Ce que vous ne voyez pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Ce que vous ne voyez pas... Jeu 18 Aoû - 12:36





18 Août 2016

Depuis qu’il avait rencontré Alice, Itsuke allait de temps à autres au gymnase afin de ne pas oublier et maîtriser ce qu’elle lui avait enseigné sur l’art du combat rapproché. Tout ça, au début, se fit en ne pensant qu’à Alec, qu’il attendait de revoir pour lui faire goûter ses poings.
Cependant, il fit plus tard la connaissance d’une jeune femme bien mystérieuse. Celle-ci l’avait totalement dominé, malgré qu’elle soit aveugle, après avoir comparé Itsuke à ses parents. Après ça, il se jura de lui faire à son tour mordre la poussière à elle aussi.
Tout ça ne l’avait que plus motivé pour s’améliorer mais ce n’est qu’après avoir rencontré Alizée, une jeune astronome qui le conseilla et le mit en garde contre les dangers de la ville qu’il se mit à s’entraîner pour de bon au combat.

Itsuke se retrouva alors fréquemment au gymnase, devant son sac, le frappant encore et encore. Il n’était donc pas rare de le voir, le soir ou les après-midis, durant une ou deux heures dans cette salle, car ses matinées étaient prises par son travail qui commençait sérieusement à le pomper.
D’ailleurs, a sa liste de victimes souhaitées, s’ajoutaient de plus en plus son patron incompétent et près à faire du chantage mais surtout son collègue fainéant et égoïste.
Il ne lui fallut que quelques semaines pour en avoir marre de se retenir, car depuis son arrivé dans cette ville, il en avait fait des efforts pour ne pas devenir violent, mais là ça avez assez duré. Et c’est là qu’au paroxysme d’une dispute avec son collègue, lui faisant voir ce qu’Itsuke pensait sincèrement de lui, qu’il le frappa en plein visage, lui brisant le nez au passage.
Evidemment Itsuke fût immédiatement renvoyé par son patron et il n’en fût pas surpris, mais presque soulagé même.

Sans emplois à présent, Itsuke réfléchit à comment en retrouver un mais ne regretta aucunement son geste. Il pensa alors à Alizée, à qui il avait dit qu’il se tournerait vers elle en cas de problème. C’est ce qu’il décida alors de faire et prit donc la décision de demander un poste dans son observatoire, au moins temporaire le temps de trouver mieux.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ce que vous ne voyez pas... Lun 6 Fév - 21:34





18 Août 2016

Avec les blessures que lui avait infligées Casey, il dût rester quelques semaines à l’hôpital. Bien que quelques points de sutures aient suffis à refermer ses plaies, mais les médecins lui interdirent de sortir tout de suite, par peur qu’elles ne s’ouvrent à nouveaux. De plus, Itsuke avait mal aux yeux ces derniers temps. Se doutant que cela devait être dû à ce fameux pouvoir qu’il ne comprenait toujours pas, il n’en dit pas un mot. Il remarqua d’ailleurs en se voyant dans un miroir, que, quand celui-ci s’activait, ses yeux habituellement d’un bleu clair et éclatant, devenaient rouges. Avec le temps qu’il avait à l’hôpital, il essaya comme il put de l’activer et de le contrôler, mais comme il s’en doutait, ce n’est pas encore possible.
Cependant, quand son pouvoir s’activait, il vit à nouveau cette fumée émanant de certaines personnes. Toutes n’en dégageaient pas et parmi celles qui en dégageaient, elles étaient bien moins lourdes et étouffantes que celle que Casey avaient cet après-midi-là. En plus, ces « auras » bien que variantes du blancs au noir le plus souvent, étaient de différentes couleurs d’une personne à une autre ou bien même différente d’une activation à l’autre.
Il ne réussit pas à comprendre ce que cela signifiait, mais il savait que cela avait un rapport avec cette ville.

« Peut-être cela dépend-il du pêché pour lequel nous sommes là ? »

Il n’en était pas sûr mais comptait sur Casey pour lui en dire d’avantage, sinon, il le découvrira bien un jour ou l’autre. Il essayera d’ailleurs de la voir en sortant de cette prison en plus d’Alizée. Bien qu’il ait fait des économies, il lui faut bien un travail pour vivre, et Alizée en serait sûrement ravie. Avalon aussi, mais faut-il encore qu’il trouve un minimum de réponses à toutes ces questions.

Le jour tant attendu de sa sortie, encore recouvert de quelques bandages, notamment aux bras, il se rua chez lui afin de changer et déposer ses affaires. Ne voulant rester plus longtemps enfermer, il ressortit pour se promener.
Il fit de même pendant plusieurs jours. Il n’y rencontra pas grand monde en particulier et son pouvoir s’activait toujours aussi aléatoirement. Le résultat était le même qu’à l’hôpital : tout le monde n’a pas d’aura, qui sont majoritairement du blanc au gris.
A force de traîner ainsi dans les rues, il entendit de nombreuses rumeurs, plus au moins intéressantes, qu’il garda tout-de-même en mémoire, au cas où.
Il lui est aussi arriver, durant cette période plutôt solitaire, de tout-de même devoir se battre, malgré ses blessures, pour diverses raisons plus ou moins futiles, de la self-défense à l’aide d’un enfant qui se faisait racketter.
Cela lui faisait du bien en un sens, car ça lui permettait de se défouler un peu, car à cause de ses blessures pas totalement cicatrisée, il ne pouvait plus retourner au gymnase s’entraîner comme il le faisait avant.
Il prit aussi le temps d’aller voir Alizée, comme prévu, pour lui demander de l’embaucher. Cette dernière semblait ravie à en croire son rictus.

« Bien qu’elle semble comploter quelque chose derrière, ce boulot  n’est là que pour gagner un peu d’argent, c’est pas comme si j’allais faire ça par pure plaisir. »


Elle l’embaucha donc comme apprenti et lui expliqua qu’il devait faire ses preuves avant de faire partit de l’observatoire à part entière. Elle lui donna donc un rendez-vous afin de commencer sa formation.
Il pensa aussi à Avalon, qu’il n’avait pas revue depuis tout ce temps… Il se dit qu’il essayerait de la voir bientôt, car, malgré tout ce qui s’est passé, elle lui manque un peu.


____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
Ce que vous ne voyez pas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [...]Dans les bois, pendant que le loup n'y est pas. [Eliel]
» Appelez moi Miss Invisible parce que là vous me voyez et là vous me voyez plus...
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Mirage ▬ Ne vous fiez pas à ce que vous voyez. [Underco'] || 27 mai ─> Descriptions
» Vous voyez une queue en tire-bouchon, là? NON.--" Alors? (Done~)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Le personnage :: Gestion du personnage :: Diary-
Sauter vers: