Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Sam 8 Avr - 14:31





Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ?




lItsuke Daichin

Tao Shin

« Voilà ce que j’en fait de votre ballon, pauvres mioches ! »

Et l’instant d’après, Itsuke vit le fameux ballon rouler près de lui, sur l’herbe, avant de s’arrêter près de son pied. Il était assis dans l’herbe, adossé à un tronc d’arbre, dans le parc durant la fin d’après midi. Comme toujours il essayait de s’entraîner à activer son pouvoir.
Il tourna la tête vers la personne qui venait de crier. C’était un homme d’une trentaine d’année avec sa compagne sur une nappe de pique nique. Une pâtisserie traînait sur la nappe, renversée. En face d’eux, trois jeunes enfants d’une dizaine d’années à peine essayaient de se faire tout petit devant cet homme qui était rouge de colère.

« Voilà, ça vous apprendra à importuner les gens ! »

J’imagine que les enfants devaient jouaient à côté et ils ont du mal contrôler eur ballon qui a atterrit sur cette homme… Je comprends qu’il soit énervé mais de là à en faire autant !


« N’avez pas été éduqué comme il faut ? Ils sont où vos parents ?! »

Et là, un des enfants commença à sangloter tandis que les deux autres tenter de le consoler. L’homme lui resta impassible face à a scène alors que la fille à ses côtés semblaient essayer de le retenir en vain.

Est-il conscient qu’en arrivant ici ils ont sûrement dû perdre leurs parents ces gosses ?!

De la colère commença à monter en lui. Il se leva et ramassa le ballon à ses pieds avant de se diriger vers la scène qu’il observait depuis un moment, le visage neutre.
Une fois près des enfants, ces derniers et l’homme avec sa femme le regardèrent. Il donna le ballon au enfants avec un léger sourire.

« Tenez, votre ballon, ne faites pas attention à lui, continuez de vous amusez ! »

Avant que vous n’ayez l’âge ou l’envie d’en savoir plus sur cette ville et tout ses mystères et autres « problèmes ».

« Faites juste attention à ne pas déranger les autres cette fois. »

Son ton était chaleureux et il s’accroupit devant celui qui pleurait.

« Et sèche tes larmes, il fait beau, c’est un temps pour rire et s ‘amuser, pas pour pleurer ! »


Les enfants le regardèrent avec un doux sourire avent de le remercier et partir aller rejouer un peu plus loin.
Quand Itsuke se tourna vers l’homme et lui décocha un coup de poing dans a mâchoire. Son regard était glacial. Il remarqua que ce dernier avait une tâche de crème sur sa chemise.
L’homme, qui se tenait la mâchoire, avait à présent du mal à soutenir le regard de l’adolescent et semblait s’être calmer. Itsuke pût même ressentir une pointe de peur chez ce dernier, malgré que sa carrure fût plus imposante que celle d’Itsuke.
Il jeta un bref regard vers la pâtisserie au sol avant de le reporter à nouveau sur l’homme.

« Donc tu es ce genre de personne qui fait pleurer des enfants pour une pauvre pâtisserie… Surtout que ce que tu leur a dit était des plus cruelle. As-tu penser ne serait-ce qu’une seconde à ce qu’ils avaient pût perdre en arrivant ici ? Mais à mon avis tu en es incapable… »


Il s’accroupit pour être face à lui, e visage tout prêt de ce dernier. L’homme, tentait tant bien que de mal de pas perdre la face, face à ce regard qui lui glaçait le sang.

Evidemment, il ne s’attendait pas à ce qu’on vienne lui faire une remarque, regardait-le maintenant se pisser dessus !


« Alors, qui est le moins éduquer maintenant ? »


Itsuke se releva et tourna le dos au couple effrayer et partit du parc, jetant un bref coup d’œil  vers les enfants qui lui adressais un sourire. Il remarqua aussi que les autres personnes présentent au parc les observaient, mais il s’en fichait.

J’espère que ça lui servira de leçon !


Il inspira un bon coup avant d’expirer longuement et regarda l’heure.

J’ai encore du temps avant d’aller bosser à l’observatoire… Je vais aller me mettre un peu au calme et quitter ce parc, je n’ai pas envie qu’il y est des complications.


Il quitta le parc et se dirigea vers les sentiers de montagnes. Il l’emprunta et se retrouva au belvédère, ce qui lui fit esquisser un sourire.

Ici je devrai être tranquille…

Il se rapprocha de la barrière qui empêchait d’aller plus loin et tomber et s’y accouda, observant la ville qui s’offrait à lui dans la douce lumière de l’après-midi.
Il faisait beau et les températures agréables.

Je ne peux m’empêcher de me demander ce que cette ville nous cache quand je la vois comme ça…


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Sam 8 Avr - 23:57


So, it's you I've heard of ?


Rien ne va plus au temple. Tao, d'un naturel plutôt calme depuis sa dernière entrevue avec Avalon, se prenait encore la tête avec ses collègues. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien lui reprocher cette fois-ci ? Il venait plus tôt le matin, priait à double dose et terminait même plus tard en mettant de l'ordre dans la salle de montre. Que leur fallait-il de plus à ces obsessionnels ? Le moine ne pouvait plus les sentir, et encore moins les voir. Il avait laissé sortir sa haine envers eux aussi facilement qu'on vole une glace à un enfant.

▬ « Bordel de merde ! Mais vous comptez être sur mon dos encore longtemps tous ? Nous n'avez pas autre chose à faire ?! »

Les insultes... Pour en arriver là, sa colère devait être immense. Sans prendre le temps d'écouter leurs arguments et revendications, Tao tourna les talons et partit s'aérer la tête dans le jardin japonais. A cette heure, il risquait de croiser l'autre excentrique aux cheveux rouges... Qu'importe. Le jardin ne lui appartenait pas, il avait le droit de s'y promener à longueur de journée sans demander l'avis de quelqu'un au préalable. Il regarda sa montre... déjà la fin d'après-midi ? Il n'avait plus envie de travailler, mais d'aller ailleurs. Il réfléchissait aux endroits intéressants à visiter. Le parc d'attractions ? Pas moyen, rien qu'à l'idée d'entendre des enfants crier, ça lui donnait la nausée. Le Centre-ville ? Pourquoi faire... Il n'avait rien à acheter en ce moment, et il n'aimait pas cette habitude de dépenser sans compter pour rien. Le belvédère ? Et pourquoi pas...? Il n'était pas si loin. Adjugé.

Le moine quitta les jardins et retourna au temple, prenant soin de ne plus croiser un seul autre de ses collègues. Son besoin de se défouler était immense... Des poings dans la figure... Voilà ce qu'il faudrait à tous ces hypocrites. Serrant les dents et cachant sa joie, il se rendit à sa case pour récupérer ses affaires, sans prendre le temps de se changer. Pour une fois, il incarnerait le moine aux yeux de tous. Il fit un détour par la salle de montre, qui ne désemplissait pas. Les gens venaient voir les œuvres de Avalon, laissant les lieux impeccables. Il ne pouvait se permettre de laisser traîner la moindre trace de saleté. Avec un sourire en coin, il laissa les touristes dans leur visite et tourna les talons, sans se retourner. La journée était plutôt belle en ce printemps. Ça serait dommage de la voir gâchée par des imbéciles non ? Tao se lança sur le chemin et grimpa un peu plus dans la montagne, en direction du belvédère donc. Il espérait en silence ne pas avoir à côtoyer du monde. Un frisson lui parcourut le corps. La dernière fois qu'il avait espéré un peu de calme, Alizée avait fait son apparition. Pourvu que ça ne se reproduise pas...

Enfin, le belvédère. L'air y était un peu plus pur qu'au temple. Il n'y avait jamais mis les pieds, et ça lui changeait de son quotidien à vrai dire. La vue sur la montagne était tout autre. Avec empressement, il s'approcha du rebord et contempla la nature. Plus bas, Damned Town semblait si calme. Avec un sourire plus serein, il observa les alentours avec précision. Il y avait peu de gens à cette heure de la journée, et c'était très bien. Son regard se perdait dans les grains de sable qui ornaient le sentier. Il revoyait sa plage, et son maître. Les deux lui manquaient... Pourrait-il les revoir un jour ? Certainement pas. Il avait à faire ses preuves ici, et ce n'était pas gagné. Un détail vint le sortir de ses pensées. Du coin de l’œil, il aperçut un jeune homme alluré, avec une mèche rouge surplombant une tignasse brune. Et ce visage... Il l'avait vu quelque part, mais où ? Le temps de rassembler ses souvenirs, et la réponse lui apparut tel un coup de poignard. "Et merde !" pensa t'il. Ce visage, il l'avait aperçu une fois. Chez Avalon, sur une photo qui traînait. C'était son petit ami... La tuile.

L'air de rien, il le dévisagea de sa position. Il n'était pas si loin, mais il ne voulait pas lui adresser la parole, sauf si celui-ci lui demandait. Tao supposait que Avalon lui avait tout dit à son sujet. Comment réagirait-il s'il le voyait ici ?








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âmes : 160
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Ven 14 Avr - 21:11





Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ?




lItsuke Daichin

Tao Shin

Observant la ville encore un moment, d’un air calme malgré l’accroche qui l’a fait venir ici, il profitait de la légère brise que li offrait les hauteurs de belvédère.

Oui, il est vraiment temps que j’apprenne à utiliser ce fichu pouvoir !

Il soupira et se retourna en s’adossant contre le rebord et leva la tête au ciel.

Peut-être que je m’y rend de a mauvaise manière, mais comment faire alors ? Ou bien est-ce une histoire de « maturité » de mon pouvoir ?

Il rabaissa la tête et regarda devant lui. Il n’y avait pas grand monde, mais il ne loupa pas du regard ce qui semblait être un moine, qui, de plus, semblait le fixer.

C’est rare de les voir sortir du temple normalement, ou du moins en tenue. Peut-être vient-il juste faire une pose avant d’y retourner.
Je me demande tout de même pourquoi me fixe-t-il comme ça…


Itsuke, se faisant discret, jeta un bref regard dans sa direction afin de mieux l’observer. Ce moine avait de longs cheveux noirs qui se dressaient sur sa tête mais malgré tout ne semblait pas bien plus petit qu’Itsuke.

Tient, c’est bizarre, mais il ne semble pas à l’aise en me voyant. Je lui rappellerai quelqu’un ?

Il remarqua alors qu’il était plutôt massif et imposant, malgré ses habits amples, mais surtout qu’il était plutôt « jeune ». Pas de l’âge d’Itsuke, mais un « jeune adulte » plutôt, du moins pour un moine pensa Itsuke.

Un moine qui paraît plutôt jeune me disait Avalon… Serait-ce lui Tao ? Si c’est bien le cas, je ne m’attendais pas à le croiser si tôt… Et puis ça expliquerai peut-être pourquoi il me fixe comme ça.
En tout cas, s’il s’est se battre, je n’ai pas intérêt à le provoquer ! Ou bien il faudra que je sois plus rapide que lui, comme toujours…


Cette pensée lui arracha un petit sourire narquois.

Mais je ne vois pas pourquoi nous nous battrions, après tout c’est un moine et même s’il ne parle plus à Ava’, il reste une personne qui semblait bien s’entendre avec elle.

Il se redressa, effaçant son sourire et adoptant un air pus neutre et se dirigea d’un pas nonchalant vers le moine en question qui continuait de l’observer.
Une fois près de lui, il s’arrêta et l’observa.

« Cela peut te paraître bizarre, mais Vous ne vous appelleriez pas Tao ? On m’en a parlait et je me demandais si c’était bien toi. »

Ne se voulant pas trop froid pour un premier contact avec lui, Itsuke afficha un léger sourire.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Sam 15 Avr - 0:26


So, it's you I've heard of ?


Tao observait le gars de son coin, un peu trop peut-être. Le jeune homme remarqua sa présence, l'air de rien. Il fallait bien en arriver là de toutes manières. Qu'allait-il pouvoir lui sortir comme affaire ? Connaissant ses limites, il savait qu'il manquerait de tact. M'enfin, si le gamin se décidait à venir le harceler, il verrait bien et... "Quoi ?" pensa t'il tout à coup. L'avait-il entendu penser de là-bas ? L'individu se dirigeait vers lui d'un pas nonchalant, le regard neutre. Super... que le spectacle commence.

▬ « Cela peut te paraître bizarre, mais tu ne t'appellerais pas Tao ? On m’en a parlait et je me demandais si c’était bien toi. »

"Et merde !" pensa t'il. Il fallait qu'elle s'en mêle ! La colère montait en lui. Il voulait lâcher la soupape mais il n'en fit rien. Le gosse ne voulait que confirmer ses soupçons. Tao aurait fait certainement la même chose à sa place. Ses pupilles noires scrutaient ses traits du visage avec attention. A première vue, il n'avait rien de menaçant, mais il ne pouvait pas se laisser avoir. Se redressant un peu plus pour être à sa hauteur, il croisa les bras et ne lâcha pas son regard d'une semelle.

▬ « ... Bien vu gamin. On ne peut rien te cacher. Comme je le supposais, Avalon t'a parlé de moi... »

Que pouvait-il lui dire d'autre ? Rien. Il avait eu raison dans le fond de s'éloigner d'elle. Il ne voulait pas lui faire du mal, et à ce garçon non plus. Le pauvre n'y était pour rien, c'est clair, mais sur un coup de tête, il pouvait lui en retourner une et ça serait le drame. Tao prit son mal en patience et tenta de calmer la Bête qui commençait déjà à lui tourner la tête. Le silence entre les deux hommes devenait pesant, il fallait prendre une décision là.

▬ « Bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant une heure. Que veux-tu savoir au juste ? »

Tao venait de passer sur la défensive. Il voulait en finir avec ce gamin rapidement, sans effusion de sang si possible. En espérant qu'il n'ait pas trop de questions sur le feu ! Il le voyait déjà le saouler avec la galerie d'art, la peinture sur la plage, son silence insoutenable... Il avait l'embarras du choix. Par quoi allait-il être cuisiné ?








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âmes : 160
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Sam 15 Avr - 13:49





Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ?




lItsuke Daichin

Tao Shin

Le moine continue de l’observer et de le dévisager. Itsuke remarqua qu’il ne semblait vraiment pas à l’aise, come s’il essayer de se contenir.

Finalement, il n’a pas l’air de faire preuve d’autant de sang froid que ça pour un moine… Je me demande bien ce qui peut le mettre dans un tel état. Moi peut-être ? Mais pourquoi alors ? A moins qu’il en sait plus que je ne le pense sur moi ou bien est-ce avoir un rapport avec Avalon qu’elle m’aurait caché ?

Il se redressa en croisant les bras et effectivement il faisait à peu près la même taille qu’Itsuke, mais était bien plus massif que lui.

« ... Bien vu gamin. On ne peut rien te cacher. Comme je le supposais, Avalon t'a parlé de moi... »

Décidemment il essaye vraiment de se contenir… Je me demande bien pourquoi quand même. Aurait-il quelue chose à se reprocher vu comment il en parle? Au pire en venir aux poings ne me dérange pas tellement. Même si je me suis calmé de l’histoire de tout à l’heure, je ne refuserai pas de me défouler un peu quand même.

Ils s’observaient, sans un mot un moment.

C’est bien beau que je l’ai approché, mais pour lui dire quoi ?


Ce silence commençait à devenir quelque peu pesant, mais ‘est Tao qui se décida à briser la glace.

« Bon, on ne va pas tourner autour du pot pendant une heure. Que veux-tu savoir au juste ? »


C’est vrai qu’il y a bien des choses que je veux savoir, et elles concernent toutes Avalon. Après tout elle ne m’en a pas dis grand chose de cet homme. A part qu’ils semblaient bien s’entendre à un moment et qu’il lui a acheté ses œuvres pour les exposer, je n’en sais pas plus.


Itsuke s’adossa à nouveau contre le rebord de la barrière de sécurité et croisa lui aussi les bras.

« Pas grand chose je dirai. Disons que j’ai juste entendu parler de toi de la part d’Avalon récemment, comme quoi tu lui aurais acheté ses tableaux et en aurais fait une exposition mais c’est tout. Donc, comme tu es là, j’était curieux d’en savoir un peu plus sur toi. »


Il fit une pose et observa toujours Tao d’un léger sourire.

« Et puis elle m’a dit que ces derniers temps vous n’étiez plus en très bon termes, donc ça m’intrigue aussi de savoir pourquoi. »

Avalon ne m’a rien dit à ce sujet mais semblait même s’en vouloir un peu, donc je serai curieux de savoir ce que lui pense de ça et ce qu’il s’est passé.

« Si ça peut te rassurer, je ne vient pas pour la venger ou quoi que ce soit ! Disons que cet éloignent semblait l’affecter donc je e demandais ce qu’il s’était passer entre vous. »

Il n’y avait aucune trace d’animosité dans ses paroles. Il essayait même de se montrer amical, même si derrière son léger sourire, son regard restait quelque peu froid et neutre.

Mieux vaut essayer de le rassurer, car je sens que ça pourrait vite déraper, vu son attitude...



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Sam 15 Avr - 16:30


So, it's you I've heard of ?


Le gamin ne se démontait pas. A son tour, il croisa les bras pour faire comme lui. Comme s'était touchant... Pensait-il l'intimider ? Aucune chance. A moins qu'il ne se transforme en bête féroce, ce qui était bien mal parti. Sans broncher, il se contenta d'écouter son interlocuteur, dans l'espoir qu'il ne s'attarde pas trop.

▬ « Pas grand chose je dirai. Disons que j’ai juste entendu parler de toi de la part d’Avalon récemment, comme quoi tu lui aurais acheté ses tableaux et en aurais fait une exposition mais c’est tout. Donc, comme tu es là, j’était curieux d’en savoir un peu plus sur toi. »

Tellement prévisible. Les tableaux, évidemment. "Et alors ?" pensa t'il dans sa barbe. N'avait-il pas le droit de faire plaisir à une jeune fille pour changer ? Lui qui préférait draguer et se taper tout ce qui bouge de féminin, pour une fois dans sa vie, il avait fait l'effort de se contenir et d'apprendre à la cerner. Même avec Ivy il n'avait rien fait, si ce n'est l'embrasser mais c'est tout. Le gamin fit une pause et reprit.

▬ « Et puis elle m’a dit que ces derniers temps vous n’étiez plus en très bon termes, donc ça m’intrigue aussi de savoir pourquoi. »

▬ « ... Plus en très bon terme... C'est pas vraiment ça, c'est plus compliqué... »

Avalon ne comprenait pas ce qui le tourmentait. Dans le fond, ça n'était pas sa faute à la jolie blonde... Mais elle devait rester en retrait pour l'instant. Tao observait toujours ce grand gaillard bien trop curieux de leur "situation instable" et ça ne lui plaisait pas. S'il s'écoutait, il l'enverrait balader mais ça serait se mettre sa copine à dos alors... Et puis, il en avait déjà trop dit. Autant aller jusqu'au bout.

▬ « Si ça peut te rassurer, je ne vient pas pour la venger ou quoi que ce soit ! Disons que cet éloignent semblait l’affecter donc je me demandais ce qu’il s’était passer entre vous. »

Comment ? La venger ? LUI ? Ces dernières paroles eurent l'effet d'un remontant. Ses yeux s'écarquillèrent et il se mit à rire. Pas aussi puissant mais quand même, un bon rire libérateur qui lui donna un léger point de côté. Il avait du cran ce gamin !

▬ « Décidément, tu es plein de surprises toi ! Je ne m'attendais pas à une telle pointe d'humour. Je ne suis pas un gars menaçant, sinon elle l'aurait déjà senti la première fois. »

Et c'était vrai. Avalon savait se défendre, ça ne faisait aucun doute. Mais son petit ami commençait à lui taper sur les nerfs néanmoins, avec son petit air innocent. Il ne l'était peut-être pas... Personne n'est innocent dans cette ville. Tout le monde a quelque chose à se reprocher, lui inclus. Mais bon, quand il faut y aller... Reprenant une posture plus naturelle, le moine se passa une main dans ses cheveux un court instant et s'appuya contre la barre, regardant le décor.

▬ « Pour les tableaux, j'ai voulu lui faire une surprise. Au lieu de ça, elle s'est mise en colère au point de vouloir me gifler. Et puis... Je ne suis pas du genre à être docile envers la gente féminine. C'est une première pour moi. Et avec mon passé pas très glorieux, je me dois de l'éviter pour l'instant. C'est pour son bien... Je suis désolé que ça lui fasse mal. »

Non, c'est faux. Il n'était pas désolé. Bien au contraire... Il se sentait apaisé de ne plus la voir pour l'instant. C'était cruel comme sentiment, mais c'était la stricte vérité.








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âmes : 160
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Sam 15 Avr - 18:48





Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ?




lItsuke Daichin

Tao Shin

Les dernières paroles d’Itsuke firent rire Tao.

J’imagine que, comme bon nombre de gens avant lui, il doit se dire que même si je le voulais, ce n’est pas avec mon gabaries que je pourrai lui faire quoi que ce soit. Bien que je pense que ce serait difficile, en effet, il ne devrait pas me sous estimer.


Le sourire d’Itsuke se fit quelque peu mauvais, mais cela n’était à peine perceptible.

« Décidément, tu es plein de surprises toi ! Je ne m'attendais pas à une telle pointe d'humour. Je ne suis pas un gars menaçant, sinon elle l'aurait déjà senti la première fois. »


Au moins il à l’air d’être un peu plus ouvert à la discussion. Et c’est bien pour ça que je viens le voir, curieux de connaître une personne dans cette ville qui ne se voudrait pas menaçante, car ça j’en ai déjà trop vu, et je pense que ce n’est pas près de s’arrêter.


Tao relâcha quelque peu sa posture et passa une main dans ses cheveux avant de s’appuyer à son tour contre la barre, plongeant son regard dans le décor en face de lui.

« Pour les tableaux, j'ai voulu lui faire une surprise. Au lieu de ça, elle s'est mise en colère au point de vouloir me gifler. Et puis... Je ne suis pas du genre à être docile envers la gente féminine. C'est une première pour moi. Et avec mon passé pas très glorieux, je me dois de l'éviter pour l'instant. C'est pour son bien... Je suis désolé que ça lui fasse mal. »


C’était au tour d’Itsuke de laisser filer un léger rire.

« Peut-être le complexe de l’artiste qui n’arrive pas aimer ses propres œuvres ! »


Pourtant je me souviens qu’elle semblait plutôt fière de ses tableaux la fois où elle me les avait montré afin d’en choisir un. Mais c’était il y a maintenant un moment… Son regard, tout comme elle je présume, à dû bien changer là-dessus.


Itsuke repris un visage plutôt neutre.

« Malgré sa réaction, je trouve ça sympa de ta part. »


Il fit une pause avant de regarder le ciel.

« Quant à ce que tu viens de me dire, tant que tu ne lui a fait aucun mal, je ne vois pas où est le problème. Et si justement, comme tu le dis, tu estimes que couper les ponts par rapport à ça avec elle est pour son bien, je n’y vois évidemment rien à y redire. »


Il soupira.

« Mais je ne pense pas que tu arriveras à l’éviter éternellement. Tu devrais peut-être au moins lui expliquer un minimum les choses afin qu’elle comprennent, et s’il le faut, je peux t’y aider, que ce soit pour ça ou même pour l’éviter si ça te chante. »


Que de générosité Itsuke aujourd’hui ! Il faut croire que je suis de bonne humeur…


« Je me dote bien que tu es capable de te débrouiller tout seul, mais connaître quelqu’un proche d’elle pourrait t’aider peut-être. »



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Dim 16 Avr - 4:47


So, it's you I've heard of ?


▬ « Peut-être le complexe de l’artiste qui n’arrive pas aimer ses propres œuvres ! »

Tao lâcha un autre rire, plus enjoué cette fois. Il avait raison, c'était tout à fait ça. Elle n'aimait pas ses œuvres précédentes... Il avait pu lire dans ses yeux un fragment de haine envers elles, au point de les détruire. Qu'elle s'amuse à ça pour voir ! Le gamin se sentait plus détendu lui aussi. Comme quoi, ils pouvaient avoir une discussion sans en venir aux mains. Reprenant son regard naturel, il fit savir au moine que son geste avait été admirable, ce à quoi il ne répondit rien. Un simple arc de sourcil et un sourire en coin lui échappèrent malgré lui. Avec le recul, une partie de lui aurait dû se pendre à un arbre au lieu de tenter le Diable. Qu'importe, c'était fait.

▬ « Quant à ce que tu viens de me dire, tant que tu ne lui a fait aucun mal, je ne vois pas où est le problème. Et si justement, comme tu le dis, tu estimes que couper les ponts par rapport à ça avec elle est pour son bien, je n’y vois évidemment rien à y redire. »

▬ « ... J'apprécie ta franchise. Il va bien falloir qu'elle comprenne que je ne suis pas fréquentable pour le moment. Je me suis fait violence pour ne pas l'égorger quand elle a manqué de me gifler ! Et je pèse mes mots... »

Le jeune homme soupira. Tao fit de même, se retournant vers la montagne. De là, il apercevait le temple, si petit et pourtant si proche. Que ne donnerait-il pas pour une bonne séance de méditation sur sa plage natale, sous un Soleil couchant, avec le bruit des vagues comme seule compagnie... A la place, il se retrouvait coincé dans cette ville peuplée de gens repentants. Quel désastre ! Le gamin le sortit de sa rêverie passagère.

▬ « Mais je ne pense pas que tu arriveras à l’éviter éternellement. Tu devrais peut-être au moins lui expliquer un minimum les choses afin qu’elle comprennent, et s’il le faut, je peux t’y aider, que ce soit pour ça ou même pour l’éviter si ça te chante. »

Comment ? Que venait-il de dire là ? Il serait prêt à flouser sa propre nana pour lui laisser toute la tranquillité dont il avait besoin ? Ses yeux s'écarquillèrent, les bras sur ses hanches. Il voulait être certain d'avoir bien compris ses mots. Il lui lança un signe de tête pour continuer le fond de sa pensée.

▬ « Je me doute bien que tu es capable de te débrouiller tout seul, mais connaître quelqu’un proche d’elle pourrait t’aider peut-être. »

▬ « Ah ! Et bien ! Tant de générosité dis-moi ! Ça mérite réflexion. Mais tu as raison sur un point... Je vais devoir lui parler à un moment ou un autre... Reste à savoir quand. »

Pris d'un élan de bon sens, le moine se redressa rapidement et tendit une main amicale au garçon. Il ne lui avait pas présenté ses hommages comme il faut ! Comme la coutume le voudrait... Foutaises. Il en avait rien à foutre de tant de points de sa religion... Et pourtant, la politesse s'appliquait à tout le monde.

▬ « Au fait, je viens de réaliser que je ne savais même pas comment tu t'appelais. Et non ! Avalon ne m'a rien dit. Elle tient à garder sa vie privée. »








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âmes : 160
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Dim 16 Avr - 12:06





Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ?




lItsuke Daichin

Tao Shin

Le moine s’était détendu au cours de la conversation et ‘atmosphère y était devenue plus agréable.

« Ah ! Et bien ! Tant de générosité dis-moi ! Ça mérite réflexion. Mais tu as raison sur un point... Je vais devoir lui parler à un moment ou un autre... Reste à savoir quand. »


Je pense qu’il ne faut pas qu’il attende trop. Et cette générosité vient du fait que ça concerne Avalon surtout. A vrai dire je me sens un peu mal de lui faire ça, mais si c’est pour son bien, cela me va. Après tout, je ne vois pas en quoi mon aide pourrait être un problème.


Le moine se redressa et tendit une main à Itsuke.

« Au fait, je viens de réaliser que je ne savais même pas comment tu t'appelais. Et non ! Avalon ne m'a rien dit. Elle tient à garder sa vie privée. »


Itsuke se redressa et serra la main de Tao.

« Je m’appelle Itsuke. »


Son ton était plutôt plat, comme pour une formalité quelconque.

« Tu ne devrai pas trop trainer à lui dire je pense. Honnêtement, si ce n’est « que » pour ton problème avec les femmes et cette histoire d’exposition, je pense qu’elle pourra comprendre. »


Itsuke s’imagina la scène d’Avalon à l’exposition, qui s’énerverait contre ses propres œuvres.

« Après tout, elle aura beau renier ses œuvres, cela n’empêchera pas d’autres de les aimer… Et puis elle devrait être contente de ne plus les avoir chez elle. Et s’il le faut, il est possible de parler d’artiste anonyme pour l’exposition, comme ça le problème est résolu. »


Comme ça elle ne sera plus rattacher à ses œuvres. Reste à voir si c’est ce qu’elle veut vraiment…


« Par contre, concernant l’autre problème, la connaissant elle ne voudra pas prendre de distance et au contraire t’aider je pense… Donc à toi de voir si tu souhaite le régler en te corrigeant toi, ou bien en t’éloignant… »


Itsuke l’observa rapidement de tout son long.

« Et comme je pense pas que tu choisiras la première option, c’est là que je peux être utile, là où elle m’écoutera. Comme ça tu seras tranquille. »


Et Cette histoire sera bouclée ! Car sinon Avalon va s’en retrouver affecter et faire des efforts qui seront surement vain. On ne change pas un gars de cet âge comme ça.


« Donc tant que tu ne lui fait aucun mal, je suis prêt à t’aider, sinon je me gênerai pas de rompre cet accord évidemment. »

Il afficha un large sourire mais ironique, en pensant aux coups qui tomberaient alors.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin) Dim 16 Avr - 18:26


So, it's you I've heard of ?


Le gamin s'appelait donc Itsuke. Okay... Le moine tâcherait de retenir son nom à l'avenir, au cas où Avalon lui en parlerait ou lui demanderait certaines choses.

▬ « Tu ne devrai pas trop trainer à lui dire je pense. Honnêtement, si ce n’est « que » pour ton problème avec les femmes et cette histoire d’exposition, je pense qu’elle pourra comprendre. »

Pauvre gosse... Si seulement il savait ce qui le préoccupait réellement. Remettant les mains dans les poches, il ne pouvait s'empêcher de cogiter, encore et encore, sur les raisons qui l'avaient rendu comme ça... Aussi calculateur et manipulateur avec les femmes. Tout ça à cause d'une seule. Itsuke continuait de lui exposer son point de vue, sans sourciller ni même se méfier du moine.

▬ « Après tout, elle aura beau renier ses œuvres, cela n’empêchera pas d’autres de les aimer… Et puis elle devrait être contente de ne plus les avoir chez elle. Et s’il le faut, il est possible de parler d’artiste anonyme pour l’exposition, comme ça le problème est résolu. »

▬ « Artiste anonyme ? Elle ne voudra jamais... Elle est trop fière de ses œuvres, même si elle en déteste certaines. Un paradoxe cette fille... »

Tao ne disait pas ça méchamment, il exprimait juste le fond de sa pensée. Itsuke l'observa de haut en bas, et continua. Il ne s'arrêtait donc jamais de causer lui ! Enfin, le moine était bel et bien obligé de prendre en considération ses conseils, vu qu'il la connaissait mieux que lui. Mais tout de même... Se voir tenir des propos de morale par un gamin... Bref.

▬ « Par contre, concernant l’autre problème, la connaissant elle ne voudra pas prendre de distance et au contraire t’aider je pense… Donc à toi de voir si tu souhaite le régler en te corrigeant toi, ou bien en t’éloignant… Comme je pense pas que tu choisiras la première option, c’est là que je peux être utile, où elle m’écoutera. Comme ça tu seras tranquille. »

"Tu penses trop gamin..." pesta t'il en silence. Tao voulait procéder autrement, mais Itsuke faisait tout pour le faire changer d'avis. Et le seul moyen de s'en débarrasser... C'était de le suivre. Indéniablement.

▬ « Donc tant que tu ne lui fait aucun mal, je suis prêt à t’aider, sinon je me gênerai pas de rompre cet accord évidemment. »

▬ « ... Ça va ! T'enflamme pas d'accord ? C'est bon... Je te demande ton aide. Qu'est-ce que tu proposes...? »

Tao venait de dépasser la limite de la courtoisie. Il fallait agir maintenant. A défaut de lui en retourner une dans l'estomac, il préférait se contenir en repensant à sa plage natale. La Bête qui sommeillait en lui gigotait par instants, comme si elle voulait sortir pour le dévorer. S'il pouvait se démunir de ce mal qui le ronge depuis tant d'années... Que deviendrait-il ? Une sorte de Bisounours qui aime tout le monde ? Jamais de la vie ! Une idée lui vont en tête, une idée pas si idiote dans le fond...

▬ « Qu'est-ce que tu penses de la faire venir ici, directement ? Sauf si elle est occupée à son restaurant... Ça la changera de la ville. »

Le jeune Itsuke prit note de sa recommandation, il lui fit savoir qu'il devait d'abord la voir en aparté avant de la faire venir ici, mais que ça prendrait certainement plusieurs jours. Bon... Le moine avait tout son temps pour préparer quelque chose à lui dire. Tao pensait pouvoir continuer la discussion avec le gamin, mais il était comme... pressé tout à coup. Il lui serra la main et déguerpit en vitesse du belvédère. "Étrange..." Le moine profita donc de la vue de ce lieu pour se ressourcer un peu. Avalon... Si seulement elle savait ce qu'il cachait au fond de lui, elle ne le regarderait plus.








(c) Kira pour Never Utopia


____________________________________________________________



Ivy et Tao ♥:
 
avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 90
Âmes : 160
Date d'inscription : 12/11/2016
Age : 35

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Alors, c'est de toi dont j'ai entendu parler ? (ft Tao Shin)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Reparlons de ce dont nous avons parlé... [PV]
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
» La fic' dont VOUS êtes le héros
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ► 12/06 à 16h03

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: