Une journée bien tranquille (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Une journée bien tranquille (suite) Ven 14 Avr - 22:28





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Itsuke guidait Avalon qui la suivait. Ils marchaient tout deux d’un pas tranquille, ils n’étaient pas pressés.

Heureusement que j’ai eu l’occasion de repasser devant à plusieurs reprises, car avec tout ces grands bâtiment autours il est difficile de la repérer. Sauf depuis le belvédère où il est possible de bien la voir.

Ils traversèrent plusieurs rues presque désertes, au contraire des rues comme là où se trouvaient les boutiques et autres parcs et activités.
Il débouchèrent soudain d’une rue, et face à eux, se dressait, grande et toujours aussi imposante, la cathédrale de Damned Town, avec ses grands arches qui semblent caresser le ciel de leur pierre blanche. Cette même pierre dont était faite toute la cathédrale reflétait la lumière de cette fin d’après-midi encore ensoleillé.

Bien que cela fait maintenant un moment que je ne m’y suis pas arrêter pour vraiment la contempler, je constate qu’elle arbore toujours autant cette aspect « divin ».

Il regarda autour d’eux. Peu de gens se promenaient autour.

Faut dire que normalement elle est fermée en semaine. Et puis qui aurait envie de se promenait ici par un temps comme ça ?

Il lança un regard à Avalon.

« Elle est belle n’est-ce pas ? Tu as déjà eu l’occasion d’y venir ? »


Il la tira et commença à l’emmener vers la cathédrale.

« Mais ce n’est pas de ce point de vue là que je veux te la montrer. »


Il esquissa un léger sourire malicieux et contourna la cathédrale. Il retrouva la fameuse petite porte en bois dans la ruelle sombre que Luke lui avait montré lors de leur rencontre et il la poussa. Il dût forcer un tout petit peu mais aucun verrou ne la retenait et elle s’ouvrit.
Entraînant toujours Avalon avec lui, il referma la porte et traversa l’étroit couloir jusqu'à arriver dans la salle principale.

« Voilà, qu’en dis-tu ? Un ami me l’a montré il y a longtemps. »


Un léger sourire traversa ses lèvres.

Je me demande bien ce qu’il est devenue d’ailleurs ce « petit frère ».


« Je te cache pas que on ne devrait évidemment pas être ici, mais ne t’inquiète pas, on ne devrait pas être dérangés ! »


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Dim 16 Avr - 3:04



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


[left]Une fois que j'ai lancé mon invitation très subtilement, il jetait un regard au travers de la fenêtre. Il se tournait ensuite vers moi, mais il regardait le plafond mine de réfléchir à ma proposition.

Mmmh, laisse-moi réfléchir un tout petit peu…


Nous marchions côte à côte, main dans la main dans la ville de Damned Town, j'ignorais où il comptait m'emmener, mais ça serait probablement vers un lieu tout à fait inconnu à mes yeux. J'ai beau vivre à Damned Town depuis un an déjà, mais je ne connaissais pas tous les recoins de cette ville toujours aussi mystérieuse à mes yeux. Peut-être un jour nous allions en connaître davantage ce que nous savions déjà ? Peut-être pas, ça serait bien trop beau de connaître tous les secrets de cette ville à moins d'y être la fondatrice, d'ailleurs personne ne sait même pas qui sait, un grand mystère encore une fois.  

Nous traversions en silence la ville passant dans des rues désertes comparé à ceux au centre-ville proche des boutiques ainsi que les restaurants. Toujours en suivant mon petit ami, notre promenade se débouchait vers une cathédrale, la structure étaient magnifique ainsi que la pierre qui formait cette dernière. Je regardais la cathédrale en question tandis que Itsuke regardait les alentours avant qu'il me lance un regard et je le regardais également.

Elle est belle n’est-ce pas ? Tu as déjà eu l’occasion d’y venir ?
  

Non, je n'y ai jamais mis les pieds, car j'ignorais qu'on avait ce genre d'endroit à Damned Town... Tu viens de m'apprendre une...


Sans plus attendre, il me tira et commençait à m'emmener à l'intérieur du bâtiment. La question est : avons-nous le droit d'y entrer sans qu'elle soit nécessairement ouverte ? Ce serait comme briser un règlement si ? Bon, peu importe... Ce n'est pas qu'un prêtre qui va nous faire peur, hein. Qu'il vienne je l'attendrais avec un crucifix ainsi que mon eau bénite, effectivement c'est une blague.      

Mais ce n’est pas de ce point de vue là que je veux te la montrer.


De quel point de vue que tu parles mon chéri ? pensais-je tandis que je le suivais dans sa marche et dans son aventure de fou. Bon, ce n'était pas fou au point de faire peur, mais ce n'est pas le genre d'endroit qui m'attire en générale, je ne suis pas plus croyante que cela, mais je crois bien la vie après la mort. Et qu'il y a continuations et pas une fin comme certain penserait. Il esquissait d'un sourire malicieux tandis qu'il nous emmenait vers une porte faite en bois qui se trouvait dans une ruelle sombre, aucune lumière du jour passait jusqu'ici, il faisait bien trop sombre, mais Itsuke parvint à ouvrir cette fameuse porte avant qu'on y entre en toute discrétion. Tout en fermant la porte derrière nous, Itsuke montrait la voie sachant où il devait passé, je ne sais même pas quand il est venu ici, mais il devait bien se rappeler de cet endroit. Nous traversions un couloir étroit jusqu'à ce que nous arrivions à la salle principale.  

Voilà, qu’en dis-tu ? Un ami me l’a montré il y a longtemps.


Je regardais autour de moi, les vitraux étaient magnifique ce genre d'art que j'appréciais grandement, mais que jamais je ne serais apte à faire. Je souriais avant de poser mon regard vers Itsuke.

Je te cache pas que on ne devrait évidemment pas être ici, mais ne t’inquiète pas, on ne devrait pas être dérangés !


J'adore, c'est magnifique tout autant l'architecture que le reste qui constitue la cathédrale en question. Un ami t'a montré cet endroit ? Qui donc ? Peut-être que je le connais, qui sait...


Je tournais mon regard vers mon petit ami me mettant en face de celui-ci venant lui prendre gentiment sa main libre plongeant mon regard au siens. Je pouvais presque me perdre dans son regard. Je fis rien qu'un pas pour que je sois plus proche de lui avant de me mettre sur la point des pieds pour venir l'embrasser. Je serrais mes mains dans les siennes. Je prolongeais le baiser un certain avant de me reculer glissant un sourire en coin penchant légèrement la tête sur le côté.

J'espère que nous aurons pas d'ennuis à être ici, sinon je sors mon crucifix et mon eau bénite, sait-on jamais !


Je riais légèrement tout en restant auprès de Itsuke. Je devais avouer qu'une cathédrale avait un quelconque charme, ce quelque chose dont je ne pourrais pas décrire. J'étais heureuse de connaître cet endroit grâce à Itsuke, cela me donnait d'autre idée pour mes prochains oeuvres, même si intérieurement je devrais arrêter de faire quelque chose qui n'a presque plus d'importance à mes yeux.
© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Dim 16 Avr - 12:29





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Avalon semblait apprécier le lieu tout autant qu’Itsuke l’avait apprécié la première fois qu’il était venu.

« J'adore, c'est magnifique tout autant l'architecture que le reste qui constitue la cathédrale en question. Un ami t'a montré cet endroit ? Qui donc ? Peut-être que je le connais, qui sait... »


Un ami, je ne sais pas, car je ne l’ai vu qu’une fois, le jour où il m’avait montrer ce bâtiment d’ailleurs… Je me demande si j’aurai l’occasion de refaire la connaissance de ce petit frère en question !


Avalon s’était tourné vers Itsuke et lui prit les mains. Il plongèrent chacun leur regard dans celui de l’autre au point de s’y perdre.
Elle se colla un peu plus à lui et se mit sur la pointe des pieds pour venir l’embrasser passionnément.
Itsuke sentie les mains de la jeune femme se serrées dans les siennes et en fit de même.
Quand elle se recula, Avalon avait un sourire en coin et pencha légèrement a tête sur le côté.

« J'espère que nous aurons pas d'ennuis à être ici, sinon je sors mon crucifix et mon eau bénite, sait-on jamais ! »


Ils rirent tout deux légèrement, ce qui résonna un peu au travers de la vaste pièce déserte.

« Sinon l’on se réfugiera à un endroit que je te montrerai plus tard ! »


Itsuke resta énigmatique sur cette proposition accompagnée d’un clin d’oeil et n’en dis pas plus.

« Et pour la personne qui m‘a montré tout ça, c’était la première personne que j’ai rencontré à Damned Town juste avant toi. C’est un blondinet plus jeune que nous qui s’appelle Luke. »


Itsuke regarda autour de lui, se remémorant l’après midi improvisé avec son petit frère.

« C’est un drôle de gars qui a fait de moi son grand frère adoptif ! »


Il rit à nouveau un peu avant de plonger à nouveau son regard dans celui d’Avalon.

« Mais je ne l’ai plus vu depuis cette fois-là… »

Les rayons du soleil qui filtraient au travers des vitraux de la cathédrale procuraient à la salle cette lumière et atmosphère quelque peu divine, dans laquelle baignait Avalon, qui ainsi rayonnait de milles feux aux yeux d’Itsuke.



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Mar 18 Avr - 2:44



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Itsuke et moi-même rions de bon coeur face à mon commentaire que si quelqu'un vient nous embêter je sortirais mes crucifix ainsi que mon eau bénit, pour certaine personne ça serait tout de même utile. Je pensais même à me faire exorciser un jour ou l'autre, car depuis quelque temps je ne me souviens pas de grand chose que j'ai fait notamment en compagnie de Alec qui sait où que je vis désormais et rien ne lui empêche de crocheter une nouvelle fois la serrure de l'appartement en mon absence, qu'il ose le faire... De plus que je n'ai aucun droit sur lui, ça m'agace un tout petit peu... Qu'ai-je dit à ce blondinet et qu'ai-je fait aussi ? Tant de question sans aucune réponse qui ne me convienne, ça me prendra un temps, mais aurais-je assez pour les jours à venir ? Seul l'avenir me le dira.

Sinon l’on se réfugiera à un endroit que je te montrerai plus tard !


Toujours aussi secret mon ange ? pensais-je en esquissant d'un bref sourire. Il fit un clin d'oeil pour accompagné sa phrase qu'il venait de me dire. Oui, il ne voulait pas en dire davantage, si c'était pour pigmenter la chose, je n'étais pas du tout contre, qu'il reste secret ça ne me dérange pas du tout, j'adore ça.  

Et pour la personne qui m‘a montré tout ça, c’était la première personne que j’ai rencontré à Damned Town juste avant toi. C’est un blondinet plus jeune que nous qui s’appelle Luke.


Luke, hein ?Alors nous connaissions tous les deux ce petit blondinet. Je me demande de ce qu'il est devenu par contre, depuis notre dernière rencontre dans les bois, jamais je n'ai recroisé sa route, c'est assez malheureux en effet. Itsuke regardait autour de lui, cet endroit me faisait quelque chose à l'intérieur de moi, chose que je ne pouvais décrire, mais ça me faisait du bien, peut-être parce que c'est un lieu religieux ? N'étant pas pratiquante en Angleterre je n'y voyais pas pourquoi j'aurais mis les pieds autrefois, mais aujourd'hui j'en aurais bien plus que de besoin.

C’est un drôle de gars qui a fait de moi son grand frère adoptif !


On dirait que j'ai vu le vrai visage de Luke dans la forêt lorsque je l'ai rencontré, il me semblait gentil, mais à la fois réservé, car au final je ne sais pas grand chose de lui. Tout ce que je sais c'est qu'il était comme moi, je dis bien était puisque Ivy n'y ait plus. Itsuke riait de nouveau tandis qu'il replongeait son regard au miens, j'esquissais un bref sourire.

Mais je ne l’ai plus vu depuis cette fois-là…
 

Le soleil brillait dans la salle où que nous étions, nous étions baignés dans sa lueur assez magique grâce aux vitraux de celle-ci, c'était magnifique. Je gardais un sourire sur mes lèvres toujours en regardant mon petit ami.

Je connais également Luke, c'était aussi la première personne que j'ai rencontré presque à mon arrivé. Ivy et moi-même s'étions aventuré dans la forêt et je l'ai découvert là-bas... Il y avait un cerf, il était si joli... Il m'a proposé un jeu les yeux bandés tandis qu'il m'a emmené à la clairière et à chaque question il posait et que je répondais bien il me donnait une indication. Ivy s'est énervée, bien entendu. Luke n'avait pas de mauvaise intention, il voulait me mettre en garde contre les autres personnes que je rencontrerais ici... Et surtout de ne pas m'aventurer trop dans la nuit à cause de certains gangsters qui s'y traîne. C'était également la dernière fois que je l'ai vu. Il est peut-être petit bonhomme, mais assez fort. Comme quoi l'habit ne fait pas le moine.


Je glissais une mèche derrière mon oreille tandis que je détournais légèrement mon regard pour regarder le plafond. Je glissais mes mains derrière mon dos. Je restais silencieuse quelque instant avant de baisser mon regard vers Itsuke en ayant reprit mon air neutre, aucun sourire ne s'affichait sur mes lèvres, ce que j'allais dire pour la suite était sérieux et j'espérais vivement qu'il comprenne l'importance qu'il a à mes yeux.

J'aimerais que tu saches que tu es la seule et unique qui compte à mes yeux, bien sûr il y a Hélène et Tao, mais Tao ça laisse à désirer... Mais bon ce n'est pas important... Ce que je veux dire... Tu es la seule personne capable de me contrôler émotionnellement, ce qui veux dire que je ne suis pas dans la folie total lorsque je m'emporte et ce n'est que temporaire... Sans toi dans ma vie je pense que je ne serais plus pareille, plus la Avalon que tout le monde connait, déjà je tente d'effacer le moindre souvenir qui s'attache à mes souvenirs douloureux sans pour autant affecter les plus beaux souvenirs que j'ai eu et ils sont peu... Alors si quelque chose t'arrive ou quelque chose de ce genre, je me doute que je pourrais me contenir plus longtemps. N'essais pas de comprendre ce que je veux dire par là, c'est compliqué ainsi que mon esprit. Du moins imagine Ivy lorsqu'elle est en colère, si tu arrives à l'imaginer, ça sera désormais moi si je m'emporte trop dans la colère ou même dans les délires .  


Je serrais mes mains ensemble en baissant mon regard en serrant même les dents. En gros il ne fallait que je perde Itsuke peu importe la manière, qu'il ne me laisse pas tomber ou qu'il me mente, car là je n'aurais plus aucun contrôle sur mes faits et gestes futurs.. Je suis sûr que j'ai été dans cet état avec Alec pour que je n'ai aucun souvenir. Je ne sais pas si j'en dois être heureuse ou soucieuse, mais rien ne me rassure pour l'instant...

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Mar 18 Avr - 22:24





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Toujours un sourire aux lèvres, Avalon sortit Itsuke de ses pensées, admirant sa copine.

« Je connais également Luke, c'était aussi la première personne que j'ai rencontré presque à mon arrivé. Ivy et moi-même s'étions aventuré dans la forêt et je l'ai découvert là-bas... Il y avait un cerf, il était si joli... Il m'a proposé un jeu les yeux bandés tandis qu'il m'a emmené à la clairière et à chaque question il posait et que je répondais bien il me donnait une indication. Ivy s'est énervée, bien entendu. Luke n'avait pas de mauvaise intention, il voulait me mettre en garde contre les autres personnes que je rencontrerais ici... Et surtout de ne pas m'aventurer trop dans la nuit à cause de certains gangsters qui s'y traîne. C'était également la dernière fois que je l'ai vu. Il est peut-être petit bonhomme, mais assez fort. Comme quoi l'habit ne fait pas le moine. »


Itsuke esquissa un petit sourire.

Fidèle à lui-même ! Même si je ne l’ai vu qu’une fois. En tout cas nous avons tous deux eut le droit à cette rencontre plutôt atypique dès notre arrivée avec ce jeune très joueurs et original. Mais elle aussi ne l'a pas revu, je me demande vraiment ce qu'il est devenu... Aurait-il trouvé un moyen de partir de cette ville? Après tout quand je l'ai vu il semblait être là deouis un moment déjà.


Elle glissa sa mèche derrière son oreille et regarda le plafond qui s’élevait haut au-dessus d’eux, les bras dans le dos. Elle resta ainsi silencieuse un moment.

Elle me paraît tellement innocente comme ça, et j’ai l’impression d’être tellement loin de la ville et tout ses problèmes.


Il afficha un doux sourire en admirant Avalon, jusqu’à ce qu’elle jette à nouveau son regard dans le sien, le visage neutre.

« J'aimerais que tu saches que tu es la seule et unique qui compte à mes yeux, bien sûr il y a Hélène et Tao, mais Tao ça laisse à désirer... Mais bon ce n'est pas important... Ce que je veux dire... Tu es la seule personne capable de me contrôler émotionnellement, ce qui veux dire que je ne suis pas dans la folie total lorsque je m'emporte et ce n'est que temporaire... Sans toi dans ma vie je pense que je ne serais plus pareille, plus la Avalon que tout le monde connait, déjà je tente d'effacer le moindre souvenir qui s'attache à mes souvenirs douloureux sans pour autant affecter les plus beaux souvenirs que j'ai eu et ils sont peu... Alors si quelque chose t'arrive ou quelque chose de ce genre, je me doute que je pourrais me contenir plus longtemps. N'essais pas de comprendre ce que je veux dire par là, c'est compliqué ainsi que mon esprit. Du moins imagine Ivy lorsqu'elle est en colère, si tu arrives à l'imaginer, ça sera désormais moi si je m'emporte trop dans la colère ou même dans les délires . »

Elle serra ses mains l’une dans l’autres et baissa les yeux.
Une image revint à l’esprit d’Itsuke. Elle datait de l’après midi au lac, avec Avalon ayant l’avantage sur Casey quand il s’était réveiller et l’expression qu’arborait Avalon à ce moment là, lame à la main.

Donc c’était ça à ce moment là… Je me souviens ne pas en avoir été choqué à ce moment, mais maintenant que j’y repense, il est vrai que ça ne lui ressemblait pas. Ou du moins, je n’avais jamais vu cette expression sur son visage.


Mais malgré ce souvenir qu’il se remémora qui lui permit de mieux comprendre de quoi elle parlait, il sentit sa poitrine se réchauffer. Il se rapprocha d’Avalon et la prit dans ses bras.

« Ne t’inquiète pas j’ai ben compris tout ce que tu viens de me dire. Je te promets d’être toujours là pour toi et je ne pardonnerai pas qu’il t’arrive quelque chose sans que je n’ai fait mon maximum pour éviter ça. »


Il fit une légère pose, ses yeux cachés derrière ses cheveux, le visage neutre à son tour.

« Quant à toi tu es la seule personne en qui je fais confiance dans cette ville. Tu es la seule à qui je peux me rattacher en cas de problème et la seule qui me fait retrouver un réel sourire. Donc pour moi aussi tu es la seule qui compte à mes yeux... »


Sans s’en rendre compte il se mit à serrer un peu plus Avalon contre lui, sa tête sur la sienne.

« Et… Si tu le veux bien… Pourquoi… Ne pas s’installer ensemble ? »


Après tout son boulot est plutôt stable et je pense le mien aussi maintenant, sans parler du salaire que cela m’apporte en plus…


« Je sais que c’est peut-être soudain, mais ça nous fera au moins un endroit à quoi se rattacher ici, non ? »



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Mer 19 Avr - 2:15



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Suite à mes paroles, j'espérais vivement que mon petit ami me comprenne ou même si ce n'est pas le cas, qu'il reste auprès de moi. Je ne voulais pas qu'il me défile entre mes doigts surtout pas définitivement, j'avais une certaine dépendance et vivre sans lui m'était insupportable, je ne pouvais même pas l'imaginer. Ça créerait un trou à l'intérieur et j'aurais trouvé un moyen de le boucher, mais peut-être pas la meilleure des façons. J'aurais tout fait pour oublier, mais je sais que ça ne vas pas être le cas, pas avec Itsuke notre relation était plus fort que tout et j'en étais heureuse que ça soit le cas. Mon petit ami s'approchait de moi avant de me prendre dans ses bras. J'appuyais ma tête contre lui en fermant les yeux tout en enroulant mes bras autour de lui, pressant mon étreinte.

Ne t’inquiète pas j’ai ben compris tout ce que tu viens de me dire. Je te promets d’être toujours là pour toi et je ne pardonnerai pas qu’il t’arrive quelque chose sans que je n’ai fait mon maximum pour éviter ça.


Oh Itsuke... Maintenant j'en avais la certitude qu'il restera auprès de moi et fera tout et donnera son maximum pour éviter l'état de colère encore moins celui du délire... Je détestais atteindre ce point là, mais c'était le seul moyen de me défendre puisque je n'ai plus Ivy, donc il ne faut pas me surestimer surtout dernièrement...  

Quant à toi tu es la seule personne en qui je fais confiance dans cette ville. Tu es la seule à qui je peux me rattacher en cas de problème et la seule qui me fait retrouver un réel sourire. Donc pour moi aussi tu es la seule qui compte à mes yeux...


J'étais heureuse d'apprendre que c'était réciproque, je parle le fait que je sois la seule personne qui compte à ses yeux, qui lui donne un réel sourire sur ses lèvres et que je sois la seule qui peux se rattacher en cas de soucis. C'était donc ça des âmes soeurs ? Tout partager et rien cacher, n'est-ce pas ? Itsuke serrait son étreinte tout en me pressant contre lui, je fermais les poings en prenant un peu le morceau de sa veste dans mes poings restant auprès de lui. Il avait sa tête posé contre la mienne, j'étais bien dans ses bras, si nous pouvions rester ainsi pour longtemps.

Et… Si tu le veux bien… Pourquoi… Ne pas s’installer ensemble ?


J'ouvris les yeux restant auprès de mon petit ami. Rester ensemble ? Je me sentirais plus en sécurité sachant qu'il sera auprès de moi si jamais quelque chose ne va pas, après tout ça fait un an que nous sortions ensemble, donc nous pouvions nous le permettre, n'est-ce pas ? Je n'étais pas contre cette idée, bien au contraire je l'approuvais grandement.  

Je sais que c’est peut-être soudain, mais ça nous fera au moins un endroit à quoi se rattacher ici, non ?
 

Je reculais uniquement mon visage qui était situé sur son torse pour le regarder dans les yeux, je le tenais toujours avant de lui adresser un sourire.

Je ne suis pas contre cette idée, au contraire elle me plait plutôt bien... Au lieu que l'on se rencontre l'un chez l'autre nous aurons notre chez nous... Surtout ce n'est pas comme si ça fait quelque jours que nous nous connaissions... Je le veux.


Ce n'était pas une demande en mariage, mais ça me réjouissait qu'il demande de vouloir vivre ensemble. Il fallait juste savoir si un comme l'autre allait déménager ou nous allons prendre un autre appartement ensemble... Il restait à décidé de tout ça et surtout quand... Plusieurs choses que nous devons faire.  

Il faudrait juste organisé le déménagement dans ce cas. Et surtout qui va déménager chez l'autre ou prendre un tout autre appartement... Bon, ce n'est peut-être pas le bon temps d'en discuter ici présentement... Mais c'est un sujet à discuter bien évidement.


Je vins enfouir mon visage contre son torse humant son doux parfum que j'aimais tant. Je fermais également les yeux restant tout auprès de lui, je ne voulais plus le relâcher, plus d'une semelle ! Et pourtant il voulait me montrer un autre endroit qu'il gardait secret... Quel cachottier ! Mais je l'aimais ainsi. Déjà c'était toute une surprise qu'il propose une tel proposition.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Mer 19 Avr - 20:20





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Avalon, blottie contre lui, recula tout de même son visage pour le regarder et de lui sourire.

« Je ne suis pas contre cette idée, au contraire elle me plait plutôt bien... Au lieu que l'on se rencontre l'un chez l'autre nous aurons notre chez nous... Surtout ce n'est pas comme si ça fait quelques jours que nous nous connaissions... Je le veux. »


Itsuke sautait de joie intérieurement, mais il ne laissa paraître qu’un léger sourire.

Super ! Je suis content que l’on soit autant sur la même longueur d’onde. Je pensais quand même pas m’installer aussi jeune avec une fille, mais il faut dire que les évènements ont fait que ce soit possible aussi…


« Il faudrait juste organisé le déménagement dans ce cas. Et surtout qui va déménager chez l'autre ou prendre un tout autre appartement... Bon, ce n'est peut-être pas le bon temps d'en discuter ici présentement... Mais c'est un sujet à discuter bien évidement. »

Je ne pense pas que chez moi sera la bonne idée… On risque d’y être quelque peu à l’étroit et mon appartement n’est pas génial. Chez elle, par contre, c’est pas mal mais pourquoi pas en prendre un autre, après tout je pense que l’on pourrait se le permettre.

Sa tête s’enfouie à nouveau contre le torse du jeune homme. Itsuke maintenait son étreinte qu’il appréciait lui aussi grandement.
Ils restèrent tout deux immobile un instant comme ça.
Quand Itsuke releva un peu la tête vers les vitraux, il pouvait voir que la lumière commençait tout doucement à tendre vers de nuances un peu plus jaune et orange.

Voilà, je pense que c’est le bon moment pour y monter maintenant.


A contre cœur il se détacha d’Avalon qu’il prit par la main et l’emmener avec lui.

« Suis-moi, je vais te montrer l’endroit dont je te parlais. »


Il lui fit traversée la nef et emprunta un couloir puis des escaliers en colimaçons.
Ils montèrent sans un mot. Itsuke avait un léger sourire qui flottait sur ses lèvres.
Une fois en haut, il retrouva la porte qui n’avait été que maladroitement réparée depuis la fois où il avait dût l’enfoncer pour partir du toit. Il l’ouvrit, aussi facilement que la précédente pour entrer dans la cathédrale.

Même s’il faut connaître tout ça, ils devraient tout de même mettre des portes de meilleure qualité s’ils ne veulent pas qu’il y ait du monde. Mais au moins ça nous permet d’y venir en toute discrétion !


Les rayons du soleil l’éblouit un peu. Il avança de quelques pas, suivit d’Avalon.
Il s’y tenait à nouveau sur cette petite plateforme, située à plus de 70m de haut, surplombant ainsi toute la ville qui les entourait de toute part, baignée dans la douce lueur orangée de la fin de journée qui se reflétait à merveille sur les pierres blanches de celle-ci.

A ce moment de la journée, c’est comme je le pensais : encore plus beau que ce que j’avais déjà vu.


Une légère brise soufflait. Le temps était plutôt calme, évitant de trop les secouer.
Il se tourna vers Avalon, sourire aux lèvres, lui tenant toujours la main.

« Qu’en dis-tu ? C’est beau n’est-ce pas ? »


Il se tourna à nouveau vers l’horizon, contempla la ville qui l’entourait et se reprocha du bord et s’assit, les jambes dans le vide.
Il regardait loin devant lui, sûrement la ville, la mine quelque peu rêveuse.

« C’est la deuxième fois que je viens ici. Etre ici, au milieu de la vile mais en  la surplombant, pas comme au belvédère, j’ai l’impression de la dominer et de pouvoir voir tout ce qui s’y passe, comme dans un jeu vidéo… »


Il tourna la tête à nouveau vers Avalon avec un léger et doux sourire.

« Tu ne trouve pas ? »




____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Mar 25 Avr - 2:38



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Nous restons dans les bras l'un dans l'autre ne voulant pas se séparer aussi rapidement. Le tenir auprès m'avait tant manqué et sentir son odeur également. Je fus heureuse qu'il propose que l'on vive ensemble, comme ça il n'y aura plus de raison pour ne pas ce voir pendant des lustres, puisque nous habiterons sous le même toit. Après un petit moment, Itsuke se retira avant de me prendre par la main et m'entraîner avec lui, où m'emmenait-il ?

Suis-moi, je vais te montrer l’endroit dont je te parlais.


Maintenant ? Hm, si tu le désires. En silence je le suivais gardant ma main dans la sienne souriant légèrement. Nous montons les escaliers sans arrêter, allait-on sur le toit ? On avait bien l'air de se rendre sur le toit pour monter aussi haut. Une fois tout en haut Itsuke ouvrit une porte, ce fût aussi facile qu'avec la première porte où que nous avons entrés dans la cathédrale. Quand la porte fut ouverte le rayon de soleil filtrait à l'intérieur et m'éblouissait quelque peu et certainement Itsuke, c'était si soudain. Tout en faisant attention Itsuke passait le premier et je le suivais tout en lui tenant la main. Nous étions sur une plateforme assez solide à mon avis et Itsuke était déjà venu ici certainement avec Luke, donc je lui faisais confiance. Le coucher de soleil était splendide et la vue je n'en parlerais pas. Sans perdre de temps je pris quelque cliché à l'aide de mon téléphone puisque je n'avais pas emporté mon carnet de croquis. Une fois que mes photos prises je rangeais soigneusement mon appareil. Une petite brise nous caressait la peau ainsi que nos cheveux, mais heureusement que ce n'était pas trop fort pour ne pas nous faire tomber du toit, c'était tout de même très haut...   

Qu’en dis-tu ? C’est beau n’est-ce pas ?


Un simple oui sortit entre mes lèvres continuant d'observer l'horizon. Itsuke se rapprochait du bord et vint s'asseoir et ses pied pendouillait dans le vide, il ne faut pas avoir peur du vide pour être aussi proche comme il est. Je regardais par la suite devant moi admirant la vue qu'on obtenait de cette position. Plus que je regardais plus qu'une image me vint en tête. Ce fût totalement incompréhensible. Si je résumais ce que j'avais vu, il y avait Tao en face de moi, qui me tenait, je ne pouvais plus me reculer puisque j'étais adossée contre un arbre, son visage fut proche ainsi que ses lèvres... Brutalement je rougissais posant une main sur mes lèvres en étant complètement paumée, que venait-il de ce produire ? Je ne me souviens pas de ce passage... Est-ce parce que ce n'était pas moi qui était au contrôle ? Probablement Ivy avec Tao dans la forêt, était-ce la chose qui avait oublié de me mentionner ? Tout de suite après le contact avec ses lèvres j'avais fermée les yeux petit à petit... Était-ce ça qui s'est produit avant de mon réveil dans la forêt en étant perdue ? Cela faisait du sens, mais pourquoi Tao avait-il fait ça ? Je n'eu pas le temps d'y songer davantage que Itsuke me fit sortir de mes pensées.

C’est la deuxième fois que je viens ici. Etre ici, au milieu de la vile mais en  la surplombant, pas comme au belvédère, j’ai l’impression de la dominer et de pouvoir voir tout ce qui s’y passe, comme dans un jeu vidéo…


Il tourna sa tête en ma direction avec un sourire aux lèvres, je lui souris en retour m'approchant de celui-ci et de venir m'asseoir à ses côtés mettant également mes pieds dans le vide.  

Tu ne trouve pas ?
 

Tu as totalement raison. On dirait que l'on voit tout en étant ici, on dirait même que nous sommes un personnage d'un jeu vidéo, comme tu dis, qui observe les alentours prenant un bon angle de vu. C'est magnifique surtout avec le couché du soleil ça rend bien... Ça me donne une autre idée pour une oeuvre. J'imagine cette vue tandis qu'il y aurait deux personnages gravissant une montagne et ils arrivent à leur objectif premier et leurs efforts est récompensée par cette vue. Hm... Oui, c'est ce que je vais faire.


Rapidement je sortis mon téléphone et je notais tout ce que je venais de dire dans l'application bloc-note pour ne pas oublier. Une fois noté je rangeais à nouveau mon téléphone soufflant un peu. Je glissais mes mains derrière moi comme soutiens et continua de regarder l'horizon.   

Merci de m'avoir emmené ici, c'est rafraîchissant et magnifique. Il faut dire que j'en avais de besoin. Comme on dit on laisse le passé derrière pour aller de l'avant, mais c'est plus dur que je n'aurais imaginé.


Je glissais une main au niveau de ma nuque tandis que je soupirais doucement. C'était une dure épreuve, mais j'allais y passé à travers comme une championne, il me faudra du temps et de la patience, mais je l'aurais en temps et lieu. Il me suffira de coupé tout lien avec mon passé, ma mère, mon père, mon meilleur ami ainsi que Ivy, pas complètement ma double personnalité, mais ce qu'elle a fait qui ne m'a pas été bien utile.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Dim 30 Avr - 23:53





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


« Tu as totalement raison. On dirait que l'on voit tout en étant ici, on dirait même que nous sommes un personnage d'un jeu vidéo, comme tu dis, qui observe les alentours prenant un bon angle de vu. C'est magnifique surtout avec le couché du soleil ça rend bien... Ça me donne une autre idée pour une oeuvre. J'imagine cette vue tandis qu'il y aurait deux personnages gravissant une montagne et ils arrivent à leur objectif premier et leurs efforts est récompensée par cette vue. Hm... Oui, c'est ce que je vais faire. »


Oui aussi, mais je pensais plus comme dans ce genre de jeux de gestions où l’on nous demande de bâtir nos propres ville et cités.
Sinon je m’imagine déjà bien le tableau d’une façon générale, ca ne me donne que plus envie de voir ce que cela donnera !


Avalon, assise à côté de lui, sortit rapidement son téléphone de sa poche pour y noter les idées qu’elle venait de proposer, le rangea tout aussi vite et s’installa plus confortablement, prenant appuie sur ses mains en arrière.

« Merci de m'avoir emmené ici, c'est rafraîchissant et magnifique. Il faut dire que j'en avais de besoin. Comme on dit on laisse le passé derrière pour aller de l'avant, mais c'est plus dur que je n'aurais imaginé. »


Elle soupira doucement, une main derrière sa nuque.

« J’aimerai bien dire que je te comprends, mais ce n’est pas les cas, n’ayant pas eut de réelle passé qui aurait pût m’empêcher d’avancer. Mais je peux imaginer, en te voyant que ce n’est pas facile en effet. Quoique je trouve que tu t’en sors très bien jusque la, malgré les enchaînements des évènements qui ont lieu ! »


Itsuke regardait à nouveau loin devant lui en parlant, come s’il s’imaginer ce qu’il disait en même temps, le regard plongé vers l’horizon.

« Et puis si tu as de temps en temps besoin de souffler, l’on pourra dire que cette plateforme au-dessus de toute cette ville sera notre échappatoire à celle-ci ! Après tout, je ne pense pas que beaucoup de monde connaît ce lieu. »


Il adressa à nouveaux un léger mais doux sourire à Avalon et vint l’embrasser.

Après tout, cela me fit aussi du bien de pouvoir être là, sûr que personne ne me dérangera.


Le soleil descendait doucement en même temps que les températures, surtout tout en haut de ce bâtiment.

Il ne faudrait pas qu’on tarde si l’on veut encore passer manger quelque part. Mais autant rester encore un peu, de toute façon nous ne sommes pas pressés.

Il passa un bras dans le dos d’Avalon qui était à ses côtés et la serra quelque peu contre lui, redirigeant son regard vers la ville où se reflétaient les rayons orangés du soleil sur sa pierre blanche, lui donnant un aspect chaleureux et paisible.


HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite) Dim 7 Mai - 4:25



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


La simple présence de Itsuke m'aidait à m'apaiser et surtout grâce à cette vue splendide ça me changeait les esprits. Je reviendrais même ici pour y faire des croquis si inspiration y était ou être tranquille de toute civilisation. Un endroit parfait, effectivement. Je songe à Tao et son endroit de "paix" c'est la plage ou même au temple là où il travaille ou dans les jardins japonais. J'ai visité assez rapidement le temple ainsi que les jardins, je devrais prendre mon temps la prochaine fois et ce n'était certainement pas une excuse pour voir Tao. Bien le contraire.  

J’aimerai bien dire que je te comprends, mais ce n’est pas les cas, n’ayant pas eut de réelle passé qui aurait pût m’empêcher d’avancer. Mais je peux imaginer, en te voyant que ce n’est pas facile en effet. Quoique je trouve que tu t’en sors très bien jusque la, malgré les enchaînements des évènements qui ont lieu !


Est-ce que je m'en sortais bien malgré tout ? Pourquoi avais-je un doute là-dessus ? Il y a certaine fois où que j'aurais aimé interagir autrement. Depuis que j'ai coupé les ponts avec Ivy je ne suis plus du tout moi-même. Parfois je dis des choses que je ne pense pas nécessairement, je provoque les gens et ça les pousses à se mettre à dos. Sachant que c'est ça qui s'est produit avec Tao. Oh Tao sort de ma tête ce n'est pas le moment, mais le baiser comment Ivy avait oublié de me dire ce détail ? Peut-être avait-elle oublié cette partie elle aussi ? Pour un moine il savait en faire des choses. Il m'étonnerait toujours, mais ce n'est pas une raison de le détester, comme tout le monde qui vit ici, on a nos propres démons et ses démons a de la difficultés à les contrôlés et c'était certainement sa seule solution entre Ivy et lui dans la forêt, dans un sens peut-être l'avait-il provoqué ? C'était fort possible.    

Et puis si tu as de temps en temps besoin de souffler, l’on pourra dire que cette plateforme au-dessus de toute cette ville sera notre échappatoire à celle-ci ! Après tout, je ne pense pas que beaucoup de monde connaît ce lieu.


J'espérais que c'était vrai, que peu de monde connaît cet endroit comme ça je pourrais venir lorsque mon esprit voudra souffler un peu au lieu de tout déballer envers une personne qui ne mérite pas du tout mon acharnement. Je tournais mon regard vers Itsuke, qui me regardait avec un doux sourire collé à ses lèvres. Je lui souriais également tandis qu'il vint m'embrasser, je prolongeais le baiser en m'approchant un peu plus de lui. Au bout d'un moment, on arrêtait le baiser pour observer le soleil se coucher peu à peu. Il y avait une belle couleur dans le tons orangés tout à fait splendide et ça reflétait sur la pierre blanche de la cathédrale. La cathédrale me donnait une autre idée de peinture... Les vitraux serait l'élément principal de cette oeuvre, tout en bas il y aurait l'autel ainsi qu'une personne priant silencieusement, mais cette personne aurait un capuchon donc impossible de dire qui est la personne qui prie envers dieu. Seule la personne qui va le peindre, moi, connaîtra l’identité de cette personne. Évidement cette personne serait moi, dernièrement j'aurais besoin de croire à quelque chose, même si je ne crois pas vraiment en ce genre de croyance, mais j'en ai terriblement besoin, car je crois que dans peu de temps je vais tomber pour de bon et je ne pourrai me relever. Itsuke passait un bras dans mon dos et me serrait contre lui. Je vins accoté ma tête contre son épaule et déposais une mains sur sa cuisse en regardant la vue qu'il y avait tout en appréciant le silence aux alentours. Je fermais même les yeux sentant la chaleur du coucher du soleil, c'était quasiment comme la couleur de mes iris, je ne connais aucun membre de ma famille qui avait la même couleur de yeux que moi, probablement une grand-mère que je n'ai jamais connue, c'était fort possible.  

Hm, j'apprécie fortement cette vue, cet endroit me donne plusieurs idées de peinture... Par contre, je dois t'avouer quelque chose. J'ai longtemps détesté mes œuvres au point de vouloir les brûlés, surtout dernièrement. D'ailleurs quand Tao a fait l'exposition et a garder le silence lorsque je me suis énervée, j'aurais voulu tout brûlé. En éliminant Ivy, la partie qui était cachée au fond de moi a fait surface et ce genre de crise est de plus en plus fréquent. La colère me fait perdre tous mes moyens... Mais je n'ai rien fait de tel, mais j'y songe souvent. Ce n'est que dernièrement que je commence à apprécier mes oeuvres, car auparavant j'en faisais pour oublié le mauvais, mais ça revenait à chaque fois. J'ai continué, car ma grand-mère m'encourageait ainsi que quelques amis, rien de plus. J'ai continué ici à Damned Town, car je savais que je pouvais les vendre malgré tout sans qu'il n'y ait d'attache... Sauf l'oeuvre que j'ai fait de notre premier baiser sous les étoiles. L'oeuvre que j'ai fait de Hélène également ainsi que celui de Tao... C'est les seuls qu'ils veulent dire quelque chose et les prochains que je ferais, sinon les antécédent pas du tout. Tu es la seule personne qui sait que je n'apprécie pas mes propres oeuvres, du moins auparavant c'était le cas... Mais je change et ça du avoir une répercutions là-dessus, du moins je l'espère grandement.


Cette révélation retira un poids sur mes épaules. Du moins rien qu'un peu et disons que j'avais autre chose à cacher, mais ça c'était bien plus personnelle et que personne ne devrait savoir ça à propos de moi. Chaque personne à ses secrets, n'est-ce pas ? Celui-là je compte bien le garder auprès de moi. Alors que Itsuke et moi-même étions seuls tout en haut de la cathédrale, un bruit vers la porte d'où que nous étions arrivés se claquait, tandis que nous l'avions laissés ouverte. Je tournais mon regard vers la porte et lançais un regard interrogateur envers mon petit ami. Je ne reculais plus devait rien, malgré que Itsuke était là... Je devais vérifier moi-même. Je me redressais m'avançant vers la porte et l'ouvrir tout en rentrant à l'intérieur et regardais les alentours. La personne qui avait fait ça n'a pas pu aller bien loin surtout que nous voyons les marches d'ici. Un ricanement se firent entendre et je vis la personne courir en descendant les marches... Il ne savait pas que c'était dangereux ? Je courrais à sa suite lui criant de s'arrêter et que c'était dangereux. Il ne m'écoutait pas et continuais de courir. Je crachais un jurons tout en le poursuivant. Comme je l'avais crains, le garçons passait par-dessus bord de la rampe à cause d'une cascade mal fait. J'accourais rapidement en l'attrapant par le poignet de mes deux mains. Je perdis presque pied, mais je le ramenais pied ferme en soufflant doucement. Je m'adossais contre le mur qu'il y avait et le petit garçon ne tremblotait même pas. Tout ce qu'il fit était de me sourire avant de continuer sa route. Il était sérieux là ? Je me redressais regardant mes mains qui tremblaient doucement, disons que j'ai eu peur pour la vie de ce garçon... Je redressais ma tête me demandant si Itsuke allait me rejoindre ou il fallait que je le rejoigne dans tous les cas je ne bougeais pas du tout, j'étais encore choquée par ce qu'il venait de se produire.   

C'était... Tout un imprévu...



© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille (suite)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une journée bien tranquille (suite)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Une journée bien tranquille, enfin... Presque. (LIBRE !)
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Une journée bien remplie
» Une journée bien froide [jour II]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp abandonnés-
Sauter vers: