L'animalerie est ouverte ! (cross-over Hélène & Julian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: L'animalerie est ouverte ! (cross-over Hélène & Julian) Mar 25 Juil - 19:14

Hélène MagnusTo be or not to be...

Magnifique mois de juillet, n'est-ce pas ? C'est ce que pense Zora en ce samedi matin. Elle ne travaille pas, elle ne se prépare pas pour les manèges non plus. Elle n'a pas le temps pour ça. Non ! Aujourd'hui, l'impatience la guette. Elle ne tient plus en place, pauvre petite... Non ! Certainement pas ! Ce n'est pas Hélène bon sang ! Même si cette dernière est tout à fait d'accord... Et oui ! Les deux jeunes femmes ont réussi, pour la première fois de leur vie, à s'accorder sur un sujet. Zora s'était même empressée de le noter dans son agenda. Mais de quoi parle t'on à la fin ? D'un nouvel habitant dans leur appartement. Un mignon petit chaton va faire son apparition d'ici quelques heures.



La gérante de l'animalerie se fait attendre. Zora fait les cents pas devant la porte. Cette petite boule de poils, elle l'avait repérée au début de l'été, en s'arrêtant par curiosité devant la boutique. Autant elle ne passe pas son temps dans le shopping de vêtements, parfums et autres commerces de masse qui ne l'intéressent en rien... Autant elle n'hésiterait pas une seule seconde à recueillir un animal avec elle. Et dans son cas, un chaton. Depuis le début, elle sentait qu'il manquait une présence à ses côtés, sans mettre le doigt dessus. Elle aurait pu penser à un chien, mais non. Trop de contraintes. Des oiseaux ? Trop bruyants ! Même pas la peine. Un hamster... Ça sert à rien, comme des poissons d'ailleurs. Et puis elle aime les chats, comme Hélène donc... C'est adjugé.



Enfin, une ombre s'approche de la porte d'entrée. Zora se tient prête, au garde-à-vous, un sourire plaqué sur ses lèvres. Elle doit garder son sérieux un petit peu tout de même, de peur que la bonne femme se renfrogne à lui céder ce chaton. Un cliquetis se fait entendre, puis la porte s'ouvre. L'alter-ego donne le bonjour et se jette dans la section des félins, scrutant les cages en quête de son petit animal tant convoité. "Mais... Il n'est plus là ?" La panique la gagne. Quelqu'un aurait-il osé lui voler ? Non, ouf ! Il est là, en train de chahuter avec son copain de chambrée. Alors Zora ne traîne pas. Elle appelle la gérante, lui indique le chaton en question et attend. Quelques jours plus tôt, elle avait fait l’acquisition de tout un arsenal pour son futur petit compagnon, il ne lui manquait que la "boite" de transport, fournie à l'achat. "Allez, on se dépêche..." lança t'elle sans se faire entendre. Aucune patience cette Zora !



Voilà ! La gérante revient enfin, avec la jolie boule de poils dans la boite de transport. Il est apeuré, mais c'est temporaire. Elle lui tend une fichette avec quelques informations sur son petit compagnon. Neptune, un jeune mâle de huit mois... Pas si mal comme prénom ! L'année du N en l’occurrence... Qu'importe. Zora paie, la remercie vite et se dirige vers la sortie, gardant la porte ouverte à un autre client assez étrange. Cette chevelure rouge... Quelle classe !  Keur keur ♥

A l'animalerie

____________________________________________________________

Duality, which is the contradiction of unity, is also the consequence
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 273
Âmes : 261
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'animalerie est ouverte ! (cross-over Hélène & Julian) Jeu 27 Juil - 19:54

Julian CarterKiss or blood ?

"Vite, je suis en retard !" L'ange déchu se propulse de son lit comme une furie, direction la salle de bain. La diva sort d'une grasse matinée bien méritée, et a complètement oublié qu'elle a à faire ce matin. Un chaton ! Non mais quelle divine idée ! Depuis le temps qu'il en désire un proche de lui... Quand il était au Paradis, sa chère fiancée n'en voulait pas, prétextant son allergie à cette race de félidés. Mais elle n'est plus là maintenant, et il compte bien rectifier le tir. Il ne faut pas plus d'une poignée de minutes à Red pour se préparer à la hâte et quitter son appartement. Pas le temps pour un petit-déjeuner, il le prendra à son retour.



De nouveau dans le centre-ville. Il y passe toutes ses journées ou presque en ce bel été. Entre le travail et ses rencards amicaux avec Vaermina... Il le connait comme sa poche. Mais cette nouvelle boutique, il a du mal à la retrouver. Heureusement pour lui, il y était rentré une fois et avait déjà fait son choix. La gérante avait accepté de lui "mettre de côté" cette ravissante boule de poils, de peur qu'un piètre humain ne le veuille. Red sort une fichette de sa poche et la relit avec précision. Il s'agit d'une jeune femelle de 7 mois du nom de Niki. L'ange déchu ne porte pas la moindre importance à cette coutume des lettres de l'alphabet, du moment que l'animal en question ne porte pas un prénom trop ridicule. Elle lui avait tapé dans l’œil la première fois, par son poil roux brillant et ses yeux noisette... Il comptait bien la récupérer et vite.



Enfin il retrouve son chemin et se dirige en marchant vite vers l'animalerie. Il n'a pas le temps de se précipiter sur la poignée. Une jeune femme aux cheveux bleus lui tient la porte. Elle aussi a pris un animal, mais il ne s'en occupe pas. Il rentre à son tour et salue la gérante, qui part s'occuper de sa Niki. "Quel professionnalisme !" pensa t'il en admirant un couple de perruches. Red avait pu jouer un peu avec cette femelle, le courant passait bien entre eux. Mais se rappelle t'elle de lui ? Il ne tarda pas à le savoir. Derrière lui, la gérante revient avec Niki, dans une boite de transport. devant le comptoir, elle dépose un gros carton rempli de jouets, peluches et tout autre ustensile utile pour chat. L'ange les avait commandé sans pouvoir les ramener. La gérante, par politesse, part mettre un panneau de retour sur la porte et fait signe à Red de sortir, lui proposant ses bras pour tout ramener à son appartement. "Merci beaucoup !" lui lança t'il gaiement. Il rend la boite de transport à la jeune dame et s'empare du carton. C'est une humaine, certes, mais il refuse de la laisser porter le plus lourd. Welcome home Niki !

A l'animalerie

____________________________________________________________

Death is not awful for anyone who has nothing to fear in another life.
avatar
Main Noire
Main Noire
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 175
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
L'animalerie est ouverte ! (cross-over Hélène & Julian)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Haiti-Salaire minimum : Lettre ouverte aux parlementaires sur le secteur des ind
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: