Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Jeu 10 Mar - 20:38



Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse
feat Casey Williams and Hazel Travis
La bibliothèque, le voila le vrai paradis, l'odeur du papier envahissait mes sinus, un silence de mort régnait, reposant ainsi mes oreille du chaos auditif qu'est le quotidiens, la magie qui enveloppe ces lieux sont intemporels, l'air lui même semble en suspension, comme figé, la définition parfaite de calme et de tranquillité. Je commençais à marcher à travers les étagères pleines à craquer de merveilles d'imaginations plus délicieuse les unes que les autres. J'étais comme une enfant découvrant le goût des bonbons pour la première fois. Je souriais d'un réel sourire sincère, comme à chaque fois que je pénètre dans une librairie. Si mes yeux pouvait exprimer quelque chose, je pense que ce serai l'émerveillement dans son essence la plus pure.

Vite, les rayon braille ou est le rayon braille, j’espère qu'ils ont au moins quelques livres en braille. Cela fait tellement longtemps que je n'ai pus plonger mon imagination dans une oeuvre du cinquième art.

Je continuais à chercher encore et encore, mais en vain je ne sais pas combien de temps j'ai du tourner et tourner entre les rayons, perdu dans les ouvrages. Puis le crissement de la porte se fit entendre et des pas commençaient à raisonner que le sol de la bibliothèque. La personne en question marchait dans ma direction.

Non! J'étais bien et surtout j'était seule, seule parmi ces merveilles...Oh mais attend, je vais pouvoir profiter d'elle, elle peut m'aider à trouver ce que je cherche. Tous ces livres, si proches et si lointain en même temps, je n'ai pas le choix, je vais devoir....parler à quelqu'un, j'en ai déjà des haut-le-cœur.

Je me déplaça donc aussi silencieusement qu'un chat, je me dirigeais vers les pas hésitant de l'autre, jusqu’à arriver près de lui. Ses cheveux étaient tes long, non ce n'était pas des cheveux, c'étaient des ailes, un ange, encore pire. Ses ailes étaient douce, d'une douceur extrême, presque du coton, je léchais le bout d'une plume.

Hazel Travis, la cousine de l'idiot de l'autre jour, l'a accompagné ici pour l'aider dans sa quête vengeresse, comme c'est mignon j'ai envie de vomir. Bon Hazel Il est temps d'engager le supplice.

Bonjour, Hazel, dis moi est- ce que tu pourrais m'aider?
© Shérif

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Jeu 10 Mar - 23:30

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


J'avais beaucoup de temps libre devant moi, je l'utilisais pour me rendre à la bibliothèque de Damned Town, je voulais voir ce qu'elle en contenait. Pied devant l'autre j'avançais dans la rue, là où la neige avait presque fondu, déjà il faisait plus chaud que la dernière fois. Je traversais la ville avant d'arriver en face du bâtiment assez imposant. Je montais les trois marches avant d'ouvrir la porte, tellement que c'était silencieux on pouvait entendre le grincement de la porte que j'ouvrais. Je la refermais derrière moi en sentant l'odeur de quelques vieux livres. Une bonne bibliothèque. Il y en avait un au paradis, mais pas aussi extraordinaire que celui-ci. Je ne voulais pas lire quelque chose de précis, juste passer le temps. J'avançais vers une allée avant de me poser devant une ranger de livre observant les titres. J'eue un bref frisson dans mon dos, quelqu'un était là et avait même toucher mes ailes. Je ne bougeais presque plus, je respirais à peine, je pouvais sentir que c'était un démon, un démon dont j'ignorais qui c'était.

«Bonjour, Hazel, dis moi est- ce que tu pourrais m'aider?» demanda-t-elle.

Je tournais mon regard vers mon interlocutrice en penchant la tête sur le côté, je remarquais qu'elle avait une canne et elle semblait de ne rien voir, serait-elle aveugle ? Je n'ai rien contre les aveugles et j'ignorais comment était-ce possible, mais elle connaissait mon prénom, comment pouvait-elle alors qu'on ne se connait pas ? Peut-être connaissait-elle mon cousin, mais à part ça je ne vois pas comment. Je décidais de ne pas en faire tout un plat et m'élançais dans la même lancer que celle-ci.

«En quoi te puis-je être utile ? » demandais-je à son insu.

Un démon qui demandait mon aide ? C'était nouveau tout ça, je ne savais pas comment y songer, ni même en penser... Il fallait que j'aille doucement dans mes faits et gestes, peut-être avait-elle un tout autre pouvoir puisqu'elle n'a plus la vue, je me demandais comment... Plusieurs questions trottèrent dans ma tête.

«Est-ce que l'on se connait de quelques part ? Car je n'ai aucun souvenir de t'avoir rencontrer ailleurs, à moins que j'ai eu une perte de mémoire, mais habituellement je me souviendrais des noms des personnes que je rencontre.» ajoutais-je à son intention.

 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Ven 11 Mar - 18:29



Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse
feat Casey Williams and Hazel Travis
Les mot sortaient de ma bouche tel de la lave en fusion et de l'acide rongeait mes entrailles. Je savais que ce serai pénible mais pas à ce point, Hazel fit quelque pas devant moi, surement pour me voir je suppose.

Le doute s'est insinué en elle, et maintenant la curiosité va prendre le pas comme d'habitude. Et bien sur elle va me demander qui je suis, comment je m'appelle, comment je la connais, etc, etc... Quel ennui

Elle répondait alors mon approche plutôt surprenante je suppose.

En quoi te puis-je être utile ?

Sa voix était ténu, aussi douce que ces ailes, tel une symphonie de Mozart, les échos de cette voix venait chouchouter mes tympans, même si le ton qu'elle prenait était plutôt méfiant, plutôt normal, elle se demandait pourquoi un démon lui demandais de l'aide. Mais j'allais la laisser finir avant de répondre.

Est-ce que l'on se connait de quelques part ? Car je n'ai aucun souvenir de t'avoir rencontrer ailleurs, à moins que j'ai eu une perte de mémoire, mais habituellement je me souviendrais des noms des personnes que je rencontre.

Gagné...et c'est parti pour une danse que je pratique encore et encore...tous ça à cause de leur classification à la noix... quelle plaie d'avoir encore à supporter ça...

Je poussa alors un long soupir, je ramenais ma canne contre moi, je lui fit un sourire espiègle comme à mon habitude et je lui répondit sur un ton mystérieux, un peu mystique.

Rassure-toi Hazel, tu n'as aucune perte de mémoire, tu ne m'as jamais rencontré et si j'ai déjà rencontré ton cousin, on a pas eu le temps d'en parler vraiment, j'espère que sa tête va mieux au passage, un bête accident. Ensuite, ce n'est pas bizarre qu'un démon te demande de l'aide, encore moins quand celui-ci est déchu et aveugles, de plus, nous somme dans une bibliothèque, si je lisais, je n'aurai aucune raison de venir te demander de l'aide n'est-ce pas? Donc je suppose que tu dois deviner pourquoi j'ai besoin de l'aide de quelqu'un de voyant. Enfin, je te connais même si tu ne me connais pas et que je n'ai pas envie que tu le sache.

Elle va surement essayer de poser des question de façon alambiquée pour essayer d'arriver à ses fin, je retiens des spasmes rien que de l'envisager. Quelle plaie d'être aveugle.

Je tâtonnait devant moi jusqu’à trouver l'épaule de mon interlocutrice et vint me placer à côté d'elle afin de lui poser une question.

Est-ce qu'il y a autre chose? Ou pouvons nous commencer?

© Shérif

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Dim 13 Mar - 4:28

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Je continuais de la regarder sans réellement y faire quelque chose, je me demandais comment tout ça lui était arrivée... Soudainement je me sentais un peu compréhensible, voyait-elle avant? Était-ce un accident ou encore pire des gènes ? Je l'ignorais, mais je ne voulais pas la bombarder de question, sûrement que plusieurs personnes l'avait fait, mais elle ne semblait pas méchante... Seulement au premier coup d'oeil, je n'aimais pas l'admettre, mais ce n'était pas tous les démons qui était méchant et cruel, seulement je me suis faite cette idée à cause des vieux et à cause de celui qui a tué ma tante, sinon je n'aurais eu rien contre les démons dès le départ. Elle poussait un long soupir suite à ce que je venais de dire et elle fit un sourire assez espiègle.

«Rassure-toi Hazel, tu n'as aucune perte de mémoire, tu ne m'as jamais rencontré et si j'ai déjà rencontré ton cousin, on a pas eu le temps d'en parler vraiment, j'espère que sa tête va mieux au passage, un bête accident. Ensuite, ce n'est pas bizarre qu'un démon te demande de l'aide, encore moins quand celui-ci est déchu et aveugles, de plus, nous somme dans une bibliothèque, si je lisais, je n'aurai aucune raison de venir te demander de l'aide n'est-ce pas? Donc je suppose que tu dois deviner pourquoi j'ai besoin de l'aide de quelqu'un de voyant. Enfin, je te connais même si tu ne me connais pas et que je n'ai pas envie que tu le sache.»

Comme ça elle connaissait mon cousin, du moins elle lui avait parler... C'était donc pour cette raison qu'il y avait une bosse sur la tête, il ne voulait pas m'en dire plus... Et bien il s'est fait tabasser par une fille surtout aveugle, je souriais à moi-même, j'allais lui en faire part, du moins si je le désirais... Mais bon s'il lui avait poser trop de question ou quelque chose je la comprenais d'avoir agit ainsi, j'aurais fait exactement la même chose. Elle tâtonnait sa main devant elle avant qu'elle trouve mon épaule afin d'y déposer sa main et se placer à mes côtés.

«Est-ce qu'il y a autre chose? Ou pouvons nous commencer?»

«Non, rien du tout, nous pouvons commencé, donc... Que cherches-tu en particulier ? » lui demandais-je doucement.

Je tournais mon regard autour nous, il n'y avait pas un chat autour de nous, même la bibliothécaire ne semblait pas se donner à coeur joie dans son travail. Elle était ancré dans sa propre histoire, tant mieux.

«En fait il y a une simple chose que je voudrais savoir, mon cousin n'a pas été trop dur avec toi ? Je sais que parfois il peut être très... Comment dire... Entêté ? C'est de famille de toute manière... » ajoutais-je en souriant légèrement. «Mais de se faire donné une raclé par une femme, il faut le faire... Ça m'étonne légèrement, mais sans plus... Enfin... Revenons aux livres, que voudrais-tu lire ?»
 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Dim 13 Mar - 17:06



Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse
feat Casey Williams and Hazel Travis
Mes tripes se tordaient et de retournaient dans mon estomac, je déteste parler ou être en contact avec des gens. Donc Hazel me répondait, hélas, en bonne et due forme.

En fait il y a une simple chose que je voudrais savoir, mon cousin n'a pas été trop dur avec toi ? Je sais que parfois il peut être très... Comment dire... Entêté ? C'est de famille de toute manière... » ajoutais-je en souriant légèrement. «Mais de se faire donné une raclé par une femme, il faut le faire... Ça m'étonne légèrement, mais sans plus... Enfin... Revenons aux livres, que voudrais-tu lire ?

Je me retenais de ne pas la tuer, enfin, en même temps, je ne lui avait pas dit précisément ce que je voulais. Je prenais donc une expression embêtée, du moins j'essayais.

En fait, je ne trouve pas le rayon ou il y aurai des livres en brailles, impossible de trouver quoi que ce soit, et oui ton est très entêté, mais je lui ai fait très vite comprendre mon désaccord.

Je riais un peu à ma dernière phrase, un peu comme une raillerie, dans tous les cas, je pris le bras d'Hazel, que sa peau était douce, on pourrait presque croire que l'intégralité de son être est comme cela. L'ange me guida donc vers les ouvrages tant convoité. Des livres que je pouvais enfin lire. Je riais aux éclat et je commençais à me faire une sélection d'une dizaine de bouquin, euphorique, j'allais enfin pouvoir me débarrasser de cette compagnie qui me rendait si malade. Je faisais un bref mouvement de le main sans même tourner la tête vers elle, lui indiquant clairement qu'elle pouvait partir.

Merci Hazel, je n'ai plus besoin de ton aide j'ai trouvé ce que je voulais.

Aller part, s'il te plait, ne me torture pas plus que ça, je n'ai pas que ça à faire que de m'occuper de toi j'ai envie de lire!

Mais rien n'y faisais elle ne bougeait, pas alors je tournais la tête vers elle et je prenais un ton beaucoup plus inquiétant. Il sonnait presque comme une menaces si je n'avait ce sourire ce serai surement le cas, mais je voulais juste qu'elle me foute la paix bien cordialement, je n'ai pas que ça à faire que de m'occuper d'un autre membre de la famille Travis.

Il y a un problème Hazel?

© Shérif

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Lun 14 Mar - 23:21

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


La non-voyante ne semblait pas très enchanté suite à ma question de ce qu'elle voulait voir, surtout si mon cousin l'avait embêter, je savais quel genre de personne il était donc... Je pouvais la comprendre.

«En fait, je ne trouve pas le rayon ou il y aurai des livres en brailles, impossible de trouver quoi que ce soit, et oui ton cousin est très entêté, mais je lui ai fait très vite comprendre mon désaccord.»

Elle riait suite à sa dernière phrase, ce qui semblait l'amuser avant qu'elle prenne mon bras pour que je la guide, c'est ce que je fis, je la conduisais à ses ouvrages qu'elle voulait lire. Elle riait aux éclats avant qu'elle choisisse sa propre sélection de livre. Elle me fit un bref mouvement de main sans même se retourner.

«Merci Hazel, je n'ai plus besoin de ton aide j'ai trouvé ce que je voulais.»

Je la regardais hébétée, je pouvais presque sentir mon oeil sauter d'agacement. Je me retenais de dire quelque chose de désobligeant.

«Il y a un problème Hazel?»

Je penchais la tête sur le côté en souriant doucement, presque ironique, je savais qu'elle ne pouvait pas me voir, mais qu'elle pouvait me lire comme un livre ouvert. Je croisais mes bras contre moi en tournant les talons.

«Nah aucun problème, je te laisse à ta lecture, j'ai moi aussi une envie de lire, mais ne tant fait pas, je ne serais pas dans tes jambes.» dis-je doucement. «À la prochaine si nos chemins se recroisent.» ajoutais-je tout simplement.

Je m'éloignais de celle-ci avant de me rendre dans mon rayons que je voulais me rendre depuis tout à l'heure. J'attrapais un livre en hauteur avant de m'installer confortablement à un fauteuil noir en cuir qui m'attendait. J'ouvris passionnément le livre avant de m'y mettre. Cette jeune femme était étrange, mais comment pourrais-je lui en vouloir, elle avait certainement du vécu, bien plus que mon cousin et moi-même.
 
HRP//Je ne sais pas si tu voulais que Hazel se rebelle, mais bon XD Si tu veux y faire quelque chose vas-y, sinon si tu veux poussée plus loin je serais prête à modifier ma réponse ^^
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Jeu 17 Mar - 19:32



titre rp
feat pseudo

C'est ça Hazel, fout moi la paix que je puisse lire tranquille

Tandis que Hazel retournait vers le coin des "voyants", j'enchaînait les livres, les lignes défilaient sous mes doigt, et un, puis deux, puis trois, et encore et encore. Le temps aussi filait comme une flèche. Soudain un fracas assourdissant se fit entendre du côté de la porte.

Casey!!!!Je sais où tu te cache!!!Viens ici que je te b**** s*****!!!!!

Rapide comme l'éclair je posait le livre que j'étais en train de feuilleter, puis je marchais vers la source de ce remue-ménage, je pouvais reconnaître cette voix entre mille. Bob, baron de la pègre démoniaque à qui j'avais déjà eu affaire et ça ne s'est pas bien terminé. J'affichais mon sourire le plus arrogant et le plus malsain. Je dégaina les deux lames cachées dans ma canne, la boucherie pouvais commencer, j'escaladait une des étagères jusqu'à me retrouver au dessus de ce fracassant personnage.

Bob, voyons, primo, on emploie un vocabulaire moins familier lorsqu'on parle à une demoiselle, je vais devoir te rappeler à l'ordre.

Et tu crois que je vais avoir peur d'une démone déchue chétive et pitoyable telle que toi, aveugle de surcroît

Il n'avait pas encore fini sa phrase que je m'élançais vers la source de la voix et je découpa la partie rigide de sa ceinture, laissant son pantalon et son caleçon tomber pitoyablement sur le sol.

Deuxio, on ne coupe pas la parole, et enfin tertio, afin de ne point déranger les autres occupant de cette bibliothèque. Maintenant part avant que je ne te raccourcisse quelque chose de plus précieux, bien que ça va être dur de raccourcir quelque chose d'aussi petit.

Mon sourire était provoquant, au même que le ton que je prenait. Je pouvais sentir toute la rage qu'il dirigeait contre moi.

Sbire!!! Tuez la!!!

Ils exécutèrent les ordres sans discuter. Tant mieux, cela me permettait de les localiser grâce au bruit de leurs pas. Ils se précipitaient vers moi, je décapitais le premier et j'embrochais le deuxième. Je sentais leur sang s'écouler sur mes doigt, et les éclaboussures atteignait mon visage. Je me tournais dans la direction de Bob.

"Sbires"!!!Sérieusement tu n'as rien trouvé de plus cliché, mon pauvre Bob, tu es vraiment ridicule.

Je riais aux éclat, me moquant allègrement de lui. Et soudain mon ton se fit plus sombre, plus menaçant, plus malsain.

Cependant tu m'as obligé à souiller mes mains le sol et sûrement quelques livres de cette bibliothèque, à cause de ceci je ne peux te laisser partir en vie, j'ai été plus que patiente avec toi, mais c'est aujourd'hui que ce la prend fin, avec ta mort.

Je marchais doucement vers ce baron pitoyable qui ne sentait plus la haine mais la peur.

Non, non, s'il te plait, je ne t'embêterai plus, je le promet, tu as ma parole, promis juré mais épargne moi.

Je lui décochais un coup de pied en direct dans les chicots.

Tu parle trop, reste digne pour une fois dans ta vie ces paroles seront tes dernières.

Je l'égorgea comme un porc qu'on saigne, encore du sang sur mes mains. Je me retournai afin de partir puis je remarquais que quelque chose clochait.

Mes lunettes, où sont passé mes lunettes?!!

J'étais paniqué, je cherchais dans chaque recoin de la scène qu'il venait d'avoir, il n'y avait rien.

Qu'est ce que je vais faire, hors de question de me montrer sans lunettes.

Je me précipitais vers le cadavre le plus proche déchirais un bandeau dans leurs vêtements souillés de sang et je l'attachais autour de mes yeux. Mais il fallait que je retrouve mes lunettes à tout prix.
© Shérif
[/color]

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Jeu 17 Mar - 23:22

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


En lisant mes livres tout en étant confortablement assise, j'entendis des bruits étranges menant de la bibliothèque. Je fermais mon livre tout en me hissant derrière une rangée de livre pour observer l'attraction qui se passait. J'avais entendu le nom de la jeune femme, Casey, était-ce donc son prénom? J'observais la scène en étant spectatrice et j'interviendrais si c'est le cas. Un homme vint lui crier des insultes, presque obscène envers celle-ci, mais pour qu'il se prend, un démon, mais tout de même. Elle était seule contre deux... Bon elle était peut-être seule, mais elle réussit à tuer ce Sibres et finalement d'en finir avec l'homme se prénommant Bob, quel nom... Elle l'égorgeait tel qu'un boucher coupant son porc. L'homme tombait sur le sol de la bibliothèque et une flaque de sang se formait autour de lui, comme sur une scène de crime. La jeune femme se retournait après son spectacle avant qu'elle s'arrête tout en s'écriant.

« Mes lunettes, où sont passé mes lunettes?!!»

Elle semblait paniquée cherchant dans tous les coins possible d'où elle pourrait les avoir oublié, elle murmura autre chose avant qu'elle se dirige vers le cadavre pour se créer quelque chose pour bander ses yeux. Je cherchais autour de moi voyant quelque chose qui luisait sur le sol. Des lunettes. Je sortais finalement de ma cachette avant de récupérer les lunettes et vint à suivre la jeune femme. Je pris mon courage à deux mains avant de me lancer.

«Re-bonjour... Je crois que j'ai trouvé quelque chose qui t'appartient.» dis-je en lui tendant la pair de lunette.

Je savais qu'elle n'allait pas changé de comportement envers moi, mais je voulais l'aider à retrouver ses lunettes et qu'elle se sente mieux. Je me foutais de ce qu'elle pouvait en penser, j'étais un ange après tout... Tout ses préjugés que nous pouvons dire juste parce que tel personne est un démon ou un ange ou un déchu... Tous avons vécu quelque chose dans le passé, c'est ce qui fait notre façon de voir le monde, mais je n'ai rien contre elle, mais un démon de sa descendance avait sûrement fait un acte horrible qui avait causé la mort de ma tante. Ou peut-être était-ce un des miens, je me doutais d'une personne en particulier, mais cela restait mon petit secret, du moins pour le moment.
 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Mar 22 Mar - 21:08



titre rp
feat pseudo

Re-bonjour... Je crois que j'ai trouvé quelque chose qui t'appartient.

Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que Hazel reviennent m'aider. Je tâta l'air devant moi, jusqu'à trouver sa main, je pouvais sentir mes lunettes, je reconnaissait la forme. Je retirais mon bandeau en gardant mes yeux fermé et je remettais mes lunettes.

Merci Hazel, je reconnais que je ne m'attendais pas à ce que tu revienne m'aider. Ces lunettes sont importantes pour moi, excuse moi pour le sang mais tu comprendra que je n'avais pas vraiment le choix.

Je me sentais mal, je l'avais traitée comme une moins que rien et elle était revenue m'aider encore après quand même. J'étais sceptique, d'un côté elle pouvait faire ça juste pour essayer de profiter de mes pouvoirs, de l'autres elle essayait de se rapprocher de moi pour me faire du mal...Je décidais de parler un peu pour la remercier un peu.

Excuse-moi aussi pour tout à l'heure, mais l'expérience m'a appris la méfiance, et je ne te fais toujours clairement pas confiance, mais tu es quand même revenue m'aider donc je vais essayer de faire un effort. Sinon, avec Jeremiah, c'est toujours le parfait amour? Au fait que viens-tu faire ici? Tu cherche des réponses pour ta tantes? Oui bien sur qu'est ce que je raconte, bien sur que tu es la pour ça.

Ma voix était joviale, et je faisait un grand sourire de mes lèvres noires.

© Shérif

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Jeu 24 Mar - 21:00

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


La jeune femme  tâta sa main devant elle cherchant ses lunettes qui se tenait entre ma main, tendu en face de celle-ci. Finalement elle réussit à les touchés et même les prendre tout en constamment que c'était les siennes. Elle retira son bandeau tout en gardant ses yeux fermés pour mettre ses lunettes.

«Merci Hazel, je reconnais que je ne m'attendais pas à ce que tu revienne m'aider. Ces lunettes sont importantes pour moi, excuse moi pour le sang mais tu comprendra que je n'avais pas vraiment le choix.»

Je hochais délicatement la tête en regardant sur le sol et de détourné légèrement mon regard pour regarder une nouvelle fois celle-ci.

«Je comprend, ne tant fait pas, parfois on fait des choix impossible, comme tu l'as fait présentement.»

Un silence régnait entre nous deux, la jeune femme semblait songeuse, mais j’ignorais totalement à quoi elle pouvait pensé et honnêtement je me foutais bien si elle ne m'aimait, on ne peut pas être aimé de tout le monde d'ailleurs...

«Excuse-moi aussi pour tout à l'heure, mais l'expérience m'a appris la méfiance, et je ne te fais toujours clairement pas confiance, mais tu es quand même revenue m'aider donc je vais essayer de faire un effort. Sinon, avec Jeremiah, c'est toujours le parfait amour? Au fait que viens-tu faire ici? Tu cherche des réponses pour ta tantes? Oui bien sur qu'est ce que je raconte, bien sur que tu es la pour ça.»

«On ne peut pas toujours être aimé la première fois, n'est-ce pas? Honnêtement je comprend ton point de vue, donc je ne t'en veux pas... Avec Jeremiah on a quelque haut et parfois des bas, mais tout va bien, on continu toujours nos recherches. Je suis venus ici pour prendre un temps de pause... Depuis que je suis ici, je ne cesse ne chercher des réponses et que finalement rien ne mène là où que je voudrais. J'ai un doute concernant le meurtrier de ma tante, mais ce n'est pas un démon, pas quoi je défend les démons, mais c'est bien trop facile d'accuser les démons... C'est quelqu'un qui a disparu de nos vies depuis longtemps et je crois que c'est lui le coupable, mais je n'ai pas encore de preuve tangible pour l'accuser entièrement... Ce qui me fait penser, tu ne m'as jamais dis ton nom, je me trompe?»

Je continuais de la regarder et de détourner légèrement mon regard. Cette femme avait un don extraordinaire, plus que n'importe qui réunis. Elle pouvait voir avec qui elle avait à faire, elle pouvait voir le passé et peut-être même le futur, mais je ne peux pas me permettre de lui demander de l'aide, car je suis sûr que la majorité connaissant son don lui demande toujours de venir en aide, je comprend sa méfiance envers moi et peut-être même envers tout le monde. Je préférais en rester avec ma théorie qui était tout à fait plausible, mon oncle qui serait le coupable de la mort de ma tante, mais pourquoi l'aurait-il fait? C'est ce que je cherche à comprendre. C'était trop facile d'inculpé les démons puisque généralement nous nous sommes pas réellement amis, donc... Mais rien ne garantit que c'est eux...

 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Mer 30 Mar - 19:18



Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse
feat casey williams and Hazel Travis

On ne peut pas toujours être aimé la première fois, n'est-ce pas? Honnêtement je comprend ton point de vue, donc je ne t'en veux pas... Avec Jeremiah on a quelque haut et parfois des bas, mais tout va bien, on continu toujours nos recherches. Je suis venus ici pour prendre un temps de pause... Depuis que je suis ici, je ne cesse ne chercher des réponses et que finalement rien ne mène là où que je voudrais. J'ai un doute concernant le meurtrier de ma tante, mais ce n'est pas un démon, pas quoi je défend les démons, mais c'est bien trop facile d'accuser les démons... C'est quelqu'un qui a disparu de nos vies depuis longtemps et je crois que c'est lui le coupable, mais je n'ai pas encore de preuve tangible pour l'accuser entièrement... Ce qui me fait penser, tu ne m'as jamais dis ton nom, je me trompe?

Non tu ne te trompe pas, et je n'ai toujours pas l'intention de te le dire ma grande, tu pourrais t'en servir contre moi, c'est beaucoup trop dangereux.

Je laissais s'installer entre nous, un silence, je voulais qu'elle se sente mal à l'aise. Qu'elle comprenne qu'elle ne saura pas un poil de ma vie, même pas mon prénom. Mais je le rompais au bout de quelque minutes, le but étant de l'incommoder, pas de la faire fuir. Avec ma canne, je lui fit faire un demi-tour et je me plaça à côté d'elle et commença à nous faire avancer.

Mais dis moi Hazel, quelle genre de littérature préféré, car malgré mon handicap, je lis beaucoup et qui sait je pourrai te conseiller quelques auteurs, qu'en dis tu?

Pendant que je parlait je l'emmenais vers les divans de la bibliothèque, assez loin de la scène, disons, sanglante, qui s'était déroulé quelques minutes plus tôt. Et je nous fis asseoir, heureusement que je me souvenais de chaque recoins de la bibliothèque. L'odeur de sang était forte dans l'air, il faudra évacuer la salle sous peu, ou ça va devenir irrespirable. J'étais un peu essouflée et de la sueur se mélangeait au sang de mes victimes, je pouvais entendre chaque goutte tomber sur le sol, plic, ploc, plic, ploc, je devrai aussi me nettoyer, c'est ce que j'aurai du faire en premier.
© Shérif

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Jeu 31 Mar - 0:35

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Après mon long monologue, je n'obtenais aucune réponse de sa part, malheureusement. Je voulais connaître uniquement son prénom ou encore un surnom ou même un faux si elle ne veut pas qu'on la reconnaisse. Jamais je ne lui ferais du mal ou encore la mettre dans plusieurs problèmes non tangible. Je voulais être gentille, mais peut-être par son passé elle avait fait confiance à des personnes, mais ne l'ont pas respectés... Je respectais son choix, c'est pourquoi je ne lui forçais pas trop la mise. À vrai dire, je ne savais pas comment réagir avec elle tout simplement. Après un moment de silence, la jeune femme prit enfin la parole, mais elle me demandait autre chose. C'était mieux ainsi. Avec sa canne, elle me fit faire un demi-tour avant qu'elle se place à mes côtés et commençait à nous faire avancer.

«Mais dis moi Hazel, quelle genre de littérature préféré, car malgré mon handicap, je lis beaucoup et qui sait je pourrai te conseiller quelques auteurs, qu'en dis tu?»

«Oui, c'est une très bonne idée !» m'exclamais-je face à sa proposition. «Je ne suis pas si difficile concernant ce que je lis, ça peut allé à des contes ou encore à des histoires d'horreurs ou encore de la littératures anglaises, j'aime de tout !» ajoutais-je en souriant.

Je la suivais tandis qu'elle nous emmenait vers les deux fauteuils qu'il y avait et elle nous fit asseoir. C'est vrai qu'après l'attaque qui venait de se produire, ce n'était pas très galant de se promener à la bibliothèque sans la nettoyer.

«Peut-être qu'après que tu me conseilles quelques livres, que dirais-tu que je t'aide à nettoyé tout ce massacre ? Ne pense pas que je te prend par pitié, ce n'est pas ça, je veux juste t'offrir mon aide pour que ça l'aille plus vite, je me sentirais mal de devoir te laisse toute seule à nettoyer tout cela...»dis-je doucement.  

Je ne voulais vraiment pas que je la prenne par pitié, c'était sincère ce que je venais de lui dire et c'est vrai que ce n'était peut-être pas de mes affaires, mais tout de même, ça vaut le coup d'essayer... Peut-être que nous étions pas si différente l'une à l'autre, peut-être par notre race, mais cela ne veux rien dire de nos jours...


 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Sam 2 Avr - 14:31



Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse
feat Casey Williams and Hazel Travis
Je souriais je réfléchissais à quelques auteurs connus qui pourrai lui plaire. Je me tenais le menton en réfléchissant, puis je souris avant de lui répondre.

Alors pour l'horreur, je te conseille "l'appel de Cthulu" de Lovecraft, ou alors pour des roman policier, je te conseille Agatha Christie, de la très bonne littérature anglaise, bien que je préfère le style de langage d'Arthur Conan Doyle. Enfin, si je devais te conseiller des contes, je te conseilles les contes des frères Grimm, ou de Charles Perrault. Pour un côté plus fantastique, Guy de Maupassant reste l'un des maître du milieu avec "Le Horla", ou alors l'incontournable Jules Verne. Pour de l'héroic fantasy, Tolkien reste le cador avec "le Hobbit" et "le Seigneur des anneaux". Et enfin pour de la science fiction, il reste H.G Welles avec "l'homme invisible" ou "La guerre des mondes" et Aldous Huxley avec "le meilleurs des mondes. Je pense avoir fait le tour des grand classique de la littératures. Par contre tu comprendra que je ne puisse t'aider à nettoyer, je ne saurai même pas trouver le sang, tu comprend j'espère.

Le sang commençais à sécher et à se craqueler sur ma peau. Je lui souris de tout mes dents elles aussi souillées de sang.

Par contre, je peux essayer de trouver de quoi nettoyer pendant que tu cherche les auteurs que je viens de te conseiller, je reviens.

Je me levais et je me dirigeais vers le guichet, vide heureusement, je supposais que les affaires d'entretiens devait se trouver ici. Je tâtais devant moi jusqu'à trouver la poignée de porte. Apres quelques tâtonnement, je finit par trouver une serpillières, et ce qui semblait être à l'odeur, de l'eau de javel. Je revenait vers Hazel avec mon butin.

C'est tout ce que j'ai pus trouver, j'espère que ça ira, maintenant tu m'excusera mais je dois moi-même me nettoyer. tu pourras me rejoindre après si tu veux, je serai aux douches communes.

Je partais vers la sortie et me dirigeait vers lesdites douches. J'entendait les gens s'écarter à mon passage, la vue d'une jeune fille aveugle ne devait surement pas les rassurer. J'adoptais alors un sourire neutre mais qui paraissait très malsain sur ma tête. La chaleur était encore haute, il devait être le milieu de l’après midi environ. J'avais donc encore tout mon temps. Le sang sur mon visage masquait tout autre odeur. Un léger Zéphyr soufflait dans la rue, et rafraîchissait ma peau parsemée de tâches d' hémoglobines.

Si Hazel accepte cette invitation, cette après midi devrait être plus intéressante que prévu.
   
© Shérif

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Dim 3 Avr - 4:08

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Elle fut ravis lorsque j'acceptais son offre, un sourire apparaissait sur son visage et se mit à réfléchir à quelle sorte de proposition qu'elle allait me sortir. Elle se tenait même le menton pour faire mine de réfléchir, avant d'ouvrir sa bouche et de sortir des mots et qui en fur des phrases.

«Alors pour l'horreur, je te conseille "l'appel de Cthulu" de Lovecraft, ou alors pour des roman policier, je te conseille Agatha Christie, de la très bonne littérature anglaise, bien que je préfère le style de langage d'Arthur Conan Doyle. Enfin, si je devais te conseiller des contes, je te conseilles les contes des frères Grimm, ou de Charles Perrault. Pour un côté plus fantastique, Guy de Maupassant reste l'un des maître du milieu avec "Le Horla", ou alors l'incontournable Jules Verne. Pour de l'héroic fantasy, Tolkien reste le cador avec "le Hobbit" et "le Seigneur des anneaux". Et enfin pour de la science fiction, il reste H.G Welles avec "l'homme invisible" ou "La guerre des mondes" et Aldous Huxley avec "le meilleurs des mondes. Je pense avoir fait le tour des grand classique de la littératures. Par contre tu comprendra que je ne puisse t'aider à nettoyer, je ne saurai même pas trouver le sang, tu comprend j'espère.»


Je hochais délicatement la tête tout en prenant note de tous les auteurs qu'elle m'avait cité, tous semblait fort intéressant. J'allais passer mes nuits à lire, pauvre Jeremiah qui allait me supporter... À ces temps j'utiliserais ma chambre d'origine.

«Par contre, je peux essayer de trouver de quoi nettoyer pendant que tu cherche les auteurs que je viens de te conseiller, je reviens.»


«D'accord..» dis-je en lui adressant un sourire, même si elle ne pouvait pas me voir, mais elle pouvait songé que je souriais.

Je me levais lorsqu'elle se levait pour chercher de quoi nettoyer tout ce bazar. Je cherchais les livres par les noms de famille des auteurs ou encore directement par le nom de l'oeuvre, j'en trouvait quelques uns avant que la chère démone me rejoigne avec ce qu'elle avait déniché. J'avais énormément de respect par elle, surtout qu'elle avait trouvé tout ce qu'il fallait pour nettoyer...

«C'est tout ce que j'ai pus trouver, j'espère que ça ira, maintenant tu m'excusera mais je dois moi-même me nettoyer. tu pourras me rejoindre après si tu veux, je serai aux douches communes.»

«Ça ira, merci. Je te rejoindrais probablement après, j'aurais peut-être finis...Environs une bonne quinzaine de minutes avant que je sang s'assèche carrément, je vais me lancer au nettoyage ! A plus !» lui lançais-je avant qu'elle me quitte.

J'attrapais la serpillière, je la trempais dans l'eau que j'avais envahis d'eau de javel, j'aillais sûrement sentir l'eau de javel.. Je m'arrêtais soudainement trouvant les deux corps qu'il y avait... Il fallait que je m'en débarrasse rapidement. J'en prenais un avant de le transporter vers l'arrière boutique et le mettre dans la benne à ordure, j'entrais à nouveau pour chercher son genre d'animal et le mettre avec son maître... Je pouvais finalement nettoyer l'endroit ! Je frottais sans relâche, de même que mes propres mains s'imprégnais de ce sang... Comme la première fois... Comme... Non, il ne fallait pas que j'y pense. Je prenais tout le temps qu'il me fallait avant que tout soit propre. Je soufflais doucement avant de ranger le tout et de prendre les livres trouvés et de rejoindre la jeune femme. Je marchais rapidement à travers de la ville avant de me rendre aux bains publiques. Ça faisait étrange me retrouver là-bas, mais je ne pouvais pas non plus me rendre chez moi pour prendre ma douche, Jeremiah allait se douter de quelque chose... J'entrais donc à l'endroit trouvant une serviette à l'entré que le réceptionniste avait. Je hochais la tête avant d'entrer dans le vestiaire avant de retirer mes vêtements avant de m'enrouler directement dans la serviette. Je passais ma tête dans le mini-couloir et la salle commune, entre filles, je regardais autour de moi, mais c'était si brumeux que je voyais rien...

«Eum... C'est Hazel... Est-ce que tu es là?» demandais-je à haute voix ignorant si la jeune femme était réellement là..


 
HRP// Est-ce qu'on déménage notre post ou on reste ici?
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Lun 4 Avr - 22:04



 


Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)


J'atteignais les douches communes sans trop de soucis, le fracas de l'eau se faisait entendre dans quelques cabines enfin s'il y en avait, j'en avais aucune idée. Je me déshabillais lentement. Je retirais petit à petit, mon pantalon, mon T-shirt et enfin mes sous vêtements. Je mettais l'eau à couler et je me glissais sous le jet d'eau chaude. Je commença par mes pieds, doucement, orteils après orteils. Je frottais ensuite le reste du pied jusqu'à mes chevilles avant de remonter délicatement sur mes mollets, puis après mes cuisses.Je lavais tout mon bassin et j'allais passer à la partie supérieur de mon corps j'entendais une voix familière.

Eum... C'est Hazel... Est-ce que tu es là?

Manquais plus que ça, j'étais tranquille, j'étais seule, j'étais bien en soit, mais je vais encore devoir la supporter je pensais pas qu'elle me rejoindrai quand même. Enfin bref, je ne pourrai pas y couper

Je suis là, je suis dans la troisième cabine, tu dois être sale après avoir nettoyé tout ce sang rejoins moi si la nudité ne te gène pas, tu comprendra que cela a peu d’impact sur moi.

Elle devrait décliner et rentrer chez elle, les anges sont bien trop prudes pour ça et elle me foutrera la paix.

Je souriais, j'avais gardé mes lunettes, elles ne quittais littéralement plus mon nez, étant insomniaque depuis mon aveuglement, elle ne me gênait même pas pour dormir, c'était devenu trop risqué de dormir de toute façon. Je commençais a frotter mon ventre avec le savon. Je souriais ironiquement.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Lun 11 Avr - 23:18

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


L'air humide des douches venaient me coller à la peau, il y avait peut-être une autre personne parmi nous ou à moins qu'il n'y ait uniquement la chère demoiselle et moi-même. Je serrais ma serviette contre moi restant entre le vestiaire et les douches. J'attendais une réponse de la part de celle-ci, dont j'ignore le nom, mais je savais que je n'aurais aucune réponse positive concernant son prénom, même qu'elle pourrait me donner un faux nom, mais elle préfère rester dans l’anonymat et je la comprenais.

«Je suis là, je suis dans la troisième cabine, tu dois être sale après avoir nettoyé tout ce sang rejoins moi si la nudité ne te gène pas, tu comprendra que cela a peu d’impact sur moi.»

Je restais entre les deux environnements avant de pénétrer dans la pièce brumeuse, je possédais une propre douche afin de laisser ma connaissance tranquille, ce n'est pas que j'avais peur ou quoique ce soit, mais je préférais avoir ma propre douche. Je retirais ma serviette avant d'ouvrir le pommeau de douche et commençais à me rincer et prendre une bonne douche chaude. Je mouillais mes cheveux avant d'appliquer du shampoing, il était légèrement sali à cause du sang et de l'eau de javel, mes mains sentait toujours la mauvaise odeur de celle-ci, tout ce sang... Je réussissais à retirer tout le sang avant d'appliquer du savon avant de me nettoyer convenablement. J'étais perdu dans mes pensées et plus que ça, tellement que je n'entendais plus l'eau ruisseler autour de moi. J'étais dans mon esprit sans prendre conscience de mon environnement. J'étais seule. Et je ne voulais pas déranger cette dernière qui prenait sa douche également. J'étais dans mon coin. Tranquille. Je me rinçais totalement, mais je restais sous la douche qui était chaude, cela me réchauffait, j'étais bien, comme si j'étais envelopper dans un cocon, mais je savais qu'il ne fallait pas trop rester dans une douche chaude... Je fermais mon eau avant de reprendre ma serviette et de l'enrouler autour de moi afin de me diriger vers le bain commun que partageaient les femmes. Je mettais proche de moi ma serviette et j'attachais mes cheveux trempés avant de pénétrer dans le bain et de m'y asseoir, c'était tout bon, c'était parfait. Je fredonnais une chansonnette sans paroles tout en fermant les yeux, si la jeune femme avait terminé elle pouvait très bien me rejoindre, si elle le désirais. C'est vrai que la plupart des anges ne se retrouveraient pas ici à cause qu'on a certain préjugé que nous sommes trop  prude pour ce montrer, et bien c'était faux, en théorie pour moi c'était faux, nous sommes tous humains en fin de compte, mais quand même, je n'aurais pas été s'il y aurait eu d'autre personnes, mais il n'y avait que l'autre personne que j'avais rencontré et moi-même. Tout simplement.


 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Ven 22 Avr - 19:54



 


Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)


Je finissais de me rincer et je mis ma serviette sur mes épaules, le sang avait commencé a sécher et il était dur à enlever, cependant j'étais arrivé à tout nettoyer heureusement. Je suivais de l'oreilles les mouvement de Hazel qui en bavait autant que moi apparemment vu l'intensité des frottements. J’arrêtais l'eau je me dirigeais dans les bains ou je m'étendais la serviette dans un coin de la pièce, comme dit précédemment, la pudeur ne m'étouffe pas et encore moins celle des autres, alors que je me prélassais, j'entendais une personne approcher. Elle entrait dans le bassin, ce ne pouvait être qu'Hazel.

Elle ne m'a pas vu, voila qui est paradoxal, remarque, la vapeur à l'air forte d’après l'humidité et la température ambiante. Elle ne me voit pas alors que je suis suis parfaitement consciente de sa présence, on va s'amuser un peu.

Je rentrais délicatement dans l'eau et je mis la tête en dessous de la surface, tel un poisson-chat je me glissait dans l'eau chaude juste à coté de l'ange qui me tenait compagnie, et je lui enleva sa serviette d'un coup avant de repartir dans les tréfonds du bain pour les femme. Je ricanais dans le rideau de brume qui me cachais, je posais sa serviette avec la mienne.

Et bien l'ange dévêtu n'est pas si différent des démons, il semble que tu sois obligé de me trouver si tu veux récupérer la seule chose qui peut cacher très formes

Je continuais de ricaner, un rire qui jouait avec l’écho de la pièce et qui masquait ma position, je pouvait jouer comme ça longtemps, jusqu’à ce que j'en ai marre en fait. Je me glissais partout, sa jambe, son dos, son ventre, sa main, je tournais partout autour d'elle profitant de la brume pour reprendre mon souffle des que j'en avais besoin. Je me positionnais dans un coin attendant les mouvement de ma victime.

Je me demande comment elle va faire, il y a beaucoup de moyen différent.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Ven 22 Avr - 21:06

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


La brume était très ambiante dans la pièce que je ne pouvais même pas apercevoir que quelqu'un était proche de moi et vola ma serviette comme si c'était la sienne, j'étais trop lente pour remarquer qu'elle avait disparue... J'avais toujours mes longs cheveux pour me cacher, mais tout de même comment me sécher si je n'avais pas ma serviette pour me sécher ? Je soupçonnait la jeune femme de tout à l'heure de me l'avoir piquer, puisque nous étions seules. Un ricanement se fit entendre dans la brume assez loin de moi...

«Et bien l'ange dévêtu n'est pas si différent des démons, il semble que tu sois obligé de me trouver si tu veux récupérer la seule chose qui peut cacher très formes»

Merde, comment j'allais faire? Un autre ricanement se fit entendre de plus avec l'écho de la pièce cachait la disposition de celle-ci. En fait je sentis des mains me toucher, je devenais rouge poivron avant que subitement je ne sentis rien, cela avait cesser. Je soupirais doucement avant de me mettre sur pied et je faisais battre mes ailes, mais tout ce que ça faisait était empirer le cas de la brume...Il fallait donc je la cherche. Le bain ne semblait pas être trop grand, mais tout de même... Un pied devant l'autre je m'avançais vers la brume qui était de plus en plus vivifiante. Il faisait quelque peu froid en hauteur, je me remettais à l'eau tout en continuant ma recherche. Cela prit plusieurs minutes avant que j'aboutisse sur quelque chose, du moins sur quelqu'un. Mes mains lui parcourait ses épaules avant que j’aperçois son visage, elle était là, elle était devant moi, mais ne semblait pas avoir ma serviette, ni la sienne en fait.

«Où as-tu mis ma serviette ? J'ai une limite à me pavaner nue dans le bain quand même...»

Sa peau était douce, ses cheveux noirs était trempés j'ignorais pourquoi je rougissais à ce moment même, peut-être parce que c'était la première fois que je voyais une femme nue ? Au moins elle ne pouvait pas me voir, mais peut-être avec son pouvoir avec son simple toucher... Ah non il ne fallait pas que j'y pense, ce n'était pas le moment du tout. Je retirais mes mains de ses épaules avant de me reculer de celle-ci.

«Je vais devoir aller par moi-même dans ce cas...» dis-je avant de me mettre à glisser sur le rebord du bain en longueur puisque les serviettes majoritairement était là.

Je continuais sur ma lancer avant de m'arrêter, la brume commençait à me donner le tournis, trop de vapeur, il fallait que je sorte avant que je m’évanouisse dans l'eau... Mais en même temps il fallait que je trouve ma serviette, c'était un dilemme dans ma tête... Que faire ?


 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Dim 8 Mai - 19:05



 


Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)


Malgré toute mes précautions, Hazel m'a retrouvé au bout d'un moment, pendant que je ricanais, elle me lança avec une colère non dissimulée.

Où as-tu mis ma serviette ? J'ai une limite à me pavaner nue dans le bain quand même...

Pourtant, bien vite, la gène remplaçais la colère, elle était toute embrouillée, moi pas le moins du monde. Elle me lâchait pour reculer.

Je vais devoir aller par moi-même dans ce cas...

Elle partait chercher les serviettes en longeant le bassin, je la suivais bien sûr, mais à un moment, il y avait un problème, ses mouvement devenait disparate et confus, jusqu'au moment ou je ne sentais plus sa présence à la surface, elle venait de s'évanouir à cause de la vapeur et était en train de se noyer.

Ah! Je les retiens les Travis avec leurs manie de s'évanouir à tout bout de champs.

Je la tirais hors de l'eau, puis hors du bain. Et je commençais à lui faire du bouche à bouche et du massage cardiaque. Apres quelques essais, je vis Hazel se redresser et cracher l'eau qu'elle avait dans les poumons, on était devant l'entrée des bains, la vapeur était absente ici.

Les anges et leurs pudeurs mal placée, voilà où ça vous mène, si au lieu de chercher ta serviette comme une cruche, tu étais sortis dès les premier maux de tête tu serai allé mieux et tu en aurai trouvée une autre de serviette, mais quelle stupidité, je vous jure, enfin, je t'ai sauvé c'est ce qui compte, enfin j'aimerai éviter d'avoir à sauver tout les Travis qui se présenterons à moi, la prochaines fois ce sera quoi? Nils qui fera une hydrocution à la plage? Enfin bref, est ce que ça va?

J'étais assise en tailleur face à elle, j'affichait une mine soucieuse, bien que je n'aimais pas les gens je ne voulais pas avoir des morts sur la conscience.


© codage by Serfy




____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Lun 9 Mai - 2:52

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Il était trop tard, je me sentais fondre comme du beurre trop mis sous le soleil d'été. Je coulais, tout se passait trop vite que je pensais que s'en était terminée avec moi, si facilement et si ridiculement. J'ignorais comment et même pourquoi, mais je sentais de l'air et des mains pratiquant un massage cardiaque, c'est là que j'ai repris mes esprits. Je toussotais comme une folle crachant de l'eau tout en me redressant en position assise. Je regardais autour de moi voyant que nous étions hors de la vapeur des bains, mais nous étions à l'entré. Cette jeune femme m'avait aidé malgré tout... Elle n'était plus du tout un démon, car sinon elle m'aurait laissé couler comme une vulgaire pierre trop lourde pour la surface de l'eau. Je lui étais reconnaissante.

«Les anges et leurs pudeurs mal placée, voilà où ça vous mène, si au lieu de chercher ta serviette comme une cruche, tu étais sortis dès les premier maux de tête tu serai allé mieux et tu en aurai trouvée une autre de serviette, mais quelle stupidité, je vous jure, enfin, je t'ai sauvé c'est ce qui compte, enfin j'aimerai éviter d'avoir à sauver tout les Travis qui se présenterons à moi, la prochaines fois ce sera quoi? Nils qui fera une hydrocution à la plage? Enfin bref, est ce que ça va?»

Je hochais délicatement la tête, mais je savais qu'elle ne pouvait pas me voir, je reprenais mon souffle avant de trouver les mots adaptés.

«Je te remercie de m'avoir sauvé, je dois avoué que c'était stupide de ma part de n'avoir pas sortit dès le premier maux... C'est de ma faute... Je suis désoler de t'avoir importuner... Mais oui je vais bien désormais et tout ça grâce à toi.. Honnêtement je trouve la situation assez embarrassante...»
dis-je en détournant légèrement mon regard.

Je rougissais légèrement avant de défaire mon pseudo chignon afin de tordre mes cheveux et de les laisser tomber, ceux-ci touchaient le sol et cachait une partie de mon corps, c'est avantageux d'avoir les cheveux longs. Et avec tout ça j'étais toute sèche. Je me relevais en douceur prenant mon temps avant de me placer aux côtés de celle-ci.

«Mes mots ne seront pas suffisant pour te remercier convenablement... Que désires-tu en guise de remerciement ?» lui demandais-je doucement.

 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Dim 15 Mai - 16:28



 


Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)


Après ma réprimande, je l'entendais reprendre son souffle, si ça amenais plus d'oxygène à son cerveau je me disais pourquoi pas? Mais ça m'aurait étonné.

Je te remercie de m'avoir sauvé, je dois avoué que c'était stupide de ma part de n'avoir pas sortit dès le premier maux... C'est de ma faute... Je suis désoler de t'avoir importuner... Mais oui je vais bien désormais et tout ça grâce à toi.. Honnêtement je trouve la situation assez embarrassante...

Je soupirais, déjà que son intellect ne brillait pas mais elle s'enfonçait dans son idiotie, je soupirais, j'étais dépités, puis je l'entendais trifouiller ses cheveux pour tenter de se cacher surement, encore un imbécillité. Elle se levait pour venir s'asseoir à côté de moi, non contente d'être attardée, elle venait en plus m'en faire profiter, quel ennui, je soupirais une nouvelle fois.

Mes mots ne seront pas suffisant pour te remercier convenablement... Que désires-tu en guise de remerciement ?

Je tournais la tête vers elle, comme pour la regarder mais comme je pouvais pas je faisait comme si, ça avait le don de perturber généralement.

Déjà, ça ne sert à rien de te cacher que tu sois habillée ou non je t'ai vu sous toute tes coutures et tout ce que tu vivras de ta vie à ta mort donc même habillée ce serai pareil, tu aurai pu le deviner mais bon quand on est aussi tarte je peux comprendre que cela puisse être compliqué, et oui je t'ai sauvé, quand on sait autant de chose que je peux savoir, on ne laisse pas quelqu'un crever de façon aussi bête pour le plaisir, c'est pas parce que j'ai été une démone que je pense comme tel, enfin bref, il y aurai bien une chose que tu puisse faire pour me remercier...

Je prenais sa tête entre mes mains et je la "regardais" fixement, je reprenais d'un ton sec qui ne suggérais aucune réponse.


Je me levais et faisais face à Hazel qui étais encore assise.

Maintenant tu m'excusera, j'ai suffisamment supporté ta présence aujourd'hui, tu m'excusera aussi pour ce qui va suivre mais c'est la seule façon pour moi d'être sûre que tu ne me suivra pas.

Je lui colle alors un coup de pied sec derrière la nuque, le bruit de son corps tomber lourdement sur me sol affirmait son inconscience, Je la laissais pendant que je retournais me changer, après ça, j'allais tout de suite aux toilettes, je vomissais, je ne supportais plus sa présence et je n'aurai pas pu en supporter d'autres, je me ressuyais la bouche avant de sortir, je reparcourais le chemin jusque chez moi en sachant pertinemment que Jeremiah ne supportera pas que j'ai touché à sa si précieuse Hazel, il tentera de me le faire payer tôt ou tard, mais pour ça il faudra déjà qu'il m'attrape...


© codage by Serfy





HRRP::
 

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis) Dim 15 Mai - 23:16

les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse

❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Je savais que j'étais toujours aussi faible, continuer dans ce chemin ne m'aiderait en rien et cette fille me le faisait comprendre, je pouvais être ce genre de blonde. Mais il faut dire que je n'avais grand expérience avec les autres, surtout que je traînais souvent avec mon cousin qui dernièrement était devenu mon petit ami, cela pouvait dégoûté certaine personne, mais bon...

«Déjà, ça ne sert à rien de te cacher que tu sois habillée ou non je t'ai vu sous toute tes coutures et tout ce que tu vivras de ta vie à ta mort donc même habillée ce serai pareil, tu aurai pu le deviner mais bon quand on est aussi tarte je peux comprendre que cela puisse être compliqué, et oui je t'ai sauvé, quand on sait autant de chose que je peux savoir, on ne laisse pas quelqu'un crever de façon aussi bête pour le plaisir, c'est pas parce que j'ai été une démone que je pense comme tel, enfin bref, il y aurai bien une chose que tu puisse faire pour me remercier...»

Elle prit mon visage entre ses mains pour me "fixer" c'était étrange comme sensation, on dirait réellement qu'elle me regardant dns le blanc des yeux, mais on savait toute les deux que ce n'était pas ça, mais tout de même cette impression qu'elle donnait. Elle se levait tout en relâchant mon visage et se mettait en face de moi, moi qui était toujours assise.

«Maintenant tu m'excusera, j'ai suffisamment supporté ta présence aujourd'hui, tu m'excusera aussi pour ce qui va suivre mais c'est la seule façon pour moi d'être sûre que tu ne me suivra pas.»

Je voulu répliqué, mais il était trop tard, elle effectua un coup qui me fit tomber comme une vulgaire pierre. J'ignorais depuis combien de temps que j'étais dans les pommes, mais à mon réveil il faisait tout de même tard et pas un chat autour de moi... Cette fille, elle était réellement mystérieuse, elle cachait quelque chose, un lourd passé... Ça devait dur pour elle... Je me relevais finalement avant de m'habiller et de sortir des douches communes pour me rendre chez moi songeant à cette jeune femme... Je pense que nos chemins se recroiseront, la ville est tout de même petite... Peut-être qu'elle ignorait, mais elle était unique en son genre et c'était une bonne chose. En rentrant chez moi, je me changeais en tenu plus confortable tandis que je faisais à manger pour moi et éventuellement à Jeremiah quand il rentrera... Mais son coup était tout de même fort, elle savait bien viser...   
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les mot effleurent nos esprit dans une douce caresse (feat. Hazel Travis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "L’amitié, c’est un seul esprit dans deux corps." [Pv. Calypso]
» Patie de Chasse avec Douce Caresse [PV: Douce Caresse]
» Sylvana- Desirs obscurs dans une douce Rêverie [Duchesse d'Eteniril]
» Zonbi men saki rele imoralite, nou dwe konbat olye kanpe nan dengwenn omoseksyèl
» Les dégâts d'une tempête [PV : Flamme Noire, Étoile de Lumière, Douce Caresse et Croc Sanglant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp terminés-
Sauter vers: