You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Mar 13 Juin - 3:20






You'll never see what's inside of me

Zora Magnus et Jake Ludefalsius




Quelle belle journée ! La douceur du printemps cédait petit à petit sa place aux beaux rayons chauds de l'été et... "Attends-voir !" Zora avait comme une vague impression de déjà-vu en ce samedi matin. Le temps de remettre ses idées en place et d'immerger complètement de sa nuit, elle se rendit compte que pas plus tard que la saison dernière, elle avait bien vécu cette même scène, dans l'espoir de côtoyer son grand 8 préféré. Elle s'était même préparé psychologiquement à revoir ces sales gosses et à jouer avec eux sans limites. Mais au lieu de ça, elle s'était faite renversée par un grand blond pas commode, qui avait usé de ruses pour l'attirer dans ses filets... Et l'obliger à retourner sur son lieu de travail autour d'une partie de poker et... Non, il ne fallait plus repenser à tout ça. Qu'elles étaient les chances que ça recommence ? Au pire, s'il devait pointer son minois une fois de plus, il n'aurait pas d'autre choix que de la suivre au parc d'attractions.

Allez zou ! Il était hors de question de rester à gamberger sur Fredo ! Ou peu importe le nom qu'il portait, parce qu'au final, elle n'avait pas réussi à savoir sa véritable identité, et Dieu sait à quel point elle y avait mis les formes pour parvenir à ses fins... Mais ça n'avait pas suffit. Tant pis ! Zora pouvait à tout moment retenter sa chance un autre jour, mais pour l'heure... Elle devait se préparer. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, on pouvait la voir dans la cuisine, café à la main en train de faire les cent pas dans son appartement. Elle visualisait déjà son plan de match de la journée. La bibliothécaire avait les nerfs à vif cette fois-ci. Elle devait évacuer ce surplus de stress accumulé durant cette pathétique semaine... Où une sale gamine s'était permise de mettre ses livres sans dessus-dessous parce que sa piètre mère ne la surveillait pas. Tous les jours, elles venaient pour rendre et reprendre un bouquin, et à chaque fois Zora devait se taper plus d'une heure de rangement partout dans la salle. Sans savoir trop comment, elle avait réussi à calmer ses pulsions meurtrières, se persuadant que s'envoyer en l'air aujourd'hui serait bénéfique.

Faisant une dernière fois le point, elle prit ses affaires et s'échappa de son appartement à vive allure. Le Soleil pointait depuis un moment, ce qui n'avait pas l'air de lui déplaire. Elle déambulait donc dans les rues, T-shirt à la mode et lunette de Soleil chic, en direction de la sortie de la ville. Dehors, les gens n'abondaient pas, comme la dernière fois d'ailleurs. En profitaient-ils tous pour faire la grasse matinée ? Il semblerait en effet. "Tant mieux !" s'exclama t'elle en riant gaiement. Elle pressa le pas pour ne pas se retrouver trop en arrière de la file d'attente. Il était hors de question de patienter, aucune excuse. Le premier qui devait la pousser ou même l'effleurer, elle lui briserait le bras sans ménagement. S'imaginant ce genre de scène en boucle dans sa tête, Zora ne remarqua pas que ses pas l'avaient amenée trop rapidement devant l'entrée du parc d'attractions, et que contre toute attente... elle bouscula de plein fouet un jeune homme qui était arrivé avant elle. Le spectacle fut des plus hilarants. L'alter-ego s'était étalée de tout son long sur le dos de l'individu, face contre terre et respirant à moitié. Ravagée par la honte, elle se releva rapidement et s'accroupit à côté de lui, gênée.

▬ « C'est pas possible d'être aussi maladroite ! Excusez-moi, vraiment... Je ne sais pas quoi dire. Hum. Est-ce que ça va ? Vous n'avez pas trop mal ? »

Zora restait plantée là, à observer le jeune homme qu'elle avait malencontreusement bousculé... Et se rappela Fredo. Mais où avait-elle eu la tête cette fois ? La bibliothécaire était en proie à une colère sans précédent, mais pas envers lui, contre elle-même, ou... "Hélène, c'est toi ? Avoue putain ! Tu t'es arrangée pour que je le percute ? Comme avec Fredo ? Je te hais, mais alors... Tu n'as pas idée de ce que je vais te faire subir..." Elle s'engueulait dans sa tête, mais était-ce vraiment nécessaire ? Hélène ne donnait plus signe de vie depuis le printemps, elle n'allait pas lui répondre, mais plutôt la laisser se débrouiller cette fois encore. Elle resta donc là, raide comme un piquet, à guetter l'inconnu qui peinait à se relever, lui tournant toujours le dos.


© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 199
Âmes : 178
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Mar 13 Juin - 17:17

  • Jake Ludefalsius
  • Zora Magnus
Une bien étrange rencontre
Il était assis là, sur un banc, perdu dans ses pensées. Regardant le ciel d’un bleu intense, sans nuage, il se dit que la journée pourrait bien commencer. Les doux rayons du Soleil lui chatouillaient sa peau très claire. Il ferma les yeux, inspirant un grand coup, et souffla, profitant de l’instant présent.

Cet homme qui nous paraît quelque peu étrange n’était rien d’autre que Jake. Jake Ludefalsius second du nom. Du moins, c’était dans sa vie antérieure. Aujourd’hui, tout ce qui l’importait c’était de profiter de l’instant présent. Etirant ses bras tout le long, il prenait ses aises.

8H00… pensa Jake en regardant sa montre à gousset en or.

Il était tôt et la majorité des gens devaient encore dormi à cette heure ou du moins ils se prélassaient dans leur couette ce qui le fit sourire.
Regardant ce coup-ci les environs, Jake constata une chose. Cette ville était immense et d’une beauté inégalée. Un bar, des boutiques, une galerie marchande…. Tous l’attirait. Un jour, il en fera le tour. C’était certain. Puis, il se rendit compte d’une chose. Et si… Et si il désirait avoir une vue d’ensemble de la ville ? Ou une grande partie ? Il se leva d’un air décidé. Il lui fallait trouver un endroit en hauteur. Et pour ça… Quoi de mieux que la grande roue qu’il avait aperçu auparavant ? Retournant sur ses pas, il entama la marche.

Maintenant, pensons à des choses moins banales voulez-vous ? Jake étant le dernier officiellement arrivé ici, la méfiance de ce dernier ne faisait que s’éveiller vis-à-vis des gens. Des personnes mal intentionnées pourraient lui faire croire ce qu’ils voudraient, il ne le sait que trop bien. Il allait devoir rester sur ses gardes. Ah la la Damned Town et ses rumeurs, ou manipulation et tortures peuvent rimer sous le signe de bonnes augures… Dans le fond de sa pensée, il ne put s’empêcher de lâcher un petit rictus. Jake était-il plein de mauvaises attentions ? Ou au contraire de bonnes intentions ? Seul l’avenir nous le dira…

Revenons-en à notre parc d’attractions. Il était enfin arrivé devant, ayant une sensation étrange : comme s’il se sentait petit face à l’immensité que portait cet environnement. L’ensemble du parc était situé le long d’un mur de pierre, quasi-impossible à escalader. Donc si Jake voulait faire une escapade nocturne, il pouvait déjà y faire une croix dessus ce qui le frustra légèrement. Le monde affluait petit à petit, et le jeune homme était de loin le premier arrivé. Surement avaient-ils tous décidé d’aller dans ce parc au lieu de paresser comme il le pensait ? Il s’empressa donc d’y faire la queue et visiblement, il n’était pas le seul, on venait de le percuter, le faisant tomber. Jake se retourna, se demandant qui pouvait bien être cette personne tout aussi pressée que lui au point de ne pas voir qu’il était sur son chemin ? Elle était là, dressée devant lui, cette jeune femme devant avoir la vingtaine, possédant les yeux bleus ainsi que des cheveux de la même couleur. S’excusant de l’avoir bousculé, Jake l’ignorait à moitié ne pouvant s’empêcher de la regarder. Il n’avait jamais approché d’aussi prêt un habitant de Damned Town et encore moins parler à l’un d’eux. Reprenant vite ses esprits au risque de passer pour un dégénéré, il se releva tant bien que mal avant de lui adresser un grand sourire :

-Il n’y a pas de mal voyons, je vous en prie ! Et vous, vous allez bien ?

-->
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Âmes : 54
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 17

Localisation : Dans ma caverne, bien loin des regards.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Mer 14 Juin - 2:34






You'll never see what's inside of me

Zora Magnus et Jake Ludefalsius




L'inconnu ne semblait pas lui en vouloir à mort pour l'avoir percuté comme ça... de quoi déstabiliser l'alter-ego, qui ne pouvait s'empêcher de comparer la situation à la précédente. Les gens aux alentours les observaient, ce qui ne lui plaisait guère. "Et oui, c'est encore moi !" pensa t'elle en serrant les dents. Lançant un regard menaçant sur la moindre âme qui vive, elle se concentra sur le jeune homme qui lui faisait face à présent, avec un grand sourire aux lèvres.

▬ « Il n’y a pas de mal voyons, je vous en prie ! Et vous, vous allez bien ? »

De quoi ? Il venait de lui demander comment elle allait ? Zora sentit le rouge lui monter aux joues. Comparé à l'autre blondinet, il semblait bien plus galant et poli. Et encore une grande tige dis donc ! Était-elle abonnée à cette caricature masculine ? Bien sûr que non, elle oubliait son ami le photographe. Les yeux émeraude de l'inconnu scrutaient ses traits d'une façon... différente. La dernière fois, Fredo l'avait examiné, catalogué au rang de femme dangereuse et s'était joué d'elle rapidement. Mais pas lui, enfin aux premiers abords. Zora se passa une main dans les cheveux et plaça ses lunettes de Soleil sur sa tête, laissant échapper un sourire léger.

▬ « Oui, je vais bien... Merci. Encore désolée, vraiment je... J'étais plongée dans mes pensées, je ne faisais plus attention... »

Zora avait comme qui dirait du mal à s'exprimer face au jeune homme, chose très inhabituelle... et même impossible. Qu'est-ce qui se passait au juste ? Pourquoi ne le provoquait-elle pas comme elle en avait l'aisance ? Face à Alfredo, elle n'y avait pas été de main morte ! Elle avait tout tenté sur lui, tant par le physique et la psychologie... Mais là, rien ne fusait dans son esprit. Elle se sentait conne, tout simplement, au point de ne savoir quoi lui dire. Pour une fois, l'aide de Hélène aurait été la bienvenue, mais cette idiote se terrait dans un coin et ne disait pas un mot. Et si ça se trouve, elle se marrait bien comme il faut. Toujours agacée par la situation humiliante et imprévue, elle lui tendit subitement la main, en guise de retour de politesse, et se présenta.

▬ « Je m'appelle Zora, enchantée malgré les... circonstances. Vu que vous et moi allons au même endroit, et que je ne peux pas vous laisser partir sans me faire pardonner... Est-ce que ça vous dirait de... m'accompagner un moment...? »

L'alter-ego eut une sueur froide. C'était la meilleure ! D'où sortait cet élan de gentillesse soudain ? Encore un coup de Hélène des fois ? "Putain... Tu vas te taire idiote ?! Arrête de parler à ma place, tu me saoules !" Toujours pas de réponse. Il était trop tard pour revenir en arrière. Cette fois, Zora ne contrôlait pas la situation. Telle est prise qui croyait prendre. Elle allait devoir se comporter comme tout être humain normalement constitué, et non comme la psychopathe qu'elle était. Son sourire se figea un court instant. Ses joues rougissaient davantage. Pourvu qu'il ne remarque rien...



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 199
Âmes : 178
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Mer 14 Juin - 18:56



Jake Ludefalsius & Zora Magnus






UNE BIEN ETRANGE RENCONTRE






Elle restait là, devant notre jeune Ludefalsius, comme gênée par la tournure que prenaient les choses. Connaissait-il la violence ? Pas le moins du monde. Il y tira un trait dessus depuis bien longtemps. Etait-il impulsif ? Encore moins. Ce n’était pas dans son caractère tout simplement. Ainsi, au lieu de s’énerver de bon matin, il lui fit la première chose qui lui était venu à l’esprit à savoir : sourire.
Jake jouait beaucoup sur la façon d’être. Selon lui, les gestes comptaient bien plus que la parole. Que ça soit au niveau du regard ou encore de la réaction. Ainsi, lorsqu’il remarqua ses petites pommettes prendre une teinte rosée, il sourit de plus belle trouvant ça attachant.

▬ « Oui, je vais bien... Merci. Encore désolée, vraiment je... J'étais plongée dans mes pensées, je ne faisais plus attention... »

Plongée dans ses pensées avait-elle dit ? Il ne connaissait que trop bien ce sentiment malheureusement. Aux premiers abords, elle semblait très timide ce qui est un peu… Normal. Un grand blond possédant une natte lui arrivant jusqu’au bas du dos, ayant un habit peu commun vert émeraude datant de l’époque victorienne pourrait paraitre décalé dans l’air du temps. Comparé à son interlocutrice qui semblait être vêtue d’un banal t-shirt et de lunettes de soleil.
Mais bon, ne sommes-nous pas à Damned Town ? Ville intemporelle, figée à jamais dans un espace-temps unique ? L’excitation de notre jeune protagoniste ne faisait que grandir, voulant connaître les vestiges, les rumeurs, les gens… Il voulait tout savoir sur Damned Town. Et… Cette fille était surement l’occasion pour lui d’en apprendre un peu plus.

▬ « Je m'appelle Zora, enchantée malgré les... circonstances. Vu que vous et moi allons au même endroit, et que je ne peux pas vous laisser partir sans me faire pardonner... Est-ce que ça vous dirait de... m'accompagner un moment...? »

Zora s’étant présentée à lui, il saisit l’opportunité pour mener à bien ce qu’il voulait entreprendre. Mais Jake était sur d’une chose, comme il le disait : « les apparences sont toujours trompeuses » où bien, il psychotait lui-même et cette fille était des plus normales…
Il joua le jeu en tirant sa révérence, se penchant en avant, ses gants de soies, suivant les gestes qu’il faisait :

- « Je me prénomme Jake. Ravi de pouvoir adresser pour la première fois la parole à quelqu’un même si c’est d’une bien étrange façon ! Et en ce qui concerne ta proposition, pourquoi pas ? Je n’ai personne pour me tenir compagnie alors c’est avec grand plaisir que je vais accepter ta demande ! »



avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Âmes : 54
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 17

Localisation : Dans ma caverne, bien loin des regards.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Jeu 15 Juin - 2:03






You'll never see what's inside of me

Zora Magnus et Jake Ludefalsius




L'inconnu continuait de sourire à Zora, il l'avait même appuyé davantage. Si son ambition première était de montrer qu'il ne ferait pas de mal à une mouche, le pari était réussi. Elle ne percevait rien de mauvais chez ce garçon, à l'instar de Fredo qui puait la magouille à des kilomètres. Son instinct ne lui dictait rien, pas le moindre doute, pas un seul soupçon de méfiance... Que dalle quoi. La main qu'elle lui avait tendue fut rapidement rengainée le long de son corps, reprenant les rennes de ses faits et gestes. Quand à lui, il ne se démonta pas et lui tira une révérence à l'ancienne... démonstration qu'elle n'avait jamais vu de ses propres yeux.

▬ « Je me prénomme Jake. Ravi de pouvoir adresser pour la première fois la parole à quelqu’un même si c’est d’une bien étrange façon ! Et en ce qui concerne ta proposition, pourquoi pas ? Je n’ai personne pour me tenir compagnie alors c’est avec grand plaisir que je vais accepter ta demande ! »

Jake ? Ravi ? Il accepte ? Ces quelques mots vinrent se percuter avec fracas dans la tête de Zora, qui ne comprenait toujours pas ce qui se passait. Devenait-elle sociable tout à coup ? Au point de se laisser séduire par les courbettes de ce Jake ? Son esprit cartésien refusait de croire en de pareilles idioties. Elle avait tenu le coup toute "sa vie" pour ainsi dire en feignant devant tout le monde, un art dans lequel elle excellait sans complexe. Et là, elle devait improviser... L'Univers se jouait d'elle une fois encore. Lui souriant un peu plus sincèrement, elle croisa les doigts dans son dos pour que le jeune homme ne lui demande pas de se rendre à la bibliothèque. La glace étant brisée, elle se rapprocha un peu de l'inconnu et lui fit un signe discret.

▬ « Enchantée Jake. Bon, retournons dans la file avant que des gens ne nous doublent, vous voulez... Enfin je veux dire... Tu veux bien ? »

Zora venait de rectifier le tir. Jake l'avait tutoyé, pourquoi ne pas faire de même ? Après tout, cela semblait normal aux vues des circonstances. Face à Fredo, elle n'était pas rentrée dans son jeu, elle l'avait vouvoyé du début à la fin et... "Quoi ? Ah non ! Je ne vais pas me mettre à bégayer à chaque phrase tout de même !" hurla t'elle dans sa tête. L'alter-ego se dispersait. Elle n'en pouvait déjà plus d'avoir perdu son tact inné. Jake n'y était pour rien dans le fond... Elle était seule responsable de tout ce qui allait en découler. Ne pouvant faire machine arrière, elle comptait faire un léger effort pour ne pas passer pour une connasse. Et puis au final, il l'intriguait... De par sa tenue antique et ses manières princières, il avait certainement des choses à raconter. Mais que pourrait-elle lui dire ? Lui avouer ce qu'elle est ? Jamais ! Mauvais plan. Seul son ami le photographe connaissait la vérité, le seul a qui elle pouvait balancer cash ce qu'elle avait envie, et il lui rendait bien ! Alfredo ne savait rien non plus. Non... Ce grand con pensait qu'elle n'était qu'une vulgaire fille de joie... Faux mon cher... Bref. Ils avaient regagné la file d'attente, juste derrière une famille nombreuse où les enfants chahutaient, impatients de rentrer dans le parc d'attractions. Quand soudain :

▬ « Alors l’égoïste ? Qu'est-ce que ça te fait de te retrouver en position de faiblesse ? C'est embêtant n'est-ce pas... Tu n'arrives plus à gérer l'ensemble ? On dirait que ce bel homme te fait tourner la tête ! Idiote. »

Hélène venait de s'imposer dans son esprit, sans prévenir, après ces quelques mois d'absence divins. Zora grimaçait, tâchant de tourner la tête du côté où Jake ne se trouvait pas pour pas qu'il la voit ainsi. Elle avait choisi son moment la garce ! L'alter-ego était beaucoup trop fière, et refusait d'admettre l'évidence que Hélène lui portait sur un plateau d'argent : Jake ne la laissait pas insensible. Un sursaut la ramena à la réalité. Le jeune homme lui avait effleuré le bras par mégarde, et la fixait de ses yeux émeraude.



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 199
Âmes : 178
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Jeu 15 Juin - 18:08



Jake Ludefalsius & Zora Magnus






UNE BIEN ETRANGE RENCONTRE






Vraisemblablement, elle semblait bouleversée par la tournure que prenaient les évènements. Notre jeune Jake aurait-il fait un faux pas ? Il n’en savait rien. Zora restait juste là, plantée devant lui, tout aussi perdue que lorsqu’elle était plongée dans ses pensées. Perplexe de la retrouver comme ça, le jeune homme décida d’agir :

- « Zora, tu es là ?  »

Aucune réponse. Est-elle si troublée de m’avoir bousculé ? Mais je lui ai déjà dit que ce n’était rien pourtant…
Au moment où il s’apprêtait à insister davantage, elle semblait redevenir lucide, lui proposant de rejoindre la file avant de devoir attendre plus que ce qu’ils ne devaient déjà. Jake s’empressa d’acquiescer avant de perdre plus de temps.

Et… à peine étaient-ils revenus sur la bonne file, que le jeune blond la revit perdue dans ses pensées. Jake ne pouvait pas se permettre des familiarités. De plus ce n’était pas dans son caractère. Ainsi, il la laissa, pendant un petit moment, nos deux protagonistes  ne prononçant pas un mot. Il eut même l’impression qu’elle cherchait à l’éviter. Jake ne chercha pas plus loin et se contenta de regarder les alentours, n’étant toujours pas habitué à la beauté des lieux. Nous aurions pu le comparer à un enfant tellement il parut émerveillé.

Ils avançaient petit à petit, les gens, entrant doucement mais surement dans le parc d’attractions qui prenaient peu à peu vie. Si nous nous y penchons davantage, nous pouvons percevoir une légère odeur de pop-corn très agréable. Jake y ferma les yeux et respira un bon coup, voulant s’imprégner de l’ambiance qui se mettait peu à peu en place.

Il tourna de nouveau la tête, voulant voir comment se portait celle qui avait eu la gentillesse de l’accompagner. Et malheureusement, elle était toujours dans le même état. Essayons d’y changer quelque chose. Il mit sa main devant sa tête l'agita pour la faire réagir et dit d’un ton amusé :

- « Reviens parmi nous, il n’est plus temps de faire la grasse matinée alors sors de tes pensées, cette journée nous sourit alors ne lui tourne pas le dos ! »

Rien n’y fit ce qui l’agaça très légèrement. La famille nombreuse qui était devant eux se trouvait désormais dans le parc : le guichet attendait pour que Jake et Zora payent.

Pris dans l’impasse, le jeune homme ne pouvant gérer à la fois l'entrée et son « interlocutrice », il décida de payer sa place et la sienne. Pénétrant dans l’enceinte du manège, il marcha un peu tout en faisant attention si elle suivait. Ce qui était le  cas. Au vu de son état, peut-être était-ce de l’inconscience et qu’elle le suivait comme ça ? Même si il ne la connaissait pas, Jake ne put s’empêcher de s’inquiéter. Il lui secoua légèrement l’épaule avant d’enchaîner :

- « Tu es sure que ça va ? »



avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Âmes : 54
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 17

Localisation : Dans ma caverne, bien loin des regards.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Ven 16 Juin - 5:40






You'll never see what's inside of me

Zora Magnus et Jake Ludefalsius




L'alter-ego ne faisait à nouveau plus attention à Jake. Son corps avançait au rythme de la file d'attente, mais son esprit se bataillait avec Hélène. Pourquoi revenir maintenant ? Et pourquoi se foutre de sa gueule ouvertement ? Si son intention était de semer le doute en elle, c'était raté. Zora ne comptait pas se laisser faire par cette idiote de seconde main. Après tout ce qu'elle avait fait pour elle par le passé, comment osait-elle ? La remercier aurait été normal, mais pas ça. "De quoi je me mêle, idiote ? Retourne te terrer en silence ! Tu es insupportable." Elle ne pouvait se défendre que par la pensée, pour son plus grand malheur. Jake ne devait pas l'entendre, à défaut de la voir plongée dans un flot ininterrompu de pensées en tout genre. Elle entendait sa voix, au loin, ainsi que sa main qui gigotait sous son nez.

▬ « Reviens parmi nous, il n’est plus temps de faire la grasse matinée alors sors de tes pensées, cette journée nous sourit alors ne lui tourne pas le dos ! »

▬ « Revenir ? Non, je ne pense pas. S'il savait que j'existais, il partirait en courant ! Ou pas... Voyons Zora, tu ne vas pas te démonter tout de même... Si ? »

"Quelle plaie cette fille !" Zora se retrouvait comme piégée face à ses contradictions. Elle ne savait plus comment s'y prendre pour la remettre en place. Elle ne pouvait pas non plus admettre qu'elle avait perdu le contrôle de ses émotions, sinon Hélène arrangerait le coup et elle serait hors jeu. Alors que faire ? Attendre que ça passe ? Et voir où cela la mènera ? Oui pourquoi pas... Après tout, ca n'était pas la mer à boire et au pire si jamais ca devait finir mal... Zora n'eut pas le temps de finir sa phrase. Elle sentit son épaule bouger, comme si quelqu'un la secouait. Jake à nouveau. Hélène relâcha son emprise et l'alter-ego entendit ses mots. "Tu es sûre que ça va ?" Écarquillant les yeux, elle constata avec effroi qu'ils étaient entrés dans le parc d'attractions. Mais depuis quand ? Et comment avaient-ils fait ? Il fallait trouver une parade pour expliquer ce phénomène. Quand soudain, Zora eut un éclair de génie. La solution ultime pour se dédommager.

▬ « Ô non, c'est pas vrai ! J'ai encore eu une absence ! Rhô... Ça m'arrive souvent en ce moment, je ne comprends pas pourquoi... Je suis désolée, encore... Vraiment, je... »

Ces quelques mots avaient eu du mal à sortir, mais au moins, ils faisaient l'affaire, et dans le fond elle ne mentait pas complètement. Elle omettait juste un point crucial qu'il n'avait pas à savoir. Que personne ne devait savoir. Avalon et Casey étaient de trop. Et même si la coutume du Jamais deux sans trois revenait sans cesse dans sa vie, elle refusait catégoriquement de s'y plier. Pas cette fois ! Pauvre Jake, était-il vraiment tombé sur la bonne personne à côtoyer ? Oui... et non. Zora rougissait encore. Trois fois en quelques minutes ? "Ça va bien maintenant !" Elle passa sa main droite dans ses cheveux et tortilla une mèche rebelle, souriant bêtement. Elle espérait néanmoins qu'il ne la blâme pas trop, ni ne s'emporte, ça serait dommage dans le fond de laisser partir sa jolie frimousse... Elle soupira en silence. Elle recommençait à le regarder un peu trop fort.

▬ « Bon... Puisque je t'ai rentré dedans et aussi imposé de payer les billets, je vais avoir du pain sur la planche. S'il te plaît, ne dis pas non... Ça me fera plaisir, vraiment... De t'offrir quelque chose ici... »

Zora se donnait envie de vomir. Trop de gentillesse dans sa voix, trop de désir à vouloir bien faire, trop d'envie de le satisfaire. Mais dans un recoin de sa tête, elle entendait Hélène glousser comme une dinde. "Regarde bien idiote, et admire ma prouesse." L'alter-ego souriait à Jake, tâchant de garder un certain self-control sur ses faits et gestes à venir. Ce dernier éclata de rire subitement... A ne plus rien y comprendre. Avait-il perdu la raison ?



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 199
Âmes : 178
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Ven 16 Juin - 20:38



Jake Ludefalsius & Zora Magnus






UNE BIEN ETRANGE RENCONTRE






Jake s’était mis à rire par la réaction de Zora au vu de l’excuse qu’elle lui avait sorti :
- « Une absence hein ? En voilà une drôle de manière ! »

Puis, trouvant que la plaisanterie avait assez durée et n’ayant pas envie qu’on le prenne pour un fou, il toussa légèrement, mettant son poing devant sa bouche, reprenant ses esprits :

- « Pardon excuse-moi, je ne m’attendais pas à ce que tu me dises ça. »

Après ce léger incident, notre jeune homme repensa à ce qu’on lui dit un peu plus tôt. Elle se sentait redevable. Il ne fallut pas longtemps à Jake pour réflechir et prendre rapidement sa décision. Cependant, il ne dit rien pour le moment, voulant « s’amuser » un peu. Ainsi, il mit son index sur son front, ferma les yeux, et essaya de se concentrer :

- « Mmh… Je ne sais pas du tout. Nous verrons par la suite tu veux bien ? »

Son attitude changea subitement :

- « Au fait j’y pense, je t’ais tutoyé sans demander ton avis ! Ça ne te dérange pas au moins ? Je me suis permis cette initiative car, les politesses, ça va trente secondes tu n’es pas d’accord ? »

Suite à cela, son regard se porta vers sa droite, un endroit qui lui avait particulièrement tapé dans l’œil : une fontaine devant faire office de place centrale s’y trouvait. Le flot et la clarté de l’eau donnait un spectacle que Jake n’avait jamais eu l’occasion de voir dans sa vie antérieure. Décidemment, même les choses les plus banales à Damned Town ruissèlent de beauté et d’ingéniosité. Le noble alla même jusqu’à penser que ce qui découlait de cette fontaine faisait référence à la musique. Les courbes, l’eau partant de la statuette pour arriver dans le bassin dans lequel elle était entourée, cette statuette, arborant un air entraînant nous incitant à venir la rejoindre et à se prêter à son interprétation…
Notre jeune Jake est un mélomane depuis sa « tendre » enfance et ceci le suit encore aujourd’hui…

Se tournant de nouveau vers Zora, il lui sourit et la regarda, convaincu de la proposition qu’il allait lui faire :

- « Je te fais une suggestion : l’un de nous choisit une attraction, pendant que l’autre réflechit à la suivante et ainsi de suite. Ça te va ? Et vu que j’ai pour habitude de dire « honneur aux dames » je te laisse commencer ! »



avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Âmes : 54
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 17

Localisation : Dans ma caverne, bien loin des regards.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Lun 19 Juin - 1:43






You'll never see what's inside of me

Zora Magnus et Jake Ludefalsius




Zora voulait se cacher en cet instant. Le voir se moquer de son excuse à moitié vraie la mettait mal à l'aise. Hélène riait tout autant dans sa tête, et ne cacha pas quelques remarques bien vexantes. "Pétasse..."

▬ « Une absence hein ? En voilà une drôle de manière. Pardon excuse-moi, je ne m’attendais pas à ce que tu me dises ça. »

Fort heureusement, la plaisanterie ne dura pas. Ce jeune homme savait faire preuve de tact malgré tout, tout en finesse d'ailleurs. Pointant son index sur son front, il ferma les yeux et fit mine de réfléchir, mais à quoi ? A sa demande de lui offrir quelque chose ? Ou à la manière la plus élégante possible de la laisser choir à l'entrée du parc d'attractions ? Qu'importe, du moment qu'elle ne passerait plus pour une idiote, tout lui convenait. Rouvrant les yeux, il lui demanda si son initiative de la tutoyer lui posait problème, puis il fixa son attention sur une fontaine, à sa droite. Zora jeta un bref coup d’œil sur ce léger édifice. "Moui... pas si mal..." Elle avait l'air de l'intriguer. L'alter-ego lâcha quelques regards en coin, passant de Jake à la fontaine et vice-versa, tâchant de comprendre ce qui pouvait lui plaire. La réponse ne venant pas, elle capitula et regarda derrière son invité du jour. Son grand 8 préféré était au bout du parc, elle ne pouvait pas le voir mais le simple fait de discerner tous ces gamins pressés laissait supposer qu'ils étaient impatients de le tester. Quand Jake revint enfin à la réalité, il sourit à Zora et lui fit une drôle de proposition.

▬ «  Je te fais une suggestion : l’un de nous choisit une attraction, pendant que l’autre réfléchit à la suivante et ainsi de suite. Ça te va ? Et vu que j’ai pour habitude de dire « honneur aux dames » je te laisse commencer. »

▬ « Charmante proposition... Allons faire ma montagne russe préférée alors ! Au bout du parc, juste derrière toi. Ô et ne t'en fais pas pour le tutoiement... La glace est brisée, c'est pas plus mal comme ça. »

Zora lui rendit son sourire et lui montra la direction avant de s'engager sur l'un des nombreux sentiers du parc. Elle se sentait mieux tout à coup. Le simple fait de ne pas avoir bégayé ni rougi devait en être la cause. Avait-elle retrouvé ses moyens ? Elle l'espérait, mais pour combien de temps ? En silence, elle pensa à Hélène, qui ne se moquait plus. "Alors idiote ? Tu ne dis plus rien ?" Aucune réponse. Triomphant de cette mise au point, elle plaça ses mains derrière le dos et avança tranquillement aux côtés de Jake. L'alter-ego le dévisageait par moments, mais rien de bien méchant. Le voir s'émerveiller face à de petites choses l'intriguait encore, comme avec la fontaine. Mais d'où pouvait-il sortir celui-là ? Et qu'avait-il fait pour se retrouver ici comme elle, à errer pour l'éternité ? Ses mots dépassèrent sa pensée.

▬ « Tu es nouveau dans cette ville ? Je te demande ça parce que j'ai une excellente mémoire visuelle, surtout des visages. Je ne t'avais encore jamais vu ici, ni ailleurs dans le centre-ville. Et... »

"Ne va pas trop loin putain !" s'ordonna t'elle en silence. Zora déglutit difficilement mais le cacha avec brio. Ces mots qui sortaient de sa bouche ne venaient pas tous d'elle, mais bien de Hélène qui cherchait déjà à semer le chaos dans ce début de relation mouvementé. Il ne fallait pas lui sauter dessus comme ça ! Sans mauvais jeux de mots. Mais plutôt laisser aller et attendre un peu... Mais quelque part, cette question si personnelle et fâcheuse à la fois était monnaie courante ici. Tout le monde s'était rendu coupable de quelque chose, l'évidence même ! Alors pourquoi ? Pourquoi se terrer comme un lapin au lieu de jouer le loup en traque ? Zora se sentait vraiment abrutie par Jake, qui ne faisait rien de particulier pour jouer sur sa personnalité.

▬ « Je sais que ça ne me regarde pas, et tu n'es pas obligé de me répondre. Pardonne ma curiosité, mais qu'as-tu fait de mal pour te retrouver coincé à Damned Town ? Tu n'as rien d'un criminel... »

Zora gardait un regard neutre, mais ses yeux brillaient à l'idée de connaître son péché. Meurtre ? Torture ? Trahison ? Luxure pourquoi pas ? Non... Il n'avait pas le faciès d'un psychopathe, impossible. Bien que cette réflexion ne la quittait pas, elle ne pouvait s'empêcher de penser que depuis son arrivée, elle avait perdu ce pouvoir ultime et avantageux de déterminer avec certitude les bons des mauvais gens. "Alors Jake ? As-tu un mauvais penchant comme moi ? Ou es-tu doux comme un agneau à l'image de Hélène ?" Si seulement...



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 199
Âmes : 178
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius) Mer 21 Juin - 17:19



Jake Ludefalsius & Zora Magnus






UNE BIEN ETRANGE RENCONTRE







- « Tant mieux, tant mieux. Allons de ce pas au bout du parc si tel est ton désir ! »

Avait lâché joyeusement Jake. Nous aurions pu vraiment le prendre pour un enfant s’il n’était pas si imposant de par sa carrure et sa chevelure. S’extasier sur de telles sobriétés peut paraître si immature aux yeux de tous. Mais notre jeune courtisan n’en avait rien à faire du regard des autres là-dessus. Regrette-t-il sa vie avant d’arriver à Damned Town ? Pas le moins du monde. Il s’ennuyait plus qu’autre chose et puis, cette ville a réussi à attiser sa curiosité. Ainsi, il ne peut s’empêcher de s’attarder sur des banalités comme si elles représentaient des vestiges datant d'un temps oublié.

Cependant, nous sommes en droit de nous poser une question. N’abuserait-il pas ? Et si c’était le cas, ça voudrait dire qu’il joue la comédie avec Zora ? Mais dans quel but ? Etait-il bon ? Etait-il mauvais ? Allait-il lui faire du mal ? Veut-il simplement s’amuser ? Ou encore agit-il comme il le ferait en temps normal ? Seul le jeune homme avait la réponse à cette question. La suite des évènements, pourraient s’avérer intéressants.

- « Tu me dis lorsque nous y serons, je ne connais pas du tout les attractions d’ici. »  

Alors qu’ils avancèrent d’un pas nonchalant et assuré vers une attraction, elle commença à le questionner :

▬ « Tu es nouveau dans cette ville ? Je te demande ça parce que j'ai une excellente mémoire visuelle, surtout des visages. Je ne t'avais encore jamais vu ici, ni ailleurs dans le centre-ville. Et... Je sais que ça ne me regarde pas, et tu n'es pas obligé de me répondre. Pardonne ma curiosité, mais qu'as-tu fait de mal pour te retrouver coincé à Damned Town ? Tu n'as rien d'un criminel...  »

Le moment fatidique que Jake « redoutait », arriva. Pas qu’il en avait peur, loin de là c’est même normal de vouloir connaître les personnes, il en ferait de même. C’est juste, qu’il ne sait pas quoi dire. Evidemment, on lui avait gentiment proposé de ne pas y répondre si l’envie n’était pas au rendez-vous. Une option que le jeune homme se refusa éperdument. Cependant, il lui fallait quelque chose à dire et vite. Heureusement pour notre cher orateur, il s’était déjà penché sur la question. Ainsi, sa réponse était des plus énigmatiques : d’une voix calme et posée, il regarda Zora et lui dit :

- « Le cœur a ses raisons que les raisons n’ont pas. De plus, chaque être humain est en quête de la vérité. Et toi, l’es-tu aussi ? Suis-je bon ? Suis-je mauvais ? Je ne peux pas le juger. C’est à toi de faire ta propre opinion sur la question. Mais une fois qu’elle sera faite, je serai ravi de l’entendre.»  

Il lui sourit, puis se retourna, dos à elle, et continua sa route…





____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Âmes : 54
Date d'inscription : 26/04/2017
Age : 17

Localisation : Dans ma caverne, bien loin des regards.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
You'll never see what's inside of me (feat Jake Ludefalsius)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You're the light Inside my eyes feat Shido Rioko
» Narry Potter [Spoiler Inside]
» Les Gros Cons ! (Humour suisse inside)
» Every single one of us has a devil inside [pv Ab']
» I saw the life inside your, eyes - Cassia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: La ville :: Le centre-ville :: Manèges-
Sauter vers: