia pas cette fois-ci. D’un geste expert et en toute impassibilité, il lui tordit le cou et la déposa ensuite avec douceur sur l’eau pour que la mer l’emporte au gré des flots, loin de lui. De là, plus aucun des volatiles ne s’approcha de l’eau, ou du moins pas dans le sillage du démon.
Bien. Il savoura un instant ce silence nouvellement gagné. Plus rien ne vint ensuite troubler ce calme religieux et il en profita longuement. Cependant toutes les bonnes choses ont comme vous le savez une fin. Il vint le moment de sortir de l’eau. Il se mit alors en branle et entreprit de revenir vers la plage en nageant assez rapidement comme s’il voulait laisser un maximum de distance entre sa mouette adorée et lui-même.
Le sable vint accueillir notre Démon et ce dernier reprit pied sur la terre ferme, un sourire à nouveau légèrement dessiné sur le visage. Croisant les jambes, il s’assit face à cet horizon bleuté et après avoir savouré le contact de l’eau, il apprécia grandement les caresses du vent sur son dos encore meurtri des nuits entières passées dehors. Il n’aurait pour rien au monde désiré se trouver à un autre endroit qu’ici-même à ce moment là.


Toute sa bonne humeur retrouvée, il tourna finalement de moitié la tête vers le jeune inconnu et le regarda ouvertement, sans se cacher avec ce petit regard condescendant et moqueur qui peut tant agacer. Qui était-il ? A nouveau cette question essentielle se posa à lui. Il aurait bien gardé le silence comme à son habitude, mais tout bien réfléchi, la mer l’avait remis d’aplomb. Il se sentait d’attaque pour discuter.


«Fais attention. On dit que cette plage n’est pas aussi bien fréquentée qu’elle n’en a l’air. Ce serait… embêtant si tu venais à rencontrer des personnes disons…  douteuses»




____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mar 27 Oct - 16:14

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


Itsuke était toujours allongé dans le sable, ne faisant pas attention à l’inconnu qui se baignait. Le cri perçant provenant d’une mouette le réveilla.

Saleté de mouettes… Pourquoi ça fait un tel boucan c’est machin là ? Voilà Itsuke, tu viens de découvrir l’un des trucs qui rendent la plage moins agréable…

Il ne releva la tête qu’au moment un cri, plus dérangeant encore parvint à ses oreilles. Il aperçut Un groupe de mouettes apeurées, comme voulant éviter l’inconnu qui se trouvait loin du rivage à présent.

Je ne sais pas ce qu’il a fait, mais au moins elles nous laisseront tranquilles. Bon… reprenons on nous en étions.

Il reposa sa tête à terre et referma les yeux.
Quand il entendit l’homme revenir et s’asseoir lui aussi sur le sable, Itsuke entrevit un œil et l’observa sans que celui-ci ne le remarque, profitant des ses cheveux comme un voile. L’inconnu tourna la tête et l’observa à son tour, mais sans se cacher, lui.

Bon je n’arrive plus à dormir… S’il veut venir, gare à lui, car maintenant je suis bien réveillé ! En plus son regard m’énerve au plus haut point.

L’homme vint à la rencontre d’Itsuke :

« Fais attention. On dit que cette plage n’est pas aussi bien fréquentée qu’elle n’en a l’air. Ce serait… embêtant si tu venais à rencontrer des personnes disons…  douteuses »

Fait-il référence à lui-même et me met en garde ? Il me perturbe sérieusement ce gars… Cependant, maintenant qu’il est un peu plus proche, je dirai qu’il est un peu plus grand que moi et un peu plus âgé aussi.

Itsuke se redressa doucement et lui accorda un sourire qui, pour l’une des rares fois, n’était pas sincère.

« Ne t’inquiètes pas pour moi, je sais me défendre. Je peux te garantir que si quelqu’un me cherche des pics, il va le regretter ! »

Il avait prononcé ses mots comme s’ils étaient directement adressés au grand blond.

Va-t-il comprendre ma provocation ou pas ? Si oui, j’aimerai bien voir sa réaction, comme ça nous saurons ainsi si nous sommes fait pour nous entendre ou non…

« Mais merci de ta mise en garde, j’en tiendrais compte. »

Et si tu pouvais maintenant me laisser tranquille ?

Itsuke se contenta de penser ses derniers mots en se recouchant sur le sable.

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mer 28 Oct - 20:55












C'est pas l'homme qui prend la mer. C'est la mer qui prend l'homme.



La fausseté du sourire de l'homme ne le perturba pas. Si vous saviez le nombre de démons tous plus superficiels les uns que les autres qui traînent en Enfers, vous comprendriez volontiers son point de vue. Quoi qu'il en soit, et ce malgré son indifférence profonde à l'égard des fades paroles provocatrices prononcées par son interlocuteur, Alec prit un air offensé, sans sur jouer, et y  ajouta un petit sourire mi-moqueur, mi-amical.

« Sans réellement y croire, j'ai le pressentiment que tu me menaces. C'est moche tout ça, crois-moi. »


Tout en parlant de manière légère et ce sans une once d'agressivité, le jeune suédois entreprit de se rhabiller. D'un geste précis de la main, le sable collant à sa peau fut éliminée, il se releva ensuite lentement et enfila un à un ses vêtements. Mais ce n'est pas une raison qui fit qu'il se tut. Oh non, il n'en continua que de plus belle.


« Sinon, je ne t’ai jamais aperçu dans le coin , tu es à Damned Town depuis longtemps ? »


Son regard aux couleurs océaniques prit une lueur inquisitrice. Il était temps de savoir à qui il avait affaire. Démon, humain ou pire.. ange ? Il n'en savait rien et l'autre n'était pas décidé à lui permettre de formuler la moindre hypothèse.
Pourquoi notre petit démon se montrait-il si angélique ? Et bien, vous êtes non sans savoir que la mer l'apaisait considérablement. Mais mis à part ce facteur essentiel, il avait également besoin de déterminer qui étaient ses adversaires. Et casser le nez ou une quelconque partie du corps des inconnues n'était pas chose souhaitable. Alec était certes plutôt un solitaire question pouvoir, mais s'il pouvait tout de même mettre dans sa poche quelques puissantes personnalités et ainsi en tirer profits une fois le moment venu, pourquoi se priver ? Seul un idiot ne fonctionnerait pas comme cela.


Il attendit donc patiemment que son inconnu ne lui réponde. Celui-ci semblait n'avoir que très peu envie de bavarder. Tant pis, il lui forcerait la patte à cet associable.
Pendant que monsieur se dorait la pilule dans le sable, le démon boutonna le dernier bouton de sa chemise er prit soin, en parallèle, d'effacer toute trace de sa personnalité au niveau de ses traits. Des sourcils froncés, des lèvres pincées et une mâchoire contractée, ça vous donne envie de discuter ? Pour ma part pas trop, trop et Alec n'ignorait pas ce concept. Bon, n'imaginez pas qu'il se soit transformé en crème, loin de là, mais disons qu'il atténua légèrement, bon d'accord considérablement son tempérament, histoire de ne pas laisser son impulsivité tout gâcher.




____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Jeu 29 Oct - 16:17

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


« Sans réellement y croire, j'ai le pressentiment que tu me menaces. C'est moche tout ça, crois-moi. »

Alec venait de prononcer ces paroles sur un ton faussement offensé et légèrement moqueur.

Ce qui est moche dans tout ça, c’est de venir importuner les gens alors qu’ils essayent de se reposer ! Mais une chose est sûre : lui aussi n’a pas l’air de m’apprécier et essaye de me provoquer. Mais alors pourquoi tient-il à discuter avec moi ?

Itsuke, toujours allongé sur le sol, regarda d’un œil distrait Alec se rhabiller. Ce dernier était bien décidé à parler avec lui.

« Sinon, je ne t’ai jamais aperçu dans le coin, tu es à Damned Town depuis longtemps ? »

Bon, il n’a pas l’air de me provoquer… Ça ne sert à rien d’allumer la mèche aux poudres… Calme-toi Itsuke, et essaye de ne pas attiser les tensions. En plus, il a l’air vraiment intéressé par ce que je vais lui dire.

« Je suis arrivé récemment, je viens du Japon, et toi ? »

Il ne bougea pas de sa position et se contenta juste de dire sa réponse, alors qu’Alec, une fois rhabillé, se fit plus… chaleureux.

Je me demande bien de quelle origine il est… Vu son physique, je dirai bien Une région du nord du globe. D’ailleurs, en parlant de son physique, il a l’air sportif… Si l’on doit un jour se battre, cela ne devrait pas être déplaisant. Mais pour l’instant, il faut que je me concentre pour me montrer amical… C’est bien l’une des première fois que je dois faire ça !

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Ven 30 Oct - 12:14












C'est pas l'homme qui prend la mer. C'est la mer qui prend l'homme.



Il n'était pas sans savoir que les yeux du japonais ne cessaient de réaliser des aller-retour sur son corps désormais couvert. Il lâcha donc un rire on ne peut plus contrôlé.

«Tu veux juste bien arrêter de me mater s'il te plaît ? Les hommes ne m'intéressent pas. »

La commissure de ses lèvre s'étira en un fin sourire. Pour bien lui faire comprendre que se faire relooker de la sorte n'était pas ce qu'il y avait de plus agréable, il fit de même. La chevelure dans l'ensemble charbonneuse du jeune homme fut observée au peigne fin, comme il aimait le faire, il mémorisa également son visage afin de le reconnaître s'il devait le croiser à nouveau dans la rue ou bien même s'il en venait à devoir.. le chercher. Il analysa ensuite la corpulence de son future adversaire, le jaugeant d'un œil à demi-expert. Un bon bébé n'empêche, pensa t-il, dommage qu'il soit si naïf celui-là, m'enfin, comme ça, ça me fera une difficulté en moins. Un adversaire puissant et intelligent, le cauchemar, alors qu'une brute à la coquille vide, ou un intello dans un corps de lâche, ça passe plutôt bien au petit-déjeuner. Il sourit franchement en y pensant et continua comme si de rien n'était leur civilisé petit entretien.

« Suède. Je suis là depuis une semaine et si tu veux mon avis, j'en ai déjà ma claque de ce lieu maudit. »

Il vint s'asseoir en face d'Itsuke, c'est-à-dire derrière ses pieds afin de l'obliger, sans le montrer, à se relever.

Son inconnu semblait rencontrer toutes les peines du monde à se montrer sympathique avec lui. Quel prudent bonhomme, il se méfie.. Finalement, il n'était peut être pas si naïf que cela celui-là.

 « Tu sais, je ne vais pas te manger . »

Quoique.. Il passa lentement sa main aux longs doigts au travers de sa tignasse, ébouriffant un peu plus ses cheveux rebelles.

« Sinon, tu es là pour une raison particulière ? »

Sans trop s'attarder sur le sujet, il posa là LA question. De quelle nature se révélait être le japonais ?



[/color]

____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Ven 30 Oct - 14:02

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


Alec remarque les coups d’œil d’Itsuke.

«Tu veux juste bien arrêter de me mater s'il te plaît ? Les hommes ne m'intéressent pas. »

« Ne t’inquiètes pas, je suis pareil que toi, seules les filles m’intéresses. Je te regardai juste comme ça… »

C’est Alec qui observa à présent en détail les traits d’Itsuke. Puis se mit à sourire.

Il pense à quoi là ? Et il ose me reprocher de le mater ? Non, mais, je vous jure…

« Suède. Je suis là depuis une semaine et si tu veux mon avis, j'en ai déjà ma claque de ce lieu maudit. »

Suède… Donc c’est bien ce que je pensais, il vient du Nord. Lui non-plus n’est pas là depuis très longtemps… Par contre, moi je me sens plutôt bien dans cette ville.

Alec s’assit en face d’Itsuke, dos à la mer, comme pour le forcer à se relever et lui faire face.

« Tu sais, je ne vais pas te manger. »

Ces paroles laissèrent échapper un sourire à Itsuke.

Si un de nous deux doit manger l’autre, ce sera moi ! Donc ne t’inquiète pas à ce sujet là.

Alec passa une main dans ses cheveux encore un peu humides de sa baignade.

« Sinon, tu es là pour une raison particulière ? »

Encore une fois, ma réponse a l’air de le captivé… N’aurai-je pas répondu comme il le voulait à la précédente ? « La raison particulière » ? Il doit sans doute parler du « péché de trop ».

Il se releva pour faire face au blond et prononça ses mots d’un ton monocorde, indifférent.

« Ouai, j’ai envoyé un prof à l’hôpital quand il a voulu m’empêcher de me battre contre un gars… Et toi ? Tu as fait quoi pour te retrouver dans cette ville ? Et personnellement, je ne sais pas comment tu fais pour en avoir déjà marre vu tout ce qu’elle offre… »

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Sam 31 Oct - 10:52












C'est pas l'homme qui prend la mer. C'est la mer qui prend l'homme.



« Ne t'inquiètes pas, je suis pareil que toi, seules les filles m'intéressent. Je te regardais juste comme ça.. »


Cette réponse arracha un sourire à Alec. Tout autre hétéro était comme un adversaire à ses yeux et en affirmant calmement ceci, Itsuke venait de se mettre dans une assez mauvaise posture. Le démon l'observa de manière plus fine et en conclut cependant plus que rapidement à grand renfort de vanité : Bah, ne te méfies que de tes adversaires qui pourraient t'égaliser, de celui-là tu n'as rien à craindre. Il se radoucit considérablement, comme apaisé à cette pensée. Tout occupé qu'il était, il ne remarqua pas qu'un profond silence s'était installé au point qu'Itsuke n'en vienne à se relever. Ce n'est que la voix monocorde et indifférente du jeune homme qui le fit revenir à la réalité.

Pardon ? Lui avait envoyé un prof à l'hôpital ? Ce gringalet ? Non, rectification, il semblait avoir une ossature assez imposante, des coups puissants et une vorace envie de se battre. Cela plut aussitôt au suédois qui immédiatement fut considérablement intéressé.

« Alors comme ça, tu aimes te battre ? »

Machinalement, il se mit observer ses ongles qui comportaient encore quelques grains de sable qu'l eut tôt fait de faire disparaître. Des souvenirs remontèrent des méandres de sa mémoire et la joie, l'excitation et l'adrénaline provoquées par les combats se virent revivre par Alec. Un sourire passionné s'empara de ses lèvres et ce fut la première fois qu'il sourit franchement, dicté par le besoin soudain de revivre ces moments vécus il y a bon nombre d'années déjà. De là ses poings se serrèrent, une boule se forma au creux de son ventre et se traits se crispèrent soudainement. Luttant pour ne pas se laisser aller à ce besoin primitif, il ferma les yeux et tenta d'inspirer l'air frais. Calmes toi, calmes toi mon grand. Regardes, regards la mer devant toi, n'est-elle pas sublime ? Il rouvrit violemment les yeux et grimaça. L'envie de se battre venait de se ranimer et perfide qu'elle était, elle tentait déjà de s'emparer des moindres faits et gestes d'Alec qui faiblissait à vue d'œil. Sa respiration s'accéléra, commença à se faire saccadée et sifflante, son regard froid et polaire s'échauffa de quelque peu. Bon dieu, ne craques pas, pas maintenant, arrêtes espèce d'imbécile ! Il en aurait presque était sur le point de crier tant le fait de perdre la mise si facilement face à ses instincts l'agaçait. Mais, devant Itsuke, il ne prononça mot, faisant de sa lutte un combat intérieur.

Il tourna le dos au jeune homme, tentant de puiser sa force à la simple vue de la mer. Il ne faut pas flancher.. il ne faut pas flancher.. pas de suite en tout vas. Tu auras tout le temps de lui taper sur la gueule après à celui là.




____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Sam 31 Oct - 12:57

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


Tient, il semble surprit de ma réponse… Je n’ai encore une fois pas répondu comme il le voulait ? Il ne s’attendait pas à une telle réponse ? A mon avis, il fut surpris que je sache me battre…

« Alors comme ça, tu aimes te battre ? »

Serait-ce un défi ? Non, ne nous avançons pas trop vite… Dois-je en déduire que lui aussi sait se battre ? Donc, comme je le pensais, si l’on doit se battre un jour, cela ne sera pas inintéressant..
Cependant, j’ai l’air de l’intéressé, de l’intriguer…


« On ne peut pas dire que j’aime vraiment me battre, mais disons que je sais me défendre en cas de besoin et qu’il ne vaut mieux pas venir me chercher »

Un sourire traversa le visage du grand blond, comme captivé par Itsuke en se remémorant des souvenirs.
Il serra les poings, ferma les yeux et respira profondément, comme s’il voulait se calmer.

Je sais maintenant pourquoi je l’intriguais autant avec ma réponse… Cette réaction je ne la connais que trop bien : il se retient de me taper. Pourquoi ? J’avais la même expression quand j’essayais de me retenir, souvent en vain…
Je pense que lui, à la différence de moi, il aime le combat et c’est pour ça qu’il a du mal à se contenir : il veut qu’on se batte…


Itsuke laissa apparaitre un petit rictus en y pensant, alors que le blond lui tourna ensuite le dos et regarda la mer  pour l’apaiser.

Et ben ! Je me demande à présent à partir de quand va dégénérer notre discussion…

Sourire aux lèvres, il se recoucha sur le sable, ne sachant que dire en attendant que l’autre se calme.

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mer 4 Nov - 20:19












Alec




Le blondinet n’avait pas eu le temps d’apercevoir en les yeux d’Itsuke toutes ces lueurs différentes qui le trahissaient. Sinon, il aurait de suite su que le japonais se posait quantité de questions à son sujet. D’ailleurs, de ce curieux personnage il ne voyait plus rien. Il sentait toujours cette part humaine en lui, mais de ses mimiques, il ne percevait plus la moindre esquisse.

Avec le temps, il parvint toutefois à ses fins. Lentement mais sûrement, sa respiration sifflante se calma, se régula sagement. Il retrouva contenance, se força à délier ses muscles contractés. Sa mâchoire retrouva ainsi sa forme habituelle, et à son regard il dicta d’effacer toute représentation de violence, qu’elle qu’elle soit. Il mit longtemps à se remettre, et tout ce temps, le jeune homme à la chevelure charbonneuse demeura allongé non loin de là, comme si rien ne pouvait venir perturber sa petite sieste. Imperturbable, silencieux et peu loquace il demeura donc fidèle à lui-même. Pas une fois il ne proposa à Alec son aide, quelconque soit-elle, et de là, le suédois se dit que peut être, ce petit humain pourrait se révéler bien intéressant. Un être peu désireux d’aider les autres, dont les besoins passent avant toute autre chose, voilà qui ferait de lui un bien piètre ange.

Quand, certain d’être redevenu maître de tous ses mouvements, il consentit à se retourner face au japonais, il était devenu très désireux de mettre dans sa poche le grand bonhomme qui savait soi-disant se défendre si convenablement. Mais mon coco, je ne croirais que ce que je verrais et à ce moment là et j’espère bien que tu ne m’auras pas mentit sinon tu risques de repartir assez... peu reconnaissable disons.  

« Si effectivement tu es aussi doué que tu le laisses entendre, verrais-tu un quelconque inconvénient  à ce qu’un de ces jours on s’entraîne ensemble ? »

Proposition bien amicale qu’il lui faisait là. Pourquoi pourrait-il la refuser ?




____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Jeu 5 Nov - 17:31

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


Le grand blond mit du temps à se calmer. Mais une fois cela fait, il se retourna vers Itsuke qui était toujours allongé. Il le toisa de regard et le jugea à nouveau.

« Si effectivement tu es aussi doué que tu le laisses entendre, verrais-tu un quelconque inconvénient à ce qu’un de ces jours on s’entraîne ensemble ? »

Itsuke se releva pour faire face à son adversaire.

Donc il aime vraiment se battre et recherche des adversaires… Et il me demande ça pour me tester et voir si je suis à la hauteur. Mais je ne vais pas refuser ce magnifique défi que l’on me propose !

« Comme je te l’ai dit, je n’aime pas me battre si c’est juste pour le « plaisir ». Mais j’accepte tout de même ta proposition, car tu m’intrigues. Cela pourrait me servir aussi à devenir meilleur, car dans cette ville, je sens que j’en aurai besoin tôt ou tard… »

Il prononça ses derniers mots à l’intention du blond, un sourire à la fois provocateur et déterminé aux lèvres.

« Et, comme tu me paraît plutôt sportif, pourquoi ne pas aussi s’affronter en sport ? Une discipline plus noble que le combat je trouve.
Nous serions en quelque sorte des rivaux, sauf si tu as peur de perdre ! »


Je pense que ça ne pourra m'être que bénéfique. Je pourrai ainsi me défouler et peut-être progresser.
Mais au fait, je ne connais toujours pas son nom. On sait tout deux d’où vient l’autre mais nous ne connaissons pas nos noms.


« Mais avant tout, je peux savoir le nom de la future personne que je vais écraser en face de moi ? »

L’ambiance semble toujours aussi électrique… Après tout, je ne peux pas le flairer ce gars… Il m’agace rien qu’a être là.

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mer 11 Nov - 18:05












Mais bien sûr que j'accepte ta proposition sombre crétin.. Crois tu que je suis de ceux qui refusent le moindre défi par simple peur de perdre? Saches que je n'ai qu'une seule peur, blesser ton petit égo d'enfant en te battant.


Gonflé de cet orgueil et de cette prétention peu commune, il secoua la tête de droite à gauche, faisant voltiger ses mèches blondes. La naïveté d'Itsuke le navrait. Pauvre gamin, pensa t-il.. qu'est-ce que la vie va donc pouvour faire de toi? Avec le japonais, le suédois se savait détestable, voire à la limite du supportable, mais voir ce paon se pavaner de la sorte devant lui en se vantant de son côté sportif l'horripilait. Alec connaissait ses faiblesses, il se sentait défaillant, loin d'être invicible, mais ce petit complexe ne le dérangeait pas plus que cela, car même défaillant, il se savait plus efficace, plus meurtrier que la normale. Et pour cause, l'adrénaline qui coule dans nos veines de temps à autres ne nous permet-elle pas de faire des choses incroyables? Sa source d'adrénaline à lui, c'était la lutte, le combat, se battre. Point final. Peut importe l'adversaire qu'on aurait la bonté de lui accorder, il le prendrait, tant l'envie de frapper, reculer, danser le tiraillait. Le démon était un vampire assoiffé de coups, de sang en somme. Pour en revenir à Itsuke, pas même le sourire de ce dernier ne lui donna envie de continuer à discuter. Cette hypocrisie lui donnait au contraire la nausée. Tout dans l'attitude du grand brun indiquait un certain agacement. Il ne manquait pas une occasion de s'éloigner du démon, de s'occuper d'une façon ou d'une autre, aussi ennuyante soit son occupation, pour éviter de devoir juste discuter avec le blond. Mais ce n'était pas tout, il y avait dans ses yeux ce petit sentiment de malaise, de mal être que l'on ressent en compagnie des gens avec lesquels le contact ne passe pas. Or, on dit souvent que les yeux sont le reflet de l'âme.. Tout ceci se retrouvait donc au sein même de la personne d'Itsuke mais ce dernier en arrivait tout de même à sourire, comme si de rien n'était.


Celui du suédois se fana, et il reprit son sérieux, effaçant cet air moqueur qu'il avait pu auparavant donner à voir.


"Cesses de faire ton comédien. Toi et moi savons très bien que ça  risque de ne pas passer entre nous. Alors effaces moi ce sourire d'imbécile je te prie. On ne t'as jamais appris qu'il faut être honnête dans la vie? Et je crois bien que l'hypocrisie ne fait pas vraiment partie de ce concept là.."


Calmement mais froidement, il exposa ses petites phrases, espérant faire comprendre au japonais que tout ce qui avait trait à un jeu d'acteur quelconque risquait de ne pas lui plaire. Toute personne fausse se modélant à sa personnalité excécrable avait le don de le faire sortir de ses gongs. Et Itsuke était en train de lui dévoiler son talent d'artiste. Voilà qui risquait encore d'ajouter de l'huile sur le feu.





____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Ven 13 Nov - 17:43

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


D’après son expression, il ne partage pas le même avis que moi… Je m’y attendais à vrai dire, vu comme il semble adorer le combat…

« La défaite ne m’effraie pas. Le jour où je connaitrais ce que cela est, en revanche, peut être que je commencerais à en avoir peur. Mais tu sembles expert en la matière. Peut-être pourra tu m’aider à la surmonter ? Un peu comme un ancien toxico qui s’occupe des nouveaux qui tentent tant bien que mal de se remettre… »

Il hocha ensuite la tête pour accepter la proposition d’Itsuke.

« Sache que je n’y goûterai pas de sitôt ! Et je suis ravi qu’une personne qui semble autant adorer le combat accepte tout de même un autre genre de confrontation que celle avec les poings. »


Il souriait et était, pour la première fois de la rencontre, réellement ravi.

Malgré tout, la tension est à son comble, ça en devient presque étouffant… Je pourrai dire que ce que ses yeux dégagent est semblable à l’ambiance présente.

« Mais au final, tu ne m’as pas répondu, quel est ton nom ? Quel manque de politesse je vous jure ! »

Sa deuxième phrase fût prononcée sur un ton qui se voulait joueur, amusé, presque ironique.
Observant un caillou qui traînait sur le rivage, il se leva en ignorant du regard le blond, mais attendant tout de même se réponse.

Le temps qu’il réponde je vais faire des ricochets… Toutes les techniques sont bonnes pour provoquer l’ennemi et le provoquer ainsi à commettre une erreur, non ?

Il prit le caillou dans sa main droite, se redressa pour faire face à la mer, se baissa légèrement sur ses jambes et le lança d’un geste rapide et quasi parfait.
Le caillou fit une dizaine de rebonds sur l’eau turquoise avant de couler.

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku
HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Dim 22 Nov - 2:14












Mais bien sûr que j'accepte ta proposition sombre crétin.. Crois tu que je suis de ceux qui refusent le moindre défi par simple peur de perdre? Saches que je n'ai qu'une seule peur, blesser ton petit égo d'enfant en te battant.


Gonflé de cet orgueil et de cette prétention peu commune, il secoua la tête de droite à gauche, faisant voltiger ses mèches blondes. La naïveté d'Itsuke le navrait. Pauvre gamin, pensa t-il.. qu'est-ce que la vie va donc pouvour faire de toi? Avec le japonais, le suédois se savait détestable, voire à la limite du supportable, mais voir ce paon se pavaner de la sorte devant lui en se vantant de son côté sportif l'horripilait. Alec connaissait ses faiblesses, il se sentait défaillant, loin d'être invicible, mais ce petit complexe ne le dérangeait pas plus que cela, car même défaillant, il se savait plus efficace, plus meurtrier que la normale. Et pour cause, l'adrénaline qui coule dans nos veines de temps à autres ne nous permet-elle pas de faire des choses incroyables? Sa source d'adrénaline à lui, c'était la lutte, le combat, se battre. Point final. Peut importe l'adversaire qu'on aurait la bonté de lui accorder, il le prendrait, tant l'envie de frapper, reculer, danser le tiraillait. Le démon était un vampire assoiffé de coups, de sang en somme. Pour en revenir à Itsuke, pas même le sourire de ce dernier ne lui donna envie de continuer à discuter. Cette hypocrisie lui donnait au contraire la nausée. Tout dans l'attitude du grand brun indiquait un certain agacement. Il ne manquait pas une occasion de s'éloigner du démon, de s'occuper d'une façon ou d'une autre, aussi ennuyante soit son occupation, pour éviter de devoir juste discuter avec le blond. Mais ce n'était pas tout, il y avait dans ses yeux ce petit sentiment de malaise, de mal être que l'on ressent en compagnie des gens avec lesquels le contact ne passe pas. Or, on dit souvent que les yeux sont le reflet de l'âme.. Tout ceci se retrouvait donc au sein même de la personne d'Itsuke mais ce dernier en arrivait tout de même à sourire, comme si de rien n'était.


Celui du suédois se fana, et il reprit son sérieux, effaçant cet air moqueur qu'il avait pu auparavant donner à voir.


"Cesses de faire ton comédien. Toi et moi savons très bien que ça  risque de ne pas passer entre nous. Alors effaces moi ce sourire d'imbécile je te prie. On ne t'as jamais appris qu'il faut être honnête dans la vie? Et je crois bien que l'hypocrisie ne fait pas vraiment partie de ce concept là.."


Calmement mais froidement, il exposa ses petites phrases, espérant faire comprendre au japonais que tout ce qui avait trait à un jeu d'acteur quelconque risquait de ne pas lui plaire. Toute personne fausse se modélant à sa personnalité excécrable avait le don de le faire sortir de ses gongs. Et Itsuke était en train de lui dévoiler son talent d'artiste. Voilà qui risquait encore d'ajouter de l'huile sur le feu.





____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mer 9 Déc - 14:57

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


Itsuke se pencha pour ramasser un second cailloux, mais s’arrêta quand le blond se mis à parler.

« Cesses de faire ton comédien. Toi et moi savons très bien que ça risque de ne pas passer entre nous. Alors effaces moi ce sourire d'imbécile je te prie. On ne t'as jamais appris qu'il faut être honnête dans la vie? Et je crois bien que l'hypocrisie ne fait pas vraiment partie de ce concept là… »

Itsuke esquissa un sourire pour avouer que le blond avait raison.

« Je souhaitais juste ne pas me montrer trop désagréable à ton égard… Mais, comme tu l’as dis, nous nous entendrons très mal, donc je vais te faire plaisir et effacer ce sourire qui te mais apparemment si mal à l’aise. »

Itsuke ramassa finalement son caillou avant de se relever d’un visage sérieux.
Il lança sa pierre come la première mais elle rebondit moins que la précédente, se perdant dans une vague.

Il ne veut toujours pas me dire son nom… Tant pis, je laisse tomber ça pour le moment.

Ils ne parlaient pas, laissant le bruit des vagues combler le silence.
Itsuke reprit mais le lança en direction du blond pour qu’il le prenne.

« Au lieu de rester assis, que dis-tu d’un premier défi ? Banal et pas très recherché comme défi, certes, mais je pense que nous sommes le genre de personnes qui apprennent mieux à se connaître au-travers de défi que par les mots. »

Il ramassa un autre caillou et jongla avec d’une main, en attendant que l’autre se lève.

A mon avis il va refuser et préférer rester assis ou se battre... J'aurai au moins essayer.

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Mer 23 Déc - 0:56












Proposait-il un défi autour de ricochets ? Le démon crut halluciner et lâcha de son ton le plus cynique :

« Si tu as cru que je m’abaisserais à cela, tu te fourres le doigt dans l’œil, moi je te le dis. »

Secouant la tête de droite à gauche, il ne chercha plus à s’occuper de l’humain, qui lui sortait maintenant par les trous de nez. Soupirant exagérément, il se chercha une quelconque occupation mais sa boîte crânienne, que dis-je son encéphale demeurait vide.  Il se leva donc, imposant, menaçant, et scrutant le bout de ses chaussures parsemé de grain de sable, il reprit d’une traite :

« Bon, puisque nous en avons terminé, je te souhaite une bonne soirée, au plaisir de te revoir.. »

Il était impossible de ne pas déceler toute l’ironie qui s’amoncelait et dégoulinait de ses paroles, presque aussi discrètement que la condescendance que son regard affichait avec insolence. Mais bon, cela faisait maintenant une bonne heure qu’ils discutaient bien gentiment, il ne fallait pas non plus pousser le bouchon trop loin. Une heure que l’autre lui montait la tête, et une heure entière qu’il tentait de refouler cette envie de le tabasser. Maintenant, c’en était fini de vouloir jouer les courtois.

Il s’éloigna donc à pas rapide, sans un regard, repartant vers la ville. Il était fort dommage que sa découverte de son lieu préféré ait été agrémentée d’une rencontre des plus amicales, qui plus est avec un humain ne put-il s’empêcher d’aviser.

°Oh si celui là il finit aux enfers, je me casse de là. Saint-Pierre, t’auras intérêt à préparer tes clés.. °

Une fois le macadam retrouvé, une fois ses chaussures secouées, il tâcha d’enfouir le souvenir de cette rencontre bien loin dans sa mémoire, et une fois de bonnes pensées retrouvés, il repartit de son pas guilleret, la mine impassible et le regard froid.






____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 246
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton] Lun 28 Déc - 17:09

La plage, un lieux relaxant...
« La plage, qu'est ce qu'on y est bien ! »


« Si tu as cru que je m’abaisserais à cela, tu te fourres le doigt dans l’œil, moi je te le dis. »

Donc comme je le pensais, il a refusé… Tant pis ! On aura sûrement l’occasion de s’affronter convenablement.

Itsuke soupira avant de lancer à nouveau son caillou au travers des vagues.
L’autre secouait la tête et soupirait lui aussi, mais d’agacement. Soudain il se leva et observa ses chaussures dans le sable.

Que fait-il ? Va-t-il enfin partir ? Il m’aura bien gâcher mon après-midi ! Je me serai bien passer de sa compagnie…

« Bon, puisque nous en avons terminé, je te souhaite une bonne soirée, au plaisir de te revoir.. »

Itsuke répondit d’un ton amusé avec un faux sourire sur les lèvres, comme il le faisait précédemment.

« "Au plaisir de te revoir"… Ce n’est pas toi qui me disais que tu n’aimais pas les hypocrites ? »

C’est l’hôpital qui se fout de la charité ! Décidemment, on ne peut vraiment pas se supporter et en venir aux poings ne me dérangerait pas finalement ! C’est bien la première personne avec qui je veux me battre en tant que rival pour seulement tester sa force, sans de raison précise.

Suite à ces paroles, le grand blond s’en alla d’un pas pressé, impatient de s‘éloigner d’Itsuke. Celui-ci ne jeta qu’un coup d’œil pour vérifier qu’il était bien partit avant de se rassoir en face de l’eau.

Enfin débarrassé de lui !

A cette pensée, il se laissa tomber sur le sable chaud et regarda le ciel qui s’était assombrit depuis son arrivé.

Il se fait tard, je devrai rentrer… Je vais tout de même attendre pour éviter de le recroiser dans les rues. Moins je le vois, mieux je me porte !

Après un petit moment, il se releva et se mit à rentrer.

La prochaine fois que je te revois, tu auras le droit à ta petite bagarre, et à ce moment-là, prépares-toi à mordre la poussière !

Itsuke Daichin feat Alec Hamilton
© Shérif/Otaku

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 224
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La plage, un lieux relaxant... [Itsuke Daichin ft. Alec Hamilton]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Hôpital de l'Universite d'Etat d'Haiti : état des lieux
» Les lieux de la légende...
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: