Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mar 11 Avr - 1:03

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance
Je venais tout juste de traverser le portail venant des enfers, je venais de laisser toute ma vie derrière moi et je devais prendre un nouveau départ, j'avançais vers les lumières de la ville qui brillaient au loin.
Mais ce n'étais pas ma destination, je devais d'abord repérer le terrain, observer un peu mon terrain de chasse, c'était la première chose que j'avais faites avec Arsène quand je me suis remis de ma cure, c'est avec l'énorme malle que je transportais, qui contenais mon saxophone et le peu d'argent que je possédais encore que j'entrepris de gravir la montagne.
Ce ne fus pas le meilleure idée de ma vie non plus, j'étais déjà crevé par ma fuite et il devait rester quelques heures avant l'aube, enfin je savais que c'étais nécessaires mais j'aurai tué pour un peu d'eau ou un truc à grailler. Satan lui même soit loué, au bout du chemin se trouvais un belvédère avec un banc. Je prenais un bon quart d'heure pour reprendre mon souffle, me frottant le visage avec les mains, comme si la fatigue allait partir comme de la saleté, ce que je pouvais être stupide par moment, enfin j'étais arrivé au sommet là étais le principal.

Je me redressais et m'affalais même dans le banc, j'aurai pu m'endormir tellement j'étais crevé mais ce n'étais pas le moment, alors je m’allumais une clope et je fixais l'étendue de la ville pour repérer les lieux principaux, la ville était globalement calme mais quelques lumières perçaient le manteau d'ombre si cher à la nuit dans lequel se réfugie voleurs,assassins et espions, nul doute que cette ville possédait un seconde cité qui profitait bien de ce manteau pour faire le moins avouable et c'était une bonne chose, cela signifiait que j'allais facilement trouver du boulot. Encore fallait-il que j'aille à la mairie et que je demande un bureau dans lequel recevoir les clients et un logement, pas que ça me dérange de dormir dehors mais rien qu'un bon fauteuil quelques heures de sommeil feraient l'affaire. Mais à part la ville j'observait le reste de Damned Town, je voyais un parc, des attraction, une forêt, longée par la mer laissant place à une plage qui devait être parfaite de jour, décidément ça faisait un grand terrain à couvrir, le plus grand d'ailleurs je crois,
les quartiers du Tartare étant beaucoup plus exigu qu'ici. J'observais aussi le chemin qui continuais derrière moi, la montagne aussi devait receler d'autres lieux, mais cela suffisait pour ce soir si je m'entêtais à continuer j'allais m’effondrer.

Je faisais tomber la cendre de ma cigarette et je la finissais en repensant à ce qui m'avait mené ici, la gamine, mon père, Arthur... Je me rappelais surtout ce que mon père avait dit sur ce soi disant Dragon, s'il se battait contre les anges, alors j'avais tout intérêt à le rejoindre et à l'aider hors enquête, cela voulait dire qu'il fallait que je lève le pied sur le boulot sinon j'aurai pas de temps pour lui, ce serai con de rejoindre quelqu'un et de pas avoir de temps à lui consacrer. En plus on me connaissais moins ici, donc les tarifs seront réduits, au moins le temps de me faire connaître et cela m'emmerdait, le début va pas être facile mais ça devrai aller, les rues du Tartare sont moins confortables que ça. La nuit était bien avancée, la lune était déjà bien avancée dans sa phase décroissante. J'observais alors les étoiles pour la première fois. Il n'y avait pas d'étoiles aux enfer, et ce spectacle était magnifique, ces millions de petits diamants resplendissant de mille feu dans le ciel. Ce spectacle me laissait sans voix mais non sans inspiration, je sortais mon saxophone de son étui, je l’époussetait un peu et je commençais une mélodie lente, un peu nostalgique, j'évacuais mes émotions dans cet airs, les regrets que je laissais derrière moi, ce père que j'ai laissé avec une promesse, cette nouvelle ville que j'allais découvrir, et c'est à ce moment que la mélodie s'enflamme, les nouvelle opportunité, le combat que j'allais mener pour vivre, les note s’enchaînaient et mon pied commençait à simuler la batterie qui s'insinuait dans ma tête, rien ni personne ne saurai m’empêcher de vivre, ne saurai m’empêcher de faire ce qui me plait, j'étais aussi libre que cette musique qui se perdait au loin dans le ciel nocturne...

HRRP:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mar 11 Avr - 3:01



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


"Mon Dieu... Mais quelle journée de fou !" pensait Red en ce début de soirée. L'ange déchu avait fait un extra chez sa partenaire en ce jour. Refaire son appartement n'avait pas été de tout repos ! Rien que le fait d'enlever les meubles avait été une épreuve. Et il n'avait pas encore touché à la peinture ! Deux jours pour se mettre en accord avec les déménageurs... Il n'en pouvait plus. Sa soirée était complètement fichue. Et Vaermina qui devait l'attendre... Par précaution, il lui envoya un texto pour l'avertir de son retard, et de faire sans lui au besoin. Sans attendre la réponse, il quitta les lieux et partit se balader en ville. L'air frais de ce début de soirée lui faisait du bien. Les étoiles pointaient dans le ciel, c'était agréable d'être illuminé par ces corps célestes brulants. Il se sentait comme une rock-star ! L'appartement n'était pas loin du centre-ville. Il voulait innover pour une fois, et se balader ailleurs. Mais où ? Son cellulaire le sortit de sa réflexion. Vaermina comptait travailler tard ce soir, alors elle lui recommandait de ne pas s'occuper d'elle. "Parfait ma douce..." s'écria t'il. Il rangea son appareil et se retourna vers la montagne. Il aurait voulu se rendre au jardin japonais, mais il était fermé à cette heure tardive. Ses yeux regardèrent plus haut. Le belvédère... Et pourquoi pas ?

D'un pas léger mais rapide, il quitta les lumières du centre-ville et se plongea dans les ténèbres de la forêt. La Lune l'éclairait à peine, et il adorait ça ! Le côté flippant de la nature qui fleurissait à peine... Le risque de croiser un démon qui pourrait lui faire du mal... L'excitation lui donnait des frissons, et sa frénésie le rendait tout chose. Il avait le pressentiment qu'il allait faire une rencontre impromptue ce soir. Un autre démon qui sait ? Avec élan, il s'engagea dans sur le sentier de la montagne, en enlevant sa veste. Il voulait être présentable, au cas où. Avec ce sublime décor encore blanc par endroits, il entendait le bruit du vent. Pas un son de voix à l'horizon... Une douce mélodie cependant, mais lointaine. D'où pouvait-elle provenir ? Red montait de plus en plus vite, ce son avait piqué sa curiosité. De quel instrument pouvait-il s'agir ? Le coiffeur excentrique tendait l'oreille. Un saxophone à première vue. Il voulait en avoir le cœur net ! Il accéléra encore la cadence, et arriva au bout de quelques minutes... Au belvédère. Là, Red aperçut un homme. Il sentait son aura. Un démon de pur sang. Il était là, assis sur un banc, jouant du saxophone sous la nuit étoilée. A cette hauteur, personne ne pouvait l'entendre, sauf lui. Un grand sourire se propagea sur son visage. Tel une diva, il commença à se déhancher sur les notes qu'il jouait. Il se sentait libéré en quelque sorte... A force de danser encore plus vite, il ne se rendit pas compte que le démon l'observait, d'un œil suspect.

▬ « Quel doigté ! Quelle mélodie ! Ô ne vous arrêtez pas de jouer pour moi, continuez ! »

Le coiffeur excentrique s'était fait voir trop violemment. L'inconnu s'était bien arrêté de jouer, à son grand regret. Il ne l'avait jamais vu à Damned Town, était-il arrivé à l'instant ?


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mer 12 Avr - 1:08

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance
Perdu dans mes pensées, je continuais ma mélodie endiablée avec mon alto. Diable, qu'est ce que j'aimais me perdre ainsi dans cette musique, mais petit à petit je remarquais que des pas autres que les miens venaient de rejoindre la danse, il y avait quelqu'un derrière moi, c'était un déchu, dans tout les cas ce n'étais pas bon. Quel idiot j'avais fait de baiser ma garde ainsi, j'arrêtais de jouer et je posais la mains sur mon magnum, prêt à dégainer, et je me retournais. Je m'attendais à tout sauf à voir un espèce d'oiseau de paradis rouge qui aurai pris une apparence humaine en train de danser. Il était assez grand, à peu près aussi grand que moi, il avait une claire préférence pour le rouge que ce soit ses cheveux ou ses vêtement. Il était aussi fin qu'une allumette, je suis sur que je pourrais le briser en deux si je voulais. Il était aussi extrêmement efféminé, non pas que ça me dérange, juste que je trouvais ça superflu, et j'aimais pas le superflu, ça me rappelle trop ces soirées raffinées ou je devais ressembler à un pingouin pour faire bonne impression mais je finissais par ruiner ma tenue parce que je me battais avec n'importe quel sale gosse qui me regardait de travers tellement mon humeur était massacrante.
Apparemment ma musique avait le même effet sur lui que sur moi, sauf moi je jouais et lui dansais. Il avait enfin vu que je l'avais repéré, il s'arrêter de danser et commença à s'enterrer dans un mélange de mimiques, gestes, comme si il attendait des applaudissement à chacun de ses geste, mot, relent de parfum. Je ne connaissais même pas son nom mais il commençait déjà à me courir sur le haricot, je savais pas de quel côté il penchait mais j'aurai pus parier qu'il était un ange à l'origine, ça leur ressemblait bien de vouloir jouer les divas quand ils n'essayez pas de t'imposer un mode de vie.

Quel doigté ! Quelle mélodie ! Ô ne vous arrêtez pas de jouer pour moi, continuez !

Dire que je n'étais pas flatté par le compliment aurai été mentir, j'avais rarement joué devant des gens, et le peu était Arsène et une ou deux fille que j'avais essayé d'emballer à l'époque. Je souriais en repensant à Arsène, je me demandais ce qu'étais devenu ce vieux fou, il avait du prendre sa retraite depuis le temps... Je sortais vite de mes pensées et je rangeais silencieusement mon saxophone et mes traits retournaient au marbre qu'ils avaient l'habitude d'avoir. Une fois cela fait, je m'allumais une autre clope et je mettais mon barda sur le dos.

C'est pas contre toi mon gars, mais d'habitude je joue plus pour me détendre que pour amuser la galerie, j'apprécie ton compliment, mais je suis resté ici suffisamment longtemps, faut que je trouve un endroit ou me reposer quelques heures
et ensuite commencer à repérer la ville. Je viens d'arriver et j'aime connaître mon terrain de chasse avant de commencer le boulot, alors si tu veux bien m'excuser je vais aller m'occuper de mes plantes.

Je prenais une bouffée de cigarette et je redescendais et passais à côté de lui, il m'énervait déjà plus que de raison et je voulais pas commencer par tabasser la première personne que je rencontrais, alors autant que je me barre avant de lui coller une quiche. J'avais mieux à faire comme trouver un appart, trouver un bureau, faire ma pub, me faire des contact, beaucoup de choses pour lesquelles il ne me serai d'aucune utilité, il ressemblait à un phénomène de foire et généralement les type comme lui ne m'apportaient rien de bon sinon un couteau entre les côte ou des complications supplémentaires, et j'avais aucunement envie d'avérer ma théorie, dans un cas comme dans l'autre, je passais à côté de lui en priant qu'il ne tente pas de me suivre ou de faire causette inutilement, j'ai horreur des gens qui causent trop, ils savent jamais s'arrêter...Enfin si, quand tu leur met ton poing dans la gueule, et encore il y en a que ça excite plus qu'autre chose et ils se sentent obligés d'en rajouter.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mer 12 Avr - 2:50



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Red en avait peut-être trop fait cette fois-ci. L'inconnu n'était pas du genre à se laisser attendrir, et encore moins par ses frasques. Malgré un sourire passager, il rangea son saxophone dans son étui, alluma une cigarette et se releva, prêt à s'en aller. Pourquoi partir aussi vite ? La soirée ne faisait que commencer ! Le coiffeur excentrique reprit une posture naturelle et croisa les bras, en baissant la tête. Sa joie de vivre avait laissé place à de la déception. Oui, il était franchement déçu de voir à quel point le nouveau venu était déterminé à l'ignorer. Personne ne s'était comporté comme ça avec lui, jamais ! Avant de quitter son banc, il lui lança quelques mots.

▬ « C'est pas contre toi mon gars, mais d'habitude je joue plus pour me détendre que pour amuser la galerie, j'apprécie ton compliment, mais je suis resté ici suffisamment longtemps, faut que je trouve un endroit ou me reposer quelques heures et ensuite commencer à repérer la ville. Je viens d'arriver et j'aime connaître mon terrain de chasse avant de commencer le boulot, alors si tu veux bien m'excuser je vais aller m'occuper de mes plantes. »

"Quel goujat !" pensa t'il nerveusement, tandis que l'homme robuste passait à côté de lui sans même le regarder. Red avait vu juste. Il est nouveau dans cette ville. Il n'avait donc aucun endroit où aller ce soir. Quelle aubaine pour l'ange déchu ! Lui qui n'avait justement rien de prévu pour ce soir ! En espérant que Vaermina... Enfin. Même si elle comptait finir plus vite que prévu, elle aurait pu les rejoindre quelque part, et ainsi faire plus ample connaissance. Red serra le poing et se retourna vers l'individu, déterminé à le faire changer d'avis. Quoi de mieux que de lui révéler sa vraie nature ?

▬ « Je suis la Main Noire du Dragon. Et je connais tous les recoins de cette ville. Vous auriez tort de partir... »

Le coiffeur excentrique l'avait crié suffisamment fort pour attirer son attention. Quelle honte, non mais vraiment ! Devoir se mettre en avant comme ça, sans raison apparente. En temps normal, il adorait ça ! Se retrouver au premier plan, au devant de la scène et faire son numéro de charme. Mais pas ce soir. Il allait devoir rester sérieux pour une fois, et ne pas se lancer dans sa frénésie quotidienne. Profitant de l'instant de doute dans lequel il l'avait plongé, il  prit une bonne bouffée d'air et se lança dans ses argumentations, s'approchant de lui à allure lente.

▬ « Oui, vous m'avez bien entendu. La Main Noire, moi, un ange déchu... Je me suis retourné contre mes maîtres, et je suis à sa merci. Je connais des secrets qui pourraient faire pâlir Satan lui-même ! Vous ne me croyez pas ? Allez-y, je vous mets au défi de me corrompre. »

Red avait tout dit. Enfin, juste le superflu. Si l'inconnu voulait en savoir plus, il allait devoir le laisser venir avec lui, d'une manière ou d'une autre.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mer 12 Avr - 17:51

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance
J'étais parti pour aller dans le centre, en effet si je voulais des renseignements y avait pas meilleurs endroit que la maire, et à cet heure je risquais pas de croiser grand monde, donc pas d'attente, c'était parfait, j'aurai pas eu la patience d'attendre 3 plombe pour un putain renseignement sur les apparts à louer ou vendre dans le centre. J'oubliais le déchus burlesque que je venais de croiser j'avais d'autre chats à fouetter mais lui ne semblait pas de mon avis.

Je suis la Main Noire du Dragon. Et je connais tous les recoins de cette ville. Vous auriez tort de partir...

Je stoppais le pas, il avait au moins eu le mérite d'attirer mon attention, il était peut-être moins stupide qu'il le montrait, je prenais une bouffée de cigarette et je tournais légèrement la tête pour entendre ce qu'il avait à dire. Il allait jouer à un jeu dangereux et il avait intérêt à jouer fin s'il voulait pas prendre une mandale. Mais je lui laissais une chance,
aussi insupportable soit-il après tout cela ne voulait pas dire qu'il était inutile. Il se dirigeait ensuite vers moi, lentement, trop lentement ça me gavait déjà, mais il ne fallait pas agir trop hâtivement, la dernière fois j'avais tué une gosse forçant mon exil ici, alors autant essayer de se calmer un peu.

Oui, vous m'avez bien entendu. La Main Noire, moi, un ange déchu... Je me suis retourné contre mes maîtres, et je suis à sa merci. Je connais des secrets qui pourraient faire pâlir Satan lui-même ! Vous ne me croyez pas ? Allez-y, je vous mets au défi de me corrompre.

Je me retourne, blasé, son discours faisait aucun sens, il était juste derrière moi, on se retrouvais donc en face à face, je prenais une autre bouffée et je lui crachais la fumée au visage, je n'avais aucune envie de connaître sa vie, ce qu'il avait fait, ses secret, tout cela n'avait aucun intérêt pour moi.

Déjà deux chose, primo si tu as des secret aussi important en toi,
je trouve que tu t'en vante un peu trop remettant en cause à la fois ta sincérité et ta fiabilité, et ensuite c'est pas ta corruption ou ton lien avec Dragon qui m'ont interpellé, c'est le fait que tu connaisse bien la ville, donc joue pas l'offusqué parce que je viens de déjouer tes fanfaronnades et si tu veux vraiment attirer mon attention, rend toi utile au lieu de vanter pour tout et n'importe quoi, que ce soit vrai ou non.

Je souriais un peu ironiquement, au moins pour un ange il avait eu le mérite de comprendre dans quelle société pourrie il avait été et s'était enfui pour vivre comme il l'entendait,
déjà ça augmentais mon estime pour lui, mais ça ne changeais absolument rien à son comportement qui me donnait envie de vomir. Je m'écarter tout de même en lui indiquant le chemin.

Donc je vous en prie monsieur le guide passez devant, à moins que vous soyez trop blessé dans votre orgueil pour accepter cette invitation.

Et puis si j'étais derrière lui je pouvais toujours abattre comme un clébard s'il tentait de me la jouer à l'envers, mais ça il était pas obligé de le savoir. Et puis, on était jamais trop prudent, sous estimer quelqu'un c'est un aller simple pour le linceul.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Jeu 13 Avr - 0:54



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Red n'en revenait pas. L'individu restait parfaitement neutre, limite à vouloir le dégager à grands coups de pieds aux fesses. Mais qu'avait-il donc ce bougre ? Était-il si violent que ça ? Le déchu ne savait pas quoi en penser. Il avait joué sa carte maîtresse auprès de cet inconnu, et l'effet escompté fut tout autre.

▬ « Déjà deux chose, primo si tu as des secret aussi important en toi, je trouve que tu t'en vante un peu trop remettant en cause à la fois ta sincérité et ta fiabilité, et ensuite c'est pas ta corruption ou ton lien avec Dragon qui m'ont interpellé, c'est le fait que tu connaisse bien la ville, donc joue pas l'offusqué parce que je viens de déjouer tes fanfaronnades et si tu veux vraiment attirer mon attention, rend toi utile au lieu de vanter pour tout et n'importe quoi, que ce soit vrai ou non. »

Le coiffeur excentrique se tapa la tête avec sa main, en soupirant. "Très bien..." pensa t'il. Le message était passé. Son charme ne marchait vraiment pas sur lui, et pire encore, il s'en fichait royalement. L'individu s'écarta pour le laisser passer, lui indiquant la voie à suivre. Son regard ironique ne lui plaisait en rien. Pour la première fois de sa vie, Red avait un doute. D'habitude, il contrôlait la situation, mais pas là. Sans traîner davantage, il reprit une posture normale, et prit la route du cortège, sans le regarder.

▬ « Donc je vous en prie monsieur le guide passez devant, à moins que vous soyez trop blessé dans votre orgueil pour accepter cette invitation. »

▬ « Inutile de vous mettre dans des états pareils. J'accepte de vous servir de guide pour ce soir. Suivez-moi. »

Red était blasé, tout simplement. Son humour naturel était remis au placard jusqu'à ce qu'il rentre chez lui. Quand il verrait Vaermina, il s'empresserait de lui en toucher deux mots, au cas où elle croiserait cet individu. Son attitude hautaine ne lui plaisait en rien. Il avait tout l'air d'un démon prêt à tout pour se venger de quelque chose. S'il préparait un mauvais coup, l'ange déchu ferait tout son possible pour ne pas avoir à y assister. Il avait un rôle à jouer auprès de Kei, il n'avait pas le droit de le décevoir. Tout en descendant le chemin, quittant le belvédère qu'il avait à peine regardé, il répondit à nouveau à l'homme bourru.

▬ « Et pour répondre à votre pique... Il en faudrait bien plus pour blesser mon orgueil, mon cher. Bien... Où voudriez-vous aller en premier ? »

Red avait pris une décision. A moins que l'énergumène ne lui adresse la parole, ou ne lui demande quelques infos sur la ville, il ne dirait plus rien, tel un chien bien dressé. Qu'il en soit ainsi.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Lun 17 Avr - 14:56

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance

Inutile de vous mettre dans des états pareils. J'accepte de vous servir de guide pour ce soir. Suivez-moi.

Son ton avait changé, il était passé de l'excentrique exubérant à un mec blasé et agacé, je me demandais s'il connaissais la demi mesure, mais d'un autre côté j'allais pas non plus me plaindre qu'il la ferme un peu. Il avait pris les devant et je le suivais, tirant une autre latte sur ma cigarette. Je réfléchissais à ce que je devais faire, ça me fatiguait d'avance, mais comme on dit, pas de repos pour les braves, je décidais donc d'aller me reposer quand j'aurai un endroit ou dormir et un bureau ou accueillir les clients, mais il était hors de question que j'ouvre les affaires sans connaître la ville presque par cœur, autant dire que vu la taille ça allait être long, cette ville est plus grande que les quartiers du tartare ou j'agissais, cela allait compliquer les chose, mon plus grand défi de détective, finalement cet exil forcé allait me permettre de m'améliorer, comme quoi j'étais plutôt chanceux dans mon malheur. Mon guide se tournait un peu vers moi, je cachais rapidement ma ceinture et mon flingue, et je faisais comme si de rien était.

Et pour répondre à votre pique... Il en faudrait bien plus pour blesser mon orgueil, mon cher. Bien... Où voudriez-vous aller en premier ?


Finalement il était moins diva que je ne le pensais, je souriais amusé et je lui tendais nonchalamment ma mains droite. Après tout il y avait une chose essentielle qu'on avait ni l'un, ni l'autre pensé à faire, enfin surtout moi, quelle manque de savoir vivre de ma part. Dans les manières, du moins les plus classique je soupçonne Arsène d'avoir un peu déteint sur moi, vieux fou, comme si me sauver lui avait pas suffit.

Déjà se présenter serai un bon début non? Je m'appelle Logan,
Logan Tancarville, ravi de faire ta connaissance, et toi tu t'appelle?

J'avais marqué un temps avant de donner mon nom complet, ici non plus, même si je m'étais réconcilié avec mon père, je ne voulais pas qu'on me reconnaisse pour mon nom de famille, mais en même temps, ça pouvait déjà me faire de la pub, donc avec du recul, je pensais que je n'avais plus à donner un faux nom, et puis avant même de pense à cela, les Tancarville n'étaient peut être pas connus au paradis, du moins pas aussi bien qu'aux enfers. L'homme avec moi s'était présenté comme s'appelant Julian, Julian Carter, un beau nom je trouvais. On se remettais ensuite en route, je venais de finir ma clope, j'écrasais le mégot et je le jetais dans un poubelle croisée plus tard sur la route.

Pour répondre à ta première question, est ce que tu pourrai m'emmener à la mairie, j'ai horreur de la paperasse et plus vite ce sera régler, mieux je me porterai. Comme on a un bout de trajet d'ici là, j'aurai quelques question à te poser,
la première, est ce qu'il y a des gens dans cette ville autre que les anges dont je dois me méfier?

Je mettais mes mains dans mes poches,et je me plaçais à côté de lui, mano a mano, en supposant qu'il se considère lui même comme un homme, mais j'en étais pas vraiment sur de ça, enfin je me plaçais sur un pied d'égalité, espérant faire un peu redescendre la tension, en soi j'avais aucune animosité contre lui et même si ses manière excentrique m'avaient quelques peu irrité à première vue, elles n'avaient rien de méchante, finalement j'étais surtout très fatigué, ça jouait pas mal aussi.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Lun 17 Avr - 16:39



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Le démon, sous ses grands airs robustes et cinglants, lui tendit sa main. Il avait l'air amusé finalement. Red ne comprenait pas ce qu'il avait bien pu faire pour avoir un tel revers de situation. Quand bien même, il n'avait pas pensé à se présenter à lui tantôt, et il semblait vouloir rectifier le tir.

▬ « Déjà se présenter serai un bon début non? Je m'appelle Logan, Logan Tancarville, ravi de faire ta connaissance, et toi tu t'appelle? »

▬ « Julian Carter. Mais tu peux m'appeler Red. Enchanté. »

L'ange déchu lui rendit la poignée de main. Il avait de la force ce monsieur ! Logan c'est bien ça ? "Très bien Logan..." pensa t'il en l'incitant à reprendre la descente du sentier. Lui qui espérait profiter de la soirée pour se détendre... Il ignorait où amener l'individu en ville. Il y avait pas mal de choses à voir. Red le voyait fumer tranquillement, jetant son mégot à l'approche d'une poubelle. Au moins, il était respectueux celui-là ! Pas comme certains autres au jardin japonais... Rien qu'à l'idée d'y penser, le coiffeur excentrique sentit sa colère monter. Elle ne fut que de courte durée, car Logan s'adressait à lui, répondant à sa question initiale.

▬ « Pour répondre à ta première question, est ce que tu pourrai m'emmener à la mairie, j'ai horreur de la paperasse et plus vite ce sera régler, mieux je me porterai. Comme on a un bout de trajet d'ici là, j'aurai quelques question à te poser, la première, est ce qu'il y a des gens dans cette ville autre que les anges dont je dois me méfier? »

▬ « La mairie... En effet, je ne connais pas d'endroit plus désagréable. Tout le monde arrive ici en premier il paraît, je n'ai toujours pas compris pourquoi... »

Logan ne restait plus derrière lui, à le suivre comme un gentil toutou docile. Il avait accéléré le pas, se postant juste à côté de lui, comme deux personnes civilisées. Red lui jeta un rapide coup d’œil. Il n'était pas son type d'homme à la base, et ne comptait pas aller plus loin avec lui, sauf si c'est pour un conseil touristique. Il prit soin de se recoiffer un bref instant, prenant compte de sa dernière question. Ça... Il n'avait pas fini de se méfier des gens ici.

▬ « Avant toute chose, tu dois comprendre que cette ville regorge de tout. Anges, démons et humains se côtoient et se partagent cette ville maudite. Même les déchus comme moi y ont leur place ! Et ces pauvres humains stupides qui ne savent rien... Et ils ne doivent jamais rien soupçonner. On est tous là parce que nous sommes des brebis galeuses, ayant commis l'irréparable, et dont chacun espère s'expier. »

Red se devait de lui fournir un maximum d'informations. Même s'il était détective ou il ne sait quoi d'autre, ça lui ferait gagner du temps. Le déchu gardait un air plutôt naturel, mais sérieux. Son côté diva s'en plaignait mais Logan n'y était pas sensible, alors c'était inutile de le montrer davantage. Se raclant la gorge, il réfléchit un instant et reprit le fil de la discussion.

▬ « La seule dont tu dois te méfier, c'est Casey Williams, une démone déchue, aveugle... et voyante. Elle sait tout, une vraie calamité qu'il ne vaut mieux pas provoquer. Je sais de quoi je parle. Sinon., il y a Dragon, le Roi des Démons qui voudra te voir très prochainement. Et... Cette Célestia... »

Le sang du déchu ne fit qu'un tour. Cette garce était à l'origine de son expatriation à Damned Town, et comptait bien se venger d'elle, à un moment ou un autre. Sa colère venait de monter à son paroxysme. Il tentait de se contrôler, il n'était pas seul ce soir, à arpenter les rues, et il ne voulait pas avoir à se battre, et encore moins à s'expliquer.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Ven 12 Mai - 3:41

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance

La mairie... En effet, je ne connais pas d'endroit plus désagréable. Tout le monde arrive ici en premier il paraît, je n'ai toujours pas compris pourquoi...

Je souriais amusé, la raison était évidente..

Quitte à te plonger quelques part ou tu dois racheter tes péchés ou redémarrer une vie, autant te faire redémarrer au bâtiment le plus important qui doit être situé prés du centre. Ce n'est pas parce qu'il y a quelques relents de magies que la logique n'y a pas sa place après tout. Enfin c'est ce qui me semble le plus probable, il est rare que le hasard face aussi bien les chose, sinon on serai encore chez nous pépère à boire un coup tranquillement en pensant juste à la routine du lendemain.

Red se recoiffais légèrement, il me faisait penser à une pruche, coloré et bruyant, enfin moins un fois que tu coupe la lumière, la lumière des projecteurs pour lui.

Avant toute chose, tu dois comprendre que cette ville regorge de tout. Anges, démons et humains se côtoient et se partagent cette ville maudite. Même les déchus comme moi y ont leur place ! Et ces pauvres humains stupides qui ne savent rien... Et ils ne doivent jamais rien soupçonner. On est tous là parce que nous sommes des brebis galeuses, ayant commis l'irréparable, et dont chacun espère s'expier.


Oui, oui je sais tout ça, je me suis quand même renseigné, je t'ai demandé des noms, pas des évidences.

Je soupirais légèrement agacé mais ne voulant vexer encore plus mon guide je me contentais de garder ça pour moi.

La seule dont tu dois te méfier, c'est Casey Williams, une démone déchue, aveugle... et voyante. Elle sait tout, une vraie calamité qu'il ne vaut mieux pas provoquer. Je sais de quoi je parle. Sinon., il y a Dragon, le Roi des Démons qui voudra te voir très prochainement. Et... Cette Célestia...

Par réflexe je sortais mon calepin et je commençais à prendre des notes tout en marchant,
mais j'avais besoins de plus de précisions quant aux deux noms qu'ils venaient de citer.

C'est pas des conneries la voyances? Et comment un aveugle pourrait être dangereuse? Et ensuite, je crois savoir que Celestia est la reine des anges que combat sa majesté, vu le ton de ta voix, je suppose que c'est elle qui t'a déchue, non? Qu'est ce que tu peux me dire sur elle.

Le stylo dégainé et l'attention portée sur lui j'attendais pour prendre les notes dont j'avais besoin, on continuais de marcher, on arrivait en bas de la pentes, on partait en direction de la mairie, je crois que prendre des notes c'est la seule chose que je suis capable de faire en même temps qu'une autre activité, sinon c'est un aller simple pour une catastrophe, et j'ai essayé pourtant.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Ven 12 Mai - 19:02



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Le démon sortit un calepin de sa poche avec un stylo, et commençait à noter les noms qu'il venait de lui citer. La mairie n'était plus très loin à présent. Ils venaient de descendre toute la montagne à pied, à allure soutenue. Red s'attendait à avoir des piques sur Casey, et ça ne manqua pas.

▬ « C'est pas des conneries la voyances? Et comment un aveugle pourrait être dangereuse? Et ensuite, je crois savoir que Celestia est la reine des anges que combat sa majesté, vu le ton de ta voix, je suppose que c'est elle qui t'a déchue, non? Qu'est ce que tu peux me dire sur elle? »

▬ « Non, pas dans son cas. Le Dragon la méprise au plus haut point. Je ne sais pas ce qu'il attend pour lui faire avaler sa boule de cristal. Oui, elle en a une, c'est avec ça qu'elle arrive à savoir ce qui se passe... »

L'ange déchu repensait encore à la déculottée qu'elle lui avait affligée ce fameux soir. Ses bijoux de famille s'en souvenaient encore d'ailleurs. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour lui faire cracher une information... Au moins, il sait qu'elle a un petit ami ici, et que de savoir son identité allait être une partie de plaisir. Red ne pouvait pas se lancer dans ce monologue psychologique. Logan attendait après lui pour un autre sujet.

▬ « Tu as raison au sujet de Célestia. C'est la reine des Anges. Cette garce est aussi à l'origine de ma déchéance et de mon expatriation... Mais j'aurai ma revanche sur cette femme ! »

Red fit une courte pause. Sa colère remontait d'un cran encore une fois. Pourquoi n'arrivait-il pas à se contenir ce soir ? Parce que Vaermina n'était pas là, tout simplement. Sa partenaire lui manquait cruellement, mais il allait devoir jouer seul. Fermant les yeux et lâchant un raclement, il rassembla toutes ses informations et déballa le tout, sous l'impatience de Logan.

▬ « Célestia n'est pas une reine aimée. Il y a une polémique qui court au Paradis actuellement. Des clans se forment : les Puristes contre les Anarchistes. Je te laisse deviner de quel côté je me situe... Elle souhaiterait instaurer la "Pureté absolue". Tout ce que je peux t'en dire, c'est qu'elle compte supprimer nos libertés et imposer une dictature sans précédent. Tout le monde devra se plier à ses nouvelles règles. Plus aucun impair ne sera excusé là-haut. Elle serait déjà déchue depuis longtemps si les anges n'avaient pas peur de sa garde personnelle... »

Red se sentait comme libéré d'un poids. Il avait déjà énoncé ces particularités à Keithan quand ils étaient au lac, mais il ne pensait pas que ça aurait autant d'impact. Souriant légèrement, il attrapa une mèche de cheveux et la tortilla tranquillement. Au loin, l'édifice de la mairie se dessinait, proche du parc. Ils étaient enfin arrivés à destination. L'ange déchu soupira et amena le démon devant les portes, l'incitant à entrer.

▬ « Nous voilà à la mairie mon cher. Fais ce que tu as à faire, je t'attends ici. Si tu as d'autres endroits à voir ce soir, ou d'autres infos à collecter... Je reste disponible. »

Red tripota son cellulaire dans le fond de sa poche. Il comptait bien prendre des nouvelles de sa partenaire pendant l'absence du démon. Il scrutait le ciel et observait certaines étoiles. La nuit était belle finalement...


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mer 17 Mai - 1:52

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance

J'avais du mal à croire Red, du moins pour la voyante, en soi il avait aucune raison de me mentir, mais cela me semblait assez incroyable, même pour nous autres divins, je me contentais de noter qu'elle était opposée à Dragon, et je laissais la notion "voyante?" à côté de son nom entre parenthèse, peut être vrai, peut être pas, en tout cas cela sera à confirmer. Le problème pour moi venait de la boule de cristal, c'est presque trop cliché pour que cela soit crédible. Mais plus intéressant j'attendais les information sur Celestia, avoir des infos sur elle me sera bénéfique, surtout dans sa manière de traiter les anges et ses rapports avec son peuple, je suis pas un expert en politique, mais quelqu'un qui s'y connait pourrai faire sombre tout un empire avec les bonnes infos, qui peuvent donc se revendre cher. Et c'est là que j'entre en jeu, après tout il n'y a pas de petit profits

Tu as raison au sujet de Célestia. C'est la reine des Anges. Cette garce est aussi à l'origine de ma déchéance et de mon expatriation... Mais j'aurai ma revanche sur cette femme !

Je fronçais légèrement les sourcils, sa façon de le dire laissait entendre qu'il voudrait être réintégré dans son espèce, mais il a pourtant dit s’être allié avec Dragon, si c'est pour renverser Celestia, c'est stupide, après tout il se condamne lui même, en fin ça le regarde, mais je comptais le garder tout de même à l’œil, il pouvait toujours essayer de jouer l'agent double, et il était hors de question que je le laisse faire, j'ai suffisamment vu la fourberie de déchus prêt à tout pour retrouver un statut d'être pur. Je profitais de la légère pause qu'il marquait pour noter "à surveiller" à coté de son nom.

Célestia n'est pas une reine aimée. Il y a une polémique qui court au Paradis actuellement. Des clans se forment : les Puristes contre les Anarchistes. Je te laisse deviner de quel côté je me situe... Elle souhaiterait instaurer la "Pureté absolue". Tout ce que je peux t'en dire, c'est qu'elle compte supprimer nos libertés et imposer une dictature sans précédent. Tout le monde devra se plier à ses nouvelles règles. Plus aucun impair ne sera excusé là-haut. Elle serait déjà déchue depuis longtemps si les anges n'avaient pas peur de sa garde personnelle...

Elle a donc de potentiels opposants, c'est très intéressant et pourront peut être m'aider indirectement, avec le bon indic qui possède les bons nom dans son carnet d'adresse.

Je notais ça et le soulignais trois fois quelques pages plus loin, il allait falloir que je me renseigne sur le sujet.

Je fermais et rangeais mon calepin, c'était les infos dont j'avais besoin pour bien débuter dans la ville, le reste allait être un début classique, mais cela restait intéressant. En effet j'y repensais mais cela allait être ma plus grosse entreprise, peut être que j'allais essayer d'engager un assistant quand les affaires tourneront bien. Je souriais légèrement, je repensais à ma formation, comment mémoriser chaque détails, comment lier chaque éléments, j'étais passionné, et je le suis toujours, cela faisait longtemps que j'avais pas pu mettre mes talents à l’épreuve, et malgré la fatigue, j'avais cette excitation viscérale de me mettre en chasse, mais tout vient à point à qui sait attendre. Chaque choses en son temps,
pour l'instant il fallait que je me trouve un toit pour dormir de temps en temps. On arrivait ainsi devant les portes de la mairies, Red m'invitait à entrer, je lui fis alors un petit sourire entendu et je poussais les portes. La mairie était, une chance pour moi, vide, j'allais directement à l’accueil pour signaler mon arrivée en ville,et demander à ce qu'on me livre le journal, c'est toujours agréable le matin avec mon café. Je réglais rapidement le reste des papier à remplir. Une fois cela fait, je prenais la porte ou je retrouvais mon guide, assis sur un banc pas loin de la porte. J'allumais rapidement un cigarette et je l’interpellais.

C'est bien aimable à toi de m'avoir attendu!

Je descendais calmement les marches de marbres pour le rejoindre.

A partir de là je pourrais me débrouiller seul, mais si tu connais un bon bar encore ouvert à cette heure, je t'invite à boire un godet, après tout tu m'as rendu un bon service, je serai vache de t'abandonner lâchement ainsi, qu'en dis-tu l'amis?

Je tirais une latte calmement, trouver un endroit ou dormir serai facile, j'avais repéré quelques hôtels en passant, ce sera un bon plan avant de trouver un petit appart. Mais que Julian accepte ou refuse ma proposition, je n'avais plus besoin d'un guide, le reste viendrai avec le temps.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Jeu 18 Mai - 3:41



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Le démon salua l'ange déchu et pénétra dans la mairie, le laissant seul assis sur un banc. Il dégaina son cellulaire et pianota quelques mots à l'intention de sa partenaire. Elle était toujours au salon. Sa soif d'apprendre pour son deuxième jour n'était pas finie. Elle pensait en avoir pour deux bonnes heures encore. "Tout ce temps !" s'écria t'il en lui souhaitant bon courage au travers de ses mots. Il se rappela ses premiers jours au salon. Lui aussi avait mis le paquet pour en ressortir vivant. Max n'avait rien vu venir et le même scénario semblait se reproduire. Alors que Red en riait, il aperçut Logan redescendre les marches de la mairie. Il avait fait vite. Il s'empara d'une cigarette et l'alluma devant lui.

▬ « C'est bien aimable à toi de m'avoir attendu! A partir de là je pourrais me débrouiller seul, mais si tu connais un bon bar encore ouvert à cette heure, je t'invite à boire un godet, après tout tu m'as rendu un bon service, je serai vache de t'abandonner lâchement ainsi, qu'en dis-tu l'ami? »

▬ « Oui, pourquoi pas ! Je connais un petit bar sympa dans le secteur. À y réfléchir, ça ne m'étonnerait pas qu'il te plaise. Suis-moi, c'est par ici mon cher. »

L'ange déchu lui fit signe de le suivre. Ils devaient traverser le parc pour rejoindre plus rapidement l'endroit en question. Le peu de lampadaires sur place jetaient un froid incroyable sur cet amas de verdure. Le parc pourrait regorger de monstres en tout genre... De quoi faire peur à des enfants. De toutes manières, la population condamnée de cette ville ne pouvait pas commettre une autre action irréversible, de peur de voir leur condition empirer. Et dans le fond, pouvait-elle être pire ? Red ne le savait pas. Ça ne lui ressemblait pas de tergiverser ainsi. Logan le mettait donc mal à l'aise. Les deux hommes marchaient en silence. Le démon en profita pour regarder où il mettait les pieds. Une dizaine de minutes plus tard, ils arrivèrent à un embranchement. Le bar restait ouvert toute la nuit en général, et il ne fit pas exception en ce jour. Red invita Logan à passer le premier. Il n'y avait pas grand monde à cette heure tardive, et à en juger par les visages et les apparences de chacun, il n'y avait aucun humain. Le déchu laissa le démon s'installer à une table tandis qu'il commanda deux pintes au serveur, avant de le rejoindre au fin fond de la salle. De quoi allaient-ils pouvoir parler ?

▬ « Voilà. Les bières ne devraient pas tarder. *Red se racle la gorge* Alors ? Monsieur le détective ? On ne croit pas aux voyantes ? Et pourtant. Souhaite de toutes tes forces ne jamais la croiser, vraiment. Elle ne te collera que des ennuis. »

Le cas de Casey Williams semblait provoquer le doute chez Logan. Seul Keithan était assez calé pour lui dire vraiment ce qu'elle pouvait faire. Mais le connaissant, il resterait impassible, en grand roi tyrannique qu'il était. Red se retourna un instant et observa le serveur qui préparait les bières dans le calme. Les démons et déchus déjà présents ne se calculaient même pas. "Fort heureusement..." pensa t'il tout bas. Red ne tenait pas en place. Le silence pesait sur sa petite personne, à en devenir fou. Lui qui aimait discuter... avait la ferme conviction qu'il allait devoir se taire bien plus que la normale.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Dim 28 Mai - 17:16

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance

Oui, pourquoi pas ! Je connais un petit bar sympa dans le secteur. À y réfléchir, ça ne m'étonnerait pas qu'il te plaise. Suis-moi, c'est par ici mon cher.

Je souriais, satisfait, finalement je l'avais jugé un peu durement, ce n'étais pas un mauvais bougre pour un ange. Je suivais donc Julian qui prenait les devant, je le rattrapais doucement jusqu'à ce qu'on arrive au parc, je l'avais repéré depuis le belvédère, il était grand pour un parc, yen avait pas des masses aux enfers, rien ne poussait là bas, et personne à jamais tenté sérieusement de fertiliser les enfers, les quelques fous qui avaient essayé avaient abandonné, faute d'entretien et de paix, après tout le tartare ne se résume qu'à la loi du talion, mangé ou être mangé, une loi réglo et efficace quand on s'attarde un peu plus sur le fonctionnement interne, d'un base brutale, les luttes ont petit à petit évoluée pour transformer cela en lutte d'influence et de profiteur comme ma famille, finalement c'était surement plus stable d'une certaine façon que chez les anges, toujours trop compliqué, toujours trop moralisateur, bande d'imbécile.

Ma petite crise fut rapidement apaisée par l'ambiance du parc, ce mélange nature/ville qui se mariait délicieusement bien, j'ai toujours aimé les villes désertes, dans le silence de la nuit et l'éclairage des lampadaires, j'aurai presque sorti mon saxophone pour jouer Clair de Lune de Debussy, mais le moment n'y était pas, je me contentais d'apprécier le silence et le calme dans une ville d'habitude animé, la majesté des immeubles endormis sous le regard froid de la lune. Dans ce silence apaisant nous traversions le parc, à moitié enveloppé dans les ténèbres nocturnes. Un peu après être sortis du parcs, on arrivait à un croisement, un bar à l'enseigne encore alimentée illuminait faiblement la devantures,
Julian avait rempli parfaitement sa mission, il m'invitait à entrer, ce que je faisais naturellement, je jetais mon mégot dans le cendrier à l'entré, le bar était non fumeur bien évidemment, j'allais tranquillement m'installer dans le fond de la salle pendant que Red commandais. Aussitôt fait il me rejoignais, le bar était presque désert, quelques démons ou déchus ça et là, aucun ne nous calculais vraiment, et c'était pas plus mal. Red s'asseyait avec autant de grâce que s'il était à une de ces fichues soirées ou moi et mes frangins servions de coqueluche, finalement c'était la même chose partout.

Voilà. Les bières ne devraient pas tarder.Il se racle légèrement la gorge, c'est dingue le nombre de chat errant qui doivent se balader pour qu'il en ai un dans la gorge. Alors ? Monsieur le détective ? On ne croit pas aux voyantes ? Et pourtant. Souhaite de toutes tes forces ne jamais la croiser, vraiment. Elle ne te collera que des ennuis.

Je souris légèrement, surtout à la vanne à laquelle j'avais pensé en réalité. Je le regarde amusé.

Appelle moi Logan fais pas tant de manière avec moi, et puis les ennuis j'ai l'habitude, avec mon caractère il est pas rare que des situations dérapent... Mais dis moi, qu'est ce que tu as fais que ces abrutis célestes ai tant désapprouvé pour te déchoir?Après tout tu m'as pas l'air si mauvais que ça pour aider un inconnu comme tu l'as fais avec moi.

A ce moment les bières arrivèrent, je lançais un rapide " Merci mam'zelle." à la serveuse puis je revenais à Julian.

Si tu veux pas en parler je comprendrai, c'est juste que ça m'intrigue.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mar 30 Mai - 3:13



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Le démon semblait amusé de par sa mise en garde. Enfin quoi ! Casey Williams n'était vraiment pas à prendre à la légère ! Il souriait même. Red ne savait pas quoi en penser. Ou alors était-ce sa façon de l'appeler ?

▬ « Appelle moi Logan fais pas tant de manière avec moi, et puis les ennuis j'ai l'habitude, avec mon caractère il est pas rare que des situations dérapent... Mais dis moi, qu'est ce que tu as fais que ces abrutis célestes ai tant désapprouvé pour te déchoir? Après tout tu m'as pas l'air si mauvais que ça pour aider un inconnu comme tu l'as fais avec moi. »

La question fatidique. Celle que tout le monde n'osait poser dès le départ, de peur de froisser la personne en face de soi. L'ange déchu comptait bien lui donner sa version des faits, mais une jolie serveuse arrivait avec leurs bières. Logan la remercia poliment et revint sur le cas de Red, n'omettant pas au passage de lui rappeler qu'il ne devait pas se sentir obligé. "Quelle délicate attention !" pensa le coiffeur excentrique en cet instant. Il s'empara de sa bière et avala une bonne gorgée.

▬ « Ces "abrutis célestes", comme tu viens de les nommer, m'ont déchu pour cause de meurtre sur ma fiancée. Cette garce m'avait trompé, je m'en suis aperçu et je lui ai tranché la gorge avec mes ongles. Tout simplement. »

Red éclata de rire à ces paroles. Non seulement elles étaient sorties sans le moindre mal, mais en plus il en était toujours aussi fier. D'une certaine manière, il se devait de la remercier pour son geste lâche et démesuré. Son penchant pour le côté obscur était devenu omniprésent et il ne cessait de s'en abreuver au quotidien. Depuis son arrivée à Damned Town, il avait pris pour habitude de ne côtoyer que cette "catégorie" d'êtres impurs et meurtris par la souffrance ou toute autre chose. Il ne s'en plaignait pas, il voulait continuer sur cette voie. Souriant de plus belle au détective qui semblait vouloir en savoir plus, il ne lui laissa pas le temps de poser une autre question.

▬ « Ma fiancée s'appelait Anna Stuart. Elle était peintre à ce qu'il semblait... du moins si c'était la vérité. Je l'aimais éperdument. Comme quoi, ce foutu sentiment rend aveugle ! Depuis, je ne m'attache plus à la gente féminine, hormis une seule personne, pour des raisons professionnelles. »

En avait-il trop dit ? Red ne lui faisait aucune déclaration d'amour, il exprimait juste sa vision des choses... Subtile nuance. Il reprit une gorgée de sa bière encore fraîche et remit ses lunettes en place. Son esprit vagabondait une fois encore vers Vaermina, qui devait peut-être avoir fini depuis le temps ? Au pire, elle avait la clé pour rentrer. Il ne voulait pas qu'elle les rejoigne ici au bar. Cette rencontre ne la concernait en rien et ne venait pas mettre en péril leurs affaires. D'ailleurs à ce sujet, il pointa du doigt une petite chose, qu'il ne manqua pas de rappeler à Logan.

▬ « Pour en revenir à Célestia... Je serai ravi de te prêter main forte, pour d'autres informations bien entendu. Il est hors de question que je remonte là-haut. Leur pureté m'a rendu fou ! Je me sens libre à présent. J'ai grand hâte de la voir tomber de son piedestale ! »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Lun 5 Juin - 2:15

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance

Je prenais doucement quelques gorgées de bières, habitude du brandy, Julian lui semblait en avoir rien à faire et commençait à prendre un grande rasade dès le début, apparemment j'avais posé la question qui fâche, mais il n'allait pas se priver de me donner son point de vue, et tant mieux, après tout je ne lui avait pas posé la question pour rien, mais sa réaction me fis quand même sourire, car malgré son attitude désinvolte, le sujet semblait encore piquant auprès de Red, mais cela ne me surprenait pas, après tout j'avais compris dès le début que Red jouait surtout sur les apparences que le fond était bien différent de la surface, je me disais que j'allait devoir m'y faire.

Ces "abrutis célestes", comme tu viens de les nommer, m'ont déchu pour cause de meurtre sur ma fiancée. Cette garce m'avait trompé, je m'en suis aperçu et je lui ai tranché la gorge avec mes ongles. Tout simplement.


Red éclatais de rire comme fier de lui, moi j'était surpris, mais beaucoup, Avec ses ongles?!, je n'arrêtais pas de me répéter cela en boucle dans mon crane en scrutant ses ongles parfaitement manucurés, Tu peux sérieusement tuer quelqu'un avec... ça?,en soi qu'il ait tué sa fiancée ne me choquait pas vraiment, à sa place j'aurai surement fait pareil mais je reconnaissais que l'arme du crime était assez originale. Je me reprenais je voulais pas paraître impolis mais Julian semblait toujours perdu dans ses pensées et sa joie, vu le sourire qu'il avait sur le visage je voyais pas ce que ça pouvait être d'autre.

Ma fiancée s'appelait Anna Stuart. Elle était peintre à ce qu'il semblait... du moins si c'était la vérité. Je l'aimais éperdument. Comme quoi, ce foutu sentiment rend aveugle ! Depuis, je ne m'attache plus à la gente féminine, hormis une seule personne, pour des raisons professionnelles.

Je souriais, l'amour, un sentiments qui m'était inconnu, je n'avais jamais ressenti d'amour pour qui que ce soit, de l'admiration, du désir, de la colère, tout ça oui, mais l'amour que dalle. En même temps cela ne me dérangeais pas plus que ça, après tout cela sortait de mon travail, donc c'était encombrant, je souriais encore, décidément mon seul vrai amour n'avait jamais été que mon travail. Sinon je retenais juste que Red ne travaillais pas tout seul, ce qui ne m'étonnais pas, quand on est un souverain digne de ce nom on possède plusieurs informateurs, sinon c'est risible, mais je comprenais Red, accusé d'avoir pris vengeance, aux enfers on aurai considéré cela comme normal, et c'était le cas, comme quoi les vrais anges était vraiment de bouffons de premières.

Pour en revenir à Célestia... Je serai ravi de te prêter main forte, pour d'autres informations bien entendu. Il est hors de question que je remonte là-haut. Leur pureté m'a rendu fou ! Je me sens libre à présent. J'ai grand hâte de la voir tomber de son piédestal !

Je souriais avant de prendre une gorgée de bière, elle était pas mauvaise d'ailleurs pour une blonde. Je reposais mon verre avant de le repousser un peu, j'avais une belle vue sur l'entrée ou deux déchus venait d'entrer, ils commandaient, il ne semblait pas là pour faire du grabuges, mais je me méfiais tout de même, on ne savait jamais.

Je comprend totalement ton ressentiment, à ta place j'aurai surement fais la même chose, même si l'arme du crime me surprend pour son originalité.
Ce que tu me décrit est tellement différent des enfers, de même qu'ici, c'est tellement différent, il me faudra surement un peu de temps pour m'habituer complètement, mais merci je pense que je peux tracer ma route comme un grand à partir de maintenant, déjà rouvrir le bureau serai un bon début, puis faire la pub d'entrée, après les clients devraient venir tout seuls, ça et les divers boulots que Dragon me confiera, après ce n'est plus de mon ressort.

Les déchus de tout à l'heure allaient d'asseoir mais semblait guetter les autres clients, lorsque son regard s'arrêta sur moi, il fit comme si de rien était mais la lueur dans son regard m'indiquait qu'il avait trouvé ce qu'il voulait, et il se mettait déjà d'accord avec son complice. Putain j'avais même pas de piaule que déjà ça allait commencer, et dire que j’espérais au moins une ou deux semaine avant ce genre d’événement, je pestais intérieurement, je revenais vers Julian.

Les deux déchus là bas, ils sont là pour moi, je ne pense pas qu'ils tenteront quoi que ce soit ici, mais quand on sortira, attend toi à devoir te défendre parce que je ne pense pas qu'ils soient là pour causer, et même s'il le sont, moi pas.

Je soufflais un grand coup et j'affichais un sourire détendu.

Mais en attendant autant finir tranquillement nos verres, rien ne presse après tout, qu'en dis tu?
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Mar 6 Juin - 17:09



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


Logan semblait savourer sa bière, tout comme Red qui se sentait bien mieux dans ce bar. La glace était enfin brisée entre les deux hommes, de quoi passer une bonne soirée même tardive. Le démon souriait à ses paroles, politesse ou réel intérêt ? Il était aussi moins bourru qu'à leur rencontre une heure plus tôt.

▬ « Je comprend totalement ton ressentiment, à ta place j'aurai surement fais la même chose, même si l'arme du crime me surprend pour son originalité. Ce que tu me décrit est tellement différent des enfers, de même qu'ici, c'est tellement différent, il me faudra un peu de temps pour m'habituer complètement, mais merci je pense que je peux tracer ma route comme un grand à partir de maintenant, déjà rouvrir le bureau serai un bon début, puis faire la pub d'entrée, après les clients devraient venir tout seuls, ça et les divers boulots que Dragon me confiera, après ce n'est plus de mon ressort. »

"C'est parce que mes ongles sont manucurés mon cher..." pensa Red en souriant bêtement. A ce moment-là, ils avaient atteint une longueur intéressante, mais avec son boulot il ne pouvait plus se permettre de les avoir ainsi, à sa grande tristesse. Un fâcheux compromis qu'il avait dû concéder à Max... L'imbécile. Dans tous les cas, Logan pensait pouvoir se débrouiller dans un avenir proche, mais Red savait qu'il pouvait toujours servir à quelqu'un d'autre de plus imposant. Alors que son esprit se mit à vagabonder dans ses souvenirs du Dragon, il ne remarqua pas l'arrivée de deux déchus dans le bar, qui firent réagir le détective, sans qu'il ne montre le moindre signe d'embarras.

▬ « Les deux déchus là bas, ils sont là pour moi, je ne pense pas qu'ils tenteront quoi que ce soit ici, mais quand on sortira, attend toi à devoir te défendre parce que je ne pense pas qu'ils soient là pour causer, et même s'il le sont, moi pas. Mais en attendant autant finir tranquillement nos verres, rien ne presse après tout, qu'en dis tu? »

▬ « Décidément, cette soirée montre encore des surprises. Avec plaisir pour les bières. Et ne t'inquiètes pas ! Je sais me battre quand il le faut, même si je n'en montre pas les signes. Qu'ils viennent ! Je vais rire. »

Un peu d'action pour couronner la soirée ? Il se réjouissait déjà d'avoir à montrer ses talents face à ces déchus. Le coiffeur excentrique prit une gorgée et guetta discrètement les individus concernés. A première vue, ils n'avaient rien de méchant, mais les apparences sont trompeuses, il sait de quoi il parle. Rien qu'Anna en était le parfait exemple. La gentille petite ange fragile qui n'avait pas hésité à le tromper... et avec le fiancé de sa meilleure amie ! Une façon simple et efficace de briser deux cœurs en une seule action. D'ailleurs, il ne savait pas ce que son amie devenait là-haut. Avait-elle été bannie aussi ? Non, elle n'était pas avec lui au moment des meurtres, et il l'aurai vu en ville. Red soupira et espéra en silence qu'elle soit heureuse, et non en proie aux folies de Célestia. Son attention revint sur Logan, qui buvait sa blonde.

▬ « Puis-je te demander à ton tour ce qui t'amène dans cette ville maudite ? Un démon authentique tel que toi n'est pas là par hasard... »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Jeu 8 Juin - 19:53

Logan Tancarville & Julian Carter

Entrée 1- reconnaissance

Décidément, cette soirée montre encore des surprises. Avec plaisir pour les bières. Et ne t'inquiètes pas ! Je sais me battre quand il le faut, même si je n'en montre pas les signes. Qu'ils viennent ! Je vais rire.

Attention tu risquerais de te casser un ongle, ce serai dramatiques. Ce que je pouvais être cynique parfois, mais j'avais du mal à en rire autant que lui, si ils était là aussi vite c'est que la nouvelle était déjà arrivée au Paradis, la situation n'allait donc qu'empirer avec le temps, il fallait que je résolve cette affaire au plus vite, qui était le père de cette gamine, et le tuer, je voyais pas d'autre solution, et puis ça me soulagerai de mettre une balle entre les deux yeux du connard qui en voulait à ma peau. Mais comme je l'avais dis à Julian, chaque chose en son temps, la soirée fut belle jusqu'à maintenant, elle pouvait continuer au moins jusqu'à ce que l'on sorte du bar. Je prenais quelques gorgée de bières pour me calmer un peu, même si j'aurai mieux apprécié un bon brandy, voire même un bourbon. Cela me faisait penser que je devrai aussi faire les courses, quelle plaie.  

Puis-je te demander à ton tour ce qui t'amène dans cette ville maudite ? Un démon authentique tel que toi n'est pas là par hasard...

Je le vais un sourcils, tiré de mes pensée et de la liste que j'étais en train de faire dans ma tête. Je reposais mon verre sur le dessous et je le décalais de façon à pas me gêner. Que faire? Lui faire confiance et tout lui raconter? Je n'avais que sa parole après tout et je le connaissais à peine, si c'était un espion il aurai pu me mentir tout du long...Naaaan, je me tourmentais sûrement pour rien, j'étais en train de devenir paranoïaque, après tout il m'avait raconté comment il s'était retrouvé ici sans sourciller, ce serai pas réglo de l'envoyer bouler, et puis ça changerai rien au problème de lui raconter, ou non d'ou je viens.

J'étais déjà détective privé dans le Tartare, j'étais considéré comme l'un des plus doué, même comme le plus doué selon certain, personne ne pouvait m'échapper, le plus fin limier,le plus professionnel, mais aussi le plus dangereux, ainsi me fut donné le sobriquet du "Grand Méchant Loup", que j'avais pris bien avant, mais qui s'était popularisé, moi je me contentais d'accepter les boulots et les mener à bien sans poser de question, je n'avais jamais échoué une seule enquête. Jusqu'à il y a deux mois maintenant, où l'on m'a demandé de retrouver un gamine, j'avais reçu le boulot par téléphone, rien d'anormal, ce n'était pas la première fois, la gamine, habillée en guenille, blonde, environ 17 ans, yeux verts, ce fut l'une des affaires les plus difficiles de ma vie, aucune trace, aucun témoins, aucune piste viable, j'ai passé 1 mois et demis à la chercher presque bâtiment par bâtiment, interroger chaque personne dans la zone ou on l'avait vue pour la dernière fois, et donc il y a deux semaine environ, je l'ai enfin retrouvée. C'était un ange, pure, son aura m'insupportait, lumineuse au possible, rayonnante d'innocence, cela n'était pas prévus, l'employeur m'avait caché cela, la gamine était effectivement en guenilles, mais c'était pire que ça, c'était un uniforme de prisonniers, ses poignets était usés, marqué, par des liens ou des chaînes, en soi cela n'était pas étonnant il n'est pas rares que les familles les plus puissantes du Tartare gardent des esclaves anges comme "trophées" et marque de leurs richesse et de leur puissance, au début je pensais avoir bêtement affaire à une esclave en fuite, alors j'ai essayé de la ramener, mais elle m'a insulté, crachée au visage, menacée, je cite "mon papa est puissant au paradis il te tuera, toi et toute ton engeance dégénérée".Elle m'avait manquée de respect, comme personne l'avait jamais fait, je suis pas un justicier, mais il y a un principe que j'ai, c'est le respect, tu me respecte, je te respecte, respecte le contrat, et ton boulot sera fait et bien fait, mais cette gamine, un démon je me serai contenté de lui péter la tronche, mais elle... j'ai craqué et je l'ai abattue comme un clébard enragé, j'ai passé une semaine à enquêter sur qui pouvait être cette gamine, je suis tombé sur un journal, 3 jours avant que l'on me propose l'enquête, une explosion avait eu lieux au manoir d'une des plus grandes familles du Tartares, c'était criminel et la rumeur courait que des esclave se seraient enfuis, j'ai alors compris, du moins j'ai cru comprendre, je suis allé au rendez vous donné par mon employeur pour remettre la gamine, c'était un déchu. Je me suis alors rendu compte que je m'était trompé, il était pas un esclavagiste, il était le libérateur, un déchu payé par papa pour retrouver sa fifille, je l'ai ramenée à la famille qui m'a conseillé de venir ici, car tant que que le père en aura après moi, j'aurai pas la paix, même aux enfers, je suis donc venu ici, pour servir Dragon parce que j'ai maintenant un compte à régler avec les anges, si dans cette guerre j'arrive à abattre cet enfoiré qui en a après moi, je pourrai rentrer aux enfers.

Après un aussi long monologue je prenais à nouveau quelques gorgées de bière, Red n'avait pas pipé un mot, je riais de façon un peu moqueuse.

Et ben alors? Tu pensais que j'étais pas capable de parler autant pour que toi même tu reste bouche bée?

J'avais volontairement omis de parler du rôle de ma famille, après tout j'étais surtout venu ici pour la couvrir, officiellement c'est pas Logan Tancarville qui avait tué cette gamine, mais bien le Grand Méchant Loup, alors autant parler d'elle le moins possible, c'est pas comme si on avait encore renoué vraiment des liens donc ça allait pas être trop dur, et puis de toute façon j'avais l'habitude, finalement parle de ça avait été plus facile que je ne l'avais cru, je ne m'étais même pas énervé en évoquant la gamine, c'était fait, pas de raisons de s'énerver, pas de raisons de regretter, juste la vérité comme je la voyais.

En tout cas maintenant tu connais toute l'histoire de ma venue, satisfait?

Je terminais ainsi mon verre en souriant.
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 29
Âmes : 73
Date d'inscription : 19/03/2017
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter) Ven 9 Juin - 17:46



Entrée n°1 - Reconnaissance

Julian Carter & Logan Tancarville


L'ange déchu tomba des nues. Il s'attendait plus à se faire envoyer balader que d'avoir une réponse aussi longue, et si bien détaillée ! Il déposa ses coudes contre la table pour y placer sa tête et resta là, bêtement, à écouter son flot de paroles qui semblait ne plus s'arrêter. Le démon avait donc commis un impair en bas, et on lui réclamait vengeance. "Pauvre petite..." pensa t'il subitement, avant d'arquer un sourcil. Dans le fond, il n'en avait plus rien à faire des anges purs. Sa condition de déchu lui allait comme un gant. Si cette fillette ne l'avait pas provoqué, elle serait encore en vie à l'heure actuelle et Logan serait sur un autre contrat en Enfer. Comme quoi ! Il y en a des pourris gâtés là-haut, de quoi en vomir. Quand bien même il éprouverait une once de pitié envers cette famille, il ne se gênerait pas par derrière à la livrer au Dragon. Mais ce n'était pas sa fonction pour ce soir. Quand enfin le démon eut fini d'argumenter, il reprit quelques gorgées de sa bière en ricanant.

▬ « Et ben alors ? Tu pensais que j'étais pas capable de parler autant pour que toi même tu restes bouche bée ? »

Red souriait. Lui qui le pensait pas très loquace... Finalement, il en avait tenu un bon bout sans s'arrêter, ni même bégayer. Le coiffeur excentrique était admiratif de sa prestance, il devait l'avouer. Il applaudit quelque peu et termina sa bière tranquillement.

▬ « En tout cas maintenant tu connais toute l'histoire de ma venue, satisfait ? »

▬ « Très satisfait. Tu es un démon très intéressant Logan, sans aucun jeu de mots ni arrières pensées. N'en doute pas une seule seconde. »

Red lui lança un clin d’œil complice et se recoiffa brièvement. Son regard se projeta sur quelques poivrots de la table d'à côté, qui accumulaient les verres sans se soucier de leur santé. "Pauvres humains ridicules." Il ironisait sur leur triste sort. Ces pauvres âmes en peine, seules dans ce bar aussi tard, n'avaient-elles donc rien d'autre à faire ? Comme tenter de racheter leurs pêchés ? Au lieu de ça, ils préféraient picoler jusqu'à ne plus rien ressentir. Erreur fatale mes petits, elle vous coûtera cher. Le déchu se reconcentra à nouveau sur son partenaire de beuverie, qui n'avait plus rien à boire lui aussi. Red ne voulait pas avoir à se battre tout de suite.

▬ « Nos verres sont vides très cher. La soirée est si belle, en veux-tu un autre ? Tes traqueurs peuvent attendre, ça leur apprendra les bonnes manières. »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Entrée n°1-reconnaissance (feat Julian Carter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les jumeaux retrouvés [Feat - Shin Carter]
» B.F.F [Feat Shane Carter]
» T'embêter ? J'adore ça! ► Feat. DrewDrew Carter
» Aller cours petit eucalyptus cours!!! feat Niles Carter
» demande gif entrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: La ville :: Le centre-ville-
Sauter vers: