Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 10 Oct - 5:25



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusL'automne... Une saison vraiment particulière que Zora affectionne. Toutes ces belles couleurs dans les arbres lui plaisent, c'est aussi simple que ça. L'alter-ego se balade en plein centre-ville, les mains dans les poches. C'est son jour de congé, ce merveilleux samedi où personne ne vient l'emmerder ni lui polluer son champ de vision par des piles de livres poussiéreux... Alors Zora sillonne les rues, trottine par instants et chantonne même. Elle respire la joie de vivre, ça lui change de d'habitude. Se sentir toute guillerette lui fait du bien. Elle ignore pourquoi aujourd'hui, et espère que ça va continuer un moment. Une belle journée pareille ? Que peut-il lui arriver de pire ?

Elle arrive sur la place de l'hôtel de ville, l'endroit bizarre où cette idiote de Hélène s'était retrouvée son tout premier soir. Se moquer d'elle est ce qu'il y a de plus simple. D'autant qu'elle ne lui a plus adressé la parole depuis l'incident avec Jake. À croire que ses propos ne suffisaient plus à déstabiliser Zora en fin de compte ! Dans un sens, elle ne s'en plait pas. Ne plus l'entendre jacasser et se morfondre sur sa condition de soumise lui va parfaitement. Mais en compensation, elle a dû apprendre à vivre, tout simplement. Rester au second plan toutes ces années a des inconvénients... Vite balayés. Passant la mairie en se hâtant, elle longe le parc et repense à Ana. Ah, celle-là... Elle a un bon fond, d'accord mais de là à venir la secourir alors qu'elle faisait presque la sieste ?! À ne plus rien y comprendre. Zora n'a pas de chemin très précis, si ce n'est se promener en toute tranquillité... Ou presque. Non loin d'elle, une série de cris se font entendre. L'alter-ego se retourne et cherche les fouteurs de trouble. Là, deux hommes se chamaillent, à la limite de se frapper. N'y prêtant pas attention, elle continue sa balade et se rend dans les rues commerçantes. Un souvenir vient la percuter : sa folle épopée avec cette chère Casey, proche d'un entrepôt qui se situait en contrebas. Sans en comprendre l'utilité, elle a besoin de s'y rendre à nouveau...

Mauvaise idée.

Ses pas la mènent en haut des marches. Zora observe le coin, à la recherche d'éventuels clochards ou alcooliques notoires. Personne en vue. L'escalier est raide, il n'y a de la place pour circuler que pour une seule personne à la fois. Elle commence sa descente gentiment, histoire de ne pas glisser. Mais derrière elle, les bruits reprennent de plus belle, à une cadence plus soutenue... Qui se rapprochent à grande vitesse. Elle se retourne maladroitement. Un homme arrive à sa hauteur, en fuite. Il est plus que pressé, poursuivi par un autre taré du même genre. Le choc est inévitable. Zora n'a pas le temps de se projeter sur le côté. L'homme, dans sa course, la percute de plein fouet et l'envoie valser dans les airs, sans aucun moyen de se raccrocher à une quelconque rambarde. Le coup est puissant, l'alter-ego vole comme une feuille et part se crasher en contrebas, la tête la première.


Le noir. Le froid. Tu ouvres les yeux péniblement. Que s'est-il passé ? L'endroit est désert, tu ne comprends pas ce qu'il t'arrive. Ces foutues marches... Ces foutus hommes... Ta tête te fait un mal de chien. Tu te touches l'arrière du crâne, mais ne sens rien de bizarre. Pas de bosse, pas même une goutte de sang. Tu tentes de te relever, sans succès. Tes yeux s'habituent peu à peu à l'obscurité. Tu es seule. Plus pour longtemps. Au loin, des pas retentissent. Tu essaies d'appeler à l'aide, aucun son ne sort de ta gorge. Une ombre se dessine, de plus en plus nette. Les cheveux courts, l'allure élancée et fluette... Non. Tu refuses d'y croire. L'ombre passe à ta hauteur mais ne s'arrête pas. Tout à coup, de la lumière jaillit proche de toi, Tu tournes la tête et constates une porte ouverte vers... l'extérieur ! Tu essaies en vain de te mouvoir vers la lumière, tes jambes ne t'obéissent plus. L'ombre devint clarté, s'arrête devant la porte et se retourne, face à toi. Ton sang se fige. Tu la reconnais. Tu la hais ! Comment a t'elle réussi ce tour de force ? Tu n'en sais rien, et tu ne peux rien y faire. Elle te regarde, insensible, et passe la porte, qui se referme derrière elle tel un coffre-fort. Tu es prise au piège. Tu hurles ta rage de toutes tes forces. Hélène t'a battu.


L'automne, Ce froid implacable dont on attrape des virus. Par terre, le corps d'une fille aux cheveux bleus git, inconscient. Personne n'a vu la scène, et les deux hommes ont déguerpi. Les minutes passent, rien n'y fait. Quand enfin, elle ouvrit les yeux. Hélène est bien là, allongée sur le dos, ébahie par la lumière du Soleil. Elle ne comprend pas. La chute aurait dû la tuer non ? Rien du tout. Elle se relève sans la moindre difficulté. Ses vêtements sont un peu sales, elle les époussète. Sa tenue n'a rien à voir avec ce qu'elle a l'habitude de mettre. Au loin, un entrepôt trône, sans vie. Ça ne lui évoque rien. Elle hausse les épaules et se dirige vers l'escalier montant, souriant à pleines dents. La jeune femme a récupéré son corps ! Le silence est néanmoins de courte durée. Dans sa tête, une voix familière hurle à la mort :

« Hélène ! Sale pétasse ! Comment as-tu fait ça ? »

« Je n'ai rien fait Zora. Toi seule est responsable de ta chute. Je devrais te remercier mais... Tu peux toujours courir. Idiote ! »

Hélène jubile et rit aux éclats. Cette journée est particulièrement belle, il faut l'avouer. Zora ne rétorque pas. Pourquoi faire hein ? Prise d'une envie violente de voir du monde, elle monte les marches deux à deux et se rend dans le quartier résidentiel. Avalon ! Depuis le temps ! Sans prendre la peine de vérifier si elle est chez elle, la jeune femme court à s'en faire cracher les poumons vers son appartement. Il n'est pas si loin, mais son long sommeil se fait sentir sur ses forces physiques. Elle y parvient quand même, après quinze longues minutes éreintantes. Puisant dans ses dernières réserves, elle monte les étages, se dirige vers la porte de son appartement et tape sans s'arrêter. Pitié, ouvre la porte ! Ses plaintes silencieuses sont entendues. Derrière la porte, des pas accourent et la poignée se tourne. Tenant difficilement sur ses jambes, Hélène aperçoit le visage amical de Avalon.

« Ô mon... Dieu. Avalon... C'est moi... Hélène. Je suis... Je suis... revenue... J'arrive plus... À respirer... »

Ses mots s'entrecoupent de hoquets. Sa folle course à travers la ville a raison d'elle. Par manque d'oxygène, Hélène tombe de fatigue dans les bras de Avalon et sombre dans l’inconscience la plus totale.
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 10 Oct - 7:03

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
Aujourd'hui je ne travaillais pas,
j'en profitais donc pour peinturer la prochaine peinture, qui était la vue idyllique au toit de la cathédrale. J'avais pris une photo et que j'allais reproduire sur une grosse toile. C'est la première fois que je fais une grande toile comme celle-ci. Je commençais à tracer ce que je voulais sur le tableau prenant mon temps. Je m'appliquais à mon travail. Du mieux que je pouvais. Tandis que je dessinais tranquillement, quelqu'un frappait sans arrêt à ma porte. Qui était-ce ? Je posais mon crayon accourant vers ma porte, la déverrouillant rapidement et lorsque j'ouvris ma porte je ne pu m'empêcher de faire de gros yeux. Je n'arrivais pas à croire que c'était Hélène qui était devant moi... Je pouvais sentir que c'était elle et non Zora.

▬ Ô mon... Dieu. Avalon... C'est moi... Hélène. Je suis... Je suis... revenue... J'arrive plus... À respirer...

Suite à ses mots elle tombait dans mes bras. Je l'attrapais tout en la serrant contre moi. Je ne m'y attendais vraiment pas. J'usais toute mes forces pour la porter jusqu'à ma chambre fermant avec mon pied la porte de l'appartement. Je la posais sur mon lit. Elle était complètement épuisée la pauvre. Un verre d'eau froide lui ferait du bien à son réveil, que j'allais chercher aussitôt et je posais le verre sur la table de nuit. Je vins à la salle de bain pour prendre une serviette que je mouillais ainsi la tordre pour la mettre sur le front de Hélène. Je restais à ses côtés souriant doucement. Elle était de retour. Je prenais ma main dans la sienne attendant sagement son réveil.

J'ignorais depuis combien de temps qu'elle était dans l'inconscience, mais il ne tarda pas qu'elle ouvre les yeux. Mes yeux brillait, littéralement, j'étais heureuse de retrouver ma Hélène. Je l'aidais à se relever doucement tout en lui donnant un verre d'eau qu'elle bu d'une traite. Sans attendre davantage je me jetais dans ses bras pour la serrer contre moi. Je me foutais bien ce qu'elle pouvait pensée, j'avais besoin d'un câlin depuis la dernière fois.

▬ Oh Hélène ! Je suis si contente de te retrouver, tu m'as terriblement manquée ! Ne me quitte plus !

Je la gardais dans mes bras sans l'étouffer non plus. Il fallait que je m'accroche à ce genre de moment dans la vie. Les moments de bonheur, je les prendrais n'importe quand. Plus question de pleurer et d'être la martyr. J'allais être la Avalon que tout le monde attend, ou pas. Tout ce que je sais, ça va être épique. Plus de chute.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 10 Oct - 16:33



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusQu'est-ce qui se passe ? Hélène ouvre les yeux tout doucement. Où est-elle ? Allongée sur un lit. Son regard fixe le plafond, dans le gaz. Cette pièce... Elle la reconnaît. C'est la chambre de Avalon. Elle se souvient de cette première nuit agitée, perdue dans les rues de la ville... où son amie l'avait recueilli et aidé à s'installer. Sans elle, où serait-elle ? Sans abri dans une ruelle sombre ? Ou en proie à un psychopathe ! Même si tout le monde doit se repentir de ses pêchés, certains ne se gênent pas pour continuer leurs bêtises... Et mettre les gens à terre, comme Zora a vécu. Quoi ? Tais-toi ! La jeune femme se fait un rappel à l'ordre. Plus question de se morfondre sur son alter-ego envahissant ! Il sera toujours bon de trouver un compromis lorsqu'elle se sera excusée platement de ses agissements... Et quand l'humeur sera au beau fixe.

A côté d'elle, Avalon est à son chevet, tenant sa main fermement dans la sienne. La voir sur le pas de sa porte a dû lui faire un choc ! Son amie l'aide à se relever, les yeux pétillant de joie. Elle s'empare d'un verre d'eau posé sur sa table de chevet et lui tend. Hélène s'en empare et le boit d'une traite. L'eau fraîche passe avec délice dans sa gorge sèche. A peine eut-elle le temps de le poser que Avalon se jeta dans ses bras. Un câlin... Qu'est-ce que ça lui manquait ! Zora n'est pas tactile de nature, et même plutôt misanthrope. Elle doit enrager à l'intérieur ! Hélène profite de cet instant précieux pour serrer son étreinte sur sa meilleure amie, qui lui a tant manqué.

« Oh Hélène ! Je suis si contente de te retrouver, tu m'as terriblement manquée ! Ne me quitte plus ! »

« Tu m'as manqué aussi Avalon. Tu n'as pas idée du calvaire enduré, prise au piège dans mon propre corps. Zora en a bien profité, maintenant c'est fini ! Enfin je l'espère... »

Hélène se détache de son amie et prend son visage dans se mains, collant son front au sien. Des larmes coulent sur ses jours. La joie profonde de retrouver la "vie" l'envahit au point de s'effondrer à nouveau. Elle peine à retenir un hoquet, mais ne cesse pas de sourire pour autant. Avalon essuie ses larmes, telle une mère attentionnée. Ah ça ! Si elle a des enfants un jours, elle fera des miracles. Cependant, une question trotte dans la tête de la jeune Hélène, qu'elle se sent dans l'obligation de poser en premier.

« Pardonne ma question déplacée mais... Je suis restée en retrait pendant des mois et... Qu'est-ce que j'ai manqué ? Rien d'important j'espère ? Je m'en veux tellement si tu savais... »

Hélène baisse le regard sur ses genoux. La honte l'envahit peu à peu. Elle se souvient de la tentative atroce de Zora. Elle voulait la tuer ! Ça s'était joué à rien. Hélène avait réussi à la stopper in extremis. Plus jamais ça !
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Jeu 12 Oct - 6:12

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
▬ Tu m'as manqué aussi Avalon. Tu n'as pas idée du calvaire enduré, prise au piège dans mon propre corps. Zora en a bien profité, maintenant c'est fini ! Enfin je l'espère...

Je la comprenais, au moins je n'avais plus ce problème avec Ivy. Depuis l'histoire avec Berserk tout c'est bien terminé, au final. Hélène se détachait de mon étreinte et prit entre ses mains mon visage pour appuyer son front au miens. Je souriais légèrement. Des larmes coulaient le long de ses joues que j'essuyais gardant mon air attendrit à son égard. Tout va bien, elle va bien et nous allons bien.

▬ Pardonne ma question déplacée mais... Je suis restée en retrait pendant des mois et... Qu'est-ce que j'ai manqué ? Rien d'important j'espère ? Je m'en veux tellement si tu savais...

Je vis que le regard de Hélène baissait. Je fronçais légèrement les sourcils ne voyant pas en quoi c'était de sa faute, elle n'avait pas le contrôle et encore moins la connaissance de cette Zora. Je soupirais silencieusement avant de reculer légèrement ma tête pour relever son menton à l'aide de mon index pour qu'elle me regarde. J'ancrais mon regard neutre, mais assez sévère pour qu'elle comprenne que ce n'était aucunement de sa faute.

▬ Hélène... Tu ne savais pas pour Zora... Effectivement je le savais, mais ça elle m'a dit de ne rien de te dire menaçant ta vie... Je ne pouvais pas me permettre de te perdre.

Je glissais mes mains sur ses épaules sans la lâcher du regard. Je la regardais désormais de mon regard attendrit avec un sourire à mes lèvres.

▬ Tu n'a pas manqué grand chose je dois bien l'admettre... À part le fait que Zora voulait me tuer, j'ai fait deux rechutes. Avoir échoué envers toi et avoir échoué avec Itsuke... Itsuke est dans un coma... Je ne peux l'expliquer correctement, car je suis confuse... Je ne pouvais pas rester triste et sans volonté à vivre, que j'ai décidé de mettre de côté tout sentiment envers Itsuke. Mon amour pour lui me rend aveugle... Un ami m'a fait prendre conscience de ça et m'a quelque peu aider là-dessus, notamment faire de la méditation. J'ai débarrassé tout ce qui touche à mon passé, je travail donc sur de nouvelles oeuvres.

Je souriais toujours venant à lâcher les épaules de ma meilleure amie avant de m'asseoir sur mon lit à ses côtés. Je posais mes mains sur mes cuisses tournant mon regard en sa direction.

▬ J'ai eu un problème de personnalité pendant ma première chute... Berserk, comme dirait une certaine personne... Je pensais avoir perdu Ivy, mais elle n'est pas tuable sauf de mes mains. De grâce elle est vivant et à mûrit... Toujours aussi séduisante, aguicheuse et provocatrice. La fille parfaite dirait-on. Je ne la déteste plus, je comprend pourquoi elle est là et j'espère qu'elle restera aussi longtemps. Tout comme toi.

Je ne lâchais pas de sourire avant de glisser ma main dans la sienne. Il n'avait rien à ajouter d'autre et rien d'insurmontable me venait en tête. Je pouvais faire le reste seule, l'important c'était le retour de Hélène parmi les vivants et Zora parmi les limbes. Je ne souhaitais pas recroiser sa route.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Ven 13 Oct - 1:35



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusAvalon ne veut pas l'entendre de cette oreille. Avec sin index, elle relève le menton de son amie et la fixe du regard, l'obligeant à le maintenir. Hélène reconnait sa face autoritaire, le genre d'expression qui impose de se taire et d'écouter. Pour dire quoi ?

« Hélène... Tu ne savais pas pour Zora... Effectivement je le savais, mais ça elle m'a dit de ne rien de te dire menaçant ta vie... Je ne pouvais pas me permettre de te perdre. »

Sa révélation ne lui fait ni chaud ni froid. Zora aime manipuler autrui, Avalon ne dérogeait pas à la règle. Hélène s'en veut quand même. Elle aurait pu l'éviter depuis tellement d'années, en se prenant en main au lieu de rester cloitrée entre quatre murs, refusant d'affronter ses démons. Zora était née de ce chaos et maintenant elle revendique sa place dans ce corps fragile. Pour l'instant, sa chute lui a valu un retour forcé dans les limbes, mais pour combien de temps ? Elle n'a pas le temps d'y réfléchir. Avalon déposa ses mains sur ses épaules. Son regard se veut plus attendrissant tout à coup.

« Tu n'a pas manqué grand chose je dois bien l'admettre... À part le fait que Zora voulait me tuer, j'ai fait deux rechutes. Avoir échoué envers toi et avoir échoué avec Itsuke... Itsuke est dans un coma... Je ne peux l'expliquer correctement, car je suis confuse... Je ne pouvais pas rester triste et sans volonté à vivre, que j'ai décidé de mettre de côté tout sentiment envers Itsuke. Mon amour pour lui me rend aveugle... Un ami m'a fait prendre conscience de ça et m'a quelque peu aider là-dessus, notamment faire de la méditation. J'ai débarrassé tout ce qui touche à mon passé, je travail donc sur de nouvelles œuvres. »

Comment ? La bibliothécaire eut un sursaut d'effroi. La honte laissa place à la peine. Avalon venait de perdre son amour... Itsuke. Un coma brutal, si ça ce n'est pas rien ! La jeune femme voulut se coller des gifles à répétitions. Elle n'a pas pu être là pour la réconforter, mais Zora par contre, lorsqu'il s'agit de lui nuire... Elle avait tout fait de travers. Ne pas se manifester tout ce temps a eu des conséquences sur son entourage. Sa meilleure amie en tête. Cette dernière vint se placer à ses côtés, assise sur le lit, les mains sur les genoux, à l'observer comme si elle n'avait jamais rien vu de semblable dans sa vie. Hélène rougit, mal à l'aise.

« J'ai eu un problème de personnalité pendant ma première chute... Berserk, comme dirait une certaine personne... Je pensais avoir perdu Ivy, mais elle n'est pas tuable sauf de mes mains. De grâce elle est vivant et à mûrit... Toujours aussi séduisante, aguicheuse et provocatrice. La fille parfaite dirait-on. Je ne la déteste plus, je comprend pourquoi elle est là et j'espère qu'elle restera aussi longtemps. Tout comme toi. »

Hélène n'en peut plus. Trop de sentiments se mêlent dans son cœur. Des larmes remontent dans ses yeux tristes. Impossible de garder son calme habituel face à de pareilles annonces. En proie à un manque total de tout, elle se jette à nouveau dans les bras de sa meilleure amie et pleure à n'en plus finir, déposant sa tête contre son épaule gauche. Ses bras la serrent par la taille, et elle en tremble de rage.

« Je suis désolée ! Je n'ai pas été là pour toi, tu as souffert le martyr et je n'ai pas pu te consoler. J'aurai dû neutraliser Zora par tous les moyens, mais je me suis terrée dans mon coin, une fois de trop, par peur de l'affronter... Tu n'as pas idée à quel point je me déteste ! »

Hélène laisse ses sentiments parler à sa place. Sa haine envers elle-même hurle à en crever les tympans de Avalon. Ce retour des limbes n'est pas aussi rose qu'elle l'espérait, et dans sa tête, quelqu'un d'autre se manifeste et enfonce le clou encore plus fort. Zora se délecte de sa souffrance, pour pas changer :

« Ah... Nous y voilà. Bébé Hélène est de retour. Ça pour pleurer, tu es fortiche ma grande ! Quoi que je n'avais pas vu cette crise depuis bien longtemps ! Tu veux un mouchoir ? »

« ZORA ! BOUCLE-LA ! ESPÈCE DE SALE PÉTASSE ! »

Hélène se détache de son amie et plaque ses mains sur ses oreilles, afin de ne plus l'entendre ricaner. Sa façon de causer est inhabituelle, mais l'envoyer balader s'avère nécessaire. La tuer de ses mains... Tout comme Avalon vis-à-vis de Ivy si tentée qu'elle soit capable... La solution à tous ses problèmes. Il faut la tuer et l'absorber définitivement. Mais comment faire ? Avalon a les yeux écarquillés et l'observe, inquiète.

« Pardon... Elle est dans ma tête. Les rôles étaient inversés quand elle a pris ma place... Je l'entends se foutre de moi, je vais devoir vivre avec ça, ou mourir pour de bon... »

Ses derniers mots ne viennent pas d'elle. A moins que si ? Elle ne sait pas vraiment. Ses pleurs reprennent de plus belle. Elle place ses mains devant ses yeux humides et tente de se calmer, en vain...
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Ven 13 Oct - 20:49

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
Hélène m'observait tandis que je lui disais tout en cachant quelques trucs, qu'elle pas obligé de savoir, car je juge que ce n'est pas important. On pouvait voir des larmes brouiller son regard. Cela me faisait de la peine de la voir ainsi, dans cet état critique. Au moins j'étais là pour la consoler dans ses peines. Elle se jeta dans mes bras, je manquais de tomber, mais je restais sur place malgré tout. Elle posait sa tête sur mon épaule tout en me serrant par la taille. Elle pleurait presque tous les larmes de son corps. Peut-être que je n'aurais dû rien dire. Tôt ou tard, elle l'aurait su, alors maintenant était de mise. Elle tremblait, pas de peur, mais plutôt de rage... Elle était si en colère... Que faire ?

▬  Je suis désolée ! Je n'ai pas été là pour toi, tu as souffert le martyr et je n'ai pas pu te consoler. J'aurai dû neutraliser Zora par tous les moyens, mais je me suis terrée dans mon coin, une fois de trop, par peur de l'affronter... Tu n'as pas idée à quel point je me déteste !

Je fermais les yeux la laissant exprimer toutes sa colère refoulé depuis que Zora avait prit le contrôle. Honnêtement quand Zora s'en allait pour me tuer, j'étais prête à mourir. Prête à quitter ce monde aussi cruel soit-il. Oui, j'étais prête. Hélène avait reprit le dessus sur Zora pour l'arrêter dans sa manœuvre. J'étais heureuse, mais je me sentais aussi coupable, car j'aurais du l'avertir d'une quelconque façon.

▬  ZORA ! BOUCLE-LA ! ESPÈCE DE SALE PÉTASSE !

Je cru devenir sourde à ce moment là. Elle m'avait crié dans les oreilles juste à l'instant. Elle s'adressait à Zora et à vive-voix. Elle se reculait de son étreinte pour se boucher les oreilles. Je la regardais inquiète, je ne savais pas quoi faire précisément.

▬  Pardon... Elle est dans ma tête. Les rôles étaient inversés quand elle a pris ma place... Je l'entends se foutre de moi, je vais devoir vivre avec ça, ou mourir pour de bon...

Sa dernière me fit tiquer. Je voyais noir. Hélène pleurait couvrant son visage de ses mains. Elle n'aurait pas dû dire ça. Vraiment pas. Rapidement je glissais mes mains sur ses épaules pour la pousser vers l'arrière. Je la plaquais sur mon lit et j'étais au-dessus d'elle. Je ne voulais pas lui faire du mal, ni la frapper, c'était donc la seule solution qui me restait.

▬ Hélène regarde-moi ! Ne me dit plus ça, d'accord ? Mourir n'est pas la solution, mourir est un échappatoire pour ceux qui on tout perdu, mais tu n'as rien perdu ! Je suis là et je vais t'aidée coûte que coûte ! Tu peux la vaincre et je sais que tu en es très capable, la preuve tu es revenue ! Ne doute jamais de toi-même, plus jamais, tu comprends ?

Je la regardais tandis que des larmes coulaient le long de mes joues. C'était des larmes de rages mélanger à de la peine.

▬ Moi aussi j'y ai pensé... À mourir, plusieurs fois même, mais ce n'est pas la solution. J'ai même songé à laisser Ivy prendre ma place pendant un long moment... Elle a tout ce que je n'ai pas... Un ami m'a dit que ce n'était pas la chose à faire. Je l'ai écouté et on a fait de la méditation, ça aide beaucoup. Je ne suis pas une experte en méditation, donc je vais t'aider à l'éliminer pour de bon, mais il faudra que soit forte. Très forte et je sais que tu en ai capable. J'ai foi en toi Hélène. Te sens-tu prête à le faire ? Effacer Zora définitivement de ta vie ?
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Dim 15 Oct - 1:11



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusHélène ne voit pas le regard de braise de son amie, prise au vif par ses paroles malsaines et odieuses. Son seul réflexe fut de basculer la bibliothécaire sur le dos, à même le lit, pressant ses mains avec fermeté sur ses épaules, à califourchon. Avalon peut à tout instant lui retourner une gifle, mais elle s'en abstient. Pourquoi tant de bonté de sa part encore ? Hélène ne mérite pas de revenir parmi les vivants. Sa pathétique prouesse face à Zora ne la quitte pas depuis son réveil dans ces draps. Joie de courte durée, courant dans les rues de Damned Town... La jeune femme blonde montre un visage sévère et la gronde.

« Hélène regarde-moi ! Ne me dit plus ça, d'accord ? Mourir n'est pas la solution, mourir est un échappatoire pour ceux qui on tout perdu, mais tu n'as rien perdu ! Je suis là et je vais t'aidée coûte que coûte ! Tu peux la vaincre et je sais que tu en es très capable, la preuve tu es revenue ! Ne doute jamais de toi-même, plus jamais, tu comprends ? »

« Tu peux toujours rêver sale garce ! Même après ma chute, je peux toujours me défendre. Et tu n'as pas fini de m'entendre pleurnicheuse ! »

Pas tout perdu hein...? Justement, si. Hélène vit encore dans le passé. Le souvenir douloureux de son abandon et de la mort de Gaël trône toujours dans son esprit. S'il avait été là à ses côtés, rien de tout ce qu'elle a connu et vécu ne serait arrivé. C'est à se demander lequel cas de figure est le mieux. Voir sa meilleure amie pleurer à son tour bouleverse Hélène et ravit Zora.

« Moi aussi j'y ai pensé... À mourir, plusieurs fois même, mais ce n'est pas la solution. J'ai même songé à laisser Ivy prendre ma place pendant un long moment... Elle a tout ce que je n'ai pas... Un ami m'a dit que ce n'était pas la chose à faire. Je l'ai écouté et on a fait de la méditation, ça aide beaucoup. Je ne suis pas une experte en méditation, donc je vais t'aider à l'éliminer pour de bon, mais il faudra que soit forte. Très forte et je sais que tu en ai capable. J'ai foi en toi Hélène. Te sens-tu prête à le faire ? Effacer Zora définitivement de ta vie ? »

« Ô arrêtez les filles, vous allez me faire vomir... Sale petite idiote ! Tu ne peux pas vivre sans moi et tu le sais ! Où serais-tu sans mes interventions nocturnes hein ? Dans un caniveau ! Prosterne-toi et admet le fait que... »

« Oui... Oui Avalon, j'ai besoin d'aide. Je veux qu'elle parte. Je veux que ce parasite quitte mon être pour de bon ! Je veux avoir une vie normale et espérer racheter mes propres fautes. »

Hélène se ressaisit, repoussant l'emprise de son amie. Elle s'essuie les yeux, manquant de se mettre une gifle pour se donner du courage. Zora ne ricane plus. Un silence étrangement sordide perdure dans sa tête durant quelques secondes. Le corps de la bibliothécaire semble se convulser par à-coups. Une peur terrible s'empare de tout son être, comme si l'alter-ego tente quelque chose pour la remettre au pas...

« Tu vas regretter tes paroles. Tu vas regretter tes actes. Écoute-moi bien attentivement Hélène... Je trouverai bien le moyen de sortir de ma paralysie. Et à la seconde où ça arrivera, je me trancherai la gorge... Et tu mourras avec moi. Voilà mes derniers mots. Ton temps est compté... »

Zora se tait et disparait promptement. Le visage de la jeune femme se crispe. Elle place ses mains sur sa propre gorge, peinant à respirer. Avalon la dévisage, inquiète. Elle a compris que Zora lui parle. Hélène n'a d'autre choix que de lui retranscrire la menace de mort qui pèse sur elle :

« "Tu vas regretter tes paroles. Tu vas regretter tes actes. Écoute-moi bien attentivement Hélène... Je trouverai bien le moyen de sortir de ma paralysie. Et à la seconde où ça arrivera, je me trancherai la gorge... Et tu mourras avec moi. Voilà mes derniers mots. Ton temps est compté..." C'est ce qu'elle a dit. Elle s'est éclipsée. Mais pour combien de temps ? »

Un profond dégout s'empare de Hélène. Elle place une main sur sa bouche et court dans la salle de bain pour vomir. Effectivement, sa vie est en danger. Elle doit faire vite. Mais vers qui se tourner ?
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Dim 15 Oct - 3:50

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
▬ Oui... Oui Avalon, j'ai besoin d'aide. Je veux qu'elle parte. Je veux que ce parasite quitte mon être pour de bon ! Je veux avoir une vie normale et espérer racheter mes propres fautes.

Hélène me poussait légèrement pour qu'elle prend place sur le lit en position assit. Je me mettais de côté pour lui laisser de la place. Elle essuie ses yeux, j'en fis tout autant pour mes propres larmes. Quelque chose n'allait pourtant pas. Mais quoi ? Je regardais Hélène, son visage se crispait. Qu'est-ce qu'il se passait ? Ses mains se glissait au niveau de sa gorge. Elle peinait à respirer. Je la regardais inquiète, que pouvais-je faire ? Je voulais l'aider, oui, mais je ne savais pas comment.

▬ "Tu vas regretter tes paroles. Tu vas regretter tes actes. Écoute-moi bien attentivement Hélène... Je trouverai bien le moyen de sortir de ma paralysie. Et à la seconde où ça arrivera, je me trancherai la gorge... Et tu mourras avec moi. Voilà mes derniers mots. Ton temps est compté..." C'est ce qu'elle a dit. Elle s'est éclipsée. Mais pour combien de temps ?

Je fis des gros yeux tandis que je tremblais légèrement. Je ne voulais pas perdre Hélène à cause de Zora. Jamais. Rapidement Hélène posait une main rapide sur sa bouche et accourait vers la salle de bain pour aller vomir. Je levais mon visage vers le plafond tandis que mes larmes ruisselaient sur mes joues. Ma frange couvrait mes yeux.

«Laisse-moi faire... Je crois que j'ai une solution au problème... Je souhaite vivement que ça fonctionne.»
«Ivy...? Dis-moi que tu peux sauvée Hélène, je t'en supplie !»
«Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour l'aider... Allez, cesse de pleurer, tout ira bien.»


Je fermais les yeux sentant un léger tremblement. Cela arrive lorsque Ivy ou moi prenions place l'une à l'autre de mon corps. Ivy prenait place essuyant les larmes que j'avais versée. Elle posait son regard vers le couloir où que Hélène était partie. Elle pouvait faire quelque chose, j'avais confiance en elle. Je reposais mes derniers espoirs envers elle. Mon yang.

_________________☼_________________

Mon ying, pensait Ivy souriant légèrement. Hélène est entre de bonnes mains. Elle se levait du lit pour rejoindre la jeune femme aux cheveux bleus qui était au côté du bol. Elle ne vomissait plus. Elle semblait pâle. Ivy restait au cadre de la porte tandis qu'elle décidait de prendre un gant de toilette propre pour le mouiller et s'approcher de Hélène et essuyer son visage surtout sa bouche. Elle prendrait soin de ce petit oiseau, comme elle a prit soin de Avalon. Une fois chose faite elle serrait Hélène dans ses bras lui frottant délicatement son dos.

▬ Tout va bien aller, je te le promet.

Elle se reculait déposant ses mains sur ses épaules pour ancrer son regard à ceux de Hélène. Ils étaient sincères. Hélène pouvait faire confiance à Ivy, pour n'importe quoi.

▬ Je me doute que nous soyons jamais rencontrés en personne. Je suis Ivy White. Le yang de Avalon. Elle m'a demandé de t'aider à vaincre Zora. Je ferais tout ce que je peux pour t'aider, coûte que coûte ! Vient, discutons au salon, on sera plus confortable.

Ivy se levait en aidant Hélène à faire de même. Elles se dirigèrent vers le salon et laissait Hélène s'asseoir. Ivy se dirigeait vers la cuisine pour faire chauffer de l'eau, du thé ne serait pas de refus en ce temps frisquet. Pendant que l'eau réchauffe, Ivy rejoignait Hélène venant s'asseoir non-loin d'elle.

▬ À ce que j'ai pu comprendre, Zora tente de reprendre des forces pour t'éliminer par la suite... Mais on ignore quand. C'est un sérieux problème. Hm... As-tu déjà embrassé quelqu'un ?

Ivy posait la question tout à fait naturellement. Hélène fut quelque peu choquée de sa question. Elle savait que c'était gênant, mais c'était pour quelque chose d'utile.

▬ Bon, je sais que ce n'est pas de mes affaires, mais... Vois plutôt ça comme un repère... Disons... Un souvenir sur lequel que tu t'accroches pour rester en contrôle de toi-même. Ce n'est pas obligatoire que ça soit un baiser, mais quelqu'un ou quelque chose d'important à tes yeux. Chose que Zora n'a pas. Elle s'accroche à ta faiblesse, tes faiblesses plutôt. Et va falloir changer ça ! Pleurer, la rend plus forte, la nourrit. Il faut que tu t'endurcisse et je sais que tu en ai capable. Si Avalon a réussit alors toi aussi tu le peux. Je peux t'aider.

Elle ne cessait pas de regarder Hélène souriant toujours. L'eau terminait de bouillir, c'était l'heure à la préparation du thé. Elle s'excusait un moment auprès de la demoiselle pour se diriger vers la cuisine pour préparer la dose de thé. Fleurs de cerisier, sera le thé parfait. Elle l'infusait attendit quelque peu avant de servir le tout dans un plateau avec de quoi grignoter. Elle se dirigeait vers le salon posant le plateau sur la table basse. Elle servait le thé dans deux tasses style japonais. Une fois servie elle tendit un verre à Hélène et en prenait un pour elle-même. Elle souffla quelques coups avant de prendre une gorgée. C'était délicieux ! Bon revenons au moment présent. Ivy observait Hélène avant qu'elle pose sa tasse sur la table basse tournant légèrement son corps vers elle.

▬ Pour mieux canaliser Zora, je veux plus de détail sur elle. Le pourquoi du comment... Ça demande beaucoup, mais ça te libérera un poids sur tes épaules par la suite...  
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Lun 16 Oct - 4:31



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusHélène vomit tout ce qu'elle avait dans l'estomac. Sa respiration saccadée n'aidait en rien. À bout de force et totalement démunie, elle soupire et se laisse choir au sol, la tête basse. Non loin d'elle Avalon la rejoint, s'empare d'un gant qu'elle mouille et lui passe sur le visage et sa bouche. Cette fille est vraiment aux petits soins de son amie, qui ne le mérite amplement pas... « Tout va bien aller, je te le promet. » Ses paroles et son geste apaisant calment les sursauts de la bibliothécaire, en proie au doute. Elle dépose ses mains sur ses épaules et la fixe du regard. Tient ? Une étincelle dans ses yeux... A t'elle toujours été là ?

« Je me doute que nous soyons jamais rencontrés en personne. Je suis Ivy White. Le yang de Avalon. Elle m'a demandé de t'aider à vaincre Zora. Je ferais tout ce que je peux pour t'aider, coûte que coûte ! Vient, discutons au salon, on sera plus confortable. »

Ivy. Oui, c'est vrai. Elle avait profondément oublié sa double personnalité. Moins irritante et agressive que la sienne, c'est déjà ça. Ivy l'aide à se relever et l'emmène au salon, l'invitant à s'asseoir sur le canapé. L'alter-ego de Avalon se rue en cuisine et prépare de l'eau pour un thé. Elle a raison... Ce thé lui fera du bien. Le temps que la bouilloire ne fasse son office, elle revient aux côtés de Hélène, qui ne comprend pas pourquoi elle est apparue soudainement.

« À ce que j'ai pu comprendre, Zora tente de reprendre des forces pour t'éliminer par la suite... Mais on ignore quand. C'est un sérieux problème. Hm... As-tu déjà embrassé quelqu'un ? »

« Je... Hum... Non, je n'ai jamais embrassé quelqu'un. Quelle importance... Bref. Zora doit disparaitre... Pourquoi toi et pas Avalon ? Je ne comprends pas... »

Les mots de Hélène se bousculent et n'arrivent pas à se suivre correctement. Sa phrase ne veut rien dire à première vue. Mais Ivy ne s'en soucia guère. La jeune femme rougit comme un coquelicot et pose ses mains sur ses joues, quelque peu gênée par la question osée de la fille qui remplace son amie. Où veut-elle en venir ?

« Bon, je sais que ce n'est pas de mes affaires, mais... Vois plutôt ça comme un repère... Disons... Un souvenir sur lequel que tu t'accroches pour rester en contrôle de toi-même. Ce n'est pas obligatoire que ça soit un baiser, mais quelqu'un ou quelque chose d'important à tes yeux. Chose que Zora n'a pas. Elle s'accroche à ta faiblesse, tes faiblesses plutôt. Et va falloir changer ça ! Pleurer, la rend plus forte, la nourrit. Il faut que tu t'endurcisse et je sais que tu en ai capable. Si Avalon a réussit alors toi aussi tu le peux. Je peux t'aider. »

Ça reste à voir. Ivy entend l'eau frémir et se lève pour préparer la dite tasse de thé. Hélène en profite pour réfléchir à un souvenir joyeux. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin ! Qu'a t'elle eu de heureux depuis sa naissance ? Pas de parents, plus de petit ami, pas d'amis à Londres... Seule Avalon et Flora peuvent faire office d'un faux-semblant de joyeuseté mais ça ne suffit pas. Elle pourrait se raccrocher à son amour indéfectible pour Gaël mais... Elle voit ça comme une faiblesse de trop, pour ne pas dire sa principale. Secouant la tête pour le chasser de ses pensées, elle repère Ivy revenir avec un plateau garni. Du thé et des gâteaux ! Hélène n'a pas faim, mais elle doit avaler quelque chose de chaud, sous peine de défaillir. L'alter-ego fait le service et tend une tasse à son invitée, qui prend le temps de souffler dessus. Idée stupide !

« Pour mieux canaliser Zora, je veux plus de détail sur elle. Le pourquoi du comment... Ça demande beaucoup, mais ça te libérera un poids sur tes épaules par la suite... »

Parler de sa pire ennemie... Une autre idée stupide ! Mais pourtant, c'est ce qu'il faut faire. Hélène avait pris soin de l'observer des limbes et se comprendre son fonctionnement, de la cerner et de trouver la faille. Son silence sur plusieurs mois lui avait permis de faire un point sur elle, sans qu'elle ne s'en rende compte, constatant que leurs pensées se détachaient de leur esprit commun. La bibliothécaire boit une gorgée de son eau chaude, soupirant un peu. Les yeux dans la tasse, elle prend soin de rassembler son dossier complet sur Zora. Il ne faut rien oublier.

« Zora est née d'un conflit... entre moi et la société. Je n'ai jamais su me défendre, je me laissais marcher sur les pieds. Elle prenait ma place la nuit, lorsque je décrochais pour dormir. Je ne me suis jamais rappelée de rien... Jusqu'à mon arrivée à Damned Town... »

Hélène fait une pause et boit une autre gorgée de son thé, en fermant les yeux. Ivy ne dit rien, si ce n'est remuer la tête par instants. Il y a fort à dire sur cette folle, elle ne veut pas s'attarder sur tous les détails non plus. Une tierce idée stupide lui traverse l'esprit... Si elle s'en sort, pourquoi ne pas écrire un roman basé sur sa vie ? À mettre de côté.

« Elle s'est emparée de mon corps, durant une nuit. Elle se servait de moi tel un pantin articulé. Je me souviens avoir marché jusqu'au belvédère, et d'avoir plongé avec elle, dans l’espoir de la neutraliser... J'ai failli. Pendant des mois, je me suis retrouvée prise au piège des limbes. Je n'ai eu que peu d'actions sur elle, comme un besoin de vengeance ou de protection, surtout envers Avalon le jour où... »

Elle lâche un profond soupir et laisse échapper une larme sur sa joue gauche. Si elle avait la possibilité un jour d'effacer ce souvenir de sa mémoire, elle le ferait sans hésiter. Reprenant le fil de son affaire, elle vide le thé restant d'une traite et repose la tasse sur le plateau.

« Zora est une manipulatrice compulsive. Elle veut avoir le contrôle sur tout. Si quelque chose lui échappe, elle emploiera tous les moyens pour l'obtenir. Elle est misanthrope également... Détester les gens est son point fort. Je suis néanmoins parvenue à la faire douter... Ça n'a pas duré. Elle n'a pas de petit ami pour la détourner de ses objectifs. Ah j'oubliais ! À Londres, elle torturait mes bourreaux d'un point de vue psychologique... Je ne me souviens plus de ses explications évasives à ce sujet. »

Est-ce suffisant ? Ou en faut-il plus ? La réponse ne tarda pas à tomber.
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 17 Oct - 2:14

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
Ivy se repositionnait correctement faisant toujours face à Hélène. Elle tenait toujours la tasse de thé dans ses mains délicates. Elle esquissait un bref sourire humant l'odeur du thé fleur de cerisier. Elle prit une gorgée et appréciait sa gorgée. Elle eut une vive pensée envers son amant qu'elle devait revoir bientôt.

▬ Zora est née d'un conflit... entre moi et la société. Je n'ai jamais su me défendre, je me laissais marcher sur les pieds. Elle prenait ma place la nuit, lorsque je décrochais pour dormir. Je ne me suis jamais rappelée de rien... Jusqu'à mon arrivée à Damned Town...

Une double personnalité qui arrivait à faire oublier ses sorties nocturnes. En gros elle n'avait pas conscience qu'elle existait jusqu'à ce qu'elle arrive à Damned Town. Ivy aurait pu réagir ainsi avec Avalon, mais Avalon avait besoin de quelqu'un de près pas qui agit derrière son dos sans savoir le pourquoi et le comment. Tout compte fait Ivy n'était pas la méchante de toutes les histoires, mais bien Zora. Ivy mettait de côté cette idée pour ce concentrée sur Hélène.

▬ Elle s'est emparée de mon corps, durant une nuit. Elle se servait de moi tel un pantin articulé. Je me souviens avoir marché jusqu'au belvédère, et d'avoir plongé avec elle, dans l’espoir de la neutraliser... J'ai failli. Pendant des mois, je me suis retrouvée prise au piège des limbes. Je n'ai eu que peu d'actions sur elle, comme un besoin de vengeance ou de protection, surtout envers Avalon le jour où...

Ivy n'était pas là, elle était absente, c'était la véritable Avalon qui avait agit. Berserk. Un prénom aussi charmant soit-il, pensait Ivy. Hélène avait réussit à contrôlé Zora d'une mort certaine envers Avalon... Hélène voulait sauver son amie à tout prix et prit le dessus pour la secourir. Un geste courageux.

▬ Zora est une manipulatrice compulsive. Elle veut avoir le contrôle sur tout. Si quelque chose lui échappe, elle emploiera tous les moyens pour l'obtenir. Elle est misanthrope également... Détester les gens est son point fort. Je suis néanmoins parvenue à la faire douter... Ça n'a pas duré. Elle n'a pas de petit ami pour la détourner de ses objectifs. Ah j'oubliais ! À Londres, elle torturait mes bourreaux d'un point de vue psychologique... Je ne me souviens plus de ses explications évasives à ce sujet.

▬ Tout le contraire de moi, ma foi... C'est un cas assez sérieux je dois l'admettre. Elle brisait leurs esprits pour en tirer toutes satisfactions. C'est comme jouer avec de la nourriture. Si mes souvenirs sont bons, Avalon voulait utiliser cette technique pour te ramener. Avalon adore ces proches, plus que tout, mais il ne faut pas la chercher... Oh que non, elle a mit un homme à terre il n'y a pas si longtemps...

Ivy plissait légèrement des sourcils buvant par la suite une autre gorgée avant de poser sa tasse de côté. Elle considérait tous les points sur Zora. Elle serait née lorsque Hélène fut rejeter par tout le monde durant son enfance. Pas de parent, pas de famille, rien. Sans parler qu'une double personnalité qui se promène pendant qu'elle dormait. Ni vue, ni connue.

▬ Renforce tes émotions. Si tu lui coupes ça, il te suffira de l'éliminer pour de bon. Ce n'est pas une tâche simple. Je ne te demande pas de devenir un coeur de glace, bien au contraire. Reste qui tu es, mais ignore-là. Ne lui donne plus d'importance. Il faudra également te trouver une occupation, un sport qui te permettrait de mettre ta rage là-bas... Un point repère pour te défouler.

Elle fit une pause pour reprendre sa tasse pour prendre une gorgée puis se resservir. Elle resservait Hélène au cas où si elle aurait à nouveau soif. Ivy prenait un biscuit sablé qu'elle mangeait en souriant. C'était fait maison par Avalon, quand elle eut le temps à faire à manger... Une fois le biscuit manger elle revenait sur Hélène et sur sa situation.

▬ Je te donne un exemple. Le coma de Itsuke rendait Avalon toujours triste, coupable, tout. Son passé ne cessait pas de revenir, pas de beaux souvenirs. Elle a brûlé ses tableaux qui représentait cette peine et présentement elle en fait des nouveaux qui n'a aucun rapport à sa vie... Sauf ce qu'elle a vu. Elle médite pour se calmer, calmer cette bête qui gît en elle. Et savoir que sa meilleure amie est de retour est une motivation de plus, car elle t'apprécie beaucoup, vraiment beaucoup. Ça demande de travailler sur toi-même, mais ça vaut la peine si tu ne veux pas que Zora gagne.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 17 Oct - 4:43



Plus dure sera la chute !

Ivy White & Hélène MagnusHélène sent son propre cœur battre la chamade. Parler de Zora lui fait un bien insoupçonné. Même si c'est Ivy qui l'écoute, elle sait que Avalon lui donne toute sa confiance, malgré les désaccords passés.

« Tout le contraire de moi, ma foi... C'est un cas assez sérieux je dois l'admettre. Elle brisait leurs esprits pour en tirer toutes satisfactions. C'est comme jouer avec de la nourriture. Si mes souvenirs sont bons, Avalon voulait utiliser cette technique pour te ramener. Avalon adore ces proches, plus que tout, mais il ne faut pas la chercher... Oh que non, elle a mit un homme à terre il n'y a pas si longtemps... »

La bibliothécaire arque un sourcil interrogateur. Sa meilleure amie ? Attaquer quelqu'un ? Un homme qui plus est ? Qu'a t'il donc fait pour la pousser dans ses retranchements ? Dans un coin de sa tête, elle ne peut admettre que Avalon eut été seule ce jour-là. Une simple femme ne peut pas se défendre aussi bien, elle le sait d'expérience entendue de connaissances londoniennes.

« Renforce tes émotions. Si tu lui coupes ça, il te suffira de l'éliminer pour de bon. Ce n'est pas une tâche simple. Je ne te demande pas de devenir un coeur de glace, bien au contraire. Reste qui tu es, mais ignore-là. Ne lui donne plus d'importance. Il faudra également te trouver une occupation, un sport qui te permettrait de mettre ta rage là-bas... Un point repère pour te défouler. »

Elle est comique ! Hélène n'est pas une sportive. Hormis marcher pendant des heures, elle ne voit pas quel sport peut être attrayant au point de se sentir bien. Elle a besoin d'y réfléchir. A la rigueur, il y a le vélo ! Zora sait en faire, peut-être arrivera t'elle à son tour ? Ce n'est pas si compliqué pourtant ! Oui, le vélo est une idée de génie. Avaler des kilomètres en toute liberté, et ce même avec la fraîcheur grandissante de l'automne... Elle se garde cette option dans la tête tandis que Ivy lui refait le service en thé, s'emparant d'un des gâteaux présent sur le plateau. La jeune femme n'a toujours pas faim, seul son breuvage a de l'effet sur son estomac fragilisé.

« Je te donne un exemple. Le coma de Itsuke rendait Avalon toujours triste, coupable, tout. Son passé ne cessait pas de revenir, pas de beaux souvenirs. Elle a brûlé ses tableaux qui représentait cette peine et elle en fait des nouveaux qui n'a aucun rapport à sa vie... Sauf ce qu'elle a vu. Elle médite pour se calmer, calmer cette bête qui gît en elle. Et savoir que sa meilleure amie est de retour est une motivation de plus, car elle t'apprécie beaucoup, vraiment beaucoup. Ça demande de travailler sur toi-même, mais ça vaut la peine si tu ne veux pas que Zora gagne. »

« Je ne savais pas que ses toiles lui inspiraient tant de mal... J'espère qu'elle ira mieux avec le temps. Pauvre Itsuke, c'est affreux... Merci pour tes conseils Ivy, je vais tâcher de m'y tenir et de repousser cette calamité de toutes mes forces. Avalon... »

Hélène boit sa seconde tasse de thé d'une traite. La chaleur lui procure une certaine sérénité corporelle, mais pour combien de temps ? Elle tente de croquer dans un gâteau, en vain. Son estomac lui annonce clairement la couleur : rien de solide. Elle repense soudain à la toile de son amie qui trône toujours dans son salon... Cette esquisse merveilleuse sur le thème de l'archéologie... Elle a dû se batailler avec son alter-ego pour le laisser en place, cette dernière le trouvant laid à gerber, de ses propres mots. Avalon a un talent certain pour la peinture, hors de question que cette toile flambe avec les autres ! Son regard se tourne vers Ivy, plus souriante qu'à son accoutumée. L'envie d'en savoir plus sur Ivy la taraude.

« Mais toi Ivy ? Je ne sais pas grand chose de ce que tu représentes pour Avalon. Je sais que ce ne sont pas mes affaires mais... Je me dis que si tu acceptais de m'expliquer ton mode de vie, ça m'aiderait peut-être dans mon combat à venir contre Zora ? »

Son raisonnement soudain n'est pas si idiot. Les yeux remplis d'espoir, elle se place en tailleur et scrute Ivy de son regard implorant, sa crainte de vaincre son démon peinant à s'envoler... Avalon, où es-tu ?
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 17 Oct - 5:25

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
▬  Je ne savais pas que ses toiles lui inspiraient tant de mal... J'espère qu'elle ira mieux avec le temps. Pauvre Itsuke, c'est affreux... Merci pour tes conseils Ivy, je vais tâcher de m'y tenir et de repousser cette calamité de toutes mes forces. Avalon...

Bien évidement personne ne le savait à part Ivy. Ses toiles étaient la vie de Avalon. Ivy pouvait le voir, le sentir, tout. C'était son yang, donc il était normal pour elle de savoir ce que ressentait Avalon. Hélène buvait sa deuxième tasse de thé, ce qui fit sourire Ivy, un petit sourire signifiant que c'était bien. Malgré qu'elle ne pouvait rien avaler, c'était toujours mieux que de rien boire. Le regard de Hélène se tournait vers la blondinette. Qu'est-ce qu'elle avait en tête ?

▬ Mais toi Ivy ? Je ne sais pas grand chose de ce que tu représentes pour Avalon. Je sais que ce ne sont pas mes affaires mais... Je me dis que si tu acceptais de m'expliquer ton mode de vie, ça m'aiderait peut-être dans mon combat à venir contre Zora ?

Ivy constatait le regard remplit d'espoir de Hélène. Elle voulait savoir un peu plus sur Ivy. Cette dernière penchait légèrement la tête sur le côté se mettant également en tailleur posant ses mains sur ses jambes. Elle redressait sa tête regardant toujours Hélène en souriant légèrement.

▬ Hm comment dire... On m'a toujours considéré comme une menace envers Avalon, une nuisance qui doit être éliminé, d'où les paroles de Itsuke... Son petit côté protecteur me faisait toujours sourire. Je suis là pour aider Avalon, son alliée, son yang et sa soeur. J'existe pour contenir la bête qui vit au fond de Avalon, celle qui porte le chapeau pour ses actions... Personnes n'imagine Avalon faire du mal, n'est-ce pas ? Pourtant c'est bien elle qui a tué son père, j'ai juste prit le blâme puisqu'elle avait oublié. En "mourant" je peux le dire ainsi, Avalon était au plus bas. Maintenant que je suis de retour, je m'espère plus sage, plus mature qu'auparavant. Comme une grande soeur envers Avalon. Le ying et le yang. Zora n'est pas comme moi et je ne pense pas qu'elle pourrait l'être.

Il est vrai que l'on prenait Ivy comme une menace si on ne savait rien d'elle. Une nuisance, mais c'était faux. Elle existait pour aider Avalon dans tout ça et porter le blâme si cette dernière perdait le contrôle. Bien évidement Ivy savait combattre, tuer et torturer des gens. Elle était ce genre de personne également, mais moins cruelle que la bête qui vit à l'intérieur de Avalon. Berserk. Il fallait renommé ce petit démon trônant la vie de Avalon. Au moins elle avait mit sa faiblesse de côté.

▬ Ava et moi avions fusionnés pendant mon absence, à court terme cela dit, mais ça eu un impacte. Je ne saurai dire si c'est positif ou négatif... C'était la solution avec Avalon pour ne pas qu'elle perde totalement la tête. Par contre, toi, tu dois éliminée Zora. Lui démontrant que tu n'as plus besoin d'elle, que tu peux te débrouiller seule avec l'aide des gens en qui tu as confiance. C'est la faiblesse de Zora... Elle déteste les gens... Et j'imagine que toi non.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mar 17 Oct - 17:18



Plus dure sera la chute !

Ivy White & Hélène MagnusIvy semble d'accord pour lui accorder un peu plus de son temps. Parler d'elle... Qui oserait lui demander ? Une alter-ego ne représente rien pour personne. Hélène l'aura compris à ses dépends. La jeune femme croise ses bras et se concentre. Que peut-elle lui apprendre ?

« Hm comment dire... On m'a toujours considéré comme une menace envers Avalon, une nuisance qui doit être éliminé, d'où les paroles de Itsuke... Son petit côté protecteur me faisait toujours sourire. Je suis là pour aider Avalon, son alliée, son yang et sa soeur. J'existe pour contenir la bête qui vit au fond de Avalon, celle qui porte le chapeau pour ses actions... Personnes n'imagine Avalon faire du mal, n'est-ce pas ? Pourtant c'est bien elle qui a tué son père, j'ai juste prit le blâme puisqu'elle avait oublié. En "mourant" je peux le dire ainsi, Avalon était au plus bas. Maintenant que je suis de retour, je m'espère plus sage, plus mature qu'auparavant. Comme une grande soeur envers Avalon. Le ying et le yang. Zora n'est pas comme moi et je ne pense pas qu'elle pourrait l'être. »

Avalon et Ivy se complètent donc, tels le yin et le yang. Une harmonie parfaite entre elle deux... Ce que Zora ne pourra jamais accepter. Son besoin d'avoir le contrôle sur tout l'emporte sur sa raison. Elle n'y entendra rien de constructif, juste un truc néfaste. Gaël était son yang, la personne qui la prenait en charge en cas de besoin, le jeune garçon auquel elle aurait pu donner sa vie... Foutu accident de voiture ! Hélène approuve et prend note des paroles avisées de Ivy, se grattant doucement la tête.

« Ava et moi avions fusionnés pendant mon absence, à court terme cela dit, mais ça eu un impacte. Je ne saurai dire si c'est positif ou négatif... C'était la solution avec Avalon pour ne pas qu'elle perde totalement la tête. Par contre, toi, tu dois éliminée Zora. Lui démontrant que tu n'as plus besoin d'elle, que tu peux te débrouiller seule avec l'aide des gens en qui tu as confiance. C'est la faiblesse de Zora... Elle déteste les gens... Et j'imagine que toi non. »

La misanthropie de cette garce serait donc sa force et sa faiblesse à la fois ? Sans compter sa volonté de tout avoir pour elle... Se pourrait-il qu'elle puisse parvenir à lui retirer le tout ? Hélène sait que Zora ne peut pas l'entendre penser, et inversement. Elle trouvera une solution tôt ou tard. Elle aura donc besoin de l'aide de Avalon et de Flora sur ce coup. Mais au fait... L'autre folle a fait des rencontres en son absence ? Pourra t'elle s'en servir aussi ? Hum... Un sourire narquois se dessine sur les lèvres de la bibliothécaire. Ivy saura lui dire si ça en vaut la peine ou non.

« Je ne déteste pas les gens... Seulement ceux qui ne veulent du mal. J'ai juste peur de m'ouvrir. C'est dû à mon passé, pour pas changer... Bref. J'ai peut-être une idée pour m'aider à la détruire. Je sais qu'elle a côtoyé des gens que je ne connais pas... Si je m'en rapproche et que j'essaie de me créer un lien avec eux, crois-tu que ça va l'énerver ? »

Ivy la dévisage, arquant un sourcil. Hélène ne s'est peut-être pas clairement exprimée dans sa question idiote. Donc elle reformule.

« Je veux dire... Si je joue carte sur table avec ses connaissances, leur expliquant qu'on est deux à exister dans ce corps, est-ce que tu penses que je pourrais les avoir de mon côté plutôt que du sien ? Je sais, c'est un risque... L'un d'entre eux est un malade mais... Et d'ailleurs, Avalon les connaît peut-être ! C'est possible de lui demander ? S'il te plaît ? »

Rester polie avec Ivy est de mise, mais en cet instant, revoir sa meilleure amie devenait un besoin plus que pressant. Tant que l'idée est lancée, autant en profiter et l'exploiter au maximum.
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Mer 18 Oct - 4:56

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
Le sourire de la jeune femme attirait le regard de la blondinette. Qu'avait-elle en tête celle-là? pensait Ivy. Ça semblait lui donner une idée tout ça, c'était au moins un bon départ.

▬ Je ne déteste pas les gens... Seulement ceux qui ne veulent du mal. J'ai juste peur de m'ouvrir. C'est dû à mon passé, pour pas changer... Bref. J'ai peut-être une idée pour m'aider à la détruire. Je sais qu'elle a côtoyé des gens que je ne connais pas... Si je m'en rapproche et que j'essaie de me créer un lien avec eux, crois-tu que ça va l'énerver ?

La double personnalité regardait Hélène tout en réfléchissant à ses dires. Ce n'était pas bête, mais où elle voulait en venir à la fin ? Ivy arquait un sourcil. Qui avait-elle rencontré et qui serait bon de développé les liens ? Elle était toute ouïe.

▬ Je veux dire... Si je joue carte sur table avec ses connaissances, leur expliquant qu'on est deux à exister dans ce corps, est-ce que tu penses que je pourrais les avoir de mon côté plutôt que du sien ? Je sais, c'est un risque... L'un d'entre eux est un malade mais... Et d'ailleurs, Avalon les connaît peut-être ! C'est possible de lui demander ? S'il te plaît ?

▬ Ça peut être un bon début effectivement. Rassemble les noms des personnes que Zora a rencontré... Je te laisse à Ava', tous les deux on connait ceux et celles qu'on a rencontré... Elle te dira son point de vu si elle les connait.

Suite à ses paroles elle fermait les yeux laissant Avalon reprendre le contrôle. Elle tremblait légèrement. Penchant légèrement la tête sur le côté elle se laissait tomber vers l'arrière. Il fallait qu'elle réveille Avalon, ce qui demandait un peu de temps.

_________________☼_________________

J'ouvrais doucement les yeux bâillant en même temps. Je couvrais ma bouche de ma main avant de me redresser frottant légèrement les yeux voyant Hélène qui était là devant moi. Je lui souriais légèrement prenant la tasse de thé que Ivy avait commencé à boire et je grignotais un peu.

▬ Bon... Ivy m'a dit que Zora avait fait des rencontres... Est-ce que tu te souviens des noms ? C'est tout de même étrange qu'elle se fasse des liens malgré qu'elle déteste les gens, quel est son but à la fin ?

Je me grattais légèrement ma tête d'un air pensive, je ne comprenais certainement pas Zora. Elle était étrange, surtout sa façon de faire.  

▬ Hm... Pourquoi ai-je l'impression qu'elle a rencontré cette personne en particulier ? Je te le dis tout de suite, évite Alec et Casey. Crois-moi, surtout que si ils ont rencontrés Zora en premier ils l'apprécient déjà. Tu n'auras aucune chance envers eux. Pour les autres il y a de fortes chances.

Je prenais une autre gorgée de mon thé avant de le remplir à nouveau. Au moins ça m'aidait à rester éveillé. Je portais toute mon attention envers ma meilleure amie. Je voulais connaître les noms des personnes que Zora avait rencontré pour avoir cette chance, cette chance de mettre ces personnes du côté à Hélène et non de Zora.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Jeu 19 Oct - 18:04



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusFinalement, l'idée de la jeune femme n'est pas si bête, même reformulée autrement. Ivy comprend donc son besoin de revoir sa meilleure amie, sans pour autant souhaiter qu'elle s'en aille. Avoir ce genre de sœur en soi est si bénéfique... Pourquoi pas elle ?

« Ça peut être un bon début effectivement. Rassemble les noms des personnes que Zora a rencontré... Je te laisse à Ava', tous les deux on connait ceux et celles qu'on a rencontré... Elle te dira son point de vu si elle les connait. »

Suite à ses derniers mots, elle ferme les yeux et prend position dans le canapé, son corps tremblant légèrement. La bibliothécaire observe la scène sans broncher et patiente quelques instants, profitant du calme pour se remémorer les relations récentes de cette garce de Zora. Il y en avait peu, mais toujours plus qu'elle. Elle arrivera bien à les retourner contre son alter-ego non ? Quand enfin Avalon émergea de son sommeil, elle bailla et continua l'en-cas laissé par Ivy, comme si de rien n'était.

« Bon... Ivy m'a dit que Zora avait fait des rencontres... Est-ce que tu te souviens des noms ? C'est tout de même étrange qu'elle se fasse des liens malgré qu'elle déteste les gens, quel est son but à la fin ? »

Avalon se trompe. La quasi totalité de ses relations sont dues au hasard. Sauf Miyabi où elle ne s'est pas gênée pour le côtoyer, remarquant son art photographique. Elle n'aime pas les gens. Rien que les habitués de la bibliothèque lui donnent la nausée ! Son amie reste pensive, plus pour longtemps ma belle.

« Hm... Pourquoi ai-je l'impression qu'elle a rencontré cette personne en particulier ? Je te le dis tout de suite, évite Alec et Casey. Crois-moi, surtout que s'ils l'ont rencontrés en premier ils l'apprécient déjà. Tu n'auras aucune chance envers eux. Pour les autres il y a de fortes chances. »

« D'accord mais... Avant de commencer, je dois t'expliquer quelque chose d'important. Sauf une seule exception, tous les gens qu'elle a rencontré sont dû à un évènement imprévu... dont deux que j'ai volontairement provoqué pour la tester, je le reconnais. »

Hélène sourit sournoisement, repensant aux deux carambolages provoqués à l'entrée du parc d'attractions. Ô elle l'avait bien cherché ! Zora en était devenue folle de rage, au point de l'insulter. Bien... Se massant la tête, la jeune femme rassemble ses noms et se prépare au compte-rendu.

« Casey et Alec ? Inconnus au bataillon. De mémoire, elle n'en connait que quatre, soit le double de mes amies à moi. Comme quoi, même si elle déteste les gens, elle sait y faire cette garce... »

Hélène se ressert une troisième tasse de thé, tant qu'il en reste. Les biscuits ne passent toujours pas, elle refuse de tenter le Diable. Vomir est une sensation pire que désagréable... Cela lui rappelle des souvenirs douloureux de Londres, le bon nombre de fois où en fin de journée, elle sombrait dans le chaos à cause de gens mauvais... Se mettant une claque, sous les yeux de son amie perplexe, elle boit son thé et reprend le fil de la discussion.

« Je vais te les énumérer au mieux. Nous verrons si certains te parlent ou pas. Il y a eu Fredo, un grand blond aux allures nordiques... Elle l'a bousculé par ma faute, c'était drôle. Il ne l'aime pas, il a joué avec elle mais elle lui a rendu. Ensuite Miyabi, un photographe typé asiatique. C'était volontaire. Elle voulait avoir un shooting et elle a obtenu satisfaction. Ensuite un certain Jake, un gars atypique je dois dire... Lui aussi elle l'a bousculé, et c'est avec lui que j'ai réussi à la faire douter. Elle n'arrivait plus à s'exprimer ! La voir bégayer était tellement drôle... Et la dernière en date est Ana, une gentille femme qui a voulu lui porter assistance la croyant en danger. J'ai cru qu'elle allait la frapper ! C'est tout... Quoi que... Attend ! »

Un vague souvenir lui revient en mémoire, mais il est obscur. Comme si un détail important veut tout à coup se manifester et sortir de ses lèvres. Une cinquième personne se matérialise dans l'esprit de la bibliothécaire, sans savoir s'il est réel...

« Je crois me souvenir d'une cinquième personne mais... C'est étrange. Il me semble avoir rencontré une aveugle dans ma bibliothèque une fois, et l'instant d'après elle n'était plus là... Une brune aux cheveux courts. Vraiment étrange... »
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Sam 21 Oct - 0:25

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
▬ D'accord mais... Avant de commencer, je dois t'expliquer quelque chose d'important. Sauf une seule exception, tous les gens qu'elle a rencontré sont dû à un évènement imprévu... dont deux que j'ai volontairement provoqué pour la tester, je le reconnais.

Hélène souriait, elle devait être fière ce qu'elle a fait à l'égard de Zora. Je ne pouvais que la comprendre, moi aussi j'aurais souris d'un air triomphant. Elle se massait la tête tandis que je l'observais toujours de mon regard neutre, légèrement fatigué.

▬ Casey et Alec ? Inconnus au bataillon. De mémoire, elle n'en connait que quatre, soit le double de mes amies à moi. Comme quoi, même si elle déteste les gens, elle sait y faire cette garce...

Je vis que Hélène se resservait du thé, bien. Je souriais légèrement tout de même surprise qu'elle ne connaissait pas ces noms. À moins que... Je vais attendre avant de dire quoique ce soit. Soudainement elle se donnait une claque entre les deux yeux, je la regardais d'un air inquisiteur... Pourquoi ? Elle fit comme si rien n'était en buvant une gorgée du thé, je fis pareil dans mon coin.

▬ Je vais te les énumérer au mieux. Nous verrons si certains te parlent ou pas. Il y a eu Fredo, un grand blond aux allures nordiques... Elle l'a bousculé par ma faute, c'était drôle. Il ne l'aime pas, il a joué avec elle mais elle lui a rendu. Ensuite Miyabi, un photographe typé asiatique. C'était volontaire. Elle voulait avoir un shooting et elle a obtenu satisfaction. Ensuite un certain Jake, un gars atypique je dois dire... Lui aussi elle l'a bousculé, et c'est avec lui que j'ai réussi à la faire douter. Elle n'arrivait plus à s'exprimer ! La voir bégayer était tellement drôle... Et la dernière en date est Ana, une gentille femme qui a voulu lui porter assistance la croyant en danger. J'ai cru qu'elle allait la frapper ! C'est tout... Quoi que... Attend !

Je manquais de m'étouffer lorsqu'elle mentionnait ce Fredo... C'était sans aucun doute Alec d'après sa description. Fredo comme les pâtes ? Pourquoi camoufler sa véritable identité face à Zora? Pour s'amuser ? Ça serait bien son genre effectivement.

▬  Je crois me souvenir d'une cinquième personne mais... C'est étrange. Il me semble avoir rencontré une aveugle dans ma bibliothèque une fois, et l'instant d'après elle n'était plus là... Une brune aux cheveux courts. Vraiment étrange...

▬ L'aveugle étrange se nomme Casey. Une voyante je crois... Elle est étrange, mais vraiment dangereuse, il ne faut pas la piquer elle réplique assez fortement. Et ce Fredo là... Fredo, il est sérieux ? Ce grand blond aux airs nordiques c'est Alec. Il ne passe pas inaperçu. Ivy a eu un flash sur lui, ils ont un peu fricotés ensemble, ouais fricoté est bien le mot juste et parfait pour décrire leur situation. Pour les autres j'ignore qui ils sont, mais je sens que les autres peuvent être retourné de l'autre côté, mais pas Casey, ni Alec. Ils sont dangereux et imprévisibles.

Je regardais ma meilleure amie d'un air neutre, mais j'étais sérieuse dans mes propos. Ils n'étaient pas des gens à fréquentés, sauf si tu ne tiens pas à ta vie. Alec n'est pas si méchant que ça, mais il ne faut pas le frotté trop fort, il mord. Même chose pour Casey. D'ailleurs ça fait longtemps que je ne les ai pas vu... Ils se tiennent tranquille à ce que je vois... Est-ce un bon signe ou pas ? Ça reste à voir... Tous les deux me connait très bien et connait Ivy. Je ne peux juste pas les éviter... Et Alec sait où que j'habite, cela dit je sais où qu'il habite aussi... Dans quoi je me suis fourrée moi ?

▬ Miyabi, Jake et Ana semblent être des personnes que tu pourrais approchés sans crainte. Je les sens de confiance étrangement... Peut-être que je me trompe... D'ailleurs à ce propos, Itsuke avant qu'il soit dans le coma m'a révélé quelque chose d'assez troublant. Ça remonte à cet été je crois. Itsuke et moi étions au lac pour prendre du bon temps en couple, relaxer et profiter de cette belle journée. Casey était venu nous interrompe... Elle parlait d'un pouvoir, je ne comprenais rien en rien... Itsuke m'a expliqué qu'il a développé un pouvoir et qu'il tentait de s'entraîner avec. Il voyait des auras autour de certaine personnes, de façon aléatoires. Quand cela se produisait, il avait les yeux écarlates comme sa mèche. Je sais que ça peut paraître insensés, mais je crois que ça a un rapport avec son pouvoir... Cette Casey voulait le savoir à tout prix.

Je me tut détournant légèrement mon regard. Je soupirais doucement avant de m'approcher de ma meilleure amie. Je vins glisser mes mains sur ses joues ancrant mon regard aux siens.

▬ Hélène... Il y a quelque chose qui dépasse tous les limites, qui dépasse tout ce que nous savons... Je cite les paroles de cette dernière "il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas." Nous sommes pas seuls. J'ignore qui, j'ignore quoi, mais j'imagine qu'il faut qu'on fasse attention à ceux qui nous entourent. J'ai échoué une fois avec toi, je ne veux pas recommencer. Je ferais tout en mon pouvoir pour te protéger. Je t'en fais la promesse.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Sam 21 Oct - 4:32



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusAvalon avait manqué de s’étouffer en entendant le nom de Fredo. Elle le connaît, pour sur ! Mais les autres ? Et plus important encore : doit-elle prévenir Flora de ce qu'il lui arrive ? Afin d'avoir une deuxième amie sûre en cas de besoin ? Difficile à dire. Flora est une jeune femme très fragile, plus qu'elle ne l'était à Londres. Lui parler eut été compliqué alors... Tenter de lui faire comprendre qu'une autre entité avait commandé son corps pendant des mois, l'obligeant à ne plus donner de nouvelles ? Hélène se gratta la tête. Il fallait bien essayer. Elle se concentre à nouveau sur Avalon, prête à avoir son avis.

« L'aveugle étrange se nomme Casey. Une voyante je crois... Elle est étrange, mais vraiment dangereuse, il ne faut pas la piquer elle réplique assez fortement. Et ce Fredo là... Fredo, il est sérieux ? Ce grand blond aux airs nordiques c'est Alec. Il ne passe pas inaperçu. Ivy a eu un flash sur lui, ils ont un peu fricotés ensemble, ouais fricoté est bien le mot juste et parfait pour décrire leur situation. Pour les autres j'ignore qui ils sont, mais je sens que les autres peuvent être retourné de l'autre côté, mais pas Casey, ni Alec. Ils sont dangereux et imprévisibles. »

Allons donc ! Un sourire crispé se plante sur le visage fatigué de la bibliothécaire, tandis que sa meilleure amie la fixe de sa neutralité habituelle. Finalement... Zora les connait ces deux énergumènes. Ils sont si dangereux que ça ? Si Avalon le dit, c'est que c'est vrai. D'autant qu'elle a un passé avec eux, pas très reluisant du tout. Elle met de côtés ces informations et passe aux autres gens énoncés plus tôt.

« Miyabi, Jake et Ana semblent être des personnes que tu pourrais approchés sans crainte. Je les sens de confiance étrangement... Peut-être que je me trompe... D'ailleurs à ce propos, Itsuke avant qu'il soit dans le coma m'a révélé quelque chose d'assez troublant. Ça remonte à cet été je crois. Itsuke et moi étions au lac pour prendre du bon temps en couple, relaxer et profiter de cette belle journée. Casey était venu nous interrompe... Elle parlait d'un pouvoir, je ne comprenais rien en rien... Itsuke m'a expliqué qu'il a développé un pouvoir et qu'il tentait de s'entraîner avec. Il voyait des auras autour de certaine personnes, de façon aléatoires. Quand cela se produisait, il avait les yeux écarlates comme sa mèche. Je sais que ça peut paraître insensés, mais je crois que ça a un rapport avec son pouvoir... Cette Casey voulait le savoir à tout prix. »

« Hum... Je vois. Je dois éviter cette aveugle par tous les moyens. »

Hélène tente par hasard de pousser sa mémoire un peu plus loin concernant cette voyante... Rien n'y fait. Avec le recul, si Casey est effectivement voyante, elle a dû savoir pour Zora ! Et comme à cette époque, elle ignorait son existence... Oui c'est ça, elle a pris sa place en l'endormant, comme elle le faisait à Londres. Le résonnement tombait sous le sens. Ce genre de femme ne passe pas inaperçu ici en ville, elle saura la reconnaître, enfin elle l'espère. Sur cette fin de réflexion, Avalon se tourne vers son amie et prend ses joues entre ses mains, la fixant du regard, l'air presque grave.

« Hélène... Il y a quelque chose qui dépasse tous les limites, qui dépasse tout ce que nous savons... Je cite les paroles de cette dernière "il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas." Nous sommes pas seuls. J'ignore qui, j'ignore quoi, mais j'imagine qu'il faut qu'on fasse attention à ceux qui nous entourent. J'ai échoué une fois avec toi, je ne veux pas recommencer. Je ferais tout en mon pouvoir pour te protéger. Je t'en fais la promesse. »

« Moi de mon côté, je vais tâcher de rattraper tout ce temps perdu. J'ai beaucoup de travail qui m'attend, je ne suis pas sûre d'y arriver en un temps record mais... Nous devons nous protéger l'une et l'autre. Si ce que tu dis est vrai, seule l'union fera la force... Ce que l'autre garce ne comprendra jamais. »

Hélène se place de la même manière que son amie et pose son front contre le sien, comme si elles scellaient un pacte entre elles. Mais les pensées de la jeune femme partaient vers son autre amie, Flora. Avalon ne la connaît peut-être pas ! Mais peut-être qu'elle-même connait des connaissances de Zora ?! À se donner un mal de tête toute seule cette affaire... Elle relâcha son étreinte et termina sa dernière tasse de thé, rassasiée... avant d'abandonner son amie quelques minutes pour la salle de bain. Le besoin pressant après tant de théine absorbée... Mais au moins, elle ne vomit plus. C'est déjà ça. Le temps de se laver les mains et de revenir, Avalon vient de débarrasser le service laissé par Ivy. Les deux amies se rassoient ensemble, fatiguées. Hélène regarde l'heure et se rend compte que le temps file bien plus vite qu'il n'y paraît. Doit-elle rentrer chez elle ? Et revenir à un autre moment opportun ?

« Avalon... Excuses-moi encore de t'avoir dérangée aussi ardemment. Je n'ai pas remarqué tout de suite mais... Étais-tu en train de peindre dans ton salon avant que je vienne frapper à ta porte ? »

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Sam 21 Oct - 23:46

Plus dure sera la chute !
Hélène Magnus & Avalon White
Une promesse que je comptais tenir cette fois. Je ne voulais plus perdre personne, c'était trop douloureux au point que je voudrais arracher mon coeur de ma poitrine. De ne plus rien ressentir. Je ne le ferais pas envers Hélène, ni envers Tao, juste Itsuke. C'était tout de même mon premier amour après tout. Putain, mais qu'est-ce que je fais ? Je suis censée de ne plus y penser, de le laisser allé tout simplement. J'ai confié l'étrange don qu'eu Itsuke et la mise en garde de Casey concernant qu'il y a une force qui dépasse tous les limites du possible. Pas de secret entre meilleure amie, j'ignorais si il fallait que je le dise à Tao ? Mentalement je m'attribuais une gifle.

▬  Moi de mon côté, je vais tâcher de rattraper tout ce temps perdu. J'ai beaucoup de travail qui m'attend, je ne suis pas sûre d'y arriver en un temps record mais... Nous devons nous protéger l'une et l'autre. Si ce que tu dis est vrai, seule l'union fera la force... Ce que l'autre garce ne comprendra jamais.


Elle vint glisser ses mains sur mes joues, la même manière que j'étais placée. Elle pose son front contre le miens. Je fermais un instant les yeux inspirant doucement. Nous restâmes ainsi avant que Hélène se détache de l'étreinte pour terminer sa tasse de thé, je fis tout autant. Elle quittait le salon pour se rendre à la salle de bain. Je m'occupais à débarrasser le service à thé pour le nettoyer, mais je ne fis que le mettre sur le comptoir à côté du levier, je le nettoierais plus tard.  Hélène sortie de la salle de bain et nous rassoyons ensemble.

▬ Avalon... Excuses-moi encore de t'avoir dérangée aussi ardemment. Je n'ai pas remarqué tout de suite mais... Étais-tu en train de peindre dans ton salon avant que je vienne frapper à ta porte ?

Je souriais légèrement en secouant doucement la tête sans cesser de sourire. J'adressais un doux regard vers la meilleure amie.

▬ Jamais tu ne me dérangeras, sache-le. Tu es toujours la bienvenue ici. Effectivement, j'étais entrain de peindre, du moins j'ai tracé ce que je voulais sur le tableau... Une vue splendide du haut de la cathédrale, je te montrerais en vraie lorsque nous serons moins fatiguée. Il faut bien que je remplace ceux que j'ai brûlé, juste des paysages cette fois... Aucun lien envers mon passée.

Je détournais mon regard pour observer à travers la fenêtre. Il faisait toujours beau et probablement qu'il faisait frais comme journée. Je l'ignorais, je ne suis pas sortie de ma tanière depuis hier après-midi. Je soupirais silencieusement avant de regarder à nouveau Hélène. J'étais heureuse qu'elle soit de retour parmi nous... Je l'aiderais dans sa quête coûte que coûte, je ne la laisserais pas tomber, plus jamais je m'en irais, pas sans elle... Mais qu'est-ce que je pense ? Je l'ignore c'est flou... C'est toujours flou avec moi, rien n'est clair. Je vins lui prendre délicatement la main la serrant doucement, un doux contact cela dit. J'ignorais si il voulait partir bientôt, nous avons beaucoup parler malgré tout.

▬ Merci d'être venue me voir... J'en avais de besoin, besoin de te voir sans que ça soit Zora au pouvoir. Je me suis sentie terriblement mal lorsque je t'ai laissée là-bas sur le banc tandis que tu souffrais... Plus jamais je ne te laisserais, tu as ma paroles.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 641
Âmes : 179
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White) Dim 22 Oct - 3:10



Plus dure sera la chute !

Avalon I. White & Hélène MagnusRevoir le visage souriant de Avalon lui a tellement manqué... Elle désire plonger dans ses yeux et s'y noyer presque. Ouh la ! La fatigue lui donne des idées saugrenues... La bibliothécaire ne peut pas abuser de son hospitalité plus longtemps. Elle doit filer.

« Jamais tu ne me dérangeras, sache-le. Tu es toujours la bienvenue ici. Effectivement, j'étais entrain de peindre, du moins j'ai tracé ce que je voulais sur le tableau... Une vue splendide du haut de la cathédrale, je te montrerais en vraie lorsque nous serons moins fatiguée. Il faut bien que je remplace ceux que j'ai brûlé, juste des paysages cette fois... Aucun lien envers mon passée. »

Sa meilleure amie observe sa fenêtre du salon, pensive. Hélène compte bien lui demander une explications plus approfondie sur ses anciennes toiles brûlées... comme ce qu'elle ressent en ce moment depuis le coma de Itsuke mais... Sa conscience la somme de s'arrêter pour aujourd'hui. Elle a un chaton ! Enfin, il a poussé depuis, mais elle doit rentrer et s'en occuper. Remettre de l'ordre dans son appartement est une nécessité absolue. Avalon a dû sentir son départ imminent...

« Merci d'être venue me voir... J'en avais de besoin, besoin de te voir sans que ça soit Zora au pouvoir. Je me suis sentie terriblement mal lorsque je t'ai laissée là-bas sur le banc tandis que tu souffrais... Plus jamais je ne te laisserais, tu as ma paroles. »

« Je le sais. Je n'en ai jamais douté. Je suis vraiment navrée, je dois rentrer chez moi. Zora a fait tout un remue-ménage partout chez moi, je dois voir ce qui est bon à garder. Je... Hum, il faut que je te dise que je... »

Hélène se bloque, au propre comme au figuré. Qu'est-ce que tu fous ? Ses émotions la submergent, comme si elle détenait un secret enfoui au plus profond de son être, prêt à éclater au grand jour. Non... Elle ne peut pas faire ça, elle n'en a pas le droit. Ce serait salir la mémoire de Gaël. Non ! Sentant ses joues devenir rouges comme des coquelicots, elle se relève du canapé à la hâte et bafouille la première bêtises pour couper court aux interrogations de son amie.

« Avalon... Je reviendrai. Je te le promets. Je n'arrives plus à me donner de la tête ! Prends soin de toi d'accord ? Et si tu as le temps, passe me voir à la bibliothèque. Il y a eu du changement... Ça me coûte de le dire mais Zora a fait du bon... boulot... Garce... »

Sur ces derniers mots cinglants, elle sourit à son amie et s'échappe de chez elle, la laissant reprendre sa peinture au calme. La bibliothécaire dégringole les escaliers à la hâte et regagne la fraîcheur automnale, respirant l'air pur à fortes doses. Trop de loopings avec les émotions ! Une tasse de thé lui ferait le plus grand bien...
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence.
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 255
Âmes : 241
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Plus dure sera la chute ! (feat Avalon I. White)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PV] Plus dure sera la chute.. {Ika}
» Et plus dure sera la chute [PV : Soren Dragan]
» Plus dure sera la chute...
» beth ~ "plus on s'élève et plus dure sera la chute"
» Une bonne blague se doit d'avoir une bonne chute [Feat Anja Schneider]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: