Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Sam 25 Fév - 2:45



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Je rentrais à la maison, épuisée de ma longue journée au travail. Je retirais mes bottes ainsi que mon manteau, les déposant dans mon garde-robe d'entrée. Je baissais mon regard m'apercevant que je portais toujours mes vêtements de travail, je haussais légèrement les épaules avant de me diriger vers ma chambre. Je retirais mes bas de nylon, ainsi que le tablier, le ruban au niveau de mon cou et finalement la robe. Je me retrouvais en sous-vêtements. Qu'allais-je porter ? Je me dirigeais vers ma commode pour regarder ce que j'avais. J'optais pour une pair de pantalon jogging noir et un T-shirt avec poche à encolure en V de couleur gris-noir. C'était simple, mais confortable surtout après une longue journée de travail. Je m'étirais et me dirigeais vers le salon. Je m'étais offert une console de jeu et quelque jeu, j'avais demandé à l'employé des suggestions, mais j'ai abandonné le projet, car je le trouvais incompétent. J'avais réussi à trouvé des jeux toute seule, qui au final était bon après une heure d'essaie chacun. Je mettais mon jeu préféré où que l'on faisait des quêtes, être une espèce que l'on veut et tuer des dragons et lorsqu'il meurt on absorbe leurs âmes et nous pouvions faire des cris de dragon, très pratique contre des ennemis.

Je m'installais par terre, genoux sur le sol tandis que le haut de mon corps était bien allongé sur la table basse, j'avais mis un coussin pour que ça soit confortable. J'appuyais sur "continuer la partie" et j'affichais un air triste, car la dernière fois que j'ai joué j'ai perdu mon accompagnatrice lors d'une mission d'une guilde de voleur... Je l'avais perdu si bêtement et impossible de la ravoir, j'avais même vérifié partout, mais aucun signe... D'après quelque forums, ce n'était pas la meilleure, mais tout de même, je l'appréciais réellement. Je poursuivais tout de même la quête de la guilde des voleurs, mes nouveaux compagnons sont bien plus compétent, ce qui me fit sourire et je m'avançais dans la partie. Lançant des sorts, cris et tout ce que je pouvais avoir pour combattre les petites créatures qui crache du venin. Plus que je continuais, plus que j'étais concentrée sur le jeu. Moi, qui n'était pas de nature à jouer au jeux vidéos, je possédais cette dernière console ainsi quelque jeux. Je mourrais à plusieurs reprises, toujours au même endroit... Toujours au même endroit... Je soupirais et sauvegardais la partie avant de l'éteindre pour jouer à un autre, qui était assassin's creed, le jeu auquel Alec jouait quand j'ai été chez lui, dès le matin en plus... Je ne pense plus que nous aurions la même approche dorénavant... Je l'ai repoussé et il n'a pas aimé ça. Je l'admet que j'ai été trop loin, au point de l'avoir giflé et même poussé aux dernières nouvelles. Sans parler que Zora a prit le total contrôle du corps à Hélène...

Le jeu n'avançait pas et je ne savais pas quoi faire... Je passais rapidement à un jeu d'horreur tel que le nouveau Resident Evils, il avait eu des beaux commentaires, donc je me suis dis pourquoi pas. La cinématique du début est juste parfait, mais ça n'explique pas grand chose de l'histoire, juste la femme du personnage principale qui a envoyé un message enregistré pour aller la cherché et évidement c'est ça qu'il est partit faire et il nous laisse en plein milieu du bayou en Nouvelle-Orléans. J'avançais mon personnage qui n'a aucune arme en sa possession. En espérant qu'il n'y aura pas de monstre quelque part, car sinon je suis faite. Je suivais silencieusement le chemin avant de m’apercevoir un homme louche passer devant la caméra. Je ne bougeais plus, hésitant à faire demi-tour, mais je ne pense pas que l'on peut. Au moins il n'y a pas d'alligator, car si je me souviens bien il y a des alligators dans le bayou, naturellement. Les graphismes de la compagnie de jeu avait bien fait son travail, j'adorais ça, ça me semblait bien réaliste tout ça. Au moment que je m'avance dans le jeu, je fus captivée par l'histoire et chaque détail était important. Tout ça pour dire que j'adorais le jeu.  

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 26 Fév - 13:12





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Bon… Bien que je n’aie pas encore de réelles réponses à ce que je voulais, il est tout de même grand temps d’aller voir Avalon !
Faudrait que je l’appelle pour qu’on se planifie ça… Quoique ce soir je ne bosse pas donc j’ai du temps devant moi… Et si je lui faisait la surprise ? Après tout j’ai les clefs de son appartement !

Il trainait dans les rues comme souvent ces derniers temps. Il se trouvait actuellement dans le quartier des boutiques et en profita pour aller lui acheter un petit bouquet de fleurs.

Même si il n’y a pas de réelle raison, ça lui fera toujours plaisir.

Une fois le bouquet composé de quelques roses rouges et autres décorations végétales, il se dirigea vers chez lui.
Il prit la fameuse clef qu’elle lui avait donné la dernière fois qu’il était venu chez elle. Elle était là, sur son bureau, près de son ordinateur qu’il n’utilisait plus trop ces derniers temps, préférant plutôt sortir.
Il en profita aussi pour se changer et prendre une douche.
Il lui restait encore quelques bandages sur les bras qu’il enleva, laissant apparaitre de fines cicatrices sur tout leur long mais surtout une plus conséquente au creux de ses coudes.

Vivement que j’enlève définitivement ces bandages ! Et dire que je dois les garder encore plusieurs jours juste parce que le chirurgien à peur que ça se rouvre encore une fois à cause d’une bagarre…

Il se déshabilla et entra donc dans la douche. Il se nettoya et en sortit peu de temps après pour enfiler un pantalon noir, un t-shirt rouge et par-dessus une veste  noir.
Il emporta le bouquet et a clef qu’il glissa dans une de ses poches et partit.

Je me demande si elle a fini son boulot… Je me demande même si elle l’a encore, elle ! Ça fait vraiment un moment qu’on ne s’est pas vu…

Enfin arrivé devant l’appartement d’Avalon, il eut le réflexe de regarder autour de lui.

J’ai déjà fait des conneries, mais s’introduire chez quelqu’un comme ça jamais. Même si cela ne dérangera pas le propriétaire je pense…

Un léger sourire en coin se dessina sur son visage quand il ouvrit doucement la porte.
Des bruits qu’il connaissais résonnait dans l’appartement.

Serait-ce le bruit de quelqu’un qui joue ? Avalon se serait mise à jouer ?

Il avança de quelques pas en direction du salon et il vit Avalon, cheveux beaucoup plus court que ce qu’elle avait l’habitude d’avoir, devant la télévision, à jouer à un jeu.

Tient… Elle aussi semble avoir changé, être devenue plus forte peut être ? Bonne question… En tout cas sa nouvelle coupe lui va plutôt bien je trouve.
Par contre je m’attendais à la voir rentrer du boulot, se préparer un encas, regarder la télévision ou bien peindre, mais pas à la voir jouer, ça fait bizarre, mais ce n’est pas déplaisant.

Il esquissa à nouveau un léger sourire. Avalon semblait comme absorbée par son jeu et n’avait pas remarqué la présence d’Itsuke. Celui-ci en profita pour poser sa veste sur une des chaise laissa ses chaussures dans l’entrée.
Il s’approcha ensuite d’Avalon et s’assit à côté d’elle comme si de rien n’était.

« C’est celui qui vient de sortir ? Je ne savais pas que tu aimais ce type de jeux. »

Avant même qu’elle ne tourne la tête, il lui tendait déjà le bouquet, les yeux quand même rivé sur l’écran, affichant un léger sourire, quelque peu amusé.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 26 Fév - 17:28



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Tellement absorbé par mon jeu, que je n'entendis même pas la porte s'ouvrir et sans savoir que mon petit ami était assit à mes côtés regardant le jeu auquel je jouais, mais sa présence ne m'étonnait pas. Je sentis son odeur, ainsi qu'une odeur de fleur, les deux mélangés ça sentait si bon, mais je ne pouvais pas dégager mon regard de l'écran. Du moins pas pour l'instant.

 ▬ C’est celui qui vient de sortir ? Je ne savais pas que tu aimais ce type de jeux.

Dit-il ce qui me fit sortir de ma bulle. Je tournais mon regard et il m'avait tendit le bouquet de fleur. Je souriais doucement en songeant que c'était une délicate attention de sa part. En même temps, mon personnage se faisait attaqué par sa propre femme possédé et je n'eu pas le temps de réagir qu'il mourra bêtement... Je restais sans voix et avant que j'appuie sur continuer je portais toute mon attention sur mon petit ami, prenant en premier les fleurs, les posant délicatement sur la table avant d'enrouler mes bras autour de son cou pour l'embrasser. Le baiser dura un peu plus longtemps avant que je me recule appuyant mon front au siens, souriant légèrement en coin.

Merci pour les fleurs, elles sont magnifique. Et en ce qui concerne le jeu, oui j'aime bien les jeux d'horreur, du moins je l'imagine... La personne qui était à la boutique était incompétent, donc j'ai du m'arrangé pour trouver une top-liste de jeu à jouer... J'ai cru comprendre que tu n'y travaillais plus... Est-ce que tu as trouvé quelque chose d'autre ? Pourtant tu étais leur meilleur employé et qui connaissait son travail comparé à cet imbécile...

Dis-je en glissant mes doigts dans ses cheveux profitant de chaque instant. Il m'avait terriblement manqué, surtout ces dernières semaines, c'était la seule bonne chose que j'avais depuis longtemps. Je humais discrètement son odeur me reculant légèrement pour mieux le regarder.

Tu sais que tu m'as manqués ? Sans toi ce n'était pas pareil... Surtout depuis la mort de Ivy... Car oui elle n'est plus de ce monde, au moment où elle allait me dire pourquoi elle était là, dans ma tête, elle est morte sous mes yeux sans que je puisse faire quoique ce soit... Par réflexe je l'ai rattrapé de sa chute avant qu'elle se dissipe. Alors jamais je ne comprendrais pourquoi qu'elle était dans ma tête depuis tout ce temps... J'imagine que ça devait arrive tôt ou tard, n'est-ce pas ?

Je baissais mon regard glissant mes mains sur ses bras, me souvenant très clairement de la dernière fois avec Casey... Elle l'avait blessé avec ses lames... Je pouvais voir que c'était presque guérit, mais jusqu'à quel point.

Si je n'aurais pas réagit de la sorte à la plage, tout ça ne serait pas produit... Et le pire dans tout ça, je ne suis même pas venu te voir à l’hôpital... Quelle petite amie que je fais...  

Dis-je en baissant mon regard n'osant plus le regarder. Ces comme ci en ne le voyant pas pendant des semaines, j'avais pu mettre de côté l’événement de la plage, mais lorsqu'il était avec moi, je me sentais toujours responsable du détournement de la situation. On aurait pu évité de tout ça, mais non ça me hantait toujours. Je venais poser mon front au niveau de son cou en ayant fermer les yeux restant comme ça.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 26 Fév - 19:36





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Elle tourna son regard dans sa direction en souriant.

Ses yeux, eux, n'ont cependant pas changés, ils sont toujours aussi beau...

Malgré la scène plutôt horrible qui se passait a l'écran, les deux n'y firent pas trop attention.
Avalon laissa le jeu de côté. Elle prit les fleurs et les posa sur la table et enroula ses bras autour du cou du jeune homme et l'embrassa.  Le baiser dura un certains avant qu'elle ne recule tout en appuyant son front sur celui d'Itsuke, affichant un léger sourire en coin.

"Merci pour les fleurs, elles sont magnifique. Et en ce qui concerne le jeu, oui j'aime bien les jeux d'horreur, du moins je l'imagine... La personne qui était à la boutique était incompétent, donc j'ai du m'arrangé pour trouver une top-liste de jeu à jouer... J'ai cru comprendre que tu n'y travaillais plus... Est-ce que tu as trouvé quelque chose d'autre ? Pourtant tu étais leur meilleur employé et qui connaissait son travail comparé à cet imbécile..."

Ces phrases firent sourirent Itsuke et l'amusa même.

Sûrement l'autre imbécile... Je me demande s'il s'en est remis au fait?

Pendant qu'il cacha e sombre sourire qu'il avait, elle glissa ses doigts dans les cheveux d'Itsuke, comme à son habitude.
Elle recula un peu et l'observa.

"Tu sais que tu m'as manqués ? Sans toi ce n'était pas pareil... Surtout depuis la mort de Ivy... Car oui elle n'est plus de ce monde, au moment où elle allait me dire pourquoi elle était là, dans ma tête, elle est morte sous mes yeux sans que je puisse faire quoique ce soit... Par réflexe je l'ai rattrapé de sa chute avant qu'elle se dissipe. Alors jamais je ne comprendrais pourquoi qu'elle était dans ma tête depuis tout ce temps... J'imagine que ça devait arrive tôt ou tard, n'est-ce pas ? "

Itsuke fût quelques peu étonné de cette déclaration, mais n'n laissa rien paraître.

Alors celle-là est enfin partit? C'est pour ça qu'Avalon semble si différente... Et si elle est partit, c'est qu'elle a dû estimer qu'Avalob était devenu assez forte pour a faire partir je pense, car au fond, tout que voulait Ivy, c'était qu'Avalon devienne plus forte... Et c'est sûrement ça qu'elle voulait lui dire... Peut-être que je me trompe aussi... Quoiqu'il en soit, c'est qu'elle soit partit!

Itsuke la regardait, cela faisait longtemps qu'il n'avait pas était avec elle, et apprécia énormément ce moment et ces sensation auxquelles il n'avaient as eu accès pendant tout ce temps.
Avalon baissa le regard et glissa ses main le long de ses bras où l'on pouvait voir ses cicatrices.

A zut j'ai oublier de remettre des bandages ! Tant pis, c'est pas comme si j'allais me battre ce soir.

Il remarqua le regard plein de remord d'Avalon.

"Si je n'aurais pas réagit de la sorte à la plage, tout ça ne serait pas produit... Et le pire dans tout ça, je ne suis même pas venu te voir à l’hôpital... Quelle petite amie que je fais... "

Elle baissa les yeux et vint se blottir au creux du coup d'Itsuke.

C'est bien ce que je pensait, elle se sent encore fautive pou cet après-midi là...

Il l'écarta un peu de lui pour lui faire une pichenette sur le front.

"Je te l'ai dit ce jour là, et encore maintenant c'est le cas, c'es pas de ta faute, c'est moi qui avait cherché."

Il avait un air faussement énervé et regardait Avalon dans les yeux.

"Et comme je te l'ai aussi déjà dit, c'est difficile a croire mais c'a m'a été plutôt...Mumm... Bénéfique je dirai."

Il vint l'embrasser en glissant à son tour une mains le long de son bras.

"Alors arrête de culpabiliser."

Il l'embrassa à nouveau avant de se relever et de se diriger vers le canapé, prenant la manette au passage.

"Viens, tu seras mieux installée."

Il s'assit et se tourna vers elle lui présentant la manette de jeu.

"Je pense que l'on a tout deux beaucoup de choses à se dire, non? Alors pourquoi pas se raconter tout ça  jouant. Il paraît que ce jeu est super et cela fait un moment que je n'ai plus trop jouer à un jeu. Ca te dis?"

Il lui offrit un légers sourire sincèrement chaleureux, bien qu'ils deviennent rares ces derniers temps.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 26 Fév - 20:21



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Il m'écarta un peu de lui, je me demandais bien pourquoi, il me fit une pichenette sur mon front, j'eu le réflexe de poser ma main sur mon front, tout de suite après. Non, mais... Je le regardais en le regardant dans les yeux... Ça se voyait et je pouvais même le sentir, il était énervé par ce que je venais de dire... J'avais le don d'énervé les gens sans le faire exprès, bon parfois c'est voulu, mais là pas du tout. Il me regardait également dans les yeux.

 ▬ Je te l'ai dit ce jour là, et encore maintenant c'est le cas, c'es pas de ta faute, c'est moi qui avait cherché. Et comme je te l'ai aussi déjà dit, c'est difficile a croire mais c'a m'a été plutôt...Mumm... Bénéfique je dirai.

Oui, mais...Tu étais au-dessus de la situation, tu la mettais chaos et moi je t'ai dit d'arrêter car ça n'en valait pas la peine et à cause de mon intervention elle a prit le dessus, tout ça à cause de moi, pensais-je bêtement. Mot que je ne sortais pas de ma bouche, car si au final ça lui a été bénéfique, je pense que c'était correcte, non? Je ne voulais pas en rajouter... Je sentis ses lèvres se presser contre les miennes tandis qu'il glissait une main sur le long de mon bras. Heureusement que j'avais guérit depuis la chute que j'avais fait dans l'arbre... J'ignore toujours comment j'ai pu survivre à ça, c'est un miracle, mais pas du tout en même temps... Je prolongeais davantage le baiser tandis qu'il l'arrêtait.

 ▬ Alors arrête de culpabiliser.

Ajouta-t-il tandis que je le regardais hochant doucement la tête. Désormais, je ne me culpabilisais plus juste pour la plage, mais pour autre chose aussi. Je ne voulais pas le dire tout de suite, car je ne voulais pas gâcher l'ambiance, tôt ou tard, je lui dirais tout de ma semaine assez charger en émotion. Il m'embrassa de nouveau avant qu'il se relève en se dirigeant vers le canapé prenant la manette au passage.

Viens, tu seras mieux installée.

Il prit place sans perdre une seule seconde, tandis que je m'installais à ses côtés. Il se tourna vers moi pour me montrer la manette de jeu avant qu'il s'explique.

Je pense que l'on a tout deux beaucoup de choses à se dire, non? Alors pourquoi pas se raconter tout ça  jouant. Il paraît que ce jeu est super et cela fait un moment que je n'ai plus trop jouer à un jeu. Ca te dis?

Hm, oui bonne idée... Je te laisse l'honneur de continuer ma partie, je ne suis pas vraiment avancer, donc tu n'as rien manquer de spéciale.

Lui dis-je en retournant son sourire mettant mes pieds sur le canapé avant que j'enroule mes bras autour de celles-ci. Je posais mon menton sur mes genoux, étant très confortable dans cette position. Je regardais Itsuke jouer, il est vrai que ça fait plus longtemps que moi qu'il joue au jeu vidéo, c'est pourquoi qu'il est plus habile avec une manette, même si il jouait plus souvent à l'ordinateur.

Dis-moi... En quoi que ça été bénéfique le combat contre Casey ?

Demandais-je sans quitter l'écran de mes yeux. Je voulais savoir en quoi c'était bénéfique qu'il a été gravement blessé par cette jeune femme. En d'autre terme moi aussi ça avait changé quelque chose... Lorsque je la tenais au niveau du cou, je voulais l'achever pour la souffrance qu'elle avait commis à mon petit ami, mais je n'ai pas pu, car je ne suis pas une tueuse... Mais au fond de moi quelque chose avait changé avant même que je l'attaque, comme si je faisais de nouveau connaissance avec moi-même. Mais lui ? En quoi ça l'avait changé, car c'était probablement ça qu'il voulait dire par bénéfique.

Oh... Tant que j'y pense, voudrais-tu quelque chose à boire ? À manger peut-être ?

Tournant finalement ma tête en sa direction tandis qu'il continuait de regarder le jeu se faisait posséder par le jeu, car oui ça beau être un jeu d'horreur, mais il s'avère à être difficile par moment, c'est un peu un jeu de logique. Chaque indice dans ce jeu comptais, car ça permettait au personnage principal d'avancer et certainement pour nous également.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Lun 27 Fév - 22:33





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


« Hm, oui bonne idée... Je te laisse l'honneur de continuer ma partie, je ne suis pas vraiment avancé, donc tu n'as rien manquer de spéciale. »

Il prit alors la manette en main tandis qu’elle lui rendit son sourire et s’installa sur la canapé. Elle mit ses pieds dessus et posa son menton sur ceux-ci.

Maintenant que j’y pense, c’est la première fois que je joue avec quelqu’un à côté de moi depuis mon arrivé, qui plus est sur une console… Cela me rappelle bien des souvenirs avant d’arriver dans cette ville…

« Dis-moi... En quoi que ça été bénéfique le combat contre Casey ? »

Elle ne quitta pas les yeux de l’écran et lui non-plus, car ne connaissant pas le jeu, chaque indice trouvé pouvait se révéler important et être des plus attentifs.
Il s’attendait à cette question mais il ne pût s’empêcher un léger sourire en coin en soupirant un peu.

« Oh... Tant que j'y pense, voudrais-tu quelque chose à boire ? À manger peut-être ? »

Elle tourna sa tête en direction de son petit ami qui ne quittait toujours pas l’écran.

« Non merci, ça ira ce n’est pas la peine. »

Soudain l’écran devint animé et petit à petit rouge de sang à cause des animations du jeu. Itsuke, léger sourire aux lèvres car il préférait ce genre de scène où il y a de l’action aux autres plutôt de recherches.
Une fois que le jeu redevint plus calme, son sourire s’estompa aussi petit à petit avant de prendre comme une petite respiration pour enfin s’expliquer.

« Mmmh… Je vais dire dans l’ordre chronologique des choses je pense… Tout d’abord, pendant que Casey te noyait, j’ai déclenché un pouvoir. Je ne sais pas d’où il vient et ce qu’il est réellement mais il me permet de voir des sortes d’auras colorées autours de certaines personnes. J’essaye de m’entraîner à l’activer quand je me promène dans la rue mais pour le moment i ne se déclenche que de manière aléatoire encore. Mais avant que tu sois surprise si cela ce produit, mes yeux devienne rouge quand c’est le cas. »

Va-t-elle me croire ou bien me dire que je délire ? Bon, peu importe elle le remarquera bien quand mes yeux changeront de couleur... Et puis le plus interressant reste à venir.

« Je sais que c’est pas facile à croire mais c’est bien le cas… Casey semblait en savoir un peu plus mais je n’ai pas eu l’occasion de lui en demandait d’avantage… »

Il continuait de jouait avant de se faire surprendre et de mourir, sans une pointe d’une quelconque émotion malgré ce qu’il vient de dire et le jeu.
Avant d’appuyer sur continuer, il se tourna vers Avalon et lui tendit à nouveau la manette.

« Tient, come ça je peux te raconter la suite, et peut être tu y arriveras mieux que moi. »

Il esquissa à nouveau un léger sourire.

Je préfère surtout pouvoir pleinement réfléchir à comment lui raconter tout ça…


HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mar 28 Fév - 2:59



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Non merci, ça ira ce n’est pas la peine.

Dit-il tout simplement ne répondant pas tout de suite à ma question. Ses yeux regardait toujours l'écran tandis que je regardais aussi le jeu en question. Il avançait, cette partie du jeu devait être la plus pénible surtout pour le mari qui doit abattre sa femme pour continuer dans cette maison de fou. La femme avait blessé notre personnage et lorsque notre personnage se fait toucher et blesser l'écran devient un peu rouge, comme un cadre. Pour guérir on nous offrait un genre de pot masson avec du liquide verte, ce qui nous permettait de guérir de nos blessures. Je me déconnectais de la réalité, mais Itsuke reprenait pour s'expliquer, ce qui me ramenait à la réalité.

 ▬ Mmmh… Je vais dire dans l’ordre chronologique des choses je pense… Tout d’abord, pendant que Casey te noyait, j’ai déclenché un pouvoir. Je ne sais pas d’où il vient et ce qu’il est réellement mais il me permet de voir des sortes d’auras colorées autours de certaines personnes. J’essaye de m’entraîner à l’activer quand je me promène dans la rue mais pour le moment i ne se déclenche que de manière aléatoire encore. Mais avant que tu sois surprise si cela ce produit, mes yeux devienne rouge quand c’est le cas.

Je tourna mon regard inquisiteur vers mon petit ami. Des yeux rouges ? Seulement ses pupilles ? Il pouvait voir des sortes d'auras autour des personnes ? Hm... Il dit que ça c'est déclencher lorsque Casey me noyait. C'était étrangement curieux tout cette histoire, même si j'ai mes soupçons je vais le croire, car il est mon petit ami, sinon je l'aurais prit pour un vrai fou.

Je sais que c’est pas facile à croire mais c’est bien le cas… Casey semblait en savoir un peu plus mais je n’ai pas eu l’occasion de lui en demandait d’avantage…

Demander quelque chose à Casey ? C'est presque tenter de faire un pacte avec le diable en personne. Je n'ai pas eu un bon départ avec Casey et je me doute que notre relation s'améliore, même si un moment donné elle m'a aidé à pratiquer avec une lame. Je me doute que ça se reproduise. Pendant ce temps, Itsuke continuait de jouer avant que son personnage ne meurt de manière surprenante. Il se tourna vers moi me passant la manette que je pris sans broncher.

Tient, comme ça je peux te raconter la suite, et peut être tu y arriveras mieux que moi.

Mieux que toi ? Alors là ça m'étonnerait !

Lui dis-je en souriant doucement tenant la manette, mais avant que j'appuie sur "continuer" je regardais encore une fois Itsuke d'un air un peu plus sérieux concernant à ce qu'il venait de me dire.

Pour les auras que tu vois autour des gens, quel sont les couleurs que tu vois le plus ? Et d'après tes connaissances, est-ce que ça voudrais dire quelque chose en particulier ? Je veux dire, Casey nous a carrément dit la dernière fois quand nous sommes vu à la plage "il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas.." Est-ce que tu crois que ton pouvoir aurait un rapport à ça ? À cerner les forces en conflit ?

Demandais-je sans toutefois quitter son regard. Ça expliquerait bien des choses dans ce cas... Si nous sommes pas seuls dans cet univers, qu'est-ce qu'il y a d'autre ? Tout était flou dans ma tête, encore plus que d'habitude, j'avais presque un mal de crâne à force de trop penser. Je glissais une main au niveau de mon cou... J'ignorais pourquoi, mais il me faisait mal d'un cou. Je passais rapidement ma main dans mes cheveux avant de la remettre sur la manette avant d'appuyer sur commencer. Notre personnage se fit emmener par un vieil homme tout en portant la femme sur son épaule... Au réveil de notre personnage, il se retrouvait assit et il y avait la famille infecté autour de la table, ce n'était pas de la vraie nourriture et je ne voudrais pas tenter de savoir ce que c'est... Et c'est là que je décrochais... J'attendis que la cinématographie se termine et en attendant je m'adressais à Itsuke sans toutefois quitter mon regard de l'écran.

Itsuke... Tu te rappelles qui t'aurait donné ce pouvoir ? Et surtout pourquoi qu'il te l'aurait donné sans que tu saches à quoi cela te sert ? Tout ça c'est extrêmement curieux et inquiétant à la fois. Surtout que Casey voulait vraiment savoir qui te l'avait donné.. Elle s'est donné toute cette peine pour connaître l'identité de cette personne. J'ai du mal à croire qu'elle veuille changé.

Je revoyais bien la scène où que Casey blessait Itsuke à l'aide de ses lames incrusté dans sa canne. Du sang. Un bref sourire s'affichait sur mes lèvres avant de disparaître. Il n'y avait rien de drôle là-dedans. J'étais tout aussi malsaine que Casey en personne, surtout dernièrement. Je ne me contentais plus de parler, mais d'agir également. Je ne me laissais plus marcher sur les pieds, sauf en la présence d'une seule et unique personne, mais c'est tout. Revenant au jeu, je bougeais mon personnage qui tombait sur le côté, il était attaché à la chaise, plus personne aux alentours, sauf la grand-mère qui bouge à peine. Il se libérait avant de se redresser pour explorer les alentours, surtout dans chaque recoin de la pièce pour trouver des indices quelconque. Je sortais mon personnage de la pièce pour tenter d'autre portes, mais c'est verrouiller, en retournant celui-ci, le père apparu de nulle part au bout de la pièce, il nous a pas vu... J'ai cru que mon coeur allait lâcher. Je me cachais rapidement et me dirigeait ailleurs. Après un certain temps de recherche, je fini par me rendre au garage et fini par avoir un combat avec le père de la famille de fou. Je tournais en rond, tandis que le père, au prénom de Jack, prenait son temps en brandissant sa hache comme un déranger de première. Je récupérais la clé de la voiture avant de la prendre et de pourchasser Jack en lui fonçant dessus. Tandis que je contrôlais la situation, Jack embarquait également puisqu'on avait perdu le toit de la voiture et prenait en quelque sorte les commande, mais fini par se tuer lui-même... Je riais un peu jaune avant de sortir rapidement du garage pour continuer l'aventure.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mer 1 Mar - 17:55





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


« Mieux que toi ? Alors là ça m'étonnerait ! »

Lui dit-elle en souriant et en prenant la manette que lui tendait son copain, mais elle n’appuya pas tout de suite sur la touche « continuer » et regarda Itsuke d’un air sérieux.

« Pour les auras que tu vois autour des gens, quel sont les couleurs que tu vois le plus ? Et d'après tes connaissances, est-ce que ça voudrais dire quelque chose en particulier ? Je veux dire, Casey nous a carrément dit la dernière fois quand nous sommes vu à la plage "il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas.." Est-ce que tu crois que ton pouvoir aurait un rapport à ça ? À cerner les forces en conflit ? »

Ouf… Elle me croit. Mais c’est vrai que Casey avait parlé de quelque chose comme ça, je l’avais complètement oublié. Des forces en conflits… Mmmh… Possible… Mais quel type de forces ? Et que signifieraient toutes ces couleurs alors ? Tout cela est tellement flou ! Je n’y comprends rien !

Elle ne quitta pas son regard. Elle passa sa main autour de son cou puis dans ses cheveux avant de reprendre la partie là où Itsuke s’était arrêté, ses yeux à nouveau rivés vers l’écran, montrant des choses plutôt dégoutantes lors d’une cinématique.

« Itsuke... Tu te rappelles qui t'aurait donné ce pouvoir ? Et surtout pourquoi qu'il te l'aurait donné sans que tu saches à quoi cela te sert ? Tout ça c'est extrêmement curieux et inquiétant à la fois. Surtout que Casey voulait vraiment savoir qui te l'avait donné.. Elle s'est donné toute cette peine pour connaître l'identité de cette personne. J'ai du mal à croire qu'elle veuille changé. »


Justement je ne sais pas… J’ai un vague souvenir comme quoi Casey serait au courant mais je ne sais pas… Ou bien ai-je oublié mais je ne vois pas qui de Damned Town, ou des personnes que j’ai rencontré aurait pu me le donner, c’est là que ça pose problème. Mais je comprends qu’elle ait absolument voulut le savoir, si justement, cela à un rapport avec ces fameuses forces qui nous dépasserait. Il devient urgent que je la revois pour qu’elle m’explique tout ça je pense…

Elle se mit alors à songer. Un bref sourire traversa ses lèvres avant de s’éteindre aussitôt. Elle se replongea à nouveau dans le jeu, elle semblait comme absorbé par celui-ci et Itsuke le remarqua en voyant son regard plongé dans l’écran.

En tout cas elle à l’air de bien aimer ça ! Je ne connais que trop bien cette sensation de bulle qui se forme autour de nous quand l’on se plonge dans un univers virtuel…


Cela le fit légèrement sourire avant qu’il ne vienne déposer un baiser sur la joue d’Avalon et, restant près d’elle, il lui dit doucement :

« Tu me poses trop de questions d’un coup ! et pas faciles en plus ! Je sais pas si je vais pouvoir y répondre à toute. »

Il l’embrassa à nouveau sur la joue avant de se reculer, avec un sourire quelque peu amusé aux lèvres.

« En ce qui concerne la couleur de ces auras, le plus souvent je vois des dégradés du blancs au noir mais quelques fois d’autres couleurs comme le bleu, le rouge ou du vert par exemple. Pour le moment ma seule hypothèse est que cela aurait un rapport avec les péché qui nous aurait amener ici, mais les couleur varient constamment… Donc je n’ai pas encore de réelles idées là-dessus… »

C’est d’ailleurs pour ça que je traîne souvent dans les rues : pour m’entrainer à le maitriser mais aussi pour essayer de le comprendre.


« Mais avec les paroles de Casey que tu m’a rappelé, cela pourrait une manière de peut-être distinguer ces différentes forces… »

Il tourna à nouveau ses yeux vers l’écran où Avalon continuait de mouvoir son personnage, songeur.

Maintenant que j’y repense, pourquoi celle de Casey cet après-midi-là était plus dense et plus étouffantes que les autres ? Si je me rappelle bien, elle était furieuse à ce moment-là et essayer de noyer Avalon je crois… Cela dépendrait-il de l’humeur ou de l’intention de la personne ? Ce qui expliquerait ces changements de couleurs…

« Tout compte fait j’ai peut-être une autre piste, celle que les auras dépendrait des intentions des gens. Mais tout ça reste encore très flou donc je ne préfère pas trop m’avancer sur cette hypothèse avant d’en être sûr. »

Il regardait l’écran mais sans prêter trop d’attention à ce qui s’y passait réellement, le visage neutre.

« Par contre de qui je tiendrais ce pouvoir, je me le demande bien… Je pense aussi que c’est peu probable que je l’ai développé seul, mais aucune de mes connaissances n’aurait pu me le donner, ou du moins je ne pense pas. Quant à Casey, si cela implique les fameuses forces dont elle parlait, je peux comprendre pourquoi elle voulait tant savoir, car elle semble connaître bien des choses sur cette ville, il ne suffit qu’à voir comment elle a pu connaître nos histoires… »

Je me demande bien où je pourrai la trouver d’ailleurs, car je ne l’ai toujours pas recroisée ou même aperçue depuis tout ce temps…

« Mais il faut que j’aille la voir dès que je peux, elle pourra sûrement m’éclairer sur tout ça… Et ne t’inquiète pas, je ne compte pas la frapper cette fois, disons que maintenant l’on s’entend mieux je pense… Après tout, elle m’a même aidé à me rendre à l’hôpital ! »

C’est vrai qu’en parlant du pouvoir je ne lui ai pas encore expliquer la vrai raison de pourquoi je trouuve que tout cela m’a été bénéfique… Elle risque d’être surprise en entendant comment moi et Casey l’on s’est comporté a la fin de l’après-midi !

Il sourit un peu, comme amusé, sachant qu’Avalon serait surprise de ses dernières paroles.


HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mer 1 Mar - 19:52



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Pendant que je jouais, je sentis les lèvres de mon petit ami se déposer sur ma joue. Ce qui me fit sourire légèrement. J'adorais ce contact ainsi que son odeur lorsqu'il était proche de moi. Il restait auprès de moi, mais je ne quittais pas l'écran de mes yeux ne voulant pas que mon personnage ne meurt bêtement.

Tu me poses trop de questions d’un coup ! et pas faciles en plus ! Je sais pas si je vais pouvoir y répondre à toute.

Dit-il en m'embrassant une seconde fois la joue avant de s'éloigner. Un non résonnait dans ma tête, je ne voulais pas qu'il s'éloigne, j'étais trop bien... Je fis une moue quelque peu déçu tout en continuant de jouer.

 ▬ En ce qui concerne la couleur de ces auras, le plus souvent je vois des dégradés du blancs au noir mais quelques fois d’autres couleurs comme le bleu, le rouge ou du vert par exemple. Pour le moment ma seule hypothèse est que cela aurait un rapport avec les péché qui nous aurait amener ici, mais les couleur varient constamment… Donc je n’ai pas encore de réelles idées là-dessus…

Des auras différentes pour chacun d'entre nous... Peut-être selon notre humeur ? Tout comme la bague que la plupart des enfant avaient quand ils sont jeunes pour comparés leurs humeurs ensemble ? Une bague d'humeur, mais grâce aux yeux rouges d'Itsuke il serait apte de les voir ? Première théorie... Ou ça l'avait un avoir avec les sept péchés capitaux... Il faudrait qu'il note le tout dans  un livre, comme pour faire ses recherches.

Mais avec les paroles de Casey que tu m’a rappelé, cela pourrait une manière de peut-être distinguer ces différentes forces…

Exactement, cela pourrait représenter plusieurs choses, dont les sept péchés capitaux ou encore les humeurs changeante de chaque individu. Ça me prendre la tête davantage avec mon personnage, je le fis uniquement marcher et faire des explorations aux alentours, évitant toute surprise.

Tout compte fait j’ai peut-être une autre piste, celle que les auras dépendrait des intentions des gens. Mais tout ça reste encore très flou donc je ne préfère pas trop m’avancer sur cette hypothèse avant d’en être sûr. Par contre de qui je tiendrais ce pouvoir, je me le demande bien… Je pense aussi que c’est peu probable que je l’ai développé seul, mais aucune de mes connaissances n’aurait pu me le donner, ou du moins je ne pense pas. Quant à Casey, si cela implique les fameuses forces dont elle parlait, je peux comprendre pourquoi elle voulait tant savoir, car elle semble connaître bien des choses sur cette ville, il ne suffit qu’à voir comment elle a pu connaître nos histoires…

Normal, elle est une sorte de voyante... Et elle voit tout, probablement, mais il y a certainement une limite à ce qu'elle peut faire... Je dis bien probablement. En continuant toujours de jouer, plusieurs hypothèses me viennent à l'esprit avant que j'esquive une attaque d'une créature dans le jeu. C'était moins une.

Mais il faut que j’aille la voir dès que je peux, elle pourra sûrement m’éclairer sur tout ça… Et ne t’inquiète pas, je ne compte pas la frapper cette fois, disons que maintenant l’on s’entend mieux je pense… Après tout, elle m’a même aidé à me rendre à l’hôpital !

Je sentis que mon coeur avait fait un bond. Je m'arrêtais brusquement de jouer, tellement rapidement que mon personnage mourait bêtement aux mains de la créature. Je posais de côté la manette abaissant mon regard pour éviter de croiser mon regard avec celui mon petit ami. Elle l'avait aidé à se rendre à l'hôpital... Peut-être qu'elle se sentait réellement mal d'avoir été jusque là avec lui... Une seule personne aurait été choyé de le voir dans cet état.

Probablement qu'elle a vraiment changé après tout... Juste que je ne voulais pas le croire, au moins elle a fait des efforts, pour "changer" et t'emmener à l'hôpital.

Endroit où que j'aurais pu emmené Itsuke si il m'aurait laissé rester, mais non il voulait que je retourne à l'appartement et sans broncher je suis retournée chez moi, m'en voulant à mort. Je ne voulais pas davantage entrer dans les détails, mais si je pouvais lui être utile concernant son pouvoir, je le ferais.

En ce qui concerne ton pouvoir, tu pourrais peut-être le tenter sur moi ? Je veux dire de voir quel couleur est mon aura ? Et notez toutes tes hypothèses avant d'essayer d'en apprendre davantage, qu'en dis-tu ?  

Je tournais mon regard en sa direction lui souriant doucement m'approchant un peu de celui-ci. J'espérais qu'il accepte, qu'il laisse les contre de côté... Dans un sens j'étais déjà impliqué dans tout ça, alors pourquoi m'en empêcherait-il ?

Je veux t'aider d'une manière ou d'une autre...

Oui d'une manière ou d'une autre, je tenais réellement à m'être utile... Si je pouvais aider quelqu'un sans que ça tourne mal j'étais preneuse... Je n'ai pas pu aider Hélène à se débarrasser de Zora et je l'ai laissé là sur le banc souffrante, par peur que Zora tente de me tuer, encore une fois. Je n'étais pas fière de moi, j'étais honteuse et pas mieux que quiconque. Je continuais tout de même à regarder Itsuke. Je glissais le revers de ma main sur sa joue, de manière délicate et douce souriant légèrement.

Je tiens à t'aider, du mieux que je peux, peu importe les conséquences que cela apportera. Peut-être que je devrais évité Casey pour un moment et déjà je suis un peu impliquée puisque tu m'en parlés alors d'une manière ou d'une autre on ne peut plus reculer.  

Ajoutais-je en souriant davantage penchant ma tête sur le côté, riant même rien qu'un peu. Je m'approchais un peu plus de mon petit ami pour venir l'embrasser, baiser qui dura quelque seconde avant que je recule pour mieux le regarder. Je laissais tout mes problèmes de côté, songeant uniquement à Itsuke, car oui il passait devant moi. Je suis et resterais toujours ainsi... Je passais toujours les autres avant moi et ça va être toujours le cas, du moins avec ceux qui on de l'importance à mes yeux. En y songeant, Ivy me manquait, mais je savais qu'elle n'était pas complètement disparue, elle avait fusionné avec moi-même pour en faire une, mais je réussis toujours à perdre le contrôle, pour le moment je me contrôlais assez bien.  

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 5 Mar - 20:42





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Comme attendu, elle s’arrêta net de jouer alors que son personnage mourut bêtement. Elle posa de côté la manette de jeu et abaissa son regard comme pour éviter celui de son petit copain tandis qu’un léger sourire à peine visible se dessina sur les lèvres d’Itsuke.

Exactement la réaction que je pensais qu’elle aurait !

« Probablement qu'elle a vraiment changé après tout... Juste que je ne voulais pas le croire, au moins elle a fait des efforts, pour "changer" et t'emmener à l'hôpital. »

Itsuke put discerner ce qui lui semblait être une pointe de culpabilité dans le regard d’Avalon.

« En ce qui concerne ton pouvoir, tu pourrais peut-être le tenter sur moi ? Je veux dire de voir quel couleur est mon aura ? Et notez toutes tes hypothèses avant d'essayer d'en apprendre davantage, qu'en dis-tu ? »

A moins qu’il ne se déclenche de lui-même, ça va être compliqué vu que je ne le maîtrise pas encore…

Elle tourna son regard doré vers lui, accompagné d’un doux sourire qu’Itsuke aimait tant.

« Je veux t'aider d'une manière ou d'une autre... »

C’est entre autre pour ça que je lui en parle après tout… Elle fait partie des rares personnes en qui je peux faire entièrement confiance à Damned Town.


Elle caressa la joue d’Itsuke d’un revers de la main. C’était doux et délicat, sublimer par le léger sourire d’Avalon.

« Je tiens à t'aider, du mieux que je peux, peu importe les conséquences que cela apportera. Peut-être que je devrais éviter Casey pour un moment et déjà je suis un peu impliquée puisque tu m'en parlés alors d'une manière ou d'une autre on ne peut plus reculer. »

Itsuke compris  toute la volonté dans ses paroles et son regard tandis qu’elle sourit d’avantage en penchant la tête sur le côté en laissant filer un petit rire, mais.
Elle se rapprocha de lui pour l’embrasser pendant quelques secondes avant de se reculer à nouveau.

« J’aimerai bien pouvoir l’utiliser sur toi ou du moins de ma propre volonté mais ça m’est encore impossible pour le moment, bien que j’y travaille… »

Il laissa échapper un léger soupir.

Cela m’aurait bien facilité les choses je pense pour mieux comprendre… Il va falloir être patient !

« Mais je noterai tout ça quelque part, c’est une bonne idée. Mais à mon avis, si tu n’as pas revu Casey depuis cet après-midi-là, tu devrais au contraire la voir, avec moi ou seule, car, si elle est encore comme elle l’était à la fin de l’après-midi je pense que tu serais surprise ! »

Il esquissa à nouveau un léger sourire en imaginant leurs retrouvailles à ces deux-là.

« Et si je te parle de tout ça c’est que je veux bien de ton aide, non ? Après tout je suis ton petit copain, donc s’il m’arrive quelque chose, quelque part tu es aussi impliqué, et inversement. »

Son sourire s’élargit. Seule la présence d’Avalon pouvait le faire sourire à nouveau comme ça ces derniers temps.
Il vint l’embrasser longuement, glissant une main dans son dos pour la rapprocher de lui.

« Tu sais, s’il y a bien une personne à qui je peux faire confiance dans cette ville c’est toi. »

Il n’était qu’à quelques centimètres des lèvres d’Avalon, sourire aux lèvres.

Oui, elle est bien la seule…


HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Lun 6 Mar - 7:09



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


J’aimerai bien pouvoir l’utiliser sur toi ou du moins de ma propre volonté mais ça m’est encore impossible pour le moment, bien que j’y travaille…

Dit-il avant de soupirer. Il était certain qu'il n'avait pas le total contrôle sur son pouvoir et c'était compréhensible. Cela allait prendre beaucoup de temps voir la patience avant d'aboutir à un résultat parfait. Parfait signifiant qu'il pourra voir les auras sur commande et non par un déclenchement.  

 ▬ Mais je noterai tout ça quelque part, c’est une bonne idée. Mais à mon avis, si tu n’as pas revu Casey depuis cet après-midi-là, tu devrais au contraire la voir, avec moi ou seule, car, si elle est encore comme elle l’était à la fin de l’après-midi je pense que tu serais surprise !

Ce n'est pas que je ne veux pas la voir, c'est juste que je ne me sens pas trop à l'aise à ses côtés, je les menacés avec sa propre lame quand j'avais perdu le contrôle de moi-même... Surprise serait bien le mot quand je déciderais d'aller la voir, du moins peut-être elle était correcte envers Itsuke et peut-être pas avec moi, je l'ignorais, mais en même temps c'est la seule qui a su ouvrir nos yeux depuis tout le début... Une partie de moi veux la voir et l'autre est hésitante. Tandis que j'étais perdue dans mes pensées, Itsuke m'embrassait tout en glissant une main au niveau de mon dos pour me rapprocher de lui. Je vins placer une main sur l'appui-coude qui se situait à côté de mon petit ami pour garder un soutien, prolongeant en même temps le baiser.

Tu sais, s’il y a bien une personne à qui je peux faire confiance dans cette ville c’est toi.

Dit-il en reculant un peu ses lèvres des miennes, nos étions proches, très proches, je pouvais sentir sa respiration se mêler avec la mienne. J'esquissais d'un bref sourire avant de l'embrasser rapidement reculant quelque peu mon visage. J'ancrais mes yeux dans les siens. Était-ce le moment ? Non, pas ce sujet, du moins pas tout de suite, je vais donc aborder le sujet de mon amie, car oui elle me tient à coeur et je ne me sens toujours pas fière de ce qui s'est passée.

J'espère de ne pas échouer encore une fois... Ce que je veux dire c'est que j'ai promis à mon amie que je ferais tout pour la protéger, mais c'est le contraire qui c'est produit et à cause de ça, j'en ai perdu les moyens... Hélène a une double personnalité, qui se nomme Zora. Elle a prit le total contrôle en trompant chaque personne qu'elle croise, mais elle ne m'a pas dupé, dès qu'elle a ouvert la bouche j'ai su que ce n'était pas elle.. Je sais ce que ça fait avoir une double personnalité, je l'ai vécu moi-même. Je l'ai provoqué, mais tout ce que je voulais c'était aider Hélène... J'avais le contrôle, mais j'en ai perdu les moyens, Zora ne mérite pas de vivre... Je l'ai laissé se venger, car ça faisait deux fois que je la faisais tombée, elle a réussi à me paralysée pendant plusieurs minutes, j'ai cru que s'en était fini.

Soufflais-je doucement en serrant mon emprise sur l'appui-coude du canapé. Je me remémorais cette scène à chaque fois. Zora m'avait mit hors de moi, surtout le fait qu'elle me dise qu'elle a gagné le droit de resté dans le corps de Hélène. Je sens toujours mes mains enserrer son cou. Si je revois Zora, notre rencontre risque d'être pigmenté.

J'ai réussi à dire le nom de Hélène et d'une quelconque façon ça l'a ramené qu'une courte durée. J'ai pu lui donner quelque conseils de ma propre expérience. Par la suite je l'ai laissé là, souffrante sur le banc... Quelle amie que je fais, je l'ai abandonné à son sort même si elle m'a dit de m'enfuir, car Zora revenait... Disons que je suis sur la liste noire de Zora, pourquoi est-ce aussi étonnant, notre première rencontre n'a pas été glorieuse non plus... Il faut dire que je suis bonne qu'à provoqué des ennuis, n'est-ce pas ?

Demandais-je penchant une nouvelle fois ma tête sur le côté en émettant un léger ricanement face à ma dernière phrase. Oui, c'était vrai, depuis la mort de Ivy je provoquais d'une quelconque façon les autres, ce qui les pousses à commettre quelque chose, dont j'ai bien mérité. Je mérite les ennuies que je cause. Qu'on m'en donne davantage, je serais prête, à force d'en recevoir que je vais être plus forte, n'est-ce pas ? Ce qui nous tue pas, nous rend plus fort. En espérant que ce dicton n'a pas tord dans mon cas. Je regardais Itsuke un moment avant de me redresser légèrement pour mieux me placer, mais tout en restant auprès de mon petit ami.

Parfois Ivy me manque... Elle sait comment gérer dans ce genre de situation dans laquelle je n'arrive pas à contrôler ou même de réfléchir proprement. Je lui ai promis de ne pas l'oublié malgré tout, j'ai en quelque sorte grandit avec elle, ça serait contre nature de oublier si facilement. Je dois avouée, elle a mené la vie dure, surtout envers toi, mais elle le regrettais à chaque fois. Ce qui est fâchant, c'est que je ne sais toujours pas pourquoi elle est "née" le moment où qu'elle voulait me dire, j'ai perdu le contrôle et je me suis endormie...

Voilà pour cette partie de mes péripéties de ces dernières semaines. Pendant que j'y pense, je me souviens pourquoi Ivy était là, c'était pour empêcher la vraie moi d'être totalement présente et depuis que Ivy n'est plus, je perd le contrôle le moi-même, elle était celle qui me balançait entre le bien et le mal, même si c'était elle qui faisait le mal et moi le bien. Je commence à dévoilé mon vraie visage, peu à peu je vais finir par craquer, fort heureusement que j'arrive toujours à contrôler ma colère, ma folie et surtout cette partie sombre qui co-habite avec moi... Au moins Itsuke en savait davantage. Je ne pourrais pas lui cacher le nom de la prochaine personne qui me vient en tête encore longtemps, je dois le faire. Nous sommes un couple et si un couple veut durer ils doivent communiquer, pas de secret, rien, juste la vérité et rien que la vérité.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mar 7 Mar - 17:04





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


A son tour elle esquissa un bref sourire et vint l’embrasser rapidement, reculant à nouveau sa tête. Ils se regardaient, chacun plongeant son regard dans celui de l’autre.

J’aimerai bien lui sauté dessus et l’embrasser encore et encore, mais ce n’est pas le moment, nous avons encore beaucoup de choses dont nous devons parler ! Et puis je ne travail pas ce soir donc nous avons encore du temps devant nous. Donc mieux vaut laisser ça de côté.

« J'espère de ne pas échouer encore une fois... Ce que je veux dire c'est que j'ai promis à mon amie que je ferais tout pour la protéger, mais c'est le contraire qui c'est produit et à cause de ça, j'en ai perdu les moyens... Hélène a une double personnalité, qui se nomme Zora. Elle a prit le total contrôle en trompant chaque personne qu'elle croise, mais elle ne m'a pas dupé, dès qu'elle a ouvert la bouche j'ai su que ce n'était pas elle.. Je sais ce que ça fait avoir une double personnalité, je l'ai vécu moi-même. Je l'ai provoqué, mais tout ce que je voulais c'était aider Hélène... J'avais le contrôle, mais j'en ai perdu les moyens, Zora ne mérite pas de vivre... Je l'ai laissé se venger, car ça faisait deux fois que je la faisais tombée, elle a réussi à me paralysée pendant plusieurs minutes, j'ai cru que s'en était fini. »

Ses paroles étaient emplies de regret à l’égard de son amie.

Alors comme ça elle avait trouvé une seconde schizophrène mais celle-ci n’a pas eu autant de chance qu’Avalon… Je comprends qu’elle s’en veuille et pourquoi elle tient tant à m’aider à présent.

« J'ai réussi à dire le nom de Hélène et d'une quelconque façon ça l'a ramené qu'une courte durée. J'ai pu lui donner quelque conseils de ma propre expérience. Par la suite je l'ai laissé là, souffrante sur le banc... Quelle amie que je fais, je l'ai abandonné à son sort même si elle m'a dit de m'enfuir, car Zora revenait... Disons que je suis sur la liste noire de Zora, pourquoi est-ce aussi étonnant, notre première rencontre n'a pas été glorieuse non plus... Il faut dire que je suis bonne qu'à provoquer des ennuis, n'est-ce pas ? »

Peut-être que c’est quelque chose que je ne peux pas comprendre, mais je peux essayer d’imaginer ce que cela fait de ne pas réussir à aider une personne quand l’on est la seule à pouvoir le faire…

Malgré le sens de ses paroles, elle pencha légèrement sa tête sur le côté et ricana légèrement, puis se redressa légèrement pour mieux faire face à Itsuke.

« Parfois Ivy me manque... Elle sait comment gérer dans ce genre de situation dans laquelle je n'arrive pas à contrôler ou même de réfléchir proprement. Je lui ai promis de ne pas l'oublié malgré tout, j'ai en quelque sorte grandit avec elle, ça serait contre nature de oublier si facilement. Je dois avouée, elle a mené la vie dure, surtout envers toi, mais elle le regrettais à chaque fois. Ce qui est fâchant, c'est que je ne sais toujours pas pourquoi elle est "née" le moment où qu'elle voulait me dire, j'ai perdu le contrôle et je me suis endormie... »

Itsuke l’écoutait attentivement, avant de répondre.

« Ne dit pas que tu ne provoques que des problèmes. Que se serait-il passait si tu n’avais pas été là ? Cette Zora aurait juste été là plus tôt. Et puis si tu causes des problèmes comme tu dis, je me ferais une joie de les régler. »

Il se laissa tomber contre le dossier du canapé , laissant échapper un sourire mauvais avant de tourner la tête vers la fenêtre. Il semblait ne pas voir ce qu’il se passait devant lui, plongé à moitié dans ses pensées.

« Et puis si ça se trouve, ton amie est encore en train de se battre et Zora faiblira un jour… »

Je me demande bien si c’est aussi le cas avec Ivy.

« Quant à Ivy, si elle est partis c’est que tu es devenue assez forte pour la repousser ou bien pour qu’elle te laisse à présent gérer seule. Je ne te demande pas de l’oublier mais je pense que cela veut aussi dire qu’il faut que tu arrêtes de te reposer sur elle et de penser qui si elle était là elle aurait sût quoi faire. »


Je me demande bien si elle est juste profondément endormie ou bien si elle a vraiment disparues… Non pas qu’elle me manque, mais j’ai encore du mal à réaliser que la si arrogante Ivy s’en est allé comme ça, même si elle semblait s’être un peu adoucie par la suite. Et en plus de ça, je ne suis pas retourné auprès d’elle pour la soutenir…



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mar 7 Mar - 18:45



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


J’aimerai bien pouvoir l’utiliser sur toi ou du moins de ma propre volonté mais ça m’est encore impossible pour le moment, bien que j’y travaille…

Dit-il avant de soupirer. Il était certain qu'il n'avait pas le total contrôle sur son pouvoir et c'était compréhensible. Cela allait prendre beaucoup de temps voir la patience avant d'aboutir à un résultat parfait. Parfait signifiant qu'il pourra voir les auras sur commande et non par un déclenchement.  

 ▬ Ne dit pas que tu ne provoques que des problèmes. Que se serait-il passait si tu n’avais pas été là ? Cette Zora aurait juste été là plus tôt. Et puis si tu causes des problèmes comme tu dis, je me ferais une joie de les régler.

Une joie de les régler ? Ahaha... Si je te disais qui se serait je me doute bien que tu voudras aller le voir dès maintenant. En même temps il aurait du terminé ce qu'il avait commencé avec Alec, qu'est-ce qui ne dit pas qu'il va recommencer, sachant que je ne peux pas lui tenir tête, tout ça à cause de Ivy. Je suis sûr que ça l'a eut un impacte sur moi et psychologiquement. Dans le cas contraire, je ne sais pas c'est dû à quoi, malheureusement. Je regardais Itsuke qui était adossé contre le canapé et qu'il regardait à l'extérieur.

Et puis si ça se trouve, ton amie est encore en train de se battre et Zora faiblira un jour…

J'espère que c'est bien le cas, sinon je m'en voudrais éternellement... Je ne peux plus laisser tomber personne, je ne me donne aucun droit de le faire désormais. Si la personne me demande de m'enfuir, je resterais, plus jamais je courais pour sauver ma propre peau, je dois me battre pour les personnes auquel je tiens énormément.

Quant à Ivy, si elle est partis c’est que tu es devenue assez forte pour la repousser ou bien pour qu’elle te laisse à présent gérer seule. Je ne te demande pas de l’oublier mais je pense que cela veut aussi dire qu’il faut que tu arrêtes de te reposer sur elle et de penser qui si elle était là elle aurait sût quoi faire.

Ce n'est pas comme si elle avait eu le choix de partir,
pensais-je mais que les mots restaient uniquement dans ma tête. Berseck l'a tué, me laissant là avant d'en finir avec mon "côté gentil" qu'elle l'a enfermé quelque part dans ma tête. C'est pour ça que j'ai de la difficulté à mon contrôler, Ivy était mon Yang et arrivait à tout balancer, mais depuis que je suis ici il y a eu une faille. Une faille que je n'ai pas vu venir. Si j'aurais pu y faire plus attention, j'aurais pu garder Ivy auprès de moi et non au loin de moi. Tandis que je restais dans mes pensées, je regardais Itsuke, qui lui regardait par la fenêtre. Je me demandais à quoi il pensait en ce moment même. Je baissais mon regard avant de me lever du canapé pour éteindre ma console ainsi que la télé revenant auprès de Itsuke. Je passais mon bras par-dessus ses épaules tout en m'approchant de mon petit ami et à l'aide de ma main libre, je lui poquais la joue.

Ivy n'est pas partie de son plein gré. Je dois t'avouer que c'est compliqué, mais seule Ivy m'aidait à balancer tout ça, sans elle j'ai de la difficulté à contrôler ma colère encore moins ma patience. J'arrive à garder tout ça, grâce à ma bonne humeur, ce qui est encore le cas. J'agis comme j'ai agit à la plage face à Casey, mais c'est rien à ce que je peux faire réellement.

Soufflais-je doucement retirant mon doigt de sa joue souriant légèrement avant de lui offrir un doux baiser sur sa joue.

Tu sais que je t'aime ?

Je le regardais toujours avant de détourner légèrement mon regard pour appuyer ma tête contre lui fermant les yeux. Je soufflais doucement restant comme ça et ne bougeait plus du tout. Malheureusement, je ne pouvais pas égarer la conversation plus loin et je ne pouvais pas non plus éviter davantage la conversation "Alec".

Itsuke... Pendant mes deux semaines, que je n'ai vu personne, j'ai décidée une journée comme les autres à sortir et prendre l'air, car trop rester enfermé ce n'est pas bien... Je l'ai fait et en cette même journée, j'ai rencontré Alec... Il ne me semblait pas comme à son habitude, je l'ai provoqué et dieu sait ce qu'il s'est passé par la suite... J'ai persisté, mais je l'ai encore plus mit de mauvaise humeur, j'ai prit la fuite après l'avoir giflé et poussé. J'ai fuit par les toits, une activité très dangereuse je dois dire... Malheureusement je ne me souviens pas de la suite, j'ai perdu le contrôle de moi-même... Trop en colère, en colère contre moi-même, car face à Alec je n'y peux rien parce que Ivy l'a toutefois apprécié la première fois.  

Les paroles de Alec revenait hanté mes esprits, ils me donnaient la chair de poule, il ferait tout pour avoir sa vengeance d'une quelconque façon et lui il a eu la meilleure idée de la passée à travers moi, ce qui affecterait davantage Itsuke. Il le savait, il était bien plus malin que moi. Je sentais toujours son contact contre ma peau, mais je n'ai pourtant pas succomber à ses charmes, si c'était qu'il voulait dégagé... Du moins pas dans le parc... La suite, pourquoi je ne m'en souviens pas ? C'est vrai l'effet d'être sous la colère, je pouvais abandonnée à mon destin ou j'avais répliqué jusqu'à la fin ou il ne s'était absolument rien passé... Plusieurs options, mais aucune réponse ne me vient en tête. J'espérais pour la dernière option.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mer 8 Mar - 21:56





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Tous deux ne dirent plus un mot pendant un moment. Avalon semblait elle aussi perdue dans ses pensées. Dans ce silence, elle se leva et éteignit la console encore sur pause et la télévision. Elle revint ensuite vers Itsuke en passant un bras autour de ses épaules et en lui poquant la joue. Ce dernier ne réagit à peine.

« Ivy n'est pas partie de son plein gré. Je dois t'avouer que c'est compliqué, mais seule Ivy m'aidait à balancer tout ça, sans elle j'ai de la difficulté à contrôler ma colère encore moins ma patience. J'arrive à garder tout ça, grâce à ma bonne humeur, ce qui est encore le cas. J'agis comme j'ai agit à la plage face à Casey, mais c'est rien à ce que je peux faire réellement. »

Itsuke, malgré son attitude quelque peu absente, son esprit ne l’était pas et écoutait avec attention Avalon, ce qui lui décrocha un petit sourire, non pas de joie ou d’amusement, mais plutôt malsain.

Je ne demande qu’à voir ! La présence d’Ivy m’a caché pas mal de choses sur Avalon tout compte fait… C’est intéressant tout ça ! Devrai-je lui dire que, de mon point de vue, cela lui serait même plutôt bénéfique ici tout compte fait ? Il ne vaut mieux pas je pense, surtout si elle dit avoir du mal à se contrôler dans ses moment-là, tout ça pourrait me retomber dessus un jour.


Elle sourit à son tour légèrement et déposa sur sa joue un doux baiser.

« Tu sais que je t'aime ? »

Itsuke, son sourire devenu plus chaleureux, tourna enfin la tête vers Avalon qui le regardait, mais rapidement elle détourna son regard pour appuyer sa tête contre lui et souffla doucement.

« Itsuke... Pendant mes deux semaines, que je n'ai vu personne, j'ai décidée une journée comme les autres à sortir et prendre l'air, car trop rester enfermé ce n'est pas bien... Je l'ai fait et en cette même journée, j'ai rencontré Alec... Il ne me semblait pas comme à son habitude, je l'ai provoqué et dieu sait ce qu'il s'est passé par la suite... J'ai persisté, mais je l'ai encore plus mit de mauvaise humeur, j'ai prit la fuite après l'avoir giflé et poussé. J'ai fuit par les toits, une activité très dangereuse je dois dire... Malheureusement je ne me souviens pas de la suite, j'ai perdu le contrôle de moi-même... Trop en colère, en colère contre moi-même, car face à Alec je n'y peux rien parce que Ivy l'a toutefois apprécié la première fois. »

Le visage d’Itsuke précédemment redevenu quelque peu chaleureux, devint froid. De la colère envers Alec, accompagné de jalousie peut-être, commencèrent à croître en lui, mais il n’en fit rien paraître.

Que le hasard tombe mal par moment ! Elle n’aurait jamais dû faire une telle chose, bien que sa réaction quelque part m’amuse et me surprenne !  Je n’ai beau que l’avoir vu une fois, je peux cependant affirmer que sur tous les plans, Avalon et même moi lors de la rencontre, ne sommes pas de poids face à lui ! Devrai-je lui dire ? Je pense, cela évitera qu’elle ne refasse cette erreur si elle ne l’a pas compris d’elle-même… Quant à Alec, même si c’est Avalon qui l’aurait provoqué je me doute bien que, lui, ne s’est pas gêné de le faire non plus, car il sait qu’en s’en prenant à Avalon, c’est aussi une manière de e provoqué. Il y a tout de même un avantage à tout ça : bien qu’avant je ne voulais le tabasser que parce que sa tête ne me revenait pas, maintenant il m’en donne de réelle raison de le faire ! Mais avant ça, il faut d’abord que je m’endurcisse, surtout après ces semaines de passées à ne rien faire…

Il plongea son regard bleuté glacial dans celui d’Avalon.

« Je pense que tu n’aurais jamais dû le provoquer d’avantage. Alec est fort et le provoquer ne fait qu’attiser son envie de riposter, pour son plus grand plaisir quand ce n’est pas lui qui provoque l’autre je pense. »


C’est d’ailleurs comme ça que s’est faite notre rencontre…
Même Ivy qui était ce qui semblait être des plus dures à amadouer, il n’en fit qu’une bouchée en la faisant tombée sous son charme. Cependant, la partie où elle ne se rappelle plus me préoccupe… Me cache-t-elle autre chose ou bien est-ce, comme elle le dit l’effet de la colère ? Peut-être me le dira-t-elle plus tard…

Son visage s’adoucit quelque peu face à Avalon.

« Mais je ne t’en veut pas et je me doute qu’Alec essaye aussi de me provoquer en passant par toi. D’ailleurs je m’excuse que tu sois mêlé à tout ça, encore une fois… Comme je l’ai dit avant, c’est l’une des contraintes d’être aussi proche l’un de l’autre non ? Quand l’un est embarqué dans une affaire, l’autre y est aussi embarqué à moment ou l’autre. »

Il laissa même paraitre un léger sourire malgré le sujet dont ils parlaient.

Après tout, cela ne sert à rien que je m’acharne autant sur Alec et que je m’énerve inutilement juste à la prononciation de son nom : il me cherche et je répondrai, il peut en être sûr, mais des gens comme lui, à Damned Town, il y en a plein ! Donc m’énerver à chaque fois pour un gars comme ça serait une perte de temps, j’en aurais tout le temps quand il sera étaler devant moi.


Un sourire malsain traversa furtivement ses lèvres à nouveau.
Ses pupilles devinrent rouges à ce moment-là, mais il ne s’en rendit pas compte, car aucune brume colorée ou quelconque aura ne se manifesta.



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Jeu 9 Mar - 4:58



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Il devient trop silencieux à mon goût face à ce que je venais de lui révélé. Je redressais ma tête pour le regarder et il plongea son regard bleuté glacial, ce genre de regard m'aurait donné froid dans le dos, mais plus maintenant. J'avais déjà vu pire. Je continuais de le fixer jusqu'à me perdre dans son regard.

Je pense que tu n’aurais jamais dû le provoquer d’avantage. Alec est fort et le provoquer ne fait qu’attiser son envie de riposter, pour son plus grand plaisir quand ce n’est pas lui qui provoque l’autre je pense.

Je cru que mon coeur avait cessé de battre face à ses paroles. Que je n'aurais pas du le provoquer davantage ? C'est facile à dire qu'à faire. Je lui ai tenu tête, car si je l'aurais écouté comme un beau petit toutou, il aurait pu faire ce qu'il aurait voulu. Je ne voulais pas en rajouter davantage, déjà que ça me faisait déjà mal de lui dire et qu'il prenne ça comme un rien. Ouais, j'aurais peut-être du le laisser faire, boire ses paroles et faire en sorte de ne plus ressentir, mais j'ai trop pensé à Itsuke quand j'étais proche de Alec, je ne pouvais pas l'ignorer. Sortant de mes songes, le visage de Itsuke s'était quelque peu adoucit tandis que moi je gardais mon air complètement neutre, pour ne pas changer de mon habitude.

 ▬ Mais je ne t’en veut pas et je me doute qu’Alec essaye aussi de me provoquer en passant par toi. D’ailleurs je m’excuse que tu sois mêlé à tout ça, encore une fois… Comme je l’ai dit avant, c’est l’une des contraintes d’être aussi proche l’un de l’autre non ? Quand l’un est embarqué dans une affaire, l’autre y est aussi embarqué à moment ou l’autre.

Malheureusement oui, c'est la contrainte d'être aussi proche toi et moi, pensais-je. Il ne voulait pas simplement provoquer Itsuke, il attendait toujours sa bataille auprès de lui et comme il ne pouvait pas l'avoir il a préféré de passer par moi tout simplement. Je suis une proie facile, ouais c'est ce qu'ils disent tous, mais ça finira par changer, j'en ai assez de jouer les victimes à chaque fois. Ce n'est pas une blessure qui va m'arrêter, ça va me prendre bien plus que ça pour me détruire désormais. Je m'endurcis de plus en plus. En sortant une nouvelle fois de mes pensées, je regardais Itsuke qui laissait paraître un sourire malsain et peu de temps après ses yeux devint rouges. Je n'y croyais pas... Avait-il au moins conscience que ça fonctionnait ? Je me mordais la joue avant de glisser mes mains sous son menton pour faire tourner son visage vers moi. Je scrutais ses yeux.

Je ne sais pas à quoi tu as songé, mais tes yeux sont rouges. Je dois avouée que c'est plutôt impressionnant de voir ça en vrai.

Soufflais-je doucement en retirant mes doigts de son menton pour venir glisser mes doigts dans sa mèche écarlate. Je pouvais presque me perdre dans son regard, c'était intense, mais ça ne me déplaisait pas du tout, bien le contraire. J'esquissais d'un bref sourire avant de retirer mes doigts et je me reculais également.  

Est-ce que... Tu es en mesure de voir quel couleur est mon aura ? Ce n'est pas que je suis curieuse de le savoir, mais c'est uniquement pour t'aider à te pratiquer d'une quelconque façon.

Je m'assoyais en face de Itsuke, mais étant toujours sur le canapé, je croisais mes jambes posant gardant mes mains auprès de moi. Je regardais mes mains me rappelant le poing que j'avais balancé au murs... Je m'étais blessée, mais rien de très grave, à ce moment je n'avais pas ressentie aucune douleur... Mes jointures avaient uniquement des plaies qui essaient de guérir de jour en jour. Ce n'est pas très jolie pour une femme d'avoir ce genre de blessure. Je couvrais ma main sur celle qui avait les plaies presque guérit pour les cacher, mais je suis sûr que Itsuke avait vu. Ce n'était pas important ce genre de blessure, ça pouvait ce guérir, sauf une blessure sentimental, ça c'était autre chose, chose que je ne voulais pas vivre.

Et... Si je peux ajouter ma touche personnel à tout ça... Je n'avais pas le choix d'interagir comme ça envers Alec. Je suis le contraire de Ivy et je ne ferais pas la même erreur qu'elle quand elle a profité de la situation. J'étais prête à prendre le risque de le provoquer, car il l'a fait en premier, il faut dire que je jouais à la maligne au début, ça devait un peu jouer sur lui... Mais bon. J'ai bien failli lâcher ma folie, si je peux le dire ainsi... Ou oui, j'aurais pu le laisser faire comme il avait en tête, être la Avalon que tout le monde connaît, la Avalon qui est faible et qui n'est pas capable de faire quelque chose d'elle-même, être la Avalon timide et coincée. Je ne peux plus supporter que le monde me considère comme ça. Ivy n'est rien à ce que je peux réellement faire.

Dis-je d'un ton calme, mais mes yeux disait totalement le contraire. La folie commençait à se faire rage, mais je n'en perdis pas les moyens pour autant, seule la présence de Itsuke réussissait à apaiser ce côté qui voulait se déployer.

Pourquoi je reviens là-dessus moi ? Aucune idée, mais je voulais te démontrer un point. Que importe les chemins que l'ont prend, que peu importe ce que l'on choisit de faire, il y a des conséquences tout aussi négatifs que positifs. J'ai prit uniquement le chemin qu'il me restait face à Alec. Je ne voulais pas succomber, je voulais tenir tête, lui démontrer à qui il a faire et que ce ne sont pas des paroles en l'air. Je devais le faire et oui, peu importe les conséquences que ça pu emporté. Je peux vivre tant aussi longtemps que j'ai une pensé qui me force à continuer et c'est toi. C'est peut-être ridicule dit comme ça, mais c'est grâce à toi si je continue d'avancer et que je ne baisse pas les bras.

Dis-je en soutenant mon regard au siens, mon regard s'était adoucit, fort heureusement. Je me penchais un peu vers l'avant posant une main sur la sienne en lui souriant doucement. Oui, Itsuke était la seule personne qui me maintenait debout dans cette ville. Sans lui je n'aurais pas continué à avancer, voir que je succomberais à ma folie pur. J'espère que ce jour n'arrivera jamais.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mar 14 Mar - 20:25





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Soudain elle glissa ses mains sous le menton du jeune homme afin de le regarder de plus près, observant ses yeux.

« Je ne sais pas à quoi tu as songé, mais tes yeux sont rouges. Je dois avouée que c'est plutôt impressionnant de voir ça en vrai. »

Oui je m’en doute… Cependant il n’y a aucune aura qui se dégage d’Avalon… J’ai déjà vu des gens qui n’en dégageaient pas mais je pensais que c’était une sorte de limite à mon pouvoir qui m’empêcherait d’en voir trop d’un coup. Il faut croire que certaines personnes n’en dégageraient tout simplement pas.

Les doigts d’Avalon quittèrent le menton d’Itsuke pour se glisser dans la mèche aussi rouge que ses yeux. Elle semblait absorbée par le regard rouge qu’avait son copain. Une fois avoir suffisamment observer les deux pupilles, elle esquissa un bref sourire et se recula.

« Est-ce que... Tu es en mesure de voir quel couleur est mon aura ? Ce n'est pas que je suis curieuse de le savoir, mais c'est uniquement pour t'aider à te pratiquer d'une quelconque façon. »

Et elle s’assit en face d’Itsuke sur le canapé, croisant ses jambes et posant ses mains au milieux de celle-ci. Itsuke ne maqua pas de voir les traces de quelques petites plaies sur ces dernières.

Je ne les avais pas encore remarqué et je me demande bien comment elle s’est fait ça, mais ça ne m’a pas l’aire bien grave… Elle m’en parlera si elle souhaite, sinon je lui demanderai mais ça me parait moins important que le reste.

« Et... Si je peux ajouter ma touche personnel à tout ça... Je n'avais pas le choix d'interagir comme ça envers Alec. Je suis le contraire de Ivy et je ne ferais pas la même erreur qu'elle quand elle a profité de la situation. J'étais prête à prendre le risque de le provoquer, car il l'a fait en premier, il faut dire que je jouais à la maligne au début, ça devait un peu jouer sur lui... Mais bon. J'ai bien failli lâcher ma folie, si je peux le dire ainsi... Ou oui, j'aurais pu le laisser faire comme il avait en tête, être la Avalon que tout le monde connaît, la Avalon qui est faible et qui n'est pas capable de faire quelque chose d'elle-même, être la Avalon timide et coincée. Je ne peux plus supporter que le monde me considère comme ça. Ivy n'est rien à ce que je peux réellement faire. »

Elle parlait d’un ton calme mais ses yeux montraient le contraire, tandis qu’Itsuke esquissa à nouveau un sourire pas des plus rassurants.

« Pourquoi je reviens là-dessus moi ? Aucune idée, mais je voulais te démontrer un point. Que importe les chemins que l'ont prend, que peu importe ce que l'on choisit de faire, il y a des conséquences tout aussi négatifs que positifs. J'ai prit uniquement le chemin qu'il me restait face à Alec. Je ne voulais pas succomber, je voulais tenir tête, lui démontrer à qui il a faire et que ce ne sont pas des paroles en l'air. Je devais le faire et oui, peu importe les conséquences que ça pu emporté. Je peux vivre tant aussi longtemps que j'ai une pensé qui me force à continuer et c'est toi. C'est peut-être ridicule dit comme ça, mais c'est grâce à toi si je continue d'avancer et que je ne baisse pas les bras. »

Son regard était ancrait dans celui d’Itsuke. Traduisant juste avant de la colère et une pointe de folie, son regard s’était adoucit. Elle se rapprocha de lui , posant une main sur la sienne. Itsuke en profita pour l’embrasser.

« Content d’être utile. Mais maintenant que j’y pense il est vrai que tu n’avais pas beaucoup d’autres possibilités face à Alec… Mais j’aimerai que tu sois d’une extrême vigilance avec lui ! »

Il regarda en l’air, et son expression s’adoucit à son tour.

« Quant à ton aura, je n’ai malheureusement rien vu… Je ne sais pas si c’est un défaut de mon pouvoir ou bien si il y a une réelle signification à ceux qui n’en ont pas. ça m’est déjà arriver mais comme c’était souvent en foule je n’y prêtais pas plus attention que ça. »

Il se tourna à nouveau vers Avalon, un sourire malin aux lèvres.

« Quand j'y pense, c’est drôle comme nous avons tous deux évolués dans le même sens depuis ce fameux aprèm Quoique que je dirai que pour moi c’est plutôt un retour en arrière. »


Il en était presque amusé de dire ça et d’y penser.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Ven 17 Mar - 17:34



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Je restais auprès de lui tout en gardant ma main sur la sienne. Il profitait même de cet instant pour m'embrasser, ces semaines sans lui ont été difficile, je devais l'admettre, donc ça me faisait du bien de le voir, de le toucher et d’être proche de lui.

Content d’être utile. Mais maintenant que j’y pense il est vrai que tu n’avais pas beaucoup d’autres possibilités face à Alec… Mais j’aimerai que tu sois d’une extrême vigilance avec lui !

Être vigilante avec lui ? Déjà qu'en une fraction de seconde je me souviens partiellement de ce qui c'est passé, mais pas plus de détails que ça, je ne suis pas plus avancer et je ne voulais pas alarmer Itsuke d'avantage sans ses informations. Je remarquais qu'il regardait dans les airs, son expression c'est adoucit.

Quant à ton aura, je n’ai malheureusement rien vu… Je ne sais pas si c’est un défaut de mon pouvoir ou bien si il y a une réelle signification à ceux qui n’en ont pas. ça m’est déjà arriver mais comme c’était souvent en foule je n’y prêtais pas plus attention que ça.

Alors je n'ai donc pas d'aura, ce qui est assez intéressant, très intéressant même. Je notais le tout dans ma propre tête ça risque de m’être un peu utile. Mon petit ami se retournait vers moi avant qu'il me sourit d'un sourire malin, qu'avait-il en tête ?

Quand j'y pense, c’est drôle comme nous avons tous deux évolués dans le même sens depuis ce fameux aprèm Quoique que je dirai que pour moi c’est plutôt un retour en arrière.

C'est plutôt grâce à Casey, oui. Sans elle je ne pense pas que je serais ainsi aujourd'hui... ça ne m'enchante pas du tout... Dans le sens que j'ai grandit avec quelqu'un pour finir ma vie seule dans ma pauvre tête.. Et ne dit pas que c'est un retour en arrière, dit toi que c'est bénéfique d'une manière ou d'une autre... Regarde devant toi et non en arrière de toi, ça risque de te ralentir et je suis sûr que ce n'est pas ça que tu veux.

Dis-je tout simplement en penchant la tête sur le côté en esquissant d'un simple sourire à mes lèvres. Je m'approchais de Itsuke pour lui voler un baiser, mais je le fis durer un peu plus longtemps avant de finalement me reculer. J'ancrais mes yeux au siens serrant ma main qui était toujours située sur la sienne.

Ahhh oui, j'ai oublié de te le dire, car je viens de m'en souvenir... On m'a acheté tous mes tableaux qui étaient dans la boutique d'artisanat... Et la personne en question en a fait une exposition en mon nom, qui se situe au temple. Il a eut l'accès facile, car il travail là, il est Taoïste et il se nomme Tao... Je lui ai fait la remarque qu'il porte le même nom que son métier... ça c'est après que nous sommes rencontrés pour la deuxième fois je lui ai offert une toile et il a bien apprécié, mais là nous sommes en mauvais terme... Il ose même plus m'adresser la parole, sérieusement... Donc si un jour tu vas au temple tu saura qui sait, disons que c'est le seule "jeune" de cet endroit.

Dis-je en m'appuyant contre le dossier du canapé pour être plus confortable malgré moi. Oui, il fallait que je revois Tao d'ailleurs, je devais régler cette affaire, parce que c'est certainement quelque chose que je lui ai dit que ça déplut... Je voulais comprendre, mais il risque de m'ignorer encore une fois... Je devais prendre le risque de prendre un coup de vent qui risque d'être violent si j'insiste trop, mais je considérais Tao comme un ami et des amis j'en ai pas beaucoup alors j'essaie de les garder le plus que je peux.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 19 Mar - 16:34





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


« C'est plutôt grâce à Casey, oui. Sans elle je ne pense pas que je serais ainsi aujourd'hui... ça ne m'enchante pas du tout... Dans le sens que j'ai grandit avec quelqu'un pour finir ma vie seule dans ma pauvre tête.. Et ne dit pas que c'est un retour en arrière, dit toi que c'est bénéfique d'une manière ou d'une autre... Regarde devant toi et non en arrière de toi, ça risque de te ralentir et je suis sûr que ce n'est pas ça que tu veux. »

En effet c’est bien grâce à Casey. Mais justement, ce que j’estime être un « retour en arrière » est bénéfique et c’est bien pour ça que je l’ai fait, car le chemin que j’empruntais jusqu’à maintenant n’était, je pense, pas le bon dans cette ville.

Elle avait penché quelque peu la tête, esquissant un simple sourire à ses lèvres, et vint dérober un baiser à Itsuke, qui avait retrouvé ses yeux bleus azurs durant a conversation.
Quand elle se recula, elle ancra ses yeux dans les siens et Itsuke senti la main d’Avalon de crisper et se serrer sur la sienne.

« Ahhh oui, j'ai oublié de te le dire, car je viens de m'en souvenir... On m'a acheté tous mes tableaux qui étaient dans la boutique d'artisanat... Et la personne en question en a fait une exposition en mon nom, qui se situe au temple. Il a eut l'accès facile, car il travail là, il est Taoïste et il se nomme Tao... Je lui ai fait la remarque qu'il porte le même nom que son métier... ça c'est après que nous sommes rencontrés pour la deuxième fois je lui ai offert une toile et il a bien apprécié, mais là nous sommes en mauvais terme... Il ose même plus m'adresser la parole, sérieusement... Donc si un jour tu vas au temple tu saura qui sait, disons que c'est le seule "jeune" de cet endroit. »

Malgré qu’elle ne change de sujet, ceci ne fit ni chaud ni froid à Itsuke qui continua d’écouter attentivement.

C’est vrai qu’il semble bien porter son nom et un « jeune » dans ces lieux ne devrait pas être très dur à repérer. Mais je devrai un jour y jeter un œil à ce temple, ça pourrait être sympa comme balade. En plus, vu que je travail maintenant à l’observatoire, ça ne me fait pas si loin et me changera de l’air de cette ville et de cette vaste salle en désordre qui me sert de lieu de travail…

Avalon s’appuya contre le dossier du canapé. Sa mésentente avec ce fameux Tao semblait quelque peu l’affectait.

« Donc j’aurai, accroché dans mon salon, une toile unique d’une future grande artiste ! »

Amusé par ses paroles, il sourit un peu.

« Peut-être que j’irai le voir un jour, je suis curieux de savoir quel type de personne il peut bien être pour avoir les moyens et le coup d’œil pour acheter tes magnifique tableaux ! »

Et cela me fera une promenade différente que de vagabonder dans les rues de la ville…

« Avec toute cette histoire de tableau, il y en a un qui me revient à l’esprit, celui de notre premier baiser… Que le temps passe vite ! »

Un léger sourire aux lèvres, il parlait d’une voix plutôt douce et chaleureuse. Il se redressa quelque peu et vint embrasser Avalon.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Lun 20 Mar - 18:45



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


J'évitais à Itsuke tous les détails qui se sont rencontrés, surtout quand j'ai rencontré Tao la première fois et que j'avais fait une chute de l'arbre où que j'étais assise. Il faut dire que je me suis levée pour changer de branche, mais j'avais fait un faux pas, donc je m'étais retrouvée sur une branche proche du sol. J'ai eu plusieurs bleus et grafignes, grâce à son remède mystère j'eu moins mal... Et pour couronner il m'a porté comme une princesse, chose qui m'a rendu mal à l'aise... Bien sûr pour le reste du temps c'était Ivy qui était sous les commandes. J'ai l'impression qu'il ne m'a tout dit... Qu'il me cache quelque chose de crucial, mais quoi ? Il affirme que Ivy n'a rien fait, mais lui ? Ahhh ça m'enrage de rien savoir. Il avait endormit Ivy, mais comment ? Tel est la question... Il ne semblait pas honnête face à tout ça, déjà qu'il refuse de me parler.  

Donc j’aurai, accroché dans mon salon, une toile unique d’une future grande artiste !

Il souriait et je fis de même, mais dans ma tête je me rappelais bien des pensées que j'ai eu lorsque j'ai quitté le temple. Tout brûlé. Oui, je voulais brûlé tous mes oeuvres sans aucune raison particulière, cette pensée sombre.. J'étais dure envers moi-même, mais c'était la seule façon pour moi de progresser dans cette voie.

Peut-être que j’irai le voir un jour, je suis curieux de savoir quel type de personne il peut bien être pour avoir les moyens et le coup d’œil pour acheter tes magnifique tableaux !

Magnifique ? C'était le seul mot que je ne voulais pas entendre... Rien n'était magnifique, c'est vrai que j'avais un rêve et devenir peintre, mais ce rêve ne peux pas être exaucée pour des raisons évidente. J'ai commencé la peinture pour "sortir" de mon propre malheur, de mon mal-être et de mon traumatisme envers les hommes, plutôt mon propre père. Peinturer avait été ma seule issus de secours, rien de plus.  

Avec toute cette histoire de tableau, il y en a un qui me revient à l’esprit, celui de notre premier baiser… Que le temps passe vite !

Il souriait toujours et parlait d'une voix douce et tendre. Ça me faisait du bien de l'entendre parler ainsi. Il vint m'embrasser, baiser que je prolongeais en glissant une main sur sur sa joue pour la caresser avec douceur. Après un certain temps, je me reculais pour regarder Itsuke dans les yeux d'un air complètement apaisée, il avait le don de m'apaiser et de me calmer immédiatement.

Oui, que le temps passe vite. Comment oublier notre premier baiser sous les étoiles. Et nous changer depuis ce temps... Je ne suis pas la même Avalon innocente, mais je resterai celle qui est tombée follement amoureuse de toi.

Soufflais-je en lui caressant tendrement sa joue avant de glisser quelques doigts sur la pointe de ses cheveux. Je l'embrassais de nouveau profitant de chaque instant me reculant une nouvelle fois.

Il faudrait bientôt célébrer notre première année que nous sortons ensemble depuis le 19 octobre, si mes souvenirs sont bon. On pourrait reproduire la journée où que nous sommes rencontrés ? Ce que je veux dire par là c'est d'aller aux montagnes russes pendant l'après-midi et le soir nous pourrons admirer les étoiles allongés sur l'herbe du parc, qu'en dis-tu ?  

Demandais-je en penchant la tête sur le côté. Ça serait bien que nous faisons un rendez-vous qui ressemblerait étrangement à notre première rencontre. À moins qu'il préfère de le faire autrement, je n'ai pas d'objection, mais ça serait tout de même bien de le faire comme notre première fois.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Dim 2 Avr - 20:26





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Elle prolongea le baiser tout en glissant une main contre la joue d’Itsuke, qu’elle caressa en douceur. Quand elle se recula et plongea son regard dans le sien, ses soucis semblaient s’être envolés.

« Oui, que le temps passe vite. Comment oublier notre premier baiser sous les étoiles. Et nous changer depuis ce temps... Je ne suis pas la même Avalon innocente, mais je resterai celle qui est tombée follement amoureuse de toi. »


Et moi je ne suis plus l’Itsuke qui essayait de se contenir comme à ce moment-là… Quelque part je regrette un peu cette époque où l’on venait d’arriver et l’on avait pas tous les soucis de maintenant… Mais on ne peut pas revenir en arrière, au contraire il faut avancer !

Ses doigts glissèrent le long de la pointe de ses cheveux et l’embrassa à nouveau.

« Il faudrait bientôt célébrer notre première année que nous sortons ensemble depuis le 19 octobre, si mes souvenirs sont bon. On pourrait reproduire la journée où que nous sommes rencontrés ? Ce que je veux dire par là c'est d'aller aux montagnes russes pendant l'après-midi et le soir nous pourrons admirer les étoiles allongés sur l'herbe du parc, qu'en dis-tu ? »


Mmmh…. Bonne idée ! J’avoue avoir un peu oublié avec tout ce qui s’est passé ces derniers mois… Mais mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ? Donc oui je pense que c’est une bonne idée.


« Oui je trouve ça bien comme programme ! en plus maintenant qu’il fait beau ce serait sympa à faire ! »


Il se recula un peu et se mit à rire.

« Tant que nous ne sommes pas déranger ! Car pour être tranquille dans cette ville c’est compliqué je trouve, à moins que ce ne soit nous qui attirons les problèmes ! »


Son rire pouvait paraître quelque peu mauvais pour celui qui y faisait attention.

« Quoique ça nous empêchera pas de nous amuser, bien au contraire si ça se trouve ! »


Oh oui, et ça le sera d’autant plus si j’arrive à mieux maitriser ce pouvoir !


Effaçant toutes traces de ce qui se rattacher à son impatience qu’il y est de l’agitation, il se tourna à nouveau vers Avalon avec un léger sourire.

« Donc on essaiera de se planifier ça rapidement, non ? »


Il faudra que je m’arrange pour que ça tombe lors de mon jour de congé ou que je prévienne Alizée… D’ailleurs si l’on va voir les étoiles, je pourrais me la jouer un peu devant Avalon, qui sait !

Il se rapprocha d’Avalon l’embrassant à nouveau longuement et passionnément.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mer 5 Avr - 6:22



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


Oui je trouve ça bien comme programme ! en plus maintenant qu’il fait beau ce serait sympa à faire !

Il se reculait un peu et il se mettait à rire. Qu'avait-il de drôle ? Avais-je manqué un épisode, moi ? Je ne sais pas, pourtant ce qu'il venait de dire n'avait rien de drôle, probablement qu'il avait songé à quelque chose de drôle justement, c'était peut-être le cas, qui sait ?  

Tant que nous ne sommes pas déranger ! Car pour être tranquille dans cette ville c’est compliqué je trouve, à moins que ce ne soit nous qui attirons les problèmes !

Peut-être que c'était le cas. Il faut dire que depuis que j'ai mit les pieds à Damned Town, elle est plutôt tranquille, mais je ne sais pas, on dirait que j'avais le don de m'attirer dans des situations pas possible. J'étais plutôt d'avis pour la seconde option, c'est nous qui attirons les problèmes, plutôt moi qui attire les problèmes depuis quelques temps... Il ne cessait pas de rire même après voir dit ce qu'il lui faisait rire, il n'avait pas tord là-dessus. J'esquissais un sourire en riant légèrement.   

Quoique ça nous empêchera pas de nous amuser, bien au contraire si ça se trouve !

Effectivement, rien et personne ne nous empêchera de nous amuser comme des petits fous, pas trop de folies tout de même, mais parfois se laisser aller ça pouvait-être amusant. Itsuke se retourna vers moi, le sourire aux lèvres, je lui souriais en retour. Je l'aimais tellement ce jeune homme, comment ne le pourrais-je pas ? Je veux dire, c'est tout de même la deuxième personnes que j'ai rencontré à Damned Town et que j'ai eu des sentiments envers lui et rien n'a changé depuis ce jour.

Donc on essaiera de se planifier ça rapidement, non ?

Je hochais doucement la tête en souriant toujours tandis qu'il s'approcha de moi pour venir m'embrasser longuement et avec passion. Je profitais de chaque seconde tout en posant une main délicate sur son torse et reculer mon visage du siens souriant en coin.

Je pensais qu'on pourrait se rendre au même endroit là où que nous sommes rencontrés, faire des manèges ensuite on pourrait se rendre au temple pour aller voir mes oeuvres et pour finir se rendre au parc et observer les étoiles, qu'en dis-tu ?

Je suggérais uniquement, mais ça serait intéressant comme plan de la journée, on reproduirait notre rencontre en ajoutant le lieu où sont exposés mes oeuvres, je me demandais bien si Tao serait là... Si il s'avère à être là je ferais comme lui, je l'ignorerais, juste le tester pour voir comment il va réagir. Cet homme était assez étonnant, il va toujours m'impressionner sur ce point, mais rien de plus, je considérais ce dernier comme un ami, rien de plus et Ivy qui n'a rien fait. Mais je sentais qu'il me cachait quelque chose et ce n'est certainement pas de son plein gré.  

Comme ça, ça te permettra de faire connaissance de celui qui a décidé d'achetés tous les oeuvres avec ses collègues et d'en faire une exposition.

Grand complexe de ma part, je détestais tout ce que j'avais peint, je détestais mes propres créations que tous soit brûlés... Mais je ne suis pas assez sadique  pour faire flamber la salle d'exposition, quoique si je m'emporte un peu trop ça pourrait être le cas. Je lui volais un baiser avant de me reculer et je me levais du canapé m'étirant. C'était un bel après-midi et le soleil rayonnait toujours à l'extérieur. Je passais une main rapidement sur mes cheveux, je les aimais mieux ainsi, il faut dire que je me préfère maintenant qu'auparavant. Trop innocente, trop sage, trop de trop, en gros j'étais trop en tout. Le simple fait que Casey m'ait ouvert ça m'a fait du bien de faire plusieurs changement dans ma vie, sans oublier Itsuke qui est la seule personne qui "contrôle" ma folie. Je plissais légèrement les yeux souriant en coin. Je fis deux pas et je me mettais en face de Itsuke me penchant légèrement pour être à la même hauteur et j'approchais mon visage du siens.

Que désires-tu faire à présent ? Toute proposition est bonne.

Je penchais légèrement ma tête sur le côté fermant les yeux tirant le bout de ma langue, mais quelque instant avant de ouvrir mes yeux pour le regarder et de rentrer ma langue. Oui, je lui laissais décidé de ce qu'on pourrait faire autre que de jouer aux jeux vidéos.  

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Mer 5 Avr - 21:16





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Elle hocha légèrement la tête en souriant. Durant le baiser, elle posa une main le long de son torse. Au bout de quelques secondes elle recula son visage de celui du jeune homme en souriant en coin.

« Je pensais qu'on pourrait se rendre au même endroit là où que nous sommes rencontrés, faire des manèges ensuite on pourrait se rendre au temple pour aller voir mes oeuvres et pour finir se rendre au parc et observer les étoiles, qu'en dis-tu ? »


Mmmh… Pourquoi pas, mais si l’on croisait ce fameux Tao, ça pourrait gâcher un peu le moment…


« Comme ça, ça te permettra de faire connaissance de celui qui a décidé d'achetés tous les oeuvres avec ses collègues et d'en faire une exposition. »


Mais si elle propose c’est qu’elle sait à quoi s’attendre. Je tâcherai tout de même d’aller le voir avant, pour me faire ma petite idée sur lui.


Elle lui vola un baiser avant de se relever du canapé et de s’étirer. Elle passa une main dans ses cheveux et plissa les yeux avec un nouveau sourire en coin. Elle se rapprocha d’Itsuke qui la regardait et se planta devant lui, se penchant légèrement.

« Que désires-tu faire à présent ? Toute proposition est bonne. »


Elle pencha légèrement sa tête sur le côté, en tirant la langue et en fermant les yeux un petit instant.

Qu’essaye-t-elle de me faire comprendre ?... Serait-ce une invitation ?


Il jeta un œil au travers de la fenêtre. Il faisait encore grand jour dehors et plutôt beau.

Ce serait dommage de ne pas profiter de sortir par un temps comme ça. Non pas que je n’en ai pas souvent l’occasion seul, mais ensemble plutôt.


Il se tourna à nouveau vers Avalon, mais regardant le plafond au-dessus d’eux.

« Mmmh, laisse-moi réfléchir un tout petit peu… »


Ce soir je ne travaille pas, donc j’ai du temps devant moi. Nous pourrions nous promener en ville ou je ne sais où, et aller manger ensemble quelque part ensuite. En plus, avec la paye que j’ai maintenant, je peux bien me le permettre un peu, déjà que je ne suis pas très dépensier quand je suis seul…


Son regard se redirigea vers Avalon avec un léger sourire aux lèvres.

« Et si on allait se promener en ville ? Il fait beau et cela fait un moment que nous ne nous sommes pas promenés ensemble. Et ensuite manger ensemble dans une restaurant. »

Je n’ai pris que le minimum en venant de chez moi, je pense que ca devrait suffire… Soit dite en passant, elle n’est jamais venue chez moi ! Ce serait peut-être l’occasion…

« Et pourquoi pas finir la soirée chez moi ? Je ne travail pas ce soir et il me semble que tu n’est jamais venu et mon appartement ne doit pas être si désordonné je crois ! »

Un léger sourire amusé traversa ses lèvres.

«A mons que tu n'es autre chose en tête...»


Il ne s’en rendait presque pas compte, mais plus il était avec elle, plus son côté chaleureux refaisait surface. Mais il savait pertinemment que ce n’était possible que grâce à la présence d’Avalon.


HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Lun 10 Avr - 3:07



It doesn't matter if you're weak. If you struggle hard enough, you can make a miracle happen.  ▬ Uryuu Minene


[left]Une fois que j'ai lancé mon invitation très subtilement, il jetait un regard au travers de la fenêtre. Il se tournait ensuite vers moi, mais il regardait le plafond mine de réfléchir à ma proposition.

Mmmh, laisse-moi réfléchir un tout petit peu…


Je le laissais le temps de réfléchir tout en restant en face de lui observant la toile qui se trouvait au-dessus du canapé. Je me souvenais plus que j'en avais accroché un à cet endroit. Mon regard se noircit à ce moment même juste en regardant cette toile, ce n'était pas quelque chose dont je portais une grande importance, mais je le gardais tout de même pour me rappeler qu'auparavant j'avais une certaine attache à ce genre de chose. Depuis que j'ai changé, cette passion pour l'art reste le même, mais pas au point de vouloir garder mes oeuvres dans ma propre demeure. Itsuke me regardait une fois qu'il avait terminé de "réfléchir" à ce qu'on allait faire pour le reste de la journée. Mon regard s'était éclaircit pour ne pas révéler quelques soupçons, mon regard était un peu plus joyeux de même que j'esquissais un sourire. Mon petit ami souriait également, son sourire était contagieux, c'était la seule et unique personne qui arrivait à me faire sentir ainsi.

Et si on allait se promener en ville ? Il fait beau et cela fait un moment que nous ne nous sommes pas promenés ensemble. Et ensuite manger ensemble dans une restaurant.
  

Oui, pourquoi pas profité de cette belle journée ! D'ailleurs depuis quelque temps la température laissait à désirer, mais aujourd'hui il faisait beau et tout de même chaud, ça sentait le printemps tout ça ! Je n'aimais pas particulièrement le printemps, encore moins l'été et je n'aimais pas du tout l'hiver sauf pour le paysage. La seule saison que je trouvais agréable c'était l'automne qui malheureusement ne durait pas si longtemps que cela.    

Et pourquoi pas finir la soirée chez moi ? Je ne travail pas ce soir et il me semble que tu n’est jamais venu et mon appartement ne doit pas être si désordonné je crois !


C'était vrai, je n'ai jamais mis les pieds chez Itsuke, mais je savais où qu'il habitait. Ça allait être une première depuis que nous sortions ensemble et pour le désordre ça ne me dérangerait pas du tout juste à regarder ici à mon appartement je ne pouvais pas juger personne. Un sourire amusé apparaissait sur ses lèvres.

A moins que tu n'es autre chose en tête...


Je glissais mes mains derrière mon dos en souriant toujours riant légèrement à sa dernière phrase, avais-je réellement quelque chose d'autre en tête ? Non, je voulais juste passer un bon moment en compagnie de mon petit ami, tout simplement et rien de plus...

Hm, non, je n'avais rien en tête, je veux passer mon temps en ta compagnie tout simplement. Alors allons-y pour une promenade pour profiter de cette belle journée ! Mais tout d'abord je vais me changer, je suis disons pas vraiment en tenue pour sortir, mais à ne rien faire.


Je riais légèrement avant de me pencher pour l'embrasser sur les lèvres et de me reculer par la suite penchant légèrement ma tête sur le côté.

Je reviens, ça ne devrais pas prendre trop de temps !


Suite à mes mots je quittais le salon pour me rendre dans ma chambre pour sortir des vêtements plus appropriée. Je optais pour mon éternel pull gris, une jupe assez ample de couleur noir ainsi que des leggings noirs et pour couronner le tout je mis des bottes remontant jusqu'aux genoux. Je brossais rapidement mes cheveux et les ébouriffais par la suite pour leur donner du volume. Je replaçais convenablement ma frange avant de quitter ma chambre pour rejoindre Itsuke qui était rester dans le salon. Je me postais en plein milieu de la pièce souriant légèrement.

Nous pouvions y aller, mon chéri.


Je prenais mon sac qui trônait la table de la cuisine, je sortais mon carnet de croquis ainsi que mon étuis à crayon, je ne crois pas que j'en aurais de besoin aujourd'hui, au pire je pourrais prendre une photo à l'aide de mon téléphone pour le refaire en dessin, ce n'était pas aussi compliqué. Je passais ensuite la ganse de mon sac par-dessus ma tête, il était moins lourd qu'à l'habitude, j'aurais moins mal aux épaules.

Une fois que Itsuke s'était levé du canapé nous nous dirigeons en dehors de mon appartement. Je prenais soin de verrouillé la porte derrière nous avant que nous sortions de l'immeuble. Je laissais donc Itsuke nous guider vers où qu'il voulait qu'on se promène, même si il a été clair que ça serait en ville, mais sait-on jamais. En chemin je lui prenais par la main, comme tous les couples faisaient habituellement. J'étais heureuse, ça pouvait se lire sur mon visage, j'étais heureuse de voir mon petit ami depuis plusieurs semaines déjà et passer du temps avec lui c'était agréable.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 642
Âmes : 181
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Au temple
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin} Ven 14 Avr - 21:48





Une journée bien tranquille




lItsuke Daichin

Avalon I. White


Elle glissa ses mains dans son dos en souriant légèrement.

« Hm, non, je n'avais rien en tête, je veux passer mon temps en ta compagnie tout simplement. Alors allons-y pour une promenade pour profiter de cette belle journée ! Mais tout d'abord je vais me changer, je suis disons pas vraiment en tenue pour sortir, mais à ne rien faire. »


Il faut que j’arrête de me faire des idées sur ça alors… Après tout, les gars sont réputés pour y penser un peu trop, non ?


Elle rit légèrement, se pencha et lui déroba un baiser avant de se reculer en penchant un peu la tête sur le côté.

« Je reviens, ça ne devrais pas prendre trop de temps ! »

Et sur ces mots elle se dirigea vers sa chambre.
Itsuke la suivit des yeux avant qu’elle ne disparaisse dans sa chambre. Il ne bougea pas et l’attendit sur le canapé.

Mmmh… Où pourrais-je l’emmener après…

Itsuke ferma les yeux et les lieux qu’il avait déjà eut l‘occasion de visiter apparaissaient.

Le parc ? On le réserve pour plus tard, tout comme les manèges. Les boutiques ? Pas trop envie et elle connaît déjà bien je pense. A l’extérieur de la ville comme la plage ou la montagne ? Trop loin…
Qu’est-ce qu’il y aurai de pas très loin, qu’elle ne connais sûrement pas et de sympa ?...


Soudain il eut une idée qui lui raviva certains souvenirs teintés de mèches blondes et le fit sourire.
C’est à ce moment qu’Avalon revint dans la pièce, comme prévue, en peu de temps, habillée pour aller dehors mais tout de même plutôt décontractée, avec un pull gris, un leggings et une jupe noire.

« Nous pouvions y aller, mon chéri. »

Cette appellation fit sourire Itsuke, qui n’y était pas habitué, mais qui ne le dérangea en aucun cas.
Il se leva du canapé, s’étira lui aussi, tandis qu’Avalon prit son sac sur la table de la cuisine et quittèrent ensemble l’appartement.
Une fois en route, Avalon en profita pour prendre la main d’Itsuke.
Tout deux semblaient heureux de pouvoir enfin passer à nouveau un peu de temps ensemble sans trop penser au reste.



Suite ici :
http://damnedtown.forumactif.org/t365-une-journee-bien-tranquille-suite


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Une journée bien tranquille {feat. Itsuke Daichin}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]
» Une journée bien remplie
» Pour bien profiter d'une soirée, il suffit d'être bien accompagner ! Feat Olympe De Clos-Renault[Fe]
» Une journée bien froide [jour II]
» [HOT - 18] Petite soirée tranquille [Feat. Louka Hanson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: