L'expiation par l'information

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: L'expiation par l'information Jeu 26 Oct - 7:00



Brennan, Allyssana


NomϞ Brennan

Prénom Ϟ Allyssana

Âge Ϟ28 ans

Date de naissance Ϟ7 juillet 1989

Nationalité Ϟ Norvégienne

Orientation Ϟ Ça dépend de la personne qui m'intéresse :3

Situation amoureuse Ϟ Ma dernière relation s'est terminée abruptement

Groupe Ϟ Humain

Penchant Ϟ Le bien à l'air sympa

Raison de la venue ϞExpier les nombreux crimes que j'ai commis pour ma famille.



Cher journal, tu a un frère à Paris, mais j'ai pensé te commencer il y a quelques jours en te voyant dans la vitrine dune boutique. J'ai beau avoir 28 ans, mais tenir un journal m'a toujours aider à surmonter les sombres pensées qui me hantent. Tant qu'on y est, autant me présenter. Mon nom est Allyssana, mais tu le savais déjà. Si je devais te décrire mon caractère, je suis ce genre de personne voulant sauver tout le monde et quand j'ai un objectif, je m'y tiens jusqu'à la mort, que ce soit sur la recherche sur quelqu'un ou pour faire la meilleure action possible à une personne. Je suis aussi très dure sur moi-même lorsque j'échoue à quelque chose, comme si malgré tous mes efforts je ne pouvais rien faire. Je tends à vouloir voir le bien en tous, mais j'essaie de ne  pas me voiler la face et croire naïvement en la bonté de tous. Je suis ferme et même autoritaire lorsque je fais des affaires avec des clients difficiles. J'aime communiquer avec les autres et apprendre de nouvelles choses. Depuis mon arrivée en ville,j'ai beaucoup mûri, j'essaie de faire profil bas et de me faire discrète tout en essayant de m'intégrer aux autre et j'ai appris un grand nombre de choses en dévorant de nombreux livres de la bibliothèque. Parfois je me sens seule sans ma famille, mais je fais de mon mieux pour rester positive. Je dirige l'organisation du Lys Blanc et en tant que tel je me dois d'être digne, réfléchie et penser au mieux de mes subordonnés. Parfois, il faut prendre des décision en tant que chef et cela je l'ai compris même si je porte le fardeau des morts pour le reste de ma vie. J'ai aussi une mauvaise habitude avec l'alcool qui date du temps où il est disparu de ma vie. Maintenant, je regrette rarement mes actions, car je suis ma propre justice et non celle de quelqu'un d'autre. Maintenant, je suivrais ma propre voie et rares seraient les personnes à la modifier.

« L'amour est le plus beau sentiment et le plus doux des poisons »

Je suis la seule fille de ma famille au milieu d'une ribambelle de quatre frères, née d'une mère norvégienne qui est décédée en donnant naissance, qui a été élevée sous l’œil critique et vigilant de mon père dans une grande maison en bordure de Syracuse. Très tôt dans ma vie, il a été décidé que je porterais le nom de famille de ma mère pour qu’on puisse se rappeler d’elle. Toute mon enfance, on m'a appris que la famille était l'une des choses les plus sacrées, qu'il fallait protéger à tout prix sa fratrie et tout le discours qui va avec. J'ai vécu une vie confortable et heureuse durant toute mon enfance. J’avais mes frères à mes côtés partout où j’allais, on jouait ensemble et pratiquement toutes autres choses ensembles. J'étais heureuse c'est vrai, mais il régnait une ambiance bizarre à la maison comme s’il se passait quelque chose qu'on ne me disait pas et les personnes extérieures semblaient tendues lorsque je leurs parlais de là où je vivais. Mon père m'avait toujours dit de me méfier de la police ce qui était contre tout ce que je voyais à la télévision ou ce que l'on me disait à l'école. De plus, mon père me choyait comme sa petite princesse, mais je ne savais rien de lui, ce qu'il faisait comme métier pour que l'on gagne tout cet argent en étant une famille monoparentale. De plus, je ne pouvais jamais sortir seule de la maison sans l'un de mes frères, de préférence l'ainé, ou d'un garde du corps ce qui ne faisait aucun sens à mes yeux jusqu’au jour à mes 8 ans où au retour de l’école et ayant pris de l’avance sur mon frère en piquant un sprint, un inconnu jaillit dans mon champ de vision et me pris dans ses bars avant de commencer à courir dans la direction d’où je venais en disant que la princesse de la Familia locale valait de l’or, quand je me mis à hurler le nom de Delio, mon frère,  et je le vis arriver en courant vers le monsieur qui me transporta. Du haut de ses 14 ans, Il se jeta sur mon agresseur, m’arracha de ses bars et me déposa sur le sol avant de rouer l’inconnu de coup de poing jusqu’à ce qu’il perde conscience. Sous mes yeux ébahis de peur et de confusion où des larmes coulaient, je vis Delio appeler mon père en lui racontant ce qu’il s’était passé et il me dit qu’on viendrait nous chercher puis il me prit dans ses bras pour me réconforter.

''Ne t’inquiètes pas Allya, on ne laissera jamais personne te faire du mal, c’est une promesse.’’

Cet incident a mis mon père dans une colère noire et il fulmina et disant qu’on ne s’en prenait pas à la Familia De Luca sans conséquences. Cet incident enflamma la curiosité de trouver ce que mon père faisait dans sa vie. Vers mes 13 ans, j’ai remarqué que mes frères ainés se montraient plus distant envers moi en s’adonnant à je ne sais qu’elle activité avec mon père et je ne pouvais supporter cette distance et fit mon possible pour trouver des réponses et faire en sorte d’être de nouveau avec eux. À mes 15 ans, je fis la plus grande découverte de toute mon enquête, la seule de cette infructueuse recherche, qui était un rapport d’activité des employés rangé en vitesse dans un tiroir du bureau. Vous l'avez sans doute deviné, mais, aussi cliché que cela puisse paraître, ma famille est l’une des Familia les plus puissante de la région sicilienne. Maintenant toutes les interrogations que j'avais avaient des réponses : les regards inquiets que l'on me jetait lorsque je parlais de mon père, la distance qu'ils ont pris pour devenir plus proche de mon père, les tentatives de kidnapping dont les raisons m'étaient inconnues, la crainte des parents qui refusaient que leurs enfants viennent à la maison, la surprotection de mes frères envers tout le monde que ce soit à la maison ou dans la rue et toutes les marchandises dont je ne reconnaissais pas le nom. Tout faisait du sens, mais je ne savais pas comment réagir à quelque chose de la sorte.


Quand mon père a appris que j'avais percé son secret, il me demanda si je voulais participer à l'industrie familiale. C'est alors que j'ai été confrontée entre la décision d'être fidèle à ma famille ou écouter mon sens de la justice et mon choix a été de sauter à pieds joints dans ce monde sombre désireuse d'être de nouveau proche de mes frères qui étaient devenus progressivement distant. À partir de ce moment, on m'a enseigné à me défendre, l'utilisation des armes (l'épée a toujours été ma préférée), l'art de manipuler les mots (et les gens) et tout ce qui peut être utile pour avoir un réseau de relations efficace et fiable. J'ai été heureuse avec ma famille de nouveau réunie et, malgré les morts que nous avions détruites et les vies que nous avions prises, c'est tout ce qui comptait pour moi. Malgré mon jeune âge, j’ai assisté des négociations au nom de la Familia a et j’ai visité de nouvelles villes avec mes frères avec qui j’avais renoué. Bien que le but desdites négociations étaient difficiles à supporter moralement, mais mes frères étaient là pour m’aider quand j’étais perdue et avait besoin de réconfort.


À mes 16 ans, j'ai rencontré Derek en lui tombant dessus dans la rue, on est devenus amis et au bout d'un certain temps j'ai senti que notre relation avait changée et on a commencé à sortir ensemble. C'était la première fois que quelqu'un extérieur à ma famille s'intéresse à moi en tant que personne et non pour l'argent qui allait avec mon nom, j'étais aux anges(haha) qu'il soit dans ma vie et il était mon premier amour donc il est certain que je l’aimais à la folie sans me poser de questions. Ma relation avec Derek n’était pas bien vue par mon père et mes frère et insistaient pour que j’arrête de le fréquenter, mais en y repensant, je crois que cela m’a fait l’aimer encore plus car je sentais que je devenais une adulte libre (ah, j’étais tellement naïve) Pendant les deux ans de cette relation, il me fit découvrir tant de choses qui m’étaient inconnues en m’emmenant dans des coins de la Sicile qui étaient magnifiques, sans la surveillance constante de autres, il m’avait montré l’exemple d’une vie normale sans violence, sans drogues et j’y ai pris goût en sachant pertinemment que je ne pourrais échapper à ma famille et mon destin bien longtemps et c’est lui qui a brisé mon pucelage ce qui l’a rendu encore plus important à mes yeux, j’étais encore la tête dans les étoiles quand le rêve vira au cauchemar alors que mon dix-huitième anniversaire pointait le bout de son nez. Un informateur de la Familia a découvert que Derek était une taupe au compte de ‘ndrangheta et l'espionnage était un crime grave au sein de notre groupe et était passible de mort. J'ai continué de me battre auprès de mes frères et mon père pour lui car je croyais en son innocence. J'ai parlé à mon père qui me croyait stupide de continuer à croire en une ordure comme lui et que je m’étais trop attachée à lui avec de fausses paroles d’amour qui m’avaient empoisonnées l’esprit. Quant à mes frères, ils ont vu que je souffrais de cette situation et demandaient paiement à Derek pour m’avoir   J'ai su que m’ai entrainée dans cette situation le fait qu'il m'ait trahi, utilisé, manipulé et déçu que cru avoir gagné la bataille, mais j'ai su que je me trompais lorsque mes frères me firent descendre à la cave et que je le vis : il avait les yeux bandés, ligoté à une chaise, prêt à être exécuté et je faillis défaillir. Quand je vis le magnum que mon père me tendait j'ai eu à faire un autre choix impossible et la situation me paraissait irréelle. Les liens du sang sont immuables, disait mon père, et le résultat fut qu'il y eu une victime ce jour-là. Je ne pouvais me résoudre à voir le corps inanimé de Derek alors que des subordonnés de mon père détachaient le cadavre de celui que j'ai aimé et tué de mes propres mains. J’ai accompagné Delio et les autres alors qu’ils partaient en direction d'une falaise surplombant la mer en périphérie de Syracuse. Sur place, ils ont pris la bâche dans lequel le corps était trimbalé comme une vulgaire poupée de chiffon et l'ont jeté dans la mer sans dire un mot et seul le brui. Je regardais le procédé se faire en silence en sentant la culpabilité et la honte me submerger à mesure où j'imaginais le corps de celui que j'ai aimé être aspiré par l'abysse sombre qu'est l'océan et quand ils ont terminé leur sombre besogne, j'ai avancé, ils ont reculé, je suis tombée à genoux et, enfin, les larmes que j'accumulais depuis si longtemps se déversaient sur la terre qui n’aura vu qu’horreur. Je pleurais, hurlais, frappait le sol terreux avec mes points nus en pensant à tout ce que j'avais fait, toutes les personnes mortes, vendues aux réseaux, et Dieu comment le reste a terminé, par ma faute et celle de ma famille. Toute ces pensées tournaient dans ma tête et elles ont continuée jusqu'à ce que je n’aie plus de force pour pleurer ou me débattre et que l'un de mes frères me transporte jusqu’à la voiture. De retour à la maison, on s'est empressé de soigner mes poings meurtris en sang après avoir passé autant de temps à frapper le sol comme une folle. C’est alors que j’ai arrêté de prendre part aux activités criminelles auxquelles j’ai pris part. À partir de ce moment, j'ai développer une addiction à l'alcool et quand on m’a supplié de revenir, j’ai comme perdu mes esprits ry j’ai commencé à hurler sur tout le monde dans la pièce qui les a fait fuir de la pièce. Une fois seule, je me mis à pleurer jusqu'à l'épuisement. Après cet événement, mon alcoolisme a empiré et mes tendances dépressives viraient à l’extrême. pour ne pas que je commette l’irréparable, mon plus jeune frère Ulrick a été placé comme mon gardien . Après trois ans après la mort de Derek, j'ai pris une décision qui m’a sciée en deux : j'ai décidé de m'enfuir et de quitter cet abysse dans lequel je me suis enfoncé.


J'ai rédigé des lettres pour chacun de mes frères et une pour mon père et je décidai de partir le soir même. J'ai embrassé à ma famille en leur remettant les lettres leur disant de l'ouvrir le lendemain pour une surprise et leur souhaitèrent de beaux rêves. Plusieurs heures plus tard, j'ouvrai ma fenêtre pour pouvoir sortir discrètement quand on ouvra ma porte. Derrière elle se tenait Ulrick qui me regardait avec des larmes coulant sur ses joues et une colère sourde embrasant son regard

''Pourquoi tu ou abandonne Ally? C'est à cause de ce qui s’est passé avec Dereck? Ça fait 3 ans maintenant il faut que tu te reprennes nom de Dieu! On est tes frères, on a toujours veillé sur toi, on a toujours été là pour toi et tu nous abandonne à cause d'un sale traître comme lui? À cause qu'on a décidé de lui faire regretter de s'en être pris à notre sœur adorée tu nous fuis? Je ne comprends pas, explique-moi...''

Je n'avais pas prévu ça, au moins j'ai eu la chance qu'il ne soit pas encore réveillé les autres et averti la sécurité, mais il avait raison et je lui devais une explication...

''Ulri... je n'en peux plus de cette vie, vous étiez la seule raison pour laquelle j'ai rejoint et ma seule source de joie, mais Derek était la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Si je reste... je pourrais finir par commettre un acte regrettable. Je n'en peux plus de vivre avec cette culpabilité qui me ronge, cette honte qui me fouette la conscience et puisque que je peux pas me résoudre à agir contre vous j'ai décidé de partir et vivre une vie où je pourrais me débarrasser de cette culpabilité.''

Mon frère se précipita sur moi et m’enlaça, bien qu'il ait 16 ans il faisait déjà presque une tête de plus que moi et j'avais oublié comme il avait grandi au cours de la dernière année, et se mis à sangloter sur mon épaule.

''Tu sais que je ne pourrais pas t'empêcher de partir et, quand on va apprendre ta disparition, on te cherchera dans le monde entier, tu le sais non? Et puisque je ne peux pas te forcer à rester ou te convaincre...fais-moi une promesse : porte un lys, le symbole de notre famille, et pense à nous. Ne nous oublie pas... ''

J'ai relevé son visage pour le regarder dans les yeux et lui ai sourit

''Je le promets, tu as ma parole d'honneur. Oui, je sais bien que vous me chercherez ne t'inquiète pas pour moi et puis je sais me cacher non? Allez, il est temps pour moi d'y aller. N'oublie pas, je t'aime, Ulri, je vous aime tous énormément et ça me fait vraiment mal de partir, mais je veux aussi me pardonner moi-même pour les choses que j'ai faites et celles que j'ai laissées arrivées.'' Je lui fis un dernier baiser sur la joue. ''Allez je dois vraiment y aller. N'oublie pas, petit frère, je t'aimerais toujours et je suis fière de toi et qui sait? Peut-être que tu me trouveras''

Je fis un bond et atterri sur la pelouse du jardin En partant, j’ai pensé à lui emprunter la petite somme de 30000 euros avant de partir. Ce fut le premier pas vers un nouveau futur, mais avant de partir il fallait que je fasse d'autres adieux...

Je me souvenais de l'emplacement où il était enterré et m'y rendit avec une voiture subtilisée à la collection de mon père. Sur place, je me tenais debout devait une falaise sans tombe où Derek a disparu et personne ne se souviendra de ce qu'il a été pour le monde... pour moi.

''Derek...je suis tellement désolée que tout cela te soit arrivé et je veux que tu saches que je ne t'en veux pas pour tes actions car les miennes étaient bien pire que tout ce que tu s pu bien faire. Peut-être ne m’aimais-tu pas vraiment, peut-être que si, mais je ne le saurais jamais et je chérirais pour toujours les moments passés avec toi.''
Je regagnais ma voiture pour pleurer une dernière fois avant de filer vers l'aéroport d'Aéroport de Catane - Fontana rossa. Dans l’avion, je regardais le lys que j’avais cueilli dans le jardin juste avant de partir. J’ai repensé à ce que j’avais laissé derrière et j’ai eu un pincement au cœur. Malgré tout, j’essayais de garder les yeux braqués sur l’avenir.

En quittant mon Italie natale vers de nouveau horizons, j'ai beaucoup pensé aux réactions que mon départ aura provoqué, mais je chassais ces idées noires quand je vis la silhouette de la tour Eiffel à l'horizon. Quelques temps après m'être installé à Paris, j’ai été identifiée par l’un des agents de mon père qui m’abordé dans mon appartement pour pouvoir m’enlever discrètement en me menaçant de son pistolet. J’ai paniqué qu’il réussisse à m’enlever, donc je l’ai désarmé, même si j’étais encore rouillée après des mois sans m’entrainer, j’ai pris son pistolet et j’ai tiré. J’avais commis mon deuxième meurtre et à ce moment tout est devenu noir. Je me suis réveillée étalée au pied d'une mairie dans une ville qui m'était inconnue. Après avoir appris ce qu’était Damned Town, j’ai pris cela comme une deuxième chance et j'ai fait tout mon possible pour établir un réseau d'informateur étendu pour pouvoir aider qui le voudra avec ses problèmes quels qu'ils soit. Bien sûr il y a un prix à payer, car aider les autres est très gratifiant, mais ne remplit pas l'estomac. Je sais que malgré tout, je ne pourrais jamais expier complètement les fautes commises par moi et ma famille, mais je fais le serment de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour payer mon dû à ce monde. Si un jour vous voulez de l'aide pour n'importe quoi... vous n'avez qu'à chercher le lys et peut-être que vous me trouverez...


Taille ; 1m70

Poids ; 55kg

Cheveux ; ¸Blancs

Yeux ; Roses


Apparence divine ; inexistante


Apparence ; Malheureusement, mon teint pâle fait en sorte que cela ce remarque quand je suis embarrassée (ce qui arrive pas si souvent mais il faut bien le mentionner)


Autres ; La fleur n'est qu'un accessoire pour impressionner les clients et j'ai ce tatouage sur l'épaule gauche:



«Je ne peux plus vivre pour moi, donc je vivrai pour les autres.»

Pseudo Ϟ Allya c'est bien

Âge Ϟ 17 ans

Comment nous as-tu connu ? On veut tout savoir Ϟ Je me baladais de forum en forum et je suis tombée dessus

Avatar Ϟ Zero de drakengard 3

Note du forum ? Ϟ hmmm 8/10

Avis Ϟ c'est très bien organisé et c'est plaisant à regarder j'aime bien

Le petit code c: Ϟ Gnom Gnom by Ava'

Un dernier mot ? Ϟ Merci de commenter sur les points à améliorer/changer et je vais faire de mon mieux pour répondre aux exigences ^^. Oh et je suis relativement nouvelle au rp donc je sais pas trop comment m'y prendre.


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Âmes : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Jeu 26 Oct - 8:25

Bonsoir nouvelle arrivante tout à fait sublime Titiplait (ou bonjour... je ne sais plus trop quoi dire à cause du décalage horaire, mais bon !)

Tout d'abord je te souhaite la bienvenue sur le forum et déjà j'adore le personnage que tu as choisis pour Allyssana c:
Ce n'est pas moi qui fait la validation des fiches, mais la personne en charge (j'en suis sûr) s'occupera de toi bientôt ^-^

Donc ! Où voulais-je en venir ? Ah oui !  Fufufufufu
Le fameux code, oui, oui je sais ce n'est pas évident, mais il est entre les lignes du règlement ils se trouvent comme ceci :

Petit exemple :
[code 1 : blabla]  

En espérant que je t'ai donné un petit coup de main là-dessus (encore là je n'ai rien dit concernant ton histoire et ton caractère, car ce n'est pas moi qui m'en charge -même si techniquement je le pourrais- ce n'est pas ma tasse de thé, mais effectivement pour répondre à ton questionnement c'est vague.)

Je te validerais le code lorsque tu auras mis le bon *^*
Je laisse la fiche entre les mains de @Keithan et/ou @Hélène pour la suite.
Si tu as des questions n'hésite pas à nous les poser en Mp, cela nous fera un immense plaisir d'y répondre le mieux que nous pouvons ♥️

Sur ces belles paroles,
Je te souhaite une bonne soirée ou journée x)
Des gros bisous et des pancakes ♥️
Ava~

HS:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 640
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Jeu 26 Oct - 16:23

Bonjour à toi !

Et bien, enfin une humaine dans nos rangs ! Avalon et moi sommes ravies comme tu n'imagines même pas. *^* Bien. Comme je te l'ai expliqué par MP, on s'occupe de ta fiche. Si tu as des questions, n'hésites pas à contacter le staff. Et... profite des pancakes avant que le Dragon ne revienne ! xD

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 252
Âmes : 231
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Jeu 26 Oct - 22:40

Je serais vraiment la seule humaine? Je me sens spéciale d'un coup YAY
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Âmes : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Jeu 26 Oct - 22:40

Bienvenue à toi jeune humaine ♪

Je me présente, Keithan, souverain des démons :) je ne suis que de passage pour te donner un petit mot de bienvenue et te souhaiter bon courage pour ta fiche. Débuter est une étape nécessaire, après tout toute démarche à ses débuts. Donc ne t'inquiète pas, tu es entre de bonnes mains ici. Ta fiche sera traitée dans les plus brefs délais, lorsque le week-end pointera le bout de son nez ♥️

A bientôt, et profite bien des pancakes :)

Edit : les humains sont peu nombreux, donc c'est toujours une joie d'en voir des nouveaux xD

____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥️
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 610
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Ven 27 Oct - 1:43

J'ai l'impression que vraiment peaufiné l'histoire en premier m'a donné une meilleure idée de la personnalité de mon personnage.
peut-être que dans un avenir prochain je pourrais faire quelque chose avec Ulrik... à méditer

EDIT: je crois bien avoir fini l'histoire pour de bon je crois

____________________________________________________________

J'ai vécue dans l'ignorance toute ma vie, j'ai suivi des traces qui m'étaient étrangères et tout cela n'a mené qu'à de la tristesse et des tragédies.
maintenat je serais celle qui sait, qui traceras son propre chemin et je ferais de mon mieux▵
©endlesslove.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Âmes : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Dim 29 Oct - 17:03

Bon dimanche !
Bien. Trêve de pancakes. Ta fiche a été inspectée à la loupe, tu vas pouvoir la peaufiner à ton rythme. Si tu vois que le temps te manque, n'hésites pas à demander une rallonge. Nous te l'accorderons avec plaisir. Allez, c'est parti !  *^*


courage !

Nous y voilà ! Avant de commencer, je tiens à te dire que ta fiche est bonne, agréable à lire, avec une mention spéciale pour le prénom choisi qui est très joli. (au passage ♥️) J'aurai juste besoin de précisions sur certains points de ta fiche. Prête à commencer ?

/!\ Le pavé qui va suivre ne doit pas te faire peur, il est principalement présent pour t'aider à t'améliorer et te donner des pistes pour t'aider dans tes modifications, alors lis le avec du courage, et accroche toi ♥️

Avant toute chose : attention aux fautes d'orthographes ! Pense à bien te relire surtout. Notre cher Dragon est très pointilleux en terme de fautes. Au besoin, tape le tout sur Word qui devrait te souligner les fautes. Et au besoin : Bonpatron est ton ami. Fin de la parenthèse. ^^


Bien ! L'histoire de ton personnage reste le point central. Le caractère de Allyssana n'est pas encore complet pour pouvoir en parler. Et à ta demande, l'histoire a été scrutée sous tous les angles et nous allons voir avec toi ce qu'il y a à corriger pour la rendre plus belle. Mais pour une première fiche, tu t'es vraiment bien débrouillée. Il y a de bonnes choses, des détails très réalistes et l'histoire n'est pas si mélodramatique que ça. Donc ! Je vais te donner les pistes à approfondir, sous formes de points détaillés (oui, on aide les gens, on est comme ça xD) :

• Le début de la fiche est un peu incomplet. Il serait bien de préciser certains détails de la vue d’une petite fille incompréhensive, c'est à dire mettre plus en avant que sa famille est un peu étrange, qu’il se passe des choses anormales, pour après ne pas balancer toutes les infos sur la mafia qui font un peu lourd.

• Petit point qui chagrine : de la mafia en Norvège ? Peut-être fais-tu référence au film Lilyhammern mais il parlait des années 1990, hors Allyssana est trop jeune. En plus, la Norvège est le pays avec le moins de criminalité d’Europe et une administration policière et juridique compétente. Alors une mafia si « imposante et peu discrète », cela reste de l’ordre de l’impossible. Il faudrait : soit faire une mafia plus discrète, soit pour faire vraiment bien, choisir un autre pays où la mafia est déjà plus influente (moins aujourd’hui je l’entends que dans les années 1990, mais ce serait déjà plus vraisemblable), je pense notamment aux pays de l’Est à la frontière de la Russie. N'allons pas pousser jusqu'à la haine hein ! xD Un peu de respect envers nos voisins. ^^

• Parlons de l'histoire Derek / Allyssana. Elle est très bonne et très intéressante. Mais ça manque de détails sur cet amour fou que la demoiselle semble éprouver. Il faudrait : ajouter des moments de couple ou des pensées personnelles pour bien montrer qu’elle l’aime à la folie + expliquer la raison de son désespoir terrible à sa mort. Pas juste un amour d’enfance quoi.

Le moment où Derek meurt et la volonté de ton personnage de tout quitter parce « qu’elle ne supporte plus la culpabilité » est court. Pour en être à ce point rongée par le remord, il faut plusieurs mois voire des années avant de véritablement se sentir aussi écrasée par la culpabilité. Peut-être devrais-tu préciser la période de temps écoulée ? Parce que l’on ne comprend pas vraiment le processus de réflexion, sa décision n’est pas un choix à la légère (ou peut-être que si mais dans ce cas n'hésites pas à le faire comprendre), donc il faudrait montrer un peu comment évolue la façon de Allyssana de voir les activités de sa famille, au lieu d’un gros choc émotionnel. Qu'en penses-tu ?

Le dialogue Ulrik / Allyssana est bon, je l’aime bien, peut-être juste : Ulrik dit que ses frères ont aidé Allyssana du mieux qu’ils le pouvaient, mais cela n’apparait pas vraiment dans l’histoire, ni même les actions que commet Allyssana et son ressenti direct par rapport à elle.  Il faudrait ajouter quelques lignes pour appuyer ce point. ^^

• Elle s’est enfuie, okay mais avec quel argent ? Ce serait drôle de le préciser, l’argent pouvant être issu des comptes d’Allyssana ou bien directement de la caisse de la familia… ^^

Dernier point : son arrivée à Damned Town. C'est trop flou, et normalement c’est lorsque le péché est commis que l’arrivée se fait, pas avec un tel délai. Alors il va falloir faire un choix : supprimer tout le « après » la mort de Derek, ou alors faire en sorte qu’il lui arrive une bêtise lors du voyage ou une fois à Paris, sinon petit soucis. Si tu as des interrogations sur ce point, Keithan est joignable par MP.

>>> En clair, c'est une bonne histoire, tu tentes des choses, tu essaies de faire preuve de réalisme, et pour une première fiche sur ton premier forum c’est bon, tu t’en sors bien. Cependant, il y a quelques petits soucis de cohérence à certains moments, et surtout, un petit souci au niveau des ellipses, mais pas de panique, c’est un soucis récurent chez tout le monde quasiment. xD


Voilà ! Je pense avoir fait le tour dans les grandes lignes. Dans tous les cas, ta fiche est très prometteuse, vraiment. J'espère avoir été suffisamment explicite dans mes demandes. Si tu as des doutes ou des questions, n'hésites pas à me contacter par MP. Je me ferai un plaisir de t'apporter une aide plus approfondie.

Je te laisse une montagne de pancakes pour te donner du courage supplémentaire (ouais, finalement je te les rends xD), et te souhaite une excellente fin de week-end. ♥️


____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 252
Âmes : 231
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Dim 29 Oct - 22:55

J'ai bidouillé un peu avec la personnalité donc je crois que c'est bon~

____________________________________________________________

J'ai vécue dans l'ignorance toute ma vie, j'ai suivi des traces qui m'étaient étrangères et tout cela n'a mené qu'à de la tristesse et des tragédies.
maintenat je serais celle qui sait, qui traceras son propre chemin et je ferais de mon mieux▵
©endlesslove.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Âmes : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Jeu 2 Nov - 16:24

Re bonjour !

Bon ! Tu es sur la bonne voie ! Il reste quelques petites retouches à faire sur ta fiche, rien de bien méchant.
Je te poste la suite tout de suite et laisse procéder à ton rythme. *^*


courage !

Merci beaucoup pour tes modifications apportées ! Le pavé ne t'a pas fait peur on dirait. Celui qui va suivre sera tout petit comparé à l'autre. Il est là juste pour clarifier davantage ta fiche, juste pour quelques bricoles de plus. ^^ Prête ?

/!\ Le pavé qui va suivre ne doit pas te faire peur, il est principalement présent pour t'aider à t'améliorer et te donner des pistes pour t'aider dans tes modifications, alors lis le avec du courage, et accroche toi ♥️

Alors ! L’histoire est beaucoup mieux ! Je te félicite, c’est exactement les corrections qui pouvaient être faites. Un petit point de détails uniquement, le corps de Derek a été jeté à la mer, donc Allyssana ne se rend pas sur sa tombe, mais plutôt sur le lieu où le cadavre a rejoint les flots non ? Et attention... encore quelques petites fautes d'orthographe trainent, mais sinon c’est très bien. ^^

Je soulève deux petit soucis : problème entre le contexte et ta fiche, un problème majeur. Les humains ne sont pas au courant de l’existence des démons et des anges. Donc elle ne peut pas si facilement être au courant, cela va à l’encontre même du principe du forum. Autre souci : elle nous parle beaucoup de maintenant, mais cela doit se décider inRP, ce que l’on veut c’est le « avant l’arrivée ». Du coup, le caractère reste un peu léger.

>>>> En résumé, on sait juste qu’elle est persévérante, prête à tout pour réaliser ses objectifs, et dure avec elle-même, avec un peu de curiosité et peu crédule.

Mais hormis cela ? Est-elle joyeuse de nature ? Comment est-elle dure avec elle-même ? Dans ce cas regrette-t-elle facilement ses choix ? Jusqu’à quel point peut-elle aller pour atteindre ses objectifs ? Elle est curieuse, mais entre être curieux et devenir capable de traquer le quotidien d’une personne pour tout savoir d’elle il y a quand même un grand pas. Dès lors, Allyssana a t'elle des goûts ? Quel est son sens de la justice, sa vision du monde ? Il manque beaucoup d’éléments, ton personnage n’est caractérisé que par sa « position » au sein d’une organisation d’information. Et encore ici, comment une toute jeune arrivant peu déjà se former en à peine quelques jours un réseau d’informateurs ? Je n’ai rien contre l’idée, mais à Damned Town, les règles de vie sont différentes, et surtout en ce qui concerne l’autorité. Une jeune femme frêle de vingt-deux-ans, bien que sachant manier les armes (je rappelle que les meurtres au sein de la cité sont interdits), aura du mal à s’imposer si facilement, quand on voit le mal qu’ont des gens costauds et capables du meilleur comme du pire pour se faire respecter (oui oui je parle limite des souverains xD). Dis-toi que pour elle, Allyssana va arriver dans une ville où les règles ne sont pas comme avant, où elle ne pourra pas utiliser les mêmes armes/techniques, et qu’elle devra s’habituer. Au final, on ne sait pas comment Allyssana a vécu son arrivée. Dernière chose, tu dis que Allyssana porte le poids des morts passés, comment le vit-elle ? Est-ce simple ? Parfois l’envie de tout arrêter se présente-t-elle ? Essaie de méditer un peu là-dessus, avec un grand s'il te plaît et un immense merci.

Voilà ! Le retour est fait. Je te laisse une nouvelle montagne de pancakes pour te donner du courage et te souhaite une excellente fin de journée. ♥️


____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 252
Âmes : 231
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Jeu 2 Nov - 23:44

J'ai fait de mon mieux pour le caractère, mais je pense que j'ai encore du mal à exprimer son caractère Ride on a lama

____________________________________________________________

J'ai vécue dans l'ignorance toute ma vie, j'ai suivi des traces qui m'étaient étrangères et tout cela n'a mené qu'à de la tristesse et des tragédies.
maintenat je serais celle qui sait, qui traceras son propre chemin et je ferais de mon mieux▵
©endlesslove.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Âmes : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information Sam 4 Nov - 23:19

Désolée du double post, mais je venais de me rendre compte que j'avais réussi à faire les modifications et je crois que certaines chose ne sont pas à leur place, mais la modification devrait être présente.

____________________________________________________________

J'ai vécue dans l'ignorance toute ma vie, j'ai suivi des traces qui m'étaient étrangères et tout cela n'a mené qu'à de la tristesse et des tragédies.
maintenat je serais celle qui sait, qui traceras son propre chemin et je ferais de mon mieux▵
©endlesslove.
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 6
Âmes : 40
Date d'inscription : 26/10/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'expiation par l'information

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
L'expiation par l'information
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serons-nous des exclus de la Société de l'Information ?
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Information journalistique ou propagande éléctorale?
» information sur haiti
» Comment on déforme l'information

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Le personnage :: Présentations-
Sauter vers: