Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Ven 14 Avr - 23:31






Pour l'amour d'un ange...



Hazel est partie. Le calme pointe à nouveau sur les limbes. Alexander n'aura plus contact avec l'extérieur à présent. Sa mission ? Quitter cet endroit au plus vite. Il sait qu'une épée de Damoclès trône au dessus de sa tête, et qu'il aura peu de temps pour s'en échapper. Son regard se tourne sur le gouffre. Ces maudites cages qui pendent au dessus du vide lui donnent des idées, mais serait-ce possible ? Sans réfléchir plus loin, il s'avance vers le précipice, et le scrute sous toutes les coutures.

▬ « Maudit gouffre... A nous deux ! N'espère pas m'empêcher de passer, okay ? Je dois partir d'ici ! Hazel compte sur moi ! »

A première vue, les cages se maintiennent grâce aux branches d'un vieil arbre surplombant le vide. Vu sa hauteur et son épaisseur, il ne risque pas de plier sous son poids. Le Phoenix change de position et regarde un peu mieux. Peut-il sauter de cage en cage pour atteindre l'autre bord ? Ça dépend... de son élan. Les cages ne vont qu'aux deux tiers du précipice. Et de ce qu'il peut en tirer, il n'y a rien pour s'accrocher entre l'autre côté et le métal des cages. Pas si simple... mais c'est le seul chemin possible. Alors, respirant un bon coup, il se lance à l’escalade de l'arbre. Tâche pas si simple, il manque d'exercice. Combien de temps a t'il passé ici, dans les limbes, sans s'entraîner ? Une éternité, très certainement. Quand il reviendra, il subira une remise à niveau intensive. Enfin... s'il revient un jour. Le Phoenix se tape la tête pour chasser cette pensée négative. Il s'en ira d'ici et reviendra ! Il doit s'en convaincre mieux que ça.

Alexander saute sur une première branche, plutôt mince. Avec son poids, elle casse et tombe. Super essai, et note pour la suite : ne plus grimper sur des branches fines, et même à l'avenir... Ne plus grimper aux arbres. Il tente à nouveau sur une plus grosse, mais un peu plus haute. Après trois essais, il y parvient et se hisse à la force de ses bras. Rien que cet effort l'épuise. S'il te fatigue déjà, la suite risque d'être périlleuse. Il reprend son souffle et grimpe sur une autre branche, plus accessible que la première. Puis une troisième, une quatrième... A la cinquième, il se penche pour observer le vide. Un gars en proie au vertige mourrait sur place ! Son regard se pose sur les cages, il est à hauteur. Sur laquelle peut-il sauter ? Une en particuliers attire son attention.

▬ « Bon, quand il le faut... Et ne tombe pas okay ? Je ne veux pas sombrer dans le trou ! »

Le Phoenix croise les doigts, se positionne et saute, croisant les doigts. Ses pieds retombent en plein sur la cage qui branle, mais ne cède pas. "Ouf..." pensa t'il. La mort ne semblait pas vouloir de lui pour l'heure. Il respire un moment et regarde la cage suivante, puis s'y propulse, en gardant un temps d'arrêt sur la seconde. Il continua ce petit manège sur quelques autres, toutes espacées différemment, sinon ce n'est pas drôle. Enfin, la dernière cage. De là, il s'accroupit et reste immobile. L'autre côté lui paraît si proche... et si loin à la fois. Aucune racine ne dépasse du bord, aussi lisse qu'une feuille de papier. Quelle merde ! S'il doit sauter, il n'aura qu'une seule chance. S'il fait basculer la cage, elle tombera comme une pierre à la verticale, sans possibilité de s'en échapper. Alors le Phoenix se relève, lance une prière pour Hazel... Et saute, en prenant le peu d'élan qu'il avait.

*Boom* ! Une douleur se propage sur toute sa partie ventrale. Le bond fut plus fort que prévu. Seules ses jambes sont dans le vide, le reste du corps est allongé sur la terre bien sèche. Au moins, i lest encore en vie ! Le Phoenix peine à se relever, époussette ses vêtements et se retourne. De là, il regarde l'autre bord, où il avait passé tant de temps... "Adieu !" hurla t'il. Soudain, un flash. Ses yeux observent certaines choses... le monde réel. Tout est si vague... Sa mère est devant lui, les bras écartés. Hazel, où est--elle ? Devant sa mère, avec son épée. Son père... Il est déjà là ! Enfer !!! Et Mélo ? Sur le rebord d'une fenêtre. Merde... est-ce déjà trop tard ? Non ! Certainement pas ! Il hurle de toutes ses forces, et l'entité se manifeste. Tant mieux ! Qu'il crie, ça lui donnera plus de temps. Quelques secondes de réalité, puis plus rien. Les limbes, à nouveau. Alexander tourne le dos au gouffre et scrute les lieux. Un autre chemin se présente à lui, alors il l'empreinte, en courant. Plus vite, encore plus vite. La fumée est toujours aussi épaisse. Les ronces bordent chaque côté du chemin. Tout comme l'autre... Mais quelle folie !

Alexander n'en peut plus. La fumée l'empêche de respirer au fur et à mesure qu'il avance, comme si elle s'épaississait tout à coup. Maintenant, des voix. Qu'est-ce que c'est encore ? Des voix inconnues lui hurlent des choses anormales, dans sa langue natale. Qu'est-ce qui se passe ? A t'il franchi la porte des Enfers entre temps ? Il ne voit pas d'autres options. Il comprend leurs mots. C'était une cérémonie. Horreur ! Alors le Phoenix hurle à son tour, qu'il ne les entend pas, qu'il s'en fout, qu'il ne veut pas mourir et qu'il les emmerde au passage. Des noms d'oiseaux sortent de sa bouche. Si sa mère l'entendait... Qu'importe. Il n'a pas le temps de penser aux bonnes manières. Il veut se tirer d'ici. Comme si les voix ne suffisaient pas, voilà que des ombres se forment autour de lui, et tentent de l’agripper. Mais pourquoi ? Qu'a t'il fait de mal ? Il veut juste partir !

▬ « Mais lâchez-moi, bordel ! Je refuse de mourir en sacrifice, vous m'entendez ? Vous ne m'aurez PAS ! »

Alexander se débat, de tout son être, mais en vain. Les ombres sont coriaces. Elles tentent de renforcer leurs liens sur ses membres, sur le point de l'étouffer. Que néni. Le démon ne compte pas leur laisser ce plaisir. Alors il lance des coups de pieds, tente de mordre, hurle à en perdre la voix. Sans succès. Une autre ombre fait désormais son apparition. On dirait son père... Étrange sensation. Était-ce ça, le maléfice ultime ? Il ne voulait pas le savoir. L'ombre prend forme, se matérialise... Son père est là, en tenue traditionnelle. Les ombres lâchent le Phoenix, qui ne bouge pas. Allait-il l'attaquer ? Zhûl paraît menaçant, sous ses grands airs. Alexander ne bronche pas, et le soutient du regard. Ce manège dure, encore... jusqu'à ce que le père se jette sur son fils, couteau à la main, dans l'espoir de le toucher au cœur. Le Phoenix se défend, il ne le laissera pas avoir ce qu'il veut. Le combat se passe au sol, les deux hommes se roulent dans les ronces. Le visage d'Alexander saigne, mais il s'en tape. S'il pensait avoir perdu la main, il se trompe. Reprenant le dessus un court instant, il le frappe au visage et le balance sur le côté. Son couteau lui échappe, le Phoenix lui reprend, mais hésite. Doit-il le tuer pour revenir ? Sa conscience humaine se fait omniprésente. S'il avait été un démon à part entière, il ne se poserait même pas la question et frapperait sans vergogne. Il hésite trop, son père se relève et fonce à nouveau sur lui. Alors le Phoenix tend son bras, et le touche... pleine poitrine. Des larmes coulent sur ses joues. Qu'a t'il fait ? Un flots de souvenirs lui viennent en tête, au point d'en avoir mal. Il tombe au sol, se prenant la tête dans les mains, et hurle à nouveau. Il finit par s'écrouler, enveloppé par la fumée, se sentant tomber dans un vide inexistant. La pression le rend malade. Il ne peut plus lutter, et s'écroule.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Âmes : 151
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 35

Localisation : Villa Aconia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Jeu 27 Avr - 5:13

ft. Alexander Cole

ft. Vaermina Sveinn

「 Pour L'amour d'un ange... 」
C'était une journée magnifique et le soleil était aux aguets, c'était agréable cette sensation de chaleur, cela me rappelait les enfers, mais moins chaud. Les mains dans les poches je marchais dans la ville, je n'avais rien prévue à part de me promener en cette belle journée. C'est ce que je croyais jusqu'à ce que je rende jusqu'à chez Julian, un homme aux cheveux roses m'attendait, c'était assez étrange en effet, qui était-il ? Il se présentait à moi étant Phil, le majordome. Il m'avait même prénommé au nom de Mara, ne connaissant pas mon véritable nom. Je l'écoutais ce qu'il avait à dire et il me refilait un contrat, que je pris avec précaution et lisait. Je le lisais tout entier et un immense sourire apparaissait sur mes lèvres. Un contrat très intéressant presque alléchant : Ramener Alexander Cole, déjà habitant de la cité, à Damned Town. Durant la lecture je cru comprendre que son père, Zhûl avait emmené son fils au Tartare pour en finir... Quelle tragédie ! Le coût du contrat serait la vie du majordome, un prix que j'accepte bien entendu, sauver la vie de quelqu'un pour tuer l'autre, comme c'est charmant. Je pliais le contrat en tapotant l'épaule de Phil avant que je rentre chez Julian en lui rassurant que le contrat est en cours. Il me remercia et qui partait de son côté. Je me dirigeais vers mes affaires, plutôt mes vêtements de rechange et je pris les vêtements de ceux que je portais quand j'étais arrivée à Damned Town. Ces vêtements étaient confortable et facile à bouger. Red n'était pas encore à la maison, il était sûrement entrain de siroter son thé aux bulles dans le jardin japonais, surtout en cette journée je le comprenais. Une fois habillée j'arrangeais mes cheveux et mes armes que je glissais en dessous de ma robe ainsi qu'au niveau de mes hanches. Simple et efficace. Je ne savais pas à qui j'avais à faire en réalité et j'avais peu entendu parlé de ce Zhûl... Avant de quitter l'appartement de Julian je lui laissais une petite note et volais vers les Enfers.

Au Tartare, pourquoi cet endroit de tout l'Enfer ? Ce n'est guère mon endroit favoris, je préfère rester à l'ombre et accomplir tranquillement des contrat sans me faire griller. Je songeais tout en volant rapidement vers les Enfers connaissant le chemin que je devais emprunter pour me rendre sur les lieux. Peu à peu j'arrivais en Enfer, la chaleur était forte agréable, j'étais de nouveau chez moi, mais ça ne me manquais pas tellement. À Damned Town je pouvais voir ces choses merveilleuse que nous ne pouvons pas voir en Enfer. Je n'habiterais pas à Damned Town pour l'éternité non plus. Je me suis fait un allié, un ami qui a un contact direct avec Dragon, ce qui était formidable, car la raison de ma venue à Damned Town était pour servir Dragon. En étant quelque peu perdue dans mes pensées, des voix en bas me tirait de ma rêverie et je jetais un coup d'oeil vers le bas. Heureusement que ce Phil m'avait fournit une photo de ce Alexander. Au premier regard c'était lui et il tombait sur le sol . Un autre homme y était et était blessé, mais de ma vue je ne pouvais pas dire qu'il était vivant ou mort... Un vieux démon ne meurt pas aussi facilement. Je me projetais sur eux en me laissant tomber avant d'atterrir aux côtés de Alexander. Je me baissais à son niveau et glissais une main sur son épaule, il était toujours vivant, mais inconscient. Je tournais mon regard vers l'autre personne gisant au sol, ce devait être lui Zhûl. Je tournais de nouveau mon regard vers Alexander.

▬ Petit Phoenix je vais te ramener à Damned Town, compte sur moi.

Bien évidement je connaissais son surnom, sur le contrat il y avait écrit son prénom humain ainsi que son prénom de démon, c'est déjà pas mal. Il devait avoir un gros bagage pour que son père veuille le tuer. Je prenais Alexander dans mes bras et me redressais sans difficulté, tout ce qui manquerait est qu'il se réveille se demandant qui j'étais... Les présentations se feront plus tard quand on quittera ses terres. J'hésitais à quitter ou de rester pour voir si ce Zhûl était en vie. Dans aucun cas il n'était écrit de tuer Zhûl, juste ramener Alexander à Damned Town. Je déployais mes ailes et m'envolais gardant Alexander dans mes bras.  

____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Jeu 27 Avr - 19:01






Pour l'amour d'un ange...



▬ « Non... Laissez-moi... Je ne veux pas qu'on m'ennène loin de Hazel... "ouvre les yeux" Hein... Quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? Où est-ce que je suis là ? »

Alexander se réveilla en sursaut. A sa grande surprise, il volait. La personne qui le transportait était une femme, une démone de sang pur aux premiers abords, avec des atouts très... aguichants. Le Phoenix, pris d'un malaise à la vue de ceux-ci, tourna la tête dans une autre direction. Il inspectait le lieu où il se trouvait en ce moment-même. Une terre désolée, une chaleur torride et cet air irrespirable... Aucun doute possible, c'était le Tartare. Pourquoi avait-il atterrit ici ? Il se croyait revenu chez lui, attaché à un bûcher et fin prêt pour être sacrifié. Des détails lui revinrent en mémoire. De la fumée, ce fichu gouffre et... son père, muni d'un couteau qui lui fonçait dessus. Était-il mort celui-là ? A première vue, lui et sa transporteuse étaient seuls dans les airs. Et cet air irrespirable... Il en avait perdu l'habitude. Cette odeur de souffre, il ne la supportait plus. Il en avait la tête qui tourne...

▬ « Excusez-moi, mademoiselle mais... Pourrait-on se poser s'il vous plaît ? Je crois que je vais vomir... J'aimerai ne pas avoir à vous salir... »

Sans dire un mot, la démone piqua vers le sol et le déposa à genoux. A quelques secondes près, elle aurait dû prendre une douche ! Le Phoenix, complètement ballonné, se releva d'un bond, fit quelque pas et se mit à vomir tout ce qu'il avait dans l'estomac. Son corps le faisait extrêmement souffrir, sans qu'il en comprenne la raison. Et il avait soif. Malheureusement, ce n'est pas dans ce secteur qu'il pourrait avaler un verre d'eau géant. Tâchant de reprendre sa respiration, il s'effondra au sol, à bout de forces. Des larmes coulaient de ses joues et ses articulations n'arrivaient plus à soutenir son poids. Que c'était-il passé ? Et cette femme... Qui était-elle ? Pourquoi le portait-elle ? Et vers où ? Alexander resta là un instant, puis il te tourna vers la démone.

▬ « Qui êtes-vous ? Et qu'est-ce que vous me voulez ? »

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Âmes : 151
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 35

Localisation : Villa Aconia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Ven 28 Avr - 4:37

ft. Alexander Cole

ft. Vaermina Sveinn

「 Pour L'amour d'un ange... 」
Je m'envolais tranquillement pour retourner à Damned Town, entre-temps le petit démon murmurait des choses dans son sommeil. Il mentionnait une certaine Hazel, d'après son rapport, Hazel était une ange sang pur... Les deux s'aimeraient ? Hm, après tout il n'était pas un démon à part entière et de toute manière je ne suis pas mieux pour juger qui que ce soit... Je baissais mon regard vers le Phoenix, il s'était finalement réveillé.

▬ Hein... Quoi ? Qu'est-ce qui se passe ? Où est-ce que je suis là ?

Dans les airs mon oiseau, pensais-je en souriant légèrement. Je gardais ce petit commentaire pour moi-même. Il restait silencieux par la suite, probablement qu'il faisait les points dans son esprit et je n'avais pas besoin de l'aider à comprendre, il pouvait bien le faire tout seul comme un grand.

▬  Excusez-moi, mademoiselle mais... Pourrait-on se poser s'il vous plaît ? Je crois que je vais vomir... J'aimerai ne pas avoir à vous salir...

Je fis un visage de dégoût juste à y penser et effectivement je ne voudrais pas qu'il me salisse. Sans davantage lui adresser la moindre parole, je piquais vers le sol en nous laissant tomber rien qu'un peu avant que je bas mes ailes pour atterrir en douceur. Je posais le Phoenix sur le sol, il ne prit pas du temps avant de sortir ce qu'il avait à sortir. Je détournais légèrement mon regard pour regarder autre part. Il s'effondrait également sur le sol à bout de souffle, était-ce aussi horrible d'être à nouveau en Enfer ? Hm, peut-être parce que je vais plus souvent que ça ne me fait rien en particulier. Je glissais une main sur une hanche tout en glissant un regard en sa direction.

▬ Qui êtes-vous ? Et qu'est-ce que vous me voulez ?  

Évidement la question que tout le monde posait lorsqu'un inconnu apparaît dans vos vies. Pourtant je ne lui voulais aucun mal, je voulais juste le ramener chez lui auprès de sa dulcinée, c'est tout. Il fallait que je me présente c'était inévitable.

▬ Très bien débutons par les présentations. Je suis Vaermina Sveinn. Démon au sang pur, habitante de Damned Town. Je suis venue ici pour venir te chercher pour que tu retournes à Damned Town. C'est le majordome aux cheveux roses, je crois qu'il se nomme Phil, est venu me voir pour me parler d'un contrat, car je ne fais pas ça gratuitement. Je suis connue en Enfers en étant... Un assassin et une informatrice, tous me connaissent sous le nom de Mara. À ce que j'ai pu comprendre, votre père vous a emmenés ici pour vous éliminez, mais cela n'a pas fonctionner puisque vous respirez... Zhûl était à terre quand je suis venue vous cherchez, je n'ai pas osé d'aller regarder, car ce n'est pas mon travail, tout ce que j'avais à faire était de vous ramener à Damned Town, c'est tout. Est-ce assez comme information ? Je ne vous veux aucun mal et vous ne souhaitez pas d'être sur ma liste noire, croyez-moi.

Je fis une pause ancrant un moment mon regard dans le siens avant de détourner légèrement mon regard pour regarder autre part. Nous étions seuls, du moins pour le moment. Je vins croiser mes bras en posant de nouveau mes yeux en sa direction.

▬ À moins que vous préfériez rester en Enfers, c'est vous qui voyez, Phoenix ou plutôt Alexander Cole. Petit oiseau de feu, j'ignore à quel point vous êtes en mauvais terme avec votre père, mais c'est assez spectaculaire qu'il veut votre mort... Vous êtes son seuls héritiez et pourtant il n'a pas hésité à vouloir vous tuez. Évidement je ne connais pas toute l'histoire et cela ne me concerne pas du tout. Oh tenez.

Je sortis dans ma petite bourse une bouteille d'eau, j'en traînais toujours une dans ma bourse, qui sait ? Et aujourd'hui ça allait servir à Alexander. Je lui tendis la bouteille d'eau et il l'a vu d'une traite. Je souriais légèrement levant mon regard vers le haut, il ne fallait pas trop tarder.

▬ Est-ce que vous me croyez ou avez-vous un doute encore ? Pourtant je vous dis la vérité, peut-être que ce bout de papier vous confirmera mes dires.

Je fouillais une nouvelle fois dans ma bourse pour lui sortir un contrat de la part de Phil et il y avait même sa signature ainsi que son écriture, si Phoenix le connaissais bien, il pouvait bien reconnaître sa plume. Zhûl voulait la mort à ce Phil et Phil me donnait sa vie en échange de sauver celle de son "ami" si je pouvais le qualifier ainsi.

 

____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Ven 28 Avr - 19:29






Pour l'amour d'un ange...



Le Phoenix peinait à reprendre ses esprits. L'inconnue avait entamé la discussion en se présentant, mais il n'arrivait pas à assimiler toutes ses paroles. Au moins, il était certain d'une seule chose : elle le ramenait à Damned Town. Il allait revoir Hazel... Mais le Tartare était immense ! Il ignorait combien de temps ça prendrait. Pour ne pas faire impoli, il ne retint que les passages importants de son discours.

▬ « ... C'est le majordome aux cheveux roses, je crois qu'il se nomme Phil, est venu me voir pour me parler d'un contrat... Je suis connue en Enfers en étant... Un assassin et une informatrice, tous me connaissent sous le nom de Mara... Zhûl était à terre quand je suis venue vous cherche... Est-ce assez comme information ? Je ne vous veux aucun mal... »

Il n'en revenait pas. Phil, ce crétin amorphe... Il avait donné sa vie pour lui sauver la sienne. Il était dévoué à son père, alors pourquoi ce revers ? En avait-il eu assez de servir sa famille ? Ou tout simplement que les frasques de son père avaient eu raison de sa volonté ? Il l'ignorait, et ne voulait rien savoir. Son père d'ailleurs ! Elle venait de dire qu'elle l'avait trouvé à côté de lui, sans savoir son état no même s'assurer qu'il vivait. Là encore, il s'en fichait royalement. Il avait attenté à ses jours, ainsi qu'à ceux de sa mère et de sa belle... "Qu'il crève !" pesta t'il. La démone regardait aux alentours, certainement pour s'assurer que nous n'étions pas suivis. Elle reprit le fil de la discussion.

▬ « À moins que vous préfériez rester en Enfers, c'est vous qui voyez, Phoenix ou plutôt Alexander Cole. Petit oiseau de feu, j'ignore à quel point vous êtes en mauvais terme avec votre père, mais c'est assez spectaculaire qu'il veut votre mort... Vous êtes son seuls héritiez et pourtant il n'a pas hésité à vouloir vous tuez. Évidement je ne connais pas toute l'histoire et cela ne me concerne pas du tout. Oh tenez. »

Elle sortit une bouteille d'eau de ce qui semblait être une bourse et la lui donna. Avec un signe de tête, il s'en empara et la vida d'une traite. Ses nausées passèrent... il se sentait déjà mieux tout à coup. La chaleur avait dû provoquer une déshydratation, d'où son état. Il plia la bouteille en plastique et la rendit à la démone. Elle avait son regard tourné vers le ciel, guettant toujours... Puis, elle sortit un papier roulé en parchemin et lui tendit avec insistance. Le Phoenix le lut, et soupira en fermant les yeux. Elle disait donc vrai.

▬ « Est-ce que vous me croyez ou avez-vous un doute encore ? Pourtant je vous dis la vérité, peut-être que ce bout de papier vous confirmera mes dires. »

▬ « Oui... Je vous crois. Et merci pour la bouteille d'eau, c'est ce qu'il me fallait. Nous pouvons repartir. »

La démone obtempéra sans trainer. Elle l'attrapa comme la première fois, prit son ;lan et s'envola dans le ciel pourpre du Tartare. Alexander regarda partout, maintenant qu'il avait retrouvé sa vivacité. Il ne reconnaissait rien... Et le Tartare étant immense... Il espérait en silence ne pas se trouver aux confins des Enfers, sinon il allait mettre des semaines avant de revenir à Damned Town. Et Hazel dans tout ça... Que devenait-elle ? Vivait-elle encore ? Et sa mère ? Trop de suppositions lui donnaient mal à la tête. Histoire de briser pour de bon le peu de glace qu'il restait, le Phoenix se permit de donner quelques maigres informations à la démone. Vaermina... Prénom atypique. Mara était plus simple.

▬ « Phil... L'imbécile. Je ne l'aurai jamais cru capable d'une telle chose, surtout envers moi. Nous ne nous entendions pas, il servait mon père depuis fort longtemps. Je pourrais presque le pardonner désormais. Mais pour mon père, vous avez bien fait de le laisser par terre. Il ne doit pas nous suivre... Qu'il crève comme une merde. »

La relation du Phoenix avec son père était bel et bien rompue. S'il venait à survivre à la blessure qu'il lui avait infligée dans son esprit, il n'aurait pas assez de l'éternité pour se faire pardonner. S'il avait la possibilité de devenir humain à part entière... Non, mauvais plan. Hazel en subirait les conséquences. Alors quoi ? Devenir un ange ? Il perdrait son statut de Phoenix... Ou pas ? Dans le fond, il n'en avait aucune idée. Le plus important était de la rejoindre, de la serrer dans ses bras et de lui compter fleurette. Il l'aimait, et peu importe Jeremiah. De toutes manières, il ne l'avait plus revu depuis le soir où elle avait tenté de lui expliquer la situation. Il avait refusé de leur prêter main forte et avait fui seul. "Parfait !" pensa t'il. Sa négligence lui en coûtera son âme. Alexander secoua sa tête pour chasser cette pensée impure et s’intéressa à la démone, qui volait en silence.

▬ « Mara, dites-moi... Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir chasseuse de prime ? Avec de telles compétences comme les vôtres, vous pourriez prétendre à quelque chose de plus important, non ? »

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Âmes : 151
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 35

Localisation : Villa Aconia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Dim 30 Avr - 4:18

ft. Alexander Cole

ft. Vaermina Sveinn

「 Pour L'amour d'un ange... 」


▬  Oui... Je vous crois. Et merci pour la bouteille d'eau, c'est ce qu'il me fallait. Nous pouvons repartir.

Heureusement que tu me crois, sinon je t'aurais laissé ici bel oiseau, pensais-je en arrangeant mes gants qui étaient blancs, de la même couleur de mes vêtements, c'était mes anciens vêtements lorsque j'habitais ici, il faut dire qu'à Damned Town je du mettre des vêtements humains pour les ressembler et de me fondre dans la masse. Seuls mes yeux me trahissaient, car je ne connais aucun être humain qui a la même couleur que moi. Je m'approchais du Phoenix et le pris dans mes bras avant de m'envoler vers le haut, ça allait être plus long, car je ne voulais pas aller trop vite au cas si il avait encore une envie de vomir. J'appréciais fortement le silence par contre ça ne l'était pas de mon co-pilote.

▬ Phil... L'imbécile. Je ne l'aurai jamais cru capable d'une telle chose, surtout envers moi. Nous ne nous entendions pas, il servait mon père depuis fort longtemps. Je pourrais presque le pardonner désormais. Mais pour mon père, vous avez bien fait de le laisser par terre. Il ne doit pas nous suivre... Qu'il crève comme une merde.

Je me serais étonnée du contraire surtout si son propre père voulait la mort de son fils, je ne l'aurais pas pardonné si ça aurait été le miens et j'aurais fait en sorte qu'il n'existe plus du tout. Je souriais dans mon coin observant droit devant moi. Une fois que j'aurais déposé Alexander à Damned Town, il va falloir que je retourne en Enfers pour achever le contrat qui était de tuer Phil.  

▬ Mara, dites-moi... Qu'est-ce qui vous a poussé à devenir chasseuse de prime ? Avec de telles compétences comme les vôtres, vous pourriez prétendre à quelque chose de plus important, non ?  

▬ Je n'aime pas parlé de moi, bel oiseau, mais si je peux vous dire quelque chose en ce qui me concerne c'est que ce n'est pas moi qui a choisit ma profession. On m'a entraîné depuis toute petite, donc mon premier contrat fut tué rapidement un homme pendant son sommeil. Je ne me suis pas posée de question envers la personne qui nous a recueillit mon frère et moi. Ce même homme est le maître de la disparition de mes parents, alors disons que je suis en mauvais terme avec celui qui m'a forgé de A à Z. Alors prétendre d'être quelqu'un que je ne suis pas, c'est sans moi.

Draig était la personne la plus folle et détraquée que je n'ai jamais vu. Il n'a même pas voulu que je poursuive ma propre voie en allant à Damned Town, mais il y a un peu de temps que je travaille à mon propre compte au nom de Mara. Seule Ame, mon frère, Draig et ceux de la guilde qui connaisse mon véritable nom ici en Enfer. Je continuais toutefois de voler tout droit vers la cité me concentrant sur le chemin.

▬ Comme on dit, on ne choisit pas de naître dans la famille que l'on veut surtout pour une sang pur. Ceux qui ont été autrefois humain vive plus librement parce qu'ils n'ont pas particulièrement de la famille ici ou encore au Paradis, tout dépend quel parcours l'humain fait bon ou mauvais, mais bon je suis sûr que je ne vous apprend pas grand chose là-dessus. Mon père pratiquait le même métier que je fais présentement et a arrêté lorsque mère est tombée enceinte de mon frère. Draig, celui qui m'a entraîné, ne l'a bien prit, donc certainement pour se venger il a éliminé mes parents pour élevés d'autre petit soldat et je ne vous cache pas qu'il en était fier. C'est tout ce que je peux dire sur moi et c'est déjà trop pour vos oreilles.

Je secouais doucement la tête tout en battant plus rapidement mes ailes regardant droit devant moi. Je tournais un moment mon regard vers Phoenix lui souriant légèrement.  

▬ Et vous ? Que pouvez-vous me dire sur vous que je ne sais pas encore ?

 

____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Dim 30 Avr - 22:25






Pour l'amour d'un ange...



Alexander n'avait pas posé la bonne question. La démone semblait embarrassée tout à coup. Qu'avait-elle à cacher ? Il se rendit compte malgré lui qu'une de ses mauvaises habitudes avait refait surface. Se mêler de la vie des inconnus... Elle était là pour le ramener à la civilisation, et rien de plus. Il ne la reverrait certainement jamais après ça, alors pourquoi cette question stupide ? Il voulut s'excuser pour sa curiosité maladive, mais il n'en eut pas le temps.

▬ « Je n'aime pas parlé de moi, bel oiseau, mais si je peux vous dire quelque chose en ce qui me concerne c'est que ce n'est pas moi qui a choisit ma profession. On m'a entraîné depuis toute petite, donc mon premier contrat fut tué rapidement un homme pendant son sommeil. Je ne me suis pas posée de question envers la personne qui nous a recueillit mon frère et moi. Ce même homme est le maître de la disparition de mes parents, alors disons que je suis en mauvais terme avec celui qui m'a forgé. Alors prétendre être quelqu'un que je ne suis pas... sans moi. »

Message reçu. Le Phoenix le prenait presque comme une gifle en pleine face. Son côté démon tentait de profiter de la situation. Être revenu au Tartare déteignait sur lui... Il devait se dépêcher de rentrer. Hazel était son remède naturel en quelque sorte. Regardant droit devant lui, il se tut un moment, le temps de laisser la parole à Mara.

▬ « Comme on dit, on ne choisit pas de naître dans la famille que l'on veut surtout pour une sang pur. Ceux qui ont été autrefois humain vive plus librement parce qu'ils n'ont pas particulièrement de la famille ici ou encore au Paradis, tout dépend quel parcours l'humain fait bon ou mauvais, mais bon je suis sûr que je ne vous apprend pas grand chose là-dessus. Mon père pratiquait le même métier que je fais présentement et a arrêté lorsque mère est tombée enceinte de mon frère. Draig, celui qui m'a entraîné, ne l'a bien prit, donc certainement pour se venger il a éliminé mes parents pour élevés d'autre petit soldat et je ne vous cache pas qu'il en était fier. C'est tout ce que je peux dire et c'est déjà trop pour vos oreilles. »

Effectivement. Le Phoenix en savait trop sur Mara. Elle venait de lui confier un sombre résumé de sa vie passée... Pas très réjouissant du tout. Dans un sens, il se sentait privilégié. Son enfance n'avait pas été de tout repos, mais rien à voir avec la sienne. Il s'en prenait à Phil constamment... Mais elle ? Qui pouvait-elle avoir comme défouloir ? Il en vint à repenser à son ancien majordome. L'avait-elle tué avant de le ramener ? Ou comptait-elle le faire après ? Il réfléchissait, en silence, à une sorte de mot d'adieu. Ça le dégoutait d'en arriver là. Alors que Mara lui souriait, elle s'empressa de lui tendre la perche, l'incitant à donner quelques infos supplémentaires sur sa petite personne. Par où commencer...?

▬ « Hum... Je suis né d'une union assez... compliquée. Ma mère était humaine, d'où mon statut précaire, et elle est devenu un ange maintenant. Mon exil dans cette ville m'a fait comprendre que j'avais le choix, que je ne pouvais pas forcément me comporter comme un démon arrogant et cupide. Ma part d'humanité est devenue plus forte et je refuse de laisser ma mère, ni même... »

Le Phoenix se tût. Il ne voulait pas parler de Hazel à une démone. Elle ne pourrait pas comprendre. Seule sa mère le pouvait... Et c'était déjà de trop. Son visage lui revint en mémoire. Ses beaux cheveux blonds rosés, son visage fin et ses yeux qui le faisaient fondre... Combien de temps avait-il passé ici ? Au Tartare ? Il le saurait vite en arrivant, sauf s'il posait la question à Mara. Il verrait ça plus tard.

▬ « Dans tous les cas, je n'ai rien d'intéressant à raconter. Être le fils unique d'un démon puissant me catalogue au rang de petit con prétentieux... Titre que je ne reconnais plus. Je n'ai plus de père, ni d'attache avec mon ancienne vie et ça me va amplement. J'ai fini par me plaire à Damned Town, je dois l'admettre... »

Alexander semblait comme soulagé. Même si elle s'en fichait quelque part, il avait étalé l'inavouable... Il avait renié sa part démoniaque au profit de son humanité. Et il en était fier. Un sourire arborait son visage, tout comme Mara, qui l'avait gardé depuis qu'elle lui avait posé sa question. Il continuait de regarder les alentours. Mais où avait-il atterri bon sang ? Le Tartare était réputé comme immense, mais là il ne reconnaissait rien ! Comment cela pouvait-il être possible ? Le Tartare n'évoluait pas, ou quasi pas. À part des rochers, de la lave en fusion et un panorama de désolation à perte de vue... Sa curiosité reprit le dessus.

▬ « Vous pensez en avoir pour longtemps pour me ramener ? Pas que je sois pressé, mais je ne me repère pas. Et... Pourriez-vous me dire la date actuelle ? J'ai l'impression d'être resté une éternité ici... »

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Âmes : 151
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 35

Localisation : Villa Aconia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Mer 3 Mai - 4:31

ft. Alexander Cole

ft. Vaermina Sveinn

「 Pour L'amour d'un ange... 」
Il ne prit pas de temps à répondre à ma question, du moins la question que je lui retournais, c'était la moindre des choses que j'en sache un peu plus sur cet être mi-démon, mi-humain. Son aura pouvait sentir l'humain et une parcelle de démon, cette odeur ne me répugnait pas sans pour autant l'apprécier. J'appréciais fortement l'odeur de mon partenaire sachant que lui serait corrompu totalement vers le côté sombre de la force. C'est peut-être pour ça que j'appréciais bien plus Julian que les autres personnes que j'ai croisé à Damned Town. Casey était de bonne compagnie, mais elle se méfiait de moi surtout que j'ai une très forte attirance envers les femmes, ce qui n'est pas le cas de cette dernière, on dirait même que son propre coeur est emprisonné par quelqu'un, dont j'ignore qui. Que je le sache ou non, quel importance ? Ce n'est pas comme si j'allais m'en servir contre elle, je ne suis pas si diabolique que ça, quoique... Je me concentrais de nouveau sur mon co-pilote tout en battant des ailes.

▬ Hum... Je suis né d'une union assez... compliquée. Ma mère était humaine, d'où mon statut précaire, et elle est devenu un ange maintenant. Mon exil dans cette ville m'a fait comprendre que j'avais le choix, que je ne pouvais pas forcément me comporter comme un démon arrogant et cupide. Ma part d'humanité est devenue plus forte et je refuse de laisser ma mère, ni même...

Une humaine devenant un ange ? Elle a dû faire des actes très honnêtes et elle a certainement fait des bonnes actions jusqu'à sa mort. Quel humain serait apte de faire une telle chose tous les jours tandis que ces mêmes personnes ne se font pas remercier de leur beau travail ? Peut-être ne s'attendent-ils pas à des remerciements, c'est probable, mais tout de même c'est la moindre des choses de remercier quelqu'un pour quelque chose, même moi je le fais malgré que je sois une démone. Le rang ne veut rien dire, c'est la façon d'être. J'ai beau vouloir faire le mal, mais ça ne m'empêche pas d'être polie pour autant. Alors mon petit oiseau, me caches-tu le nom d'une perle rare ? De toute manière je n'ai pas besoin de tout savoir sur lui et c'était son droit.    

▬  Dans tous les cas, je n'ai rien d'intéressant à raconter. Être le fils unique d'un démon puissant me catalogue au rang de petit con prétentieux... Titre que je ne reconnais plus. Je n'ai plus de père, ni d'attache avec mon ancienne vie et ça me va amplement. J'ai fini par me plaire à Damned Town, je dois l'admettre...

Qui ne se plaît pas à Damned Town ? Je m'y plais grandement, sans Damned Town je n'aurais jamais connu Julian, j'apprécie grandement Julian plus que n'importe qui, bien plus que mon propre frère. C'est rare que j'apprécie quelqu'un plus que mon frère. Il me fait découvrir des sentiments que je n'ai jamais ressentie auparavant, ça me terrifie, mais ça ne me déplaît pas pour autant.  

▬ Vous pensez en avoir pour longtemps pour me ramener ? Pas que je sois pressé, mais je ne me repère pas. Et... Pourriez-vous me dire la date actuelle ? J'ai l'impression d'être resté une éternité ici...  

▬ Ah ! Non, quelques battements d'ailes et nous allons arrivés à destination, je ne voulais pas aller trop vite au cas où vous auriez envie de vomir encore une fois. J'adore voler très rapidement, sentir l'air sur mes plumes c'est une agréable sensation. Si je me réfère au contrat du majordome, il date de quelques jours... Alors disons que ça fait environs deux semaines que vous êtes ici en Enfer. Il en a mit du temps ce Phil dis donc... Peut-être qu'il a voulu s'informer pour savoir qui serait l'heureux élu qui irait vous cherchez. Il certainement passé par mon frère, car je suis peu connue à Damned Town, du moins pour l'instant.
Accrochez-vous.


Je serrais mon emprise sur le Phoenix et battait très rapidement mes ailes pour sortir de l'Enfer, dommage j'appréciais grandement l'ambiance. J'étais dans mon élément qui était de voler. Je mettais toute ma puissance dans mes coups d'ailes pour voler plus rapidement. Quelques secondes plus tard nous passons par le portail qui nous menait à Damned Town. Je me posais sur le sol et mit le Phoenix sur ses pieds, il était libre désormais. Je mis une mains sur ses cheveux pour les ébouriffés rien qu'un peu. Je gardais un sourire sur mes lèvres avant de glisser la même main sur ma hanche.

▬ Ce fût un plaisir de faire votre connaissance Phoenix et nos chemins se recroiseront j'en suis certaine. Vous me verrez probablement souvent dans un salon de coiffure, soit dans le parc ou encore dans le jardin proche des temples dans les montagnes. Malheureusement je ne peux pas rester plus longtemps, j'ai un contrat à terminé avec Phil... Il me doit encore quelque chose et je me réjouis d'avance... Ne vous en faites pas, il ne souffrira pas, même si peut-être il le mérite amèrement. Sachez qui me semblait soucieux lorsqu'il m'a offert le contrat.

Je souriais toujours avant de pencher la tête sur le côté tout en fixant Phoenix. Je redressais ma tête par la suite tout en arrangeant mes gants baissant mon regard vers ceux-ci.   

▬ Bon, je ne vous retarderais pas davantage, je suis sûr que vous avez beaucoup à faire, tout de même deux semaines ça doit être quelque chose pour vous. Bonne chance pour la suite, bel oiseau. Comme je l'ai dit, je suis persuadée que nous nous reverrons.

Suite à mes sages paroles je battais des ailes en faisant une pirouette et de quitter Damned Town pour retourner en Enfer pour conclure le contrat de Phil. J'allais le rejoindre au point du rendez-vous comme prévu. Je volais très rapidement pour le rejoindre, je pris moins de temps à descendre qu'à monter, certainement l'air ambiance qui avait changé. Oh mon cher Phil, je me ferais une telle joie d'abréger tes souffrances. Comme prévu l'homme aux cheveux roses m'attendait au point du rendez-vous, j'atterrissais à ses côtés en lui confirmant que Phoenix était à Damned Town et en sécurité. Il fut heureux de constater ce fait tandis qu'il semblait prêt à ce que je le tue. Pas si vite mon loup. Tout en m'avançant du majordome, il se reculait et le murs le bloquait ne pouvant plus reculer davantage. Je pressais mon corps contre lui, il ne pouvait s'enfuir... Il m'a promit que je pourrais retirer sa vie en échange de la vie de Phoenix, il ne pouvait plus reculer. Mes yeux brillait de plaisir, je voulais qu'il se sente très confortable à ma présence qu'il n'ait pas peur. Tout ira vite par la suite. Je glissais une main au niveau de sa nuque tout en la caressant tendrement approchant mes lèvres des siennes et lui offrit un baiser comme j'avais le don de le faire. Il n'était pas sincère, du moins c'était comme ça que j'embrassais ceux que je voulais m'amuser et les apaiser avant leur mort. Je ne connaissais pas le vrai terme du mot "baiser" encore moins "amour" surtout pas "amitié", mais l'amitié je l'apprenais avec Julian, ça j'en étais sûr. Je prolongeais le baiser tout en sortant discrètement ma dague. Phil glissait ses mains sur mes hanches et prenait également plaisir au baiser. Dommage que ça doit arrêter aussi brusquement. D'un geste vif je plantais la lame en plein coeur, m'étant reculer de ma victime. Je retirais mes lèvres des siennes en esquissant un sourire tandis qu'il tombait lourdement sur le sol. Je riais doucement en essuyant la lame de ma dague. Ma mission était donc terminé et j'en avais profité jusqu'à son dernier souffle, ça me plaisait fortement. Je continuais de rire avant que je quitte les lieux. Mission accomplie.

 

____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn) Mer 3 Mai - 19:14






Pour l'amour d'un ange...



▬ « Ah ! Non, quelques battements d'ailes et nous allons arrivés à destination, je ne voulais pas aller trop vite au cas où vous auriez envie de vomir encore une fois. J'adore voler très rapidement, sentir l'air sur mes plumes c'est une agréable sensation. Si je me réfère au contrat du majordome, il date de quelques jours... Alors disons que ça fait environs deux semaines que vous êtes ici en Enfer. Il en a mit du temps ce Phil dis donc... Peut-être qu'il a voulu s'informer pour savoir qui serait l'heureux élu qui irait vous cherchez. Il certainement passé par mon frère, car je suis peu connue à Damned Town, du moins pour l'instant. Accrochez-vous. »

Deux semaines ? Le Phoenix avait-il bien entendu ? Comment avait-il pu passer autant de temps ici ? Pauvre Hazel... Elle devait être vraiment mal en point, mais si ce que disait la démone était vrai, ils n'en avaient plus pour bien longtemps avant d'arriver. Alexander ferma les yeux et se laissa bercer par le vent provoqué par son accélération. La chaleur commençait à retomber. Ça devenait plus supportable. Il sentait qu'il avait eu trop chaud, ses vêtements collaient à sa peau, il devait prendre une douche et se changer au plus vite. Mara accélérait encore plus. Il ne voulait pas regarder, de peur que sa gerbe revienne. Quand enfin elle se posa, il rouvrit les yeux et reconnut instantanément les lieux. Il se trouvait à la mairie, comme à son premier jour. Elle le posa délicatement au sol et lui tira sa révérence.

▬ « Ce fût un plaisir de faire votre connaissance Phoenix et nos chemins se recroiseront j'en suis certaine. Vous me verrez probablement souvent dans un salon de coiffure, soit dans le parc ou encore dans le jardin proche des temples dans les montagnes. Malheureusement je ne peux pas rester plus longtemps, j'ai un contrat à terminé avec Phil... Il me doit encore quelque chose et je me réjouis d'avance... Ne vous en faites pas, il ne souffrira pas, même si peut-être il le mérite amèrement. Sachez qui me semblait soucieux lorsqu'il m'a offert le contrat. »

Le Phoenix la remercia d'un signe de tête orné d'un sourire. Cependant, il n'était pas forcément d'accord avec ses dernières paroles. Phil, soucieux ? Il n'en avait pas la certitude. S'il l'était vraiment, il l'aurait remarqué depuis toutes ces années. Qu'importe. L'heure n'était plus à la réflexion. Il allait mourir d'ici peu de temps. Mara arrangeait ses gants et s'apprêtait à repartir.

▬ « Bon, je ne vous retarderais pas davantage, je suis sûr que vous avez beaucoup à faire, tout de même deux semaines ça doit être quelque chose pour vous. Bonne chance pour la suite, bel oiseau. Comme je l'ai dit, je suis persuadée que nous nous reverrons. »

▬ « Merci pour tout Mara. Portez-vous bien et... Ne faites pas trop souffrir Phil s'il vous plaît. Au plaisir de vous revoir, une prochaine fois. »

Alexander la regarda s'envoler, puis il se dépêcha de regagner sa villa. Dans quel état allait-il la récupérer ? Il n'en avait aucune idée. Les rues étaient désertes. La nuit était presque finie, car au loin il croyait distinguer l'aurore. Il courrait à présent, tachant de ne pas s'arrêter en cours de route. Quand enfin il arriva dans son quartier résidentiel, il sentit un profond soulagement. Il pouvait apercevoir sa villa, intacte... Du moins, de l'extérieur. Il pressa le pas et se posta devant la porte d'entrée. Il n'avait pas la clé sur lui, mais il gardait toujours un double caché sous le tapis. Par chance, elle s'y trouvait toujours. Il se hâta d'ouvrir et pénétra à l'intérieur, en claquant la porte et se barricadant. Il fit le tour de sa villa, aucun signe de lutte ni de casse. S'il y en avait eu, tout avait été réarrangé. Il n'y avait personne non plus, ce qui le rassurait grandement. Alors il fit ce qu'il avait prévu : il se mit à poil, fonça sous la douche et se changea. Puis, il se rua en cuisine pour avaler n'importe quoi de comestible. Au passage, il récupéra son cellulaire dans le salon qui indiquait l'heure... Presque 6h du matin. Il devait se rendre chez Hazel, et vite.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 168
Âmes : 151
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 35

Localisation : Villa Aconia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Pour l'amour d'un ange... (feat Vaermina Sveinn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour l'amour d'une blonde... [Pv Aaron]
» Pour l'amour d'un enfant [feat Dean Hodgkin - guest Alois]
» Les Chroniques de Yibwang : Pour l'amour d'une papuche [feat. Yibo]
» [1754] Pour l'amour de ma reine (Angel-Hypnos)
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: