Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 4:31

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬   Zhûl sera là dans deux jours. Ce n'est pas nécessaire que nous restions là toutes les deux. Tu as certainement des choses à faire en dehors. J'allais juste te proposer de revenir à cette date, mais avec un peu plus de... moyens dissuasifs, si tu vois ce que je veux dire... 

Ouais, je voyais bien ce qu'elle voulait dire par moyen dissuasifs, mais avais-je les outils nécessaire ? J'avais mes dagues, mais il me semblait que j'avais apporté autre chose du paradis cette arme dont je me sers jamais, elle me serait utile. Myrtenaster, c'est le nom de mon épée. Je m'en suis jamais servie... Peut-être que ça sera le temps depuis le temps que je la possède. Lyne soupirait avant qu'elle se lève du canapé.  

▬ Je sors prendre l'air un instant. Je n'en ai pas pour longtemps. Promis... Je n'irai nulle part. Je te confie Méphisto quelques minutes. 

Suite à ses mots elle quitta le villa en s'envolant vers le ciel qui commençait à s'éteindre pour la nuit. Je m'étirais en ayant le dos adosser contre le dossier de la chaise avant que je me lève me dirigeant vers le salon regardant Méphisto dans la même direction qu'il observait... Il était bien silencieux après l'arrivé de Phil... C'était tout de même curieux, je me demandais bien ce qu'il pensait... Ou peut-être que je ne devrais pas le savoir. Je tournais les talons en secouant doucement la tête me dirigeant vers la cuisine pour grignoter quelque chose, car oui j'avais une petite fringale et je pris également un verre d'eau. Je devais songer à me rendre chez moi et récupérer le nécessaire pour dans deux jours... Je terminais de grignoter ainsi que mon verre d'eau, c'est là que je vis que Mélo était ici et avait ramené Lyne de force dans la villa. Qu'est-ce qu'elle fabriquais ici ?

▬  Bonsoir mesdames ! Nous avons à causer toutes les trois, c'est important. Alors amenez-vous dans le jardin, et en vitesse !

▬ Non mais je rêve ! 

Cria Lyne qui ne semblait pas de très bonne humeur. Je serrais les dents, sérieusement elle ne devait-elle pas arrivée d'ici deux jours uniquement ? Pourquoi aussitôt ? Je n'avais pas encore les réponses à mes questions et je n'avais pas mon arme sauf mes dagues... Ça fera l'affaire si elle tente le coup. Serrant les poings je la rejoignis dans le jardin et je l'observais plantant mon regard dans le siens.

▬ Que nous vaut ta visite ? Tu sais que tu es plus tôt que prévue... Tu as probablement une bonne raison, n'est-ce pas ? Qu'est-ce que tu veux nous causer d'aussi urgent que ça ?

Je tournais légèrement mon regard derrière voyant que Méphisto nous avait suivis, maintenant que Mélo était-là allait-il dire quelque chose ou être plus réceptif ? Surtout qu'il voulait qu'elle soit là, chose que je ne comprend pas du tout. Je comprenais que c'était pour la même raison que son père, une solution pour le faire sortir de son délire, mais il y avait certainement autre chose en la concernant... Seul le temps nous le dira...

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 5:35






Madness is a beautiful dream



▬ « Que nous vaut ta visite ? Tu sais que tu es plus tôt que prévue... Tu as probablement une bonne raison, n'est-ce pas ? Qu'est-ce que tu veux nous causer d'aussi urgent que ça ? »

▬ « C'est un piège Hazel. Je refuse d'avoir à écouter cette folle. Ce qu'elle a voulu te faire ne t'a pas suffit ? Qu'elle s'en aille ! »

Les anges étaient sur la défensive. Lyne se massa le bras. Mélo n'avait pas été tendre avec elle en la traînant comme un jouet l'instant d'avant. Elle était d'autant plus en colère de constater que cette enfant pourrie gâtée n'avait rien compris à ce qui venait de se produire deux semaines auparavant, et ce même en ayant pas prononcé un mot. Son instinct de mère lui ordonnait de lui botter les fesses et de la renvoyer en Enfer avec un message pour son ancien amour en prime. Mais elle ne le ferait pas, elle avait un trop bon fond. Au lieu de ça, elle se tût et écouta ses paroles malsaines, en croisant les bras.

▬ « Ce n'est pas un piège. Je suis venue seule. J'ai même désobéi à un ordre directe de Zhûl... Il m'avait interdit de venir sans lui, mais qu'importe... »

▬ « Tu t'es amusée à me briser le bras juste pour nous annoncer... Que tu avais désobéi à un ordre ? Tu te moques de nous ? »

Mélo ne disait plus rien. Elle aperçut le Phoenix, qui se traînait jusqu'à elle en prononçant son nom. La démone rougit et esquissa un doux sourire, s'approchant de lui à la même vitesse. Elle n'avait pas pu le prendre dans ses bras la dernière fois, chose qu'elle fit aussitôt, en le serrant très fort, les bras autour de son cou. Le Phoenix ne bougeait pas. Son œil de sang la dévisageait intensément. Lyne sentait la haine émerger de Hazel. Devait-elle l'empêcher d'attaquer, ou la laisser faire ?

▬ « Méphisto, mon amour... Regarde-toi. Cet ange putride t'a fait un mal inconsidéré. Je voudrais tellement te sauver... *se tourne vers les anges* Oui, je sais comment il se nomme, Phil m'en a informé.  »

Mélo avait lancé un simple regard en biais à Lyne. Sa rivale ne l'intéressait en rien pour l'instant. Elle allait s'en occuper bien assez tôt. Elle se concentrait uniquement sur Méphisto, qui s'était mis à murmurer des sons indescriptibles. Alexander était-il en train de lui parler des limbes ? Possible, sans aucune certitude.

▬ « Mon amour... Pardonne-moi... Je voudrais tellement te sauver, mais je ne peux pas. Seul ton père le peut. Il te libérera de cette hystérie et tu seras libre ! Ce sacrifice en ton honneur sera merveilleux ! »

▬ « Mélo... Toi la démone odieuse... Comment oses-tu t'adresser à nous de cette manière ? Nous ne sommes plus le Phoenix que tu as connu ! Nous t'avons renié de notre existence ! Tu n'es plus rien pour nous ! »

A ces mots, Mélo se détacha du Phoenix et recula... la gorge nouée et le cœur serré. Des larmes coulaient sur ses joues alors que la stupeur marquait son visage. Qu'avait-il dit ? Elle n'en crut pas ses oreilles. Il ne pouvait pas ne plus l'aimer. C'était impossible ! La démone croyait à juste titre qu'il ne voulait qu'un peu de temps pour se calmer, et qu'après il reviendrait... Ses mots sonnèrent comme du poison. Elle ne voulait pas en rester là. Juste à côté d'elle, Lyne arborait un sourire. Hazel ne disait rien.

▬ « Non... Tu ne peux pas... Tu n'as pas le droit de me dire ça à MOI ! Je suis la seule à t'aimer comme jamais personne ne le fera sur cette Terre et ailleurs ! Tu n'as pas le droit de me renier comme un vulgaire objet ! »

Mélo criait à présent. Ses pleurs se mêlaient à sa voix, au point qu'elle en avait le hoquet. Elle tomba à genoux et tapa du point sur l'herbe, en l'implorant et le suppliant de l'écouter. Méphisto, qui n'exprimait aucune émotion, la dévisagea sans broncher pendant une bonne minute, avant de se mettre à son niveau et de lui susurrer à l'oreille quelques mots qui l'étouffèrent.

▬ « J'aime Hazel. Tu m'entends Mélo ? J'aime un ange... Moi, le démon. Tu me dégoûtes, je voulais que tu le saches une bonne fois pour toutes. Inutile de revenir dans deux jours. Adieu. »

Mélo se releva, la tête basse. Elle jeta un dernier regard larmoyant au Phoenix avant de se tourner vers Hazel. Un regard malsain fusait sur elle à présent. L'air se chargeait, à en devenir irrespirable. La démone se jeta sur Hazel en hurlant une menace, avant de disparaître dans la pénombre.

▬ « Hazel... Belle salope. Tu vas me le payer. Dans deux jours, il n'y aura personne pour m'arrêter. Le Phoenix mourra, et tu ne seras plus là pour le pleurer. »

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 6:44

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬  C'est un piège Hazel. Je refuse d'avoir à écouter cette folle. Ce qu'elle a voulu te faire ne t'a pas suffit ? Qu'elle s'en aille ! 

Je regardais Mélo gardant mes distances, Lyne n'avait pas tord là-dessus, c'était peut-être un piège. Je levais un peu mon nez pour garder la tête haute, mais pas hautain tout de même, je n'étais pas snob, du tout, mais c'était pour démontrer que je me laisserais pas manipuler par cette gamine.    

▬  Ce n'est pas un piège. Je suis venue seule. J'ai même désobéi à un ordre directe de Zhûl... Il m'avait interdit de venir sans lui, mais qu'importe...

▬ Tu t'es amusée à me briser le bras juste pour nous annoncer... Que tu avais désobéi à un ordre ? Tu te moques de nous ? 

Quel culot et elle voulait qu'on l'a plaigne d'avoir désobéit à un ordre ? Elle se croyait pour qui ? La mère divine ? Non, mais il ne fallait pas abuser, pensait-elle sérieusement que j'aillais la prendre en pitié ? Elle se trompait royalement... Mélo tournait son regard vers Méphisto et elle rougissait... Juste à la voir agir ça me dégoûtais. Elle lui fit également un doux sourire avant de le serrer dans ses bras. Comment osait-elle ? Ne te gêne surtout pas... Par contre Méphisto ne bougeait pas du tout, comme une statue. Je bouillonnais de rage juste en la regardant et je serrais uniquement mon poing.

▬  Méphisto, mon amour... Regarde-toi. Cet ange putride t'a fait un mal inconsidéré. Je voudrais tellement te sauver... Elle se tournait en notre direction. Oui, je sais comment il se nomme, Phil m'en a informé.

Bravo ma grande, tu veux une médaille tant qu'on y est ? Ça ne m'étonnais pas du tout qu'elle sache le nom de Méphisto provenant de la bouche de Phil, ah ce Phil. Prochaine fois que je croise je lui plante ma dague bien comme il le faut.

▬ Mélo... Toi la démone odieuse... Comment oses-tu t'adresser à nous de cette manière ? Nous ne sommes plus le Phoenix que tu as connu ! Nous t'avons renié de notre existence ! Tu n'es plus rien pour nous !

Réaction que je ne m'attendais pas du tout de la part de ce dernier. Il était toujours réceptif ça veut dire, j'ai eu un peu peur lorsqu'il a été silencieux tout à l'heure, ça me rassure un peu... Mélo se détacha de Méphisto reculant. Des larmes coulaient le long de ses joues, cette fille était pathétique, bon je ne pouvais pas réellement parler, car moi aussi ça m'est arriver la dernière fois... Son visage était étonnée et le miens se réjouissait d'entendre ses mots provenant de la bouche de Méphisto.

▬  Non... Tu ne peux pas... Tu n'as pas le droit de me dire ça à MOI ! Je suis la seule à t'aimer comme jamais personne ne le fera sur cette Terre et ailleurs ! Tu n'as pas le droit de me renier comme un vulgaire objet !

Et c'est elle qui dit ça ? N'a-t-elle pas considérée Alexander comme un vulgaire jouet lorsqu'ils sortaient ensemble ? Pourquoi ai-je l'impression que c'était le cas, elle me semblait tout à fait capable de le faire... Elle tombait à genoux sur l'herbe pleurant toujours même qu'elle criait. De son poing elle frappait l'herbe l'implorant et en le suppliant de l'écouter. Méphisto restait debout en face d'elle en ayant aucune expression sur son visage, un visage totalement neutre face à ce qu'elle faisait. Il se mit par la suite à son niveau lui murmurant quelque chose à son oreille. Elle se redressait son regard fixant le sol. Elle jetait un  regard en sa direction avant qu'elle se tourne vers moi... Qu'ai-je fait ? Son regard était malsain et elle se jetait sur moi en hurlant une menace que je considérais comme une peanut.  

▬ Hazel... Belle salope. Tu vas me le payer. Dans deux jours, il n'y aura personne pour m'arrêter. Le Phoenix mourra, et tu ne seras plus là pour le pleurer.

Suit à ces mots elle disparaissait comme elle avait apparue. Je fixais le vide tombant à genoux sur l'herbe étant quelque peu perdue... Qu'est-ce qui venait de se produire à l'instant même ? Au moins Mélo est partie, pour l'instant, mais rien ne garantie qu'elle ne reviendra pas...

▬ Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qu'il vient de se produire à l'instant ? J'avoue que je suis quelque peu perdue...

Je penchais légèrement la tête sur le côté soupirant légèrement. Je me relevais avant de regarder Lyne glissant mes mains sur mes hanches fermant un moment mes yeux en inspirant doucement. J'expirais tout en ouvrant les yeux gardant mes mains sur mes hanches.

▬ Personne ne mourra dans deux jours. Il me reste deux jours pour trouver une solution à tout cela... Pour ça je dois ramasser mes choses pour être prête pour le grand jour et non je n'attendrais pas patiemment pendant deux jours chez moi, je reste ici à accumuler le plus d'informations que possible pour résoudre tout ça... Personne ne sera sacrifié encore moins tué. Je file rapidement chez moi en même temps je vais prendre mon Myrtenaster, il me sera bien utile. Je fais vite.

Sans laisser personne me répondre proprement je déployais mes ailes tout en m'envolant pour me rendre à mon appartement, là où que je vis avec mon cousin. Je devais faire vite, j’espérais vivement qu'il ne soit pas à la maison je ne voulais pas tenter de le gérer également, j'avais trop de chose à penser, c'était effroyable. Je me donnais une grosse poussée pour arriver plus rapidement. Cela me prit quelques minutes à la destination désirée et j'entrais dans l'appartement. Personne, ce qui était une bonne chose. Je me rendais dans ma chambre, je prenais un sac pour mettre quelques morceaux de vêtements pour deux jours ainsi que mon Myrtenaster. Je prenais des vêtements de rechange et filait à la salle de bain pour prendre une douche rapide ainsi que de me changer pour le reste de la soirée. Une fois habillée, mes cheveux séchés et mes bottines mises je pris mon sac et le fourreau de mon Myrtenaster avant de repartir vers la villa. Je pris soin de fermer derrière moi.

Mes ailes n'avaient pas eu le temps de sécher, heureusement que le temps était doux ce qui permettait à mes ailes de sécher convenablement. Je battais plus rapidement mes ailes pour arriver plus vite à la villa. Je fis un atterrissage parfait avant que je me dirige à l'intérieur de la villa fermant derrière moi, je posais mes affaires dans un coin où que cela ne dérangerait personne. Lyne se trouvait dans le salon ainsi que Méphisto et je vins les rejoindre m'assoyant sur le canapé.  

▬ Lyne si tu as des choses à faire ou aller chercher tu peux y aller, je peux prendre en charge pour la suite. Profite-en pour relaxer un peu, tu le mérites amplement.  

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 15:42






Madness is a beautiful dream



Hazel ne comprit pas ce qu'il venait de se produire. Elle avait clairement entendu les menaces de Mélo, mais c'était comme si ça lui passait au dessus de la tête. Sa manœuvre déguisée de foncer sur elle eut l'effet de la faire tomber à genoux, l'air quelque peu agars. Elle se releva, mains sur les hanches. L'ange avait à faire.

▬ « Personne ne mourra dans deux jours. Il me reste deux jours pour trouver une solution à tout cela... Pour ça je dois ramasser mes choses pour être prête pour le grand jour et non je n'attendrais pas patiemment pendant deux jours chez moi, je reste ici à accumuler le plus d'informations que possible pour résoudre tout ça... Personne ne sera sacrifié encore moins tué. Je file rapidement chez moi en même temps je vais prendre mon Myrtenaster, il me sera bien utile. Je fais vite. »

Hazel décolla immédiatement, tandis que Lyne ramena son fils à l'intérieur. Fort heureusement, l'incident ne fit aucune victime, ni n'alerta le voisinage. Le Phoenix gardait de nouveau le silence, fixant droit devant lui. Ce qu'il avait fait contre Mélo était admirable pour sa mère. Même si l'entité était étrange, elle gardait la conscience d'Alexander et ses sentiments qui allaient avec. Mélo n'était plus un problème à prendre en considération, même si elle revenait dans deux jours. Après l'avoir installé en cuisine avec un verre d'eau, elle se pencha vers lui et lui prit la main.

▬ « Je suis fier de toi. Vraiment. Cette peste a eu ce qu'elle mérite... Un rejet. Elle ne mérite pas ta présence auprès elle, et encore moins ton amour. »

▬ « Mélo... démone odieuse et méprisable... Comment pourrait-elle lutter face à Hazel... ange si pur à nos yeux... Jamais... Jamais... Où est-elle...? »

▬ « Partie récupérer des affaires pour les jours à venir. Et son arme... Nous voulons être fin prêts cette fois-ci. Détends-toi mon fils. »

Lyne déposa un baiser sur le front de son fils et partie se rafraîchir, le laissant là seul un instant. Elle venait de réaliser qu'il en avait peut-être besoin, d'un moment de solitude. De l'étage, elle tendait l'oreille plus qu'à l'habitude. Elle percevait quelques bruits de pas, et des paroles vides. Son fils devait faire les cent pas en attendant le retour de sa belle, très certainement. Lyne ne pouvait s'empêcher de penser à Jeremiah. Pauvre garçon... Il ignorait tout. Mais en même temps, il n'était pas là en cas de besoin. C'était à la fois cruel et nécessaire de le savoir dans l'ignorance la plus totale. "Ô mais tais-toi un peu !" pensa t'elle très fort. Son instinct de mère la forçait trop souvent à se mêler de ce qu'il ne la regardait pas, elle devait faire une pause avec ça. Elle prit quelques minutes pour se remettre "en état" avant de redescendre dans le salon. Le Phoenix était penché en direction de la fenêtre. Encore ? Mais que pouvait-il y avoir là ? Lyne s'approcha et regarda à son tour. A part un peu de poussière, elle ne distinguait rien d'anormal. Peu Importe. Au loin, des battements d'ailes se firent entendre. Hazel revenait, avec un sac d'affaires. Elle franchit la porte rapidement et posa le sac dans un coin de la pièce.

▬ « Lyne si tu as des choses à faire ou aller chercher tu peux y aller, je peux prendre en charge pour la suite. Profite-en pour aller te relaxer un peu, tu le mérites amplement. »

▬ « ... Je dois monter au Paradis. J'ai un rapport à faire aux autres. Je n'ai pas le choix... Sinon ils ne me laisseront pas revenir. Je te le confie jusqu'à demain matin. Bonne soirée Hazel. »

Avec un clin d’œil complice, Lyne sortit de la villa, déploya ses ailes et s'envola rapidement. Méphisto regarda sa mère s'en aller, puis se tourna vers son ange, avec un léger sourire.

▬ « Hazel... ange si pur à nos yeux... Tu es revenue... Nous ne voulons plus te voir partir... Jamais... Jamais... »

Le Phoenix s'approcha de l'ange en titubant, et posa son front contre le sien sans la toucher davantage, avant de se défaire et de retourner sur le canapé, marmonnant quelques mots difficiles à comprendre. Son œil naturel était gorgé de larmes, et l'instar de son œil de sang qui était aux aguets de tout mouvement.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 20:35

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬  ... Je dois monter au Paradis. J'ai un rapport à faire aux autres. Je n'ai pas le choix... Sinon ils ne me laisseront pas revenir. Je te le confie jusqu'à demain matin. Bonne soirée Hazel. 

D'un clin d'oeil complice, Lyne sortit de la villa et s'envola pour le Paradis. J'avais donc Méphisto jusqu'à demain matin... Ce n'était pas problème pour moi, du moins j'espérais que tout allait bien se passer. Il avait regardé sa mère partir avant qu'il tourne son regard en ma direction avec un léger sourire aux lèvres.    

▬ Hazel... ange si pur à nos yeux... Tu es revenue... Nous ne voulons plus te voir partir... Jamais... Jamais...

Suite à ses mots il s'approchait de moi toujours en titubant, puisqu'il est comme ça qu'il a cette habitude de marcher ainsi. Je le laissais faire en ne bougeant pas du tout. Il déposait son front contre le miens, j'esquissais d'un doux sourire tandis qu'il se reculait pour se s'asseoir sur le canapé. Il marmonnait des mots difficiles à comprendre en même temps je ne cherchais pas à les comprendre. Je vis que son oeil naturel était gorgé de larmes tandis que son autre oeil était aux aguets. Je m'approchais de celui-ci venait essuyer son oeil remplit de larmes.

▬ Je ne partirais plus, je te le promet. Désires-tu quelque chose ? À boire ou à manger ?

Je me redressais légèrement sans cesser de le regarder, je devais tout de même lui demander s'il avait faim ou soif, vu que je devais veiller sur lui, je me devais bien faire les choses jusqu'au retour de Lyne. J’espérais que pour elle tout se passait bien et qu'elle allait en profiter pour se reposer, en le surveillant pendant deux semaines elle devait être extrêmement épuisée, même si elle a un peu dormit à mon arrivée, mais tout de même... Je vins m'asseoir à ses côtés sur le canapé pour être à la même hauteur que Méphisto. Probablement que lui n'allait pas dormir, j'allais faire de même à moins que je ne tombe endormi... Je prendrais une bonne dose de caféine pour me garder éveillée, au pire des cas.

Que faire pour le reste de la soirée jusqu'au lendemain ? Des recherches ? Je devrais peut-être, mais tout de même... On dirait plus que je cherche plus que je ne trouve rien qui pourrait nous être utile. La première impression que j'ai, est que Alexander doit "tuer" Méphisto pour en retirer son emprise et pour la procédure c'est juste Alexander qui le pouvait... Il était toujours là quelque part dans les limbes en attendant que quelqu'un vienne le libérer, mais le truc était comment faire ? On avait uniquement deux jours pour trouver une solution à toute cette histoire, de plus que Zhûl veut faire un sacrifice et faire offrance aux Dieux, chose qui d'après moi est impossible.

▬ Il nous reste plus beaucoup de temps et je manque de temps...

Murmurais-je en détournant mon regard vers le vide. Malheureusement je ne connaissais personne qui est passé par cette étape de la vie encore moins un être divin... Ce qui m’amène à penser ce que Méphisto aurait dit à Mélo pour qu'elle en colère comme elle a été... Pourquoi je songe toujours à cette démone, moi ? Aucune idée, ça doit être le fait que je continue à penser une solution à ce "problème" majeur. Une idée me frappa soudainement, comment avais-je pu passer à côté ? Alexander était dans les limbes et restait toujours au même endroit... Si... Si il bougeait sans arrêter d'avancer en convaincant Méphisto de partir ça pourrait peut-être fonctionner. Mon idée est encore super-flou, mais l'idée est là. En restant au même endroit et tenter de contrôler Méphisto cela ne fonctionne pas super bien et ce n'était que quelques secondes, rien de plus... Mais en avançant ça pourrait fonctionner... Comment partager ma pensée avec Alexander ? Je devais le lui dire... Ma idée n'est pas tout à fait "parfaite" mais la base y est...

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 21:44


____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 10 Avr - 18:45






Madness is a beautiful dream



J-1. Hazel était revenue de son passage dans les limbes, et s'était servi du café pour tenir toute la nuit. Elle avait passé son temps à s'assurer que Méphisto n'avait besoin de rien, et attendait, en s'occupant comme elle le pouvait. Elle avait abandonné ses recherches sur le Net, et espérait en silence qu'Alexander réussisse à s'échapper de sa "prison". Son idée n'était pas si stupide pourtant ! Le Phoenix le savait dans le fond. Depuis le début, il restait sur place, à scruter le sentier et les ronces en quête de réponses, alors que passer au dessus du gouffre était la meilleure des solutions. Ses quelques apparitions soudaines et courtes risquaient d'être les seules. S'il devait "avancer" dans sa tête, il ne pourrait plus s'occuper du monde réel. Son esprit étant corrompu par sa part sombre de démon, et les atrocités que son père lui avait inculquées... Il aurait fort à faire pour s'en délivrer, enfin... S'il le pouvait vraiment.

La journée s'était éclipsée en un éclair. L'ange était prête et armée de son épée, en espérant que cela suffise. Quand à Lyne, elle n'était pas encore revenue. Elle avait pourtant certifié qu'elle reviendrait le lendemain matin, mais toujours rien. Hazel se demandait en vain ce qui pouvait lui prendre autant de temps au Paradis, pour l'empêcher de revenir. Méphisto, quant à lui, ne parlait pas au sens propre du terme. Parfois, il lançait quelques bouts de phrases, en titubant à travers le salon et la cuisine. Il n'avait pas dormi, et ne semblait pas fatigué du tout. Ce qui n'était pas le cas de son ange, qui n'en pouvait plus. Mais que fichait sa mère bon sang ! Méphisto regardait par la fenêtre depuis plusieurs minutes déjà, le regard en direction du ciel. Lui aussi sentait que quelque chose n'allait pas.

▬ « Mère... Où es-tu...? Nous as-tu abandonné...? »

Le soir pointait déjà dehors, et toujours aucun signe de Lyne. L'empressement du Phoenix se faisait sentir de plus en plus violemment au fil des minutes. Il tremblait à présent. Que se passait-il dans sa tête ? Alexander avait-il passé le gouffre ? Ou se servait-il de sa voix pour lui parler ? Hazel n'avait aucun moyen de le savoir. Enfin, après une attente interminable, un bruissement d'ailes se fit entendre dans le jardin, en fin de soirée. Lyne fit son apparition devant la porte, l'ouvrant rapidement et pénétrant dans le salon, la mine creusée et le regard fatigué.

▬ « Mon Dieu ! Si je peux me permettre l'expression. J'ai bien crû qu'ils ne me laisseraient jamais revenir. C'était vraiment long... Pardonnez-moi tous les deux. »

L'ange s'installa dans le canapé, à bout de souffle. Elle s'était évertuée à expliquer encore et encore ce qui la poussait à rester à Damned Town, mais ses "supérieurs" n'étaient guère emballés et voulaient être certains de ce qu'elle comptait entreprendre. L'esprit fatigué, elle se tourna vers Hazel.

▬ « Est-ce que tout s'est bien passé en mon absence ? Pas de visite impromptue, ni de mauvais présage ? »

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 11 Avr - 0:58



Madness is a beautiful dream
❝ feat. Alexander Cole ❞




Toute la nuit je me suis abreuvée de café pour me tenir éveillée jusqu'à l'arriver de Lyne, comme cela nous pourrions échanger nos places pour qu'elle veille sur Méphisto tandis que je dormirais pour être prête au combat. Même au lendemain Lyne n'était pas encore là, mais qu'est-ce qu'elle fabriquait ? Un rapport ne prenait pas autant de temps et elle nous a clairement dit qu'elle reviendrait le lendemain et ce même le matin.

La journée passait très rapidement et aucun signe de cette dernière, je commençais largement à perdre mon sang froid. Méphisto, lui, disait des paroles comme à son habitudes tout à fait incompréhensibles pour mes oreilles, au moins il n'était pas devenu fou sachant que Alexander devait "bouger" dans son esprit. Il se promenait de salon en cuisine, à faire les cents pas se demandant où sa mère aurait bien pu passer. J'espérais qu'elle allait arrivée bientôt.

Mère... Où es-tu...? Nous as-tu abandonné...?


Puis le soir vint que quelques heures plus tard. Je fixais le vide me demandant quoi faire pour le reste de la soirée, car c'était demain le grand jour. Je remarquais au coin de l'oeil que Méphisto tremblait, je ne savais pas pourquoi il réagissait ainsi, mais c'était mauvais signe pour les prochaines heures à venir, Alexander faisait certainement du progrès dans son esprit.

Tout d'un coup, un bruissement d'ailes se firent entendre dans le jardin. C'était Lyne. Je n'allais pas l'acceuillir, je restais à ma place fixant toujours le vide, la fatigue était présente et Lyne allait bien me devoir une explication à tout cela... À cause de ça, je ne serais pas en mesure de réfléchir "convenablement" pour la suite des choses. Elle ouvrait la porte et entrait dans la villa et vint nous rejoindre dans le salon, yeux remplit de fatigue. Pourtant elle avait toute la soirée ainsi que la journée... Quelque chose clochait et je ne saurais dire quoi.

Mon Dieu ! Si je peux me permettre l'expression. J'ai bien crû qu'ils ne me laisseraient jamais revenir. C'était vraiment long... Pardonnez-moi tous les deux.


Elle vint prendre place sur le canapé à bout de souffle tandis que je tournais mon regard vers celle-ci d'un air tout à fait neutre et je n'avais aucunement envie de rire ni même esquisser d'un sourire. J'étais à bout. Elle se tournait ensuite en ma direction.

Est-ce que tout s'est bien passé en mon absence ? Pas de visite impromptue, ni de mauvais présage ?


Tout c'est bien passé pendant que tu étais partie... Il n'y a pas eu de meurtre à ce que tu veux voir. Je suis retourné dans les limbes, j'ai finalement trouvé une solution à tout ça, en espérant qu'il y arrivera à temps, par contre il se peut que ce dernier réagisse de façon négative.


Dis-je en pointant Méphisto du menton. La ton de ma voix n'avait aucun intérêt. Je me redressais penchant légèrement ma tête sur le côté comme faisait habituellement Méphisto.

J'ignore pourquoi ils t'ont retenus aussi longtemps, mais on t'attendait bien le matin, si mes souvenirs sont bons... Si tu veux bien m'excuser, je vais me reposer un peu avant que les invités n'arrivent.


Je me dirigeais vers l'escalier et montait à l'étage et je me laissais tomber sur le lit de la chambre d'amis. Je mettais mon épée à mes côtés, qui restait dans son fourreau, je le gardais par précaution. Je m'enroulais dans les couvertures fermant les yeux me répétant sans cesse que je devais dormir à tout prix, sinon ça allait mal se passé pour tout le monde. Je deviens mauvaise lorsque je manque de sommeil. J'espérais pouvoir dormir un peu avant le grand jour, sinon quelqu'un goûterait à ma colère.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 11 Avr - 4:03






Madness is a beautiful dream



▬ « Tout c'est bien passé pendant que tu étais partie... Il n'y a pas eu de meurtre à ce que tu veux voir. Je suis retourné dans les limbes, j'ai trouvé une solution à tout ça, en espérant qu'il y arrivera à temps, par contre il se peut que ce dernier réagisse de façon négative. »

Lyne hocha la tête avec un sourire léger. Ce que lui racontait l'ange la rassurait au plus haut point, mais elle n'avait pas la force de le montrer. Elle avait remarqué le changement de ton de Hazel. Elle lui devait une explication... Mais elle n'en eut pas le temps.

▬ « J'ignore pourquoi ils t'ont retenus aussi longtemps, mais on t'attendait bien le matin, si mes souvenirs sont bons... Si tu veux bien m'excuser, je vais me reposer un peu avant que les invités n'arrivent. »

▬ « Très bien. Je prends le relais ici. Essaie de dormir dans la chambre d'ami, si tu y arrives... »

Hazel tourna les talons et grimpa les escaliers. Lyne restait sans voix. L'épuisement et la honte la submergèrent tout à coup. Elle avait menti... Elle sentait son visage rougir violemment. Méphisto la dévisagea de la fenêtre, et se dirigea vers elle, la pointant du doigt.

▬ « Mère... Où étais-tu réellement ? Nous savons que tu n'as pas tenu tes engagements... Nous pouvons le sentir... Ton aura déborde de culpabilité... »

Méphisto avait raison. Elle n'avait pas fait son rapport comme c'était prévu. Autre chose lui occupait l'esprit. Elle baissa la tête en se mordant la lèvre supérieure. Puis, elle croisa les bras autour de son corps, comme si elle voulait se protéger d'une force invisible. Elle se sentait mal, si mal d'avoir pris son temps, si mal d'avoir menti et de les avoir laissé seuls, à la merci de tout autre menace ! Mais le fait était là. Il était trop tard pour s'en vouloir. Lyne versait des larmes à présent, alors que son fils s’installait à ses côtés, la tête sur son épaule. Son oeil de sang était centré sur elle. Aucune échappatoire possible.

▬ « ... Je voulais me rendre là-haut pour expliquer ce qui se passe ici, je te le jure, mais ma conscience m'en a empêché. Je... Il... Tu ne comprendrais pas. »

Méphisto se redressa d'un bond et fronça les sourcil, comme s'il avait compris où elle venait en venir. Sans dire un mot, il se leva du canapé en titubant, et reprit sa marche de pantin vers les escaliers. Lyne voulut l'en empêcher, mais elle se ravisa. Elle n'avait plus de forces, et ne voulait pas se le mettre à dos. Elle avait manqué de le faire lorsqu'il avait tabassé Hunter, et avait promis de ne pas recommencer. Au lieu de ça, elle s'allongea dans le canapé, ferma les yeux et s'endormit instantanément. Le Phoenix avait du mal à grimper les marches, même en s'aidant de la rampe. A mi chemin, il s'arrêta net et se prit la tête dans ses mains. Son délirium revenait le tourmenter, de façon inattendue. Il grinça des dents et se crispa un moment, le temps que ça passe. Enfin, il se redressa maladroitement et reprit sa marche vers l'étage, en direction de la chambre d'amis. Il passa la tête par la porte. Hazel avait les yeux fermés. Il ignorait si elle dormait. Dans sa tête, un message résonnait en boucle, il avait besoin de le dire. Ses lèvres mimaient les syllabes, et son œil naturel pleurait encore. Il fit le tour du lit, s'allongea à côté de l'ange et déposa ses lèvres proche de son oreille.

▬ « Hazel... J'ai franchi le gouffre. J'arrive mon amour... Ne meurs pas... Ne meurs pas... »

Ces trois derniers mots, il les répéta plusieurs fois, pendant un moment, avant de fermer ses yeux à son tour. Méphisto n'avait pas fermé l’œil depuis deux jours. Il voulait se ressourcer intérieurement, juste une sieste de quelques heures, pas plus. Alors il sombra, dans un sommeil sans rêve, tendant l'oreille en cas d'intrusion dans la villa.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 11 Avr - 4:59



Madness is a beautiful dream
❝ feat. Alexander Cole ❞




J'avais réussi à trouver le sommeil malgré tout, j'en avais terriblement de besoin depuis la nuit passée et le café n'était pas tout le temps la solution aux problèmes. Je sentais néanmoins une présence à mes côtés, elle n'était pas si mauvaise, je reconnaissais cette odeur, c'était celle de Alexander, du moins de Méphisto à présent. Il m'avait rejoint, mais pourquoi ? Je ne saurais quoi songer, mais je me tournais vers lui et vint appuyer mon front contre son torse, je savais que c'était lui... Je humais paisiblement mon odeur tout en restant auprès de lui et pour le reste de la nuit je restais ainsi, ne bougeant pas du tout.

La nuit se passait trop vite à mon goût, déjà le soleil plombait la pièce ce qui me fit ouvrir doucement tandis que je glissais le revers de ma main comme visière pour protéger mes yeux du rayon de soleil qui m'aveuglait dès le matin. J'essuyais doucement mes yeux voyant que j'étais allongée auprès de Méphisto, quand m'avait-il rejoint ? Je levais mon regard en sa direction, il avait les yeux fermés ainsi il ressemblait étrangement à Alexander, mais je savais qu'il n'était pas encore revenu, je l'aurais su d'une manière ou d'autre autre. Je soufflais doucement en venant glisser une main délicate sur sa joue souriant légèrement en coin. C'était cruel... Il avait tout de même garder son odeur, mais ce n'était pas lui qui était aux commandes. J'espérais qu'il me reviendrait rapidement.

Après un certains temps à scruter Méphisto tandis qu'il avait les yeux, je me levais finalement du lit et je m'étirais en lâchant un bâillement, discrètement je pris mon épée qui était resté malgré à mes côtés. Je pris mon sac que j'avais pris soin d'emmener la veille dans la journée pour ne pas que ça soit dans les jambes. Je pris mon sac et je me dirigeais vers la salle de bain et me changeait pour des vêtements plus convenable pour cette journée assez spéciale. Une fois changée, je rangeais mes vêtements dans mon sac et revint dans la chambre des invités pour le déposé là et je gardais mon fourreau en main, plus tôt je l'avais accroché à ma ceinture. Délicatement je vins me placer aux côtés de Méphisto mettant une main sur son épaule.  

Méphisto ? C'est déjà le matin... Il faut être prêt.


Je me penchais légèrement approchant mon visage du siens pour le regarder. Il ne semblait pas dormir, mais il avait uniquement fermer les yeux. Je me redressais regardant la porte de la chambre me demandant comment allait Lyne... Elle semblait nous cacher quelque chose hier soir et ça concernant à son retard d'hier matin... Quelque chose clochait, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus, j'espérais qu'elle aurait des explications à donner et hier je n'avais pas la tête à lui donner, donc j'ai fait comme si rien n'était, mais c'était faux... Il fallait qu'elle crache le morceau un jour ou l'autre.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mer 12 Avr - 2:14






Madness is a beautiful dream



C'était déjà le matin. Méphisto était allongé là, les yeux fermés. Rien ne se passait dans sa tête. Enfin, rien de très probant. Si Alexander avait avancé, il se serait manifesté autrement. Ou pas. Difficile à savoir. Au loin, une voix lui demandait de se bouger. Hazel s'était levée, mais depuis quand ? Méphisto ouvrit les yeux à son tour, et l'observa, épée en main. Son visage était proche du sien, elle débordait de tendresse à son égard. Mais elle était songeuse. L'entité savait ce qui la préoccupait... sa mère. Elle avait menti l'autre soir, et il avait préféré la laisser seule que de lui faire du mal. Son œil de sang s'agitait dans tous les sens, à l'instar de son œil naturel qui restait fixe.

▬ « Hazel... Ange si pur... Le moment est venu, nous pouvons le sentir... Notre père est en chemin... Vite... »

Méphisto bondit alors du lit et se précipita dans le couloir, puis les escaliers. Comme l'ange quelques jours auparavant, il manqua la dernière marche et retomba violemment sur les fesses. Cela lui coupa la respiration. Le bruit réveilla Lyne, qui se rua sur lui pour l'aider à se relever. Hazel n'eut pas le temps d'agir et soupira bruyamment.

▬ « Mon fils ! Tu es fou ma parole ? Que se passe t'il encore ? Pourquoi courir dans les escaliers comme un dératé ? Ne me dis pas que... »

▬ « Ne me dis pas que tu as été assez bête pour ne pas avoir senti ma présence, Lyne ! »

Un voile de terreur et de ténèbres s'était abattu sur la villa. Personne ne l'avait vu venir. Ce n'était pas comme la dernière fois. Autant les démons s'étaient manifesté à l'extrême, autant cette fois ils avaient tout fait dans le feutré. Seul le Phoenix l'avait senti, et encore... Lui-même ne pensait pas qu'il viendrait aussi vite. Lyne tomba à genoux au sol, agrippant le bras de son fils de toutes ses forces. Zhûl l'observait de l'entrée, les bras croisés et le regard rempli de haine. Mélo, quant à elle, était assise sur le rebord de la fenêtre, et dévisageait simultanément les anges.

▬ « Ni même la mienne. Non mais vraiment ! Et elle se prétend être un ange pur ? Même l'autre écervelée putride n'a rien senti venir. »

Méphisto tira son bras pour se détacher de l'étreinte de sa mère. Son œil de sang clignait sans relâche. Il jeta un regard de dégoût sur Mélo, qui lui souriait gentiment. Hazel tenait son épée, prête à agir. Lyne peina à se relever et se mit entre son fils et son ancien amour, les bras écartées et les paumes vers le ciel. Elle avait subitement repris du poil de la bête, comme si une force céleste lui était venue en aide. Mais personne ne viendrait pour les aider, elle le savait parfaitement. Son séjour prolongé au Paradis n'avait abouti à rien. Elle voulait faire son rapport comme elle l'avait convenu, mais quelqu'un l'en avait empêché, prétextant que l'idée était mauvaise, qu'ils ne comprendraient pas et qu'elle serait contrainte de rester cloîtrée là-haut, sans possibilité de retour. Paroles auxquelles elle avait crû, à son grand désespoir. Elle, la mère du Phoenix, qui s'était jurée de ne pas l'abandonner surtout en ces temps troublés... Elle avait succombé à un ange. Oui... son nouvel amour qu'elle cachait à tout le monde, y compris à son propre fils. Et pourtant, elle avait réussi à lui fausser compagnie pour revenir à la villa. Et où était-il ? Que faisait-il ? Se jouait-il d'elle en ce moment même ou surveillait-il ses faits et gestes ? Elle n'en avait aucune idée, et ne voulait pas le savoir. Sa priorité, c'était d'empêcher Zhûl de lui prendre Alexander.

▬ « Père... Ne lui fais pas de mal... C'est à nous seuls que tu dois avoir à faire... Tu n'auras pas notre mort... Nous nous battrons ! »

Lyne soupira mais ne broncha pas. Elle restait là, campée sur sa position, prête à se faire déchiqueter par Zhûl plutôt qu'il ne lui enlève son fils.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mer 12 Avr - 19:47


Madness is a beautiful dream

Méphisto donnait signe de vie en ouvrant les yeux. Il faut dire que je savais qu'il n'était pas endormi complètement, il avait juste fermé les yeux pour la nuit, mais rien de plus. Tout était toujours flou dans ma tête, je n'avais pas d'explication sur le fait que Lyne soit arrivée en retard et le fait que Méphisto s'était retrouvé à mes côtés pendant la nuit, mais pourtant j'ai bien dormi, c'était déjà ça.

Hazel... Ange si pur... Le moment est venu, nous pouvons le sentir... Notre père est en chemin... Vite...


Je cru de ne pas avoir bien entendu. Zhûl était en chemin ? Déjà ?! Pourtant on était encore le matin... C'est vrai il fallait s'y attendre pour son arrivé à n'importe quel heure, au moins il n'est pas arrivé pendant la nuit, c'était déjà ça, mais tout de même. Heureusement que je m'étais vêtue assez rapidement avant de réveillé Méphisto, car je n'aurais eu le temps de le faire. Il bondit hors du lit et se précipitait dans le couleur, je le suivais derrière lui arme en main. Méphisto manquait la dernière marche et tomba sur ses fesses, je n'eu pas le temps de l'aider à se relever puisque que Lyne le faisait. Je soupirais de manière assez bruyante et je regardais Lyne.

Mon fils ! Tu es fou ma parole ? Que se passe t'il encore ? Pourquoi courir dans les escaliers comme un dératé ? Ne me dis pas que...


Ne me dis pas que tu as été assez bête pour ne pas avoir senti ma présence, Lyne !


Et c'est ainsi que la famille se fût une nouvelle fois réunis, mais pas dans le bon sens du terme. Il était depuis combien de temps ce Zhûl en fait ? Son aura me répugne tellement que je n'ai même pas remarqué une seule trace de sa présence dans la villa. Lyne tombait à genoux sur le sol tenant le bras de son fils. Zhûl, lui, croisait ses bras en attendant à l'entrée le regard toujours rempli de haine. Mélo était là elle aussi, elle était assise au rebord de la fenêtre et nous dévisageaient.

Ni même la mienne. Non mais vraiment ! Et elle se prétend être un ange pur ? Même l'autre écervelée putride n'a rien senti venir.


Peut-être qu'on se fout un peu de toi, peut-être ? Pensais-je en esquissant un bref sourire sur mes lèvres. Elle n'était si importante à mes yeux et le fait qu'elle soit encore là me réjouissais davantage, elle allait goûté à la lame de mon épée qui se fera une joie de la couper. Méphisto retira l'éteinte qu'avait sa mère pour se relever et d'affronter son père. Lyne se mit donc entre lui et Zhûl, mais qu'est-ce qu'elle foutait ? Souhaitait-elle de mourir aussi facilement ? Je devais agir et j'avais la solution à tout. Oh ils n'avaient encore rien vu.

Père... Ne lui fais pas de mal... C'est à nous seuls que tu dois avoir à faire... Tu n'auras pas notre mort... Nous nous battrons !


Avant que la guerre ne démarre une nouvelle fois, j'ai quelque chose à vous partagez, tous.


Je descendais les quelques marches qu'il me restait à descendre avant de me poster en face de Lyne et de Méphisto, je serais donc la première à être exclu, c'était bien mieux que Lyne ou encore Méphisto jamais je ne me pardonnerais de laisser Zhûl les tuer ou même offrir son propre fils en sacrifice.

Alexander est toujours là, à l'intérieur de Méphisto, je l'ai vu de mes propres yeux, même. Pendant que vous réfléchissez à comment tuer votre propre fils, j'en ai conclu qu'il était possible de le sauver et il est en chemin pour revenir, la question est tout simplement quand. Personne ne touchera Alexander ou encore Méphisto, vous avez ma parole.


Je daignais ma lame avant de glisser deux doigts sur le dos de la lame pour ne pas me couper et en même temps je résistais quelques paroles angéliques de ma langue natale, que seuls les anges pouvaient comprendre. Des paroles qu'on utilisait avant chaque combat. J'avais fermé les yeux pour ces paroles et les ouvrais regardant Zhûl tout en donnant un coup sur le côté penchant légèrement la tête.

Vous devrez passés sur mon corps avant le siens.


J'étais prête au combat, c'était ma destinée et si je pouvais sauvée l'homme que je chérissais le plus au monde, je le ferais sans hésitation, c'était peut-être son combat, mais c'était désormais le miens. La lumière me guide et je n'ai aucune peur à y avoir. Je corromprais cette noirceur par ma volonté.

                     

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Jeu 13 Avr - 0:25






Madness is a beautiful dream



▬ « Avant que la guerre ne démarre une nouvelle fois, j'ai quelque chose à vous partagez, tous. »

Hazel descendit les dernières marches qui la séparait de la zone de conflit. Sans sourciller, et sans prendre la peine d'écouter ses amis, elle se posta devant Lyne, épée en main, prête au combat.

▬ « Alexander est toujours là, à l'intérieur de Méphisto, je l'ai vu de mes propres yeux, même. Pendant que vous réfléchissez à comment tuer votre propre fils, j'en ai conclu qu'il était possible de le sauver et il est en chemin pour revenir, la question est tout simplement quand. Personne ne touchera Alexander ou encore Méphisto, vous avez ma parole. Vous devrez passés sur mon corps avant le siens. »

L'ange dégaina son arme et se mit en position de défense. De toute évidence, elle ne voulait pas se laisser faire. Zhûl resta là, tout sourire méprisant, et riant silencieusement. Quant à Mélo, elle s'était dégagée du rebord de la fenêtre, vêtue de sa cape. La démone, qui aimait tant Alexander quelques semaines plus tôt, avait fait une croix sur lui à présent. Qu'avait bien pu lui dire son père pour la faire changer d'avis ? Hazel n'en était pas la cause. Et de toutes manières, même si elle l'avait été, ça se serait fini de la même manière. Mélo n'avait qu'une seule idée en tête : si elle ne pouvait avoir Alexander, personne ne l'aurait. Son regard vide pointa directement sur Méphisto, qui restait là sans broncher. Il n'avait pas son arme. Où pouvait-elle être ? Comment pouvait-il se défendre sans elle ? Il n'avait plus l'allure du Phoenix, mais d'une mauviette pathétique. Il s'adressa aux anges directement.

▬ « Hazel... Mère... Anges si purs à nos yeux... Ce que vous faites ne mène nulle part... »

▬ « Mon fils, ne dis rien et reste là. Personne ne passera pour t'enlever à nous. C'est compris ? Personne ! Zhûl, emmène cette garce avec toi et fiche le camp d'ici ! »

Le démon, à ces mots, lâcha un rire puissant à en faire trembler les murs. Mélo serra ses poings jusqu'au sang. Cette pique ne lui plaisait pas. Lyne avait beau avoir été la "femme" de son maître, elle n'avait pas le droit de lui parler comme ça, et indirectement en plus ! Elle voulut répliquer, mais Zhûl l'en empêcha par un geste de la main, auquel elle obéit sans poser de questions. Elle lui avait déjà désobéi en venant les voir 36h auparavant, elle ne voulait pas recommencer. Toujours en riant, ce dernier pointa son doigt sur Lyne, l'air ravageur.

▬ « Penses-tu réellement avoir les moyens de lutter contre moi Lyne ? Même toi Hazel... Pfff comment oses-tu prétendre être mieux que Mélo ? Quand bien même il serait possible de le sauver, je ne t'accepterai jamais comme mon égale. Alexander est parti ! Faites-vous à cette idée dès maintenant ! »

Sur place, la tension était palpable, au point qu'on ne pouvait plus discerner personne. Si quelqu'un devait entrer dans la villa sans faire de bruit, il en ressortirait aussi facilement. Personne ne bougeait. Tout le monde restait aux aguets. Lyne n'aimait pas ça... Pourquoi Zhûl n'attaquait-il pas ? Et l'autre garce dans tout ça ! Elle qui était venue les narguer... était devenue obéissante et presque inoffensive. Quelque chose de louche se tramait, mais quoi ? Derrière elle, Méphisto titubait et tombait à genoux, ses mains sur son crane. Il se retenait de hurler. Son délirium avait repris au pire moment.

▬ « Que... se.. passe... t'il...? Nous n'arrivons... plus... à respirer... Non... qu'est-ce que tu fais...? »

▬ « Le Phoenix a perdu la tête, c'est évident. Avec la meilleure volonté du monde, je ne peux me résoudre à l'aimer davantage. Faites de même vous deux, anges putrides. Et il n'y aura pas d'effusion de sang. »

Lyne et Hazel, en proie à leur colère, hurlèrent un "NON" de toutes leurs forces. Zhûl applaudissait, en remuant la tête. Il les trouvait pathétique, et encore... Elle n'avaient rien vu. Pourquoi s'acharnerait-il à leur prouver sa magnificence ? Ce ne serait que peine perdue. Elles ne comprendraient rien. Au lieu de ça, il les observait s'énerver et se fatiguer pour rien. Parce que la suite, il la connaissait. Il jeta un bref coup d’œil vers Mélo, qui lui sourit en lui disant quelques mots dans une langue inconnue, que seul Méphisto comprit. Mais à cause de la voix qui s'imposait dans sa tête, il ne bougea pas. Et il ne se rendit compte... de rien.

Tout se passa très vite. D'abord de la fumée. Mais d'où était-elle apparue ? De nulle part vraisemblablement. Puis une ombre, fine, élégante et démoniaque, se posa derrière Méphisto qui était sans défense. Enfin, l'ombre agrippa le bras du Phoenix et l'emmena dans les ténèbres, en une fraction de seconde. La fumée perdurait, tandis que Mélo s'évaporait à son tour, suivie de Zhûl, qui riait encore plus aux éclats. Les anges ne voyaient plus rien, et la fumée les rendait malade. Quand elle se dissipa enfin, il n'y avait plus personne. A part elles, en plein milieu du salon. Lyne se retourna et appela son fils partout, mais il ne répondait pas. Il n'était plus là. Son ancien amour avait procédé à son enlèvement de la même façon qu'il était arrivé : en traître. Lyne, prise à l’effroi, s'écroula au sol, inerte.

HRP:
 

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 190
Âmes : 183
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Jeu 13 Avr - 6:17


Madness is a beautiful dream

Zhûl souriait face à ce que je venais de dire. Qu'avait-il à sourire celui-là ? Pour qui il se prenait ? Je ne pouvais pas le laisser faire, je devais protéger Méphisto peu importe le prix... Je devais le faire, je ne pouvais pas me résoudre à le perdre, pas maintenant. Mélo, de son côté elle se dégageait de la fenêtre pour se mettre non-loin de son acolyte. Je les méprisais. Quelque chose se tramait, c'était étrange tout ça, mais je ne pouvais pas mettre la main dessus, ils n'attaquaient pas.

Hazel... Mère... Anges si purs à nos yeux... Ce que vous faites ne mène nulle part...


Mon fils, ne dis rien et reste là. Personne ne passera pour t'enlever à nous. C'est compris ? Personne ! Zhûl, emmène cette garce avec toi et fiche le camp d'ici !


Zhûl éclata de rire suite aux paroles de Lyne. Je serrais les dents tandis que Mélo serra son poing face aux commentaires de cette dernière. Intérieurement je souhaitais que cette garce parte et nous laisse tranquille. La démone voulait répliquer, mais Zhûl l'empêchait d'un signe de la main. Je serrais la poignée de mon épée sans cesser de le fixer.

Penses-tu réellement avoir les moyens de lutter contre moi Lyne ? Même toi Hazel... Pfff comment oses-tu prétendre être mieux que Mélo ? Quand bien même il serait possible de le sauver, je ne t'accepterai jamais comme mon égale. Alexander est parti ! Faites-vous à cette idée dès maintenant !


Il n'est pas partit ! criais-je dans ma tête. Il ne l'est pas, il est bien là dans les limbes cherchant un moyen d'y évacuer. Je ne voulais pas le croire, je savais que mon idée allait l'aider de revenir à nous. Un bruit se fit entendre derrière moi, c'était Méphisto qui tombait à genoux et avait glissé ses mains sur son crâne.

Que... se.. passe... t'il...? Nous n'arrivons... plus... à respirer... Non... qu'est-ce que tu fais...?


Le Phoenix a perdu la tête, c'est évident. Avec la meilleure volonté du monde, je ne peux me résoudre à l'aimer davantage. Faites de même vous deux, anges putrides. Et il n'y aura pas d'effusion de sang.


Lyne et moi-même crions à l'unissons un non assez compréhensif. Je n'allais pas l'abandonner, pas comme ça, pas dans cet état, je l'aimais plus que tout au monde, je ne pouvais me résoudre de le quitter rapidement. Zhûl applaudissait face au spectacle tandis qu'il remuait sa tête. Que faire ? Qu'est-ce qu'il fallait que je fasse ? J'étais perdue, je ne pouvais pas l'abandonner... Alexander... Zhûl échangeait quelques paroles à Mélo, mots que je ne compris pas du tout, c'était probablement une langue de démon comme nous nous avons notre propre langue. Cette dernière souriait. Quelque chose de louche se promenait dans l'air. Tout se passait tellement vite. De la fumée apparaissait jusqu'à ce que nous voyons plus. Non! C'était impossible ! C'était injuste comme manière d'agir ! Des trouillards, ouais c'est ce qu'ils étaient ! Ils me décevaient dans un sens. Je tournais en rond, mais je trouvais personne... Des larmes montaient à mes yeux tandis que je me figeais sur place sachant que ça ne servirait à rien de m'alarmer je venais de comprendre ce qu'il venait de se produire et j'ai été trop idiote pour ne pas l'avoir deviné plus tôt. Lorsque la fumée disparaissait, il ne restait plus que Lyne et moi. Zhûl était partit en compagnie de Mélo ainsi que Méphisto. Je fixais le vide tandis que des larmes coulaient le long de mes joues. Tout était terminé. J'avais perdu Alexander et je ne pouvais plus rien faire.

Je tombais à genoux fixant toujours le sol, je tremblotais tandis que je glissais mes mains sur mon crâne, j'avais perdu la personne que j'aimais... Comment avons pu en arriver là ? Je me mettais à hurler et mes hurlements firent écho dans la villa. Je pleurais, on pourrait dire que je faisais une crise. Je me redressais et commençait à tout fracasser dans la pièce faisant attention à Lyne qui était tombée dans les pommes. Je m'arrêtais regardant autour de moi toute essoufflée. Je tentais de reprendre mon souffle, mais c'était difficile. Je retombais à genoux glissant mes bras autour de mon ventre pliant sur moi-même et appuyer mon front contre le sol. J'avais mal, mais pas physiquement, j'avais mal à mon âme. Je venais de perdre la personne pour qui j'avais des sentiments depuis un certain temps et que ça été dur pour moi de l'admettre, mais les fait y était.

Plusieurs heures s'étaient écoulés et entre-temps je m'étais calmée et j'avais fait du ménage pour ramasser mes dégât que j'avais causer. J'avais même déplacer Lyne pour l'installer sur le canapé et je lui avais même mit une couverture pour ne pas qu'elle attrape froid. Il était temps pour moi de quitter la villa, je ne pouvais plus rester. Je montais à l'étage pour prendre mon sac et je laissais un mot à Lyne dans le salon, sur la table à café avant de quitter pour de bon la villa en silence. C'est comme si on m'avait arraché les ailes, comme si on m'avait coupé un membre, c'était douloureux. Je devais garder mon esprit pour les jours à venir pour oublié cette douleur vive au creux de ma poitrine. Ce qui voulait dire travailler à chaque jour et faire des jours supplémentaires, Blair ne bronchait pas du tout à ma demande et ne demandait pas pourquoi. Phinny semblait inquiétait à mon propos, mais je le rassurais que tout allait aller mieux d'ici peu. Il suffisait du temps, mais l'aurais-je ce temps ?  

                     

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 226
Âmes : 134
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» beautiful dream
» you make beautiful dream. ~ mike
» Vahana- Jument- Cow-boys
» « You can be a sweet dream or a beautiful nightmare. » feat.oberyn
» Dream of Ewilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: