Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: Retrouvailles Dim 11 Déc - 2:26

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Après plusieurs minutes de supplices de la part de mon petit ami, je terminais de le soigner du mieux que je pouvais.. Je n'étais pas une experte, donc il pouvait toujours aller à l’hôpital pour être sûr de ne pas avoir des infections, malgré que j'ai même mis des bandages pour couvrir le tout.

-Merci Ava’, merci beaucoup.

Dit-il en souriant avant de se pencher vers moi pour m'embrasser avant qu'il se recule cherchant Casey du regard, elle s'était installé sur le ponton pour avoir de la tranquillité, je suppose... Une fois qu'il l'a trouvait, car je savais bien que c'était elle qu'il cherchait, il tournait son regard vers moi.

- Encore merci et ne t’en fait pas pour cet après-midi… Disons que… Ça m’a été bénéfique quelque part !

Bénéfique ? En quoi ça l'était ? Peut-être pour lui, mais dans mon cas j'avais encore davantage peur de moi-même que de Ivy en tant que tel... La véritable moi en quoi consiste cette vraie personnalité ? Comment est née Ivy ? Pourquoi Ivy plutôt la réelle moi ? Tout est encore flou dans mon esprit, mais j'espère comprendre un jour ou l'autre... Je ne veux pas devenir un danger publique. Je regardais Itsuke tandis qu'il souriait toujours...

-Je me doute bien que tu te poses des questions et que tu aimerai des réponses, et pas que de moi, mais tu peux rentrer maintenant. Je me débrouillerai pour rentrer, ne t’inquiète pas ça ira.

Il se doutait bien que j'allais dire quelque chose, car il m'embrassait pour taire les mots que je voulais lui dire... Moi aussi je voulais comprendre tout, j'en ai assez d'être baigné dans l'ignorance, je veux la vérité... En même temps... Est-ce dangereux de connaître la vérité ? Ça peut entraîner des conflits ou quelque chose en ce genre...

-Je t’expliquerai tout quand moi-même j’aurai compris. Promis. Mais pour se faire il faut que je parle avec elle.

Ajouta-t-il alors qu'il regardait du coin de l'oeil Casey qui était toujours allongée sur le ponton. Il se redressait difficilement avant de s'adresser à moi.

-Alors promet moi de rentrer, te reposer et de pas t’en vouloir.

-D'accord... Fait attention à toi alors... Je t'aime Itsuke.

Lui dis-je avant de lui embrasser tendrement sa joue avant de m'éloigner de la plage. Je serrais la ganse de mon sac tout en m'avançant d'un pas rapide fixant droit devant moi, comme si je fixais le vide, heureusement que je croisais personne sur la route, de même que je mettais à courir songeant à tout ce qui venait de se produire... Itsuke qui s'est fait blessé par Casey à cause de moi, Casey qui a maintenu ma tête dans l'eau... Elle aura dû me laisser là, je l'aurais bien accepté, car c'est tout ce que je mérite...
Après un long moment à courir j'arrivais devant mon bloc appartement et montais à mon étage jusqu'à mon propre appartement, j'insérais la clé dans le verrou avant d'ouvrir la porte et de refermer derrière moi. Je me dirigeais vers ma chambre, je retirais mes vêtements ainsi que mon maillot de bain, ça ne m'a pas tellement servit au final... Je glissais mes doigts au niveau de ma blessure que je n'avais pas pris la peine de soigner... Je pourrais le laisser comme ça, mais après ça... Dans un soupir je me dirigeais vers la salle de bain pour nettoyer ma blessure uniquement en y mettant du désinfectant, ça devrait le faire ainsi... Je retournais à ma chambre attrapant un chandail qui me sert de nuisette qui m'arrivait à la mi-cuisse avant de me filer en dessous de mes couvertures, je n'étais pas fatiguée puisqu'on était uniquement en après-midi, mais après les événements d'aujourd'hui, juste fermer les yeux me donnait le tournis... Me reposer me ferais du bien...



HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Jeu 15 Déc - 2:39



 


Retrouvailles (feat Itsuke Daishin and Avalon I. White)



Le noir m'entourais, ou étais-ce le rouge sang, mon esprit était vide, ma conscience, absente, ma seule existence se résumait à la sensation du sang qui pulsait dans mes veines, tel un rythme infernal, aussi assourdissant que les cor de l'enfer et aussi douloureux que l'implosion même de ses vaisseaux, vivre était devenu douloureux, respirer était douloureux, penser était devenu impossible. Quelque chose n'allait pas, quelque chose me gardait en vie, pourquoi? Apres tout je n'ai plus aucune raison de vivre, puis ma jambe bougeais, pourtant je n'avais rien fait, quelqu'un l'avait bouger, pourquoi bouger ma jambe? Elle gênait personne. Je me réveillais de ma torpeur infernale curieuse de savoir ce qu'on me voulait encore.

Eh ! Réveil-toi ! Je t’ai dit que j’aimerai te parler de certaines choses ! ou plutôt te demander certaines chose. Donc j’aurai besoin de toi là !

Je me recouchais sur le ponton, décidément il était maso...

Avant de commencer, je tiens à te remercier. C’est étrange mais tu m’a permis d’ouvrir les yeux sur de nombreuses choses. Ne va pas croire que c’est pour autant que je t’apprécie, surtout après tout ce que tu m’a fait !

Je ricanais moqueusement.

Putain...En plus d'être un connase, il va falloir que je confronte mes propre erreur, décidément je l'ai bien méritée ma raclée...


Je me relevais et je prenais une bouteille que j'avais dans un sac et je prenais quelques gorgée et tendais la bouteille à Itsuke.

Tiens, ça soigne pas mais ça fait quand même du bien.

Je posais la bouteille à côté de lui et je me recouchais. Je soupirais, je restais dans le silence pendant 5 bonne minute, pour être franche je ne savais ni comment commencer ni comment relancer... Pour la première fois depuis longtemps je n'avais rien à dire, pas une moquerie, pas un sarcasme, pas un conseil, pas une idée, rien ne venait, le vide m'habitait et menaçait de m'engloutir comme précédemment, mais c'est à ce moment que ma mémoire décidait de se réveiller.

Je t'ai déjà proposé mon aide et tu m'as envoyer cordialement chier, pourquoi je devrait t'aider maintenant. Quoi que je fasse je suis déjà allé trop loin alors laisse moi, tue moi si ça te chante, mais t'as rien à faire avec un monstre comme moi, alors rejoins ta copine dis que tout vas bien, et cassez vous faites des gosses, sortez de là j'en sais rien et je m'en fous...C'est pas il me restait grand chose, toi tu as le privilège d'avoir quelqu'un sur qui compter, gâche pas ça car c'est la chose la plus belle que tu aura ici. Mais rend moi service, casse toi et laisse moi, à moins que tu me donne une raison d'y répondre je vais me contenter de me laisser crever ici...

je reprenais la bouteille et je buvais encore de tout mon saoul et je vidais la première bouteille, j'en prenais une deuxième...


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 347
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Jeu 15 Déc - 20:10





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Casey, sortie de sa torpeur, ricana quelque peut et se releva. Elle pris une bouteille d’alcool fort qui se trouvait dans son sachet et en pris quelques gorgées avant de la tendre à Itsuke.

« Tiens, ça soigne pas mais ça fait quand même du bien. »

Je peux pas vraiment la prendre vus l’état de mes bras je te rappelle…

Il n’en fit rien pour l’instant et elle posa la bouteille à côté de lui avant de se recoucher.
Elle soupira. Tout deux restèrent silencieux, seul le clapotis de l’eau et le vent dans le branchage des arbres alentours se faisaient entendre.

Donc à ce que je vois, elle se sent vraiment mal à en juger la quantité d’alcool qu’elle vient d’acheter.

Quelques minutes passèrent comme ça avant que Casey ne rompe le silence.

« Je t'ai déjà proposé mon aide et tu m'as envoyer cordialement chier, pourquoi je devrait t'aider maintenant. Quoi que je fasse je suis déjà allé trop loin alors laisse moi, tue moi si ça te chante, mais t'as rien à faire avec un monstre comme moi, alors rejoins ta copine dis que tout vas bien, et cassez vous faites des gosses, sortez de là j'en sais rien et je m'en fous...C'est pas il me restait grand chose, toi tu as le privilège d'avoir quelqu'un sur qui compter, gâche pas ça car c'est la chose la plus belle que tu aura ici. Mais rend moi service, casse toi et laisse moi, à moins que tu me donne une raison d'y répondre je vais me contenter de me laisser crever ici... »

Pendant qu’elle vida toute la bouteille déjà entamer avant d’en sortir une autre, tsuke la regarda du coin de l’œil.

Sacré descente la demoiselle…

« Je veux pas te tuer. Je comprendrai que t’ai pas trop envie de m’aider vu ce qu’on se fait « mutuellement » mais tu dis toi-même que tu n’as plus rien, donc pourquoi refuserais-tu ? »

Il regarda le ciel et se pencha légèrement en arrière.

« Là tout de suite je sais que tu ne voudras pas forcément me répondre si je te demande des précisions sur la ville, ses mystères et mon soi-disant pouvoir… Sans parler de ta manière de faire pour savoir tout ça… Non, je vais d’abord te proposer quelque chose : j’aimerai que tu m’entraînes à maîtriser ce pouvoir, car si tu sais d’où il provient, peut-être sauras-tu m’aider. Mais aussi m’entraîner au combat, car malgré mes entraînements, je ne suis encore qu’un minable et j’ai besoin d’être plus fort, car j’ai réaliser bien des choses aujourd’hui et j’ai le sentiment que j’aurai vite besoin de cette force. »

Il fit une pause et soupira.

« Je sais que cela peut paraître bizarre, mais c’est toi qui m’a ouvert les yeux, et je fais justement ça, entre autres, pour ne pas perdre Avalon, qui semble elle aussi avoir changer. »

Il se tourna vers Casey, le regard toujours aussi sérieux mais sans une once d’agressivité, impassible.

« T’as le choix : aider quelqu’un et peut-être retrouver une raison de continuer, ou bien t’arrêter là et tout abandonner. Et puis tu n’es pas si terrible comme monstre, un vrai monstre nous aurait déjà tué depuis longtemps. »

Maintenant c’est elle qui voit. Même si ça ne m’enchante pas de lui demander tout ça, j’espère tout de même qu’elle acceptera mon offre.


HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Jeu 22 Déc - 0:19



 


Retrouvailles (feat Itsuke Daishin and Avalon I. White)



Mon âme et mon esprit commençait à quitter mon corps commençaient à s'évader, la noirceur de mon mon monde m'avaient corrompue et la jeune adolescente de 18 ans encore enfermée dans ce corps meurtrie rêvait de liberté et de vie, mais comment l'accomplir dans un corps aussi tourmenté, elle partait en quête d'une autre enveloppe, plus saine, plus pure, celle d'un ange peut être, si cela devait se passer ainsi, alors peut être allait-elle enfin être heureuse... Elle avait trop longtemps subie l'hégémonie de mes ténèbres pour que je la retienne. Elle s'en sortirai, elle serai heureuse, et moi je mourrai, en emmenant mes tourments dans la tombe. Je voyais cette petite étincelle briller dans la noirceur de ma cécité s'éloigner passant d'un soleil éclatant pour progressivement devenir un lumière, une chandelle et enfin une poussière. Étais-ce ma vie qui s'éloignait? Ou mon corps qui s'enfonçait dans les ténèbres? J'y avais plongé et ce depuis longtemps déjà, il était normal qu'ils me rappellent à eux, car là étais ma place, la faucheuse m'appelait et m'implorait de la remplacer, impassible et froide, j'aurai parfaitement tenu ce rôle, elle qui faisait le sale boulot depuis si longtemps, je pouvais bien prendre son fardeau sur mes épaule, cela n'aurait été qu'un de plus. Mais soudain quelques chose me ra pellait vers la lumières, la vie était revenue en moi, et je la voyais, cette adolescente épanouie et heureuse, voyante.... Elle incarnait tout ce que je rêvait d'être, tout ce qui m'avait poussé à plonger dans la souillure de ma propre corruption, elle en avait été épargnée. Étais-ce un rêve, je n'en avais aucune idée, en tout cas l'ombre nous entourait, mes ombres, et elle subsistait malgré tout. Je m'adressais à elle d'un ton triste, je n'avais plus foi en cette vie, j'avais déjà déjà gâchée toute les chances qu'elle m'avait offerte.

Pourquoi tu restes? tu n'as pas d'avenir avec moi, j'ai plongé dans cette noirceur, ta lumière n'a plus rien à faire dans cette enveloppe charnelle. Tu mourras ici...


Elle me regardait d'un ton presque désolé mais déterminé, elle voulait quelque chose, elle qui était prête à partir quelques minutes appart avant.

Moi aussi je suis libre de me laisser mourir si tel est ma volonté.

Je ne la comprenais pas, j'étais surprise et en colère.

Tu n'as pas à mourir pour mes erreurs, tu ne MÉRITES pas de mourir!

Mais toi non plus, tu n'es qu'une enfant en souffrance qui s'est précipitée vers la seule porte de sortie qu'elle à trouvée et maintenant que tu as l'occasion de repartir de 0 tu voudrais abandonner tout de suite parce qu'une autre voie s'offre à toi, tu...nous sommes plus intelligentes que ça.

NOUS!? TU T'IMPLIQUE DANS UNE CAUSE PERDUE ET TU LE SAIS! TU PARLES D'UNE AUTRE VOIE MAIS LAQUELLE, SI TU EN VOIS UNE JE SERAI RAVIE DE LE SAVOIR!!!

J'étais perdue, qu'est ce qu'il avait tous à vouloir me retenir alors qu'il n'y avait pas lieu.

Et pourquoi serai-elle perdue? Tu n'as même pas essayée, la voie que je te propose est celle de l'altruisme, de la gentillesse, celle que tu étais avant tes 8 ans, celle qui subsiste en ce corps, celle qui peux reprendre ses droits et reprendre gout à la vie, celle qui saura dépasser tout cela, si on s'unit toute les deux ce n'est pas impossible. On peut y arriver je le sais.

J'étais sceptique, d'un côté ses mot était criant de vérité et percutaient mon être tel des coups de poings, mais j'avais du mal à accepter. Et elle m'achevait.

Ce n'est pas ce corps qui veux mourir, seulement toi.

Je m'écroulait sur les genoux, voilà ce qui me maintenait en vie depuis tout ce temps, l'espoir d'une vie meilleure, l'espoir d'une vie normale, voilà ce qu'était toute cette mascarade, de l'espoir... Je ne pensais pas en avoir encore après tout ce temps. Je la regardais à nouveau.

Si ce que tu dis est vrai alors ma disparition ne peux être que bénéfique, pourquoi m'en empêcher?

Parce que tu es le revers d'une même pièce dont je suis l'autre versant, sauf que ce que les gens oublient vent c'est qu'une pièce est avant tout un composé d'un même composant, d'un seule bloc, que pile ne va pas sans face.

Donc je reste juste parce que je ne suis pas jetable. Pff tu parle d'un espoir.

Ce n'est pas ce que je voulais dire, je voulais dire qu'a un moment nous ne faisions qu'un et que cet équilibre à été brisé mais nous pouvons le reformer, mais pour cela il faut que tu le veuilles.

Je souriais légèrement.

De toute façon on a plus rien à perdre. Ne prend pas cela comme du dépit, tu as raison, il ne nous reste plus qu'a essayer.

Elle tendais ses bras vers moi tandis que je marchais doucement vers elle, sa lumière me baignait au fur et à mesure que je m'approchait. Arrivée à sa hauteur on se regardait et nos yeux exprimais la même chose et c'est ainsi que d’unisson nous prononcèrent ce mot.

Ensemble

C'est ainsi que je me réveillais de ma léthargie pour entendre Itsuke.

...on, je vais d’abord te proposer quelque chose : j’aimerai que tu m’entraînes à maîtriser ce pouvoir, car si tu sais d’où il provient, peut-être sauras-tu m’aider. Mais aussi m’entraîner au combat, car malgré mes entraînements, je ne suis encore qu’un minable et j’ai besoin d’être plus fort, car j’ai réaliser bien des choses aujourd’hui et j’ai le sentiment que j’aurai vite besoin de cette force.

Je me redressais en secouant légèrement la tête, j'avais une légère migraine, mais j'étais enfin prête pour un nouveau départ, j'étais enfin prête pour tout recommencer et pour cela la proposition d'Itsuke tombait à pic.

Je sais que cela peut paraître bizarre, mais c’est toi qui m’a ouvert les yeux, et je fais justement ça, entre autres, pour ne pas perdre Avalon, qui semble elle aussi avoir changer.

Je faisais un léger rictus contrit, je me relevais et m'époustait, qu'est ce qui m'avait pris j'étais dans un état lamentable.

Avalon à changé en mal j'ai pus le sentir mais brièvement, elle commence à se méfier, si je ne fais pas attention elle va sombrer dans la paranoïa, il faudra que j'ai une discussion avec elle.

T’as le choix : aider quelqu’un et peut-être retrouver une raison de continuer, ou bien t’arrêter là et tout abandonner. Et puis tu n’es pas si terrible comme monstre, un vrai monstre nous aurait déjà tué depuis longtemps.

Je souriais, je prenais les bref rayons de soleil qui passait dans cet après midi printanier. C'est vrai après tout c'était une belle journée et je me tournais vers Itsuke avec ce même sourire radieux.

Pour moi le choix est simple, je dois prendre un nouveau départ, j'en ai assez de vivre dans ces ténèbres qui me rongent et me transformes, je viens enfin de me libérer de ces démons. Je dois à présent me faire pardonner auprès de toi et Avalon pour tout ce que je vous ai fait. C'est donc avec plaisir que j'accepte ta proposition. Nous commencerons plus tard là nous avons tous besoin d'une bonne douche et d'une bonne nuit de sommeil donc permet moi juste de te raccompagner, avec tes blessures tu pourrais faire un malaise.

Je souriais radieusement profitant pleinement de ce sentiment de légèreté qui m'habitait, j'avais enfin tourné la page sur mon passé sans l'enterrer j'étais réellement heureuse, enfin pleinement heureuse. Le vent faisait légèrement voleter mes cheveux, j'étais plus...lumineuse mon auras étais plus chaude, je n'étais plus enfermée dans les ténèbres mais j’accueillais la lumière à bras ouvert.

Tu peux te relever ou tu veux que je t'aide?

J'allais enfin pouvoir recommencer à vivre...


hrrp:
 


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 347
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Jeu 22 Déc - 13:07





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Casey qui semblait à nouveau ne plus faire attention à ce que lui disait le jeune homme, sortie de sa torpeur et se redressa en secouant légèrement la tête.

Tiens ! Ma proposition semble l’intéresser ! Mais c’est moi ou elle sourit ? Et sincèrement en plus ! Pas juste un sourire narquois comme à son habitude !

Itsuke ne put cacher que très peu son étonnement face à cette « nouvelle Casey » qu’il avait devant lui, qui semblait tout simplement être ravie et heureuse.

« Pour moi le choix est simple, je dois prendre un nouveau départ, j'en ai assez de vivre dans ces ténèbres qui me rongent et me transformes, je viens enfin de me libérer de ces démons. Je dois à présent me faire pardonner auprès de toi et Avalon pour tout ce que je vous ai fait. C'est donc avec plaisir que j'accepte ta proposition. Nous commencerons plus tard là nous avons tous besoin d'une bonne douche et d'une bonne nuit de sommeil donc permet moi juste de te raccompagner, avec tes blessures tu pourrais faire un malaise. »

Et bien je crois que cet après-midi a fait changer tout le monde décidément !

Itsuke esquissa un petit sourire, tandis que Casey semblait prendre plaisir et apprécier pleinement le moment et la chaleur.

On dirait une petite fille ! Comme quoi tout le monde peut changer et pas qu’un peu…

« Tu peux te relever ou tu veux que je t'aide? »

« Tant qu’à faire je dis pas non à un peu d’aide… Je suis content que tu acceptes ma proposition et qu’on puisse repartir sur de meilleures bases, mais attends tout de même à ce que je me batte contre toi de temps en temps ! »

Il lui sourit et avait prononcé ses mot sur un ton plutôt enjoué et amical.

Si elle a réellement changer, pourquoi ne pas la reconsidérer ? Et puis… J’ai besoin d’elle surtout pour des renseignements, donc mieux vaut l’avoir avec plutôt que contre moi. Peut-être que l’on s’entendra même bien maintenant, qui sait ? Même si je n’oublierai pas ce qu’elle m’a fait…

Avec l’aide de Casey, il se releva et commencèrent à se mettre en marche. Se blessures lui faisait toujours mal et il lui était toujours impossible de bouger ses bras, mais il essaya d’en faire abstraction.

« Je pense aller à l’hôpital, tu n’es pas obliger de m’y accompagner jusque la-bas, je pourrai me débrouiller. »

Ils marchèrent tout de même un moment ensemble.

« Tant que tu es là, j’aimerai en savoir un peu plus sur ce pouvoir que j’ai eu. Je sais que je t’avais dit que je ne te demanderai pas ça maintenant mais je souhaite vraiment savoir de quoi il s’agit avant que l’on se quitte. »

Tout le monde, ou presque, prends un nouveau départ après cet aprèm… C’est là que les choses vont devenir intéressantes !

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Lun 2 Jan - 2:01



 


Retrouvailles(feat Itsuke Daishin)



Tant qu’à faire je dis pas non à un peu d’aide… Je suis content que tu acceptes ma proposition et qu’on puisse repartir sur de meilleures bases, mais attends tout de même à ce que je me batte contre toi de temps en temps !

Je souris légèrement à la fois désolée et amusée, je me sentais tout de même coupable pour ce que je leur avais fait, et je m'étonnais d'ailleurs qu'il ne m'en veuille pas plus que ça, ou du moins il ne le montrait pas, ce qui me paraissait peu probable, après tout Itsuke n'était qu'un idiot, un idiot gentil mais un idiot tout de même, il était beaucoup trop idéaliste et naïf mais il allait changer, du moins je le pensais, après tout qui ne change pas dans une ville pareille? Je lui répondait donc sur un petit rire mesquin.

Et ce sera avec plaisir que je te botterai encore les fesses jusqu'à ce que tu comprennes.

Je l'aidais donc à se relever, ses blessures était graves mais ne devrait normalement pas laisser de séquelles, ses bras mettrait du temps à se remettre mais c'est tout.

Et moi qu'est ce que je peux bien faire à présent? je n'ai aucun but, aucun rêve, c'est facile de se remettre à sourire et dire qu'on va changer, mais comment? Comment avancer si l'on ne sait même pas où l'on va, comment...

Je pense aller à l’hôpital, tu n’es pas obliger de m’y accompagner jusque la-bas, je pourrai me débrouiller.

Itsuke venait de me tirer de ma réflexion, je me reprochais légèrement de l'avoir laissé, pour l'instant il avait plus besoin d'aide que moi et il fallait que je l'aide. Je lui répondais donc d'un ton ferme et catégorique.

Non je vais t'accompagner c'est le moins que je puisse faire.

Je lui souris pendant qu'on se mettait en marche vers l’hôpital le plus proche. le pas d'Itsuke était bancal mais ferme, du moins pour l'instant, je gardais un oreille attentive sur sa démarche pour l'aider en cas de malaise ou de problème quelconque. Je prenais le sac ou il y avait les bouteilles.

Tant que tu es là, j’aimerai en savoir un peu plus sur ce pouvoir que j’ai eu. Je sais que je t’avais dit que je ne te demanderai pas ça maintenant mais je souhaite vraiment savoir de quoi il s’agit avant que l’on se quitte.

Je soupirais, comment lui expliquer il fallait lui raconter des choses dont il n'avait même pas conscience ni même idée, non pas qu'il n'allait pas comprendre mais cela allait prendre trop de temps et on était tout les deux trop faible pour pouvoir échanger correctement.

Je vais simplifier en disant que tu t'es heurté à un monde qui n'est pas le tiens mais je te l'expliquerai mieux plus tard pour l'instant contentons nous d'aller à l’hôpital.

Je marquais un légère pause puis je reprenais.

Ce n'est pas que je ne veux pas te l'expliquer mais cela prendrai tellement de temps de tout te détailler et ni toi, ni moi sommes en état d'échanger correctement sur un sujet aussi... épineux...

Et finalement Itsuke s'arrêtait pour m'annoncer qu'on était devant l'hôpital, je le laissais donc au soins des médecins et des infirmières et je me contentais de lui glisser un petit mot avant de l'abandonner dans un bloc.

Je t'expliquerai tout en temps voulu, en attendant repose toi bien parce que tu vas en avoir besoin, à la prochaine Itsuke et ne t'inquiète tu me reverras plus tôt que tu ne peux le penser.

Je lui tirais la langue en ricanant malicieusement, quelque soit ma personnalité le sarcasme et ce petit rire restaient toujours ma marque de fabrique. Je prenais ensuite le chemin de mon appartement, mon cou me faisait un mal de chien, j'avais caché mon état à Itsuke, il fallait pas qu'il s'inquiète pour moi, puis je souriais tristement en me disant qu'il allait encore falloir beaucoup de temps avant que je ne m'ouvre vraiment aux autres, et que le chemin serai à la fois long et rude mais pour mon propre bien il fallait que je l'arpente et que j'aille jusqu'au bout.

Je refermais enfin la porte de mon logis et je prenais un bonne douche bien chaude, un maigre réconfort pour une journée aussi tourmentée. Pendant que je me lavais les cheveux je me demandais toujours ce que je pouvais faire. Je retournais encore et encore la question dans ma tête.

De toute ma vie je n'ai jamais eu à me poser cette question, toute ma vie se résume à la souffrance et à la haine...

Chaque parcelle de ma peau passait au savon encore et encore, je perdait la notion du temps perdue dans ma réflexion.

Je me torture pour rien plus je me torturerai moins je saurais ce qui me vas.

Je fermais l'eau et je prenais la serviette qui pendais au crochet pour me sécher, c'est une fois rhabillée et sèche que je m'enfermais dans ma bibliothèque pour lire encore et encore, animée par une espèce de pulsion dévorante. Je ne savais pas quoi faire d'autre et la réponse me semblait si inatteignable, ne sachant que faire je me suis réfugiée dans mon jardin secret dans lequel tout les genres se mélangeait tout y passait, je lisais à une vitesse folle les livres s’empilait les un après les autres jusqu'à ce que j'ai ce déclic.

Si la justice n'a jamais été présente dans ma vie je peux au moins la faire régner chez autrui. Je vais devenir juge...et je m'engage à être impartiale, je serai le juge, le juré et le bourreau, ça ne devrait pas être trop difficile dans cette ville.



© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 350
Âmes : 347
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Lun 2 Jan - 16:35





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Elle soupira après la question que venait de lui poser le jeune homme.

« Je vais simplifier en disant que tu t'es heurté à un monde qui n'est pas le tiens mais je te l'expliquerai mieux plus tard pour l'instant contentons nous d'aller à l’hôpital. »

Mouai… Ca ne fait que rajouter encore un peu plus de mystère… Peut-être que ça à un rapport avec la manière d’arriver ici et ce qu’elle est…

« Ce n'est pas que je ne veux pas te l'expliquer mais cela prendrai tellement de temps de tout te détailler et ni toi, ni moi sommes en état d'échanger correctement sur un sujet aussi... épineux... »

« D’accord, pas de problème, j’attendrai alors. »

Ils continuèrent cde marcher jusqu’à l’hôpital qui se dressait maintenant devant eux avec sa blancheur éclatante.
Itsuke en fit signe à Casey qui le laissa ensuite en charge aux médecins.
Avant de partir, elle lui dit :

« Je t'expliquerai tout en temps voulu, en attendant repose toi bien parce que tu vas en avoir besoin, à la prochaine Itsuke et ne t'inquiète tu me reverras plus tôt que tu ne peux le penser. »

« Et c’est ce que j’espère moi aussi. »

Lui répondit-il, lui accordant un léger sourire tandis qu’elle lui tira la langue en ricanant malicieusement et partit.

Certaines choses ne changeront jamais et tant mieux.

Il suivit l’indication des médecins qui commencèrent à le soigner, étendu sur un lit d’hôpital.
Ils lui annoncèrent qu’il devra subir une opération et rester quelques temps dans cet hôpital avant de pouvoir rentrer chez lui, mais qu’il s’en sortira avec aucune séquelles, a part peut-être quelques cicatrices.

Bon… c’était à prévoir vu mon état… Ca me laissera au moins le temps de réfléchir tranquillement, à tête reposée.
Il faudra absolument que je revoit Casey dès que je sors, qu’elle commence à m’expliquer toute cette histoire de pouvoir et monde qui m’est inconnu… Il ne faudra pas que j’oublie d’aller voir aussi Alizée pour voir si elle voudra bien de moi en tant qu’apprenti, après tout, sur ce coup je lui en doit une en quelque sorte.
Quant à Avalon, j’irai la voir quand tout ceci se sera éclaircit je pense… Et la connaissant, cela m’étonnerait qu’elle vienne me voir pendant que je serai à l’hôpital car elle culpabilisera je pense.

Pendant que les médecins préparèrent de quoi déjà l’opérer, Itsuke ferma les yeux et se reposa un peu après cet après-midi fort éprouvant.

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Retrouvailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: