Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Jeu 26 Oct - 22:41



Can the photograph' help me ?

Miyabi Kimura & Hélène MagnusLundi matin. Hélène émerge d'un profond sommeil, bien reposée. Quel week-end ! Depuis son retour imprévu à la réalité, il lui aura fallu faire montre de patience... Son appartement était en bordel en revenant de chez Avalon. Lessive et vaisselle furent de circonstance. Pour son plus grand soulagement, le tableau de sa meilleure amie n'a pas bougé du mur. Faire la "morte" eut des inconvénients... comme ignorer ce que faisait Zora par moments. Au moins, son chaton semblait bien plus heureux de voir la réelle propriétaire des lieux. Jouer avec Neptune lui fait un bien fou ! Enfin... il a grandi depuis son adoption. Il est presque adulte et tellement câlin... Bref. Le jeune mâle dort au pied de son lit tandis que la bibliothécaire se lève pour se préparer. Sa garde-robe est bien plus fournie que ce qu'elle pensait. Mais malgré le style presque dépravé de Zora, Hélène arrive à y trouver son compte en alliant les textiles. Aujourd'hui, elle passe à l'action. Elle n'a pas le choix. Avant même de prendre son déjeuné, elle s'empare de son cellulaire et cherche le numéro du photographe. Miyabi... Ah le voilà ! Sachant comment se comporte Zora avec les gens, l'imiter n'est pas si difficile. Et quoi de mieux que de le rencontrer en terrain neutre dans sa bibliothèque ? Elle lui laisse donc un message, croisant les doigts qu'il daigne venir dans la journée :

Texto:
 

Laissant son cellulaire de côté, elle part en cuisine et cherche de quoi s'alimenter. Des céréales, un jus d'oranges et une barre chocolatée feront très bien l'affaire. Elle se rattrapera à midi. Son impatience de retourner travailler la ronge. Ça l'écorche de l'avouer, mais Zora aura fait au moins une chose de bien durant son séjour : remettre de l'ordre dans ses rangées de livres, et surtout dans la réserve mal entretenue bien avant son arrivée. Certains sont même en vente, pour des collectionneurs en l'occurrence. Ses pensées se tournent vers Gaël, pour ne pas changer. Serait-il fier d'elle ? Elle n'en sait rien. Vivre dans le passé n'est pas bon, elle se le répète tous les jours. Son cœur est un véritable capharnaüm géant où règne le désarroi le plus total. Ses sentiments envers Avalon lui ont joué des tours ! Elle le sait... Mais elle ne peut pas se résoudre à changer sa sexualité comme ça enfin ! C'est certainement une idée de Zora encore ! Cette garce se fout de savoir qui elle a en face, du moment qu'il ou elle lui plaise... Chassant cette idée répugnante, elle termine de déjeuner, prend ses affaires et quitte son appartement, direction le centre-ville.

La bibliothèque est dans un état de propreté incroyable. Hélène pose à peine ses affaires et fait un tour dans les différentes rangées réaménagées. La joie se lit sur son visage. Jamais elle n'aurait espéré mieux. Mais rien que le fait de savoir qui est l'investigatrice de tout ce changement lui donne la nausée. Elle ne peut donc pas s'extasier pendant des heures. Voyant que l'heure d'ouvrir est imminente, elle pose son sac dans son bureau et regarde s'il y a du classement à faire. Effectivement, une pile longue comme la pièce l'attend. Pas si irréprochable que ça la Zora ! Si ce n'est que ca, pour son grand retour dans le monde du travail... elle peut s'en contenter. Sans perdre une minute, elle part installer le panneau Ouvert sur la porte d'entrée et retourne à son classement tranquillement. La sonnette lui indiquera si quelqu'un se pointe. Faites que Miyabi ne traîne pas...
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 318
Âmes : 966
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Jeu 2 Nov - 4:16

❝ She's so mean, but I kinda love it and I just can't let her go ❞Can the photograph' help me ?Nous étions lundi matin, une magnifique journée pour débuter la semaine. J'observais à travers la fenêtre depuis ma chambre admirant cette journée d'automne qui était en vigueur. J'adore l'automne. J'aimais les couleurs des feuilles autant dans les arbres qu'au sol. Cette petite odeur et surtout la bonne occasion de boire des boissons chaudes tout en profitant de cette belle température. J'adore également l'hiver à Tokyo, j'espère qu'à Damned Town il ne fera pas trop froid.

J'étais torse nu et je portais une serviette à mes hanches, car je venais de sortir de ma douche. Une bonne douche chaude et réconfortante assez pour mettre un peu de pep en début de journée. Une fois que je fus rassasié d'observer l'extérieur je tournais les talons vers ma commode pour y sortir des vêtements tout de même chaud. J'enfilais mes vêtements dont un pull bleu foncé, je mettais un t-shirt noir en dessous au cas où, ainsi qu'une pair de jeans noir. Une fois vêtu je me dirigeais vers la cuisine pour me servir d'une tasse de café fraîchement coulé pendant que j'avais filé à la douche. Pas eu besoin d'attendre pour boire un bon café matinal.

À la table de ma cuisine était posé mon ordinateur portable, là où que je travaillais sur les photos que j'avais prise, que je retouchais minutieusement pour avoir un bon rendu. Il fallait que tout soit parfait. Je vins m'installer dans le salon pour y être plus confortable pour travailler. Il était encore tôt, mais je n'avais rien de prévu en particulier. Heureusement. Un bruit me fit sortir de ma bulle. Quelqu'un m'avait envoyé un message texte via le téléphone portable. Je tirais l'appareil électronique de ma poche pour lire le message de celle qui me l'a envoyé. Zora. Tient c'est curieux. Je pris le temps de lire ce qu'elle m'a écrit fronçant légèrement les sourcils.

Texto:
 

Ah oui les photos ! Cela faisait un bout de temps que j'avais terminé de travailler dessus. Je l'ai complètement zappé celle-là. Pourtant elle est inoubliable... Je ne pris pas le temps de lui répondre, car il était sûr que je viendrais. Je terminais la photo que je retouchais avant de tout sauvegarder. Très important de tout sauvegarder. Je pris le dossier "Zora Magnus" où contenait toutes les photos que j'avais prises et retouchés. Bien évidement je n'avais pas tout prit, j'avais uniquement prit les meilleures d'entre-elles tout simplement.

Je posais le dossier de côté m'étirant longuement lâchant un bâillement. Il ne fallait pas que je traîne, sinon il sera trop tard. Je fermais mon ordinateur le plaçant à sa place habituel qui était mon bureau qui se situait non-loin du salon. Je pris mon sac professionnel y déposant la sacoche qui contenait mon appareil photo, le dossier qui contenait les photos ainsi que quelques trucs que j'aurais probablement besoin tout à l'heure. Je pris mon manteau d'automne enfilant un foulard ainsi que mes convers en prenant mon sac que plaçais la ganse à mon épaule droite avant de quitter mon appartement.

La bibliothèque n'était pas si loin de chez moi pour tout dire. C'était à environs quinze minutes si ce n'est pas plus. De toute manière j'adorais marcher ça me permettait de prendre l'air frais et à Tokyo l'école n'était pas tout près non plus, alors je suis habitué. Peu de temps après j'arrivais à destination. Je levais mon visage voyant bien que c'était la bibliothèque. Parfait ! Sans plus attendre je tirais la porte ainsi que la sonnette retentit pour signaler qu'un "client" entrait. Je m'avançais quelque peu attendant quelque peu avant que la demoiselle aux cheveux bleus sortait de sa cachette pour m’accueillir. Tient. Ce n'était pas Zora, mais bien l'autre personnalité, la propriétaire du corps qui était présente. Quel était son nom déjà ? Ah oui, Hélène.

▬ «Tu n'es pas Zora.»

Dis-je à voix haute et pourtant c'était si évident. Il fallait que je lui fasse signe que j'étais conscient des deux personnalités malgré tout. Zora ne l'a pas du tout caché. Elle était même ouverte à vrai dire. Je l'appréciais en tant qu'individu, mais sans plus. Il y n'a rien eu entre nous, juste quelque chose de professionnalisme, c'est tout. Elle connaissait mon passé, elle connaissait mon pêché de trop, mais cette Hélène savait-elle ? Je ne voulais pas me répéter. Je le dis uniquement qu'une fois et c'est tout.

▬ «Je suppose que tu es la propriétaire du corps, Hélène Magnus. Oh, avant que j'oublie voici les photos ainsi que la facture tout inclus dans le dossier.»  

J'ouvrais mon sac pour y sortir le dossier ce dont je parlais et je lui donnais lui souriant légèrement. Je n'étais pas si cher que ça au moins et c'était un prix d'ami quoi. Cinquante dollars, pile-poils. J'aurais très bien pu charger plus cher, mais je n'étais pas un professionnel. Elle prit le dossier dans ses mains tandis que je refermais soigneusement mon sac venant glisser ma main sur la ganse de mon sac.

▬ «Je me doute que tu m'aies convoqué uniquement pour ça, n'est-ce pas ? Que désires-tu ?»  

Effectivement je ne tournais pas autour du pot. Franc, sec et direct. Pas par méchanceté, bien le contraire, je serais ravis de l'aider en quoique ce soit si tel était son désir. Sa tactique pour que je vienne était certainement vrai pour les photos pour constater les faits et gestes de sa colocataire. De mon côté elle n'a rien fait de louche mise à part avoir fait appel à mon appareil photo pour la prendre en photo tandis qu'elle avait bu quelques shooter, boisson que j'ai refusé de boire et j'en suis très fier. J'adressais un sourire à Hélène en signe qu'elle avait toute mon attention et qu'elle pouvait me demander n'importe quoi... Bon peut-être pas n'importe quoi, mais tout de même l'intention y était.
© 2981 12289 0

____________________________________________________________



I want it allI want your touch•I want your kiss•I want tough love, ah•I want it all•I want your fear•I want your life•I want your mind•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âmes : 166
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 21

Localisation : Auprès de Senpai~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Sam 4 Nov - 23:39



Can the photograph' help me ?

Miyabi Kimura & Hélène MagnusLa paperasse ne désemplit pas. Et la bibliothécaire maudit de plus en plus cette garce de ne pas avoir procédé au jour le jour. Entre le classement des factures, des lettres d'informations et autres documentations utiles ou non, il y a tant à faire... Et Miyabi qui n'arrive pas. Hélène ignore l'heure exacte de la matinée, mais son attente est vite mise de côté. La porte d'entrée s'ouvre, la clochette retentit et une personne pénètre les lieux. Soupirant un peu, la jeune femme se lève de sa chaise de bureau et file voir de qui il s'agit. Un jeune homme typé asiatique est là, sacoche à l'épaule. Miyabi, sans aucun doute. Ce dernier l'observe, comme intrigué. Hélène n'a pas le temps de lui dire quoi que ce soit : « Tu n'es pas Zora. » Évidemment qu'il le sait. La garce lui en a parlé ce fameux soir au bar. Son extravagance se repère à des kilomètres à la ronde, comparé à sa timidité légendaire. Au moins, il n'y aura pas de malentendus. Le photographe s'approche et reprend la parole, déterminé :

« Je suppose que tu es la propriétaire du corps, Hélène Magnus. Oh, avant que j'oublie voici les photos ainsi que la facture tout inclus dans le dossier. »

Ces foutues photos ! Autant les brûler juste pour la faire hurler ! Mais Hélène respecte le travail de ce professionnel photographique et n'en fera rien. Sans dire un mot, elle s'empare du dossier qu'il lui tend et l'ouvre, jetant un bref coup d’œil aux clichés. Miyabi en profite pour refermer sa sacoche et remet la main sur la ganse, souriant un peu. Le prix n'excède pas les 50$, très raisonnable dans le fond. Gardant la facture entre les mains, elle fouille ses poches en quête d'un peu de monnaie, mais rien. Elle devrai vérifier ça dans son sac. Mais avant, le photographe et elle ont à causer :

« Je doute que tu m'aies convoqué uniquement pour ça, n'est-ce pas ? Que désires-tu ? »

« Miyabi. Je me souviens de toi. Je connais ton histoire, inutile d'y revenir. Zora n'est plus là, j'ai repris ma place légitime il y a peu. Et effectivement, je ne t'ai pas demandé de venir juste pour ces photos. »

La bibliothécaire fait signe à Miyabi de la suivre dans son bureau, prenant soin de vérifier du regard que a porte d'entrée soit bien fermée. Même si une autre personne devait venir, elle en serait rapidement informée par la sonnette... Elle refuse d'avoir à faire à des gens indiscrets. Damned Town n'est pas remplie d'enfants de cœur. Le duo quitte les rangées d'étagères pour deux chaises confortables de la pièce d'à côté. En hôte responsable, Hélène propose de quoi boire à son invité sur une table à part. Cette dernière se souvient de ses recherches infructueuses avec Flora il y a plusieurs mois de cela. Avec le sourire aux lèvres, elle lui indique de s'asseoir et fait de même, prête à en découdre avec lui. Aux premiers abords, il semble relativement abordable. Seule sa réaction à son problème pourra lui indiquer ses intentions. Sans perdre un instant de plus, elle respire un bon coup et se lance :

« Je serai directe. Zora est néfaste pour moi. Elle veut ma place, mais comme elle ne peut pas la reprendre aussi facilement, elle prévoit de me nuire... Et de mettre un terme à nos vies respectives. Je dois l'en empêcher. Mais pour ça, je vais avoir besoin d'alliés solides. Et c'est vers toi que je me tourne en premier. Je sais que tu ne la connais pas, et moi encore moins, mais je refuse de mourir à cause d'un de ses caprices. »
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 318
Âmes : 966
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Dim 21 Jan - 2:29

❝ She's so mean, but I kinda love it and I just can't let her go ❞Can the photograph' help me ?▬ «Miyabi. Je me souviens de toi. Je connais ton histoire, inutile d'y revenir. Zora n'est plus là, j'ai repris ma place légitime il y a peu. Et effectivement, je ne t'ai pas demandé de venir juste pour ces photos.»

Hélène me fit signe de la suivre, ce que je fis sans me poser davantage de question. Nous quittions les rangées d'étagères pour deux fauteuils qui semblait être confortable à première vue. Elle me proposait quelque chose à boire, mais je refusais sa proposition d'un signe de tête. Je n'avais pas soif puisque je ne connais pas m'éternisé toute la journée ici. Elle m'indiquait par la suite de m'asseoir, ce que je fis en posant délicatement mon sac sur mes genoux ne voulant pas brisé mon appareil photo. Elle prenait place par la suite étant prête à parler. Son comportement me rappelait celui de Ai. Pas entièrement, mais presque.

▬ «Je serai directe. Zora est néfaste pour moi. Elle veut ma place, mais comme elle ne peut pas la reprendre aussi facilement, elle prévoit de me nuire... Et de mettre un terme à nos vies respectives. Je dois l'en empêcher. Mais pour ça, je vais avoir besoin d'alliés solides. Et c'est vers toi que je me tourne en premier. Je sais que tu ne la connais pas, et moi encore moins, mais je refuse de mourir à cause d'un de ses caprices.»

Je fronçais les sourcils tentant de comprendre ce qu'elle venait de me dire. Zora était prête à mettre fin à son existence pour nuire Hélène et son entourage ? Était-elle folle à ce point ? Je ne connaissais pas entièrement Zora, pas assez pour la comprendre ou non. C'est la même chose pour Hélène. Je ne la connaissais pas assez pour faire mon opinion là-dessus. J'ouvris la bouche, mais je la refermais aussitôt. Je sais bien qu'il fallait que je dise quelque chose.

Miyabi tu es trop lent.

Je confirme que j'étais trop lent, mais malgré l'état physique que je suis, je donne de joli coup de poing. Cette Hélène avait besoin de moi, de mon aide et de mon soutient. Je me replaçais sur le fauteuil avant de poser mon sac au sol avec précaution avant de retirer mon foulard, car je commençais à avoir chaud. Mon manteau d'automne fut également retiré tandis que j'étais emmitouflé dans un pull bien trop confortable.

▬ «Disons que mon opinion vis-à-vis d'une double personnalité, me trouble encore... Il est vrai que j'ai rencontré Zora, mais je ne l'a connais pas assez, tout comme toi. Au fond de moi, ça me dit de t'aider peu importe comment. Pourquoi veut-elle te faire souffrir ainsi en risquant sa propre vie ?»

Je me tût observant Hélène d'un regard totalement neutre ne sachant pas quoi en penser. J'étais perdu. Je ne voulais pas faire d'erreur. Tout ce que je sais c'est que Hélène ne méritait pas de mourir.

▬ «Honnêtement, je m'en voudrais si quelque chose devait t'arriver tandis que je pouvais faire une différence. Dis-moi. Que veux-tu que je fasse exactement ?»
© 2981 12289 0

____________________________________________________________



I want it allI want your touch•I want your kiss•I want tough love, ah•I want it all•I want your fear•I want your life•I want your mind•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âmes : 166
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 21

Localisation : Auprès de Senpai~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Dim 21 Jan - 5:04



Can the photograph' help me ?

Miyabi Kimura & Hélène MagnusLe photographe prend trop de temps à réagir. Qu'a t'il donc pas compris dans sa demande initiale ? Est-ce le mot "aide" par hasard ? Ou alors sa référence à la mort ? Son âme est condamnée à cause de cette garce ! Elle n'a jamais rien demandé à personne de toute sa vie ! Et pour la première fois qu'elle recherche un soutien d'un potentiel allié, ce dernier peine à donner sa réponse. Bon sang Hélène ! La jeune femme sent la pression monter si fort tout à coup, comme si le ciel lui tombait sur la tête. Et ce silence insoutenable... ces secondes qui paraissent des heures... Quand enfin, Miyabi réagit. La chaleur de la pièce l'obligeait à retirer son écharpe ainsi que son manteau. Et tandis qu'il se replace correctement sur sa chaise :

« Disons que mon opinion vis-à-vis d'une double personnalité, me trouble encore... Il est vrai que j'ai rencontré Zora, mais je ne l'a connais pas assez, tout comme toi. Au fond de moi, ça me dit de t'aider peu importe comment. Pourquoi veut-elle te faire souffrir en risquant sa propre vie ? »

Enfin des paroles sensées ! Hélène souffle, déposant sa main le long de sa nuque brûlante. Que ne donnerait-elle pas pour un massage ici et maintenant... Le regard neutre du photographe la laisse pourtant perplexe. Sait-il exactement dans quoi il s'embarque celui-là ? Elle finira vite par le savoir.

« Honnêtement, je m'en voudrais si quelque chose devait t'arriver tandis que je pouvais faire une différence. Dis-moi. Que veux-tu que je fasse exactement ? »

« Et bien... » Et bien quoi idiote ? Tu ne vas quand même pas te rétracter maintenant qu'il est prêt à t'aider si ? La conscience de la jeune femme fait peur à entendre. On dirait Zora en plus sec ! Il faut vraiment qu'elle se bouge et qu'elle lui explique son plan. Enfin... on ne peut pas appeler ça une idée de génie mais un début de quelque chose du moins. Hélène prend une grande bouffée d'air et fixe sur le photographe :

« En fait, ce n'est pas très compliqué. Zora a un égo surdimensionné et du coup, elle déteste les gens... sauf les personnes qu'elle a bousculé ici, à Damned Town. Et tu en fais partie. Elle se fiche de sa notoriété, ça ne m'aide pas... Mais je suis certaine d'une chose. Si sa crédibilité, à savoir son existence même, est remise en question... Elle pourrait cesser d'exister. »

Alambiqué, tiré par les cheveux, sans le moindre sens... Difficile à dire. Mais l'essentiel est là. Zora doit disparaître. Son esprit pense indubitablement à Avalon et Flora, ses seules véritables amies ici. Doivent-elles subir le courroux de cette garce par représailles ? Avalon a failli y rester une fois, ça ne peut pas se reproduire ! Tremblant un peu, Hélène agrippe les mains de Miyabi et les serre aux siennes d'une pression délicate.

« Je comprends parfaitement qu'elle te plaise un peu. Elle est sauvage, rebelle... Tout ce que je ne suis pas. L'alter-ego parfait de la femme extravertie. Mais elle fera du mal à mes amies dès qu'elle reviendra... et ça, je ne peux pas me le permettre... Je ne peux pas la laisser faire. »
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 318
Âmes : 966
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Dim 21 Jan - 5:47

❝ She's so mean, but I kinda love it and I just can't let her go ❞Can the photograph' help me ?Elle prit un certain temps avant de me répondre et je pouvais la comprendre. Elle avait probablement songé à son plan, mais pas tout à fait. Il manquait certainement quelques détails qui jouerait gros dans tout ça. Je ferais tout ce que je peux pour lui être utile. «Et bien...» C'était ses mots face à ma demande pour en savoir davantage. Que voulait-elle insinuée ? J'étais quelque peu perdu. Au bout d'un moment elle prenait une grande bouffée d'air et me fixe. Avais-je quelque chose sur le visage ?

▬ «En fait, ce n'est pas très compliqué. Zora a un égo surdimensionné et du coup, elle déteste les gens... sauf les personnes qu'elle a bousculé ici, à Damned Town. Et tu en fais partie. Elle se fiche de sa notoriété, ça ne m'aide pas... Mais je suis certaine d'une chose. Si sa crédibilité, à savoir son existence même, est remise en question... Elle pourrait cesser d'exister.»

Je fronçais les sourcils l'observant toujours en silence cette fois. Comment pouvait-on faire en sorte que Zora doute de sa propre existence ? L'ignorer ? C'était faisable, mais cruelle à la fois et nécessaire si c'était pour sauver Hélène. Je remarquais qu'elle tremblait un peu et vint agripper mes mains et les serre d'une pression délicate. J'eu le souffle court, c'était rare que l'on me touchait ainsi. Cela faisait longtemps que personne ne m'a tenu les mains. Il est rare que je sois affective ou tactile, mais cela m'arrive de temps en temps.

▬ «Je comprends parfaitement qu'elle te plaise un peu. Elle est sauvage, rebelle... Tout ce que je ne suis pas. L'alter-ego parfait de la femme extravertie. Mais elle fera du mal à mes amies dès qu'elle reviendra... et ça, je ne peux pas me le permettre... Je ne peux pas la laisser faire.»

Je comprend parfaitement qu'elle te plaise un peu. Cette simple phrase me fit grimacer. Pensait-elle que je m'étais pris d'affection envers Zora ? Elle se trompait royalement. C'est vrai que l'on s'est amusé au bar, mais rien de plus. Ce n'était pas mon type. Je sais que ce n'était pas à ça qu'elle songeait, mais tout de même.

▬ «Je déteste les gens qui veulent faire du mal autour d'eux pour se sentir important. Elle est une nuisance à toi et à tes amies. Je suis totalement de ton côté. Tu veux la faire douter de sa propre existence ? Je le ferais.»

Je baissais légèrement mon regard vers ses mains serrer contre les miennes. J'esquissais d'un bref sourire avant de lever mon regard à sa direction. Une nouvelle fois.

▬ «Tu n'es pas seule. N'est-ce pas le but d'un alter-ego d'être celui ou celle que nous sommes pas ? Je peux bien parler, j'en ai pas. J'ai un autre problème, mais ça tu dois le savoir si tu sais qui je suis, non? D'ailleurs j'en sais davantage à ton propos... Peut-être un peu trop à mon humble avis.»

Je savais comment Zora est née, je savais ce qu'elle avait fait et probablement beaucoup sur la vie de Hélène. Moi qui pensait bâtir une amitié avec elle, c'était insensé. Je n'étais qu'une proie aux yeux de Zora, rien de plus. Parmi les autres qu'elle a rencontré. Qu'avais-je fait ? Je préférais nettement Hélène en toute franchise, mais ça elle ne saura pas.  
© 2981 12289 0

____________________________________________________________



I want it allI want your touch•I want your kiss•I want tough love, ah•I want it all•I want your fear•I want your life•I want your mind•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âmes : 166
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 21

Localisation : Auprès de Senpai~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Dim 21 Jan - 22:14



Can the photograph' help me ?

Miyabi Kimura & Hélène MagnusMiyabi grimace à ses derniers mots. Peut-être y a t'elle été trop fort avec sa réflexion... Peu importe. Il est de son côté. C'est le plus important. Elle sait qu'elle ne peut pas lui demander grand chose de plus, si ce n'est attendre que la garce se manifeste. Tant qu'elle sera paralysée, la menace sera écartée. Mais pour combien de temps ? Ressentira t'elle les effets comme la première fois dans son rêve ? Ou apparaîtra t'elle comme par magie ? Cette vision d'horreur lui glace le sang. Bon nombre de ses cauchemars relataient son intrusion dans son corps, mais jamais elle n'y prêtait attention. Elle aurait dû... Sa peine se calma illico devant les propos du photographe :

« Je déteste les gens qui veulent faire du mal autour d'eux pour se sentir important. Elle est une nuisance à toi et à tes amies. Je suis totalement de ton côté. Tu veux la faire douter de sa propre existence ? Je le ferais. »

Il a l'art de réconforter les gens celui-là ! Elle sent la chaleur émaner de ce contact anodin entre leurs doigts frêles, qu'il regarde avec attention. Hélène sent ses joues rosir, elle n'a pas l'habitude de partager ça avec un homme, peu importe sa condition.

« Tu n'es pas seule. N'est-ce pas le but d'un alter-ego d'être celui ou celle que nous sommes pas ? Je peux bien parler, j'en ai pas. J'ai un autre problème, mais ça tu dois le savoir si tu sais qui je suis, non? D'ailleurs j'en sais davantage à ton propos... Peut-être un peu trop à mon humble avis. »

« Ça ne fait rien. C'est trop tard à présent. Miyabi, je te remercie vivement de ton soutien. Tu n'étais pas obligé de venir, et encore moins de m'accorder ta confiance. J'ai une dette envers toi, je n'oublierai pas. »

Hélène relâche son emprise sur le jeune homme, sentant la gêne se propager dans tous le bureau. Elle consulte son cellulaire et voit l'heure qui avance à toute allure. Elle a tellement de paperasse ! Mais elle ne peut pas le laisser s'en aller comme ça ! Que faire, si ce n'est lui proposer de rester et de bouquiner ?

« Tout ce que je peux te proposer pour aujourd'hui, c'est une tasse de thé, quelques gâteaux et... ma bibliothèque ! Tu n'es pas inscrit ici. Est-ce que ça te tente ? Je n'aime pas faire venir les gens pour rien, même si en soi ma demande n'a rien d'ordinaire... Qu'en dis-tu ? »

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 318
Âmes : 966
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Mer 24 Jan - 16:51

❝ She's so mean, but I kinda love it and I just can't let her go ❞Can the photograph' help me ?▬ «Ça ne fait rien. C'est trop tard à présent. Miyabi, je te remercie vivement de ton soutien. Tu n'étais pas obligé de venir, et encore moins de m'accorder ta confiance. J'ai une dette envers toi, je n'oublierai pas.»

Elle relâchait son emprise de mes mains, malgré que d'un certain côté ça m'apportait un petit quelque chose de plus. Du confort. De la chaleur. C'est ce qu'il me manquait. Elle consulte son téléphone, certainement pour regarder l'heure. Elle me paraissait pensive, qu'avait-elle en tête ?

▬ «Tout ce que je peux te proposer pour aujourd'hui, c'est une tasse de thé, quelques gâteaux et... ma bibliothèque ! Tu n'es pas inscrit ici. Est-ce que ça te tente ? Je n'aime pas faire venir les gens pour rien, même si en soi ma demande n'a rien d'ordinaire... Qu'en dis-tu ?»

Je l'observais un moment clignant des yeux avant de la regarder d'un air attendrissant. Qu'avais-je prévu aujourd'hui ? Quel était mon planning ? À part de la voir il n'y avait rien sur le menu. Affaire classée, j'allais resté ! Je vais probablement squatter la section image de paysage à travers le monde pour me donner d'autres idées. Parfait !

▬ «J'accepte ta proposition. Je n'ai rien de prévu pour aujourd'hui et si c'est le cas, ça peut bien attendre !»

Je me tût un instant prenant soin de regarder les alentours. Ça ferait de belles photos c'est sûr ! Il faudrait que je lui demande d'abord avant de prendre quelques clichés.

▬ «Quel information as-tu de besoin pour que je sois inscrit ? Oh à ce propos, pourrais-je prendre quelques photos de la bibliothèque pour mon portfolio ?»

J'étais inspiré pour ces lieux étant prêt à rendre cet endroit encore plus magnifique qu'il ne l'ait présentement. Cet endroit est idéal pour des histoires d'horreur et des histoires à l'eau de rose, voir plus. J'allais bien sûr bouquiner un peu, mais la majorité du temps serait de prendre des clichés pour mon portfolio.
© 2981 12289 0

____________________________________________________________



I want it allI want your touch•I want your kiss•I want tough love, ah•I want it all•I want your fear•I want your life•I want your mind•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âmes : 166
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 21

Localisation : Auprès de Senpai~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Mer 24 Jan - 22:00



Can the photograph' help me ?

Miyabi Kimura & Hélène MagnusMiyabi observe la bibliothécaire d'un regard attendrissant. Sa proposition semble l'emballer tout compte fait ! Le laissant dans sa réflexion, Hélène prépare quelques madeleines et met sa bouilloire en chauffe. Elle tourne son regard vers le bureau...

« J'accepte ta proposition. Je n'ai rien de prévu pour aujourd'hui et si c'est le cas, ça peut bien attendre ! »

Souriante, elle remet de l'ordre dans toute sa paperasse, étalée de partout. Zora... sale pétasse ! Tant de boulot pour la journée ! Elle ne finira jamais à l'heure, et elle refuse de reporter le peu qui reste au lendemain. De son côté, le photographe s'interroge sur les formalités :

« Quel information as-tu de besoin pour que je sois inscrit ? Oh à ce propos, pourrais-je prendre quelques photos de la bibliothèque pour mon portfolio ? »

« Ô ! Bien entendu. Prends toutes les photos que tu veux, la bibliothèque est dans un état de propreté inégalé depuis... quelques jours. Pour l'inscription, c'est cette fiche-ci. »

Hélène sort un carton du tiroir de son bureau et le pose sur la petite table, avec un stylo, alors que Miyabi dégaine son appareil, prêt à faire ses clichés. Et en parlant de photos, la bleutée n'a même pas regardé les frasques de son alter-ego avec Miyabi ! Soupirant, elle délaisse sa paperasse et part chercher l'enveloppe restée dans la pièce d'à côté. Elle s'en empare, ouvre et sort les quelques photos, de sa main tremblante. Pour son plus grand soulagement, elle n'est pas nue... Il manquerait plus que ça ! Elles ne sont pas si mal tout compte fait. Même si ce n'est pas elle à proprement parlé... Son regard se jette sur le photographe, pris d'une frénésie soudaine. Le cliquetis de son appareil photo résonne dans toute la pièce, son particulièrement inhabituel pour elle. Entre deux prises, elle parvient à lui souffler quelques mots :

« La collation sera bientôt prête. Tu peux naviguer dans les rangées de livres et prendre ce que tu veux. Passe juste me voir pour les formalités, et tu seras libre de repartir. »

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 318
Âmes : 966
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : Bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura) Ven 9 Fév - 19:54

❝ She's so mean, but I kinda love it and I just can't let her go ❞Can the photograph' help me ?▬ «Ô ! Bien entendu. Prends toutes les photos que tu veux, la bibliothèque est dans un état de propreté inégalé depuis... quelques jours. Pour l'inscription, c'est cette fiche-ci.»

Ce qu'elle me dit n'entrait pas dans l'oreille d'un sourd que je sortis mon appareil prêt à prendre quelques photos. Je regardais les alentours prenant des photos que je jugeais pertinente pour mon portfolio. Je ne m'éloignais pas beaucoup au cas où si Hélène souhaitait ajouter autre chose. Je me régalais en prenant des photos.

▬ « La collation sera bientôt prête. Tu peux naviguer dans les rangées de livres et prendre ce que tu veux. Passe juste me voir pour les formalités, et tu seras libre de repartir.»

J'avais le feu vert, tant mieux ! Je me pavanais dans les rangés en prenant des clichés qui me semblait intéressant. J'étais prêt à faire plusieurs changement grâce à mon logiciel exprès pour cela. Je me régalais. Au bout de plusieurs minutes, je rangeais mon appareil pour consulter les livres à images, plutôt des livres avec des paysages dessus. J'en feuilletais quelques uns qui semblait intéressant. J'esquissais un sourire en prenant deux-trois pour m'en inspirer pour la suite. Je ne restais pas plus longtemps ayant plusieurs idées qui germait dans ma tête et je ne voulais pas perdre ces idées qui m'était précieuse. Je rejoignais Hélène qui classait ses trucs tandis que je déposais mes livres que j'allais emprunté pour peu de temps. Je reprenais mon manteau ainsi que mon foulard puisque je m'apprêtais à partir. Tout comme elle l'a dit plus tôt, je lui disais des informations pour les formalités pour que je devienne membre de la bibliothèque. Peu de temps après c'était terminé. Elle enregistrait les livres que j'empruntais dans mon dossier me donnant un délais de deux semaines pour les rapporter. Parfait ! Je remerciais cette dernière me dirigeant vers la porte, mais je m'arrêtais devant celle-ci me tournant en sa direction.

▬ «Contacte-moi si il y a un soucis. À bientôt ma chère.»

Sur ces bonnes paroles je poussais sur la porte pour sortir à l'extérieur sentant le vent frais fouetter mon visage. Ah l'air de l'automne, ça faisait du bien ! Il faisait beaucoup trop chaud à la bibliothèque que j'avais l'impression d’étouffé. Haussant les épaules je m'éloignais pour rejoindre mon appartement en quinze minutes précisément. Je prenais une tasse de café en m'enroulant dans une couverture bien chaude devant mon ordinateur pour revoir les photos que j'avais prise à la bibliothèque. Je consultais en même temps les livres que j'avais emprunté. Cette journée allait être intéressante !  
© 2981 12289 0

____________________________________________________________



I want it allI want your touch•I want your kiss•I want tough love, ah•I want it all•I want your fear•I want your life•I want your mind•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all•Oh, oh, oh, oh, oh•I want it all.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 55
Âmes : 166
Date d'inscription : 21/03/2017
Age : 21

Localisation : Auprès de Senpai~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Can the photograph' help me ? (feat Miyabi Kimura)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: