NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mer 3 Aoû - 21:57

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)



Enfin ! Mon entretien d'embauche arrivait à grand pas.

Il était temps. La nuit avait été courte. Je m'étais enroulée dans les couvertures... et j'avais pensé à toutes les possibilités, toutes les questions, toutes les attitudes à adopter pour le lendemain matin. Main étonnement, je n'étais pas fatiguée, mais plutôt impatience d'y être. J'entendis le réveil sonner. Je me relevai dans la hâte et m'habillai au pas de course. Avalon m'avait prêté des vêtements chics pour l'entretien. Je devais être présentable. Mon uniforme scolaire n'aurait pas fait sérieux et il est hors de question que je loupe une opportunité pareil ! Arriver dans une ville inconnue et tenter de décrocher un poste en à peine 48h... ça relevait du prodige. Allez Hélène, bouge-toi !

Je sortis de la chambre presque comme une folle. Avalon était dans la cuisine, en train de préparer le déjeuné. Elle se retourna, la mine radieuse et me fit signe de venir et de m'asseoir pour manger. J'avais une faim de loup ! Hors de question de partir le ventre vide. Je m'installai sur ma chaise et commençai à me servir en jus d'orange et en crêpes. Où avait-elle trouvé le temps et l'énergie de faire des crêpes ? Cette fille m'étonnera toujours. En cette belle matinée de juillet, j'avais une pêche incroyable, comme jamais ne n'en n'avais eu. Étonnement, le repas fut silencieux. Avalon voulait certainement me laisser concentrer. L'entendre de parler ne me dérangeait pas, bien au contraire, mais il est vrai qu'en cet instant, le calme était bien plus propice à ma relaxation et à ma concentration.

Ce déjeuné était délicieux. Les talents de cuisinière de Avalon étaient manifestes. Quand on reviendra de l'entretien, je ferai comme la veille... je lui concocterai un petit plat sympathique. Je suis certaine de pouvoir m'adapter à ce qu'elle a dans ses placards sans passer par le marché au retour. J'observai mon amie. Elle aussi était habillée. Elle portait une tenue plutôt décontractée, et elle avait raison. Ce n'est as elle qui passe un entretien, mais moi. Une fois le déjeuné englouti, je débarrassai et elle fit la vaisselle. Ça devenait un systématisme. Pendant qu'elle finissait d'essuyer et de ranger la vaisselle, j'avais repris le journal d'hier pour regarder à nouveau les annonces de logement. Une en particulier avait capté mon attention. J'en parlerai à Avalon après mon rendez-vous. Je levai le nez et regarda l'heure. Il fallait partir. Je ne voulais pas être en retard.


~ Avalon, je suis prête. Nous y allons ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mer 3 Aoû - 22:53

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Le soleil s'était finalement levée, je me levais au premier rayon qui s'infiltrait dans la pièce. Je me levais du canapé tout en bâillant au passage avant de mettre de côté ma couverture. Je devais m'habillé et de me charger de faire le petit déjeuner. Je me dirigeais vers un des gardes-robes que j'avais dans mon appartement, mais celle-ci contenait la machine à laver et la sécheuse. J'ouvris la sécheuse et y sortis une des robes, que j'aimais bien porter avec des shorts noirs. C'était une robe évasés à motifs de dans les tons noirs et blancs avec bretelles. Je m'habillais bien entendu dans la salle de bain avant de m'occuper mes cheveux, pour une fois je faisais changement en me faisant une tresse française partant du haut jusqu'en bas. Je me fixais dans la glace, ça allait comme ça. Une fois prête je m'occupais désormais du déjeuné. Je mis mon tablier avant de préparer cette fois des crêpes. Je préparais le mélange en prenant soin de bien mélanger ensemble et de les faire cuir à la façon "anglaise" petite, mais plus épaisse. En attendant que l'une chauffait je mettais à la table en y mettant du sirop d'érable et une tartinade aux chocolats et dans d'autres bols y avait des petits fruits coupés à mes soins. Je terminais de faire cuire quelque crêpes en mettant le reste du mélange dans un plastique pour en faire d'autre éventuellement. Hélène sortait de la chambre en étant habillée, je la regardais l'invitant à s'asseoir pour déguster le fameux déjeuné.

Je ne voulais pas parler, car je savais que cela pouvait être stressant à avoir un entrevue, étrangement mon entrevu s'était bien déroulée pour ma part. Mon manager était quelqu'un de super extraverti, de familier et surtout sans gêne. Il met le tout dans nos uniformes, il adore coudre, oui, vous l'aurez bien deviné il est aux hommes et alors ? Je l'aime bien surtout qu'il est bien compréhensif. Notre déjeuné était bien bon et nous pouvons démarré la journée en beauté ! Elle débarrassait la table tandis que je nettoyais la vaisselle en essuyant au passage. Une fois le tout terminé je me tournais vers la table, tout était ranger et c'était parfait ! J'enfilais des sandales et prenais mon sac que je mettais en bandoulière je vérifiais si j'avais tout, oui c'était bien.

Avalon, je suis prête. Nous y allons ?

Je hochais la tête et vérifiais une nouvelle fois, mes clés dans mon sac, porte-feuille également, mon téléphone portable. Tout y est. Je me tournais vers Hélène avant que l'on sorte de mon appartement avant que l'on quitte l'immeuble. La bibliothèque était à quelque minutes de marche, de plus qu'à cette heure elle était encore fermée. Nous toquons à la porte et un jeune homme vint nous ouvrir, c'était donc l'employeur.

Oh, bonjour mesdemoiselles ! Alors qui entre vous deux est Hélène Magnus ?

Demanda-t-il d'un ton aimant. Je pointais Hélène tout en la poussant gentiment vers l'avant pour bien la présenté. C'était à son tour de jouer maintenant. Je la regardais faire, je souriais même. L'employeur me regardait en souriant.

Si vous voulez attendre à l'intérieur, vous pouvez lire en attendant si vous le souhaitez.

Merci bien, c'est bien ce que je vais faire, à tout à l'heure !

Dis-je à Hélène tandis qu'elle partait avec l'employeur. Tandis que moi je me dirigeais vers une rangée quelconque. J'étais dans la bibliothèque et la seule cliente, c'était quelque chose. Je prenais un livre avant de venir m'asseoir dans un fauteuil qui était confortable également. Je me mis à lire et j'attendais bien l'entrevue qui allait prendre plusieurs minutes.  


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Jeu 4 Aoû - 4:09

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)



Avalon me fit signe de sortir de l'appartement. Je vérifiai mes poches. Je n'avais rien dedans de "contre indiqué" disons. Nous quittâmes l'immeuble en passant par les escaliers. Ca faisait un petit exercice, pas plus mal pour elle comme pour moi. Ca motivait. La bibliothèques n'était pas très loin, à peine à quelques minutes de marche. Je regardai les gens passer. Certains allaient faire leurs courses, d'autres se promenaient, tout simplement. Mais pas moi. Aujourd'hui, je passe un entretien d'embauche, et je dois assurer. Je ne peux pas vivre ma vie accrochée à Avalon, ce n'est pas convenable. Ma rêverie fut de courte durée. Nous voyions au loin la porte de la bibliothèque. Quel bel édifice ! Je ne pensais pas à ce genre de bâtiment. Mais passons. Sur la porte, un écriteau "Fermé" était accroché. Avalon regarda sa montre. Nous avions un peu d'avance. Je pris mon courage à deux mains et toquai à la porte. Elle ne tarda pas à s'ouvrir, et un jeune apparut. Sans doute l'employeur. Il nous adressa un sourire.

- Oh, bonjour mesdemoiselles ! Alors qui entre vous deux est Hélène Magnus ?

Avalon me montra du doigt et me poussa légèrement en avant, tandis que je le saluai poliment.

~ Bonjour monsieur. Je suis Hélène Magnus.

Tout le monde se souriait mituellement. Le jeune homme se tourna vers Avalon.

- Si vous voulez attendre à l'intérieur, vous pouvez lire en attendant si vous le souhaitez.

- Merci bien, c'est bien ce que je vais faire, à tout à l'heure !

Avalon se précipita dans une allée au hasard tandis que l'employeur me fit signe de le suivre dans son bureau. Cette bibliothèque n'était pas très grande. Rien à voir avec celle de Londres qui est un musée à elle toute seule. Néanmoins, je commençais à m'y sentir chez moi. Arrivés dans son bureau, il ferma la porte derrière lui tandis que je pris place sur l'un des fauteuils. En parfait gentleman, il m'apporta une tasse de thé. Je sortais de table, mais je n'avais pas bu de thé, donc ce n'étair pas grave. J'acceptai la tasse en le remerciant et bu une gorgée. Hélène, c'est à toi de jouer !

- Je ne me suis pas résenté. Mon nom est Mike Sanders. Alors Hélène, parlez-moi de vous. Pourquoi prétendre à ce poste de bibliothécaire exactement ?

Ce fut sa première et dernière question. Je ne savais pas par où commencer. Il me fallus quelques secondes pour remettre mes idées en place avant de commencer mon récit. J'avais préféré restée brève. Inutile de raconter sa vie. C'est un employeur, pas un psy... et Doeu sait à quel point j'en ai passé des heures à parler avec ce grand con... Bref. En résumé, j'explicais à cet homme ma passion pour les livres et ce depuis ma plus tendre enfance. Je lui donnai mes références, telles que Agatha Christie, Simone de Beauvoir ou encore Lewis Caroll. Je lui racontai également de quelle façon j'interprêtai les histoires que je lisais, ma bulle temporelle et tout le reste. Il me fallu une bonne vingtaine de minutes pour dire tout ce que j'avais à dire, en essayant de ne rein omettre.

A la fin de ma discussion, l'employeur me sourit. Il prit une fiche sur son bureau, me la tendit avec un stylo et me demanda de la remplir. J'examinai avec intérêt ce bout de papier : c'était un contrat. Je n'y croyais pas ! Il m'embauchait ! Je le remerciai et commença à noter tous les renseignements demandés. Une fois fait, je reposai tout sur le bureau et lui fit signe que j'avais fini. Il me regarda, puvrit le tiroir de son bureau et me tendit des clés.


- Félicitations Hélène, je suis ravi de vous confier la bibliothèque de Damned Town. Voici un double des clés. Vous commencez lundi matin. Je vous raccompagne à l'entrée.

Sur ces mots, je me levai de ma chaise et le suivis. Avalon était en train de lire sur un des fauteuils, au fond de la pièce. A notre vue, elle se redressa et partit en hâte ranger le livre là où elle l'avait pris. Elle nous rejoins à l'entrée et l'employeur nous salua.

- Je vous souhaite une excellente journée mesdemoiselles.

Nous saluèrent le jeune homme tandis qu'il refermait la porte de la bibliothèque. Elle resterait fermée pour aujourd'hui. Avalon se tourna vers moi, en me prenant les mains. Je ne pouvais me retenir d'éclater ma joie.

~ Avalon ! J'ai eu le poste !


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Ven 5 Aoû - 18:39

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'ignorais depuis combien de temps que j'étais absorbée par la lecture, ni combien de temps Hélène avait un entretien avec son employeur. Du coin de l'oeil je vis Hélène accompagné du jeune homme de tout à l'heure. Je me levais d'un pas rapide avant de remettre le livre à sa place, parfait tout était dans l'ordre avant que je les rejoignent en souriant doucement.

Je vous souhaite une excellente journée mesdemoiselles.

Dit-il. Je me pliais en deux avant de le remercier de m'avoir permis de rester et de lui souhaiter une bonne journée. Je savais que les seules personnes qui saluait était les japonais, je n'ai rien contre leur façon de faire puisque je faisais pareil. Une fois sortie l'employeur refermait derrière lui, la bibliothèque semblait fermer aujourd'hui, hum, au moins j'ai pu y lire un petit peu. Je me tournais vers Hélène en lui prenant les mains.

Avalon ! J'ai eu le poste !

S'écria-t-elle. Je fis des gros yeux, mais c'était de la joie qu'on pouvait lire sur mon visage. Je sautillais sur place pendant quelques secondes avant de la serrer dans mes bras. J'avais le sourire toujours collé sur mes lèvres sans toutefois cesser de la serre contre moi.

C'est génial ! Je suis contente pour toi, de plus ton employeur semble être une bonne personne. Ohhh, je ne sais pas comment m'exprimer, je suis tellement heureuse que tu ai eu un post qui te passionne autant !

Dis-je en souriant toujours la serrant davantage contre moi. Une fois le câlin terminer, cela avait prit un long moment, je lui pris par la main tandis que nous marchions dans le centre-ville de Damned Town. Il y avait quelque passant, mais je me foutais bien qu'ils nous regarde, qu'ils nous regarde, personne n'allait gâcher ma joie aujourd'hui. Je savais qu'elle n'avait pas vue la ville toute entière, j'entreprenais la visite de la ville. Pour finir nous nous dirigeons vers l'allée de la boutique comme je l'appel. Nous passons devant des boutiques de vêtement de tout genre tandis que nous arrêtions devant la boutique du fameux partenaire avec lequel que je coopérais pour la vente de mes oeuvres, on pouvait y voir quelques uns dans la vitrine.

Regarde ! C'est mes oeuvres, par contre ce n'est pas mes préférés... C'est mes premières faites à Damned Town, mais je vois qu'il a réussi à vendre les plus belles en premier, c'est génial !

La porte de la boutique s'ouvrait et se donnait sur le vieil homme qui tenait principalement la boutique et vint me rejoindre en souriant doucement.

Oh, bonjour Avalon, tu as emmené ta copine aujourd'hui ? Bonjour je suis Leon Walter, enchanté de faire votre connaissance..

Dit-il envers Hélène. Je venais déposé mes mains sur ses épaules en souriant doucement penchant la tête sur le côté.

C'est Hélène Magnus, elle vient d'arrivée il n'y a pas longtemps.

Oh... Je vois... Il y a longtemps que je n'ai pas vu ma ville natale... Je pense que je suis resté assez longtemps pour avoir réparer mes pêchés.

Dit-il presque dans sa bulle. J'enroulais mon bras autour d'Hélène jetant un regard vers Leon. Ce vieux, il avait dans la quarantaine et cela faisait presque deux ans qu'il était ici, je n'avais pas totalement confiance à cet homme, je ne savais pas ce qu'il avait fait. Il était gentil, mais il pouvait bien cacher son jeu.

Je ne voudrais pas retarder dans votre travail, monsieur Walter, mais mon amie et moi-même devons poursuivre notre route.

Je vois, je vois... Merci de votre visite ! Au fait mademoiselle White, avez-vous fait d'autre peinture ? Je sais que vous étiez attachés à celle-ci et elles sont partis comme des petits pains chauds, donc je me demandais...

Monsieur Walter, j'y travail, mais cependant si vous autant de client vous pourrez leurs dirent qu'ils pourront me dire le type de tableau à peindre selon leur goût, mais le prix dépendra de ce qu'ils voudront, ça vous conviendrait comme ça?

Demandais-je à son attention. Il me regarda tout en hochant la tête tandis que je lui offrais un sourire. Je ne restais pas plus longtemps avant que je glisse ma main dans la celle de Hélène pour continuer notre route. Je nous éloignais de Walter le plus loin que possible avant que je ralentisse notre cadence. Je nous arrêtais devant une boutique pour jeune femme, certainement dans notre tranche d'âge avant que nous pénétrons dans la boutique. Je regardais ce qu'il y avait me tournant vers Hélène sans cesser de sourire.  

 


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Sam 6 Aoû - 16:24

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


Avalon me prit dans ses bras. Elle débordait de joie pour moi.

- C'est génial ! Je suis contente pour toi, de plus ton employeur semble être une bonne personne. Ohhh, je ne sais pas comment m'exprimer, je suis tellement heureuse que tu ai eu un post qui te passionne autant !

Avalon me serra davantage... elle y tenait à ce câlin. Nous restions comme ça pendant plusieurs minutes. Enfin, quand elle lâcha son étreinte, et sans dire un mot elle me prit la main et m'eloigna de la bibliothèque. Elle voulait me faire une petite visite guidée du centre-ville. Nous passions devant quelques boutiques de vêtements. L'une d'entre elle me tapa dans l'oeil, j'irai y faire du shopping quand j'aurai un peu d'argent. Certains passants était gênés de nous voir main dans la main... Qu'est-ce que ça pouvait leur faire ? Qu'ils regardent ailleurs ! Enfin, Avalon prit une petite ruelle et s'arrêta devant une boutique particulière. Je pouvais y voir des oeuvres sur toile dans la vitrine... serait-ce à AValon ? La fameuse personne avec qui elle coopère pour les vendre ?

- Regarde ! C'est mes oeuvres, par contre ce n'est pas mes préférés... C'est mes premières faites à Damned Town, mais je vois qu'il a réussi à vendre les plus belles en premier, c'est génial !

J'observai ses oeuvres. Des paysages en tout genre arboraient la vitrine. Soudain, la porte de la boutique s'ouvrit. Un vieil homme franchit son seuil, sourire aux lèvres, et vint à notre rencontre.

- Oh, bonjour Avalon, tu as emmené ta copine aujourd'hui ? Bonjour je suis Leon Walter, enchanté de faire votre connaissance..

- C'est Hélène Magnus, elle vient d'arrivée il n'y a pas longtemps.

- Oh... Je vois... Il y a longtemps que je n'ai pas vu ma ville natale... Je pense que je suis resté assez longtemps pour avoir réparer mes pêchés.

Je me tournai vers lui et le saluai d'un signe de tête. Je ne voulais pas déranger leur conversation. Je continuai à regarder les toiles d'Avalon... tout en repensant à mon ancienne vie mélancolique. 48h dans cette ville et j'étais partiellement transformée. Ca faisait du bien de ne plus penser à l'avenir incertain à Londres... J'étais absorbée dans mes pensées. Je n'entendis pas tout de suite qu'Avalon voulait repartir.

- Je ne voudrais pas retarder dans votre travail, monsieur Walter, mais mon amie et moi-même devons poursuivre notre route.

- Je vois, je vois... Merci de votre visite ! Au fait mademoiselle White, avez-vous fait d'autre peinture ? Je sais que vous étiez attachés à celle-ci et elles sont partis comme des petits pains chauds, donc je me demandais...

- Monsieur Walter, j'y travail, mais cependant si vous autant de client vous pourrez leurs dirent qu'ils pourront me dire le type de tableau à peindre selon leur goût, mais le prix dépendra de ce qu'ils voudront, ça vous conviendrait comme ça?

Ces dernières paroles envers ce Walter me firent sursauter. Elle en avait terminé avec lui pour aujourd'hui. Elle me prit la main et nous repartions à travers du centre-ville. Elle accélérait beaucoup... un problème avec ce vieil homme ? Très certainement. Elle relâcha légèrement ma main. Elle l'avait serré tellement fort... Après quelques minutes, nous nous retrouvions devant une énième boutique de vêtements. Elle n'avait rien à voir avec celle qui me plaisait, c'était un autre style. Avalon me traîna à l'intérieur. Elle était rempli de fringues en tout genre, très colorées. Je n'avais pas l'habitude de faire les boutiques en temps normal... Je voyais Avalon me sourire en permanence, sans rien dire. Elle attendait que je choisisse quelque chose. J'étais très touchée par son geste. Mais quitte à acheter des vêtements, autant retourner voit celle qui m'avait plu tantôt.

~ Avalon, je te remercie pour ce que tu fais. Encore une fois je suis reconnaissante. Mais je n'aime pas trop cette boutique. Tout à l'heure, avant d'aller voir tes oeuvres en vitrines, j'en avais repéré une sympathique... Elle s'appelait Indigo. Serait-il possible de retourner là-bas ?

Je m'attendais à de la déception dans son regard... mais pas du tout. D'un signe de tête et avec un sourire narquois, elle me reprit par la main et nous faisions demi-tour vers le quartier en question. Cette fois-ci, Avalon courrait. Elle ne voulait pas que je manque une opportunité de faire du shopping en cette si belle journée, d'autant plus qu'il n'y avait pas beaucoup de monde dans les rues. Au loin, au bout de quelques centaines de mètres, j'aperçus l'enseigne de Indigo clignoter. Oui, c'était celle-ci.

Avalon m'emmena à l'intérieur. Je lâchai sa main et partis dans les différentes rangées. Pour une fois que quelque chose me plaisait... Mon amie me regardait faire, toujours en souriant. Une quinzaine de minutes plus tard, je me tournai vers elle, avec une pile de vêtements dans les mains. Je les avais tous essayé, tout m'allait et je voulais tout acheter, mais sans argent... J'étais complètement gênée par ce que j'allais faire.


~ Avalon, excuses-moi de te demander ça... Est-ce que ça t'embête si on utilise ta carte de paiement pour mon acaht...? Je te rembourserai tout ! Jusqu'au moindre sou !


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Dim 7 Aoû - 4:56

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

À vrai dire j'avais sauté dans la première boutique sans vraiment y porter une très grande attention, je n'avais même pas demander l'avis de Hélène à ce moment-là tout ce que je voulais était de m'enfuir de cet homme. Rien ne semblait m'attirer réellement, c'était déjà des choses que j'avais déjà vu, pas de wow en tête...

Avalon, je te remercie pour ce que tu fais. Encore une fois je suis reconnaissante. Mais je n'aime pas trop cette boutique. Tout à l'heure, avant d'aller voir tes oeuvres en vitrines, j'en avais repéré une sympathique... Elle s'appelait Indigo. Serait-il possible de retourner là-bas ?

Demanda-t-elle. J'acceptais d'un hochement de tête, à vrai dire je voulais également quitter cette boutique, mais on venait à peine d'arriver donc je n'osais pas trop lui demander, mais ce n'était qu'un simple détail. J'étais heureuse qu'elle me le demande. Je glissais ma main dans la sienne avant que nous quittions la boutique pour se diriger vers celle qu'elle avait vu plus tôt, j'adorais bien cette boutique en question, donc j'y étais contente d'y conduire. Je me mettais à courir en sa compagnie à travers la rue avant que l'on se rendre la main dans le sac.

Une fois à l'intérieur on partait chacune de notre côté. Je l'observais un moment faire avant de regarder ce qu'il avait sur les cintres. Je regardais le tout d'un air quelque peu absente... Quelque chose clochait en moi, mais je n'arrivais pas à mettre la main dessus, c'était étrange... Jamais je n'avais eu ce genre de comportement auparavant, depuis quand est-ce que je suis comme ça? Tel est la question...

Avalon, excuses-moi de te demander ça... Est-ce que ça t'embête si on utilise ta carte de paiement pour mon achat...? Je te rembourserai tout ! Jusqu'au moindre sou !

Je tournais mon regard vers Hélène, je penchais légèrement la tête sur le côté. Bon, après tout je n'étais pas dépensière, ça devrait donc aller pour le moment. Je recevais plusieurs tips de mes clients, je n'ai qu'à me servir cette argent. Je lui adressais un sourire avant de glisser mon bras en dessous du siens nous dirigeons vers le comptoir-caisse.

J'accepte uniquement parce que tu es mon amie et une personne que j'apprécie énormément, compte-toi chanceuse.

Lui dis-je en souriant en coin. Je lui laissais poser ses articles sur le comptoir et la vendeuse pliait les vêtements en les scannant avant de les mettre dans un sac avec le logo de la boutique, c'était très jolie ce qu'elle avait choisit. La vendeuse me disait le prix, je m'attendais à pire, mais c'était plus bas que prévu. Je payais le montant exacte gardant bien la facture avant de donner le gros sac à Hélène.

Et voilà ! J'ai bien hâte de te voir les portés, je suis sur que tu sera très très jolie dedans..

Je la regardais en lui adressant un clin d'oeil avant que nous sortions de la boutique. Nous marchons d'un pas tranquille. Je glissais mes mains derrière mon dos avant de m'avancer vers l'avant pour me retourner vers elle avant de marcher de reculons.

Que désires-tu faire par la suite ?

Demandais-je en continuant d'avancer en reculons. Je n'avais plus trop d'idée où nous rendre c'est pourquoi que je lui posais la question en espérant qu'elle y avait une petite idée derrière la tête. On était loin du dîner, du moins je le crois... Je glissais ma main dans mon sac trouvant mon portable pour observer l'heure, il n'était rien que onze heures environs. Je remettais mon téléphone à sa place toujours en reculant avant de me retourner pour marcher normalement.
 


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Dim 7 Aoû - 15:24

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


Avalon me souria et m'emmena au comptoir où se trouvait la caisse.

- J'accepte uniquement parce que tu es mon amie et une personne que j'apprécie énormément, compte-toi chanceuse.

Avalon me laissa poser mes vêtements sur le coptoir, tandis que la vandeuse les scannait et les pliait pour les déposer dans un grand sac au nom de la firme. Le prix s'afficha sur la borne. Je le notai dans ma tête, jusqu'au moindre centime. Avalon paya, prit la facture et me tendit mon sac, avec son sourire habituel.

- Et voilà ! J'ai bien hâte de te voir les portés, je suis sur que tu sera très très jolie dedans..

~ Merci... je ferai les essayages chez toi tout à l'heure.

Nous saluions la vendeuse et quittions la boutique. J'étais ravie de ces achats. Avalon marchait au ralenti à côté de moi. Elle se retourna et partit à reculons.

- Que désires-tu faire par la suite ?

~ Hum... laisse-moi réfléchir... Si je sais ! Approche.

Avalon fut surprise. Elle s'avança vers moi et tendit l'oreille. Subtilement, je lui donnais une adresse postale. Elle se recula, les yeux globuleux, avant de sourire et de me prendre la main en direction de l'adresse en question. La veille et l'avant-veille, j'avais regardé les petites annonces de logement, et l'une d'entre elle m'avait tapé dans l'oeil. J'avais vérifié en vitesse avant de filer ce matin à mon entretien. Et vu qu'il restait du temps avant le dîner... Rien ne nous empêchait d'aller voir.

Le trajet était plus long que pour le centre-ville. Nous l'avions quitté d'ailleurs. Les boutiques avaient laissé place à de la végétation. Des érables bordaient la route et l'herbe était sauvage, pas tondue et gorgée de fleurs. Le Soleil filtrait au travers des arbres. Ils nous donnaient une ombre agréable en cette belle journée d'été. Nous étions dans un quartier calme, avec quelques appartements rénovés. Avalon et moi avions tout juste eu le temps de s'arrêter pour regarder qu'un agent immobilier apparut au coin d'un des immeubles. Et se dirigea vers nous, tel un faucon sur ses proies, pour nous saluer.


- Mesdemoiselles bonjour ! Bienvenue dans le Quartier Latin. Je suis Anatole Legrand, agent immobilier du secteur. Puis-je vous renseigner ?

~ Bonjour. En fait, ce serait pour moi. J'ai vu votre petite annonce dans le journal hier et...

- Ô ! N'en dites pas plus jeune fille. Je vais vous faire la visite. Venez voir, votre amie est conviée elle aussi.

cf Demande de logement:
 

La visite se passa dans le calme. L'appartement était petit mais il me plaisait beaucoup. Avalon hochait la tête en ma direction. Elle approuvait mon choix, sans rien dire, comme si j'avais transféré mes pensées dans sa tête. A la fin, l'agent immobilier se tourna vers moi.

- Alors mes demoiselles ? Qu'en pensez-vous ?

~ Il me plaît. Mon amie est d'accord elle aussi. Mais dans votre annonce vous demandez des références ainsi qu'une personne ayant un emploi... Officiellement, je ne commence que lundi...

L'homme regarda sa pile de papiers. Il semblait réfléchir à la question. Je croisai les doigts derrière mon dos. J'espérais tellement avoir ce logement... Avalon se rapprocha de moi et me prit la main, en guise de soutien. Soudain, l'agent immobilier lança un petit cri.

- Ne vous en faites pas jeune fille ! Ce n'est pas un problème. Vous commencez lundi vous dites ? Voilà ce qu'on va faire. Je vous laisse les papiers à remplir avant que vous ne partiez. Vous les remplissez et pensez bien à toutes les copies demandées. Lundi, quand vous aurez fini votre journée et que vous aurez signé votre contrat, faites-en une copie et revenez me voir ici. Si tout est conforme à ce que je demande, vous pourrez signer le bail et l'appartement sera à vous. Marché conclu ?

Je n'en revenais pas ! C'était aussi simple que ça ? Il me tendit la main, je lui rendis sa poignée. Nous étions d'accord sur le principe. L'agent immobilier me tendit une pochette garnie des documents à remplir. Je le remerciai et nous quittâmes les lieux. Une fois dehors, je regardai à nouveau le quartier. J'avais hâte d'y être. L'homme se tourna vers nous.

- Mesdemoiselles, ce fut un plaisir de vous faire la visite. Une bonne journée à vous !

Avalon me prit la main et nous reprîmes la route. L'heure du dîner était presque là, et j'avais faim.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mer 10 Aoû - 0:57

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Hum... laisse-moi réfléchir... Si je sais ! Approche.

Je fus surprise par sa demande, je m'arrêtais avant de m'approcher d'elle et de tendre mon oreille. Elle y murmura une adresse postale avant que je me recule en lui faisant de gros yeux de surprise. C'était dans un quartier qui était assez nouveau, à cause qu'il y avait plusieurs personnes qui arrivait à Damned Town. Je lui souris par la suite tout en lui prenant par la main pour ce rendre à cette fameuse adresse. Il fallait que l'on coupe à travers du centre-ville pour ce rendre à ce fameux quartier qui était principalement Latin. Avant tout nous avons longer un beau chemin avec un fabuleux ciel d'été qui vient avec la température.
  Tout était calme dans ce secteur, j'aurais bien aimé déménager, mais j'habitais tout près de mon lieu de travail, donc je ne voulais pas changer ça pour rien au monde. Nous arrivions à peine qu'un homme, un agent immobilier plutôt, vient nous rejoindre et se ruait sur nous, presque.

Mesdemoiselles bonjour ! Bienvenue dans le Quartier Latin. Je suis Anatole Legrand, agent immobilier du secteur. Puis-je vous renseigner ?

Demanda-t-il d'un ton assez curieux. Rien qu'à le regarder il n'était pas grand, mais petit pour son âge... Il ne porte pas bien son nom de famille, son père devrait avoir honte... Mais qui s'en préoccupe réellement ? Personne. Hélène prit la parole, car c'était pour elle qu nous étions venu, moi j'étais uniquement observatrice.

▬  Bonjour. En fait, ce serait pour moi. J'ai vu votre petite annonce dans le journal hier et...

▬  Ô ! N'en dites pas plus jeune fille. Je vais vous faire la visite. Venez voir, votre amie est conviée elle aussi.

Coupa Anatole, peu importe son nom de famille. J'était conviée moi aussi? Non, mais pour qui il se prend celui-là ? De toute façon je serais venu, car Hélène était mon amie et la laisser entre les mains de ce bouffon, j'avais mes doutes. Nous pénétrons dans le bloc appartement en question avant qu'il nous fasse visiter, il était petit, mais semblait ravier Hélène, dans ce cas je ne faisais qu'approuver par son judicieux choix.

▬  Alors mes demoiselles ? Qu'en pensez-vous ?

Demanda-t-il, curieux de savoir le verdict, mais très honnêtement cette vente ne me concernait pas du tout, je laissais encore une fois Hélène prendre la parole sachant qu'elle s'en tirait à merveille.

▬  Il me plaît. Mon amie est d'accord elle aussi. Mais dans votre annonce vous demandez des références ainsi qu'une personne ayant un emploi... Officiellement, je ne commence que lundi...

Dit-elle et l'homme semblait réfléchir à ce qu'elle disait. Elle croisait ses doigts derrière son dos, tandis que moi je m'approchais de cette dernière en lui prenant la main. L'homme revenait à nous lança un petit cri, ce qui me fit légèrement sursauter.

Ne vous en faites pas jeune fille ! Ce n'est pas un problème. Vous commencez lundi vous dites ? Voilà ce qu'on va faire. Je vous laisse les papiers à remplir avant que vous ne partiez. Vous les remplissez et pensez bien à toutes les copies demandées. Lundi, quand vous aurez fini votre journée et que vous aurez signé votre contrat, faites-en une copie et revenez me voir ici. Si tout est conforme à ce que je demande, vous pourrez signer le bail et l'appartement sera à vous. Marché conclu ?

Demanda-t-il à l'adresse de mon amie. Il lui tendit la main qu'elle prenait pour conclure l'affaire. Il semblait s'entendre sur cette proposition. Par la suite il lui donnait des documents à remplir chez elle une fois la première journée terminée à la bibliothèque.

Mesdemoiselles, ce fut un plaisir de vous faire la visite. Une bonne journée à vous !

Je le saluais en lui souriant avant de prendre la main d'Hélène et nous quittions le bâtiment. Nous nous dirigeons vers la ville, il était certainement proche de midi puisque mon ventre se mit à gargouiller. Je nous conduisais à un petit resto et non ce n'était pas à mon lieu de travail, je ne voulais pas qu'elle voit dans quelle tenue que je travail. À vrai dire personne ne sait sauf Keichi, Shisoka tout simplement.

Pour célébrer le fait que tu ai un emploi, que tu commence Lundi et que après tu auras ton propre appartement quoi de mieux d'aller manger dans un restaurant, prend ce que tu désires !

Lui dis-je en l'entraînant à l'intérieur du restaurant avant que la serveuse nous donne place, je la remerciais avant que nous installions, l'une en face de l'autre. Je me balançais de gauche à droite en souriant comme une gamine. J'étais tellement heureuse pour mon amie que je devais la gâter, c'était impossible de passer à côté de cette opportunité. Je pris le menue en farfouillant à l'intérieur. Qu'est-ce que je voulais mangé de spécifique ? Une salade césar ? Non, j'avais encore plus faim pour autre chose, mais quoi ? Je fixais le menue comme s'il y avait un secret à l'intérieur, mais rien bien évidement... Mais nous avons du temps avant de choisir quelque chose.

Que désires-tu mangés ?

Demandais-je à mon amie levant mes yeux en sa direction. Très honnêtement je vais me contenter d'une salade encore une fois, je suis une fille à salade il faut croire... La dernière fois que mon petit ami m'a emmené au restaurant j'avais pris une salade et lui avait payé le repas, il avait été gêné par cela, mais je voulais le gâter... Et je continuerais de le gâter du mieux que je peux, d'ailleurs je devrais lui offrir un présent, mais quoi ? Je l'ignorai, j'y songerais plus tard.
 


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mer 10 Aoû - 3:47

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


Avalon me ramena dans le centre-ville. Sans me dire où elle m'emmenait, elle gardait sa main dans la mienne. Les passants nous observaient encore... Mais allez voir ailleurs merde ! Nous contournions beaucoup de pâtés d'immeubles et de boutiques. J'en reconnaissais quelques unes, ça me faisait plaisir d'avoir quelques points de repères. Soudain, Avalon s'arrêta devant un restaurant. Celui où elle travaillait ? Non je ne crois pas.

- Pour célébrer le fait que tu ai un emploi, que tu commence Lundi et que après tu auras ton propre appartement quoi de mieux d'aller manger dans un restaurant, prend ce que tu désires !

Avec un sourire, elle m'entraîna à l'intérieur, sans que je puisse dire quoi que ce soit. C'était un restaurant gastronomique. De belles tables y étaient dressées. Ca devait être cher ! Elle n'allait pas payer encore une fois ? Je n'avais plus le temps de penser à ce détail gênant. Une serveuse vint vers nous et nous indiqua une table où nous installer, proche de la fenêtre. Les menus étaient disponibles. Avalon s'installa. Elle se balançait de gauche à droite sur la chaise, comme si la frénésie l'habitait. Elle était heureuse pour moi. Tout avait été si vite ! Un appartement et un emploi en à peine moins trois jours ? Dans le monde réel, c'est impossible. Ca ne se peut pas, ce n'est même pas envisageable. Bref. Je pris le menu et le consultai au calme. Avalon semblait réfléchir, elle se savait que choisir.

- Que désires-tu mangés ?

~ Hum... l'escalope milanaise me semble bien. Mais les spaghettis bolognaise me font de l'oeil...

Il est vrai que la carte des menus était bien remplie. Difficile de choisir. Après quelque minute de réflexion, la serveuse revint vers nous et nous demanda ce que nous voulions. Avalon prit une salade de la mer avec des  crevettes, tandis que je commandai mes spaghettis bolognaise. Avalon ne cessait de me fixer. Nos ventres gargouillaient, cela nous fit rire. Ca me faisait plaisir d'être ici, avec elle, prête à déguster un bon dîner. Il y a quelques jours, je me serai contenter de sushis à emporter dans un coin de la cafétéria de mon école. Je commençais petit à petit à me comporter comme un être humain normal. Ca n'était pas si difficile, il suffisait d'avoir confiance. Le bruit d'une assiette qu'on pose sur la table me sortit de ma torpeur. La serveuse revenait avec nos plats. Je souhaitais un bon appétit à Avalon et nous attaquâmes le repas.

C'était un délice. Je me régalai comme pas permis. Avalon était aussi très satisfaite de son assiette terre et mer. Elle se délectait de ses crevettes roses. Les fruits de mer... ma hantise. J'y suis allergique. Tandis que nous mangions nos repas respectifs, la discussion sur mon futur appartement continuait. Mon amie m'expliquait qu'elle aimerait bien déménager mais que la proximité de son job l'en empêchait en quelque sorte. Mon futur quartier n'était qu'à une quinzaine de minutes à pied de la bibliothèque, ce n'était pas si loin. Nos assiettes furent vite vidées. Elles étaitent pleines à l'origine, nous avions tout terminé. La serveuse revint pour débarasser et nous proposa la carte des desserts. Par politesse envers mon amie, je n'en pris pas. Je me contenterai d'une tasse de thé. Avalon, qui avait encore un peu faim, prit un café moka avec un morceau de fondant au chocolat.

Le second service ne se fit pas attendre. Il n'y avait pas beaucoup de monde dans le restaurant. Tandis que mon thé infusait, Avalon se jeta sur son dessert. Elle coupa la pointe du fondant et me tendit le bout obtenu. Avec un sourire, je le pris pour goûter. Merveilleux ! Un chocolat de qualité. Du fait maison, c'était certain. J'enlevai le sachet de thé de ma tasse, soufflai un peu pour le refroidir et l'entamai en observant les gens par la fenêtre. Je ne pouvais m'empêcher de penser à ma vie d'avant, si triste et monotone... Avalon s'en aperçut et me dévisagea.


~ Tout va bien, ne t'inquiète pas. Bon ! J'y pense ! Je n'ai pas vu où tu travaillais. Est-ce que tu me montreras en après-midi ? Enfin, si ce n'est pas trop demandé. Je ne voudrais pas te poser problème...


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Jeu 11 Aoû - 4:06

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Toutes les deux on songeait quoi manger de ce fameux restaurant, il y avait terriblement de choix que je ne pouvais pas choisir. Finalement quand la serveuse arrivait vers nous et elle prit notre commande, pour finir ma bouche avait dit des paroles ce qui me sortait que je prenais une salade de la mer avec des  crevettes et Hélène le spaghetti à la sauce bolognaise. Je regardais mon amie tandis que nos ventres criait famine, nous partîmes à rire. Ça me détendais de songer à autre chose, d'avoir la tête libre et penser aux moments présents. La serveuse revenait avec nos assiettes, nos deux repas semblait être très appétissant, je remerciais la serveuse avant de souhaiter bon appétit à Hélène avant d'attaquer mon assiette.

Je mangeais tout, c'était tellement bon, je n'en pouvais plus, je ne pouvais plus me retenir, c'était trop délicieux, j'étais aux anges avec mes crevettes en bouche. Je savourais chaque bouchée, voyant que mon assiette baissait en quantité, j'étais quelque peu triste quand je terminais de manger. Mais bon il restait le dessert ! La serveuse revenait pour nous débarrasser avant qu'elle me donne la carte à dessert, je jetais un rapide coup-d'oeil choisissant le fondant au chocolat et un café moka tandis que mon amie c'était un thé. Notre service était quand même rapide, de plus il n'y avait pas beaucoup de gens dans le restaurant en même temps c'était compréhensible. Mon dessert était devant mes yeux, je me demandais s'il était meilleur que celui que ma grand-mère, mais avant tout je plantais ma fourchette dedans pour en tirer un bout pour le tendre à Hélène, elle le mangeait en souriant. Je prenais une bouchée pour moi, je goûtait bien le chocolat et le fondant chocolat et chaud et tout frais... Je tombais presque de ma chaise, c'était horriblement bon ! Je vis que Hélène observait l'extérieur en étant quelque peu perdu dans ses pensés, je me demandais à ce qu'elle songeait... Oui, je sais j'étais curieuse...

Tout va bien, ne t'inquiète pas. Bon ! J'y pense ! Je n'ai pas vu où tu travaillais. Est-ce que tu me montreras en après-midi ? Enfin, si ce n'est pas trop demandé. Je ne voudrais pas te poser problème...

Tu veux vraiment voir où que je travail ? Hm, très bien dans ce cas, mais aucun commentaire sur l'uniforme qu'on a... Mon petit ami n'a jamais vu comment je suis vêtue, mais j'imagine qu'il a bien une idée en tête... C'est un peu gênant, mais en même temps Ivy adore bien ce restaurant, les clients sont charmants... Donc oui nous pourrons visiter mon lieu de travail !

Dis-je en souriant tandis que je terminais de manger mon fameux dessert tout en prenant soin de boire quelque gorgée de mon moka, tandis que ma meilleure amie buvait son thé. Une fois le tout terminé dans les minutes qui suivait, la serveuse revenait avec la facture que je payais sans aucun problème lui donnant également un pourboire bien mérité pour le service. Une fois terminée de payer, nous nous dirigeâmes vers la sortie pour se rendre à mon fameux lieu de travail. En fait, il était à un des sentiers du parc un peu plus loin, mais c'était magnifique ce qu'il y avait aux alentours. Nous arrivons au parc et traversait celui-ci en empruntant un chemin pas très commun pour les nouveaux, au bout de celui-ci nous trouvâmes un restaurant - maid café. Nous entrâmes dans le restaurant, il y avait peu de personne, mais je reconnaissais mes collègues de travail et mon manager qui s'élançait vers moi tout en me serrant dans ses bras.

Avalon ! Je suis tellement content de te voir ! Bon... Je sais que nous nous voyons demain, mais tout de même, tu manques à mon épique et certain des clients.

Dit-il tandis que je haussais les épaules en souriant doucement. J'avais demandé congés pour quelques jours puisque je travaillais tout de même beaucoup. Je lui présentais mes collègues brièvement avant de quitter le restaurant, je nous éloignais quelque peu tandis que je tournais vers Hélène. Les uniformes étaient littéralement comme ceux des maids, une robes noirs aux tabliers blancs arrivant aux genoux tandis que nous avions des bas montant jusqu'au mi-cuisses, les cheveux remonter avec le bandeau sur la tête, au début on dirait qu'on ne porte rien, mais après un moment on s'y habitue.

Et puis ? Comment trouves-tu l'uniformes?
 


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Ven 12 Aoû - 3:00

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


- Tu veux vraiment voir où que je travail ? Hm, très bien dans ce cas, mais aucun commentaire sur l'uniforme qu'on a... Mon petit ami n'a jamais vu comment je suis vêtue, mais j'imagine qu'il a bien une idée en tête... C'est un peu gênant, mais en même temps Ivy adore bien ce restaurant, les clients sont charmants... Donc oui nous pourrons visiter mon lieu de travail !

Avec un sourire, Avalon termina son dessert. Quand à moi, je buvais mon thé, inlassablement. Quelques minutes plus tard, la serveuse vint avec l'addition. N'ayant toujours pas un sou je ne pouvais inviter mon amie à déjeuné. Je me rattraperai, Avalon le savait. Elle paya et laissa un pourboire avant que nous quittions le restaurant. Elle me fit traverser un parc par un chemin peu fréquenté. Le paysage était superbe. Je n'avais rien vu d'assi beau d'ailleurs. Les rues de Londres sont froides, et grises. Enfin, un maid café profilait à l'horizon. Etonnant comme endroit, un peu reculé si j'ose dire. Elle me prit par la main et poussa la porte d'entrée. Je pouvais voir une décoration tout à fait atypique, c'était bien agencé malgré le peu de personnes. Enfin vu l'heure, rien d'étonnant. Soudain, un homme vint vers elle, ainsi que quelques personnes. Ses collègues sans doute.

- Avalon ! Je suis tellement content de te voir ! Bon... Je sais que nous nous voyons demain, mais tout de même, tu manques à mon équipe et certain des clients.

Sans paraître impolie, Avalon s'empressa de me présenter à ses collègues brièvement et nous repartions en direction du parc que nous venions de traverser tantôt. Une question lui brûlait les lèvres. Pas les uniformes...

- Et puis ? Comment trouves-tu l'uniformes?

~ Hum... c'est... particulier comme tenue. Jamais je n'oserai mettre ce genre de vêtement, je suis trop pudique.

Je ne savais pas quoi lui dire. Je ne pouvais pas comparer avec mon propre uniforme d'école. C'était différent, mais sans plus. Mes goûts vestimentaires n'étant pas très développés, je ne pouvais pas me permettre de donner un avis objectif sur la question. Mais ça ne faisait rien. Elle s'en contentait très bien, tandis que retraversions le parc. Le Soleil filtrait au travers de la végétation des arbres. Cela faisait du bien au corps. Prise d'une envie de me rouler dans l'herbe, je pris Avalon par la main à mon tour et l'emmena en haut d'une butte. Malgré la plâtrée de pâtes bolognaises, je courrais très vite, limite comme une gamine à la recherche de son ami imaginaire ou en pleine partie de cache-cache. Avalon s'amusait elle aussi. Ca faisait du bien de se lâcher comme ça, même si je n'en avais pas l'habitude. Arrivée en haut de cette butte, j'étais complètement esoufflée. Je tombai à terre et m'allongea de tout mon long. Avalon appartut peu de temps après et fit de même. Tout à coup, la fatigue se fit sentir. Une sieste allait me faire du bien. Je me tournai vers Avalon.

~ Eh ! Ca te dit une petite sieste digestive ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Sam 13 Aoû - 17:36

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

J'étais curieuse de savoir ce qu'elle en passait des fameux uniformes, c'est sûr qu'elle s'y attendait pas vraiment, moi non plus lorsque j'ai passé mon entrevue avec mon manager et quand il m'a dit que c'était lui qu'il les faisait j'étais fichu d'en porter un, mais chaque serveuse avait une tenue différente, pour la simple et bonne raison qu'elles ont du lui dire qu'elles n'aimaient pas voir leurs jambes ou une chose de ce genre, dans mon cas je portais des bas montant aux mi-cuisses donc ce n'était pas trop grave.

Hum... c'est... particulier comme tenue. Jamais je n'oserai mettre ce genre de vêtement, je suis trop pudique.

C'était sûr, personne ne voudrait porter ce genre de chose, surtout que ça laisse le fantasmes aux hommes tandis qu'on essai de les servir. Je ne me laissais pas abaisser pour autant, donc tout va bien de ce côté, mon coeur appartient à Itsuke uniquement. Nous continuons de marcher vers le parc, le soleil était présent et on y était tellement bien. Soudainement Hélène me prit par la main et m'emmena en haut d'une butte d'herbe, nous courrons comme des gamines, nous jouons comme des gamines, nous faisons tout comme des gamines. Nous nous amusions comme des folles, c'était hilarant et ça faisait du bien. Hélène arrivait première en haut de la butte tandis que je la suivais, je la vis s'allonger et je fis pareil à ses côtés.

▬  Eh ! Ca te dit une petite sieste digestive ?

▬  Oui, bonne idée !

Je fermais les yeux tandis que je glissais mes mains sur son ventre pour une position plus confortable. Le soleil plombait sur nos peaux, on y était très confortable. Au loin on pouvait entendre les enfants jouer à tout et n'importe quoi. Je me demandais sincèrement ce qu'ils avaient pour qu'ils soient ici à Damned Town... C'était étrange... Avaient-ils commit un meurtre ? Rien qu'à y penser me donnait la chair de poule. Je gardais les yeux fermer et tombait dans un léger sommeil, des images me traversait l'esprit et c'était si j'y étais réellement.

Tu es allongée sur l'herbe, tu ouvres tes yeux et tu regardes autour de toi. Le ciel était chaotique, tu te demandais pourquoi, mais aucune réponse ne te retournais. Tu semblais perturbée de tout ça, tu voulais savoir davantage. Tu te mis sur tes pieds, le vent fouettait ton visage, tes cheveux virevoltait vers le ciel, tu croisais tes bras contre toi soufflant doucement. Ce vent était glacial, presque que ta solitude. Tu avançais doucement vers l'endroit que tu sembles reconnaître pas par pas. Un éclair vint éclairer ta route et tu aperçue ta maison d'enfance. Ton regard fut paralysée par la peur, mais tu avançais tout de même. Un autre éclair survint avant que la pluie s’abat sur toi. Tu étais trempée de la tête aux pieds et tu te grouillais de pénétrer dans la maison. Une fois la porte fermée tu observais autour de toi, tout était si sombre. D'un pas déterminée tu montais l'escalier, tu remarquais que tu le murs droit avait des photos accrochés, c'était toi avec ta famille, tu eue un léger sourire qui traversais tes lèvres. Tu arrivais au sommet et tu te dirigeais vers la porte où avait anciennement la chambre de tes parents. Tu vis une petite fille, c'était toi lorsque tu étais jeune, c'était toi qui pleurais de la mort de ta mère inerte dans son lit. Tu t'approchais pour regarder davantage ta mère, d'un geste rapide elle attrapait ton poignet et ses yeux étaient maintenant ouvert, même la petite fille te regardait. En même temps elles lâchaient «tout est de ta faute» elles répétaient plusieurs fois cette phrase sans cesse. Une ombre était apparente au seuil de la porte, c'était ton père, il t'observait tout comme les autres... Il se rapprochait de toi et tu reculais doucement, mais le murs bloquait ton chemin. Tu soufflais doucement en glissant tes mains sur chaque côté de ta tête les suppliant d'arrêter. Quelqu'un venait se poster en face de toi tendant ses bras de long en large pour te protéger. Tu reconnus ce personnage, c'était ta double personnalité, c'était Ivy. Sa longue chevelure comme la tienne, mais celle-ci était brune. Elle tournait son visage vers toi, tu aperçue son regard violacé qui plissait légèrement son regard marmonnant des paroles tel que «Ne tant fait plus Avalon, tu n'es plus seule, je suis là désormais.»
La changement de décor se fit très rapidement, les murs de la maison disparaissait, tu retournais vers le monde chaotique avec un cadavre aux pieds de toi. Tu tournais ton regard vers ta main gauche, une arme y était et même du sang qui s'égouttait doucement sur le sol. Tu regardais la personne qui était là, tu ne su pas décrire qui c'était, mais elle y était cher. Tu perdis les moyens... Tu hurlais, tu pleurais tous les larmes de ton corps tandis que tu tombais sur tes genoux lâchant ton arme, une dague qui te semblais familière. Ton monde s'écroulais autour de toi, tu étais seule, tu étais la seule fautive. Tu pris délicatement le corps de la personne en question pour la serrer contre moi, tes larmes ne cessait de couler surtout que le corps disparaissait en tas de cendres. Tu regardais partout autour de toi avant de relever la tête devant toi. Tu n'y croyais pas, on dirait presque que tu te regardais dans un miroir. C'était exactement toi, mais dans tes traits plus sévère, plus sombre. Te te mis en face d'elle pour la regarder davantage et elle souriait, elle souriait d'un air méchant. C'était ton autre toi, ta folie, la partie de toi dont tu veux ignorer se tenait maintenant face à toi. Le corps que tu avais tenue était Ivy... Tu avais tué Ivy, tu ne pouvais plus retourner à ton état normal désormais, mais tout ça n'était que dans ta tête, certainement dans un futur proche. «Tout ce que tu auras connu disparaîtra au fils du temps... Plus personne ne pourra se mettre à travers de mon chemin et tu le sais constamment, je ne peux plus me retenir pour très longtemps, j'attend impatientent que ce jour vienne pour que je triomphe enfin ! Tu seras toi aussi éliminer par la suite et je prendrais total contrôle de notre corps... Plus rien ne m'en empêchera ! Attend bien mon arrivée Avalon, car la suite ne sera pas belle à voir...» a-t-elle dit. Elle avait la même voix que toi, mais plus effrayante, elle te donnait la chair de poule... Tu croyais qu'elle avait fini de parler, mais dans un geste rapide elle te sautait dessus avant que tu sombres dans la noirceur.


Je me réveillais de ma sieste assez rapidement, dans un sursaut même. Mon coeur battait à la chamade. Je regardais autour de moi, pas de temps chaotique, pas de Ivy et ni ma parti sombre. Je soufflais doucement en fermant les yeux tout en me calmant tranquillement, j'espérais que je n'avais pas réveillée Hélène, je ne voulais pas l'inquiéter pour ça...
 


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Sam 13 Aoû - 20:54

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


- Oui, bonne idée !

Avalon s'était allongée à mes côtés. Elle posa ses mains sur son ventre et ferma ses yeux. C'était une trop belle journée, pas question de rentrer. Pas maintenant. J'entendais des enfants jouer à proximité. Des enfants à Damned Town... s'ils savaient la vérité, ils essaieraient de fuir d'ici pour retrouver le vrai monde. Je fermai les yeux à mon tour. Hormis les enfants, je percevais des battements d'ailes. Des oiseaux dans les arbres... On pourrait croire que leurs cui-cui incessants allaient nous empêcher de fermer l'oeil. Il n'en était rien. Le souffle du vent combiné à ces légers cris me faisaient office de berceuse... Aucune menace à l'horizon. Je me sentais bien.

Au loin, une route pavée. Tel un pantin contrôlé par des fils, je sentais mon corps longer cette route en direction... de mon école d'art dramatique. Non... je ne veux pas y retourner ! Je voulais faire l'effort de m'arrêter, c'était impossible. Une force invisible m'obligeait à avancer contre ma volonté. Le décor se dévoilait devant mes yeux. Des marches, et tout en haut une cour et un grand bâtiment gris. Je grimpais les marches une par une, la boule au ventre. Je n'avais pas idée de comment j'étais habillée. Si ça se trouve, je suis nue et je ne m'en suis pas rendue compte. Arrivée en haut des marches, je traversais la cour de récréation sans croiser personne. Anormal... Je me serai bien arrêtée à cet endroit, et ne plus aller plus loin, mais c'est toujours impossible de reprendre le contrôle de mon corps. Je me dirigeais maintenant vers le grand bâtiment. Je savais ce qu'il s'y trouvait à l'intérieur... l'amphithéâtre. Quelle horreur... non pas ça ! Je dois reprendre le dessus ! Vite ! Je tentais de tendre mes mains pour agripper les rembardes qui longeaient les escaliers. J'avais l'impression que mes bras pesaient une tonne... Non rien à faire. La force invisible fait de moi ce qu'elle veut. Je ne pouvais même pas hurler ou demander de l'aide.

Mon visage était comme figé, impassible, sans expression. Mes mains se liaient d'elles-même le long de mon corps, comme un soldat au garde-à-vous, tandis que mes pieds descendaient les escaliers vers cette salle de torture. Il n'y avait pas beaucoup de lumière, à peine de quoi apercevoir les formes. Plus bas, une porte blindée. Elle était ouverte. Un rideau était tiré devant la dite porte. Je le franchissais. La salle de l'amphithéatre était plongée dans le noir, on n'y voyait rien. Soudain, un flot de lumière jaillissait du fond de la pièce. Elle éclairait le centre de l'estrade. Je m'avançais lentement, que se passait-il ? Mon esprit n'en savait rien, mais mon corps obéissait quand même. Enfin, une autre lumière, sur moi cette fois-ci, et un tonnerre d'applaudissement retentissait dans toute la salle. Un spectacle ! Et je suis le personnage principal ? NON ! Je ne veux pas ! Stop, arrêtez tout ! Le public se levait tandis que j'avançai en faisant des signes de la main à la foule en délire. Mais ça va pas non ? Je n'ai rien à dire ! Je traversais le couloir central et contournais l'estrade. Un petit escaliers m'amenait à elle. Quelques secondes plus tard, j'apparaissais au yeux de tous sur cette scène maudite. Je scrutais le sol, il n'y avait pas qu'une seule lumière, une deuxième était venue s'ajouter à la première. Les applaudissement continuaient sans cesse, ils attendaient l'autre protagoniste. Je restais là, sans bouger et sans rien dire. Je voulais m'enfuir... partir loin et me cacher jusqu'à la fin de ma vie. Pas possible. Tout à coup, une voix retentissais, au loin :

- Mesdames et messieurs, veuillez applaudir... Les Jumelles !

Les jumelles ? Quelles jumelles ? Je suis fille unique ! D'où ça sort ? Et là... c'est le drame. Sous les applaudissements, une fille se présentait au public, une fille aux cheveux bleus... Ma réplique, copie conforme de moi-même m'avait rejoint sur scène. Réveille-toi Hélène ! Tu réalises que ce n'est pas possible ? La fille s'approchait de moi, avec une corde dans ses mains. Je sentais mon corps se mouvoir vers elle, telle un aimant en quête de son opposé. La fille s'était arrêtée, et j'arrivais à sa hauteur. Je ne pouvais plus rien faire pour m'en sortir. Tout était fichu. La fille m'attrapait par le bras et sans que je puisse me défendre, elle enroulait sa corde autour de mon cou. Le public devenait hystérique, il attendait que je meurs ! Non ! Je ne pouvais pas me laisser faire comme ça ! Et pourtant... Mes muscles étaient figés. Dans un dernier élan, j'essayais de bouger les bras pour la taper ou tenter de déserrer le lien qui m'étranglait. Rien... j'étais en train de mourir, sur scène, devant des centaines d'inconnus. Ma jumelle s'approchait de mon oreille, et en guise de dernières paroles, elle me dit :

~ Pauvre petite âme égarée. Je suis désolée Hélène, je vais devoir me séparer de toi, et prendre ta place. Salue le Seigneur pour moi !


~ AHHH !!!!! NON ! LAISSE-MOI TRANQUILLE ! JE NE VEUX PAS MOURIR !


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Lun 15 Aoû - 23:58

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

De mon côté Hélène semblait s'agiter dans son sommeil, ce qui m’inquiétais beaucoup, je me roulais sur le côté avant de m'asseoir sur l'herbe tout en restant à ses côtés, je vins secouer légèrement Hélène s'un air inquiète, elle ne se débattait pas comme une folle, mais elle semblait troublée dans son sommeil, je devais interagir.

Hélène ? Hélène, réveille-toi, tu fais un cauchemar, aller tout va bien aller par la suite.

Mais mes paroles, on dirait que ça ne l'atteignait pas... Je restais là la secouant quelque peu avant de me pencher vers elle pour la prendre dans mes bras et de la serrer quelque peu déposant sa tête sur mes genoux. Aller Hélène, résiste à ce cauchemar, combat-le, je sais que tu en ai capable. Je stressais, je ne savais pas quoi faire dans ce genre de moment, je devais faire quelque chose, mais quoi ? Lui donner une gifle ? Non, ça je ne pouvais pas faire ça... Que faire...

Hélène réveille-toi, aller résiste à ce vilain cauchemar.

Lui soufflais-je d'un regard plus inquiet qui l'étais déjà. Je fermais les yeux lui caressant doucement ses cheveux bleus avant d'ouvrir les yeux sans toutefois glisser mes doigts dans sa chevelure. Je sentais qu'Ivy qui était curieuse et regardait à travers mes yeux, mais interagissait pas.

«A-t-elle un problème ?»

«Je l'ignore, mais ça m'inquiète Ivy... De plus que mon cauchemar n'était pas très beau à voir... Je t'ai tué...»

«Avalon ! C'était uniquement dans ta tête... Bon, il est vrai que j'y suis, mais cela ne se produira pas et tu sais pourquoi ? Car tu as besoin de moi pour vaincre cette sombre partie de toi alors tu ne le feras pas et tu ne perdras pas les êtres qui te sont chers, crois-moi.»

«Merci de me rassurer Ivy... Mais sait-on un jour, je ne peux pas vivre sans savoir que si je ne fais pas attention que ça peut ce produire..»

«Avy... Je resterais à tes côtés de plus que ton petit ami doit m'accepté car sans moi tu n'y survivrais pas, tu le sais tout aussi bien que moi... Si je serais pas née, ça aurait été elle qui aurait prit complètement contrôle sur toi et elle n'aurait pas sympathisé avec tout le monde, c'est comme ça que je vois les choses, alors... Pense aux choses joyeuses.»

Je ne cessais pas de tenir Hélène tandis que je parlais avec Ivy dans ma tête, c'est tout ce que je pouvais faire pour le moment. Je me sentais rassurée qu'elle me réconforte de cette façon, même si jamais je n'aurais songé qu'Ivy dirait une telle chose, il faut croire que les choses progresse dans la vie et Ivy en faisait partie.


 


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mar 16 Aoû - 4:05

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


- Hélène ? Hélène, réveille-toi, tu fais un cauchemar, aller tout va bien aller par la suite.

Cette voix... Malgré les acclamations du public et les menaces de ma double diabolique, je pouvais percevoir une autre voix lointaine, qui m'était familière.

- Hélène réveille-toi, aller résiste à ce vilain cauchemar.

Avalon... Oui c'était elle. Il fallait que je m'extirpe de là, mais comment ? Mon bourreau avait enroulé sa corde autour de mon cou. Elle serrait de plus en plus fort. Je sentais ma vie m'échapper petit à petit. Soudain, je cru sentir une main me caresser les cheveux. Un rêve emboité dans un autre ? Ou simplement mon imagination ? Je n'en savais rien. Soudain, sans comprendre comment, je sentais que la force qui me contrôlait perdait du terrain. Je pouvais bouger mes doigts. Sans me poser de question, je serrai mon poing gauche et collai un coup à ma jumelle. Cette dernière, surprise, partit en arrière et tomba de tout son long. Sans demander mon reste, je fis un bon et sautai de l'estrade. Le public huait maintenant, je m'en fichais. Je courrais de toute mes forces et sortis de l'amphithéâtre. Je claquai la porte et courus de plus belle en direction de la sortie. La corde me serrait encore le cou, je n'avais pas le temps de l'enlever. La porte principale était à ma portée. Plus que quelques pas ! Allez Hélène ! J'avais l'impression que les secondes duraient des heures. Quand enfin j'ouvris la porte vers la liberté, ma jumelle apparut derrière moi, furieuse.

~ Hélène... tu me le paieras.


~ J'ignore qui tu es, mais ça ne m'intéresse pas. Tu n'existes pas ! Tu n'es que le fruit de mon imagination. A mon arrivée à Damned Town, la nuit où j'ai fait mon malaise, c'était toi n'est-ce pas ? Sache que je me moque de ce que tu veux et de ce que tu compte faire. Tu n'existes pas ! C'est tout !

~ Détrompes-toi. On se reverra, plus tôt que tu ne le penses. Retourne à ta petite vie minable. Tu remportes la manche. Disparaîs !

Ahhh ! Le noir. Le noir complet dans ma tête. Que venait-il de se passer ? J'étais assise dans l'herbe, Avalon à mes côtés. Depuis quand sommes-nous ici déjà ? Je n'arrivais plus à me rappeler. Mon cauchemar, malgré qu'il soit terminé, me donnait des frissons. Je ne comprenais pas. Je me tournai vers mon amie. Elle était fort inquiète... c'était compréhensible.

~ Avalon... j'ai failli mourir. J'étais dans mon ancienne école, sur une scène, en train de me faire étrangler par une fille qui me ressemblait trait pour trait, sous le tonnerre d'applaudissements de gens que je ne connaissais pas... Dis-moi que ce n'était qu'un rêve, je t'en supplie !

La pression avait été trop forte. Je la sentais retomber petit à petit, et mes larmes venaient couler sur mes jours sans que je puisse les retenir.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mar 23 Aoû - 16:19

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Hélène venait tout juste de se réveiller, elle m'a fait une tel frayeur celle-là ! Je pensais plus jamais la revoir se réveiller de nouveau... Avait-elle fait un cauchemar tout comme moi ? Est-ce que à cause de ce que nous avons mangé que cela a fait cet effet là ? Peut-être, mais nous le saurons jamais, j’espérais vivement ce que j'avais vu reste dans ma tête et non à la réalité. Même à son réveil je restais très inquiète.

Avalon... j'ai failli mourir. J'étais dans mon ancienne école, sur une scène, en train de me faire étrangler par une fille qui me ressemblait trait pour trait, sous le tonnerre d'applaudissements de gens que je ne connaissais pas... Dis-moi que ce n'était qu'un rêve, je t'en supplie !

Demanda-t-elle d'un air inquiète et même que ça été trop pour elle que ses larmes coulaient le long de ses joues. Je la serrais encore plus fort contre moi en fermant les yeux et même que je lui caressais ses cheveux bleus en la berçant quelque peu.

C'est juste un rêve, Hélène, tout est fini tu es bel et bien réveiller et dans le monde réel. Ne tant fait pas, je suis là...

Lui dis-je d'une voix rassurante tout en la gardant tout contre moi. Donc Zora était venue lui rendre une petite visite dans son rêve qui s'est tournée en cauchemar. Il faut croire que ma résonance de double et triple personnalités à beaucoup joué avec la présence de Zora... Pourquoi lui a-t-elle fait souffrir ainsi ? Pourquoi maintenant ? Était-ce à cause de moi ? Car si je peux croire à ce qu'elle dit ce serait la première fois qu'elle a le contact avec la même elle, c'est-à-dire Zora. Il fallait certainement que j'en parle, que je fasse comme si elle avait vu n'était que dans son cauchemar.

Veux-tu faire autre chose ? Ou veux-tu rentrer ? Ou je peux même nous offrir une glace si tu veux, je pense que ça va t'aider à aller mieux.

Lui dis-je tandis que je me levais tout en tendant la main vers celle-ci pour l'aider à se relever. Une fois debout je gardais ma main dans la sienne et nous dirigeons vers le parc où il y avait un petit marchant de glace, je nous achetais une glace chacune avant de lui la donner en souriant doucement avant de lécher la mienne en fermant les yeux, c'était si bon, surtout en cette belle journée d'été.



____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mer 24 Aoû - 0:10

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


- C'est juste un rêve, Hélène, tout est fini tu es bel et bien réveiller et dans le monde réel. Ne tant fait pas, je suis là...

Avalon m'avait serré contre son coeur et me berçait quelque peu. Un cauchemar, rien de plus. Je l'espérais... Mais voir cette doublure qui me ressemblait trait pour trait et qui voulait me tuer sans ménagement... Je devais me calmer rapidement.

- Veux-tu faire autre chose ? Ou veux-tu rentrer ? Ou je peux même nous offrir une glace si tu veux, je pense que ça va t'aider à aller mieux.

~ Oui, c'est une bonne idée. Rien de mieux qu'une bonne glace. Allons-y, on a assez dormi.

Je regardai brièvement le portable d'Avalon. Nous avions passé près de deux bonnes heures dans l'herbe, à faire la sieste. Mon amie se releva et me tendit la main pour m'aider. Puis elle me prit par la main. Nous dévalions la pente en direction du sentier. Non loin de là, un marchant de glaces y tenait son échoppe. Avalon et moi nous approchions du marchant. Plusieurs parfums étaient proposés, je ne savais que choisir. Avalon ne me demanda pas mon avis et prit deux glaces au chocolat. Excellent choix, le meilleur remède au monde pour calmer les tracas. Elle paya, m'en tendit une et commença à la déguster, en fermant les yeux. Je fis de même.

Tout en mangeant nos glaces, nous reprîmes le sentier. Avalon m'avait repris la main, j'ignorais où elle comptait m'emmener. Peu m'importait en cette heure. J'étais bien, mais pas complètement rassurée. J'espère que cette peste ne reviendra pas me déranger...Dans mon école en plus. Non mais quelle blague ! Le grand n'importe quoi à l'état brut. Un combiné de tout ce que je détestais de mon ancienne vie en un seul et même cauchemar ? Heureusement qu'il n'y avait pas les araignées en prime ! J'aurai fait une syncope. Bref, n'y penses plus Hélène, ça ne sert à rien de ressasser. Concentre-toi sur autre chose, comme ton futur appartement et ton job à la bibliothèque. Ca c'est beaucoup mieux non ? Ô et puis merde ! Arrête de parler toute seule dans ta tête...

J'observai les gens dans le parc. Ma glace était presque finie, et je commençais à avoir soif. Le Soleil continuait de taper en cet après-midi d'été, les enfants jouaient au ballon et criaient comme des fous. Ils étaient bien eux, pas de soucis, pas d'avenir auquel penser... Ah mon orphelinat, si seulement je pouvais y retourner un jour, pour leur montrer que je suis bel et bien vivante et autonome... Je me tournai vers Avalon tandis qu'elle finissait sa glace.


~ Avalon ? Je commence à avoir soif. Dis-moi, connaîs-tu un endroit sympa où boire quelque chose de frais ? Ou même un cocktail ?


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Jeu 25 Aoû - 16:45

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Nous dégustions une bonne glace au chocolat par une belle journée d'été, au calme et tout à fait relaxe. Nous repartions vers le sentier tout en mangeant notre glace, le parfum le plus délicieux que je n'ai jamais mangé, j'adorais mangé du chocolat même si je n'en mange pas à tous les jours c'est un petit encas à manger quelque fois par semaine, sinon moins. Je tenais toujours Hélène par la main continuant notre promenade, toute cette chaleur et cette glace me donnait soif. Je voulais nous emmenée quelque part où qu'il servait des boisson frais et que l'ambiance serait fraîche.

▬Avalon ? Je commence à avoir soif. Dis-moi, connaîs-tu un endroit sympa où boire quelque chose de frais ? Ou même un cocktail ?

Avait-elle lu dans mes pensées ? Donc je pouvais nous emmener dans un endroit frais aux boissons fraîches, c'est bien, non?

Moi aussi je commence à avoir soif et je connais un endroit parfait pour l'occasion !

Lui déclarais-je en souriant l'entraînant dans ma marche rapide. Je nous conduisais vers une genre de café qui était assez coloré, mais il servait pratiquement des boissons froid et parfois des boissons chaudes du genre : chocolat chaud, café, thé, etc. La base quoi. Nous nous plaçons en file pour attendre notre tour et Hélène disait ce qu'elle voulait et j'en fis pareil lorsque nous arrivons à la caisse. J'avais pris un smoothie aux petits fruits, très délicieux comme goûts et surtout que c'est frais à boire. Nous nous installons à une table au frais tandis que je continuais à boire mon smoothie.

Que dirais-tu par la suite nous allons vers la piscine de la ville ? Ou encore il y a la plage qui peux être sympa à aller se baigner ? Évidement va falloir que l'on retourne chez moi pour prendre des maillots et ne tant fait pas j'en ai un qui devrait certainement te faire. Est-ce que ça te tente ?

Lui demandais-je en souriant doucement avant de reprendre une gorgée de mon smoothie.



____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Ven 26 Aoû - 0:23

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


- Moi aussi je commence à avoir soif et je connais un endroit parfait pour l'occasion !

Avalon accéléra l'allure. Elle savait où m'amener, comme toujours. La route fut moins longue que prévu. En effet, une sorte de petit café se trouvait dans un angle, en face du parc, ça tombait plutôt bien. Il était pas mal coloré je dois dire, mais tant pis. On ne va pas contester la décoration, on a trop soif ! Nous entrâmes à l'intérieur et fîmes la queue au comptoir. Avalon me demanda ce que je voulais. Je regardai le tableau d'affichage. De délicieuses recettes de smoothie me tentaient énormément. Celui aux fruits rouges me tendaient les bras... Je dis ma commande à mon amie. Elle prit un smoothie aux petits fruits. Quand ce fut notre tour, je la laissai passer commande, tandis que je regardais où il y avait une table de libre pour s'installer. Quelques minutes plus tard, le serveur nous tendit nos boissons et nous partîmes nous asseoir. Quel délice ce smoothie ! Avalon avait l'air de se régaler elle aussi. Entre deux gorgées, elle me sourit, l'aie espiègle.

- Que dirais-tu par la suite nous allons vers la piscine de la ville ? Ou encore il y a la plage qui peux être sympa à aller se baigner ? Évidement va falloir que l'on retourne chez moi pour prendre des maillots et ne tant fait pas j'en ai un qui devrait certainement te faire. Est-ce que ça te tente ?

~ J'ai failli te le demander. Ça serait super de faire trempette avec cette chaleur. Par contre, je n'aime pas le rose hein...

Ma dernière phrase faillit la faire s'étouffer. Elle était morte de rire, et moi aussi. Il est vrai que le rose n'est pas ma couleur de prédilection. En fait, je déteste, tout simplement. Une horreur cette couleur, une monstruosité sur pattes. La quintessence du girly soit, mais toutes les poufs de ce bas monde en portent, alors sans moi. Et quand je vois que les garçons n'hésitent pas à porter des chemises de cette couleur, ça me donne tout simplement envie de vomir. Mais à quoi pensent-ils sérieux ? Si c'est du ridicule qu'ils veulent, ils sont servis.

~ Non, sérieusement... Je n'ai pas l'habitude d'aller à la piscine. Je suis très pudique, exposer mon corps comme ça... c'est pas facile. D'autant plus que je suis un peu complexée à ce niveau. Encore un défaut, oui je sais...

Avalon me redressa et me mit un doigt sur les lèvres. Elle voulait que je me taise... Sans insister, je me tus et je repris une gorgée de mon smoothie. Je regardais par la fenêtre... Mon esprit vagabondait à nouveau dans mes souvenirs. Je repensais à mon premier amour, à l'orphelinat. Gaël faisait des apparitions soudaines dans ma tête, sans raison apparente. Si seulement il pouvait être encore de ce monde... Merde mais qu'est-ce qui m'arrive encore une fois ? Pourquoi dois-je me remémorer des passages douloureux de ma vie quand je vais bien ? Pourquoi ai-je besoin de m'affliger cette torture psychologique ? Sans crier gare, je me levai de ma chaise.

~ Avalon, tu m'excuses un moment s'il te plaît ? J'ai très chaud, je vais aller me rafraîchir à la toilette.

Avalon me dévisagea. Elle n'était pas idiote. Je ne lui laissai pas le temps de me répondre. Je fonçai à la toilette et passa ma tête sous l'eau glacée. Dans un élan de colère, je cognai le lavabo de mes deux mains. J'avais envie de hurler une bonne fois, pour évacuer mes démons intérieurs. J'avais à nouveau l'étrange sensation que quelqu'un ou quelque chose influait sur mes nerfs.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Jeu 1 Sep - 0:48

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Je buvais tranquillement mon smoothie aux petits fruits, mine de rien c'était quelque chose que je buvais que très rarement et je ne savais pas pourquoi, c'était délicieux en ces temps chauds et quelque peu frais et ça apporte un certain confort à la gorge. Je demandais à mon amie si elle serait intéresser par aller se baigner quelque part soit à la plage ou encore à la piscine de la ville surtout que cela nous ferait du grand bien surtout que je me baigne que très rarement à cause de ma cicatrice que j'avais en bas de mon dos.

J'ai failli te le demander. Ça serait super de faire trempette avec cette chaleur. Par contre, je n'aime pas le rose hein...

Oh, ne tant fait, moi non plus je ne suis pas très fan du rose, pensais-je. Cette pensée me fit rire, je pensais sincèrement que j'étais la seule qui n'aimait pas le rose, mais non, j'ai trouvé ma moitié qui déteste également le rose... Je me sentais désormais moins seule dans ce monde, c'est rassurant... Bon... Le rose pouvait faire de belle chose et pouvait être vraiment pratique, mais ce n'était pas une couleur qui me porte très à coeur. À sa réplique, j'ai failli cracher ma gorgée que j'avais prise et qui était toujours dans ma bouche, fort heureusement que je sais bien me contrôler, sinon adieu gorgée somptueuse de smoothie aux petits fruits.

Non, sérieusement... Je n'ai pas l'habitude d'aller à la piscine. Je suis très pudique, exposer mon corps comme ça... c'est pas facile. D'autant plus que je suis un peu complexée à ce niveau. Encore un défaut, oui je sais...

Complexée ? Pourquoi l'était-elle ? Elle était belle, elle était mince... Avalon, ne te pose pas trop de question, il y a des personnes comme cela dans la vie et je devais tentée de les comprendre... J'imagine que ça démarre à quelque part ce genre de chose, non ? Soit à cause des tops-modèles, les problèmes familiaux ou plusieurs choses en ce genre, rien n'est impossible dans ce monde remplit de cruauté. Je ne voulais pas qu'elle aille plus loin, c'est pourquoi je posais un doigt sur ses lèvres pour qu'elle se taise. Elle ne répliquait pas du tout, le contraire elle prit une gorgée de sa boisson avant qu'elle regarde vers l'extérieur. Quelques secondes après, Hélène se levait de sa chaise, ce qui me fit sursauté, car c'était si soudain comme geste..

Avalon, tu m'excuses un moment s'il te plaît ? J'ai très chaud, je vais aller me rafraîchir à la toilette.

Je la regardais, mais je la dévisageais, pas dans le mauvais sens du terme, dans le sens où que je m'inquiète pour Hélène puisqu'elle est mon amie, une amie très importante à mes yeux de la voir ainsi m'inquiétait. Elle ne me laissait pas le temps de lui dire quelque chose qu'elle disparu à la salle de bain. Tout ce que j'espérais c'est qu'elle aille mieux... Je m'inquiétais réellement pour elle... Je buvais mon smoothie jusqu'à le boire tout entier, je me levais prenant au passage son smoothie et me dirigeait vers les toilettes, je pénétrais dans la pièce la voyant devant le miroir, je posais son smoothie sur le comptoir avant de me poster à ses côtés suivit d'une main qui se glissait sur son épaule.

Est-ce que tu vas mieux ?

Demandais-je de ma voix doucereuse gardant ma main sur son épaule avant de la glisser en douceur venant lui  frotter son dos.

C'est vrai que c'est une journée chaude aujourd'hui... Peut-être qu'il n'y  a personne à la piscine ? Généralement les gens préfère aller soit à plage ou encore au lac pour profiter d'une belle journée comme celle-ci...


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Jeu 1 Sep - 23:38

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


- Est-ce que tu vas mieux ?

Avalon était déjà arrivée à mon niveau, avec mon smoothie en main. Elle le posa sur le comptoir, sa main sur mon épaule, avant de venir me frotter le dos.

- C'est vrai que c'est une journée chaude aujourd'hui... Peut-être qu'il n'y  a personne à la piscine ? Généralement les gens préfère aller soit à plage ou encore au lac pour profiter d'une belle journée comme celle-ci...

~ Oui ça va... ça va. Allons-y ! Je terminerai mon smoothie en route.

Je me retournai, la serrai dans mes bras quelques secondes et sortit de la toilette. Avalon avait repris mon smoothie et me le tendit en quittant les lieux. Elle me prit la main et me ramena chez elle, tranquillement. Tandis qu'elle ouvrait la porte de son appartement, je repensais à Gaël. Une partie de moi n'avait jamais voulu croire qu'il était mort, son corps n'avait pas été retrouvé je pense... Sinon j'aurai pu assister à son enterrement. Ma tutrice savait les sentiments que j'éprouvais pour lui. Avec le recul je me demande... Bref. A quoi ça sert d'y repenser maintenant hein Hélène ?

Une fois à l'intérieur, Avalon fonça dans sa chambre et ouvrit sa penderie, avant d'en sortir quelques maillots de bain et de m'en tendre un, en souriant.


~ Merci Avalon, je vais aller l'essayer dans ta chambre.

Avalon acquiesça d'un signe de tête. Je m'enfermai à double tour dans la chambre et commençai à me déshabiller. Gaël... sors de mon esprit s'il te plaît... Je ne peux pas perpétuellement regarder en arrière. J'enfilai le maillot et me regardai dans le miroir. Il était uni, de couleur bleu assorti à mes cheveux, c'était un bikini qui faisait ressortir mes formes. Je me sentais quelque peu gênée. Je l'enlevai aussitôt et me rhabilla, avant de quitter la chambre et de retourner voir Avalon.

~ Avalon, le maillot me va très bien. Je le prends. Nous y allons ?

Avalon était prête elle aussi. Elle embarqua un sac de plage avec des serviettes de plage et me fit signe de la suivre.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Sam 3 Sep - 21:55

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Elle me serrait dans ses bras pendant quelques secondes et sortit de la toilette. Je reprenais son smoothie poser sur le comptoir pour lui redonner tout en quittant les lieux. Je lui pris sa main tout en l'a ramenant chez moi pour aller chercher les maillots de bain  pour profiter de la piscine de la ville. Une fois arrivée à mon appartement je déverrouillais la porte la laissant entré en premier  et je me dirigeais vers ma chambre pour chercher les quelques maillots que j'avais, mais que je n'avais jamais porté. Je lui en tendis un en souriant. Il était bleu comme ses cheveux.

Merci Avalon, je vais aller l'essayer dans ta chambre.

Je hochais doucement la tête en la laissant essayer le maillot tandis que j'en glissais un dans mon sac, il était de couleur blanc avec des lignes oranges. Je préparais un autre sac qui contenait deux serviettes de plages, quelques grignotines et des bouteilles d'eau. J'attendais patiemment mon amie qui essayait le maillot que je lui prêtais, elle prit quelque minutes avant qu'elle ne quitte la chambre et de me rejoindre.

Avalon, le maillot me va très bien. Je le prends. Nous y allons ?

Je hochais la tête en prenant le sac de plage au passage tout en l'incitant à me suivre. Nous sortions une nouvelles fois de l'appartement, je prenais soin de verrouillée la porte et nous dirigeâmes vers la piscine. Il était à quelque rues de là où que j'habitais, c'était quelque chose de bien surtout lorsqu'il fait chaud comme aujourd'hui. Nous arrivons vers la piscine, mais nous entrâmes dans l'établissement où qu'il y avait les vestiaires divisés en deux parties, une pour les femmes et l'autre pour les hommes. Je prenais une cabine pour me changer ce qui me prit environs une minute et j'attendais mon amie pour qu'elle fasse de même. Une fois changés nous dirigeons vers les quelques tables pour déposés nos choses, comme prédit il n'y avait presque personne voir deux et c'était des jeunes filles. Je m'étirais doucement avant de me diriger vers la piscine et d'y sauter. L'eau était fraîche, cela faisait du bien, je souriais et je me tournais vers Hélène qui était toujours proche de la table.

Allez, viens ! L'eau est tiède et très bonne, profites-en tant que nous y sommes !

Je me laissais flotter sur la surface en regardant le ciel bleuté, le soleil brillait de milles éclats, j'y étais bien. Après un moment je fermais les yeux tout en me laissant flotter sans bouger, je sentis les quelques vagues faites par les jeunes filles qui s'éclaboussait et qui rigolait comme des enfants. Un sourire apparaissait sur mes lèvres avant que je me laisse couler dans l'eau. Je m’assoyais dans l'eau une fois que je touchais le fond de la partie pas profonde. Je restais quelque secondes avant de me donner une poussée pour revenir vers surface. Je passais mes mains sur mon visage pour glisser les mèches de ma tresse vers l'arrière... J'adorais me baigner, j'adorais me patauger dans l'eau que parfois j'aimerais prendre un cours pour rester plus longtemps dans l'eau... J'ai vu que ça se faisait et qu'au moins nous pouvons resté cinq minutes dans l'eau sans avoir besoin d'air... J'y songerais à le faire un jour.




____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Dim 4 Sep - 0:40

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


Avalon me fit signe de la suivre, une fois sorties de l'appartement et dans la rue. La piscine n'était pas si loin, nous y étions en deux temps trois mouvements. C'était une piscine extérieure, mais nous devions entrer dans un bâtiment pour nous changer. Une fois dedans, nous nous dirigions vers des cabines pour femme. Les hommes c'était de l'autre côté, fort heureusement ! Et puis quoi encore ? Avalon me tendit mon maillot de bain et je m'enfermai dans ma cabine. Je pris le temps de me changer et de souffler... J'espérais ne pas me retrouver en mauvaise posture une fois dehors. Et si quelqu'un se moquait de moi ? N'y pense pas Hélène, c'est pas bon. Je réunis mes affaires et sortis de la cabine. Avalon me rejoignit et regarda aux alentours. Il y avait des tables pour y déposer nos affaires. Nous y allions tranquillement et choisissions un endroit où ranger le sac et nos vêtements. Avalon ne s'attarda pas et plongea dans la piscine, tandis que je m'afferrais à plier mon linge. Elle se tourna vers moi, en souriant.

- Allez, viens. L'eau est tiède et très bonne, profites-en tant que nous y sommes.

~ Hum... J'arrive. Laisse-moi un instant.

Je m'approchai de l'eau avec appréhension. J'avais déjà été à la piscine plus jeune. Je savais nager ça va sans dire, mais depuis je n'étais jamais revenue, et encore moins comme ça en extérieur. Au lieu de plonger comme mon amie l'avait fait quelques minutes plus tôt, je me penchai, pris de l'eau et me mouillai la nuque, avant de m'asseoir sur le rebord. J'observai la couleur de l'eau. Elle était claire, tout paraissait normal, sans danger. Mes pieds plongeaient partiellement dans la piscine. L'eau était tiède, c'était pas si mal à vrai dire. Après un moment de réflexion, je rentrai délicatement dans l'eau, pris ma respiration et fonçai au fond de la piscine. Quelques secondes plus tard, je remontai à la surface, plutôt soulagée d'avoir passer ce "cap". Personne n'était avec nous, hormis deux jeunes filles. Aucun risque qu'elles viennent nous embêter. Avalon n'était pas loin de moi, elle m'observait.

~ L'eau est bonne, je dois le reconnaître. Ca fait du bien de se baigner. Tu as eu une excelente idée mon amie.

Tout en faisant signe à Avalon, je partis faire quelques brasses tranquillement, pour me détendre.


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mar 6 Sep - 1:26

Nouvelle à la bibliothèque
  • ft. Hélène Magnus
  • ft. Avalon I. White

Hum... J'arrive. Laisse-moi un instant.

Suite à ses mots elle s'approchait de la piscine tandis que je flottais sur l'eau tout en regarder le ciel de nouveau. Après un moment de réflexion elle plongeait finalement dans l'eau pour venir me rejoindre, mais elle prenait sa respiration et de carrément plonger dans l'eau. Elle y restait quelque seconde avant de refaire surface tandis que je me mis sur mes pieds tout en regardant mon amie en souriant doucement.

L'eau est bonne, je dois le reconnaître. Ca fait du bien de se baigner. Tu as eu une excellente idée mon amie.

Évidement, quoi de beau de se baigner par une chaleur pareil ! Je passais mes mains pour glisser mes cheveux vers l'arrière. Les deux jeunes filles continuaient de jouer ensemble tout en rigolant ne portant pas à nous. Je vis Hélène faire quelque brasses tout à fait tranquillement, ce qui me fit sourire. Je vins proche du rebord tout en appuyant contre le bords de celui-ci posant mon menton sur mon menton et de fermer les yeux... J'y étais bien, terriblement bien. J'agitais quelque peu mes pieds pour me laisser flotter. Je songeais à mon meilleur ami qui était toujours en Angleterre... Il devait certainement avoir une belle vie désormais puisque je ne suis plus sur son chemin, de plus qu'il y a une petite amie tout à fait charmante... Elle avait été mon amie pour un temps, je l'avais approché, j'avais appris à lui faire connaissance pour collecté tous les informations nécessaire pour qu'ils sortent ensemble, j'avais totalement ignorer mes sentiments pour lui, il n'aurait pas été bien avec moi, je suis sûr qu'ils passent de bon moment et qu'ils m'ont probablement oubliés...

Je fermais les yeux tout en retenant ma respiration avant de m'enfoncer dans l'eau et me donner une poussé pour y faire des longueurs bien tranquille. Je répétais le processus à chaque fois que j'arrivais aux rebords, après trois-quatre longueurs aller-retour je m'arrêtais et sortis de la piscine. Je détachais ma tresse avant de tordre mes cheveux et les laissais ainsi... Je me dirigeais vers les tables pour prendre une des serviette et la mettais sur une chaise longue et je m'y allongeais pour prendre un peu de soleil. Je regardais un moment le ciel avant de fermer les yeux et profiter pour me bronzer un peu, car je me trouvais toujours trop blanche.



____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Âmes : 123
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White) Mer 7 Sep - 15:35

Nouvelle à la Bibliothèque (feat Avalon I. White)


Nager sous ce beau Soleil d'été faisait un bien fou. Il est vrai que je n'avais plus pratiquer depuis des années, mais c'est comme le vélo il paraît, ça reste ancré en mémoire. Je scrutais ce que faisait Avalon. Je la voyais plonger la tête sous l'eau et y rester un moment, avant de revenir à la surface et de recommencer. Je distinguais aussi les deux jeunes filles dans un coin, en train de s'amuser et de rire. Il n'y avait personne d'autre en cette fin d'après-midi, et c'était fort agréable. Il manquait juste un petit air de musique classique, et c'était le rêve. Sans réfléchir à quoi que ce soit, je repris les longueurs à la brasse. Il fallait que je me dégourdisse les jambes tout de même. Courir n'étant pas une activité très distrayante, je me rabattrai sur la natation avec le plus grand des plaisir. Et maintenant que je suis coincée ici, sans aucun moyen de retour à la civilisation, autant prendre mes repères rapidement. Je crois que je vais prendre un forfait pour la piscine, si c'est possible. Au pire, je demanderai à la réception. L'automne ne va plus tarder, et la rentrée des classes avec, ça sera le bon moment. Ô mais j'y pense ! Mon école ? Tant pis ! Qu'ils aillent se faire voir eux aussi ! Je suis mieux ici plutôt qu'à faire semblant de jouer. Merde à la fin...

Je continuais inlassablement de nager et de faire mes longueurs. Avalon était entre temps sortie de la piscine. Elle avait pris une serviette et faisait bronzette sur une chaise longue. Je comptais la rejoindre à un moment donné, mais pas tout de suite. J'avais changé de méthode, exit la brasse et bonjour le crawl. Si ma mémoire est bonne, ma tutrice nous emmenait de temps en temps à la piscine, et elle m'avait dit que j'avais certaines aptitudes dans cette discipline, que je pouvais en faire ma carrière professionnelle si je le voulais. Foutaises ! Quand je vois la pression que subissent tous ces sportifs au quotidien, non merci madame. Je préfère de loin en faire un hobby qu'un sport de haut niveau. Il est vrai que les autres enfants avaient, pour la plupart, peur de l'eau. Je ne comprenais pas en quoi c'était flippant... C'est comme cette histoire de vertige, ça ne me concerne pas, enfin du moins pas pour le moment. J'ignorai depuis combien de temps Avalon et moi étions ici à profiter de la vie, mais nous y étions bien. Je ne voulais pas rentrer.

Soudain, j'entendis un énorme plouf dans la piscine. Je m'arrêtai brusquement. Qui venait de me déranger en pleine foulée ? Je me retournai et vis une petite fille avec un maillot de bain rose. Ô... Bon ça ira pour cette fois. La petite me regardait en éclatant de rire. Ah tu le prends comme ça ? Sans réfléchir, je plongeai dans l'eau et me dirigeai vers elle de façon subreptice. Seule ma tête ressortit de l'eau, telle un requin en chasse. La fillette m'attendait, sûrement pour jouer. Elle riait de plus belle tandis que ces parents la surveillaient. Ils n'avaient pas l'air de se méfier de moi, alors je pouvais continuer. Sans prévenir, la fillette bougea de sa position et vint s'agripper sur mon dos. Non mais... Hum... Je ne suis pas ta compagne de jeux petite ! Enfin... pourquoi pas ? Je me redressai en la tenant correctement, lui chuchotai quelque chose et plouf ! Elle plongea dans la piscine et ressortit dans les secondes qui suivirent. Elle avait l'air de s'amuser avec moi.

Au loin, j'entendis Avalon rire aux éclats. Avec un sourire, je l'observai sur sa chaise longue.


~ Eh Avalon ! Au lieu de te moquer, viens jouer avec nous !


____________________________________________________________


avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 201
Âmes : 180
Date d'inscription : 08/06/2016
Age : 32

Localisation : A la bibliothèque
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
NOUVELLE À LA BIBLIOTHÈQUE (feat Avalon I. White)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» À nouvelle fratrie, nouvel aîné ? [feat. Chine]
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: