Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Retrouvailles Lun 22 Aoû - 20:57





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

« Dégage j’te dis ! »

Itsuke avait le poing levé, prêt à s’abattre sur le jeune homme de son âge qu’il tenait par le col de son-t-shirt.

« Ok, ok… C’est bon… Cool mec… »

Il avait levé les mains en signe d’abandon et Itsuke le lâcha pour qu’il puisse partir. Ce jeune homme l’avait accosté un peu plus tôt pour lui demander une cigarette. Cela dégénéra quand il se montra un peu trop insistant aux yeux de celui à la mèche écarlate.

Comme si j’avais une tête à fumer ! Et puis si je dis que je n’en ai pas, elles vont ne pas apparaitre par magie juste parce que tu le demande !

Depuis quelques jours, Itsuke était d’une humeur massacrante, ce qui le rendit des plus susceptibles. Il n’a perdu son boulot il n’y a que deux jours et tourne un peu en rond depuis, ne pensant qu’a Alec et l'autre garce aveugle sans qu’il ne le veuille, ce qui le rendit nerveux et de mauvaise humeur.
Il fixa le matin même un rendez-vous à Avalon, qu’il se sentait obliger de voir, au moins pour se calmer un peu. De plus, il lui indiqua le lac, car il y avait déjà était il y a longtemps et avait trouvé ça relaxant.
Il s’habilla alors d’un modeste t-shirt rouge et d’un short en jean à cause des températures estivales et s’était mis en route au travers des rues étonnement peu agitées.
Mais malgré cette belle journée en perspective, son humeur ne changea pas. Seul le collier que lui avait donné Avalon, qu’il ne quittait pas malgré que ce ne soit qu’une clé, le détendit un peu.

Il faut réellement que je me calme… Me mettre dans cet état pour une clope ! Même si je me suis dit que ça suffisait de se retenir, je devrai pas m’énerver pour si peu !

Il inspira profondément et expira longuement. Il faisait chaud.

Vivement que je sois au lac, au moins pour me mouiller un peu…

Il marchait d’un pas rapide ne voulant à faire à personne non plus.
Quand il arriva aux berges du lac, celui-ci était désert et aucune trace d’Avalon.
Il se dirigea vers un ponton qui se tenait juste au-dessus de l’eau.
Itsuke s’assit au bout, enleva ses chaussures et laissa tomber ses pieds dans l’eau fraîche, tout en se couchant, la tête appuyée dans le creux de ses mains.

Voilà qui fait du bien… Mais cette planche qui ressort me rentre dans le dos !

Il se mit à gigoter un peu pour trouver une meilleure position pour enfin se retrouver à nouveau assis.

Décidément, rien ne va en ce moment !



____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mar 23 Aoû - 15:51

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Ce matin j'eu un appel de mon petit ami pour que  l'on se voit au lac, ce n'était pas de refus, j'étais tellement contente que j'acceptais sans protestation. Je me levais de bonne humeur cherchant quoi mettre pour aujourd'hui, hum quoi mettre ? Je optais pour un haut d'été tel qu'un débardeur rouge bourgogne avec un imprimé éléphant blanc sur le dessus. Je ne mettais pas de sous-vêtements ordinaire, je mis à la place mon maillot de bain deux pièce, sait-on jamais, même si je doute que l'on va se baigner... Je le mettais tout de même au cas où. Par la suite je mettais un short en jeans et pour couronner le tout je mis des ballerines ornées de dous. Une fois vêtue je laissais mes cheveux comme tel en les brossant un peu pour défaire les noeuds. Mon téléphone sonna de nouveau, mais cette fois-ci ce n'était pas Itsuke, c'était mon manager.

-Avalon ! Je sais que tu es en congé aujourd'hui, mais est-ce que tu pourrais venir m'aider à faire le ménage ? Par la suite je te laisse filer, je t'en prie ! Tu es mon seul espoir. Je te payerais le double et même le triple s'il le faut.

-Calmez-vous je vous en prie... C'est juste que j'ai un rendez-vous dans pas très longtemps... Mais si nous faisons ça vite je ne peux qu'accepter de vous aidez.

-Ohhh, tu es génial Avalon, merci beaucoup ! Ne tant fait pas tu n'auras pas besoin de mettre l'uniforme, une fois le ménage terminé tu pourras y aller !

-D'accord...

Soufflais-je doucement avant de terminer la conversation. Je pris mon sac et mettait mon téléphone à l'intérieur suivit de mes clés et porte-feuille avant de quitter mon appartement en verrouillant bien la porte avant d'emprunter l'escalier d'urgence tout en me mettant a courir comme une folle vers le restaurant. Au bout de quelque minutes j'arrivais au restaurant et y pénétrais sans problème avant de prendre un balai et de commencer à nettoyer partout le plus rapidement et le plus efficace que possible. De son côté, mon manager essuyais les verres qui venait tout juste de nettoyer. Une fois le balai passé je m'attaquais à la mope pour laver le plancher, une fois fait je mettais la pancarte jaune avant que je vienne nettoyer chaque table pour qu'elles soient propre à l'arrivée des clients. Une fois le tout fait je quittais rapidement mon manager qui me remerciait au passage. Je me mettais à courir vers le lac le plus rapidement que possible, j'étais à bout de souffle, mais je n'abandonnais pas ma course aussi facilement.

Après un bon moment à courir j'arrivais finalement au lac. Je me pliais en deux tout en soufflant comme une défoncer avant de me redresser et chercher du regard mon petit ami. Je vis une tête noir sur le quai au loin, je serrais ma ganse dans mes mains avant de me diriger vers lui, j'embarquais sur le ponton et m'approchais de celui-ci. Une fois derrière lui et je suis sûr qu'il m'avait sentit arrivée, je me mettais à genoux avant d'enrouler mes bras autour de lui et d'embrasser en joue en douceur.

-Je suis désolée pour mon retard, mon manager à décidé de m'appeler tout de suite après pour que je l'aide à faire du ménage, c'est vrai que j'aurais pu t'en avertir, mais je suis partie en pas de course en essayant de ne pas perdre de temps.

Je me retirais avant de me glisser à ses côtés retirant soigneusement mes ballerines pour glisser mes pieds dans l'eau avant d'appuyer ma tête sur son épaule en fermant les yeux. Mon coeur battait toujours aussi fort contre ma poitrine et ma respiration fut plus rapide que l'habitude, mais au moins j'étais aux côtés de mon petit ami.  

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mer 24 Aoû - 5:02



 


Retrouvailles


Je m'étais levé ce matin avec un grand sourire sur les lèvres, j'allais retrouvé mon Shisoka, mon ange, on avait décidé de se faire un cinéma aujourd’hui, j'étais contente, je chantonnais en préparant mon petit déjeuné, une ou deux chocolatine, une pomme et un thé, des valeurs sûres. Apres avoir englouti mes pains au chocolats et mon thé, j'allais prendre une douche, mais comme toute les bonne choses ont une faim, je fus prise d'une crise très violente, qui retournais mes tripes, au point que j'en vomissais, j'avais l'habitude depuis le temps mais ce n'était quand même pas très agréable.

Il...Il va se passer quelque chose aujourd'hui, mais quoi? Oh et puis merde, pour une fois tant pis, je dois aller retrouver Shisoka.

Je m'habillais donc comme à mon habitude, basket, T-shirt noir et jean, sans oublié mes lunettes et ma canne bien évidement. Je sortais et fermais mon appartement à double tour derrière moi. Je me dirigeais tranquillement vers le restaurant quand une tornade passait à côté de moi, j'en fus paralysée sur place pendant 10 bonnes minutes.

Primo, c'était Avalon qui était passé comme une trombe à côté de moi, elle n'avait pas du me voir, mais de mon côté cela faisait ressortir toute la culpabilité que je ressentais à leurs égards. Deuxio, J'avais ressenti exactement le même malaise qu'à mon appartement, sauf que mon estomac avait déjà renvoyé tout ce qu'il avait. Il fallait que je la suive, je ne pouvais plus l'ignorer, je précipitais donc à sa poursuite, elle était au lac, je pouvais sentir son aura, elle était avec...Oh non...Elle était avec Itsuke, cela n'aurai pas pus être pire. Je séchais les larmes qui commençais à monter, hors de question de pleurer maintenant.

J'arrivais donc au lac hors d'haleine, je sentais l'aura des deux à quelques mètres de moi. J'analysais les deux, le malaise était le plus fort chez Itsuke, au point que je revommissais dans le lac. Je me remettais assez difficilement, je sentais le regard à la fois interrogateur et haineux de la part des deux. Je replaçais mes lunettes une grimace sur les lèvres.

Désolé de vous interrompre les tourteraux, mais Itsuke, j'ai besoin de savoir qui tu as fréquenté depuis que tu es arrivé a Damned Town, si ce qui va se déclencher aujourd'hui est bien ce que je pense, je dois le savoir.

Mon ton était le plus sérieux de monde, et peut être même un peu désobligeant, c'est vrai quoi, je loupais un cinéma avec Shisoka pour ses conneries. Je jetais ma canne un peu plus loin et je levais les mains et je soufflais un grand coup. Il fallait aussi que je m'excuse, au moins que j'essaye, je ne pourrai pas le retenir indéfiniment donc avant même de leurs laisser le temps de parler je renchérissais.

Je...Je suis désolé de ce que j'ai fait à tout les deux, j'étais pas moi même et je regrette ce que j'ai fais, c'est pas une excuse je sais mais là c'est très important, Itsuke, il faut que je sache ce qui a pus t'arriver, et là je n'ai actuellement pas la force mentale pour fouiller ta mémoire, où il faudrait que je te touche, ce que je pense est une mauvaise idée.
 

Je faisais un petit rictus moqueur après ma dernière phrase. Je souriais, mais pas d'un sourire malsain, ni moqueur, juste un sourire, je baissais mes mains et je les croisais dans mon dos, je restais cependant sur mes gardes, on ne savait jamais...



© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mer 31 Aoû - 11:02





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Pendant qu’il regardait l’eau, la tête ailleurs, il entendit des pas sur le ponton se rapprocher, il sentie des bras s’enrouler autour de lui et de recevoir un baiser sur la joue, ce qui lui décrocha un léger sourire, l’un des premiers sincères depuis quelques jours, et lui procura une agréable sensation de chaleur.

« Je suis désolée pour mon retard, mon manager à décidé de m'appeler tout de suite après pour que je l'aide à faire du ménage, c'est vrai que j'aurais pu t'en avertir, mais je suis partie en pas de course en essayant de ne pas perdre de temps. »

Tient en voilà un autre des patrons qui ramène du monde malgré leur congé !... Bon, ce qui compte, c’est qu’elle soit là.


Avalon avait les joues rougit de sa course. Elle s’écarta quelque peu du jeune homme pour s’installer près de lui. Une fois ses ballerines enlevées, elle imita Itsuke et trempa ses pieds dans la douce eau du lac. Elle appuya aussi sa tête contre l’épaule d’Itsuke et ferma les yeux. Elle semblait encore quelque peu essoufflée.

« Ce n’est pas grave, je ne t’en veux pas. Ce qui compte c’est que tu sois là. »

Il passa un bras autour d’Avalon. Ils ne se parlaient pas, mais il n’y en avait pas besoin. Itsuke se sentait bien, une première depuis ces quelques jours non des plus heureux.
Il observait l’eau et oubliait petit à petit tous les tracas auquel il pensait juste avant, même si ceux-ci ne disparaissaient toujours pas et s’obstinaient à vouloir rester.
Seule Avalon était capable de cet effet sur lui et il ne savait comment l’expliquer, mais ce n’était pas la première fois qu’il se sentit calmé d’un simple regard au contact de sa part.
Soudain, au loin, Itsuke entendit un drôle de bruit d’eau et d’une personne qui vomissait.

Je croyais qu’on était tous seuls ! Et en plus cette seule personne se met à vomir !

Sa mauvaise humeur revenait et quand il se tourna vers la personne en question, son sang ne fit qu’un tour et il se mit littéralement à bouillonner intérieurement, ce qui n’empêcha pas tous ses muscles de se crisper.
Elle était là, la garce aveugle, mal en point mais remettant ses lunettes, une grimace aux lèvres.

« Désolé de vous interrompre les tourtereaux, mais Itsuke, j'ai besoin de savoir qui tu as fréquenté depuis que tu es arrivé a Damned Town, si ce qui va se déclencher aujourd'hui est bien ce que je pense, je dois le savoir. »

Calme-toi, calme-toi… Il y a Avalon, tu peux pas te permettre de réagir comme ça alors qu’elle est là ! Mais elle ! Qu’est-ce qu’elle fout ici ?! Et puis c’est quoi ce ton ? Elles sont passées où toutes ses provocations ? Mais c’est pas pour autant que je changerai mon jugement sur elle ! Je ne peux laisser passer ce qu’elle m’a dit et ce qu’elle m’a fait !

A la grande surprise d’Itsuke, elle jeta même sa canne un peu plus loin et leva ses mains en soufflant.

« Je...Je suis désolé de ce que j'ai fait à tout les deux, j'étais pas moi même et je regrette ce que j'ai fais, c'est pas une excuse je sais mais là c'est très important, Itsuke, il faut que je sache ce qui a pus t'arriver, et là je n'ai actuellement pas la force mentale pour fouiller ta mémoire, où il faudrait que je te touche, ce que je pense est une mauvaise idée. »


Elle se fout de moi ! Maintenant elle me fait des excuses !
Désolé ma grande, mais ça marche pas comme ça avec moi !


Et elle croisa ses mains dans son dos tout en affichant un sourire qu’Itsuke, qui voyait rouge, ne sût interpréter.

« Pourquoi je te le dirai ?! C’est ton problème et ce n’est pas après deux ou trois excuses minables que je vais passer l’éponge sur ce que tu m’as fait ou dit ! Je te l’avais dit, la prochaine fois qu’on se verrait, je te ferrai mordre la poussière et ce ne sera pas autrement ! »

Il devenait dur pour Itsuke de se retenir, mais il essayer de penser à Avalon qui se tenait toute près de lui, mais cette fois il était impossible de se calmer.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mer 31 Aoû - 23:48

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
On y étais tranquille et paisible, le doux son des vagues venant frapper le ponton où que l'on trempait les pieds, la journée était chaude, mais le vent était quelque peu frais, quoi demander de plus ? En nous croyant tout seuls, j'entendis des pas qui nous rejoignait, mais avant la personne vomissait littéralement dans l'eau, charmant... Itsuke se tournait en premier et son expression changeait, qui avait-il vu ? Je me tournais à mon tour et vit cette jeune femme aveugle qui avait mit chaos Ivy et m'avait entaillé à plusieurs endroit encore heureux que mes cicatrices on pu guérir. Je la vis qu'elle replaçait ses lunettes avant qu'elle fasse une grimace à ses lèvres.

- Désolé de vous interrompre les tourtereaux, mais Itsuke, j'ai besoin de savoir qui tu as fréquenté depuis que tu es arrivé a Damned Town, si ce qui va se déclencher aujourd'hui est bien ce que je pense, je dois le savoir.

Qu'est-ce qu'elle voulait insinuer par là ? Itsuke était en danger ? Qu'est-ce qui se passait ? Je ne comprenais rien en rien... Au premier abord, la jeune femme aveugle jetait sa canne au loin levant ses mains pour représenter que nous avons rien à craindre.

-Je...Je suis désolé de ce que j'ai fait à tout les deux, j'étais pas moi même et je regrette ce que j'ai fais, c'est pas une excuse je sais mais là c'est très important, Itsuke, il faut que je sache ce qui a pus t'arriver, et là je n'ai actuellement pas la force mentale pour fouiller ta mémoire, où il faudrait que je te touche, ce que je pense est une mauvaise idée.

Une très mauvaise idée, pensais-je doucement. Je ne cessais pas de la regarder, elle n'a rien depuis sauf qu'elle me semble plus faible depuis notre dernière rencontre, qu'était-il arrivé à son énergie qu'elle dégageait sans cesse ? Je la vis qui se croisait les bras derrière son dos en attendant une réponse de la part de mon petit ami.

-Pourquoi je te le dirai ?! C’est ton problème et ce n’est pas après deux ou trois excuses minables que je vais passer l’éponge sur ce que tu m’as fait ou dit ! Je te l’avais dit, la prochaine fois qu’on se verrait, je te ferrai mordre la poussière et ce ne sera pas autrement !

Je vins glisser ma main sur l'épaule d'Itsuke, je ne voulais pas qu'il s'énerve du moins pas pour l'instant, je voulais des réponses pour ma part... Que va-t-il se passer à Itsuke si jamais il ne lui dit pas, pourquoi ça lui prend des noms pour qu'elle sache ce qui ne va pas ? Je mordais à l'intérieur de ma joue avant que je me lève et avance de quelque pas vers celle qui avait jadis dit un nom, mais un nom où j'avais la certitude que ce n'était pas son réel prénom. Ivy voulait sortir, voulait la pousser, mais je la tenais éloigner de tout cela, il fallait que je gère.

-Que veux-tu dire par là ? Que doit-on comprendre dans tes propos ? À mes yeux rien à du sens... Et ce depuis que nous sommes rencontrés, Ivy se souvient bien ce que lui a fait et je doute que si je la laisse faire tu ne pourras jamais t'expliquer clairement... Donc, tout ce que je te demande est de bien préciser pourquoi tu as besoin de ces informations, quel est ton but premier ? Qu'est-ce que cela va te rapporter par rapport à la situation ?

Demandais-je en la regardant avant de croiser mes bras contre moi sans toutefois cesser de la fixer. Je voulais des réponses et je voulais à tout prix comprendre pourquoi avait-elle fait tout ce chemin jusqu'ici pour demandé à Itsuke à qui il avait parlé depuis qu'il est arrivé ici... Je serrais quelque peu mes dents, cela devenait difficile de contrôler Ivy, elle s'agitait bien trop, beaucoup trop... Je fis une gifle mentale à Ivy pour qu'elle se calme et se mit dans son coin et me boudais, ça lui apprendrait que je n'étais pas d'humeur à changer de place en ce moment.

 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Sam 3 Sep - 15:24



 


Retrouvailles



Pourquoi je te le dirai ?! C’est ton problème et ce n’est pas après deux ou trois excuses minables que je vais passer l’éponge sur ce que tu m’as fait ou dit ! Je te l’avais dit, la prochaine fois qu’on se verrait, je te ferrai mordre la poussière et ce ne sera pas autrement !

Je soupirais, il était visiblement toujours aussi buté, je ne voulais pas en arriver là mais ça me semblait innévitable, il fallait que je prenne ces infos de forces, de toute façon cela finira mal comme histoire alors autant commencer maintenant, j'allais me précipiter sur Itsuke pour l'immobiliser quand une tierce personne me stoppait, Avalon semblait faire preuve d'un minimum d'intelligence.

-Que veux-tu dire par là ? Que doit-on comprendre dans tes propos ? À mes yeux rien à du sens... Et ce depuis que nous sommes rencontrés, Ivy se souvient bien ce que lui a fait et je doute que si je la laisse faire tu ne pourras jamais t'expliquer clairement... Donc, tout ce que je te demande est de bien préciser pourquoi tu as besoin de ces informations, quel est ton but premier ? Qu'est-ce que cela va te rapporter par rapport à la situation ?

Je soupirais, de toute les question, il fallait qu'elle pose celle à laquelle je ne peux répondre. Je souriais de façon un peu coupable.

Pour vous répondre, il faudrait que je vous explique les secret qui vous sont cachés depuis la nuit des temps, je ne suis pas en droit de vous expliquer, ou alors il faudrai que je vous tue, et je n'ai pas envie, ce serai épuisant.

Je ricanais un peu, je savais qu'il était trop tard pour changer mon image qu'ils avaient de moi mais je pouvais m'en servir à mon propre intérêt.

Pour faire court, il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas, et si mes craintes sont fondées, Itsuke a été touché par l'une des plus influente d'entre elle, au point de dénaturer sa nature, et lui transmettre des pouvoir, c'est ce qui va se passer aujourd'hui, je l'ai senti, mais j'aimerai tout de même savoir qui t'as donné ce pouvoir.

Je soupirais, je replaçais mes lunettes, Avalon et Itsuke rongeait leurs frein, ils allaient craquer, les deux, il fallait que je prenne les devant avant de me prendre une charge frontale dans les dents.

Mon véritable nom est Casey, Casey Williams...je pense que vous avez au moins mérité de savoir ça, surtout que ça n'a plus aucun sens à présent de le cacher...Cependant vous êtes tout les deux prêt à m'attaquer au moindre mouvement, et il me faut ces information, navré d'en arriver là mais vous ne me laissez malheureusement pas le choix.

Je me précipitais sur Avalon en dégainant mes lames et je la prenais en otage, une lame sous la gorge.

Maintenant, je mène la danse, Avalon, si je sens le moindre changement de personnalité que ce soit Ivy, ou celle que je vais appeler Berserk, je n'aurai aucun remord à te trancher la gorge. Maintenant Itsuke, tu vas me dire gentiment ce que je veux et je disparaîtrais de vos vie, je vous le promet, tout ce que je veux c'est cette info, ne m'oblige pas à faire ça s'il te plait...

C'était prévisible que ça finirait ainsi, mais bon, je ne pouvais que m'en prendre à moi-même. Mais cela me répugnait d'en revenir à là.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Sam 3 Sep - 20:12





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Elle glissa une main sur l’épaule du jeune homme qu’il sentit à peine à cause de la colère. Il lui était clairement impossible de se calmer, tandis que l’autre fille soupira en guise de réponse.
Avalon, plus calme que son petit ami, se leva et fit quelque pas en direction de la fille. Itsuke la regarda en silence, tentant vainement de ne pas céder à la violence.

« Que veux-tu dire par là ? Que doit-on comprendre dans tes propos ? À mes yeux rien à du sens... Et ce depuis que nous sommes rencontrés, Ivy se souvient bien ce que lui a fait et je doute que si je la laisse faire tu ne pourras jamais t'expliquer clairement... Donc, tout ce que je te demande est de bien préciser pourquoi tu as besoin de ces informations, quel est ton but premier ? Qu'est-ce que cela va te rapporter par rapport à la situation ? »


Merci Avalon de prendre le relai, dans mon état actuel j’aurai était incapable de lui demander ce genre de choses. Au final, ça m’intrigue aussi tout ça. Je lui casserai la gueule juste après qu’elle réponde, ou bien pendant si elle refuse !


Son corps était toujours aussi tendus et ses poings et sa mâchoire serrés. Avalon croisa les bras et l’autre soupira à nouveau avant de sourire étrangement, comme si elle était coupable de quelque chose.

« Pour vous répondre, il faudrait que je vous explique les secret qui vous sont cachés depuis la nuit des temps, je ne suis pas en droit de vous expliquer, ou alors il faudrai que je vous tue, et je n'ai pas envie, ce serai épuisant. »

Elle ricana.

Je la reconnais bien là ! Toujours à éviter les questions en y répondant de manière encore plus mystérieuse ! Et ce rire !... Qu’est-ce qu’il m’énerve !

« Pour faire court, il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas, et si mes craintes sont fondées, Itsuke a été touché par l'une des plus influente d'entre elle, au point de dénaturer sa nature, et lui transmettre des pouvoir, c'est ce qui va se passer aujourd'hui, je l'ai senti, mais j'aimerai tout de même savoir qui t'as donné ce pouvoir. »


Encore quelqu’un qui parle des « humains » comme si il y avait d’autres êtres à Damned Town…  C’est quoi cette histoire de forces et de secrets que l’on cache aux « humains » à la fin !? Et puis qu’est-ce qu’elle veut dire par pouvoir ?!? Encore une fois elle répond de manière incompréhensible !

Sa colère ne diminuait pas. Avalon toujours debout à quelques mètres de lui, écoutait elle aussi. L’autre fit une pause pour soupirer (encore) et replacer ses lunettes et de continuer son discours.

« Mon véritable nom est Casey, Casey Williams...je pense que vous avez au moins mérité de savoir ça, surtout que ça n'a plus aucun sens à présent de le cacher...Cependant vous êtes tout les deux prêt à m'attaquer au moindre mouvement, et il me faut ces information, navré d'en arriver là mais vous ne me laissez malheureusement pas le choix. »

« Casey »… Alors comme ça cette garce porte tout de même un nom…


Mais son discours à peine fini, Casey se précipita sur Avalon, ramassant ses lames au passage, glissant l’une d’elle sous la gorge de la jeune fille, faisant ainsi d’Avalon son otage.

« Maintenant, je mène la danse, Avalon, si je sens le moindre changement de personnalité que ce soit Ivy, ou celle que je vais appeler Berserk, je n'aurai aucun remord à te trancher la gorge. Maintenant Itsuke, tu vas me dire gentiment ce que je veux et je disparaîtrais de vos vie, je vous le promets, tout ce que je veux c'est cette info, ne m'oblige pas à faire ça s'il te plait... »

« Enflure !... Je te reconnais bien-là !»

Itsuke, lui, déjà à fleur de peau, avait réagi pratiquement instantanément, mais la distance qui le séparait d’Avalon ne lui permit que de se retrouver debout à deux mètre de Casey qui fût trop rapide, face à face, sa colère grandissant encore. Seule la vue de la lame sous la gorge d’Avalon empêchait Itsuke de frapper Casey.
Tout son corps lui brulait mais seul le peu de conscience qui lui restait à ce moment-là l’empêchait de commettre l’irréparable. Cependant, au milieu de toutes ces sensation et cette colère, il sentie une sensation bizarre au niveau de ses yeux.
Par réflexe, il se frotta brièvement les  yeux avec l’une de ses mains mais la sensation ne s’estompa pas.

Surement mes yeux qui se retrouvent injectés de sang à cause de la colère… Mais là n’est pas le problème ! Je fais quoi ? Je lui réponds gentiment comme un bon toutou et c’est réglé ?

Ses poings se serrèrent de plus belle, à tel point qu’il sentie ses ongles entamer légèrement sa chaire. Il lui était difficile de penser mais têtu comme il est, il se refusa à répondre.
Au bon de longues secondes, il souffla un grand coup afin de se calmer un minimum, du moins, en apparence.

« Ok… Mais comme je me souviens plus exactement de tout le monde et pour n’oublier personne, je te laisse me toucher… »

Il tendit l’un de ses bras légèrement devant lui.

Maintenant, il me faut agir avec un bon timing et vite. Dommage que tu sois aveugle ma chère Casey ! Tu ne pourras pas me voir depuis le sol !

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Sam 3 Sep - 21:06

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Il fallait qu'on s'y attende, elle ne pouvait tout simplement pas passé de méchante à gentille et toute douce, c'était impossible, elle nous cachait évidement quelque chose, mais quoi ? J'attendais sa réponse en croisant mes bras contre moi tandis que la jeune femme lâchait un soupir avant qu'un sourire n’apparaisse à ses lèvres.  

-Pour vous répondre, il faudrait que je vous explique les secret qui vous sont cachés depuis la nuit des temps, je ne suis pas en droit de vous expliquer, ou alors il faudrai que je vous tue, et je n'ai pas envie, ce serai épuisant.

Épuisant de nous tuer, elle était aussi paresseuse à ce point-là ? Pas que je voulais mourir, mais tout de même... Des secrets, il y avait toujours des secrets et ce depuis que je suis arrivée à Damned Town, quelque chose se tramais, c'était trop beau pour être vrai. Elle lâcha un ricanement ce qui me fit sortir de ma réflexion.

- Pour faire court, il y a des forces qui vous dépasse vous les humains, des forces en conflit que vous n'imagineriez même pas, et si mes craintes sont fondées, Itsuke a été touché par l'une des plus influente d'entre elle, au point de dénaturer sa nature, et lui transmettre des pouvoir, c'est ce qui va se passer aujourd'hui, je l'ai senti, mais j'aimerai tout de même savoir qui t'as donné ce pouvoir.

Quelqu'un lui avait transmit des pouvoirs ? Quoi ? Tout ça était insensé, pourquoi en ce jour même ? Je ne comprenais plus rien... Rien n'avais plus de sens à mes yeux... Toute ma vie s'écroulait peu à peu depuis la mort de ma mère, donc ça ne change pas grand chose...Le qui m'intéressait à savoir qui avait une telle chose à Itsuke. Elle soupira une nouvelle fois avant de replacer ses lunettes.

-Mon véritable nom est Casey, Casey Williams...je pense que vous avez au moins mérité de savoir ça, surtout que ça n'a plus aucun sens à présent de le cacher...Cependant vous êtes tout les deux prêt à m'attaquer au moindre mouvement, et il me faut ces information, navré d'en arriver là mais vous ne me laissez malheureusement pas le choix.

Que voulait-elle dit par vous ne me laissez malheureusement pas le choix ? Je compris, elle prit par surprise, car je n'ai pas pu empêcher l'inévitable, elle me prenait en otage en glissant une lame sous ma gorge... Quel est l'obsession de me pointer un objet tranchant à mon cou ?

- Maintenant, je mène la danse, Avalon, si je sens le moindre changement de personnalité que ce soit Ivy, ou celle que je vais appeler Berserk, je n'aurai aucun remord à te trancher la gorge. Maintenant Itsuke, tu vas me dire gentiment ce que je veux et je disparaîtrais de vos vie, je vous le promets, tout ce que je veux c'est cette info, ne m'oblige pas à faire ça s'il te plait...

- Enflure !... Je te reconnais bien-là !

Répliqua aussitôt mon petit ami. Casey se contre-disait elle n'aurait aucun remords à me trancher la gorge, mais elle ne voulait pas se faire obliger à le faire... C'est vrai que si cette information est si important nos gestes réagit plus vite que les paroles... Je n'osais pas bouger et Ivy non plus, elle n'osait pas faire apparition désormais, car cela signifierais que nous mourrons toutes les deux, ce qui ne serait pas plus mal... Je me serais finalement débarrasser de cette double personnalité et je pourrais finalement revoir ma mère qui devait certainement m'attendre là où elle est....

Non ! Avalon pense à autre chose, ce n'est pas la fin du monde, Itsuke devait sûrement songer à quelque chose vu son expression faciale... Je n'osais pas trop bouger ma tête pour mieux le regarder, mais connaissant mon petit ami il devait réfléchir à quelque chose... En espérant qu'il sait ce qu'il fait. Je vis qu'il serrait les poings, il avait sûrement un dilemme intérieur, comme tout le monde qui serait prit dans cette situation. Au bout d'un moment je l'entendis souffler un grand coup avant qu'il ne rompe le silence.

-Ok… Mais comme je me souviens plus exactement de tout le monde et pour n’oublier personne, je te laisse me toucher…

Il tendit son bras vers Casey qui me tenait toujours et qui avait toujours sa lame glissé contre ma gorge. Un seul coup, un seul coup et tout serait terminé... J’espérais qu'elle allait coopérer et me relâcher un peu.. Je n'étais pas très à l'aise d'être prise dans ce genre de situation, je me sentais vulnérable... Qu'allait faire Casey ? Tous les deux attentions sa réaction.  

 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Sam 3 Sep - 22:57



 


Retrouvailles



Enflure !... Je te reconnais bien-là !

Que tu crois!

Je récoltais ce que j'avais semé, je ne pouvais que m'en prendre qu'a moi-même, je les comprenais, leurs réactions et leurs peurs, leurs craintes et leurs colère, absolument tout était justifié, pour mon plus grand malheur...Cela m'attristais, j'avais devant moi la pleine responsabilité de mon échec, le résultat flagrant de cette vie que j'avais menée avant Shisoka, je retenais les quelques larmes qui commençait à monter, hors de questions que je pleure maintenant, il fallait que je découvre qui était suffisamment puissant pour doter un humain de pouvoir, mon principal suspect était bien sur mr. Dragon himself mais je ne préférais pas m'avancer, je souriais de façon malsai...non, je n'avais même pas envie de ça, mon visage était impassible, gravé et solennel comme un pierre tombale, Avalon ne bougeait pas, tant mieux, je n'avais pas l'intention de la tuer, elle aurait fait un tour dans le lac à la limite, mais pas plus. J'entendais alors Itsuke soupirer.

-Ok… Mais comme je me souviens plus exactement de tout le monde et pour n’oublier personne, je te laisse me toucher…

C'était pas crédible, ça puait le piège, je savais pas ce qu'il préparait, la moindre tentative pour lire dans ses pensées me donnait une migraine folle, je décidais cependant de lâcher Avalon, si Itsuke essayais quoi que ce soit, je pourrai l'esquiver, du moins je le pensais, je rengainais mes lames et je marchais tranquillement vers l’intéressé, j'arrivais jusqu’à lui.

Je te promet qu'une fois que j'ai finis je vous laisserai tranquille toi et Avalon, malgré tout ce que j'ai pus faire ou dire, c'était une erreur, j'aurai préféré que cela se passe différemment.

Je commençais à tendre les mains pour toucher son bras, je n'étais qu'à quelques centimètre.  


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Dim 4 Sep - 11:02





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Avalon, lame sous la gorge, ne bougea point. Elle observait la scène en silence. Mais après la proposition d’Itsuke, Casey décida finalement de lâcher son otage et rengaina ses lames.

Je ne pensais pas qu’elle tomberait si facilement dans le panneau. Maintenant, timing et rapidité !

Elle s’approcha de lui doucement.

« Je te promet qu'une fois que j'ai finis je vous laisserai tranquille toi et Avalon, malgré tout ce que j'ai pu faire ou dire, c'était une erreur, j'aurai préféré que cela se passe différemment. »


Et la revoilà partis avec ses excuses bidon ! Qu’est-ce qu’elle m’énerve !

Il failli perdre le peu de calme apparent qu’il avait réussi à avoir et lui foncer directement dessus, mais cela aurait était une mauvaise idée.
Casey étant maintenant assez proche de lui, commença à tendre l’une de ses mains pour toucher son bras.
L’action se passait dans un silence d’église. Le poing d’itsuke se serra et quand elle ne fût plus qu’a quelque centimètre de la peau du jeune homme, ce dernier lui décocha un direct de son autre bras en plein visage, trop rapide pour qu’elle ne puisse riposter.
Son coup n’avait pas été des plus puissant mais assez pour créer une ouverture a cause de la surprise et il enchaîna alors par un coup mais cette fois avec le bras qu’il lui présentait juste avant en y mettant toutes ses forces et ce que lui avait appris Alice, comme si toute sa force résidait dans son poing.
Son attaque fit mouche et atteignit Casey en pleine tête.

« Désolé Avalon, je ne voulais pas que tu me voit comme ça, mais là, il m’est impossible de me retenir plus longtemps ! »

Itsuke avait perdu son « calme » et était à présent d’une colère les plus noirs.
Il sentit à nouveau ses yeux, plus que le reste de son corps, qui lui brûlait légèrement maintenant. Encore une fois il n’y prêta pas attention car seule Casey, devant lui, l’intéressait.
Il s’approcha alors d’elle.

« En plus de tout ce que tu m’as déjà fait ou dit, je te pardonnerai encore moins ton attitude lâche que tu viens de faire et le danger que tu as fait courir à Avalon ! »

Et après on dit que je suis lâche ?... Tu peux réviser ton jugement je pense !


Ses poings se serrèrent à nouveau et il se prépara à lancer une nouvelle attaque affichant une mine sombre et pleine de dégoût mélanger à de la colère.

« Et tu n’auras qu’à profiter de notre combat pour chercher dans ma mémoire si c’est ce que tu souhaites vraiment ! »


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Lun 5 Sep - 2:16

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Casey semblait plutôt coopérative en ces temps-ci. D'ailleurs elle retira sa lame poser au niveau de mon cou pour venir joindre Itsuke, car il lui offrait son bras pour qu'elle puisse lire dans sa tête pour connaître les noms de ses rencontres. Je regardais Casey se diriger vers Itsuke, je savais qu'il avait quelque chose en même, mais je ne saurais pas dire quoi... Mon petit ami cachait bien son jeu que ça me donnait des frissons, mais pas de peur, un frisson que je ne serais pas expliqué... Mon autre moi appréciait cela, mon autre délectait ma terreur face à cette situation, mon autre observait la scène et en voulait plus, toujours plus.

-Je te promet qu'une fois que j'ai finis je vous laisserai tranquille toi et Avalon, malgré tout ce que j'ai pu faire ou dire, c'était une erreur, j'aurai préféré que cela se passe différemment.

Des promesses, c'est tout ce qu'elle sait faire désormais ? Je la pensais plus borné et têtue comme femme, mais je me suis trompée, elle est bien plus vulnérable que quiconque à Damned Town... Après tout nous avons tous commis un pêché pour être ici, non? Les forces dont elle nous parlait tout à l'heure, à quoi elle faisait référence ? Elle expliquait tout, tout en étant énigmatique, elle disait la réponse sans en dire davantage, très honnêtement je détestais ça.

Pendant ce temps, Casey tendit l'une de ses mains pour atteindre le bras d'Itsuke, le temps semblait long et tout ce qui se passait par la suite fut au ralentit à mes yeux. Je serrais mes mains joints ensemble contre ma poitrine et observait la scène, je ne savais pas quoi faire à ce moment-là, qu'étais-je censé de faire ? Il s'était bien préparé mentalement pour lui décrocher un coup de poing en plein visage de Casey, mais il ne la laissait pas riposter qu'il lui en collait une autre. J'observais la scène sans trop réellement savoir quoi faire... Je fixais un moment Itsuke par la suite Casey tout de suite après je fixais le sol, le regard vide...

-Désolé Avalon, je ne voulais pas que tu me voit comme ça, mais là, il m’est impossible de me retenir plus longtemps !

Itsuke... Mon Itsuke... Si seulement... pensais-je avant de le regarder de nouveau. Je le vis qui s'approchait de Casey... Je savais qu'elle n'allait pas rester là à ne rien faire, justement elle allait certainement répliqué d'une autre manière, mais pas la plus douce... Non... Je devais arrêté tout ça avant qu'il ne soit trop tard.

- En plus de tout ce que tu m’as déjà fait ou dit, je te pardonnerai encore moins ton attitude lâche que tu viens de faire et le danger que tu as fait courir à Avalon !

Quel danger ? pensais-je avant de toucher à mon cou. Ce danger-là ? très honnêtement, je ne crois qu'elle en aurait été capable, mais à bien y penser... Je crois que ça dépendait comment elle se sentait.. Mais pas le temps de penser à tout ça! Je devais trouvé un moyen d'arrêter Itsuke peu importe comment... Bon, peut-être pas n'importe comment... Une mine sombre apparaissait à son visage tout en étant prêt à continuer. Je... Je devais faire quelque chose, cette scène me rappelait vaguement mon enfance... Je restais figée incapable de bouger, c'est alors que mon autre moi prenait le malin plaisir en rajouter.

«Oui, c'est cela Avalon... Souviens-toi... Donne moi ta peur, donne moi ta douleur pour me donner la force de prendre ta place définitivement, laisse toi consumer par la bagarre de ton petit chéri et cette Casey. Donne moi cette chance... »

Me susurra à l'oreille, je secouais la tête tout en serrant les poings, jamais je ne la laisserais prendre ma place, personne ne la prendra et jamais ô grand jamais je tuerais Ivy pour la laisser prendre sur le dessus... Plus personne ne marchera sur mes pieds, je suis moi et je resterais moi-même peu importe les conséquences. Je retirais mon sac qui était accrocher en bandoulière le posant plus loin  avant de détourner mon regard vers mon petit ami.    

-Itsuke ! Arrête je t'en supplie... Elle n'en vaut pas la peine... Ne te laisse pas consumer par la colère...

Dis-je tout en ancrant mon regard dans le sien tout en commençant à m'approcher vers Itsuke, je passais aux côtés de Casey avant de me mettre en face de celui-ci sans toutefois quitter son regard. Je glissais mes mains sur son poing.

-Si tu ne le désire pas... Il falloir que tu passes par moi avant de lui toucher un cheveux... Je ne dis pas ça pour la protéger, mais pour te protéger toi.

 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Lun 5 Sep - 3:49



 


Retrouvailles



Il a osé...me toucher! IL A OSE ME TOUCHER!

J'étais là, étendue sur le sol, je voyais rouge, mon être n'était plus que colère et rage meurtrière, j'allais les tuer, tout les deux, mais ils allaient souffrir avant. Oh oui, ils vont souffrir, plus que jamais. Je me relevais impassible, Avalon parlait à Itsuke, je ne l'écoutait, et peu m'importait, elle retenait Itsuke, qui ne faisait plus attention à moi, c'était trop beau.

Je m'avançais normalement, un rictus déformait l'intégrité de mon visage, seule la rage subsistait, je ne ferai plus de preuve de pitié comme au temple, ou de lassitude, comme dans l’entrepôt, j'allais faire de leurs vies un enfer, mon aura s'assombrissait de seconde en seconde, sa étendue augmentait, mes dents s'aiguisait jusqu'à être aiguisée comme des rasoir, mes ongles devenait griffe, et je récupérait mon énergie à vitesse grand V, elle est bien plus vulnérable que quiconque à Damned Town...

C'est ce que l'on va voir tout de suite.

Je saisissais Avalon par la nuque et avant même qu'elle puisse répliquer, j'enfonçais son visage dans celui d'Itsuke comme si je voulais les fusionner, je sentais quelques gouttes de sang couler le long de mon bras, je priait les entités les plus sombres du panthéon noir pour que ce soit un mélange des deux. j’enchaînais immédiatement en mettant un énorme coup de pied dans la poitrine d'Itsuke, profitant du léger craquement que je sentait sous l'impact, ma nature démoniaque déjà  bien exacerbée amplifiait ma force, j'étendais ses bras et je plantais les deux parties de ma cannes dans chacun de ses coudes. Le cri de douleurs qui s'échappait d'une si jolie gorge me donnaient des frissons de plaisir.

Oh oui, crie encore, de rage, de douleur et de désespoir, essaye de te libérer, la chose n'en sera que plus amusante, vois tu, j'étais réellement sincère quand je te disais que je voulais pas en arriver là, j’espérais pas que tu me pardonne, juste faire ce que j'ai à faire et partir.Je m'asseyais sur lui en piétinant des bras le plus prés possible de ses coudes. Vois tu tout le ici peut évoluer, ce n'est pas réservé à ton petit plaisir personnel, j'avais changé, je m'étais rendu compte que j'avais été la pire personne possible avec vous, j'ai même réussi à trouver un petit copain qui m'a fait comprendre que je n'avais plus à être comme je l'étais, j'ai été propre avec vous, que voulais-tu que je fasse de plus.

J'éclatais d'un rire sardonique et je remettais un coup de poing dans la figure à Avalon qui était juste à côté.

Et toi, la personne la plus vulnérable de Damned Town? Depuis quand le mouton se permet de juger le loup? Ne confond pas gentillesse et naïveté, culpabilité et faiblesse, ton copain à réussi à me prendre par surprise, mais c'est fini, vulnérable tu pensais? Et bien tu as gagné, je suis redevenue "forte". Parce que ça vous rassure, de vous dire que je suis la méchante quoi que je fasse, et bien soit je serai la méchante mais je ne serai plus jamais une source de haine, mais de peur. Oh oui vous apprendrez à me craindre... mais pour une fois, je vais laisser le travail à la pire d'entre nous, tu sais de qui je veux parler, n'est ce pas? Espèce de catin.

Je faisais comme si je regardais Avalon et je la saisissais par la nuque, je la faisais tomber et je plongeais sa tête dans le lac quelques secondes et je la ressortait.

Aller sors de là, je sais que tu peux, Avalon et faible et Ivy est de moins en moins forte je sais que tu peux y arriver. Si tu y arrive rend moi service. J'approchais mes lèvres juste à côté de son oreille. Fais leurs payer.

Et je replongeais sa tête dans le lac.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mar 6 Sep - 22:18





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

« Itsuke ! Arrête je t'en supplie... Elle n'en vaut pas la peine... Ne te laisse pas consumer par la colère... »

C‘était la voix d’Avalon. Elle se voulait apaisante, fixant son regard dans celui d’Itsuke, quitta Casey des yeux.
Elle s’approcha doucement de lui, passant à côté de Casey, étendue au sol, et se planta devant lui, recouvrant de sa douce main le poing d’Itsuke.

« Si tu ne le désire pas... Il falloir que tu passes par moi avant de lui toucher un cheveux... Je ne dis pas ça pour la protéger, mais pour te protéger toi. »

« Désolé Ava’, mais pousse toi ! Tu as déjà eu assez de soucis, ne te mêle pas plus de ça ! »

Sa colère n’était pas redescendue, elle continuait même d’augmenter. Plus il attendait pour rétamer Casey, plus son envie était grande.
Mais avant d’emmètre la moindre réponse, il n’avait pas vue Casey se relevait. Elle saisit la nuque d’Avalon et percuta Itsuke avec le visage de cette dernière avec une violence inouï. Du sang coula de leur visage et se melangea.
Elle enchaîna directement avec un coup de pied qu’Itsuke reçut en plein plexus, lui coupant la respiration, le clouant au sol dans un craquement sinistre et un cri étouffé.
Pour ne plus qu’il bouge, elle le cloua au sens propre au sol, en lui plantant chacune de ses dagues dans ses coudes, tel un crucifié, lui arrachant deux atroces cris de douleurs.

« Oh oui, crie encore, de rage, de douleur et de désespoir, essaye de te libérer, la chose n'en sera que plus amusante, vois tu, j'étais réellement sincère quand je te disais que je voulais pas en arriver là, j’espérais pas que tu me pardonne, juste faire ce que j'ai à faire et partir. »

Fais chier, fais chier, fais chier, FAIS CHIER, FAIS CHIER !....

Elle s’assit ensuite sur lui, tout en le torturant près des dagues qu’elle venait de planter, piétinant ses bras meurtris, dans des cris de douleurs et de rage.

« Vois tu tout le ici peut évoluer, ce n'est pas réservé à ton petit plaisir personnel, j'avais changé, je m'étais rendu compte que j'avais été la pire personne possible avec vous, j'ai même réussi à trouver un petit copain qui m'a fait comprendre que je n'avais plus à être comme je l'étais, j'ai été propre avec vous, que voulais-tu que je fasse de plus. »

Et comme je le pensais, t’as nature reste finalement la même !...
Argh, mes yeux, c’est pas le moment !

Son visage était déformé par la haine et la douleur, quoiqu’il commençait à ressentir d’avantage de mal de ses yeux plutôt que de ses bras, ce qu’il trouva étrange.
Casey se mit à ricaner. Puis, leva le poing et, pour Itsuke, le temps sembla s’arrêter. Elle décocha un coup de poing magistral dans la figure à Avalon.
A ce moment là, sa colère atteignit son paroxysme, tout comme la douleur à ses yeux qu’il dû fermer et qui lui procura à nouveau un cri.


« Et toi, la personne la plus vulnérable de Damned Town? Depuis quand le mouton se permet de juger le loup? Ne confond pas gentillesse et naïveté, culpabilité et faiblesse, ton copain à réussi à me prendre par surprise, mais c'est fini, vulnérable tu pensais? Et bien tu as gagné, je suis redevenue "forte". Parce que ça vous rassure, de vous dire que je suis la méchante quoi que je fasse, et bien soit je serai la méchante mais je ne serai plus jamais une source de haine, mais de peur. Oh oui vous apprendrez à me craindre... mais pour une fois, je vais laisser le travail à la pire d'entre nous, tu sais de qui je veux parler, n'est ce pas? Espèce de catin. »

Itsuke, au proie à la douleur insupportable que ses yeux lui faisait, à tel point qu’il ne sentait même plus les dagues qui lui traversait les bras, n’entendait la scène que d’une oreille lointaine et ne put se concentrer sur ce qu’il se passait. Tout ce dont il était sûr, était que Casey l’ignorer totalement à présent, ne s’occupant plus que d’Avalon.

Quel con je fais ! A cause de moi, voilà qu’Avalon aussi souffre à cause de moi ! Quel con !

Il entendit un son qui semblait être de l’eau que l’on remuer. Itsuke, dont la douleur se calma quelque peu, comprit de quoi il s’agissait.

« Aller sors de là, je sais que tu peux, Avalon et faible et Ivy est de moins en moins forte je sais que tu peux y arriver. Si tu y arrive rend moi service. »

Itsuke entendais maintenant les paroles de Casey, mais ne pût toujours pas ouvrir ses yeux.

De quoi elle parle ?!? A qui s’adresse-t-elle ? A « Avalon » ?!

Sa douleur s’atténuait doucement, sans qu’il en comprenne pourquoi, laissant de nouveau place à la douleur qui lui parcourait les bras. Il pût alors enfin rouvrir les yeux.
Il vit une sorte e brume bizarre et sentit alors une sensation étrange le parcourir, émanant de Casey. Une sensation qui le fit frissonner, qui l’oppressait, mais qu’il ne sut décrire ou interpréter d’avantage.

C’est quoi ce bordel ?! Depuis quand elle « dégage » ce genre de chose ? Et surtout, sepuis quand il y a cette brume autour d’elle ? Je n’avais jamais remarqué ce genre de chose avant… A moins que ça a un rapport avec ce « pouvoir » dont elle parlait ? Qu’est-ce qui m’arrive et d’où ça vient ?!?

Itsuke ne remarqua qu’après quelques secondes des images qui le mit dans une rage folle, ignorant pour le moment ce qu’il venait de voir juste avant.
Il voulu se détacher, oubliant la douleur, mais celle-ci était trop grande pour qu’il puisse y arriver.

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mer 7 Sep - 3:30

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Tandis que j’essayais de calmer Itsuke, ce que je n'aurais pas du faire, j'aurais du le laisser faire, je le regrette amèrement. Casey en avait profité pour se relever et m'attraper par la nuque et foncer mon visage en direction de Itsuke, nos sangs se mêlaient, mais ce n'était pas qu'un léger coup, c'était un coup très violent que j'avais la tête que tournait un peu. Je tombais la suite sur mes fesses glissant une main vers mon visage. Casey s’acharnait sur Itsuke, elle le frappait Je ne regardais pas toute la scène, mais j'entendais clairement les cris de mon petit ami.

- Oh oui, crie encore, de rage, de douleur et de désespoir, essaye de te libérer, la chose n'en sera que plus amusante, vois tu, j'étais réellement sincère quand je te disais que je voulais pas en arriver là, j’espérais pas que tu me pardonne, juste faire ce que j'ai à faire et partir.

Itsuke... Itsuke... Itsuke pardonne-moi de ne pas t'avoir laisser faire... Pardonne-moi... pensais-je tout en essayant de me relever, mais chose que je n'arrivais pas à faire malheureusement. Je vis Casey qui s’assoyait sur Itsuke tel qu'une vulgaire chaise, elle ne se gênait pas du tout...  Elle le tortura avec des fameuses dagues au niveau de ses bras.

- Vois tu tout le ici peut évoluer, ce n'est pas réservé à ton petit plaisir personnel, j'avais changé, je m'étais rendu compte que j'avais été la pire personne possible avec vous, j'ai même réussi à trouver un petit copain qui m'a fait comprendre que je n'avais plus à être comme je l'étais, j'ai été propre avec vous, que voulais-tu que je fasse de plus.

De faire comme si rien n'était et de réellement nous laisser tranquille ? pensais-je une nouvelle fois. Pourquoi ne foutait-elle pas la paix une bonne fois pour tout ? Je ne la portais pas à coeur tout autant qu'elle ne peut pas nous supporté... Tout cela n'avait plus aucun sens... Ma véritable moi souriait face à cette situation, elle en voulait plus, toujours plus. Elle se délectait de ma peur, de ma colère, son entrée allait être plus que théâtrale. Le rire de Casey me fit sortir de mes pensés et elle me décrochait un coup de poing en pleine figure pour me ramener à la réalité.. Je tombais vers l'arrière, je crachais du sang tout en essayant de me redresser, mais je n'y arrivais pas...

- Et toi, la personne la plus vulnérable de Damned Town? Depuis quand le mouton se permet de juger le loup? Ne confond pas gentillesse et naïveté, culpabilité et faiblesse, ton copain à réussi à me prendre par surprise, mais c'est fini, vulnérable tu pensais? Et bien tu as gagné, je suis redevenue "forte". Parce que ça vous rassure, de vous dire que je suis la méchante quoi que je fasse, et bien soit je serai la méchante mais je ne serai plus jamais une source de haine, mais de peur. Oh oui vous apprendrez à me craindre... mais pour une fois, je vais laisser le travail à la pire d'entre nous, tu sais de qui je veux parler, n'est ce pas? Espèce de catin.

Elle me regardait, du moins elle avait le visage diriger vers moi tandis qu'elle m'attrapait encore une fois par la nuque et plongeait ma tête dans l'eau. J'appuyais rapidement mes mains au bord du ponton. Elle me gardait comme ça pendant quelque secondes avant qu'elle sort ma tête de l'eau. Je toussotais tentant de reprendre mon souffle.

-Aller sors de là, je sais que tu peux, Avalon et faible et Ivy est de moins en moins forte je sais que tu peux y arriver. Si tu y arrive rend moi service, elle approchait ses lèvres proche de mon oreille. Fais leurs payer.

Avant même que j'ai pu répliqué elle replongeait ma tête dans l'eau. Je battais des pieds tout en essayant de sortir ma tête de l'eau... Je pouvais plus tenir... L'eau commençait à s'infiltrer... La pire mort à mes yeux était la noyade, rien de pire que ça. Je voyais Ivy au loin dans mon esprit, elle suffoquait, mon cauchemar que j'avais eu au parc se produisait, Ivy allait mourir, comment est-ce possible ? Cette partie de moi m'envahissait, je su que la Avalon que j'étais, n'étais rien de plus qu'un mensonge, je n'étais pas une petite fille modèle, gentille ou généreuse, c'était un mélange d'Ivy... Je ne serais pas réellement le décrire, mais je me détachais de la réalité laissant place à la personne qui aurait du être à ma place depuis le tout début... Je ne pouvais plus tenir mon souffle, je commençais à m'étouffer, je perdais mon souffle, c'est là que je réalisais que mon autre moi en profitait pour "fusionner" avec moi-même... Nous étions pas si différente que cela, c'était ma véritable personnalité enfouit au plus profond de moi-même. Et bien... Ce n'était pas si pire que ça... La petite fille terrifié, faible et insouciante avait complètement disparu... Je n'eu pas la force d'y faire maintenant, je me laissais plonger dans l'eau en lâchant mon emprise sur le rebord du ponton. Qui sait que je faisais semblant d'avoir céder ou pas du tout, peut-être est-ce réellement réel ce qu'il se produit... Tout ce que je sais c'est que je suis plus du tout la même Avalon qu'avant je pouvais le sentir au fond de moi...

Pardonne-moi Itsuke... Pardonne-moi de ne pas être plus forte que cela, mais les choses vont changés, il suffit plus de temps, juste du temps...

 


HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mer 7 Sep - 7:34



 


Retrouvailles



Elle a enfin finie de se débattre, je vais pouvoir revenir sur notre cher invité cloué au sol.

Je sortais la tête d'Avalon de l'eau, elle respirait encore, j'avais beau être en colère, je ne voulais pas les tuer, seulement leurs donner une leçon. Je la laissais à terre sur le ponton et je retournais m'asseoir sur Itsuke, mon âme encore plus souillé par mes actes, du moins s'il m'en reste une, je souriais d'un sourire cruel et malsain, tout juste si l'écume ne sortait pas des commissures de mes lèvres tel un chien enragé.

Bien, maintenant je vais récupérer ce que je suis venu chercher, et après on jouera un peu tout les deux, mais commençons par souiller ces lèvres si chaste.

Je me penchais à califourchon sur lui, on se retrouvait dans une position plus que tendancieuse, mon expression était toujours aussi cruelle, mais moins brute, au contraire elle était beaucoup plus "folle", je me laissais aller à ma soif de sang et de souffrance, je voulais qu'il souffre, physiquement comme psychique. Je susurrais sensuellement à son oreille.

Si tu fais quoi que ce soit je te brise la mâchoire avant de te castrer, compris? Bien, bon garçon.

Et je l'embrassais, je glissais mes mains sur mes lames pour les enfoncer un peu plus, lui arrachant lui un gémissement de douleurs et moi de plaisir. Je jubilais, je ne me donnais même pas la peine de lire ses émotions, je le saurais bien assez vite et j'adorais imaginer à quel point il me haïssait, à quel point il voulait me tuer, tel un cauchemar je bâfrais de ses émotions négatives, et lorsque la tension et l'émotion semblait à son comble, je glissais ma langue dans sa bouche et récupérais toutes les infos nécessaire, je faisais encore un peu durer le baiser pour sentir la frustration de son inaction dans toute sa splendeur ce qui m'arrachait un autre gémissement. Mais toute les bonnes choses avaient une faim, je mettais donc un terme à notre baiser et je me relevais, je lui faisais un clin d’œil.

Soit heureux que je m'arrête seulement là, et en plus tu as activé les pouvoirs que Luke t'a transmis, bien, très bien même, et là je pourrai partir vous laissant tranquille toi brisé et ta copine instable psychologiquement, mais non je vais te faire payer l'affront que tu viens de m'infliger. Ça c'est pour m'avoir frappé

Je riais à gorge déployé, et je lui décochais un coups de pied dans l'aisselle, lui démettant ainsi l'épaule, je continuais de rire, je n'entendais même plus Itsuke, à mes yeux, il n'était plus qu'une vulgaire poupée de chiffon prête à subir mon imagination démente et brisée.

Et ça, c'est pour m'avoir gâché mon rendez vous avec Shisoka.

J’aplatissais ses tripes de tout mon pied, je piétinait son ventre en insistant un peu sur la pointe et donc sur le diaphragme. Je riais toujours pleinement, toute la monstruosité de mon être se reflétait, mon aura s'assombrissait toujours plus, je la rendais plus pesante pour lui qui n'avait pas l'habitude, elle allait lui sembler insoutenable.

Et enfin ça, c'est pour mon propre plaisir.

Je lui décochais un coup de pied qui concentrait toute ma violence, toute ma rage et toute ma soif de sang dans son entrejambe. Je commençais à peine à me calmer, je retirais mes lames de ses coudes, il était en incapacité de se battre de toute façon.

Tente encore quoi que ce soit et je fais pire à ta "copine", bien que je craigne d'avoir déjà brisé son esprit.

Je ricanais en léchant mes lames couverte de sang, ce sang avait ce délicieux gout de satisfaction. Je ricanais de ce rire qui je savais l'irritait tant. Je laissais mes lames sorties et je me plaçais prés de la rive et j'analysais la scène avec mes pouvoir, Avalon se réveillait. Je me mettais sur mes gardes, si Berserk avait le contrôle, cette scène de torture allait tres vite se transformer en combat sanglant.


© codage by Serfy





hrrp:
 

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Ven 9 Sep - 19:07





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Itsuke, cloué au sol, n’apercevait que très peu la scène, entourée de cette brume que dégageait Casey.
Après quelque plongeons, elle se décida à laisser Avalon tranquille, qui, il l’espérait, n’était « que » inconsciente. Laissant Avalon étendue sur la rive, elle se dirigea à nouveau vers le jeune homme et s’assit sur lui. Toujours traverser par l’horrible douleur de ses bras, il ne sentit qu’à peine la pression de Casey sur son ventre. Il enragé et le sourire malsain et cruel que lui afficha Casey n’attiser que plus cette rage, mais impossible pour lui.

« Bien, maintenant je vais récupérer ce que je suis venu chercher, et après on jouera un peu tout les deux, mais commençons par souiller ces lèvres si chaste. »

Et elle se pencha, à califourchon sur lui, pour lui murmurer à l’oreille :

« Si tu fais quoi que ce soit je te brise la mâchoire avant de te castrer, compris? Bien, bon garçon. »

Oooh, j’ai peur ! Dommage que je ne puisse pas bou…

Et elle l’embrassa. Elle en profita aussi pour lui enfoncer ses lames un peu plus profondément dans les bras, qui lui arracha un cri, qui ne fût que gémissement, étouffé par Casey qui semblait se délecter de sa souffrance.
Elle glissa aussi sa langue dans la bouche du jeune homme quoii essayait de se débattre mais en vain. Ce baiser n’était pas sans sentiments, non, il était traversé des haines les plus profondes qu’il pouvait ressentir.
Elle arrêta ensuite son baiser et se releva, lui faisant un clin d’œil.

« Soit heureux que je m'arrête seulement là, et en plus tu as activé les pouvoirs que Luke t'a transmis, bien, très bien même, et là je pourrai partir vous laissant tranquille toi brisé et ta copine instable psychologiquement, mais non je vais te faire payer l'affront que tu viens de m'infliger. Ça c'est pour m'avoir frappé »

Itsuke, noyé par la haine et la douleur, ne prêta que petite attention aux paroles de la fille, qui rit à gorge déployée avant de fracasser son pied dans l’aisselle de celui-ci qui cria, l’épaule à présent déboîtée.
Elle continuait de rire, tout cela l’amuser, si ce n’est qu’un euphémisme.

« Et ça, c'est pour m'avoir gâché mon rendez vous avec Shisoka. »

Il n’entendait même plus ses paroles, avait fermer les yeux, seuls ses rires tonitruant résonnaient dans sa tête, au proie à la douleur qui était trop grande.
Elle en rajouta en lui écrasant littéralement le ventre de son pied, sachant exactement où faire mal.
Il ne savait plus si cela provenait des coup ou bien de ce fameux pouvoir, mais il sentit quelque chose l’oppressais au point de presque l’étouffer cette fois-ci, le faisant en plus suffoquer entre deux cris d’agonies.

« Et enfin ça, c'est pour mon propre plaisir. »

Ces paroles à peine prononcées, elle lui décocha un coup des plus violent dans l’entre-jambe. La douleur étant devenu insoutenable, Itsuke se sentit partir. Il s’évanouit.

Rêve:
 

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Ven 9 Sep - 23:33

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
J'ignorais depuis combien de temps que j'étais dans les vapes, mais après ce las de temps j'ouvrais rapidement les yeux et je fixais le ciel qui s'offrait à moi. Je me roulais sur le côté pour m'aider à me redresser, tout en m'assoyant je vis Itsuke évanouit et surtout que j'eu l'impression que Casey en a profité pour le tabasser à plusieurs reprises... Je ne cessais de le fixer avant de me rapprocher de celui-ci, une fois proche je vis qu'il respirait toujours, je vins lui caresser tendrement la joue et remonter mes doigts vers ses quelques mèches de cheveux. Pendant un bref instant je le fixais avant de me pencher vers lui et je vins lui embrasser tendrement son front. Une fois chose faite je me mettais sur mes pieds avant de regarder Casey.

-Ça t'amuse de faire ce genre de chose ? Où est la Casey qui a dit qu'elle avait changé ? Tes mots n'étaient que du vent, oui rien que du vent... Les gens changent, mais pas juste pour un instant, pour toujours, du moins pour le reste qu'ils ont à vivre... Le seul moyen que tu trouves à régler tes comptes est par la souffrance des autres... Tu n'es pas mieux que quiconque... Tu aurais du nous laissez tranquille et allez au rendez-vous avec ton petit ami...

J'ancrais mes yeux dans les siens, du moins je savais qu'elle me "regardait" mais je savais qu'elle était aveugle, mais des sens beaucoup plus développé que nous c'était sur, la façon dont elle agit, qu'elle doit vivre avec tout ça... Je ne la prends pas en pitié, ô que non, plus jamais je ne prendrais quelqu'un en pitié, ça m'a rendu tellement faible et ignorante et surtout que je me fis trop sur les apparences... Plus jamais je ne serais comme ça et je l'ai compris que maintenant, j'ai été bête... J'aurais du laisser Itsuke terminé ce qu'il a commencé à cause de ma naïveté et surtout mon pacifisme j'ai laissé l'opportunité à Casey de reprendre sur le dessus... Je serrais mon poing contre moi tout en fixant Casey, elle devait bien le sentir que le regardais.

-Je devrais te remercier pour m'avoir fait découvrir qui je suis réellement, grâce à toi j'ai réveillé une partie de moi-même que j'ignorais... La personne que j'étais : naïve, innocente et pacifisme, n'y est plus. Du moins pour l'instant et j'espère que ce sera pour un long moment... Je me sens plus forte que jamais... Je vais te rendre la monnaie de ta pièce une bonne fois pour toute...

Ajoutais-je après un las de temps. Je m'avançais rapidement vers Casey et je la frappais de mon poing en plein visage tandis qu'elle reculait une fois le coup reçu, je ne lui laisserais pas de temps cette fois... Je continuais de la frapper sans remords, cela me faisait rire, après deux-trois coups, je la fis trébuché vers l'arrière et vins me mettre au-dessus d'elle le sourire au lèvres avant que je mette à rire. Je lui pris ses lames et m'abaissais à son niveau et y glissait une contre sa gorge.

-Alors qu'est-ce que ça fait de voir la situation se retourner contre toi ? Je m'attend à plus de ta part, je le sais que tu vas faire quelque chose, tu es... Comment dire... Remplit de surprise depuis que je t'ai rencontré... Allez, j'attend... Que comptes-tu faire ?

Dis-je d'un ton presque sadique, folle hystérique, ce que vous voulez, je n'étais plus moi-même, j'en voulais plus, toujours plus... J'appuyais un peu plus la lame au niveau de sa gorge sans la faire saigner, ça serait dommage de gâcher ce joli moment... Dommage qu'elle ne puisse pas me voir, mais je me doute qu'elle le sentais d'une façon ou d'une autre... Je n'avais pas gagné c'était sûr, elle était le genre de personne qui allait répliqué sans qu'on s'y attende...

 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Sam 10 Sep - 3:25



 


Retrouvailles


J'entendais Avalon se relever, assez difficilement je dois dire. Je ricanais comme à mon habitude, j'adorais le spectacle que je venais de m'offrir, personne ne mérite de me toucher, comment Itsuke a-t-il seulement pu espérer que je laisserai passer ça.

[color:5333= #CD5C5C]Ça t'amuse de faire ce genre de chose ? Où est la Casey qui a dit qu'elle avait changé ? Tes mots n'étaient que du vent, oui rien que du vent... Les gens changent, mais pas juste pour un instant, pour toujours, du moins pour le reste qu'ils ont à vivre... Le seul moyen que tu trouves à régler tes comptes est par la souffrance des autres... Tu n'es pas mieux que quiconque... Tu aurais du nous laissez tranquille et allez au rendez-vous avec ton petit ami...

Je pouvais sentir son regard plein de haine brûler mes orbites de part en part, de mon côté j'étais satisfaite, en plus de tout ça, Avalon devenait plus forte et Itsuke allait suivre de mèche, le combat n'en serai que plus intéressant.

Je devrais te remercier pour m'avoir fait découvrir qui je suis réellement, grâce à toi j'ai réveillé une partie de moi-même que j'ignorais... La personne que j'étais : naïve, innocente et pacifisme, n'y est plus. Du moins pour l'instant et j'espère que ce sera pour un long moment... Je me sens plus forte que jamais... Je vais te rendre la monnaie de ta pièce une bonne fois pour toute...

Le coup de poing qui suivait retentissait à l'intérieur de mon crane, il était temps de passer à la vitesse supérieur. Je la laissais me donner quelques coup de poing pour la laisser prendre confiance, quelle naïveté, on ne devient pas forte en quelques instant, je ricanais, elle me faisait penser à moi lorsque je suis arrivé en prison pleine de colère, de ressentiment et de pulsion meurtrière.

elle me faisait penser à moi

Ma colère retombait d'un coup, encore une fois mes sentiments s'étaient emballés et encore une fois c'est Itsuke et Avalon qui avaient trinqué, mais cette fois je ne fuirai pas, je suis responsable de leur évolution, c'est à moi de les guider pour qu'ils ne fassent pas les même erreurs que moi, avec un peu de chance cela me ferai évoluer aussi, peut être apprendrai-je à contrôler mes émotions. La colère laissait place au remord et à la culpabilité. Chaque coup de poing était une punition et justifiée, je me laissais faire, je la laissais me faire tomber vers l'arrière, je sentais l'acier froid de ma canne s'appuyer contre ma gorge.

Alors c'est ça mon destin, mourir de mes propres armes, je l'ai surement mérité...

Alors qu'est-ce que ça fait de voir la situation se retourner contre toi ? Je m'attend à plus de ta part, je le sais que tu vas faire quelque chose, tu es... Comment dire... Remplit de surprise depuis que je t'ai rencontré... Allez, j'attend... Que comptes-tu faire ?

Je soupire profondément.

Absolument rien, pense ce que tu veux mais si tu compte me tuer, fais le maintenant, libère moi de toute la souffrance qui a composé ma vie, rend moi ce service, mon petit copain s'en remettra, je suis un pion je table de toute façon, tu crois vraiment que quelqu'un comme moi tient à la vie?

Je coupais légèrement ma gorge de toute sa largeur, quelques millimètre et je tranchais la carotide, me laissant mourir en quelques seconde.

Mais vas-y, je t'en empêche pas, deviens ce que je suis, tu as raison sur un point, j'essaye de changer, j'ai échoué cette fois si, j'ai encore céder à la colère et à mes pulsions meurtrières, et encore une fois, à mon grand regret, c'est vous deux qui en faites les frais. Rien ne vous empêche de changer dans le bon sens, mais ne devient pas ce que moi j'ai été parce que tu le regretteras toute ta vie, mais après vas-y, tranche moi la gorge.Je prenais sa main et je plaçais l'extrémité de la lame à un point précis de mon cou. La jugulaire est ici, fais toi plaisir, j'accepterai n'importe quel châtiment de votre part quel qu'il soit.

Je la fixais droit dans les yeux. Elle avais quelque peu relâchée son étreinte. Mon visage était triste, empli de remords.

Je ne peux pas excuser mon comportement, et je ne le pourrai jamais, mais je peux au moins tenter de l'expliquer...

Je me redressais en poussant légèrement Avalon. Je ne riais plus, je ne souriais plus, mon visage était juste neutre.

Je suis né dans le pire bidonville existant dans toute la création, comme tu peux l'imaginer, ma famille ne sortait pas du lot, on arrivait tout juste à vivre, si on peu appeler ça une vie... A mes 8 ans, mes parent m'ont utilisé comme prostituée, ça faisait toujours de l'argent en plus, je subissais tout les fantasmes et les déviance, allant du bdsm le plus simple, à l'urine et le sang, et encore j'en oublie surement, mais qui voudrait se rappeler de ça... Je subissais tout, les colère de mon père, les hystéries de ma mère, l'ignorance des professeur, et la haine des autres enfants. J'étais lynchée, maltraitée, insultée, battue, presque torturée physiquement, et bien sûr torturée psychologiquement, jusqu'à ce que je le rencontre lui, Valérian, il a été la seule personne au monde jusqu'à récemment à m'avoir accordé de la gentillesse et de la pitié. J'avais environ 16 ans, si je ne me trompe pas, il m'a enseigné tout ce qui pouvait m'aider, à tuer, manipuler, torturer, tout ce que je sais ou presque là dessus vient de lui. Tu comprendra que cette relation a très vite dérivé en histoire d'amour, il était le rayon de soleil dans la tempête, il avait fait plus pour moi en quelques mois que personne d'autre au monde pendant 16 ans. Mais bien sûr c'était sans compter mes parents, ils ont payés un gang pour se débarrasser de lui et moi. J'ai du observer pendant trois jour non stop ces types le torturer, le mutiler, le démembrer, le violer, parfois un mélange bizarre des 3 en même temps, la souffrance l'a achevé le soir du troisième jour, j'étais anéantie psychologiquement. Il m'ont jeté en prison, le lendemain ça aurait été mon tour, mais cela m'importait peu, mon seul être n'était que souffrance autant dans la réception que dans l'émission, je voulais tous les voir souffrir, je le désirais si ardemment que j'en ai perdu la vue pour gagner ce "pouvoir" qui me permet de lire le présent, le passé et l'avenir, selon les médecins, on m'avait trouvé sur la pile de cadavre de mes tortionnaires, dans cet état mais pour des raisons médicalement inconnue, j'étais restée un ans dans le coma. J'ai paniqué et j'ai tué tout le monde dans la pièce, je me suis exilé du monde pendant une autre année pour apprendre à maîtriser à la fois mon pouvoir et mon handicap, j'ai trouvé cette canne dans des ruines, personne ne sait comment elle a été faite, mais elle est la seule choses qui m'appartienne vraiment. Au bout de ses deux ans, j'étais déjà presque devenu le monstre que j'ai été, il ne fallait plus qu'une seule chose pour boucler la boucle. Je suis retourné chez mes parents, mon propre père s'est jeté sur moi avec la volonté de me tuer...je l'ai décapité, j'ai ensuite torturé mes 3 frères et ma soeur devant les yeux de ma mère avant de les tuer tout les 5, la vengeance, la peur et la souffrance mêlées à la colère m'ont fait devenir ce que j'ai été. Je refusais de souffrir et je me suis réfugié dans une paranoïa malsaine où ma vie ne valait qu'en détruisant celle des autres. C'est mon petit ami, Shisoka qui m'a fait prendre conscience de ça. Lorsque je m'en suis rendu compte j'ai été au plus mal, j'ai finis par me dire que je pouvais changer, aider sans devenir faible, que c'était pas incompatible, et c'est ce que je voulais vraiment faire, mais il reste des séquelles, je...quoi que tu pense, je regrette vraiment ce qui vient de se passer, la colère ma submergée et je me suis laissée guider par la soif de sang. C'est pour ça qu'il ne faut pas que tu devienne comme moi, ne te méprend je ne veux pas que tu me prenne en pitié, ou encore que tu me comprenne, je veux que tu réfléchisse, pour ma part le mieux que je puisse faire, c'est réparer un minimum mes erreurs.

Je me levais et je m’épousait légèrement, ma voix avait tremblée par moment, j'étais déjà au bord des larmes.

Occupe toi de ton petit amis, je vais à la pharmacie la plus proche chercher des bandages et du désifectant, et de la pommade pour les coups, je reviens tout de suite.

Seule je me dirigeais vers la ville pour prendre le nécessaire pour tous nous soigner, ce ne fus que lorsque j'étais assez loin que je laisser éclater les larmes qui s'accumulaient dans mes paupières.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Dim 18 Sep - 21:19





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Toutes les images disparurent doucement, jusqu’au moment où il fit tout noir. Des douleurs commencèrent à se faire ressentirent de plus en plus, à chaque secondes. C’était celle de ses bras et du reste de son corps martyrisait. Il commençait à émerger.
Ses yeux s’ouvrirent, et la lumière l’éblouit. Il voulu se cacher les yeux de la lumière avec son bras, mais il n’arriva pas à le bouger.
La douleur était intense, mais semblait avoir quelque peut diminuer, au point qu’Itsuke pût en faire un peu abstraction, sans toute fois l’effacer non plus.

« Alors qu'est-ce que ça fait de voir la situation se retourner contre toi ? Je m'attends à plus de ta part, je le sais que tu vas faire quelque chose, tu es... Comment dire... Remplit de surprise depuis que je t'ai rencontré... Allez, j'attend... Que comptes-tu faire ? »

Il reconnut immédiatement la voix d’Avalon. Il réussit à relever quelque eu la tête afin de pouvoir discerner un peu mieux la scène.
Les rôles de dominants et de dominés de tout à l’heure s’était inversés et pas que physiquement il semblerait.
Il ne savait pas combien de temps il était dans les vapes, mais Avalon maintenait maintenant Casey au sol, lui collant sa propre lame sous la gorge. Elle semblait hystérique ou même folle, prenant presque un certains plaisir à ça, face à Casey qui sembla bien faible.

Avalon ressemble étrangement à Casey, comme si elles avaient échangées leur corps…
« Manger ou être manger », c’était ça ? En voilà un parfait exemple, non ?


Itsuke, étrangement, resta impassible face à la scène. Il ne ressentait rien en particulier, pas même de l’étonnement ou encore de la haine. Non, rien. Il se contentais de suivre la scène des yeux en silence.
Casey soupira.

« Absolument rien, pense ce que tu veux mais si tu compte me tuer, fais le maintenant, libère moi de toute la souffrance qui a composé ma vie, rend moi ce service, mon petit copain s'en remettra, je suis un pion je table de toute façon, tu crois vraiment que quelqu'un comme moi tient à la vie? »

D’elle même elle se coupa quelque peu la gorge.

« Mais vas-y, je t'en empêche pas, deviens ce que je suis, tu as raison sur un point, j'essaye de changer, j'ai échoué cette fois si, j'ai encore céder à la colère et à mes pulsions meurtrières, et encore une fois, à mon grand regret, c'est vous deux qui en faites les frais. Rien ne vous empêche de changer dans le bon sens, mais ne devient pas ce que moi j'ai été parce que tu le regretteras toute ta vie, mais après vas-y, tranche moi la gorge. »

Oui, devient pas comme elle Avalon s’il te plaît. Que tu devienne plus forte est une chose, mais devenir comme elle en est une autre.

Il garda ses paroles pour lui, ne voulant les interrompre et n’en trouvant pas l’utilité.
Casey, à l’aide de sa main, plaça la lame en un point précis de sa gorge.

« La jugulaire est ici, fais toi plaisir, j'accepterai n'importe quel châtiment de votre part quel qu'il soit. »

Elles se fixaient. Casey semblaient regretter réellement ses actes et semblaient même tristes.

« Je ne peux pas excuser mon comportement, et je ne le pourrai jamais, mais je peux au moins tenter de l'expliquer... »

Elle se redressa et Avalon la laissa faire. Son sourire qui horripilait tellement Itsuke avait disparus depuis un moment. Son visage n’exprimait pas une seule émotion, il était neutre.

Monologue de Casey:
 

On dirait que son histoire est tout droit tirée d’un livre. C’est tellement gros, mais pourquoi j’ai tout de même envie d’y croire, au moins un peu ?

Elle se leva. Sa voix avait tremblé et elle semblait prête à verser des larmes.

« Occupe toi de ton petit amis, je vais à la pharmacie la plus proche chercher des bandages et du désinfectant, et de la pommade pour les coups, je reviens tout de suite. »

Et elle se dirigea vers la ville.
Avalon, elle, l’observa partir. Elle semblait contrarier d’en rester là.
Itsuke reposa la tête au sol, ferma les yeux et soupira.

« Restons en là Ava ! On en a déjà assez fait tous les trois, tu ne penses pas ? Et puis regarde dans quels états nous sommes… »

Surtout moi… Et je ne veux pas qu’il arrive encore quoi que ce soit à Avalon sans que je ne puisse réagir !

Il parlait d’une voix calme.

« Je sais qu’après tous ce qui vient de se passer, ma réaction peut te paraître bizarre, mais je compte t’expliquer certaines choses, à toi mais aussi à Casey, en plus de quelques question. Donc attendons sont retours. »

Son ton restait toujours neutre, il semblait penser à quelque chose, et pas qu’au rêve qu’il venait de faire dont certains fragments défilait encore.

« Et puis… Je ne dirai pas non à un peu d’aide… Je crois que j’ai jamais eu aussi mal de ma vie ! »

Pour la première fois depuis la journée, voir même depuis quelque jours, il esquissa un sourire et rit quelque peu, même si ceux-là n’étaient pas entièrement réels. Malgré tous ce qu’il avait en tête et tout ceux à quoi il pesait, il était tout de même comptent et soulagé que tous ça soit « finis », ou au moins mis en pause durant quelques instants.

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mar 20 Sep - 2:15

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Casey soupirait... La folie s'emparait de mon être, je sentais de plus en plus mon autre moi, ma réel moi prendre le dessus sur la situation... Ivy commençait à disparaître de mon corps et lorsqu'elle sera totalement disparu je serais entièrement moi-même.

-Absolument rien, pense ce que tu veux mais si tu compte me tuer, fais le maintenant, libère moi de toute la souffrance qui a composé ma vie, rend moi ce service, mon petit copain s'en remettra, je suis un pion je table de toute façon, tu crois vraiment que quelqu'un comme moi tient à la vie?

Je ne sais pas à toi de me le dire, pensais-je tout en le regardant toujours. Je gardais sa lame pointer au niveau de mon cou, mais je ne fis rien de plus. Elle ne méritait pas la mort simple et facile peut-être même efficace, elle méritait pire que cela... La mort était facile de nos jours, surtout pour ceux qui font du mal autour d'eux. Sans que je m'y attende elle se coupait elle même le cou, ce qui me déstabilisant un tout petit peu, pourquoi fait-elle ça ? Je commençais bien à m'amuser... C'est ennuyant de jouer avec un cadavre.

-Mais vas-y, je t'en empêche pas, deviens ce que je suis, tu as raison sur un point, j'essaye de changer, j'ai échoué cette fois si, j'ai encore céder à la colère et à mes pulsions meurtrières, et encore une fois, à mon grand regret, c'est vous deux qui en faites les frais. Rien ne vous empêche de changer dans le bon sens, mais ne devient pas ce que moi j'ai été parce que tu le regretteras toute ta vie, mais après vas-y, tranche moi la gorge.

Dit-elle en me prenant la main dirigeant le couteau vers sa jugulaire. Je ne fis rien, absolument rien, je ne faisais que la fixer...

- La jugulaire est ici, fais toi plaisir, j'accepterai n'importe quel châtiment de votre part quel qu'il soit.

Elle me "regardait" et je relâchais quelque peu mon étreinte, par contre son visage avait totalement changé, il n'était plus sarcastique, il était plutôt triste, elle me faisait pitié à ce moment même...

-Je ne peux pas excuser mon comportement, et je ne le pourrai jamais, mais je peux au moins tenter de l'expliquer...

M'expliquer quoi ? J'étais quelque peu intrigué par ce qu'elle allait me dire, c'est pourquoi que je l'écoutais d'une plus grosse attention. Elle me poussa légèrement avant qu'elle se redresse, son visage était tout simplement neutre, aucun sourire, aucun rire, juste neutre...

Monologue de Casey:
 

Shisoka... Son petit ami ? Non, sérieusement ? Parmi toutes les filles à Damned Town il a choisi Casey ? Bon si il l'aimait je ne portais aucun jugement, mais c'est plutôt un léger choc... De toute manière je ne devrais jamais comme elle, je n'avais pas le même bagage qu'elle, mais pour certain points je comprenais pourquoi elle agissait ainsi... C'est comme naît les gens comme elle... Comme moi... Comme n'importe qui... Casey se mettait debout, où allait-elle ? J'en avais pas fini...

-Occupe toi de ton petit amis, je vais à la pharmacie la plus proche chercher des bandages et du désinfectant, et de la pommade pour les coups, je reviens tout de suite.

Je la regardais quitter le ponton pour se diriger vers la ville... J'affichais un neutre et quelque peu déçu qu'elle soit partie aussi facilement d'entre mes mains, peut-être ce n'était pas le bon moment encore...

-Restons en là Ava ! On en a déjà assez fait tous les trois, tu ne penses pas ? Et puis regarde dans quels états nous sommes…

Dit mon petit ami tandis que je tournais mon visage vers celui-ci. Il était bien plus tabassé que moi et que Casey, tout ça à cause que je l'ai empêché de continué sur sa lancé, à cause de moi il a été blessé, à cause de moi... Je serrais mon poing en serrant les dents fixant désormais le vide.

-Je sais qu’après tous ce qui vient de se passer, ma réaction peut te paraître bizarre, mais je compte t’expliquer certaines choses, à toi mais aussi à Casey, en plus de quelques question. Donc attendons sont retours.

Je fermais les yeux en hochant délicatement la tête, je ne voulais pas parler tout de suite, je m'en voulais terriblement...

-Et puis… Je ne dirai pas non à un peu d’aide… Je crois que j’ai jamais eu aussi mal de ma vie !

Dit-il en souriant et même qu'il riait quelque peu. Je lâchais la lame la mettant de côté avant que je m'avance vers mon petit ami. Je me baissais à son niveau et vint prendre délicatement son bras pour le passer par-dessus mes épaules et lui tenir par le poignet tandis que mon bras vint s'enrouler autour de mes hanches et me redressait lentement. Une fois debout je marchais lentement pour me diriger vers la terre ferme où il y avait des chaises de plages, c'est là que je poserais Itsuke... Je n'étais pas tant forte que cela, mais ce n'est pas si pire que ça... Tout en marchant je baissais légèrement mon regard.

-Itsuke... Je me sens terriblement mal... Tu es blessé à cause moi, à cause que je t'ai empêché de continué de la frapper et à cause de ça elle en a profité pour reprendre les règnes... Lorsqu'elle tentait de me calmer la tête dans l'eau, j'ai réalisé que je n'étais pas la personne que je suis censé être... Comment dire... Ivy existe uniquement pour caché ma réel identité, ma réel personnalité... Je la sens qui part tout doucement comme une fumée... Sans elle je serais plus forte, plus indépendante, chose que je ne pouvais pas faire lorsqu'elle était présente dans mon esprit... Ma réel personnalité ne me fait plus peur, dans mes rêves elle me terrifiait que maintenant je me dis que c'est une bonne chose que je sois qui je suis. Bon, c'est peut-être farfelu dit ainsi, mais prenons l'exemple que j'ai réussi à prendre l'avance sur Casey sans avoir eu besoin d'aide d'Ivy... Un jour je me libérais de celle-ci, je te promet.

Dis-je en soufflant doucement tout en tenant toujours Itsuke en arrivant finalement sur la terre ferme. Je m'approchais vers la chaise longue et vint l'aider à s'y asseoir, une fois assit, je vins poser mon genou sur un coin de la chaise et me baissais au niveau de ses lèvres et vint y déposer un long baiser sur ses lèvres. Il durait un certain avant que je me redresse en souriant doucement.

-Je t'aime mon Itsuke..

Ajoutais-je tandis que j'embrassais tendrement son front. Je me redressais pour revenir vers le ponton pour chercher nos choses, dont nos souliers, mon sac et la canne de Casey que je mettais comme il était. Je me tournais vers l'horizon et le fixais assez longuement... Un frisson me parcouru les épaules, quel était cette sensation ? Je l'ignorais, mais je ne devais pas y rester longtemps... Le sang paraissait là où que nous étions... Je trempais ma main dans l'eau et vint nettoyer le sang avant qu'il ne tâche pour toujours le bois. Une fois chose faite je regardais ma main quelque peu rouge le fixait assez longuement... Non... Ava' reprend tes esprits... Je nettoyais ma main avant de revenir vers Itsuke avec nos affaires. Je les posais non-loin avant de m'asseoir au bout de la chaise farfouillant dans mon sac en y sortant une bouteille d'eau et l'ouvrais pour lui donner de l'eau.

-Tient, tu devrais avoir soif non ? Ça va te faire du bien..

Dis-je en m'approchant légèrement pour l'aider à boire, j'ignorais à quel point que c'était douloureux, mais ça me rappelait des vagues souvenir lorsque j'étais petite et me faisait battre par mon propre père ivrogne depuis la mort de mère... Il l'avait tué, il l'avait étouffé, je sais, je le savais, maintenant il n'avait plus de secret pour moi...

-Elle devrait pas tarder avec le désinfectant et les bandages.

Lui assurais-je en souriant brièvement en espérant qu'elle arrive bientôt...



 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Lun 21 Nov - 23:39



 


Retrouvailles (feat Itsuke Daishin, Avalon I. White and Casey Williams)



Je pleurais sans pouvoir m'arrêter mon esprit entier me faisait souffrir, c'est comme si mon cerveau brûlait, je n'arrivais plus à réfléchir où à penser, mon esprit se combattait lui même, d'un côté la culpabilité me rongeait tel un poison les entrailles et le cœur, je me sentais idiote, proférer des menaces contre les souverains, mais pour qui je me prenais, et de l'autre toujours cette voix qui murmure dans le coins de mon oreille, que craindre et haïr tout le monde, et tout se mélangeait, tout tourbillonnait.

ça suffit, pour l'instant il faut que j'aille chercher le nécessaire pour me soigner moi et les 2 autres , pour l'instant je vais mettre ça de côté. Il faut que je me ressaisisse.


Je passais chez moi prendre du fil et une aiguille dans l'armoire à pharmacie, j'avais oublié ma canne mais je connaissais les rues du centres par cœur ainsi que les chemins jusqu'au lac et au temple, je passais ensuite à la pharmacie prendre le si convoité désinfectant et bandage. Cependant, il me restait un dernier élément à prendre, il était plus pour moi et mes problème, mais je prenais une dizaine de bouteille d'alcool fort, je savais ce que j'allais faire dans les jours qui suivent.

Quitte à être perdue et à faire n'importe quoi, là au moins j'aurai une excuse.

Le raisonnement était débile mais j'avais pas d'autres idée, j'étais seule au milleu du désert qui composait mon être car oui il était vide sans relief, j'ai tellement vécu à travers ma souffrance et à travers celle des autres, que me voilà aujourd'hui un être sans relief ni but, ni idée, ni...rien...voilà ce qui me caractérise, rien...vouée à n'exister qu'à travers les autres...

Pourquoi n'a-t-elle pas tranché les liens qui me maintenait à ce monde...

Je me remettais à pleurer, le seule but que j'avais à présent...c'était de mourir. Je revenais vers le Lac, en séchant mes larmes et en prenant un air impassible, deux sachet à la mains, l'un pour les soins, l'autre pour les cuites. Je donnais les sacs à Avalon

Bon permettez que je commence si je continue à perdre du sang je vais finir par m'évanouir, et donc mourir.

Je prenais le désinfectant et je l'appliquait sur mon cou, après cela je prenais le fil et l'aiguille et en tâtant je commençait à recoudre doucement la plaie sur ma gorge, je ne faisais même plus attention, je m'était muré dans un espèce de vide psychologique, n'importe qui aurait pu me faire n'importe quoi, j'en aurai rien à faire. Avalon est surement en train soit de me juger, de m'engueuler ou d'essayer de me tuer, surement un mélange des trois, tant pis, je ne l'entend pas. Je désinfecte et nettoie l'aiguille et je restait là amorphe, les yeux dans le vide, une poupée, sans âme volonté où sentiments. Je commençait même à me demander si j'étais encore en vie , après tout, je n'avais plus vraiment de raisons de l'être.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mar 29 Nov - 21:46





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Beaucoup de choses le tourmentaient et occupaient ses pensées : il avait des questions à poser.
Avalon, elle, lâcha finalement la lame de Casey qu’elle tenait encore à la main et s’avança vers Itsuke. Elle l’aida à se relever, passant un bras de celui-ci sur ses épaules et marchèrent vers quelques chaises de plages, ce qui raviva quelque peu la douleur qui lui parcourait les bras.

« Itsuke... Je me sens terriblement mal... Tu es blessé à cause moi, à cause que je t'ai empêché de continuer de la frapper et à cause de ça elle en a profité pour reprendre les règnes... Lorsqu'elle tentait de me calmer la tête dans l'eau, j'ai réalisé que je n'étais pas la personne que je suis censé être... Comment dire... Ivy existe uniquement pour caché ma réel identité, ma réel personnalité... Je la sens qui part tout doucement comme une fumée... Sans elle je serais plus forte, plus indépendante, chose que je ne pouvais pas faire lorsqu'elle était présente dans mon esprit... Ma réel personnalité ne me fait plus peur, dans mes rêves elle me terrifiait que maintenant je me dis que c'est une bonne chose que je sois qui je suis. Bon, c'est peut-être farfelu dit ainsi, mais prenons l'exemple que j'ai réussi à prendre l'avance sur Casey sans avoir eu besoin d'aide d'Ivy... Un jour je me libérais de celle-ci, je te promet. »

Entendre qu’Ivy s’efface petit à petit est une bonne chose à entendre, cependant, qu’entend-t-elle par sa réelle personnalité ? Pourquoi la terrifiait-elle autant ? Pourquoi cela la rendrait plus forte ? J’ai du mal à suivre là... Déjà que je ne suis pas en super forme, c’est compliqué... Du coup ça me fait encore d’autres questions à poser… Mais pas maintenant, ça attendra, car j’ai des choses plus « importantes » à demander.

« Ne t’en fait pas, je ne t’en veux pas, c’est une réaction normale je pense, non ? Et puis… j’ai pu me rendre compte de pas mal de choses… Et pour cette « vrai » personnalité j’ai pas tout a fait compris mais on en reparlera, ok ? »

Un léger sourire, même un peu forcé, se dessina sur son visage.

C’est vrai que si elle ne s’était pas interposer les choses se serait passer bien différemment…

Arrivés près de chaise de plage, Avalon aida Itsuke à s’asseoir avant de venir l’embrasser longuement.

« Je t'aime mon Itsuke.. »

Ces doux mots vidèrent le temps d’un instant la tête d’Itsuke. En cet instant, plus rien n’existait autour. Seule Avalon en face de lui était là, plongeant son regard dans le sien.

« Moi aussi je t’aime Avalon. »

Elle l’embrassa sur le front avant de se redresser et de se diriger vers le ponton pour y ramasser les quelques affaires qui y trainaient.
Pendant un instant, elle contempla l’horizon avant de rincer un peu le ponton tout comme ses mains.
Elle revint avec les affaires vers Itsuke. Elle s’assit à son tour et chercha dans son sac une bouteille d’eau qu’elle tendit au jeune homme.

« Tient, tu devrais avoir soif non ? Ça va te faire du bien. »

Il acquiesça d’un hochement de tête et elle s’avança pour l’aider à boire.

« Elle devrait pas tarder avec le désinfectant et les bandages. »

Dit-elle en souriant.

Elle aussi semble préoccupée…

Quelques minutes passèrent,  avant que Casey ne revienne avec deux sachets à la main et d’en donner un à Avalon.

« Bon permettez que je commence si je continue à perdre du sang je vais finir par m'évanouir, et donc mourir. »

Vu sa blessure je comprends. Bien que les miennes me font un mal de chien, mais elles restent plutôt superficielles.

Elle prit le désinfectant et l’appliqua sur son cou avant de recoudre sa plaie à vif. Elle semblait vide, être « absente ».

« Bon… Je ne m’y connais pas beaucoup en médecine et je ne peu pas utiliser mes bras, donc je suis obliger de m’en remettre à vous deux. »

Dit-il quand elle eu presque finie et sourit légèrement à l’attention des deux jeunes filles.

« Et puis, comme tu semble en connaître un rayon, j’aimerai parler avec toi après, Casey. Juste parler. »

Il la regardait même s’il savait qu’elle ne le voyait pas.

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Dim 4 Déc - 23:43

Itsuke
Avalon
Casey
Retrouvailles
Après plusieurs minutes plus tard, Casey revenait avec un sac qui contenait le matériel nécessaire pour nous soigner... Je vais d'abord soigner Itsuke avant moi, car ma blessure est minible comparé à mon petit ami. Je regardais ce qu'il y avait dans le sac pour songer à ce que je devrais utiliser pour soigner Itsuke, car ses blessures étaient plus des entailles que autres choses... Et dire que je n'ai jamais soigné personne auparavant, donc je ne savais même pas comment faire.

- Bon permettez que je commence si je continue à perdre du sang je vais finir par m'évanouir, et donc mourir.

Pourquoi ne te laisses-tu pas mourir dans ce cas, pensais-je en la regardant avant de détourner mon regard. Du coin de l'oeil je la vis qu'elle commençait à y mettre du désinfectant au niveau de son cou ainsi qu'un fils et une aiguille et débuter à "coudre" sa plaie quelque peu profonde... C'était elle-même qui l'avait fait, même si je tenais le couteau à ce moment là.. Son regard fixait le "vide" et elle semblait être absente de la réalité, être dans une autre dimension...

- Bon… Je ne m’y connais pas beaucoup en médecine et je ne peu pas utiliser mes bras, donc je suis obliger de m’en remettre à vous deux.

Dit-il en souriant légèrement à l'attention de Casey ainsi que de la mienne. Comment suis-je censée faire ça moi ? J'ai déjà vu ça dans des films, donc ça devrait faire exactement la même chose, non ? Mais eux ils s'appliquent, donc je devrais être prudente dans mes faits et gestes...

-Et puis, comme tu semble en connaître un rayon, j’aimerai parler avec toi après, Casey. Juste parler.

Ajouta-t-il en mentionnant clairement le "juste" parler tandis qu'il l'a regardait, même si nous savions que ce n'était pas le cas, on peut dire qu'il regarde en sa direction. Je soufflais doucement avant de m'appliquer à soigner les blessures de mon petit ami en commençant tout d'abord à désinfecté le tout en soufflant pour ne pas que ça chauffe trop, ayant l'expérience de mettre du désinfectant ça ne me chauffe presque plus, du moins presque plus. Une fois le tout désinfecté, ainsi que l'aiguille pour éviter une quelconque infection, j'y passe le fils par le petit trou avant de m'appliquer à ma tâche tout en me concentrant. Je faisais attention, mais je ne restais pas longtemps à la même place, pensant que ça ne ferait pas du bien à Itsuke. Il avait beaucoup de blessure, c'était sur que certaine deviendront des cicatrices marqués pour la vie et d'autres disparaîtrons. Tout ça était à cause de moi, même si il m'a rassuré que ce n'était pas le cas, ça l'était... De plus il n'avait rien à comprendre de ma réelle personnalité, c'était juste ma réelle facette qui était caché derrière le visage angélique de Avalon et le visage de Ivy était uniquement pour empêcher la sortit de Berserk, comme prénomme si joliment Casey. J'espérais pouvoir participer à leur conversation, car je voulais comprendre moi aussi, sinon je comprendrais... Je comprendrais parfaitement même.



____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Mar 6 Déc - 17:30



 


Retrouvailles(feat Itsuke Daishin and Avalon I. White)



Mon cou me faisait un mal de chien, j'en avais rien à faire. Mon crane allait exploser, mais j'en avais rien à faire. Itsuke parlait, mais j'en avais rien à faire. Avalon lui répondait, mais j'en avais rien à faire. J'étais là assise en tailleur sur le ponton du lac la tête baissée. L'humidité du ponton commençait à mouiller mon jean, mais là aussi j'en avais rien à faire. L'odeur de vase qui s’échappait du lac parvenait jusqu’à mes narines mais je ne la sentais où du moins je ne voulais pas la sentir. J'étais juste enfermée dans mes propres ténèbres dans lesquels je venais de m'entrainer.

Finalement je n'ai fait que m'enfoncer toute seule, la paranoïa, la peur, la souffrance...et surtout la colère, cela avait dirigé toute ma vie et voilà où j'en étais, assise là comme une minable prête à mourir, et je me demande toujours ce qui me retiens, l'amour? Shisoka est surtout parti sur un coup de tête. je suis seule et là aussi c'est de ma faute...Je ne suis qu'un déchet, et c'est plus ou moins ce que j'ai toujours été, mais encore une fois, qu'est ce qui me retiens dans ce monde? Faire le bien? Non qu'ils aillent tous se faire foutre ils ont pas à savoir leur futur où à décrypter leur passé, c'est à eux de le faire pas moi...Quoi alors? Si mon existence est un déchet pourquoi suis-je encore là? Je voulais savoir d'ou venait mon pouvoir....Est ce que ça changerai quoi que ce soit? J'y crois déjà pas moi même alors comme raison de vivre ya mieux... Non, apparemment je n'ai plus de raison de vivre...Mais quelque chose me donne encore assez de force pour continuer.

Je m’effondrais vers l'arrière tout en décroisant mes jambe, je m'allongeais sur le pontons toujours absente, enfermée dans ma cécité, je n'écoutais plus, je ne sentais plus, je ne touchais plus, en clair je n'étais plus rien qu'un esprit dans une coquille vide. Le vent soufflait peut être, peut être pas. Combien de temps s'écoulait? 5 minutes? 10 minutes? 1 heures? 1 ans? 1 siècle? Aucune idée...


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles Sam 10 Déc - 18:30





Retrouvailles.






lItsuke Daichin

Avalon I. White

Casey Williams

Avalon commença à soigner Itsuke. Elle désinfecta tout d’abord ses plaies en soufflant un peu dessus. Cela piqua Itsuke qui sursauta légèrement et émit un grognement.
Avalon commença ensuite à passer le fil dans l’aiguille.

Je pensais juste à mettre des bandages mais vu mes blessures cela ne suffira pas… Mais, à vif comme ça, ça va faire mal, même si je ne sens plus vraiment mes bras…

Il serra les dents. Avalon s’appliqua et fit du mieux qu’elle peut. Itsuke lui, regardai le ciel et essayer de retenir quelques petits cris à chaque fois que l’aiguille lui traversait la chair.

Ça reste moins douloureux que les lames que j’ai eu tout à l’heure, mais ça fait quand même un mal de chien !

Une fois qu’elle eut fini, il contempla ses plaies, maintenant refermées, bien que maladroitement.

Ce sera toujours ça. Je passerai quand même à l’hôpital pour être sûr. D’ici là ce sera suffisant.


« Merci Ava’, merci beaucoup. »

Il sourit et se pencha un peu pour lui dérober un baiser.
Il fit en sorte de mettre ses mains dans ses poches pour ne pas avoir les bras qui pendent, vu qu’il est dans l’incapacité de les bouger pour le moment (notamment à cause de la douleur que cela lui provoque.)
Il regarda autour de lui et chercha Casey qu’il n’avait pas vu s’éloigner. Elle était allongée sur le ponton et semblait… Dormir ?

Dort-elle ? Ou bien est-elle juste étonnement « absente » ? En tout cas elle ne semble pas avoir entendu ma proposition.


Il se tourna vers Avalon.

« Encore merci et ne t’en fait pas pour cet après-midi… Disons que… Ça m’a été bénéfique quelque part ! »

Malgré les évènements qui s’étaient passé et son état, il s’efforçait de sourire et de se montrer chaleureux.

« Je me doute bien que tu te poses des questions et que tu aimerai des réponses, et pas que de moi, mais tu peux rentrer maintenant. Je me débrouillerai pour rentrer, ne t’inquiète pas ça ira. »

Son ton était doux et il vint l’embrasser à nouveau.

« Je t’expliquerai tout quand moi-même j’aurai compris. Promis. Mais pour se faire il faut que je parle avec elle. »

Il lança un bref regard en direction de Casey étendue sur le sol.
Il se releva difficilement et s’adressa à Avalon.

« Alors promet moi de rentrer, te reposer et de pas t’en vouloir. »

Il sourit encore.
Tous ses sourires et autres mimiques n’étaient que façade depuis son réveil. Une aura quelque peut différente émanait de lui, mais qu’il essayait de cacher aux yeux d’Avalon.

Une fois qu’Avalon fût partis, il s’avança sur le ponton et donna un léger coup de pied dans Casey pour la secouer un peu.

« Eh ! Réveil-toi ! Je t’ai dit que j’aimerai te parler de certaines choses ! ou plutôt te demander certaines chose. Donc j’aurai besoin de toi là ! »

Il s’assit comme quand il était venu au début de l’après-midi, mais cette fois-ci avec Casey étendue à ses côtés.

« Avant de commencer, je tiens à te remercier. C’est étrange mais tu m’a permis d’ouvrir les yeux sur de nombreuses choses. Ne va pas croire que c’est pour autant que je t’apprécie, surtout après tout ce que tu m’a fait ! »

Bizarrement, son visage resta neutre à regarder l’eau qui se profilait en face de lui malgré ses paroles elle la présence de Casey juste à ses côtés.

HRP:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Retrouvailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: