You have to choose..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: You have to choose.. Lun 11 Avr - 19:57


You have to choose..

                           



La clé tourna lentement dans la serrure. Doucement,  et en grinçant silencieusement, la porte s’ouvrit  dévoilant une infime partie du lieu où Alec enfermait sa vie. La petite main d’Ivy était toujours glissée au creux de la sienne et c’est ainsi attachés que les deux jeunes gens finirent par entrer. Avant d’en arriver là, ils avaient dû quitter le centre commercial pour gagner les sombres quartiers. La nuit étant tombée, les lieux n’en avaient été que plus menaçants, plus effrayants. Sillonner les rues quadrillées alors que l’obscurité était déjà installée signifiait en général s’exposer à quelques mauvaises rencontres. Certaines étaient vite contournées, d’autres nécessitaient un peu plus de temps et pourquoi pas quelques  coups. Ce soir, le suédois n’avait pas eu à frapper ni même à discuter. Ils n’avaient pas croisé âme qui vive d’ailleurs.  Le démon  s’en était estimé bien content. Les ruelles dans lesquelles il avait baladé sa compagne pendant un long moment étaient suffisamment sinueuses et dissuadantes pour que, Ivy en soit peut être déjà rebutée. Si en plus ils en étaient venus à se faire accoster..  


Il lui jeta un petit coup d’œil une fois la porte refermée et lui adressa un petit sourire, lâchant sa main subitement. Lui tournant le dos et pénétrant dans la cuisine, il s’approcha du frigo et l’ouvrit, avant de lui demander :


« Tu as un petit creux ? »


Il sortit quelques ingrédients qu’il compléta rapidement avec deux autres éléments provenant directement de l’armoire adjacente. Il les posa ensuite côté à côte sur le plan de travail et ajouta à cela une pôele, un saladier et deux ou trois autres petits ustensiles. Relevant la tête avant de se mettre au travail, il remonta ses manches et adressa un petit sourire à la jeune femme.  


« Tu ne dirais pas non à quelques pancakes quand même.. ? »


Souriant de toutes ses dents avec malice, il songea avec tristesse qu’il était bien dommage de devoir ainsi se la jouer. Pourquoi ne pas être soi et prendre le risque que peu de personnes nous acceptent ? Si seulement il avait été si simple d’en être ainsi. L’absence d’aura autour de la jeune femme lui indiquait nettement qu’elle ne faisait ni partie de ces saletés d’anges, ni de son espèce à lui. Elle était donc sans aucun doute un humain bête et méchant, lambda. Et qui évoquait ce genre d’âme épargnée, signifiait également que l’on avait tout à gagner. Quel délice devait-ce être de les voir sombrer, de les voir le rejoindre du « mauvais » côté. Il entama sa préparation tout en coulant à regard à Ivy qui observait les lieux. Le souci avec elle, ou plutôt l’avantage, il ne savait pas encore comment le prendre, c’était qu’il avait deux personnalités à convaincre, à détourner de ce que certains osent appeler le « bon chemin ». Comment allait-il procéder ? Il n’en avait encore aucune idée, rien ne venait effleurer son esprit de simple cogneur. Mais il ne fallait en revanche pas être devin pour deviner que la force était face à cette situation bien inutile. Il allait donc falloir les amadouer toutes les deux, sans exceptions, et non se contenter d’Ivy, la plus faible des deux. Plongé dans ses songes, il en oublia de continuer à discuter, ayant redirigé ses yeux glacés vers les gestes qu’il effectuait.




© codage by Serfy


Y

____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Lun 11 Avr - 23:58

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Clé dans la serrure de l'habitation d'Alec. Ivy semblait quelque peu joyeuse tandis que moi je voulais m'enfuir, je ne voulais pas être ici, mais elle ne faisait qu'à sa propre tête et penser à sa propre personne, elle se foutait carrément de moi.Je n'arrêtais dans de gesticuler dans ma tête en lui criant de faire demi-tour, mais tout ce qu'elle me fit était un sourire. Un sourire assez inquiétant même. Finalement ils entrèrent dans la maison de celui-ci main ancré dans la sienne avant que la porte ne se referme sur eux. Il avait une jolie décoration, bien branché et bien ordonné, je devais l'admettre que comparer à chez moi c'était la classe. Alec lâchait subitement sa main, une fois lui avoir sourit il pénétrait dans la cuisine s'approchant du frigo et l'ouvra avant que sa voix ne firent entendre :

«Tu as un petit creux ?»

Elle touchait son ventre qui gargouillait légèrement, c'est vrai que ça ne serait pas de refus de manger quelque chose, Ivy souriait avant qu'elle s'approche quelque peu proche de la cuisine.

«Oui, j'ai un petit creux, je ne serais pas contre que tu nous cuisines un petit quelque chose» dit-elle.

Il sortit son matériel nécessaire pour faire la cuisine, un homme entrain de faire la cuisine quoi de mieux. Il mit tout sur le plan de travail et plusieurs autres trucs pour la cuisson avant qu'il redresse légèrement la tête vers Ivy en lui adressant un petit sourire.

«Tu ne dirais pas non à quelques pancakes quand même.. ? »

«Non, je ne dirais pas non, je dirais plus que c'est une excellente idée même» dit-elle en répondant à son sourire.

Il souriait de toute ses dents avant qu'il ne commence à préparer le tout. Elle tournait les talons avant qu'elle fasse le tour de chez lui, du mois le premier étage, là où qu'ils étaient. Elle se promenait dans la salle de séjour tandis qu'elle glissait ses mains derrière son dos. C'était le moment que j'agisse, il était encore le temps !

«Ivy ! S'il te plait pouvons-nous partir ?»

«Pourquoi ? Tu ne veux pas goûter à ses pancakes ? Et puis ça serait méchant de partir tout de suite, tu ne trouves pas ?»

«Argggg Ivy, je t'en prie, je n'aime pas ça !»

«Arrête de minauder Ava' je reste ici si je le souhaite, tu comprendras ce que ça fait ne de pouvoir rien faire...»

«Tu interviens toujours Ivy, ne me conte pas de salade...»


Elle riait intérieurement avant qu'elle regarde par la fenêtre qu'il y avait admirant l'obscurité de Damned Town. C'était surtout silencieux, Alec cuisinait les pancakes et Ivy était planté là, finalement elle se tournait vers lui avant qu'elle lui offre son aide.

«Est-ce que tu voudrais que je mette la table ou quelque chose comme ça?»

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Jeu 14 Avr - 19:55


You have to choose..

                           



Ivy avait sans hésité accepté sa proposition. Elle devait être affamée depuis le temps. Depuis le début de l'après-midi, ils s'étaient rencontrés, des suites d'une collision au centre commercial. La nuit venait d'établir son règne, enveloppant les quartiers, tous les quartiers sans aucune inégalité. Il était temps de se grignoter un bout. La pâte prête, il se mit à les chauffer et à leur donner forme grâce à sa fidèle poêle qui l'accompagnait à chaque fournée. Petit à petit, un bon petit plat se profila, les pancakes s'accumulant progressivement. Simultanément que lui travaillait en silence, la jeune femme avait fait le tour de l'appartement, du rez-de-chaussée en tout cas. Pendant un moment, elle semblait s'être absentée mais il était si concentré sur la tâche qu'il s'était lui même confié qu'il ne s'aperçut de rien. Le temps fila et déjà, elle était de nouveau là. Sa voix fluette comparée à la sienne suave et grave retentit alors, lui demandant s'il y avait nécessité de dresser la table. Il délaissa quelques instants sa plaque pour se tourner vers elle.


« Avec plaisir. Les assiettes sont dans le placard à droite, au dessus du lave-vaisselle, les couverts dans le tiroir juste ici. »


Accompagnant ses paroles d'un mouvement de la main, il ouvrit le dît tiroir et en sortit le nécessaire qu'il lui confia aussi.


« Le reste je l'amènerai, ne t'inquiète pas. Merci. »


Bien qu'étant considérée comme la méchante personnalité d'Avalon, Ivy était bien élevée et savait le montrer. Il se retint de lui dire qu'il était tout à fait convenable de déguster sur le plan de travail. Il n'était pas venu le moment de raviver les braises. Ravalant un sourire espiègle, il termina ses pancakes et éteignit la plaque, délaissant ensuite tout son matériel utilisé dans l'évier. Il aurait le temps d'y revenir plus tard. De sa main valide, il attrapa un petit stock de serviettes en papier. Il se savait suffisamment doué pour manger si proprement que sa chemise en serait à coup sûr tachée. Il vint déposer le tout sur la petite table près de l'escalier et retourna une nouvelle fois à la cuisine pour récupérer de quoi les accompagner et revint enfin rejoindre Ivy.


« A table mademoiselle ! »

D'une main, il lui tira une chaise afin qu'elle puisse s'installer. Il prit place sur celle d'en face, accrochant le regard de la jeune femme au passage.


« Il commence à se faire faim moi je dis.. »



Baissant les yeux, il sourit et s'empressa de la servir, laissant planer cette deuxième petite phrase anodine.



« Sinon. Tu fais quoi dans la vie ? »



Délicatement, il appliqua une large couche de sirop d'érable sur son premier pancake, avant de l'entamer avec gourmandise. Une mèche blonde lui barrait le front et son attention toute entière se partageait entre son propre pancake et le moindre fait et geste de son invitée.



© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Jeu 14 Avr - 23:39

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Alec prit un petit moment pour se retourner vers Ivy pour lui répondre pour qu'elle puisse faire quelque chose, qui aurait cru qu'Ivy était serviable ? Avait-elle hérité d'un peu de mes qualités ? C'était une bonne question.

«Avec plaisir. Les assiettes sont dans le placard à droite, au dessus du lave-vaisselle, les couverts dans le tiroir juste ici.»

Il prit une bref pause avant qu'il ouvre son tiroir afin d'y sortir les couverts nécessaire suite il ajouta :

«Le reste je l'amènerai, ne t'inquiète pas. Merci.»

Elle hochait délicatement la tête avant qu'elle se dirige tranquillement vers le placard de droite au dessus du lave-vaisselle et elle y glissa les couverts sur la première assiette qu'elle avait en main. Elle se dirigeait vers la table avant qu'elle place convenablement la table, elle avait l'habitude de me voir, donc elle savait où placé la fourchette et le couteau. Alec eut terminé les fameuses pancakes avant qu'il ne ferme sa plaque, il y en avait tout de même plusieurs, son ventre gargouillait dans un faible son juste à l'odeur qu'elles dégageaient. Il prit tout le nécessaire soit les serviettes en papier, les pancakes et le sirop d'érable. Une fois qu'il vint tout chercher le nécessaire il lui lança :

« A table mademoiselle ! »

«Hmm, ça m'a l'air délicieux !» lança-t-elle.

Tel un gentleman il lui tira la chaise à Ivy avant qu'elle prenne place tout en le remerciant tandis qu'elle le regardait s'installer en face d'elle, là où elle avait placé l'assiette et couvert.

«Il commence à se faire faim moi je dis.. »

Il baissa son regard avant qu'il ne la serve laissant sa phrase en suspend, Ivy ne s'en préoccupait pas du tout, elle était préoccuper à observer les pancakes dans son assiette qui semblait succulente. Cela faisait si longtemps ! Avant qu'elle attrape le sirop d'érable elle plaçait ses cheveux vers l'arrière, avant qu'elle le verse le sirop et que ses pancakes baignait presque... Elle coupait son premier morceau avant qu'elle le mange avec gracieuseté.

« Sinon. Tu fais quoi dans la vie ?»

Elle entama sa deuxième bouché avant qu'elle lève son regard vers Alec qui mangeait avec gourmandise. Ivy souriait doucement avant qu'elle penche légèrement sa tête sur le côté en faisant mine de réfléchir.

«Techniquement s'il y aurait une école ici et bien Avalon serait à l'école, mais bon... Sinon on ne travail pas encore et son passe-temps c'est la peinture, elle adore peindre, surtout depuis qu'elle a commencé à vivre avec sa grand-mère, c'est quelque chose dont elle tient à coeur je dois dire... Et c'était le début d'une nouvelle vie, puisque dans cette année-là elle a recommencée à sortir de sa chambre et peu à peu de chez elle.» dit-elle en fourrant une bouché de son pancake dans sa bouche, une fois avalée elle reprit. «Tandis que moi je ne fais pas grand chose dans la vie, juste embêter parfois Avalon, donc... Et toi?» demanda-t-elle à son tour.

Elle termina son tout premier pancake tandis qu'elle se reservait tout en faisant couliner un peu de sirop sur celle-ci avant qu'elle glisse son doigt sur le bouchon pour ne pas que ça reste collé, ensuite elle fourra son doigt dans sa bouche. Elle coupa encore une fois son pancake et de manger une nouvelle fois, elle avait faim, terriblement faim..

«Tes pancakes... Elles sont tellement délicieuse, pas plus que sa grand-mère, mais tu es en dessous d'elle je te le garantis...»

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Mar 10 Mai - 10:58


You have to choose..





La discussion s'engagea tout naturellement, tournant tour à tour autour d'Avalon, Ivy et Alec. En parlotant, le démon pu ainsi apprendre qu'Avalon avait une grande passion pour la peinture. Cela ne le surprit guère. Après tout ce n'était pas comme si elle lui avait renversé ses couleurs, toutes fraîchement achetées, dessus. Cependant ce détail l'interpella et il s'empressa de poser la question qui le titillait :


« Et ses tableaux sont comment en général ? Plutôt de couleurs chaudes et gaies ou.. sombres ? »


Il s'arrêta quelques instants de manger, attendant cette petite réponse capitale. C'était certes un détail futile pour une banale conversation mais pas pour le Suédois. La réponse lui permettrait de déceler le travail qu'il aurait à effectuer avec la petite humaine avant de la voir enfin plonger. Mais Ivy continuait déjà,  poursuivant sur sa lancée. Tant pis, elle lui répondrait après. Ni l'un ni l'autre ne travaillaient. Une aubaine. Au moins elles seraient disponibles la plus grande partie de la journée. Il ne se verrait pas contraints par quelques horaires improbables et en plus, il pourrait leur rendre visite quand Itsuke partirait. Il devait bien bosser lui. Enfin, Alec l'espérait.


« C'était le début d'une nouvelle vie, puisque dans cette année-là elle a recommencée à sortir de sa chambre et peu à peu de chez elle. »


Voilà qu'elle le renseignait de nouveau agréablement. A en juger ses paroles, la petite Avalon avait eu un petit moment de crise où sortit ne l'intéressait plus, où peut être qu'elle avait souffert, en proie à de vilains démons. Il pouvait tout aussi bien se tromper, tout ceci n'était qu'hypothèses. Il n'empêche que cela eut le don de le faire sourire. Sourire qu'il masqua rapidement par une moue compatissante.


« Quelle était cette période ? Une baisse de morale ? »


Ses yeux azurés étincelaient d'intérêts caché derrière un air inquisiteur. Il désirait en savoir plus et il comptait bien lui tirer les vers du nez. Mais avant cela, il prit le temps de renchérir à ses paroles.  


« Je suis arrivée il y a une semaine à peine, je préfère profiter de mon temps libre pour sortir et m'amuser. Quand je commencerai à être dans le besoin, peut être que je me caserai.. »


Un sourire malicieux éclaire son petit minois, révélant le fond de sa pensée. Puis vint le sujet gourmand concernant les pancakes. Il accepta le compliment avec modestie et la remercia.


« Merci beaucoup. Je t'en referais si tu veux. Mais ils ne sont pas encore finis.. On peut encore en profiter un peu. »


Pour confirmer ses sages paroles, il se resservit et attaqua goulûment sa collation, dérobant le sirop à Ivy qui s'en était servie.


© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Mer 11 Mai - 1:43

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Ivy parlait avec Alec, des sujets auxquelles qui m'appartenait, mes souvenirs, les choses que je faisais tout le temps, elle lui confiait du tout au tout ce qu'elle avait en tête..

«Et ses tableaux sont comment en général ? Plutôt de couleurs chaudes et gaies ou.. sombres ?»

«Tout dépend des oeuvres, il est vrai que sa première n'était pas très présentable, sa rage était très bien présenté... Elle varie bien ses idées et ce qu'elle veut représenté.» dit-elle en lui adressant un sourire.

Par sa réponse elle poursuivait la conversation, elle confiait autre chose surtout le fait qu'après la sortie de chez moi je m'étais réfugiés chez ma grand-mère, dans ma nouvelle chambre ne voulant parler à personne, qui aurait cru qu'une fille comme moi agirait comme ça? Comme quoi qu'il ne faut pas se fier aux apparences.

« Quelle était cette période ? Une baisse de morale ? »


«Non, pas du tout, tu penses que je suis créer par plaisir ? Non, Avalon a eu besoin de moi pour continuer de vivre... Sans moi elle n'aurait pas vécu encore une année à se faire battre par son propre père, qui voyait en elle le visage de sa mère, il s'en voulait de l'avoir tué, mais pour ne pas mettre la faute sur lui-même, il a mit la faute sur Avalon, une enfant de cinq ans à l'époque, d'ailleurs j'ignore comment elle a fait pour survivre jusqu'à mon arrivé dans sa tête..»

Par la suite elle lui posait la question ce qu'il faisait en particulier pour faire valser la conversation à son égard.

« Je suis arrivée il y a une semaine à peine, je préfère profiter de mon temps libre pour sortir et m'amuser. Quand je commencerai à être dans le besoin, peut être que je me caserai.. » dit-il tandis qu'un sourire malicieux naquit sur ses lèvres, lèvres qu'Ivy avait passionnément embrasser plutôt. «Merci beaucoup. Je t'en referais si tu veux. Mais ils ne sont pas encore finis.. On peut encore en profiter un peu.»

Elle hochait la tête avant de continuer de s'attaquer au pauvre pancake enrober de sirop qu'elle mangeait presque en quelques seconde avant qu'elle s'empare d'un autre, après trois elle devait s'avouer vaincu par sa faim. Elle ne pouvait plus avaler une bouchée de plus, surtout qu'ils étaient assez grosses de plus le sirop cela nous comblait amplement. Elle levait son regard vers Alec tandis qu'elle vit une gouttelette au coin de ses lèvres, elle souriait au coin avant qu'elle se lève tout en passant son pouce au coin de ses lèvres afin de s'emparer la fameuse goutte de sirop qu'elle mit dans sa bouche.

«Tu avais un peu de sirop, je te l'ai retiré... » dit-elle avant qu'elle prenne à nouveau place sur la chaise. «Pour une personne qui vit seul, tu as tout de même osé une grande demeure et dans un style tout à fait abordable, j'adore vraiment, mieux que chez moi, enfin chez Ava' il y a rien de compliquer, c'est tout simple dans un décor simple. »


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Jeu 2 Juin - 15:32


You have to choose..




La discussion se poursuivit, s'enchaînant tout simplement. Il n'y eut pas de blancs, Ivy étant suffisamment bavarde pour combler ceux éventuels qui auraient pu avoir lieu. Le démon apprit quantité de choses importantes qu'il eut tôt fait de retenir. Avalon avait vécu une période sombre, qui lui avait sûrement été douloureuse. Ses tableaux, du moins ses premiers, présentaient une rage incontrôlée qu'elle avait tenté d'évacuer. Mais peut-on seulement guérir complètement d'une blessure qui nous est si profonde ? La faille d'Avalon se situait sûrement là. Ivy étant encore bien présente par le biais d'Avalon, tout portait donc à croire que la jeune femme ne s'en était jamais complètement remise. Comment faire ressurgir ce passé douloureux et ainsi la faire basculer ? Pensivement, il continua de se rassasier, bouchée après bouchée. Finalement, il perdit le fil de leur conversation, trop absorbée par ce flot de pensée. Ivy le pourtant ramena rapidement à la réalité en se levant, raclant la chaise contre le parquet. Immédiatement il sursauta, ses muscles se bandant prestement. Il se calma en voyant que ce n'était que la jeune femme qui s'approchait de lui. Il ne se recula donc pas quand elle l'approcha, et encore moins quand elle le toucha. Il sentit pourtant nettement son index venir caresser le coin de ses lèvres, soit-disant pour retirer une goutte de sirop. Oui, oui.. on ne me fait pas à moi le coup là, demoiselle. En général ce sont mes piètres excuses à moi lorsque la gazelle se montre trop timide et pas suffisamment joueuse.. A cette pensée, il eut un sourire et se leva à son tour, empilant leurs deux assiettes ainsi que le plat de pancakes.


« Ne bouges pas, je reviens »


Un petit regard accrocheur plus tard, il se retrouvait au milieu de sa cuisine. Laissant tout sur plan de travail, il prit tout juste le soin de se laver les mains avant de rejoindre à nouveau Avalon/Ivy qui justement s'exclamait :


«Pour une personne qui vit seul, tu as tout de même osé une grande demeure et dans un style tout à fait abordable, j'adore vraiment, mieux que chez moi, enfin chez Ava' il y a rien de compliqué, c'est tout simple dans un décor simple. »


Il accepta le compliment d'un petit hochement de tête, et balayant la pièce ouverte dans laquelle ils se trouvaient, il répondit presque instantanément :


« A vrai dire, cette maison, je devrais la partager ; il y a une offre à pourvoir. »


Désignant d'un vague signe du menton une porte dans son entourage, celle de la chambre encore non occupée, il développa un peu.


« Je n'attends qu'un colocataire histoire d'un peu moins m'ennuyer. Mais il faut croire que Damned Town est loin d'être aussi attractive que cela. Personne n'a encore proposé »


Esquissant un autre sourire, il songea que cela n'était pas plus mal. Cela lui laissait le champs libre certains soirs où le laisser-aller avait fait bon marché. Si quelqu'un partageait son antre, il ne pourrait plus être aussi serein, surtout si la personne sélectionner pour emménager se révélait être un autre traqueur. Ses conquêtes en seraient parfois convoitées, et ça il ne pouvait l'accepter. C'est pourquoi, de ce manque de compagnie, il ne s'en souciait guère. Au moins on lui fichait la paix une fois qu'il était rentrée.
La jeune femme désormais silencieuse se contentait d'observer les lieux, sagement assise sur sa petite chaise. Il sourit à cette vue. Si sage.. Il s'approcha et derrière elle, enroula ses bras sur ses épaules, se penchant légèrement au dessus d'elle, la surplombant largement.


« Mais si tu veux rester ce soir, je n'y vois aucun inconvénient. »


Son souffle vint chatouiller la peau de la jeune humaine, silencieux et régulier.  


© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Sam 4 Juin - 15:40

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Ils terminèrent de manger et Alec se levait et empilait les assiettes avant qu'il se dirige vers la cuisine qui n'était pas si loin que cela. Il lançait à Ivy un "Ne bouges pas, je reviens". Comme un chien fidèle à son maître, l'autre partie de moi restait là entrain d'observer les alentours d'où qu'il vivait à partir de sa chaise, assise. Ivy complimentait l'appartement ou plutôt le condo qui était presque une maison tout à fait normal.

«A vrai dire, cette maison, je devrais la partager ; il y a une offre à pourvoir. » dit-il en désignant de la main une chambre libre avant qu'il ajoute. « Je n'attends qu'un colocataire histoire d'un peu moins m'ennuyer. Mais il faut croire que Damned Town est loin d'être aussi attractive que cela. Personne n'a encore proposé »

Il esquissait un autre sourire tandis qu'Ivy continuait de regarder autour, elle aimait bien le style de cette maison quelque peu industriel vu que c'était tout même grand, plus grand qu'un loft, mais elle avait les attraits de ce style. Elle souriait doucement tandis qu'elle sentit la présence d'Alec derrière son dos et qu'il enroulait ses bras sur ses épaules tout en se penchant légèrement au-dessus d'elle, d'habitude ça ne l'aurait pas du tout gêner, mais on dirait qu'elle était quelque peu timide, elle se sentait légèrement dominer par cet homme, elle ne pouvait même pas décrire ce qu'elle ressentait.

«Mais si tu veux rester ce soir, je n'y vois aucun inconvénient. »


Elle frissonnait à son souffle sur la peau. Il était si près, moi je voulais l'éloignée, mais c'était malheureusement Ivy qui était au contrôle de moi-même. J'étais prise au piège par Alec et Ivy. Aussi maligne qu'elle était, elle souriait tournant légèrement son regard vers Alec avant qu'elle réussisse à lui répondre.

«Avec une telle proposition, je ne vois pas pourquoi je le refuserais.» lui murmura-t-elle en souriant en coin.

Elle voulait voir jusqu'à qu'elle point elle pouvait le poussé, mais ça sera de sa faute si elle le pousse au bout et que je ne pourrais rien faire du tout pour l'arrêter, je priais tellement fort pour que cela s'arrête, mais rien ne semble fonctionner. Elle glissait sa main, sans gène, vers le bras de celui-ci qui étaient enroulés sur ses épaules, elle caressait délicatement son bras avant qu'elle la pose doucement en laissant sa main sur son bras et s'accotait légèrement contre lui. J'ignorais ce qu'elle essayait de faire, mais ça me plaisait pas du tout, au contraire j'avais envie de quitter cette maison, mais on dirait que son influence s'affectait à moi aussi, comment faisait-il ça ? Non, Avalon, ressaisis-toi et tu ne ne veux pas en savoir davantage.


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Ven 8 Juil - 15:43


You have to choose..





Comme prévu, elle ne le repoussa pas. C’est qu’il commençait à la connaître la miss Ivy. Il sourit, la sentant se rapprocher un peu de lui, jusqu’à s’y coller. Murmurant à son oreille, il lui proposa une petite visite de l’appartement, histoire que si au beau milieu de la nuit elle cherche quelque chose, elle soit assurée de mettre la main dessus. Il se redressa, s’éloignant un peu avant de lui tendre une main élégante tout en se tenant bien droit.

« Si Madame accepte de me suivre. »

Il la scruta, tout sourire, ses yeux bleus ayant perdu de leur froideur habituelle. Dans un coin de sa tête il se moquait allègrement d’Itsuke qui serait prêt à le défigurer pour ainsi s’approprier sa dulcinée mais bon, était-ce vraiment la faute du pauvre bougre si sa petite amie avait le don de s’attirer quelques regards, convoitée ? Il ne pouvait rien faire si ce n’est lui faire confiance. Avalon était sûrement irréprochable et fidèle, il serait prêt à le parier. Mais Ivy en revanche était tout ce qu’il attendait. Suffisamment facile et provocatrice pour le suivre et apporter un peu de piment, ce qu’Avalon n’aurait sans aucun doute pas fait. M’enfin, il préférait cette option là et la perspective de ne pas dormir seul cette nuit le réconfortait. Ses pensées, ainsi, ne dériverait pas vers quelques horizons célestes. La présence de la jeune femme l’accaparerait tout entier.

Il se demanda un instant si les lieux étaient rangés. Un coup d’œil circulaire jugea que cela pourrait aller. Si le salon était suffisamment propre alors qu’il y passait parfois ses journées, le reste le serait assurément.



© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Sam 9 Juil - 18:22

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Alec se redressait ayant proposer à cette dernière une petite visite de son appartement. Elle avait hocher la tête ne refusant pas cette offre tandis qu'il tendait la main face à elle de façon très élégante, digne d'un gentleman.

«Si Madame accepte de me suivre.»

Dit-il tout la regardant de son regard bleuté.

«Si bien demander, pourquoi la refuserais-je ?»

Demanda-t-elle  avant d'accepter finalement sa main tandis qu'elle se redressait pour sortir de cette table. Elle n'avait pas trop manger et elle ne se sentait pas pleine, c'était tout à fait parfait, il était rare que je mangeais jusqu'à ne plus avoir de place. De toute façon je ne mangeais pas beaucoup encore moins Ivy. Elle gardait sa main dans la sienne, elle était chaude et quelque peu réconfortante, pour que je pense à cela il devait bien avoir un problème, car la seule personne à qui je pense en ce moment était évidement Itsuke, mais Ivy n'en faisait qu'à sa tête. De sa main libre elle vint glisser une mèche derrière son oreille gardant l'autre dans celle du jeune homme.

«Cela doit être ennuyant de vivre seul à la longue n'est-ce pas ? Je suis sûr que quelqu'un va s'y proposer surtout comme je te l'ai dit c'est une très belle demeure. »

Dit-elle tout en continuant de sourire tout en suivant Alec pour sa visite entière de sa maison. Pendant leur visite je ne cessais de penser à Itsuke, tout le temps, je m'enfuir et retourner à la maison comme si rien n'était, mais le baiser échanger de tout à l'heure je ne pouvais pas l'oublié, je ne pouvais pas le nier du fait qu'il sait totalement embrasser les filles, je ne doute pas que cela soit sa première fois, combien de filles avait-il emmené ici ? Ou encore embrassé ? Ou même encore plus ? Je l'ignorais et je pense également je ne voulais pas le savoir... Ivy y glissait ses doigts entre les siens entre-mêlant ceux-ci ensemble, elle savait bien faire ce genre de chose aux garçons, mais bon il fallait avoué qu'entre elle et moi, elle était moins gêné d'agir en la présence de ceux-ci... Je devais l'admettre elle se débrouillais mieux que moi.  


____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Ven 26 Aoû - 13:14


You have to choose..





Leurs mains entrelacées, la visite put commencer. Il l’emmena tout d’abord rapidement dans la cuisine qu’elle connaissait déjà puis retraversa le salon en direction de la petite chambre accolée, celle où dormirait Avalon si vraiment elle voulait dormir seule.  

« C’est ici que  tu dormiras si la chambre du haut ne te plait pas suffisamment pour y rester. »

Lâchant quelques secondes la main d’Ivy, il ferma les volets de la chambre là pour ne pas avoir à le faire plus tard et referma doucement la porte derrière eux en ressortant. Puis il se dirigea d’un pas élancé vers les escaliers qui grimpaient de manière assez prononcée. Il la laissa passer devant et en attendant qu’elle arrive en haut ajouta :

« Par contre la salle de bain est en haut si tu as envie de faire un brin de toilettes donc on se croisera forcément. »

Il lui décocha un petit regard appuyé quand elle tourna les yeux vers lui une fois en haut et reprit les devants. Le dressing, la salle de bain et enfin sa propre chambre, tout fut passé au crible. Il finit par se poster devant la porte de sa chambre et clôtura cette visite express.

« Voilà. Tu sais ou tout est. Tu as besoin de te doucher ou pas ? »
Le démon n’ignorait pas les petites attentions que la jeune femme avait à son égard. Il savait également que c’était aussi froid que de son côté. Ils ne s’aimaient pas vraiment. S’amusaient simplement. Du moins c’est ainsi que le jeune homme le voyait. Il voulait attiser la fureur d’Itsuke. Ivy était son arme. Il la bichonnait donc pour éviter tout dysfonctionnement. Quand elle le rejoignit, son bras se glissa pour venir ceinturer sa taille et il l’attira à lui avant de l’embrasser.




© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Jeu 1 Sep - 0:21

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Leurs mains étaient désormais l'un dans l'autre tandis que les deux fit le tour dans la maison de ce dernier et je me demandais toujours pourquoi il avait autant besoin d'espace... Ils se dirigeaient vers une petite chambre qui était non loin du salon et lui montrait cette pièce.

-C’est ici que  tu dormiras si la chambre du haut ne te plait pas suffisamment pour y rester.

Tout ce qu'elle fit était un hochement de la tête tout en souriant doucement, du coin de ses lèvres. Il lâchait la main de cette dernier pour pouvoir fermer les volets de la chambre et fermait derrière lui. Elle le suivait qui lui se dirigeait vers l'escalier qui montait de manière assez prononcée, mais je ne pouvais pas dire que ça rendait affreux la maison, tout le contraire, c'est ça qui donnait le charme à toutes les pièces. Il laissait Ivy grimper en premier tandis qu'il suivait et pendant qu'elle montait il se permit d'ajouter :

-Par contre la salle de bain est en haut si tu as envie de faire un brin de toilettes donc on se croisera forcément.

Il la regardait avant qu'Ivy fasse de même lorsqu'elle se tournait vers lui. Il vint la rejoindre et au passage elle vit le dressing, la fameuse salle de bain et la chambre de celui-ci. Ce fut une visite rapide, mais au moins Ivy savait où qu'étais où et il termina la visite en se postant devant la porte de sa chambre.

- Voilà. Tu sais ou tout est. Tu as besoin de te doucher ou pas ?

-Si cela ne te dérange pas, bien évidement, je prendrais bien une douche..

Dit-elle sans cesser de le regarder et elle arrivait non loin de lui, proche de lui, mais avait tout de même une certaine distance entre eux. Il rompait cette distance en glissant son bras autour de la taille d'Ivy l'approchant à lui et de l'embrasser. Elle vint glisser ses mains sur ses épaules tout en prolongeant le baiser qu'il lui offrait. Profites-en autant que tu le désires ma petite Ivy, mais sache que ma vengeance ne sera pas aussi douce que tu le crois... Tout ce que je savais en ce moment était qu'Ivy appréciait Alec, mais ne l'aimait pas en amour, mais uniquement pour s'amuser et je crois que même que c'est réciproque, entre les deux il n'y avait aucunement de l'amour, cela se pouvait ce voir dans les baisers qu'ils se partageaient depuis tout à l'heure.
Elle prolongeait toujours le baiser un peu plus avant qu'elle se recule doucement, le sourire collée à ses lèvres penchant la tête sur le côté avant qu'elle glisse ses mains derrière son dos.

-J'imagine qu'il y a tout ce que j'ai de besoin dans la salle de bain, n'est-ce pas ?Si ne nous croisons pas par la suite, je te souhaite une bonne nuit...

Dit-elle ne cessant pas de sourire comme elle a l'habitude de faire. J'attendais que l'on soit seule pour que je lui parle, mais je voyais mal de m'enfuir à toutes jambes tout de suite après, ce serait très mal poli... Une fois la réponse obtenu elle se dirigeait vers la salle de bain, elle fermait la porte derrière elle verrouillant celle-ci... Elle aurait très pu la laisser déverrouillée, mais elle avait une certaine vie privée, pour une fois elle fait les choses dans le bon ordre. Elle trouva les choses qu'elle allait avoir de besoin dont une serviette et gant de toilette. Elle farfouillait dans les poches trouvant un élastique et ramassait tous les cheveux dans un chignon et les attachait ainsi. Par la suite elle retirait les vêtements avant d'aller dans la douche. Elle prit au moins cinq minutes, sinon moins pour prendre la douche. Une fois terminée elle s'enroulait dans une serviette pour se sécher avant qu'elle remette ses vêtements et plaçait de côté le matériel utiliser aux endroits propices pour ce genre de chose. Une fois douchée elle sortit de salle de bain avant qu'elle s'étire doucement en lâchant un bâillement. D'un pas lent elle se dirigeait vers la chambre qu'Alec lui avait montré, il y avait plusieurs pièces dans cette maison, mine de rien... Une fois à l'intérieur elle s’assoyait sur le lit observant un moment le murs étant perdu dans ses pensés avant qu'elle s'allonge dans les couvertures y trouvant un confort inimaginable.

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Dim 23 Oct - 15:48


You have to choose..





Le clac caractéristique du verrou qui se referme vrilla dans l’air. Le démon eut un rictus contrarié. La douce jeune femme avait prévu le coup. Mist. Grommelant un peu, il s’éloigna pour la laisser prendre sa douche et entra dans sa chambre pour venir se poster devant la fenêtre. Celle-ci dominait la ruelle qui s’étendait à ses pieds. Les ténèbres l’avaient d’ailleurs envahie et sa narine frémit. Il aurait fort eu envie d’aller se balader quelques temps, profiter de la fraîcheur d’automne, entendre les chiens grogner et aboyer dans les jardins fermés. Malheureusement il ne pouvait fausser compagnie à son invitée. Déjà qu’Avalon était contrainte et forcée de rester, il n’allait pas lui donne de motifs pour se plaindre encore plus. Quant à Ivy, il ne savait qu’en penser. Si elle n’était pas aveugle quant à son petit jeu insensible, elle n’en démontrait rien et paraissait au contraire fort dans son élément. Ses mains se croisèrent d’elle-même derrière son dos et il se prit à réfléchir. Non, s’il voulait se venger d’Itsuke, il ne s’y prenait pas de la meilleure des manières. Tout semblait voué à l’échec s’il s’évertuait et s’entêtait à poursuivre dans cette voie. Mais alors, que faire ? D’un pas lent, il se mit à marcher de long  en large dans la pièce à peine éclairée. Seule la lumière du couloir laissait valoir son pourtour étoilé sur la moquette de la chambre. Il s’était trop hâté, avait tout gâché. Il allait maintenant falloir réparer les pots cassés et tenter une nouvelle approche. Mais il ne pourrait plus rien faire ce soir au risque de vraiment briser l’arme qu’il allait devoir forger. Ses yeux exaspérés cherchèrent le ciel mais ils ne se heurtèrent qu’au bois froid ornant le plafond. Laisser la jeune femme en paix apparaissait comme la meilleure des options mais comment savoir s’il pourrait aller plus loin plus tard ? Rien ne le laissait penser.


Poussant un soupir exaspéré, il s’assit sur son lit et posa les avants bras sur les cuisses. Il s’immobilisa en entendant la porte s’ouvrir silencieusement et les pas menus d’Ivy entrer en contact avec le sol froid du corridor. Moins de 5min avait-elle prit pour se doucher. Rapide la petite. Il l’entendit redescendre pour gagner sa chambre et la lumière s’éteignit, l’enfermant avec sa pénombre bienfaitrice. Le démon se laissa basculer en arrière, faisant l’étoile tel un enfant dans la neige. La seule différence résidait dans l’expression du visage. L’un sourirait, heureux de vivre, l’autre ruminait sur ce qu’il tardait à accomplir. Un enfant n’allait également pas se coucher à l’heure là, le clocher du quartier sonna minuit et demi. Les carrosses étaient rentrées,  les princesses dans leurs palais et les servantes encore toutes chamboulées. D’un geste brusque de la main, il retira son t-shirt et le roula en boule avant de l’envoyer cogner contre la porte du dressing. En attendant de trouver le sommeil, il demeura les yeux tournés vers le plafond, la couverture stagnant contre son dos étalé. A ce moment précis, il se demanda ce que la jeune femme faisait, si elle avait déjà mis les pieds sous la couette, prête à attendre Morphée. Et au dehors ? Que faisaient ceux encore éveillés ? Combien étaient encore de sortie à profiter de la nuit qui débutait ?


Un sursaut finit par l’ébranler au moment où il allait sombrer. Il n’avait même pas pris le temps de répondre à ses paroles. Quel ingrat Mr Hamilton pensa t-il avec un sourire. Ce fut sa dernière pensée avant que le sommeil ne l’emporte, dans un monde où il contrôlait encore ce qu’il voulait achever.




© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Lun 7 Nov - 2:20

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Elle fermait les yeux après un long moment, c'était le moment de reprendre le dessus, mais sa présence était toujours aussi lourde... Comment allais-je faire ? Ah non, elle ouvrait ses yeux, à quoi pensait-elle ? Elle se levait du lit avant de prendre le sac où contenait la robe qu'Alec avait acheté plus tôt, même si je voulais la payée de mes propres moyens, comment aurais-je pu refusé ? Du moins Ivy était au contrôle à ce moment précis, elle a donc profité de la situation... Elle retira l'étiquette pour le mettre dans le sac avant de retirer les vêtements pour mettre la robe rouge, Ivy adorait le rouge, c'était sa couleur préféré. Elle fermait la fermeture éclair avant qu'elle se regarde dans la glace, mais il faisait noir, c'était impossible d'y voir quelque chose. Elle défaisait son chignon qu'elle avait fait avant de prendre sa douche pour le mettre à son poignet et de se diriger tranquillement en dehors de la chambre. Elle ouvrait délicatement la porte pour ne pas faire trop de bruit et d'y sortir... À pas de loup elle s'avançait vers la salle de séjour où se trouvait les grandes fenêtres, du moins toute sa maison avait des grandes fenêtres et elle venait se poster devant l'une d'entre elles fixant le ciel, du moins elle avait bougé les rideaux pour mieux voir l'extérieur, le sourire aux lèvres.
Elle adorait observer le ciel d'une nuit aussi fraîche que ce soir, du moins elle l'espérait. C'était le moment de m'interférer.... Elle était moins présente, donc je pouvais doucement reprendre le contrôle de moi-même.

«Alors tu t'es bien amusé aujourd'hui ?»

«Je ne sais pas si bien amusé serait un bon terme pour décrire mon amusement... Mais tout ce que je sais, c'est que ça ne va pas plaire à Itsuke d'entendre tout ça et tu le sais... »

«Je me sens déjà mal de t'avoir laissé faire, alors n'enfonce pas plus le couteau dans la plaie.»

«Je sais que tu as bien aimé ses baisers, tu ne peux pas me cacher ça...»

«N...n..on, je n'ai pas aimé, arrête de dire des conneries. »

«Tu ne peux pas me mentir Ava, tu es une mauvaise menteuse de toute manière, trop facile, trop enfermée, trop joyeuse, trop de tout en fait, je parle des qualités qui pourrait devenir des défauts, qui sait ?»

«Nous sommes pas pareils... »

«Tu te trompes ma chérie, tu te trompes, nous formons qu'un, sans moi tu ne serais plus ici et tu n'aurais jamais rencontré Itsuke, donc c'est un peu grâce à moi...»

«Techniquement, je dois racheté ton pêché de trop, ton, pas le miens..»

«Hm, si tu le dis... Bon... Je te laisse ici, je ne t'embêterais plus jusqu'à demain soir, tout ça m'a épuisé, profites pour moi..»

À ses paroles dans ma tête, je revenais à moi-même, je prenais possession de mon corps, finalement. Je lâchais un soupir avant de fermer le rideaux et de retourner vers la chambre tout en fermant soigneusement la porte et de me hisser en dessous des couvertures avant de fermer les yeux. J'étais épuisée, c'était une longue journée en effet de même que mon coeur battait très fort et sentais mes joues rougir... Pourquoi je réagissais ainsi ? Je cachais mon visage, honteuse et je tentais de me calmer... Après un certain temps je réussis à m'endormir, car je ne pensais plus à rien.
Le matin était déjà présent, comment je le savais ? Il faisait un peu clair dans la pièce, malgré les rideaux fermés, la lumière s'infiltrait dans la pièce. Je soupirais doucement avant de me rouler sur le côté continuant malgré de dormir quelques minutes de plus, je n'étais pas non plus pressé, mais il ne fallait pas que j'en abuse non plus..  

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Jeu 29 Déc - 21:24


You have to choose..





Cette nuit passa à la vitesse de l'éclair. Le démon ayant dormi comme un sac, il s'éveilla en sursaut aux lueurs de l'aube quand son réveil sonna impatiemment. L'esprit encore embrumé par ses rêves indomptés, il émergea de sous la couette, les cheveux en bataille. A chaque matin sa routine ais-je envie de dire. La mine endormie et la chevelure rebelle en faisaient partie. Éteignant paresseusement l'appareil qui l'appelait, il s'assit sans grande conviction sur son lit défait. Bayant la bouche grande ouverte, il s'étira lentement, étirant ses muscles eux aussi défraîchis. La nuit n'avait pas été des plus confortables, le suédois ayant dormi sur son bras droit. Le sang n'avait donc pas pu affluer dans cette zone pendant un long moment et le réveil fut l'occasion pour lui de pallier à ce problème. Il finit par se lever, et marcha jusqu'à l'escalier. Sa mine endormie ne lui fit toutefois louper aucune marche et il parvint intacte au rez-de-chaussée de son appartement ou il commença par apporter un peu de lumière. Ouvrant petit à petit chaque volet, il finit par atterrir dans la cuisine où il mi en route sa machine à café avant de s'adosser au plan de travail, les yeux encore hagards. Son esprit semblait avoir fait un reset complet sur ce qui avait pu se passer la veille et il était loin de se douter qu'Avalon dormait dans la pièce d'à côté. C'est donc avec une flegme naturelle qu'il se prépara son petit-déjeuner, se tournant finalement pour entrouvrir le frigo et faire un rapide état des lieux. Il opta finalement pour un simple yaourt qu'il agrémenta de quelques flocons d'avoines et entama son festin. Après son repas de roi, il délaissa la vaisselle dans son évier encore étonnamment propre et vint s'avachir sur le canapé.

La Ps3 fut vite allumée et pour une fois elle avait été éteinte plus de quelques heures. L'ennui à Damned Town était tel qu'il passait son temps entre activité sportives, courtes balades et jeux. Une routine aberrante qui n'en finissait plus. Le pied sur la table basse, le dos arqué bien enfoncé dans le dossier, il mit en route le nouveau jeu qu'il s'était procuré. Assassin's Creed. Beaucoup en parlaient, certains ne juraient que par lui, d'autres le haïssaient, les critiques habituelles d'un jeu en somme. Bien que cela fasse longtemps que le jeu soit sorti, le démon ne l'avait encore jamais essayé et s'était tout d'abord laissé tenté par d'autres divertissements plus originaux. Celui-ci attendait patiemment depuis son arrivée et le jeune homme décida de finalement s'y intéresser. Manette en main, bouteille d'eau à ses pieds, il fut donc vite fait bien installé pour se détendre.

Pendant que le scénario explicatif se déroulait, le suédois laissa ses pensées l'emporter. Il n'avait rencontré que trois personnes à Damned Town dont un ange et deux humains. Aucun être de sa propre espèce n'avait croisé sa route et il en venait à se demander si sa caste peuplait belle et bien la ville damnée. Cela était tout de même surprenant. M'enfin, cela ne laisserait que plus de plaisir à la voir chuter. Voir ses efforts récompensés est toujours plus que satisfaisant. Néanmoins, il n'avait aucun signe de vie du côté des autorités. Bien que le suédois détesta être mis sous autorité, il demeura lucide quant à sa venue ici. On ne l'avait pas fait venir pour qu'il sème sa pagaille comme il l'entendait. Il attendait donc sagement un quelconque signe de son espèce mais chaque jour s'écoulait sans que rien ne lui soit envoyé. D'une patience extrême, le démon patientait toujours, mais songeait de plus en plus à se libérer des protocoles et à faire lui-même sa propre loi. Après tout, si les uns étaient à cheval sur les procédés, ils se seraient déjà manifestés. Ouvrant sa bouteille d'un geste distrait, il regarda sa montre, constatant qu'il n'était que 9h. Pourquoi diable conservait-il cette manie de laisser le réveil allumé ? Ses journées l'endormaient plus qu'elles ne le satisfaisaient mais chaque matin était le même refrain. La veille, oubliant de le désactiver, le démon devenait la première victime de sa mémoire défaillante et chaque sonnerie stridente l'empêchant de se rendormir, il devait inlassablement se lever, peu importe si la journée s'étirerait. Sans fin. Lassé de ce quotidien qui n'en finissait pas, le démon en revint néanmoins à Itsuke. Ce jeune homme avait eu le don de l'énerver à la simple vue. Trop arrogant, trop sûr de lui. Il n'avait encore rien vu de la vie que déjà il se permettait de lui parler avec un ton empli de défi. Récemment, il avait également appris qu'il avait une petite amie. Avalon, qu'il avait d'ailleurs rencontrée et… merde ! Se frappant le front du plat de la main, le démon fit un bond pour s'extirper de son canapé. Tout lui revenait désormais et il se rappela que la double personnalité sommeillait à quelques pas même de là où il se trouvait. Ce constat n'amenait aucune panique excessive mais le démon s'en voulut d'avoir pu oublier que la petite amie d'Itsuke était ici.

Il en voyait des nuits accompagnées mais là n'était pas une visite comme les autres. Elle n'avait ni partagé son lit, ni quoi que ce soit hormis des pancakes et il en avait été de quelque peu déçu. Néanmoins, s'il se montrait suffisamment chaleureux, autant avec Ivy qu'Avalon, elle reviendrait sûrement, et à force se laisserait-elle peut-être tentée ? Rasséréné par les conclusions tirées, il se rassit, attendant que la jeune femme n'émerge à son tour. Heureusement pour lui, le scénario en avait fini et il put entamer sa partie.



© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Mar 3 Jan - 2:25

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
J'ignorais quel heure qu'il était, mais il ne devait pas être trop de bonne heure. J'avais assez flemmardé ainsi et je me devais de me lever surtout que je n'étais pas chez moi. Je baissais mon regard sur la robe rouge que j'avais mise avant d'aller dormir, rectification, que Ivy avait mise avant d'aller dormir. Je sortais du lit et faisais le lit en replaçant le tout comme c'était hier soir. Je replaçais les coussins et je replaçais correctement ma robe avant de quitter finalement la chambre prenant au passage mon sac. Je regardais autour de moi et personne en vue. Alec devait être dans le salon à l'heure qu'il est ou probablement entrain de dormir... Je me dirigeais vers le salon trouvant Alec entrain de jouer au jeu vidéo. Je posais soigneusement mon sac pas trop loin et m'approchais de celui-ci regardant ce qu'il faisait avec son personnage. Ivy ne s'était pas manifester depuis ce matin, avait-elle abandonnée de me faire culpabilisé concernant Itsuke ? Ou entendait-elle le bon moment pour interagir ? Je l'ignorais, elle était silencieuse, elle était observatrice et quand le moment viendrait elle apparaîtrait.

-Tu joues à Assassin's Creed ? Je ne suis pas une experte en jeu vidéo, mais j'en ai beaucoup entendu parlé à la télévision avec les pubs qui passe sans arrêt...

Lui dis-je tout simplement restant debout observant les mouvements de son personnage. Il devait certainement sentir que c'était juste moi, Avalon. Ivy sommeillait toujours, me laissant faire... Je pourrais en profiter et de m'enfuir, mais une part de moi me dit que c'est mal poli surtout qu'il m'a héberger pour la nuit et à même fait des pancakes. Je me souviens que je porte toujours la robe, j'étais trop paresseuse pour changer de vêtement d'origine, de plus ça devrait lui faire plaisir que je la porte, après tout il me l'a offert...

«Ivy ! Ça devient gênant-là... C'est toi qui a voulu rester et là j'ai l'air d'une... D'une ridicule !»

«Ridicule ? Ah bah ça n'a jamais changé, tu l'as toujours été, mais à ta manière...»

«Hé ! Tu crois que tu es mieux ? Dois-je te rappeler que c'est de ta faute que nous sommes ici ?»

«M'oui... Mais je préfère te regarder te ridiculiser devant ce cher Alec, je viendrais au bon moment ne tant fait pas.. Allez tu es une grande fille Ava'..»

Je ronchonnais intérieurement avant de détourner mon regard du jeu pour regarder Alec. Je me sentais de plus en plus comme une intruse et je ne voulais pas davantage gâcher sa journée.

-Je crois que je vais y aller... Je ne voudrais pas déranger encore davantage, merci de m'avoir héberger pour la nuit et d'avoir fait des pancakes, je t'en vaudrais ça un jour ou l'autre...

Aïe, mais qu'est-ce que je dis là moi ? Je suis toujours moi et pourtant ce serait le genre de parole que Ivy dirait, peut-être m'influence-t-elle de là où elle est ? Peut-être, je ne sais pas... Pour l'instant je ne bougeais pas, je restais là, debout entrain de regarder Alec de mon air tout à fait naturel, ni plus, ni moins. J'ignorais ce qu'il allait dire ou faire, mais je ne devais pas à m'attendre à grand chose non plus.

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Mer 11 Jan - 19:31


You have to choose..





De petits pas feutrés se firent entendre dans son dos. Bien vite, le suédois les attribua à la douce Avalon qui devait s'être éveillée et arrivait désormais. Il attendit de sentir sa présence dans son environnement proche pour se détourner de sa ps3, afin de l'inciter à s'approcher. Il la connaissait suffisamment pour savoir que s'il la remarquait dès son entrée, sa timidité l'empêcherait d'avancer plus. Là, tant qu'il ne l'observait pas, la confiance était reine. Sauf si Ivy était aux commandes, auquel cas le self-contrôle était de manière permanente le roi. Ses paroles parvinrent jusqu'à ses oreilles alertes et en constatant avec satisfaction qu'elle connaissait un minimum le sujet, il lui répondit joyeusement.


« Ce jeu, c'est une tuerie. Bon certes, tout le monde ou presque l'a dans son armoire, mais il fait passer le temps de façon grandiose, donc.... On oublie facilement que ce jeu a été vu, revu et re-re-vu. Si tu veux, je te le filerai. »


En général, les femmes qu'il rencontrait n'appréciaient pas tellement le domaine auquel il s'adonnait à ce moment même et il fallait avouer que lui-même était loin de s'y connaître comme s'il y était né mais, en tant que passe-temps ponctuel, cela lui permettait de s'occuper. Quand il sentit deux paumes venir se poser sur le dossier du canapé, il posa sa manette sur la table basse et se tourna, s'accoudant à ce dernier. En croisant les yeux d'Avalon, il ne put que laisser son regard glisser sur la tenue particulière que la demoiselle arborait. Un rouge vif, presque sanguin l'habillait, concordant avec son teint albâtre. Le démon eut un sourire en coin en admirant la prestance de son invitée. Voilà qui était bien mieux que ses précédents vêtements, moins cintrés et moins flatteurs. Ici, il pouvait admirer les courbures de son corps, se délecter de ses formes mieux embellies et profiter d'un panorama digne du détour. Le démon se félicita alors d'avoir insisté pour l'emmener dans la petite boutique. La robe lui allait décidément très bien, ce qui confirmait le goût prononcé d'Ivy pour les jolies choses. Désirant noter ce qu'il appréciait, le démon lui adressa un sourire appréciateur, donnant à ses traits l'aspect d'un homme enjoué. Ni méchanceté ni animosité n'animait son regard. Au contraire, il se montrait d'une étrange tranquillité, comme si le flot habituellement tumultueux de ses pensées s'était tari.


« Elle te va à ravir. Tu es magnifique. »


Lui adressant un petit regard conciliant, le démon finit par se lever, s'extirpant élégamment de son canapé avant de rejoindre son invité qui était restée crispée, cachée derrière ce canapé. Malheureusement, le bloc de tissu et de planches ne la protégerait ni de lui, ni de personne. Arrivé à sa hauteur, sa main se porta naturellement jusqu'aux jolies mèches d'Avalon qui retombaient espièglement le long de ses tempes. D'un geste oscillant entre tendresse et tentation, il les replaça avant de l'embrasser doucement, pour ne pas la brusquer. Avalon donnait le sentiment d'être la personne qu'il embrassait. Il n'en fut que plus satisfait et imaginait facilement combien il allait en répudier à la jeune femme de devoir l'accepter. Mais ce constat eut sur son âme cet effet rassurant de celui qui sait qu'au contraire de l'individu subissant son action, il allait en savourer chaque instant. Embrasser Ivy dépendait en effet du loisir, du bon temps qu'il pouvait de temps à autre s'octroyer, mais Avalon elle, avait une toute autre saveur. A travers les lèvres innocentes dont il s'emparait, c'était de petits coups à Itsuke qu'il pensait à chaque fois envoyer et cette idée le séduisait tout particulièrement. Son sourire n'en fut que plus grand et la tendresse à l'égard de la jeune femme redoubla. La bienveillance qu'il s'appliquait à lui présenter contrastait avec l'amertume qu'il ressentait en pensant à Itsuke et ce mélange vivifiant lui rappelait à chaque fois qu'il se devait de revoir le jeune homme une nouvelle fois, histoire de ne pas laisser passer sa chance une seconde fois. Tout proche d'elle, il s'intima tout de même de garder ses distances pour ne pas que la demoiselle ne se sente oppressée. Mignon et inoffensif jusqu'au bout des orteils notre petit démon. Posant sa main sur la sienne, il s'enquérit de sa nuit en évitant de croiser son regard. :


« J'espère que le matelas n'était pas trop dur et qu'il t'a permis de bien te reposer. Tu as faim au fait ? »


Un long silence s'immisça et le démon supposa qu'Ivy tentait de s'exprimer. Il était loin d'en être persuadé mais le regard hagard de la demoiselle indiquait qu'elle était plongé dans ses pensées, comme en introspection avec elle-même. S'adossant au même dossier de canapé que précédemment, il attendit que son invitée reprenne usage de sa parole. Néanmoins, sa réponse le déçut de quelque peu mais il n'en démontra rien. Acceptant sa décision sagement, il hoche doucement la tête avant de lui répondre.


« Comme tu veux. En tout cas ma porte est ouverte, tu viens y toquer quand tu veux quand tu ressent le besoin de te changer les idées, ou te changer tout court d’ailleurs. Ce style un peu moins prude te va vraiment bien. »


Lui adressant un dernier regard complice, le démon se redressa pour reprendre total appui sur ses deux pieds et pouvoir ainsi l'accompagner ou qu'elle voudrait aller. Des fois qu'elle ne change d'avis, sait-on jamais.


« Avec plaisir. Au fait, attends deux minutes. »


Pivotant sur lui-même, le suédois gagna sa cuisine d'où il ouvrit rapidement le premier tiroir sous la plaque à induction et en sortit un calepin dont il déchira la première feuille. Revenant à son cher et tendre canapé, il s'empara d'un stylo qui traînait là et nota soigneusement une série de cinq doubles chiffres qu'il vint ensuite glisser innocemment dans le sac d'Avalon, posé à ses pieds. Posant son index sur sa bouche, il indiqua de loin à Avalon de ne pas en parler. Justifiant son geste, il hocha rapidement les épaules :


« Si ton pitbull de copain t'empêche de venir jusqu'à chez moi, tu auras toujours ce moyen délocalisé de me contacter. »


Avec un de ses petits sourires espiègles, il se contenta de l'observer, à nouveau séparé d'elle par le sofa qui trônait là.


© codage by Serfy



____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 247
Âmes : 126
Date d'inscription : 15/05/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose.. Lun 16 Jan - 3:53

You have to choose
«You never know what hit you...~Ivy»
ft. Alec Hamilton
ft. Avalon Ivy White
ft. ...
Alec me semblait tout à fait content que je connaisse un peu sur l'univers du jeu de vidéo, même si ce n'était pas ce que je préférais faire comme passe-temps c'était tout de même amusant de voir évoluer son personnage, surtout dans des jeux du style rpg, même voir le chemin qu'à parcouru notre propre personnage jusqu'à la fin du jeu. Malheureusement, je n'étais pas assez absorbée par l'histoire que je n'ai jamais vraiment terminée un de mes jeux...

- Ce jeu, c'est une tuerie. Bon certes, tout le monde ou presque l'a dans son armoire, mais il fait passer le temps de façon grandiose, donc.... On oublie facilement que ce jeu a été vu, revu et re-re-vu. Si tu veux, je te le filerai.

Dit-il joyeusement. Tandis que moi je lui souriais gentiment en hochant délicatement la tête, pourquoi pas ? Si je veux m'améliorer il faut bien que j'élargisse mes horizons concernant mes passe-temps et pas juste de la peinture encore moins du dessin. Je vis Alec mettre sa manette de côté avant de se tourner vers le dossier du canapé tout en s'accoudant sur celui-ci et me regarda par la suite. Je vis rapidement qu'il regardait ce que je portais ma robe... Il en profitait même... Qu'il le fasse aussi longtemps qu'il le désire, mais cela risque de ne plus ce reproduire...  

- Elle te va à ravir. Tu es magnifique.

- Merci...

Soufflais-je tout simplement. Il était rare que l'on commente sur mes habits, certainement à cause que ça ne mettait pas en valeur... J'admet qu'Ivy à de bon goût question vestimentaire je ne peux pas le lui reprocher... Je crois que je vais la laisser refaire mon garde-robe à l'avenir... Je ne portais plus attention sur le jeune homme au point que je ne l'avais pas sentit venir se poser en face de moi... Qu'est-ce qu'il veut ? C'est étrange... Pourquoi suis-je autant captivée par son regard ? Je voulais le repousser, mais une part de moi l'en empêchais... Ce n'était pas Ivy, car elle se porterait volontaire d'être à ma place... Son geste était si délicat... Il vint porté une main à l'une de mes mèches et il l'a glissa derrière mon oreille, mais dans ce geste il m'embrassa. Il fallait que je le repousse, mais mes membres ne semblait pas coopérer... Je me laissais faire... fermant mes yeux laissant le temps du baiser passer... J'avais une raison de plus de m'en vouloir... Itsuke ne me pardonnera jamais.
Pendant quelques instant je ne sentais plus les lèvres de Alec sur les miennes, le baiser était fini ? Fort heureusement.... J'aurais même voulu lui donner une gifle, mais ce geste m'étais impossible à faire... Qu'est-ce que j'avais à la fin ? Je ne réagissais pas ainsi d'habitude, cela devait avoir en rapport avec les idées de Ivy, même si elle n'est pas présente en ce moment elle pouvait avoir un certain contrôle sur mes faits et gestes sans être présente au moment voulu. Il gardait une certaine distance entre nous. Il croisa mon regard avant de me demander :

-J'espère que le matelas n'était pas trop dur et qu'il t'a permis de bien te reposer. Tu as faim au fait ?

Demanda-t-il alors que j'étais très occupée à "discuter" avec Ivy... Elle me ridiculisait en ce moment même... Si elle voulait Alec qu'elle prenne ma place, mais non ! Madame préfère sur les sièges pour admirer la magnifique scène tout en grignotant du popcorn.. Un jour elle me paiera, pas juste d'une conséquence tout simple, non, elle ne sera plus vivante. Je vais l'éliminée lorsque je trouverais toute ma force nécessaire. J'annonçais à Alec que je devais quitté pour ne pas trop le déranger davantage et que je lui vaudrais ça un autre jour.

-Comme tu veux. En tout cas ma porte est ouverte, tu viens y toquer quand tu veux quand tu ressent le besoin de te changer les idées, ou te changer tout court d’ailleurs. Ce style un peu moins prude te va vraiment bien.

M'adressant un regard complice. Alec se redressait pour se mettre sur ses deux pieds, car oui il y a un instant qu'il était appuyé contre le canapé.

-Avec plaisir. Au fait, attends deux minutes.

Dit-il soudainement, je ne bougeais pas, je restais à ma place me demandant où qu'il allait comme ça. Il se rendit à sa cuisine à ce que j'ai pu comprendre ou même entendre grâce aux bruits qu'il faisait. Il revenait vers moi glissant un papier plié en deux dans mon sac tout en posant un doigt sur sa bouche.

-Si ton pitbull de copain t'empêche de venir jusqu'à chez moi, tu auras toujours ce moyen délocalisé de me contacter.

Se justifia-t-il en faisant un sourire espiègle, comme il a l'habitude de faire depuis que je l'ai rencontré. Nos chemins se recroiserons Alec Hamilton, c'était sur et certain. Je ne sais pas quand et où, ni des circonstances, mais s'en était pas terminé. Je me baissais pour prendre mon sac passant par dessus ma tête pour le porter en bandoulière comme à mon habitude me tournant une nouvelle fois vers le blondinet.

-Et c'est une départ pour moi... Encore une fois merci de m'avoir héberger, même si ce n'était pas nécessaire, j'aurais très bien pu rentrer chez moi hier soir comme une grande, mais une certaine personne en a décidé autrement... Nos chemins vont se recroisé j'en suis certaine, mais probablement pas de si tôt... Et peut-être pas dans de bonnes circonstances... Sur ce...

Lui dis-je en me dirigeant vers la porte glissant mes pieds dans mes souliers, une fois chose faite je me tournais légèrement voyant Alec du coin de l'oeil et je lui fis un signe de la main pour finalement quitter de sa maison. Je marchais d'un pas rapide et décider en dehors de son quartier pour me rendre à mon appartement en pas de course. Cela me prit au moins plusieurs minutes avant d'arriver à mon bloc d'appartement... Je ralentissais ma cadence, épuisée de ma course, de même que l’acenser n'était pas fonctionnel, comme toujours quoi... Je prenais à la place l'escalier de secours pour arriver à mon étage et à ma porte. Je déverrouillais celle-ci rapidement fermant rapidement derrière moi, la verrouillant également avant de laisser tomber mon sac sur le sol. D'un pas lent, je me dirigeais vers mon canapé pour m'y allongée, je tirais la couverture sur moi observant le vide... Je songeais à ce qui venait de se produire... Plus jamais je ne me laisserais faire de la sorte par ce jeune homme, plus jamais... Je trouverais un moyen de combattre Ivy à chaque fois qu'elle voudra se montrer, je ne monterais plus gentille à son égard, plus jamais... Pour l'instant ce qui m'inquiétait était de la façon de dire tout ça à mon petit ami, déjà ça risque d'être difficile... Si je perds tout ce qui me reste de ma vie à Damned Town, à quoi bon de continuer ?



HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 592
Âmes : 121
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 20

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You have to choose..

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
You have to choose..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why choose for the lesser evil?
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» [FM14] LVL11 Division Anglaise YOU Choose!
» sergilde ▲ you can choose your side if you choose to ride
» Alfie B. Reynolds ⌂ You don't get to choose if you get hurt in this world...but you do have some say in who hurts you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: