When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Ven 7 Avr - 0:07



Edison Ancolie


NOM ϞEdison

PRENOM(S) ϞAncolie

AGE Ϟ 25 ans

Nationalité Ϟ Américaine et Française

Orientation Ϟ Hétérosexuelle

Situation amoureuse ϞC’est très flou, elle ne sait pas vraiment où elle en est

Groupe Ϟ Humain

Penchant Ϟ BIEN

Raison de la venue ϞComplicité de meurtre puis suicide qui endeuillera des millions de personnes



Ancolie, fleur du mal, d’amour fou, d’obsession, de tristesse profonde et de flou.
L’Ancolie se montre d’abord charismatique et loin de tous ceux qui ne savent pas jouer de leurs couleurs, comme quelque chose de divin et de fascinant, on ne rompt pas cette distance parce qu’elle fait rêver. Elle sait être bleue, blanche, violette ou jaune tandis que sa voisine l’Andromède ne connaît que le rose. Elle est dure, forte et caractérielle mais à l’instant où elle s’ouvrira à vous, vous pourrez sentir son aura douce et réconfortante.
L’Ancolie est une fleur fragile, elle est rare mais se cueille facilement, pour peu que vos mots et vos couleurs soient convaincants, elle se laissera emmener à vos côtés jusque dans une fin des plus tragiques.
L’Ancolie vous appartient comme vous lui appartenez, elle vous aime et vous devrai l’aimer, vous êtes le seul et elle sera la seule. Ce n’est pas une Azalée, elle hurle ses déclarations comme un enfant agonisant, vous priant de l’écouter. Impulsive, capricieuse, sa dévotion n’est pas facile à obtenir ou supporter. Tout tournera autour de vous, elle sait néanmoins pardonner, peut-être trop.
L’Ancolie est le reflet de tout ce que vous voulez être, se paroles, ses émotions, de jeu et de réalité sont contagieuses. D’ailleurs, c’est dans les villes lumières, sous les flashs des loups affamés que l’Ancolie se trouve le plus souvent. Poursuivit par le dessous d’un rêve que tout le monde souhaiterai, une désillusion terrifiante cachée derrière les projecteurs.
L’Ancolie est angélique, elle cherche son Paradis mais survivra aux Enfers. Elle aimera le plus bon des hommes, comme le corrompu. Elle voit la Lune et les Etoiles dans la nuit noire et la tristesse et le désespoir dans la violence. Personne ne peut être complètement noir.
Observez bien l’Ancolie, entre deux couleurs, paniquée. Dans le fond, elle restera cette enfant à jamais, en quête d’un réconfort que personne n’est capable de lui apporter. En quête d’amour et de vérité.


« And I see the future and there’s no death
cause you and I, we’re angels »



IL ÉTAIT UNE FOIS UNE ANCOLIE...

1958, le cinéma Hollywoodien est en pleine expansion, le rêve américain s'exporte un peu partout dans un monde qui se reconstruit progressivement pour laisser place à une nouvelle génération d'artistes et de penseurs. Ancolie est une jeune femme de vingt-cinq ans, elle est le reflet de cette génération.

Elle est née le 9 septembre 1933 d'une mère française, Louise Covillon, et d'un père Américain, Jeffery Edison. Sa mère part vivre avec sa famille chez son oncle en Alabama vers 1915 pour fuir la guerre et fait la rencontre de Jeffery en 1924.

Très tôt, Ancolie est attirée par les arts. Ses parents l'emmènent souvent au théâtre et au cinéma et les nombreux livres qu'elle lira feront d'elle une enfant cultivée. C'est en 1952 qu'elle quitte son chez soi confortable pour se rendre à Los Angeles dans l'espoir de se faire un nom au milieu de ceux qui l'ont faite rêver. Elle réussit à se faire engager dans une petite comédie musicale, « Running Against Mrs. Wright », au bout de quelques semaines et c'est ici que sa carrière explose. Repérée par un réalisateur influent, et, après un important premier rôle obtenu dans  «Feeling Johnson », elle enchaine les tournages et devient une icône du cinéma américain des années 50. Sa vie devient l'intérêt de millions de personnes autour du monde, elle vit très bien sa surexposition aux médias, sa carrière est un succès total.

SON AMOUR SINCERE…

En 1956, Ancolie fait la connaissance de Morphée Kern sur le tournage de sa troisième comédie musicale. Morphée est un violoniste et antiquaire originaire de Nanticoke en Pennsilvanie. C’est un homme de 33 ans, intelligent et cultivé passionné d’art et de sciences. Il beau, charismatique mais très solitaire. Leur première rencontre est froide et peu convaincante, Morphée ne s’ouvre pas et fuit. Ce n’est que quelques mois plus tard, lors d’une soirée ouverte d’un riche quartier de Los Angeles, qu’ils se retrouvent et commence à faire réellement connaissance. Ils tombent éperdument amoureux l’un de l’autre et s’installe ensembles rapidement. Morphée incarne un rêve et un idéal pour Ancolie, elle ne vit que pour lui et fait de lui tout ce qui manquait à sa vie pour la rendre belle. Pour Morphée, elle est un complément de lui-même, tout ce qu’il n’est pas et qu’il voudrait être. C’est un amour beau et sincère qui a tout pour durer éternellement.

ENVERS LE RÊVEUR MALSAIN…

«     -  J’ai essayé de la tuer lorsque j’avais 19 ans, ce n’était qu’une simple rencontre.
- Pourquoi ne l’as-tu pas fais ?
- J’avais peur, j’étais faible et je n’ai rien eu le temps de comprendre, elle a juste fuit en me voyant trembler avec ce couteau.
- Qu’est-ce que cela aurait pu t’apporter ?
- Cela me transperçait l’esprit depuis des années, je voyais en cet acte une satisfaction sexuelle ultime. Et elle était belle, moins que toi évidemment, mais elle l’était. Et ses mains, si parfaites…
- Je ne te satisfais pas ?
- Bien sûr que si, et tu es supérieure en tout point à toutes ces femmes que je me suis vu éliminer.
- Tu aimerais me tuer ?
- Je ne sais pas… Peut-être. Cela me plairait, mais j’ai besoin de toi… Je t’aime.
- Je t’aime.
- Merci. »

QUI NE PU SE RESOUDRE A VIVRE PAISIBLEMENT…

22 Juillet 1958, le cinéma Hollywoodien est en pleine expansion, le rêve américain s'exporte un peu partout dans un monde qui se reconstruit progressivement pour laisser place à une nouvelle génération d'artistes et de penseurs. Ancolie Edison est une actrice accomplie de vingt-cinq ans, elle est le reflet de cette génération. Elle est retrouvée pendue à son domicile, l’Amérique est en deuil et hurle déjà au complot soviétique. L’affaire ne s’arrête pas ici, deux jours plus tôt, les corps de Janice McLoughlin, Michelle Maynard et Claire Simmons sont retrouvés près de la résidence de Mademoiselle Edison, sans leurs mains. Les morceaux manquants se trouvaient dans le salon de cette dernière. Son compagnon, Morphée Kern, est portée disparu depuis le 20 Juillet.

TUA POUR DE BON EN ENTRAINANT AVEC LUI LA DOUCE ANCOLIE…

« Morphée ? Il est mien et parfait. Je pardonnerai tous ses crimes, ses erreurs et mensonges si je peux le garder. J’y participerai pour effacer sa culpabilité, rendrai chacun de ses fantasmes réalité, je l’aime, je l’aime tellement. Je suis la seule à pouvoir le comprendre, voir que c’est un ange qui a besoin d’être accompagné, les Enfers ne sont pas pour nous, nous sommes des êtres de pureté. Ils tenteront de nous briser le cœur de leurs mots, leur morale mais il est fort, il portera cette souffrance comme l’arme qu’il pointera sur ces femmes et il me protègera. Tout nous rassemble, tout nous unis. Rien, même la mort ne nous séparera pas. »

QUI NE PU SE RESOUDRE A VIVRE SANS LUI.





Taille ; Elle fait 1m60, elle n’est ni très grande ni très petite

Poids ; 60kg, elle a peu de formes et est très mince

Cheveux ; De longs cheveux d’or, bouclés, angélique n’est-ce pas?

Yeux ; Bleu rêve, nuit, ocean, une couleur qui parle à beaucoup


Apparence divine ; /


Apparence ; Caricature de la douceur, elle est pâle, jolie, souriante. Elle ne porte que des robes, un classique de ses années 50 d’origine


Autres ; /



« I see angels. They're comin' down for us from heaven. »

Pseudo ϞAngelry

Âge Ϟ 16

Comment nous as-tu connu ? On veut tout savoir Ϟ Salut Bonsoir Bonjour c’est moi Lauryn !!!!!

Avatar Ϟ Marnie de Omoide no Marnie

Note du forum ? Ϟ 15/20 parce que je ne vois pas la CB

Avis Ϟ J’aime vraiment tout ici, je verrais comment ça se passe au niveau de l’ambiance du coup

Le petit code c: Ϟ Code validé par Ava'


Un dernier mot ? Ϟ Alors, je n’ai pas RP depuis longtemps et je suppose que j’ai quelques lacunes en écriture alors surtout n’hésitez pas à me dire si quelque chose ne va pas, est mal développé, je veux vraiment m’améliorer merci <3


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Ven 7 Avr - 7:16

Bienvenue !
J'adore ta manière d'écrire woaaaah *^*
Si tu as la moindre question, nous sommes là !
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 128
Âmes : 161
Date d'inscription : 14/08/2016
Age : 20

Localisation : Là où je suis.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Ven 7 Avr - 14:27

Bienvenue à toi, j'aime beaucoup le parrallèle fleur//caractère, en tout cas bienvenue à toi et hésite pas à demander au staff, ils mordent pas (enfin je crois)

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 364
Âmes : 366
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Ven 7 Avr - 22:12

Merci beaucoup pour cet accueil! C'est agréable d'entendre vos jolies remarques, ça donne envie de s'investir.

PS: Précisions apportées au caractère, début de l'histoire, on avance!
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Ven 7 Avr - 22:37

Bonsoir c:

Heureux de voir parmi nous une belle plume et une nouvelle humaine il semblerait :o
Hâte de voir à l’œuvre le personnage et la fiche finie ♥ je me pencherai dessus lorsqu’elle sera prête !

Mais... siimple question, Ancolie est née en 1933 et a 21 ans... ? Je suppose que c'est une petite erreur, mais rien de grave c:

Pancake pour toi future habitante de notre merveilleuse cité ♥

____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥️
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 608
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Sam 8 Avr - 0:22

Bienvenue à toi Ancolie ♥

Déjà, ça fait du bien de voir une autre humaine débarquée à Damned Town (car il y a plein de démons partout, donc ça fait du bien de voir une humaine par ici ♥ )
Et tout comme les autres, j'aime beaucoup ton style d'écriture surtout la description de son caractère et j'ai bien hâte de lire la suite ^^
Si tu as la moindre question n'hésite pas à les poser, nous ferons notre possible pour t'y répondre x)
Je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fichette ma très chère ♥

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Sam 8 Avr - 15:05

Encore merci pour les autres qui m'ont souhaitée la bienvenue! Pour ce qui est de l'âge, je ne trouve pas à quel endroit j'ai écris vingt-et-un (ou alors j'ai changé mais j'ai oublié?)
Et voilà, j'ai terminé! J'attends avec impatience ce qu'il me sera demandé de changer (on est presque à la fin!!!)

EDIT: Alors en relisant je comprend mieux ce que tu voulais dire. En fait étant donné que DT est intemporelle, si c'est à vingt cinq ans qu'elle se retrouve à DT (1958) il n' y a aucun problème pour qu'elle se retrouve dans le DT de cette année-ci? C'est ce que je supposait. Je vois DT comme une dimension intemporelle dont l'année ne correspond à celle sur terre, donc quelqu'un issue d'années antérieures pourrait s'y retrouver. Mais du coup si il y a un problème avec ça parlons en.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE] Ven 14 Avr - 15:27

J'ai vu que ta fiche était terminée, je viens donc faire mon petit speech habituel c: mais honnêtement, je ne vais pas avoir grand chose à dire, ta fiche était vraiment de haute qualité. Tu dis revenir après un long moment sans avoir écrit des RPs, mais je n'ai pas l'impression d'avoir en face de moi une débutante, tu es précise, efficace, avec un style d'écriture vraiment agréable. Je vais donc me plonger dans ta fiche ♪


courage !

Alors, lire ta fiche fut très agréable. Elle est présentée de façon très originale, et je sens que tu t'es penchée longtemps sur les textes et sur le contexte, et cela fait grandement plaisir à voir. Je dois dire que j'ai été surpris, et qu'il a fallut bien relire ta fiche pour dégager des choses à modifier, car en soi, ta fiche est presque comme il le faut du premier coup, bien qu'elle ne corresponde pas aux fiches habituellement lisibles sur les forums. Je m'explique :

/!\ Le pavé qui va suivre ne doit pas te faire peur, il est principalement présent pour t'aider à t'améliorer et te donner des pistes pour t'aider dans tes modifications, alors lis le avec du courage, et accroche toi ♥

Sur les informations de bases, je viendrais pinailler, en disant que ce serait peut-être prétentieux de dire que la mort d'Ancolie endeuillera des millions de personnes. Bien qu'elle soit une actrice célèbre et adorée, je doute que sa mort ne cause autant de chagrin, même chez ses fans. Peut-être atténuer un peu les conséquences de son geste. La raison de la venue à DT d'Ancolie est donc cette complicité de meurtre, qui n'est pas explicitement évoquée dans ton histoire. On le suppose, mais on le suppose uniquement car la phrase est marquée dans la raison de la venue. Sinon, la fin d'Ancolie reste floue...

J'ai étudié le caractère de ton personnage, et je dois dire qu'il est à peu près bien équilibré. Du côté de ses points positifs, s'il fallait grossir le trait, nous avons un grand charisme, une aura/un style qui attire le regard, qui ne laisse pas indifférent, un personnage caractérielle à l'extérieur, mais douce quand apprivoisée, une grande sensibilité et des émotions communicatives ainsi qu'une confiance accordée difficilement, quant à ses aspects "négatifs", Ancolie est impulsive, mais se laisse facilement approcher, si elle accorde sa confiance, elle suit aveuglément, donc en bref, elle est plutôt du genre facilement manipulable, et c'est une personne souvent triste. En grossissant le trait, tu peux voir qu'il manque un peu de défaut. Notamment au niveau de l'impulsivité, dans quel sens s'oriente-t-elle ? Elle ne réfléchit pas avant d'agir ? Elle parle trop vite ? Dans ce cas, est-elle du genre à regretter facilement ses actes/paroles ? Il faut faire attention à ne pas utiliser l'impulsivité de façon trop globale, pense donc à ajouter des points là-dessus. J'ai supposé également qu'Ancolie était facilement manipulable, car la façon dont tu tournes la phrase le laisse comprendre. Si j'ai juste, c'est selon moi très bien, car cela donne beaucoup de profondeur au personnage et justifie ses actions, sinon, si c'est de la surinterprétation de ma part, je te conseille vivement de l'ajouter ♪ Tu parles également d'un enfant inconsolable, mais tu n'expliques pas pourquoi. Regrets, malheurs, lamentations ? Qu'est ce qui pousse Ancolie à vivre dans la douleur presque en permanence ?
Si tu e souhaites, tu pourrais aussi développer les gouts de ton personnages, histoire de le rendre plus vivant encore.

La comparaison entre ton personnage et une fleur est vraiment bien trouvé, je suis vraiment impressionné par la façon dont tu la décris. Je dois dire qu'Ancolie me fait penser à Marilyn Monroe, aussi étrange que cela puisse paraitre, peut-être est-ce une partie de ton inspiration ? :o je suis curieux de savoir si l'image de cette star holywoodienne des années cinquante a influé sur ta fiche...

Venons-en à l'histoire ! Déjà, bravo pour les détails, c'est super. On suit l'évolution pas à pas de la demoiselle, et le tout forme un ensemble cohérent. C'est dommage concernant l'ellipse entre 1952 et 1956, il serait peut-être bon de décrire ce qu'il se passe durant cette période, notamment au niveau des voyages, des travaux ou bien des rencontres que fait Ancolie dans le milieu Holywoodien, car tu parles d'une montée fulgurante dans le milieu, or ce n'est pas avec juste une comédie musicale, aussi bien peut-elle être, que l'on devient ultra-célèbre, au point d'avoir des millions de fans autour du monde (dans un contexte de guerre froid qui plus est...)

Ensuite, il est difficile de se pencher plus clairement sur la suite de ton histoire. Mais tu montres Ancolie comme une personne facilement influençable, pas une personne psychologiquement faible/instable. Son attirance pour le morbide, et donc, sa non-réaction face à l'aveu de Morphée sort un peu de nulle part. On ne comprend pas bien pourquoi Ancolie reste stoïque face à ce genre de révélation. Elle ne prend pas peur, ne ressent pas de dégout, acquiesce juste docilement. J'ai du mal à croire, même si tu dis que les deux s'aiment éperdument. Il faudrait peut-être réfléchir sur ce point. Pareil pour Morphée, comment peut-il comprendre sa propre psychologie morbide ? Et trouver de lui même l'origine de ses meurtres ? En général, les criminels de ce genre, ne connaissent pas l'origine de leurs pulsions morbides...

Les paroles à la fin, de ce qu'Ancolie pense de Morphée, on ne sait pas d'où elles sortent. S'agit-il d'une lettre de suicide ? D'un extrait de son journal, c'est un peu flou :/

Ton histoire est trop sous-entendue, et cela pose parfois un peu problème. Je ne te demande pas de décrire tout en détail, mais au moins de donner plus d'indices quant aux motivations des deux amants, l'élaboration de la stratégie etc... en bref, le soucis de ton histoire, ce sont les ellipses. Dans une nouvelle, ce genre de chose ne serait pas du tout gênant, au contraire, mais pour une fiche, c'est trop sous-entendu, trop peu explicité. Je sais que ce que je te dis dois te sembler abstrait et incompréhensible, et je m'en excuse pour cela, si besoin, ma messagerie est à disposition, n'hésite pas à m'envoyer un MP ♥

Enfin, parlons de l'âge. Alors, j'ai longuement réfléchis à la façon dont j'allais formuler ce que je vais te dire, pour que tu comprennes bien la nuance. La ville est intemporelle, elle ne vieillit donc pas. Les murs ne rouillent pas, ne s'abîme pas, disons que l'effet du temps sur la ville n'est pas perceptible. Par contre, l'effet du temps est perceptible sur les personnes qui vivent dans les lieux. Autrement dit, Ancolie continuera de vieillir une fois dans la ville mais elle échappera aux effets de la vieillesse, exceptionnellement parlant. A cas exceptionnel, mesures exceptionnelles nous dirons. Il faudra donc changer son âge, pour qu'il corresponde mieux à la réalité. Mais Ancolie n'aura pas conscience d'avoir vécu aussi longtemps, puisqu'elle n'aura pas l'impression de vieillir. Cependant, étant arrivée à DT il y a longtemps, elle connaitra déjà la ville, puisqu'elle l'aura visité. Cependant, elle n'en saura pas plus dessus que les autres, tout le monde dans le même panier. Les évènements récents, c'est à dire, les choses qui sont arrivées depuis l'arrivée de Dragon (même si la demoiselle ne connaitra pas forcément dragon), seront pour elle les choses les plus récentes qui lui seront arrivée. Si tu comptes jouer ce personnage, il faudra te pencher un peu sur les anciens évènements pour ne pas te faire avoir dans des paradoxes temporels, bon courage dans ce cas ♥

Bon courage pour les modifications et encore une fois, si besoin, le staff reste à disposition ♪


____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥️
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 608
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
When i'm good i'm very good, but when i'm bad i'm better [TERMINEE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A good new for a good summer x Thélia
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Le personnage :: Présentations :: Présentations Refusées-
Sauter vers: