Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde Jeu 25 Fév - 19:53



NOM Ϟ Larmys
PRENOM Ϟ Hannathème

AGE Ϟ 194 ans (22 ans d'apparence)
NATIONALITE Ϟ Tartare
ORIENTATION Ϟ Bisexuelle

Situation amoureuse Ϟ Libertine
Groupe Ϟ Démons

Penchant Ϟ Le Mal évidemment~

Raison de la venue Ϟ Pour suivre Keithan au cas où il ferait des bêtises, je préfère être là s'il perd son sang froid, c'est un véritable danger publique! Puis, je sais pas, j'avais envie de venir avec, c'est tout!  
Where the fire falls, the fire starts.

Premièrement, sache que je suis la seconde du sinistrement célèbre Keithan donc tu me dois le respect et tout ce qui va avec… Comment ça, on dirait que je m’en vante ? Mais pas du tout, il ne m’a même pas laissé le choix ! Genre comme si c’était une chance inouïe et un « grand privilège », je l’imagine bien dire ça avec son petit air pompeux… Je ne vois de toute façon pas qui il aurait pu choisir d’autre, je suis tellement désignée pour ce rôle ! Regarde mon corps, mes formes, mon intelligence,… Il ne pouvait choisir personne d’autre que moi !

Tu l’as sûrement deviné, je suis une femme géniale et tu as sûrement déjà envie de venir me voir n’est-ce pas ? Je ne doute pas de moi, je sais que je suis belle et que j’ai du charme, je n’hésiterais pas à le rappeler, ne t’inquiète pas. J’aime séduire les personnes que je rencontre, il m’arrive même d’utiliser la séduction pour parvenir à mes fins, pour manipuler les gens. Je ne doute pas non plus de mes capacités, si je veux quelque chose, je ferais tout pour l’obtenir même si je dois faire des sacrifices pour cela.

On peut dire de moi que je suis capricieuse mais je n’utiliserais pas ce terme pour me décrire, je préférerais dire que je suis… Un peu exigeante. Comme je l’ai dit plus haut, je fais tout pour obtenir ce que je veux et si je n’y arrive pas, ça me met d’une humeur exécrable. De toute façon, il me faut toujours plus, si on me donne la main, je voudrais le bras. Je ne suis jamais satisfaite, il me faut plus, il me faudra toujours plus. Tu refuses de me donner ce que je veux ? Alors tu subiras mes foudres. Il faut dire que je m’emporte vite, il suffit d’une simple phrase, d’un simple « non », pour que je m’énerve. Je rentre très facilement dans des colères noires et je plonge dans la provocation.

La provocation, parlons-en, c’est l’un de mes passe-temps favoris. Les répliques cinglantes me viennent toutes seules et je les jette à la figure du premier venu. La plupart du temps, il s’agit de Keithan, ce n’est pas étonnant puisque je passe le plus clair de mon temps en sa compagnie, le laisser seul n’est pas envisageable, tu sais comment il est, incapable de se débrouiller sans moi ! Provoquer des disputes violentes, c’est ma spécialité. C’est toujours mieux ça que de s’ennuyer, ça m’occupe quand je m’ennuie. M’ennuyer ? Je déteste ça, je dois toujours faire quelque chose. Faire la grasse matinée et passer ma journée à glander ? Ce n’est que pour les paresseux, j’ai tellement de choses à faire et de toute façon, je n’aime pas rester sans rien faire, il faut sans cesse que j’occupe mon esprit, peu importe à quoi.

Sache que je ne suis pas la douceur incarnée, même tout son contraire. Je suis plutôt brutale, une petite gifle amicale serait plutôt un bon coup de poing pour moi. Ne vas pas espérer de la pitié ou de la compassion de ma part, tous ses sentiments sont faits pour les faibles petits anges. Tout ce que tu peux attendre de moi, c’est de la moquerie et toutes ses caractéristiques qu’ont la plupart des démons. Les anges, je les déteste. J’imagine que c’est un peu naturel mais la haine que je leur voue est puissante, ce sentiment, je le partage aussi avec les démons déchus bien que j’en ai été un. Cette pointe de gentillesse ne devrait jamais apparaître chez les démons, c’est une honte. Tu l’as sûrement compris, je méprises les personnes trop gentilles, elle provoque chez moi une sorte de dégoût et je ne peux pas m’empêcher de me moquer et de les provoquer encore plus que les autres personnes.

Une dernière chose : je suis une très bonne tueuse et je n’hésite pas à m’en vanter. Mes armes préférées sont les dagues courtes et j’aime beaucoup utiliser les poisons. Je tiens à préciser qu’empoisonner ne me plaît pas plus que ça, j’utilise mes poisons pour en enduire mes lames et rendre une simple égratignure mortelle. Je ne suis pas du genre à verser mes remèdes mortels dans les boissons ou la nourriture de mes victimes, si tu fais ça, c’est que tu es un lâche. Je ne refuse presque jamais un contrat d’assassinat, je suis prête à tuer n’importe qui en fonction du prix qu’on m’offre en échange.

TAILLE : 1m72
POIDS : Plus fine que toi en tout cas…
CHEVEUX :  Une longue chevelure rouge parsemées de mèches rouges foncées
YEUX : Couleur jade
APPARENCE DIVINE : Rouge. C’est la première couleur qui frappera tes pauvres yeux si je me transforme. C’est assez simple, je m’enflamme. Mes cheveux prennent la couleur d’un grand feu ardent et mes yeux verts brillent d’une lueur malsaine. Ma peau se noircit, comme recouverte d’une fine couche de cendres. Mes vêtements normalement noirs ou bruns gardent leur couleur mais il y a un certain reflet qui donne l’impression qu’ils sont possédés par les flammes, peut-être est-ce le reflet de mes ailes… Parlons-en de mes ailes, elles s’étendent, majestueuses, derrière moi. En proie aux flammes, elles enflamment tout ce qui s’approche.
APPARENCE : Ca ne devrait pas être difficile de décrire mon corps de rêve ! Ne vous méprenez pas sur ma frêle stature, elle cache une force redoutable. La preuve, je n’aurais aucunes difficultés à te battre !
J’ai une peau lisse qui est d’une couleur légèrement orangée en parfaite harmonie avec la couleur de mes cheveux de feu. Quand tu me vois, tu as probablement l’impression d’apercevoir une flamme vivante parmi laquelle brillent deux perles vertes. Mon visage est très taillé, mes pommettes sont saillantes donnant à mon visage une expression farouche.
J’ai un corps assez proportionné, une poitrine forte, une taille fine, mes cuisses sont peut-être un peu trop grosses mais rassure-toi, ce n’est que du muscle. Ne sois pas trop jaloux, tout le monde ne peut pas être beau et mince ! Je suis évidemment fière de mon corps, je fais donc très attention à mon physique et je n’hésite pas à mettre mes formes en valeur. Ma tenue habituelle est un simple top laissant à l’air la totalité de mon ventre, accompagné d’un pantalon en cuir serrant et d’une petite veste de la même matière. J’aime rajouter une paire de gants noirs (toujours en cuir) et des manchons en métal. Je porte toujours une ceinture où minimum deux courtes dagues sont rangées, juste au cas où, on ne sait jamais…

AUTRES : Une griffure verticale parcourt mon œil gauche, vous saurez bientôt d’où elle me vient…
Mes ailes sont rouges et étincelantes, si tu t’approches un peu, tu remarqueras qu’elle n’est en réalité faite que de flammes. Des petites flammes qui deviennent un véritable feu quand je me transforme. Elles n’ont pas de forme distinctive, peut-être y devineras-tu la forme habituelle des ailes après les avoir regardé plus attentivement…

Carpe Diem

Je suis née la fête de la Saint-Jean, fête associée au feu et à l’été, elle est célébrée le 24 juin. Descendante d’une grande lignée de démons, j’ai vécu un début de vie ennuyeuse à mourir… J’étais désintéressée de tout ce qui m’entourait alors que je remarquais que certains démons s’intéressaient à pleins de choses  comme le monde des humains par exemple alors que je m’en foutais complètement. Je m’ennuyais 24h/24, je n’avais envie que d’une seule chose : changer ma vie. J’étais pourtant à ma place aux enfers, il n’y avait aucun autre endroit qui devait me convenir plus mais déjà à mon plus jeune âge, j’étais sans cesse insatisfaite, il me fallait plus, toujours plus, infiniment plus.

J’essayais donc de monter en grade, pensant que ma vie serait plus intéressante si j’étais plus importante. Je commençais donc à réfléchir à un petit plan manipulateur, je ne m’ennuyais plus puisque j’avais de quoi occuper mon esprit. Je finis par me rapprocher d’une personne plus haut placée, j’utilisais mes talents indéniables de séduction et commençais mon plan de manipulation à merveille. Je débutais doucement par lui donner mes opinions politiques et à lui faire comprendre que je voulais une place bien placée. Mon plan foira complètement le jour où le vieillard osa me refuser une nouvelle tenue super sexy, je réagis au quart de tour et commençais à le provoquer. Je lui avais dit de la manière la plus naturelle et cinglante du monde que de toute façon, je quitterais enfin son horrible faciès de vieillard quand il m’aura donné le poste que je voulais. Inutile de te raconter la suite, tu l’auras compris. J’ai été déchue de mon titre de démon, j’étais remontée à cran et je n’avais qu’une envie : tuer tout le monde autour de moi. Je ne me retins d’ailleurs pas, je ne pouvais pas rentrer chez moi, mes « chers » parents m’avaient clairement fait comprendre que je n’étais plus la bienvenue ce qui m’avait mise d’une humeur encore plus exécrable qu’avant. Je ne m'étais pas laissée faire et j'étais tout de même rentrée chez moi, mon père n'était visiblement pas content de me revoir et comme cadeau d'adieu, il m'avait affligé une coupure en travers de l'oeil gauche sous les rires moqueurs de ma mère et de mes deux soeurs. J'étais partie en courant, jurant d'un jour me venger d'eux.

J’étais censée me rendre à cette fameuse ville qui servait à remettre les gens sur la « bonne » voie cependant je ne voyais pas où cela pouvait me mener puisque j’étais apparemment trop méchante. Je n’aurais tout de même pas dû contester l’avis des hautes sphères avec ma façon douce et gentille que j’avais pour dire les choses qui ne me plaisaient pas. Sur le coup de l’énervement, j’avais tué quelques personnes et avais fait passer un petit message à mes chères autorités pour leur faire comprendre que quoi qu’ils fassent je ne changerais pas. Ils ne l’avaient pas très bien pris et m’avaient immédiatement envoyée sur Terre, alias le dernier endroit où je voulais me trouver. J’étais plus qu’énervée, il n’y avait aucun sentiment qui pouvait décrire ce que je ressentais à ce moment-là. Je voulais avoir une vie plus passionnante et je me retrouvais au beau milieu de nulle part, plus insatisfaite que jamais.

La vie sur Terre pouvait se comparer aux Enfers auxquels croyaient les humains, une véritable horreur. Je n’avais plus rien, nulle part où aller et rien pour me nourrir. Ma vie se résumait à séduire des garçons dans la rue et les inciter à m’inviter au restaurant ou à m’acheter de nouveaux vêtements après les avoir satisfaits. Je supportais à peine cette vie dans la rue, je commençais à en avoir sérieusement marre et à devenir de plus en plus irascible (oui c’est possible). Je n’arrivais presque plus à séduire les garçons malgré ma beauté incroyable, même les plus moches –comme toi par exemple- me repoussaient après une simple dialogue juste parce que je les traitais d’idiots ou autres insultes plus cinglantes.

Un jour -je tiens à préciser que je n’avais pas mangé de la journée et que j’étais d’une humeur meurtrière- , un garçon plutôt imposant s’était approché de moi alors que je me trouvais dans une petite ruelle sombre. Tu l’aurais vu ! Plus grand que moi mais plus gros aussi, même un peu grassouillet, je le jaugeais alors qu’il se permettait de commencer à me draguer de façon nulle et incorrecte pour une fille de mon rang. Je n’écoutais même pas ses paroles et me contentais de lui demander combien de fast-food il avait mangé pour être aussi gros. Il ne le prit pas du tout bien et me poussa contre le mur crasseux pour tenter de me violer. Avec un petit sourire amusé, je le repoussais en lui mettant un coup de genou là où il fallait avant d’essayer de m’enfuir. J’hésitais pourtant en le regardant se plier en deux en se pressant les parties génitales, il devait avoir un peu de fric sur lui non ? De quoi s’acheter une frite j’imagine. Je finis par m’approcher de lui et le pousser sur le sol pour le fouiller rapidement, je trouvais son portefeuille dans la poche arrière de son jeans et le lui pris sans hésiter avant de commencer une fuite. Il se redressait déjà et se lançait à ma poursuite, gras mais rapide à mon grand étonnement.

Je courrais rapidement pour essayer de semer l’idiot qui avait été rejoint par d’autres gars entre temps, je les entendais crier des insultes derrière moi. Je tournais une énième fois pour arriver dans une nouvelle ruelle mal éclairée où je remarquais une silhouette mais je n’y prêtais aucune attention et je me décalais un peu pour l’éviter mais à la dernière minute, il se décala et je lui rentrais dedans.


- Pousse toi, j'ai pas le temps...


Je posais mes yeux sur lui mais je ne m’attardais pas trop en entendant le gros lard crier un peu plus loin. Je le poussais doucement mais rapidement avant de me remettre en route. Je ne m’attendais pas à ce qu’il attrape mon bras et m’attire avec une force spectaculaire contre lui et j’essayais en vain de me dégager.

Mais lâche moi toi ! J'ai pas que cela à faire que rester ici à attendre sagement ma mort. Si ces hommes me rattrapent, je suis foutue !

J’entendis des bruits de course et découvrais en un sursaut mes poursuivants apparaître au bout de la rue. Je lançais un regard noir au garçon en essayant de me détacher de lui tant bien que mal.

- Tu vas me laisser tranquille oui ! Tu veux que je me fasse tuer c'est ça ? C'est pas vrai, me dis pas que tu es avec eux !

Je le regardais avec surprise me pousser derrière lui et sortir une dague longue pour faire face aux gars qui s’étaient approchés. Il les abattit avec une facilité impressionnante et quand il eut finit, il se tourna à nouveau vers moi. Je me redressais lentement, mes yeux fixés sur les cadavres à ses pieds, je ris nerveusement, j’avais affaire à un véritable tueur professionnel !

- Bah ça pour une surprise... Si on m'avait dit que je rencontrerais un tueur professionnel dans cette rue, j'y serais passée plus tôt !

Je m’approchais de lui sans le quitter du regard et je posais une main sur son épaule, main qu’il chassa immédiatement, ce qui m’arracha un soupire.

- Aurais-je au moins le droit à ton nom preux sauveur ?  

Je ressentis quelque chose soudainement, cette sensation me causa un frisson partout dans mon corps et je le jaugeais rapidement du regard avant de fixer à nouveau mes yeux dans les siens en posant un doigt sur son torse.

- Sauveur... qui plus est démon déchu.. que de cadeaux ce soir !  

Sa réaction me donna envie de le provoquer comme j’en avais l’habitude mais je m’abstins de justesse.

- Tu m’appelleras Dragón, en le prononçant correctement je te prie.

- Et en plus, il est autoritaire... Bref, moi c'est Hannathème, mais tous le monde m'appelle Hannah' !  

Je le suivis à partir de ce moment-là, la nuit passa à une vitesse incroyable, j’eu tout juste le temps de lui raconter ma petite vie en essayant de me retenir de lui crier dessus quand il ne me répondait pas et même quand il me répondait ce n’était que par des grognements sans aucune signification.
Depuis ce jour-là, je passais le plus clair de mon temps en sa compagnie. Ma présence n’avait pas l’air de lui plaire, c’est ce qui me poussa à ne plus le lâcher d’une semelle et je commençais à le provoquer de plus en plus souvent. Il était trop calme et le peu de réponses qu’il acceptait de me donner ne me satisfaisaient pas du tout, je m’énervais (et je m’énerve toujours) souvent sur lui. Nous nous disputions de temps en temps, quand il perdait enfin sa patience. Des disputes violentes où les insultes fusaient des deux côtés, je sortais une satisfaction intense d’arriver à le faire sortir de ses gonds et de son insoutenable silence. Une fois, la dispute fut plus violente, j’avais des envies mortelles et il avait une fois de trop donné une de ses réponses insupportables. J’avais explosé une fois de plus, je l’avais provoqué encore plus méchamment que d’habitude et il répondait sur le même ton. Alors que je pensais que ça allait finir en combat, un sentiment de désir intense se propagea à travers mon corps, une attirance inexplicable contrastant avec l’agressivité que je ressentais aussi à ce moment-là. Nous continuions à se crier les pires injures quand l’attraction fut plus forte que tous les autres sentiments et dans un même mouvement, nous nous jetions dessus pour nous embrasser. Quelques heures plus tard, c’était fait. Vous êtes jalouses les autres ? Il n’y a vraiment pas de quoi, je vous rassure, il n’est pas si compétent que vous le croyez, je peux vous assurer que vous passeriez une bien meilleure nuit en ma compagnie~

Un certain 12 septembre, la nuit venait de tomber et les lumières s’éteignaient peu à peu dans les maisons du quartier où nous nous trouvions. Une aveuglante lumière apparut soudainement dans une ruelle près de celle où nous marchions, nous nous approchions évidemment pour voir d’où provenait cette lumière. J’observais deux personnes discuter mais mon regard était attiré par ce qui se trouvait derrière elles, un portail était ouvert juste à quelques pas de nous. Dragón me fit un petit coup de coude inutile, j’avais déjà compris ce que nous allions faire. Je m’élançais donc sans attendre pour éliminer l’une des deux personnes, tandis que mon compagnon s’occupait de l’autre. Nous nous glissions en même temps dans le portail qui se refermait déjà.

Nous arrivions dans les Enfers et j’éclatais de rire, heureuse d’être enfin revenue « chez moi ». Je remarquais un petit sourire sur le visage de Dragón mais je me retins de lancer une pique à propos de ce sourire.

- Je suppose que tu as quelque chose à faire non ? Des seuls mots que tu ais voulus m'offrir, je me rappelle vaguement tes objectifs.  
- Maintenant que je suis enfin de retour ici, je compte bien m'accaparer de la place qui me revient de droit.
-- Je sens que je ne vais pas regretter de t'avoir suivi. Enfin un peu d'action ici !  

Evidemment, je n’allais pas le lâcher maintenant ! Je sentais que j’allais bien m’amuser et mettre tout sans dessus dessous dans ce monde où j’avais une vie si ennuyante. Les combats se multiplièrent, de nombreux de démons périrent sous nos coups et d’autres rejoignaient nos rangs. Nous nous attaquions à des personnes plus haut placées, Dragón s’accapara d’une grande partie des Enfers, je tiens à préciser qu’il n’aurait jamais réussi sans mon aide.

Le Paradis commença à s’intéresser à lui et après avoir tenté de lui faire parvenir un message par un intermédiaire (c’était complètement inutile), la souveraine elle-même se pointa au palais, avec pleins d’anges a vous donné la nausée ! Un combat débuta, il dura une éternité, je pense que j’aurais eu le temps de massacrer une armée entière ! Ils n’ont pas joué les intelligents en se battant dans le palais et suite à un coup un peu trop puissant dans un pilier, le bâtiment s’effondra. J’eu tout juste le temps de projeter Dragón dans un portail pour lui sauver la vie, il ne m’a évidemment pas remercié et c’est devenu un sujet fréquent de dispute entre nous.

Je ne vais pas te retracer tout le parcours de notre souverain, c’est trop ennuyeux et ça ne m’intéresse pas vraiment à part le fait que j’ai récupéré mon titre de démon en même temps que lui, le reste on s’en fout n’est-ce pas ? Après avoir retrouvé mon titre, j’avais décidé de faire un petit tour dans mon ancien chez moi, je voulais régler un dernier petit détail après être devenue l’officielle seconde du Roi. Ils devaient tous mourir, pour m’avoir tourné le dos, pour m’avoir traité d’indigne, ils devaient payés pour ça. Sans aucune pitié, je les ai abattu l’un après l’autre sans pourtant les tuer pour de bon. Je voulais les faire souffrir et entendre leur cri résonner dans tout le pays. Je les blessais suffisamment pour les empêcher de fuir, ayant enduit mes lames d’un poison paralysant. Sans aucun regret, aucune tristesse, juste un sentiment de colère plus puissante que tout, je quittais la grande maison après y avoir mis le feu. Ma mère, mon père et mes deux petites sœurs moururent dans l’incendie sans que ça ne m’arrache une seule larme avec comme seule émotion une satisfaction malsaine.

Alors que je rentrais au palais, je découvris que l’autre idiot était parti pour cette ville, Damned Town, sans même me prévenir. J’entrais dans une fureur noire et sans réfléchir, je faisais toutes mes valises pour le rejoindre et lui faire passer un sale quart d’heure. Je ne comptais pas le laisser seul une seconde de plus. C’était un grand enfant, c’était très dangereux de le laisser sans aucune surveillance ! Je n’avais jamais eu envie de me rendre à cette célèbre ville mais s’il y était, je n’avais pas vraiment le choix. Je quittais donc le palais avec la ferme intention de lui faire regretter de ne pas m’avoir prévenue…

PSEUDO Ϟ Leïla
AGE Ϟ 16 ans

J'AI CONNU LE FORUM Ϟ Grâce à Keithan

AVATAR Ϟ Katarina de League of Legends

NOTE Ϟ 8/10.
AVIS Ϟ Magnifique! *^* J'attendais avec impatience que la mise à jour soit terminée pour m'inscrire, j'adore le contexte! ^^

AMÉLIORATIONS ? Ϟ Aucune~

LE MOT DE LA FIN Ϟ Je vous aime trop d'amour~

CODE Ϟ Ma belle seconde mérite mon accord, mais tâche de ne pas t'en servir pour me provoquer !
Kei ☾

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde Jeu 25 Fév - 21:32

Bienvenue à toi ♫

Haaaaana sdifhskdfgshkfgjkgoisfuqoegfegjfdhf...
Tu as choisi ma belle Hannathème ♥
Juste pour cela je t'adore ♥

J'attends avec impatience de voir ta fiche c:
En attendant, bon courage à toi pour tout remplir !
Nous ferons juste un RP test pour voir comment tu t'en sors C:

Pancake pour toi ♥

____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
En ligne
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde Jeu 25 Fév - 23:16

Bienvenue parmi nous :-3
Il y en a un qui est très content à ce que je peux constater ^^
Bonne chance pour la continuation de ta fiche, si tu as la moindre question tu peux la poser au staff, mais comme c'est Keith' qui l'a créer ça serait plus envisageable que ça soit lui, sinon j'ai hâte de te voir en action, surtout qu'avec Keithan ça risque d'être fort intéressant **♥

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde Dim 28 Fév - 14:42

Merci à vous deux~

Je me réjouis de pouvoir rp avec vous et j'espère que je m'en sortirais dans le rp test Keith'! ^^

J'ai fini ma fiche, si je dois changer quelque chose, dites-le moi! c:
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde Dim 28 Fév - 17:30

Ta fiche me convient parfaitement c:
Nous pouvons donc commencer notre RP test c:
Bonne chance à toi, c'est la dernière ligne droite avant la validation !

Gros pancake pour toi ♥

____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
En ligne
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde Ven 8 Juil - 0:18

Bonsoir,

Je viens te dire que, suite à ton manque d'implication ici, ainsi que ton manque de présence tout comme ton manque de maîtrise de ce personnage, nous te refusons le droit à le jouer.
Cependant, tu peux tout à fait créer un autre personnage afin de pouvoir t'amuser sur DT ♥

____________________________________________________________


Abra s'adresse avec royauté en #2A8FBD
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Âmes : 12
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Hannah' Lormys ~ Je n'existe que pour ennuyer mon monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AUSTIN ▼ il faut de tout pour faire un monde, il me faut toi pour faire le mien.
» Un étalon pour moi ? Il n'existe pas !!
» La mort n'existe que pour ceux qui restent. [PV Tengoku no Seigi]
» Il paraît que je suis trop fragile pour affronter le monde extérieur ... | Pv. Orphée
» Pour dompter le monde, il faut d'abord apprivoisé ses ennemis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Le personnage :: Présentations :: Présentations Refusées-
Sauter vers: