La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Sam 18 Fév - 0:18






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Plusieurs semaines s'étaient écoulées depuis cette fameuse nuit. Zora continuait d'exercer sa domination sur Hélène, et se faisait passer pour elle au quotidien. Ses clients à la bibliothèque ne voyaient pas la différence. Même pas ses voisins. Ces pauvres humains débiles... Qu'est-ce qu'ils y connaissaient hein ? Rien, pensait-elle.

Cependant, le doute persistait dans son esprit. Elle n'avait pas encore cherché à revoir Flora, ni même Avalon. Elle les avait appelé à plusieurs reprises, mais au téléphone on pouvait tout se permettre, et Zora connaissait bien la manœuvre. Flora n'y avait vu que du feu ! Mais Avalon... Avec son dédoublement de personnalité, elle serait plus difficile à convaincre. Quand bien même ! Zora était bien décidée à la voir en priorité. Aujourd'hui, elle comptait se rendre à son restaurant pour y déjeuner.

Elle regarda par la fenêtre. L'hiver avait pris place depuis, et un manteau blanc était tombé dans la nuit. La neige... elle n'avait pas vraiment connu ça, et ça lui plaisait. Hélène, toujours "consciente", riait de toutes ses forces pour la déranger. Zora n'y prêta pas attention et partit dans sa chambre pour se préparer. Depuis sa prise de contrôle, elle avait opéré quelques changements. Déjà, d'un point de vue vestimentaire, de nouveaux vêtements un peu plus osés avaient fait leur apparition dans sa garde-robe. Elle s'était mise un peu plus au sport et avait même changé un peu la déco de son appartement. Le tableau de Avalon était toujours là. Elle refusait de l'admettre, mais cette fille avait un talent certain pour la peinture. Au bout de quelques minutes, Zora était prête à partir.

▬ « Alors ça y est ? Tu t'es enfin décidé à revoir Avalon ? Inutile de te faire des idées, elle ne sera pas dupe. Et au cas où tu ne l'aurais pas remarqué au téléphone... »

▬ « Le ton de sa voix a changé ! Oui, je sais, c'est pas la peine d'insister avec ça ! Des jours et des jours que tu me le susurres dans l'oreille... »

Il était là, le problème. Zora avait repéré que son interlocutrice était légèrement différente par sa voix, et la théorie que son alter-ego ait pris le contrôle elle aussi lui avait déjà traversé l'esprit. Mais pour en avoir le cœur net, il fallait venir la voir. C'était aussi simple que ça. Zora prit ses affaires et quitta son appartement. Arrivée en bas, elle s'approcha du trottoir et contempla la neige avec de grands yeux d'enfants. La tentation de balancer des boules de neige sur les gens lui prit, mais elle devait garder son sérieux pour le moment. Elle partit  à l'arrêt de bus le plus proche pour se rendre au restaurant de Avalon. Durant le trajet, Hélène ne la ménagea pas.

▬ « Et si on faisait un pari ? Si Avalon gobe ton manège, tu pourras garder le contrôle. En revanche, si elle découvre la vérité, je... »

▬ « Ferme-la ! Tu me prends pour une conne ? Mes chances de succès frôlent le zéro et tu le sais aussi bien que moi. »

Hélène avait raté son coup. Une énième tentative vaine... Elle ne savait pas comment s'y prendre pour la déstabiliser. Elle avait beau se retourner la tête, rien de semblait perturber son alter-ego. Enfin, le bus stoppa non loin du restaurant. Zora se leva de son siège et descendit en saluant le chauffeur. Elle ne voulait plus entendre Hélène et ses idées toutes aussi débiles les unes que les autres. Tout en remettant ses cheveux en place, elle arriva devant le restaurant et franchit ses portes. Elle observa l'intérieur, rien de très exceptionnel pensa t'elle. Au loin, elle aperçut Avalon qui lui fit signe en riant. Une de ses collègues se chargea d'elle et l'installa à une table proche de la fenêtre. Elle lui donna le menu et s'en alla au bar. Tandis qu'Avalon lui indiqua qu'elle prendrait le relai, Zora inspecta la carte et fit son choix. Elle n'eut pas le temps de réfléchir à autre chose. Avalon était à ses côtés et avait posé sa main sur son épaule.

▬ « Surprise !!! Bonjour Avalon ! Ca me fait plaisir de te voir ! Comment vas-tu ? Je suis vraiment désolée, j'ai été très occupée ces dernières semaines. J'ai beaucoup de monde à la bibliothèque. »

Zora lui fit son plus beau sourire en s'installant sur sa chaise. Elle ne devait rien laisser transparaître pour le moment.


© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Sam 18 Fév - 2:38



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


Aujourd'hui était une journée comme une autre, le soleil brillait de milles feux et j'allais travaillé pour gagner ma vie, quoi de mieux ? J'ai eu a plusieurs reprises des appels de mon amie Hélène Magnus, même si nous étions pas vus depuis un bail... Je ne voulais pas l'embêtée avec mes histoires, donc je l'avais laissé un peu de côté, mais en même temps peut-être voir un visage familier va me faire du bien, qui sait ? Avec mon changement dernièrement je me doute que je sois plus amical, déjà quand j'ai vu Alec ça ne c'est pas dérouler totalement comme je l'aurais espéré.

Passons au moment présent ! Malgré moi, je me levais difficilement de mon lit avant de me changer, je mettais tout de suite mon uniforme du travail et mettre mon manteau attrapant mon sac au passage pour filer rapidement au restaurant. Depuis que j'avais les cheveux courts, je n'avais plus besoin de me les attacher, ça faisait du bien de les avoir libre et surtout qu'ils ne dérange personne. J'ébouriffais en chemin mes cheveux pour leurs donnés plus de volume.

Après quelques minutes de marches, j'arrivais à destination passant par la porte d'en arrière, puisque celle d'en avant était verrouillée et seul mon manager avait la clé en sa possession, sauf que parfois il me la passait lorsqu'il est en congé, mais pas aujourd'hui. En rentrant à la salle des employés, je défaisais mes bottes pour mettre ceux du travail et j'arrangeais mes vêtements correctement une fois que mon manteau fut retiré et ranger dans ma case ainsi que mon sac. Je consultait l'horloge, il restait au moins trente minutes avant l'ouverture du restaurant. Pour m'occuper le temps de l’ouverture je passais le balai et nettoyait les tables. Par la suite je m'occupais à faire du café bien frais pour nos clients sans oublié de re-nettoyer les tasses.

Mon manager passait à mes côtés me lançant un sourire ainsi qu'une salutation auquel j'ai le droit à chaque fois que je viens travaillée, ça faisait de voir un visage familier après mes deux semaines de congés demandés à la dernière minutes. Je l'avais inquiété ça pouvait se lire sur son visage, mais j'allais bien, disons que j'allais mieux, j'avais plus confiance en moi désormais et personne ne va me marcher sur les pieds... Sauf ce Alec Hamilton, il est la seule personne dont je ne peux pas faire face correctement, il me faisait toujours un tel effet que je ne pourrais pas expliqué...

Je sortais de mes pensées lorsque mon manager me disait que c'était l'heure. Je hochais machinalement ma tête gardant un sourire à mes lèvres. Je m'étirais rapidement avant de prendre place proche de la porte pour accueillir les clients. Je leur souriais tandis que je les incitais à venir prendre place, pour les premiers clients, je les laissais choisir où qu'ils veuillent s'asseoir et par la suite c'est nous qui choisissions pour notre cuisiner. Je m'occupais des clients autant que je le pouvais ainsi que mon manager qui m'aidait à gérer le tout, je crois que sans lui je n'y arriverais pas à temps. Une de mes collègues arrivait en renfort pour nous aidés à servir les clients.

J'ignorais quelle heure il était, mais ce devait être bientôt l'heure du dîné... Je consultais rapidement l'horloge, il était uniquement dix heures et demi. Déjà... Le temps passe si rapidement... Quelqu'un entrait dans le restaurant, je pris quelque secondes pour observer qui c'était et c'était mon amie, Hélène. Je lui souriais en lui faisant signe de la main. Ma collègue allait à sa rencontre pour la placer à une table proche de la fenêtre, le meilleur endroit du restaurant. Il y avait moins de monde que ce matin, il y avait peut-être une dizaine de clients désormais, comparé il y a une heure plus tôt. J'allais vers ma collègue pour lui dire que j'allais m'occupé de mon amie pour sa commande. Elle hochait la tête et retournait à ses occupations. J'arrivais vers mon amie pour lui offrir un verre d'eau avant de poser une main sur son épaule.

▬  Surprise !!! Bonjour Avalon ! Ca me fait plaisir de te voir ! Comment vas-tu ? Je suis vraiment désolée, j'ai été très occupée ces dernières semaines. J'ai beaucoup de monde à la bibliothèque.

Dit-elle en me faisant un sourire tout en s'installant sur la chaise. Beaucoup de monde à la bibliothèque ? Ça m'étonne que les gens aillent lire plutôt que de profiter de ce beau temps, qui est l'hiver... Étrangement, je ne sentais pas que c'était la Hélène que j'ai connu, non, elle est beaucoup plus expressive que la dernière fois, déjà au téléphone ça ne me disait pas que c'était véritablement elle... Quelque chose avait changé, mais quoi ? Avait-elle perdu le contrôle de sa double personnalité qu'elle ne connait pas encore et qu'elle a apprit à connaître en peu de temps ? J'aurai dû être là pour elle, mais moi aussi j'avais eu mes propres démons à combattre. J'enserrais mon emprise de sur son épaule lui souriant légèrement avant de lui répondre.

Ne tant fait pas, moi aussi je fus occupé ces derniers temps... Je vais bien et toi ? Comment vas-tu depuis notre dernier appel téléphonique ?

Demandais-je d'un ton assez joyeux avant de me baisser à son niveau fermant mes yeux sans cesser de sourire.

Tu croyais vraiment pouvoir me berner aussi facilement, Zora ? Hélène ne parle pas aussi joyeusement comme tu l'as fait présentement... Je savais que quelque chose n'allait pas... Alors ? Tu as décidée de prendre le relais, car tu en avais marre d'être dans sa tête sans pouvoir rien y faire ? J'ai une mauvaise nouvelle pour toi... Je vais tout faire pour ramener mon amie, quoi qu'il en coûte...

Murmurais-je au creux de son oreille souriant toujours avant de me redresser retirant ma main tout en ouvrant mes yeux prenant en main mon carnet pour prendre sa main.

Alors ! Est-ce que ton choix est fait ? Désires-tu quelque chose à boire en particulier ? Le café est gratuit avec les déjeuné ainsi que le thé, qui dernièrement à une grande variétés dû à la demande des clients !

Dis-je en souriant toujours faisant presque comme si rien ne s'est produit, du moins comme si je n'avais rien dis...

Oh... Si tu veux en parler davantage je viendrais après que ton repas soit servit, je prendrais ma pause, pour nous laissez le temps d'y voir un peu plus clair, d'accord ?

Lui soufflais-je entre mes lèvres, assez bas pour que ça soit uniquement elle qui m'entende et personne d'autre. Je ne voulais pas qu'il y ait des oreilles indiscret qui entende notre conversation.
 

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Sam 18 Fév - 16:57






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Avalon semblait heureuse de la revoir. Le même ton joyeux émanait de ses lèvres, tout naturellement. Pourtant, Zora sentait qu'elle avait changé, mais en quoi ?

▬ « Ne tant fait pas, moi aussi je fus occupé ces derniers temps... Je vais bien et toi ? Comment vas-tu depuis notre dernier appel téléphonique ? »

Zora pensait crier victoire, elle se trompait. Avalon se pencha un peu plus et commença à lui susurrer certaines paroles déplaisantes au creux de son oreille. Elle s'était faite repérer... Quoi, déjà ? Hélène hurlait de rire dans sa tête. L'alter-égo écoutait les messes basses de Avalon avec attention et esquissa un sourire moqueur. Si cette idiote pensait pouvoir la déloger, elle se trompait. Zora y était, elle comptait bien y rester maintenant. Avalon se redressa subitement et s'apprêta à prendre sa commande.

▬ « Alors ! Est-ce que ton choix est fait ? Désires-tu quelque chose à boire en particulier ? Le café est gratuit avec les déjeuné ainsi que le thé, qui dernièrement à une grande variétés dû à la demande des clients ! »

▬ « Hum... Je vais prendre le "Fish & Chips" ! Avec un thé glacé s'il te plaît. Je verrais plus tard pour une boisson chaude. Merci Avalon, tu es adorable. »

Zora esquissa un beau sourire forcé à Avalon, qui lui rendit en notant sa commande sur son calepin. Cette dernière lui lança un dernier message bas avant de s'en aller en cuisine. L'alter-égo se dégoutait elle-même d'avoir simuler cette amitié en public, mais elle ne laissa rien paraître. Elle avait faim, ce n'était pas le moment de se donner envie de vomir. Elle s'occuperait de la blondasse après. Hélène, qui avait cessé de rire, profita de ce moment de calme.

▬ « Avalon n'est pas une idiote ! Elle t'a repéré à la seconde où tu as ouvert la bouche, si ce n'est même avant. Je t'avais prévenu. »

▬ « Avalon n'est qu'une pauvre fille qui va vite savoir à qui elle a à faire. Profite du repas ma chérie, parce que la suite va être éprouvant. »

Zora observa les gens passer par la fenêtre, bras croisés. Elle ne cessait de repenser aux paroles d'Avalon. C'était certain qu'elle n'apprécierait pas sa venue, mais de la à la renvoyer dans les ténèbres... C'était trop fort. Elle en riait silencieusement. Les minutes s'écoulaient tandis qu'elle attendait sa commande. Elle réfléchissait à la suite. Soudain, du coin de l’œil, elle aperçu la blondasse revenir avec son plat et sa boisson. Tout en reprenant son rôle "d'amie", elle lui sourit en remettant ses cheveux en place.

▬ « Ô Avalon ! C'était du rapide. Quelle belle assiette dis-moi ! Merci beaucoup, je vais me régaler ! »

Zora attendit qu'Avalon pose son repas sur la table, et au moment où cette dernière d'apprêtait à repartir, elle l'empoigna par le bras et la tira assez violemment vers elle, sans faire de bruit.

▬ « Tu crois vraiment pouvoir me déstabiliser avec des paroles aussi ridicules ? Il va falloir faire mieux que ça. Après manger, dehors, toi et moi on aura des choses à se dire... et n'espère pas t'en tirer aussi facilement. »

Zora relâcha son étreinte sur Avalon et la laissa repartir. Elle n'avait rien dit sur ses dernières paroles... Ça ne la rassurait en rien. De toutes manières, son destin était scellé. Hélène observa la situation avec tristesse. Elle ignorait si elle pouvait intervenir entre son amie et son alter-ego si jamais ça devait déraper.


© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Dim 19 Fév - 17:50



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


J'attendais patiemment la commande de cette dernière, de cette Zora qui avait prit place à mon amie, Hélène. Il était hors de question que je la laisse gagnée et qu'elle continue de prendre la place à mon amie. J'étais en mesure de le faire, peu importe combien de temps cela me prendrait et peu importe si je m'en sortirais idem dans toute cette histoire. Je ne pense pas, Zora savait bien se débrouiller, je n'en doutais pas d'une seule seconde, cela risque d'être une adversaire de taille.

 ▬ Hum... Je vais prendre le "Fish & Chips" ! Avec un thé glacé s'il te plaît. Je verrais plus tard pour une boisson chaude. Merci Avalon, tu es adorable.

Dit-elle tandis que je notais sa commande dans mon calepin sans cessé de sourire. Je me dirigeais par la suite vers les cuisines pour apporter la commande à Zora. En entendant que ça soit prêt, je fis son thé glacé. Une assiette pour une autre table était prêt, je la pris et allait la porter avec un beau sourire. Je revenais et allait porter une autre assiette à un autre client servant au passage du café puisqu'il n'y a plus dans sa tasse. Il me remercia et je retournais vers la cuisine voyant la commande de Zora prête. Je pris son assiette d'une main et de l'autre je tenais son thé glacé et me dirigeais vers sa table. Je posais doucement son assiette ainsi que son verre.

 ▬  Ô Avalon ! C'était du rapide. Quelle belle assiette dis-moi ! Merci beaucoup, je vais me régaler !

Oui régale-toi pendant que tu as encore le temps, pensais-je en souriant toujours. Je venais à peine de me retourner que Zora attrapait mon bras tout en me tirant vers elle. Je la regardais dans les yeux d'un air assez sérieux. Elle l'aura bien cherché. Je n'étais pas prête à baisser les bras, pas maintenant, je ne pouvais pas abandonné une amie comme Hélène, j'étais prête à tout.

 ▬ Tu crois vraiment pouvoir me déstabiliser avec des paroles aussi ridicules ? Il va falloir faire mieux que ça. Après manger, dehors, toi et moi on aura des choses à se dire... et n'espère pas t'en tirer aussi facilement.

Dit-elle tout bas pour que je sois la seule à entendre...Je continuais de la regarder et elle me relâcha. Je me retournais et me dirigeais vers la salle des employés, j'avais terminé mon heure de travail, je laissais donc pour le reste de la commande à ma collègue ainsi que mon manager. Je me changeais, heureusement que j'avais apporté des vêtements de rechange. Une fois changé je laissais mon uniforme dans ma case et quittait la salle des employés pour me diriger vers l'extérieur pour attendre Zora. Je vins m'asseoir sur le banc pas loin du restaurant posant mon sac à mes pieds soufflant légèrement. Comment était-elle arrivée là ? Zora avait prit le total contrôle sur le corps de Hélène, mais comment est-ce passé ? Pourquoi n'étais-je pas été la voir après tout ce temps, peut-être aurais-je pu arrêté tout ça ? Je l'ignorais, mais je savais que j'allais l'arrêté coûte que coûte.

"Je ne te laisserais pas tombée Hélène, du moins pas maintenant... Je sais ce que sais d'avoir une double personnalité et crois-moi Ivy n'est plus de ce monde et je suis plus forte qu'avant... Je remettrais Zora à sa place, n'aie crainte..."

Du moins je pouvais être forte pour mon amie et non pas contre n'importe qui, déjà Alec j'ai de la difficulté à être moi-même, il fait perdre tous mes moyens... Je ne sais pas comment il fait, mais je ne pense pas que je veuille le savoir... Je soufflais doucement en prenant mon téléphone pour jouer à un jeu dessus le temps que Zora ait terminée de mangé, bien évidement elle allait prendre son temps, oui prend ton temps, car je risque de ne pas être clémente à t'a portée... Prend des forces, car tu en auras de besoin...

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mar 21 Fév - 3:51






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Zora laissa Avalon s'en aller. Elle observa le contenu de son assiette. Il est vrai que ça donnait l'eau à la bouche. Sans se préoccuper de ses voisins, elle se jeta sur son repas. Le poisson frit était un délice, et les frites qui l'accompagnaient... Une merveille. Hélène sentait ces aliments mais n'y prit aucun plaisir. Elle était à la fois triste et en colère de la situation. Surtout en colère... de ne pouvoir agir comme elle le voudrait, d'empêcher Zora de faire du mal à sa meilleure amie...

▬ « Que se passe t'il ma chérie ? Je ne t'entends plus protester depuis un bon moment. Es-tu morte par hasard ? »

▬ « Si je meurs, tu seras la suivante. Et ça ne te regarde pas, okay ? Laisse-moi tranquille. »

Zora esquissa un sourire moqueur et termina son repas sans se soucier de Hélène. Elle devait prendre des forces pour s'occuper du cas de Avalon. D'ailleurs, elle ne l'avait pas revu faire le service. Avait-elle décampé ? Ou l'attendait-elle dehors ? Elle le saurait bien assez tôt. Elle fit signe à une serveuse aux alentours et demanda un café pour digérer. Elle patienta quelques minutes avant d'être servie. Malgré la chaleur dégagée de sa boisson chaude, elle le but d'une seule traite. Sans plus attendre, elle se leva, prit ses affaires et se dirigea vers le bar pour payer son addition. Elle enfila son manteau et partit dehors. Au loin, une tête blonde attendait sur un banc.

▬ « Avalon n'est pas ton ennemie ! Je t'interdis de lui faire du mal Zora, c'est clair ? Tu n'as pas le droit... »

▬ « Et que comptes-tu faire ? Sortir de ma tête ? Tu n'es plus rien Hélène ! N'oublie pas ce que tu me dois. J'ai des choses à faire avec Avalon et tu ne pourras rien faire pour m'en empêcher. »

Hélène ressentait de la haine envers son alter-ego. Ce qu'elle lui devait... Elle ne lui avait rien demandé, elle n'avait jamais voulu d'elle dans sa vie, et elle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait faire ici et maintenant. Zora se précipita vers Avalon d'un pas décidé. Ses envies de la faire souffrir avaient pris le dessus sur sa petite personne.

▬ « Tient donc ! Regardez qui voilà... Sainte Avalon. Alors blondasse ? Ça fait longtemps que tu m'attends sur ton banc ? Je suis là maintenant. »


© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mar 21 Fév - 17:47



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


En attendant l'arrivée de Zora, je jouais toujours à mon jeu sur mon portable, c'était un jeu assez populaire quand j'étais en Angleterre, je m'amusais parfois au lieu de peinturer ou même pendant le cours de physique, car avec mes marques je ne pouvais pas faire du sport, puisqu'à l'école ils nous fournissait l'uniforme de sport qui consistait à être une pair de short et d'un chandail à manche court de la couleur de l'école, blanc et bleu. J'avais dû inventée une excuse bidon pour ne pas devoir à faire du sport, mais je suis très agile même si j'en faisais pas... Bien évidement j'aurais très bien pu mentir aux autres élèves disant que j'ai fait une chute et que je m'étais faite mal, mais ça n'aurait pas passé comme je me l'imaginerais.
     De toute manière tout ça est bien du passé... Je continuais toujours à attendre Zora tout en fermant mon jeu, parce que après un moment, je m'en lassais. Je rangeais mon portable dans ma poche glissant mes mains sur mes cuisses en souriant légèrement.

 ▬ Tient donc ! Regardez qui voilà... Sainte Avalon. Alors blondasse ? Ça fait longtemps que tu m'attends sur ton banc ? Je suis là maintenant.

Sainte ? Moi ? Mais qu'est-ce qu'elle drôle celle-là ! Je ne pouvais pas m'en empêcher de rigoler et de me lever du banc avant de reprendre mon sérieux. De mon visage neutre, je l'observais penchant légèrement la tête sur le côté.

Je ne suis plus Sainte comme avant, Zora. Du moins plus de la manière dont je pense... Et pour tout dire, je ne t'ai pas entendu très longtemps et l'important c'est que tu sois là désormais.

Dis-je souriant en coin glissant une main sur ma hanche tout en redressant ma tête. Je la regardais toujours de mon air sérieux, même trop sérieux, plus qu'à mon habitude...

Et je me permet de te dire une chose, Zora. Tu es comme Ivy, une double personnalité qui adore faire du mal aux autres sans songé aux conséquences que cela apporte... Bien évidement tu as réussis à prendre le dessus sur Hélène, mais ce n'est  qu'une question de temps avant qu'elle reprenne ses forces et qu'elle t'élimine une bonne fois pour toute... C'est ce que j'ai fait avec Ivy, ce n'était qu'une question de temps, elle n'est plus de ce monde aujourd'hui. De toute façon si tu comptes tué Hélène, c'est impossible, car tu mourras toi aussi, un corps ne peux pas vivre sans la principale concernée et la garder hors de portée de son corps peux engendrer de grave conséquence... Mais ne tant fait pas... Je serais remettre tout en place et déjà j'ai ma petite idée en tête, il suffit de brisé ton esprit et ça gardera Hélène intacte.

Ajoutais-je en m'avançant vers Zora, j'étais assez proche d'elle. Je la fixais dans les yeux, gardant tout de même une certaine distance entre elle et moi-même. Je me battrais pour Hélène, peu importe les conséquences. Que Zora me fasse mal, qu'elle le fasse, j'en ai bien traversé des épreuves et ce n'est pas ce qu'elle dégage, qui me fera prosterner devant elle. Jamais. Réussir à prendre Zora, l'enfermée pour brisé son esprit est quelque chose d'assez osé, mais c'est la seule chose qui me resterait à faire, il fallait uniquement que je réussisse à la mettre chaos, ce qui ferait un peu de mal à Hélène, puisque certainement, elle était toujours là consciemment.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Dim 26 Fév - 2:27






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Zora était prête à lui donner une leçon. Voir sa tête blonde, cheveux courts ou non, lui donnait envie de la gifler judqu'à ce que mort s'en suive. Elle entendait Hélène protester dans sa tête, mais il n'y prêta pas attention.

▬ « Je ne suis plus Sainte comme avant, Zora. Du moins plus de la manière dont je pense... Et pour tout dire, je ne t'ai pas entendu très longtemps et l'important c'est que tu sois là désormais. »

▬ « Avalon... Je suis là... Si seulement tu pouvais m'entendre... Je ne sais pas si je pourrais l'empêcher de te faire du mal... »

Les filles se défiaient du regard. Une lutte acharnée avait commencé, où aucune des deux n'escomptait baisser les yeux ne serait-ce qu'une microseconde. Avalon arborait un sérieux prodigieux, et Zora une provocation à en perdre la tête.

▬ « Et je me permet de te dire une chose, Zora. Tu es comme Ivy, une double personnalité qui adore faire du mal aux autres sans songé aux conséquences que cela apporte... »

Zora ne l'écoutait plus. Seuls certains mots-clé percutaient son oreille. Il était là le défaut de cette fille... Elle parlait trop. Et après, elle s'étonnait d'avoir des problèmes avec certains. L'alter-égo riait à présent. La fin du monologue d'Avalon était à se pisser dessus de rire.

▬ « Mais ne tant fait pas... Je serais remettre tout en place et déjà j'ai ma petite idée en tête, il suffit de brisé ton esprit et ça gardera Hélène intacte.  »

▬ « Tu as de l'espoir, ma p'tite ! Tu penses réellement pouvoir me torturer l'esprit ? C'est moi qui manipule mes victimes, non l'inverse ! L'aurais-tu oublié ? »

▬ « Cet excès de confiance te mènera à ta perte Zora. Tu ignores de quoi Avalon est capable... et moi aussi d'ailleurs. »

Zora eut un rictus instantané. Hélène l'échauffait un peu trop. Elle murmura une phrase imperceptible à Hélène, qui se tut sur le coup. Lui faire peur était sa meilleure arme. Elle savait qu'elle aurait la paix un bon moment. Quand à Avalon... Même si elle était devenue une personne unique, elle n'en restait pas moins une idiote de première catégorie. Lui faire une leçon de morale... et puis quoi encore ? Les violons et les chœurs ? Le champagne aussi ? Et un jet de pétales de roses ? Zora plissa légèrement ses yeux pour mieux scruter son ennemie et changea de tactique.

▬ « Tu veux qu'on parle blondasse ? Parlons de Hélène alors ?! Tu veux savoir ce qui s'est passé n'est-ce pas ? Comprendre comment on en est arrivé là toutes les deux ? Je vais te le dire... »

Zora se ravança un peu de son ennemie et se racla la gorge, comme si elle allait lui chanter. La vérité sur sa victoire était un impitoyable délice dont elle pouvait enfin se vanter.

▬ « Je l'ai persécuté en rêve ! J'ai fait en sorte qu'elle puisse me voir, me toucher, me sentir... Elle était mon pantin jusqu'au bout. Tout ce que je lui ai montré était réel ! Elle a tenté en vain de me faire peur, sans succès. Je l'ai conduite au belvédère, et dans un dernier élan elle m'a poussé dans le vide pensant que je mourrais sur le coup, mais elle s'est évanouie dans sa chute avant moi ! C'est ça qui l'a perdu ! »

Un rire puissant sortit de sa gorge. Elle en pleurait presque. C'était tellement bon de raconter sa victoire ! Avalon était libre de la croire ou pas, elle s'en foutait complètement. Le fait est qu'elle avait gagné le droit de vivre, et qu'en ce moment-même, Hélène s'en mordait les doigts sans pouvoir agir.



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Dim 26 Fév - 16:54



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


J'observais Zora toujours d'un air sérieux. Je gardais ma main posée sur ma hanche sans détourner une seule seconde celle qui avait prit place à mon amie. Elle va le regretter, c'était tout simplement une question de temps avant que je puisse faire quelque chose.

 ▬ Tu as de l'espoir, ma p'tite ! Tu penses réellement pouvoir me torturer l'esprit ? C'est moi qui manipule mes victimes, non l'inverse ! L'aurais-tu oublié ?

Euh ouais ? Tu juges mes compétences sans réellement me connaître, petite Zora, pensais-je en penchant légèrement la tête sur le côté. L'habit ne fait pas le moine, dira-t-on et c'était mon cas. Elle se prenait la meilleure du monde avec ses petits airs... Je vis que Zora plissait ses yeux tandis que moi je restais neutre, mais un léger sourire sur mes lèvres.

Tu veux qu'on parle blondasse ? Parlons de Hélène alors ?! Tu veux savoir ce qui s'est passé n'est-ce pas ? Comprendre comment on en est arrivé là toutes les deux ? Je vais te le dire...

Dit-elle en s'approchant de moi et se racla la gorge. Allait-elle faire un discours? Car j'ai d'autres chats à fouetter... Non, bien sûr que non, je n'avais rien d'autre à faire, tout ce que je fis étais de ne pas bouger et de la regarder. Dis moi tout, Zora.

Je l'ai persécuté en rêve ! J'ai fait en sorte qu'elle puisse me voir, me toucher, me sentir... Elle était mon pantin jusqu'au bout. Tout ce que je lui ai montré était réel ! Elle a tenté en vain de me faire peur, sans succès. Je l'ai conduite au belvédère, et dans un dernier élan elle m'a poussé dans le vide pensant que je mourrais sur le coup, mais elle s'est évanouie dans sa chute avant moi ! C'est ça qui l'a perdu !

C'est là qu'elle part à rire, c'est à cause de son rire que je vis le monde de plus en plus noir. Je n'ai jamais été jusqu'à cet état, mais tout ce que je voulais c'était qu'elle se taise à jamais, oui... Je la regardais d'un regard sombre et sans vie. C'était silencieux, sauf avec les rires de Zora que je n'entendais presque plus. C'était devenu un écho dans ma tête... Hélène qui n'avait rien demander de tout cela.  

La ferme ! La ferme ! Ce corps appartient à Hélène et jamais il ne t'appartiendra même si tu as en quelque sorte gagné le droit de rester, c'est à elle d'en décider et non une double personnalité qui se croit à la tête de tout le monde, oh non j'en ai fini de jouer les victimes.

Dis-je en souriant en coin, mais méchamment riant comme une dérangée. Je murmurais quelque parole qui s'adressait à Hélène "pardonne-moi si ça te fait mal en quelque sorte, mais je ne peux plus me contenir", soufflais-je avant de donner un gros coup de pied en plein ventre ce qui la fit tomber sur le sol. J'en profitais pour venir au-dessus d'elle glissant mes mains au niveau de son cou mettant une pression. Je la regardais en souriant toujours, je riais presque continuant de presser mon emprise au niveau de son cou. Je n'allais pas la tuer, non, ça serait bien trop beau. Juste l'étouffer un petit peu... Juste un tout petit peu. Mes yeux quelque peu fou ambrés scrutait ses yeux bleu, je ne voyais pas Hélène par contre je voyais très bien Zora. Qu'elle tente de sortir de mes filets, qu'elle tente juste une fois. Peu importe les blessures qu'elle me fera, car je me doute qu'elle se fasse faire en ce moment, je les prendrais... Allez Zora... Montre-moi ce que tu sais faire. Je suis impatiente de voir ta force.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Lun 27 Fév - 15:22






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Zora s’époumonait de rire, à tel point qu'elle ne voyait pas le visage de Avalon, en train de se décomposer lentement. Cette dernière n'en pouvait plus de l'entendre.

▬ « La ferme ! La ferme ! Ce corps appartient à Hélène et jamais il ne t'appartiendra même si tu as en quelque sorte gagné le droit de rester, c'est à elle d'en décider et non une double personnalité qui se croit à la tête de tout le monde, oh non j'en ai fini de jouer les victimes. »

▬ « Avalon... Je t'en prie calme-toi ! Ne rentre pas dans son jeu, c'est inutile ! Tu as assez souffert comme ça. »

Sans crier gare, Avalon donna un coup de pied dans le ventre de Zora. Le souffle coupé, elle tomba au sol en se cognant la tête sur le bitume. Prise de court, et à cause de son fou-rire, elle ne put se défaire de son ennemie qui s'était jetée sur elle et qui commençait à l'étrangler. La gentille fille s'était transformée en une folle sadique, qui lui souriait à la limite du rire. Zora riait toujours, en la regardant faire. Hélène souffrait à l'intérieur, elle le savait, et elle comptait bien se défendre.

▬ « Quoi ? *teuh* c'est tout ce que tu sais faire ? M'effleurer le cou... *teuh* avec tes deux petites mains fragiles ? »

Zora en avait assez de voir Avalon faire semblant de la dominer. Sans crier gare, elle s'agrippa aux mains de son ennemie en serrant à pleine puissance, les décolla légèrement et se propulsa vers l'avant, occasionnant un puissant coup de tête dans le visage d'Avalon. Un cri se fit entendre, tandis que les deux adversaires se relevaient péniblement. Des marques rouges apparaissaient sur le cou de Zora, tandis qu'un léger filet de sang s'écoulait du nez de Avalon. L'alter-égo ne se laisserait pas surprendre deux fois. Elle adopta une posture de défense, et attendait la prochaine attaque. Dans sa tête, Hélène se plaignait de la douleur.

▬ « Hélène se sent mal... Tu es fière de toi ? Nouvelle règle. A partir de maintenant, chacune de tes attaques lui infligera le double de la douleur que ça me fera. Tu es prête à prendre ce risque ? »

▬ « Ça suffit Zora ! Arrête d'en rajouter ! ARRÊTEZ DE VOUS BATTRE MERDE ! »

▬ « HÉLÈNE BOUCLE-LA !? JE NE VEUX PLUS T'ENTENDRE ! Quant à toi... Nous allons en finir. »

Le sarcasme de Zora avait fait place à la haine. Ses yeux étaient injectés de sang. Elle devait par tous les moyens garder sa place et ne pas se faire détruire par l'une des deux idiotes !



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mar 28 Fév - 1:51



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


Je la tenais toujours entre mes mains serrant de plus en plus ancrant mon regard rempli de haine envers cette Zora. Je ne l'aimais pas. Je la détestais au plus haut point. Je voulais qu'elle disparaisse. Je voulais ravoir Hélène, peu importe la conséquence que ça m'apportera. J'étais prête à tout. Zora riait toujours, que quelqu'un la fasse taire ! Je n'en pouvais plus, elle me rendait folle, plus que folle même que je me rendis plus compte de ce que je faisais. Je voulais lui faire du mal pour qu'elle me supplie d'arrêter.

 ▬ Quoi ? *teuh* c'est tout ce que tu sais faire ? M'effleurer le cou... *teuh* avec tes deux petites mains fragiles ?  

C'est juste que tu n'as goûté à la lames de mon couteau, pensais-je. Malheureusement, je ne l'avais pas emmener avec moi... Je lui aurais fait de petites entailles de rien du tout juste pour voir son sang couler devant mes yeux, sans plus, ni moins. Sortant de ma fantaisie, Zora avait agripper mes poignets les serrant. Étrangement ça ne me faisait pas mal, mais je voyais que mes mains se retirait de son cou.. Elle cogna sa tête contre mon visage tandis je me reculais de celle-ci... Du sang coulait de mon nez... Je riais légèrement me relevant doucement regardant de nouveau Zora penchant la tête sur le côté essuyant mon nez du revers de ma main.

Hélène se sent mal... Tu es fière de toi ? Nouvelle règle. A partir de maintenant, chacune de tes attaques lui infligera le double de la douleur que ça me fera. Tu es prête à prendre ce risque ?

Clairement, pensais-je. Ce n'est pas ça qui va m'arrêter maintenant. Je ne dirais pas que je me sens fière, mais si c'était pour mettre de côté Zora pour ravoir Hélène, je prendrais ce risque à tout coup, je savais que quelque part Hélène voulait aider à arrêter tout ça.

HÉLÈNE BOUCLE-LA !? JE NE VEUX PLUS T'ENTENDRE ! Quant à toi... Nous allons en finir.

Oh oui qu'on en finisse, pensais-je riant entre mes lèvres. Avec Ivy j'étais plus discrète lorsqu'elle me parlait, donc personne ne se doutait que j'avais une double personnalité, mais elle tout le monde pouvait la prendre pour une cinglée.

Dis donc, ce n'est pas comme ça que tu dois traiter la maîtresse du corps que tu possèdes, comme tu es mal polie, Zora.. Personne ne t'a donc appris les bonnes manières ? C'est dommage, vraiment dommage.

Dis-je en changeant le ton de ma voix avec un léger accent souriant légèrement redressant ma tête. Je regardais comment elle était placée, elle était prête à ce que je fasse un autre mouvement. Nah-han, pas tout de suite...

Pourquoi obstines-tu autant de garder le corps à Hélène ? Nous sommes deux contre toi, rends-toi à l'évidence, tu n'es pas la bienvenue...

Soufflais-je tout en reprenant mon sérieux plissant mes yeux de mon regard mauvais observant Zora étant prête au cas où qu'elle déciderait de faire le même coup que j'avais fait il y a quelque minutes plus tôt. Si Hélène continuerait de l'interrompe il y aurait une chance que je puisse y faire quelque chose de plus concluant sans faire mal à mon amie.

Effectivement... Nous devons en finir... Donne-moi tout ce que tu as, je suis habituée...

Ajoutais-je en riant légèrement avant de craquer mon cou avant de me placer en position de défense. J'observais rapidement autour de nous, heureusement qu'il n'y avait personne aux alentours, mais probablement que nous avions des spectateurs qui nous regardaient de nous. D'une seule poussée je m'élançais vers Zora avant de me baisser très rapidement pour la faire trébucher, non je n'allais pas encore l'étrangler. Je me redressant me reculant un peu, gardant une certaine distance, la laissant le temps pour se lever à son tour.

Tu veux que je te dise Zora ? Ce n'est pas moi qui va te tuer à la toute fin, mais Hélène. J'ai foi en elle et je sais qu'elle en ai capable. Donc ce combat ne sers à rien au final, on a juste beaucoup de différence c'est tout. Deux personnes qui ne peuvent pas se sentir. Si tu veux te venger, soit mon invitée* !

© By Halloween sur Never-Utopia



HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mar 28 Fév - 18:09






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Avalon n'avait pas apprécié la façon dont Zora avait rembarré Hélène à l'instant. Elle ne pout s'empêcher de lui refaire la morale.

▬ « Dis donc, ce n'est pas comme ça que tu dois traiter la maîtresse du corps que tu possèdes, comme tu es mal polie, Zora.. Personne ne t'a donc appris les bonnes manières ? C'est dommage, vraiment dommage. »

"Mêle-toi de ton cul !" pensa Zora en grinçant des dents. Elle observa son ennemie droit dans les yeux. L'une et l'autre tâchaient d'anticiper ce que l'autre ferait, mais pour l'instant, aucune des deux ne bougeait.

▬ « Pourquoi obstines-tu autant de garder le corps à Hélène ? Nous sommes deux contre toi, rends-toi à l'évidence, tu n'es pas la bienvenue... Effectivement... Nous devons en finir... Donne-moi tout ce que tu as, je suis habituée... »

Zora n'eut pas le temps de lui répondre. Avalon venait de foncer sur elle, et au dernier instant de se jeter dans ses jambes pour la faire trébucher. L'alter-égo se débrouilla pour retomber sur les fesses et non sur la tête comme le coup précédent. Ça faisait mal tout de même... Elle resta accroupie, minant de reprendre son souffle, alors qu'Avalon reprenait son discours.

▬ « Tu veux que je te dise Zora ? Ce n'est pas moi qui va te tuer à la toute fin, mais Hélène. J'ai foi en elle et je sais qu'elle en ai capable. Donc ce combat ne sers à rien au final, on a juste beaucoup de différence c'est tout. Deux personnes qui ne peuvent pas se sentir. Si tu veux te venger, soit mon invitée! »

Zora ne se fit pas prier. Elle prit son élan, toujours en position accroupie, et bondit sur Avalon. Elle se jeta sur ses jambes, la souleva du sol, la retourna telle une vulgaire poupée et la plaqua sur le bitume, face contre terre. Elle maintint ses bras derrière son dos et bloqua ses pieds avec les siens. Un poids mort pesait sur le dos de son ennemie désormais. Hélène poussa un nouveau cri dans sa tête.

▬ « Zora, arrête ça tout de suite ! Je sais ce que tu comptes faire, je ne suis pas stupide... et ça va lui faire très mal ! »

▬ « C'est le but chérie... Je comptes bien lui prouver ma puissance, comme elle vient de le demander. »

Zora appuya sur le dos de Avalon. Un bruit sourd se fit ressentir, comme si elle lui avait brisé les os. Avec un beau sourire, et en riant silencieusement, elle finit par se relever et laissa son ennemie au sol. Elle recula un peu, se mit au niveau de son visage et la regarda, en croisant les bras.

▬ « Je viens de te faire l'une de mes attaques préférées. Tu as le corps paralysé. Je ne sais pas combien de temps ça va durer par contre... Mais tu parais plus forte que toutes mes vieilles victimes, alors je dirai une bonne dizaine de minutes. »

Zora savait qu'Avalon ne pourrait pas se retourner tout de suite. Elle s'accroupit à nouveau, lui balança un baiser avec sa main et lui fit un clin d’œil. Enfin, elle enleva son manteau et le posa sur le banc. Il était devenu sale avec ses deux chutes, comme le reste de ses vêtements. Qu'importe ! Elle laverait le tout en rentrant chez elle.

▬ « Par contre, comme il n'est pas question que je te laisse te relever... Je vais devoir profiter de cet instant magique pour t'ôter la vie. Ne m'en veux pas, mais j'ai autre chose à faire que de t'écouter raconter des conneries. »

Zora se retroussa les manches de son pull et se claqua les doigts. Une exécution en bonne et due forme s'offrait à elle, et en cet instant, elle se fichait complètement du reste. Avec un rire sadique, elle s'avança tout doucement vers Avalon, qui se débattait au sol.



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mar 28 Fév - 18:56



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


Zora n'attendit pas trop longtemps pour agir. Elle fit exactement ce que je lui avais dis de faire, ce venger. Elle fonçait droit sur moi se jetant sur me jambes avant qu'elle me tourne comme une vulgaire poupée de chiffon et de me plaquer face contre le sol. Je tournais ma tête pour que ma joue soit contre le sol et non mon visage. Elle me tenait les bras par derrière et avait poser son pied dans mon dos. Elle y mettait une pression, je ne pouvais pas me défendre... Je l'avais peut-être surestimé, mais c'était une adversaire de taille, je l'admettais.

 ▬ C'est le but chérie... Je comptes bien lui prouver ma puissance, comme elle vient de le demander.

Elle s'adressait à Hélène qui lui avait certainement parlé et que seule Zora pouvait l'entendre. C'était pathétique de ma part qu'elle me voit dans cette position, mais je fus tout de même heureuse qu'il n'y avait personne aux alentours, juste nous deux. Zora appuyait son pied au niveau de mon dos jusqu'à ce qu'un bruit sourd se firent entendre. J'ouvris ma bouche pour émettre un cris, mais rien en sortit. J'étais paralysée, je ne pouvais même plus bouger mes doigts encore moins mes orteils. Je vis que Zora se mettait au niveau de mon visage pour me regarder et elle s'était croisée les bras.

Je viens de te faire l'une de mes attaques préférées. Tu as le corps paralysé. Je ne sais pas combien de temps ça va durer par contre... Mais tu parais plus forte que toutes mes vieilles victimes, alors je dirai une bonne dizaine de minutes.

Alors n'allait pas perdre une seconde de plus. Elle allait en profité. Je ne bougeais pas, car je ne pouvais pas, pour au moins une bonne dizaine de minutes, c'était long dix minutes. Le sol était froid, c'était la seule chose que je sentie contre ma joue. Je regardais Zora qui s'accroupit de nouveau en balançant un baiser avec sa main suivit d'un clin d'oeil.

Par contre, comme il n'est pas question que je te laisse te relever... Je vais devoir profiter de cet instant magique pour t'ôter la vie. Ne m'en veux pas, mais j'ai autre chose à faire que de t'écouter raconter des conneries.

J'entendis un craquement de doigt, je ne voyais pas ce qu'elle voyait, puisque je ne pouvais même pas bouger ma propre tête. J'entendis ses pas s'avancer doucement vers moi, je tentais de bouger mes bras ou encore mes jambes, mais rien... C'était impossible, il était clair que ça ne faisait même pas trois minutes que j'étais paralysée. Je fermais les yeux, je ne voulais pas qu'elle se jouisse en voyant mon expression, je ne lui donnerais pas cette satisfaction, clairement pas. Je m'attendais au pire, qu'elle le fasse... J'étais prête. Je trouvais la simple force de d'émettre un seul mot.

Hélène...

Soufflais-je en gardant les yeux fermées. J'aurais pu dire autre chose que le prénom de mon amie, mais non, je le voulais, pour ma part c'était comme ci j'abandonnais l'idée de lui venir en aide, car ça m'étais désormais impossible de le faire. J'ignorais ce qu'elle comptait faire, mais j'avais un doute sur ses intentions... Ses intentions était mauvaises et je les avais déclencher je méritais ce qu'il m'arrive.

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mer 1 Mar - 3:30






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Zora savourait sa victoire. Avalon ne pouvait plus bouger, et elle lisait dans son regard qu'elle acceptait sa défaite. L'alter-égo voulut lui proposer une dernière volonté, elle n'eut pas à le faire.

▬ « Hélène... »

▬ « C'est tout ce que tu as à dire ? Parfait. L'entrainement est terminé. Si nous commencions Avalon ? Je sens que je vais bien m'a... »

Zora ne put finir sa phrase. Ses lèvres n'étaient figées tout à coup. Avec ses mains, elle tenta de toucher le visage, sans succès. L'alter-ego ne pouvait plus bouger... Son corps entier venait de se figer, tel une statue de marbre. Seuls ses yeux, habités par la panique, remuaient et commençaient à se remplir de larmes. Elle essayait de lutter pour ne pas fermer les yeux, de peur de ne plus jamais revoir le jour. Avalon, qui avait sa tête tournée vers elle, ouvrit les yeux, l'observa et esquissa un sourire mesquin. Qu'avait-elle fait ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Dans les limbes:
 

Le noir, le froid... et une épaisse fumée grise flottent dans l'air. Hélène est étendue là, au sol, en tenue d'écolière. A côté d'elle, un couteau à lame tranchante et des chaines. En face... Zora, dans le même état qu'elle, sauf qu'elle ne bouge pas. Que faire ? Rester là, à la regarder, ou agir ? Hélène a le choix, mais elle hésite. Est-ce que son action aura une incidence sur sa vie ? Aucun moyen de le savoir. Alors elle réfléchit une minute, puis deux, puis trois... La tentation est très forte, mais elle a peur. Zora est une entité à part entière qui a plus de force qu'elle sur tous les plans. Et pourtant... c'est cette même entité qui est là, gisant sur le sol, non ? Hélène doit agir. Elle se lève péniblement, prend les chaines et se mouve tant bien que mal vers Zora. Elle ne bouge toujours pas. Est-ce un piège ? Ou la réalité ? Peu importe, c'est déjà trop tard. Zora est prise au piège. Ses pieds et poings sont liés par du métal, elle n'aura pas la force nécessaire de s'en défaire. Hélène fait demi-tour, prend le couteau et s’assoit au sol. Elle attend à présent, mais sans montre, elle n'a aucune idée du temps qui passe, ni combien de temps il aura fallu à Zora pour se réveiller. La jumelle est en colère, ça se comprend... elle est à nouveau enchainée. Elle n'arrive pas à parler, pourquoi ? Hélène ne le sait pas. Quelques idées se sont chamboulées dans sa tête. Mais la plus plausible reste celle-ci : Avalon y est-elle pour quelque chose ? Avoir prononcé son nom a t'il donné la force à Hélène de vaincre Zora ? C'était trop tôt pour le dire. Alors Hélène se lève, passe à côté de Zora sans la regarder et marche droit devant, avec son couteau à la main. La fumée devient de plus en plus dense à chacun de ses pas. L'air y est de moins en moins respirable, mais un détail change : il ne fait plus si sombre. Au loin, elle aperçoit de la lumière. Alors elle se dirige vers cette lumière, sans réfléchir, et espère...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Avalon n'était plus paralysée. Depuis combien de temps ? Impossible à savoir. Elle s'était penchée sur Zora, en position de défense. Que s'était-il passé avant ça ? Aucune idée non plus. Hélène ouvrait les yeux péniblement. Pauvre d'elle, pire qu'un sans-abri... Elle était lamentable. Elle le savait au fond d'elle. Elle tenta de dire quelques mots. Sa gorgé était sèche, et son corps lui faisait souffrir le martyr.

▬ « Hum... Où suis-je ? Avalon... c'est toi ? Avalon c'est moi, Hélène... Je ne sais pas combien de temps je pourrais rester... Dis-moi quelque chose, je t'en prie... »

© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mer 1 Mar - 4:15



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


J'espérais dans un sens que mes mots réussissent à franchir Hélène d'une quelconque manière... Que j'étais désolée de ne pas avoir été plus forte pour elle pour l'aider à vaincre son alter-ego. Je m'étais fait une promesse de l'aider peu importe les conséquences, mais la conséquence m'a emporté trop rapidement avant que je puisse l'aider. Je m'en voulais, pourtant j'acceptais humblement ma défaite face à Zora. J'attendais la suite. J'ignorais ce qu'elle me réservait, mais j'espérais que cela ne dure pas...

 ▬ C'est tout ce que tu as à dire ? Parfait. L'entrainement est terminé. Si nous commencions Avalon ? Je sens que je vais bien m'a...

Zora s'arrêtait en plein milieu de sa phrase, qu'avait-elle ? Elle ne semblait plus du tout "présente" était-ce possible que ma voix ait franchit Hélène d'une quelconque manière, si c'était le cas ma chance avait été minible. En ouvrant mes yeux, je peux constater que Zora ne bougeait plus. Je pouvais voir de la panique dans ces yeux, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire d'un air presque mesquin. C'est à ton tour de souffrir Zora, mais pas à cause de moi. Finalement Zora fermait les yeux et son corps tombait lourdement sur le sol. Cela me faisait vaguement pensé à moi avant que Ivy n'existe plus... Un combat entre Hélène et Zora devait se faire très certainement. Je tentais encore une fois de bouger et par miracle ma jambe réussit à bouger... Peu à peu je pouvais bouger mes doigts et tous mes autres membres, mais cela prit du temps, mais l'importance c'était que je pouvais finalement bouger ! Une fois que je pouvais bouger correctement mes bras, je me redressais avant de me mettre debout regardant Zora qui était toujours inconsciente. Je profitais de ce moment de répit pour m'étirer, étrangement je n'avais plus mal au dos grâce au coup de Zora. J'étais heureuse que c'était tout simplement temporaire... Je vins m'asseoir sur le banc observant Zora en attendant tôt ou tard le réveille de l'une ou de l'autre. Ce qui semblait être long. Plusieurs minutes s'écroulaient et je percevais quelques mouvements au corps de Hélène. Il était donc pour moi le temps d'être à ses côtés en étant tout de même sur ma défensive. L'une des deux ouvraient les yeux péniblement et me regardais.  

Hum... Où suis-je ? Avalon... c'est toi ? Avalon c'est moi, Hélène... Je ne sais pas combien de temps je pourrais rester... Dis-moi quelque chose, je t'en prie...

Hélène... C'est bien toi ?

Je la regardais et sans en dire davantage, je l'aidais à s'asseoir et sans attendre qu'elle reprenne ses esprits je la serrais dans mes bras fermant les yeux. Je pouvais le dire dans son regard que c'était bien elle, dans le ton de sa voix également, quelque chose dont Zora n'arriverait jamais à imiter. Je connaissais mieux Hélène que quiconque et personne n'arriverait à faire comme elle, personne, ni même Zora, c'était impossible.

Je voulais profiter de ce petit moment de répit autant que tu auras de la force à retenir Zora... Je suis tellement contente que ma voix ait pu t'atteindre d'une quelconque manière. Je commençais à perdre espoir... C'est vrai, tu n'as probablement pas beaucoup de temps avant qu'elle tente de revenir.

Dis-je en m'éloignant ancrant mes yeux dans les siens souriant légèrement posant mes mains sur ses épaules avant d'afficher une mine un peu plus sérieux.

Écoute-moi bien Hélène, Zora est comme Ivy, tu peux la vaincre... Ou fusionne avec elle... C'est ce que j'ai fait avec Ivy, chose que tout le monde ignore, c'était la seule et unique option pour moi, je suis sûr que tu réussiras à le faire. Tu auras le total contrôle sur toi-même et tu sauras comment de défendre à la manière de Zora, c'est étrange d'expliquer ça comme ça, mais c'est tout ce que je peux te dire pour l'instant. À moins que tu me laisses lui briser l'esprit, ça ne t'affectera pas du tout, je ferais en sorte que ça n'arrivera pas, même si je n'ai jamais fait ça. Je doute que Zora veuille reprendre le contrôle maintenant, mais sache que tu comptes énormément pour moi et pardonne-moi de ne pas avoir été plus forte pour toi.

Dis-je en souriant en coin avant de me redresser aidant mon amie à se mettre sur pied. Je reposais une nouvelle fois mes mains sur ses épaules la regardant droit dans les yeux.

Dernier conseil avant qu'il ne soit trop tard. Apprend la venue de Zora. Je veux dire essaie de comprendre pourquoi elle est apparue dans ton esprit sans que tu le saches, qu'est-ce qui a déclencher ça, tout, c'est important et tu verras pourquoi. Fais-moi confiance là-dessus.  

Je soufflais doucement avant de la serrer une nouvelle fois dans mes bras, je voulais profité de chaque instant avant qu'il ne soit trop tard. Pauvre Hélène qui doit affronter tout ça toute seule... En espérant qu'elle écoute mes conseils et qu'elle me fasse confiance, seule elle saura quoi faire par la suite.   

© By Halloween sur Never-Utopia


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mer 1 Mar - 17:01






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Hélène avait la tête qui tourne... Combien de temps allait-elle rester en contrôle ? Aucune idée. Avalon l'aida immédiatement à se relever puis à s'asseoir sur le banc, avant de la serrer fort dans ses bras. Ce contact lui avait tellement manqué...

▬ « Je voulais profiter de ce petit moment de répit autant que tu auras de la force à retenir Zora... Je suis tellement contente que ma voix ait pu t'atteindre d'une quelconque manière. Je commençais à perdre espoir... C'est vrai, tu n'as probablement pas beaucoup de temps avant qu'elle tente de revenir. »

Avalon s'était redressée et fixait Hélène dans le blanc des yeux, les mains sur ses épaules. Les deux amies savaient qu'elles avaient peu de temps. Zora pouvait revenir d'un moment à l'autre, et dans la position où se trouvait la bibliothécaire, c'était rapide de tuer. Cette dernière avait du mal à respirer et économisait ses forces. Elle préféra écouter plutôt que de répondre, avec un sourire léger.

▬ « Écoute-moi bien Hélène, Zora est comme Ivy, tu peux la vaincre... Ou fusionne avec elle... C'est ce que j'ai fait avec Ivy, chose que tout le monde ignore, c'était la seule et unique option pour moi, je suis sûr que tu réussiras à le faire. Tu auras le total contrôle sur toi-même et tu sauras comment de défendre à la manière de Zora, c'est étrange d'expliquer ça comme ça, mais c'est tout ce que je peux te dire pour l'instant. À moins que tu me laisses lui briser l'esprit, ça ne t'affectera pas du tout, je ferais en sorte que ça n'arrivera pas, même si je n'ai jamais fait ça. Je doute que Zora veuille reprendre le contrôle maintenant, mais sache que tu comptes énormément pour moi et pardonne-moi de ne pas avoir été plus forte pour toi. »

Avalon se releva de son banc et aida Hélène à faire de même. Elle lui avait donné de précieux conseils, et avant de la serrer à nouveau dans ses bras, elle lui en confia un dernier.

▬ « Dernier conseil avant qu'il ne soit trop tard. Apprend la venue de Zora. Je veux dire essaie de comprendre pourquoi elle est apparue dans ton esprit sans que tu le saches, qu'est-ce qui a déclencher ça, tout, c'est important et tu verras pourquoi. Fais-moi confiance là-dessus. »

▬ « ... J'y travaille déjà Avalon. J'ai pu l'observer en silence quand j'étais coincée. Elle n'avait pas accès à mes pensées, alors j'en ai profité. Je sais que... »

Soudain, Hélène poussa un cri de douleur. Elle se rassit vite sur le banc, en se tenant le ventre. Elle avait l'impression qu'une force invisible lui donnait des coups de couteau. Et sa tête commençait à enfler... Zora était en train de la dégager à nouveau !

▬ « Non ! C'est pas vrai ! Pas maintenant... Avalon, je suis désolée... Je ne vais pas pouvoir tenir. Il faut que tu t'en ailles. Vite ! Si elle revient et qu'elle te voit, elle te tuera... »

En pleurs, Hélène prit la main de Avalon et la serra fort. Son amie n'avait d'autre choix que de rentrer chez elle, ou de retourner travailler. L'alter-égo hurlait dans sa tête, à tel point qu'elle manquait de s'évanouir à nouveau. Hélène tenait à présent la tête dans ses mains, et prise de convulsions, elle s'allongea sur le banc, et attendait l'inéluctable.



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Mer 1 Mar - 18:37



It's not balanced. Why would so many sacrifice their lives in exchange for one?  ▬ Azuma Tokaku


Je me reculais un peu pour regarder mon amie, j'étais tout de même heureuse de voir mon amie à cet instant même si cela risque d'être bref, je me doutais déjà que Zora tentait de regagné sa place, même si elle ne méritait pas cette dernière.

... J'y travaille déjà Avalon. J'ai pu l'observer en silence quand j'étais coincée. Elle n'avait pas accès à mes pensées, alors j'en ai profité. Je sais que...

Non, pas déjà, pensais-je en la voyant pousser un cri de douleur. Je tentais tout de même garder mon calme tout en l'observant posant mes mains sur ses épaules pour tenter de la rassurer. Elle prit place rapidement sur le banc tout en se tenant le ventre.  

Non ! C'est pas vrai ! Pas maintenant... Avalon, je suis désolée... Je ne vais pas pouvoir tenir. Il faut que tu t'en ailles. Vite ! Si elle revient et qu'elle te voit, elle te tuera...  

Hélène était en pleurs, probablement à cause de la douleur que Zora lui infligeait. Elle me prit la main la serrant fort. Après quelque secondes, Hélène se tenait la tête entre ses mains, je ne pouvais plus la voir ainsi et le pire dans tout ça je ne pouvais rien y faire... Avant de la quitter, je m'approchais de celui-ci déposant un baiser au niveau de ses cheveux.

Reste forte Hélène, je crois en toi...

Lui murmurais-je avant de prendre mon sac et de quitter rapidement les lieux laissant Hélène sur le banc, tandis que Zora tentait de reprendre sa place et je ne voudrais pas être là à son réveil. J'eu tout de même de la difficulté à courir convenablement, mais je courrais quand même. Je n'osais même pas regardé derrière moi, déjà abandonner Hélène à son sort, c'était horrible et surtout que je ne pouvais pas supporter Zora et son attitude. Je continuais de courir jusqu'à mon appartement et fermait bien derrière moi, je verrouillais tout avant de fermer mes rideaux et m'installait dans ma chambre pour le reste de la journée. Je me laissais tomber sur le ventre soufflant doucement.  Je me retournais par la suite sur mon dos pour observer mes mains... Mes mains qui avait tenu Zora par le cou... Je n'ai pas eu l'intention de la tuer, non tout le contraire... Assez pour qu'elle perde connaissance pour que j'effectue le "traitement" comme je le surnomme. Je laissais tomber mon bras pour couvrir mes yeux. Une simple larme coulait le long de ma joue...   

©️ By Halloween sur Never-Utopia




HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Artiste
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 630
Âmes : 162
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White) Dim 5 Mar - 17:30






La mise à l'épreuve

Zora Magnus et Avalon I. White




Hélène sentait son corps lui échapper de plus en plus vite. Avalon serra intensément sa main avant de la lâcher et de s'en aller à toute jambe. Elle ne devait pas rester là.

▬ « Reste forte Hélène, je crois en toi... »

La bibliothécaire eut à peine le temps de jeter un vif coup d’œil vers son amie, qui quittait les lieux. Elle rentrait sûrement chez elle... Zora savait où elle habitait mais venir lui faire du mal comme ça... Ce n'était pas son genre. Elle ne se rendit pas compte qu'elle ne contrôlait plus rien. Son alter-ego avait repris ses droits sur son corps, et Hélène avait repris son rôle de "conscience". Zora semblait un peu perdue... Elle regarda aux alentours et remarqua l'absence d'Avalon.

▬ « ... Je crois savoir ce qui s'est passé... Tu as réussi à revenir n'est-ce pas Hélène ? J'ignore comment tu t'y es prise, mais c'était la dernière fois... »

Hélène ne disait rien. Elle réfléchissait à sa future tentative. Zora ne pouvant toujours pas entendre ses pensées, elle pouvait comploter en silence. Avalon l'avait soutenu bien plus qu'elle ne l'aurait pensé, et c'était ça qui avait causé, ou motivé son bref retour à la réalité. Elle devait la revoir et provoquer une nouvelle altercation entre Zora et son amie, il n'y avait pas d'autre choix possible. Mais c'était risqué...

▬ « Bien ! Il est temps de rentrer. Je crois qu'un peu de sport me défoulera, qu'en penses-tu Hélène ? Ô mais c'est vrai... Tu boudes en ce moment non ? Ça ne fait rien, je suis aux commandes, je fais ce que je veux. C'est parti ! »

Zora ramassa son manteau. Il était bien sale... Qu'importe. Elle le déposerait dans la laveuse en rentrant à son appartement. En tournant les talons, elle observa les alentours à nouveau. Quelqu'un les avait-elles surprises en train de se battre ? Elle n'en avait pas eu la sensation. Et puis quoi ? Même si une personne avait été là pour les surprendre, qu'allait-elle faire ? Les dénoncer ? Avalon ne prendrait pas un tel risque et Zora non plus. Avec un sourire sadique, elle repartit à pied et s'imagina, en riant à pleins poumons, au jour fatidique où Avalon serait sa nouvelle victime.



© Jawilsia sur Never Utopia


____________________________________________________________




Friends ♥:
 
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 245
Âmes : 222
Date d'inscription : 08/06/2016
Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La mise à l'épreuve (feat Avalon I. White)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avertissements, Périodes Test & Mise à l'Épreuve
» Les retrouvailles d'une amitié mise à dure épreuve ! [Ella et Bree]
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» mise a jour de la beta test
» Prochaine etape dans la mise sous tutelle d'Haiti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: