Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Sam 25 Mar - 1:16






Madness is a beautiful dream



/\_______/\
Deux semaines plus tard...

Le printemps était bien là. Un nouveau Soleil radieux brillait dans le ciel. Oiseaux et animaux avaient repris leur place en entamait leur cycle de reproduction. Un temps idéal pour se balader, prendre un verre sur la terrasse d'un café ou même aller faire un tour de manège qui sait ? Pas pour tout le monde...

Dans la villa Aconia, un calme mortel régnait depuis la venue du Mal. Alexander n'avait toujours pas bougé de son lit, plongé dans un sommeil profond, et énigmatique. Lyne, sa mère, veillait sur lui jour et nuit, relayée de temps à autre par Hunter. Elle ne pouvait pas remonter au Paradis sans s'assurer que son fils aille bien. Mais tout le problème était là ! Que se passait-il dans sa tête depuis deux semaines ? Certaines fois, elle le voyait se convulser un instant avant de retomber inconscient. L'inquiétude et la tristesse étaient son quotidien désormais. Elle n'avait pas appelé Hazel depuis son départ à la hâte. La jeune fille en avait trop vu et suffisamment bavé... avait-elle pensé sans se fâcher. Elle espérait en silence que Jeremiah s'occupait bien d'elle, à défaut de Hunter qui lui paraissait quelque peu "distrait et changeant" en fonction de ses humeurs.

Pour s'occuper au mieux, Lyne avait demandé à certaines de ses amies, mises dans la confidence, de venir la voir directement dans la villa, mais pas trop longtemps pour ne pas susciter de gène sur le Continent. Elle avait sur elle le cellulaire de son fils en cas de danger imminent, et pensait à faire un peu le ménage et à remplir la cuisine de nourriture. Ses bonnes habitudes de son ancienne vie la rattrapaient parfois, ce qui la faisait sourire... malgré la tension qui régnait entre ces quatre murs. Elle avait pensé à appeler la banque pour prévenir de l'absence de son fils, prétextant une grosse grippe. Mais aujourd'hui, elle sentait que quelque chose avait changé. Par précaution, elle se mit à distance de son fils, contre le mur de sa chambre, et attendit... quelques minutes, plus une bonne heure... Toujours rien. Son sixième sens lui jouait-il des tours ?

En soupirant, elle s'apprêtait à sortir quand elle aperçut du coin de l’œil que le Phoenix avait articulé la main. Subjuguée, elle se rapprocha du lit et la lui prit, en priant de toutes ses forces pour son réveil. Elle n'eut pas le temps d'en penser davantage. Alexander serra sa main de toutes ses forces, avant de se convulser à nouveau, en criant... Puis, tel un pantin articulé, il se redressa de son oreiller, en position assise dans son lit. Il resta planté là, sans bouger son corps. Un sifflement se fit entendre, puis un rire inquiétant. Le Phoenix n'arrivait pas à faire autre chose que de se marrer à pleins poumons, sa tête dans ses mains. Lyne, prise de panique, s'empara de son téléphone et contacta Hazel.

▬ « Hazel ? Ma chérie, c'est Lyne au téléphone... Oui il s'est passé quelque chose... Alexander vient de se réveiller, mais il est... il est... Viens vite, je t'en prie... »

Lyne raccrocha, prenant soin de camoufler le cellulaire dans sa poche. Elle tremblait comme une feuille à l'idée de ce qu'il était devenu. Son père avait été très clair... Il ne fallait pas interrompre le processus sous peine de lourdes conséquences... Il était fou. Son fils avait sombré dans la folie et elle ne pouvait rien faire pour l'aider. Elle devait se renseigner auprès de ses confrères... Mais comment les joindre depuis la villa ? La mère du Phoenix fit un pas en arrière, un seul et unique pas. Le bruit occasionné sonna comme une alerte chez Alexander, qui cessa immédiatement de rire. Avec lenteur, il décolla ses mains de son visage et observa sa mère, la mine crispée.

▬ « Pouvons-nous savoir où est-ce que tu comptes aller comme ça, Mère...? Sommes-nous si affreux que ça ? »

▬ « "Nous"...? Chéri, je comprends tout à fait que tu sois perdu... Ce que ton père a tenté sur toi était horrible ... »

Alexander se leva comme une furie de son lit et se posta devant sa mère, presque nez à nez avec elle. Son regard inexpressif lui donna des frissons. Une de ses pupilles avait viré au rouge sang, contrastant avec son autre pupille verte. Des tâches étaient apparues sur son visage et dans son cou. Lyne pensa qu'il devait y en avoir partout sur son corps, mais il ne laisserait jamais faire pour qu'elle puisse le vérifier.

▬ « Insinues-tu que nous sommes devenus un monstre, Mère ? Ce que notre père a fait n'est pas si mal... Nous voyons le monde différemment à présent, et cela nous plaît au plus haut point. »

A l'étage du dessous, un claquement de porte se fit entendre. Lyne soupira discrètement. Hazel était là, elle pouvait le ressentir. Avec un rire narquois, Alexander se recula de sa mère, toujours dirigé comme un pantin, et prit une pose étrange en abaissant sa tête sur le côté. Il se murmurait quelques mots à voix basse.

▬ « Hazel... Quelle bonne surprise... Les deux femmes pour lesquelles notre cœur balance... Il est temps d'en finir avec tout ça... »

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Dim 26 Mar - 5:30

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel
Aujourd'hui c'était une merveilleuse journée. Ensoleillé et un peu plus chaud, une journée de printemps comme je les aimes. Deux semaines était passées et je n'ai pas eu des nouvelles du réveil de Alexander, il devait être encore dans son sommeil profond... Ça m'inquiétait, mais je ne pouvais pas faire grand chose. J'ai donc reprit ma vie en main en travaillant en tant que fleuriste. Nous étions trois personnes travaillent au même endroit. Phineas, qui était le jardinier et un simple employé comme moi. Blair, qui était la patronne de ces lieux, elle faisait tout en magasin et moi qui fait des bouquets ainsi j'aide Phineas au jardin. Il y avait une serre en arrière de la boutique et c'est là que je me trouve aujourd'hui. Je cueillais les plus belles fleurs pour chaque sortes qu'on vendait en boutique. Phineas était âgé de 16 ans uniquement, il était encore jeune, mais il adorait jardiner et il fut heureux que la patronne le prenne aussi facilement. Ma raison à moi ? J'adore la nature, la sentir des fleurs tout simplement et ça me permettait de faire autre chose que de rester à la maison à rien faire.

▬ Hazel ! Je ne t'ai jamais demandé... Tu as quel âge ?

▬ Mon âge ? Pourquoi es-tu intéressé à savoir ?

▬ Je ne sais pas, puisque tu connais le miens, j'aimerais bien connaître le tiens.

▬ J'ai 17 ans.

▬ 17 ans ?! J'aurais crû plus, je veux dire que tu fais plus mature que ton âge... Ne le prend pas mal.

Je secouais délicatement la tête en souriant. C'était normal qu'il pense comme ça, en réalité j'étais beaucoup plus vieille, mais mon apparence physique en reste 17 ans. Sans plus, ni moins. Le processus en était long, mais ça faisait du bien de paraître plus jeune que mon âge... D'autre son plus vieux, ça dépendait du système de chacun.

▬ Ne tant fait pas Phinny je ne le prend pas mal. Je le prend plutôt comme un compliment.

Dis-je en souriant toujours en me redressant. J'avais assez cueillit de fleur pour le magasin, il n'en manquait pas tant que ça, mais quand même, Blair aimait quand il y avait plus, que vide. Elle disait que ça attirait moins les acheteurs. Si elle disait ça, ça devait être vrai, non ? Je remplissais les trous qu'il y avait pour que tout soit parfait. Pour la suite de la journée, il n'y avait pas grand chose, donc Blair me congédia pour le reste de la journée me spécifiant tous les détails pour demain, puisqu'elle ne sera pas là. Je pris la feuille et la plia avec soin avant de la ranger dans ma poche. Je saluais Phinny en souriant avant de quitter la boutique de fleuriste. En prenant le chemin du retour mon téléphone sonna. Je fronçais les sourcils avant de répondre.

▬ Hazel ? Ma chérie, c'est Lyne au téléphone... Oui il s'est passé quelque chose... Alexander vient de se réveiller, mais il est... il est... Viens vite, je t'en prie...

▬ J'arrive de ce pas...  

Elle raccrocha aussitôt. Je fixais mon téléphone un moment. La voix de Lyne tremblait, elle devait avoir peur de quelque chose, mais quoi ? Alexander qui lui ferait peur dès son réveil ? Mais quand Lyne parlait un ricanement assez inquiétant résonnait jusqu'à mon oreille. Était-ce le rire de Alexander ? Pas de temps à perdre, il fallait que je me rende sur les lieux aussi rapidement que possible. Je courrais, pied devant l'autre je me hissais de ruelle à ruelle pour aller plus vite jusqu'à la villa. Plusieurs minutes s'écroulaient avant que j'arrive à destination essoufflée de ma course folle. J'aurais pu usé de mes ailes, mais c'était trop risqué. J'ouvris la porte qui était déverrouillée avant que je entre fermant derrière moi et je montais doucement l'escalier. L'ambiance avait drôlement changé tout d'un coup.J'arrivais en haut et je me dirigeais vers la chambre de Alexander. Je fis des gros yeux en le voyant... Il était dans une position assez étrange et sa tête était abaissée sur le côté. Lyne se situait derrière lui, elle semblait effrayée. Quant à moi je démontrais le contraire, j'affrontais ce Alexander. Je le regardais de mon air neutre, mais au fond de moi je voulais m'échappée à ce que je voyais en face de moi. Une de ses pupilles était rouge tandis que l'autre était verte, son iris naturelle. Il y avait également des tatouages sur son visage, probablement ailleurs puisque ça descendait au niveau de son cou. J'entrais finalement dans la pièce, je m'avançais vers Alexander, gardant une certaine distance pour ne pas qu'il se sente menacer ou quelque chose comme ça. Il fallait que je sois tout de même prudente avec une pincée de vigilance.

▬ C'est ça qu'il voulait dire par "conséquence" qu'il y aurait sur toi. Hunter en est la cause et je n'ai rien pu faire pour l'empêcher à cause d'un simple couteau proche de mon cou menaçant d'être trancher à un seul mouvement. J'aurais pu t'éviter tout ça. J'aurais aimé que tu m'oublies, j'aurais aimé que tu me haïsses, que tu vives tout ça...

Ma conscience me hurlait autre chose, mais je l'ignorais entièrement. Je ne pensais pas réellement ma dernière phrase, mais la première oui. Je n'aurais pas voulu qu'il m'oublie encore moins qu'il me haïsse, mais si c'était pour lui éviter cette folie qu'il est entrain de vivre. Je continuais de regarder Alexander regardant parfois Lyne, mais brièvement, je me devais me concentrer sur Alexander. Je ne voulais pas qu'il se sente "menacer" d'une quelconque manière. Je voulais l'aider, du mieux que je pourrai, mais la question était : comment ? Je n'ai jamais vu ou encore vécu cette situation auparavant et je ne pouvais pas me fier aux jeux vidéos encore moi dans des films, car ce n'était pas la réalité. Il fallait que je trouve un moyen de le ramener à la réalité, être la personne qu'il est réellement pas ce qu'il veut prétende d'être. Je me comprenais.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 27 Mar - 0:18






Madness is a beautiful dream



Le Phoenix élargit son sourire malsain en voyant Hazel dans le couloir, sur le point d'entrer dans sa chambre. "Elle a fait vite la p'tite !" pensa t'il. Lyne avait changé de position entre temps, il l'avait relevé mais ne voulait pas s'en soucier. Quand enfin l'ange pénétra dans la pièce, elle ne s'approcha pas tout de suite. Elle gardait une certaine distance de lui, comme s'il figurait parmi les pestiférés. Son air neutre l'agaçait.

▬ « C'est ça qu'il voulait dire par "conséquence" qu'il y aurait sur toi. Hunter en est la cause et je n'ai rien pu faire pour l'empêcher à cause d'un simple couteau proche de mon cou menaçant d'être trancher à un seul mouvement. J'aurais pu t'éviter tout ça. J'aurais aimé que tu m'oublies, j'aurais aimé que tu me haïsses, que tu vives tout ça... »

Les paroles de l'ange n'avaient aucun sens pour le démon. Ses mots glissèrent dans ses oreilles comme une mélodie infâme. Il n'y croyait pas... Comment cette femme, qui prétendait être son amie depuis tout ce temps, pouvait ne serait-ce que parjurer sur ses sentiments envers lui, quels qu'ils étaient ?

▬ « As-tu fait tout ce chemin pour nous mentir Hazel ? Nous pouvons lire en toi comme dans un livre ouvert. Tu n'en penses pas un mot. »

▬ « Alexander... Mon chéri, je suis sûre qu'elle ne veut que ton bien... Tu dois la croire quand elle te dit que nous n'avons rien pu faire pour empêcher ton père de... »

▬ « ARRÊTE ! Nous... ne supportons... plus ce nom... »

Le Phoenix se bouchait les oreilles en injuriant à tout bout de champs. Son délirium avait repris. C'était comme si une voix intérieure lui parlait. Il faisait les cent pas autour du lit, tandis que Lyne s'était rapprochée de Hazel, lui tenant fermement le bras droit.

▬ « Que ça vous plaise ou non, nous avons renaquis de nos cendres... Alexander n'est plus notre nom ! A partir d'aujourd'hui, vous nous appellerez Méphisto... Méphisto Phélès, oui... Vous comprendrez, nous en sommes certain. Ne nous obligez pas à vous trancher la gorge. »

Un rire explosa de sa gorge tandis qu'il se rasseyait sur son lit, penchant la tête vers les anges. Sa pupille rouge semblait briller bien plus que sa verte de naissance. Lyne se mit à pleurer, en silence. Hazel gardait son air neutre. Dieu seul savait ce qu'elle avait en tête et le poids qu'elle portait sur sa conscience.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 27 Mar - 5:39

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel


▬ As-tu fait tout ce chemin pour nous mentir Hazel ? Nous pouvons lire en toi comme dans un livre ouvert. Tu n'en penses pas un mot.

Ses mots eut l'effet d'une flèche me plantant en plein coeur. Je reculais même d'un pas avant de baisser mon regard pour éviter le siens. Il n'avait pas tord. Je ne pensais aucun mot, j'aurais voulu qu'il reste le Alexander que j'ai connu, le Alexander souriant et toujours prêt face à n'importe quoi... Pas à Alexander mentalement brisé... J'aurais aimé lui éviter tout ça.

▬ Alexander... Mon chéri, je suis sûre qu'elle ne veut que ton bien... Tu dois la croire quand elle te dit que nous n'avons rien pu faire pour empêcher ton père de...

▬ ARRÊTE ! Nous... ne supportons... plus ce nom...

Je redressais finalement mon regard voyant qu'il avait bouché ses oreilles. Il faisait les cents pas autour de son lit tandis que Lyne réussissait à me rejoindre me tenant le bras droit. Je la regardais brièvement avant de regarder Alexander.

▬  Que ça vous plaise ou non, nous avons renaquis de nos cendres... Alexander n'est plus notre nom ! A partir d'aujourd'hui, vous nous appellerez Méphisto... Méphisto Phélès, oui... Vous comprendrez, nous en sommes certain. Ne nous obligez pas à vous trancher la gorge.

Un rire se déployait de sa gorge avant qu'il s'assit sur son lit penchant la tête en notre direction. Lyne pleurait en silence, bien entendu. Je devais me montrer forte pour elle. Je le devais. Je posais une main réconfortante sur celle de Lyne avant qu'elle me lâche le bras. Je lui adressais un bref sourire avant de m'approcher de Alexander du moins Méphisto, peu importe comment on l'appelle désormais.

▬ Méphisto... Oui, peut-être que te mens d'une quelconque façon, que je me mens à moi-même, mais je ne sais pas comment l'interpréter. Il est vrai que j'aurais aimé que n'ai pas à subir tout ça, il est vrai que je n'aurais pas aimé le fait que tu me haïsses ou que tu m'oublies en étant démon à part entière. Ton père, Zhûl, à brisé quelque chose en toi, ce qui fait en sorte que tu sois sous cet état. Alors comprend-moi, Méphisto, que quand je dis que j'aurais voulu empêché Hunter je l'aurais fait... J'ignore même si mon sort t’importune en ce moment même... Comment le pourrais-tu... Je ne suis pas prête à affronter de ce que tu es devenu...

Comment le pourrais-je ? Je n'ai pas vécu ce genre de situation et ni comment faire... Du temps ? Je ne sais pas si cela serait suffisant. J'aurais peut-être dû laisser Mélo me mettre chaos ? Après tout elle semblait être la femme à savoir quoi faire dans ce genre de situation. Après tout elle connaissait son Alexander plus longtemps que moi. Pourquoi est-ce que je pense à elle en ce moment même ? D'un seul coup, de mes deux mains et en même temps, je frappais mes joues en fermant les yeux.

▬ Je trouverais un moyen...

Me soufflais-je à moi-même. Je devais l'aider peu importe comment. Il devait le faire seul, mais avec de l'aide spécialisé. Je regardais de nouveau Alexander penchant à mon tour la tête sur le côté. Ce nom me disait largement quelque chose, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus...

▬ Alors... Tu te prénommes désormais Méphisto Phélès. Si j'ai bien compris, vous êtes deux qui vivent dans ce corps, si ? Puisque vous êtes toujours référence à "nous".

Méphistophélès, ce nom me revenait désormais. C'est l'un des sept princes de l'enfer incarnant parfois le diable sur terre. Ce ne sont que des légendes pour enfants ou encore même utiliser pour des films ou encore des séries télés. Je venais de faire un lien, mais je ne savais si mon interprétation était bonne. Je ne voulais pas davantage m'enfoncer... Je devais donc me concentrer sur le "nous" et à les connaître les deux. Je n'abandonnerais pas aussi facilement. Pas maintenant.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 27 Mar - 17:54






Madness is a beautiful dream



Hazel s'était approchée du Phoenix. Elle ne paraissait pas menaçante aux premiers abords... Alors Méphisto l'observait, sans bouger son visage, comme si ses yeux pouvaient sortir de leurs orbites.

▬ « Méphisto... Oui, peut-être que te mens d'une quelconque façon, que je me mens à moi-même, mais je ne sais pas comment l'interpréter. Il est vrai que j'aurais aimé que n'ai pas à subir tout ça, il est vrai que je n'aurais pas aimé le fait que tu me haïsses ou que tu m'oublies en étant démon à part entière. Ton père, Zhûl, à brisé quelque chose en toi, ce qui fait en sorte que tu sois sous cet état. Alors comprend-moi, Méphisto, que quand je dis que j'aurais voulu empêché Hunter je l'aurais fait... J'ignore même si mon sort t’importune en ce moment même... Comment le pourrais-tu... Je ne suis pas prête à affronter de ce que tu es devenu... »

Le sourire malsain du Phoenix avait pris des proportions alarmantes. Voir Hazel tomber des nues et limite se rabaisser face à la situation lui donnait des frissons, mais à la fois la nausée. La vraie Hazel ne se serait jamais démontée, il le savait au fond de lui. Il l'observait toujours, principalement de son œil de sang. Soudain, elle se gifla les jours avec violence. Qu'avait-elle en tête ? Si elle s'imaginait pouvoir le ramener à la raison, c'était compliqué. La voix lui susurrait des choses dans sa tête, qu'il écoutait avec attention.

▬ « Alors... Tu te prénommes désormais Méphisto Phélès. Si j'ai bien compris, vous êtes deux qui vivent dans ce corps. Puisque vous êtes toujours référence à "nous". »

▬ « ... Nous sommes l'Unique mon ange. La perception de l'individu aussi familière dont vous l’interprétez ne nous concerne en rien. »

Tenter le dialogue n'allait pas être simple pour les anges. L'intonation de la voix du Phoenix, ainsi que ça façon de parler et de voir les choses avait changé du tout au tout. Une sorte de bipolarité à tendance schizophrène, comme pourrait le penser un psychologue... Mais en plus profond, et plus machiavélique. Lyne, qui avait repris ses esprits, tenta de rentrer dans son jeu, sans le provoquer.

▬ « Est-ce que mon "nouveau" fils désirerait manger quelque chose, après ce long sommeil ? »

▬ « Hum... Nous nous contenterons d'un verre d'eau pour l'instant. Merci Mère. Tu peux disposer. »

Son œil naturel s'était projeté sur sa mère qui obtempéra sans poser de question, le regard neutre, avec un sourire léger. Elle tira la porte derrière elle sans la fermer et descendit tranquillement. Elle avait besoin de souffler, dehors. Hazel se retrouvait donc seule, face à Méphisto qui se délectait de l'avoir pour lui. Il lui pris les mains subtilement.

▬ « Hazel, il faut que tu... comprennes... Pendant notre long sommeil, nous avons erré dans les limbes sans moyen de nous en extraire. Une éternité... Une longue éternité à chercher, en vain... Quelqu'un... »

Hazel ne bougeait pas d'un cil. Le Phoenix semblait avoir retrouvé un bref instant ses esprits, comme si sa folie s'était éteinte pour le laisser parler librement se ses émotions. Dans son esprit, tout semblait mélangé, en désordre. Il ne savait plus ce qui était réel de ce qui était enfoui au plus profond de son être. Alors il se lança, tant bien que mal, espérant toucher un point sensible.

▬ « Nous nous souvenons... De nos derniers instants avant notre renaissance... Avant que notre père ne déchaîne sa violence sur nous... Toutes nos pensées étaient pour toi, Hazel... Nous n'aurions jamais dû... Le temps nous a manqué pour te dire que nous... NON ! Plus un mot ! Nous allons trop loin ! »

Le Phoenix relâcha les mains de Hazel et se boucha à nouveau les oreilles, se crispant et se recroquevillant en boule sur le lit. Une hystérie passagère le forçait à ne plus dire ce qu'il ressentait pour l'ange.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 27 Mar - 19:38

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel


▬ ... Nous sommes l'Unique mon ange. La perception de l'individu aussi familière dont vous l’interprétez ne nous concerne en rien.

La tonalité de sa voix changeait au fils de ses mots comme si effectivement il y avait deux personnes qui tentaient de parler en même temps. Je regardais Lyne, elle avait reprit ses esprits, c'était une bonne chose, nous allions être deux à tenter de l'aider... Du moins c'est ce que je croyais.

▬  Est-ce que mon "nouveau" fils désirerait manger quelque chose, après ce long sommeil ?

▬ Hum... Nous nous contenterons d'un verre d'eau pour l'instant. Merci Mère. Tu peux disposer.

Attend... QUOI ? Elle allait littéralement me laisser toute seule ? Je m'en souviendrais... Lyne quittait la pièce fermant la porte, mais sans toutefois la fermer complètement. Fort heureusement. Je tournais mon regard vers Alexander qui me prenait subtilement les mains. Son contact était comme je l'avais connu, rien n'était brusque dans son geste... Il y avait toujours un espoir de l'aider.

▬ Hazel, il faut que tu... comprennes... Pendant notre long sommeil, nous avons erré dans les limbes sans moyen de nous en extraire. Une éternité... Une longue éternité à chercher, en vain... Quelqu'un...

Il s'était retrouvé dans les limbes comme la première fois quand il m'a appelé, mais cette fois-ci c'était dans un contexte différent. Je le regardais toujours sans bouger, je respirais lentement quasiment à peine... Il avait cherché en vain quelqu'un pour le sortir de là...

▬  Nous nous souvenons... De nos derniers instants avant notre renaissance... Avant que notre père ne déchaîne sa violence sur nous... Toutes nos pensées étaient pour toi, Hazel... Nous n'aurions jamais dû... Le temps nous a manqué pour te dire que nous... NON ! Plus un mot ! Nous allons trop loin !

Il relâcha mes mains avant qu'il les glisse contre ses oreilles. Il se crispait tout en se recroquevillant en boule sur le lit. Qu'est-ce qu'il se passait ? Où était Lyne ? Ce n'est pas juste un verre d'eau qu'elle allait cherché... Que devais-je faire ? Je ne savais pas quoi faire et je ne pouvais pas juste rester planté-là non plus. Je m'approchais de Alexander et une fois que j'étais assez proche je vins déposer une main délicate sur son épaule.  

▬ Méphisto..? Ce n'est pas grave, tu n'es pas obligé d'en dire davantage, personne ne te force à le faire. Je comprends.

Est-ce que mes mots réussissais à l'atteindre d'une quelconque façon ? J'en avais aucune idée. J'espérais vivement que Lyne arrive bientôt avec le verre d'eau. Et au plus vite. Encore là je n'avais pas prévenue Jeremiah de mon arrivée ici, j'en avais pas eu le temps et je ne penserais pas de le faire... C'était mon choix et ma propre décision, ce n'est pas comme si j'avais besoin de sa permission à chaque fois, je ne suis plus du tout la petite ange fragile d'autrefois. Je vais venir en aide à Alexander, peu importe comment.  

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 1:02






Madness is a beautiful dream



Hazel s'était rapprochée du Phoenix. Elle posa une main délicate sur son épaule, tandis que ce dernier semblait être rongé par son hystérie. Ce geste pourtant anodin lui donna un frisson.

▬ « Méphisto..? Ce n'est pas grave, tu n'es pas obligé d'en dire davantage, personne ne te force à le faire. Je comprends. »

A ses mots, Lyne revint avec un grand verre d'eau et le tendit au Phoenix, qui le but en une seule gorgée. En se tapant la tête, elle fit signe à Hazel de venir la rejoindre. Son fils gardait les mains sur ses oreilles, mais il avait arrêté de crier.

▬ « Ô quelle idiote ! J'ai oublié le cellulaire de Al... de Méphisto en bas. Pourrais-tu aller me le chercher s'il te plaît ma belle ? Je suis exténuée... »

▬ « Mère... restes-tu avec nous ce soir ? Nous avons des choses à te dire... De toute urgence... Oui... »

De façon subtile, Lyne glissa un papier dans la poche de Hazel, qui quittait les lieux sans poser de questions. Dessus, elle lui avait marqué qu'elle avait contacté ses subordonnés au Paradis, ceux qui lui étaient les plus fidèles, pour leur expliquer ce qu'avait subi son fils, et s'il n'y avait pas un moyen d'enrailler sa folie... Tout en s'excusant platement de l'avoir laissée seule. Elle lui demandait aussi de lui prêter main forte pour les jours à venir. Tandis que l'ange lisait le papier avec attention, mère et fils étaient à nouveau seuls dans la chambre du Phoenix.

▬ « Voilà, nous sommes tranquille. Qu'as-tu de si important à me dire, mon fils ? »

▬ « ...Nous devons revoir notre père. »

Ces quelques mots eurent l'effet d'un choc électrique. "Voir son père ?" pensa t'elle. Mais pourquoi faire ? Il avait fait assez de mal comme ça, il était hors de question qu'il remettre les pieds ici. Lyne s'y refusait catégoriquement. D'autant plus que s'il revenait, ça serait avec Naomi et une Mélo bien plus en colère qu'à leur première rencontre. Cependant, elle voulait en savoir plus. Son hystérie lui commandait-elle de demander ce genre de chose ? Ou était-ce lui qui le voulait ?

▬ « Pourquoi veux-tu le revoir exactement ? Il t'insupporte ? Tu veux redevenir comme avant ? Il te manque ? Rien de tout ça ? »

▬ « ...Nous devons revoir notre père. Point final. Nous n'avons pas d'excuses à te fournir. Trouve un moyen de nous le ramener ici, le plus vite possible. »

Le Phoenix avait pris un ton hautain envers sa mère. Il ne voulait pas perdre de temps en bavardages. Il voulait voir Zhûl, peu importe son avis. Lyne s'apprêtait à appeler Hazel pour savoir ce qu'elle faisait, pour ne pas éveiller les soupçons sur ce qu'elle avait entrepris derrière le dos de son fils. Mais il ne lui laissa pas le temps. Tout à coup, il bondit de son lit et l'empoigna brutalement, la fixant de ses pupilles bicolores.

▬ « Ne joue pas à ce petit jeu, Mère... Nous savons que tu n'es pas d'accord, mais tu le feras. Et n'oublie pas de convier Mélo quand tu l'en informeras. Nous avons grand besoin de la revoir... Elle aussi... Avec Hazel... Oui... »

Avec un signe de tête forcé, Lyne se dégagea de son emprise et appela Hazel. Une fois sur le pas de la porte, elle lui résuma à voix basse ce que réclamait le Phoenix, alors que celui-ci se rallongeait dans son lit, le regard agars et souriant comme un hystérique. Que fallait-il faire ? Obéir à sa demande ? Ou subir sa colère ?

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 2:11

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel


Du coin de l'oeil je vis Lyne revenir avec le verre d'eau demandé par son fils. Elle en avait mit du temps... Elle tendit à son fils son verre qu'il prit en buvant d'une seule traite. Lyne se tapait la tête avant qu'elle me fasse signe de la rejoindre, je retirais ma main sur l'épaule de Alexander pour rejoindre Lyne la regardant d'un air inquisiteur.

▬ Ô quelle idiote ! J'ai oublié le cellulaire de Al... de Méphisto en bas. Pourrais-tu aller me le chercher s'il te plaît ma belle ? Je suis exténuée...

▬  Mère... restes-tu avec nous ce soir ? Nous avons des choses à te dire... De toute urgence... Oui...

Je hochais doucement la tête tandis que Lyne glissait un bout de papier telle une ninja dans ma poche. Je quittais la chambre pour chercher le cellulaire de Alexander en bas. Tout en m'éloignant je sortis discrètement le bout de papier et lisait ce qu'il y avait écrit dessus. Ça disait qu'elle avait réussit à contacter subordonnés au Paradis, ceux qui lui étaient les plus fidèles, pour leur expliquer ce qu'avait subi son fils, et s'il n'y avait pas un moyen d'enrailler sa folie... Elle  s'excusait même de m'avoir laissée seule. Elle me demandait également de lui prêter main forte pour les jours à venir. Comme si c'était chose facile... J'avais un travail et c'était moi qui ouvrait demain... Je pouvais toujours demander à Phinny de le faire seul, mais il n'a jamais été seul jusqu'à maintenant. Pendant que je lisais, je manquais la première marche de l'escalier, mais je réussis à me rattraper sur la rampe... Je soufflais doucement, c'était moins une. Je me redressais et allait chercher le cellulaire de Alexander là où qu'elle l'avait laissé. En même temps je contactais Blair pour lui dire que probablement que demain j'aurais un empêchement. Je lui avais "révélée" une partie de mes problèmes. Du fait que mon ami était dans un coma et que j'attendais son réveil à n'importe quel temps, donc je lui disais qu'il était réveillé aujourd'hui même et que je devais restée avec lui pour plusieurs jours. Elle était heureuse pour moi et triste, car elle ne pourra pas avoir de jour de congé, mais je lui promettais que je lui revaudrais ça. Elle accepta sans problème. Je la remercia de sa compréhension avant je ferme mon cellulaire. Je trouvais celui de Alexander et me mettait en route pour retourner en haut. Je marchais dans le couloir tandis que Lyne m'appelait, je marchais plus vite pour venir à sa rencontre fronçant les sourcils. Elle m'expliquait qu'il voulait que son père vienne ainsi que Mélo... Moi et Mélo dans la même pièce ? Il me demandait l'impossible là... Et il pensait réellement qu'on allait accepté ses petites caprices, comme ça ? Mélo allait certainement se venger, bien évidement... Je lui donnerais probablement ce luxe après tout je l'ai empêché qu'elle assiste à la renaissance de son tendre amour. Si elle le voyait ainsi, est-ce qu'elle serait encore apte à l'aimé quand même ? Que faire ? J'aurais nettement préféré mettre ma main  dans le feu et me faire arracher mes ailes que de les contactés. D'une manière ou d'une autre il fallait l'aider et probablement accepter sa demande, car j'ignore comment il sera si on le lui refuse et je ne voudrais pas attirer sa colère. J'entrais dans la chambre le regardant d'un air neutre glissant mes mains derrière mon dos.

▬ Nous allons contacter ton père ainsi que Mélo. Si tel est ton désir, Méphisto.

Je tournais mon regard vers Lyne, qui semblait un peu inquiète de la situation. Je hochais doucement la tête pour confirmer mes dires. Oui, j'acceptais et oui c'était uniquement Zhûl et Mélo qui allait être là... Dans aucun cas il n'avait mentionné Naomi, alors si elle se présente je lui dirais gentiment de faire demi-tour, mais la question était comment les contacter ? Ils nous avaient pas laissés de numéro pour les rejoindre et il allait lui-même revenir. Dommage je n'avais pas fais de café encore moins quelque chose à grignoté pour les accueillir. L'homme à tout faire allait servir cette fois-ci et j'espérais qu'il allait accomplir cette mission. Je lui en vaudrais bien plus qu'une. Je sortais de la pièce laissant Lyne avec son fils, une nouvelle fois pour communiquer avec Hunter. Oui, l'homme de la situation.

▬ Hunter ? Oui, c'est encore moi Hazel.... Écoute, j'ai besoin que tu me rendes un énorme service et ce sera le dernier, je te le promet... Je voudrais que tu contactes par tous les moyens possible Zhûl ainsi que Mélo... Oui celle-là... Je t'expliquerais au moment voulu... S'il te plaît ?.. Merci... Énormément... Je te revaudrais... Ajoute ça à ma dette envers toi... Et dit-leur que Méphisto est réveillé et les attends dans la villa.

Je raccrochais en soufflant doucement en fermant les yeux. Je rangeais mon cellulaire avant de revenir dans la chambre de Alexander. Je glissais à nouveau mes mains derrière mon dos souriant brièvement.

▬ J'ai envoyé quelqu'un pour les cherchés. L'homme à tout faire, comme j'aime le prénommé. En espérant que ça te convient.

Le simple fait de pensée à Mélo m'hérissais. Je l'attendrais. Ils allaient venir en ne sachant pas quoi faire et probablement que Mélo sera prise au dépourvue voyant que son amour n'est plus lui même... Je ne sais pas pourquoi je reste sachant qu'elle allait venir... Peut-être que je le faisais pour lui ? Qui sait... Je m'en voudrais de les laisser, quand même...


____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 4:53






Madness is a beautiful dream



Les minutes semblèrent des heures. Le Phoenix restait là, à attendre la décision des anges. Sa demande était simple pourtant ! Sa voix lui répétait en boucle ce qu'il devait faire quand Mélo serait là, mais il n'y prêtait pas complètement attention. Sa pupille verte restait fixée sur Hazel, alors que la rouge regardait droit devant. Une vision d'horreur lui frappa l'esprit, le ramenant dans les limbes un court instant. Sa conscience était instable, tiraillée entre l'envie de s'arracher le cœur, et de les tuer toutes les deux sur place en leur arrachant lui-même. Enfin, Hazel prit la parole, avant se quitter la chambre avec son cellulaire.

▬ « Nous allons contacter ton père ainsi que Mélo. Si tel est ton désir, Méphisto. »

Le Phoenix était certes fou à lier, mais pas complètement stupide. Elle devait appeler Hunter, c'était évident. Avec un rire jaune, il se redressa de son lit et ne la regarda pas redescendre. Il s'était à nouveau concentré sur sa mère... Cette femme qui l'avait mis au monde sans pouvoir l'élever, et qu'il connaissait que si peu.

▬ « Mère... Nous trouves-tu si ignobles ? Sommes-nous devenus tellement impurs à tes yeux ? »

▬ « ... Non mon fils. Je ne me permettrai jamais de penser une telle chose. Je suis ta mère, je t'aimerai quoi qu'il m'en coûte, et même si tu n'es plus le même. »

Lyne se rapprocha de son fils et lui pris les mains, qu'elle joignait ensemble comme s'il faisait une prière. Le Phoenix la dévisagea de son œil de sang, sans bouger pour autant. Il n'avait aucun moyen de savoir ce qu'il était devenu. Une entité ? Un démon à part entière ? Un psychodingue assoiffé de vengeance ? Tout se mélangeait en permanence dans sa tête. Le bien, le mal... Quelle différence ? Et quelle importance ? Pourquoi se donner autant de peine à distinguer les deux alors que finalement, c'était la même chose ? Cette logique qu'il jugeait implacable le fit sourire, en fermant les yeux. De son oreille droite, il entendit Hazel revenir dans sa chambre. Elle en avait fini avec l'autre inutile.

▬ « J'ai envoyé quelqu'un pour les cherchés. L'homme à tout faire, comme j'aime le prénommé. En espérant que ça te convient. »

▬ « Hunter... L'homme à tout faire... Le crétin insubordonné et méprisable qui s'imagine que tu lui appartiens désormais... Cet être impur que nous détestons... Pourquoi faire appel à lui en permanence ? Dans quel but ? Nous aimerions en finir avec lui... Une fois pour toutes... Le séparer de l'ange pur... »

Tel un pantin de bois, le Phoenix se releva de son lit et recommença à faire les cent pas dans sa chambre, prenant soin de ne pas percuter sa mère et son amie. Son délirium l'empêchait de prononcer des phrases cohérentes en ce moment-même. Les filles se regardaient, exaspérées. Comment pouvaient-elles deviner l'instant où il reprenait le contrôle ? Ses mots n'avaient ni queue ni tête, tel un enfant apprenant à parler. Il s'arrêtait contre le mur de sa chambre, lui parlait avant de le gifler et de retourner s'asseoir sur son lit.

▬ « Hazel... Nous espérons que l'ange impur fera bien ce que tu lui as demandé... Sinon... Il mourra de nos mains... Nous devons voir notre père et Mélo... Il le faut... Il le faut... »

▬ « Mon fils, tu as besoin de te reposer. Ton réveil a été éprouvant, tu ne pourras pas continuer comme ça et... »

▬ « NON ! Nous ne voulons plus dormir ! JAMAIS ! »

Le fait de se reposer en position allongée procura un moment de stress énorme au Phoenix, qui se mit à trembler en baissant la tête. Les anges se rapprochèrent de lui tout doucement, pour ne pas l'effrayer davantage. Hazel s'était peut-être approchée un peu trop. Sans comprendre, le Phoenix lui prit son cellulaire, et en un rien de temps, il tapota quelque chose en appuyant sur les touches, avant de le remettre dans sa poche.

Sms de Méphisto:
 

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 5:56

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬  Hunter... L'homme à tout faire... Le crétin insubordonné et méprisable qui s'imagine que tu lui appartiens désormais... Cet être impur que nous détestons... Pourquoi faire appel à lui en permanence ? Dans quel but ? Nous aimerions en finir avec lui... Une fois pour toutes... Le séparer de l'ange pur...

Pourquoi je faisais appel à lui en permanence ? Dans quel but ? Je me servais de lui en quelque sorte, je savais que c'était mal, mais il était le seul prêt à sauter dans le feu de l'action sans se poser de question. Si il croyait que j'allais moi-même faire la messagère, il se trompait royalement, jamais je ne ferais une telle chose. Étais-je si pur que cela ? Je ne pensais pas... J'ai fait des choses impardonnables pour sauver la peau de mon cousin ainsi que la mienne... Je regardais Alexander qui avait bougé... Il s'était levé de son lit et se mettait à faire les cents pas dans sa chambre tel un pantin. Il émettait des mots totalement incompréhensible... C'était assez inquiétant je devais l'avouée. Il s'arrêtait contre le murs avant de lui parler et de le gifler pour ensuite retourner s'asseoir sur son lit.

▬   Hazel... Nous espérons que l'ange impur fera bien ce que tu lui as demandé... Sinon... Il mourra de nos mains... Nous devons voir notre père et Mélo... Il le faut... Il le faut...

Oui, il le fallait, même si je ne savais pas pourquoi et il ne semblait pas vouloir en dire davantage pourquoi il voulait qu'ils viennent jusqu'ici. Était-ce aussi important ?

▬ Mon fils, tu as besoin de te reposer. Ton réveil a été éprouvant, tu ne pourras pas continuer comme ça et...

▬  NON ! Nous ne voulons plus dormir ! JAMAIS ! !

Lyne n'aurait pas dû dire ça, je savais qu'elle essayait de le calmer d'une quelconque façon, mais pas de cette façon. Si il s'endormait, il avait probablement des chances qu'il ne se réveille pas pendant plusieurs jours encore à cause des limbes, là où il avait été pendant plusieurs jours jusqu'à aujourd'hui. Alexander se mit à trembler en baissant sa tête. On s'approchait doucement vers lui pour ne pas qu'il soit effrayé par nos gestes, déjà qu'il n'est pas stable. J'étais un peu proche de Alexander et il prenait mon cellulaire de ma poche et tapotait quelque chose avant de le remettre dans ma poche. Qu'est-ce qu'il avait écrit ? Je sortais mon portable pour lire ce qu'il avait écrit. Je me figeais sur les mots qu'il y avait écrit... Mon regard s'assombrit et une boule se forma aux creux de ma gorge, ça me faisait terriblement mal. Je serrais mon appareil le rangeant... Je ne pouvais pas rester là, je ne voulais pas que Lyne voit ce qu'il a écrit et je ne voulais pas montrer mes émotions surtout face à eux... La seule chose que je fis c'était de sortir de la chambre et de m'enfermer dans la salle de bain. Je m'adossais contre la porte fixant le plafond, des larmes coulaient le long de mes joues, je ne pouvais plus les retenir. Je me laissais glisser contre la porte avant que mes fesses se déposent sur le sol afin que je ramène mes jambes contre moi enroulant mes bras autour de mes jambes appuyant mon front contre mes genoux pour pleurer et étouffer mes pleurs. J'essayais de l'aider du mieux que je pouvais... J'essayais de le libérer de cette folie, mais ça demanderait beaucoup de temps et de patience. Surtout le fait qu'il m'aimait... Je l'aimais également, je ne pouvais pas mentir là-dessus plus longtemps. Pour Hunter c'était une évidence, mais pour les autres tout dépend de qui on parlait. Je tremblais continuant de pleurer. Je vais te libérer, Alexander, pensais-je. Quoiqu'il en coûte.

Après plusieurs minutes à verser tous les larmes de mon corps, je me ressaisissais. Je me redressais difficilement avant de m'observer dans la glace. J'avais une mine affreuse. J'ouvris l'eau du robinet et je m’aspergeais de l'eau sur mon visage et m'essuyais grâce à la manche de mon haut. Je tournais mon visage en direction des marques que m'avait laissé Mélo, ce n'était plus voyant comme avant, mais toujours visible malgré tout, du moins si on s'approchait de mon visage. Je pris une bonne respiration avant de souffler doucement. Je m'en voulais un peu d'avoir laissé Lyne avec son fils sous cet état, mais je ne pouvais plus tenir une seule seconde de plus. Je sortis finalement de la salle de bain observant ma droite ainsi que ma gauche avant de sortir de celle-ci en fermant soigneusement la porte derrière moi. D'un pas lent je me dirigeais vers la chambre où se situait Alexander et Lyne. Arrivée derrière Lyne je posais une main délicate sur son épaule.  

▬ Lyne... Pourquoi n'irais-tu pas dormir un peu ? Je veillerais sur Méphisto. Si les autres arrivent je te préviendrais, promis.

Elle en avait certainement de besoin, bien plus qu'Alexander en tout cas. C'était elle qui veillait sur son fils depuis qu'il était dans son profond sommeil. Je savais que c'était probablement dur pour elle, mais maintenant j'étais là pour l'aider et pouvait dormir tranquille sur ses deux oreilles. Bien évidement jusqu'à l'arrivés de Zhûl et de Mélo.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 16:35






Madness is a beautiful dream



Le Phoenix observa de son œil naturel Hazel quitter la pièce sans rien dire, après avoir regardé ce qu'il avait trafiqué sur son cellulaire. Lyne n'avait pas fait attention à ce détail, elle était perdue dans ses pensées à chercher comment le réconforter. Lorsqu'elle se rendit compte que l'ange avait quitté la pièce, elle s'interrogea. Elle voulut sortir pour savoir si ça allait, mais son fils la retint.

▬ « Laisse-la, Mère... Reste avec nous... Ne pas dormir... Ne pas dormir... Parle-nous ! »

▬ « Te parler... Hum... Je peux te raconter tout ce que j'ai fait ici depuis ton évanouissement... Si tu le désires... »

Lyne pesait ses mots avec le Phoenix. Il n'était pas question de le mettre en colère. Son délirium devait s'apaiser quel qu’en soit le moyen. Entendre la voix de sa mère semblait l'apaiser. Même si sa position assise dans le lit ressemblait à celle d'un pantin posé dans un coin, il clignait suffisamment des yeux pour montrer qu'il entendait. De là à dire qu'il écoutait et qu'il comprenait, c'était impossible à savoir. De temps à autre, il esquissait un hochement de tête mécanique, et quelques "Oui" venaient la couper dans son histoire. Lyne avait pris tout son temps. Elle attendait le retour de Hazel, et elle ne se sentait pas l'envie de le faire dans le silence. Une pression étrange surplombait la chambre et lui pressait le cœur. Peut-être que Hazel l'avait ressenti elle aussi ? Et qu'elle avait éprouvé le besoin de s'isoler un moment ? Elle n'était pas sa fille, mais elle savait qu'une part d'elle-même tenait à son fils, bien plus qu'elle voulait l'admettre. Le Phoenix devait l'entendre penser. Il se mit à prononcer son nom, à voix basse et en boucle, jusqu'à ce qu'elle repasse la porte de sa chambre.

▬ « Lyne... Pourquoi n'irais-tu pas dormir un peu ? Je veillerais sur Méphisto. Si les autres arrivent je te préviendrais, promis. »

▬ « Très bien, comme tu veux. N'hésites pas à crier si jamais il se comporte... Enfin, tu sais ce que je veux dire ma belle. »

Avec un signe de tête, elle s'approcha de Hazel, lui déposa une bise sur le front et partit se reposer dans la chambre d'amis, au bout du couloir. Laisser les deux jeunes seuls l'ennuyaient, mais peut-être était-ce une bonne chose ? Il avait peut-être des choses à lui dire, qu'i lne pouvait pas devant sa propre mère, comme tous les garçons de son âge ? Elle ne voulait pas se poser ce genre de questions maintenant. Elle s'allongea dans son lit, ferma les yeux et s'endormit instantanément. Pendant ce temps...

▬ « Hazel... L'ange si pur à nos yeux... Que feras-tu si l'ange impur échoue dans sa mission...? Nous devons voir notre père... Ce démon si infâme... Et Mélo... »

Il se recroquevilla sur lui-même, et répéta ces mêmes mots pendant un bon moment, en gardant son calme. Des larmes de sang coulaient sur ses joues. Hazel restait près de lui pour lui essuyer. Que pouvait-elle faire de plus ? Rien. Son délirium lui parlait de Mélo, lui forçait à penser à elle, à la regarder sous toutes les coutures, à se délecter de sa chair tel un carnassier affamé... Il en était dégoûté d'avoir à faire ça. La voix insistait, de plus en plus fort... L'envie de la déchiqueter et de la vénérer à la fois, la contradiction à l'état brut. La revoir nue dans son esprit le faisait frissonner. Et tout ce sang... Une marre de sang gisait à ses pieds, elle se roulait dedans de façon sensuelle pour le distraire, et l'appelait par son vrai nom... "ASSEZ !" pensa t'il violemment en se redressant.

▬ « Assez... Ne plus dormir... Nous voulons sortir de cette chambre... Prendre l'air... Viens avec nous, ange si pur. Peur de l'extérieur... NON ! »

Le Phoenix se releva de son lit, et s'étira un bon moment. On entendait ses os craquer et résonner dans toute la villa. Dans la chambre d'amis, Lyne dormait toujours, à poing fermé. Des fils invisibles dirigeait le Phoenix vers le couloir, en traînant des pieds et en titubant.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 17:27

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬ Très bien, comme tu veux. N'hésites pas à crier si jamais il se comporte... Enfin, tu sais ce que je veux dire ma belle.

Lyne ne broncha pas et fit un hochement de tête avant qu'elle m'embrasse le front. Elle quitta la pièce laissant Alexander et moi-même seuls. Je m'étais calmée, mais quand même, ça me faisait de la peine de le voir ainsi sans savoir quoi faire.

▬  Hazel... L'ange si pur à nos yeux... Que feras-tu si l'ange impur échoue dans sa mission...? Nous devons voir notre père... Ce démon si infâme... Et Mélo...

▬ Hunter ne vas pas échouer, je peux te le rassurer.

Dis-je en hochant délicatement la tête. Alexander se recroquevillait sur lui-même répéta plusieurs fois les même mots. Des larmes coulaient le long de ses joues. Je m'avançais de ce dernier avant de me placer proche de lui et lui essuyer ses larmes du mieux que je pouvais à l'aide d'un mouchoir. Je veillerais sur lui jusqu'à l'arriver de Hunter ou encore de Zhûl et de Mélo. Je le devais surtout le temps que Lyne se reposait. J'ignorais à quoi il devait pensé en ce moment même, mais rien de bon... J'aurais aimé de lui être une aide plus précieuse que maintenant... En y songeant Mélo voudra reconquérir son Alexander, si jamais l'un des deux prononcent son ancien, on risque quelque chose de gros... Tout d'un coup il se redressait. Je le regardais me reculant un peu.

▬  Assez... Ne plus dormir... Nous voulons sortir de cette chambre... Prendre l'air... Viens avec nous, ange si pur. Peur de l'extérieur... NON !

Alexander se relevait de son lit et s'étira un moment. J'entendis ses os se craquer sous son étirement, on dirait que ça venait de résonner dans toute la villa. Alexander sortit finalement de la chambre tandis que je le suivais pas très loin. Nous marchions dans le couloir qui me semblait si long, mais ça ne l'était pas du tout, c'était juste une impression. Marche à la fois, Alexander les descendit et je le suivais silencieusement. Tout était trop calme malgré tout. Nous étions sur le point de sortir que je me sentie valser de l'autre côté de la maison, je ne comprenais pas pourquoi je m'éloignais de Alexander, c'était si curieux... Je compris en relevant mon regard sur la personne qui se tenait en face de moi. Il me souriait, mais pas de son sourire habituel. Il m'attrapa par mon collet et me forçait à me mettre sur mes pieds et m'emmena dans le jardin de la villa. Il me poussa et je tombais lourdement sur l'herbe. Je commençais à me redresser tandis que Hunter me donnait un coup de pied au niveau des côtes pour me faire rouler sur le dos. Je regardais son visage, il n'était plus comme avant...

▬ Oh Hazel... J'aime lire la peur dans tes yeux... Laisse-moi juste en finir, d'accord ? Ça ne durera pas longtemps, je te le promet, d'ici là tu ne souffrira plus...

Dit-il en se plaçant au-dessus de moi et de mettre ses mains au niveau de mon cou et d'y mettre une pression. De mes mains tremblantes je cherchais un moyen de m'en défaire. Mes jambes bougeaient cherchant un moyen de le faire trébucher pour qu'il me lâche ou quelque chose dans ce genre, mais grâce à ses jambes il m'en empêchait. J'étais bloquée et j'avais juste mes mains pour m'aider... Je tapais sur l'avant-bras de Hunter pour qu'il me lâcha, mais il serrait de plus en plus. L'air passait difficilement entre mes lèvres, des points noirs commençait à danser devant mes yeux. Je ne pouvais pas mourir comme ça, si ? La vie était si cruelle et je n'ai pas eu le temps de venir en aide à Alexander... Je ne pouvais pas l'abandonner, pas maintenant et pas comme ça ! Je fronçais les sourcils tâtant l'herbe de ma main livre tandis que l'autre tenait son poignet. Il fallait que je trouve quelque chose pour le faire reculer pour encore l’assommer... N'importe quoi... Peu à peu je me sentais "partir", mais je continuais toujours de tâter l'herbe autour de moi et je réussissais à agripper quelque chose d'assez lourd. Avec le peu de force qu'il me restait je frappais la tête de Hunter avec la grosse roche que j'avais trouvé. Il tombait sur le côté tout en me relâchant. Il était chaos, du moins pour le moment. Je prenais une grosse inspiration me roulant sur le côté toussotant comme une dégénérée. Je glissais mes mains tremblantes au niveau de mon cou. Tout en essayant de mieux respirer, je regardais Hunter inconscient... Je n'avais plus la force à me relever, je restais sur l'herbe cherchant de l'air, surtout que ma tête tournait... Des larmes coulaient le long de mes joues tandis que je fermais les yeux un moment.  

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 28 Mar - 20:26






Madness is a beautiful dream



Le Phoenix déambulait calmement dans le couloir, en direction des escaliers menant au salon. Il prenait son temps pour les descendre une à une, mettant une pause à chacun de ses pas. Hazel restait à proximité et surveillait ses gestes, de peur qu'il ne tombe. Un calme effrayant régnait dans la villa, comme si elle était abandonnée. Lyne n'entendait toujours rien. Elle avait le sommeil lourd, au point qu'un tremblement de terre ne la réveillerait peut-être pas. En bas des marches, il se tourna en titubant vers la porte d'entrée. Le pantin ne disait toujours rien, ce qui inquiétait Hazel. Était-ce mieux qu'il se taise... Ou qu'il parle sans qu'on puisse le comprendre ? Elle n'avait pas la réponse à cette question. Le Phoenix n'était plus très loin de la porte. Il tendait sa main vers la poignée, tel un mort-vivant en quête de chair humaine. Soudain, un courant d'air se fit sentir dans son dos. Tel un robot, il se retourna et remarqua que quelqu'un était arrivé par derrière et avait traîné Hazel de force dehors, en passant par une autre issue. Les fils qui semblaient le retenir se brisèrent et le Phoenix se précipita vers la porte. Un court instant, on pourrait croire que Alexander était revenu, mais il n'en était rien. En manquant de tomber à plusieurs reprises, il se rua dans le jardin pour retrouver son ange. Quand enfin il la trouva, il remarqua que Hunter se tenait de toute sa hauteur devant elle, et qu'il l'étranglait.

▬ « Hunter... ange impur... Déjà de retour ? A t'il joint notre père et Mélo ? Mais... Que fait-il à notre ange pur ? Il... Il... Il va mourir... Être dégoûtant et menteur... Nous allons déferler notre haine sur toi ! »

Il voulut courir à sa rescousse, mais son délirium l'enracina au sol. La voix hurlait dans sa tête. Avec un cri étouffé, il se boucha les oreilles, luttant de toutes ses forces contre cette main invisible qui l'empêchait d'avancer vers Hazel. Il gardait néanmoins les yeux ouverts, et forçait l'allure, un pas après l'autre. Elle était à présent au sol, et sa main cherchait quelque chose dans l'herbe, tandis que son soit-disant "ami" tentait de mettre fin à sa vie. Méphisto s'acharnait de plus en plus violemment à avancer vers elle. Enfin, voyant qu'il n'allait pas suffisamment vite, il cria une bonne fois sur la voix dans sa tête, qui lâcha son emprise sur lui. Le démon dérangé secoua la tête dans tous les sens, et se repositionna sur Hazel, qui était parvenue à le mettre par terre. Une grosse pierre était posée non loin de son corps inerte. L'ange peinait à respirer... Avec grandeur, le Phoenix s'approcha de Hazel, qui pleurait sur l'herbe. Il se pencha, posa une main sur son front et prononça quelques mots dans le creux de son oreille.

▬ « Reste allongée, et ne regarde pas. S'il te plaît, fais-le pour moi. Je ne sais pas combien de temps je pourr... »

Alexander avait à nouveau surgi pour quelques secondes, comme au moment où il avait prit le cellulaire de Hazel. Il n'était pas "mort" au sens littéral du terme, mais simplement absent. Son délirium était trop fort pour le garder en alerte plus de dix secondes. Méphisto était déterminé à fracasser Hunter jusqu'à ce qu'il lui supplie d'arrêter. D'une seule main, il le souleva du sol et de l'autre, il lui gifla au visage. Ce réveil brutal le sortit de sa torpeur. Son visage se crispa en voyant ce qu'était devenu le Phoenix à cause de lui.

▬ « Hunter... Fils de chien, infidèle compagnon et être impur... Comment as-tu osé touché à notre ange si pur... La mort sera ta délivrance, mais avant... Que la valse de la vengeance commence ! Nous allons te le faire payer ! »

Sans lui laisser le temps de répliquer, il lui balança une série de coups de poing au visage. Hunter tâchait de se défendre au mieux, ses attaques et parades ne menaient nulle part, comme si Méphisto arrivait à deviner ce qu'il allait faire. Avec Hazel et sa mère, il était parvenu à ce même exploit. Cette faculté était(elle la résultante de l'échec de son père ? Sûrement. Une pluie de coups sifflaient dans l'air et atteignaient le corps entier de l'ange, qui se tordait de douleur à chaque riposte. Le vacarme occasionné réveilla Lyne en sursaut. Elle se releva d'un bond et regarda ce qui se passait de la fenêtre de sa chambre. Constatant la gravité de la situation, elle courut hors de la villa et vint porter secours à Hazel, une bouteille d'eau à la main. Le Phoenix ne remarqua pas la présence de sa mère. Ses yeux inexpressifs cognaient Hunter de plus en plus fort... De plus en plus vite... Du sang jaillissait de la gorge de l'ange qui se faisait tabasser, ainsi que des yeux de son agresseur qui ne comptait pas s'arrêter là. Lyne ne pouvait plus le laisser faire.

▬ « Alexander ! Je t'en supplie, arrête ! Tu vas le tuer ! Tu vaux mieux que ça ! »

Le Phoenix se figea, tel une statut de pierre. Seule sa tête se tourna vers sa mère, les yeux écarquillés. Qu'avait-elle dit...? Ne l'avait-il pas prévenu de ne plus l'appeler ainsi ?

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mer 29 Mar - 4:13

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



Quelqu'un s'approchait de moi et se penchait pour être à ma hauteur. Je sursautais à son contact sur mon front j'ouvrais les yeux, je vis que c'était Alexander, enfin Méphisto si on le voyait sous cet angle, mais ce n'est pas lui qui aurait fait ce geste... Il vint murmura quelques mots aux creux de mon oreille.

▬  Reste allongée, et ne regarde pas. S'il te plaît, fais-le pour moi. Je ne sais pas combien de temps je pourr...

Les mots n'étaient pas prononcer comme les autres fois, c'était Alexander, du moins pour quelque secondes uniquement. Je voulais lui prendre le bras, mais il s'était déjà éloigner vers Hunter. Je voulais tenir ma promesse envers Alexander et je fermais les yeux tout en restant allongée sur l'herbe. J'entendis un claquement d'une main frapper contre la joue de quelqu'un... Probablement que Méphisto voulait réveiller Hunter pour lire la frayeur sur son visage. Je ne voyais rien, mais juste la voix de Méphisto.  

▬  Hunter... Fils de chien, infidèle compagnon et être impur... Comment as-tu osé touché à notre ange si pur... La mort sera ta délivrance, mais avant... Que la valse de la vengeance commence ! Nous allons te le faire payer !

Tout ce que j'entendis c'était des coups... Je n'osais pas regarder, mais à chaque coup de sursautais... Il faut dire que j'étais nerveuse dans un sens. J'ignorais combien de temps s'était écroulée, mais Lyne arrivait et vint se poser à mes côtés. Je me tournais à sa direction avant de prendre la bouteille d'eau qu'elle avait emmené, je la remerciais tout en calant celle-ci ne restant aucune goutte. Je m'étais assisse en direction de Lyne, car je ne voulais pas regarder la scène. J'entendis les coups qu'il donnait à Hunter, ça devenait insupportable, je ne voulais plus rien entendre...

▬ Alexander ! Je t'en supplie, arrête ! Tu vas le tuer ! Tu vaux mieux que ça !

Les coups cessèrent soudainement. Je tournais mon regard vers Lyne en lui faisant les gros yeux. Avait-elle fait exprès de l'appeler ainsi ou avait-elle carrément oublié puisqu'elle a dormi un peu songeant que tout ça était un rêve ? Je l'ignorais, mais je me souvenais bien ce qu'il ferait si nous l’appelons par Alexander. Lentement je me tournais en direction de Alexander le regardant me mettant entre sa mère et lui-même, au cas-où.  

▬  Méphisto, c'est Méphisto qu'elle voulait dire, n'est-ce pas Lyne ? Ce n'était pas intentionnel, comprends-tu ? Arrête, je t'en supplie...  

Lui dis-je en ancrant mes yeux dans les siens. Ma voix était un peu rouillée malgré tout, mais ça finirait par s'arranger. Je me redressais lentement prenant mon temps, ma tête tournait encore un peu, Hunter n'avait pas été très doux. Je m'avançais doucement vers Alexander, un pas par la fois, je tendis ma main vers sa joue et je venais la caresser en douceur quand j'étais assez proche pour le faire...

▬  Hunter est revenu des enfers pour transmettre le message que je lui ai donné... J'ignore ce qu'il s'est produit là-bas, mais il doit y avoir une raison à tout ça, mais j'ignore si je voudrais le savoir... Tout ce qui compte c'est qu'ils vont arrivés d'une minute à l'autre.

Je retirais ma main sur sa joue pour venir prendre délicatement sa main et de la serrer entre la mienne. Je lui tirais gentiment me reculant en direction de la villa.

▬ Vient... On va les attendre à l'intérieur, d'accord ?

J'espérais vivement qu'il accepte de retourner à l'intérieur et d'attendre Zhûl et Mélo pour laisser de côté Hunter dans son piteux état, j'ignorais même si il respirait toujours.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mer 29 Mar - 16:17






Madness is a beautiful dream



Les yeux du Phoenix restaient figés vers sa mère, menaçant à tout moment de lui sauter à la gorge pour l'avoir appeler par son ancien nom. Sa pupille de sang clignait violemment, une sorte de tic soudain. Hazel, qui s'était retournée vers Lyne en la dévisageant du regard, se releva tant bien que mal et se plaça entre les deux, pour faire tampon au cas où.

▬ « Méphisto, c'est Méphisto qu'elle voulait dire, n'est-ce pas Lyne ? Ce n'était pas intentionnel, comprends-tu ? Arrête, je t'en supplie... »

▬ « Je n'avais pas le choix Hazel... C'était ma seule façon de l'arrêter, sinon Hunter serait mort tabassé... Pauvre petit... Il est défiguré... »

Lyne s'en voulait d'avoir blessé son fils en tentant le diable, mais son instinct de mère lui avait ordonné de procéder ainsi. L'ange pouvait lui en vouloir si ça la chantait, elle ne regrettait pas d'être intervenue. Tout le monde risquait sa vie, elle ne le supportait plus. Tandis que la mère se relevait en reprenant la bouteille vide, Hazel s'approchait à pas feutrés vers Méphisto, approchant sa main de sa joue. Le Phoenix la regardait faire, sans bouger d'un cil. Le contact de sa main le fit frissonner légèrement.

▬ « Hunter est revenu des enfers pour transmettre le message que je lui ai donné... J'ignore ce qu'il s'est produit là-bas, mais il doit y avoir une raison à tout ça, mais j'ignore si je voudrais le savoir... Tout ce qui compte c'est qu'ils vont arrivés d'une minute à l'autre. »

L'ange retira sa main et lui prit la sienne, l'entraînant vers la villa. Le Phoenix n'était pas contre l'idée de rentrer. Il avait suffisamment pris l'air. Son délirium ne s'était pas manifesté tandis qu'il frappait Hunter de toutes ses forces, et face à Hazel, la voix lui susurrait de la suivre.

▬ « Vient... On va les attendre à l'intérieur, d'accord ? »

▬ « Hazel... Ange si pur... Oui, nous te suivons... »

Méphisto reprit sa marche de pantin, dirigé par Hazel vers la porte d'entrée de la villa. Elle était dos au chemin, pour se concentrer sur lui. Il ne se lassait pas de la regarder, quitte à la mettre mal à l'aise. Du coin de l’œil, il remarquait sa mère, qui suivait le mouvement à distance. Elle ne voulait pas faire de zèle. Hunter gisait toujours dans l'herbe, à nouveau inconscient et très mal en point. Son visage était en sang, des bleus devaient couvrir son corps maintenant. Personne ne savait ce que Zhûl avait pu lui faire en Enfer... Certainement le conditionner pour attaquer les autres en revenant, ou avait-il simplement perdu la raison en voyant la laideur des bas-fonds ? Lyne comptait bien lui poser la question sur cet endroit infâme, mais s'il revenait à lui, pas avant.

Le trio pénétra dans la villa, tant bien que mal. Les filles s'étaient calées au rythme du Phoenix, toujours titubant. Hazel l'installa sur le canapé. Lyne se chargea de lui préparer une collation rapide. Il n'avait rien avalé depuis plus de quinze jours, et il avait un peu maigri depuis. Alors qu'elle recherchait de quoi dans les placards, Méphisto l'observait en silence.

▬ « Mère... Nous te... pardonnons pour ton affront envers nous... Mais ne recommence plus JAMAIS ! »

▬ « ... Tu as ma parole, mon fils. »

Hazel hocha de la tête et resta assise à côté du Phoenix. Elle ne lui avait pas lâché la main. Mais il semblerait que Méphisto refusait de la lâcher, lui aussi. Son délirium restait aux aguets. Son père et Mélo étaient en chemin, il l'espérait. Il devait les voir, de toute urgence. Et Mélo en priorité. Sa raideur de pantin se transformait petit en petit en mélasse comme de la guimauve. Il avait du mal à rester assis sur le canapé. Pour se caler davantage, il se décala vers Hazel et posa sa tête sur son épaule, exténué de sa bagarre.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mer 29 Mar - 20:16

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



Alors c'était bel et bien intentionnel, chose que je ne voulais pas répéter face à Méphisto. Aurait-il réellement attaqué sa propre sa mère, parce que par "mégarde" elle a prénommé Alexander ? C'est vrai que sous cet état il ne réalise pas qui nous sommes réellement, du moins je le pense... De plus je n'aurais pas voulu qu'il s'en veuille d'avoir attaqué sa propre mère, moi ça m'importait peu... Je lui avais proposé de me suivre jusqu'à l'intérieur le temps que les deux autres arrivent.  

 ▬  Hazel... Ange si pur... Oui, nous te suivons...

Bien, très bien même. Je marchais de reculons pour le regarder tout en suivant son rythme. Derrière nous il y avait Lyne qui nous suivait et sans oublier que Hunter gisait toujours sur le sol... Qu'il reste-là. Il ne cessait pas de me regarder durant tout le trajet, chose qui ne me dérangeait pas, mais tout de même.. Nous arrivons finalement à l'intérieur de la villa. Je nous conduisais vers le salon et j'installais Alexander sur le canapé et je m'assoyais à ses côtés gardant sa main dans la mienne. Lyne, quant à elle, s'était dirigée vers la cuisine cherchant quelque chose à manger pour son fils... Il est vrai que pendant son sommeil il n'avait rien mangé encore moins à son réveil, de plus j'avais remarqué qu'il avait perdu du poids...

▬Mère... Nous te... pardonnons pour ton affront envers nous... Mais ne recommence plus JAMAIS !

▬ ... Tu as ma parole, mon fils.

Je hochais doucement la tête face aux paroles de Lyne tout en restant toujours assise aux côtés de Alexander lui tenant toujours la main. Peu à peu sa raideur devenait un peu plus mou quand il vint déposé sa tête sur mon épaule. Je le regardais du coin de l'oeil souriant légèrement avant de glisser de ma main libre sur sa tête pour la caresser en douceur, ce n'était pas une position tout à fait confortable, mais j'y arrivais. Je fis ce geste un peu de temps avant que j'arrête de lui caresser sa tête. Je posais ma main libre sur moi tandis que je veillais sur Alexander. Je n'osais même pas bouger ne serait-ce que d'un poils. Je tournais ma tête sur le côté voyant une plume qui se trouve à mes côtés. Je la pris de ma libre et l'examinais... C'était une de mes plumes puisqu'elle est blanche et une trace de rose à la fin de celle-ci. Ma pair d'ailes n'étaient pas comme les autres, très loin d'être blanches. Qu'est-ce qu'une de mes plumes faisait là ? Il est normal que je perde une plume, mais quand même... Elles étaient rangés. J'observais toujours ma plume, il n'y avait d'extraordinaire à voir, mais ça m'occupais puisque je n'osais pas bouger. Ça me faisait penser qu'il fallait que je fasse du nettoyage à mes plumes, oui nettoyer mes ailes, qui n'était pas une tâche facile, surtout il faut faire attention lorsqu'elles sèchent. Je rangeais ma plume dans ma poche comme si rien n'était. Je fixais le plafond tout finissant par fermer les yeux.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Jeu 30 Mar - 16:13


____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Ven 31 Mar - 20:21

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



Tandis que je restais proche de Alexander, l'air se changea rapidement, la fumée plus épaisse et le vent s'élevait... C'était déjà le temps, la vie était injuste, je voulais rester encore un peu plus longtemps... Je ne voulais pas l'abandonner, pas maintenant. Je sais qu'au moins qu'à travers de Méphisto c'était Alexander qui cherchait comment le "manipuler" pour ne pas qu'il commette l'irréparable.

▬ Je t'aime... Fais attention d'accord ?

Peu à peu je sentais mes doigts le quitter, d'ici quelque seconde je ne pourrais plus le toucher, ni le sentir contre moi. Je ne voulais pas, trop tôt. Je luttais à ne pas le lâcher, plus que j'essayais plus que la pression était forte. Mon corps s'éloignait de Alexander et je le regardais toujours tentant de l'attraper, mais j'étais trop loin, il était trop tard, il était temps... J'esquissais d'un bref sourire avant de disparaître dans le néant, de là où que je venais.

~~~~~~~~~~~~~•○•○•~~~~~~~~~~~~~

J'ouvris les yeux lentement sachant que j'étais de retour à la villa. Ma tête était apposée contre celle de Méphisto. Je me redressais tout en frottant mes yeux, des larmes coulaient le long de mes joues sachant pourquoi je pleurais, peut-être pas pour Lyne. Je les essuyais très rapidement avant de regarder autour de moi. Je lâchais un bâillement avant de secouer doucement la tête. Méphisto avait toujours sa tête posée sur mon épaule. J'étais un peu perdue à mon réveille, je savais que c'était la réalité et que c'était beaucoup plus joli que dans les limbes, mais tout de même je sentais cette pression au niveau de ma poitrine. Je souhaitais que Zhûl et Mélo ait le fin mot de toute cette histoire démentiel, je voulais retrouver Alexander à n'importe quel prix.

▬ Lyne... ? Quel heure est-il ?

Doucement je relâchais la main de Méphisto avant de le prendre par les épaules avant que je me lève pour l'allonger sur le canapé, j'ignorais si il dormait ou il avait juste fermé les yeux. Je tirais la couverture et la mettais sur le canapé au cas où qu'il aura froid... Je me reculais tout en m'étirant lâchant un autre bâillement. Effectivement, je me sentais toute drôle à l'intérieur, le simple fait d'avoir vu Alexander me donne un peu de courage pour la suite. Je n'ai pas eu la chance de lui répondre avant que l'on me ramène à la réalité. Je t'aime également, plus que tout même... Bien sûr que je ferais attention, pensais-je. Idiot. Mon idiot, oui. À cette pensée je souriais légèrement avant de pivoter sur moi-même allant vers la fenêtre pour regarder à l'extérieur, Hunter n'y était plus... Où était-il ? Combien de temps avais-je dormis? Ça ne me semblait pas une éternité et pourtant on dirait que plusieurs choses se sont produite pendant que je dormais.  

▬ Où est Hunter ?

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Sam 1 Avr - 2:19






Madness is a beautiful dream



Hazel ouvrit les yeux, le regard ailleurs. Son court séjour dans les limbes l'avait bouleversée. D'un revers de manche, elle s'essuya les larmes qui perlaient sur ses jours. Lyne ne savait pas ce qu'elle avait. Elle pensait à de la fatigue, et n'y prêta pas attention. L'ange regarda Méphisto à ses côtés. Il n'avait pas bougé de sa position, sa tête sur l'épaule de Hazel, le corps toujours mou et sur le point de glisser du canapé. Pourtant, il fallait qu'elle se bouge. Elle s'étira et s'adressa à Lyne, qui avait attendu qu'elle se réveille pour manger un peu.

▬ « Lyne... ? Quel heure est-il ? »

▬ « Je ne sais pas ma belle... Mais tu es restée une bonne heure endormie. Tient, je nous ai fait du chocolat chaud, et des madeleines. Prends-en ! Méphisto ne veut rien avaler pour le moment... »

Les dernières paroles de Lyne lui passèrent au dessus de la tête. Elle ne les avait pas entendu. Hazel continuait de s'étirer en se dirigeant vers la fenêtre. Elle avait lâché la main de Méphisto et l'avait calé dans le canapé avant de se lever. Son esprit pensait à Alexander, bloqué dans les limbes et sans possibilité de retour... Elle souriait quand même et pivota sur elle-même. Alors qu'elle regardait dans le jardin, quelque chose la frappa de plein fouet. Hunter n'était plus là !

▬ « Où est Hunter ? »

▬ « Comment ? Il n'est plus là...? Ne me dis pas qu'il a réussi à survivre aux coups et à s'enfuir du jardin ? »

Sur le canapé, le Phoenix se redressa violemment, tourna sa tête vers les anges et les fixèrent mutuellement de sa pupille de sang. Un regard mauvais jaillissait de nulle part, comme s'il était en proie à son délirium à nouveau. Ce qu'il venait d'entendre ne lui plaisait pas. Comment avait-il pu partir d'ici sans qu'il ne le détecte ? Était-ce un mauvais coup de son père ? Il n'en savait rien. Un sifflement sortit de sa gorge sèche.

▬ « Hunter... ange impur, fils du Démon... Comment a t'il pu s'échapper...? Nous devons le rattraper ! Il doit payer... Il doit mourir... »

Méphisto se leva du canapé, le dos bien droit et raide comme un piquet, et fit volte-face vers la fenêtre où se trouvaient les anges. Lyne ne voulait pas qu'il s'en aille. Elle s'approcha de lui et le prit par la main, avant de lui susurrer quelques mots au creux de son oreille. D'un "non" de la tête, il la poussa de son chemin et passa sa tête pour retourner dehors. Il ne fit pas attention à Hazel. Son but était de retrouver Hunter, et de lui arracher la langue. Des images de tortures apparaissaient dans son esprit. Un rire inquiétant plomba l'atmosphère alors qu'il se trainait dans l'herbe. Le pantin avait reprit sa marche, mais pour aller où ? Il n'avait aucune idée de l'endroit où il pouvait se cacher. Sous l'emprise du doute, le Phoenix tournait sur lui-même, d'un pas lent, puis de plus en plus vite. Il en avait le tournis à présent.

Soudain, une ombre se métamorphosa sous son nez et le stoppa dans ses mouvements. Le Phoenix s'immobilisa devant l'individu. Ils s'observèrent un moment, puis Méphisto tomba à genoux, épuisé. L'homme se pencha sur lui, l'attrapa comme un sac à patates et le ramena à l'intérieur, en soupirant. Phil, le majordome de Zhûl, était revenu.

▬ « Que diable se passe t'il ici ? Ô... mais quelle immondice. Ce pauvre Phoenix, terrassé par la folie... Ne t'en fais pas, tu ne vas pas tarder à te sentir mieux. »

Du coin de l’œil, il remarqua la présence des anges, toujours postées devant la fenêtre. Lyne se tapa la tête en grimaçant. Elle savait de qui il s'agissait, et elle ne l'aimait pas. Quand à Hazel, et bien...

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Sam 1 Avr - 6:52

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬ Comment ? Il n'est plus là...? Ne me dis pas qu'il a réussi à survivre aux coups et à s'enfuir du jardin ?

Ce n'était pas impossible, même s'il était sacrément amoché par Méphisto. Je n'avais même pas osé de le regarder, mais j'imaginais bien qu'il y aurait des bleus et que son visage serait gonflé pour un long moment. Parlant du loup, Méphisto s'était redressé violemment du canapé. Il nous observait de sa pupille de sang.

▬ Hunter... ange impur, fils du Démon... Comment a t'il pu s'échapper...? Nous devons le rattraper ! Il doit payer... Il doit mourir...

Il se levait du canapé, dos bien droit et raide. Il regardait par la fenêtre, là où que nous étions, Lyne et moi-même. Lyne s'approchait de son fils tout en lui prenant la main. Elle lui susurrais quelques mots à son oreille, mais il refusait en secouant la tête. Il la poussa de son chemin pour se rendre dans le jardin pour explorer le lieu du crime. Où avait-il bien pu se rendre ? Surtout que Lyne n'avait rien remarqué d'étrange. Et elle semblait bien plus surprise que moi. Tout ça n'était pas net. L'atmosphère avait changé d'un coup, je reconnaissais ce ressentiment. C'était un démon, mais pas n'importe lequel, c'était le diable de majordome, comme je l'ai si gentiment prénommé. Je me tournais et le vis pénétrer dans la ville en portant sur son épaule Méphisto. Je le fusillais du regard, qu'est-ce qu'il faisait ici ?

▬ Que diable se passe t'il ici ? Ô... mais quelle immondice. Ce pauvre Phoenix, terrassé par la folie... Ne t'en fais pas, tu ne vas pas tarder à te sentir mieux. 

D'un geste rapide je sortis de la bottine ma dague et la lança en sa direction, la lame touchait légèrement sa joue avant qu'elle aboutisse sur le murs. C'était voulu. Rien qu'un filet de sang coulait le long de sa joue gauche. Je me redressais après mon tir tout en plissant des yeux serrant même les poings.

▬ Premièrement, il ne se prénomme plus Phoenix, mais Méphisto. Deuxièmement, qu'est-ce que tu fabriques ici ? Et troisièmement, que veux-tu insinué par "Ne t'en fais pas, tu ne vas pas tarder à te sentir mieux." ? Tu as une idée comment le ramener à lui ?

Je continuais de le regarder penchant légèrement ma tête sur le côté. Je souriais en coin. Cet homme, plutôt ce Phil était juste l'entracte avant l'arrivé de Zhûl et de Mélo, du moins j'espérais qu'ils arriveraient tôt ou tard pour mettre un fin mot à toute cette histoire de folie.

▬ Tu es mieux de me répondre, car j'ai une deuxième dague qui s'impatiente à être lancée et cette fois-ci elle te touchera entièrement... Alors ?

Oui, j'avais deux dagues, une dans chaque bottine, c'était dangereux et pourtant je le faisais quand même. Je n'avais plus de temps à perdre avec ceux qui en valait pas la peine, mais si il avait la réponse j'étais apte à l'écouter, mais il était mieux de ne pas me dire des bêtises, car sinon la Hazel pacifique ne se gênera pas du tout.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Sam 1 Avr - 19:33






Madness is a beautiful dream



Hazel n'attendit pas une seconde de plus. Elle dégaina une dague de sa bottine et la jeta vers Phil. La lame égratigna volontairement sa joue et partit se planter dans le mur. Une légère trace de sang perlait sur le visage du majordome, qui lui jeta un clin d’œil malsain.

▬ « Premièrement, il ne se prénomme plus Phoenix, mais Méphisto. Deuxièmement, qu'est-ce que tu fabriques ici ? Et troisièmement, que veux-tu insinué par "Ne t'en fais pas, tu ne vas pas tarder à te sentir mieux." ? Tu as une idée comment le ramener à lui ? »

Faisant comme s'il n'avait rien entendu, il déposa le Phoenix sur le canapé, de la manière la plus volatile qui soit, et se tourna vers les anges, en s'essuyant la joue d'un revers de manche. Son faciès inexpressif rendait Lyne nerveuse. Hazel lui tenait tête, bien plus fort que la fois précédente. Elle ne comptait pas en rester là avec cet énergumène de malheur.

▬ « De quel droit oses-tu parler de mon fils, sale vermine... Et que va t'il se passer pour lui ? Dis-le nous maintenant ! »

Phil ne parlait toujours pas. Une tension indescriptible planait dans le salon. Un bon vieux retour en arrière de deux semaines ! Hazel savait qu'il était le messager avant la tempête. Le majordome se délectait de les voir tenues en haleine, presque au point d'arrêter de respirer.

▬ « Tu es mieux de me répondre, car j'ai une deuxième dague qui s'impatiente à être lancée et cette fois-ci elle te touchera entièrement... Alors ? »

▬ « Inutile d'employer la force, jeune idiote ! Pourquoi suis-je là à ton humble avis ? Pour faire joli ? Zhûl a un message pour vous deux. »

Phil se racla la gorge, en remettant son uniforme en place. Il était sur le point de faire un genre de discours officiel... L'impatience des anges était à son comble. Allait-il le cracher son message oui ou non ? Les bras croisés, il soupira un long moment avant de délivrer les quelques informations qu'il avait en sa possession.

▬ « Bien, puisqu'il le faut... Zhûl vous fait savoir que ce qu'il a fait à votre messager... n'était qu'un début. Il sera là dans deux jours à compter de maintenant, avec Mélo. Il ramènera le Phoenix en Enfer, que vous ne le vouliez ou non. Une fois là-bas, il sera crucifié et sacrifié aux Dieux. C'est terminé pour lui, plus rien ne le ramènera. »

A ces mots, des hurlements se firent entendre. Les anges ne crurent pas ce qu'elles venaient d'entendre. C'était ça la solution ? Le sacrifier ? Méphisto, qui était en léthargie sur le canapé, se redressa violemment, courut vers Phil et l'attrapa par le cou, en serrant très fort.

▬ « Je ne suis pas prêt de mourir, crétin. Fais savoir à mon père que je subsiste dans les limbes, et que je l'attends de pied ferme. Dégage ! »

Alexander avait reprit le contrôle quelques instants. Avec un clin d’œil furtif envers Hazel, il poussa Phil par delà la fenêtre et tomba à genoux, sur le sol glacé. Cet élan de colère avait cramé le peu de forces qui restait à Méphisto. Le pantin avait du mal à se relever. Il fut aidé par Hazel, plus réactive que Lyne. Cette dernière claqua la fenêtre et ferma la porte d'entrée à clé. Elle ne voulait pas que ce monstre revienne dans la villa.

▬ « Mon père... Dans deux jours... Avec Mélo... Enfin... »

L'heure n'était plus à se disputer. Il fallait agit en conséquence. Lyne n'était toujours pas décidée à voir son fils quitter le monde des vivants pour l'Enfer. Et qui plus est... la mort. Comment les anges comptaient gérer la situation ?

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 3 Avr - 5:28

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬  Inutile d'employer la force, jeune idiote ! Pourquoi suis-je là à ton humble avis ? Pour faire joli ? Zhûl a un message pour vous deux. 

Ou pour faire laid, à toi de choisir. Bien évidement il avait un message à transmettre de ce cher Zhûl qui mettait du temps à arriver... Si Phil était là c'était pour une raison, une autre raison, il ne viendrait pas tout de suite. C'était évident, mais je ne pouvais pas en tirer une conclusion. Ce diable de majordome se raclait la gorge comme si il s'apprêtait à faire un discours pour le royaume. Je regardais Phil et il attendait... Qu'est-ce qu'il attendait ? Que je lui lance ma dague pour qu'il livre son message ? Il croisait les bras avant de dire ce qu'il avait à dire.

▬  Bien, puisqu'il le faut... Zhûl vous fait savoir que ce qu'il a fait à votre messager... n'était qu'un début. Il sera là dans deux jours à compter de maintenant, avec Mélo. Il ramènera le Phoenix en Enfer, que vous ne le vouliez ou non. Une fois là-bas, il sera crucifié et sacrifié aux Dieux. C'est terminé pour lui, plus rien ne le ramènera.  

Je fis des gros yeux en reculant d'un pas. Non... Ce n'était pas possible, ça n'existe pas ce genre de sacrifice surtout pour les Dieux, c'était impossible, c'était du délire et je ne pouvais pas me résoudre à perdre Alexander, pas aussi facilement. On trouvera un moyen de le ramener, il y avait toujours un espoir, c'est juste les démons qui ne voit pas plusieurs possibilités, mais rien qu'une... J'étais certaine qu'il y avait une solution, il fallait du temps et de la patience, mais je trouverais bien, oui... Soudainement, Méphisto agrippait le cou de Phil le serrant très fort. Je ne l'avais pas vu se relever...

▬ Je ne suis pas prêt de mourir, crétin. Fais savoir à mon père que je subsiste dans les limbes, et que je l'attends de pied ferme. Dégage !

Le ton de sa voix... Ce n'était pas Méphisto, mais Alexander qui avait prit le contrôle de son corps. Je le fis me faire un clin d'oeil furtif avant qu'il projette Phil à l'extérieur de la villa. Je me rapprochais de ce dernier qui était à genoux sur le sol pour l'aider à se redresser tandis que Lyne verrouillait tous les entrées.

▬ Mon père... Dans deux jours... Avec Mélo... Enfin...

Une fois sur pied je regardais Méphisto l'aidant à s'asseoir sur le canapé. Je soufflais doucement. Je passais une main rapide sur mon crâne en regardant les alentours. Je ne comptais pas de sortir, du moins pas maintenant.

▬ Je fais faire un petit tour dans la villa pour vérifier si tout est sécuritaire... Je ne suis pas en sécurité de savoir que Hunter traîne quelque part tout ça par ma faute... Avoir su je ne l'aurais pas envoyé, je lui aurais évité tout ça...  

Je serrais mes dents avant de pivoter sur-même prenant la dague qui était rester dans le murs. Il avait désormais un trou, je le boucherais plus tard. Je rangeais soigneusement ma dague dans ma bottine avant de faire le tour de la ville comme promit. Je laissais Lyne ainsi que Méphisto dans le salon, je devais être certaine que nous étions en sécurité à l'intérieur. Oui, j'étais mère poule à ce point. Je vérifiais tous les pièces du bas, mais rien d'alarmant. Je montais à l'étage et fit le tour de les pièces. Je pris mon temps vérifiant chaque recoin de chaque pièces. Toujours rien. Arrivée dans la chambre d'amis je m'arrêtais brusquement voyant une ombre passée devant la porte entre-ouverte. Je fronçais les sourcils avant d'ouvrir la porte et de voir Hunter en boule dans son coin marmonnant des choses. Je gardais une certaine distance.

▬ Hunter ?

L’interpellais-je tandis qu'il tournait lentement son visage enlaidit par Méphisto, mais il était toujours reconnaissable, ce n'était pas si pire que cela. Il se ruait sur moi et je restais en garde mais il enroulait ses bras autour de mes hanches se mettant à genoux me serrant un peu plus. Je le regardais quelque peu intriguée, me demandant ce qu'il faisait ?

▬ Hazel... Hazel... Pardonne-moi, pardonne-moi... Je ne pensais pas à ce que je t'ai fait et à ce que je t'ai dit... Je ne comprend rien, j'ai livré ton message comme promis à Zhûl et là c'est un trou noir total, je me souviens de rien... Pardonne-moi Hazel...

Je le regardais posant une main délicate sur sa tête pour la caresser en douceur... Je soupirais légèrement glissant mes mains sur ses bras pour lâche son étreinte. Je me mettais à genoux face à lui le regardant penchant légèrement ma tête sur le côté.

▬ Ne tant fait pas, c'est fini tout est fini... Tout va bien aller.. Mais tu dois retourner chez toi, cette crise reviendras et je ne veux pas prendre de risque, tu comprends ? Pars... Va chez toi et enferme-toi le temps que tout cela passe... C'est ma faute si cela t'arrive, je devrais arrêtée de dire que c'est de ta faute si Méphisto est sous cet état... Je te devrais te remercier pour le fait qu'il est pas complètement un démon... Pardonne-moi pour avoir jeter la faute sur toi.

Il secouait la tête tout en tremblant avant qu'il se lève. Je l'imitais tout en le regardant lui souriant gentiment avant de lui hocher la tête et de lui ouvrir la fenêtre pour qu'il parte. Il ne pouvait pas rester ici, son état allait s'empirer s'il restait. Il m'adressait un bref sourire avant qu'il quitte par la fenêtre tandis que je fermais derrière lui. Je me reculais afin que mon dos touche le murs pour me soutenir. Je portais une main sur mon front en soupirant. Deux jours avant que Zhûl et Mélo arrivent, rien que dans deux jours... Je devais rester ici, je ne pouvais pas les quitter comme ça jusqu'à ce que tout soit terminée. Après un moment de réflexion je sortais de la chambre d'amis pour me diriger vers l'escalier, je le descendis tranquillement, mais je réussis à manquer la dernière marche. Je tombais à genoux sur le sol tout en mettant mes mains sur le plancher pour m'empêcher de tomber face première. Je grimaçais légèrement avant que me redresse lentement et de me rendre dans le salon là où il y avait Lyne ainsi que Méphisto.  

▬ Hunter est définitivement partit. Que fait-on pendant deux jours ? On attend Zhûl et Mélo, mais quand même c'est dans deux jours...

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 3 Avr - 15:30






Madness is a beautiful dream



Hazel déposa Méphisto sur le canapé. Il ne pouvait pas rester ni debout, ni dehors après ce qu'elle venait d'entendre. Lyne avait calmé ses hurlements... Et si ce n'était qu'une ruse de la part de son ancien amour ? S'il avait prévu de frapper dans la nuit pendant que tout le monde dormait ? Ou pire ? Non... Elle ne devait pas imaginer le pire. Phil ne se serrait pas déplacer pour rien sinon. Hazel soupira un instant en inspectant les alentours du salon.

▬ « Je fais faire un petit tour dans la villa pour vérifier si tout est sécuritaire... Je ne suis pas en sécurité de savoir que Hunter traîne quelque part tout ça par ma faute... Avoir su je l'aurai pas envoyé, je lui aurais évité tout ça. »

Avec un signe de tête, Lyne approuva sa décision et vint s'asseoir à côté de son fils. Elle avait barricadé la porte et la fenêtre, et paraissait exténuée. S'il elle devait écouter son esprit, elle retournerait au Paradis vite fait bien fait, sans se retourner ni même demander son reste. Mais elle n'était pas comme ça. Son fils avait besoin d'elle, et elle avait encore tant à prouver par son rôle de mère. Hazel ne lui pardonnerait jamais son affront, elle n'avait pas besoin de le savoir, c'était une évidence. L'ange sentait ses paupières se fermer, alors que le Phoenix restait là, assis sans bouger, et sans rien dire. Il regardait la fenêtre de son œil de sang. Sa pupille naturelle semblait éteinte. Elle n'était pas dupe ! Son fils était bien là, quelque part, et il l'avait fait savoir à Phil avant de le mettre à la porte. Elle voulait en avoir le cœur net... Quand Hazel reviendrait, elle lui poserait la question. Un léger bruit se fit entendre des escaliers. Lyne se retourna et écouta. Il n'y avait pas de cri, bon... Hazel avait dû glisser sur la dernière marche assurément. L'ange revint vers eux, l'air de rien.

▬ « Hunter est définitivement partit. Que fait-on pendant deux jours ? On attend Zhûl et Mélo, mais quand même c'est dans deux jours... »

▬ « J'aurai une idée à te suggérer Hazel. Mais avant, il y a une chose que je dois savoir. Viens, assieds-toi... »

Lyne se décala au bord du canapé et incita Hazel à se placer au milieu, entre la mère et son fils. Méphisto lui jeta un rapide coup d’œil désintéressé et se replongea vers la fenêtre, l'air pensif. Avait-il une conversation avec sa voix ? Probablement, mais les anges ne voulaient pas s'en soucier pour le moment. Le démon était calme, qu'il le reste.

▬ « Mon fils n'est pas mort n'est-ce pas...? Tu le sais, j'en suis sûre. Quand il s'est manifesté tout à l'heure, tu n'as pas réagi. Et quand tu t'es réveillée, tu pleurais. Alors ne me mens pas s'il te plaît. Où est-il ? Et comment va t'il ? »

Lyne sentait des larmes monter. Elle ne pouvait contenir plus longtemps son empressement. Hazel lui devait une explication, mais pas que sur ce point. Elle avait vu la façon dont elle le regardait à présent. Rien à voir avec sa première rencontre dans le chalet la saison dernière ! Avait-elle des sentiments pour lui ? En plus du reste ? Si tel était le cas, elle devrait lui en parler. Enfin, elle l'espérait. Pauvre Jeremiah... S'il l'apprenait ?

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Lun 3 Avr - 20:04

MADNESS IS A BEAUTIFUL DREAM
Cole Alexander
Travis Hazel



▬  J'aurai une idée à te suggérer Hazel. Mais avant, il y a une chose que je dois savoir. Viens, assieds-toi... 

Lyne se décalait sur le bord du canapé pour me laisser de la place entre elle et son fils. Je vins m'asseoir entre les deux posant mes mains sur mes genoux tournant mon regard vers Lyne, que voulait-elle me demander ? C'était assez curieux, mais si elle était curieuse sur quelque chose je ferais de mon mieux pour lui répondre.

▬  Mon fils n'est pas mort n'est-ce pas...? Tu le sais, j'en suis sûre. Quand il s'est manifesté tout à l'heure, tu n'as pas réagi. Et quand tu t'es réveillée, tu pleurais. Alors ne me mens pas s'il te plaît. Où est-il ? Et comment va t'il ? 

Évidement elle voulait savoir. Je gardais mon air neutre, je lui dirais ce qu'elle voulait savoir, mais sans plus. Je ne voulais pas lui donner des détails qui n'était pas confirmer, du moins pas pour l'instant et c'est tout de même gênant de parler de ça si ouvertement... Probablement qu'elle se doutait que j'avais des sentiments envers son fils, mais rien d'autres... Elle n'a pas besoin de le savoir.

▬ Il n'est pas mort, ça je peux te le confirmer. Quand je me suis endormie je me suis retrouvée là où il était, dans les limbes, ce n'est pas un endroit très accueillant dès le départ, mais il était là... Il va bien, il essai parfois de parler à travers de Méphisto et de le contrôler, mais ce n'est pas tout le temps facile et ça l'épuise. Je lui ai promis que je trouverais un moyen de le ramener peu importe comment. Je ne voulais pas le laisser, c'était trop vite... J'aurais voulu rester plus longtemps avec lui... Je... Non, je dois faire des recherches pour l'aider n'importe comment, je ne dormirais pas tant que je n'aurais pas de réponse, je ne peux pas me résoudre à l'abandonner, surtout si le message de Phil est vrai... Je ne peux pas les laisser faire...  

D'un bond je me levais du canapé regardant droit devant moi avant de tourner mon visage vers Lyne. Je devais faire mes recherches... Je devais le faire le plus rapidement que possible. Je montais rapidement à l'étage à la recherche d'un ordinateur portable pour les recherches pour m'éviter de me rendre à la bibliothèque. Je vérifiais encore toutes les pièces avant d'aboutir dans la tanière à Alexander. Je vis son ordinateur gentiment poser sur la commode. Je me hissais jusqu'à celui-ci avant de le prendre et de retourner en bas, je l'empruntais uniquement et je ne pense pas qu'il allait m'en vouloir pour ça. Je m'installais sur la table de cuisine plaçant plusieurs papier blanc à mes côtés ainsi qu'un crayon. J'ouvrais l'ordinateur portable qui n'avait pas de mot de passe fort heureusement. J’accédais à la page de recherche tapotant des mots clés restant concentrer sur mon écran. Mon regard se figeait sur l'écran. Rien n'avait du sens. Ça ne faisait pas plusieurs minutes que je cherchais et je désespérais déjà. Je vins poser mon front contre la table fixant mes cuisses... Ça allait être une dure épreuve. Habituellement, ça prendrait l'aide d'un spécialiste psychiatrique ou même que Alexander devait tuer lui-même Méphisto, mais rien d'autre ne venait en mon esprit.  

▬ Pourquoi tout ça est si compliquée ?

Je relevais ma tête avant de la pencher vers l'arrière pour fixer le plafond. Je glissais mon bras devant mes yeux, il fallait que j'y pense. Après un moment je retirais mon bras devant mes yeux pour le laisser pendouiller sur le côté tandis que je tournais ma tête vers le salon en direction de Méphisto.

▬ Pardonne-moi Lyne... J'ai été trop vite... Tu allais suggéré quelque chose quand je t'aurais dis ton fils était vivant n'est-ce pas ? Que suggères-tu ?

Encore une fois j'avais été trop vite dans ma démarche, on dirait que je voulais absolument trouver un moyen de le ramener et que j'oubliais que je n'étais pas entièrement seule... Je voulais être forte, mais ça empirait dans mon cas, ça n'aidait pas du tout, ça faisait l'effet inverse.

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 227
Âmes : 135
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis) Mar 4 Avr - 2:40






Madness is a beautiful dream



▬ « Il n'est pas mort, ça je peux te le confirmer. Quand je me suis endormie je me suis retrouvée là où il était, dans les limbes, ce n'est pas un endroit très accueillant dès le départ, mais il était là... Il va bien, il essai parfois de parler à travers de Méphisto et de le contrôler, mais ce n'est pas tout le temps facile et ça l'épuise. Je lui ai promis que je trouverais un moyen de le ramener peu importe comment. Je ne voulais pas le laisser, c'était trop vite... J'aurais voulu rester plus longtemps avec lui... Je dois faire des recherches pour l'aider n'importe comment, je ne dormirais pas tant que je n'aurais pas de réponse, je ne peux pas me résoudre à l'abandonner, surtout si le message de Phil est vrai. Je ne peux pas les laisser faire. »

L'ange bondit du canapé, en la regardant rapidement, et se rua à l'étage. Lyne ne comprit pas tout de suite ce qu'elle comptait y faire, mais ses craintes s'étaient quelque peu estompées. Hazel avait pris le temps de lui fournir des réponses. Son fils vivait encore... dans les limbes. Quel affreux endroit ! Elle ne savait pas ce que c'était et refusait d'y mettre les pieds, même si son fils l'y invitait. Elle voulait l'aider, plus que tout au monde... Quitte à laisser Jeremiah de côté, comme elle le supposait. Même si Hazel n'avait rien dit, le simple fait de la voir s'atteler à la tâche si ardemment sans même écouter ce qu'elle avait à proposer pour la suite ne voulait dire qu'une seule chose : elle l'aimait. Lyne ignorait à quel point, mais les faits étaient là. C'est pour ça qu'elle pleurait en se réveillant... Peut-être lui en a t'elle touché deux mots dans les limbes ? Ou l'inverse ? Ou même les deux ! L'ange se réjouissait dans le fond... Son Phoenix avait choisi la bonne personne. Un être à moitié démon, tomber amoureux d'un ange, une vague impression de "déjà-vu". Lyne sourit et se rapprocha de son fils, lui caressant les cheveux. Elle lui susurra quelques mots à l'oreille, essayant d'atteindre son inconscient, en s'adressant directement à Alexander.

▬ « Je suis heureux pour toi mon fils. Tu n'as pas besoin de mon consentement. Tu es libre d'aimer Hazel autant que tu voudras. Et si ton père s'y oppose, je... »

▬ « Pardonne-moi Lyne... J'ai été trop vite... Tu allais suggéré quelque chose quand je t'aurais dis ton fils était vivant n'est-ce pas ? Que suggères-tu ? »

Lyne eut un violent sursaut. Depuis quand était-elle revenue ? Elle se retourna lentement et la fixa du regard. Elle constata que l'ange s'était emparée du laptop de son fils et qu'elle y faisait des recherches. "Mon Dieu..." pensa t'elle. Elle soupira en silence et remit de l'ordre dans ses idées. A force de trop divaguer, elle ne faisait même plus attention au monde qui l'entourait. Méphisto, quant à lui, ne s'occupait en rien de ce que faisaient les anges. Son regard restait rivé sur la fenêtre, comme si une force invisible lui faisait des signes. Quoi qu'il y avait, ça semblait le calmer. Lyne pouvait énoncer son plan à Hazel.

▬ « Zhûl sera là dans deux jours. Ce n'est pas nécessaire que nous restions là toutes les deux. Tu as certainement des choses à faire en dehors. J'allais juste te proposer de revenir à cette date, mais avec un peu plus de... moyens dissuasifs, si tu vois ce que je veux dire... »

L'ange pur qu'elle était ne pouvait pas parler de violence en toute impunité. Hazel n'avait pas ce problème. Elle espérait juste qu'elle comprendrait où elle voulait en venir. Elle savait que l'ange possédait des lames, mais ça ne suffisait pas. Compter sur Hunter était de trop à présent. Si Zhûl lui remettait la main dessus, il le torturerait sans ménagement. L'idée d'avoir à le revoir ne lui plaisait en rien. Mais elle n'avait pas le choix. En soupirant à nouveau, elle se releva du canapé.

▬ « Je sors prendre l'air un instant. Je n'en ai pas pour longtemps. Promis... Je n'irai nulle part. Je te confie Méphisto quelques minutes. »

Avec un signe de tête, Lyne sortit en partie ses ailes pour les étirer, débarra la porte d'entrée et sortit en la laissant entrouverte. L'après-midi avait filé à toute allure, le Soleil commençait à se coucher au loin. En temps normal, elle serait remontée au Paradis pour revoir ses amis et collègues, mais pas ce soir. Une fois de plus, elle comptait rester ici pour veiller sur son fils. Tant qu'il ne serait pas en état, elle ne retournerait pas là-haut. Elle observait les alentours, déployant complètement ses ailes à l'abri des regards indiscrets. Ça lui faisait un bien fou ! Elle observait ses plumes avec attention. Elle ne s'en était pas beaucoup occupé ces derniers temps. Alors qu'elle s'apprêtait à planer un peu au dessus du jardin, une ombre malfaisante émergea de nulle part et l'attrapa par le bras, l'entraînant à l'intérieur de la villa sans poser de questions. Lyne reconnut immédiatement la cape de l’individu portait... Mélo !

▬ « Bonsoir mesdames ! Nous avons à causer toutes les trois, c'est important. Alors amenez-vous dans le jardin, et en vitesse ! »

"Non mais je rêve !" cria Lyne en tentant de se dégager de son emprise. De quel droit cette démone impolie pouvait-elle donner des ordres ? Et qu'est-ce qu'elle faisait là ! Ne devait-elle pas venir que dans deux jours ? Hazel rappliqua dans le jardin, très en colère, suivie de Méphisto qui se traînait comme un pantin.

© Jawilsia sur Never-Utopia

____________________________________________________________



Hazel & Alex ♥:
 
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 191
Âmes : 184
Date d'inscription : 24/07/2016
Localisation : Villa Maria
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Madness is a beautiful dream (feat Hazel Travis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» beautiful dream
» you make beautiful dream. ~ mike
» Vahana- Jument- Cow-boys
» « You can be a sweet dream or a beautiful nightmare. » feat.oberyn
» Dream of Ewilan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: