Pity's for the weak [PV. Alizée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Pity's for the weak [PV. Alizée] Jeu 7 Avr - 19:51

Jan marchait dans la rue, d'un pas lourd et avec un regard vide. Il se préparait... Non pas à travailler, mais justement à extérioriser toute la violence qui était en lui. Un vieux pub se trouvait sur une ruelle, dans lequel il pénétra, mais ce n'était certainement pas pour boire de l'alcool. Après un mot échangé discrètement avec le tenancier, il fut conduit à la cave. Là, c'était un lieu pourri suintant la sueur, le sang, l'alcool et la luxure. Cet endroit à la senteur de mort n'était autre qu'un club de combats en cage. La majorité des personnes présentes étaient des démons, bien que le suédois n'avait pas connaissance de l'existence de ce genre de créature.

La senteur d'un humain pénétrant ces lieux ne fit au départ pas réagir les démons présents. Seulement, à l'annonce du fait qu'il n'était pas ici pour parier sur les combattants mais bel et bien pour se battre, là, il avait attisé la curiosité générale. Les combattants étaient pratiquement tous démons : le peu d'humains qui s'aventurait au sein de la cage finissait au mieux lynché, au pire assassiné sous la puissance des coups de ses adversaires. Les paris étaient joués d'avance, pour le public : tout sur le démon, rien sur Jan.

C'est ainsi que, jetant sa chemise sur le côté et révélant son imposant tatouage de loup hurlant à la Lune et ses multiples cicatrices et brûlures imposantes, il pénétra dans la cage. Ses yeux étaient meurtriers et froids... Son adversaire, lui, était un démon, bien entendu : une stature costaude, un sourire carnassier, et un air impitoyable. C'est sur un cri de l'arbitre que le carnage commença. Seulement, ce n'était pas le massacre auquel le public s'attendait...

Suite à quelques échanges vifs, Jan agrippa le visage de son adversaire pour l'écraser directement face à la grille, plusieurs fois de suite, lui infligeant de grosses marques rouges visibles et faisant craquer son nez. Après au moins une dizaine de coups, il finit au sol, sa voix retentissant...

« P-Pitié... Arrête ! J't'en prie... j'en... j'en peux plus ! »

Pourtant, il prit ses épaules et le heurta violemment le dos à l'un des murs grillagés de leur cage, plantant ses yeux dans le sien, grand ouverts et meurtriers. Lorsqu'il était déchaîné ainsi, il semblait être pire encore qu'un démon. Il semblait être une créature de rage pure ne pouvant tout simplement pas être conçue dans ce monde. Un avatar de violence qui se déchaînait sur ses obstacles avec virulence sans aucune pitié

« Pitié... ? T'en aurais eu, toi, si t'avais eu l'occasion de me foutre à terre, vermine ?! »

Alors il le jeta au sol, et commença à le cribler de coups de pieds. Sa victime tentait bien de se défendre... Finalement, Jan le laissa à terre, se tournant vers le public qui hurlait sa victoire. Évidemment, il fallait qu'un imprévu arrive, et qu'un spectateur mal avisé ne glisse un tuyau usé au combattant terrassé pour que Jan ne reçoive un coup en plein dos. Sous un cri de douleur, il arrêta pourtant le deuxième, se mettant face à lui et le regardant droit dans les yeux de nouveau. La force seule de son bras tordit alors le fer bancal et fragile, jusqu'à briser en deux la barre de fer, son opposant montrant alors sur son faciès une véritable terreur pure. Pourtant, c'était un démon, et un bon, en plus de ça : un combattant qui avait gagné plusieurs luttes d'affilée et fait empocher de gros gains à ses parieurs.

Et là, il avait fallu l'arriver d'un humain pour le détrôner. Les coups reprirent, et Jan ne se ménagea absolument pas. Coups de poing, coups de genou, coups de tête... Rien n'était trop violent pour la raclure qui lui servait d'adversaire. Parfois, ce dernier arrivait à formuler une vague supplication, mais on voyait bien qu'il finit par perdre conscience. Et ce ne fut que lorsqu'il tomba au sol, le corps couvert d'hématomes et le visage en sang, qu'il lui lança un ultime crachat au visage, faisant quelques moulinets des épaules pour se remettre du coup de tuyau.

Malgré sa victoire improbable et teintée de violence, il se faisait huer : tout le monde avait perdu gros, très gros à cause de sa victoire. Mais c'est alors qu'il reprit la parole, avec cet air menaçant qui ne donnait absolument pas envie à qui que ce soit de réagir...

« Quoi, ça ne vous plait pas ?! Alors montez, un par un ! Celui qui me mettra la misère en combat singulier remporte les gains de tout le monde, ça vous va ?! »

Ni une, ni deux, un par un, les membres du public vinrent se mesurer à lui. Certains minables et inexpérimentés, d'autres plus chevronnés, mais il les évinça tous, les uns après les autres... Une pile de personnes inconscientes se formait près de lui, et après 8 ou 9 opposants, plus personne ne désirait, parmi la foule, se mesurer à lui. Enfin, il sortit de la cage, se rendant au comptoir pour prendre une gorgée d'eau à grande goulée bien méritée. Il était éreinté et avait prit pas mal de coups, comme le témoignait le filet de sang sur sa tempe et les quelques coupures sur son bras gauche du aux armes interdites de ses opposants, mais il en avait bien besoin.

Cette violence en lui ne pouvait se calmer indéfiniment... Il avait besoin de l'extérioriser. Et c'était justement le but de ce club... Finalement, on vint lui apporter son argent : les mises de tout le monde. Il y avait un sacré paquet; empochant le tout, il resta au comptoir, se pensant seul et enfin un peu isolé...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Pity's for the weak [PV. Alizée] Jeu 7 Avr - 21:16





Pity's for the weak

Alizée Bluechele


Je m'étais installé dans ce bar pour me détendre, un lieu exclusivement réservé au démon, un lieu pour se défouler, pour frapper. Un club de combat en cage, j'adore venir ici, je ne participe pas : jamais sans ma lame chérie. Mais j'aime pariée, et aujourd'hui le champion en titre ce présente. Je n'hésite pas vraiment et met ce que je mettais gardé pour la soirée sur lui. Après tous, que serai la vie si on ne prenais pas le risque ?
Et là, déception, il se fait éclater ! Par un petit con blond en plus ! Je grogne, je me retient d'aller lui en coller une pour lui faire regretter ne m'avoir fait perdre mon argent !
Pour me calmer, je commande une nouvelle bouteille de rhum.

Puis je laisse mon regard se balader dans la pièce, puis sur lui...il est assis non loin de moi et il est plutôt pas mal...pas mal du tout même. Je souris et décide de me rapprocher, un type aussi fort doit avoir des choses à dire.
Je fais donc glisser mon verre jusqu'à lui et vient m’asseoir tranquillement à côté de lui. En croisant les jambes pour découvrir mes cuisses sous ma jupe fendue, je me penche légèrement vers lui :

« - Tu m'as fais perdre gros... »




____________________________________________________________

avatar
Astronome
Astronome
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 270
Âmes : 134
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 17

Localisation : Loin, très loin d'ici
Revenir en haut Aller en bas
Pity's for the weak [PV. Alizée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A weak state by the non-virtue of our constitution?
» 05. If You're too Weak, I Will Take Advantage of You... [Sakura Kami]
» Laelia ⊿ Love does not control itself, it's a pity.
» lito / i'm weak. and what's wrong, with that?
» Secret entre guerrier [ Rêve Sombre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp abandonnés-
Sauter vers: