Don't play with the fire [Pv Keithan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Don't play with the fire [Pv Keithan] Dim 28 Fév 2016 - 21:25



Don’t play with the fire
feat Keithan

Où est-il ? Où est-ce qu’il peut bien se cacher ? Je parcours la ville depuis déjà 5 minutes et aucune trace du souverain, je perds clairement patience. Je suis déjà assez haineuse de l’avoir perdu, si je dois le chercher partout dans la ville, je vais finir par commettre un meurtre ! Je m’en veux de ne pas avoir été là quand il est parti mais c’est de sa faute et il va avoir affaire à moi maintenant, enfin quand je l’aurais trouvé. J’arrive dans un quartier très lumineux et très bien décoré, je comprends que je suis tombée dans le quartier des anges et je fais immédiatement demi-tour, même s’il s’y trouvait, je n’irais jamais le chercher là-bas.

Je finis par me rendre dans le quartier des démons avec des pieds de plombs mais plus énervée que jamais.  Un homme se met juste devant moi mais je ne perds pas mon temps et enfonce une dague dans son épaule avant de reprendre mon chemin. Je l’ai dit, je vais bientôt tuer quelqu’un, bon ce n’est pas une grande perte, celui-là est –ou était plutôt- vraiment moche. Je me trouve finalement devant une demeure plus grande que les autres et sans réfléchir une seconde de plus. Une demeure très laide, s’il s’y trouve, je n’hésiterais pas à lui dire que c’est une maison de très mauvais goût. Je m’approche de la porte et mets un grand coup de pied dedans afin qu’elle sorte aussi de ses gonds et me laisse la voie libre. Je ne connais pas du tout cet endroit et je ne sais pas du tout où cet idiot de Dragón pourrait être. Je décide donc tout naturellement de défoncer toutes les portes jusqu’à le trouver. Mes interruptions dans les différentes pièces provoquent quelques cris de surprise auxquels je ne fais aucunement attention. Je monte ensuite à l’étage pour m’occuper des portes suivantes, il a plutôt intérêt à s’y trouver s’il ne veut pas que j’élimine toute la populace de cette ville. Une porte vole en éclat puis une autre, puis encore une autre. Il n’en reste pas beaucoup mais ce n’est pas pour autant que j’arrête de les défoncer l’une après l’autre.

La porte suivante découvre un bureau dans lequel j’entre quand j’aperçois Dragón assis derrière le meuble. Je me place devant lui telle une furie et je me retiens de justesse de le gifler quand il lève sur moi ses yeux trop habituellement impassibles.

-Je peux savoir qu’est-ce que tu fais ici ??

Je garde avec énormément de mal mon calme même si certains pourraient dire que je l’ai perdu depuis longtemps.

-Ca t’amuse de me fausser compagnie pour venir dans un bureau c’est ça ?

Je fais le tour du bureau avant de m’assoir négligemment sur celui-ci, me retrouvant juste devant le jeune homme, mes yeux brillants de colère.

-Note, je n’ai pas eu trop de mal à te trouver, j’ai cherché la plus moche maison du quartier et je me suis dit que tu devais être dedans.

Je replace une mèche de cheveux derrière mon oreille en attendant avec le peu de patience qu’il me reste sa réponse. J'ai dit toutes ces phrases avec toute la méchanceté qui se trouve en moi, c'est-à-dire très méchamment. S’il me sort un grognement comme réponse, je jure que je le tue.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't play with the fire [Pv Keithan] Lun 29 Fév 2016 - 18:50




   
Feat Hannathème Lormys & Keithan S. Karahara

☾ Don't play with the fire ☽

Le silence. La tendre caresse d'un écho invisible qui exalte les sens. Plus un bruit, plus un mot, plus un geste, juste le balancement délicat du souffle de ma poitrine. Que c'est agréable, le silence. Je dépose doucement sur le papier un long sillon sombre et courbé. Un dernier point, je cachette et la lettre peut désormais partir pour les Enfers.

A peine installé dans ma nouvelle demeure, je dois déjà régler certains problèmes administratifs. Il faut dire que les dettes laissées par le petit Luke sont... pour le moins astronomiques et je m'empresserais de lui envoyer la facture. Pas question que je paie pour un minuscule énergumène collant et insupportable. De plus, il me reste à rédiger des des demandes de rénovations. Il est hors de question que les murs de ma chambre restent roses une semaine de plus. La couleur du sexe faible ne me sied guère.

Tandis que je profite d'un petit moment de pause, pour me masser la nuque, un grand fracas résonne à travers tout le palais. Je soupire, mais retourne à mon travail. Je n'ai pas de temps à perdre pour des misérables incapables. S'il le faut, je descendrais moi-même pour les exécuter, cependant, j'ai chargé mes gardes de le faire à ma place.
Un autre grondement sourd. Qu'est ce qui se passe ici ? Qui ose saccager mon palais tout juste acquis ? Peu importe, cela cessera bien vite.

Alors que la plume de mon stylo se rapproche de la feuille pour tracer une nouvelle lettre, une onde de choc brutale se répand dans la pièce, renversant mon encrier et tachant le papier luxueux. Je pose sans douceur mon outil contre le bureau, et serre les poings.
Les désagréments sonores se multiplient, à intervalles de plus en plus régulières. Je commence à perdre patience. Je ne peux achever mon travail comme je le devrais, et je me demande bien qui peut faire autant de raffut et pourquoi ?

J'obtiens ma réponse lorsque la porte de mon bureau vole en éclat. Une séduisante femme aux cheveux écarlates pénètre dans la pièce, d'un pas dur et martelé, et se poste devant moi, me toisant de ses yeux d'or.

 
Je peux savoir qu’est-ce que tu fais ici ? Ca t’amuse de me fausser compagnie pour venir dans un bureau c’est ça ? Note, je n’ai pas eu trop de mal à te trouver, j’ai cherché la plus moche maison du quartier et je me suis dit que tu devais être dedans.


Durant sa longue tirade haineuse, elle prend l'initiative - sans mon autorisation - de pousser ma chaise et de s'asseoir sur mon bureau. Elle ne prend point garde à sa tenue et s'affale sur le bois rare. Ses prunelles ardentes fixant les miennes. Il s'émane d'elle une puissante aura dévastatrice. Je pousse un interminable soupir, preuve de mon agacement et me lève doucement. Je m'approche de sa frêle stature, sans dévier du regard et porte mes mains à son coup. Mon acte s'apparente à de la tendresse, mais rapidement, il devient sauvage. Mes phalanges viennent s'enrouler autour du coup de la demoiselle en serrant puissamment, à la limite de l'étranglement. Je plaque son dos contre le secrétaire sans aucune preuve d'affection et positionne mon corps de façon à la surplomber. Oh Hannathème, tu vas regretter de m'avoir dérangé !

 
Favete linguis, magister dixit.


Ma voix caverneuse vide d'émotion se propage dans tous le palais, réduisant en poussière la cacophonie environnante. Mes mains enserrent encore plus fort le cou de ce qui me sert de seconde, et mon autre main vient planter une dague à côté de son visage.


© codage by Serfy

____________________________________________________________

Iamque erat in totas sparsurus fulmina terras sed voluit, ne forte sacer tot ab ignibus aether conciperet flammas longusque ardesceret axis esse quoque in fatis reminiscitur, adfore tempus quo mare, quo tellus correptaque regia caeli ardeat et mundi moles obsessa laboret.

       (c) crackle bones
avatar
Dragon Souverain
Dragon Souverain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 625
Âmes : 331
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 19

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't play with the fire [Pv Keithan] Mar 1 Mar 2016 - 21:38



Don’t play with the fire
feat Keithan

Je suis une vraie boule de colère quand je lui débite tous mes reproches et je ne compte pas m'arrêter là! Je le défie du regard, tranquillement assise sur son bureau, et ma haine s'intensifie quand il pousse un long soupire. Je me demande si j'ai réussi à l'énerver un tout petit peu, si ce n'est pas le cas, je continuerais de lui dire toutes les insultes qui me passent par la tête. Il le mérite de toute façon et même s'il ne le méritait pas, je le provoquerais quand même, par pur amusement. Je le regarde se lever avec le calme olympique qui le caractérise et qui a pour don de m'embraser encore plus, je lève les yeux au ciel, exaspérée par son attitude. Il s'approche et je ne bouge pas d'un centimètre, le toisant avec toute l'agressivité qui brûle dans mes veines à cet instant. Je ne lâche pas son regard tandis que ses mains se placent autour de mon cou. Je n'esquisse pas un geste pour me débarrasser des ses doigts se serrant de plus en plus fort autour de mon cou. Il me pousse de sorte que mon dos se colle contre le bureau en continuant de m'étrangler.

-Favete linguis, magister dixit.

Mon nez se plisse à cause de l'envie meurtrière qui m'anime, je déteste par dessus tout quand il me parle en latin, ça m'insupporte au plus haut point. Une dague vient se placer à côté de ma tête mais je ne m'en inquiète pas, contre toute attente, cette scène ne m'arrache qu'un sourire victorieux bien que ses mains m'empêchent de respirer. J'ai réussi à l'énerver un peu et je ne compte pas m'arrêter en si bon chemin.

-Tu crois que tu m'impressionnes avec tes petites phrases?

Je hausse un sourcil très provocateur sans arrêter de sourire d'un air moqueur. Ma voix n'est pas comme d'habitude, sûrement à cause du fait qu'il essaye de m'étrangler, un rire légèrement cassé s'échappe de mes lèvres.

-Tu ne serais même pas capable de me tuer... Tu as trop besoin de moi de toute façon!

Provocation encore et encore, je veux le pousser à bout, ce sera ma petite vengeance pour être parti sans me prévenir. Je plisse légèrement les yeux, une lueur de malice brillant dans mon regard, je penche un peu mon visage de sorte que la pointe de la lame s'enfonce un peu dans ma peau. Qu'est-ce que tu comptes faire maintenant, "Maître"?
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't play with the fire [Pv Keithan] Jeu 10 Mar 2016 - 18:55




   
Feat Hannathème Lormys & Keithan S. Karahara

☾ Don't play with the fire ☽

Le regard de la demoiselle brûle de haine et se consume d'une rage immense. J'espère que ses veines sont suffisamment solides, car le sang qui bouillira en son sein sera si ardent qu'elle s'embrasera sur place avant même la fin de notre dispute. Je me suis toujours demandé comment elle pouvait supporter un tel énervement. La colère m'ennuie au plus haut point. Et actuellement, je rêverai de voir ses lèvres clouées l'une à l'autre. Si seulement la nature ne s'était pas trompée en la mettant au monde dotée d'une langue... Car son venin de vipère m'asperge déjà.

 
Tu crois que tu m'impressionnes avec tes petites phrases ? Tu ne serais même pas capable de me tuer... Tu as trop besoin de moi de toute façon !


Elle crache un rire rauque, malgré son œsophage écrasé et me fixe d'un visage provocateur, comme à son habitude. Elle tourne doucement la tête et vient effleurer la lame de ma dague. Ultime provocation n'est ce pas ? Cette femme ne changera jamais. Vautour le matin et hyène le soir. Même morte, elle conserverait cette expression si familière, qu’elle apprécie m'offrir. J'ôte une main de son cour, sans pour autant relâcher mon étreinte, il ne faudrait point qu'elle en profite pour plus s'exprimer. Ma paume se tend, pointe vers la fenêtre et s'élance jusqu'à la joue de cette cracheuse de poison. Une gifle, qui en un claquement retentissant, déporte sa tête vers l'acier de mon arme. Un mince filet de sang s'écoule alors depuis l'autre pommette de la demoiselle. Un fer si affuté ne peux que provoquer blessure. D'une voix toujours calme et posée, je m'exprime en ces dires.

   
Le faible se soumet au puissant. Sinon, le châtiment du maitre viendra lui rappeler sa position d'infériorité.


Mon pied heurte ma chaise, l'envoyant balader quelques mètres plus loin, mon dos se courbe pour observer de plus près la mine de ma victime. Pavane toi encore mauvaise fille...  


© codage by Serfy

____________________________________________________________

Iamque erat in totas sparsurus fulmina terras sed voluit, ne forte sacer tot ab ignibus aether conciperet flammas longusque ardesceret axis esse quoque in fatis reminiscitur, adfore tempus quo mare, quo tellus correptaque regia caeli ardeat et mundi moles obsessa laboret.

       (c) crackle bones
avatar
Dragon Souverain
Dragon Souverain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 625
Âmes : 331
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 19

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't play with the fire [Pv Keithan] Mar 5 Avr 2016 - 15:50



Don’t play with

the fire
feat Keithan

Je hausse un sourcil alors qu’une de ses mains se retire de mon cou, j’essaye de m’exprimer à nouveau mais la pression autour de ma gorge est trop forte et je n’arrive pas à sortir des nouvelles injures. Je suis sa main du regard et observe sa paume s’étendre sans comprendre ce qu’il compte faire. Je n’ai pas le temps de réagir que sa paume claque contre ma joue envoyant mon visage contre la lame que je venais d’effleurer. Une légère douleur me pique au coin de mon visage et je sens un liquide chaud s’écouler sur ma joue. Mon regard s’embrase alors que je le reporte sur mon « agresseur ». Il ouvre une nouvelle fois la bouche pour me sortir des phrases inutiles auxquelles je ne prête aucune attention. Mes mains, accrochées au bord du bureau, se crispent de colère, si fort que le bois du meuble se craque dans un bruit sec. Mon visage… Il a osé abîmer mon beau visage ! Il va me le payer ! Je reprends ma respiration du mieux que je peux mais ne retente pas encore de parler. Le sang continue de couler jusqu’à mon cou mais je ne prends pas la peine de l’essuyer, toute mon attention est destinée à l’homme penché au dessus de moi. J’écarte doucement mes mains, laissant tomber les morceaux de bois détachés du meuble sur le sol, et je viens les glisser dans la nuque de mon « Maître » avec un petit sourire malicieux. Je me redresse légèrement pour venir coller ma bouche contre son oreille et murmurer :

-C’est tout ce que tu peux m’infliger comme châtiment, Maître ? Ce n’est pas avec ça que tu vas me faire peur…

Sans attendre sa réponse, je mets un coup de talons aiguilles entre ses jambes. Sa force surplombe largement la mienne mais j’en ai suffisamment pour le repousser un minimum, surtout avec un coup bien placé. Il s’éloigne un peu de moi, peut-être surpris par mon coup, en tout cas, ça me permet de me redresser totalement et de me rassoir correctement sur le bureau. Je l’observe avec un petit sourire amusé mais la même haine dans mon cœur, je me demande comment il va réagir cette fois.

-Qui est en position d’infériorité maintenant ?
©
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Don't play with the fire [Pv Keithan]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Don't play with the fire [Pv Keithan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» 05. The games we play
» Recherche open : Fire & Shadow
» Guide pour étoffer votre rôle-play
» Nano. Role Play !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp abandonnés-
Sauter vers: