You've got a message ! {feat. Julian Carter}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 16 Mar - 0:08



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Je ne suis pas sûr d'être douée avec une paire de ciseaux, mais si j'ai une formation et bien détaillée je veux bien travailler à tes côtés. »

Red semblait ravi. Alors que la démone tournoyait dans les airs et s'en retournait vers la forêt, le coiffeur excentrique s'imagina la suite à donner à cette... nouveauté. Son collègue actuel n'y verrait aucun inconvénient à avoir une belle femme dans leurs rangs, et il ne lui faudrait que peu de temps pour convaincre son patron de l'embaucher. C'était presque trop simple ! Le duo mortel se posa quelques minutes plus tard en pleine forêt. Vaermina lâcha Julian et rangea ses ailes, en vérifiant les alentours.

▬ « Est-ce juste des jeunes femmes qui viennent ou il y a parfois des hommes ? Je te demande ça, car je peux être totalement persuasive quand je le veux... Déjà que j'ai un gros atout... »

▬ « Principalement des femmes, ma douce. Mais lorsque la nouvelle de ton arrivée se répandra, il est fort probable que ma clientèle se... diversifie... »

Red en avait le tournis. Peut-être que Kei se joindra à la partie qui sait ? Il n'avait aucun moyen de le joindre pour le moment. Alors, il se contentait de glaner des infirmations partout où il pouvait, en attendant un signe de sa part. La démone et lui longeaient le sentier pour quitter la forêt, en direction du centre-ville. Il commençait à se faire tard, et Red n'avait pas envie de rester dehors ce soir. Que faire ?

▬ « Je te propose de continuer notre discussion ailleurs... Chez moi serait une bonne idée. Je te ferais goûter ma spécialité. Tu viens ? »

Red lui tendit la main et l'entraîna dans sa marche. L'ange déchu était impatient de passer la vitesse supérieure dans leur plan diabolique. Il avait certaines choses à lui apprendre avant qu'elle entame sa formation au salon, et il ne pouvait pas attendre.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Ven 17 Mar - 18:36


You've got a message !
feat. Julian Carter


La clientèle peut s'avérer à ne pas être important pour les employeur, mais que cela rapporte, si. Niveau coiffure, c'était plutôt les femmes qui se doivent d'être aussi magnifique avec des cheveux aussi fabuleux pour faire tourner les têtes.

Principalement des femmes, ma douce. Mais lorsque la nouvelle de ton arrivée se répandra, il est fort probable que ma clientèle se... diversifie...

Peut-être que oui, peut-être que non, qui sait ? C'était probablement son objectif pour récolter d'autres informations alléchantes et les fournir à Keithan si elle sont assez intéressante. Nous continuons d'avancer sur le sentier de la forêt, c'était calme, c'était paisible tout pour apprécier la tranquillité de cet endroit.  

Je te propose de continuer notre discussion ailleurs... Chez moi serait une bonne idée. Je te ferais goûter ma spécialité. Tu viens ?

Demanda-t-il en me tendant la main que j'acceptais tout en lui souriant. Oui, il commençait à se faire tard et non, je n'avais rien de prévu de spécifique alors rester avec lui ne me dérangeait point. Je voulais également apprendre à le connaître, pas pour des informations, mais pour une personne que je pouvais maintenant considérer comme mon allié, voir une nouvelle amitié qui pouvait se développer.

Je veux bien, de toute manière je n'ai rien de prévu d'urgent alors.. Et si ça peut également nous permettre de faire pour ample connaissance je suis partante, mon sucre d'orge.

Dis-je en serrant un peu plus sa main marchant à ses côtés, toujours le sourire aux lèvres. Je le suivais pour se rendre jusqu'à sa demeure déjà. Le chemin n'était pas si long, mais ça nous laissaient un peu de temps pour discuter en chemin.  

Mon frère, Hircide, s'occupera de la mission que je lui confierais. C'est la seule et unique personne en qui je peux avoir confiance en enfer... Pas à comparer à Draig... Il a usé m'a confiance et il ne m'a pas nécessairement élever comme des parents le feraient. En ayant perdu les miens, il en a profité pour prendre mon frère et moi-même sous son ailes pour nous faire devenir les personnes que nous sommes aujourd'hui : des assassins et des informateurs hors pair. Du moins en enfer c'était le cas.

Dis-je en haussant les épaules tournant légèrement ma tête en sa direction souriant toujours. Nous cessons pas notre route pour se rendre à la demeure de Julian, je le laissais prendre les devants, car j'ignore où il habite, du moins Ichigo ne m'en a pas informé, peut-être parce qu'elle n'y a jamais été, c'était fort possible.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Sam 18 Mar - 23:29



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Je veux bien, de toute manière je n'ai rien de prévu d'urgent alors.. Et si ça peut également nous permettre de faire pour ample connaissance je suis partante, mon sucre d'orge. »

Vaermina serra la main de Red et lui emboita le pas. Il est vrai qu'il n'avait jamais emmené Ichigo dans son appartement, par manque de temps, et il s'en voudrait une bonne partie de son existence. Fort heureusement, la présence de cette démone lui procurait un certain plaisir. Elle était différente de son amie, mais elle avait un franc-parlé intéressant, et ils étaient sur la même longueur d'ondes. La forêt n'était pas très loin de son quartier finalement. Ni l'un ni l'autre ne prononçait un mot. Ils observaient les alentours, en souriant. Vaermina brisa la glace subitement.

▬ « Mon frère, Hircide, s'occupera de la mission que je lui confierais. C'est la seule et unique personne en qui je peux avoir confiance en enfer... Pas à comparer à Draig... Il a usé m'a confiance et il ne m'a pas nécessairement élever comme des parents le feraient. En ayant perdu les miens, il en a profité pour prendre mon frère et moi-même sous son ailes pour nous faire devenir les personnes que nous sommes aujourd'hui : des assassins et des informateurs hors pair. Du moins en enfer c'était le cas. »

▬ « J'espère qu'il sera à la hauteur de mes espérances alors. Je ne voudrais pas avoir des problèmes avec toi en le torturant pour faute professionnelle... »

Un regard en coin vint bouleverser le visage de la démone. Il ne plaisantait pas... Mais il ne le connaissait pas. Peut-être allait-il le surprendre ? Qui sait ! Il ne voulait pas penser à ça en ce moment. Ils arrivaient non loin de son appartement. Red accéléra, sa main tenant celle de Vaermina plus serrée qu'en partant. Il ne manquait que quelques pas pourtant... Soudain, il glissa et se ramassa au sol, en tombant sur le dos. La douleur le submergea. Comment avait-il fait pour tomber ? Il n'avait pas vu qu'un déchet trônait en plein milieu de sa marche... La démone l'aida à se relever, en l'aidant à épousseter ses vêtements. Ils n'étaient pas sales, ni déchirés, fort heureusement pour le coiffeur excentrique qui tenait à son ensemble. Ichigo lui avait trouvé dans sa boutique, il ne pouvait pas le saccager.

▬ « Ça va aller... Ça va passer. Mon appartement est juste là. Merci de ta gentillesse Vaermina. Suis-moi. »

Red lui fit de la suivre vers le bloc d'immeubles à quelques pieds de leur position. La démone suivit l'ange déchu jusqu'à son étage, sans trop se poser de questions. Red marchait au ralenti. La douleur s'atténuait mais pas aussi vite qu'il le voulait. Enfin, il sortit ses clefs et ouvrit la porte. Il laissa entrer Vaermina.

▬ « Voilà ! Nous y sommes. Mon petit chez-moi tranquille. Fais comme chez toi. Je file me changer et préparer du thé. »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 22 Mar - 16:13


You've got a message !
feat. Julian Carter


Julian ne perdit pas de temps avant de me répondre face aux compétences de mon propre frère. C'était la seule personne qui me faisait tenir debout malgré tout ce qui s'était passé... Si je n'aurais pas eu la volonté de vivre, je serais morte à l'heure qu'il est et Draig aurait perdu un atout cher payé de nos jours. Je détestais amèrement Draig, c'était lui qui a fait disparaître mes propres parents, un jour il le paiera, très cher même.

J'espère qu'il sera à la hauteur de mes espérances alors. Je ne voudrais pas avoir des problèmes avec toi en le torturant pour faute professionnelle...

Je regardais Julian un moment avant de détourner mon regard. Non, Hircide ne me ferait jamais ça. Du moins pas aussi facilement. De toute manière j'ignorais ce qu'il faisait en ce moment même. Relooker d'autres belles jeunes femmes... Arrgg, rien qu'à y pensé ça me donnait envie de vomir... Littéralement. Julian accélérait et prenait les devant tandis que je le suivais... Sa main était plus serrée contre la mienne. Soudainement, il tomba lourdement sur le sol, mais je réussis à ne pas tomber également. Je penchais ma tête sur le côté en le regardant. Ça n'a pas du faire du bien. Sans plus attendre davantage, je l'aidais à se relever en l'époussetant également.  

Ça va aller... Ça va passer. Mon appartement est juste là. Merci de ta gentillesse Vaermina. Suis-moi.

Gentillesse ? Beurk, j'ai envie de vomir là. Gentillesse, il était sérieux là ? C'était un acte de gentillesse en aidant quelqu'un tomber sur le sol ? Non, mais... Je n'étais pas du tout un ange qui aiderait son prochain, il ne fallait pas me mélanger avec eux... Il ne fallait pas abuser non plus.
Je suivais Julian qui nous conduisais vers le bloc de l'immeuble. Je montais la première dans la cage d'escalier sans difficulté. C'était comme un entraînement à monter l'escalier. Tandis que Julian marchait au ralentit à cause qu'il a tombé, mais il sortit en même temps ses clés et je lui laissais de la place pour qu'il passe pour ouvrir la porte. Il me fit entré en premier. Première impression, c'était plutôt zen... Comme le salon de coiffure, comme le jardin et dans son appartement également.

Voilà ! Nous y sommes. Mon petit chez-moi tranquille. Fais comme chez toi. Je file me changer et préparer du thé.

D'un simple hochement de tête, je retirais mon manteau et le posais contre le dossier du canapé tout en prenant place dessus. Je regardais autour de moi, c'était bien joli sa décoration. Vert, blanc et rouge avec lui, une parfaite combinaison. Mon chez moi n'était rien comparé à celui-ci. Je décidais de regarder la paume de ma main voyant que bel et bien que la blessure que je m'étais faite était complètement disparue. Juste une petite marque de rien du tout. Je glissais mon doigt sur mes lèvres me remémorant le baiser que j'avais offert à ce joli démon, mais malheureusement j'ai du le tuer à cause qu'il était mon ennemi, bien dommage... Il était canon, il fallait l'avouer. Je retirais mon doigt sur mes lèvres avant de me relever et de me mettre en face de la fenêtre. On pouvait voir une partie de la ville de Damned Town. Je croisais les bras fixant la ville. Je tournais mon regard vers la cuisine voyant Julian qui s'était changé.

Est-ce que tu veux un peu d'aide, mon sucre d'orge ?

Demandais-je en continuant de le regarder avant de me retourner pour mieux le voir. Je l'avais encore prénommé "sucre d'orge" il faut dire que j'adorais donné des surnoms à quelque personnes, c'était rare. Avant que j'ajoute quelque chose, j'entendu des paroles qui m'étaient familière, dont "'Mina" aux creux de mon oreille. La seule et unique personne qui me prénomme ainsi est... Non, impossible qu'il soit ainsi... Je dois faire un rêve éveillé. Je ne laissais rien paraître sur mon visage, mais ça me laissais un doute. Je laissais mon doute de côté pour me concentrer sur la réponse de Julian en attendant proche de la fenêtre sur salon.   


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 23 Mar - 17:59



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Le coiffeur excentrique laissa la démone s'installer et faire comme chez elle. Il grimpa les escaliers vers sa chambre et s'empressa de changer de vêtements. Son uniforme était tâché, mais pas déchiré. Il l'ôta avec précaution et le déposa sur son lit. Puis, il enfila une autre tenue tout aussi confortable avant de se recoiffer à la va-vite. Il empaqueta ses vêtements sales et partit les mettre en machine. "Plus vite lavé, plus vite rassuré !" pensa t'il. Il lança le programme et descendit rejoindre son invitée. Il se dirigea vers la cuisine et rinça une théière. Du coin de l’œil, Vaermina avait remarqué sa présence.

▬ « Est-ce que tu veux un peu d'aide, mon sucre d'orge ? »

▬ « Non merci ma douce. Je n'en ai pas pour longtemps. Profite des lieux ! Tu as ma permission. »

Red se rendit compte du petit surnom qu'il avait employé à son égard. Ce n'était pas la première fois de la journée d'ailleurs. Elle ne semblait pas perturbée par ce geste anodin. Enfin, elle s'était donné le luxe de le surnommé "sucre d'orge" alors... Pourquoi ne pas jouer sur ce terrain-là ? Il n'y avait rien de méchant là-dedans. Alors que Vaermina profitait de son autorisation pour faire le tour du propriétaire, Red sélectionna un thé noir subtile dans sa boite et prépara l'infusion. Quelques muffins trônaient sur le comptoir de la cuisine. Ils étaient encore bon, achetés de la veille au soir. Il s'en empara et les réchauffa un instant au micro-ondes. Quelques minutes filèrent tandis que la démone avait surgit de nulle part. Red ne l'avait pas entendu revenir de sa "balade" dans son appartement. Mais le thé était prêt ! Il lui fit signe de s'asseoir sur le canapé, le temps de faire le service. Il déposa le thé, le sucre et les muffins chauds sur la table basse, avant de s'asseoir.

▬ « Voilà, belle demoiselle. De quoi nous restaurer après ces émotions. Si tu as besoin de quelque chose, tu peux me demander. »

Les deux associés se servirent en thé et en muffin et dégustèrent la collation, en discutant de décoration. Vaermina appréciait ce que Red avait fait de son appartement, et se demandait si elle ne devait pas faire appel à lui pour redonner un peu de vie à son logement actuel. Le coiffeur excentrique brûlait d'impatience d'aller sur place pour la conseiller. Une démone de son rang se devait d'avoir un intérieur à la hauteur de ses espérances tout de même. Elle lui expliqua au mieux où elle habitait et comment s'était dedans :

Logement de Vaermina:
 

Des idées fusèrent dans l'esprit de Red. Une multitudes de couleurs et de styles se bousculaient dans sa tête, au point d'en perdre la tête. Un sourire malsain se dessinait sur ses lèvres. Il espérait avoir son accord pour lui proposer ses services le plus vite possible. Et pourquoi pas pendant sa formation avec son ancien patron ? Une idée brillante qui lui donnait des vertiges. Il se tourna vers elle et lui exposa son idée.

▬ « Je serait enchanté de toucher à ton intérieur ma douce. Mon esprit créatif est en ébullition maintenant que tu m'en as parlé. J'aurai une proposition à te faire. Lorsque ta formation débutera, je ne pourrais pas être là, c'est la règle. Alors, accepterais-tu de me laisser m'occuper de ton appartement en ton absence ? Je te promets d'y faire attention... »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 28 Mar - 1:17


You've got a message !
feat. Julian Carter


Je lui proposais tout de même mon aide, car on ne sait jamais, je voulais me montrer aimable à son égard rien de plus.

Non merci ma douce. Je n'en ai pas pour longtemps. Profite des lieux ! Tu as ma permission.

D'un hochement de tête j'allais visiter les lieux en regardant la décoration. Les couleurs étaient bien choisi, chose qui manquait à ma demeure... J'avais pris l'appartement comme ça et je n'avais pas osé de faire la décoration n'ayant aucune idée de ce que je voulais en faire et encore moins la couleur que je désirerais. Je ne savais pas ce que je voulais et je ne connaissais personne qui était un pro pour la décoration, donc ça serait bien que je demande à Julian de le faire, si il le désirait bien entendu. Je fis le tour de toutes les pièces accessible en admirant la décoration de chacune.  Après avoir fait tout le tour, je revenais à la cuisine, là où se trouvait Julian qui semblait avoir terminé avec son thé, d'après mon odorat c'était du thé noir. J'esquissais d'un sourire en voyant les muffins qu'il y avait comme collation. Il me fit de m'asseoir sur le canapé chose que je faisais tandis qu'il déposait le tout sur la table basse.

Voilà, belle demoiselle. De quoi nous restaurer après ces émotions. Si tu as besoin de quelque chose, tu peux me demander.

Nous nous servons en thé ainsi qu'en muffin. Je pris une gorgée de mon thé, il était excellent et sans parler du muffin, que j'avais pris juste une bouchée pour goûter. Bien évidement la conversation était de sa charmante demeure. Je complimentais bien ses choix de couleurs, ses agencements et le rendus que tout cela rendait. Comparé où que je vivais... Je n'avais pas assez cherché aux premiers abords, donc je ne m'avais pas trouvé un appartement digne de moi... Aller par-ci, aller par-là je n'avais pas eu le temps de le métamorphosé à mon goût. Je pris soin de décrire comment était mon appartement, chose pas très difficile à décrire. Pendant mes explications je pris une gorgée ainsi qu'un bout du muffin avant de continuer sur ma lancée.

Je serait enchanté de toucher à ton intérieur ma douce. Mon esprit créatif est en ébullition maintenant que tu m'en as parlé. J'aurai une proposition à te faire. Lorsque ta formation débutera, je ne pourrais pas être là, c'est la règle. Alors, accepterais-tu de me laisser m'occuper de ton appartement en ton absence ? Je te promets d'y faire attention...

Honnêtement tu t'occuperais de la décoration de mon appartement ? Bien sûr que j'accepte que tu t'occupes de mon appartement pendant ma formation et je te fais confiance là-dessus, Julian. Déjà que j'aime beaucoup ton chez toi, j'ai bien hâte de voir tes idées en place dans ma propre demeure.

Ça c'était une bonne nouvelle. J'aurais enfin mon chez moi et une décoration digne de ce nom. Je n'avais pas peur de Julian, je lui faisais confiance peu importe ses idées qui en découlent. J'étais prête à faire ce changement... Il faut dire qu'en Enfer ma demeure était à désirer... Je servais de ma maison comme quartier général et pour dormir... Le reste du temps j'étais sortie et je faisais des missions, tout simplement. Savoir que tout cela sera fait pendant ma formation ça me réjouissais davantage... Mais il ne fallait pas m'énerver tout de même. Après de m'être calmée mentalement je bu calmement mon thé noir et je terminais de manger mon muffin. C'était tout simple comme collation et j'adorais les choses simple et pas du tout compliqué. Je regardais Julian en lui souriant doucement.

Petite question : La formation dure combien de temps ? Deux semaines et plus ? Voir un mois ? Moi, manipuler une paire de ciseaux... Déjà je préfère utiliser les couteaux... Hm, ouais, mais ça les couteaux c'est pour les missions d'une grande importance surtout pour tuer un ennemi ou de remplir un contrat de tout genre. Imagine, j'étais très jeune quand j'ai accompli ma première mission. Draig était fier de moi et désirait que je continue sur cette voie. J'étais meilleure que ses propres agents de la guilde. Dès mon jeune âge. Je me suis jamais posée de question, j'ai agis et je me disais qui nous a quand même hébergé et que c'était notre façon de le remercier... 'Mina, c'est comme ça qu'il me prénomme. Il ne voulait pas que je parte de l'Enfer pour vivre ici... Il voulait me garder à lui seul, chose que je n'ai jamais voulu faire... Je lui étais déjà assez reconnaissante en accomplissant les contrats qu'il me donnait, alors pourquoi il en demandait toujours plus ? Tel est la question, dont personne ne pourrait répondre.  

Je haussais légèrement les épaules tout en continuant de boire mon thé et de le finir en une seule gorgée. Tout ça était de l'histoire ancienne, j'étais devenue quelqu'un d'autre. Seule moi qui contrôlais ma vie et mes propres décisions. Draig n'a plus possession de mon être, même s'il essaie cela ne fonctionnera plus... Il n'a plus d'emprise sur le pion que j'étais.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 28 Mar - 17:03



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Honnêtement tu t'occuperais de la décoration de mon appartement ? Bien sûr que j'accepte que tu t'occupes de mon appartement pendant ma formation et je te fais confiance là-dessus, Julian. Déjà que j'aime beaucoup ton chez toi, j'ai bien hâte de voir tes idées en place dans ma propre demeure. »

▬ « Excellente nouvelle ! J'ai grand hâte de m'y mettre. »

Red et Vaermina se délectaient de leur collation. La démone semblait apprécier le choix de son thé. Avec un sourire piquant, il se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux, tout en visualisant la future décoration de l'appartement. Il voyait quelque chose de baroque, oui... Mais il verrait ça plus tard. Elle lui laissa un léger sourire et lu posa une question, avant de s'emporter sur un tout autre sujet.

▬ « Petite question : La formation dure combien de temps ? Deux semaines et plus ? Voir un mois ? Moi, manipuler une paire de ciseaux... Déjà je préfère utiliser les couteaux... Hm, ouais, mais ça les couteaux c'est pour les missions d'une grande importance surtout pour tuer un ennemi ou de remplir un contrat de tout genre. Imagine, j'étais très jeune quand j'ai accompli ma première mission. Draig était fier de moi et désirait que je continue sur cette voie. J'étais meilleure que ses propres agents de la guilde. Dès mon jeune âge. Je me suis jamais posée de question, j'ai agis et je me disais qui nous a quand même hébergé et que c'était notre façon de le remercier... 'Mina, c'est comme ça qu'il me prénomme. Il ne voulait pas que je parte de l'Enfer pour vivre ici... Il voulait me garder à lui seul, chose que je n'ai jamais voulu faire... Je lui étais déjà assez reconnaissante en accomplissant les contrats qu'il me donnait, alors pourquoi il en demandait toujours plus ? Tel est la question, dont personne ne pourrait répondre. »

▬ « Ne panique pas, ma douce. La formation dure en moyenne trois bonnes semaines. Je suis certain que tu seras parfaite avec une paire de ciseaux. Ton doigté exceptionnel devrait s'en tirer à merveille. Pour le reste... Tu n'as pas à t'expliquer auprès de moi. Je comprends tout à fait. »

L'entendre parler avec une telle ardeur l'obligeait à réfléchir davantage sur la décoration de son appartement. La tentation étant trop forte pour le coiffeur excentrique, il bondit du canapé et partit chercher son ordinateur portable dans sa chambre. Il lui prit quelques minutes pour retrouver l'ambiance voulue et il l'afficha sur son écran. Il descendit les escaliers et se réinstalla à côté de Vaermina, lui montrant son idée bien précise.

Inspiration Baroque:
 

▬ « Voilà, belle demoiselle. Mon idée de génie pour retaper ta décoration. C'est une inspiration baroque, quelque chose de massif par endroits je te l'accorde mais si noir... et coloré à la fois ! Je pense que ça pourrait te plaire, toi la pure démone étincelante ! »

Red ne se rendait plus compte des propos qu'il tenait envers sa partenaire. Sa frénésie avait pris le dessus, le rendant incontrôlable et impulsif sur le moment. Il avait même hâte de commencer tout de suite, mais ça ne serait pas correct.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 29 Mar - 6:13


You've got a message !
feat. Julian Carter


Julian semblait être très heureux que j'accepte sa proposition, peut-être un peu trop.

Excellente nouvelle ! J'ai grand hâte de m'y mettre

Pour une raison que j'ignorais je m'étais laissée encore emportée sur un autre sujet, plus personnel et pourtant je voulais demandé combien de temps la formation durerait et j'ai fini par en dire plus... Rien de tout ça me ressemblait.

Ne panique pas, ma douce. La formation dure en moyenne trois bonnes semaines. Je suis certain que tu seras parfaite avec une paire de ciseaux. Ton doigté exceptionnel devrait s'en tirer à merveille. Pour le reste... Tu n'as pas à t'expliquer auprès de moi. Je comprends tout à fait.

Je me servais encore d'une tasse, puisqu'il en restait assez même Julian pourrait se resservir s'il le désirait. Je pris un autre muffin et le mangeait morceaux par morceaux, c'était si délicieux, j'adorais la nourriture tout court. Je fis Julian qui avait bondit du canapé pour se diriger certainement dans sa chambre. En attendant je croisais une jambe tout en buvant paisiblement une gorgée du thé encore tout chaud.Quelques minutes plus tard, j'avais déjà terminé mon deuxième muffin que Julian revenait en ayant son ordinateur portable en main. Il vint se placer à mes côtés pour me montrer le style qu'il voulait donné à mon appartement. Je scrutais les images sur son écran en hochant délicatement la tête.  

Voilà, belle demoiselle. Mon idée de génie pour retaper ta décoration. C'est une inspiration baroque, quelque chose de massif par endroits je te l'accorde mais si noir... et coloré à la fois ! Je pense que ça pourrait te plaire, toi la pure démone étincelante !

Étincelante ? Ô ne dit pas de tel sottise mon cher, je suis loin de l'être, mais si c'est le style que tu vois pour mon chez moi, je te l'accorde, fais-moi en la surprise.

J'avais légèrement ris quand il m'a dit que j'étais une démone étincelante... Je ne suis pas ce genre de démon, surtout aux enfers, mais ici j'ai dû m'adapter selon les règles et paraître la plus "normale" et plus "humaine" que possible auprès de ces derniers. Je n'ai pas encore rencontré d'humains sur mon chemin, j'espérais que ce jours viendrait... Je me demande pour quel pêché de trop qu'ils sont ici, pour la moitié des gens c'est certainement le meurtre... Ce n'est pas séduisant le meurtre, je veux quelque chose de plus croustillant et plus palpitant. J'esquissais d'un bref sourire sur mes lèvres on dirait presque que mes yeux brillait face à mes idées assez folle... J'espérais de croisé des humains et les amener à se confesser à moi et me dire tous leurs secrets, n'importe lesquelles. La manipulation, c'est comme ça que les gens surnomme ma tactique. Je le faisais aux enfers, mais pas à Julian, encore moins au Dragon, ni face à Casey... Juste aux humains, voir comment ils vont réagir... Je m'en délectais déjà.

Voudrais-tu que l'on discute autre chose que la décoration ? On pourrait en parler, mais ce n'est pas l'un de mes sujets premiers... Ah, ouais, je voudrais savoir comment est ton patron ? Du moins celui qui va me coacher pendant trois semaines... J'aimerais bien savoir comment qu'il est de façon psychologique et non physiquement. Le physique m'importe peu.

J'avais retrouvé mon côté "sérieux" depuis que je suis en compagnie de Julian. Plus de sujet personnel Vaermina, sauf si il demande, mais sinon je ne dis plus rien à mon propos. Je regardais toujours Julian lui adressant toujours le même sourire que j'abordais, c'était ma façon d'être et il était tout à fait naturel, rien de méchant et pas d'arrière pensé non plus.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 29 Mar - 16:49



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Étincelante ? Ô ne dit pas de tel sottise mon cher, je suis loin de l'être, mais si c'est le style que tu vois pour mon chez moi, je te l'accorde, fais-moi en la surprise. »

▬ « Excellent ! Excellent ! Pardonne-moi mon hystérie... La décoration est mon autre manière d'exprimer ma créativité. Je te promets de rendre ton appartement original... et impeccable. Tu ne seras pas déçue. »

Vaermina s'était servie une autre tasse de thé depuis. Red se sentait un peu bête d'en avoir trop fait, comme à chaque fois. Le bougre ne pouvait se contenir dès qu'on parlait de décoration. Il ne pouvait s'empêcher de donner son avis et de mettre son grain de sel à chaque discussion et décision. Il était plutôt content de voir que la concurrence ici, à Damned Town, était au plus bas. S'il y en avait un autre dans le secteur, il devait certainement se cacher. La démone reprit son air sérieux. Elle avait une interrogation subitement.

▬ « Voudrais-tu que l'on discute autre chose que la décoration ? On pourrait en parler, mais ce n'est pas l'un de mes sujets premiers... Ah, ouais, je voudrais savoir comment est ton patron ? Du moins celui qui va me coacher pendant trois semaines... J'aimerais bien savoir comment qu'il est de façon psychologique et non physiquement. Le physique m'importe peu. »

Excellente question ! Red comptait bien lui expliquer ce qu'elle allait faire pendant les trois prochaines semaines. Il se resservit du thé, croqua dans un muffin et se cala dans son canapé.

▬ « Mon "ancien" patron à vrai dire... Il m'a refilé sa boutique, mais pas officiellement. Peu importe. C'est un homme très sympathique, assez ouvert aux suggestions... mais très direct. Si tu fais une bêtise, il te le dira franco et te fera recommencer. »

Son air narquois ne semblait pas la déstabiliser. Elle avait dû en voir des vertes et des pas mûres en Enfer et ailleurs... Red ne s'inquiétait en rien. Si Vaermina était attentive et méticuleuse, elle n'aurait aucun problème à compléter la formation. Elle risquerait même de la finir plus vite.

▬ « Il ne faut surtout pas que tu paniques en le voyant. Il est d'apparence assez robuste, mais il a un très bon fond malgré tout. Ça va aller, tout se passera bien. De ce qu'il m'a expliqué, chacune des personnes ayant travaillé pour lui avait réussi sa formation au préalable. Alors... Pourquoi pas toi ? Ah j'oubliais, tu commences dès lundi. »

Red engloutit le reste de son muffin et se leva pour débarrasser. Il ne restait plus rien de la collation. Il fit signe à Vaermina de ne pas se déplacer et s'en alla à la cuisine. Il comptait bien appeler son ancien boss quand elle serait partie, pour lui expliquer l'urgence de la formation.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Lun 3 Avr - 17:48


You've got a message !
feat. Julian Carter


La seule et unique raison de s'exprimer dans les arts, hein ? Là tu ne viens pas de m'apprendre quelque chose mon beau, ô que non, je l'ai su dès que j'ai posé mon regard sur toi, romantique, n'est-ce pas ? Non, je plaisante, ce n'est guère romantique, c'est juste de l'observation. Je ne m'attendais pas à moins de sa part, j'avais hâte de voir le résultat même s'il commencerait uniquement quand je serais en formation.

Mon "ancien" patron à vrai dire... Il m'a refilé sa boutique, mais pas officiellement. Peu importe. C'est un homme très sympathique, assez ouvert aux suggestions... mais très direct. Si tu fais une bêtise, il te le dira franco et te fera recommencer.

Un humain, plaisant comme information, oui très plaisant même. Je m'en réjouissais déjà. Ce n'est pas comment il est qu'il me fait peur ou même être intimidé. J'ai grandit avec des hommes, plus robustes et plus costaud alors cet humain n'était rien comparé à eux. Qu'il joue franco avec moi je lui ferais un plaisir de l'écouter et tenter ma chance... Tout ce que je voulais c'était de l'attirer dans mes filet pour qu'il en redemande encore et encore jusqu'à ce qu'il en puisse plus, si cela est possible. Corrompe un humain était la chose que je voulais faire en étant ici, donc je voulais en profiter de chaque seconde.  

Il ne faut surtout pas que tu paniques en le voyant. Il est d'apparence assez robuste, mais il a un très bon fond malgré tout. Ça va aller, tout se passera bien. De ce qu'il m'a expliqué, chacune des personnes ayant travaillé pour lui avait réussi sa formation au préalable. Alors... Pourquoi pas toi ? Ah j'oubliais, tu commences dès lundi.

Spis eller bli spist, pensais-je. La traduction de manger ou être mangé. Je ne paniquerais pas en le voyant, je lui serais toute souriante en mettant mes atouts en première scène et je ne parlais pas de mon physique, mais ma façon d'être.  Julian engloutis le reste de son muffin et se leva par la suite pour débarrasser. Je voulais offrir mon aide voir l'accompagner, mais il me fit signe de ne pas bouger.  

J'ai bien hâte de rencontrer son "ancien" patron. Si je fais ce qu'il me demande il n'aura aucun problème, à ce point je peux lui "obéir" aux doigts et à l'oeil, c'est ma façon d'être, mais en faisant ça, ça me donne le plus gros avantage qu'il soit. Hm... Finalement je vais rencontré un humain, quelle chance que j'ai, c'était la deuxième chose à faire sur ma liste..

Je souriais d'une manière assez maligne il faut dire. J'étais déjà impatience de le rencontrer, mais ce n'était qu'uniquement Lundi, dans deux jours quoi, mais tout de même. Ma formation ça aller super vite, car j'apprend vite, peut-être que ses trois semaines en sauront deux, qui sait ? Je vais me l'approprié cet humain, ô que oui, il ne m'échappera pas aussi facilement. Tant aussi longtemps que j'en déciderais.  

Peut-être qu'il est robuste, mais comme je te l'ai dit le physique m'importe peu. Tant qu'il a un esprit sain, tout me va. J'ai été éduqué avec ce genre d'homme en enfer, robuste, mais pas le coeur très tendre... Ils faisaient partis de la guilde et quand c'était des femmes qu'il avait sur le contrat et bien ils en profitaient chaque seconde jusqu'à la toute fin. Quand c'était pour des enfants, ils refusaient, ils donnait le contrat à quelqu'un d'autre. Honnêtement je n'ai jamais tué des enfants, c'est ignoble, mais un seul homme était capable et on refilaient tous les contrats à lui... Impardonnable, mais on ne pouvait pas décevoir ceux qui nous donnaient du boulot avec une grosse sommes d'argent... Alors quand je te dis que j'en ai vu de toutes les couleurs et que le physique m'importe peu et bien ça l'ait vraiment. Hm... Ma dernière victime avant d'arriver ici, c'était... Rafraîchissant, comme je les aimes. Il n'a pas joué longtemps par contre, bien dommage...  

Je soupirais en secouant doucement la tête, j'ai été déçu de l'avoir tuer aussi facilement que cela, mais j'en ai profité de chaque seconde qui en on suivit et pour ça je ne regrette pas du tout. J'ai même été rassasiée sur ce côté-là. Mon frère a gâcher mon plaisir en entrant à la maison... Hircide... Il me manquait, beaucoup même... J'allais le voir bientôt pour prendre de ses nouvelles et lui donner une tâche d'une plus haute importance en espérant qu'il me décevrait pas sur ce coup-là.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Lun 3 Avr - 20:45



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Deux jours plus tard...

Le week-end avait filé à toute allure. Red et Vaermina avaient passé le temps à faire connaissance, comme la plupart des gens, à la seule différence qu'ils convoitaient chacun une partir du pouvoir que représentait le Dragon. Qui pouvait comprendre ? Personne. Le coiffeur excentrique avait téléphoné à son "ancien patron" pour lui annoncer la venue de sa partenaire pour la formation. Il n'avait pas refusé. Un peu de sang neuf ne lui faisait jamais de mal, bien au contraire. Red avait omis de préciser à la démone qu'il n'avait pas l'apparence d'une mocheté, mais plutôt d'un bel étalon au sang pur. Même pour un vulgaire humain, Red avouait qu'il ne le laissait pas indifférent. Il était attiré par la gente masculine qui plus est, alors de drôles de pensées jaillissaient régulièrement dans la petite tête de l'ange déchu.

Red avait donne tous ses rendez-vous à son assistant, le temps que Vaermina soit prête pour le poste. Le projet qu'il avait avec son appartement l'obnubilait jour et nuit. Il avait tellement hâte de repeindre ce blanc crème si repoussant, si répugnant... Alors qu'il visualisait les couleurs dans sa tête, il se préparait un jus d'orange tranquillement dans sa cuisine. Il était déjà prêt depuis une bonne heure, et espérait que sa partenaire ne soit pas en retard. Après un déjeuné rapide, il prit son manteau, ses affaires et quitta son appartement en précipitation. Il se devait de voir son "patron" avant l'ouverture. Il n'eut pas beaucoup de temps à lui consacrer. Vaermina était elle aussi sur le pied de guerre, prête à en découdre et à lui monter la tête à l'envers. Red l'accueillit avec une bise sur la joue.

▬ « Ah ! Vaermina, te voilà. Laisse-moi te présenter ton instructeur : Maximilien Black. Je crois savoir qu'il brûle d'impatience de t'apprendre tout ce qu'il sait... »

L'ange déchu lança un clin d’œil complice à son "patron", qui ne savait plus trop où se mettre. Un sourire malicieux se dessinait sur ses lèvres, ce qui ne manqua pas d'interpeller la démone, malgré sa neutralité sans faille.

▬ « Red... Toujours le mot qu'il faut pour mettre les gens à l'aise... Enchanté mademoiselle. Tu peux m'appeler Max, ça sera plus simple. Oublions les formalités d'usage, et passons aux choses sérieuses. »

▬ « Très bien. Je repasserai en fin de journée ma douce, j'ai à faire pour ce dont nous avons parlé. Je reste joignable sur mon cellulaire en cas de besoin. Bon courage ! »

Red salua le maître et son élève et quitta les lieux, en direction de l'appartement de sa partenaire. Il sautillait sur le chemin, tel un enfant de cinq ans heureux de vivre. Il n'avait qu'une hâte : vider les lieux. Il avait demandé à Vaermina de mettre ses effets personnels dans des cartons pour ne pas à avoir à les toucher, de peur de les abîmer. Et même si elle en avait peu, il aurait à faire. Pendant ce temps, au salon, Max faisait la visite à son élève, lui inculquant quelques règles.

▬ « Bien. Comme Red a dû te l'expliquer, ta formation durera trois semaines. Sois attentive à mes conseils, et tu apprendras vite. Si tu te trompes, je n'hésiterai pas à te le dire. Alors, ne me déçois pas. Si tu as des questions avant de commencer, je t'écoutes. »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Sam 8 Avr - 4:11


You've got a message !
feat. Julian Carter


Tout s'est déroulé rapidement, dont la fin de semaine qui dur uniquement que deux jours. J'avais pris le temps d'apprendre à connaître mon partenaire de crime ainsi de rendre visite à Hircide pour lui refilé la mission que j'avais promis à Red. J'avais également prit soin d'être un parfait gentleman envers la démone rose pour être sûr qu'elle ne le prenne pas mal, mais plutôt comme un ami, rien de plus et qu'à chaque semaine il devait me remettre un rapport détaillé de tous les jours de la semaine. Il devait surtout faire attention au fiancé de cette dernière si il était dans les parages. Hircide saurait comment faire, il a toujours été aussi "bon" envers les hommes que moi, car je les pousse trop côté "sexuelle" de la chose, après tout j'étais une femme qui savait ce que je désire le plus au monde.

Aujourd'hui était le grand chose, c'était aujourd'hui que ma formation débuterais avec le patron de Julian et que Julian s'occupe de mon appartement au grand complet. J'avais rangé tous mes effets personnels dans une boîte en carton pour ne pas qui les touches par mégarde. J'avais donc mis mes vêtements ainsi que d'autres bidule que les humains trouvaient important à conserver lors d'un changement. Je n'avais pas grand chose, mais je les avais tout de même mit dans la boîte dans les choses que je voulais à tout prix conserver.

Je m'étais réveillée tôt, j'ai pris un bon déjeuné assez nourrissant, prit une douche et mit mes plus beaux vêtements pour l'occasion, ce n'était pas si osée, mais tout à fait parfait pour ce genre de formation en tant que futur coiffeuse. J'avais mis un T-shirt à motif de cage couleur noir ainsi qu'un pantalon en jeans noir. Au pied j'avais mis mes bottines à talons et pour l'extérieur un blouson long texturé noir. J'appliquais un peu de maquillage, mais sans en mettre trop. Tout était parfait ! Mes cheveux j'avais fait une queue de cheval laissant ma longue mèche en plein milieu de mon front. C'était mon style à moi et j'adorais être différente des autres. Sans plus attendre davantage  je me rendis sur le lieu du rendez-vous en usant mes pieds que mes ailes. Un homme y était déjà, ça devait être le patron en question que me parlait Julian. Parlant du loup, Julian arrivait peu de temps après moi et entama les présentation, mais avant il me fit la bise sur la joue.  

 Ah ! Vaermina, te voilà. Laisse-moi te présenter ton instructeur : Maximilien Black. Je crois savoir qu'il brûle d'impatience de t'apprendre tout ce qu'il sait...

Red lançait un clin d'oeil envers Maximilien, qui lui ne savait plus comment réagir face à ce geste. Ô tu n'as rien vue encore mon chaton, pensais-je en souriant brièvement. Un sourire malicieux apparaissait sur les lèvres de Red, je le regardais d'un air tout à fait complice même je gardais mon visage neutre.

Red... Toujours le mot qu'il faut pour mettre les gens à l'aise... Enchanté mademoiselle. Tu peux m'appeler Max, ça sera plus simple. Oublions les formalités d'usage, et passons aux choses sérieuses.   

 Très bien. Je repasserai en fin de journée ma douce, j'ai à faire pour ce dont nous avons parlé. Je reste joignable sur mon cellulaire en cas de besoin. Bon courage !

Red nous quittait tout en nous saluant tous les deux. Je le saluais en retour esquissant un sourire sur mes lèvres. Je me tournais vers Max qui me faisait le tour des lieux tout en m'expliquant comment il allait procédé pour la suite des choses.

Bien. Comme Red a dû te l'expliquer, ta formation durera trois semaines. Sois attentive à mes conseils, et tu apprendras vite. Si tu te trompes, je n'hésiterai pas à te le dire. Alors, ne me déçois pas. Si tu as des questions avant de commencer, je t'écoutes.  

Je ne risque pas de te décevoir, ce n'est pas la première fois que je reçois une formation dans ma vie, alors tu n'auras aucun problème là-dessus ou de problème avec moi. Je suis rapide et efficace, tout ce que je reçois en information je les retiens et les exécutes en un seul claquement de doigt.

Je lui souriais glissant mes mains sur mes hanches, je penchais légèrement ma tête sur le côté plissant quelque peu mes yeux gardant le sourire sur mes lèvres, que ça allait être amusant. Que la partie commence !   

Sinon... Je n'ai aucune question pertinente avant de débuter la formation. Oh si, j'en ai une, mais ça peut attendre, elle est quelque peu personnel et je voudrais pas être distraite pendant la formation.

Mentalement je léchais mes lèvres, cette âme semblait si délicieuse, j'aimerais bien le voir succomber dans le déni total, ça sera un accomplissement favorable et un défi que je me suis donnée en arrivant ici. D'un geste vif, je retirais mon blouson pour le mettre de côté, car je commençais à avoir chaud avec et risque d'être dans mes jambes pendant ma formation. J'allais prendre mon temps avec l'humain, pas au niveau de la formation, mais pour aller plus loin avec lui, ça risque d'être un défi que j'étais prête à faire !

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Sam 8 Avr - 4:47



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Je ne risque pas de te décevoir, ce n'est pas la première fois que je reçois une formation dans ma vie, alors tu n'auras aucun problème là-dessus ou de problème avec moi. Je suis rapide et efficace, tout ce que je reçois en information je les retiens et les exécutes en un seul claquement de doigt. »

Max eut un léger sursaut. Il souriait bêtement à sa nouvelle élève. L'entendre prôner sa parfaite efficacité ne l'étonnait en rien. Beaucoup de ses anciens élèves s'étaient vantés tout un tas de mérites qui, au final, n'avaient pas lieu d'être. Il ne comptait pas lui faire un traitement de faveur parce  que c'était l'amie de Julian, bien au contraire. Il allait être plus sévère avec elle, du début à la fin. La petite se pavanait devant lui. Malgré ses charmes, le coiffeur devait rester objectif.

▬ « Sinon... Je n'ai aucune question pertinente avant de débuter la formation. Oh si, j'en ai une, mais ça peut attendre, elle est quelque peu personnel et je voudrais pas être distraite pendant la formation. »

▬ « Si c'est personnel, ça peut attendre la fin de la journée. Bien ! Avant de te donner une paire de ciseaux, tu vas regarder une petite vidéo et je te montrerai quelques fondamentaux. Suis-moi ! »

Max amena Vaermina dans une salle isolée, devant un écran de télévision. Sans allumer la lumière, il prépara le cours, tandis que la démone s'installait à une table. Le coiffeur lui fournit un calepin muni d'un stylo, ainsi que des consignes sur papier, comme s'il comptait lui donner un examen d'entrée de jeu. Sans prononcer un mot de plus, il lui fit un signe d'encouragement et sortit de la salle, fermant la porte derrière lui.

Vidéo:
 

Profitant de l'instant de calme, Max se saisit de son cellulaire pour joindre Red, qui se trouvait dans l'appartement de Vaermina au même moment. L'ange déchu décrocha avec un sourire malicieux.

▬ « Max, mon cher ! Alors, comment ça se passe au salon ? Je suppose que ma jolie brunette se trouve devant ton insipide vidéo...? »

▬ « Exactement ! C'est toujours la même, mais au moins ils en retiennent tous quelque chose, à leur manière. Ta petite protégée me paraît bien sûre d'elle ! J'espère qu'elle sera à la hauteur de mes exigences... Je serai intraitable avec elle ! »

▬ « Ô Max... t'ai-je jamais déçu ? Je suis le seul dans toute la ville à avoir réussi ta formation en un temps record. Elle s'en sortira, je peux te le garantir. Je dois te laisser, j'ai du travail qui m'attend. A plus tard ! »

Red raccrocha avec Max et rangea son cellulaire dans le fond de sa poche. "Quel goujat !" pensa t'il. Le coiffeur exectrique avait été dérangé pendant le déménagement des meubles, tâche extrêmement périlleuse venant d'un appartement. Il contrôlait ses guys avec une main de maître. Il était hors de question d'abîmer quoi que ce soit ! Alors que l'ange déchu se dirigeait vers le salon où se trouvait le carton d'affaires de sa partenaire, une pensée s'envola vers elle. Il ne s'inquiétait en rien pour son cas. Elle n'avait pas d'autre choix que de réussir avec Max pour pouvoir lui tirer les ficelles.


HRP:
 


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 13 Avr - 4:54


You've got a message !
feat. Julian Carter


Maximilien Black. Un nom que je retenais assez bien et aussi facilement à vrai dire. Le miens était un peu plus complexe puisque c'était un nom pas très commun depuis plusieurs années déjà, mais puisque je suis une démone cela va de soi. Je glissais une main sur ma hanche tandis qu'il m'adressait la parole suite à ce que je venais de dire.  

Si c'est personnel, ça peut attendre la fin de la journée. Bien ! Avant de te donner une paire de ciseaux, tu vas regarder une petite vidéo et je te montrerai quelques fondamentaux. Suis-moi !   

Il était sérieux ? Bah, je n'avais pas trop le choix de suivre la cadence de la chose. Il me guida vers une pièce isolée et à l'intérieur il y avait une télévision. Quelle sorte de formation il allait me faire regarder ? Il préparait le nécessaire tandis que je prenais place m'assoyant avec grâce tournant par la suite mon regard en sa direction. Il me fournissait un calepin ainsi qu'un crayon et une feuille avec des consignes dessus. Sans dire un mot de plus, il me fit un signe d'encouragement avant de me quitter avec la vidéo en cours.

J'observais la vidéo en question tandis que mes yeux regardait de gauche à droite, je prenais les informations qu'il me venait et notait les points important de chaque étape et la façon de manier l'outil. Ce qu'ignorait Max c'est que j'apprenais très rapidement, il ne me connait pas du tout et il ignore ce que je peux faire autre de me faire jolie par moment. Oh oui, j'allais mettre mes atouts en exécution, il ne verra que du feu. Je lis passionnément les consignes tandis que j'écoutais la vidéo en notant les choses importante. Il va regretter, cet humain allait regretter de me connaître, ô que si.

J'ignorais depuis combien de temps que j'étais assise sur la chaise entrain de scruter l'écran, mais la vidéo était finalement terminer, enfin ! Je prenais le carnet ainsi que le crayon avant de me lever et de quitter la pièce pour rejoindre Maximilien dans le salon. Je regardais ce dernier penchant légèrement la tête sur le côté souriant en coin avant de regarder mes notes que j'avais écrit. La façon dont j'écrivais était tout à fait à l'ancienne, ce qui veut dire en lettre attachés... C'était bien pire dans mes rapports que je faisais en enfer et j'écrivais dans ma langue d'origine qui était le norvégien, mais ça l'humain ne devait pas le savoir.

Alors... J'ai bien visionné la vidéo en question, tu voulais donc me montrer quelque technique avant de me voir à l'oeuvre, n'est-ce pas ? Je te regarde faire dans ce cas.

Ô mon chaton... Tu verras très bientôt à qui tu auras à faire, laisse-moi juste le temps de le démontrer. En même temps je me demandais comment Julian s'en sortait avec les rénovations de mon appartement. Je secouais doucement la tête pour chasser cette pensée soudaine avant de me concentrer sur Max avec un crayon en main prête à noter ses techniques qu'il voudra me montrer.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Ven 14 Avr - 20:17



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Max avait raccroché avec Red et était retourné au salon, pour vérifier ce que faisait son remplaçant. Il n'était pas mauvais dans le fond, mais il n'avait pas la touche personnelle de son collègue extravagant. Quand bien même il serait occupé à faire sa passion de déco chez cette Vaermina, il espérait qu'il n'en aurait pas pour longtemps avant de revenir travailler ici. Une bonne heure s'était écoulée alors qu'il vaquait à ses occupations quotidiennes. Manager tout ce petit monde n'était pas de tout repos ! Mais ce qu'il préférait, c'était donner des cours aux jeunes et les lancer sur la route de la coiffure en toute sérénité. D'ailleurs, alors qu'il se concentrait sur quelques formulaires, il aperçut son élève, qui avait terminé la vidéo, crayon et calepin en main. Elle lui sourit, puis s'évertua à relire ses notes.

▬ « Alors... J'ai bien visionné la vidéo en question, tu voulais donc me montrer quelque technique avant de me voir à l'oeuvre, n'est-ce pas ? Je te regarde faire dans ce cas. »

▬ « Fais-moi voir ton calepin s'il te plaît, que je m'assure que tu ais bien regardé toute la vidéo et compris l'essentiel. »

La démone obtempéra et lui tendit ses notes. Max lui adressa un sourire naturel, et changea de faciès à la lecture de ces dernières. Il prêta une attention toute particulière à sa façon de synthétiser l'information, et à son adaptation à la comprendre. Tâche pas si facile selon les individus. Mais dans l'ensemble, la protégée de Red semblait avoir cerné ce pour quoi elle était venue. Au bout de quelques minutes, il lui rendit ses notes et l'incita à le suivre dans une autre pièce.

▬ « Bien. Je suis plutôt content de ton résumé. Ton aptitude me paraît supérieure à la moyenne. Je vais pouvoir te montrer les bases tout de suite. Es-tu prête, Vaermina ? »

Max semblait plus détendu qu'en début de matinée. Voir une élève aussi assidue lui rappelait de bons souvenirs. Il est vrai qu'il n'en avait pas eu depuis des lustres. Il tenait cependant à garder son sang froid et ne pas montrer une once de favoritisme pour elle, de peur qu'elle n'en abuse. Il fit entrer Vaermina dans un salon plus petit, où une de ses amies l'attendait, prête à être coiffée. Le but de cette première journée était de lui expliquer quelques fondamentaux, pour ne pas aller trop vite. Le coiffeur s'empara de son matériel et entama son premier cours, incitant la démone à prendre des notes supplémentaires et à se concentrer sur ce qu'elle voyait, car il espérait bien la voir reproduire ses gestes avant la fin de journée.


Pendant ce temps...


Red, quand à lui, se prenait la tête avec les déménageurs. Un problème de timing s'était immiscé dans son planning, chose dont il avait horreur. Manifestement, ses guys n'étaient pas décidés à continuer le travail, et voulaient reprendre tout ça au lendemain.

▬ « C'est une blague messieurs ? Vous n'allez pas partir tout de suite non ? Il reste encore à faire pour aujourd’hui ! Regardez tous ces meubles sont encore à enlever ! »

▬ « Désolé m'sieur ! Notre patron nous a appelé, il a besoin de nous ailleurs, une urgence. Nous pourrons revenir demain matin, pas avant. »

Contraint de les laisser partir, Red esquissa un sourire agacé et les dégagea de chez Vaermina, en pestant. "Non mais quelle bande d'idiots !" hurla t'il dans l'appartement. Qu'allait-il faire au final ? L'ange déchu regarda de plus près son planning et s'empara d'un crayon.

▬ « Bon, puisque c'est comme ça... Je vais regarder tout de suite pour de nouveaux meubles. Demain je termine de vider avec ces incapables et le jour suivant, j'achète la peinture et j'attaque la couleur. Oui... »

Red avait de quoi être en colère. Il n'aimait pas qu'un imprévu s’immisce dans ses plans. Déjà qu'au salon, il avait du mal à caser des dernières minutes, alors pour sa décoration... Qu'importe. C'était trop tard. Il regarda l'heure sur son cellulaire. L'heure du déjeuné n'était plus très loin. Que faire ?


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 18 Avr - 1:32


You've got a message !
feat. Julian Carter


Max se tournait vers moi et posait son regard sur moi tandis que je le regardais également tenant toujours mon calepin où que j'avais inscrit mes propres notes bien détaillés du vidéo que j'avais visionné, il fallait que je montre à mon avantage pour que j'obtienne quelque chose de cet humain et je l'aurais et tu n'as rien vu mon chaton.

Fais-moi voir ton calepin s'il te plaît, que je m'assure que tu ais bien regardé toute la vidéo et compris l'essentiel.   

Bien sûr mon chaton regarde bien, pensais-je tandis que je lui passais le calepin en question. Il regardait les notes prises rien qu'à voir son expression ça suffisait pour me satisfaire sur un point. Après quelques minutes il me rendit le calepin en question, que je prenais avec soin tandis que je lui souriais de manière professionnel, mon propre sourire que j'employais assez souvent.

Bien. Je suis plutôt content de ton résumé. Ton aptitude me paraît supérieure à la moyenne. Je vais pouvoir te montrer les bases tout de suite. Es-tu prête, Vaermina ?

Je suis toujours prête, Capitaine Max !

Je penchais légèrement la tête sur le côté souriant toujours tandis que je suivais ce dernier vers un petit salon là où se tenait une jeune femme prête à se faire une nouvelle tête. Max prenait alors son matériel et débutait la formation me conseillant de prendre des notesé Ne tant fait pas, je le ferais rien que pour toi, pensais-je tandis que j'écrivais encore une fois les étapes importante de cette formation ainsi que les dires de celui qui me formait. Il n'avait pas une débutante en face de lui, j'étais plutôt douée avec les notes et d'en prendre...Ça toujours été le cas, depuis que je fais la profession de Assassinat et Informatrice. Chose que lui ignore à mon sujet, il soit pensé que je ne suis pas ce genre de personne... Il doit continué de penser ainsi, en aucun cas il ne doit savoir qui je suis réellement, ça serait gâcher mon plaisir et surtout qu'il est humain, jamais il ne comprendrait pourquoi.

Je prenais tous les notes possible en regardant ses gestes qu'il effectuait. Je hochais délicatement la tête souriant toujours en coin. Je penchais légèrement la tête sur le côté tandis que je glissais une mèche derrière mon oreille, puisqu'elle m'énervait quelque peu. Je voulais déjà passée à l'action, j'en avais marre d'écouter des conseils et pourtant on dirait qu'il répétait toujours la même chose depuis tout à l'heure, pour un humain qui fait cette formation c'est compréhensible, mais pour une démone dans mon genre ce n'était pas le cas... Mais il ne connaissait pas notre existence... J'étais prête à lui démontrer ce que je valais réellement ! Il ne sera aucunement déçu ! Si Hircide serait là, ça ferait longtemps que Max ne tiendrait plus debout, juste une façon de parler bien évidement. Hircide est informateur et quelque peu protecteur, il aurait déjà fait ce qu'il était entrain de me montrer, il apprend très vite tout comme moi. Nous étions pas plus des êtres plus intelligents que les autres, mais il faut comprendre qu'on comprenait plus vite que la moyenne. Ça c'était une bonne petite formation de soldat grand et très fort. Je me demande si Hircide voudra s'établir un jour ici, à Damned Town, quoique c'était lui qui l'avait découvert avant moi... J'espérais vivement qu'il vienne s'établir parmi nous.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 18 Avr - 4:25



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


La matinée était passée aussi vite que l'éclair. Max avait bien avancé avec Vaermina, et était plutôt satisfait. Que lui réservait-elle encore ? Pour une première impression, l'humain l'avait sous-estimée. Julian l'avait pourtant prévenu de ne pas se fier à son apparence, mais Max l'avait mis de côté. Il devait reconnaître son erreur. A la pause déjeuné, il invita la démone à manger un "fish & chip's" non loin du salon. Un petit kiosque dans le parc en faisait des divins, et il y allait au moins une à deux fois par semaine. Le coiffeur fit signe à son assistant de continuer à travailler le temps que sa pause soit terminée, puis il amena Vaermina au kiosque. Il l'invita à s'asseoir à une table.

▬ « M'accorderais-tu un moment ? Je m'en vais commander notre repas. Il n'y a pas grand monde aujourd'hui, ça devrait aller vite. A tout de suite. »

Max laissa la démone là, tranquillement installée, le temps d'aller chercher un lunch bien mérité. Pendant ce temps, elle en profita pour sortir son cellulaire, et composa un numéro. Elle avait enfin le temps de prendre des nouvelles de Red et de son appartement surtout. Après deux tonalités, l'ange déchu décrocha.

▬ « Vaermina, ma douce... Justement, je pensais à toi. Alors, dis-moi. Comment ça se passe au salon ? Est-ce que Max s'est enfin décidé à te montrer les bases du métier ? »

▬ « Tu pensais à moi, mon sucre d'orge ? Hum... Oui, il s'est enfin décidé à me montrer des choses utiles. Sa vidéo était vraiment nulle... Je ne m'en cache pas... »

▬ « Aha ! Je le sais voyons ! C'est bien la pire entrée en matière qu'il m'ait été donné de voir. Ce gars-là ne changera jamais ses méthodes. C'est vraiment décevant... Mais passons. Penses-tu pouvoir t'en sortir plus vite que prévu ? »

▬ « Oui, j'en suis même certaine. Cet humain ne survivra pas longtemps face à mon charme. Je finirai par obtenir ce que je veux. Mais ne t'inquiète pas, je ne vais pas le tuer. Fais-moi confiance. »

▬ « Son sort m'importe peu, mais j'en ai encore besoin pour le moment. Ah... J'aimerai tellement être une petite souris pour voir ce qui s'y passe, mais la décoration de ton appartement me prend beaucoup de temps... »

▬ « J'espère que ça se passera bien ! Je ne voudrais pas te mettre en retard et... Ô ! Max revient, il m'a invité à manger ce midi, je ne sais pas pourquoi. Je dois raccrocher. A ce soir, mon sucre d'orge. »

▬ « Profite de cet après-midi pour titiller sa curiosité, et tout ira pour le mieux dans les jours à venir. A ce soir, ma douce. »

La démone raccrocha et rangea son cellulaire. Son professeur revenait déjà avec le repas. Il était tout sourire radieux, limite pose mannequin, en revenant à table. Il donnait l'impression d'un enfant impatient de se jeter sur son assiette. Comme un parfait gentleman, il donna en premier à son élève avant de se servir et de se rasseoir.

▬ « Voilà mademoiselle, votre "fish & chip's" est servi ! J'ai pris de l'eau pour faire passer le tout, ce n'est pas une bonne idée de prendre de l'alcool avec ce que je te réserve pour le reste de la journée. Bon appétit ! »

Max fit le service de la boisson à son élève et commença à manger, littéralement affamé par cette matinée. En général, le lundi matin, il avait tellement à faire que s'il s'écoutait, il dévorerait son assistant sur place. Tandis qu'il observait du coin de l’œil la démone en train de savourer son lunch, une question lui vont en tête. Il prit une posture convenable et reprit la discussion.

▬ « Dis-moi Vaermina, je suis curieux de ce dont tu voulais me parler de "personnel" ce matin. Nous avons du temps, je suis prêt à t'écouter. Enfin, si tu le désires ! Je ne te forces à rien. »

La curiosité de Max était son pire défaut. Il se devait de se mêler de tout, et en particulier de ce qui ne le regardait pas. Se penchant légèrement vers la démone, lâchant un regard sur ses atouts au passage, il tendit l'oreille, plissant les yeux et alerte.


Pendant ce temps...


Red était content d'avoir pu parler à Vaermina pendant une minutes ou deux. Elle savait y faire avec les hommes, il n'y avait pas de doute. Elle savait utiliser son charme diabolique pour les mettre au pas et obtenir d'eux ce qu'elle voulait. Son métier devait jouer aussi. Au moins, le coiffeur excentrique était certain qu'il ne lui arriverait rien. Depuis, il avait avalé un léger sandwich et avait commencé ses investigations pour du mobilier. A cause de ces imbéciles de déménageurs... Tant pis. Au moins, le plus "lourd" serait fait disons. Regardant son site préféré sur sa tablette, l'ange déchu s'empara de son cellulaire et appela la patronne du magasin.

▬ « Allo darling ? C'est moi, Red. J'aurai à nouveau besoin de tes services pour un achat de meubles. Peux-tu me sortir tout ce que tu as de rococo s'il te plaît ? »

▬ « Red, mon amour. C’est toujours un plaisir de t'avoir en ligne. Du rococo dis-tu ? Je pense avoir des pièces intéressantes. Viens me voir dans une heure, ça sera prêt. »

▬ « C'est parfait. A tout à l'heure ! »

Red raccrocha et se remit à pianoter sur sa tablette. Il devait se mettre d'accord avec lui-même sur les couleurs maintenant. "Ah belle Vaermina..." pensa t'il secrètement. Il était tellement emballé par le projet qu'il en oubliait presque leur mission principale : obtenir des informations pour Dragon. Mais il y reviendrait, plus tard.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 18 Avr - 5:10


You've got a message !
feat. Julian Carter


La matinée s'est tellement dérouler très rapidement que je n'avais pas fait attention à l'heure, j'étais trop absorbée par le travail. Il fallait que je montre le meilleur de moi-même et de montrer ce que j'avais appris en quelques minutes. Je m'en sortais assez bien même. Max m'invita même à déjeuné à un kiosque de fish & chip's, j'acceptais vivement son invitation. Nous nous rendions sur les yeux en peu de temps, nous prenons également place à une table de libre, c'était agréable d'être à l'extérieur je profitais même de l'air pur du parc. J'adorais cet endroit.  

M'accorderais-tu un moment ? Je m'en vais commander notre repas. Il n'y a pas grand monde aujourd'hui, ça devrait aller vite. A tout de suite.   

Oui, à tout de suite, pensais-je en lui souriant gentiment avant que je prenne mon portable pour téléphoner mon partenaire de crime ou plutôt mon sucre d'orge. Nous engendrons une conversation à peu près deux minutes, minible, mais assez explicative. Je lui confiais que je m'en sortirais et que je ferais faire ce que je voudrais de ce petit humain, du moins si il tombe dans le piège, déjà je lui ai prouvé que je ne fais pas juste jolie, mais productive. Mon corps était juste un moyen à corrompe les hommes ainsi que les femmes aux même attirances, ça ne fonctionnait pas toujours, mais je réussissais mon coup à chaque fois même si ça prenait beaucoup de temps. Le temps n'existait pas dans ma mentalité, j'aimais mieux faire les choses peu à peu que de me lancer aveuglément ce que j'allais faire avec Max, je m'en réjouissais d'avance. Je papotais un peu avec Julian avant de raccrocher disant que Max revenait avec le repas. Je rangeais par la suite mon téléphone dans ma poche tandis que le coiffeur revenait avec nos assiettes en aguichant un sourire. Il me servit en premier avant de s'asseoir en face de moi.

Voilà mademoiselle, votre "fish & chip's" est servi ! J'ai pris de l'eau pour faire passer le tout, ce n'est pas une bonne idée de prendre de l'alcool avec ce que je te réserve pour le reste de la journée. Bon appétit !

Merci, ça m'a l'air d'être succulent tout ça ! Et bon appétit également.

Je commençais à manger le fameux fish & chip's, ce n'était pas dégueux mais ce n'était pas un de mes repas favoris, mais puisque c'est Max qui m'avait invité il fallait que je fasse bonne figure surtout si je veux qu'il tombe dans mes filets. Je me contentais de manger en étant satisfaite ce que je mangeais. Je levais mon regard vers Max qui avait adapter une tout autre posture. Qu'avait-il en tête ?

Dis-moi Vaermina, je suis curieux de ce dont tu voulais me parler de "personnel" ce matin. Nous avons du temps, je suis prêt à t'écouter. Enfin, si tu le désires ! Je ne te forces à rien.

Ce que je voulais parler ce matin ? Oui, je me souviens... Il fallait que je joue de la comédie pour le reste du temps, mais il est vrai qu'il m'intéressait, du moins si il serait démon il me conviendrait parfaitement, mais puisqu'il était qu'un simple humain je me devais de ne pas être vraie, mais de jouer de la comédie comme à mon habitude pour qu'il tombe dans le panneau. Face à sa question je détournais timidement les yeux rougissant presque. Je posais même les couverts dans mon assiette mettant mes mains sur mes cuisses. Je bougeais doucement mes jambes en dessous de la table.

Non, ça ne me dérange pas de t'en parler maintenant, puisque nous sommes seuls... Je... Dès que j'ai posé mon regard sur toi... Je ne sais pas comment le décrire, mais j'ai eu le coup de foudre, ça ne m'est jamais arrivée auparavant et je t'en aurais parlé avant la formation j'avais peur que ça affecte mon travail pour te prouver que je ne fais pas juste jolie... C'est assez gênant je dois l'admettre et ça l'est davantage.

Je soufflais en fermant quelque peu les yeux avant de les ré-ouvrir et de regarder de nouveau Max toujours aussi "nerveuse" et je rougissais davantage. Être actrice dans mon métier m'aidait à rougir, surtout que j'avais quelques arrières pensées, mais ça personne ne devait le savoir. C'était tout de même mignon que ses yeux d'humains s'est aventuré devant mon plus atouts sur mon physique. Mes yeux brillait quelque peu tandis que je me levais venant me glisser derrière Max enroulant mes bras autour de son cou tandis que me pressais tout contre lui. Je portais mes lèvres aux creux de son oreille.

J'espère ce que je viens de te révéler ne gâchera pas la fin de la formation, n'est-ce pas ? Je m'en vaudrais terriblement... On m'a toujours dit d'être honnête avec mes sentiments alors... Je te l'ai dit...

Je continuais de presser mes atouts contre son dos, son visage devait être tout rouge et son coeur devait battre rapidement, je m'en réjouissais quelque peu. Assez de te presser contre lui ! Passons à la prochaine étape ma petite Vaermina ! Rapidement je me reculais en me pliant en deux mine de m'excuser, je fermais même les yeux.

Pardonne-moi je me suis laissée un peu emportée, je suis vraiment désolée... Sincèrement désolée...

Comme si je l'étais réellement, pensais-je tandis que je tournais mon regard sur le côté. Je venais de faire une scène spectaculaire, quelques personnes s'était arrêter pour mon regarder, je souriais légèrement en coin, qu'allait donc faire Max ? Je reprenais mon visage désolée en tremblotant légèrement tandis que je me redressais croisant mes bras contre mon ventre. Je n'osais pas regarder Max après avoir fait ce que j'avais fait, je jouais les timides et un petit être fragile que pouvait faire une femme follement amoureuse d'un homme.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 18 Avr - 19:41



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Max remarqua que Vaermina ne se sentait plus à son aise. Qu'avait-elle donc ? Était-ce la chose dont elle devait lui parler qui avait du mal à sortir ? Elle déposa ses couverts et posa ses mains en dessous la table, certainement sur ses genoux ou ses cuisses, en rougissant.

▬ « Non, ça ne me dérange pas de t'en parler maintenant, puisque nous sommes seuls... Je... Dès que j'ai posé mon regard sur toi... Je ne sais pas comment le décrire, mais j'ai eu le coup de foudre, ça ne m'est jamais arrivée auparavant et je t'en aurais parlé avant la formation j'avais peur que ça affecte mon travail pour te prouver que je ne fais pas juste jolie... C'est assez gênant je dois l'admettre et ça l'est davantage. »

▬ « ... Comment... Qu'as-tu dit ? Hum... Je dois dire que c'est très... inhabituel comme déclaration. Je... Hum... »

Le coiffeur ne savait plus où se mettre. S'il le pouvait, il se tapirait dans un trou de souris et n'en ressortirait plus. La démone, qui dénouait tous ses charmes pour le corrompre, rougissait davantage, encore plus nerveuse qu'au départ. Red n'était pas là pour le voir, mais il savait qu'elle n'hésiterait pas un seul instant à le dévorer. La démone se releva de sa chaise et partit se poster juste derrière son professeur, les bras enveloppant son cou et ses atouts contre son dos. Il sentit des sueurs froides lui parcourir la colonne vertébrale. La tension montait tout à coup. Elle approcha ses lèvres de son oreille.

▬ « J'espère ce que je viens de te révéler ne gâchera pas la fin de la formation, n'est-ce pas ? Je m'en vaudrais terriblement... On m'a toujours dit d'être honnête avec mes sentiments alors... Je te l'ai dit... »

Max sentait son visage devenir rouge comme une pivoine. Son cœur battait à tout allure. Un courant électrique lui parcourait l'ensemble de corps, sans qu'il ne puisse s'en défaire. Il se sentait comme hypnotisé par ses paroles mélodieuses. Que lui arrivait-il ? Il avait l'impression que son esprit se devait de se plier à ses exigences. Alors qu'elle resserrait son étreinte, elle s'arrêta brutalement et retourna s'assoir, presque honteuse d'avoir été aussi loin. Sa comédie marchait à la perfection sur l'humain, qui en avait la tête qui tourne.

▬ « Pardonne-moi je me suis laissée un peu emportée, je suis vraiment désolée... Sincèrement désolée... »

▬ « Hum... Non, il n'y a pas de mal, vraiment pas. Ne te sens pas mal à l'aise pour m'avoir ouvert ton cœur. Reprenons notre repas avant qu'il refroidisse tu veux bien ? Nous avons tant à faire au salon... »

La démone se réjouissait en silence de son numéro d'actrice. Max ne savait plus où se donner de la tête. Il se passa la main dans les cheveux, grommela en silence et termina son "fish & chip's" sans dire un mot de plus.


Pendant ce temps...


Une heure plus tard, le coiffeur excentrique se rendait dans une de ses boutiques préférées, pour la sélection des meubles. La représentante, une certaine Valeria, le reçut avec les honneurs, comme à son habitude. Elle lui claqua la bise et l'invita tout de suite à voir ce qu'il avait demandé.

▬ « Voilà grand fou. Je t'ai fait une sélection spéciale pour toi. C'est une nouvelle collection qui fait fureur en ce moment. J'espère que ça te convient ? »

Red se délecta de ce qu'il avait sous les yeux. Il se tourna vers Valeria, lui déposa un léger baiser sur ses lèvres roses et la remercia.

▬ « Darling, encore une fois, tu as su répondre à mes attentes. Ces meubles sont exquis ! Laisse-moi un peu de temps pour faire mon choix, je reviendrai te voir tantôt. »

▬ « Prends tout le temps qu'il te faut. Je serai dans l'arrière boutique, en plein inventaire, si tu as besoin de moi entre temps. A plus mon chou ! »

Red la laissa quitter les lieux, et il se mit au travail. Il y en avait tellement... Sa frénésie lui ordonnait de tous les acheter, sans exception. Il ne pouvait l'écouter, qu'en ferait-il ? Elle n'avait pas besoin de tant de meubles ! Il avait déjà fait une présélection, il allait s'en contenter et faire le meilleur choix possible.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Dim 23 Avr - 23:59


You've got a message !
feat. Julian Carter


Une première étape venait juste de franchir, dans peu de temps il tombera dans mes fils et je pourrais faire ce que je veux de celui-ci. J'allais être patiente malgré tout, car il me semble prendre son temps à encaissé ce que je venais de dire. Après un instant d'attente j'allais me rasseoir à ma place en gardant une mine désolée, mais tout au fond de moi je me réjouissais pleinement. Je pariais qu'il allait en parler à Julian et que mon partenaire va faire comme si rien n'était ou du moins jouer le jeu, ça serait plutôt drôle s'il embarque dans mon délire, mais pas au point d'effrayer ma victime. Je ne voulais pas qu'il s'éloigne, mais qu'il se rapproche.

Hum... Non, il n'y a pas de mal, vraiment pas. Ne te sens pas mal à l'aise pour m'avoir ouvert ton cœur. Reprenons notre repas avant qu'il refroidisse tu veux bien ? Nous avons tant à faire au salon...   

Quoi c'est tout ? Ce n'est même pas drôle, pensais-je en mangeant le reste du repas. Il était tiède désormais. Comment les humains arrivait à manger ce genre de fish and chips ? Trop gras... C'est meilleur maison et heureusement je savais en faire, mais ce n'est pas mon plat favoris. En même temps je terminais de boire mon verre d'eau et finissais de manger et Max également. C'était bientôt l'heure de rentrer au salon et nous nous dirigeons tranquillement vers celui-ci. Je glissais mes mains derrière mon dos tout en marchant pied devant l'autre. Tout d'un coup, je sentie quelqu'un me percutée l'épaule et la personne continuait son chemin en courant. Rapidement je le rattrapais par le bras et le tirais vers l'arrière avant que je plante mon regard dans le siens, rien de bien méchant, mais je devais lui montrer que ce n'était pas plaisant de se faire bousculer ainsi.

Hey toi ! Oui, toi ! Tu ne regardes pas où tu cours ou quoi ? À l'instant tu viens juste de me bousculer sans même t'excuser, alors je te demande poliment de t'excuser.

Non, mais de quel droit tu t'imposes là à me donner une ordre pour m'excuser ?! Si tu serais poussée un peu ça n'aurait pas arrivé...

Il ne termina même pas sa phrase, je serrais mon emprise sur son bras tandis que mon regard devenait un peu plus méchant. Il ne fallait pas abuser de la "gentillesse" d'un démon, surtout lorsqu'il s'agit d'une femme, ce n'est pas très beau à voir. Le coureur baissait doucement la tête.

Je m'excuse de t'avoir bousculer, je ferais attention la prochaine fois.

Bien ! Que je ne te revois plus !

Je relâchais mon emprise et il partit beaucoup plus vite. Évidement ça il avait comprit. Je glissais mes mains sur mes hanches soupirant légèrement en secouant légèrement la tête. Comme si rien ne s'était produit je continuais le chemin vers le salon.

Pardonne-moi si tu m'as vu dans cet état c'est juste que ça me met hors de moi lorsque quelqu'un ne s'excuse pas lorsqu'ils font quelque chose de mal. Surtout quand la personne bouscule l'autre sans s'excuser... Je suis comme ça...

Quelques minutes plus tard nous arrivons à destination, finalement la formation pouvait se poursuivre. J'avais hâte que toute cette formation soit terminée pour passer à l'attaque et démontrer ce que je savais faire et ce que j'avais appris de mon cher professeur, mais pour la suite de l'après-midi risque d'être intéressant puisque j'ai mit le malaise durant la période de dîner, j'ai hâte de savoir comment il va réagir pour la suite, car oui il aura une suite à tout cela. Ce n'est que le commencement.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Lun 24 Avr - 1:04



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Prof et élève finirent leur repas dans le calme. Max avait reprit des forces et récupéré ses esprits. Le numéro de charme de la démone avait agi sur lui de manière inattendue. Elle devrait en faire plus pour qu'il se laisse séduire à sa guise. Alors qu'ils repartaient au salon, elle se fit bousculer par un inconnu. Mécontente, elle s'acharna sur le pauvre homme, laissant le coiffeur mort de rire dans son coin. "Cette fille a du chien !" pensa t'il dans sa barbe. Quand elle en eut fini qvec lui, elle revint à ses côtés, s'excusant pour la énième fois.

▬ « Pardonne-moi si tu m'as vu dans cet état c'est juste que ça me met hors de moi lorsque quelqu'un ne s'excuse pas lorsqu'ils font quelque chose de mal. Surtout quand la personne bouscule l'autre sans s'excuser. Je suis comme ça. »

▬ « J'aime les femmes qui ont du caractère. Ne t'excuse pas devant moi Vaermina. A ta place, je l'aurai frappé ! Bon, suis-moi, nous avons du travail. »

Max ne s'attarda pas sur le sujet et la reconduisit au salon. Là, une fidèle cliente attendait. Il se dirigea vers elle et la salua, lui baisant la main tel un gentleman. Il l'invita à s'asseoir sur un des fauteuils, devant un miroir, et fit signe à son élève de le rejoindre. Il ne comptait pas épargner la démone, et puisqu'elle semblait s'intéresser à lui, il allait mettre les bouchées doubles.

▬ « Bien. C'est à ton tour de briller ! Voilà Cassandra. Elle aimerait une coupe en particulier. Prends les devants, je t'observe. Si tu as un doute, demande-moi. »

Max savait qu'elle en aurait pour l’après-midi entier. Sa cliente était du genre indécise, à vouloir tester tout et n'importe quoi. Il en jubilait d'avance, pensant à Red qui n'était pas là pour voir comment son amie se débrouillait. Lui et sa déco... Le coiffeur savait que c'était son péché mignon. Quand il voyait son nouveau salon, il en était plus que ravi. Les clientes affluaient en masse, bien plus que les hommes, et son chiffre d'affaires n'avait jamais été aussi haut. "Pourvu qu'il revienne vite..." pensa t'il.


Pendant ce temps...


Red en avait terminé avec ses meubles. Il avait acheté tout le nécessaire et avait payé sa "darling" adorée. Se rendant compte de l'heure, il quitta le magasin et se précipita vers le jardin japonais. Il ne pouvait pas se permettre d'être en retard. Il entama un petit jogging sur le chemin montant au temple. Le printemps rendait l'air respirable au point qu'il ne portait plus sa veste. Les gens ne s'occupaient pas de lui, fort heureusement. Arrivé en haut, il se lança vers le petit kiosque, où il acheta un thé aux bulles, parfum menthe poivrée. Remerciant le marchand, il regarda l'heure sur son cellulaire. Juste à temps ! Alors qu'il reprenait sa respiration, il se rendit dans la partie privée, près des fontaines. Un peu plus haut, le moine aux cheveux de jais priait en silence. "Toujours là celui-là !" chuchota t'il. Il posa ses fesses sur l'herbe et dégaina son cellulaire. Il devait appeler Max.

▬ « Allo ? Red mon ami. Justement, je pensais à toi. Devine ce que fais ta petite protégée ? »

▬ « Ô voyons ! Max mon chou, ne me dis pas que tu as encore fait appel à la délicieuse Cassandra ? »

▬ « Qu'elle perspicacité ! En effet, Vaermina tente de satisfaire Cassandra. Mais tu la connais ! Elle va en avoir pour l'après-midi... Pour le moment, elle ne sait que choisir entre une permanente et un lissage... »

▬ « Aha ! Quelle bougresse cette femme ! La parfaite insatisfaite de la vie. J'espère que Vaermina ne perdra pas patience face à cette énergumène ? »

▬ « On va bien voir. Écoute, je dois raccrocher. On en reparle en fin de journée. Bye Red. »

L'ange déchu raccrocha aussitôt. Un rire plaisantin vint déranger le silence du jardin. Il savait à quel point ça serait difficile pour sa partenaire de garder ses nerfs face à cette dame. IL sirota tranquillement son thé et s’allongea pour une petite sieste bien méritée.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 25 Avr - 3:43


You've got a message !
feat. Julian Carter


Il aimait donc les femmes aux gros caractères ? Ce n'est qu'un début mon chaton, soit patient et je te le montrerais. Ce qu'il a vu était que minible comparé à ce que je pouvais faire réellement. Si j'aurais voulu je l'aurais frappé, mais c'était un humain et je ne pouvais pas me permettre de me rabaissé à un tel niveau. Nous arrivons au salon et une femme nous attendais, elle semblait connaître Max puisqu'elle lui offrait un sourire tandis qu'il lui baisait la main tel un gentleman. Il invita cette dernière à s'asseoir sur le fauteuil tandis qu'il me fit signe de le rejoindre, ce que je fis me postant non loin de ce dernier.  

Bien. C'est à ton tour de briller ! Voilà Cassandra. Elle aimerait une coupe en particulier. Prends les devants, je t'observe. Si tu as un doute, demande-moi.   

C'est comme ça que tu te venges mon chou ? Tu le regretteras amèrement. Oh que si, tu ne savais pas à qui tu as à faire et tu te permet de te la jouer en mettant une femme prénommé Cassandra. Tu l'auras voulue, je vais la séduire face à toi et je vais me réjouir de ta réaction... Chaque comptait et cette femme n'allait pas me faire échouée. J'allais la satisfaire de tous les points.  

Bonjour Cassandra, je suis Vaermina et je serais celle qui vous coiffera. Savez-vous ce que vous désirez ?

Je m'étais mise en arrière de celle-ci esquissant un sourire tandis qu'elle me disait ce qu'elle voulait, ce qu'elle voudrait et c'est inquiétude. Elle hésitait entre une permanente ou d'un lissage. Tandis qu'elle me sortit plusieurs choses de sa bouche je l'écoutais attentivement tout en examinant son visage. Cette coiffure n'allait pas du tout, ses idées n'allaient pas du tout, par contre j'avais bien quelque chose en tête qui pourrait la faire rayonner davantage.

Ma chère Cassandra, détendez-vous, tout ira bien, c'est bien... J'ai une coiffure qui vous ira à merveille je peux vous l'assurez. Elle mettra votre visage en valeur et ce type de coiffure correspond très bien à la forme de votre visage, faite-moi confiance et le résultat en sera alléchant, je vous le garantie. En prime, plusieurs jeunes hommes voudront être à vos pieds par la suite.

Tandis que je lui disais ces douces paroles je m'étais un peu rapprochée tout en glissant tendrement un main sur son bras. Ma voix était doucereuse et presque hypnotisant. Observe et apprend Max, ce n'est rien que le début. Je l'avais charmé c'était certain puisqu'elle hochait la tête à mes dires. Elle me faisait confiance, c'était génial ! Elle aura une superbe coiffure tout en conservant ses cheveux en longueur, mais je lui donnerais du pep.

Comme dans la formation, je lui mis une serviette sur chaque côté de ses épaules pour ne pas qu'il y ait des cheveux qui se ramasse là ainsi que la blouse du salon de coiffure pour ne pas qu'il y ait des cheveux sur ses vêtements. Je préparais mes instruments tout en remontant mes manches. Je pris un vaporisateur d'eau pour mouiller ses cheveux pour avoir plus de faciliter à la coiffer sans problème en même temps d'arroser ses cheveux je les brossais pour ne pas qu'ils s'entremêlent. Mes gestes étaient habiles et sans hésitation. Une bois bien brossé et bien mouillé, je pris mon peigne et débutait par la frange dégradé sur le côté droit. Je me concentrais sur la coupe ne tentant pas de regarder Max, mais je savais qu'il me regardait, j'esquissais même d'un sourire tandis que j'entamais une conversation avec Cassandra qui s'était ouverte à moi aussi facilement. Je persuadais les hommes et les femmes, c'était mon travail après tout et c'était beaucoup plus facile que prévu.

Frange bien coupé comme je l'avais imagé dans ma tête, je continuais le reste de la tête en prenant soin que tout soit égale de chaque côté. J'allais y faire une tête dégradé tout en conservant sa couleur actuel et je lisserais les cheveux à l'aide d'une brosse ronde et du sèche-cheveux. Je m’exécutais à la tâche en discutant avec ma cliente, elle était drôle et attachante, provenant d'un humain il n'y a rien d'étonnant de sa part. Elle me révéla qu'elle était proche de Max, mais pas dans le sens où que je le sous-entendais. Je riais légèrement face à ce commentaire tandis que je l'écoutais parlé en gardant le sourire aux lèvres. Elle me releva que c'était la première fois qu'elle voyait cette couleur de yeux et que ça allait bien avec mes longs cheveux noirs. Je la remerciais du compliment tout en disant de remercier mes ancêtres, les nordiques. Je parlais couramment la langue, je pouvais l'écrire ainsi que le français, anglais et sans oublié le japonais. Les autres c'était encore à apprendre, mais j'aimerais bien apprendre le latin, le grecque et le russe. Un jour peut-être.

Plusieurs minutes plus tard, je terminais la coupe dégradé de ma cliente et je passais donc au séchage pour qu'elle ait la tête lisse et non frisé. Je prenais mon temps à bien séché ses cheveux en même temps je soufflais sur ma propre mèche qui était dans mon champ de vision. Encore plusieurs minutes écroulés et ses cheveux étaient complètement sec. Je brossais ses cheveux en appliquant de l'huile marocaine dans ses cheveux pour les garder beaux et brillants. Je n'en mettais pas beaucoup, mais rien qu'un peu, c'était le remède magique contre les cheveux abîmés et je lui conseillais d'en acheté pour les garder brillant et soyeux. Je lui retirais la blouse ainsi que la serviette mise sur ses épaules avant que je me retire pour qu'elle s'admire dans la glace.

Et voilà ma chère Cassandra, qu'en dites-vous ?

Je pris le double miroir pour le mettre derrière sa tête pour qu'elle regarde ce que ça donne sur tous les angles. Une fois fait je déposais le miroir de côté tout en glissant mes mains derrière mon dos en attendant le verdict de cette dernière ainsi que celle de Max.

Coiffure en question :
 



Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 25 Avr - 16:53



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Bonjour Cassandra, je suis Vaermina et je serais celle qui vous coiffera. Savez-vous ce que vous désirez ? »

▬ « Et bien je voudrais une permanente... Non ! Un lissage. Et puis une belle couleur dans les tons rouges... ou blonds... Ô je ne sais que choisir ! Vous avez tellement de choix. J'avais pensé aussi à une belle tresse sur le côté comme cela, ou un superbe chignon... »

Max se délectait de voir Cassandra jouer les pimbêches avec son élève. D'aussi loin qu'il se souvienne, jamais aucun de ses petits protégés n'avaient réussi à la satisfaire du premier coup. Il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas, et souvent ils se mettaient à pleurer, et Max devait terminer le travail. Avec un sourire en coin, il éclipsa pour téléphoner à Red. Vaermina adopta la leçon du jour avec sa cliente en sa brève absence.

▬ « Ma chère Cassandra, détendez-vous, tout ira bien, c'est bien... J'ai une coiffure qui vous ira à merveille je peux vous l'assurez. Elle mettra votre visage en valeur et ce type de coiffure correspond très bien à la forme de votre visage, faite-moi confiance et le résultat en sera alléchant, je vous le garantie. En prime, plusieurs jeunes hommes voudront être à vos pieds par la suite. »

Les paroles mielleuses de la démone percutèrent Cassandra de plein fouet, qui se tut instantanément. Elle acquiesça de la tête, lui donnant par la suite carte blanche sur ses idées, avant de se lancer dans une conversation banale, comme tout bon client face à son coiffeur. C'est ce que Red lui avait expliqué. Au salon, tout le monde racontait des choses et d'autres, et c’est comme ça qu'il pouvait repérer certaines informations utiles. Au moins, Vaermina pouvait jouer son rôle en toute quiétude, elle tenait Cassandra en son pouvoir. Max, quant à lui, n'en revenait pas de ce qu'il voyait. Il regarda sa montre en haussant un sourcil. Il ne pouvait pas croire que son élève arrive à coiffer son amie en moins d'une demi-heure, et pourtant...

▬ « Et voilà ma chère Cassandra, qu'en dites-vous ? »

▬ «  Mon Dieu ! Mais quelle beauté ! Quelle élégance ! Vous n'aviez pas menti ma chère, je suis magnifique ! Et cette huile marocaine... Quel parfum sensuel et délicat. Max, pourrais-tu m'en préparer un flacon s'il te plaît ? Je suis conquise. »

Tombé de haut, le coiffeur lui fit signe de la suivre pour payer sa coupe et lui vendre son huile. Cassandra s'observait en permanence dans le miroir, avec un faciès de mimiques à en exploser de rire. Vaermina nettoyait ses affaires et les cheveux coupés pendant ce temps-là. Alors que la cliente s'en allait, elle se tourna vers la démone et lui lâcha une bise.

▬ « Ma chérie, j'ai grand hâte de vous revoir pour une prochaine coupe. Bon courage avec Max ! Il va vous en faire voir d'autres, vous verrez ! Vous irez loin, très loin... »


Max fit signe à son élève qu'il avait un nouveau coup de téléphone à passer. Il s'en alla dans l'Arrière boutique et dégaina son cellulaire, encore sous le choc de ce revers essuyé. "Mais comment a t'elle fait ?" pensa t'il en se grattant la tête. Il faisait les cent pas, cellulaire en main, attendant patiemment que son interlocuteur décroche.


Pendant ce temps...


Red profitait de cet après-midi pour faire uns sieste sur le gazon bien vert des jardins privés du temple. Il avait avalé son thé aux bulles tel un goulu n'ayant rien dans l'estomac depuis des jours, et il souriait. Le Soleil venait caresser ses joues de ses rayons chauds. Alors qu'il se détendait tranquillement, son cellulaire sonna à nouveau. Ouvrant un œil, il prit le temps de le récupérer dans sa poche. "Max ? Encore ?" pensa t'il. Il décrocha, en baillant.

▬ « Max mon cher... N'as-tu pas honte de me déranger en plein dans ma sieste ? Qu'y a t'il de si urgent qui ne peut attendre mon retour ce soir ? »

▬ « Ta protégée a réussi à coiffer et à satisfaire Cassandra en vingt minutes. Qu'est-ce que tu penses de ça ? »

Red se redressa d'un bond. Qu'avait-il entendu ? Alors que Max attendait, dépité, au bout du fil, le coiffeur excentrique lâcha un rire machiavélique, qui provoqua quelques larmes dans ses yeux. Vaermina était pleine de ressources ! Sans prendre des pincettes, Red exposa sa joie à son collègue.

▬ « Et bien... Je dois avouer que je ne pensais pas qu'elle s'en sortirait aussi bien. Et je suppose que tu n'as rien prévu de plus pour aujourd'hui ? »

▬ « Hélas, non. Je ne peux pas lui demander de rester, je n'ai plus rien à lui donner. Je compte lui laisser son après-midi. Comptes-tu venir ici dès maintenant ? »

▬ « Hum... Voilà ce qu'on va faire. Envoie-la moi. Dis-lui que je suis ai jardin japonais, dans la partie privée où je l'avais amené une fois. Qu'elle m'y rejoigne, on pourra débriefer elle et moi. »

▬ « C'est entendu. On se voit demain Red. Profite de ta fin de journée et pas de bêtises ! Bye. »

L'ange déchu se rallongea, toujours en riant. Il était fier de sa partenaire, ça ne faisait aucun doute. De son côté, Max avait passé le message à Vaermina, qui s'empressait de finir son ménage, avant de quitter le salon, sourire aux lèvres.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 27 Avr - 6:09


You've got a message !
feat. Julian Carter


Cassandra semblait être heureuse du résultat puisqu'elle ne cesse de ce relooker dans la glace, j'avais donc révéler le défi. Un sourire apparaissait sur mon visage étant satisfaite de la voir s'agiter ainsi, bien évidement je ne charmerais pas tous les clients, mais elle se fut une exception, mais si Max recommence à me faire ce genre de coup, je n'hésiterais pas à ressortir mes atouts et mes charmes. Je me régalais de la réaction de Max face à la satisfaction de son amie et certainement au temps que j'avais terminé la coiffure.

Mon Dieu ! Mais quelle beauté ! Quelle élégance ! Vous n'aviez pas menti ma chère, je suis magnifique ! Et cette huile marocaine... Quel parfum sensuel et délicat. Max, pourrais-tu m'en préparer un flacon s'il te plaît ? Je suis conquise.   

Et ce n'est que la première cliente, je me demande à quoi les autres ressemblerons. J'imagine que si il y a des hommes, je n'aurais pas besoin de faire grand chose... Peut-être un peu, mais les hommes sont moins compliqués que les femmes niveaux décisions et coiffures, mais sait-on jamais. Peut-être même mettre Julian comme client, là il en abuserait et je lui ferais goûté à mes ciseaux fraîchement nettoyé. Max fit payé sa cliente de la coiffure ainsi que l'huile marocaine, j'adorais cette odeur et surtout que j'en utilisais pour mes propres cheveux depuis que je suis arrivée à Damned Town. Gardant le sourire aux lèvres, je nettoyais mes outils que j'avais utilisé pour la demoiselle et passait un coup de balai pour ramasser les cheveux coupés. Cassandra était sur le point de quitter le salon, mais elle s'arrêtait pour me faire la bise.

Ma chérie, j'ai grand hâte de vous revoir pour une prochaine coupe. Bon courage avec Max ! Il va vous en faire voir d'autres, vous verrez ! Vous irez loin, très loin...  

Je la remerciais sincèrement, du moins pour continuer à garder l'effet que j'avais sur elle. Bien sûr, Cassandra n'était pas mon genre de femme, mais elle était belle et séduisante, j'avais réellement hâte de la recoiffé et probablement que la prochaine fois ce sera une teinture, qui sait ? Avec les nouvelles tendances, je ne pouvais rien prévoir d'avance, mais Max préparait certainement une liste de mes futurs clients pour ma formation... Si tout se passe bien, je passerais la formation en un clin d'oeil. Max me fit signe qu'il devait passé un coup de fils, je hochais la tête en continuant mon nettoyage et Cassandra quitta le salon entre-temps. Il devait certainement appelé Red encore une fois, rien d'étonnant il venait d'assisté à quelque chose que personne n'avait réussit à faire avant, du moins à ce que j'ai pu conclure rien qu'en regardant sa réaction. J'étais satisfaite du résultat moi-même, qui aurait crû, moi Vaermina Sveinn serait coiffeuse à temps plein ? C'est tout de même un exploit de ne tuer personne, mais là je me devais un verre.

Quelques instant plus tard, Max revenait ayant terminé sa conversation téléphonique, il m'annonçait que je pouvais partir une fois que j'aurais terminé mon ménage. Je souriais doucement en terminant mon ménage, j'attrapais au passage ma veste et je l'enfilais avant de quitter le salon en tapotant gentiment Max sur l'épaule en lui souhaitant une bonne fin de journée au passage. Cela signifiait qu'il n'avait rien d'autre à me faire-faire pour le reste de la journée. J'avais été vite, mais quand j'apprend une nouvelle technique je retenais tout et je l'appliquais rapidement sans aucun problème, j’exécute les tâches sans donner du fils à retorde à ceux qui m'apprend et Draig fût la première personne à le constater et m'apprendre à faire vite et sans poser de question. Avant de rejoindre Julian, je m'arrêtais à une boulangerie pour me prendre un croissant tout frais, car oui j'avais une petite faim et en chemin j'engloutissais mon croissant au beurre. C'était délicieux ! Je m'en léchais même les doigts. Je me rendis dans une ruelle pour déployée mes ailes et de m'envoler vers le jardin privé du jardin japonais, où se rend Red la majorité du temps à une certaine heure. En plusieurs battement d'ailes j'arrivais sur les lieux et me déposais non-loin de mon partenaire avant je me mettais à genoux à ses côtés en souriant en sa direction.   

Bon après-midi mon sucre d'orge. Max a bien parlé de mon exploit pour qu'il m'envoie te rejoindre ici, n'est-ce pas ? Ahhh ce petit humain, si il s'avait que c'était uniquement le début de ce que je sais faire réellement... Quelques jolies paroles ont suffit pour satisfaire Cassandra. Qu'il m'en envoie d'autre comme elle et je lui ferais voir de quoi je me chauffe, sincèrement ce n'était pas génial de sa part. Je ne suis guère une succube, mais j'agis comme tel... Pardon sucre d'orge, je me suis emportée, mais Max m'a donné du fils à retorde et j'étais à deux doigts d'abandonné le projet. Il s'en ait prit à la mauvaise personne, mais j'avoue que je lui ai avouée mes sentiments, "faux" sentiments et sa réaction fût alléchante.

Je me tut et je m'allongeais aux côtés de Red en regardant le ciel, du moins les feuillus des arbres qui camouflait le ciel azuré et laissait quelque filet de lumière s'infiltrer par endroit. Le soleil était chaud et c'était agréable comme journée. Je profitais d'allonger mes ailes pour qu'elles prennent de la chaleur, c'était si confortable. Je me roulais un peu sur le côté pour regarder Julian en souriant doucement. Je mettais mon coude sur le sol et servait ma main comme appui-tête pour mieux regarder mon partenaire.

Et toi, mon sucre d'orge ? Comment était ta journée ? Je suis sûr qu'elle fût aussi passionnante que la mienne,
je me trompe ?




Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 106
Âmes : 170
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 27 Avr - 16:38



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Red se prélassait tranquillement dans les jardins. Le Soleil continuait de le caresser de ses rayons chauds. Le printemps était bien installé sur Damned Town, et il comptait en profiter un maximum. Alors qu'il terminait son thé aux bulles, il entendit un bruissement d'ailes au loin. Vaermina s'en venait le rejoindre, comme il l'avait stipulé auprès de Max quelques dizaines de minutes plus tôt. Sa partenaire aurait-elle fait des étincelles au salon pour son premier jour ? Il en avait la certitude. Attendant patiemment son arrivée, il se redressa en s'étirant, sourire aux lèvres. Il jeta un bref coup d’œil au temple. Le moine n'était plus là. La démone montra son joli minois et se posa à genoux à côté de lui, tout sourire.

▬ « Bon après-midi mon sucre d'orge. Max a bien parlé de mon exploit pour qu'il m'envoie te rejoindre ici, n'est-ce pas ? Ahhh ce petit humain, si il s'avait que c'était uniquement le début de ce que je sais faire réellement... Quelques jolies paroles ont suffit pour satisfaire Cassandra. Qu'il m'en envoie d'autre comme elle et je lui ferais voir de quoi je me chauffe, sincèrement ce n'était pas génial de sa part. Je ne suis guère une succube, mais j'agis comme tel... Pardon sucre d'orge, je me suis emportée, mais Max m'a donné du fils à retorde et j'étais à deux doigts d'abandonné le projet. Il s'en ait prit à la mauvaise personne, mais j'avoue que je lui ai avouée mes sentiments, "faux" sentiments et sa réaction fût alléchante. »

▬ « Aha ! Oui, je suis au courant de tout ma douce. Plaire à Cassandra est toujours un calvaire pour les nouveaux, mais avec tes charmes, tu as dû n'en faire qu'une bouchée. Ne t'inquiète pas pour la suite, Max aura de quoi t'occuper. »

Red savait dans le fond que Vaermina adorait les défis, surtout lorsqu'ils venaient d'un humain. Max s'était montré trop prétentieux et sûr de lui... Et puis, si son élève s'était amusée à jouer avec ses sentiments, il ne tarderait plus à se retrouver en son pouvoir, qu'il ne le veuille ou non. Elle s'était allongée, toute aile déployée, et observait le ciel. Il se rallongea à son tour et profita avec elle de ces instants de quiétude. Elle changea de position, préférant a posture de côté pour mieux lui tenir la conversation.

▬ « Et toi, mon sucre d'orge ? Comment était ta journée ? Je suis sûr qu'elle fût aussi passionnante que la mienne,
je me trompe ?
»

▬ « Pour tout te dire, je n'ai pas pu faire tout ce que je voulais. Je me retrouve avec un léger retard sur mes prévisions. Les empotés... Mais ne t'inquiète pas, tu seras ravie du résultat final. »

Red lui lança un clin d’œil complice, sans en dire plus. Il voulait lui faire la surprise. Il repensait aux déménageurs sur le coup. Ces crétins avaient intérêt d'être là le lendemain, sinon il risquait de les pendre à un arbre. Chassant cette délicieuse idée de sa tête, il observa de plus près les ailes de la démone.

▬ « Bon, je me suis assez prélassé. Si nous rentrions à mon appartement ? Une tasse de thé serait la bienvenue, et il doit me rester quelques petits gâteaux. Qu'en dis-tu ? »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 143
Âmes : 247
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
You've got a message ! {feat. Julian Carter}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les jumeaux retrouvés [Feat - Shin Carter]
» B.F.F [Feat Shane Carter]
» T'embêter ? J'adore ça! ► Feat. DrewDrew Carter
» Aller cours petit eucalyptus cours!!! feat Niles Carter
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: La ville :: Le centre-ville :: Boutiques-
Sauter vers: