You've got a message ! {feat. Julian Carter}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 21 Fév - 18:11


You've got a message !
feat. Julian Carter


Julian Carter, ange déchu, qui vit désormais à Damned Town et sans oublier qu'il travaille dans un salon de coiffure. Probablement qu'à cette heure, il travaille toujours, en tout cas je l'espérais bien. Je savais également où il vivait, si par mégarde il ne travaillait pas aujourd'hui, je garde toujours les informations en tête, jusqu'à ce que j'accomplis ma mission. Une lettre venant une démone déchue, Ichigo Tachibana, qui venait à peine de revenir en enfer pour calmer la fureur de son fiancé, elle m'a donc contacté pour remettre le message en main propre à la personne concerné, j'accomplirais cette tâche sans complicité. En espérant qu'il serait compréhensif et que je ne peux en dire davantage de ce qu'elle m'a dit, j'ai beaucoup de respect envers mes clients et je tiens à garder parole dans n'importe quel situation.

En face du salon, je m'arrêtais et je regardais autour de moi avant de pénétrer dans le salon. Je cherchais du regard la personne concernée. Elle m'avait fait une brève description de son physique, grand, mince, aux allures quelque peu féminin et sans oublié qu'il adore le rouge, sans parler que ses cheveux sont de la même couleur et longs. Et pour finir, qu'il avait les yeux verts, pas compliqué à trouver dans un salon de coiffure, n'est-ce pas ? Je cherchais dans cet endroit Julian et le vit, il terminait avec sa cliente et je me faufilais quasiment vers lui comme un gros vent, ignorant totalement la personne qui se dirigeait vers moi, je me moquais bien de cette personne, même si je me doute qu'il serait le propriétaire de cette endroit. Une fois en face de Julian, je lui tapais gentiment son épaule pour qu'il se tourne vers moi, tandis qu'il se retourne, je me lançais.


Excusez-moi, êtes-vous Julian Carter ?

Demandais-je en le regardant d'un air neutre, ayant un léger sourire collé à mes lèvres. Je glissais par la suite mes mains derrière moi. Aujourd'hui je portais d'autres vêtements... Un peu plus humains, que ma robe blanche que je portais très souvent en enfer. Je portais un jean noir à taille haute, avec des trous au niveau des genoux, un chandail à encolure en V de couleur bleu foncé ainsi que des bottillons lacés en similicuir noir. Et sans oubliée mon manteau noir, parce qu'il faisait froid dehors. J'attendis patiemment la réponse de ce dernier, pour savoir si c'était réellement lui, car c'était évident que c'était lui, mais je me devais être prudente pour ne pas donner la lettre à n'importe qui.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 21 Fév - 20:42



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


"Mais qu'elle tête impossible à coiffer !" pensait Red en cette journée d'hiver. Le coiffeur excentrique s'était levé du pied gauche ce matin. Il avait très mal dormi et n'arrivait pas à se concentrer sur ses clientes. Il s'agissait pourtant d'une habituée, mais il n'y parvenait pas... Son esprit vagabondait sans cesse et il se devait d'être impeccable. De temps à autre, il jetait un regard triste sur la porte de son salon. Il n'avait plus revu Ichigo depuis des lustres. Son dernier texto était pourtant des plus banal, et pourtant... elle n'avait pas réapparu depuis. Et avec le travail alarmant qu'il avait à faire jusqu'à pas d'heure, il n'avait pas trouvé le temps de se rendre à sa boutique, et encore moins chez elle, de peur de la déranger. Sous son sourire angélique se cachait une fatigue impitoyable. S'il s'écoutait en cet instant, il renverrai ses clientes déjà présentes, annulerait tous ses rendez-vous de la semaine et irait s'allonger dans son lit sans demander son reste.

Soudain, la clochette de la porte d'entrée retentit. Une étrange sensation parcourut Red en un éclair. C'était une démone, ça ne faisait aucun doute. Que pouvait-elle faire ici ? Jusqu'à date, il n'avait jamais reçu d'êtres "divins" pour se faire coiffer, hormis Ichigo évidemment. Même Kei' n'avait pas encore pointé le bout de son nez, à son grand regret, et Eden ? Hors de question qu'il fréquente ce lieu, pour le peu qu'il en ait vu. Red jeta un bref coup d’œil à la demoiselle. Il fallait reconnaître qu'elle avait très bon goût en matière de vêtements, même s'il détestait le bleu. Et ses cheveux d'un noir d'encre... "Ola stop" ! pensa t'il. Il avait autre chose à faire en cet instant. Et pourtant, l'inconnue s'était approché de lui. Elle tapa ton épaule, et Red se retourna légèrement.

▬ « Excusez-moi, êtes-vous Julian Carter ? »

▬ « Mademoiselle... pourriez-vous m'accorder un instant s'il vous plaît ? J'aimerai finir cette coiffure. »

Ce ton quelque peu autoritaire ne lui ressemblait pas, mais il ne voulait pas s'arrêter avant d'avoir fini son chef d’œuvre. L'inconnue lui fit un signe de tête, partit s'asseoir non loin de la vitrine et s'empara d'une revue people. L'ange déchu prit une dizaine de minutes supplémentaires pour terminer son travail puis, il encaissa sa cliente en lui souhaitant la bonne journée. Il tourna les talons vers une autre cliente qui attendait pour sa couleur, il restait encore du temps. Enfin, il inspecta son calepin de rendez-vous. La prochaine n'était pas prévue avant une heure. Il allait pouvoir souffler un peu. Il remit ses cheveux en place et se dirigea vers la démone. Que pouvait-elle lui vouloir ?

▬ « Voilà voilà ! Mes excuses mademoiselle, je suis quelque peu débordé ces jours-ci. Que puis-je pour vous ? »

L'inconnue lui adressa un bref coup d’œil en remettant le magasine en place. Ses yeux perçants vinrent se fixer aux siens sans perdre de temps.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 22 Fév - 3:32


You've got a message !
feat. Julian Carter


Le jeune homme me regardait également étant complètement retourné en ma direction, il semblait débordé, voir même épuisé, il dégageait cette idée... Surtout qu'en regardant la tête de celle qu'il coiffait, il devait avoir la difficulté à dompter ses cheveux comme il désire.


Mademoiselle... pourriez-vous m'accorder un instant s'il vous plaît ? J'aimerai finir cette coiffure.

Pas de problème, je vais attendre dans ce cas.

Dis-je en me dirigeant vers la petite salle d'attente. Je m’assoyais confortablement sur le fauteuil prenant au passage l'un des magasines qui se trouvait sur la table basse. Heureusement que je n'avais rien de prévu pour aujourd'hui et heureusement que j'étais de bonne humeur pour attendre. Je regardais les "gossip" du magasine et j'essayais de comprendre comment les humains pouvaient aimé ce genre de lecture... Certain mannequin était anorexique, car être mince comme un cure-dent n'est pas très attrayant. J'aime bien les femmes ayant quelque peu de forme. Ce n'est que mon point-vue, puisque j'aime également les femmes. Du coin de l'oeil je vis Julian, terminé sa cliente avec ses cheveux et la faisait payé et allait vérifiée une autre cliente pour sa couleur. Il semblait être débordé et seul. D'habitude ils ne sont pas deux ? Probablement que l'autre était en période de dîné. Après un las de temps, l'ange déchu vint à ma rencontre.

Voilà voilà ! Mes excuses mademoiselle, je suis quelque peu débordé ces jours-ci. Que puis-je pour vous ?

Finalement, pensais-je tandis que je plaçais le magasine à sa place et me levait. J'ancrais mes yeux au siens gardant un sourire sur mes lèvres, pour être tout de même aimable.

Ne vous en faites pas, c'est totalement compréhensible, vous êtes seul à gérer, donc ça ne doit pas être facile à faire tout en même temps... Je suis venue pour vous remettre ceci en main propre. Ichigo Tachibana, m'a contacté et voulait que je vous transmette cette lettre dans vos mains et non à personne d'autres.

Dis-je en lui donnant la lettre, qui faisait un peu vieillot. Il y avait un sceau, probablement celle de sa famille à elle, en arrière de la lettre, donc impossible que quelqu'un puisse l'ouvrir. J'avais surveillée la jeune femme, pour qu'elle écrive tranquillement sans ce faire déranger. Elle semblait énervée et quelque peu stressée de sa situation. Je n'ai pas posé de question et je ne l'aurais pas fait de toute manière. Ce n'était pas de mes affaires de savoir pourquoi elle était si agitée.

Et voilà... Mon travail est terminée, je vous souhaite une excellente journée, Julian Carter.

Ajoutais-je avec un clin d'oeil, me dirigeant tranquillement vers la porte du salon. Je poussais la porte et sortit à l'extérieur. Je restais quelque seconde devant la porte avant de marcher droit devant moi. Il allait certainement se poser plusieurs questions, mais c'est tout ce que je savais. Je m'avançais encore un peu et vint m'asseoir sur un banc profitant de cette belle journée ensoleillé.

Lettre de Ichigo:
 


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 22 Fév - 19:18



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


L'inconnue déposa le magazine avec les autres et se releva de son siège. Un sourire illumina son visage. Red savait qu'elle se forçait un peu, pour ne pas paraître impolie.

▬ « Ne vous en faites pas, c'est totalement compréhensible, vous êtes seul à gérer, donc ça ne doit pas être facile à faire tout en même temps... Je suis venue pour vous remettre ceci en main propre. Ichigo Tachibana, m'a contacté et voulait que je vous transmette cette lettre dans vos mains et non à personne d'autres. »

▬ « Une lettre... de Ichigo...? »

Red sentit son corps se raidir. La venue de cette démone n'avait rien de normal, et cette lettre confirmait ses suspicions. Il prit l'enveloppe dans ses mains et l'inspecta. Le sceau familial des Tachibana était apposé sur la lettre. L'ange déchu s'apprêtait à l'ouvrir lorsque l'inconnue l'interpella brièvement.

▬ « Et voilà... Mon travail est terminée, je vous souhaite une excellente journée, Julian Carter. »

L'inconnue lui fit un clin d’œil et sortit du salon. Red ne pouvait pas rester dans cette mauvaise postule. Il arracha l'enveloppe et en sortit la lettre. Il commença à la lire, mais au fur et à mesure de la lecture, des larmes coulaient sur ses jours. S'il avait été ailleurs que dans son salon, il aurait hurlé et fracassé la Terre entière.

Lettre de Ichigo:
 

Sans dire un mot, Red sortit en trombe de son salon et regarda les alentours. Au loin, il aperçut l'inconnue qui s'était assise sur un banc tranquillement. Il courut en sa direction en manquant de faire tomber une grand-mère et un couple de jeunes gens. A moitié essoufflé, il lui montra la lettre et prononça quelques mots.

▬ « Non ! Mademoiselle attendez ! Vous ne pouvez pas partir comme ça... Ichigo était mon amie, la seule de cette ville... Je suis sûr que vous pouvez m'en dire plus. Elle n'a pas fait ça sans une autre raison ! »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 22 Fév - 20:29


You've got a message !
feat. Julian Carter


Comme je l'aurais pu bien deviné, Julian sortit du salon en courant, j'aurais très bien pu mettre ma main au feu, car oui il voudrait certainement en savoir davantage sur le départ de son amie. C'est dommage pour lui, je n'ai rien d'autre à lui offrir, à part mon point de vue sur son amie, tout simplement, j'ignorais si ça allait aidée, mais c'est toujours mieux que rien, non ? Il courrait à ma direction et s'arrêta lorsqu'il était proche de moi, à bout de souffle. Il me montrait la lettre que je lui avais donné, qu'est-ce qu'il voulait que je fasse de cette lettre.


Non ! Mademoiselle attendez ! Vous ne pouvez pas partir comme ça... Ichigo était mon amie, la seule de cette ville... Je suis sûr que vous pouvez m'en dire plus. Elle n'a pas fait ça sans une autre raison

Prononça toujours à bout de souffle de sa course folle pour me rattraper. Je croisais mes bras penchant légèrement ma tête sur le côté avant de glisser une mèche de mes cheveux derrière mon oreille et me levait de mon banc pour lui faire face.

Je n'en sais pas davantage, désoler de vous décevoir, mais c'est la stricte vérité. Quand un client m'engage on m'a toujours apprit de ne jamais poser de question, mais de faire ce qu'ils demandent puisque ce ne sont pas de mes affaires. Mais quand elle m'a engagé elle semblait quelque peu nerveuse, inquiète voir même en colère. Probablement qu'elle voulait rester à Damned Town, mais qu'elle n'a pas pu, certainement qu'elle a écrit la cause dans sa lettre.

Dis-je en glissant une main sur ma hanche baissant quelque peu mes yeux pour trouver mon sérieux et ma concentration. Oui, c'était bien à ça qu'elle ressemblait, un être tout à fait nerveux et ayant peur que cette lettre n'arrive pas à destination. Je glissais par la suite mes mains dans les poches de mon manteau fermant les yeux pendant quelque seconde avant de les ré-ouvrir.

Pardonnez-moi Red, mais c'est tout ce que je sais et pressentie rien qu'en la voyant. Et mademoiselle n'est pas mon prénom, d'habitude j'accomplie ma mission sans en donner davantage, mais pour vous je ferais une exception. Je suis Vaermina Sveinn. Ma profession ? Un assassin et informatrice en enfer. Ici, je ne peux qu'être une simple informatrice, mais malheureusement c'est tout les informations que j'ai à propos de votre amie, Ichigo Tachibana. Je ne serais pas une aide utile et il est hors de question que je retourne en enfer.

Ajoutais-je avant de souffler légèrement gardant mes mains dans mes poches regardant Julian qui semblait quelque peu désespérer d'avoir perdu une amie. Je ne savais pas ce que c'était de perdre quelqu'un que l'on chérit, voir même une amie qui quitte sans donner de nouvelle, mais au moins elle a prit cette peine malgré le danger qu'elle parcourait en me donnant une lettre à un habitant de Damned Town. Heureusement pour moi, personne n'a interrompu cette transaction. Mon travail était fini, j'avais été payé avant, donc pas besoin de retourner en enfer et mon frère devrait arriver quelque temps plus tard, une fois qu'il sera prêt à affronter cette ville.



Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 23 Fév - 1:23



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Red écouta avec attention le peu que savait la démone. Des larmes continuaient de couler sur ses joues tellement c'était insupportable à entendre. Le ton neutre employé ne lui plaisait en rien. Elle n'était que la messagère et pourtant, il sentait une once de désintéressement provenir de l'inconnue, malgré ses dires comme quoi Ichigo semblait triste et en colère de la situation. Elle s'était relevé de son banc entre temps, et tâchait de garder une posture convenable devant l'ange déchu. A la fin de ses vaines explications, elle fourra ses mains dans son manteau et le regarda intensément.

▬ « Pardonnez-moi Red, mais c'est tout ce que je sais et pressentie rien qu'en la voyant. Et mademoiselle n'est pas mon prénom, d'habitude j'accomplie ma mission sans en donner davantage, mais pour vous je ferais une exception. Je suis Vaermina Sveinn. Ma profession ? Un assassin et informatrice en enfer. Ici, je ne peux qu'être une simple informatrice, mais malheureusement c'est tout les informations que j'ai à propos de votre amie, Ichigo Tachibana. Je ne serais pas une aide utile et il est hors de question que je retourne en enfer. »

▬ « Red... C'est comme ça qu’elle m'appelait... Ravi d'avoir discuté avec vous Vaermina. Excusez-moi, j'ai du travail. »

Sans la saluer, ni même la regarder, Red fit demi-tour et retourna sur le sentier en direction de son salon. La haine s'était emparé de son corps et de son esprit, ça n'allait pas du tout. De rage, il sortit son cellulaire de sa poche et contacta son nouveau collègue.

▬ « Allo ? Max ? C'est Red à l'appareil. Pardon de te déranger, mais serait-il possible de me remplacer jusqu'à la fin de la journée ? J'ai besoin d'un break... »

La conversation ne s'éternisa pas. Red passa la main à son collègue, salua les clientes présentes et récupéra ses affaires. Il avait séché ses larmes pour ne pas paraître faible devant les humains... Mais une fois dehors, la tristesse revint le gifler de plein fouet et il se remit à pleurer. En cachant son visage, il se dirigea vers le parc pour se reposer. Il ne voulait parler à personne, il se sentait bien trop mal. Alors pourquoi Vaermina n'était pas loin de lui ?


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 23 Fév - 4:32


You've got a message !
feat. Julian Carter


L'homme aux cheveux rouges continuait de verser des larmes tandis que moi je le regardais d'un air neutre... Je ne savais pas comment réagir face à la situation... Ce n'est pas comme si elle était morte, elle était bel et bien vivante, mais... Dans aucun cas elle ne pourra le revoir. Entre-temps elle va se marier avec son fiancé et la il aurait un total contrôle sur elle, c'est comme ça que ça marche en enfer, pourtant il n'y a aucun démon qui respect les lois, il faut dire qu'il y en a pas. Je voudrais bien le consoler, mais je ne savais pas comment faire, puisque je n'ai jamais réellement vécu cela, mise à part la mort de mes parents. Avec ma profession on nous a apprit à ne pas montrer nos sentiments et être ferme, mais on dirait que ça fait plus de mal que de bien.

Red... C'est comme ça qu’elle m'appelait... Ravi d'avoir discuté avec vous Vaermina. Excusez-moi, j'ai du travail.

Il quitta les lieux sans me saluer, ni même adresser un regard. Je le vis se diriger vers le salon de coiffure, je me doute qu'il soit en état pour travailler. Je ferais mieux la prochaine fois. Je restais tout de même au parc et me promenait quelque peu profitant le beau paysage ensevelit sous la neige qui était presque toute fondue, dû au gros rayon de soleil. Main toujours dans mes poches j'avançais silencieusement sur le sentier et fit le tour tranquillement profitant de la belle vue ainsi que les petits oiseaux qu'il y avait. Peu à peu je revenais sur le point de départ et vit Red qui s'était installé sur un banc, pleurant toujours pour son amie. Intérieurement je soupirais, mais je devais faire quelque chose. Je m'approchais de celui-ci et vint m'asseoir à ses côtés.

Désolée si je me montre froide, c'est que je suis élevée ainsi dans des mauvaises conditions, surtout après la mort de mes parents c'est là que tout à commencer... La seule chose que je pourrais faire pour vous est d'envoyé quelqu'un pour veiller sur Ichigo en enfer et de donner des nouvelles de temps à autres, qu'en dites-vous ?

Demandais-je en m'étant légèrement tourner vers Red. Je baissais légèrement mon regard qui avait un léger air compatissant et vint glisser une main délicate sur son dos, le frottant avec douceur. Je fermais les yeux gardant un air serein. J'ouvris rapidement les yeux me rappelant la dernier phrase que m'avait dit Ichigo avant de s'éclipser "Dès que tu lui auras remis la lettre, fais-lui la bise de ma part" . Peut-être que c'était quelque chose qu'il partageait entre les deux, une sorte d'amitié où ils font des embrassades et la bise. Je l'ignorais.

Hm... J'oubliais une partie importante de mon contrat. Ichigo m'a demandé qu'après de vous avoir remis la lettre de vous donnez la bise, certainement un signe d'au-revoir, peut-être? Puis-je ? Et certainement après je vous laisserais tranquille, je cause plus d'ennuie que de bien... Veuillez m'excuser pour ça.

Ajoutais-je en détournant les yeux gardant toujours une main au niveau de son dos. Au coin de l'oeil je vis un enfant qui me dévisageait j'en fis tout autant jusqu'à ce qu'il parte en courant presque en pleurant. Je haussais légèrement les épaules ne sachant pas ce que j'avais fait de mal. J'avais de la difficulté avec les enfants, peut-être qu'au fond de moi je les jalousais d'une quelconque manière, probablement le fait qu'ils sont jeunes et innocent jusqu'à une preuve du contraire. J'aurais tant aimé avoir une enfance normal, mais il faut croire que ce n'était pas ma destinée, mais bon... Il faut que je m'y fasse désormais... Je me déconcentrais quelque peu de la situation actuelle et ce n'était pas bon signe. Je regardais de nouveau Julian mettant toute ma concentration sur lui voir si mes paroles l'avait aidé à se calmer.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 23 Fév - 14:47



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Red n'avait pas marché bien loin. Il s'était posé sur un banc à l'entrée du parc, le corps plié vers l'avant et la tête dans ses mains. Le retour de bâton était pire que la douleur infligée au Paradis. Son cœur saignait abondamment et il ne pouvait s'empêcher de s'imaginer la scène qu’elle avait dû subir. La pauvre Ichigo... et son affreux fiancé ! S'il pouvait se rendre aux Enfers, il le tuerait de ses propres mains et emmènerait son ami loin de toutes ces bêtises. La présence de Vaermina troubla ses pensées.

Elles s'était assise à côté de lui, une main sur son dos qui le frottait doucement, pour essayer de le calmer. Elle commença par lui donner des excuses par rapport à son indifférence. Elle est une démone, ce n'est pas de sa faute au demeurant. Red ne lui en voulait pas pour ça. En fait... il ne lui en voulait pas du tout. Elle n'était que la messagère, la personne intermédiaire qui avait été engagée pour lui parler, à défaut de son amie qui se retrouvait dans la merde jusqu'au cou. Alors comment lui en vouloir ? Il pourrait inventer une excuse, ça ne servirait à rien, s'en était presque mesquin. Un passage important retentit dans ses oreilles. Vaermina se sentirait un peu coupable de ses pleurs ? Et lui proposerait d'engager quelqu'un pour donner des nouvelles ? Son visage se déboita légèrement de ses mains, pour laisser entrevoir une pupille rougie qui observait la démone.

▬ « Hm... J'oubliais une partie importante de mon contrat. Ichigo m'a demandé qu'après de vous avoir remis la lettre de vous donnez la bise, certainement un signe d'au-revoir, peut-être? Puis-je ? Et certainement après je vous laisserais tranquille, je cause plus d'ennuie que de bien... Veuillez m'excuser pour ça. »

L'ange déchu fit un léger signe de la tête et laissa Vaermina lui faire une bise amicale sur la joue, comme le stipulait Ichigo. Red fut surpris de la délicatesse de ce simple geste. Ses lèvres se posèrent avec finesse sur sa joue mouillée et déposèrent un léger baiser. Malgré ses larmes, il sentit le parfum de la démone... une subtile fragrance qui ne lui était pas inconnue. Il sentit un léger frisson parcourir son corps meurtri par la mauvaise nouvelle. Tout en reprenant ses esprits, Red attrapa Vaermina par le bras, sans lui faire mal, pour l'inciter à rester assise auprès de lui.

▬ « Vous pourriez envoyer quelqu'un qui veillera sur elle aux Enfers ? Vous pourriez faire ça pour moi...? »

Vaermina esquissa d"un signe de tête approbateur. Un léger sourire se dégageait de son visage. Elle essayait de comprendre sa détresse, il admirait la geste, mais elle était à des années lumière de savoir ce qu'il ressentait. Sans lui lâcher le bras, il la dévisagea en s'essuyant les larmes avec sa main valide.

▬ « J'ai pris ma journée. Je ne peux pas travailler dans ces conditions... Avez-vous un peu de temps ? Ou êtes-vous pressée ? »

Red s'étonnait lui-même de ce qu'il venait de lui demander. C'était sorti tout seul, sans qu'il y pense vraiment. Son subconscient avait-il pris le relai ? La peur de se sentir seul à nouveau l'avait-elle traversé sans qu'il s'en rende compte ? Ça ne faisait aucun doute.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Ven 24 Fév - 4:34


You've got a message !
feat. Julian Carter


Julian se relevait la tête, je pouvais apercevoir ses yeux rougit par ses pleurs. Les anges étaient-ils aussi sensible ? Peut-être parce qu'il a perdu une personne très chère à ses yeux et c'était certainement normal pour lui et peut-être même que Ichigo en pleurait en ce moment même. Une démone déchue en plus, quoi demander de plus... N'empêche Julian commence à être du côté sombre, je pouvais presque le goûté sans plus. Il était déchu, donc il avait certainement dû commettre un crime au paradis... Hm... Le paradis, je me demandais comment c'était, à quoi ça ressemble, c'est peut-être aussi bête qu'en enfer ? Genre plus clair et plus de passivité, qui sait ? Je l'ignorais, mais si j'y vais je ne pense pas que ce soit de manière passive.

Revenons à l'instant présent et cessons de songer au paradis, veux-tu bien Vaermina ? Je surpris Julian de hocher la tête lorsque je lui avais mentionné la bise de la part de Ichigo, alors il le voulait ? Sans plus attendre, je m'approchais de Red et pressait délicatement mes lèvres sur sa joues quelque peu salé dû à ses larmes et y fit une bise amicale de la part de son amie, rien de plus. Je fis durer la bise pendant quelque seconde de plus avant de me reculer de celui-ci en souriant légèrement. Je voulais davantage me reculer, mais l'ange déchu attrapait rapidement mon bras ce qui m'arrêtait.


Vous pourriez envoyer quelqu'un qui veillera sur elle aux Enfers ? Vous pourriez faire ça pour moi...?

Demanda-t-il tandis que je hochais délicatement la tête en souriant toujours. Oui, effectivement la personne en question est mon frère, il est plutôt doué en information et chien de garde, il fera le travail à la perfection et ça lui permettra de rester un peu plus en enfer. Malgré le fait que je m'ennuyais de lui, je ne pouvais plus lui sauter sur lui et ni le provoquer comme avant, malheureusement... Julian ne me lâchait pas le bras, comme s'il aurait peur que je parte en courant. Ce qui n'arrivera pas, parce que je suis une femme de parole. Il me dévisagea essuyant ses larmes de sa main de libre.

J'ai pris ma journée. Je ne peux pas travailler dans ces conditions... Avez-vous un peu de temps ? Ou êtes-vous pressée ?  

Pressée ? Non, je ne suis plus pressée, du moins plus comme en enfer... J'avais des contrats par-dessus contrats et jamais je ne me suis posée la question. Ici, je prend mon temps et admire le temps magnifique et fort agréable, donc on peut dire que j'ai du temps pour vous.

Dis-je en penchant légèrement la tête sur le côté sans cesser de sourire. Je m'approchais un peu plus de Julian, quelques mèches de mes cheveux de glissait vers l'avant et de ma main libre, je sortais un mouchoir en tissus de la porte de mon manteau, car oui je traînais ce genre de chose dans mes poches, pour venir essuyer ses larmes, un peu mieux avec un mouchoir que ses mains, pas vrai ? Une fois fait, je me reculais quelque peu, souriant d'un air attendrissant rangeant mon mouchoir à moins qu'il tient à le garder, ce n'est pas un problème, mais ce mouchoir avait une quelconque odeur de mon frère, il me manquait terriblement.

Que voudriez-vous faire ? Certainement quelque chose pour vous changez les idées, n'est-ce pas ? Ça tombe bien, je crois que je pourrais arrangée cela ! Avez-vous un endroit de préférence ?

Demandais-je en glissant une mèche derrière mon oreille pour replacer d'une quelconque manière mes cheveux bien trop long. J'avais toujours mes ailes, peut-être un petit tour dans le ciel lui ferait du bien ? Je souriais davantage avant de me lever prenant sa main dans la mienne essayant lui remettre sur pied.

J'ai peut-être une petite idée, si elle vous intéresses nous pourrions, sinon nous allons trouvés autre chose... Que direz-vous une petite balade dans les airs ? Aux dernières nouvelles j'ai des ailes et j'adore voler de temps à autres... Par contre je ne sais pas si les anges déchus en ont, sinon je pourrais très bien vous portez, ça ne me dérangerait pas du tout ! Et bien évidement nous ferons cela à l'abris des regards indiscrets.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Ven 24 Fév - 17:06



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Red se sentait un peu rassuré de savoir qu'elle pouvait engager quelqu'un pour lui. Il était désespéré de ne plus revoir Ichigo, et espérait en silence, avoir de ses nouvelles rapidement. Dans a tête, il s'imagina la lettre qu'il pourrait lui écrire.

▬ « Pressée ? Non, je ne suis plus pressée, du moins plus comme en enfer... J'avais des contrats par-dessus contrats et jamais je ne me suis posée la question. Ici, je prend mon temps et admire le temps magnifique et fort agréable, donc on peut dire que j'ai du temps pour vous. »

Autre bon point. L'ange déchu lui fit un léger sourire en acquiesçant un signe de tête approbateur. Rester était une chose, mais qu'allait-il pouvoir lui dire ? Ou lu proposer de faire ? Contre toute attente, Vaermina sortit un mouchoir de sa poche et essuya le reste des larmes sur le visage de Red. Elle faisait un effort incroyable de lui sourire et de se montrer compatissante à sa détresse, ce qu'il appréciait grandement.

▬ « Merci mademoiselle, vous n'étiez pas obligée de le faire... Je ne sais pas comment vous remercier pour le peu que... »

▬ « Que voudriez-vous faire ? Certainement quelque chose pour vous changez les idées, n'est-ce pas ? Ça tombe bien, je crois que je pourrais arrangée cela ! Avez-vous un endroit de préférence ? »

Vaermina lui avait coupé la parole sans s'en rendre compte. Red n'eut pa sle temps de réfléchir à la question qu'elle lui proposa quelque chose d'insensé.

▬ « Que direz-vous une petite balade dans les airs ? Aux dernières nouvelles j'ai des ailes et j'adore voler de temps à autres... Par contre je ne sais pas si les anges déchus en ont, sinon je pourrais très bien vous portez, ça ne me dérangerait pas du tout ! Et bien évidement nous ferons cela à l'abris des regards indiscrets. »

▬ « ... Excellente idée. Je n'ai plus volé depuis mon bannissement ici, ça me ferait du bien se sentir le vent à nouveau dans mes cheveux... »

Red se leva de son banc et incita Vaermina à le suivre. Comme pour Ichigo, il prit son bras et l'accrocha au sien. Il tenta la même expérience avec la démone, dans l'espoir qu'elle l'accepte plutôt que de l'envoyer balader ou pire... Il la conduisit, un peu fébrile, vers un coin isolé dans une ruelle, en guettant que personne ne soit là pour les observer. De là, il fit quelques détours vers un lieu inédit du parc. A cet endroit, personne n'y mettait les pieds, sauf les êtres divins, et à cet instant de la journée, il n'y avait personne. Vaermina pouvait en toute tranquillité sortir ses ailes, sans inquiéter le tout-venant.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Ven 24 Fév - 19:36


You've got a message !
feat. Julian Carter


Sortir mes ailes me ferait un bien fou, parce qu'ils sont cachés et que ça me fait mal de le faire ainsi. Tout est serrée et pas très confortable, de plus que mes ailes débutent en bas de mon dos et pas au niveau du dos, étrange n'est-ce pas ? Mais je suis née comme ça et c'est bien plus pratique. J'ai plus de puissance et plus de contrôle. Ma suggestion semblait intéressé Julian, ce qui me fit sourire davantage.

... Excellente idée. Je n'ai plus volé depuis mon bannissement ici, ça me ferait du bien se sentir le vent à nouveau dans mes cheveux...

Approuva-t-il tandis qu'il se levait finalement du banc, puisque j'étais déjà debout. Il prit une direction et je le suivais sans me poser de question, car il devait certainement connaître un coin là où que personne n'irait nous importunés. Il me pris le bras et l'accrocha au sien, geste que personne n'avait jamais fait à mon égard et ce n'était pas déplaisant. Je laissais ainsi tandis que je marchais aux côtés de l'ange déchu. Nous faisions une longue marche passant d'une ruelle à un lieu où que personne n'était, nous étions seuls, je pouvais finalement sortir mes ailes. Pour ce faire, je détachais le reste de mon manteau parce que ça serait un peu serrer et déployais mes ailes. Elles étaient un peu plus basse que certains anges et même les démons, mais ça faisait un bien fou. Je battais doucement mes ailes noires et appréciait la douce brise qui les caressaient avec une douceur infinie. J'étais prête. Je me retournais légèrement vers Julian avant de me mettre derrière lui, car oui je voulais qu'il voit en face de lui et non derrière. Je battais un peu plus mes ailes me permettant de me lever un peu plus enroulant mes bras au niveau de son torse en le tenant bien avant de décoller définitivement du sol.


Accroche-toi bien Julian ça va décoller un peu plus sec une fois rendu dans le ciel, je ralentirais ma cadence.  

Dis-je en battant de plus en plus mes ailes pour voler très rapidement dans le ciel. Serrant un peu plus mon emprise pour ne pas qu'il tombe, je le tiendrais comme ça et je changerais lorsque nous serons caché dans les nuages. Cela me prit quelque minutes à voler comme une fusée pour atteindre les nuages. Je poussais Julian vers le haut pour le lâcher et je descendais quelque peu pour le rattraper pour le porter comme une princesse, comme ça nous pourrions voir où que nous allions tous les deux.

Désolée si je t'ai lâché sans rien dire. Il fallait que je place un peu mieux et c'était la seule solution. En attendant profite de la vue.

Dis-je en souriant légèrement, mes yeux de couleur citrine brillait certainement grâce au reflet de la lumière. Je nous sortais quelque peu des nuages pour que nous admirons la ville de Damned Town au-dessus de tout, j'espérais qu'il appréciait cette petite balade dans les airs. J'espérais qu'on aurait pas d'ennuis avec d'autre démons ou encore des anges, ça serait la cerise sur le gâteau de plus que je tiens Julian, je ne pourrais pas me battre convenablement, j'espérais éviter des conflits.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Sam 25 Fév - 0:49



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Julian observait Vaermina, en train de déployer ses ailes. Comparé aux ailes des anges, les siennes paraissaient plus basses, mais quelle élégance ! Elle devait en prendre soin. Pour une démone de son rang, cela semblait commun. Elle se déplaça derrière le coiffeur et enroula ses bras autour de son torse.

▬ « Accroche-toi bien Julian ça va décoller un peu plus sec une fois rendu dans le ciel, je ralentirais ma cadence. »

Red remarqua un détail, tandis qu'il s'apprêtait à s'envoler. Vaermina l'avait tutoyé. Était-ce une erreur ? Ou un excès de confiance subit ? Peu l'importait. Il sentit ses pieds se décoller du sol, puis ils s'envolèrent à toute vitesse. Les habitations et les commerces se faisaient de plus en plus petits, jusqu'à atteindre les nuages. Tout à coup, Vaermina rassembla des forces et propulsa Red en l'air, puis le rattrapa telle une princesse sauvée de sa tour dorée. Le coiffeur se sentit gêné. Le rouge lui montait à la tête.

▬ « Désolée si je t'ai lâché sans rien dire. Il fallait que je place un peu mieux et c'était la seule solution. En attendant profite de la vue. »

▬ « Hum... c'est assez confortable. Je ne voudrais pas t'alourdir. Mais merci quand même. La vue est superbe ! »

Vaermina descendit en dessous des nuages et survola Damned Town. C'était fou à quel point la ville semblait paisible vue du ciel. Des points microscopiques pour les gens, des carrés pour les immeubles... Et une magnifique verdure au niveau du parc. Au loin trônait la montagne avec majesté, d'un blanc miroitant sur le lac en contrebas. La forêt était nue sans son feuillage en cet période hivernale, ce qui laissait entrevoir un paysage vide, presque mort.

La promenade dura une bonne heure. Vaermina ne semblait pas fatiguée, mais Red constatait qu'elle surveillait ses arrières. Par précaution, l'ange déchu lui fit signe de se poser, il ne voulait pas profiter davantage de sa gentillesse. La démone descendit en planant et retourna se poser de là où ils était partis. Il n'y avait toujours personne aux alentours, et il n'y avait eu aucune attaque dans les airs. Fort heureusement... Red se dégagea et s'étira chacun de ses membres. Il sentit son dos craquer, ce qui lui fit un bien fou. Tandis que Vaermina remettait ses ailes en place, il s'approcha d'elle, lui prit la main et lui déposa un baiser, tel un gentleman.

▬ « Merci à toi pour cette balade aérienne. J'avais oublié la sensation de voler. Je sais que je ne récupèrerai jamais mes ailes... Encore une chose de perdue... »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Sam 25 Fév - 17:01


You've got a message !
feat. Julian Carter


Nous volons à peu près une bonne heure déjà et je profitais de chaque moment de libérer mes ailes et sentir l'air caresser mes plumes noirs, comme le plumage d'un corbeau en fait. C'était tellement agréable, le vent était tellement bon aujourd'hui. Quelque instant après, Julian me fit signe de descendre. Je hochais doucement la tête et exécutais très rapidement en nous faisant descendre là où nous sommes partis. Je vérifiais rapidement le périmètre avant de poser mes pieds au sol tout en déposant mon co-pilote. Je pris le temps de remettre mes ailes à leurs place avant d'attacher correctement mon manteau tout en replaçant mes cheveux. Je vis Julian qui s'était rapproché de moi tout en me prenant par la main déposant un baiser, tel un gentleman.

Merci à toi pour cette balade aérienne. J'avais oublié la sensation de voler. Je sais que je ne récupèrerai jamais mes ailes... Encore une chose de perdue...

Dit-il d'un ton quelque peu triste, ça paraissait. Je penchais légèrement la tête sur le côté m'approchant un peu plus, le regardant d'un air attendrissant tout en déposant une main délicate sur sa joue.  


Ne dis pas ça, Julian. Rien n'est encore perdu pour ton amie... Concernant tes ailes, malheureusement je ne peux rien y faire, ce n'est pas quelque chose qui repousse et le fait d'y songer ça me fait mal à mes propre ailes... Mais si l'envie te prend pour voler, ne te gêne pas, ça me ferait un plaisir de voler, si ça peut me permettre de prendre l'air autrement.

Dis-je doucement avant de glisser ma main au niveau de son bras pour l'inciter à me suivre. Je ne disais rien, rien du tout. Je l'entraînais avec moi pour que nous éloignons de l'endroit où que nous étions pour marcher sur le chemin du parc, c'était tellement immense, il y avait des arbres sans feuilles, des sapins et surtout de la neige qui couvrait l'herbe. Au bout d'un moment j'enroulais mon bras autour du siens tandis que nous continuons d'avancer admirant le paysage. Je tournais finalement mon regard vers Julian avant de presser mon doigt sur sa joue souriant toujours.  

Est-ce que tu as envie de faire quelque chose ? Je connais peu Damned Town et les endroits où que nous pourrons se rendre... As-tu une petite idée?

Demandais-je en retirant mon doigt sur sa joue et glissa ma main libre dans la poche de mon manteau continuant d'avancer. Je connaissais que très peu d'endroit à Damned Town. Ça faisait environs deux semaines que j'étais ici, donc je connaissais que très peu d'endroit. Tout ce que je connais est le gymnase, le bar "Queens", le parc et le salon de coiffure où travail Julian, c'est tout.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Dim 26 Fév - 16:26



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Ne dis pas ça, Julian. Rien n'est encore perdu pour ton amie... Concernant tes ailes, malheureusement je ne peux rien y faire, ce n'est pas quelque chose qui repousse et le fait d'y songer ça me fait mal à mes propre ailes... Mais si l'envie te prend pour voler, ne te gêne pas, ça me ferait un plaisir de voler, si ça peut me permettre de prendre l'air autrement. »

Vaermina lui avait posé une main sur sa joue, avant de le prendre par le bras pour le ramener sur le sentier du parc. Elle ne voulait plus rester ici, mais voir autre chose. Red l'observa s'émerveiller devant la nature morte et la neige. Il est vrai qu'aux Enfers, tout ceci n'existait pas. Cela devait vraiment la changer. Ichigo occupait toujours son esprit... La démone enroula son bras contre le sien, tourna son regard vers lui et le pointa du doigt sur sa joue. A quoi jouait-elle ?

▬ « Est-ce que tu as envie de faire quelque chose ? Je connais peu Damned Town et les endroits où que nous pourrons se rendre... As-tu une petite idée? »

▬ « Ailleurs qu'ici ? Oui, je connais un endroit paisible où je vais tout le temps, et où j'avais emmené Ichigo une fois... »

Red maintenait la main de Vaermina sur son bras et poursuivit sa route sur le sentier. Il comptait l'emmener au seul endroit où il se sentait bien... le jardin japonais. Une vague sensation de déjà-vu lui frappa l'esprit. Il manquait juste la tasse de thé. Il se souvenait d'avoir oublié son service dans sa boutique... quel étourdi ! Il avait réussi à repasser la voir quelques jours après pour le récupérer et lui amener un thé aux bulles, issu directement du kiosque du jardin. Ce genre de souvenirs... Red s'en rappellerait éternellement.

Depuis leur départ du parc, Red fit une belle visite guidée à Vaermina. Ils quittèrent le centre-ville et ses buildings pour le quartier résidentiel, puis ils sortirent de la ville et traversèrent la forêt. Vue du ciel, ce n'était plus le même paysage qu'au sol, mais la démone semblait apprécier. Au loin, la montagne trônait avec majesté. Red s'arrêta, regarda aux alentours et demanda à Vaermina s'ils pouvaient s'envoler discrètement pour rejoindre l'endroit où ils devaient se rendre. La fatigue l'avait gagné et il ne se sentait pas d'attaque à grimper pendant une heure. Avec un clin d’œil, elle dévoila ses ailes, l'attrapa par la taille et s'envola rapidement.

Red lui indiqua où se poser tout de suite, ce n'était pas loin en volant depuis leur position, à peine une minute. Vaermina se retrouva dans une forêt différente de celle de la colline. Red sentait déjà les bienfaits de la montagne influer sur son esprit. Elle le posa délicatement, atterrit et rangea ses ailes.

▬ « Voilà, nous y sommes : le Jardin Japonais ! Je pense que ça va te plaire. On y va ? »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Jeu 2 Mar - 18:19


You've got a message !
feat. Julian Carter


Je voulais à tout prix que Julian se sente à son meilleur, car je ne savais pas comment ce genre d'émotion, déjà qu'il est rare que je ressente quelque chose au-delà de la colère ou encore de la joie. La peine je ne connaissais pas, du moins je n'ai jamais réellement pleure, peut-être lorsque j'étais enfant, mais je ne me rappelle pas d'avoir pleurer concernant la disparition de mes propres parents, le pire dans tout ça je me doutais que Draig avait un rapport là-dedans. Je veux dire... Mon père avait exercer dans ce métier pendant longtemps jusqu'à ce que mère ne tombe enceinte et il a tout lâché pour s'occuper d'elle. Draig avait perdu son bras droit, peut-être le meilleur de tous. Pour ce venger peut-être qu'il a prit la peine à les éliminés pour prendre notre garde et nous élever à sa manière, la manière dont lui a été élever quand il a été jeune. Ce n'est pas sain pour un enfant devoir tuer quelqu'un pour de l'argent encore moins soutirer des informations et exécuter des ordres sans se poser de question. Ça été horrible je l'admet, mais tout ça était du passé et j'allais vivre de l'avant. Du moins je me concentrais à nouveau sur Julian laissant de côté mes pensées.

Ailleurs qu'ici ? Oui, je connais un endroit paisible où je vais tout le temps, et où j'avais emmené Ichigo une fois...

Julian posa une main sur la main qui tenait son bras avant que nous continuons d'avancer. Il en profita de me faire rapidement le tour de la ville pour que je sache où se situe chaque endroit qui soutirais mon intention, comme les restaurants et quelque boutique. Après quelques minutes de visite, nous sortions de la ville pour se rendre dans la forêt, la tranquillité y était et je ne pouvais pas m'en plaindre. J'adorais ce silence. Red me demandait de voler, à le voir je pouvais constater qu'il était épuisé. J'esquissais un sourire avant de dévoiler mes ailes, ce qui me fit un bien fou. Je l'attrapais par la taille avant de m'envoler vers la montagne. Il m'indiquait où qu'il voulait qu'on se dépose, d'un simple hochement de tête, je me rendis tout en battant mes ailes plus rapidement. Je me déposais à l'endroit exacte où qu'il voulait que je me pose. Je le déposais doucement avant que je touche le sol et de ranger mes ailes. Nous étions dans une forêt, mais en plein milieu d'une montagne. J'observais Red qui semblait être heureux d'être ici, probablement que ça fait longtemps qu'il y vient.

Voilà, nous y sommes : le Jardin Japonais ! Je pense que ça va te plaire. On y va ?

Le jardin japonais ? Il me prenait pour qui ? Moi, relaxer dans un jardin ? Oh que non, c'était impossible, je ne savais pas comment me calmer, déjà à la base je ne suis pas quelqu'un qui médite, alors ça risque d'en prendre un coup. Sans broncher je le suivais tout en lui hochant la tête.

C'est ma première fois que je met les pieds dans un Jardin Japonais, donc j'ignore c'est quoi les bienfaits de cet endroit.

Dis-je doucement tout en marchant aux côtés de Julian pour visiter les lieux. Julian savait exactement où aller, je regardais autour de moi observant les alentours. Je pouvais l'admettre c'était apaisant et très calme. Il y avait peu de monde et ça ne me déplaisait pas. C'est la première fois que je vois un endroit où que ce n'est pas agité encore moins de bruit qu'à l'habitude. J'entrais en zénitude, la première depuis plusieurs années. Je souriais doucement en entrant en paix avec moi-même, si la vie pouvait être aussi facile et sans prise de tête ça serait bien.

Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Lun 6 Mar - 1:50



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


Red sentit un léger malaise chez Vaermina... le même genre de surprise qu'il avait pu entrevoir chez Ichigo quand il l'avait amené dans le temple pour méditer. L'ange déchu savait que ce jardin avait des vertus apaisantes sur tout individu, et que la démone n'échapperait pas à la règle.

▬ « C'est ma première fois que je met les pieds dans un Jardin Japonais, donc j'ignore c'est quoi les bienfaits de cet endroit. »

▬ « Les bienfaits de ce jardin ne sont pas descriptibles. Chacun a sa façon de les percevoir... et de les ressentir. Je vais te montrer. »

Vaermina tenait le bras de Red bien fermement. On dirait qu'il n'avait plus besoin de lui imposer, comme avec Ichigo. C'était une bonne chose. L'ange déchu regarda l'heure sur son cellulaire. Il était un peu en avance pour se rendre dans son endroit fétiche... Qu'allaient-ils faire en attendant ? "Mais bien sur !" pensa t'il subitement. Ils firent le tour du jardin au travers du sentier jusqu'à son petit kiosque préféré. Ils s'arrêtèrent et Red commanda deux thés aux bulles. Le parfum de la semaine était la cannelle. Parfait ! Le serveur s'exécuta et tendit les gobelets à Red et Vaermina. Le coiffeur excentrique paya et se dirigea vers un banc non loin du kiosque. Il fit signe à la démone de prendre place à ses côtés. Il prit une gorgée de son thé. La subtile touche de cannelle le fit sourire à pleines dents. Il se tourna vers Vaermina.

▬ « Je vais te raconter une histoire. Le tout premier jardin japonais dont nous avons connaissance date du 8e siècle. Il a été décrit dans un recueil de poèmes, qui n'est malheureusement pas disponible ici... En fait, ils étaient inspirés des jardins traditionnels chinois, et seuls les bouddhistes les "cultivaient" dans leurs monastères. Ça s'est beaucoup développé sur tout le territoire à partir du 14e siècle, avec la cérémonie du thé, où ils ont eu l'idée d'intégrer des pierres et du sable en plus de la végétation que l'on connaît. Et c'est pour ça que toutes les dynasties sont fières de leur jardin. »

Red prit une grande dose d'oxygène et but une gorgée de thé aux bulles. Faire une pause dans ce type de récit était primordial, il ne voulait pas perdre Vaermina en plein milieu de son histoire. Il se rappelait d'un duo de jeunes filles, plusieurs semaines auparavant... une blonde et une "bleutée" s'il pouvait l'appeler ainsi. Cette dernière avait expliqué avec brio l'art du jardin japonais, et Red en avait fait une copie dans sa mémoire. Il ne la connaissais pas, alors il ne pensait pas qu'elle lui donnerait un procès ! Il se remit les cheveux en place et reprit ses explications. Vaermina le fixait intensément. Elle semblait s'intéresser.

▬ « Le but recherché dans la création de ce jardin, c'est de reproduire un coin de nature et de recréer une beauté aussi pure que naturelle. Ils n'aiment pas mettre en scène tous les éléments qui le composent, comme dans un jardin européen. Ils préfèrent garder une part de mystère que tu dois trouver par toi-même... C'est ça qui le rend si envoutant et apaisant. On connaît 3 aspects différents :

Tsukiyama:
 

C’est une reproduction en miniature de la nature, avec des collines, étangs, rivières, cascades… Ce style de jardin plaisait beaucoup à l’aristocratie qui possédait de grandes résidences.

Karesansui:
 

C'est le spiritualisme zen. Le gravier et le sable sont utilisés pour représenter les mouvements de l’eau.

Chaniwa:
 

C’est le jardin accolé à la maison de cérémonie du thé. »

Red prit les mains de la démone et lui fit faire des gestes pour qu'elle comprenne ce qu'il racontait. C'était sa seule manière d'expliquer. Il connaissait le langage des signes, mais il ignorait si la démone serait en mesure de le traduire. Vaermina souriait. Avait-elle compris ?

▬ « De nos jours, les paysagistes refont des jardins japonais avec ces 3 qualités. Mais il ne faut pas oublier... Ce lieu de paix est avant tout une œuvre d'art destinée à plaire aux visiteurs. Il n'était pas conçu pour qu'on s'y promène... Mais moi, je compte t'emmener dans mon sanctuaire. »

Le coiffeur termina son thé aux bulles en regardant à nouveau l'heure. Encore une dizaine de minutes à attendre. S'il avait été seul, il n'aurait pas supporté ce supplice, mais en compagnie d'une 'femme", c'était différent. Il avait terminé de lui expliquer. "Merci, charmante demoiselle aux cheveux bleus !" pensa t'il très fort dans son esprit.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 8 Mar - 5:19


You've got a message !
feat. Julian Carter


Julian semblait bien s'y plaire dans cet endroit et je comprenais désormais pourquoi, mais je n'étais pourtant pas à cent pour cent aisée comme lui en ce moment même. J'avais une certaine réserve, je ne voulais pas totalement me relaxer, je ne pouvais pas me le permettre.

Les bienfaits de ce jardin ne sont pas descriptibles. Chacun a sa façon de les percevoir... et de les ressentir. Je vais te montrer.

Je tenais toujours le bras de ce dernier avant que nous avancions vers un sentier jusqu'à un kiosque, qui avait probablement l'habitude d'arrêter. Nous nous arrêtions et commanda deux thés au bulles, rien qu'à l'odeur je pouvais sentir la cannelle. Surtout à cette période de l'année c'est une odeur bien apprécié. Je prenais le gobelet que me tendait le vendeur et Julian paya. Il se dirigeait par la suite vers un banc et m'invitait à faire de même. Je m'approchais du banc et vint m'asseoir avant de prendre une gorgée à ce fameux thé aux bulles. C'était bon ! Tellement bon, que j'agitais mes ailes qui était caché en dessous de mes vêtements. Je regardais Julian qui s'était retourné vers moi.

Je vais te raconter une histoire. Le tout premier jardin japonais dont nous avons connaissance date du 8e siècle. Il a été décrit dans un recueil de poèmes, qui n'est malheureusement pas disponible ici... En fait, ils étaient inspirés des jardins traditionnels chinois, et seuls les bouddhistes les "cultivaient" dans leurs monastères. Ça s'est beaucoup développé sur tout le territoire à partir du 14e siècle, avec la cérémonie du thé, où ils ont eu l'idée d'intégrer des pierres et du sable en plus de la végétation que l'on connaît. Et c'est pour ça que toutes les dynasties sont fières de leur jardin.

Je hochais délicatement la tête tout en buvant une gorgée de mon thé et il fit pareil. Je me plaçais correctement pour être plus confortable sans cesser de le regarder.

Le but recherché dans la création de ce jardin, c'est de reproduire un coin de nature et de recréer une beauté aussi pure que naturelle. Ils n'aiment pas mettre en scène tous les éléments qui le composent, comme dans un jardin européen. Ils préfèrent garder une part de mystère que tu dois trouver par toi-même... C'est ça qui le rend si envoutant et apaisant. On connaît 3 aspects différents : Tsukiyama, C’est une reproduction en miniature de la nature, avec des collines, étangs, rivières, cascades… Ce style de jardin plaisait beaucoup à l’aristocratie qui possédait de grandes résidences. Karesansui, C'est le spiritualisme zen. Le gravier et le sable sont utilisés pour représenter les mouvements de l’eau. Chaniwa, C’est le jardin accolé à la maison de cérémonie du thé.

Je buvais ses paroles tout comme je buvais mon thé aux bulles. J'absorbais chaque parole qu'il disait, comme une information qui se doit être important à retenir. Il avait même prit mes mains et me fit faire des gestes pour que je comprenne ce qu'il me racontait. On m'avait tellement raconté des choses lorsque j'étais enfant, que ce n'était pas difficile de suivre la conversation, donc il ne devait pas se faire un soucis là-dessus.  

De nos jours, les paysagistes refont des jardins japonais avec ces 3 qualités. Mais il ne faut pas oublier... Ce lieu de paix est avant tout une œuvre d'art destinée à plaire aux visiteurs. Il n'était pas conçu pour qu'on s'y promène... Mais moi, je compte t'emmener dans mon sanctuaire.

Il termina par la suite son thé et je fis de même. C'était fort agréable et délicieux. Je soufflais doucement avant de replacer ma mèche et touchait à mes cornes, heureusement que ce n'était pas visible aux humains, ils auraient été effrayés ou voir intrigué par mes cornes, qui sait ?

Je comprend mieux désormais, merci d'avoir pris le temps de me l'expliquer et ce thé aux bulles, j'adore ! C'est la première fois que je vois ce genre de merveille, il faut dire qu'en enfer on a pas de thé aux bulles. Ton sanctuaire dis-tu ? J'ai hâte de voir ça. Déjà j'ai fais le vide dans mon esprit et j'apprécie le moment présent...  

Dis-je doucement en fermant pendant quelque seconde mes yeux appréciant la tranquillité de ses lieux. Je n'ai jamais eu la chance de prendre la vie relaxe et sans entendre le moindre bruit. Étrangement le jardin japonnais m'offrait la tranquillité, le silence et l'apaisement intérieur. Quoi demander de mieux ? Je n'éprouvais plus de malaise, mais de bien-être. C'est la première fois que je ressens la sensation de calme. Peut-être en avais-je de besoin ? Je veux dire... Je suis venue, ici, à Damned Town dans le but de servir Dragon, mais je sais qu'il a déjà deux alliés dont j'ignore leurs identités et il fallait surtout que je fasse mes preuves à son égard... C'était dommage... Je n'aurais pas le choix de postuler pour un autre poste.

Dis moi Julian... Ça fait combien de temps que tu vis ici à Damned Town ? Ne connais-tu pas d'autre personne que Ichigo ?

Demandais-je en tournant ma tête en sa direction d'un air totalement neutre et serein. Expression que je n'ai jamais fait depuis que je suis toute petite. Il faut toujours une première fois, n'est-ce pas ? Je m'enquêtais un peu plus pour voir si il y a d'autres relations qui est digne d'être découvert et peut-être avoir d'autre alliés, qui sait ? Il le fallait, je voulais être digne de confiance et je voulais garder le début de lien qui se créait entre moi et Julian, je ne voulais pas briser cet interaction, ça serait bien dommage.

Bien entendu, tu as le droit de ne pas me répondre, je comprendrais parfaitement.

Même si ça me faisait mal de l'admettre que ça ne me ferait rien si il ne me répondait pas à ma question. Je ne voulais pas créer de froid entre nous encore moins de la confusion, je voulais que ça soit clair et net et précis, rien de plus, rien de moins.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 8 Mar - 18:51



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Je comprend mieux désormais, merci d'avoir pris le temps de me l'expliquer et ce thé aux bulles, j'adore ! C'est la première fois que je vois ce genre de merveille, il faut dire qu'en enfer on a pas de thé aux bulles. Ton sanctuaire dis-tu ? J'ai hâte de voir ça. Déjà j'ai fais le vide dans mon esprit et j'apprécie le moment présent... »

Vaermina avait été captivée le temps de son histoire, mais dans le fond, elle ne pouvait se reposer à 100%. Elle est une démone, elle devait avoir une mission dans cette ville maudite, mais laquelle ? Qu'est-ce que Kei' avait-il pu lui demander de faire ? Red comptait bien lui poser la question, mais plus tard.

▬ « Dis moi Julian... Ça fait combien de temps que tu vis ici à Damned Town ? Ne connais-tu pas d'autre personne que Ichigo ? Bien entendu, tu as le droit de ne pas me répondre, je comprendrais parfaitement. »

▬ « Quelques mois à peine. Je ne vois pas le temps passer parce que je suis très pris par mon salon. Et à part Ichigo et... Keithan... Je ne connais personne non. »

Red soupira en s'étirant sur son banc. Il est vrai que ses connaissances se comptaient sur les doigts d'une main. Et que des démons en plus ! Qu'ils soient déchus ou non, le coiffeur excentrique en avait assez des anges et de leur pureté, alors pourquoi les côtoyer ici ? Vaermina semblait surprise. Lui ? Avoir rencontré le Dragon ? "Eh oui ma p'tite" pensa t'il.

▬ « Oui, tu m'as bien entendu. Je connais le Roi des Démons en personne. Je me suis retrouvé dans une situation assez pénible, entre lui et une peste d'aveugle qui lit dans les pensées... Tout un spectacle ! »

Le visage de cette Casey se matérialisé dans sa tête, ce qui provoqua chez Red un dégout terrible. Il faillit en vomir son thé aux bulles tellement sa vue en était insupportable. Quelle catin ! Comment avait-elle pu le mettre à terre comme ça ? Il ne souhaitait ne jamais la revoir, mais la vie était mal faite alors...

▬ « Enfin, je ne suis pas sûr que tu veuilles écouter cette histoire-là. J'ai bien cru que j'allais y rester... »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Ven 10 Mar - 21:30


You've got a message !
feat. Julian Carter


Il répondait à ma question malgré tout, mais sa réponse me figeait sur place. Tous mes efforts étaient réduits à néant à cause de lui. Dès qu'il mentionnait le nom, je savais quel rôle qu'il jouait, Casey m'avait donné un indice, mais ne m'a pas donné le nom de la personne concerné juste que c'était la main noire de Dragon.

Quelques mois à peine. Je ne vois pas le temps passer parce que je suis très pris par mon salon. Et à part Ichigo et... Keithan... Je ne connais personne non.

Dragon se prénommait Keithan alors... Ah, il ne fallait pas être devin pour le deviner, mais on ne m'a jamais donné ce prénom dans la liste d'information encore moins de la bouche à Casey, je crois qu'elle n'était pas assez en bon terme avec lui, donc certainement qu'elle s'était interdit de dire le prénom de ce dernier, je pouvais la comprendre assez bien je crois.

Oui, tu m'as bien entendu. Je connais le Roi des Démons en personne. Je me suis retrouvé dans une situation assez pénible, entre lui et une peste d'aveugle qui lit dans les pensées... Tout un spectacle !

Je souriais en coin, il avait rencontré Casey, elle était peut-être une peste aveugle, mais l'aveugle était un atout à avoir auprès de soi malgré qu'elle ne veuille pas d'alliée, je la considérais comme une partenaire digne de confiance, du moins pour le moment.

Enfin, je ne suis pas sûr que tu veuilles écouter cette histoire-là. J'ai bien cru que j'allais y rester...

Un ange déchu ayant peur d'y rester ? Hm, c'est nouveau. Alors la main noire avait peur de mourir aussi brutalement d'une main d'une peste aveugle ? Ah, je suis sûr qu'elle n'avait pas tout montrer, je suis sûr qu'elle était capable de faire plus, il suffisait de l'allumer un peu.   

Je suis tout de même déçue... Je suis venue ici à Damned Town pour servir Dragon, mais j'ai apprit qu'il avait déjà des renforts, dont une main noire, ce qui veut dire toi. Hm... Je n'ai plus vraiment mes chances, c'est malheureux. J'ai un autre talent, mais ils ne sont pas requis ici, je dois trouvée autre chose pour convaincre Dragon de m'alliée à lui.  

Soufflais-je en me calant contre le dossier du banc, position très peu confortable, mais ça me permettait de regarder le ciel azuré. Il ne fallait pas que perdre espoir, je suis sûr qu'il restait de la place pour une alliée comme moi... Je pouvais être traqueuse ou même une espionne, n'importe quoi, je suis née pour exécutée des tâches les plus ingrates que possible, alors pourquoi pas avec Dragon...

Mais passons... Je veux bien entendre cette histoire, tu as toute mon attention.

Lui dis-je en me redressant une nouvelle fois pour le regarder prête à entendre son histoire, du moins ce qui s'était passé entre lui, Casey et Dragon. Cela a dû être quelque chose, surtout pour que Dragon soit alliée avec un ange déchu c'est assez exceptionnel. Si il pouvait accepté un ange déchu, il pouvait bien accepté une démone sang-pur, non ? Je suis prête à tout pour suivre mon objectif et peu importe le prix que cela va me coûté.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Dim 12 Mar - 4:13



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Je suis tout de même déçue... Je suis venue ici à Damned Town pour servir Dragon, mais j'ai apprit qu'il avait déjà des renforts, dont une main noire, ce qui veut dire toi. Hm... Je n'ai plus vraiment mes chances, c'est malheureux. J'ai un autre talent, mais ils ne sont pas requis ici, je dois trouvée autre chose pour convaincre Dragon de m'alliée à lui. »

Red se rendit compte en cet instant qu'il avait gâché quelque chose d'important. Alors elle était donc là pour ça... Tenter de séduire Kei' par certains de ses atouts... Le coiffeur excentrique ne savait pas quoi lui dire. Il n'avait pas prévu ce cas de figure. Il ignorait tout du côté des démons et se foutait royalement des anges... Il voulut tout de même la rassurer, elle ne lui en laissa pas le temps.

▬ « Mais passons... Je veux bien entendre cette histoire, tu as toute mon attention. »

▬ « ... Un soir, peu de temps après mon arrivée ici, je suis allé me baigner dans le lac. Keithan était là, mais j'ignorais à qui je parlais à ce moment-là. J'ai tenté de le séduire, en vain. Il a voulu en savoir un peu sur moi, et c'est là que l'autre aveugle s'est pointée. Elle était cachée dans un bosquet et avait écouté la conversation. »

Red fit une courte pause. Cette salope... s'il avait la possibilité de la transformer en poussière, il ne se gênerait pas. Et peu importe les conséquences. Il serra les poings de toutes ses forces, au point de se lacérer les paumes avec ses ongles tranchants.

▬ « Cette garce s'est jouée de moi ! Elle lisait dans ma tête et je n'ai rien pu faire pour me défendre, si ce n'est la provoquer. J'ai fini à genoux par terre, sur le point de me faire trancher la gorge par ses soins, avec mes bijoux de famille endoloris par un de ses coups... Le Dragon aurait pu me laisser mourir, mais il s'est brièvement manifesté. Il a voulu savoir des choses sur le Paradis, et la suite... Je crois que tu la connais. »

Red relâcha la pression sur ses mains et remarqua le sang s'en échapper. Il sortit un mouchoir de sa poche et pansa ses blessures, tandis qu'il observait l'heure sur son cellulaire. Il fit signe à Vaermina de se lever et de le suivre. Il ne pouvait lui tendre son bras, de peur de la tâcher de son sang par mégarde. Il avait hâte de se retrouver isolé dans la partie privée des jardins, sans ces maudits humains prétentieux et arrogants autour de lui. Il sortit tant bien que mal son "laisser-passer" de sa poche de manteau et emmena la démone sur le sentier privé. Au loin retentissait des clapotis d'eau. Les fontaines attendaient sa venue quotidienne. Du coin de l’œil, Red remarqua un des moines en train de prier, comme à son habitude. Celui-là, un jour il aimerait bien lui toucher deux mots ! Mais ce n'était pas le moment, il était en charmante compagnie. Red et Vaermina s'assirent sur l'herbe sèche. L'ange déchu en profita pour lui toucher deux mots sur sa situation.

▬ « Je suis sincèrement désolé pour toi Vaermina. Le Dragon est assez inaccessible de ce que j'ai compris, et ce n'est pas facile pour les démons de se plier à ses exigences, et encore moins de le séduire. Mais... »

Il reprit une bouffée d'oxygène et se nettoya les mains avec l'eau des fontaines. Selon les moines, cette eau aurait des vertus médicinales sur les plaies et autres petits bobos mineurs. Il allait le vérifier de suite. Il se pencha légèrement et frotta sur ses coupures, avant de reprendre le fil de la discussion, en s'approchant de la démone au plus près de son visage.

▬ « Je suis ses yeux et ses oreilles, ça... tu l'as bien compris. Mais il ne m'a pas interdit d'agir seul. Alors, accepterais-tu de t'allier à l'ange déchu que je suis ? Je suis certain qu'à deux, nous serions beaucoup plus efficaces et... Keithan le remarquerait suffisamment vite pour nous gratifier... »

Un sourire sadique arborait son visage désormais. Il n'en avait plus rien à faire du Paradis et de tous ses résidents belliqueux. Il avait la possibilité de se venger de ses bourreaux, il ne comptait pas la laisser filer. Mais si Vaermina s'alliait à lui, il serait invincible. Une pensée lui traversait l'esprit... celle d'Anna, le suppliant de ne rien faire. Admire la manœuvre, chérie ! L'heure de la rédemption a sonné.


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Dim 12 Mar - 5:18


You've got a message !
feat. Julian Carter


Je ne voulais pas m'éterniser sur mon cas, ce n'était pas urgent et j'avais tant à apprendre de cette ville d'une manière ou d'une autre, pour ce faire je tend l'oreille à n'importe quel conversation qu'il y aura. Si quelque chose m'intéresse je vais sauté sur l'occasion, oh que oui, mon objectif était de récolté des informations qui intéresserait d'autres personnes.

... Un soir, peu de temps après mon arrivée ici, je suis allé me baigner dans le lac. Keithan était là, mais j'ignorais à qui je parlais à ce moment-là. J'ai tenté de le séduire, en vain. Il a voulu en savoir un peu sur moi, et c'est là que l'autre aveugle s'est pointée. Elle était cachée dans un bosquet et avait écouté la conversation.

Alors Julian à tenté de séduire Dragon et ça n'a pas fonctionné ? Hm, il faut dire que les démons ont de la difficulté à aimer ou appréciés les gens à leur juste valeur. Du moins pour ceux qui ne l'ont pas eu facile ou qui n'ont pas eu d'exemple d'un véritable amour... Les humains, eux, en ont de la chance à ce niveau, c'est pourquoi ils peuvent se faire confiance si rapidement sans jugement. Parfois je me demandais si les humains avaient la vie bien trop facile à mon goût... C'était fort possible.  

Cette garce s'est jouée de moi ! Elle lisait dans ma tête et je n'ai rien pu faire pour me défendre, si ce n'est la provoquer. J'ai fini à genoux par terre, sur le point de me faire trancher la gorge par ses soins, avec mes bijoux de famille endoloris par un de ses coups... Le Dragon aurait pu me laisser mourir, mais il s'est brièvement manifesté. Il a voulu savoir des choses sur le Paradis, et la suite... Je crois que tu la connais.

Bien sûr que je connaissais la suite, pour qui il me prenait ? Je n'étais pas idiote à ce point. C'est à partir de cet instant que le lien ce sont créés, mais je me doute qu'ils soient aussi fort... Dragon doit avoir encore des doutes ou ne fait pas totalement confiance à Julian, ce qui serait un peu normal. Il voulait avoir des informations sur le paradis pour descendre les cieux en enfers, de façon à terminer cette guerre qui se continue depuis des décennies déjà. Cette démone déchue avait un passé assez douloureux, j'avais pu le lire sur son visage, c'est pourquoi elle agit en peste parfois et c'était compréhensible... Il a joué dans son filet et elle s'est juste amusé avec sa proie uniquement. J'avais détourné légèrement mon regard un moment pour songer à tout cela... Après un certain moment, je portais mon regard sur Julian, il avait mit un mouchoir à sa main, s'était-il blessé ? Probablement, certainement à cause de sa colère qu'il éprouvait envers Casey, si je lui disais que je l'avais rencontré et que ça c'est bien "passé" il n'allait certainement pas le prendre. Alors j'évitais d'autre embrouille inutile et il n'avait pas à le savoir de toute manière. Il me fit signe que c'était l'heure d'y aller à son fameux jardin secret. Je le suivais en me mettant à ses côtés profitant de regarder les alentours. C'était si paisible et si calme. Nous arrivons au sentier privé. Nous avancions en silence avant que nous nous installions sur l'herbe sèche.

Je suis sincèrement désolé pour toi Vaermina. Le Dragon est assez inaccessible de ce que j'ai compris, et ce n'est pas facile pour les démons de se plier à ses exigences, et encore moins de le séduire. Mais...

Dit-il en ne terminant pas sa phrase pour nettoyer ses mains dans une fontaine. Je penchais légèrement ma tête sur le côté pour le regarder faire, silencieuse, comme toujours. Il termina de frotter ses mains avant qu'il se tourne et s'approche vers moi. Il était très près de mon visage que je pouvais presque sentir sa respiration.   

Je suis ses yeux et ses oreilles, ça... tu l'as bien compris. Mais il ne m'a pas interdit d'agir seul. Alors, accepterais-tu de t'allier à l'ange déchu que je suis ? Je suis certain qu'à deux, nous serions beaucoup plus efficaces et... Keithan le remarquerait suffisamment vite pour nous gratifier...

Je le regardais toujours tandis qu'il souriait de manière assez sadiquement. Il est vraiment tombé dans les ténèbres et ce n'était pas pour me déplaire. Il commençait clairement à me plaire, je vais le faire tomber au plus bas dans les ténèbres. Déjà, quand j'y pense ça me donne des frissons.

Je serais assez stupide de refuser ton offre, mon sucre d'orge. Je veux bien m'allier à toi, je tâcherais de t'être plus utile que possible.

Dis-je d'un ton totalement neutre, mais assez intéresser. Je souriais à pleine dents venant glisser une mèche de ses cheveux rouge comme l'aube à sa place avant que je penche la tête sur le côté.  

Par contre... Pour s'alliée à quelqu'un doit-on faire quelque chose de spécial ou tout simplement une poignée de main ? Je dois t'avouée que je suis nulle là-dedans, à faire des pactes je veux dire... Je fais des contrats et ce n'est guère pareil.

Lui avouais-je en redressant ma tête le regardant d'un air quelque peu sérieux, c'était vrai je ne savais pas comment conclure une affaire, un pacte ou même une alliance. Ce n'était pas pareil qu'un contrat pour tuer quelqu'un ou donner des informations quelconque. Draig ne m'a jamais parlé d'alliance, au début c'est lui qui s'arrangerait avec ça et j’exécutais les tâches, je n'étais qu'une esclave à ses yeux, heureusement que je me suis ouvert les yeux pour agir seule, malgré qu'il a resté à mes côtés pendant toutes ses années... Si jamais Draig vient ici, je le soumettrais à mes ordres, car je connaîtrais mieux cet endroit que lui. J'espérais que Hircide vienne me rejoindre à Damned Town, comme ça l'équipe d'enfer renaîtra.

Déjà que je t'ai promis une chose, je vais pouvoir aller la conclure avec mon partenaire d'affaire en enfer. Ce n'est pas n'importe qui, c'est une personne qui a le même sang que moi, donc aucune crainte qu'il ne fera pas ce que je lui demande, il sera obligé de toute manière, ça se retournera contre lui.

Ajoutais-je en riant légèrement à ma dernière phrase, car c'était vrai. Si il ne fera pas ce que je lui disais, ça allait se retourner contre lui, malgré que c'est la dernière personne de ma famille à rester en vie. La seule personne sur qui je pouvais comptée en enfer durant mon enfance... Il a été élevé d'une différente façon que moi, c'est sûr que je suis bien différente de lui aujourd'hui... Voilà où que cela m'a emmené.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Dim 12 Mar - 21:25



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Je serais assez stupide de refuser ton offre, mon sucre d'orge. Je veux bien m'allier à toi, je tâcherais de t'être plus utile que possible. Par contre... Pour s'alliée à quelqu'un doit-on faire quelque chose de spécial ou tout simplement une poignée de main ? Je dois t'avouée que je suis nulle là-dedans, à faire des pactes je veux dire... Je fais des contrats et ce n'est guère pareil. »

Red semblait conquis, tandis que la démone lui remettait une de ses mèches de cheveux en place. Elle s'était redressée pour reprendre un air plus professionnel.En temps normal, sceller un pacte était obligatoire avant de faire ce qui était convenu... Mais il n'était pas un démon, juste un ange déchu prêt à tout pour venir à ses fins. Il voyait plutôt quelque chose de... sanglant. Une simple poignée de main ne suffisait pas : il espérait réellement mélanger son sang au sien. Il comptait lui en toucher deux mots un peu plus tard. Vaermina revenait sur sa promesse de retrouver Ichigo.

▬ « Déjà que je t'ai promis une chose, je vais pouvoir aller la conclure avec mon partenaire d'affaire en enfer. Ce n'est pas n'importe qui, c'est une personne qui a le même sang que moi, donc aucune crainte qu'il ne fera pas ce que je lui demande, il sera obligé de toute manière, ça se retournera contre lui. »

▬ « J'espère que ce démon est digne de confiance. Parce ce qu'il aura à faire à moi, et ta punition ne sera rien comparé à ce que je serai capable de lui faire endurer... »

Le coiffeur excentrique ne plaisantait plus. L'heure était aux affaires à présent, et non à la rigolade. Il regarda ses mains attentivement. L'une de ses paumes était rétablie, mais pas l'autre... Il avait serré bien trop fort en pensant à l'autre catin aveugle, et ça saignait toujours. "Tant mieux !" pensa t'il. En plus, l'eau de la fontaine était venue le purifier, alors...

▬ « Scellons notre pacte, belle démone. Le sang par le sang. Rien de plus officiel aux yeux de tous. Puissions-nous vaincre par delà les ténèbres ! »

Red plongea ses yeux verts dans ceux de Vaermina. Son sourire sadique était revenu à son visage. Ses lunettes à demi baissées sur son nez et ses cheveux volants au vent, il tendit sa main souillée à la démone. Cette dernière, sans se poser de questions, empoigna la main soignée de Red, se trancha sa paume avec ses ongles pointus et serra sa main contre la sienne. Red n'avait encore jamais ressenti un tel désir. Leur sang se mélangeait en silence, sans couler de leurs paumes. A la fin, l'ange déchu lui baisa la main avant de retourner se soigner. La démone fit de même. Ces fontaines avaient réellement des vertus médicinales en fin de compte ! Restait plus qu'à savoir... par où commencer ?


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Lun 13 Mar - 17:14


You've got a message !
feat. Julian Carter


L'ange déchu semblait prendre cette affaire très sérieusement et ça me plaisait grandement. Enfin quelqu'un qui prend cette affaire au sérieux et qu'il ne me rit pas en pleine face. J'aimais quand les affaires prenait cette tournures, ça prouvait que je n'étais pas la seule à la prendre aussi sérieusement.

J'espère que ce démon est digne de confiance. Parce ce qu'il aura à faire à moi, et ta punition ne sera rien comparé à ce que je serai capable de lui faire endurer...

Hircide ? Me trahir ? Impossible, mon propre frère ne me ferait pas une telle chose, même si il restait payé le triple... Il était la dernière personne "confiante" au enfer sur qui je pouvais me reposer un peu et personne d'autres. Si il jamais il me trahit, je lui ferais remémorer plusieurs choses et pas des belles choses... Il le regrettera jour comme de nuit jusqu'à la fin des temps.   

Scellons notre pacte, belle démone. Le sang par le sang. Rien de plus officiel aux yeux de tous. Puissions-nous vaincre par delà les ténèbres !

Julian plongeait ses yeux au miens et je fis pareil. Sans attendre une seconde de plus effectuait le rituel pour le pacte de ce dernier. Il me tendit la main tandis que la prenait et me fit une blessure à ma paume grâce à mon ongle et je serrais ma main avec la sienne. J'ancrais de nouveau mes yeux aux siens. Nos sangs se mélangeait entre nos paumes et rien ne s'échappait sur le sol. Pas même une seule goutte. Je scellais silencieusement notre pacte avec les mots qu'il avait usé. "Puissions-nous vaincre par delà les ténèbres !" Un contrat, une alliance avait été fait et j'étais satisfaite, plus que satisfaite. Après un certain temps, Julian mit un terme au silence et vint baiser ma main. Oui, le contrat était bien scellé. Julian m'appartenait, au sens figuré et il appartenait désormais aux ténèbres que je prendrais soin de l'emporter. Je glissais finalement ma main dans l'eau de la fontaine, c'était rafraîchissant. Je frottais mes mains ensemble avant de sortir celles-ci pour les laisser sécher.

Très bien mon sucre d'orge ! Notre alliance est maintenant achevé, il ne reste plus qu'à... Qu'à faire quoi au juste ? Par où commencer ? Élaborer un plan ? Hm, trop bref... C'est sûr que plus tard je m'occuperais du cas de mademoiselle Ichigo.

Dis-je en penchant la tête sur le côté. Ma longue frange suivait le mouvement ce qui couvrait la moitié de mon oeil gauche. Mon oeil droit brillait aux rayons du soleil. Je pivotais sur moi-même avant de regarder les alentours tout en redressant ma tête. Je glissais par la suite mes mains dans les poches de mon manteau tournant mon visage vers mon partenaire.

Les humains qui aboutissent ici, c'est parce qu'ils ont commis un péché de trop, n'est-ce pas ? Notre but c'est de les faire balancer de notre côté pour que jamais ils ne trouvent la paix, n'est-ce pas ? Les anges c'est probablement le contraire... Hm...  

Je me suis mise à réfléchir pour la suite des choses, cela me semble être une bonne chose à faire... Mettre tous les humains du côté sombre pour que quand ils décèdent vienne à l'endroit où ils ont chavirés, mais si ils ne regagne pas leurs péchés ils resteront ici jusqu'à la toute fin. Je ne pense pas que ce soit le souhait de Marie. Et bien... Il faut faire avec ce qu'on a, n'est-ce pas ? Cela dit ce n'est pas interdit de jouer avec eux.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mar 14 Mar - 15:57



You've got a message !

Julian Carter & Vaermina Sveinn


▬ « Très bien mon sucre d'orge ! Notre alliance est maintenant achevé, il ne reste plus qu'à... Qu'à faire quoi au juste ? Par où commencer ? Élaborer un plan ? Hm, trop bref... C'est sûr que plus tard je m'occuperais du cas de mademoiselle Ichigo. »

Red observait le trop plein d'enthousiasme de sa nouvelle alliée. "Mon sucre d'orge" pensa t'il... Ce petit surnom ne lui allait pas si mal que ça après tout. Mais qu'elle ne s'amuse pas à le rendre public, il avait une certaine réputation à soutenir. Vaermina continuait ses spéculations, les mains dans les poches de son manteau.

▬ « Les humains qui aboutissent ici, c'est parce qu'ils ont commis un péché de trop, n'est-ce pas ? Notre but c'est de les faire balancer de notre côté pour que jamais ils ne trouvent la paix, n'est-ce pas ? Les anges c'est probablement le contraire... Hm... »

▬ « Pour l'instant, ma chère, nous devons observer... et écouter. Je sais que tu as déjà une fonction spécifique, mais il serait intéressant que tu te trouves un job à Damned Town. »

Red avait une idée bien précise dans la tête. La démone scruta son regard en plissant les yeux. Avait-elle bien entendu ?

▬ « Quel est le meilleur moyen d'apprendre quelque chose ? C'est de se fondre dans la masse, et de tenir la conversation. En tant que coiffeur, mes clientes se livrent à moi, et je connais certains de leurs petits secrets... »

Avec un clin d’œil malicieux, il se releva et aida Vaermina à faire de même. Il était temps de filer. Red ne s'éternisait jamais dans ces lieux, il était privilégié et les moines toléraient sa présence mais pas pour des heures. Il tourna sa tête vers la droite. Le moine ne priait plus, il avait certainement d'autres tâches à faire... Ils quittèrent les jardins et retournèrent là où ils avaient atterri tantôt. Tandis que Vaermina déployait ses ailes pour s'envoler, Red commençait à planifier un angle d'attaque.

▬ « Pour ce qui est de te dégoter un job, j'ai peut-être une idée. Nous ne sommes que deux dans mon salon, et on manque de main d’œuvre. Si j'arrive à convaincre mon patron, qu'il te forme au préalable avant de t'intégrer à notre équipe, ça te tenterait de travailler à mes côtés ? »


Do you know Who i am ?


© Halloween



____________________________________________________________


avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 158
Âmes : 252
Date d'inscription : 03/08/2016
Age : 32

Localisation : Mon loft Zen
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter} Mer 15 Mar - 4:12


You've got a message !
feat. Julian Carter


Julian ne prit pas le temps à me répondre concernant notre plan d'attaque et sa répondre me fit lever un sourcils.

Pour l'instant, ma chère, nous devons observer... et écouter. Je sais que tu as déjà une fonction spécifique, mais il serait intéressant que tu te trouves un job à Damned Town.

Un travail ? Il rigolait ou quoi ? Je n'ai jamais réellement travaillée autre que de faire des contrats et assassiner des gens et récolter des informations avant leurs morts. Je ne sais pas faire autre chose que ça...  

Quel est le meilleur moyen d'apprendre quelque chose ? C'est de se fondre dans la masse, et de tenir la conversation. En tant que coiffeur, mes clientes se livrent à moi, et je connais certains de leurs petits secrets...

C'est ma profession de récolter des informations en tendant l'oreille à toutes les conversations. Mais si c'était le meilleur moyen à Damned Town, je pourrais faire ce petit sacrifice. Surtout que je suis venue ici pour une "nouvelle" vie en quelque sorte. Il me fit un clin d'oeil malicieux en référence aux petits secrets de ses clients. D'un coup il se relevait et m'aidait à faire de même. Nous quittions des jardins pour nous rendre à l'endroit où que nous étions arrivés. Je déployais mes ailes avant d'attraper Julian et m'envolait faisant tout de même attention.

Pour ce qui est de te dégoter un job, j'ai peut-être une idée. Nous ne sommes que deux dans mon salon, et on manque de main d’œuvre. Si j'arrive à convaincre mon patron, qu'il te forme au préalable avant de t'intégrer à notre équipe, ça te tenterait de travailler à mes côtés ?

Je ne suis pas sûr d'être douée avec une paire de ciseaux, mais si j'ai une formation et bien détaillée je veux bien travailler à tes côtés.

Dis-je avant de serrer mon emprise sur Julian avant de tournoyer dans les airs, pour faire ma pirouette préférer. Je m'arrêtais planant au dessus des arbres et descendre tranquillement. Une fois nos pieds touchent le sol je lâchais Julian et rangeait mes ailes. Nous étions de retour dans la forêt. Il n'y avait toujours personne dans les environs et je me tournais vers Julian.  

Est-ce juste des jeunes femmes qui viennent ou il y a parfois des hommes ?

Demandais-je tout à fait naturellement fourrant de nouveau mes mains dans mes poches. Que ce soit homme, femme, peu m'importait tant que cela respirait je pouvais tentée de les séduire et récolter ce que je désirais. J'aimais les deux, c'était une évidence, du moins pour le moment ça ne l'était pas... Mais ça pouvait l'être...

Je te demande ça, car je peux être totalement persuasive quand je le veux... Déjà que j'ai un gros atout...

Dis-je en pointant au niveau de ma poitrine avant de rire légèrement. La plupart des hommes aimaient regardés cette partie du corps et ça ne me gênait pas du tout, pour moi c'était tout à fait naturel. Pied devant l'autre je m'avançais suivant le chemin pour sortir de cette forêt en compagnie de Julian. J'ignorais où aller, mais je suivais le chemin d'un pas lent, je n'étais pas du tout presser.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA


____________________________________________________________

avatar
Démone
Démone
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 110
Âmes : 184
Date d'inscription : 14/07/2016
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You've got a message ! {feat. Julian Carter}

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
You've got a message ! {feat. Julian Carter}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les jumeaux retrouvés [Feat - Shin Carter]
» B.F.F [Feat Shane Carter]
» T'embêter ? J'adore ça! ► Feat. DrewDrew Carter
» Aller cours petit eucalyptus cours!!! feat Niles Carter
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: La ville :: Le centre-ville :: Boutiques-
Sauter vers: