...Ready For It? {feat. Tao Shin}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Dim 8 Oct - 1:43

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
Lundi matin, 5 heures, j'étais debout prête à faire mon chiffre d'aujourd'hui qui était un 6 à 11 heures. J'allais servir uniquement le déjeuné, car à partir de midi on servait déjeuné et dîné. Je déjeunais rapidement avant de me préparer, je décidais d’aplatir mes cheveux, ils m'arrivaient aux épaules ainsi. Ils avaient allongés depuis ma coupe. J'appliquais un maquillage léger avant de m'habiller en civil le temps que je me rende au travail et me changer là-bas. Pas une minute à perdre, pensais-je en terminant de me préparer. Je prenais mon sac à main qui contenait tous mes objets donc j'avais besoin avant de quitter rapidement l'appartement. Je faisais également un jogging pour me maintenir tout de même en forme. Ivy fut silencieuse depuis hier, c'était tout de même étrange... Peut-être qu'elle était fatiguée. Je ne m'en préoccupais pas.

Au bout d'un moment j'arrivais sur mon lieu de travail en entrant par la porte d'entrée la déverrouillant grâce à la clé que mon manager avait fait à tous ses employés. Je prenais soin de fermer derrière moi avant de me diriger vers la salle des employés. J'ouvrais mon casier pour prendre mon uniforme et le mettre. Je fourrais dans mon sac mes vêtements de civil afin de le remettre dans ma case. Je soufflais doucement arrangeant mes cheveux aplatis. Je sentais que quelqu'un me mettait un serre-tête, je me tournais rapidement voyant mon manager qui souriait doucement. Ah, oui, j'avais oublié que c'était la journée cosplay en chat. J'avais le choix entre une queue de chat ou un collier avec une clochette. J'optais pour un choker noir avec une clochette en argent. C'était gênant, mais le manager y tenait vraiment. Ma collègue arrivait et voulait pouffer de rire, mais notre manager se jeta sur elle pour qu'elle subisse le même sort. Elle grommela dans son coin en acceptant son destin.

Je sortais de la salle des employés pour nettoyer les tables et descendre les chaises de ceux qui étaient montés sur les tables, c'est-à-dire les tables qui se trouve au centre. Le banquettes n'étaient pas réellement sale, mais je les nettoyais tout de même. Je passais un coup de balai pour m'assurer que tout était propre avant l'arriver des clients. Je me jetais à la préparation du café en dosant bien et attendre que la carafe soit pleine. Je nettoyais les tasses pour m'assurer qu'il ne restait aucun résidus. La porte s'ouvrait un couple qui l'avait l'habitude de venir à chaque matin. Ça faisait chaud au coeur de les voir. Je pris mon calepin tout en me dirigeant vers eux pour les mener à leurs tables habituels. Je prenais leur commande ainsi que deux tasses de café bien frais. Peu à peu les clients arrivaient, ce n'était pas une tonne, mais assez pour nous occupés. J'aimais me garder occupée, ça passait le temps plus vite.

Deux heures s'étaient écroulées et la porte s'ouvrait sur un client que je reconnue assez rapidement qui c'était. Tao. Mon regard se figeait rapidement sur lui. Pourquoi était-il ici ? Ma collègue l'emmenait vers une banquette auprès d'une fenêtre, que faire ? Ma collègue se retournait vers ses clients et je me dirigeais vers Tao au cas où qu'une de mes collègues le prendrait. Je me postais à ses côtés calepin sortit gardant mon calme, du moins j'essayais. La dernière que nous sommes vus, il avait fait une galerie d'art avec mes oeuvres et je me suis mise en colère, mais lui aussi... C'était la catastrophe... Je ne savais pas comment réagir face à tout ça, donc j'ai mal agis même en m'excusant ça ne semblait pas l'avoir atteint. Je l'invité à mangé, mais il avait refusé... Que voulait-il maintenant ?

▬ Est-ce qu'on va commencé par une tasse de café ?

Je ne lui adressais aucunement un regard, le méritait-il ? Tout ce que je voulais faire était de me planqué dans la salle des employés et mourir en silence. Je n'étais pas assez forte pour une autre prise de tête, pas avec lui.

▬ Je vous laisses le temps de regarder le menu...

Dis-je en souriant légèrement me dirigeant vers le comptoir-caisse pour préparer du café, je tremblais légèrement, mais je n'échappais aucune goutte de café. Super. C'était super gênant de le servir avec des oreilles de chats ainsi qu'une clochette au niveau de mon cou. Je prenais la tasse pleine et je me dirigeais vers la table à Tao déposant la tasse en douceur.

▬ Avez-vous des questions concernant le menu ?

Roh, mais tait-toi avec tes questions Avalon et accouche ! hurlais ma conscience,
j'aurais cru entendre Ivy, mais ce n'était que mon imagination.

▬ Pourquoi maintenant Tao ?

Je levais mon regard Tao le fixant voulant avoir une réponse à ma question, mais je e doute qu'il me dise quoique ce soit depuis la dernière fois... J'avais mes doutes, mais il fallait que je tente ma chance, qui sait ?
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Dim 8 Oct - 4:52



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinLundi matin. Tao émerge d'un long sommeil, relativement agité. La veille, suite à sa journée de congé improvisée, ses foutus collègues se sont acharnés sur lui pour lui faire payer. Double charge pour le moine ! Et sans protester. Comme s'il n'avait pas assez à faire comme ça... Penser à Ivy lui a permis de tenir, même s'il ignore quand il la reverra. Il regarde l'heure sur son réveil. Presque sept heures. Allez, lève-toi ! Tao glisse de son lit avec lenteur et part sous la douche. Ce matin, il doit aller voir Avalon sur son lieu de travail. Il en a fait la promesse à sa belle, il ne peut revenir sur sa parole, sous peine de... Quoi au juste ? Il n'en sait fichtrement rien, mais il ne tentera pas le Diable. Un bon coup sous l'eau froide lui remit les idées en place. Le temps de se mettre en tenue de travail, de fourrer le bracelet de la demoiselle dans la poche et d'attraper son sac à dos, et hop ! Tao est dehors, prêt à déjeuné. Autant le faire là-bas, il gagnera un temps considérable. Et il faut lui rendre son bijou aussi... Misère...

Le grand baraqué arpente les rues du centre-ville avec nonchalance. Les gens se bousculent pour aller travailler, pas lui. Son horaire n'est pas fixe, il peut choisir comme bon lui semble. En cette matinée d'octobre, il fait un peu frisquet mais il s'en fout royalement. Le froid vivifie le corps, c'est bien connu. Il passe une ruelle un peu sombre, remplie de poubelles malodorantes. Magnifique... un vrai régal gustatif ! Il accélère donc l'allure et gagne enfin une longue route en retrait de certains commerces, tous fermés à cette heure. Au loin, le restaurant pointe le bout de son nez. Tao ignore totalement de la réaction de la jeune femme. Ils s'étaient quittés il y a plusieurs mois par un malentendu glacial. Il avait refusé de la voir, et même de dîner avec elle. Et avec Itsuke dans le coma depuis des semaines, le moment de parler n'était peut-être pas opportun... Tant pis ! Le moine prend son courage à deux mains et traverse la rue, longeant le trottoir. Plus que quelques pas... Il regarde son cellulaire. Il affiche un peu plus de huit heures. Restant un instant figé devant la porte d'entrée, il inspira profondément, pesta un bon coup et franchit le seuil, les mains dans les poches. Une serveuse le voit entrer, le salue et l'installe directement sur une banquette proche de la fenêtre. Elle part voir ses autres clients, le laissant seul quelques secondes. A ses côtés, il sentit la présence de Avalon.

« Est-ce qu'on va commencé par une tasse de café ? »

Évidemment. Son ton est sec mais reste professionnel. Tao lui fait un léger signe de tête pour un café, même si ce n'est pas sa boisson chaude du moment. Le regard de la jeune femme est fuyant et inexpressif. Le moine l'avait cherché dans un sens, il ne peut s'en prendre qu'à lui-même. Il lui jette un regard en coin qu'elle ne capte pas. Puis, il prend la carte et survole les différents mets proposés. Avalon s'impatiente...

« Je vous laisses le temps de regarder le menu... »

Il la regarde partir vers le comptoir pour son café. En silence, il choisit un déjeuné aléatoire. Des pancakes feront très bien l'affaire. Appuyant ses coudes contre la table, les paumes en évidence, il y place son menton et attend. Que peut-il faire de plus ? Renouer le dialogue avec elle sera un marathon. Surtout qu'il ne sait pas par où commencer. Au loin, Avalon revient avec sa boisson. Elle lui dépose et revient se mettre sur son côté droit, calepin en main.

« Avez-vous des questions concernant le menu ? »
Elle fait une courte pause. « Pourquoi maintenant Tao ? »

Avalon observe Tao dans les yeux. Il lui rend la politesse, même s'il s'agit plus d'un duel qu'autre chose. Pense à Ivy bordel ! D'un signe de la main, il lui demande de s'asseoir en face de lui. Elle veut des réponses ? Elle en aura. Un peu hésitante, la jeune femme s'assit sur la banquette, dépose son calepin sur la table et croise les bras, sans le lâcher du regard. Il avale une gorgée de son café bien chaud, tousse un peu et se lance dans les hostilités. Sa main gauche se loge dans sa poche de pantalon, où se trouve le bracelet. Il lui rendra, en temps utile.

« Je suis désolé pour Itsuke. C'était un gentil garçon. Je suis désolé de n'avoir rien fait tout ce temps... Si je suis là, c'est à cause de Ivy. »

La vérité lui glace le sang. Il ne peut rien dévoiler de sa folle aventure avec sa belle. Avalon ne comprendrait pas. Tao constate sa face sidérée, comme s'il lui avait dit la plus grosse connerie du monde. Et pourtant, en terme de vérité absolue, il s'en approchait. Il reprend une gorgée de sa boisson chaude et continue sur sa lancée, bien déterminé à y couper court sans provoquer de catastrophe.

« Elle est venue me voir au Temple avant-hier. Elle s'inquiète pour vous. Et elle n'a pas tort... La fatigue se lit sur votre visage. Je sais que je n'en suis pas la cause principale. J'aimerai pouvoir vous écouter et vous aider, rayer ces mois d'absence et reprendre le fil mais... C'est vous qui voyez. »

Tao s'incline, littéralement. Il ne peut pas la forcer si elle refuse le dialogue et tout contact avec lui. Sans lui demander son avis, et en guettant les collègues indiscrets, il s'empare du calepin et y note sa commande, avant de lui tendre rapidement. La jeune femme le récupère, lit son écriture et le fixe à nouveau. A votre tour très chère.
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Dim 8 Oct - 5:54

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
Il me fit signe de m'asseoir en face de lui. Je le regardais hésitante, je regardais autour de moi avant de prendre place, car oui je voulais entendre ce qu'il avait à dire, je n'étais pas cruelle à ce point. Je déposais mon calepin et je croisais mes bras sans le lâcher du regard. Il prit une gorgée du café que je lui avais servit avant de commencer ses explications.

▬ Je suis désolé pour Itsuke. C'était un gentil garçon. Je suis désolé de n'avoir rien fait tout ce temps... Si je suis là, c'est à cause de Ivy.

Ivy ? Qu'est-ce qu'Ivy avait à faire dans cette histoire ? Je me figeais face à ce qu'il venait de dire, l'avait-elle vu pendant que j'étais inconsciente ? Logique, mais dans quel but ? Le résonner ? C'était tout de même étrange, mais je me souvenais les paroles de cette dernière "Toi et moi pour toujours." Elle avait peur que je fasse une bêtise... Ah Ivy... Je vis que Tao reprenait une gorgée du café avant de s'élancer une nouvelle fois.

▬ Elle est venue me voir au Temple hier. Elle s'inquiète pour vous. Et elle n'a pas tort... La fatigue se lit sur votre visage. Je sais que je n'en suis pas la cause principale. J'aimerai pouvoir vous écouter et vous aider, rayer ces mois d'absence et reprendre le fil mais... C'est vous qui voyez.

Je baissais mon regard, le prénom que je ne voulais pas entendre. C'était de ma faute, si j'aurais fait plus attention. Je fermais les yeux tournant légèrement ma tête du côté de la fenêtre. J'avais peur d'émettre le moindre son, car je sentais qu'une boule se formait au creux de ma gorge, signe que je voulais pleurer. J'ouvrais mes yeux et vit d'un coin de l'oeil que Tao s'emparait de mon calepin pour écrire sa commande. Je retournais ma tête en sa direction pour lire ce qu'il a écrit et je levais mon regard en sa direction.

▬ Ne soyez pas désolé... J'ai été imprudente... Si...

Je n'arrivais pas à terminer ma phrase, je sentais les larmes me monter à mes yeux, qui brouillait mon regard menaçant de couler. Je ne voulais pas pleurer devant Tao. J'avais mal au niveau de ma poitrine. Je ne voulais plus ressentir cette peine, cette douleur qui ne cesse de me ronger à l'intérieur. Je suis prête à céder ma place à Ivy pour un long voyage. Ivy s'y opposerait. Je serrais mon calepin me levant de la banquette ne trouvant pas une phrase, pas même pour lui dire que ça ne sera pas long pour sa commande. J'apportais la commande à la cuisine avant de m'enfermer dans la salle de bain. Je me regardais dans le miroir, j'avais une mine affreuse. Je m'éclaboussais le visage avec de l'eau froide pour me calmer un peu. Je restais quelque seconde avant de m'essuyer le visage et de sortir de la salle de bain comme si rien n'était. Je regardais si la commande de Tao était prête, c'était le cas. Je prenais l'assiette me dirigeant vers sa table pour déposer l'assiette devant lui. Je restais à ses côtés, il fallait que je lui donne une réponse.

▬ Je veux bien en parler... Quand vous serez disponible bien entendu. Et je veux que vous sachiez que ce n'est nullement de votre faute d'une façon ou d'une autre. Je le dois à cette émotion que j'ai peiné à contrôlé, elle est moins forte aujourd'hui grâce à Ivy. Je dois ma vie à Ivy pour toutes les tentatives. Il semblerait que je n'ai pas eu de chance depuis que je suis toute petite.

Je fis une légère pause. Je commençais à avoir une petite fringale, c'était bientôt l'heure de ma faute de quinze minutes. Je m’inclinais légèrement en regardant Tao en esquissant un sourire.

▬ Bon appétit.

Je ne voulais pas le déranger davantage à son heure de déjeuné. Je le quittais pour m'occuper d'autres clients sentant bien leurs regards sur les serveurs, tout autant qu'elles que moi face au "costume" que nous portons. Je grinçais des dents en entendant un client m’interpeller par "Chaton", voulait-il perdre la tête ? Je ne me retournais pas, car je sais que le manager allait régler leur problème. Je continuais de les servir en souriant. Tout allait bien jusqu'à ce qu'un client s'en prenait à ma collègue, le manager n'était pas présent, que faire ? Je relevais mes manches tout en m'approchant d'eux en m'écriant haut et fort.

▬ Lâchez-là !

▬ Vous avez juste à ne pas nous provoquez avec votre habit...

Je ne laissais pas finir sa phrase que je lui donnais un bon coup de pied sur ses parties intimes. Il tombait à genoux en se plaignant, presque en pleurnichant. Je glissais mes mains sur mes hanches le dévisageant du regard avant de lui pointer la porte.

▬ On n'accepte pas ce genre de comportement, sortez immédiatement !

▬ Vous allez le payez !

Je ne demande qu'à voir, pensais-je en souriant d'un air assez malveillant. Je riais dans mon coin tandis que ma collègue me remerciait de l'avoir secouru. Je hochais doucement la tête en faisant signe que ce n'était rien. Mon manager sortait de nul part se demandant ce qu'il s'était passé. Je lui répondais que j'avais agis selon nos normes. Il m'envoyait en pause, j'en profitais pour rejoindre Tao et de m'asseoir en face de lui, il mangeait son déjeuné paisiblement.

▬ Comment Ivy a réussit à vous convaincre de venir me parlez ? Vous ne semblez pas être une personne qui abandonne aussi facilement, je me trompe ?  
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Lun 9 Oct - 5:12



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinAvalon se sent mal. Parler de Ivy ne la rassure en rien. Et pourtant ! Elle devrait non ? Elle est sensée être son âme sœur, la seule personne en qui elle peut et doit avoir confiance en toutes circonstances. Il distingua pourtant des larmes monter dans ses yeux, chose à laquelle elle tenta de lui cacher. N'essayez pas jeune fille. Le moine n'est pas stupide, loin de là. Il sait que la jeune femme souffre au plus profond d'elle-même, et que son absence prolongée n'a rien arrangé.

« Ne soyez pas désolé... J'ai été imprudente... Si... »

Avalon ne termine pas sa phrase et quitte la banquette à la hâte. Ses larmes... Elle ne peut plus les contenir. Malgré tout, elle donna la commande en cuisine en partant. Tao la surveille du coin de l’œil. Il ne veut pas provoquer de problèmes, si se donner en spectacle pour si peu. Pendant son absence, il repense à ses ébats complètement fous avec Ivy. Il n'avait vraiment aucun mal à dissocier les deux, vraiment. L'une le vouvoie, ça aide ! Et sa méfiance l'emporte sur tout le reste... À l'instar de l'autre qui souhaite croquer la vie à pleine dent. Ivy chérie... Une dizaine de minutes plus tard, Avalon revient avec ses pancakes. L'odeur alléchante lui donna une faim plus grande que prévu. La jeune femme reste à ses côtés, calmée.

« Je veux bien en parler... Quand vous serez disponible bien entendu. Et je veux que vous sachiez que ce n'est nullement de votre faute d'une façon ou d'une autre. Je le dois à cette émotion que j'ai peiné à contrôlé, elle est moins forte aujourd'hui grâce à Ivy. Je dois ma vie à Ivy pour toutes les tentatives. Il semblerait que je n'ai pas eu de chance depuis que je suis toute petite. »

Elle ne voulait pas le déranger d'avantage. Sans prononcer un mot de plus qu'un simple bon appétit, elle part voir d'autres clients, le laissant à son assiette. Le moine gorge ses pancakes de sirop d'érable et attaque sa pitance, observant ce qui se passe à la fenêtre. Dehors, Les gens affluent de toute part. L'heure d'aller travailler approche. Faute est de constater que Tao est encore assis à manger au lieu d'assouvir ses devoirs quotidiens. Mais il s'en fiche ! Tant que Ivy ne sera pas revenue, il aura tout le temps nécessaire pour travailler. Soudain, il entend un cri proche de lui. Il met sa réflexion de côté et tourne la tête vers la salle. Un client aguicheur s'en prenait à une serveuse. Et cette chère Avalon était venue à son secours. Inutile d'intervenir. L'incident passa rapidement. Avalon le rejoignit à sa banquette, prête à parler.

« Comment Ivy a réussit à vous convaincre de venir me parlez ? Vous ne semblez pas être une personne qui abandonne aussi facilement, je me trompe ? »

« Elle n'a pas eu besoin de me convaincre. M'expliquer la situation suffisait à me faire prendre conscience de ma bêtise, et de mon égoïsme. »

Cet aveu ne la satisfait pas. Tao le lit dans ses yeux comme dans un livre. Elle arque un sourcil inquisiteur et croise les bras. Elle ne plaisante pas ! Elle veut des réponses et elle les veut maintenant. Que pouvait-il lui dire ? Qu'il aime Ivy ? Qu'il la désire à un point que même sa conscience ne peut l'admettre ? Et qu'ils se sont envoyés en l'air l'avant-veille par deux fois ? Aimer... Un mot qui ne signifie pas grand chose pour lui, du moins pour le moment. Le moine termine son dernier pancake, vide sa tasse de café et se penche vers la jeune femme.

« Je vous ai renié parce que... J'ai une bête qui sommeille en moi. La zen attitude me permet de garder un certain self-control sur elle mais... Elle s'est éveillée. M'éloigner de vous était la solution pour la faire taire. Comprenez-moi que si elle s'en prend à vous, je ne sais pas si... »

Le moine ne ment pas. La bête est rendormie depuis ce jour où il eut l'idée ingénieuse d'exposer les toiles de Avalon au grand public. Pour l'instant, Tao ne sentait pas le malaise revenir. Sa relation avec Ivy jouait grandement sur tout son être. Comment expliquer ce problème autrement ? Son regard pénètre celui de Avalon, exprimant une sincérité nouvelle. Allait-elle le croire ?
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Lun 9 Oct - 6:12

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
▬ Elle n'a pas eu besoin de me convaincre. M'expliquer la situation suffisait à me faire prendre conscience de ma bêtise, et de mon égoïsme.

Sérieusement ? Vous voulez convaincre qui Tao ? pensais-je en arquant un sourcils tout en croisant mes bras. Il ne pouvait pas juste avoir ça, impossible de la part de cet homme. Pourquoi Ivy en faisant autant pour moi alors que j'en faisais peu pour elle... Elle ne me méritait pas, pas du tout. J'étais une mère poule alors Ivy était le double de ce que je suis, meilleure, provocante à ces heures perdues pour son propre plaisir personnel. Elle aimait le sang, elle était sadique et presque masochiste. Elle sait mieux se défendre que moi. Elle sait s'approché des hommes sans avoir peur... Je serrais mes bras contre moi ne voulant pas songer à mon passé. Je ne détestais pas les hommes, mais cela m'a prit du temps à m'ouvrir aux autres. Il terminait de déjeuné ainsi que sa tasse de café et se penche vers moi.

▬ Je vous ai renié parce que... J'ai une bête qui sommeille en moi. La zen attitude me permet de garder un certain self-control sur elle mais... Elle s'est éveillée. M'éloigner de vous était la solution pour la faire taire. Comprenez-moi que si elle s'en prend à vous, je ne sais pas si...

▬ Comme le fait que vous ayez embrassé Ivy dans la forêt la première fois que nous sommes rencontrés ?

Je le regardais plissant légèrement mes yeux sans cesser de le regarder. Il semblait surprit que je le sache. Tôt ou tard je l'aurais su, mais il faut dire que je l'ai su pas au bon moment... J'inspirais un coup en fermant les yeux avant de souffler doucement en regardant de nouveau Tao.

▬ J'ai eu ces souvenirs quand elle a disparu... Quand j'étais à mon rendez-vous avec Itsuke. Nous observions une magnifique vu en haut d'une cathédrale. Il m'a fait découvrir cet endroit. J'y retournerais peut-être un jour, mais je me doute de vouloir y aller maintenant.

Les souvenirs de Ivy étaient comme les miens... Itsuke mon premier petit ami, premier en tout il faut avouer... Je n'arrivais pas encore à y croire. C'était tellement soudain. Je passais une main sur ma nuque.

▬ Ces souvenirs comme si j'y étais, mais c'était Ivy.

Je rougissais légèrement face à ce que je venais de dire et pourtant c'était la stricte vérité. À ce moment-là je venais de sortir de ma période sombre et d'un coup je retombais. J'avais gravement chuté. Notre échappatoire, avait-il dit. Pourquoi ne pas nous installer ensemble, songeait-il. J'avais dit oui à tout, j'étais prête à ce nouveau départ qui fut totalement envolé. Je vins appuyé mes coudes sur la table glissant mes mains dans mes cheveux aplatit pour les rares fois depuis que j'ai faite cette coupe à la va-vite. Ils avaient drôlement poussé depuis le temps. Ma démence aura raison de moi, c'était une question de temps. Je retirais mes mains de mes cheveux avant de m'adosser contre le dossier de la banquette. La clochette de mon collier suivait mes mouvements en émettant son son.  

▬ Je commençais à me rétablir, mais l'incident avec Itsuke m'a fait rechuter... Rapidement. Ivy a volé à mon secours une seconde fois. Je lui dois tout. Vous savez pourquoi je déteste mes peintures ? C'est ma vie. Elles me représentent sans exception. La prochaine s'annonce à être épique.  

J’esquissais un sourire en coin observant toujours Tao. Peut-être comprenait-il le pourquoi je ne voulais pas que mes œuvres soient dans une salle de montre au temple. C'était un beau geste, mais pas avec ses peintures-là, pas avant que je sois totalement guérit de mon démon qui me gruge de l'intérieur.    
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Lun 9 Oct - 23:44



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinTao ne vit pas arriver l'attaque fulgurante de Avalon, bien décidée à combler ses lacunes mémorielles. Quel meilleur sujet que de rappeler l'incident dans la forêt ? Et pire encore... Comment pouvait-elle le savoir ? Son corps se figea littéralement. Et si...? Non !

« Comme le fait que vous ayez embrassé Ivy dans la forêt la première fois que nous sommes rencontrés ? »

Merde. Son attitude souveraine ne trompe pas. Tao sait qu'il n'aura pas le dessus sur elle, à moins de lui donner toutes les preuves dont elle a besoin. Ce baiser dans la forêt n'avait rien de prémédité bordel ! Sa bête hurlait, il fallait bien la calmer, peu importe la méthode. Et puis Ivy ne s'est pas plainte ! Même s'il n'avait pas été là pour la ramener chez elle, seule en pleine cambrousse à la tombée de la nuit, le moine refuse de s'excuser. Il ne nie pas son acte volontaire, c'est déjà ça. La jeune femme le fixe en plissant les yeux, reprend sa respiration et attaque de plus belle, sans détourner son regard.

« J'ai eu ces souvenirs quand elle a disparu... Quand j'étais à mon rendez-vous avec Itsuke. Nous observions une magnifique vu en haut d'une cathédrale. Il m'a fait découvrir cet endroit. J'y retournerais peut-être un jour, mais je me doute de vouloir y aller maintenant... Ces souvenirs comme si j'y étais, mais c'était Ivy... »

Mais Ivy est revenue. Tao garde espoir au fond de lui. Un dédoublement de personnalité est ingérable. Lui-même ignore la façon dont il apprivoiserait la chose. Se retrouver avec un être pire que soi... Quoi qu'il ne voit pas comment on pourrait faire pire que lui ?! Peut-être l'inverse serait-il possible ? Un homme mieux en tout, un homme sans attributs comme il aime l'appeler... Non ! Il se gratte la tête, nerveux. Avalon joue elle aussi avec ses cheveux avant de s'installer contre la banquette. Le fait de parler la soulage un peu, mais c'est un psy qu'il lui faudrait, sans conteste.

« Je commençais à me rétablir, mais l'incident avec Itsuke m'a fait rechuter... Rapidement. Ivy a volé à mon secours une seconde fois. Je lui dois tout. Vous savez pourquoi je déteste mes peintures ? C'est ma vie. Elles me représentent sans exception. La prochaine s'annonce à être épique. »

« Vos toiles... Vous faites bien d'en parler. Malgré ce qu'elles représentent pour vous, vous n'imaginez pas le succès qu'elles ont auprès du public. La salle de montre ne désemplit pas d'un jour sur l'autre ! »

Cet agréable constat ne donne pas l'effet désiré, il fallait s'y attendre. Avalon déteste ses œuvres passées. Les avoir acheté pour lui donner de la notoriété n'était pas passé auprès de la jolie blonde. Bien que Tao en ait eu pour son argent, il compte bien rectifier le tir. Mais avant, il a des réponses à lui fournir. Il agrippe ses mains aux siennes, sans les serrer. Son regard se veut plus naturel, moins sévère.

« Oui, j'ai embrassé Ivy dans la forêt. Oui, je vous ai laissé seule après coup. Si vous vous êtes réveillée là, c'est parce que je vous ai endormi. N'ayez crainte, j'ai fait ça vite et bien, d'une simple pression sur le cou. Je sentais la bête se manifester, je n'ai pas eu le choix. »

Avalon fixe Tao tellement fort qu'il peine à trouver ses mots pour la rassurer. Se retrouver décontenancé ne lui plait pas du tout ! Face à Ivy, il s'en foutait. Leurs personnalités de dominant se confondent et ne forment qu'une. L'extrême opposée de celle qui se tient en face de lui n'est pas à prendre à la légère, et il le sait. Mais le moine garde son rythme, et enchaîne avec la suite.

« Vous éloigner de moi a été... Bénéfique. Une partie de moi s'en veut, je le conçois. Vous n'êtes pas obligée de me croire. Mais vous devez savoir que si la bête s'empare de moi et qu'elle vous trouve... Vous allez souffrir. »

Tao soupire et baisse la tête. Ce passage mis de côté, que lui reste-il à dire ? Il fallait lui avouer pour Itsuke, qu'elle sache pourquoi rien n'avait fonctionné comme prévu. Le gamin devait lui parler de sa condition, mais son coma l'empêche d'agir, évidemment. Le moine relève la tête, sans lâcher la jeune femme des mains. À côté d'eux, certains se posent des question sur ce qu'il se trame, mais Tao n'y prête pas attention.

« J'ai croisé Itsuke, une fois, au belvédère. Il m'avait promis de vous parler et d'arranger une rencontre calme entre nous trois. Vous le saviez ? »

Question conne. Qu'elle le sache ou non, qu'est-ce que ça change ? Son petit copain se trouve dans un lit d'hôpital, le cerveau en marmelade, son corps branché de câbles, sans moyen de se défendre. Et si Avalon travaille, c'est qu'elle ne se sent pas le courage d'aller le voir. Elle a chuté, ce sont ses mots. Se rendre à son chevet la ferait chuter bien plus bas. Tao regarde par la fenêtre et réfléchit. Hormis ses ébats amoureux inavouables, qu'a t'il d'autre à lui annoncer ? Il a dit la vérité, ses craintes et ses excuses. Il ne peut guère faire mieux. Si... Il peut. Une idée dingue lui traversa l'esprit. Il avait un moyen de réparer une partie de ses erreurs passées. Il relâcha la jeune femme et se leva de la banquette, prêt à partir. Mais avant, il se pencha vers elle et lui glissa une proposition dans le creux de son oreille gauche :

« Terminez votre journée et montez me rejoindre au Temple. Je vais vous accorder le privilège ultime de vous débarrasser de votre passé. Après la fermeture de la salle de montre, on mettra le feu aux toiles ! »

Sur ces derniers mots, le moine quitte la salle et se rend au comptoir pour payer son déjeuné, avant de rejoindre la fraîcheur de l'automne. Il regarda sa montre : 8h45... Tant que ça ? On s'en fout ! Longeant la route vers la sortie de la ville, Tao constate un léger mieux sur sa conscience. Peut-être a t'il pris la bonne décision ?
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Mar 10 Oct - 1:44

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
▬  Vos toiles... Vous faites bien d'en parler. Malgré ce qu'elles représentent pour vous, vous n'imaginez pas le succès qu'elles ont auprès du public. La salle de montre ne désemplit pas d'un jour sur l'autre !

Pourquoi ça devrait me réjouir de savoir ça ? Je détestais mes oeuvres et ce n'est pas en les publiant publiquement que ça aiderait. Au début cela ne me dérangeait pas de les avoirs vendus au type qui travail à l'Atelier. Je voulais faire des sous supplémentaires, alors... Je les vendus. J'ai chuté deux fois pour être précise et j'ai peint ce que je ressentais. Un appel à l'aide en fait. Personne n'est venu à mon secours à part Ivy. Je ne détachais aucunement mon regard dans ceux de Tao. Je gardais mon air neutre... D'un coup Tao vint agripper mes mains des siennes, geste que je ne m'attendais pas de sa part. Son regard était plus neutre, sans être sévère comme il a l'habitude d'être.

▬  Oui, j'ai embrassé Ivy dans la forêt. Oui, je vous ai laissé seule après coup. Si vous vous êtes réveillée là, c'est parce que je vous ai endormi. N'ayez crainte, j'ai fait ça vite et bien, d'une simple pression sur le cou. Je sentais la bête se manifester, je n'ai pas eu le choix.

Je ne cessais de le fixer et ça semblait le déstabiliser en quelque sorte. À ce point ? Je me doute. Les hommes. On ne pourrait pas dire que je les déteste, mais ça laisse à désirer. Si Ivy les a laissé vivant c'est signe qu'ils sont bien, corrects et digne de confiance.

▬ Vous éloigner de moi a été... Bénéfique. Une partie de moi s'en veut, je le conçois. Vous n'êtes pas obligée de me croire. Mais vous devez savoir que si la bête s'empare de moi et qu'elle vous trouve... Vous allez souffrir.

Tao soupir et baisse la tête, je suivais son mouvement de mon regard. Il restait ainsi pendant quelques secondes avant de redresser sa tête sans me lâcher les mains. Elles étaient apaisantes dans un sens.

▬ J'ai croisé Itsuke, une fois, au belvédère. Il m'avait promis de vous parler et d'arranger une rencontre calme entre nous trois. Vous le saviez ?

Il se peut, oui, il me l'avait dit lors de notre rendez-vous amoureux. Je me souviens et je n'y étais pas contre. J'aurais voulu comprendre en compagnie de Itsuke, mais les circonstances ont changés. Je soupirais silencieusement tandis que Tao lâchait mes mains tout en se levant de la banquette. Je relevais mon regard en sa direction. Il se penchait vers moi pour murmurer quelques chose à mon oreille gauche.

▬ Terminez votre journée et montez me rejoindre au Temple. Je vais vous accorder le privilège ultime de vous débarrasser de votre passé. Après la fermeture de la salle de montre, on mettra le feu aux toiles !

Je fis des gros yeux, sérieusement ? Les brûlés ? Je ne refuserais pas une tel offre. Je souriais doucement voyant Tao quitter le restaurant en ayant prit le temps de payé son déjeuné. Je me levais de la banquette pour me mettre au travail pour commencer je débarrassais de la table et j'allais continuer mon chiffre jusqu'au bout. Je m'occupais d’accueillir les clients, prendre leur commande, débarrasser des tables et faire du nouveau café pour qu'il reste frais en tout temps. Je répétais le cycle jusqu'à 11 heures. Finalement ! Je retirais les oreilles de chats ainsi que le collier pour le remettre à mon manager avant de me changer en vêtement de civil. Je mis un chandail à manche longue noir, suivit d'un pull gris qui m'arrivait à la mi-cuisse et je mis des leggings noirs tout de même épais pour la température qui annonçait à l'extérieur. Je mis également mes bottes noires montant jusqu'au genoux. Je replaçais mes cheveux en ébouriffant ma frange avant de quitter le restaurant saluant mon manager et mes collègues qui rentraient.

Je me dirigeais vers un café-bistro pour manger un sandwich jambon et fromage. Je prenais mon temps à bien manger et je finissais le tout par un dessert. Mon pêché mignon était les desserts, pas le repas principal. Au moment que je terminais mon dessert je regardais le menu qu'il offrait pour l'automne... Peut-être devrais-je apporté un petit quelque chose de chaud pour Tao ? pensais-je en songeant que ça serait une bonne idée. Il me semblait voir que le café n'était pas son fort, peut-être une tasse de thé ? Hm... Lequel ? Je regardais le menu de thé ce qui me semblerait bon pour lui. Ah ! Peut-être celui-là ? Je me levais pour passer ma commande tout en sortant mon porte-feuille. Je prenais un thé au chaï citrouillé. Je demandais au caissier qu'est-ce qu'il y avait dedans avec un sourire il me répondait.

▬ Le thé au chaï citrouillé c'est un thé noir sucré et épicé rehaussé de caramel, de bonbons à la citrouille, de cannelle et de clous de girofle. Et faible en caféine.

▬ Je vais vous en prendre deux s'il vous plait. Les deux moyens.

Je regardais les verres qu'il prenait, ça serait assez sans être trop. Je payais les deux thés les prenant dans me servant de la chaleur comme chauffe main avant de me rendre au Temple où se trouvait Tao. Je montais rapidement la pente sans être essoufflé pour une fois. Je cherchais du regard où qu'il pourrait être... À sa tanière habituel ? Probablement. Je me dirigeais vers son coin où il a habitude d'y être, m'apercevant qu'il était assit entrain de méditer. J'inspirais doucement allant le rejoindre me posant à ses côtés dans un calme olympien avant de lui tendre le thé que je lui avais apporté.

▬ Tenez, je me suis dis qu'un peu de chaleur ne fera pas de mal. C'est au chaï citrouillé. Il y a du caramel, bonbons à la citrouille, de cannelle et de clous de girofle. Sucré et épicé.

J'esquissais un sourire tandis qu'il le prenait dans ses mains. Ça lui permettait de faire une pause thé. Ouais, au lieu de dire pause café on dit pause thé. Je me replaçais correctement buvant une gorgée. Étonnement c'était encore chaud. J'adorais ce petit mélange de sucré et épicé, ça faisait différent. Je tenais mon gobelet à deux mains pour garder mes mains chaudes. Le silence régnait entre nous et ce n'était pas si mal au final. Je humais doucement l'air frais en fermant les yeux décidant de parler.

▬ Itsuke et moi étions à notre rendez-vous. Il m'a emmené à une cathédrale que je connaissais pas. On a monté tout en haut et on avait une vue d'ensemble sur toute la ville. Magnifique. Nous étions tranquille, c'était paisible, mais un morveux a fermé la porte. Je me suis lancée à sa poursuite dans des escaliers pas très solide... Le petit est tombé en faisant une cascade qui a mal tourné, mais c'est accroché contre la rampe. J'ai accouru vers lui avant qu'il ne tombe. J'ai eu de la difficulté à le ramener, mais il saint et sauf. Malgré le fait qu'il a continué à descendre comme si rien n'était et il m'avait sourit... L'idiot. J'ai tremblé pour lui. Je pensais que Itsuke allait me joindre, mais j'ai remonté pour voir ce qu'il mettait tout ce temps. En ouvrant la porte le vit au sol, inconscient sans que je sache pourquoi. J'ai tenté de le réveiller, mais rien. Je l'ai emmené à la clinique... Et on m'a dit qu'il était dans un coma. Je... Je m'en suis voulue.

Rien de tragique en soit, mais aucune personne ne veut voir la personne qu'il aime dans cet état. Avec Casey c'était la même chose, il était criblé de blessures profondes sans que je puisse faire quelque chose. Elle aurait pu me tuer, mais elle ne l'a pas fait... J'ai failli la tué et Itsuke me l'a empêcher en disant que je n'étais pas comme elle. Je suis un monstre lorsqu'il est question de s'en prendre à ceux que j'aime. Je serrais mon gobelet buvant une autre gorgée pour tenter de m'apaiser. Il m'avait demandé de partir et comme un chien qui obéirait à son maître je suis partie. Et sans parler la fois avec Alec. Je m'en suis terriblement voulue...

▬  Nous serons ensemble, pour toujours et à jamais, murmurais-je presque à moi-même mais Tao pouvait entendre. Les mots de Ivy, la perfection incarnée, j'envie Ivy pour tout... Elle a tant de facilité en tout et n'a peur de rien. Elle déteste que je pense ça d'elle, mais c'est la vérité. Elle est mieux que moi. À croire que ça soit elle qui détient le corps et moi que je sois une double personnalité. Peut-être que j'ai besoin de m'effacer pour un temps...      
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Mar 10 Oct - 4:10



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinLe Temple, les obligations... Et les collègues envahissants. Depuis sa seule journée de congé prise sans les consulter, les vieux collent Tao dans chacun de ses faits et gestes. Il y en a toujours un accroché à son bras, à épier et à prendre note de ses corvées. Le moine les fait toutes, sans exception, il n'a nullement besoin d'un chaperon. Toute la matinée, ce manège incessant dura... De quoi le rendre fou. Quand enfin vers midi, la fin se fit sentir, la délivrance retentit. Tao a enfin la paix. Le groupe des culs serrés s'en va dîner en ville, entre eux. Un moment de détente bien opportun pour aller méditer sur son perchoir. La fraîcheur de l'automne ne le dérange en rien. Tao a connu des froids plus atroces que ça dans sa montagne natale. Alors le moine se concentre, et pense à Ivy.

Des pensées impures percutent son esprit troublé. Cette jeune femme et son corps de rêve... Quand pourrait-il le revoir ? Il va devoir se montrer patient. Tao sourit comme un débile face à la montagne qui ne bronche pas. Mais sur sa droite, des pas le mirent en alerte. Il ouvre les yeux et regarde qui s'amène. Avalon ! Dans ses mains, des boissons chaudes. L'odeur qui s'en échappe lui évoque du thé à première vue. Elle s’assoit à ses côtés et lui tend un gobelet, dont il se saisit en la remerciant.

« Tenez, je me suis dis qu'un peu de chaleur ne fera pas de mal. C'est au chaï citrouillé. Il y a du caramel, bonbons à la citrouille, de cannelle et de clous de girofle. Sucré et épicé. »

Nos protagonistes restent un long moment sans parler, leurs yeux rivés vers la montagne. Avalon gardent ses deux mains agrippées au gobelet, pour garder un peu de chaleur. Tao trouva ce breuvage intéressant. Grand amateur de thé, il apprécia cette délicate attention. Mais l'heure n'est pas au débat dur le thé chai. La jeune femme coupa court au silence. Elle veux alléger sa conscience à son tour. Pour se faire, elle ouvre son âme au moine et lui révèle ses derniers instants avec Itsuke, son grand amour... Du moins de ce qu'il en comprend. Une bien cruelle tragédie, et tout ça à cause d'un gamin ! Parler d'avenir et se retrouver dos au mur... Qu'est-ce qui avait pu provoquer son état ? S'il allait bien, cela ne s'explique pas. Tao sait de par sa nature de taoïste que l'univers obtient toujours ce qu'il veut, même si on tente de le saborder. Dieu n'existe pas, ce n'est qu'une chimère créée pour donner de l'espoir au plus démunis. Le moine ne se considère pas de ce bord-là. Pour lui, tout  a un sens qui lui est propre. Il espéra que Avalon en pense la même chose. Et pourtant, son regard en disait long sur son état d'esprit actuel.

« Les mots de Ivy, la perfection incarnée, j'envie Ivy pour tout... Elle a tant de facilité en tout et n'a peur de rien. Elle déteste que je pense ça d'elle, mais c'est la vérité. Elle est mieux que moi. À croire que ça soit elle qui détient le corps et moi que je sois une double personnalité. Peut-être que j'ai besoin de m'effacer pour un temps... »

« Ne dites pas ça ! Votre amour pour Itsuke vous rend aveugle et vous fait croire n'importe quoi. Vous n'êtes pas responsable de son coma, et vous échapper de la réalité ne vous le rendra pas. »

Tao hausse le ton sur la jeune femme, tel un parent sur son enfant. S'endormir n'est pas la solution miracle. La douleur ne partira pas, elle sommeillera et persistera avec le temps. Non... Et même si ça peut lui permettre de revoir Ivy pour des semaines, ou des mois, il n'a pas le droit d'imposer ça. Avalant une autre gorgée de son thé, il la dévisage, le regard perçant.

« Ivy est... Différente. En somme, elle incarne tout ce que vous rejetez et refusez d'admettre. Vous ne devez... Non. Vous n'avez pas le droit de vous cacher. Il faut faire face ! Je pourrais vous apprendre. »

Quoi de mieux que de lui montrer la méditation jusqu’à la fin de la journée ? Encore faut-il qu'elle soit d'accord, et que ça n’empiète pas sur son emploi du temps. Ô et puis qu'importe ! Le moine laissa le temps à Avalon de finir son thé encore chaud, et une dizaine de minutes plus tard, il lui donna des directives très précises sur ce qu'elle doit faire. Oui mademoiselle, vous allez méditer avec moi ! Quoi de mieux pour évacuer ses démons et mauvaises ondes que de se plonger dans les méandres du subconscient ? Sur ses pensées riches de sens, Avalon et Tao se positionnent face à la montagne, en tailleur, et ferment les yeux, gardant la tête haute et le dos droit. Les bras se relâchent, les mains se posent sur les genoux et forment un cercle avec le pouce et l'index. Le vent caresse leurs visages, mais ne doit en aucun cas les déranger dans le processus. Peu importe le temps que cela prendra... mais la jeune femme devra se sentir mieux, condition sinéquanone qui lui permettra de brûler ses œuvres en toute quiétude. Tao est un expert en la matière. Il peut se relaxer sur plusieurs heures et ainsi laisser passer le temps sans en éprouver la moindre difficulté. Pour la jolie blonde, cela risque d'être plus compliqué, mais il va tout de même essayer.

Presque 15h. Sur le perchoir, le calme est de mise. Pourtant, Avalon est la première à ouvrir les yeux, perturbée et soulagée à la fois. Tao sent sa respiration s'accélérer, comme si elle sortait d'un mauvais rêve. La séance a assez duré. Il rejoint le monde des vivants paisiblement, s'étirant de tout son long. Un autre thé lui serait profitable, mais il n'en a pas sous la main. Et il ne va pas demander à descendre en chercher. Machinalement, il se tourne vers la jeune femme et la questionne :

« Alors ? Comment vous sentez-vous ? Outre le fait que la sensation de réveil est étrange ? Je dois vous avouer que pour une première séance de méditation prolongée, vous avez assuré. »

Un sourire sincère se dessine sur son visage, rien à voir avec le côté malsain dont il a l'habitude. Tao se sent plutôt rassuré. La bête dort au plus profond de son être. Si Ivy devait disparaître à nouveau, il ne pourra éviter la catastrophe, et il le sait...
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Mar 10 Oct - 5:52

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
▬ Ne dites pas ça ! Votre amour pour Itsuke vous rend aveugle et vous fait croire n'importe quoi. Vous n'êtes pas responsable de son coma, et vous échapper de la réalité ne vous le rendra pas.

Il avait haussé le ton. Je ne le regardais même pas, je contentais de regarder en face de moi, une magnifique vue sur la montagne au loin. C'était donc mon problème : Mon amour envers Itsuke me rend aveugle. Il existait un remède à tout ça et j'allais le faire... Me débarasser tous sentiments à son égard, du moins le mettre de côté. Je me doute que je retombe en amour... L'amour est quelque chose de vraiment complexe et parfois cruelle. Si cela pouvait me permettre d'aller de l'avant, je le ferais pour mon bien. Du coin de l'oeil je pouvais bien sentir le regard perçant de Tao, il avait bu une gorgé du thé que j'avais apporté. Heureusement que j'ai songé en apporter pour nous deux.

▬ Ivy est... Différente. En somme, elle incarne tout ce que vous rejetez et refusez d'admettre. Vous ne devez... Non. Vous n'avez pas le droit de vous cacher. Il faut faire face ! Je pourrais vous apprendre.

Faire face ? Si je voulais je pourrais être comme elle dans un sens ? C'était possible, mais est-ce que s'en valait la peine de suivre les traces de Ivy ? Je terminais rapidement mon thé pendant qu'il était encore chaud. Après une dizaine de minutes, il m'apprenait à méditer. Une première. Il songeait que j'en avais de besoin. Je lui faisais confiance. Nous nous placions en face de la montagne assit en tailleur, dos bien droit, tête haute, les yeux clos et mains déposées sur mes genoux formant un cercle à l'aide de mon index et mon pouce. J'inspirais doucement en ne songeant à rien. Le vide. Quelques images défilaient dans ma tête, ma mère, mon père, Ivy, Itsuke... Et j'en passe. Ma prise de tête avec Zora qui veut rester dans le corps de Hélène... Ça m'a beaucoup affecté au final. Je devais mettre tout sentiment de côté. La fille au coeur de pierre. Il fallait que je sois cette personne aux yeux de tous. Que mon regard neutre n'ait pas derrière pensée. Rien. J'inspirais doucement. Il ne fallait pas que je sois toujours dans cet état, que je sois tout autant plus joyeuse qu'auparavant. La Avalon avant que tout me tombe dessus. Cette Avalon-là devait revivre. Et elle revivra. Soudainement j'ouvrais les yeux reprenant mon souffle regardant autour de moi... Depuis combien de temps nous étions-là ? Tao se "réveillait" à son tour se tournant en ma direction.

▬ Alors ? Comment vous sentez-vous ? Outre le fait que la sensation de réveil est étrange ? Je dois vous avouer que pour une première séance de méditation prolongée, vous avez assuré.

Son sourire était sincère, alors la méditation fonctionnait réellement. Je devrais le faire plus souvent tout en haut de la cathédrale lorsque je sentirais le besoin de m'évader. Je penchais légèrement ma tête en sa direction souriant légèrement.

▬ Merci. Il faut dire que j'en avais de besoin pour faire le point dans ma vie. J'en ai assez de souffrir, d'être la martyr. Je... Je crois que la bonne décision est de mettre de côté l'amour que je porte envers Itsuke. Vous l'avez dit vous même cet amour me rend aveugle. Il aura toujours une place dans mon coeur, mais... Je dois pensée à ma santé.

J'inspirais doucement redressant ma tête souriant toujours. Je vins à m'étirer sur tout mon long avant de baisser mes bras les posant sur mes jambes. Je regardais le paysage restant toujours admiratif vers le décor magnifique. Le vent frais fouettait mon visage, ça faisait vraiment du bien d'être à l'extérieur par un temps pareil.

▬ Et avec cette vue ça aide réellement à la détente.

Je détournais légèrement mon regard vers Tao lui adressant un sourire bien plus que sincère. Que pouvons-nous faire de plus ? Rester sur son perchoir jusqu'à la tombée de la nuit ? On pourrait très bien le faire sans problème. Il fallait que je dégourdit mes jambes, trop longtemps assis je ne suis pas très à l'aise.

▬ Est-ce que ça vous dit que nous marchions un peu ou préfériez-vous rester ici ?  
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Mer 11 Oct - 5:03

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
▬ Avec plaisir. Je vous propose une balade dans les jardins en attendant. Il y a un petit kiosque juste en dessous. Si quelque chose vous tente... J'ai hyper faim ! Vos pancakes ne suffiront pas à garnir mon estomac.

Je riais légèrement face à ce qu'il venait de dire. Ce n'était pas mes pancakes et ce n'était pas de ma faute si il était un homme et qu'il avait besoin de manger plus. Bon. Ça dépendait des hommes, chaque personnes est différentes après tout. Surtout Tao, surtout lui. Il se levait et m'aidais à me lever. Je remettais mes vêtements comme il se doit avant que Tao me fit signe de le suivre. C'est ce que je faisais, je le suivais. On quittait son perchoir et nous rejoignons l'allée centrale des jardins. Magnifique comme toujours. J'adorais cet endroit ça inspirait la zénitude.

▬ Avalon, me feriez-vous l'honneur de partager un gâteau au chocolat et un thé aux bulles avec l'homme sournois et infidèle que je suis ?

J'acceptais sa requête en souriant. Le chocolat c'est ma vie et dont je ne pouvais jamais refusé ! Il m'incitait à m'asseoir à une table de pique-nique que je faisais sans broncher l'attendant sagement. Chocolat. Mon petit plaisir. Peu de temps après Il revenait avec les thés ainsi que la collation qui était le gâteau au chocolat. Il me laissait me servir en premier avant que mange un bout du gâteau. Sans regret. Je pris une gorgée de thé, succulent parfait pour une journée d'automne comme celle-ci. Je regardais Tao qui s'en prenait au gâteau comme un affamé. Pauvre gâteau... Je souriais légèrement continuant de boire.

▬  Bien, trêve de conneries. L'heure de la fermeture de la salle de montre approche. Mais d'ici là, je me doute que vous avez encore des questions ? Comme qu'ai-je pu bien faire pendant tout ce temps sans vous voir ?

Je m'arrêtais de boire posant ma boisson sur la table croisant mes bras sur la table ainsi que mes jambes observant Tao d'un air neutre, presque sérieux.

▬ Très bien Tao. Qu'avez-vous fait pendant tout ce temps sans me voir ? À part méditer sur votre perchoir avec cette vue magnifique que je prendrais très certainement pour mes prochaines oeuvres. Je ne vous en dit pas plus.

Je lui adressais un clin d'oeil suivit d'un sourire en coin. Un très gros projet cela dit, ça pourrait peut-être remplacer ceux que nous allons brûlés ce soir. Un joli feu de joie. Je souriais dans mon coin prenant ma boisson pour prendre quelques gorgée pour terminer ma part du gâteau au chocolat m'essuyant mes lèvres à l'aide d'une serviette en papier. Je regardais Tao qui en avait un peu sur la joue. Je me redressais en sa direction pour l'essuyer. Boop. Vite fait, bien fait. Je humais l'air frais qui soufflait sur nos visages. Il restait toujours des visiteurs au temple qui explorait les jardins et certains venaient se poser pour grignoter un peu puis repartir. Je glissais mes doigts à ma frange pour l'arranger et qui était quelque peu dépeigné à cause du vent. Je me concentrais sur la réponse de Tao, car en effet je voulais savoir ce qu'il avait fait pendant tout ce temps.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Jeu 12 Oct - 3:36



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinLa jeune femme fut des plus surprises par cette attaque à peine voilée, mais pas agressive pour autant. Son faciès neutre, comme à son habitude, ne plie pas et ne montre rien. Le moine pensait la mettre en colère face à ses propos, il s'est bien trompé.

« Très bien Tao. Qu'avez-vous fait pendant tout ce temps sans me voir ? À part méditer sur votre perchoir avec cette vue magnifique que je prendrais très certainement pour mes prochaines oeuvres. Je ne vous en dit pas plus. »

Son clin d’œil furtif ne passe pas inaperçu. Fort bien. Tao met cette information de côté et réfléchit à sa propre interrogation. Qu'a t'il donc fait d'autre que méditer sur son perchoir tous les jours, face à la majesté de la montagne enneigée ? Rien. C'est bien ça le problème. Ah si ! L'enquête sur la statuette volée avec Linnéa. Cette charmante jeune femme... Dont il n'a plus de nouvelles depuis un moment d'ailleurs. Il ne prend pas en compte la visite surprise de la brune pulpeuse et de son acolyte flamboyant. Et pourtant, il faudrait. Soupirant en se grattant la tête, il termine sa part de gâteau en une bouchée et se livre à Avalon, en fermant les yeux.

« J'ai participé à une enquête, dans des ruines perdues en pleine forêt. Vous avez dû en entendre parler je crois, une certaine Seraphina Fabulosa avait fait un appel sur la place de l'hôtel de ville... »

Tao n'ira pas plus loin sur ce sujet. La presse la renseignera bien mieux que lui. Il rouvre les yeux et touille son thé aux bulles avec la paille, raclant les perles d'aloès au fond du gobelet. Ivy lui manque... Merde. Pourquoi maintenant ? Est-elle endormie ou profite t'elle du spectacle en auditeur libre ? Il n'en a aucune idée et ne compte pas le demander à Avalon. Elle se poserait des questions. Le moine sirote son thé en silence et tourne la tête vers un couple qui se balade sur le sentier, main dans la main.

« J'ai également reçu de la visite sur mon perchoir, une double visite pour être exact. Vous ne pouvez pas le savoir mais un duo un peu atypique se balade dans les jardins fréquemment. Une superbe brune et un énergumène aux cheveux écarlates et... »

Tao fait une pause et déglutit difficilement. Une sueur froide lui parcourt le dos, la sensation désagréable et la peur d'avoir à affronter de nouveau ce Julian devient omniprésente. Ivy se moquerait de lui ouvertement, et peut-être même qu'elle lui arracherait la langue, va savoir ! Néanmoins, il décide de lui dire la vérité, quitte à passer pour un abruti.

« La fille m'a posé un tas de questions personnelles, et elle a obtenu satisfaction sans avoir à ce forcer. J'ignore encore comment elle s'y ai pris ! Quant a son ami, et bien... Il est venu me voir pour me donner un rencard... Oui, je me suis fait draguer par un mec, J'ai failli le pulvériser ! »

Le moine devient rouge comme une pivoine. Il se repasse la scène en boucle dans sa tête. Si ce Julian n'avait pas eu à faire, il l'aurait poussé de la rambarde. Il se serait écrasé sur un flanc de montagne et personne n'aurait retrouvé son corps. Sa zénéitude en avait pris un coup. Plus jamais ça !
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Jeu 12 Oct - 7:08

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
Tao soupirait tout en se grattant la tête. Qu'avait-il d'insurmontable à me dire ? Cela semblait être compliqué son affaire. Pauvre de lui.De son côté il terminait sa part du gâteau en une bouchée. Il fermait les yeux. Savoure bien le chocolat du gâteau.

▬ J'ai participé à une enquête, dans des ruines perdues en pleine forêt. Vous avez dû en entendre parler je crois, une certaine Seraphina Fabulosa avait fait un appel sur la place de l'hôtel de ville...

Effectivement j'en avais entendu parlé, mais je ne voulais pas m'en préoccuper, je n'étais pas si aventureuse que ça et surtout je n'étais pas en forme mentalement pour ce genre d'enquête. Au moins cette Seraphina a eut plusieurs volontaires pour la retrouvaille de cette statuette disparue. Je ne connaissais pas le résultat final, mais j'espère que ça soit positif. Tao ouvre les yeux tandis qu'il s'empare de son thé et d'y boire quelques gorgées. Il détournait son regard, je suivais son regard voyant un couple qui marchait main dans la main. Étonnement ça ne me faisait rien. C'était mieux ainsi.

▬ J'ai également reçu de la visite sur mon perchoir, une double visite pour être exact. Vous ne pouvez pas le savoir mais un duo un peu atypique se balade dans les jardins fréquemment. Une superbe brune et un énergumène aux cheveux écarlates et...

Il fit une pause. Bon Tao, qu'est-ce qui s'est passé ? Je veux des détails moi !

▬ La fille m'a posé un tas de questions personnelles, et elle a obtenu satisfaction sans avoir à ce forcer. J'ignore encore comment elle s'y ai pris ! Quant a son son ami, et bien... Il est venu me voir pour me donner un rencard... Oui, je me suis fait draguer par un mec, J'ai failli le pulvériser !

Tandis que Tao rougissait face à sa révélation je pouffais de rire. Je ne pouvais pas me contenir, c'était plus fort que moi. J'étais désolée pour Tao, mais tout de même. Je vins appuyer mon front contre la table continuant de rire quelques secondes avant de reprendre mon sérieux. Je pris une grande bouffée d'air avant de relever ma tête pour le regarder.

▬ Désolée, mais c'était plus fort que moi. Au moins vous avez la cote auprès la gente masculine, voyez le bon côté, même si vous ne semblez pas être attiré par les hommes. Du tout. Si ça peut vous rassurez. Vous êtes bien un homme aux femmes. Peut-être que ce jeune homme vous a trouvé à son goût et tenter sa chance, c'est mignon d'un côté...

De mon côté ce n'est pas un problème. Mes vêtements de sainte-nitouche éloigne la mauvaise herbe, sauf quand je travaille... Et sauf un jeune homme prénommé Alec. Ivy a eut un faible pour lui et s'est jeté sur lui... J'ignore jusqu'où et je ne veux pas savoir... Je l'avais revu et je l'ai poussé un peu à bout... Je l'ai cherché tout de même, mais au final... Je ne sais plus quoi en penser de cette personne. Un gros point d'interrogation sur son visage. Je sirotais ma boisson regardant Tao qui s'était calmé. Bien. Je souhaitais pour lui que ça ne se reproduise plus. Étrangement je sentais toujours les mains de Alec, peut-être à cause que le temps s'y ressemblait ? J'en eu des frissons. Il fallait que je m'éloigne de lui, pour un long moment... Ça je ne pouvais pas en parler avec Tao, ça jamais.

▬ Mais qu'il ne tente pas une deuxième fois, je me doute qu'il restera quelque chose de lui... Si par le pulvériser veut dire ça. D'ailleurs Tao, j'aimerais savoir un truc... Une question toute bête et étrange en même temps. Si vous étiez une couleur, laquelle seriez-vous ?

Oui. Je l'ai posé et c'était important pour moi et étrange pour les autres. Cela pouvait signifier quelque chose, mais je fonctionnais ainsi. Et... Cela avait peut-être un rapport pour mes prochaines oeuvres, qui sait ?  
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Ven 13 Oct - 3:59



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinFace à cette révélation honteuse, Avalon éclate de rires, à ne plus s'arrêter. Tu l'as bien cherché ! Le moine rougit de plus belle et cache son visage dans ses mains, à deux doigts de hurler sa rage à cause de cet énergumène endiablé. A quoi devait-il s'attendre ? Qu'elle ne réagisse pas et se contente de le fixer avec neutralité ? Aucune chance. Se faire draguer par un homosexuel... Pas lui bordel ! Elle prit cinq bonnes minutes pour revenir à elle, laissant Tao dans sa perplexité.

« Désolée, mais c'était plus fort que moi. Au moins vous avez la cote auprès la gente masculine, voyez le bon côté, même si vous ne semblez pas être attiré par les hommes. Du tout. Si ça peut vous rassurez. Vous êtes bien un homme aux femmes. Peut-être que ce jeune homme vous a trouvé à son goût et tenter sa chance, c'est mignon d'un côté... »

Un homme à femmes hein ? Bonne réponse. Le grand baraqué connait son pouvoir sur la gente féminine, inutile de venir lui confirmer. Ivy en est plutôt satisfaite soit dit-en passant. Bien que son esprit ne pouvait se détacher de son corps splendide, il ne put s'empêcher de comparer avec Mina. Verdict ? La brune bat la blonde, du moins sur le physique. Question mentalité, ça reste à vérifier. La spontanéité de Ivy lui plait davantage que l'hésitation de Mina. Et ce Julian... Avalon qui trouve ça mignon. Je vous y prendrais ! Tao imagina donc en souriant ce qui se passerait si la jeune femme se faisait ouvertement draguer par une femme... Aurait-elle un sang-froid implacable comme à son accoutumée ? Ou perdrait-elle ses moyens ? Voilà un sujet intéressant mais... Connaissant Ivy et ses manières, cette dernière se manifesterait et mettrait fin rapidement à la tentative. Terminant son thé, Tao place un coude sur la table, poing en l'air et y dépose sa tête, continuant de sourire. Avalon continua sur l'énergumène.

« Mais qu'il ne tente pas une deuxième fois, je me doute qu'il restera quelque chose de lui... Si par le pulvériser veut dire ça. D'ailleurs Tao, j'aimerais savoir un truc... Une question toute bête et étrange en même temps. Si vous étiez une couleur, laquelle seriez-vous ? »

Cette question soudaine et hors contexte le laissa silencieux. Sa couleur ? Hum... Le moine l'ignore complètement. Sa garde-robe se limitant à des couleurs passe-partout telles que le blanc, le noir et le gris, il ne savait quoi lui dire. Même si sa tenue taoïste comprend un peu de rouge, il ne peut s'y référer. Et avec tout ce qu'il a fait et traversé... Une seule solution s'offre à lui, toute simple et adéquate.

« Je serai le gris, indéniablement. Je suis loin d'être pur, mais mon âme ne traîne pas encore dans les méandres du rationnel donc... Le gris. Oui, c'est ma réponse. Et vous jeune fille ? Qu'est-ce que vous diriez ? »

Tao laisse quelques minutes à Avalon pour réfléchir à la question. Il en profite pour se retourner et braque son regard sur la galerie. Les gens quittent les lieux en masse... Que se passe t'il ? Lui faisant signe qu'il revient, il se lève et part voir ce qui s'y trame. Apparemment, des gens se disputent. Le moine se fraye un chemin vers le groupe formé autour des fouteurs de trouble, bien décidé à les séparer. Mais la raison de leur dispute stoppa Tao dans sa marche, ébahi par autant de sottises. Deux hommes d'âge mûr se tiennent par le col de leurs chemises respectives, leurs visages rouges comme des pivoines et les poings en évidence... Parce qu'une femme s'ést pavanée sous leurs nez ! Autour de Tao, les gens s'écartent afin de le laisser s'interposer entre les deux idiots. Sans se presser et avec fermeté, il les repousse aux antipodes et se place en plein milieu, les matant à tour de rôle.

« Messieurs ! Nous dérangez les visiteurs. Je vous prierai de partir d'ici et d'aller vous disputer ailleurs. Ne m'obligez pas à me répéter. Les autres, le spectacle est fini. Circulez ! »

Tao haussa à peine le ton. C'est trop facile... Les gens obtempèrent sans poser de questions, laissant la sortie de la galerie libre. Se frottant les mains de satisfaction, il retourna au pas de course sur la table de pique-nique où l'attendait Avalon, qui s'était levée afin de savoir où il avait filé.
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Ven 13 Oct - 19:06

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
Ma question le laissait silencieux pour un petit moment. Bien. C'est bon signe si il réfléchit à la couleur qu'il est et pas aussi facilement comme certaine personnes. Cela me rassurait de sa part. J'attendais sagement sa réponse et attendant je sirotais toujours mon thé aux bulles avalant les bulles au passage. Elles ont meilleures goûts avec la boisson que tout seule, c'était sûr.

▬ Je serai le gris, indéniablement. Je suis loin d'être pur, mais mon âme ne traîne pas encore dans les méandres du rationnel donc... Le gris. Oui, c'est ma réponse. Et vous jeune fille ? Qu'est-ce que vous diriez ?

Il fallait que je retravaille les signification des couleurs selon la personnalités. Je réfléchissais tandis que Tao détournait son regard vers quelque chose qui lui a attiré son attention. Il me fit signe qu'il revenait et il se lève en partait vers ce qu'il attirait son regard. Je me levais à mon tour cherchant une réponse à ce qu'il se passait. Un homme avec sa petite amie marchaient rapidement vers la sortie. D'un geste rapide je lui attrapais son bras pour lui demander ce qu'il se tramait là-bas. Il me répondait que deux hommes se bagarrait à cause d'une femme qui était passé par là. Je le remerciais de son information et lâchait son bras pour qu'il continue sa route. Je tournais mon regard vers la foule qui commençait à se disperser au loin. Je vois que Tao s'est chargé de la situation. Bien. Il revenait en ma direction en pas de course.

▬ Ce n'est pas croyable tout de même... Se battre parce qu'une femme est passée par là... Mais vous semblez gérer la situation, tant mieux.

Je me rassoyais et Tao fit de même. Je reprenais ma boisson buvant quelques gorgées avant de le mettre de côté pour lui réponde concernant sa couleur de tout à l'heure avant qu'il se lève. J'inspirais doucement en esquissant un sourire.

▬ Le gris vous correspond bien. La définition de cette couleur se résume à que vous êtes neutre sur les choses dans la vie, souvent même indifférent. Vous essayez de vous protéger du chaos dans votre environnement, au point d'être complètement isolés du monde. Vous êtes calmes et pratiques, vous n'aimez pas attirer l'attention, vous êtes juste à la recherche d'un peu de paix et de satisfaction dans votre vie. Je me trompe ?

Je fis un moment de silence souriant toujours passant une main dans mes cheveux, glissant en même temps une mèche derrière mon oreille.

▬ Pour ma part je me correspond mieux au bleu. J'adore l'harmonie. Je suis quelqu'un de très sensible et fiable qui pense aux autres. La stabilité est la plus importante dans ma vie et je préfère garder les choses propres et bien rangés. Ivy c'est le rouge. Quand elle le peut, elle vit sa vie au maximum. Elle peut être déterminé et tenace à obtenir ce qu'elle veut. Elle adore le rouge. Il y a un moment déjà quand j'avais les cheveux longs, elle a prit une robe rouge.

Je soupirais silencieusement tandis que je posais mon coude sur la table glissant ma main sur ma joue en guise de support pour ma tête.

▬ Quand j'étais en Angleterre, c'est là que j'ai apprit la couleur selon la personnalité. Ça remonte à bien longtemps. Jeune, innocente, brisée et j'en passe. Je m'en veux pour certaine chose... De n'avoir pas compris... D'avoir cru que tout était de ma faute, alors que c'était faux. D'avoir perdu mon temps à aimé quelqu'un alors qu'il se foutait de moi... Il le savait, mais il n'a rien fait... Il savait que je n'allais pas bien, mais il n'a rien fait... Je l'ai poussé à sortir avec la fille de ses rêves. J'ai songé à son bonheur. Ivy me disait que j'avais bien fait, car elle ne le sentait pas. Pardon... un petit moment de faiblesse, ça ne reproduira plus. Je m'ennuie tout simplement de ma terre natale, de ma grand-mère et rien d'autre.

Pas Liam. Surtout pas Liam. Il était bien avec sa petite amie et qui ce n'était pas gêner à me parler de sa première fois avec elle. C'était cruelle. Il le savait très bien. J'ai eu mal, bien plus mal que le monde ne pouvait penser. Je n'allais pas à mes cours de sport, car je me pratiquais de mon côté comme une grande. Je ne voulais pas que personne voient mon corps ayant plein de bleus comme pas possible, voir même des cicatrices. Presque toutes fût effacer sauf une en bas de mon dos. Il m'a fait bien mal celui-là. Je m'en souviendrais toujours peu importe tous les efforts pour oubliés ce passage. Il sera toujours gravé en ma mémoire.  
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Sam 14 Oct - 1:59



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinAvalon observe le moine de son regard inquisiteur. Qu'avait-il donc fait encore ? Il n'a même pas eu besoin d'élever la voix et encore moins de frapper les deux nigauds pour les faire partir ! Mais comme de bien entendu... Les vieux n'ont pas levé leurs fesses pour constater son efficacité dans l'enceinte du Temple. Pour venir critiquer, ils sont forts ! Mais pour donner leurs encouragements, il n'y a plus personne. Tao se souvient du jour où il a montré la galerie à Avalon la première fois... Ils s'étaient rués sur elle pour la féliciter, laissant le grand baraqué seul assis sur les marches de pierre. Mais depuis, plus rien. Comme s'ils avaient épuisé leur stock. Peu importe, il s'en fout. Les deux amis se rassoient sur l'aire de pique-nique, reprenant leurs petites affaires.

« Ce n'est pas croyable tout de même... Se battre parce qu'une femme est passée par là... Mais vous semblez gérer la situation, tant mieux. »

Juste ça ? Le moine se met carrément en tailleur sur le banc en bois, prenant ses jambes en tenaille dans ses bras musclés. Il dépose son menton sur ses genoux et tire une grimace exaspérée. La galerie sera bientôt vide, autant qu'ils en profitent, tous... De son côté, la jeune femme avait retenu son choix de couleur et elle s'empressa de lui donner la signification.

« Le gris vous correspond bien. La définition de cette couleur se résume à que vous êtes neutre sur les choses dans la vie, souvent même indifférent. Vous essayez de vous protéger du chaos dans votre environnement, au point d'être complètement isolé du monde. Vous êtes calme, vous n'aimez pas attirer l'attention, vous êtes juste à la recherche d'un peu de paix et de satisfaction dans votre vie. Je me trompe ? »

« Je ne peux pas me protéger du chaos comme vous dites... Mais pour le reste, c'est assez vrai, je dois le reconnaître. Alors ? Votre couleur ? »

Tao en a une petite idée... Mais pas pour elle, pour sa maîtresse. Il visualise Ivy dans une superbe robe rouge, ou noire à la rigueur. Ce genre de femme fatale mérite la grandeur qu'elle inspire non ? Pour ce qui est de Avalon, il ne voit pas. Du jaune ? Non, trop prononcé. Du rose ? Sûrement pas ! Il n'y a que les pétasses qui mettent du rose. Alors quoi ? Vert ? Bleu ? Au choix... Allait-elle donc le surprendre ?

« Pour ma part je me correspond mieux au bleu. J'adore l'harmonie. Je suis quelqu'un de très sensible et fiable qui pense aux autres. La stabilité est la plus importante dans ma vie et je préfère garder les choses propres et bien rangés. Ivy c'est le rouge. Quand elle le peut, elle vit sa vie au maximum. Elle peut être déterminé et tenace à obtenir ce qu'elle veut. Elle adore le rouge. Il y a un moment déjà quand j'avais les cheveux longs, elle a prit une robe rouge. »

Tao s'émerveille face à ses paroles. Pour un gars qui n'y connaît rien, il avait plutôt misé juste. L'idée de se représenter Ivy dans cette robe rouge lui donne un vertige. Elle ne la porterait pas longtemps sur elle, c'est plus que certain. Poussant le fantasme un peu plus loin, et en vue des fêtes de Halloween qui approchent, il s'imagine quelque chose de plus osé, voir même très coquin :

Spoiler:
 

Ses divagations l'empêchent de voir et d'entendre Avalon s'avachir sur la table en soupirant. Son alter-ego lui fait tourner la tête un peu fort. Elle n'a encore rien fait pour se manifester, et elle ne le fera pas de si tôt. D'ici là, il trouvera bien un moyen de la convaincre de porter ce genre de costume, juste pour lui. Son interlocutrice le ramena à la réalité assez rapidement, en proie à un moment de nostalgie.

« Quand j'étais en Angleterre, c'est là que j'ai apprit la couleur selon la personnalité. Ça remonte à bien longtemps. Jeune, innocente, brisée et j'en passe. Je m'en veux pour certaine chose... De n'avoir pas compris... D'avoir cru que tout était de ma faute, alors que c'était faux. D'avoir perdu mon temps à aimé quelqu'un alors qu'il se foutait de moi... Il le savait, mais il n'a rien fait... Il savait que je n'allais pas bien, mais il n'a rien fait... Je l'ai poussé à sortir avec la fille de ses rêves. J'ai songé à son bonheur. Ivy me disait que j'avais bien fait, car elle ne le sentait pas. Pardon... un petit moment de faiblesse, ça ne reproduira plus. Je m'ennuie tout simplement de ma terre natale, de ma grand-mère et rien d'autre. »

« Ne vous excusez pas. Vous n'avez pas à vous justifier devant moi, je pense l'avoir suffisamment évoqué. Votre passé vous appartient, vous êtes libre de le garder... ou de l'effacer de votre mémoire. Ivy ne peut-elle pas vous soulager de cette peine ? »

Le moine devrait se mettre des baffes au lieu de parler. À vouloir trop protéger les deux en même temps, il oublie qu'elles ne peuvent penser de la même façon. Mais bon c'est trop tard... Claquant sa langue dans sa bouche, Tao regarde l'heure sur sa montre et constate que le moment est bientôt venu. Il se lève péniblement du banc et fait signe à la jeune femme de le suivre.

« C'est l'heure. Les derniers visiteurs quittent la galerie. C'est moi qui suit en charge de remettre la pièce en état donc, personne ne viendra me soupçonner. Venez, allons dire adieu à vos œuvres. »

Les deux amis quittent la zone de pique-nique et regagnent le sentier, les mains dans les poches. Une poignée de secondes plus tard, Tao se place sur le côté de l'entrée de la galerie, incitant les derniers visiteurs à partir pour qu'il puisse la nettoyer, comme chaque début de soirée. Avec un sourire malsain, il attrape Avalon par la main et s'engouffrent à l'intérieur. Comme toujours, des gens ont sali le sol avec leurs chaussures boueuses. Certains détritus jonchent le coin de la poubelle, comme si les gens ne savent pas viser. Ce n'est pas compliqué tout de même ! Le moine barricade la porte principale avec une tige de fer et montre celle de secours à la jeune femme, dissimulée derrière un rideau coloré... Une belle entourloupe qui rend la tâche moins délicate. Retroussant ses manches, ils commencent par enlever les toiles des murs. Avalon en profite pour ouvrir la porte de secours et faire un tas avec ses peintures, tandis que le moine nettoie les saletés comme à sa vraie habitude. Elle était pourtant superbe cette galerie...

Soupirant, il s’efforce à ce que tout brille et soit nickel avant de procéder au feu de joie à extérieur. Ce que Avalon ne sait pas, c'est que la sortie de secours mène à un coin caché de son perchoir, et qu'un grand coffre de baroudeur est installé là, pour dissimuler les toiles en vue de leur cruelle destinée. Les vieux ne s'en étaient même pas aperçus... tellement ancrés dans leurs prières habituelles... Le nettoyage accompli, les deux amis placent les toiles dans le coffre tel un Tetris grandeur nature. Rien ne doit dépasser ! Et après trois bon quarts d'heure de travail acharné, ils se posent sur le perchoir, profitant de la brise qui caresse leurs visages rougis par la besogne. Les collègues de Tao partiront sous peu, ce n'est plus qu'une question de temps.
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Sam 14 Oct - 3:16

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
▬ Ne vous excusez pas. Vous n'avez pas à vous justifier devant moi, je pense l'avoir suffisamment évoqué. Votre passé vous appartient, vous êtes libre de le garder... ou de l'effacer de votre mémoire. Ivy ne peut-elle pas vous soulager de cette peine ?

Elle ne peut pas, c'est uniquement moi qui doit le faire, pensais-je en laissant mon visage neutre. Je me doute que Tao comprenne quelque chose... J'étais seule malgré que j'avais Ivy. C'est elle qui m'a sauvé, mais elle ne m'a pas effacé ses mauvais souvenirs de mon esprit. Je vis que Tao se levait du banc et me fit signe de le suivre. Était-ce l'heure ?

▬ C'est l'heure. Les derniers visiteurs quittent la galerie. C'est moi qui suit en charge de remettre la pièce en état donc, personne ne viendra me soupçonner. Venez, allons dire adieu à vos œuvres.

Finalement, je pourrais mettre de côté mon passé grâce à Tao. Nous quittions les tables de pique-nique en rejoignant le sentier. Je marchais aux côtés du moine esquissant un sourire. Nous arrivons à la galerie tant attendu et nous laissons les visiteurs quitter l'endroit avant que je sente la main de Tao prendre la main pour que nous engouffrons rapidement à l'intérieur. Nous étions seuls et mes œuvres n'avaient plus d'importance à mes yeux. Plus celles-là en tout cas. Tao barricade la porte principale avant qu'il me montre la porte de secours. Je vois. Je dégageais cette sortie pour faciliter la tâche à sortir les tableaux. J'aidais Tao à les décrocher, du moins celle qui était à porter de mes mains. Je fis un tas à l'extérieur avec les tableaux tandis que Tao nettoyait la salle pour qu'elle soit impeccable.

J'attendis quelque peu avant que Tao termine son nettoyage, signe que nous pouvons y aller. Parfait. On ramassais la pile des peintures pour les mettre dans un coffre caché de tous. Les mettait de sorte qu'aucun tableau ne dépasse le coffre. Cela nous prîmes un certain temps avant que l'on remplisse le coffre. Nous installions sur le perchoir admirant le spectacle. Je me replaçais souriant légèrement, je humais l'odeur de feu. J'adorais le feu. Je pouvais désormais mettre de côté ce pas de ma vie et passer au prochain niveau. Je tournais mon regard vers Tao esquissant toujours un sourire en étant reconnaissante envers lui.

▬ Merci Tao... Vous ne savez pas à quel point ce que cela signifie pour moi... Ne vous en faites pas... Si vous le voulez, j'ai débuté d'autres œuvres qui pourront être placé à la galerie, pour les remplacer. Mais je ne vous obliges en rien...

Je voulais ajouter quelque chose à ma phrase, mais on me projetais brutalement vers l'arrière. Je ne comprenais pas. Je tombais lourdement sur le dos, j'eu même le souffle coupé. Qu'est-ce qu'il se passait à la fin ? Je me roulais sur le côté, mais la personne me faisait rouler sur mon dos et plaquais sa main au niveau de mon cou et m'étranglait. Je ne vis pas tout de suite le visage, mais je reconnaissais cette carrure, c'était l'homme de tout à l'heure au restaurant ! Prenait-il sa revanche, sérieusement ? Je tentais un mouvement, mais il enserrait son emprise. Je n'arrivais plus à respirer. J'agitais mes pieds.

▬ Toi tu ne bouges pas sinon je la tue ! C'est clair ?

Venait-il parlé à Tao de ce ton ? Ce n'était que des menaces, il n'avait pas d'arme... Je me trompais, il avait bien une arme et c'était un couteau, je pouvais le distinguer grâce à la lueur du feu. Il m'ennuyait, littéralement. J'eu une petite idée et j'ignorais si ça allait fonctionner sur lui, mais il fallait que j'essaie ! Je m'agitais encore plus avant que je ferme les yeux faisant mine qu'il m'avait tué. Je ne respirais plus. Je gardais mon souffle, je m'étais pratiqué à le faire et faire semblait d'être morte fonctionnait sur certaine personne. L'homme relâchait son emprise à mon cou. Bien. Tel un serpent j'attrapais sa tête pour lui asséner un coup de tête contre la sienne. Il reculait et tombait par arrière. Je me relevais reprenant péniblement mon souffle. Il allait le payer, fortement. Je glissais ma main dans ma botte pour y sortir une dague. Ma dague. Tu vas y goûter, pensais-je. Je léchais ma lame observant l'homme pleurnicher à cause de mon coup de tête. Il n'a rien vu, pas encore. Il se levait à son tour gardant une main sur sa tête.

▬ Pourquoi pleures-tu ainsi mon enfant ? Tu as un petit bobo ? Laisse-moi te soigner !

Je fonçais droit dessus avant de lui entailler le bras. Un filet de sang coulait le son de son bras. Mes yeux brillait d’excitation. Je ricanais légèrement avant que je l'entaille une deuxième fois, mais à sa jambe. Il tombait à genoux essayant d'empêcher le sang de couler. Pauvre chou. Je m'approchais doucement de lui tandis que son visage affichait une peur indescriptible. Il reculait tentant de s'enfuir, mais il tombait sur le dos toute à ma merci. Je m'arrêtais penchant légèrement la tête sur le côté souriant toujours.

▬ De quoi as-tu peur chéri ? Tu n'aimes pas souffrir ? C'était idiot de venir s'en prendre à moi... Pourtant mon coup de pied au restaurant n'était rien... C'est dommage que je ne puisse pas te tuer...

▬ T'es qu'une folle psychopathe !

▬ Ouh, tes mots me terrifient tellement que j'en tremble. Honnêtement ? Tu n'as pas mieux comme vocabulaire chaton ?

Ce n'était pas Ivy au contrôle, mais moi la vraie Avalon que l'on surnomme également Berserk. Je rirais assez diaboliquement et qui faisait trembler l'homme en face de moi. Je m'approchais de lui venant au-dessus de lui. Je me plaçais en califourchon lui montrant ma dague. Je la dirigeais doucement vers son cou. J'y mettais une légère pression avant de m'arrêter. Il avait cesser de gémir pour que lui épargne sa vie. Ah quelle plaie !

▬ Tu es très ennuyant tu le sais ça ? Je te laisse partir, mais que je ne revois pas ton visage...

Je me levais le laissant partir. Il se levait et partit à la course. Je penchais légèrement la tête sur le côté soufflant un peu. J'essuyais ma lame avant de la remettre à sa place. Je me retournais vers Tao d'un visage entièrement neutre. Il avait assisté à la scène... Il avait tout vu... Que devait-il pensé de moi après tout ça ?

▬ Pardonnez-moi si vous m'avez vu dans cet état...

Je reculais doucement restant à l'écart de ce dernier.

▬ Je comprendrais si... Si je vous répugne...

Je regardais mes mains qui étaient tachés de sang et j'ignorais quel état était mes vêtements, mais je me doute qu'ils soient propres après tout ça... Je me dis que je ne l'ai pas tué, mais j'avais eu l'envie de le faire saigner... Pour ce qu'il a fait à ma collègue, pour ce qu'il m'a fait à moi. Je ramenais mes mains vers moi tournant le dos à Tao. Je ne voulais pas qu'il me voit ainsi, mais il était forcément trop tard pour ça.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Lun 16 Oct - 2:54



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinUn léger feu s'échappe du coffre. Les toiles de la demoiselle se consument et deviennent poussière... Pour son plus grand plaisir à elle. Tao aimait ses œuvres, mais dans le fond il y en aura d'autres dans un futur proche. Il ne reste plus qu'à trouver un bouc émissaire pour l'accuser du vol des peintures. Son choix se porte immédiatement sur la diva aux cheveux écarlates, allez savoir pourquoi. La jeune femme tourne sa tête vers le moine, tout sourire. Au moins, il peut être certain de sa bonne action !

« Merci Tao... Vous ne savez pas à quel point ce que cela signifie pour moi... Ne vous en faites pas... Si vous le voulez, j'ai débuté d'autres œuvres qui pourront être placé à la galerie, pour les remplacer. Mais je ne vous obliges en rien... »

Avalon ne terminera jamais cette phrase. Dans un recoin du perchoir, un homme se jeta sur elle, la tirant vers l'arrière. Son dos claqua, à lui en faire perdre son souffle. Elle tenta de se retourner mais ce dernier eut plus de vitesse. Tao le reconnut immédiatement : le connard impoli du restaurant. Il l'avait donc suivie ! Le moine voulut répliquer, mais l'agresseur ne l'entendait pas de cette oreille :

« Toi tu ne bouges pas sinon je la tue ! C'est clair ? »

Tao se figea, impuissant. Aux alentours, les gens avaient tous déserté les jardins, comme de bien entendu ! Une colère sans précédent s'empara du moine, tiraillé entre son besoin de la sauver de ce malade, et l'avertissement posé sur la tête. Bien qu'il voulait pas prendre le risque qu'elle se blesse, il ne remua pas et serra les dents, le visage crispé. Mais ça ne s'arrêta pas là. Tout ce qui suivit rendit Tao complètement agars. Avalon venait de feinter une inconscience à la limite de la mort, obligeant l'agresseur à desserrer son étreinte. Et... Elle s'est défendu ! Littéralement. Tao ne reconnut pas Ivy dans son regard, non... C'était autre chose, comme si une bête la possédait elle aussi ! Si on devait lui trouver une expression péjorative, il serait sur le cul... La jeune femme savait non seulement feinter l'ennemi, mais aussi lui prendre son arme et s'en servir contre lui. De là à tuer, il n'y a qu'un pas, mais ça ne l'intéressait pas. Elle voulait juste lui faire peur. L'agresseur la traita de folle psychopathe... Si tu savais ! Avalon riait fortement, s'amusant à le blesser d'un couteau. Elle s'amusa un moment avec lui, avant de se décider à le laisser partir. Mais une fois la folie passée, son expression revint à la normale, à une exception près :

« Pardonnez-moi si vous m'avez vu dans cet état... Je comprendrais si... Si je vous répugne... »

« Non. » Avalon se replie sur elle-même et tourne le dos au moine, honteuse. Il n'y a pas de mal à se défendre tout de même ! Il se rapproche d'elle et pose une main délicate sur son épaule droite, lui parlant dans le creux de l'oreille :

« Vous n'êtes pas répugnante jeune fille... Loin de là. Vous avez juste subi un dixième de ce que ma bête procure à mon corps et mon esprit. Je sais, ce n'est pas beau à voir... Je ne vous en veux pas, compris ? »

Avalon ne se retourne pas, malgré un bref signe de tête approbateur. Du coin de l’œil, Tao remarque que son agresseur n'a pas pris la fuite très loin. Il est en train de geindre face à un autre homme. Un complice peut-être ? Ce dernier paraît fou de rage, et sans avoir besoin de comprendre ses intentions, il se rue vers le perchoir, à son tour. Le moine se craque les doigts, sourire malsain aux lèvres. C'est à son tour de briller ! Il se décale contre le mur du Temple, sans indiquer ses plans à la jeune femme, qui ne voir rien arriver. Elle va l'entendre par contre ! Le complice arrive en trombe et s'empare du bras de Avalon, sur le point de lui rompre :

« Connasse ! C'est toi qui a blessé mon pote en bas ? Pour qui tu te prends ? Hein ? Je vais t'apprendre la vie moi, tu vas voir ! »

Tao voir rouge. La bête se réveille et lui ordonne de réagir. Avec un calme maîtrisé, il attrape le complice par les cheveux et le projette contre le mur, la tête la première. Un bruit sourd se fait entendre. Du sang coule de la tête de l'homme, plus en colère encore. Rapidement, il se remet sur pieds et charge le moine qui l'esquive sans se forcer. De sa main gauche, il le prend par la ceinture et le fait tournoyer proche de la barricade. L'imbécile s'agrippe in extremis, manquant de s'étouffer. Tao ;e voit cracher ses poumons. L'air ne la montagne ne lui plaît donc pas ? Quel dommage. L'homme se sent vexé et humilié. De sa veste, il sort un couteau plus aiguisé que celui reprit par Avalon et se jette sur lui, le touchant à l'épaule. Mais Tao ne bouge pas de sa position, observant son propre sang quitter son corps par l'entaille provoquée. Rien de très profond, donc rien de grave. Il se retourne vers le complice qui rit aux éclats. Pense-t'il avoir gagné juste avec ça ? Il semble que non. Le débile se rue sur le moine à nouveau et touche l'autre épaule. Une autre entaille, encore du sang de perdu, et Tao qui ne bouge toujours pas... La bête hurle dans son estomac, lui ordonnant cette fois-ci de le jeter dans le vide. Il ne peut pas s'y résoudre mais... Il a une autre option. Alors que le complice tente ne troisième entaille, Tao l'attrape par la gorge en pleine course, le soulevant du sol. Pris de court, l'imbécile lâche son arme et s'agrippe aux poignets du moine, qui serre modérément sa prise. Son autre main étant libre, il resserre ses doigts, forme son poing et tape l'homme dans l'abdomen. Ce dernier ne parvient pas à hurler, la douleur est trop forte... Tao le sait. Il donne un second coup, puis un troisième... Voyant qu'il perdait peu à peu connaissance, il fait demi-tour et quitte son perchoir, recherchant du regard l'agresseur de la jeune femme. Un pas rapide, il le rattrape et lui balance son pote dans la tronche. Les deux hommes restent au sol, amochés et sans vie. Ils ne sont pas morts, juste sonnés pour un moment. Sentant la bête se calmer, Tao revient sur son perchoir et se pose comme à son habitude, face à la montagne. Il n'essuie pas le sang coulant de ses épaules... Pourquoi faire ? Son besoin de méditer devenait urgent, plus que de se faire soigner. Il sent Avalon s'installer à ses côtés, sans dire un mot.

« Estimez-vous heureuse. J'aurai très bien pu les tuer tous les deux. Ivy et vous n'auriez certainement pas voulu voir ça. Tsss... Je dois méditer pour me calmer, libre à vous d'en faire autant. »

Soupirant, il ferma les yeux et se plongea dans les méandres de son esprit, à la recherche de la sérénité. Pourquoi faut-il que le sort s'acharne comme ça ?
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Lun 16 Oct - 23:32

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
Tao se rapprochait, je le savais juste à entendre ses pas en ma direction. Je restais recroquevillée sur moi-même. Mes mains ensanglantée contre ma poitrine. Cette bête vit en moi, c'est pourquoi Ivy est née, pour porté le blâme... Être la méchante dans toute cette histoire, alors que c'est moi le problème. J'ai également un doute sur celle qui a tué mon père, elle ou moi... Jamais elle me dira la vérité. La main de Tao se posait sur mon épaule, je sursautais légèrement parlant au creux de mon oreille.  

▬ Vous n'êtes pas répugnante jeune fille... Loin de là. Vous avez juste subi un dixième de ce que ma bête procure à mon corps et mon esprit. Je sais, ce n'est pas beau à voir... Je ne vous en veux pas, compris ?

Je fermais les yeux hochant délicatement la tête, je ne voulais pas affronter son regard.Trop fragile encore. Je ne voulais pas craquer devant lui. Tao s'éloignait pour s'en aller je ne sais trop où et des pas rapide s'approchait de moi tandis qu'on m'enserrait le bras, bien trop fort. Je fus surprise, je ne comprenais rien... Il me faisait mal.

▬ Connasse ! C'est toi qui a blessé mon pote en bas ? Pour qui tu te prends ? Hein ? Je vais t'apprendre la vie moi, tu vas voir !

Rapidement je fermais les yeux, je ne voulais pas recommencer ayant peur de ne pas m'arrêter. Je n'eu pas le temps de réagir, que l'homme me lâchait le bras. J'ouvrais mon oeil gauche pour constater que Tao l'avait ramasser par ses cheveux pour le plaquer au murs. Il se battait contre lui pour lui donner une bonne leçon. Je me laissais tomber à genoux regardant la scène qui se défilait devant mes yeux. Tao était en charge. Sa bête cacher au fond de lui avait fait surface pour donner une bonne leçon à ce type. La scène se déroulait rapidement que je ne pouvais pratiquement pas décrire ce qu'il se passait. Un riait pensant avoir un avantage sur Tao, ce qui est faux, car Tao le soulevait comme si il ne pesait rien, par la gorge. Donnait des coups. Lâchant le complice après avoir donner de gros coups, il allait chercher le type qui m'avait balancé en bas du perchoir. Il l'attrape et le balance sur son camarade. Tous les deux étaient sonnés. Je regardais mes mains salis avant que je me lève pour rejoindre Tao qui était retourné à son perchoir, pour se calmer. Je restais silencieuse ne trouvant pas les mots juste.

▬ Estimez-vous heureuse. J'aurai très bien pu les tuer tous les deux. Ivy et vous n'auriez certainement pas voulu voir ça. Tsss... Je dois méditer pour me calmer, libre à vous d'en faire autant.

Il se plongeait dans la méditation. Je le regardais ainsi que je regardais son épaule qui était blessé. Je le soignerais une fois qu'il sera calmé. Je me plaçais pour méditer comme il me l'a montré, je pris une profonde inspiration en fermant les yeux laissant mes pensés défiler devant mes yeux pour mettre le tout derrière moi. Le vide.

«Hm... Ava, ça va ?» me demandait Ivy inquiète.
«On va dire... Soit honnête avec moi, est-ce moi qui ait tué mon père ?»
Elle ne répondit pas tout de suite, elle semblait songeuse tout d'un coup.
«Je veux le savoir Ivy ! Plus de mensonge, tu t'en souviens ?»
«Oui. J'ai prit le blâme, car je le devais... mais c'était pour ton bien et en même c'était de la légitime défense, il allait de tuer tu t'en souviens n'est-ce pas ? Il t'a fait subir beaucoup de chose, abuser autant mentalement que physiquement. Ava c'était la bonne chose à faire, ne te sens pas coupable.»
«Plus maintenant et merci de me l'avoir dit... Je ne veux plus que tu portes mon fardeau...»
«Bien. Je te laisse à ta méditation.»


Ma gorge me faisait quelque peu mal à cause de cet homme qui m'avait étranglé, il n'avait pas été doux dans sa manière et sa force. Ivy était terrifiée par ma vraie moi... La bête qui vit en moi est bien plus dangereuse que Ivy en elle-même. Cette part de moi-même avait tenté de tuer Ivy, mais elle était toujours vivante malgré tout. Au bout d'un moment j'ouvrais les yeux fixant le vide. Le feu consumait toujours mes œuvres qui devenait cendre. La douce odeur des flammes me fit légèrement sourire. Je détournais mon regard du feu pour observer Tao. Je cherchais dans mon sac quelque chose pour le soigner de sa blessure à l'épaule. Je trouvais un kit de premier soin que j'avais gardé de la dernière fois avec Itsuke et Casey. J'ignorais si Tao avait terminé de méditer, mais en attendant que m'occupais de son bras. Je désinfectais la plaie soufflant au passage avant d'y mettre un pansement adéquat et surtout que la blessure n'était pas si profonde que ça. Je rangeais le reste restant assise remontant mon col-roulé pour cacher mon cou. Il devait certainement avoir un gros bleus de ses mains. Après tout ça Tao avait ouvert les yeux, je dirigeais mon regard vers lui souriant légèrement.

▬ Vous n'étiez pas obligé... mais je vous remercie. Vous avez été impressionnant, d'avoir donné une bonne leçon à ces idiots.

J'observais à nouveau mes mains. Le sang avait séché et je ne pouvais pas savoir si c'était juste là ou ailleurs. Je prenais une bouteille d'eau de son sac pour le faire couler sur mes mains pour retirer les traces de sang avant d'essuyer mes mains sur mon pulls que je retirais. Il était fini de toute manière et heureusement qu'avais un autre chandail en dessous pas aussi chaud, mais ça pouvait aller. Je jetais le pull dans les flammes, il se fera consumer avec mes œuvres. Je regardais en arrière de moi, les deux idiots étaient toujours sonnés et amochés. Je tournais de nouveau mon regard vers Tao.

▬ Êtes-vous blessés autre part ?  
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Mar 17 Oct - 16:14



...Ready For It ?

Avalon I. White & Tao ShinTao se concentre sur son esprit tourmenté. Les émotions d'aujourd'hui sont trop néfastes... Il doit se calmer d'urgence, et faire abstraction du reste. Seule la montagne joue un rôle dans sa tentative plutôt compliquée de retrouver la sérénité. Il ne sait pas ce que fait Avalon, et il s'en fiche presque. Elle est saine et sauve, et les agresseurs au niveau du dessous ne risquent pas de se relever de si tôt. Avec le recul, le moine se rend compte qu'il pourra se servir de ces idiots pour leur faire porter le chapeau. Les vieux sauront qu'ils ont volé les œuvres, et qu'ils les ont fait cramer dans un coffre sur le perchoir, alors que nos protagonistes se baladaient dans les jardins... Riche idée. Bon, pour ce qui est de leur état physique... Ça sera plus compliqué mais il trouvera bien la parade. Sa réflexion s'arrête subitement. Proche de lui, la jeune femme s'emploie à lui nettoyer son épaule lacérée. Elle n'est pas obligée d'en arriver là, lui-même ne lui avait rien demandé. Ne bougeant pas d'un cil, il la laisse procéder, se focalisant toujours sur la nature avoisinante. Et quand enfin elle eut terminé :

« Vous n'étiez pas obligé... mais je vous remercie. Vous avez été impressionnant, d'avoir donné une bonne leçon à ces idiots. Êtes-vous blessés autre part ? »

« Vous n'étiez pas obligée de soigner mon épaule mais... Merci jeune fille. Je vais un peu mieux maintenant. Vous êtes très délicate ! »

Tao ment ;a plein tube. Avoir frappé le second agresseur avec le même poing lui provoque des douleurs dans l'épaule. Il ne sait pas maîtriser sa force en cas de colère ultime, il mettra certainement plusieurs jours à s'en remettre totalement. Mais ça, il ne lui dira pas. Voyant que le jour baisse et que le feu s'éteint, il rouvre les yeux, en soupirant, et se tourne vers Avalon, la mine quelque peu gênée.

« Écoutez... Je crois que vous et moi avons eu notre dose d'émotions pour aujourd’hui. Loin de moi l'idée de vous chasser d'ici, mais j'ai besoin d'être seul. La bête doit se rendormir, ça demande beaucoup de silence et de solitude. Je vous promets de me manifester bientôt. D'accord ? »

Tao se rapproche de la jeune femme et lui dépose une bise amicale sur le front. Il n'en fera pas plus, ni ne dira quoi que ce soit d'autre. Reprenant sa position fétiche, il referme ses yeux et fait le vide intégral. La bête baîlle... C'est le moment de la faire taire. Ivy, mon cœur... Reviens-moi vite.

HRP:
 
© YOU_COMPLETE_MESS

____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 109
Âmes : 192
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin} Mer 18 Oct - 3:44

...Ready For It?
Tao Shin & Avalon White
▬  Vous n'étiez pas obligée de soigner mon épaule mais... Merci jeune fille. Je vais un peu mieux maintenant. Vous êtes très délicate !

Délicate, ça reste à voir. Une vraie mère poule. Je déteste par-dessus tout voir les gens que j'apprécie souffrir. Je préfère notamment tout prendre pour eux. Observant toujours Tao, il soupirait tournant son visage en ma direction, une mine quelque peu gênée.

▬ Écoutez... Je crois que vous et moi avons eu notre dose d'émotions pour aujourd’hui. Loin de moi l'idée de vous chasser d'ici, mais j'ai besoin d'être seul. La bête doit se rendormir, ça demande beaucoup de silence et de solitude. Je vous promets de me manifester bientôt. D'accord ?  

Tao s'approchait de moi, un peu trop avant qu'il dépose une bise amical sur mon front. Je fermais les yeux et une fois qu'il se reculait je le regardais lui souriant légèrement. Je hochais doucement la tête face à ce qu'il venait de dire. Je me levais prenant mon sac avant de le saluer de la main et de quitter son perchoir ainsi que le temple. Il faisait froid et sans mon pull c'était pire. Je me rendais rapidement à l'appartement pour prendre un bain chaud. J'y plongeais ma tête restant quelque secondes. J'étais tellement fatiguée, plus capable de continuer ma soirée...

__________________☼__________________

Ivy sortait sa tête de l'eau, Avalon méritait bien de dormir un tout petit peu, non ? Elle esquissait un sourire tout en profitant de ce bain chaud. Une fois toute propre, elle sortait du bain s'enroulant d'une serviette se dirigeant vers la chambre. Elle ouvrit la porte du garde-robe pour y sortir une boîte qui était cacher en dessous d'une planche. Elle avait mit un portable qu'elle c'était acheté la veille pour pouvoir communiquer librement avec Tao sans que Avalon le sache. Elle était fière de cet achat. La blondinette prit place sur le lit pour envoyer un message texte à son amant. Un tout petit texte de rien du tout.

Texto de Ivy:
 

Elle esquissait un sourire avant qu'elle range le portable de côté pour se mettre en pyjama. Bien confortable. Elle se jeta sur la console de jeu pour jouer à un des jeux de Avalon. Un jeu d'horreur tout nouvellement sortie. Elle appréciait ces scènes d'horreur et en profitait au maximum.
© CRIMSON DAY

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: ...Ready For It? {feat. Tao Shin}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
...Ready For It? {feat. Tao Shin}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvel élève ? Nouveau départ ! [Feat Samui Shin]
» Père ▪▪ Windo Mc Ready ▪▪ Feat Matthew Mc Conaughey
» Aristide Says He Is Ready to Return to Haiti, Too
» Compte de Kairo Shin
» Shin Alkar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: