Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Jeu 1 Mar - 20:22

Highness x Peasant Isabel x Hazel Une journée après ma rencontre avec mon père je regagnais Damned Town en un rien de temps. Il était sûr que je devais y faire quelque chose sinon je risquais de perdre l’homme que j’aime. Ce n’est guère ce que je veux. Mon père paiera pour ses actes. Par miracle, j’obtenais une rencontre avec la reine, Isabel Rosenthal. Il faut croire qu’elle voulait également me rencontrer après tout ce temps. Bien. Je me rendais finalement à la maison et toujours aucune présence d’Alexander. Je lâchais un soupir tandis que j’allais faire ma toilette. Il fallait que je sois présentable auprès de la chère reine. Je prenais un peu plus de temps à choisir mes habits qu’à faire mes cheveux. J’optais pour une robe sobre n’ayant rien de provoquant, ni même choquant. Je laissais mes cheveux au naturel et je mes des ballerines pour que je n’ai pas mal aux pieds, ça serait la catastrophe sinon. J’étais finalement prête ! Je me parfumais légèrement et je m’occupais d’écrire un message à mon petit ami pour ma courte absence, si jamais il revenait de son « voyage». Il n’allait pas apprécier ma rencontre avec la reine, mais je n’avais plus le choix. Je devais agir. Je laissais tout ce qui pourrait nuire à la reine, que ça soit mon portable ou mon épée, à la maison pour être sûr d’être bien reçue. Je revérifiais ma tenue une dernière fois avant de quitter la maison en direction du palais des anges de la ville.


J’étais nerveuse voir même terrifiée à rencontrer la reine, car je n’ai jamais vu son visage juste entendu son nom parmi les autres anges. Je me rendais à pied puisque j’avais encore du temps devant moi. Elle n’avait pas donné d’heure, mais le plus tôt possible serait le mieux, comme ça elle aura son après-midi par la suite. Je devrais l’haïr ou ressentir de la méprise, mais je n’y arrivais pas. Je ne pouvais pas. Ça m’était impossible de la détester sans jamais l’avoir rencontrée. C’était insensé de ma part. Au bout de quelques minutes, le palais des anges se dressait devant moi. Il y a fort longtemps que je n’y ai pas mit les pieds dans ce bâtiment. Inspirant un bon coup, je gravissais l’escalier qu’il y avait et pénétrais à l’intérieur du palais. C’était tout aussi grand, tout aussi bien décoré et épurée. On pouvait ressentir de la bienveillance et une bonne aura. C’était normal puisqu’il y avait des anges dans tout le bâtiment. Je m’approchais de la réception voyant qu’un ange travaillait. Elle écrivait à l’aide d’une plume usant même de l’encre, à l’ancienne méthode de communication j’imagine. Je m’approchais doucement de celle-ci gardant une certaine distance du bureau, là où elle travaillait. Je ne voulais pas nuire à son travail.

▬ «Que puis-je faire pour vous ?» demanda-t-elle sans lever une fois son regard de son travail. M’avait-elle aperçu avant même que j’entre dans le bâtiment ? «Mademoiselle ? Avez-vous perdue votre langue ? Je vous ai posée une question : Que puis-je faire pour vous ?»

▬ «Pardon, j’avais l’esprit ailleurs… Je suis Hazel Travis et j’ai un entretien avec la Reine.»

▬ «Tient donc…» Elle levait son regard aussi froid soit-il tandis qu’elle me scrutait de la tête au pied. «Hm… Laissez-moi vérifiée.»

Elle ne me croyait pas ? En même temps je demandais à voir la reine même si on avait une rencontre aujourd’hui même. Elle trouvait ce qu’elle cherchait tandis qu’elle faisait venir quelqu’un en lui susurrant quelque chose à son oreille. Aussitôt arrivé, aussitôt parti.  Où allait-il ? Je ne comprenais plus rien à vrai dire.

▬ «Veuillez prendre place, mon messager est allé prévenir sa majesté. Ça ne devrait pas être long.»

D’un simple hochement de tête, je me dirigeais vers l’un des fauteuils libre qu’il y avait pour attendre l’arrivée de la reine. Il fallait que je garde mon calme, mais impossible dans ce genre d’endroit. Tout était écho, à croire que tout le monde pouvait entendre mon battement de mon cœur. J’allais parler du tout au tout avec elle, rien de plus, rien de moins. Il fallait qu’elle sache la vérité, j’espérais qu’elle allait me croire ou même m’accorder mon souhait le plus cher qui était d’aimer librement Alexander.
©  YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 

Arigato Kei-kun ♥ :
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 89
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Ven 2 Mar - 3:28

Highness x Peasant❀ Mars... Ce mois signifiant la fin de l'hiver, propageant ces doux rayons du Soleil printanier et avec lui... la saison des roses. Ta préférée parmi toutes. L'emblème de ta lignée est à l'honneur. Tu sens son pouvoir se propager dans tes veines tel le poison que renferment ses épines. Il ne t'en fallait pas plus pour attaquer cette journée de bonne humeur. Et tu en auras grandement besoin. Car ce matin, ton agenda surbooké t'annonce la venue d'un de tes sujets rebelles. Hazel Travis... Rien à voir avec la désinvolture de l'autre petite garce, venue saccager ton personnel et privilégier ton canapé royal pour une histoire de déchéance. Non ! Il s'agit d'un autre cas plus épineux. Tu prendras soin de mettre de côté son histoire d'amour avec un être du camp ennemi, comme tu l'avais fait avec Alice l'été dernier. Ce qu'a fait sa propre famille est un blasphème auquel tu ne t'attendais pas. Et tu te dois de rétablir la situation.

❀ Ton royal fessier est installé dans le petit salon. Tu attends l'heure fatidique, tasse de thé floral à la main. Il semblerait que cette pièce soit l'atout de prédilection pour la discussion. Alors tu la mets en avant, tu pointes du doigt ton petit confort et l'offres aux rendez-vous spéciaux. Le luxe du palais en vaut bien la chandelle. Tu consultes la grande horloge en cuivre sur le côté. Elle ne devrait plus tarder. Tu arbores l'une de tes plus jolies robes de séances, d'un bleu turquoise avec des roses blanches cousues sur ton décolleté. Tu ne la portes qu'en de rares occasions, et celle-ci en fait partie. Car tu comptes bien la remettre sur le droit chemin. Peu importe ce que ça te coutera. La veille, tu en auras imaginé des stratagèmes, des moyens détournés afin de lui faire comprendre la dure réalité. Vont-ils marcher ? Tu l'ignores encore et tu n'as pas le temps de les tester sur un membre du personnel. Car on tape à la porte. Tu te redresses et réajustes le bas de ta longue robe. Entrez ! Un messager pénètre dans le salon, te fait la révérence et t'annonce l'arrivée de la demoiselle.

Très bien. Escortez-la jusqu'ici voulez-vous ? Je suis prête.



❀ Il te salue et repart à la hâte. Tu n'as que quelques minutes pour orchestrer la mise en scène. Mais tu sais que tu seras à la hauteur. Tu es la Reine, tu ne la décevras pas. Tu installes le service à thé dignement sur la table ronde et te lèves, direction l'une des grandes fenêtres qui constituent le petit salon. Tu y admires ton jardin en pleine floraison. Un spectacle oculaire en perspective. Il te tarde de revoir tous ces petits bourgeons émerger de leur si long sommeil. Ta main s'aventure sur ton tatouage et l'effleure délicatement. Tes pensées se moquent du Dragon et de ses manigances. Il fait le mort, profites-en bien ! Un nouveau claquement te sort immédiatement de tes pensées. Il est de retour. Entrez ! La porte s'ouvre et fait place à ton invitée. Hazel, chère enfant qui a fait l'effort de s'habiller convenablement. Tu lui souris et fais signe à ton messager de partir. Ce dernier referme la porte et vous laisse en tête à tête.

Hazel. Bienvenue dans mon palais. Je t'en prie, assieds-toi.



❀ Tu lui indiques le fauteuil avec délicatesse, tandis que tu retournes t'asseoir sur ton canapé. Tu te dois de respecter l'étiquette, en gardant une certaine distance avec tes invités, peu importe leur venue. La jeune femme hésite, puis décide de t'écouter. Elle n'a rien à craindre pourtant ! Ou est-ce ta simple présence qui lui provoque ce malaise ? Tu n'en sais rien. Peu importe. Tu n'inspires qu'à une chose : entendre ce qu'elle a à t'apprendre, et ce qu'elle désire au plus profond de sa chair. Même si tu sais la situation désastreuse dans laquelle elle se trouve, tu ne peux pas lui avouer de but en blanc. Tu préfères laisser planer le mystère, t’imprégner de sa propre version des faits et surtout... t'assurer de la véracité de ses dires. Car tu en certaine ! Là-haut, plusieurs de tes conseillers te mentent...

Très bien. Je t'écoute. Que me vaut l'honneur de ta venue ?



❀ Telle une bonne hôtesse, tu t'emploies à faire le service de ce thé délicieux. Ta main lui dépose l'autre tasse proche de ses genoux, à bonne hauteur. Libre à elle de s'en emparer et d'y gouter, bien que ce simple refus te mettrait dans de mauvaises dispositions pour la suite des évènements.

HRP:
 
© 2981 12289 0

____________________________________________________________

Highway of the Fallen King
❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. ❀ Hell will fall for ever !
avatar
Rose Impériale
Rose Impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Âmes : 83
Date d'inscription : 26/02/2018
Localisation : Palais des Anges
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Ven 2 Mar - 6:18

Highness x Peasant Isabel x HazelQuelques minutes plus tard, le messager revenait en ma direction me faisant signe de le suivre. Je me levais du fauteuil et replaçais ma robe avant de le suivre dans le couloir du palais. C’était toujours aussi beau, épuré et luxurieux. Elle avait du goût, je devais l’admettre. Le palais était dans un silence de mort, on pouvait uniquement entendre nos pas dans le couloir interminable. Le messager s’arrêtait en face d’une porte et frappait trois coups. Entrez ! C’était les paroles de sa majesté. Le messager ouvrait la porte et me laissait passer devant. Je me faufilais à l’intérieur de la pièce apercevant la reine des anges. C’était la toute première fois que je la rencontrais en chair et en os. Elle m’adressait un sourire tandis qu’elle fit signe au messager qu’il pouvait disposer. Il nous laissait en fermant la porte derrière lui.

▬ «Hazel. Bienvenue dans mon palais. Je t'en prie, assieds-toi.»

Elle m’indiquait le fauteuil avec délicatesse, ce geste anodin était fait avec grâce. Ce qui était sûr, c’était elle la reine de ce palais et personne d’autre. Elle vint s’asseoir sur son canapé gardant une certaine distance. J’oubliais que les reines et les rois gardaient une certaine distance avec leur sujet. Ça toujours été ainsi et ça le restera toujours. Je me décidais à bouger et de m’asseoir sur le fauteuil qu’elle m’avait indiqué. Je me m’assoyais convenablement plaçant le bas de ma robe tandis que je levais mon regard vers cette chère reine des anges.

▬ «Très bien. Je t'écoute. Que me vaut l'honneur de ta venue ?»

Suite à ses paroles elle fit le service à thé. Je venais de me rendre compte qu’il y avait du thé sur la table basse. Étais-je si nerveuse que ça ? Je remarquais les détails du palais, mais pas dans une pièce. Elle vint déposer une tasse en face de moi, plutôt vis-à-vis de mes genoux. Délicatement, je prenais la main entre mes mains et y prenais une gorgée. Le thé était délicieux, j’esquissais même un sourire discret sur mes lèvres. Je posais la tasse avant de poser mes mains sur mes genoux. Il était temps que je lui explique. Tout.

▬ «Tout d’abord, je tenais à vous remerciez de me recevoir sachant que vous êtes occupées. Ça concerne mon père.» Je me tus l’observant d’un air neutre avant de reprendre. «Pour tout dire, mon père à user la torture envers mon frère et ma petite sœur. Il a tenté de le faire sur moi, mais j’ai protesté. Il appelle cette pratique la purification. C’est tout simplement de la torture et du lavage de cerveau lorsqu’on a commit une bêtise.»

Je me tus une nouvelle fois venant prendre la tasse de thé pour y boire une autre gorgée. Ce thé était divin ! Je n’avais jamais goûté ce genre de thé auparavant. C’était peut-être un thé royal… Fort probablement… Il ne fallait pas que je m’égare sinon tout sera fichu.

▬ «Quand j’ai mentionné que j’allais vous en toucher deux mots, il a figé. Dois-je comprendre que ses actes n’ont jamais été appris par quelqu’un d’autre… C’est absurde de faire subir ce genre de chose. Il a également placé un contrat sur ma tête et à placer une copie chez ses hommes.»


Je posais la tasse sur la table basse, encore une fois ayant peur de le briser. Je me replaçais sur le fauteuil pour être un peu plus confortable. Je m’élançais pour la suite.

▬ «Vous devez certainement savoir que j’ai une relation avec un démon, enfin, il est demi-démon et demi-humain. Il n’est pas comme les autres. Au début c’est sûr que j’ai eu des doutes à son sujet, mais plus les jours avançaient et plus je réalisais qu’il n’était pas comme les autres démons. De toute manière, il est renié des siens. C’est pour cette raison que mon père a placé ce contrat sur ma tête. J’ai refusé sa purification et il m’a punit ainsi. Il m’avait également banni du paradis, mais puisque vous êtes la reine, je me suis dis que c’est uniquement vos paroles qui a de l’importance face à tout ça.»

Je regardais la reine des anges avant de détourner mon regard. Qu’est-ce que je fabriquais à la fin ? Allait-elle réellement m’aider ? C’était du délire, mais je voulais que la justice soit appliquée.

▬ «Tout ce que je vous demande est de punir mon père pour la maltraitance qu’il fait auprès de ses enfants et d’éliminer le contrat sur ma tête avant que je m’en occupe moi-même. S’il vous plaît, votre Altesse.»

©  YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 

Arigato Kei-kun ♥ :
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 89
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Ven 2 Mar - 21:41

Highness x Peasant❀ Ton invitée s'empare de la tasse que tu lui a offerte et goûte à ce thé floral, sans prononcer un mot. Bien. Elle ne te fera pas affront par ce simple geste de sympathie. Ton esprit brillant s'installe bien confortablement dans ta boite crânienne, prêt à entendre ce que la jeune femme a sur la conscience. Ta colonne vertébrale se colle contre le dossier du canapé, tandis que tes jambes se croisent avec dignité. Ton regard bleu la scrute, à la limite de l'obsession.

Tout d’abord, je tenais à vous remerciez de me recevoir. Ça concerne mon père.


❀ Tu acquiesces, penchant très légèrement ta tête sur le côté. Peu de tes fidèles sujets pensent à te remercier pour ton précieux temps. Et Dieu sait à quel point tu peux être sollicitée pour tout dans ce palais ! Au moins, Hazel ne perd pas de temps. Elle souhaite énoncer les méfaits de son paternel ? Avec plaisir ma chère. Elle marque un temps d'arrêt, te dévisageant de ses prunelles lavande. Tu ne détectes aucune animosité chez elle, ni même le moindre soupçon de peur. Son sang-froid règne en maître.


Pour tout dire, mon père à user la torture envers mon frère et ma petite sœur. Il a tenté de le faire sur moi, mais j’ai protesté. Il appelle cette pratique la purification. C’est tout simplement de la torture et du lavage de cerveau lorsqu’on a commit une bêtise.


❀ La purification... Ce mot si anodin te fait l'effet d'un coup de poignard. Cette pratique est interdite ! Ne l'avais-tu pas suffisamment répété, à de maintes reprises auprès de toute l'aristocratie angélique ? Il semblerait, à ton plus grand regret, que certains petits malins se soient bouchés les oreilles pendant ton discours à ce sujet. Ton cœur saigne pour elle. Sa rébellion est légitime ! Ces vieilles coutumes incitant les riches parents à séquestrer leurs enfants... Elles n'ont plus raison d'être. Ton père n'avait pas osé les abolir, sous peine de passer pour un faible aux yeux de tous. Mais tu n'es pas comme lui. Ta volonté est de fer, et tu ne laisseras jamais personne contester tes choix. Alors ton regard change, il se veut plus bienveillant, moins protocolaire. Ton invitée s'est emparée de sa tasse et en reprend une gorgée, comme asséchée par ce flot de paroles meurtrier. Mais elle ne s'arrêtera pas là.


Quand j’ai mentionné que j’allais vous en toucher deux mots, il a figé. Dois-je comprendre que ses actes n’ont jamais été appris par quelqu’un d’autre… C’est absurde de faire subir ce genre de chose. Il a également placé un contrat sur ma tête et à placer une copie chez ses hommes.


Non mon enfant... Ses faits et gestes seront restés dans l'ombre, loin du tumulte de ta cour et de toutes tes obligations. Un contrat d'exécution... qui oserait s'en prendre à sa fille de cette façon ? Ton visage esquisse la négation, baissant les yeux vers la théière ornée de roses blanches. Tu te ressers un peu de thé tandis que ton invitée repose sa tasse vide. Le silence qui règne devient pesant, même pour toi. Tu en as l'habitude pourtant ! Mais tu te rends compte, à ton grand dam, que tu es responsable de sa sortie de route. Elle n'est pas insubordonnée pour autant, mais si tu ne fais rien pour y remédier, elle pourrait le devenir. Tu te recales dans ton canapé, plus concentrée.


Vous devez certainement savoir que j’ai une relation avec un démon, enfin, il est demi-démon et demi-humain. Il n’est pas comme les autres. Au début c’est sûr que j’ai eu des doutes à son sujet, mais plus les jours avançaient et plus je réalisais qu’il n’était pas comme les autres démons. De toute manière, il est renié des siens. C’est pour cette raison que mon père a placé ce contrat sur ma tête. J’ai refusé sa purification et il m’a punit ainsi. Il m’avait également banni du paradis, mais puisque vous êtes la reine, je me suis dis que c’est uniquement vos paroles qui a de l’importance face à tout ça.


❀ Tes yeux s'écarquillent face à de telles révélations. Il semblerait que son cas soit bien plus épineux que tu le supposais tantôt. Tes espions relataient d'un démon, certes... Mais pas de sa part d'humanité. Son père serait-il donc tombé amoureux d'une simple femme ? Cette possibilité t'en donne la nausée. Ton revers de main valide se loge devant tes lèvres, inspirant profondément. Tu te dépêches d'avaler le peu de thé restant et déposes la tasse avec sa jumelle sur la table ronde. Tu comprends beaucoup mieux cette histoire de contrat d'exécution. La famille Travis se sent souillée par sa relation interdite. Oui, elle l'est, même si le jeune homme en question est banni et renié de ses semblables. Mais Hazel a raison sur un point : son paternel n'avait en aucun cas le droit de l'exclure du Paradis. Il n'en a pas le pouvoir. Seule la Reine décide, selon son bon vouloir. Ton invitée détourne le regard, comme gênée par quelque chose. En a t'elle fini avec ses explications ? Tu te doutes que sa doléance sera la phase suivante, et qu'elle demandera justice ou même... l'autorisation de vivre sa vie avec ce démon. L'idée te parcourt l'échine, provoquant un léger sursaut.


Tout ce que je vous demande est de punir mon père pour la maltraitance qu’il fait auprès de ses enfants et d’éliminer le contrat sur ma tête avant que je m’en occupe moi-même. S’il vous plaît, votre Altesse.


❀ Ton regard se durcit de nouveau. Ce qu'elle demande aura de lourdes conséquences sur elle, sur toi, mais aussi sur toute la communauté angélique. Car tu n'auras d'autre choix que d'investiguer là-haut, de dénicher les autres protestants de la réforme et de les condamner à la même peine. Pire encore, tu devras en faire un exemple public, pour dissoudre à jamais les dissidents. Il y aura toujours des opposants à ton règne, c'est malheureux... Tu retrouves un léger sourire et fais signe à Hazel de venir s'asseoir à côté de toi, sur ce même canapé. L'espace de quelques instants, tu mettras de côté l'éthique et laisseras ton humble sujet se placer à rang égal. Ta décision est prise, tu te dois de lui annoncer. Elle obéit et te rejoint en silence.


Chère enfant, je refuse de laisser ton père continuer ces pratiques obsolètes. Ta doléance est entendue. Il sera intercepté à son domicile, amené devant la Haute Cour où il sera jugé coupable pour ses crimes. Mais tu dois comprendre...


❀ Te voilà prise à ton propre piège. Tu sais quel sort lui sera réservé... qu'il n'en ressortira pas vivant. Le crime commis est contre nature. Il ne peut y avoir de rédemption. Ta mémoire te rappellera à l'ordre sur le peu de cas où tu auras évité la peine de mort à certains de tes sujets, dont un en particulier qui t'aura donné du fil à retordre. Cet homme à la chevelure de feu, ce faciès si amoureux de sa défunte compagne... qu'il aura assassiné de sang froid. Le bannir fut un exploit que tu n'es pas prête de réitérer. Tu n'as pas entendu parler de lui dernièrement. Peut-être se fait-il discret ? Tu ne voudrais pas qu'il tombe entre les mains de ton pire ennemi. La perte serait considérable, et tes chances de tomber se multiplieraient de façon exponentielle. Tu soupires, laissant s'échapper ce souvenir douloureux et te concentrant fixement sur Hazel, à qui tu as subtilisé ses mains si fines.


La sentence sera la mort. Il n'y aura aucun pardon, aucune rédemption. Ta famille subira une déferlante de honte dès la fin du procès. Je ne pourrais rien y faire. Vous serez tous déchus de votre titre de noblesse. Les Travis seront reconnus comme dissidents et serviront d'exemple pour toute la communauté.


❀ Tu t'en veux énormément pour ces mots aussi cruels soient-ils, mais ton rang ne te permet pas de faire preuve de clémence avec ce genre de personne. Et encore pire s'il s'agit d'un de tes sujets. Ton règne se retrouvera à nouveau tâché d'une mort provoquée par tes soins. Le bourreau s'en frottera les mains. Cette guillotine, que ton père appréciait tant, sera de nouveau à l’œuvre sous peu. La populace se réunira et profitera du spectacle. Encore un nom à inscrire sur ton calepin. Oui, depuis le début de ton règne précoce, tu te seras forcée à inscrire les noms de chaque sujet à qui tu auras insufflé la mort. La liste n'est rien comparée à celle de tes prédécesseurs, mais plus elle s'allonge, et plus tu te sens démunie d'en arriver à de telles mesures. Ton regard bleu provoque ton invitée. Elle seule a le pouvoir de tout changer et de l'épargner désormais.


Mais je peux te protéger, toi et le reste de ta famille. S'ils sont innocents, s'ils n'ont rien à voir avec les persécutions que ton père t'a fait subir, je peux vous placer sous ma tutelle. C'est à toi de décider, mais sache que ce choix sera irréversible.


❀ Peu importe ce que décidera Hazel. Même si elle revient sur sa doléance et préfère épargner son père, tes sentinelles iront fouiller chaque demeure de ton royaume. Ton esprit coordonne déjà la suite des évènements à vive allure. Peter sera encore sollicité pour cette mission, et tu sais qu'il ne te décevras pas.

HRP:
 
© 2981 12289 0

____________________________________________________________

Highway of the Fallen King
❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. ❀ Hell will fall for ever !
avatar
Rose Impériale
Rose Impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Âmes : 83
Date d'inscription : 26/02/2018
Localisation : Palais des Anges
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Sam 3 Mar - 6:50

Highness x Peasant Isabel x HazelJ'en revenais pas et pas du tout. Je venais de supplier la reine des anges. Pourquoi ai-je fait ça ? Je me contredisais. J'avais dit des choses et pourtant je venais vers elle pour lui demander de l'aide. M'étais-je trompée sur son compte ? Était-ce uniquement des affreuses rumeurs qui avait remit en doute tout mes pensées envers elle ? Qu'est-ce qui était vrai ? Qu'est-ce qui était faux ? Tant de question sans la moindre réponse. Perdue. Voilà ce que j'étais, perdue. Je ne pouvais plus retourner en arrière, ni même abandonner la raison qui m'a emmener ici. Mon père. Il devait payé pour ses crimes et dieu sait que la reine était la seule à pouvoir y faire quelque chose sans qu'elle vire déchue. Elle resterait pure peu importe ce qu'elle choisit de faire. Regardant la reine, elle me vint signe de m'asseoir à ses côtés. Quoi ? Était-elle sérieuse ? Cela prit du temps à mon cerveau à comprendre qu'il fallait que je me lève pour la rejoindre. Au bout de quelques secondes, je me levais du fauteuil pour m'asseoir à ses côtés comme elle me l'avait demandé d'un simple geste.

▬ «Chère enfant, je refuse de laisser ton père continuer ces pratiques obsolètes. Ta doléance est entendue. Il sera intercepté à son domicile, amené devant la Haute Cour où il sera jugé coupable pour ses crimes. Mais tu dois comprendre...»

Qu'est-ce que je devais comprendre ? Que ça aura de lourde conséquence ? C'était sûr... Cette pratique n'était plus valide au paradis et pourtant certains anges continuaient de le faire à leurs propres enfants. C'était inhumain et insensé de le faire surtout que la reine était nullement au courant, c'était quelque chose. Qu'est-ce qu'elle ne savait pas encore et que je pourrais lui apprendre ? Non. Ce n'était pas ma tâche, c'était celle des "employés" de s'en charger. Je dois m'occuper de mes propres problèmes avant celle des autres. Un soupir s'échappait des lèvres de Isabel tandis qu'elle se mettait à me fixer. Elle avait également prit mes mains dans les siennes. Ce simple geste me mit mal à l'aise.

▬ «La sentence sera la mort. Il n'y aura aucun pardon, aucune rédemption. Ta famille subira une déferlante de honte dès la fin du procès. Je ne pourrais rien y faire. Vous serez tous déchus de votre titre de noblesse. Les Travis seront reconnus comme dissidents et serviront d'exemple pour toute la communauté.»


La mort, n'est-ce pas ? Était-ce que je voulais ? Je me le demande. C'était toujours mieux que de me salir mes propres mains, car ça l'aurait eu une répercussion à mon encontre. Son regard plongeant dans le miens. Qu'attendait-elle ? Une réponse face à cette conséquences aussi désastreuses soit-elle ? Que devais-je faire à présent ?

▬ «Mais je peux te protéger, toi et le reste de ta famille. S'ils sont innocents, s'ils n'ont rien à voir avec les persécutions que ton père t'a fait subir, je peux vous placer sous ma tutelle. C'est à toi de décider, mais sache que ce choix sera irréversible.»

Je baissais mon regard à la recherche d'une réponse qui sera décisive. Elle touchera non seulement moi, mais le reste de ma famille portant le nom Travis. Prendrais-je ce risque ? Comment allait réagir ma famille à tout ça ? Je fermais les yeux prenant une bonne inspiration avant de les ouvrir et de regarder la reine d'un air complètement neutre.

▬ «Punissez mon père, il doit comprendre ce qu'il a fait n'était pas bien. En même temps, ça réveillera les autres anges qui pratiquent encore cette méthode. Un mal pour un bien, dirait-on. Pour ce qui est du reste de ma famille, rien ne garanti que mon frère, Erwen, ne suive pas les traces de mon père. Il est trop tard pour lui. Pour ce qui est de ma mère... Je ne l'ai pas revue depuis mon départ pour Damned Town, mais intérieurement je la soupçonne qu'elle était au courant et encourageait même mon père de continuer à nous "éduquer" comme il se doit. La seule qui ne devrait pas être touchée est ma petite soeur, Nils. Et pour ce qui est de mon cousin, il est ici alors il n'en sait rien.»


J'allais mettre à mort trois personnes de ma famille, c'était un fardeau que je porterais tout le restant de ma vie. J'étais consciente des conséquences que ça l'aura. J'étais prête à les assumer. J'avais prévenue mon père qu'il s'en sortira pas et ce jour allait arrivé plus vite que je le croyais.

▬ «Si Nils et moi seront sous votre tutelle, qu'est-ce que vous voulez en guise de remerciement ? J'imagine qu'un simple merci ne fera pas l'affaire, n'est-ce pas votre Excellence?»

J'imagine que ma doléance sera un acte sans qu'il y ait autre chose, n'est-ce pas ? Ça serait trop beau pour être vrai. Il fallait qu'elle demande quelque chose en retour, c'était sûr et certain. Peut-être que je me faisais des idées, mais je voulais le fond de cette histoire.

©  YOU_COMPLETE_MESS

HRP:
 

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 

Arigato Kei-kun ♥ :
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 89
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Dim 4 Mar - 1:30

Highness x Peasant❀ Hazel baisse les yeux, soucieuse. Tu relâches ses mains et poses les tiennes sur tes genoux. Tu aimerais avoir une once de pitié pour elle, pour tout ce qu'elle a enduré par le passé et ce qui la ravagera dans un futur très proche. Mais tu t'en abstiens. La royauté t'interdit de faire du favoritisme. Cela irait à l'encontre de tes principes d'équité. Bon nombre de tes conseillers te répèteront que la tutelle en est un parfait exemple... Tu n'es pas d'accord. Il n'y a pas de privilège à être sous protection royale. Et de surcroit, cela oblige les pupilles de la Reine à lui vouer une pleine et entière confiance, bien plus que ne le ferait le bas peuple. Cela reste un accord de principe, une garantie de sa part, une flèche de plus à ton arc. Tu mets ta réflexion en sourdine, constatant que ton invitée a pris sa décision.


Punissez mon père, il doit comprendre ce qu'il a fait n'était pas bien. En même temps, ça réveillera les autres anges qui pratiquent encore cette méthode. Un mal pour un bien, dirait-on. Pour ce qui est du reste de ma famille, rien ne garanti que mon frère, Erwen, ne suive pas les traces de mon père. Il est trop tard pour lui. Pour ce qui est de ma mère... Je ne l'ai pas revue depuis mon départ pour Damned Town, mais intérieurement je la soupçonne qu'elle était au courant et encourageait même mon père de continuer à nous "éduquer" comme il se doit. La seule qui ne devrait pas être touchée est ma petite soeur, Nils. Et pour ce qui est de mon cousin, il est ici alors il n'en sait rien.


❀ Tu acquiesces chacun de ses mots, que ton esprit imprime à la lettre. Par sa simple dénonciation, elle condamne donc trois membres de sa famille. Seule sa petite sœur et son cousin seront épargnés. Qu'il en soit ainsi. Tu ne comptes pas lui demander de certifier son choix. Elle te l'aura confié sans sourciller, sans la moindre faiblesse dans son timbre de voix. Sa détermination de liquider la chair qui l'aura mise au monde et élevée est sans faille. Cependant, une question lui brûle les lèvres, comme si leur mort imminente n'était pas gratuite, comme si elle devrait lui être redevable à vie...

Si Nils et moi seront sous votre tutelle, qu'est-ce que vous voulez en guise de remerciement ? J'imagine qu'un simple merci ne fera pas l'affaire, n'est-ce pas votre Excellence ?


❀ Tu esquisses un sourire enjôleur. Pourquoi ces propos ? la Reine doit-elle forcément imposer une contrepartie dans chacune de ses décisions ? Il n'en est rien. Hazel se contentera de l'aider à rendre justice là-haut, empêchant d'autres familles dissidentes de pratiquer la purification sur leurs enfants. Outre sa volonté initiale de punir son père, sa déclaration sauvera tellement de vies... Tu dois lui faire comprendre ce point important. Tu reprends ses mains et les serrent un peu plus.


Hazel, tu te trompes. Un simple merci sera amplement suffisant. Je ne demande rien de ta part. Le courage qui t'aura poussé à venir me voir en doléance a fait tout le travail. Je te serai éternellement reconnaissante. Accorde-moi un instant...


❀ Tu te lèves du canapé et t'approches de la fenêtre qui donne sur les jardins. Tu reprends l'espace d'un instant un ton autoritaire, prête pour la suite. Garde ! La porte du petit salon s'ouvre et laisse entrer l'un de tes fidèles, qui s'agenouille devant toi sans prononcer un mot. Il attend tes ordres, comme toujours. Allez me chercher mon scribe, je vous prie. Il obtempère et te fait une digne révérence, quittant la pièce à la hâte. Ton esprit brillant prendra soin de confier la lourde tâche à ton bras droit, comme tu le supposais plus tôt. Tu te diriges vers ton bureau et attrapes un papier et ton plumier. Puis tu retournes t'asseoir auprès de Hazel, gardant une posture plus naturelle sur ton canapé royal. Fin de la doléance. Place à l'action.


Bien. Pour que la condamnation soit effective, je vais devoir te demander leurs noms à tous, ta sœur et ton cousin compris. Mon scribe sera là d'un instant à l'autre. Il ratifiera trois bulles et les expédiera à mon second. Il est le plus compétent, il ne nous décevra pas, je t'en fais la promesse.


❀ Tu déposes avec soin la feuille et l'encre sur la table basse, afin de laisser la demoiselle procéder à la tâche. Toi, tu attrapes la théière et refais une dernière tournée de thé floral. Il doit être tiède à l'heure actuelle, mais ça ne fait rien. Tu mets à disposition la tasse de ton invitée et t'empares de la tienne. Une simple gorgée te redonne un peu d'énergie. Tu sais que le reste de la journée sera longue, et qu'un travail supplémentaire monopolisera une bonne partie de ton temps. Mais qu'importe ! Ton monde s'en portera bien mieux. Deux petites minutes plus tard, on tape à la porte de ton salon. Entrez ! Un vieil homme entre, rouleaux à la main, et s'approche de toi en te saluant. Tu l'invites à s'asseoir sur le fauteuil vacant et donnes tes instructions.

Léonard, je serai brève. Nous avons besoin de vos services. C'est de la plus haute importance ! Lord Lindeberg doit être informé immédiatement. Prenez note de ce qui va suivre je vous prie.


❀ Sans attendre un instant de plus, et pour montrer ta bonne foi à ton invitée, tu expliques à ton scribe les trois bulles concernées. Primo, le mandat d'arrêt contre la famille Travis. Secundo, le mandat de perquisition sur toutes les demeures riches du Paradis. Tertio... la mise en tutelle des sœurs Travis. Tu te tournes vers Hazel, directe. As-tu fini ? Il semblerait que oui.

© 2981 12289 0

____________________________________________________________

Highway of the Fallen King
❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. ❀ Hell will fall for ever !
avatar
Rose Impériale
Rose Impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Âmes : 83
Date d'inscription : 26/02/2018
Localisation : Palais des Anges
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Dim 4 Mar - 4:40

Highness x Peasant Isabel x HazelUn sourire enjôleur se dessine sur les lèvres de la reine face à ce que je venais de dire. Ne voudra-t-elle rien en retour ? C’est étrange. Elle reprenait mes mains et je n’avais même pas remarqué elle les avait retirés plus tôt à croire qu’elle savait se faire discrète. Cette femme était la perfection incarnée et elle ne pouvait pas faire d’erreur, sinon elle tombera lourdement. Ce n’était pas un risque à prendre.

▬ «Hazel, tu te trompes. Un simple merci sera amplement suffisant. Je ne demande rien de ta part. Le courage qui t'aura poussé à venir me voir en doléance a fait tout le travail. Je te serai éternellement reconnaissante. Accorde-moi un instant...»

Éternellement, hein ? J’allais bien retenir ces paroles ça me servira plus tard. Elle se levait du canapé et s’approchait de la fenêtre qui donnait à son jardin. Je restais assise et le dos bien droit ainsi que les mains sur mes genoux. Elle appelait son garde et la porte s’ouvrit aussitôt, je ne détournais même pas le regard, je restais assise en gardant le silence. Elle lui ordonna de lui chercher son scribe. Bien. Elle comptait agir maintenant. J’esquissais un bref sourire avant qu’il se dissipe aussitôt. Mon père ne se rendra pas sans répliquer ce qui vaut également à mon frère et probablement ma mère. Ma mère qui savait tout et n’a rien fait pour nous protéger. Avait-elle peur de le dénoncer ? Pourquoi ? Pour perdre le nom de Travis ? Je n’ai jamais été fière de ma famille. Redressant légèrement mon visage je vis que la reine revenait en ayant en main une feuille ainsi qu’une plume. Elle prit de nouveau sa place sur le canapé d’un geste tout à fait naturel.

▬ «Bien. Pour que la condamnation soit effective, je vais devoir te demander leurs noms à tous, ta sœur et ton cousin compris. Mon scribe sera là d'un instant à l'autre. Il ratifiera trois bulles et les expédiera à mon second. Il est le plus compétent, il ne nous décevra pas, je t'en fais la promesse.»

Je hochais doucement la tête tandis que je regardais la feuille qu’elle avait placée sur la table basse en face de moi. Sans perdre une seconde de plus, je pris la plume et inscrivait les noms qu’elle voulait. J’appliquais ma plus belle écriture pour que cela reste lisible tout de même ! Je ne me concentrais plus ce qui m’entourait. Était-ce le bon choix ? Pourquoi est-ce que je doute encore ? Non… Il fallait qu’il soit puni ainsi que les autres anges. Mon père servira d’exemple à ceux qui continue cette pratique bannit. La sentence ? La mort. Déchu était encore trop doux comme punition alors la mort réglera de nombreux soucis. J’en étais convaincue. Je redressais légèrement mon regard voyant qu’un vieil homme était entré dans la pièce, était-ce le scribe ? Il m’en a tout l’air.

▬ «Léonard, je serai brève. Nous avons besoin de vos services. C'est de la plus haute importance ! Lord Lindeberg doit être informé immédiatement. Prenez note de ce qui va suivre je vous prie.»

Elle se mit à explique les enjeux à son scribe qui prit soin de tout noté. Je retournais à mon écriture et il me restait uniquement qu’un nom. Lorsqu’elle terminait d’expliquer le tout à son scribe, elle s’adressait à moi me demandant si j’avais terminé.

▬ «Oui, j’ai fini.»

Je posais la plume à sa place tandis que je lui rendis la feuille ayant inscrit tous les noms nécessaires. Je replaçais mes cheveux vers l’arrière tout en arrangeant ma frange. Une fois arrangée, je posais mes mains sur mes genoux tandis que je regardais sa majesté.

▬ «Puis-je vous aidez d’une quelconque façon, votre Altesse ?»  

À vrai dire je détestais rester les bras croisé et attendre la suite. Si je pouvais aider d’une autre façon, je suis preneuse. Sinon j’attendrais sagement si c’était son désire.

©  YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 

Arigato Kei-kun ♥ :
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 89
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Dim 4 Mar - 22:25

Highness x Peasant❀ Hazel te tend la feuille de papier, que tu relis avec attention. Elle aura pris soin de lister les noms dans un ordre précis, ses parents et son frère en tête. Sans attendre, tu énumères le patronyme de chacun, précisant son cas et la conséquence qui s'y rapporte. Jeremiah Travis... Pourquoi as-tu l'impression de le connaître ? Qu'importe. Il n'est pas concerné par la mesure. Le scribe prend toutes les notes nécessaires, s'empare de ses rouleaux et se lève, t'expliquant que les bulles seront envoyées dans l'heure. Tu le remercies et le congédies en souriant. Léonard est une perle. Lui aussi mérite ton respect, au même titre que ton majordome. La porte du petit salon se claque. Ton rendez-vous avec la demoiselle touche à sa fin.

Puis-je vous aidez d’une quelconque façon, votre Altesse ?



Non. Que peut-elle faire de plus en cet instant ? Tu n'as plus besoin de la questionner. La mesure sera effective sous peu, et Peter pourra procéder aux perquisitions. Il te tarde d'avoir un retour... Tu sens que les nouvelles ne seront pas bonnes, que ton meilleur ami reviendra avec une liste de dissidents longue comme un jour sans pain. Plus il y en aura, moins tu seras compréhensive. La loi est claire. La purification est une pratique désuète et sans fondement. Quiconque l'utilise sera jugé et condamné à mort. Un point, c'est tout. Ton regard bleu se tourne vers la pendule. L'heure tourne ! Tu as tant à faire...


Bien. Un messager t'avisera par lettre royale sous peu. Nils sera placée dans l'une de mes résidences privées. La tutelle est effective à partir de maintenant. Ta famille ne pourra pas s'y opposer. Tu n'assisteras pas au procès, et tu ne verras pas leur mise à mort. Je te l'interdis, à toi et à ta sœur. Suis-je claire ?


❀ Le ton se durcit un peu. Tu dois te montrer autoritaire envers elle. Tu sens ce besoin d'évasion, cette liberté refoulée qui la somme de se rendre au Paradis et de s'enivrer de leur malheur. Tout comme toi à l'époque, tu ne te serais pas gênée pour aller voir, pour t'instruire de leurs pêchés et en tirer une leçon... Pas cette fois. L'enjeu est trop grand. Tu hausses le ton une nouvelle fois. Garde ! Le même homme entre dans le petit salon et s'agenouille de nouveau devant toi. Il attend les ordres.

Reconduisez mademoiselle Travis à l'entrée voulez-vous ? Nous en avons terminé. Et avisez le lieutenant de ma visite. Je dois le voir immédiatement.


❀ Tu déposes une bise sur le front de Hazel et la laisses partir. Au revoir, chère enfant. Ton garde se relève et obtempère, hâtant Hazel de quitter les lieux. Ils sont encore un peu rustres dans tes rangs, mais il le faut. Tu te retrouves enfin seule avec ta réflexion. Un sourire narquois arbore tes lèvres roses. Tu ne t'attendais pas à de tels rebondissements ce matin ! Tu profites quelques minutes au calme, puis tu te lèves à ton tour et sors de ton salon de prédilection. Ton lieutenant doit être dehors, en train d'entrainer ses nouvelles recrues. Prendre l'air ne te fera pas de mal. Tu arpentes donc les couloirs de l'aile Nord et passes par un petit escalier privé, menant directement à l'arrière cour de ton palais. L'homme que tu cherches est bien là, épée en main, montrant une parade quelconque à ses élèves. Tu t'approches d'eux d'un pas déterminé, incitant chacun d'entre eux à se mettre au garde à vous. Tu les salues d'un simple signe de tête et prends à part ton lieutenant.

Florian, j'ai besoin de vous. Je veux que vous envoyiez quatre de vos meilleurs soldats en ville. Alexander Cole doit être remis en surveillance constante.


Ma Reine, sans vouloir vous offensez... Nos hommes ont pris une méchante déculottée le mois dernier. L'un d'entre eux a même été blessé... Ses plaies cicatrisent à peine.


❀ Tu soupires, exaspérée. Il est vrai que ce pauvre jeune homme eut été victime de lacérations de la part d'un ange déchu. Le malheureux en a perdu la raison, au point de ne pouvoir dire de qui il s'agissait, rendant la tâche plus ardue que prévu. D'ici à ce qu'il retrouve la paix intérieure, tu feras le nécessaire pour qu'il ne souffre plus. Les autres gardes en sa compagnie faisaient mention d'une superbe démone aux cheveux de charbon. Si l'un de tes anciens fidèles s'est allié avec l'autre camp, tu te dois de découvrir son identité au plus vite. Ton esprit brillant se concentre donc sur un autre moyen. Il est vrai que tu ne l'a pas encore testé, prétextant le manque d'expérience, mais l'heure est venue, pour elle, de faire la différence. Tu te concentres de plus belle sur ton lieutenant, déterminée.


Vous avez raison. Tentons une autre approche voulez-vous ? Envoyez notre meilleur caméléon sur le terrain. Dites-lui tout ce qu'il y a à savoir de ce démon. Son déshonneur pourrait nous être profitable. Faites le nécessaire, avec un rapport chaque jour.


Vos désirs sont des ordres Majesté. Elle regagnera son poste dès demain, aux aurores. Avez-vous besoin d'autre chose ?



Non. Merci Florian. Il te fait une révérence et retourne à l'entrainement de ses recrues. Hazel est peut-être sous ta protection, mais son démon de fiancé, lui, constitue à ce jour une potentielle menace. Tant qu'elle restera dans l'ignorance, tout se passera bien. Tu tournes les talons et te rues vers la salle du Conseil, pour une réunion interminable... sur les défenses du palais. Tu soupires... Que ne donnerais-tu pas pour faire une balade avec Peter ?

HRP:
 
© 2981 12289 0

____________________________________________________________

Highway of the Fallen King
❀ Chaos isn’t a pit. Chaos is a ladder. Many who try to climb it fail, and never get to try again. The fall breaks them. And some are given a chance to climb, but refuse. They cling to the realm, or love, or the gods …Illusions. Only the ladder is real. ❀ Hell will fall for ever !
avatar
Rose Impériale
Rose Impériale
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Âmes : 83
Date d'inscription : 26/02/2018
Localisation : Palais des Anges
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal} Lun 5 Mar - 22:44

Highness x Peasant Isabel x HazelUn simple non sortait des lèvres d'Isabel. Ne voulait-elle rien savoir d'autres ? Très bien. Sa réponse était claire, elle n'avait plus besoin de moi puisque j'avais fait ma part. C'était son droit après tout. Dommage, j'aurais bien voulu parler d'un certain ange déchu qui s'est lié d'amitié avec une démone. Hum, ce n'est pas très utile en fin de compte. Je gardais le tout pour moi.

▬ «Bien. Un messager t'avisera par lettre royale sous peu. Nils sera placée dans l'une de mes résidences privées. La tutelle est effective à partir de maintenant. Ta famille ne pourra pas s'y opposer. Tu n'assisteras pas au procès, et tu ne verras pas leur mise à mort. Je te l'interdis, à toi et à ta sœur. Suis-je claire ?»

Très claire, pensais-je tandis que j'hochais doucement la tête face à sa demande. Le Paradis était un long voyage et j'étais épuisée. Quand est-ce avais-je dormi ? Pas une minute. Elle appelait un garde qui débarquait rapidement dans la pièce. Il s'agenouillait en attendant les ordres de la Reine.

▬ «Reconduisez mademoiselle Travis à l'entrée voulez-vous ? Nous en avons terminé. Et avisez le lieutenant de ma visite. Je dois le voir immédiatement.»

Elle déposait une bise sur mon front. Je me figeais sur place face à ce geste que l'on pourrait qualifier anodin. Elle me saluait tandis que son garde me hâtait pour quitter la pièce. Arrivant au pas de la porte, je pivotais sur moi-même pour faire face à la reine et me pliait en deux en guise de salut et quittait définitivement la pièce en compagnie du garde. Il méritait une baffe celui-là. Nous arrivons à l'entrée tandis que je levais ma main en sa direction.

▬ «Je serais apte à sortir moi-même, merci.»

Je restais polie même si l'envie de le frapper était présente. Je le saluais ainsi que la secrétaire qui était occupée dans son travail. Je poussais la porte et sortais de ce Palais. Je l'avais fait. J'avais fait quelque de bien pour une fois et j'en étais fière ! Bien. Je descendais l'escalier tout en quittant ce quartier aussi riche soit-il. Je prenais le même chemin que j'avais emprunté pour retourner à la maison et j'espérais qu'Alexander y soit. J'avais tant de chose à lui raconter ! Il me devait également des réponses, alors. Je ne perdais pas mon temps que je gambadais presque.
©  YOU_COMPLETE_MESS

HRP:
 

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 

Arigato Kei-kun ♥ :
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 89
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Highness x Peasant {feat. Isabel Rosenthal}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: