It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Sam 17 Juin - 5:10



Your very existence is dangerous ▬ Unknown


La brunette avait prit la place de Avalon lorsqu'elle se réveillait de son long sommeil. L'appartement était très silencieux pour la jeune femme à moitié éveiller. Bâillant silencieusement, la jeune femme se changeait en une tenue tout de même confortable, elle hésitait entre une robe ou un short, au final elle optait pour le short en jean avec un débardeur lacée noir. Elle replaçait ses cheveux en les ébouriffant pour donner un look plus naturel et mit des sandales tout à fait confortable. Étant prête elle prit son sac et quittait l'appartement toujours plongée dans le noir absolue et se rendait au premier endroit qui lui venait à l'esprit : Le temple. Pourquoi cet endroit ? C'est endroit lui est familier et surtout elle espérait croiser Tao. La dernière personne qu'elle a vu avant qu'elle disparaisse totalement pendant un certain temps.

Écouteur aux oreilles elle marmonnait les paroles d'une chanson qu'elle semblait apprécier au plus haut point. Despacito. C'était peut-être en espagnole, mais elle marmonnait le rythme de cette musique entraînante. Cela lui faisait un bien fou de sentir les rayons de soleil sur sa peau, on dirait que ça faisait une éternité qu'elle était restée dans l'ombre sans soleil et où que le froid régnait. Elle se sentait un peu coupable d'avoir endormie Avalon pour un certain temps... Elle méritait de vivre un peu et Avalon avait besoin de se reposer malgré tout, c'était un mal nécessaire.

Quelques minutes plus tard, elle arrivait à destination, du moins elle était au pied de la montagne où menait le temple et se trouvait Tao. Intérieurement elle espérait qu'il y était. Elle grimpait la pente de manière à ne pas être essouffler une fois là-haut. Elle éteignait sa musique et le rangeait dans son sac et se rendit à l'exposition d'art de Avalon qu'à fait Tao pour elle, c'est un geste admirable. Elle souriait en coin et se rendit à la salle d'exposition. Il n'avait personne, fort heureusement. Elle serrait dans ses mains la ganse de son sac contre elle en regardant les oeuvres... Elle put se reconnaître sur l'une d'entre elles. C'était peut-être de dos, mais elle savait au fond qu'elle que c'était elle. Prétendant le contraire, Avalon était attachée à la brunette et c'était réciproque.  

▬ Comme tu es bête Avalon. Pourquoi ne me l'as-tu jamais dis...

Murmura-t-elle à elle-même souhaitant que personne ne l'entende. Elle fit le tour de la pièce et une autre peinture captait son attention. Elle penchait légèrement la tête sur le côté reconnaissant un peu ce que voulait dire la peinture, c'était les pensée de Avalon peinturer sur ses propres oeuvres... Il avait autant de monde qui passait à côté de tous les détails... Cela veut dire que personne ne connait réellement Avalon, sauf elle-même et Ivy. Pendant quelques secondes elle oubliait la véritable raison de sa venue ici. Secouant brusquement la tête pour sortir de sa propre pensée elle quittait l'exposition d'art pour revenir au jardin. Il faisait tellement beau. Descendant les quelques marches, elle prit place à un banc pas très loin prenant son portable pour le fixer. Pendant un moment elle se sentait idiote de n'y pas avoir penser... Avalon avait le numéro de Tao dans ses contacts et elle aurait pu le contacter, mais l'aurait-il cru que c'était elle et non Avalon ? Probablement pas... Peut-être qu'elle le connait aussi mal que ça... Songeuse elle fixait son portable ne sachant pas quoi faire et quelques passants passait devant elle, mais elle ne portait pas attention aux autres. Où es-tu Tao ?pensait-elle en redressant son visage fixant le vide ayant un visage complètement neutre, comme à son habitude. Elle était quelque peu inquiète, mais elle savait qu'il viendrait un jour ou l'autre.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Dim 18 Juin - 4:35


It's good to see you again


"Quelle journée de merde..." En ce samedi matin, Tao ne se sentait pas bien. La nuit avait été fort mouvementée par une série de cauchemars plus fous les uns que les autres. Son esprit avait combiné, de façon illogique, tout ce qui lui était arrivé depuis son bannissement à Damned Town... Toutes ses rencontres, toutes ses discussions, tous ces faits et gestes, comme si quelqu'un les avait catalogué de façon grossière, juste pour s'amuser ou tout simplement foutre le bordel dans sa tête. Alors le moine était, pour la première fois, arrivé en retard au Temple. Il s'était traîné tout le chemin, maudissant cette insomnie et priant pour que ses collègues ne le harcèlent pas trop.

Sans se soucier des remontrances à venir, il se hâta de déposer ses affaires dans son perchoir et fonça à la galerie d'art qui avait déjà ouvert. Et en ce début de week-end, il y avait foule. Tao ne supportait pas ça, d'avoir à nettoyer et tout ranger devant ces amateurs d'art, mais tant pis... Pour cette fois, il ferait une exception. S'emparant d'un balai et saluant le monde comme à son habitude, il repensait aux derniers évènements passés, à commencer par cette chasse aux indices avec Linnéa. Super gamine, vraiment. Il ne l'avait pas encore revue, mais il lui avait promis dans les ruines qu'ils trouveraient le moyen de "gambader" ailleurs. La promesse serait tenue, elle n'avait pas à s'en faire. Par contre... Il avait été fort éprouvé, à cause d'une maudite pierre céleste... Bref. Ensuite, il y avait eu Mina. Cette belle brune provocatrice, qui avait cherché à en apprendre plus sur lui. Erreur de timing... Lui cracher quelques informations eut été fort compliqué pour lui, et même s'il avait eu sa parole qu'elle se tairait, il ne pouvait s'empêcher de croire que ça se retournerait contre lui. Et ce Itsuke... Il n'avait toujours pas donné signe de vie celui-là, pourquoi ? Manque de temps ou désintéressement total ? Il ne le savait pas, et dans le fond ça retardait l'inévitable, alors... Il ne voulait pas le blâmer. "Pfiou..."

La foule se poussait naturellement pour laisser Tao faire son travail quotidien. Au moins, ils avaient la clarté d'esprit de lui rendre ce service. Pas besoin de gueuler ou de maudire les gens, il appréciait le geste. Même les enfants ne courraient pas dans la salle, par respect pour les œuvres ou pour lui, il n'en sait trop rien. Alors qu'il arrivait au bout de sa peine, le moine releva le nez et son regard se figea. Avalon se tenait là, sous ses yeux, en train d'observer une de ses toiles, le visage plutôt souriant. Elle ne l'avait pas vu manifestement, sinon elle se serait jetée sur lui comme la misère sur le pauvre monde. Le moine esquissa une moue dépitée et termina de travailler, la surveillant en coin. Il n'eut pas à attendre longtemps. La jolie blonde sortit de la salle, écouteurs aux oreilles, et se rendit sans se presser dans les jardins. Déposant son balai dans un coin, il se mit à la suivre, soupirant et se hurlant dessus dans sa tête. "Tao qu'est-ce que tu fous ?" Quelque chose le fit tiquer cependant. Sa démarche... elle n'avait rien d'habituel. Et sa façon de se vivre aussi avait changé. Se pouvait-il que...? Non, impossible. Ivy était "morte" pour ainsi dire, comme Avalon lui avait sifflé à la va-vite à leur dernière rencontre. Ou alors, c'était tout simplement lui qui débloquait... Le manque de sommeil jouait sur ses nerfs, voilà tout. UN peu plus loin, il la vit s'asseoir sur un banc, et patienter en silence. Qu'est-ce qu'elle espère là ? Le voir arriver comme si de rien n'était ? "Tao fais pas le con !"

Le moine se retrouvait confronté à un problème tout à coup. La voir ou la laisser seule ? Lui parler ou ne rien dire ? Lui avouer la vérité ou se terrer plus profond encore ? Il n'avait encore rien foutu de sa matinée, s'il se lançait dans sa foulée il risquerait de ne pas travailler du tout. Tao s'adossa contre un arbre et se tapa la tête contre le tronc, pas trop fort non plus. "Agis, allez ! Crève l'abcès pour de bon !" Sa voix intérieure lui commandait de se bouger, tant que la bête dormait. Serrant les dents, le moine prit quelques bouffées d'oxygène et se rapprocha tout doucement vers Avalon. S'il devait choisir, il préfèrerait retourner dans cet horrible couloir serti de cercles mauves, sans hésiter. Ses jambes semblaient comme possédées. Il se rapprochait encore un peu, puis un autre petit peu... Pour gagner du temps, il emprunta un chemin, histoire de contourner et de voir son visage. Si elle pouvait être de bonne humeur, ça l'arrangerait grandement et... "Non !" Tao stoppa l'allure et resta bouche bée. Ça n''était pas Avalon, il en avait la certitude à présent. Ce regard... qu'il avait observé chez elle une seule et unique fois, avant de l’embrasser pour ne plus jamais la revoir... Ce regard inexpressif mais avec des yeux perçants... Comment était-ce possible ? A force de la dévisager, elle se rendit compte de sa présence et leva la tête vers lui. Il pouvait lire à la fois la surprise et la gêne provoquée. Voyant que c'était trop tard pour reculer, Tao la rejoignit, sans détourner son regard du sien, léger sourire aux lèvres, avant de s'asseoir à côté d'elle.

▬ « Chut ! Ne dites rien. Ivy je sais que c'est vous, votre regard ne trompe pas. Je vous croyais morte... Pour mon plus grand regret et... Qu'est-ce que vous faites ici ? Ne me dites pas que vous me cherchez vous aussi ? »

La voix de Tao tremblait légèrement. Il sentait son cœur battre plus vite, et ses réflexes diminuer. Le souvenir des bois avec elle lui revint en pleine figure. Il ne regrettait pas ce baiser...








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Dim 18 Juin - 5:58



Your very existence is dangerous ▬ Unknown


Elle n'eut pas besoin d'attendre longtemps pour que sa prière se fasse entendre puisque Tao apparu dans son champ de vision. Il ne pouvait plus fuir désormais. Tous deux se regardaient, Ivy était quelque peu surprise et quelque peu gêner qu'il apparaisse sans rien dire malgré le fait qu'intérieurement elle souhaitait de le voir. Chose que la brunette n'admettrait jamais en présence d'un homme. Il l'a rejoignit sans plus attendre venant prendre place à ses côtés.

▬ Chut ! Ne dites rien. Ivy je sais que c'est vous, votre regard ne trompe pas. Je vous croyais morte... Pour mon plus grand regret et... Qu'est-ce que vous faites ici ? Ne me dites pas que vous me cherchez vous aussi ?

Elle regardait silencieusement Tao avant qu'elle détourne légèrement son regard vers le vide. Il n'avait pas tord, aux yeux de tous elle était "morte" et soudainement elle revenait miraculeusement, comment pouvait-elle l'expliquer aussi facilement qu'elle avait fait avec Avalon sans qu'il se perde ? Rien n'était simple dans tout ça, mais il fallait bien qu'il comprenne.

▬ Il faut croire qu'après mon départ j'ai toujours gardé la même expression qu'auparavant... Avalon était persuadée que j'étais morte par Berserk, mais on ne peut pas me tuer aussi facilement... On peut dire que j'ai été endormi jusqu'à ce qu'Avalon me trouve... Nous avions fusionnés, donc j'ai une plus grande importance dans la vie de cette dernière... Je peux faire en sorte qu'elle dort pendant que je prend contrôle de son corps... Elle a besoin de s’éclipser un peu, après tout... Disons que c'est compliquer... Je ne suis pas sûr moi-même.

Elle glissait une main dans sa chevelure blonde en soufflant doucement fermant quelque instant ses yeux avant de les ouvrir pour regarder Tao de son regard neutre, mais perçant comme à son habitude.

▬ En me réveillant ce matin je voulais voir un visage familier... Et ce fût vous, Tao. J'ignore pourquoi, mais je voulais vous voir à n'importe quel prix... J'aurais pu vous rejoindre sur le portable, mais j'avais peur que vous ne me croyez pas...
Mais j'aimerais bien comprendre... Que voulez-vous dire par "Pour mon plus grand regret" quand vous avez su que je n'étais plus présente ? Tout est flou dans ma tête...


Elle se penchait légèrement vers l'avant en glissant ses mains sur son visage en massant quelque peu ses tempes. Elle se redressait en se levant du banc retirant même son sac pour le mettre non loin du banc pour garder un oeil dessus. Le carnet de croquis de Avalon lui revenait en tête, peut-être que ça va l'aider à comprendre quelque chose... Elle reprit son sac pour y sortir le carnet de croquis pour le consulter tournant des pages avant qu'elle s'arrête... Elle avait donc rencontrée Alec, elle avait visitée plusieurs endroits magnifique avec Itsuke ce qui lui a donné le goût pour la peinture à nouveau... Oh Avalon, pensait Ivy.

▬ Jamais je n'aurais songé qu'elle aurait été autant affecter que ça... Par ma simple absence. Je pensais qu'elle aurait heureuse que je disparaisse à jamais, mais je me trompe... Ses croquis ne trompe pas, ses tableaux non plus... Avalon cache une peine profonde même tout l'exposition le représente. Tout est clair désormais pourquoi étais-je si aveugle...

Entre ses mains elle serrait fortement le carnet de croquis avant qu'elle le range dans le sac restant debout en glissant ses mains sur ses hanches regardant le sol. Elle dressait à nouveau son regard en direction de Tao penchant légèrement la tête sur le côté.

▬ Tao... Que voulez-vous dire par "Ne me dites pas que vous me cherchez vous aussi ?" Dans quel sens dois-je comprendre cette phrase ?

La blondinette voulait comprendre le jeune homme qui était assit en face d'elle, fort heureusement qu'elle n'eut pas eu envie de fuir à toute jambe, mais intérieurement elle ne savait pas quoi penser de tout ça, elle voulait comprendre, certes, c'était donc un risque à prendre... Connaissant peu Tao, elle avait apprit qu'il ne s'ouvrait pas aussi facilement aux autres, donc elle ignorait si elle aurait des réponses à ses questions.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 19 Juin - 2:50


It's good to see you again


Ivy finit par détourner le regard, comme gênée par ses paroles. Tao avait été direct, très direct même, mais il avait besoin de comprendre. Une double personnalité était déjà un calvaire, lui avoir raconté qu'une des deux était morte pour laisser place à une autre pour faire une sorte de machine arrière.. Ou il ne savait quoi. Elle n'avait pas encore prononcé un seul mot qu'il divaguait sur des explications insensées. Cela dépassait l'entendement, ou le sien après tout. Il ne pouvait pas s'imaginer le mal causé à ces deux jeunes femmes, coincées dans un seul et unique corps...  "Foutu baiser..." pensa t'il... Mais qu'importe. Il devait se montrer patient, et surtout compréhensible.

▬ « Il faut croire qu'après mon départ j'ai toujours gardé la même expression qu'auparavant... Avalon était persuadée que j'étais morte par Berserk, mais on ne peut pas me tuer aussi facilement... On peut dire que j'ai été endormi jusqu'à ce qu'Avalon me trouve... Nous avions fusionnés, donc j'ai une plus grande importance dans la vie de cette dernière... Je peux faire en sorte qu'elle dort pendant que je prend contrôle de son corps... Elle a besoin de s’éclipser un peu, après tout... Disons que c'est compliquer... Je ne suis pas sûr moi-même. »

Le contraire eut été étonnant. Au moins, une seule chose était claire : Avalon faisait un somme, laissant Ivy agit en son âme et conscience, et de ce fait voir qui elle veut, et en l’occurrence Lui. Sa petite voix lui susurra des choses, comme le fait qu'il avait été la dernière personne rencontrée avant son... éradication. Et de ce fait elle voulait reprendre où tout s'était arrêté en un sens... Grotesque ? Oui peut-être, mais pas pour lui. Sa religion n'avait rien à voir là-dedans. Il s'en foutait pas mal. Et par courtoisie, il ne lui répondit pas tout de suite...sentant qu'elle avait besoin de parler, de vider son sac ou ses nerfs, et de faire un point.

▬ « En me réveillant ce matin je voulais voir un visage familier... Et ce fût vous, Tao. J'ignore pourquoi, mais je voulais vous voir à n'importe quel prix... J'aurais pu vous rejoindre sur le portable, mais j'avais peur que vous ne me croyez pas... Mais j'aimerais bien comprendre... Que voulez-vous dire par "Pour mon plus grand regret" quand vous avez su que je n'étais plus présente ? Tout est flou dans ma tête... »

Avait-elle lu dans son esprit elle aussi ? Mina avait joué avec ça une ou deux fois, ce qui rendait la chose assez déstabilisante. Ivy voulait le voir à tout prix, selon ses dires ? Bon sang... Cet instant dans les bois l'avait-il chamboulé elle aussi ? Au point de recommencer ? Tao refusait de se l'avouer, mais il avait aimé ça, bien plus qu'à l'accoutumée. Pourquoi ? Parce qu'elle était inaccessible, et loin d'être facile. Alors, quand Avalon lui avait avoué sans y mettre les formes qu'elle n'existait plus, il n'y croyais pas, préférant mettre ce point sur le compte du déni. Et au final, il avait eu raison. Et comme il n'en avait jamais parlé à qui que ce soit, il ne l'avait pas si mal vécu en fin de compte. Alors qu'il se convainquait en silence, Ivy se leva et récupéra le carnet de croquis de Avalon, qu'elle avait en sa possession. Elle le feuilleta seule, comme un journal intime, histoire de faire le point sur ce qu'elle avait manqué. Tao pouvait lire une part de tristesse dans ses yeux.

▬ « Jamais je n'aurais songé qu'elle aurait été autant affecter que ça... Par ma simple absence. Je pensais qu'elle aurait heureuse que je disparaisse à jamais, mais je me trompe... Ses croquis ne trompe pas, ses tableaux non plus... Avalon cache une peine profonde même tout l'exposition le représente. Tout est clair désormais pourquoi étais-je si aveugle... »

Le moine ne disait toujours rien. Il n'avait rien fait pour l'aider, de peur que le mal qui le ronge ne vienne tout faire foirer. Et ayant appris l'existence de Itsuke, il avait pensé à juste titre qu'il avait la situation bien en main. Manifestement, il se trompait. Ivy serrait le carnet contre elle avant de le ranger. Elle ne se rassit pas à côté de Tao, préférant regarder le sol pendant un moment. Et quand enfin elle se réintéressa à sa petite personne...

▬ « Tao... Que voulez-vous dire par "Ne me dites pas que vous me cherchez vous aussi ?" Dans quel sens dois-je comprendre cette phrase ? »

▬ « J'ai volontairement mis Avalon de côté. Depuis un certain temps, je ne me fais plus confiance. Une part de moi-même est dangereuse, c'est incroyable que vous soyez encore là devant moi. Avalon ne sait pas ce que je suis au fond, mais c'est moche à voir, et elle cherche à savoir. »

Le moine arqua un sourcil et se releva d'un bond du banc. L'heure n'était plus à la discussion. Il venait de faire un choix, de prendre une décision qui allait à l'encontre de tous ces préceptes de bonne conduite. Dieu seul savait si son choix allait s'avérer juste. Il se saisit de la main de Ivy et l'entraîna en dehors des jardins, en direction de son perchoir. Il voulait emmener Avalon ici, pour un coucher de Soleil... Il s'en souvenait. Mais là, c'était Ivy et il n'était pas question de romantisme, de près comme de loin. Tao fit attention à ne pas croiser un seul de ses collègues, de peur qu'ils ne brisent ce qui allait se produire. Et par chance, ces vieux croûtons étaient à l'intérieur du Temple à prier comme tous les jours. "Tant mieux !" Il ne brutalisait pas la jolie blonde pour autant, et elle ne semblait pas se débattre, comme la première fois. Elle voulait une réponse claire et nette ? Se sera chose faite, mais à sa manière.

Alors qu'ils arrivèrent dans la partie privée du moine, il ne laissa pas le temps à Ivy d'observer les lieux, ni de s'émerveiller devant la montagne. Il se retourna, déposant ses mains sur les hanches de la jeune fille, la défiant du regard comme jamais. Cette sensation de pouvoir l'avait grandement manqué. D'un geste franc sans être brutal, il la plaqua contre le mur du Temple, déplaça ses mains son visage et l'embrassa. Elle ne pouvait plus bouger, ni même appeler à l'aide si nécessaire. Le moine déployait tout son potentiel sur elle, tel un lion sur une gazelle, sans même lui demander son avis. Relâchant son étreintes pour quelques instants, il la défia à nouveau et lui avoua l'inavouable.

▬ « Tu m'obsèdes, Ivy White. Je n'ai jamais cessé de penser à toi dès l'instant où je t'ai vu devant moi. Ce baiser dans la forêt n'avait rien d'un jeu, il était sincère... Comme celui-ci. Apprendre ta mort m'a affecté à un point que je ne soupçonnais même pas. Je sais que ce que je fais est contre nature. Adorer Avalon et te désirer à la fois, ça serait malsain... Mais j'en ai ardemment envie. »

La bête rugissait dans son corps. Tao parvenait quand même à la contrôler pour la faire taire. Il ne pouvait pas faire de mal à Ivy, c'était impossible à envisager. Et sachant cela, Avalon en serait épargnée également. Gardant toujours le contrôle de la situation, il se dégagea de la jeune femme et laissa une de ses mains sur son visage, sans baisser les yeux ni même esquisser un sourire. L'heure n'était pas aux réjouissances, mais aux actes.

▬ « Tu voulais la vérité ? c'est fait. Je ne regrette jamais, sache-le. Je suis facile à vivre, mais au jeu de la provocation, tu n'es pas sûre de gagner. Et je ne saurai tolérer un autre homme que moi dans ta vie Ivy... Si tu décides de me suivre dans cette folie. »








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 19 Juin - 23:56



Your very existence is dangerous ▬ Unknown


Il ne mit pas du temps à répondre à la blondinette qui avait fait un monologue jusqu'à ce qu'elle se ré-intéresse à sa petite personne. Elle voulait comprendre, car elle était perdue et ce depuis son réveille ce matin. Elle n'avait pas eu le temps de faire le bilan avant qu'elle prendre le total contrôle du corps de Avalon. Attentivement elle écoutait ce que Tao avait à dire.

▬ J'ai volontairement mis Avalon de côté. Depuis un certain temps, je ne me fais plus confiance. Une part de moi-même est dangereuse, c'est incroyable que vous soyez encore là devant moi. Avalon ne sait pas ce que je suis au fond, mais c'est moche à voir, et elle cherche à savoir.

Il a avait donc mis Avalon de côté pendant son absence. Elle pouvait comprendre celle avec qui elle partage ce corps... Tout comme elle, elle voulait comprendre Tao et sa manière de penser... Comme d'habitude Avalon mettrait la faute sur elle-même se demandant quoi faire pour régler le conflit... Chose que Avalon ne changera jamais. Prit dans ses pensées elle ne remarquait pas que Tao s'était levé et lui prit la main avant qu'il parte dans une direction, rapidement elle prit son sac pour ne pas le laisser traîner au cas où que quelqu'un viendrait à fouiller à l'intérieur. Silencieusement elle suivait Tao sans vouloir s'échapper, ni même vouloir retirer sa main dans la sienne. Peut-être qu'il voulait être à l'abris des regard, ça pouvait se comprendre, mais la jeune femme se demandait où comptait-il l'emmené.

Tous deux arrivaient dans un côté du temple qui semblait calme et tranquille, ils ne risquaient pas être dérangés par ici. S'arrêtant Tao se tournait vers Ivy glissant ses mains sur les hanches de la jeune femme ancrant ses yeux aux siens. Il la défiait du regard, elle ne détournait pas du regard, elle ancrait également son regard au sien. D'un geste franc, mais sans être brutal, il plaquait Ivy contre le murs derrière elle. Il déplaçait ses mains sur son visage avant qu'il approche son visage du sien pour venir l'embrasser. Elle semblait perdue... Elle ignorait ce qu'il se produisait en ce moment même... Elle croyait rêver, mais pourtant c'était la réalité. Pourtant ce baiser ne semblait pas lui déplaire, au contraire elle adorait. Quelques instant plus tard, il relâchait l'étreinte et la défiait de nouveau du regard.  

▬ Tu m'obsèdes, Ivy White. Je n'ai jamais cessé de penser à toi dès l'instant où je t'ai vu devant moi. Ce baiser dans la forêt n'avait rien d'un jeu, il était sincère... Comme celui-ci. Apprendre ta mort m'a affecté à un point que je ne soupçonnais même pas. Je sais que ce que je fais est contre nature. Adorer Avalon et te désirer à la fois, ça serait malsain... Mais j'en ai ardemment envie.

Elle l’obsédait ? Le baiser était sincère comme celui de la forêt avant qu'il l'endorme pour la laisser toute seule dans la forêt ? Sa mort l'a affecté au point qu'il ne savait même pas ? Il adorait Avalon et il désirait Ivy ? C'était contre nature, certes, mais Ivy en voulait davantage, même si elle avait promis à Avalon qu'elle arrêterait faire ce genre de chose... Ivy avait le droit d'avoir sa propre histoire, non ? Pourquoi l'une serait plus heureuse que l'autre ? Maintenant qu'elles ont fusionnés, tous deux ont le droit d'être heureuses. Étrangement elle le désirait également.

Tao se tenait toujours en face de la jeune femme, laissant une main sur son visage. Le coeur de la jeune femme ne cessait pas de battre à la chamade... Qu'elle était cette sensation ? Elle amenait son poing sur son coeur le regardant toujours, pas question de détourner son regard maintenant. Il semblait sérieux, il ne baissait pas son regard encore moins esquisser un sourire... Ivy ne parlait pas sachant que peut-être qu'il avait quelque chose à rajouter suite au baiser qu'il venait d'offrir.

▬ Tu voulais la vérité ? c'est fait. Je ne regrette jamais, sache-le. Je suis facile à vivre, mais au jeu de la provocation, tu n'es pas sûre de gagner. Et je ne saurai tolérer un autre homme que moi dans ta vie Ivy... Si tu décides de me suivre dans cette folie.

▬ Tout ça est insensé, mais en même temps je le désirais... C'est peut-être un terrain dangereux, mais je veux te suivre dans cette folie...

Doucement elle retirait la main de Tao qui se trouvait sur sa joue pour s'approcher de ce dernier le scrutant toujours de ses yeux perçants, comme à son habitude. Elle enroulait les bras autour de son cou pressant quelque peu son corps au siens souriant légèrement.

▬ J'en suis certaine désormais... Voyons où que cela va nous menez.

Sans attendre davantage elle pressait ses lèvres contre ceux de Tao fermant les yeux et elle le gardait contre elle serrant un peu plus son étreinte. Elle se souvenait du baiser dans la forêt, la façon dont il l'avait embrassé jamais elle n'aurait songé qu'elle aurait été considérer comme une personne... Tout le monde la traitait comme un rien, ni intéressante et tout ce qui comptait était le bonheur de Avalon... Ivy avait également des émotions, mais elle souhaitait que sa créatrice ait le bonheur ainsi que l'amour qu'elle mérite et non elle-même. Peut-être qu'elle jalousait Avalon d'un certain angle, mais ces temps-ci elle allait songé rien qu'à elle. Elle le désirait. Maintenant il ne restait plus qu'à voir où que tout cela allait mener. Quelques paroles d'une chanson lui venait en tête et elle les chuchotait dans son esprit tout en continuant d'embrasser Tao.

I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all.  

Fort heureusement que Avalon dormait paisiblement à cet instant, car elle aurait tout sentit. Le nombre de fois où que Ivy sentait les baisers et les toucher de Itsuke, c'était tout de même étrange... De plus, Avalon considérait Tao comme un ami, alors si elle aurait été là elle aurait forcé Ivy à arrêter tout ça, mais elle n'a aucun mot à dire puisqu'elle dort.

Après un long moment, elle ignorait depuis combien de temps qu'elle l'embrassait, mais ça lui semblait être une éternité. Elle rompit le baiser reculant légèrement son visage du siens pour le regarder en souriant du coin de ses lèvres. D'une de ses mains elle vint lui caresser tendrement sa joue penchant légèrement sa tête sur le côté souriant toujours.

▬ Je sais que maintenant il est trop tard pour que nous reculions. Et sache que je ne regrette rien également.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 20 Juin - 5:33


It's good to see you again


▬ « Tout ça est insensé, mais en même temps je le désirais... C'est peut-être un terrain dangereux, mais je veux te suivre dans cette folie... J'en suis certaine désormais... Voyons où que cela va nous menez, désormais. »

Tao a gagné. Ivy est sienne désormais. Elle ne s'était pas rebellée et avait accepté ses conditions, venant accrocher ses bras autour de son cou. Cette défiance du regard s'intensifia. Non... Ça n'était pas de l'amour. Le moine n'avait aucune idée de ce que ça représentait, ni comment il fallait s'y prendre. Et Ivy aussi devait être à la lourde sur le sujet. Qui pouvait comprendre les besoins d'une double personnalité hein ? Tout pour la première et rien pour sa "sœur" ? Parce que la vérité était là, celle que tout le monde rejetait par défaut, de peur de vexer la fille originelle : Ivy était une personne à part entière, capable de respirer et de vivre comme Avalon, mais tout le monde s'en foutait. Sa disparition soudaine en était la preuve formelle. Le moine se raccrochait à cette idée, alors que son invitée lui rendit son baiser au quintuple. Il n'y avait pas à dire, elle savait y faire avec les hommes ! Il ne devait pas être son premier, mais tant qu'il vivrait personne d'autre ne devait la toucher, sous peine de vengeance immédiate.

Sentir son corps contre le sien lui donnait des palpitations. Elle en avait aussi, comme quoi ils étaient sur la même longueur d'ondes. Et même si ce début de relation osé n'avait rien à voir avec de l'amour, ça n'avait plus aucun lien avec ses jeux habituels. Il n'avait pas prévu qu'elle revienne juste pour lui, et maintenant qu'elle était là, il ne la laissera plus partir. On pourrait comparer ça à une folle passion, pourquoi pas ? Le besoin ardent de chair humaine était assouvi en un sens, mais pas complètement. Tao savait que ce cas de figure arriverait, et plus vite que prévu. Mais pour aujourd'hui, il ferait soft. Et ce baiser qui n'en finissait plus... Il ne s'était pas autant régalé depuis des lustres. Les chinoises de son village n'avaient pas autant d'endurance, ce qui le contrariait beaucoup. Avec Ivy, pas la peine de demander, elle était à la hauteur. Il n'avait pas d'espérances particulières, il verrait bien l'évolution des choses en temps voulu. Sa nouvelle chérie finit par se dégager de son corps, caressant sa joue au passage. Elle souriait, quoi de mieux ?

▬ « Je sais que maintenant il est trop tard pour que nous reculions. Et sache que je ne regrette rien également. »

▬ « Je n'en attendais pas moins de toi ma belle, si je peux me permettre de t'appeler ainsi, du moins pour aujourd'hui. »

Tao s'empara des mains de Ivy et les serra sans lui faire mal. Leurs yeux ne se décollaient pas. On pouvait lire tout un tas d'émotions dans leurs regards, un si joli petit couple, et pourtant... Il n'avait rien de commun. Le moine se retrouvait bel et bien confronté à une relation malsaine. Il pouvait considérer Avalon comme la sœur qu'il n'aura jamais, même s'il refuse de la revoir. D'ailleurs, maintenant qu'il était certain de contrôler le mal qui le ronge face à l'une comme à l'autre, il pouvait lever cette sanction désormais. Ivy serait autorisée à dire à sa jumelle qu'elle pouvait le revoir, et qu'il lui expliquerait ses raisons. Oui... Excellente idée. Il se devait de côtoyer les deux, mais il allait devoir faire attention à plusieurs détails, comme l'endroit de la rencontre. Il ne pouvait pas s'afficher avec Ivy n'importe où. À cause de Itsuke. Tao devait l'en informer.

▬ « Nous n'allons pas pouvoir nous fréquenter où bon nous semble. Avalon connait des gens ici, et ils savent pour Itsuke... S'ils te voyaient avec moi ça finirait mal, et je ne veux pas de ça. J'espère que tu me comprends ? »

Ivy hocha délicatement la tête, en guise d'approbation. Tout devrait se calculer à l'avenir, sans jamais laisser la moindre trace. Leur relation serait cachée, certes, mais c'était mieux que rien après tout. Jouer un double jeu ne le dérangeait pas, au contraire. Le moine s'imaginait que ça mettrait un peu de piquant dans leur "couple"... Mot à prendre avec des pincettes pour le moment. Un cri le sortit de sa réflexion. En contrebas, il entendait un de ses collègues l'appeler dans les jardins. "Et merde !" s'écria t'il en pestant. Tao avait complètement oublié qu'il était arrivé en retard, et en plus il n'avait encore rien fait. "Tant pis !" enchaina t'il dans la foulée. Il travaillait sans relâche tous les jours. Pour une fois, il comptait s'accorder un jour de congé.

▬ « Ces vieux incapables risquent de venir ici d'un moment à l'autre. Allons ailleurs, je connais un endroit où ils n'iront pas fouiner. Suis-moi, et pas un bruit. »

Lui prenant la main gauche, ils quittèrent le perchoir et firent le tour du Temple, guettant à chaque recoin. Il était hors de question que Tao laisse partir Ivy maintenant. Pas moyen. Au loin, les appels des autres moines se firent plus rares. Ils allaient dans la mauvaise direction, ces imbéciles ! Nos deux passionnés se retrouvaient à l'opposé des jardins, et c'est là que Tao voulait l'emmener, dans un endroit reculé que personne ne connait. Sans perdre une minute, ils reprirent leur marche en plus rapide vers un accès "sécurisé" des jardins, que seuls les moines pouvaient emprunter. Mais comme ils étaient déjà passés par là, quand Tao les avait aperçu de son perchoir, ils ne risquaient pas d'y revenir. De là, ils prirent un long sentier en ligne droite, qui les éloignait des jardins traditionnels, vers un lieu classé secret :

Coin secret:
 

Tant de splendeur en si peu d'espace ! Tao adorait cet endroit, il ne voulait pas l'exposer au public comme le désiraient ces vieux croûtons. Et il avait obtenu gain de cause au final. Cet endroit... L'endroit parfait pour leurs retrouvailles "en amoureux"... Mot à ne pas prendre à la légère aussi. Il se tourna vers Ivy, qui observait les lieux.

▬ « Nous y sommes. Le jardin ne va pas plus loin. Cet endroit est mon jardin secret en quelque sorte... Mon perchoir est visible de tous, j'y ai même eu de la visite une fois, alors 'ici, on ne risque rien. Qu'en dis-tu ma belle ? »








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 20 Juin - 6:36



Your very existence is dangerous ▬ Unknown


Il est vrai que Ivy ne regrettait rien. Jamais elle a regretté quelque chose dans sa vie, si elle fait quelque chose c'est pour une bonne cause et pour le bien de Avalon. Présentement c'était pour son propre bonheur et non celui de Avalon, qui considérait Tao comme un ami et rien de plus. Tao lui appartenait et à personne d'autres. Oui, cette Ivy était quelque peu possessive.

▬ Je n'en attendais pas moins de toi ma belle, si je peux me permettre de t'appeler ainsi, du moins pour aujourd'hui.

Ma belle était toujours mieux que des surnoms haineux de la part d'une certaine personne qu'elle ne citerait pas le nom. Elle était tellement haït par cette personne qu'elle faisait exprès de continuer pour qu'il l'a haïsse, c'était pour ça qu'elle était là, n'est-ce pas ? Être haït par tout le monde pour que tout le monde aiment et apprécient Avalon de tout coeur, qu'elle paraisse innocente, sage et remplie de tendresse. Elle jouait la méchante dans toute cette histoire et ça ne l'a dérangeait plus après quelque temps. Alors elle fût heureuse d'avoir un surnom par la personne qu'elle apprécie, voir aimer. Elle ignore ce que c'est de l'amour, mais elle ne s'inquiète pas pour autant, car elle sait qu'elle découvrira tout avec lui, si cela fonctionne entre eux.

Tao s'emparait les mains de la blondinette et les serrait sans lui faire mal. Ils se regardaient mutuellement n'osant pas détourner le regard une seule fois. Un couple. Doit-elle se considérer comme en couple avec Tao où est-ce trop tôt pour le confirmer ? Une seule chose est sûr c'est qu'il embrassait divinement bien... Bon pas plus que Alec, elle devait l'admettre, mais Tao n'avait pas à savoir la petite relation qu'elle a eut avec le blondinet, jamais. Elle s'est déjà jouée de Itsuke en l'embrassant à mainte reprise, mais il aime Avalon plus que tout au monde tout en haïssant Ivy même si elle s'est excusée de ses actes en faisant souffrir la pauvre Avalon... Elle avait apprécier également, quelle menteuse cette Avalon tout de même.    

▬ Nous n'allons pas pouvoir nous fréquenter où bon nous semble. Avalon connait des gens ici, et ils savent pour Itsuke... S'ils te voyaient avec moi ça finirait mal, et je ne veux pas de ça. J'espère que tu me comprends ?

Elle hochait doucement la tête en signe de compréhension. Elle avoue que ça serait étrange qu'un jour ils s'embrassent que l'autre se parle uniquement sans réellement avoir de contact physique. Bien des gens ont la langues bien pendues et ils diront ce qu'ils veulent, mais elle tenait à coeur la réputation à Avalon, malgré tout. Une relation secrète, voilà quelque chose qui devrait pigmenter la chose, pourquoi pas après tout ?

Un cri se firent entendre et les amoureux détournent le regard pour voir d'où venait le cri en question. Elle regardait à la même direction que Tao et elle venait de comprendre que ses collègues le cherchaient, peut-être était-ce le temps pour elle de le quitter, même si elle n'a pas trop envie de le quitter maintenant...  

▬ Ces vieux incapables risquent de venir ici d'un moment à l'autre. Allons ailleurs, je connais un endroit où ils n'iront pas fouiner. Suis-moi, et pas un bruit.

Quoi ? Tu vas vraiment mettre ton travail de côté juste pour moi ? Pensait Ivy en regardant Tao. Il lui prit la main gauche et ils quittèrent le perchoir de ce dernier. Rapidement elle avait reprit son sac qui était à ses pieds pour ne pas laisser de "preuves" à ses collègues, car en fouillant ils auraient très bien pu savoir avec qui il traînait. S'éloignant de son perchoir, les cris se firent loin et inaudible. Ils les avaient semés, ce qui était une bonne chose pour eux. La blondinette suivait Tao en silence prenant soin de regarder les alentours, étrangement elle ne connaissait pas cette partie du temple. Un autre endroit que Tao connaissait et personne d'autre ne connaît ? C'était une possibilité comme une autre. Finalement ils s'arrêtèrent au lieu secret et Ivy prit le temps de regarder les alentours en admirant le paysage qui se présentait à elle.

▬ Nous y sommes. Le jardin ne va pas plus loin. Cet endroit est mon jardin secret en quelque sorte... Mon perchoir est visible de tous, j'y ai même eu de la visite une fois, alors qu'ici, on ne risque rien. Qu'en dis-tu ma belle ?

▬ C'est magnifique... Tellement que je n'ai pas les mots... J'imagine que si Avalon connaîtrait cet endroit elle voulait le peindre pour le garder en souvenir, mais malheureusement je crains qu'elle ne connaîtrait jamais cet endroit... Puisque c'est notre endroit, rien qu'à nous. D'ailleurs avec Itsuke elle a vu un magnifique coucher de soleil... J'aurais aimé y être...

Elle fronçait les sourcils se souvenant de quelque chose par rapport à Itsuke. Elle glissait ses index sur ses tempes et les massaient en fermant les yeux tentant de se souvenir et pourtant ça ne semblait pas être si compliquer de ce souvenir quelque chose...

▬ Hmmm... Il y a quelque chose, mais je n'arrive pas à mettre le doigt dessus.

En un éclair, les souvenirs de Avalon firent surface dans la tête de Ivy qui revoyait la scène comme si ça se présentait maintenant. Elle ouvrait les yeux en retirant ses index de ses tempes et glissait ses mains dans ses poches affichant un air complètement neutre. Merde. Comment avait-elle pu oublier ça. Quelle idiote. Non, mais vraiment. Elle avait été trop obsédée de revoir Tao qu'elle avait oublié ça.

▬ Comment ai-je pu oublié ça ? C'est tout de même la raison principale que je suis revenue à la "vie" si je peux le dire ainsi... Itsuke et Avalon avaient un rendez-vous amoureux. Tout se passait bien. Itsuke l'a emmené à une cathédrale magnifique et sur le toit également avec le beau couché de soleil et un drame s'est produit. Avalon s'en veut terriblement. Pour ne pas changer... Lorsqu'elle est descendue pour suivre un petit garçon Itsuke est tombé dans un coma... Non il n'est pas tombé du toit de la cathédrale, mais il n'avait aucune réponse de sa part... À ce moment Avalon à sombrer dans sa propre tête pour me retrouver... Donc... Quand tu reverras Avalon il faudra que tu sois là pour elle... Ah mais comment j'ai pu oublié ça ?!

Elle glissait ses mains dans sa chevelure blonde tirant quelque peu avant de faire quelque pas vers la droite s'éloignant quelque peu de Tao. Elle penchait légèrement la tête vers l'arrière pour regarder le ciel en inspirant doucement tout en fermant les yeux. Peut-être qu'elle s'emportait un peu trop, mais tout de même, Itsuke était le petit ami de Avalon et c'était pour cette raison que Ivy était de retour dans la vie de cette dernière ne pouvant plus vivre sa vie sans elle, c'était tout de même compréhensible. Elle soufflait un peu avant de redresser sa tête droite tout en relâchant ses cheveux et se retourner vers Tao. Elle consulta son portable farfouillant le bloc note de cette dernière... Avalon avait bien des idées derrière la tête, qu'aucune personne n'aurait pu deviner.  

▬ Haïssant ses propres oeuvres, Avalon a des bonnes idées pour ses prochaines oeuvres. J'ai bien hâte de voir le résultat, j'imagine déjà les tableaux... Magnifique... Avalon sait me faire voyager malgré tout... Bon... Cessons de parler de Avalon, je vais commencer à me sentir pas très bien...

Elle fermait son portable pour le remettre dans sa poche s'approchant doucement de Tao pour se mettre face à lui. Elle glissait doucement ses mains sur ses avant-bras penchant légèrement la tête sur le côté souriant en coin.

▬ Est-ce que tu voudrais m'aider à me changer les idées ?

Elle se dressait sur la pointe des pieds pour venir embrasser son front riant légèrement quand elle s'éloignait quelque peu de Tao glissant ses mains derrière son dos. Oui, elle se jouait un peu de ce dernier, mais c'était uniquement pour le taquiner.

▬ Ou pas à toi de voir...

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 20 Juin - 20:13


It's good to see you again


▬ « C'est magnifique... Tellement que je n'ai pas les mots... J'imagine que si Avalon connaîtrait cet endroit elle voulait le peindre pour le garder en souvenir, mais malheureusement je crains qu'elle ne connaîtrait jamais cet endroit... Puisque c'est notre endroit, rien qu'à nous. D'ailleurs avec Itsuke elle a vu un magnifique coucher de soleil... J'aurais aimé y être... »

Avalon ne connaîtra jamais cet endroit. Impossible. Seule Ivy pourra s'en contenter à volonté. Ce petit chalet et son jardin privé semblaient donner des idées à la jolie blonde, qui s'extasiait devant et... "Ça ne va pas ?" Elle semblait songeuse tout à coup. Elle lui avoua que quelque chose la taraudait, sans savoir quoi. Elle prit le temps de se masser les tempes et de faire un léger tour, espérant que ça revienne. Qu'avait-elle d'important en tête ? Un message pour Tao des fois ? Parce qu'au final, il ignorait pourquoi elle le voulait le voir impérativement. Leur attirance mutuelle n'en était pas la cause, et il n'avait pas posé la question. Quand elle revint vers lui, son visage inspirait la neutralité.

▬ « Comment ai-je pu oublié ça ? C'est tout de même la raison principale que je suis revenue à la "vie" si je peux le dire ainsi... Itsuke et Avalon avaient un rendez-vous amoureux. Tout se passait bien. Itsuke l'a emmené à une cathédrale magnifique et sur le toit également avec le beau couché de soleil et un drame s'est produit. Avalon s'en veut terriblement. Pour ne pas changer... Lorsqu'elle est descendue pour suivre un petit garçon Itsuke est tombé dans un coma... Non il n'est pas tombé du toit de la cathédrale, mais il n'avait aucune réponse de sa part... À ce moment Avalon à sombrer dans sa propre tête pour me retrouver... Donc... Quand tu reverras Avalon il faudra que tu sois là pour elle... Ah mais comment j'ai pu oublié ça ?! »

▬ « Ne t'excuse pas. J'ai horreur de ça. Je ferai un effort pour Avalon, tu as ma parole. Itsuke dans le coma... Putain. »

Tao se répéta cette phrase en boucle dans sa tête tandis qu'Ivy prenait un peu le large, embêtée par la situation. Donc en fait, s'il remettait les choses dans leur contexte, le retour de sa bien-aimée n'est que la résultante du coma de Itsuke ? Ça serait vraiment dégueulasse d'avoir à le remercier pour ça, mais dans le fond... Et puis un coma n'est pas forcément définitif. Il pourrait se réveiller un jour... Il devait espérer pour Avalon, qui avait apparemment choisi de "dormir" un bon bout de temps. Le moine observait Ivy, qui s'était emparée de son cellulaire, en quêtes de détails peut-être. Son attention se porta sur des notes.

▬ « Haïssant ses propres oeuvres, Avalon a des bonnes idées pour ses prochaines oeuvres. J'ai bien hâte de voir le résultat, j'imagine déjà les tableaux... Magnifique... Avalon sait me faire voyager malgré tout... Bon... Cessons de parler de Avalon, je vais commencer à me sentir pas très bien... »

Ivy avait l'impression de porter un lourd fardeau sur ses épaules. Elle n'était pas responsable de tout ça... Elle n'était pas là quand le drame est arrivé, elle n'avait pas à se morfondre même si c'était triste pour Avalon. Tao la laissa respirer un peu, la surveillant du coin de l’œil. Il ne voulait pas gâcher ce moment à cause d'un accident de la vie. Quand elle revint vers lui, elle rangea son cellulaire et déposa ses mains sur les avants-bras du moine, souriant en coin. Sa façon de pencher sa tête sur le côté lui plaisait.

▬ « Est-ce que tu voudrais m'aider à me changer les idées ? Ou pas à toi de voir... »

Elle déposa un baiser sur son front et fit mine de s'en aller. Essayait-elle de le taquiner ? Tao lâcha un "ah" amusé, s'empressa de la rattraper et de la serrer contre lui. Il avait les mains un peu baladeuses, il fallait l'avouer, mais c'était pour lui rendre la pareille. Il l'embrassa à nouveau, l'entraînant à petits pas contre le mur du chalet qui se trouvait là, aux abords des jardins linéaires. Son besoin de la posséder ne le quittait plus. Si bien que des idées un peu folles lui venaient en tête. "Trop tôt Tao..." pensa t'il. Elle voulait un peu de réconfort ? Il trouverait bien un moyen de satisfaire sa demande, mais avant il devait mettre une chose au point. Il décolla ses lèvres et la scruta.

▬ « Ne parlons plus d'Avalon. Je vais la revoir, et essayer de la rassurer au mieux. Pour l'heure, c'est toi que je veux. »

Le moine ne comptait pas la laisser rouspéter, ni même tenter une vaine esquive. Gardant son emprise sur elle, il lui donna un simple baiser sur ses lèvres. Puis, il se déplaça sur sa joue gauche, son menton, pour arriver à son cou où il continuait son petit manège. Une de ses mains la maintenait fermement par la taille, tandis que l'autre se frayait un chemin sur son débardeur lacé, histoire de dénicher l'endroit propice pour le défaire. Tao sentait son cœur battre la chamade. Son cou n'était pas insensible à ses baisers subtils. Pour son plus grand plaisir, son charme opérait toujours autant, si ce n'est même mieux. Tao sentait Ivy resserrer son étreinte de plus en plus fort. Allait-elle céder aussi facilement ? Ou mettre un trait sur ce qu'il comptait bien lui faire ? Quand ses doigts sentirent un nœud de lacet dans le dos de la jeune femme, il n'hésita pas à le dénouer, laissant le débardeur s'ouvrir progressivement. De ce qu'il pouvait voir, elle ne portait pas de soutien-gorge. Le jeu n'en devenait que plus intéressant. Ne se lassant pas de l'envahir de baisers, il souriait, pensant à la suite.

▬ « Est-ce que je continue ? Ou dois-je arrêter pour retourner travailler ? Je m'en voudrais de te forcer sur cette voie... »

HRP:
 








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mer 21 Juin - 5:11



Your very existence is dangerous ▬ Unknown


[left]Tao semblait être aussi confus que Ivy à propos du coma de Itsuke. Pas confus, mais c'était quelque chose d'assez improbable. Ivy ne voulait pas être une personne qui n'avait pas de coeur, mais elle avait besoin de passer du bon temps auprès de Tao. Ils étaient là pour ça, non ? Pas uniquement une histoire d'un soir, mais quelque chose dont elle-même n'aurait pas songé. Elle tombée amoureuse... Quand est-ce que la neige arrivait-elle ? Elle n'y croyait pas encore. On dirait que tout cela n'était qu'un simple rêve et que le lendemain Avalon aurait reprit les règnes comme si rien n'était... Elle ne voulait pas y songer, donc elle profitait du moment en taquinant Tao en lui offrant un baiser sur son front faisant mine de partir tranquillement. Bien évidement, il ne restait pas les bras croisés, bien le contraire, il l'attrapait et la serrait contre lui. Ses mains se baladait un peu partout sur le corps de Ivy, mais ça ne lui déplaisait pas et elle n'avait pas honte et pas du tout. Il embrassait Ivy tout en reculant et la blondinette n'eut pas le choix de suivre le mouvement. Son dos était désormais appuyé contre le murs du chalet. Il poursuivit le baiser et elle le prolongea avant qu'il l'arrête et décollait ses lèvres des siennes tout en la scrutant.  

▬ Ne parlons plus d'Avalon. Je vais la revoir, et essayer de la rassurer au mieux. Pour l'heure, c'est toi que je veux.

Il ne s'éloignait pas de Ivy et donnait un simple baiser sur ses lèvres, il déplaçait ses lèvres sur sa joue gauche, descendant à son menton et au niveau de son cou. Ivy en frissonna tout en fermant les yeux, son coeur battait très fort contre sa poitrine, son souffle devenait lent appréciant le moment présent. Elle sentait que l'une des mains de Tao maintenait fermement la taille de cette dernière et que l'autre se promenait vers le lacet de son débardeur... Allait-il réellement dénouer le nœud ? La blondinette glissait ses mains au niveau de son dos serrant quelque peu ses poings tout en agrippant son haut. Il continuait malgré tout ses baisers au niveau du cou de la demoiselle qui rougissait de plus belle et elle soufflait doucement en appréciant de petit moment... Ouais, petit moment. Elle sentie que son débardeur était moins serrer que tout à l'heure... Avait-il réussit à dénouer le noeud de son haut? Il devait très certainement remarquer qu'elle ne portait pas de soutien-gorge, avec ce genre de haut à quoi bon d'en porter un ?  Il cessait ses baisers pour s'adresser à Ivy qui avait la tête ailleurs.  

▬ Est-ce que je continue ? Ou dois-je arrêter pour retourner travailler ? Je m'en voudrais de te forcer sur cette voie...

▬ Présentement... J'aurais voulu te faire une blague, mais ça m'a sembler inapproprié, donc je la garde pour moi... Tu peux continuer et non tu ne me forces en rien, Tao. Je le désire également, alors...

Elle se reculait légèrement pour retirer son débardeur et le jetait à ses pieds tout en regard Tao dans les yeux. Son regard brûlait d'un désir qu'elle-même ne pourrait décrire. Elle n'était aucunement gêner avec son corps et ce n'est pas aujourd'hui que ça va être le cas.  

▬ Si je n'aurais pas voulu, crois-moi, je ne serais pas ici en ce moment même.

Et elle le pensait sincèrement. Ça ferait très longtemps qu'elle serait partie, elle n'aurait pas tenté ce terrain dangereux avec Tao, elle ne l'aurait pas suivit si elle n'aurait pas été intéresser, mais elle est restée, car elle y tient énormément. C'est la première fois qu'elle se sent ainsi, alors elle en profite chaque seconde, minutes, qui passe auprès de Tao.  

Elle s'approchait quelque peu de Tao venant glisser ses mains au creux de son dos tout en remontant avec douceur. Elle ancrait son regard désireux dans ceux de Tao avant qu'elle l'embrasse avec passion voir même avec un peu de tendresse. Elle le désirait tout autant qu'il la désirait, si c'était le cas. Il avait assuré en disant que personne ne connaissait cet endroit et elle priait fort pour que personne ne les regardent... Bon ça ferait un peu pervers, mais d'un côté elle s'en moquait. Elle n'était pas pudique pour autant.

Elle caressait sa langue contre celle de Tao, oui elle tentait ce terrain. Leurs coeurs battaient à l'unisson, leur souffle se mélangeait et elle désirait davantage. Elle arrêtait le baiser pour regarder de nouveau Tao gardant son corps auprès de lui. Elle penchait légèrement la tête sur le côté souriant en coin.    

▬ À moins que tu préfères retourner voir tes collègues, rien ne te l'empêche... Hm... Je mérite tout de même plus d'attention qu'eux, ils auront la chance de te voir plus tard ou demain...

Bon elle avait tout de même fait la blague, mais elle s'était rattraper, fort heureusement. Elle ne voulait pas gâcher "l'ambiance" qu'il y avait autour d'eux. Seuls dans un endroit où que personne ne viendrait les déranger. Elle vint lui embrasser le bout de son nez descendant à ses lèvres pour l'embrasser comme tout à l'heure. Pour la première fois de toute sa vie elle se sentait heureuse, libre de faire ce qu'elle veut et sans aucun regret, car oui pour la première fois elle aimait quelqu'un.
© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mer 21 Juin - 21:04


It's good to see you again


▬ « Présentement... J'aurais voulu te faire une blague, mais ça m'a sembler inapproprié, donc je la garde pour moi... Tu peux continuer et non tu ne me forces en rien, Tao. Je le désire également, alors... »

Ivy se dégagea de son étreinte et recula un peu. Les baisers de Tao eurent un effet explosif... Elle le dévisagea et retira son débardeur à lacets, qu'elle jeta à ses pieds avec une telle violence ! Le moine ne put détourner le regard devant ce spectacle. Il savait qu'Avalon, à l'origine, avait un corps plutôt mince. Alors voir Ivy se mettre à moitié nue juste pour démontrer qu'elle éprouvait du désir pour lui... La fille qu'il pensait impossible à courtiser semblait se prêter au jeu à la perfection. Tao se doutait qu'elle avait d'autres "atouts" dans sa manche qu'elle mettrait à profit le moment voulu. Au moins, lui montrer ses seins en pleine nature ne la dérangeait pas, pour son plus grand plaisir des yeux. Du moins, pour l'instant... Ses mains quelque peu baladeuses allaient pouvoir se divertir d'une tout autre manière dans les minutes à venir. Et comme si ça ne suffisait pas :

▬ « Si je n'aurais pas voulu, crois-moi, je ne serais pas ici en ce moment même. »

Ivy voulait prendre le début des choses en main on dirait, ce à quoi le moine ne protesta pas. Elle se rapprocha de son corps, laissant ses mains trouver le bas de son dos, remontant avec douleur le long de sa colonne vertébrale. Il pouvait sentir ses doubles atouts se compresser sur sa poitrine. Il finirait bien par aller les voir ces deux-là ! Sans se faire prier, elle se jeta sur ses lèvres et ils se lancèrent dans un baiser enflammé. "Quelle répartie !" pensa t'il alors qu'il se faisait guider par la jeune femme. Elle savait se défendre, il n'y avait aucun doute là-dessus. Elle devait en avoir eu au moins un ou deux avant lui, c'était impossible qu'elle sache embrasser de la sorte sans avoir pratiqué la chose. D'autant qu'elle utilisait sa langue à présent, ce qui ne manqua pas le l'exciter un peu plus. Les mains du moine se baladaient sur son dos nu ainsi que sur son visage. Il ignorait comment il arrivait à garder une certaine retenue sur elle, mais ça n'allait pas durer. Son souffle se mélangeait au sien, et leurs cœurs battaient ensemble. Cette sensation... Il ne se rappelait pas d'avoir atteint un tel paroxysme avant même de passer à l'acte. Ce baiser aurait pu durer une éternité, mais Ivy y mit un terme, sourire en coin.

▬ « À moins que tu préfères retourner voir tes collègues, rien ne te l'empêche... Hm... Je mérite tout de même plus d'attention qu'eux, ils auront la chance de te voir plus tard ou demain... »

▬ « Provocatrice... Tu veux qu'on aille plus loin chérie ? Rien ne me ferait plus plaisir puisque tu le demandes. Viens à moi ! »

Remarquant qu'ils avaient un peu bougé, Tao attrapa Ivy par ses fesses, la souleva et la porta, gardant son corps contre le sien. La jeune femme en profita pour agripper ses jambes autour de ses hanches, gardant ses bras autour de son cou. En terme de palpitations, ils atteignaient des sommets jamais égalés par Tao, et certainement pas par elle. Puis, reprenant les rennes du jeu, il la plaqua fermement contre le mur du chalet. Elle n'avait plus aucune échappatoire. Se dégageant subitement, il lui lécha ses lèvres avant de se concentrer sur ses seins, les embrassant l'un après l'autre. Il avait prévenu. Elle était sienne jusqu'à ce qu'il en ait assez, mais vu comment cela partait, elle pouvait craquer avant lui. Sentant que le Soleil commençait à taper, et pour se mettre sur un même pied d'égalité, il libéra ses mains pour ôter son t-shirt, arborant sa masse musculaire à la jeune femme. Il n'avait pas eu le temps de se changer fort heureusement ! Tout enlever aurait pris du temps. Lui souriant de façon presque malsaine, et scrutant dans ses yeux ce besoin inavouable suppliant de ne pas s'arrêter, il se saisit de ses mains, les plaqua elles aussi contre le mur et se remit à l'embrasser dans le cou. Ses lèvres s'échappèrent un court instant le long de son oreille.

▬ « Et ce n'est que le début... Je pourrais tout arrêter maintenant, et te laisser espérer... Ou te mettre nue tout de suite. Tu ne peux plus revenir en arrière Ivy White. »

Qui disait que les apparences étaient trompeuses ? Qui aurait pu croire qu'un taoïste puisse renier sa religion au point de s'envoyer en l'air avec une femme, qui plus est une entité douée de pensée et de sentiments, et qui n'a pas sa place dans cet univers ? Personne. Si son ancien maître Lao le voyait, il en rigolerait. Lui-même avait succombé de la même manière aux joies du sexe, et sans avoir à s'en plaindre. Tao et Ivy sentaient la pente devenir de plus en plus glissante, les amenant vers toute une série de plaisirs dont l'un et l'autre pourraient se gaver jusqu’en être écœuré. Le Soleil caressait le dos du moine de ses rayons d'été, ce qui n'avait rien de dérangeant, tout au contraire. Les doigts de Tao se promenaient un peu partout désormais, histoire de se faire une idée plus précise du corps de Ivy. Du temps de ses autres conquêtes, il avait pris cette habitude, dans le but de discerner quelques défauts éventuels. La jeune femme n'en avait pas, comme si elle représentait la perfection incarnée. Cela n'existait pas, mais elle s'en rapprochait grandement. Estimant qu'il avait assez tâté son corps, il la déposa au sol et amena gentiment ses mains sur le mini-short de Ivy, retournant la courtiser dans le creux de l'oreille.

▬ « Je serai curieux de voir ce qui se cache là-dessous. Connaissant ta personnalité, je sens que ça va me plaire. Ne bouge pas. »

Le moine la regardait dans les yeux, sentant son souffle s'accélérer. Toucher un peu plus bas faisait le même effet aux femmes, du moins sur toutes celles à qui il avait tenté ce genre d'approche. Il sentit qu'un bouton le gênait dans son aventure. "Dégage toi !" Il s'en empara et le décocha tranquillement, laissant planer l'incertitude dans l'air. Décollant légèrement le jean, il aperçut une fine dentelle noire, assortie à son débardeur à lacets d'origine. Tao se sentait comblé, il avait vu juste. Souriant à pleine puissance, il lâcha un léger rire, mais au moment de vouloir lui retirer, il stoppa net l'allure. Des pas se faisaient entendre au loin, suivis de cris l'alerte. Des collègues arrivaient... Ce n'était qu'une question de minutes.

HRP:
 








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Sam 24 Juin - 3:52



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


▬ Provocatrice... Tu veux qu'on aille plus loin chérie ? Rien ne me ferait plus plaisir puisque tu le demandes. Viens à moi !

Ivy était bien évidement provocatrice, surtout envers les hommes qu'elle apprécie grandement sinon elle agira comme un ange et ne fera rien de provocant, ni même de démontrer de l'intérêt. C'était elle, c'était Ivy White, pas même Avalon qui aurait fait ça pour son amoureux. Avalon était gêner de son corps, mais pas Ivy qui se montrait presque fièrement. Oui, il y avait peut-être des cicatrices par endroit, mais elle n'était pas du tout pudique, du moins pas envers la personne qu'elle est intéressée. Si seulement Avalon aurait gardé ses cheveux longs, pas qu'elle déteste ses cheveux mi-longs, mais juste que Ivy a toujours adoré les cheveux longs et soyeux de Avalon.

Tao ne prit pas de temps pour passer aux choses sérieuses, si elles pouvaient le penser ainsi. Il la prit par les fesses et la souleva pour la porter, Ivy en profitait pour enrouler ses jambes autour de ses hanches. Elle gardait même ses bras autour de son cou. Il plaquait Ivy contre le murs du chalet. Elle adorait ça et elle ne se le cachait pas, elle en voulait davantage. Perverse cette Ivy. Il se dégageait quelque peu de Ivy tout en léchant ses lèvres avant de descendre à ses seins pour les embrassés l'un après l'autre. Son coeur battait de plus en vite et ses joues se roussit face à ses caresses au niveau de sa poitrine. Elle en frissonnait même de plaisir. Un court instant plus tard, Tao retirait les bras qu'avait enroulés Ivy autour de son cou pour pouvoir retirer son propre haut pour révéler son torse musclé, elle rêvait de lui caresser, mais il l'empêchait puisqu'il attrapait ses mains pour les mettre au-dessus de sa tête, ce qui l'empêchait de bouger. Il l'embrassait dans son cou et ses lèvres vint se glisser proche de son oreille pour lui susurrer quelques mots.   

▬ Et ce n'est que le début... Je pourrais tout arrêter maintenant, et te laisser espérer... Ou te mettre nue tout de suite. Tu ne peux plus revenir en arrière Ivy White.

Elle savait qu'elle ne pouvait plus retourner en arrière puisqu'elle lui a clairement dit qu'elle le désirait également, donc si il l'empêchait elle reviendrait à lui jusqu'à ce qu'il cède lui-même, mais heureusement elle n'avait pas besoin de le faire. Les doigts de Tao se promenait sur le corps de Ivy, elle ignorait pourquoi, mais ce n'était pas déplaisant. Il cessait de toucher son corps pour ensuite déposer la blondinette sur le sol tandis qu'il glissait ses mains sur son short et il vint glisser ses lèvres proche de son oreille, encore une fois.

▬  Je serai curieux de voir ce qui se cache là-dessous. Connaissant ta personnalité, je sens que ça va me plaire. Ne bouge pas.

Était-il aussi curieux de voir ce qu'elle portait en dessous de son short ? Elle pourrait ne rien porter aussi... Non, elle n'était pas comme ça tout de même. Il la regardait dans les yeux tandis que le souffle de la double personnalité s'accélérait à ses toucher, c'était peut-être rien, mais c'était sensible, mais agréable. Elle n'avait pas à se plaindre. Il déboutonnait le bouton de son short et il décollait un peu le jean pour y voir ce qu'elle portait en dessous, en juger sa réaction, ça lui plaisait. Il souriait même à pleine dent et lâcha un léger ricanement. Voulant les retirer il s'arrêtait net, qu'est-ce qu'il y avait ? Elle fronçait les sourcils et tendit l'oreille pour entendre les pas au loin ainsi que des cris d'alerte de ses collègues.

Pour être honnête, ça gâchait l'ambiance. D'un côté elle voulait sortir de sa cachette comme elle était pour les faire partir, mais d'un autre elle ne voulait pas que Tao ait des ennuis, sans oublier qu'elle ne voulait pas qu'il parte tout de suite, trop tôt. Rapidement elle attrapait son débardeur, son sac ainsi que le haut de Tao et pour finir elle l'attrapait par la main pour l'amener à l'intérieur du chalet qui était déverrouillé. Elle prit soin de bien fermer derrière eux déposant leur affaire à terre et elle plaqua Tao contre le murs à l'abris des regards indiscret. Elle glissait son index sur les lèvres du jeune homme approchant son corps contre le siens.

▬ Personne ne va nous interrompe, pas aujourd'hui.

Chuchota-t-elle doucement à Tao de peur qu'ils les entendent. Tranquillement elle glissait son index, qui était sur les lèvres de Tao, sur le long de son corps et en profitait pour toucher à ses muscles. Doucement elle le décolla du murs et gentiment elle l'incitait à s'allonger sur le sol sans se poser de question. Sinon il aurait fallu qu'elle le plaque et elle ne voulait pas sincèrement lui faire du mal. Elle attendit qu'il s'allonge pour qu'elle se place au-dessus de lui. Elle se penchait légèrement mettant ses mains sur chaque côté de sa tête avant qu'elle plaque ses lèvres aux siennes. Elle l'embrassait en donnant tout ce qu'elle avait. Caressant sa langue contre la sienne profitant de chaque seconde tout en restant silencieux, puisque les collègues de Tao n'étaient pas très loin. Elle entendit les bruits de pas qui n'était pas très loin d'eux avant que les pas continuent leur chemin et qui s'éloignait du chalet. Elle arrêtait le baiser en soufflant un peu et se redressait quelque peu pour le parsemer de baiser au creux de son cou. Elle lui murmurait quelques mots à son oreille avant de continuer de l'embrasser le long de son torse.

▬ Tes collègues vont certainement lancer un avis de recherche à force de te chercher ainsi... Je pourrais être cruelle et de te donner à eux, mais je suis assez égoïste. Je.Te.Veux.Juste.À.Moi.

Elle embrassait le bas du ventre avant qu'elle remonte doucement sa tête vers Tao, penchant sa tête un peu sur le côté. Elle continua là où il s'était arrêter quand ses collègues étaient proche. Elle souriait doucement avant qu'elle glisse une main tout en bas et par-dessus son pantalon elle commençait à lui caresser son membre, doucement et d'un geste de vas et viens. Elle le faisait sans gêner et elle savait que c'était un fantasme pour certain jeune homme, bon elle ne savait pas pour Tao, mais elle tâtait le terrain et si ça ne lui plaisait pas il fallait juste l'arrêter, tout simplement. Elle captura de nouveau ses lèvres pour l'embrasser avec passion et tendresse, elle vint même à caresser sa langue contre la sienne, comme tout à l'heure quoi.  

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 26 Juin - 21:54


It's good to see you again


Tao hésitait entre les envoyer balader ou s'abriter dans le chalet. Ivy ne lui laissa pas le choix. Sans perdre une seconde, elle ramassa leurs affaires, l'attrapa par la main et se pressa de rejoindre la porte du chalet. Une chance pour eux qu'elle soit ouverte ! De mémoire, les moines ne la barraient jamais, car cet endroit pouvait servir de lieu de repos... Mais pas pour nos deux protagonistes qui étaient bien décidés à s'envoyer en l'air. Le moine fut plaqué au mur et la jeune femme déposa son index sur ses lèvres, écoutant le va et vient incessant des collègues. "C'est la meilleure celle-la !" pesta Tao en silence. Ces vieux fous ne pouvaient pas le supporter quand il était là, et pour une fois qu'ils avaient la possibilité de ne pas le croiser, ils le cherchaient partout ?! Il ne comptait pas retourner travailler pour leur gueule, pas question ! Il avait mieux à faire. D'ailleurs, Ivy était de son avis. "Personne ne va nous interrompe, pas aujourd'hui." lui chuchota-elle de peur que les autres ne les entendent. Elle déplaça des doigts sur son torse et se délecta de sa musculature. Tao en était fier, il s'était donné bien du mal pour entretenir son corps.

Toujours alerte, la jeune femme décolla Tao du mur et l'incita à s'allonger au sol. Il ne se fit pas prier, la laissant à nouveau prendre les devants. Voir une telle répartie et cette forte assurance émaner de ce bijou de la nature le fascinait en premier lieu, avant de l'exciter davantage. Le sol était recouvert de tatamis confortables, une idée ingénieuse du moine qui portait enfin ses fruits. En gardant le silence, elle vint se placer au dessus de son amant, à califourchon et ses mains entourant son visage, avant de se jeter sur ses lèvres, l'embrassant avec la langue. Le moine déposa ses mains sur ses fesses et les remonta sur son dos dans un mouvement de va et vient délicat. Lui aussi gardait une oreille attentive à ce qui se passait dehors. De ce qu'il pouvait intercepter, ils ne s'attardaient pas dans les parages, pour son plus grand soulagement. Ivy reprit son souffle, tournant la tête vers les bruits de pas s'éloignant du jardin secret. Puis, elle déploya ses lèvres dans le creux du cou de Tao, l'embrassant à forte dose, avant de lui glisser quelques mots à l'oreille.

▬ « Tes collègues vont certainement lancer un avis de recherche à force de te chercher ainsi... Je pourrais être cruelle et de te donner à eux, mais je suis assez égoïste. Je.Te.Veux.Juste.À.Moi. »

Ivy se jeta sur le torse du moine, qu'elle inonda de baisers, se dirigeant vers son bas ventre avant de remonter progressivement. Cherchait-elle un point sensible ? Il ne se trouvait pas ici, ce serait trop facile. Tao garda ses bras derrière la tête, continuant de la laisser faire. Il souriait de façon malsaine, imaginant ce qu'il pouvait bien lui faire par la suite. Quand enfin elle se redressa, elle passa aux choses sérieuses, amenant sa main à l'intérieur du pantalon de Tao, s'emparant de son membre et le caressant sans se gêner. Ce revirement soudain lui donna un frisson. Ses précédentes conquêtes ne s'étaient jamais permises de prendre cette initiative, même en lui demandant la permission. La jeune femme, continuant ses caresses, l'embrassa à nouveau. Elle se donnait à lui littéralement, sans même se cacher et ça lui donnait encore plus envie. Le moine ne se plaignait pas de Ivy, mais son rôle de mâle dominant voulait reprendre le dessus. Avec fermeté, il retira sa main de son pantalon et la retourna sur le tatami, se retrouvant en position de force. Il n'était pas question de lui faire du mal, mais de déployer son éloquence sur la jeune femme, qui le désirait au plus profond de son être.

▬ « Nous ne serons plus dérangés par ces incapables. Je n'irai nulle part Ivy... J'ai envie de toi, c'est tout ce qui compte. Ne bouge pas, et détends-toi. »

Reprenant là où il fut brutalement interrompu, il déposa ses mains sur le mini-short de son amante et l'enleva sans lui demander son avis. Il pouvait distinguer très nettement une culotte noire avec de la dentelle. Cette fille savait attirer son attention, et même si elle ignorait se retrouver dans les jardins japonais en sa compagnie, elle avait habillement bien choisi sa lingerie fine. Le moine lui souriait toujours, mais d'une manière plus mesurée, plus sincère. Gardant le contrôle sur elle, il lui déposa un baiser sur ses lèvres, puis dans son cou et descendit le long de son corps, passant par ses seins, son ventre, avant de se consacrer à ce qu'il y avait en dessous de sa petite culotte noire. Toujours avec finesse, il caressa l'endroit convoité à même le tissu, sentant le corps de Ivy réagir. Elle ne pouvait s'empêcher de gémir, comme quoi les femmes aimaient ces préliminaires. Il procéda ainsi pendant une bonne minute, laissant monter la température et la faisant quelque peu languir. Puis, sans prévenir, il s'empara de sa lingerie et l'enleva rapidement. Ivy se retrouvait nue sous ses yeux conquis. Ne perdant plus aucune seconde à jouer, il se lécha les lèvres, écarta ses cuisses en les gardant dans ses mains, ferma les yeux et se jeta sur sa vulve, l'embrassant sans ménagement. La réaction de la jolie blonde ne tarda pas...

Tao ne pouvait s'empêcher de réfléchir à certaines choses la concernant. Si Avalon avait eu des rapports intimes avec Itsuke, Ivy les avait-elle ressenti aussi ? Ou dormait-elle profondément ? Il espérait en silence que la seconde option était de rigueur, sinon il aurait des problèmes dans les jours à venir. Quelle sale manie ! Le moine réfléchissait toujours un peu trop en pleine action, de quoi lui faire oublier ce pour quoi il était là dans certains cas, mais pas aujourd'hui. Il sentait le corps de la jeune femme bouger, ne sachant comment se mettre. Il passa quelques minutes à son entrecuisse, prenant son temps. Si les heures pouvaient s'arrêter juste pour eux... Ils pourraient continuer indéfiniment, sans avoir à se soucier du reste. Enfin, il cessa son geste et reprit ses baisers du bas vers le haut, tout en douceur, imposant sa musculature de plus en plus. Arrivé à son visage, il contourna volontairement ses lèvres et se glissa au creux de son oreille droite, le sourire ravageur.

▬ « Si c'est mon membre que tu veux, tu vas devoir venir le chercher. Mais méfie-toi, il peut être capricieux parfois... »

Le moine mentait délibérément. Il n'avait aucun problème à ce niveau, il voulait juste voir jusqu'où Ivy était capable d'aller pour obtenir satisfaction. Son corps se pressait au sien, sentant son souffle dans sa nuque. Qu'allait-elle faire ?








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 27 Juin - 10:26



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


Elle le désirait. Tao la désirait. Ils se désiraient et pourtant tous les deux faisaient languir cette tentation qui planait autour d'eux, mais pourquoi autant d'attente ? Il est vrai que Ivy préfère de ne pas précipiter les choses même si intérieurement elle le voudrait et elle ne voulait pas faire les même erreurs que Avalon, car oui la petite blonde c'était trop précipiter avec son petit ami, comme on dit la patience est une vertu que peu de gens ont. Bien évidement la blondinette voulait que Tao la prenne immédiatement, mais elle savait qu'il n'était pas ce genre d'homme ou du moins pas avec elle. Elle savait qu'elle n'était pas la première personne avec qui il allait couché, mais elle comptait faire comme si ça l'était. Du moins elle allait essayé d'être à la hauteur pour une fois dans sa vie. Beaucoup de poids sur ses épaules, mais elle compte faire de son mieux pour Tao. Il le fallait.

Ses toucher semblait être apprécier du jeune homme, elle souriait en coin tout en continuant ses caresses tout en l'embrassant sans cesse. Tao retira la main de Ivy avec fermeté avant de la retourner sur le tatami. Elle le regardait avec une certaine tendresse souriant toujours. Ils allaient le faire, mais pas maintenant c'était bien trop tôt malgré que Ivy ne pouvait plus attendre encore très longtemps. Tao était au-dessus d'elle, préférant peut-être être au-dessus qu'en dessous, elle ignorait, mais ça ne lui déplaisait pas du tout. Ivy était patiente, très patiente, mais quand elle en pourra plus il le saura.

▬ Nous ne serons plus dérangés par ces incapables. Je n'irai nulle part Ivy... J'ai envie de toi, c'est tout ce qui compte. Ne bouge pas, et détends-toi.

Au moins c'était clair que Tao ne comptait pas la laisser toute seule après toute ses provocations ainsi que les révélations. Ça aurait été cruelle, plus cruelle que l'âme de Ivy en général, car oui cette blondinette est reconnue pour être la plus cruelle. D'après certain témoin en tout cas. C'était mal la connaître, mais bon, elle n'en faisait pas toute une histoire pour ça. Son esprit vagabondait ailleurs, mais elle fût rapidement ramener à la réalité par Tao qui lui retirait ses shorts. Elle était désormais en petite culotte, fort heureusement qu'elle avait mit les plus belles qu'avait Avalon dans sa commode. Il souriait, mais sincèrement, la première fois que la double personnalité le voit sourire ainsi, il fallait qu'elle le note quelque part pour ne pas oublier... Bien sûr que non, ce n'était pas nécessaire. Elle comptait bien s'en rappeler.

Toujours au-dessus d'elle, il l'embrassait sur ses lèvres, descendant à son cou tout en descendant le long de son corps dont ses seins ainsi que son ventre. Elle en frissonnait de plaisir et comment ne le pourrait-elle pas ? Toutes les femmes, du moins presque, adorent se faire embrasser de la sorte et de se sentir spéciale dans un moment intime avec la personne qu'elles aiment, n'est-ce pas romantique ? Probablement pour elles, mais Ivy n'était certainement pas une romantique. Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient du moins la majorité du temps. Le moine vint à caresser la partie intime de la jeune femme, elle émettait un gémissant comme quoi elle ne s'y attendait pas vraiment. Il continuait ses caresses pendant une bonne minute qui semblait être une éternité pour la blondinette. Son coeur battait rapidement, son souffle était lent sans parler que ses joues devaient être certainement rouges suite au plaisir qu'il donnait grâce à ses touchers. Pourtant il passait à l'étape supérieur au préliminaire en retirant la culotte sans prévenir tandis qu'il écartait les cuisses de la jeune femme pour finalement embrasser l'entre-jambe de celle-ci.

Son corps réagissait très bien même, c'était plaisant, très plaisant même qu'elle ne s'empêchait pas de gémir de plaisir. Elle glissait une main sur ses lèvres pour empêcher ses gémissements sortir d'entre ses lèvres, trouvant cela gênant de les sortir à voix haute ainsi. Malgré tout, ils étaient dans un chalet dans un jardin "secret" que où les collègues de Tao avaient passés tout à l'heure. Au début elle aurait trouvé ça excitant, mais là ça devenait plus intense, plus intime qu'elle trouverait ça gênant que d'autres personnes les entendent. Contradictoire, mais bon, c'était Ivy. La jeune femme bougeait un peu ne sachant pas comment placer son corps, elle en pouvait presque plus, son corps en tremblait même. Elle ignorait combien de temps qu'il l'embrassait son entrecuisse, mais il se retirait tout en remontant tout en embrassant son corps du bas vers le haut imposant son torse musclé sur le corps de la blondinette. Arrivé au visage de Ivy, il contournait les lèvres de celle-ci pour glisser ses lèvres aux creux de son oreille.    

▬ Si c'est mon membre que tu veux, tu vas devoir venir le chercher. Mais méfie-toi, il peut être capricieux parfois...

Il l'agaçait, ça ne pouvait qu'être ça. C'était injuste en même temps, elle était petite et lui grand et imposant à la fois. Avalon aurait de la difficulté à le bouger, mais Ivy par contre était un peu plus forte que la protagoniste. Elle émettait un ricanement entre ses lèvres glissant ses mains dans le dos du jeune homme embrassant délicatement son épaule fermant les yeux. Elle devait se concentrer, mais elle le sentait toujours entre ses jambes ce qui la fit rougir davantage. Il l'aura mérité, car Ivy l'obtiendrait complètement. Trouvant assez de force elle les fit rouler pour se trouver au-dessus de Tao, encore une fois. Elle était en califourchon plaçant ses mains sur son torse penchant légèrement la tête sur le côté.  

▬ Si Avalon aurait été à ma place elle aurait eu de la difficulté à te bouger... Contrairement à moi...

Elle mettait sa phrase en suspend tandis qu'elle se penchait vers Tao pour lui susurrer à l'oreille prenant soin de gentiment mordiller son lobe d'oreille souriant légèrement.  

▬ ... J'obtiens tout ce que je veux, du moins, la majorité du temps. Aujourd'hui tu vas oubliés tes autres conquêtes. Je serais la seule qui te hantera ton esprit, en bien, bien évidement.

Elle ricanait légèrement tout en se redressant pour venir déboutonner son pantalon et de lui retirer sans difficulté, tout en prenant son temps, mais pas trop non plus. Un temps juste et bon. Elle vint de nouveau à caresser son membre par dessus son caleçon pendant un certain temps regardant brièvement Tao qui semblait apprécier encore une fois ses caresses. Elle fit un geste de vas et viens, tout en restant douce mais tout en étant précis. Ne s'attardant pas plus longtemps à ses caresses par-dessus ses caleçon, elle décidait de lui retirer se retrouvant également nue. Elle esquissait un bref sourire à Tao tandis que la frange couvrait les yeux de la jeune femme. Elle allait faire exactement ce qu'avait fait Tao pour la blondinette, même si ce n'était pas du tout la même chose en quelque sorte. Elle souhaitait lui faire plaisir également avant qu'ils passent à l'acte, tout de même... Pourquoi elle aurait plus que lui ? Il fallait qu'ils soient égaux là-dessus.

Elle glissait une mèche derrière son oreille tandis qu'elle vint embrasser le long du torse de Tao tout en descendant tranquillement vers son sexe. Sa main s'enroulait autour de son membre tandis qu'elle le glissait doucement dans sa bouche. Elle riait intérieurement puisqu'au moins elle avait les mains chaudes, quel réaction aurait-il eu si elle aurait eu les mains froides ? Un sursaut peut-être ? Que sait-elle ? Elle s'en moque, elle se préoccupe à lui donner du plaisir, voilà tout. Ne pense pas trop Ivy, sinon tu risques de gâcher le moment, pensait-elle. Comme si elle voulait le gâcher. Elle tournait sa langue autour de son sexe faisant un geste de vas et viens avec sa bouche. Elle lui donnait du plaisir, du moins c'est ce qu'elle souhaitait lui donner, bien évidement. Prenant son temps et tout en répétant le même geste de vas et viens, caressant de sa langue son sexe durcit.

Elle en pouvait plus, elle le désirait de plus en plus et pourtant elle continuait de lui faire le préliminaire. Ce n'est que plusieurs minutes plus tard, qu'elle se retirait pour remonter auprès de Tao l'embrassant au niveau de son cou, sa mâchoire avant de l'embrasser au niveau des lèvres. Elle l'embrassait sur sa joue pour finalement déposer ses lèvres proche de son oreille.

▬ Me désires-tu tout autant que je te désire ? Souhaites-tu que nous fassions plus qu'un ? Combler notre désir charnel ?

Délicatement elle relevait légèrement sa tête pour observer Tao ancrant son regard au siens.Voulait-il continuer ? Voulait-il dominer pour la suite ou voulait-il que ça soit elle ? Tendrement elle lui caressait sa joue le regardant toujours avant qu'elle embrasse de nouveau l'embrassant passionnément caressant sa langue contre la sienne. Allaient-ils continués ou allaient-ils mettre cela à plus tard ? Comme quoi mettre cela à plus tard ne semble pas être une si bonne idée pour la blondinette. Elle pressait son corps le siens, ses seins contre son torse, allaient-ils succomber au désir charnel ?

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 27 Juin - 23:09


It's good to see you again


Tao pouvait sentir l'agacement de Ivy face à sa provocation ultime. Après avoir lâché un rire jaune, elle embrassa son épaule et ne tarda pas à repasser en position de force, de nouveau à califourchon, ses mains sur sa musculature. Elle ne manqua pas de lui rappeler sa force supérieure à celle de Avalon, laissant ses propos en suspens volontairement. Que voulait-elle dire ? Avalon n'allait quand même pas se réveiller ? Ou était-ce pour répondre à sa provocation ? Il ne put se concentrer sur la question. Ivy se penchait à son oreille et lui mordillait son lobe, l'excitant davantage.

▬ « J'obtiens tout ce que je veux, du moins, la majorité du temps. Aujourd'hui tu vas oubliés tes autres conquêtes. Je serais la seule qui te hantera ton esprit, en bien, bien évidement. »

Oublier ses précédentes conquêtes ? C'était déjà le cas pourtant. Tao ne s'était jamais éternisé avec aucune de ses "proies" chinoises parce qu'il ne voulait pas s'attacher. Elles n'étaient qu'une distraction au final, qu'il constituait tel un harem, et dans un seul et unique but de l'agrandir. Mais cette manie sexuelle l'avait passé depuis un petit moment, et à vrai dire... Depuis son premier baiser dans la forêt avec Ivy. Comme si cette jeune femme avait su éteindre en lui le feu de la luxure qui le consumait depuis des années. Mais pour combien de temps le pouvait-elle ? Il craignait qu'elle ne finisse comme les autres, accrochée à un espoir inconditionnel d'obtenir un jour ses faveurs.

Sa pensée s'éloignait encore dans les méandres de son esprit. Sentant que Ivy passait aux choses sérieuses, il déconnecta et revint à la réalité au pas de course. La jeune femme venait de lui enlever son pantalon sans ménagement, de la même façon qu'il s'était défait de son mini-short. Puis, d'une main douce et délicate, elle reprit ses caresses au niveau de son membre, laissant son caleçon en place. Voulait-elle s'assurer de sa virilité ? C'était chose faite. La partie désirée ne faisait que durcir de plus en plus, si bien qu'elle cessa pour le découvrir. Le moine se retrouvait à son tour nu comme un ver, son corps entier en proie au bon vouloir de Ivy, qui lui souriait gentiment. Gardant une certaine hauteur sur lui, elle remit une mèche de cheveux en place et se décida à le couvrir de baisers de son torse jusqu'à son entrecuisse, sa main attrapant son membre qu'elle mit en bouche sans s'impatienter.

"Ne t'arrête pas..." chuchota Tao, sentant son corps réagir à sa manipulation. Elle était douée, il n'y avait rien à redire. Le moine passa ses mains dans ses cheveux, au point de se les arracher tellement elle lui faisait de l'effet. Mais où avait-elle appris ça bon sang ! Il se réjouissait dans le fond, pour une fois qu'il se laissait faire les préliminaires par une femme de son "calibre" s'il pouvait le penser ainsi... Il ne lui dirait rien, de peur de la froisser et même si c'était un compliment plus qu'autre chose. Elle passa un peu de temps sur son membre, au point de presque lui demander d'arrêter pour passer à l'acte. Mais ça non plus, il ne lui dirait pas. Sa position de mâle dominant passerait rapidement à dominé, et c'est hors de question. Au bout de quelques minutes, sentant que l'un et l'autre n'en pouvaient plus, elle relâcha son emprise et revint au niveau de son visage, l'embrassant à de multiples endroits puis se penchant sur son oreille, son corps pressé contre le sien.

▬ « Me désires-tu tout autant que je te désire ? Souhaites-tu que nous fassions plus qu'un ? Combler notre désir charnel ? »

Le moine ne voulait plus l'entendre parler. Il déposa son index sur ses lèvres, la contempla de ses yeux noirs et se jeta sur elle pour l'embrasser, la mordillant un peu au passage. Les préliminaires prenaient fin ici et maintenant. Se redressant en position assise, il attrapa Ivy par les fesses et procéda à la pénétration. Les deux amants se lancèrent dans les joyeusetés de l'acte charnel, leurs corps chauds l'un contre l'autre, ne pensant à rien d'autre qu'à eux. Le calme de ce lieu sacré laissa place à des gémissements et autres cris liés au plaisir du sexe.

Tao pouvait sentir la bête rugir en lui, comme si elle avait enfin obtenu ce qu'elle voulait. Alors c'était donc ça... le fameux malaise face à Avalon ? La peur de se jeter sur elle telle un lion face à une gazelle sans défense ? Parce qu'il avait entrevu sa double personnalité et qu'il s'y était attaché aussi vite qu'on clique des yeux ? Il n'y avait plus de doutes possibles. Tao pouvait adorer Avalon et désirer Ivy.

La certitude l'envahissait au fur et à mesure de l'acte sexuel. Tantôt dominant, tantôt dominé, il laissait sa jolie blonde l'amadouer comme bon lui semble, tentant différentes positions et voir laquelle lui convenait le mieux. De temps à autre, il lui souriait ou émettait des ricanements en plus de ses gémissements. Ivy suivait le mouvement de son côté, et semblait en vouloir toujours plus. On pourrait croire que son désir amplifiait à chacun de ses mouvements, bien au delà de leur paroxysme. Leurs cœurs battaient forts et à l'unisson, comme si le sort les avait désigné comme moitié respective. Aucun des deux amants ne voulait mettre un terme à ça, qui le voudrait ? Pourquoi se presser alors qu'on peut durer ?

Tao et Ivy s'enivraient de la passion qui les consumait à petit feu, sans se préoccuper du reste. Le temps qui passe n'influait en rien sur eux, et quand bien même une heure se serait écoulée, ils se réjouiraient d'avoir tenu aussi longtemps. La chaleur grimpait à l'intérieur du chalet, incitant les amants à pousser le sexe toujours plus loin. Le moine se délectait des seins de la jeune femme, qu'il trouvait vraiment magnifiques. S'il pouvait lire dans son esprit... Il aimerait tellement savoir ce qu'elle pense, ce qu'elle ressent et ce qu'elle attend d'autre de lui. Sa position d'alter-ego ne devait pas être une partie de plaisir, mais pour une fois qu'elle avait le premier rôle, il comptait bien lui donner toute l'importance qu'elle mérite.

Malgré tout le bien qu'ils pouvaient se procurer, le moine se trouva sur le point de conclure. Comme il ne voulait pas être le seul à en profiter, il reprit une des positions que Ivy aimait le plus pour la pousser à le suivre. Quelques minutes plus tard, ils laissèrent échapper en quasi simultané un cri d'extase, mettant fin à l'acte sexuel engagé. La chaleur était telle que leurs corps perlaient de sueur. Tao peinait à reprendre son souffle, mais il ne regrettait rien. Gardant Ivy contre sa musculature, il la dévisagea et l'embrassa tendrement. Il n'avait plus ressenti ça depuis des lustres. Il se sentait bien, auprès de sa belle Ivy qui retrouvait une respiration normale à son tour. Au final, ils avaient procédé à l'envers. Coucher d'abord et apprendre à se connaitre ensuite. "Et puis merde !" pensa le moine en se grattant la tête. Il n'existait aucune relation conventionnelle de nos jours, et puis qui oserait les pointer du doigts ? Ils avaient écouté leurs pulsions, il n'y avait aucun mal à ça. Il cessa de l'embrasser et prit son visage dans ses mains, apaisé.

▬ « Tu vas bien ma belle Ivy ? Je ne t'ai pas fait mal au moins ? Je m'en voudrais si tel était le cas... »

Le moine employa un ton différent de la normale, comme s'il éprouvait autre chose que de la passion pour la jeune femme. Un début d'amour ? Était-ce possible ?








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 10 Juil - 7:31



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


Tao posait son index sur les lèvres de Ivy pour la faire taire. Elle plissait ses yeux tout en souriant délicatement. Ils se regardaient mutuellement tandis que le plaisir planait dans le chalet. Elle voulait tout ressentir, être une personne que l'on puisse aimer et être importante, surtout dans ce genre de moment. Elle ne pouvait plus attendre, c'était décisif, ils ne pouvaient plus reculer. Tao l'embrassait la mordillait au niveau des lèvres. Il se redressait par la suite attrapant la blondinette par les fesses avant de procéder à la pénétration. Tous deux se lancèrent dans les joyeusetés de l'acte charnel. Leurs souffles, leurs cœurs, leurs corps ainsi que leurs âmes en faisaient plus qu'un, c'était le cas de le dire. Ils étaient seuls dans le chalet n'ayant que les jardins là où que personne ne viendraient les dérangés. Ils gémissaient même à l’unisson et même des cris de plaisir, fort heureusement que les collègues de Tao étaient partis. De toute manière Ivy ne portait plus attention au alentour, elle pensait juste à Tao.

Pouvait-on prénommé ça de l'amour ? Elle ignorait, elle n'a jamais vécu ça auparavant, mais tout ce qu'elle sait c'est qu'elle y prend plaisir à chaque coup de reins. Tao était différent des autres. Elle pouvait lui faire confiance sur n'importe quoi, elle avait eu raison de lui demander de veiller sur Avalon même si au final il s'était éloigné de celle-ci pour ne pas lui faire du mal. Et si Ivy ne serait jamais revenu ? Comment aurait pu découvrir qu'il pouvait adorer Avalon et désirer Ivy ? L'aurait-il toujours ignoré jusqu'à ce qu'il le découvre lui-même ? Intérieurement elle secouait la tête pour se concentrer sur Tao, sur leurs actions et sur le moment présent. La chaleur embuait les fenêtres du chalet, ils étaient en sueur et toujours aussi actif pour continuer, car aucun des deux ne voulaient s'arrêter, ils voulaient perdurer le plaisir jusqu'à ce qu'ils en puissent plus. Ce qui semblait pas être le cas.

Tantôt c'était Tao qui était au-dessus, tantôt c'était Ivy qui était au contrôle pour explorer tous les côtés du sexe. Le plaisir était présent. Ils tentaient quelques positions pour voir ce qu'il serait mieux et qui pigmenterait l'acte. Pendant l'acte Tao souriait à la blondinette et ricanaient par moment, qui se mélangeait à ses gémissements. Ivy était heureuse de pouvoir partager un moment intime avec un homme et non le contraire. Fort heureusement que Avalon dormait à ce moment précis, sinon ça gâcherait le plaisir, quoique... Peut-être qu'elle aurait tout senti et même apprécié ? Qui sait ? Cette idée lui faisait sourire. Le plaisir était toujours présent et aucun des deux ne voulaient s'arrêtés et pourquoi le voudraient-ils ? Tous les deux voulaient le faire, donc autant en profiter.    

La double personnalité ignorait depuis combien de temps qu'ils faisaient l'amour, mais ce fût tout de même un temps. Ce qui est tout de même un record, du moins c'est ce qu'elle croyait. Il faisait manifestement chaud dans le chalet que le corps des amoureux perlaient de sueur. Pendant qu'ils continuaient, le moine en profitait pour embrasser les seins de Ivy, ce qui la fit frissonner de plaisir ne retenant plus ses gémissants. De son côtés elle en profitait pour caresser la musculature du jeune homme. Elle enfonçait par moment ses ongles dans sa peau sans lui faire mal.

Pour conclure leur acte charnel, Tao se permit de reprendre une position que la jeune femme avait aimé pour que tous les deux terminent en gémissant à l'unisson et à bout de souffle. Tao gardait Ivy contre son torse tandis qu'elle reprenait doucement son souffle. Elle se sentait terriblement bien, qui ne le serait pas ? Elle pouvait bien se le demander. Il l'embrassait pendant un long moment avant de prendre son visage entre ses mains d'une mine apaisé, un côté qu'elle n'avait jamais vu.

▬  Tu vas bien ma belle Ivy ? Je ne t'ai pas fait mal au moins ? Je m'en voudrais si tel était le cas...

Un ton de voix qu'elle n'avait jamais entendu de sa part non plus. Une voix plutôt inquiète. Elle penchait légèrement la tête sur le côté et lui embrassait le bout de son nez souriant tendrement.   

▬ Si ça aurait été le cas, je te l'aurais dit bien assez tôt. C'était... Magique. Et toi ? Tu vas bien bel étalon ?

Elle se mordait légèrement sa lèvre inférieur avant qu'un bruit interrompait le moment de répit. Elle grognait légèrement avant de se libérer de l'emprise de Tao pour prendre son portable qui était dans le sac de cette dernière. C'était le manager. Quel bon moment... Il ne voulait pas attendre.  

▬ Tu m'excuses une seconde ? C'est le manager de Avalon et si je ne répond pas il risque de s'en faire pour Avalon...

Elle s'assoyait sans pour autant s'éloigné de Tao avant qu'elle répond usant le même ton de voix qu'opterait Avalon à ce moment précis.

▬ Bonjour manager, comment vas-tu ?

▬ Bonjour Avalon, je vais bien et toi ?

▬ Je vais bien merci... Que puis-je faire pour toi ?

▬ Ah oui, désolé je m'emporte très vite... Hm... L'une des serveuses voudrait échanger d'heure avec toi. Ce qui veut dire que tu aurais congés demain à la place de lundi, qu'en dis-tu ? Tu aurais ta fin de semaine de congé, pour les rares fois...

▬ Rassures-là et dis-lui que ça me ferait plaisir de travailler lundi à la place de dimanche.

▬ Oh merci Avalon tu es un amour ! On se voit lundi dans ce cas !

▬ Oui, à Lundi.

Elle raccrochait tout en déposant le téléphone de côté s'allongeant sur le dos tout en fixant le plafond soufflant un peu. Elle a eu chaud et c'est le cas de le dire. Elle tournait sa tête en direction de Tao lui caressant tendrement sa joue en souriant.

▬ Étais-je convaincante ? Parce qu'il faut être honnête, je suis nulle pour imiter Avalon, je me fais rapidement griller. Enfin pour ceux qui connaisse mon existence...

Elle se roulait sur le ventre et s'accoudait sur le tatamis observant Tao dans les yeux. Elle commençait à avoir faim, soif, elle était collante et sans parler qu'il commençait à se faire tard, mais elle était trop paresseuse pour bouger et surtout elle se demandait si c'était faisable de demander si il voulait aller manger quelque part après tout ça... Silencieusement, mais en souriant, elle regardait Tao.

▬ Je t'aime Tao Shin... Ah... C'est étrange de dire une telle chose, mais c'est ce que je ressens au fond de moi et ça me rend heureuse.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 10 Juil - 18:56


It's good to see you again


Ivy embrassa Tao sur le nez, lui souriant tendrement. Elle semblait aller très bien. Le moine ne comprenait pas cet intérêt soudain pour le bien-être de sa belle... En fait, à l'époque de ses autres conquêtes, il s'en foutait pas mal de savoir comment elles avaient vécu son "sexe brutal". Cette fois, c'était différent. Tout était différent aujourd'hui d'ailleurs, comme si sa personnalité avait été troquée avec celle d'un autre homme. Était-il sur le point de trouver la sérénité affective ? Et ainsi pouvoir calmer ses nerfs une bonne fois pour toutes ? Tao n'en était pas certain... Mais pour l'heure, Ivy s'occupait de lui.

▬ « Si ça aurait été le cas, je te l'aurais dit bien assez tôt. C'était... Magique. Et toi ? Tu vas bien bel étalon ? »

Magique. Encore une nouveauté. Ne sachant que dire de plus, il se contenta de répondre un simple "c'était super". Pas très distingué mais que voulez-vous ? Il était pris de court cette fois-ci. Soudain, une sonnerie retentit dans le chalet. Le cellulaire de Ivy se manifestait et troubla le calme qui régnait depuis quelques minutes. Blasée, elle relâcha le moine, s'excusa du désagrément et se précipita pour aller répondre. Tao en profita pour souffler un peu. "C'était super..." Comment avait-il pu claquer ça ? Il se sentait terriblement con... Ne prêtant pas attention à la conversation téléphonique, il se redressa un court instant et tendit l'oreille. Il voulait s'assurer que personne n'était là, ou pire... Et si quelqu'un avait vu toute la scène ? A première ouïe, il ne distingua aucun bruit dans leur secteur. Bon, pas de quoi s'alarmer. De son côté, Ivy avait écourté l'appel, s'était rapprochée et lui caressait la joue.

▬ « Étais-je convaincante ? Parce qu'il faut être honnête, je suis nulle pour imiter Avalon, je me fais rapidement griller. Enfin pour ceux qui connaisse mon existence... »

▬ « C'était plutôt pas mal. Avalon garde un sérieux implacable. Sois moins guillerette la prochaine fois, ça sera parfait. »

Elle pivota sur le ventre et s'accouda, observant Tao dans les yeux. Il pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert, à l'instar de Avalon qui restait hermétique. Elle était heureuse. Sacré paradoxe non ? Ils auraient pu rester ainsi, complètement nus, à s'observer pendant des heures, mais la jeune femme brisa la glace.

▬ « Je t'aime Tao Shin... Ah... C'est étrange de dire une telle chose, mais c'est ce que je ressens au fond de moi et ça me rend heureuse. »

QUOI ? Le visage du moine se figea instantanément. Que venait-elle de dire à l'instant ? Avait-il bien entendu ? Son corps se paralysa, comme si quelqu'un s'amusait à l'enchainer sans qu'on lui demande son avis. Une femme... l'aime ? N'était-ce pas prématuré comme sentiment ? Il comprenait tout à fait que Ivy ait pu se sentir délaissée par la gente masculine, n'étant que l'alter-ego dont tout le monde se fout, mais là... Son être se retrouvait en conflit avec ce qu'il ressentait et ce qu'il était vraiment. Un mec arrogant comme lui pouvait-il ressentir de l'amour ne serait-ce qu'une seule fois dans sa vie ? Après tout, même si la passion le consumait il y a encore quelques heures, il avait fini par avouer qu'il y avait autre chose entre eux, une sensation plus profonde, plus sincère qu'un banal flirt comme il en avait l'habitude. Tao ne pouvait rester de glace face à Ivy. Elle lui avait ouvert son cœur, servi ses sentiments sur un plateau d'argent... Et sans avoir été forcée ! Que faire ? Aller dans son sens ou se taire ? Le moine sentit une larme monter dans son œil droit.

▬ « Je... Hum... J'aimerai pouvoir te le rendre Ivy, mais... Je ne sais pas ce que je ressens vraiment. C'est le foutoir dans ma tête. Je sais que tu comptes beaucoup pour moi, et que tout ça là, c’est nouveau. Je ne m'étais encore jamais attaché à personne avant, j'essaie de comprendre ce qui m'arrive. Ne crois pas que je ne ressens rien, c'est faux. Tu me plais Ivy, je te l'ai dit, mais je ne sais pas à quel point. Pardon de ne pouvoir t'en dire plus... »

Elle l'avait touché. Le moine sentit ses muscles se détendre quelque peu, sans pour autant lui rendre toute sa mobilité. Il n'arrivait pas à exprimer ce qu'il ressent. Le peu de bénéfique dans sa vie fut vite balayé par un incendie et le bannissement, une poignée de gouttes dans un océan de douleur et de tourments. Il allait devoir travailler là-dessus, mais pas tout seul. Dans le fond, peut-être qu'une infime partie de lui en avait assez de la polygamie ? Se taper autant de femmes que nécessaire devait l'épuiser à la longue... "Bordel !"








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 14 Aoû - 22:43



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


Tao semblait s'être figé face aux paroles de la blondinette qui avait ouvert son cœur. Oui, elle avait ouvert son cœur pour la première fois de sa vie. Elle l'aimait. Elle ne voulait pas lui faire du mal. Elle ne le détestait pas, loin de là. Elle n'avait pas envie de jouer pour lui briser son cœur. Non. C'était sincère cette fois. Elle avait peur de sa réponse. Elle avait peur qu'il lui dise que c'était juste une histoire d'une nuit et qu'il n'y ait rien de plus. Ivy se préparait à ce qu'il allait dire si jamais il ouvre la bouche pour lui répondre face à sa révélation qu'elle venait de faire.

▬ Je... Hum... J'aimerai pouvoir te le rendre Ivy, mais... Je ne sais pas ce que je ressens vraiment. C'est le foutoir dans ma tête. Je sais que tu comptes beaucoup pour moi, et que tout ça là, c’est nouveau. Je ne m'étais encore jamais attaché à personne avant, j'essaie de comprendre ce qui m'arrive. Ne crois pas que je ne ressens rien, c'est faux. Tu me plais Ivy, je te l'ai dit, mais je ne sais pas à quel point. Pardon de ne pouvoir t'en dire plus...

Je te comprend tellement et le pire c'est que c'est également le foutoir dans ma tête,
pensait-elle en soufflant silencieusement. Ivy se relevait pour prendre ses vêtement et s'habiller de ses vêtements avant d'arranger son haut qui avait le lacet au niveau du dos. Une fois fixée elle remettait le haut suivit de son short finalement de ses sandales. Elle prit un élastique qui se trouvait dans son sac pour attacher ses cheveux en queue de cheval pour les dégagés de son cou quelque peu humide. Elle se retourna finalement vers Tao penchant légèrement la tête en souriant légèrement.    

▬ J'ai deux suggestions à te faire. Soit que tu retournes vers tes collègues ou que tu viennes chez moi où que l'on pourra manger, boire, prendre une douche et peut-être dormir, qui sait... À toi de voir bel Apollon. À moins que tu veuilles réellement retourner travailler je ne te l'empêche pas.

Elle le regardait toujours tout en se reculant légèrement avant de prendre son sac et de sortir du soit-disant chalet refermant soigneusement la porte laissant Tao seul pour qu'il y réfléchisse à sa question, mais elle restait là au cas où. Elle s'étirait en bâillant légèrement pour finalement observer le soleil qui brillait toujours. Ils étaient certainement en plein après-midi et proche du souper. Elle passait une main sur sa nuque en fixant le paysage du coin secret, leur coin secret même si elle songe que peut-être d'autres personnes connaissent cet endroit sans pour autant s'y rendre. Quel serait le choix de Tao ? Avait-elle bien fait ? De toute manière elle ne pouvait plus rester enfermée dans le chalet à cause de la chaleur, mais ce n'était pas mieux à l'extérieur, mais au moins il y avait un petit vent frais.

▬ Tu resteras endormie pendant un long moment, Avalon...

Chuchota-t-elle à elle-même s'adressant quelque peu à Avalon qui était endormie dans sa tête, du moins c'est ce qu'elle souhaitait. Elle descendait les trois marches avant de rester devant le jardin ainsi que le chalet comme ça Tao pouvait la voir dès qu'il se déciderait à sortir. Elle esquissait un sourire sur ses lèvres tandis qu'elle glissait ses mains derrière son dos. Tout était si calme, si paisible. Elle se demandait si les collègues de Tao avaient abandonnés ses recherches, ils allaient le savoir dès qu'ils sortiront du coin "secret".


© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 15 Aoû - 18:16


It's good to see you again


Tao espérait en silence ne pas l'avoir blessée dans ses paroles. La chaleur lui grillait le cerveau et il n'était plus apte à réfléchir à quoi que se soit. Il voulut argumenter à nouveau mais Ivy avait d'autres projets en tête. Sans prévenir, elle se releva, récupéra ses vêtements et se rhabilla. Le moine resta là, à l'observer avec son sublime top à lacets. Un sourire carnassier teint ses lèvres sans qu'elle ne puisse le voir. L'idée même de lui ôter à nouveau lui traversa l'esprit, mais où ? Et surtout quand ? Maintenant qu'il avait levé le voile sur une partie de ses démons intérieurs, il allait devoir faire montre de prudence avec elle. Elle connaissait des gens, certainement de connivence avec Itsuke... Il lui fallait trouver un stratagème, une parade pour qu'il puisse la voir sans attirer les regards. Sa réflexion s'envola brutalement, alors qu'Ivy lui lança un ultimatum assez alléchant.

▬ « J'ai deux suggestions à te faire. Soit que tu retournes vers tes collègues ou que tu viennes chez moi où que l'on pourra manger, boire, prendre une douche et peut-être dormir, qui sait... À toi de voir bel Apollon. À moins que tu veuilles réellement retourner travailler je ne te l'empêche pas. »

Tao ne prit pas la peine de répondre. C'était tellement évident qu'il se rhabillerait à son tour pour retourner travailler au Temple... Comme s'il en avait assez de sa belle pour la journée... "Et puis quoi encore !" pesta t'il en silence. Ivy scruta son regard avant de s'en aller du chalet, prenant soin de refermer derrière elle. Le moine se redressa, se grattant sa tignasse au passage. Son corps dégoulinait de sueur, il n'avait d'autre choix que d'utiliser un de ses vêtements pour s'éponger au mieux. Il s'empara de son t-shirt qui trainait pas loin. Au pire, il lui restait son débardeur moulant. Il ne fallut que quelques minutes à Tao pour respirer à nouveau, mais une bonne douche ne serait pas de trop. Il se dépêcha de se rhabiller et rangea son t-shit souillé dans son sac à dos. Plus jamais il me l'oublierait celui-là ! Il avait retenu la leçon dans les ruines avec Linnéa. Avec un sourire ravageur, il quitta à son tour le chalet et claqua la porte, se dirigeant vers Ivy qui l'attendait bien sagement. Une idée avait germé dans sa tête.

▬ « Je serai direct. Allons chez moi. Nous serons plus tranquille. Je ne voudrais pas te mettre en mauvaise posture si nous allions chez toi et que nous croisions des gens que tu connais. Ils ne comprendraient pas ma présence. Tu viens ? »

Le moine n'avait pas tort dans un sens. Outre ce chalet et ses jardins qui pouvaient faire office de coin intime pour eux deux, son appartement reculé du centre-ville marchait tout aussi bien, et là au moins il y avait un bain et un vrai lit. Prenant la main de sa belle, il l'entraîna loin du chalet, passant par le même raccourci qu'à l'aller. Il guettait le moindre bruit émaner des buissons et du sentier principal, au cas où l'un de ses collègues serait encore en train de le chercher. Manifestement, ils avaient battu en retraite. Il s'était octroyé un merveilleux jour de congé en fin de compte. Il trouverait bien une excuse à leur fournir le lendemain matin. Quittant précipitamment le secteur du Temple, il entraîna Ivy dans la descente de montagne, direction son appartement. Par précaution, il lui relâcha sa main, au cas où. Tao devint méfiant tout à coup. Les gens avaient la cruelle tendance de se mêler de tout et d'aller le raconter à n'importe qui de nos jours... Il ne pouvait pas se permettre la moindre rumeur à leur sujet.

▬ « Je suis désolé Ivy. Je ne t'ai pas demandé ton avis plus tôt. Une sale manie de vouloir tout contrôler... Mais ne t'inquiète pas, j'ai de quoi nous restaurer après cette matinée sportive. »

Tao sortit son cellulaire de sa poche et regarda l'écran. Ils avaient dépassé l'heure pour un lunch. Il était déjà si tard ? Tant pis, ils s'en accommoderaient bien. Accélérant un peu l'allure, les deux amants dévalèrent la montagne puis, suivant Tao dans un dédale de ruelles, ils se rendirent dans un coin reculé du centre-ville. Les gens devaient travailler à cette heure, ou alors se promener. Ils ne croisaient plus personne depuis plusieurs minutes. Le moine en profita pour lui reprendre la main et lui déposer un baiser sur ses lèvres, gardant un sourire narquois. Il savait qu'un deuxième round approchait à grand pas, et il n'était pas question de le laisser passer. Enfin, ils arrivèrent à destination quelque peu essoufflés. Tao sortit ses clefs, ouvrit la porte et fit signe à Ivy de rentrer, tel un gentleman.

Intérieur de l'appartement:
 

▬ « Voilà. Fais comme chez toi. La cuisine est au fond à gauche si tu veux quelque chose, le salon juste à côté. Mais si tu veux te rafraîchir, n'hésites pas. C'est juste là. »

Tao indiqua la salle de bain à son invitée et partit déposer son sac dans l'entrée. Il sentait ses neurones bouillonner de désir envers elle. La simple idée de recommencer dans le bain le rongeait de l'intérieur. Mais il ne pouvait pas la forcer non ? Ou si... Dans un sens, elle l'avait provoqué avec son top à lacets et... "Ô mais ferme-là deux secondes !" Tournant le dos à sa belle, il grimaça à nouveau. Se retrouver en proie à ses émotions ne lui seyait pas du tout. Il n'en avait pas l'habitude et se demandait si ça en valait vraiment la peine. Ses tourments s'envolèrent soudainement, lorsque le moine sentit Ivy derrière son dos, ses mains agrippées sur son torse.

HRP:
 








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Sam 9 Sep - 3:27



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


Le moine sortait finalement du chalet, ce qui poussait la blondinette à se retourner vers lui pour le regarder. Elle esquissait un bref sourire tandis qu'il arrivait à sa hauteur. On pouvait voir dans son visage qu'il avait une tout autre idée derrière la tête.  

▬ Je serai direct. Allons chez moi. Nous serons plus tranquille. Je ne voudrais pas te mettre en mauvaise posture si nous allions chez toi et que nous croisions des gens que tu connais. Ils ne comprendraient pas ma présence. Tu viens ?

Il n'avait pas tord sur ce point. Vers le quartier de dame Avalon, la moitié d'entre eux étaient à l'affût de ses amis ainsi que son petit ami. Ils avaient peut-être vu Tao il y a longtemps, mais ils songeaient qu'ils étaient uniquement amis, mais les circonstances ont changés et ça risque de mettre en péril leur nouvelle relation. Et Ivy ne voulait pas risquer du tout ça, elle avait des sentiments envers Tao et pour la première fois, la blondinette aimait quelqu'un, qui aurait pu le croire ? On l'a jamais comprise, on l'a toujours prise pour la méchante et la plus cruelle. Pauvre Avalon, disaient les autres. Tao, lui, l'a voyait autrement, il l'a voyait comme une personne mal comprise et c'est ce qu'elle aimait chez lui.

Après un petit moment de réflexion, Tao lui prit par la main pour quitter les jardins ainsi que le chalet. Elle le suivait souriant légèrement. Ils prirent le même raccourcis que tout à l'heure pour venir au chalet. Tao guettait tous les bruits autant que les buissons que le sentier. Ils sortirent du raccourcis pour prendre la descente de la montagne. Il lui lâchait la main, elle n'en fit pas toute une histoire, elle savait qu'ils devaient être prudent surtout en face des gens inconnus, les rumeurs à Damned Town allaient très vite malgré tout.
 
▬ Je suis désolé Ivy. Je ne t'ai pas demandé ton avis plus tôt. Une sale manie de vouloir tout contrôler... Mais ne t'inquiète pas, j'ai de quoi nous restaurer après cette matinée sportive...

Ivy hochait un peu la tête en signe de compréhension. Elle vit que Tao regardait son téléphone, certainement pour voir l'heure. Il le rangeait tandis qu'ils accéléraient leur cadence pour descendre la pente de la montagne. Tout en restant silencieuse, elle suivait Tao pour qu'ils les guident jusqu'à chez lui. C'est la première fois qu'elle se rend chez lui, d'ailleurs Avalon n'a jamais été chez Itsuke... Cette idée la fit sourire quelque peu. Elle vit Tao se retourner vers elle pour lui reprendre la main tout déposant un baiser sur ses lèvres. Ils arrivaient chez Tao, il sortit les clés et déverrouillait la porte laissant Ivy entrer en premier, tel un gentleman. Elle observait l'appartement.

▬ Voilà. Fais comme chez toi. La cuisine est au fond à gauche si tu veux quelque chose, le salon juste à côté. Mais si tu veux te rafraîchir, n'hésites pas. C'est juste là.

Il indiquait la salle de bain à dame Ivy tandis qu'il allait déposer son sac à l'entrée. Une idée lui traversa l'esprit et elle savait certainement qu'il avait la même idée sans réellement le proposer. Elle souriait doucement avançant en sa direction se mettant derrière son dos. Elle pressait son corps contre son dos, enroulant ses bras autour de lui et déposait ses mains sur son torse. Elle appuyait sa joue sur son dos fermant les yeux pendant quelques secondes.

▬ Je veux bien me rafraîchir et tu es le bienvenue.

Voilà, la proposition est lancée et la blondinette se reculait en lâchant Tao pour se rendre à la salle de bain pour préparer le bain. Un beau bain chaud et la salle de bain était bien plus grande que chez Avalon. Il avait la douche et le bain séparer, pas comme elle que c'est les deux. Une fois l'eau du bain coulée à un niveau acceptable, elle retira ses vêtements avant d'embarquer dans la baignoire. Elle relaxait quelque peu en soufflant un peu. L'eau chaude lui apportait un certain confort, ça faisait du bien et elle en avait de besoin. Elle se demandait si Tao allait venir, très certainement il ne pouvait pas refuser ça, si ? Elle rougissait quelque peu puisqu'elle n'aurait jamais songé à revenir parmi les "vivants" et le désir qu'elle éprouvait à son égard... Elle aimait et c'est la première fois qu'elle aimait quelqu'un ainsi.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Sam 9 Sep - 5:29


It's good to see you again


Ivy ne ménagea pas sa force, se pressant davantage contre le dos de Tao. Il pouvait sentir ses doubles atouts se frotter au passage... Souriant en silence, il l'écouta prononcer quelques mots très... alléchants. "Je veux bien me rafraîchir et tu es le bienvenue." Le message était très clair. La jolie blonde allait faire trempette dans sa baignoire et comptait bien avoir de la visite incessamment sous peu. La laissant se préparer dans la salle de bain, le moine partit en cuisine et jeta un bref coup d’œil dans ses provisions. Avait-il de l'alcool quelque part ? Normalement, un moine ne boit pas, mais Tao n'est pas comme ses confrères n'était-ce pas ? L'homme cachait un cellier dans sa cuisine, pour son plaisir personnel jusque là. Déverrouillant la porte, il se pencha légèrement pour savoir ce qu'il lui restait. En quête d'une bouteille de bulles, il dénicha un champagne. "Parfait !" s'écria t'il. Un peu plus loin, l'eau du bain s'écoulait tranquillement. Tao prépara par la suite deux flutes, ouvrit la bouteille et fit le service. Pensant à grignoter quelque chose avec les bulles, il se jeta sur des muffins au chocolat et disposa le tout sur un plateau. Tandis qu'il réfléchissait à quoi faire un peu plus tard, son esprit vagabonda dans un souvenir douloureux...

Quelques années plus tôt, en Chine. Tao semblait dix ans plus jeune, et bien plus vaillant. Il avait rendez-vous avec l'une de ses conquêtes et avait préparé de quoi la recevoir sur la plage où il avait l'habitude de méditer. Elle s'appelait Ayane, une sublime brune aux yeux verts... De quoi rendre jaloux tout le village. Le moine l'avait dans le collimateur depuis des semaines, il lui avait fait le grand jeu pour l’obtenir, et cette jeune femme ne s'était pas rendue tout de suite. Elle avait aimé jouer avec ses nerfs, au point de le rendre fou. Au final, elle avait fini comme toutes les autres, dans son lit sans poser de questions. Mais celle-ci avait quelque chose de différent. Tao ignorait quoi jusqu'à ce fameux jour... Elle était malade, une merde congénitale incurable qu'elle avait caché à tout le monde. Et ce jour-là, elle devait rejoindre Tao sur cette plage. Il l'avait attendu pendant des heures... Et quand enfin il réalisa qu'elle lui avait posé un lapin, il s'était éclipsé pour retourner au village, pensant qu'elle avait abusé de  lui. Au lieu de ça, les habitants étaient pour la plupart en deuil. Tao ne savait rien, personne ne l'avait informé de sa mort prématurée, et il l'avait eu mauvaise, parce que dans le fond... Il éprouvait quelque chose d'autre que ses sentiments habituels. La résultante fut une baisse de moral durant trois bonnes semaines, et l'incapacité d'aller prier, même avec son mentor, de peur d'imploser...

"Et merde !" Tao se sentait fébrile. Prenant quelques minutes pour retrouver ses esprits et se botter le cul pour ne pas sombrer dans la folie, il inspira profondément l'air pur de son salon. Il n'y avait plus de bruit. Ivy devait être dans son bain en train de l'attendre... Mais depuis combien de temps ? Tâchant de rester concentré sur ce qu'il avait à faire, il se mit une gifle sur le visage, s'empara du plateau et rejoignit sa belle, tout sourire, dans la salle de bain.

▬ « Chérie, je pense pouvoir te satisfaire gustativement avec du chocolat et du champagne. Tu es partante ? »

Le moine déposa le plateau sur le bord du lavabo, conçu spécialement pour ce genre de choses. Puis, désireux de rejoindre Ivy au plus vite, il se déshabilla devant elle, jouant un peu avec son corps musclé. Elle l'avait vu ce matin, mais bon... Il aimait bien ce genre de futilités avec les femmes, elle ne dérogeait pas à la règle. La jolie blonde lui avait laissé une place pour venir s'incruster sans la bousculer. Quelle délicate attention. Tao s'empara des flutes de champagne, en tendit une à Ivy et s'engouffra dans la baignoire, juste derrière elle. Il y avait assez d'Espace pour deux, chose plutôt bien pensée. Soulagé, il trinqua avec sa belle et la serra de son bras valide contre lui, buvant une fine gorgée de son champagne.

▬ « Je me sens tellement bien avec toi... J'aimerai tellement que ça dure, que personne ne vienne tout gâcher... Mais dans cette ville, nous ne sommes pas à l'abri d'un débile en proie à la jalousie ou va savoir quoi d'autre... Bref. Ça te plait ? »

Tao inspira à nouveau et but une autre gorgée. Il ne fallait pas inquiéter Ivy tout de même. Sentant la faim le tirailler, il attrapa un muffin et l'engloutit d'une traite. Le chocolat.. rien de tel pour faire le vide !








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Sam 16 Sep - 22:56



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


Ivy lâchait un soupire réconfortant face au bain chaud, qu'elle profitait avec modération. Elle attendait sagement Tao pour qu'il vienne la rejoindre, mais il est en conclure qu'il prenait son temps. Elle s'étirait tout en regardant le plafond. C'était un bel appartement et beaucoup plus grand que chez Avalon, elle lui devait ça... Tout cette espace pour une seule personne ? À croire qu'il détestait les petits espaces. Elle ignorait depuis combien de temps qu'elle attendait, mais la porte s'ouvrait sur Tao qui tenait un plateau. Elle se redressait s'assoyant dans le bain pour y laisser place à son amant.   

▬ Chérie, je pense pouvoir te satisfaire gustativement avec du chocolat et du champagne. Tu es partante ?

▬ Je suis toujours partant chéri.

Elle lui fit un léger clin d'oeil tandis qu'il se déshabillait. Elle le relookais voyant un peu mieux son corps ainsi que tout à l'heure dans le chalet. Musclé elle avait bien saisi cette information. Un mec parfaitement viril comme Ivy les aimes. Bon, Ivy n'aime pas n'importe qui... Son coeur était désormais prit par un moine. Il l'a rejoignit sans l'éclabousser au passage, prenant les flûtes de champagne et en tendis une à Ivy qu'elle prenait soigneusement en le remerciant. Ils trinquèrent tandis que Tao vint serrer de son bras libre Ivy contre lui. Elle se laissait faire tandis qu'elle était adossé contre lui, bien confortablement. Elle bût une gorgée du champagne. Elle aimait bien les petites bulles, mais elle faisait attention de ne pas boire trop rapidement.  
 
▬ Je me sens tellement bien avec toi... J'aimerai tellement que ça dure, que personne ne vienne tout gâcher... Mais dans cette ville, nous ne sommes pas à l'abri d'un débile en proie à la jalousie ou va savoir quoi d'autre... Bref. Ça te plait ?

Ivy gonflait les joues comme une gamine de cinq ans face à ce qu'il venait de dire. Il s'inquiétait pour ça ? Elle dégonflait silencieusement ses joues pour y boire une gorgée de son champagne. Elle tournait légèrement sa tête en sa direction pour le regarder dans les yeux.  

▬ Très honnêtement je ne m'en fais plus pour ça, mais il faut que je pense à Avalon dans tout ça, c'est son corps après tout. Mais pour te répondre à ta question : Oui, ça me plait.

Elle esquissait un bref sourire venant attraper un muffin pour le manger, elle avait faim tellement qu'elle engloutissait le muffin d'une vitesse impressionnante. Il était délicieux. Elle buvait une autre gorgée sentant quelque peu les effets du champagne, après trois gorgés, pas besoin, mais ça ne lui prenait pas grand chose. Elle se décalait légèrement pour venir l'embrasser sur les bouts des lèvres. Elle reculait son visage pour le regarder en souriant légèrement.

▬ Hm, je ne te l'ai pas dit, du moins pas à ce que je me souvienne. J'adore ton appartement, plutôt grand pour une seule personne, non ? Je ne te juge pas, si tu aimes les grands espaces. C'est plus grand que Avalon... Dire qu'elle et son copain allait déménager ensemble... D'un côté je suis heureuse que ça ne soit pas le cas, mais je compatis avec elle.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Dim 17 Sep - 5:13


It's good to see you again


Tao avait peut-être dit la parole de trop... Ivy tirait une drôle de frimousse à l'évocation de son besoin de protection... Dans le fond, il ne voulait pas tout perdre sur une erreur ou un malentendu fâcheux. Se tournant légèrement pour mieux le regarder dans ses yeux noirs, elle avala une gorgée de son champagne.

▬ « Très honnêtement je ne m'en fais plus pour ça, mais il faut que je pense à Avalon dans tout ça, c'est son corps après tout. Mais pour te répondre à ta question : Oui, ça me plait. »

Avalon, évidemment. Le moine ne devait pas oublier que la femme qui se trouvait dans sa baignoire incarnait à la fois sa maitresse... et sa "sœur" en quelque sorte. La pauvre venait de perdre son petit ami. Sa plongée dans le coma n'aidait en rien cette jeune femme, qui avait préféré s'endormir à son tour. Qui sait ? Peut-être se seront-ils retrouvés quelque part ? Sa religion permettait ce genre de chose, mais il n'y croyait pas. Il préférait de loin l'implanter dans le subconscient de ses fidèles. Bref. De son côté, Ivy se pencha légèrement afin d'attraper un muffin au chocolat. Tao fut amusé par la vitesse à laquelle elle l'engloutissait. Non il ne pouvait pas parler de manger, et encore moins de déguster. Souriant malicieusement, il termina sa flûte et la reposa sur le comptoir du lavabo, suffisamment loin du bord. Inutile de rajouter de la casse au tableau hein ? Sa jolie blonde profita de l'instant pour se décaler un peu, l'embrassant du bout des lèvres. Le champagne agissait-il sur elle ?

▬ « Hm, je ne te l'ai pas dit, du moins pas à ce que je me souvienne. J'adore ton appartement, plutôt grand pour une seule personne, non ? Je ne te juge pas, si tu aimes les grands espaces. C'est plus grand que Avalon... Dire qu'elle et son copain allait déménager ensemble... D'un côté je suis heureuse que ça ne soit pas le cas, mais je compatis avec elle. »

▬ « Merci pour le compliment. Les grands espaces me rappellent ma sensation de liberté de l'époque... Je compatis pour Avalon. C'est triste et dommage... Mais nous ne devons pas nous morfondre sur les "morts". »

C'est ce que lui répétait son mentor, jour après jour, pendant de nombreux mois où Tao avait dû faire le deuil de ses parents. Ne pas pleurer les morts, et se concentrer sur les vivants restants. Dans le cas du moine, il n'avait plus personne de sa famille dans le village. Finir orphelin n'avait pas été une partie de rigolade. Il en avait pleuré pendant des jours. Il refusait de manger et boire, de parler aux autres enfants parce qu'ils se moquaient de lui et il se souvenait d'avoir hurlé à la mort qu'il voulait les rejoindre plusieurs fois. C'était sans compter sur Lao qui avait pris les devants pour le remettre sur le "droit" chemin. Dur souvenir une fois encore... Ivy aussi était embêtée pour Avalon. Tao devait agir.

▬ « Je pense avoir une excellente idée pour te remonter un peu le moral. Mais... Je vais avoir besoin de ton aide pour se faire. »

Le moine récupéra la flute de sa belle et la déposa sur le plateau. Puis, avec une certaine délicatesse, il l'attrapa par le cou et l'embrassa. Mais il n'en resta pas là. Pris d'une envie irrésistible de marquer son territoire, il s'acharna de plus belle et lui fit un suçon. Il pouvait sentir son corps se consumer malgré l'eau du bain. Tao comptait bien recommencer leurs ébats amoureux, ici et maintenant.








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 25 Sep - 6:49



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


▬ Merci pour le compliment. Les grands espaces me rappellent ma sensation de liberté de l'époque... Je compatis pour Avalon. C'est triste et dommage... Mais nous ne devons pas nous morfondre sur les "morts".

Liberté de l'époque ? pensait Ivy. Elle ne pouvait pas nier le fait qu'elle n'était pas la première femme avec qui il a des relations purement intime. Elle ne voulait pas savoir le nombre. Elle s'en foutait. Tout ce qu'elle voulait c'était lui. Tao uniquement. Elle espérait que ça soit réciproque. Ivy est une personne jalouse, impulsive surtout de ce côté là. Une psychopathe, presque. On ne veut pas Ivy du mauvais côté, car cela ne finit toujours pas bien. Elle adore provoqué les gens. C'est sa façon d'être et Tao semblait aimé ce côté-là de la blondinette. Fort heureusement.

Les pensés de Ivy se transportait au jour où elle fût "née". Elle se souviendrait toujours de la souffrance de Avalon, la peur qu'elle éprouvait envers son père violent. Elle en avait subit toutes les couleurs. Elle a juré de sauver Avalon jusqu'au bout jusqu'à ce que Bersek fasse son apparition un moment. C'était le pire moment de la vie à Ivy, car elle croyait qu'elle était morte elle-même. Un couteau planté en plein ventre ne lui a pas fait du bien. Mourir dans les bras de Avalon a été ses dernières images avant qu'elle se réveille dans la maison familiale dans l'esprit de Avalon. Comme si elle avait été enfermé dans une tour. Elle aurait voulu faire plus, mais l'autre hôte avait été beaucoup plus rapide qu'elle. Elle savait qu'elle était toujours là quelque part, une vraie torture psychologique.

▬ Je pense avoir une excellente idée pour te remonter un peu le moral. Mais... Je vais avoir besoin de ton aide pour se faire.

Suite à ces mots, il prit la flûte de Ivy et la déposait sur le plateau se concentrant sur la blondinette. Il attrapait délicatement le cou de Ivy et l'embrassait. Elle n'eut pas le temps de réagir qu'il vint lui faire un suçon au niveau de son cou. Elle fermait les yeux en respirant plus lentement bougeant légèrement les jambes dans la baignoire ce qui créa quelques vagues sans pour autant éclabousser partout. Elle en avait envie. Envie de lui. Ici et maintenant. La plupart des gens ne recommanderait pas de le faire dans une baignoire, mais elle s'en foutait un tout petit peu. Elle réussissait à se défaire de l'emprise de Tao pour se placer sur lui. Elle prenait place en face de lui, le chevauchant prenant délicatement son visage entre ses mains. De son regard habituel presque provocateur, elle glissait un doigt sur les lèvres de son amant.

▬ Hop, hop, hop, bel étalon. Tu ne voudrais pas que Avalon remarque qu'il y ait une marque au niveau de son cou, non? Je crois qu'il est trop tard, mais...

Elle laissait sa phrase en suspend pour y approcher ses lèvres au cou de Tao. Elle le parsemait de baiser, le léchait quelque peu avant de presser ses dents contre sa peau, le mordant doucement pour aspirer paisiblement et sans retenues dans le but de lui laisser une belle marque de suçon, belle et rouge. Elle continuait la procédure du suçon jusqu'à ce qu'elle juge d'y avoir une belle marque rouge. Elle reculait son visage pour voir son oeuvre souriant quelque peu.  

▬ Une magnifique marque rouge, la mienne. Que comptes-tu faire pour répliquer mon chéri ? Tu pourrais m'en laisser une autre, mais je me doute que Avalon appréciait ce geste.

Elle frôlait ses lèvres aux siennes esquissant toujours un sourire au bout de ses lèvres finissant par embrasser Tao. Elle glissait sa langue contre la sienne, avec passion et sensualité. La chaleur de la salle de bain augmentait de plus en plus, ses gorgés de champagne agissait très fortement au fait et geste qu'elle ignorait si elle pouvait tenir jusqu'au bout. Elle ne voudrait pas s'évanouir aussi bêtement tout de même elle se sentirait mal.

©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Lun 25 Sep - 19:15


It's good to see you again


Ivy ne laissa pas le moine finir son œuvre. Elle se libéra de son emprise et se retourna, donnant son corps entier à sa merci. Avoir le dessus sur lui semblait la mettre dans tous ses états ! Dans leur jardin secret, elle avait procédé de la même façon sans se forcer. Attrapant son visage de ses mains délicates, elle le dévisagea avec une telle provocation qu'il en jubilait d'avance. Plaçant son index sur ses lèvres, elle le rappela à l'ordre :

▬ « Hop, hop, hop, bel étalon. Tu ne voudrais pas que Avalon remarque qu'il y ait une marque au niveau de son cou, non? Je crois qu'il est trop tard, mais... »

"Mais quoi ?" Allait-elle vraiment le punir comme une institutrice face à son jeune élève ? Pas le moins du monde. Le jeu du chat et de la souris reprenait de plus belle. Ivy approcha ses lèvres du cou de Tao, qu'elle parsema de baisers. Elle s'amusait même à se servir de sa langue par endroits, donnant un léger frisson au moine. Ses mains agrippèrent la jeune femme par le bas de dos, à la limite de ses fesses, la laissant agir une fois de plus. Il savait ce qu'elle comptait faire : se venger. Rien que de sentir la violence de ses dents le mordillant lui provoquait un plaisir inattendu, à tel point que son membre commençait à se durcir. "Et de deux !" Leurs ébats de la matinée avaient eu le même effet sur lui. Elle savait y faire cette blondinette ! Et il aimait ça. Pas plus de quelques minutes plus tard, Ivy se décolla et observa son travail, plutôt satisfaite.

▬ « Une magnifique marque rouge, la mienne. Que comptes-tu faire pour répliquer mon chéri ? Tu pourrais m'en laisser une autre, mais je me doute que Avalon appréciait ce geste. »

"Non." Assez de préliminaires. D'ailleurs, Ivy semblait vouloir recommencer maintenant. Elle se dévoua à ses lèvres, l'embrassant avec la langue. Le moine, sentant les bulles du champagne lui monter un peu à la tête, pressa les seins de la jeune femme contre son torse, d'une main ferme sur son dos. Son autre main se balada sur ses fesses. Et sans lui demander son avis, il la pénétra de son membre durci. Son geste prompt surprit la jeune femme qui lâcha un léger gémissement. Elle devait s'y attendre ! Profitant de la domination de Ivy, nos deux protagonistes profitèrent de l’exiguïté de la baignoire pour se coller toujours plus fort l'un à l'autre. Avec le recul, Tao se rendit compte qu'il le l'avait jamais fait dans l'eau, et encore moins dans une baignoire. Bien que la situation fut des plus incroyables pour lui, il ne comptait pas rester dans la salle de bain jusqu'au bout. Un lit douillet les attendait dans la chambre, autant en profiter.

La décision ne tarda pas longtemps avant d'être prise. Le moine agrippa Ivy de toutes ses forces et il se releva de la baignoire, la gardant prisonnière de ses bras et du reste. Les amants, complètement trempés, eurent un léger frisson dû à la fraîcheur du salon. Tao prit soin de ne pas faire tomber sa partenaire alors qu'il déambulait de la salle de bain à la chambre, de l'autre côté de l'appartement. Ce n'était pas quelques gouttes d'eau qui allaient salit le plancher tout de même ! Poussant la porte de la chambre, le moine se rapprocha du lit en marche-arrière, et s'assit un peu brutalement. Serrant sa partenaire encore plus fort contre lui, il se jeta sur ses doubles atouts qu'il lécha et embrassa par intermittence, entendant Ivy gémir de plus en plus. Leurs cœurs battaient à l'unisson comme la première fois. Ça n'était donc pas une coïncidence... Seuls deux âmes-sœurs pouvaient ressentir ce bien-être non ? Remontant ses lèvres vers son oreille droite, il lui susurra quelques mots :

▬ « Cette fois-ci, il n'y a que toi et moi. Plus de moines pour nous arrêter. Plus d'obligations pour me retenir. Fais de moi ce que tu veux. Aussi longtemps que tu veux. »

Tao savait que le charme pouvait se rompre à tout moment, que Avalon pouvait resurgir de son "sommeil" imposé par Ivy. Il ignorait aussi combien de temps l'un et l'autre pourraient continuer cette mascarade dans le dos des autres. Mais une chose était certaine : il ne voulait qu'elle et personne d'autre. Plongeant son regard de braise sur le regard implorant de la jeune femme, il s'allongea sur le lit, l'entrainant avec lui et la laissa procéder à sa guise.

HRP:
 








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________

I am my own master. I do what I like and with whom I want.
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 117
Âmes : 208
Date d'inscription : 12/11/2016
Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White} Mar 26 Sep - 3:41



I want your touch, I want your kiss, I want tough love, I want it all. I want your fear, I want your life, I want your mind, I want it all. ▬ Bonnie Mckee


La jeune femme ne saurait répondre à une simple concernant leur relation, car elle savait très bien que ce n'était pas sain. Aucunement. Le danger que des rumeurs se propages à leurs égards et le danger que Avalon pouvait apparaître n'importe quand de son sommeil. Il était profond, soit, mais ils devaient faire tout de même attention. Tout ce qu'ils voulaient était d'apaiser leur côté bestiale qui sommeillait en eux pour tout le temps qu'il leur faudrait. Cela pouvait être un mois, trois mois voir plus, mais Ivy développait autre chose envers Tao et c'était de l'amour et elle lui avait dit sans retenu pour qu'il sache au moins une bonne fois pour toute. Au début elle n'était pas sûr pour s'embarquer dans cette aventure une peu folle, mais au final elle a accepté en le provocant. C'est une personne qui provoque beaucoup. Tous les gens qui ont passés sur sa route pourraient le confirmer d'un grand hochement de tête. Encore une fois elle se perdait dans son esprit, mais elle revenait à la réalité lorsque Tao la pénétrait de son membre durci. Comme elle ne s'y attendait elle sortait un gémissement entre ses lèvres pressés contre ceux de son amant. Ils se collaient toujours l'un à l'autre comme si ils voulaient fusionner, n'en faire qu'un.  

Tao serrait son emprise de toute ses forces tandis qu'il se relevait de la baignoire. Un petit coup de froid se fit rapidement sentir, ce qui fit frissonner les deux amants. Il la gardait prisonnière de ses bras tandis qu'elle enroulait ses bras autour de son cou esquissant un bref sourire sur ses lèvres. Il se dirigeait vers sa chambre tenant toujours Ivy dans ses bras musclés tandis que la poitrine de Ivy était pressée contre le torse de celui-ci tout aussi musclé que ses bras. Étrangement elle se sentait en sécurité dans ses bras. Ils arrivaient à une porte qu'il poussait tandis qu'il marchait de reculons venant s'asseoir brutalement sur son lit. Il serrait un peu plus Ivy dans ses bras venant lécher et embrasser les seins de la demoiselle au cheveux blonds sans arrêter son geste. Elle lâchait un gémissement tout en soufflant quelque peu sentant que leurs cœurs battaient à l'unisson. Il remontait ses lèvres vers l'oreille droite de la double personnalité.  

▬ Cette fois-ci, il n'y a que toi et moi. Plus de moines pour nous arrêter. Plus d'obligations pour me retenir. Fais de moi ce que tu veux. Aussi longtemps que tu veux.

Il prolongeait son regard dans ceux de Ivy basculant vers l'arrière entraînant cette dernière avec lui. Elle glissait ses mains sur chaque côté de la tête de Tao pour se soutenir restant sur son amant. Il était toujours en elle, elle pouvait sentir son membre sans plus attendre elle se redressait entièrement pour y faire des mouvements de bassin de vas et vient. Elle laissait échapper des gémissements de plaisir, pendant son élan elle glissait ses mains sur son torse avec tendresse. Doucement elle s'arrêtait se penchant vers le torse de celui-ci. Elle voulait lui faire d'autres marques rouges comme au niveau de son cou. Elle esquissait un bref sourire approchant sa bouche de son torse pressant ses dents contre sa peau aspirant sans retenu pour y faire une autre marque. Elle en fit quelques uns comme ça sur son torse. Elle lui appartenait, juste à elle.  

▬ Encore de belles marques rouges... Malheureusement elles ne resteront pas longtemps. Au moins elles sont bien apparentes.

Elle léchait quelque peu ses lèvres venant l'embrasser avec passion caressant sa langue contre la sienne. Elle profitait de chaque seconde avec lui, elle voulait toujours plus, peut-être même essayer quelque chose de nouveau ? Elle ne serait pas contre d'un petit retournement de la situation. Elle restait sur Tao tout en continuant de l'embrasser sans cesse. Leur souffle et leur battement se faisaient à l'unisson. Elle ne voulait pas que cela s'arrête, elle voulait que ça continue et que cela ne s'arrête jamais.

©️ By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 649
Âmes : 184
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
It's good to see a familiar face again {feat. Tao Shin x Ivy White}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» 1.06 All Good Things Must Come to an End

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: