«Who are you?» feat. Jan Karlsson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 17 Jan - 7:21



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Cette ville était toujours enneigé et ce froid était toujours présente dans l'air, j'en frisonne juste à y penser. J'enfilais mes vêtements comme à l'habitude, un débardeur, un chandail par-dessus, une jupe, des bas ; un plus grand que l'autre et finalement mes bottes blanches. J'avais même enfiler une veste noir pour me couvrir du froid, ce qui aidait à cacher davantage des ailes, des plumes glacés, n'est pas vraiment mon fort. Je sortais de l'appartement laissant Jeremiah dormir puisqu'il est entré tard la veille. J'empruntais une ruelle menant vers le cente-ville, pied devant l'autre je continuais mon chemin avant que quelqu'un me percute mon épaule assez volontairement, je me retournais pour découvrir cette personne, c'était un démon. Je le regardais d'un air mauvais avant de reprendre mon chemin, mais il semblait persister parce qu'il empoignait mon poignet me tirant vers l'arrière, il glissait son autre bras pour me maintenir mes épaules.

«Alors petit ange, on n'aime pas se battre ? C'est dommage, j'aurais aimé voir une personne comme toi prendre le dessus... Ressens-tu de la haine en ce moment.»

Je lui écrasais son pied avec ton talon avant de me dégager rapidement de celui-ci et de me reculer tout en lui faisant face.

«Ne t'avise plus à me toucher, comprit ? Je n'aime pas les gens comme toi, surtout quand une personne comme toi tue des gens, c'est cruel... »

«Vous croyez que vous faites des choses comme il se doit ? Vous êtes des mensonges ambulant ! Montre moi de ce que tu es capable peut-être mériteras-tu mon respect !» avait-il dit.

Je serrais mes poings avant de m'élancer vers celui-ci et de lui asséner un coup de poing en plein visage, qui évita rapidement avant qu'il enfonce son coude dans mon dos, j'eue le souffle coupé avant que je tombe sur le sol. Je lui fis un croche pied avant qu'il tombe également, je me dirigeais rapidement au-dessus de lui pour venir appuyer mes mains au niveau de son cou.

«Aller princesse, ne te gêne pas ! Tue-moi si ça peut te consoler d'une mort de l'un de tes proches...»

Je plongeais mon regard dans celui-ci, je désserais mon emprise, non il ne fallait pas que je devienne une personne comme lui, c'était carrément impossible. Il eut un sourire avant d'inverser les rôles, il avait enserrer ses mains autour de mon cou en y mettant une pression tellement imaginable, j'essayais de me débattre en vain. Il sortit quelque chose de sa poche, ça semblait petit, mais ça brillait... Un canif? J'essayais de me débattre davantage, mais il me plaquait davantage au sol.

«Tu feras un beau trophée...» me susurrera-t-il à mon oreille.
HRP// En espérant que ça te plaise ^-^"
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 17 Jan - 7:38


Gâteaux, tartes, cookies... Et coups de poêle
La journée avait jusque-là consisté en pas mal de travail intense. Aux premières aurores, Jan avait déjà commencé à mettre du pain à cuire, pour pouvoir proposer plusieurs variétés à ses clients dès le petit matin. Puis il avait réalisé une pièce montée qu'on lui avait commandé, un énorme gâteau de mariage absolument sublime. Le dessert avait une légère odeur de cannelle, et rien que sa vue aurait fait saliver la bouche la plus sèche face à sa crème légère et onctueuse qui coulait le long d'une pâte moelleuse et reluisante, un cœur aux fruits rouges indécelable à l'œil nu venant surprendre le palais de quiconque aurait la chance de le goûter.

Puis la journée s'était déroulée sans problèmes. Il avait pu livrer sa pièce montée, il avait servi plutôt un bon nombre de clients, puis il allait fermer son magasin en fin de soirée. Mais alors qu'il allait partir, dans la ruelle adjacente à son magasin, il entendit du remue-ménage... Des chats de gouttière, peut-être ? Non, ça ne pouvait pas être ça : il y avait également des voix qui survenaient de l'allée sombre. Alors il s'en approcha, puis il vit un homme dont les mains enserraient le cou d'une jeune dame. Il ne l'avait pas vu, et c'était tant mieux, car le pâtissier était tout sauf quelqu'un de tendre avec les gens de son genre.

Sans avoir la moindre hésitation il prit le col du démon qui agressait la jeune ange, lui arrachant un son de surprise tandis qu'il le tirait en arrière d'un coup sec, lui faisant perdre sa poigne. Ni une, ni deux, il attrapa sa tête et l'envoya dans le mur avec une force assez vive, le sonnant sur le coup, pour finalement le tourner face à lui et envoyer son poing sèchement dans son visage. Autant dire que le démon, face à lui, était complètement K.O, saignant légèrement du nez, alors que le pâtissier le jeta dans un tas de sacs-poubelle sans la moindre douceur, se frappant un peu les mains comme un ouvrier après un gros effort.

Il n'avait pas l'air d'avoir le moindre remord, ni la moindre douceur envers ce démon qu'il venait juste de rétamer comme pas permis... Et encore, il ne l'avait pas tué, seulement "très vivement corrigé". Alors il regarda la jeune femme, lui parlant d'un ton neutre, son visage arborant son immense cicatrice qui ne rajoutait pas à l'air peu rassurant qu'il avait déjà, l'aidant à se relever en prenant son bras et la tirant sans aucun effort pour qu'elle puisse se tenir debout

« Rien de cassé ? »


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 17 Jan - 15:32



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Je pensais que tout allait se finir en un clin d'oeil, pourtant il avait prit le dessus avec une arme qui semblait être très bien aiguisé, c'était sûr qu'il allait en finir avec moi, bon ce n'est pas comme si je pouvais réellement mourir, si ? Le démon qui me tenait par le cou fit un visage surprit avant d'être tirer vers l'arrière. Qu'est-ce qui se passait ? Ah là je voyais, un homme mettait à plat de couture le jeune homme qui m'avait agresser. Cela prit même pas quelques secondes avant que le démon soit K.O. j'en eu presque de la peine pour celui-ci, mais pas du tout, j'eu même un petit sourire surtout lorsque l'homme qui m'avait sauvé prit l'autre jeune homme afin de le mettre dans un tas de sacs-poubelles avec aucune délicatesse, bien entendu. Il secouait les mains avant qu'il me regarde, va-t-il faire la même chose ou m'aider ? Je n'en savais rien... Il avait une immense cicatrice, je me demandais bien où il s'était fait ça et depuis combien de temps il l'allait. J'étais toujours au sol n'ayant pas eu assez de force pour me remettre sur pied moi-même, c'est choquant toute cette action au finale. Il m'aidait à me relever en prenant mon bras et en me tirant sans aucun effort pour que je me remettre sur pieds.

« Rien de cassé ?» demanda-t-il d'un ton neutre.

«Non, rien de cassé, merci de m'avoir secourut, j'aurais pu l'avoir, mais j'ai décliné son offre alors il a prit le dessus, vous êtes arrivez pile au bon moment je dois dire...» dis-je en penchant légèrement la tête sur le côté en souriant doucement. « Je suis Hazel, Hazel Travis, puis-je connaître le nom de mon sauveur ?» ajoutais-je avant de glisser mes mains derrière mon dos.

C'était la première fois que je voyais un humain beaucoup plus vieux et non des jeunes, je n'ai rien contre envers les humains qui on un bas âge, mais c'est rare de voir des personnes plus vieux en ces terres, j'imagine qu'il est un nouvel arrivant depuis quelque peu. J'étais sûrement la plus vieille entre nous deux, mais physiquement parlant c'était lui. Sa cicatrice, je voulais la toucher, mais je me retenais, car je ne voulais pas être trop étrange pour une première impression. Cela ouvrait pertinemment ma curiosité, si Jeremiah serait là il ne serait pas gêner de lui dire, tout le contraire de moi... Je l'avais suivit jusqu'ici et au finale il est toujours occupé et on ne se voit pratiquement jamais... C'était la vie et je ne pouvais rien faire de plus.
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 17 Jan - 15:56


Mon nom... ?
Visiblement, son interlocutrice n'était pas plus choquée que ça. Au moins, il n'aurait pas à avoir affaire à une petite femme tremblante et terrorisée, c'était déjà ça. Cependant, elle lui demandait son nom. À quoi ça lui servirait ? Selon le pâtissier, la réponse évidente était "à rien". Mais bon, si ça pouvait la rassurer... Ça lui coûtait quoi ? Et puis, si elle avait la moindre idée stupide à son égard, il était largement capable de se défendre.

« Jan, je suis le propriétaire du magasin juste à côté. Foutus punks... »



Il jeta alors un regard froid qui aurait pu être une arme mortelle à lui tout seul tant il était intensément glacial au démon dans les poubelles, croisant les bras avant de reporter son attention vers la jeune femme. Elle avait l'air curieuse, peut-être même un peu trop, et surtout envers un détail dont, malheureusement, il ne connaissait que trop bien la tendance à attirer l'attention des gens au premier regard : sa cicatrice. Oui, elle était énorme, oui, elle était vilaine, et oui, elle lui avait fait très, très mal. Est-ce que c'était vraiment nécessaire d'en faire tout un plat ? Certains se font tatouer le visage, et personne n'en fait tout un fromage.

Cependant il ne montrait aucun signe d'agacement ou autre, il s'y était habitué. Il fallait dire qu'il pouvait comprendre qu'un tel "détail" - si peu subtil, qui plus est - pouvait attirer l'attention. Mais bon, l'histoire derrière cette blessure était bien plus morbide et abominable, et il n'avait absolument aucune envie d'en parler, encore moins à une parfaite inconnue qu'il venait juste de sauver d'un abruti de punk errant qui agressait des jeunes femmes dans des coins sombres. Et c'était probablement plus normal comme ça.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 17 Jan - 16:44



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Pendant un long moment j'avais observer discrètement la cicatrice de l'homme ou jeune homme peut-être n'était-il pas si vieux ce qui laissait voir. Il avait sûrement dans a vingtaine c'était sûr. Sa cicatrice n'était pas pour me déplaire non plus, cela ajoutait un quelque chose à celui, même s'il n'aurait pas voulu l'avoir, chaque personnes à ses cicatrices pas vrai ? D'autre étaient plus voyant et d'autre étaient enfouit au fond d'eux-même, le cas de mon cousin, cela lui avait toucher le coeur. Il avait perdu sa mère à cause d'une tuerie d'un démon infecte et en plus il se trouvait ici, quelque part...

« Jan, je suis le propriétaire du magasin juste à côté. Foutus punks...»

Comme il l'avait dit, certains démons faisaient référence à des punks, puisqu'ils s'habillaient généralement de couleur foncé, tout comme moi, mais mes cheveux étaient tout le contraire. Je lâchais sa cicatrice du regard venant croiser son regard à lui, un bel regard, d'un bleu tel qu'un ciel azuré ou l'eau d'un océan. En plus que je promenais en veste en plein hiver, tout ça était tout à fait normal, voyons... C'était rare que j'avais réellement froid.

«Enchanté de faire votre connaissance Jan» dis-je en souriant tendrement. «C'était à moi de faire attention, de continuer mon chemin, mais il est vrai qu'il m'avait retenu après m'avoir donner un coup d'épaule» ajoutais-je en jetant mon regard violacé vers le jeune homme K.O dans les tas de sacs à poubelle, il n'allait pas aimé quand il se réveillerait.

Je ne voulais pas prendre la chance qu'il se mette à ma poursuite, ni même de Jan, même s'il pouvait très bien se débrouiller, je ne voulais pas que ce démon s'en prenne à celui-ci, c'était une question de principe. Je regardais à nouveau dans le regard azuré du jeune homme en penchant légèrement la tête sur le côté.

«Propriétaire jusqu'à côté d'ici ? De quel genre de commerce faites-vous?» demandais en glissant mes mains dans les poches de ma veste. «Si je vous ennuis avec mes questions je comprendrais parfaitement...» ajoutais-je en faisant quelque pas avant de regarder à nouveau le jeune homme qui m'avait attaqué.

Jan ne devait pas connaître mon existence, ni celle du démon, car ça l'aurait un gros impact et surtout que l'autre devait être déjà réveiller. Je fronçais légèrement les sourcils avant de tourner légèrement mon regard vers Jan. Sauf humain qui possèdent cette capacité de nous reconnaître, sinon nous sommes ici dans le but aider les humains à trouver leurs voies tout simplement, j'allais faire de mon mieux... Même si je n'étais pas très douée pour les paroles, déjà il fallait que je gagne sa confiance pour pouvoir y faire quelques choses...    
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 17 Jan - 16:52


Foutus punks, 2e édition
Jan allait lui répondre, quand il entendit un bruit de sac-poubelle se bougeant. Il avait déjà la bouche entrouverte, avant de regarder en direction des ordures, puis de la jeune femme

« Un moment... »



Alors il se craqua les poings pour aller vers la source de bruit : l'agresseur commençait légèrement à reprendre conscience... Pour s'assurer qu'il reste là, le pâtissier lui mit alors une série de coups de pied brutaux et agressifs, sans aucune délicatesse, le lynchant littéralement sans même lui laisser une seule seconde pour respirer. Enfin il le regarda, sa victime commençant réellement à prendre peur, ses mains devant son visage, le suppliant d'arrêter les coups. Finalement, il arrêta après l'avoir sérieusement battu, bien plus que de raison... Mais il voulait s'assurer qu'il ne recommencerait absolument plus du tout. Sa victime ne parlait pas, trop choquée pour prononcer le moindre mot, tandis que Jan reprenait la parole

« Alors maintenant, la prochaine fois que tu penses à attaquer des gens comme ça, en pleine rue, tu vas imaginer très fort que ce que je viens de te faire, c'est un très gentil avant-goût de ce qui se passera si jamais je revois ta tronche... Tu vas te conduire en bon citoyen parfaitement courtois maintenant, c'est clair, tête de nœud ? »



Hochant rapidement la tête, Jan le laissa alors s'en aller - ou plutôt, courir comme un dératé pour s'éloigner le plus possible de cet espèce de tyran forcené qui l'avait rossé comme un malpropre. Puis l'artisan revint vers la jeune femme, soupirant un grand coup en fermant brièvement les yeux, secouant sa main droite

« Je devais juste m'assurer que la ville serait un peu plus tranquille sans une raclure de son genre... Il faut tout leur apprendre, à ces espèces de p'tits cons... »


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Lun 18 Jan - 2:34



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Je vis la  bouche de Jan s'ouvrir, certainement pour me répondre, mais un bruit attira son attention, c'était celui qui était dans le tas d'ordures, Jan le regardait d'un regard assez étrange je dois dire...

«Un moment...»

Il se craqua les poings tout en se dirigeant vers le démons. Jan mit alors des coups de pieds assez brutaux, assez pour que j'entende tout ce qu'il faisait, je le regardais faire sans interagir, s'il continuait comme ça c'était sûr que le démons va ramener ses amis pour se venger c'était sûr. Je soufflais doucement en laissant de la buée sortir entre mes lèvres. Finalement, il cessait ses coups en s'adressant à celui-ci.

«Alors maintenant, la prochaine fois que tu penses à attaquer des gens comme ça, en pleine rue, tu vas imaginer très fort que ce que je viens de te faire, c'est un très gentil avant-goût de ce qui se passera si jamais je revois ta tronche... Tu vas te conduire en bon citoyen parfaitement courtois maintenant, c'est clair, tête de nœud ? »

Il hochait la tête avant qu'il parte en courant, il allait reprendre ses forces et revenir plus tard, je l'attendrais avec mon cousin, j'eue un petit sourire tout en voyant Jan revenir vers moi en soupirant et en fermant brièvement les yeux en secouant sa main droite.

«Je devais juste m'assurer que la ville serait un peu plus tranquille sans une raclure de son genre... Il faut tout leur apprendre, à ces espèces de p'tits cons...»

«C'est sûr qu'avec vous aux alentours, la ville va tremblez, du moins ceux qui tente faire ce genre de chose...» dis-je doucement. «Puis-je voir votre main ?» ajoutais-je en prenant délicatement sa main entre les miennes.

Je regardais sa main, tout semblait être en ordre, s'il mettait de la glace cela allait passer c'était sûr, je relâchais sa main en lui adressant un sourire.

«Tout vas bien, il faut juste mettre un peu de glace et tout ira bien, enfin... Je crois... Puis-je vous offrir quelque chose à boire ? Ça nous permettrais en même temps d'apprendre à faire connaissance, enfin si vous le désirez.»

Je le regardais en faisant deux, trois pas plus loin avant tout en re-glissant mes mains dans les poches de ma veste, qui d’ailleurs était confortable. Je levais mon regard vers le ciel azuré, je dressais un sourire sur mes lèvres avant de me retourner vers Jan avant de baisser mon regard vers celui-ci.   
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Lun 18 Jan - 10:32


Rendez-vous... ?
Avec lui, la ville allait trembler... ? Ça, il n'en savait rien. Jan ne se prétendait pas justicier, loin de là... Il n'était pas quelqu'un de bon, c'était une brute et il le savait très bien. Simplement, s'il pouvait faire ce qu'il fait d'habitude et par la même occasion que cela rende service aux gens... Tant mieux, d'une pierre deux coups. Et c'est alors qu'elle fit quelque chose qui aurait été anodin pour n'importe qui, mais qui rentrait au-delà de sa zone de confort : elle lui prit la main, doucement, pour vérifier qu'il n'avait rien. À ce moment, il fit un grand effort pour ne rien afficher, mais il n'était absolument pas habitué au contact physique - en dehors des contacts violents, bien sûr.

Il la laissait regarder, ne sachant pas trop que faire, avant qu'elle ne lui propose d'aller... boire un verre ? Cette fois, il était réellement désemparé : d'habitude, c'est à peine si il pouvait parler à quelqu'un plus de trente secondes sans que son interlocuteur n'aie envie de fuir à toutes jambes, et elle, subitement, elle voulait faire connaissance avec lui... ? D'un côté, il était presque antisocial sur le plan personnel, et il ne savait pas s'il pouvait accepter. De l'autre, c'était peut-être l'occasion d'avoir un vrai contact humain, pour une fois, de découvrir ce que ça pouvait faire... Il prit un léger temps pour répondre, avant de finalement fermer les yeux et la suivre, les rouvrant par la suite

« Ça me va... Vous connaissez un endroit sympathique ? Je vous suis, en tout cas. »



Il restait assez neutre dans son ton, mais au fond on pouvait sentir un très, très léger changement dans sa voix... Comme à la fois une perturbation et une curiosité, comme s'il découvrait quelque chose et il était légèrement impatient de voir à quoi cela allait le mener. C'était extrêmement subtil, mais on pouvait ressentir ce sentiment de nouveauté dans sa voix, tandis qu'il la suivait, ne s'éloignant pas trop d'elle, juste au cas où...

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Lun 18 Jan - 23:05



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Je le regardais en penchant légèrement la tête sur le côté en laissant mes mains dans mes poches, il semblait réfléchir à ma propositions, mais ça serait dommage qu'il refuse après tout il m,a sortit des griffes de l'autre jeune homme, j'aurais pu interagir, mais cela aurait été trop risqué à cause des regards, j'avais une toute autre manière de combattre, ce qui devait être dans le ciel tout simplement, mais je n'aurais pas pu utiliser mes ailes par conscience que des humains traînent partout. Il fermait les yeux avant de les ouvrir par la suite.

«Ça me va... Vous connaissez un endroit sympathique ? Je vous suis, en tout cas. »

«Super !» dis-je doucement.

Je tournais les talons en ouvrant la marche, cela nous prit environs quelque minutes avant d'arriver vers un café du coin, j'ouvrais la porte en secouant mes bottes avant de tenir la porte à Jan, une fois entrer j'avançais vers le comptoir-caisse en souriant au serveur qui me demandait ce que j'allais prendre. Je me tournais vers Jan en lui demandant ce qu'il désirait, une fois qu'il me sortit une réponse je tournais mon regard vers le serveur en commandant la boisson de Jan suivit de la mienne qui était un chocolat chaud, si possible avec des petits guimauves dessus. Le serveur hochait doucement la tête avant que je paie la transaction, une fois le tout préparer, je pris les deux tasses en remerciant le serveur avant de faire signe à Jan de me suivre. Je nous trouvais une table plus loin avant que je dépose nos tasses sur celle-ci avant que je m’assoie sur la chaise et que Jan fasse de même. Je glissais ma tasse entre mes paumes avant de souffler doucement dessus avant de prendre une gorgée de ma boisson chocolaté. Je levais mon regard violacé mélanger à un bleu, oui j'avais conscience que mes yeux étaient étranges, vers le jeune homme qui se tenait en face de moi.

«Depuis combien de temps êtes-vous en ville ?» demandais-je doucement.

J'adossais mon dos contre le dossier de la chaise avant de placer correctement mes tresses qui on l'habitude d'être en avant tandis que mes cheveux calé vers l'arrière. Même s'il faisait chaud je gardais ma veste sur mes épaules, pas que j'avais peur qu'on découvre ma vrai identité, mais je n'aimais pas particulièrement me rendre confortable, tout simplement.  
HRP//Tu choisiras ta boisson chaude, je n'ai pas précisé, car je ne sais pas tes goûts, donc... Voilà x)
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Mar 19 Jan - 5:23


Rendez-vous...
Jan avait suivi la jeune femme dans le café, décidant pour sa part également de prendre un chocolat accompagné de crème fouettée. Ça le changeait beaucoup, un peu de contact humain, de la conversation, de la sérénité... L'opposé total de son quotidien lorsqu'il interagissait avec un autre être humain. Elle lui posait des questions, s'intéressait à lui, et en temps normal il aurait trouvé cela suspect. Mais là, il ne trouvait rien de spécialement étrange, seulement quelque chose d'étrangement agréable : quelqu'un s'intéressait à lui malgré son comportement hostile.

« Je ne sais pas trop... Je dirais, peut-être un ou deux ans ? C'est un peu flou, je n'ai jamais vraiment prit le temps de compter »



Quand il parlait, il y avait cet espèce de fond morne qu'il semblait cacher et refouler au plus profond de lui-même. Comme si sa colère flamboyante et sa violence extrême surpassaient quelque chose de beaucoup plus vulnérable qu'il n'acceptait de montrer à personne. C'était infime, mais on pouvait avoir de petits indices dans son regard, dans sa voix, dans son comportement... Il y avait quelque chose de caché sous cette couche d'agressivité, et quoi que ce soit, il le cachait très bien, en tout cas.

Il prit une gorgée de chocolat pour se réchauffer un peu, avant de déposer sa tasse, n'étant pas très habile pour converser avec d'autres personnes. Il aurait bien aimé trouver quelque chose à lui demander, pour s'intéresser à elle, mais il ne trouvait rien, victime de son comportement courant excessivement antisocial par moment. Il avait beau être la personne la plus courageuse lorsqu'il s'agissait de se battre jusqu'au dernier souffle, mais ironiquement, une bête conversation amicale avec une personne fort séduisante lui nouait légèrement le ventre. Sa plus grande peur, ce n'était pas quelque chose de précis et définissable... Elle était bien plus humaine et obscure.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Mar 19 Jan - 23:22



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Je regardais Jan tout en hochant doucement la tête, gardant la tasse entre les paumes de mes mains avant de savourer une gorgée de mon chocolat chaud. Je fermais les yeux tout en savourant le chocolat et les guimauves fondu au-dessus qui formait une genre de mousse blanche. C'était trop bon ! J'étais aux anges... C'était le cas de le dire. Je secouais légèrement la tête en ignorant cette petite blague que je m'étais faite avant de me concentrer sur ce jeune homme qui avait gentiment accepté mon invitation, pour la première fois de ma vie je discutais normalement avec un humain et non un ange ou même un démon. Cela faisait du bien de penser à autre chose qu'à ma survit au sein du paradis, si nous pouvions le dire ainsi. J'offrais un doux sourire à Jan avant qu'il réponde à ma question :

«Je ne sais pas trop... Je dirais, peut-être un ou deux ans ? C'est un peu flou, je n'ai jamais vraiment prit le temps de compter »

Je fronçais légèrement les sourcils en hochant doucement la tête, deux ans sur cette terre et n'avait-il pas comprit le pourquoi il était ici et qu'il devait racheter ses pêchés ? Mais que pouvais-je faire de plus ? Rien du tout... Peut-être juste le guider vers la bonne étoile. Je me donnais cette mission, surtout que j'étais réellement sincère pour pouvoir faire davantage connaissance également, pas juste une question de stratégie, toutes mes intentions étaient bonnes.

«J'imagine qu'en ses lieux il n'y a plus de temps... Par contre je me rappelle que ça fait exactement deux semaines que je suis ici, peut-être que si je reste trop longtemps je perdrais la notions du temps...C'est le prix à payer je suppose.» dis-je doucement. «Sinon à part tabasser des punks, qu'aimez-vousfaire en général ? Vous m'avez bien dit que vous avez une boulangerie/pâtisserie, n'est-ce pas ? Faisiez-vous ça avant d'arriver à Damned Town ?» ajoutais-je en lui adressant un sourire.

Je posais ma tasse à moitié vide sur la table, mais je gardais mes mains envelopper autour de celle-ci pour garder sa chaleur, tout mon corps était chaud, excepté mes mains, j'avais horriblement les mains froide peut importe ce que je fais, peut-être une mauvaise circulation sanguine, mais tout de même, je ne pouvais pas consulter un médecin, à moins que ce médecin soit comme moi, ce qui serait fort improbable.    
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Mer 20 Jan - 15:41


Mes passions
La notion du temps était quelque chose qu'il avait partiellement perdu au fur et à mesure qu'il travaillait et s'isolait. Peut-être qu'il était temps qu'il se sorte un peu de cette torpeur... ? Au fond, il n'en savait rien, ça pouvait être le cas tout comme ça pouvait n'avoir absolument aucun intérêt. Ce qui l'étonnait plus, c'était l'intérêt que la jeune femme semblait lui porter. Elle s'intéressait à ses activités, à ce qu'il faisait, à son métier... C'était assez nouveau, il était d'un tempérament plus détaché et repoussant en temps normal.

« Cela fait des années, probablement pas loin de 10 ans que je suis pâtissier et forgeron... Peut-être même plus, je ne compte plus vraiment le temps. »



Son ton avait quelque chose de franchement... déprimé, très contenu, mais réellement morne et insensible. Comme si la vie n'avait pour lui aucun goût et son cours ne lui offrait presque rien, en dehors du peu de satisfaction qu'il obtenait dans son travail et dans ses passions pour la pâtisserie et la métallurgie. En dehors de ça, il n'avait rien. Aucune joie de vivre ne se dégageait de lui, aucune envie... C'en était presque un peu pathétique, en un sens. Bien qu'il ne donne pas l'impression d'un dépressif, il n'était clairement pas quelqu'un qui croquait dans la vie à pleine dents.

Pendant un temps, il ne savait pas trop quoi rajouter, souffrant de sa maladresse sociale... Devait-il lui poser des questions, ou est-ce que c'était mal vu ? Devait-il lui aussi montrer de l'intérêt ? Est-ce qu'il devait dire quelque chose de particulier ? Bien qu'il ne prenait pas ces questions trop au sérieux, n'aimant pas se prendre le chou pour "si peu", il avait tout de même une très légère anxiété - trois fois rien, mais tout de même - au sujet de sa grande inaptitude à communiquer. C'était un peu un sauvage, et ça ne l'aidait absolument pas du tout.

C'est après un temps, finalement, qu'il se décida à lui retourner la question, après une gorgée de chocolat chaud

« Et... vous ? »


Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Mer 20 Jan - 23:22



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Qu'est-ce que le blond pouvait-il bien répondre à ma question? À vrai dire, j'étais un tantinet curieux, ce n'était pas réellement de ma faute si je l'étais toute la famille Travis était ainsi, que pouvons-nous y faire? Sincère je préfère d'être vraiment intéressée envers la personne que tout simplement poser des questions au hasard sans vraiment porter importance à sa réponse, à vrai dire je tenais à coeur chaque rencontre que je faisais, surtout envers ses humains qui ont une âme tout de même sensible. Maintenant que j'étais à Damned Town je devais faire attention à mes questions, également à mes actions.

«Cela fait des années, probablement pas loin de 10 ans que je suis pâtissier et forgeron... Peut-être même plus, je ne compte plus vraiment le temps.» dit-il d'un ton franc.

Je hochais doucement la tête en inscrivant ses dires dans ma tête, pâtissier et forgeron, hein? Intéressant ! Même si je connaissais rien en forgerie. Je le regardais avant que le silence s'installe entre nous, il buvait même une gorgée de sa boisson chaude.

« Et... vous ? »

Moi? Je fus quelque peu étonné qu'il me retourne la question, que pouvais-je lui répondre? Je me redressais correctement en gardant ma tasse entre mes mains avant d'y boire une gorgée, suite à ça je réfléchis à une excellente réponse, une fois trouvée je me lançais.

«Je n'ai pas vraiment de passion quelconque, il faut dire que j'ai commencé à m'intéresser aux chants presque au moment où Tatiana, ma tante fut décéder, jeune, malheureusement... Chanter me permettais de m'exprimer et apporter une source de réconfort à toute ma famille... » dis-je en souriant légèrement en coin. «Plusieurs confusion reste en l'air, bien évidement... Comme trouver la personne qui a assassiné ma tante, pourquoi me suis-je retrouvée ici? J'ai , sans voulu savoir, aider mon cousin pour un meurtre qu'il a commit, malheureusement pour lui ce n'était pas le meurtrier qui avait tué sa mère, en même pas quelques temps nous sommes retrouvés ici à Damned Town et par bouche à oreille, il a su que le meurtrier se trouve ici... Pourrais-je le convaincre d'arrêter? Je ne sais pas si j'en ai la force de le faire...»

Je glissais ma main en arrière de ma nuque avant de me lever et de me diriger vers le comptoir-caisse pour prendre un croissant, je versais quelques sous avant de prendre le croissant chaud, tout droit sortit du four. Je revenais vers la table avant de m'asseoir avant d'y prendre une bouché de ce fameux croissant, étrangement il n'avait pas de goût... Je fronçais légèrement les sourcils en le terminant sans plus de mal en grimaçant légèrement.

«Ahhh, je n'ai jamais mangé quelque chose d'aussi étrange soit-il ! À moins que j'ai perdu le sens du goûter ?» demandais-je à moi-même en glissant mes doigts sur mes lèvres. «Mais bon, passons... Est-ce qu'i y a beaucoup de gens qui vienne uniquement à votre boutique pour votre second métier ? La forgerie que je parle bien évidement..» ajoutais-je en ayant retirer mes doigts sur mes lèvres tout en changeant complètement de sujet.

 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Ven 22 Jan - 17:25


De l'intérêt
Elle lui parlait beaucoup... Peut-être même un peu trop. Non pas qu'il était mauvais pour écouter, mais c'était très personnel. Il avait du mal à exprimer correctement de l'empathie envers les autres, et ça pouvait souvent lui porter préjudice. Alors tout ça... ? Non, c'était trop dur pour lui de montrer quoi que ce soit quand on déballait un tel pan de sa vie face à lui. Surtout que lui-même, c'était un meurtrier, et pas un tendre. D'un côté il se sentait un peu gêné, elle venait de lui dévoiler beaucoup de détails personnels, et lui, il avait à peine assez confiance pour lui donner son nom...

Il ne savait pas du tout comment réagir, paniquant presque un peu, n'ayant aucune idée de quoi répondre, quoi dire, que faire. Il était un peu perdu et faisait tout son possible pour que rien ne paraisse, tapotant la table légèrement nerveusement, avant de la regarder, de son regard perçant de faucon tandis qu'il fermait les yeux par la suite en trouvant enfin quelque chose à dire : répondre à ses questions, en essayant de ne pas prendre en compte tout ce qu'elle venait de lui dévoiler

« Hmm ? Ça dépend des jours. Probablement pas autant que pour la pâtisserie, mais j'ai beaucoup d'amateurs de matériel artisanal ou historique qui s'intéressent à mon commerce. C'est un art qui se perd... »



Il aurait bien rajouté quelque chose, mais c'était difficile. On pouvait le sentir un peu nerveux, peu sûr de lui, ce qui était assez étonnant pour quelqu'un avec une carrure aussi massive et un air aussi déterminé et concret, mais que voulez-vous... Les apparences sont parfois trompeuses
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Ven 22 Jan - 20:55



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


J'apportais davantage d'importance envers Jan et ses passions, je me doutais bien que mes histoires ne le passionnerait pas particulièrement, surtout ce que j'avais dit était des mensonges sur le fait que je sois ici, mais il me fallait une excuse pour que je sois ici, puisque les anges et démons ne doivent pas se faire connaître, sinon de lourde conséquence s'abattra sur les langues fourchus. Je me mordais légèrement la langue en espérant qu'il passe à autre chose, sincèrement je ne voulais pas qu'il porte un intérêt quelconque à mon égard, je me moquais bien de ma propre condition en ce moment, j'étais là premièrement à cause de son cousin et je m'étais mis dans une situation assez embarrassante et c'est là que Jan est intervenu, il m'a aidé... Je voulais donc l'aider à mon tour, le connaître davantage et être une bonne personne à son égard, connaître son histoire, ses passions, peut-être pas son  péché de trop puisque j'avais un doute, j'étais sincère dans mes sentiments. J'irais à l'extrême juste à le sauver lui et personne d'autre, j'exagère peut-être, mais aux yeux de tous je ne suis pas la plus apprécier non plus, donc ma mort ne fera pas un gros impact... Si jamais je devais en arriver là, bien évidement.

«Hmm ? Ça dépend des jours. Probablement pas autant que pour la pâtisserie, mais j'ai beaucoup d'amateurs de matériel artisanal ou historique qui s'intéressent à mon commerce. C'est un art qui se perd... »


«J'en doute bien, peu de personne pratique la forge de nos jours, c'est bien de garder notre ancienne culture et toujours pratique de temps à autres, non? » demandais-je en penchant la tête sur le côté. «Beaucoup ? On parle de combien de personne qui s'intéresse à cela?» ajoutais-je à mon questionnement.

Cela pouvait être dangereux, si on  parle des démons, je dirais qu'ils sont plusieurs comparés aux anges, si c'était le cas nous les anges devrions y faire attention... Je ne voudrais pas me retrouver avec mes ailes arrachés, car oui il fut un temps où les anges furent arrachés leurs ailes, quel cruauté, mais nous avons la bonté et le pardon en nous, nous avons su pardonnez les humains, sauf les démons tout droit sortit de l'enfer... Ils me répugnent... Au moins c'est réciproque, donc je ne me sens pas mal d'éprouver ce sentiment envers eux. On a tous une histoire différente, une différente façon de s'haïr... Peut-être avons-nous fait quelques choses qu'ils ont détestés et pour nous la même chose, jamais ne nous sommes entendu, cela fait bien trop longtemps que je vis en ces terres... Trop de chose se sont produits.

«J'aimerais bien goûtez à vos pâtisseries un jour et bien sûr je les payerais, et j'en prendrais probablement plusieurs pour des provisions et peut-être même vous voir à l'oeuvre à manœuvrer comment vos fabriquez vos armes pour les amateurs d'armes.»

 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Sam 5 Mar - 20:03

Quand on était face à Jan, on avait presque l'impression de parler à un mort, ou à une machine, au premier abord. Mais quand on amenait son regard dans le sien, longtemps, on pouvait voir quelque chose d'à la fois triste et terrifiant. Comme si à chaque seconde des souvenirs atroces lui remontaient en tête, et comme s'il était hanté par tout ce qui existait autour de lui. Comme si l'oppression était insupportable et qu'il était au bord de craquer complètement. La violence, la rage, le meurtre... Toutes ces choses se mélangeaient dans son esprit pour former une sorte de masse informe de pensées morbides et inquiétantes.

Il l'écoutait, sans être vraiment sûr de savoir dans quoi il se lançait. Il ne voulait pas spécialement s'attacher, mais en même temps, son quotidien monotone et sans saveur lui donnaient cette pincée de curiosité qu'il redoutait mais qu'il ne pouvait pas rejeter en bloc. Alors il lui répondit, simplement, sans en rajouter

« Pas tant que ça, mais je dirais... À vue de nez, quelques dizaines ? Juste assez pour que ça me maintienne au travail »

Puis elle lui parla de ses pâtisseries... Elle s'intéressait donc vraiment à lui ? Tant que ça ? Jan ne savait même plus quoi en penser. Est-ce que c'était un piège, ou est-ce qu'il était juste tombé quelque part où la logique n'avait plus aucune importance ? Il aurait du se sentir touché qu'on lui porte de l'attention, pas commencer à avoir peur. Car oui, il avait beau être quelqu'un de peu touché par ce sentiment, ironiquement, le suédois devenait craintif lorsqu'on lui montrait non pas de l'agressivité, mais de l'intérêt ou de la compassion.

Il ne savait plus quoi dire... Il était sans voix, cherchant une réponse, commençant à se sentir nerveux. Que devait-il répondre ? Pourquoi lui ? Pourquoi ne pas se montrer bienveillant envers quelqu'un de moins extrême que lui ? Il était la pire personne au monde pour quelqu'un comme cette jeune femme, qui avait l'air pleine de compassion et de gentillesse, et surtout douce et aimable. Et... Pourquoi même pensait-il cela d'elle ? Il n'allait tout de même pas non plus se mettre à l'apprécier ?

Jan ne répondait toujours rien, et on pouvait le voir tapoter des doigts machinalement sur la table, se sentant toujours dans une impasse... Il ne savait ni quoi dire, ni quoi faire, ni quoi penser. Il était juste déboussolé...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson Dim 6 Mar - 17:43



Who are you?
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


J'avais une impression que Jan ne savait pas trop quoi répondre, ni dire... Peut-être l'ennuyais-je avec mes questions et du fait que je parle trop, c'était une possibilité... Finalement il me répondre, mais sans trop parler non plus... C'était étrange la manière dont il parlait, de nature renfermé ? Ou avait-il vécu quelque chose de terrible? Je l'ignorais, mais être un tantinet trop curieux dans la vie pouvait avoir des conséquences..

«Pas tant que ça, mais je dirais... À vue de nez, quelques dizaines ? Juste assez pour que ça me maintienne au travail..» dit-il.

«Je vois, au moins tu fais ce qui te plait sans trop te pousser non plus, ce qui est bien» dis-je en souriant doucement.

Je regardais Jan qui commençait à tapoter machinalement ses doigts sur la table. Je regardais ses doigts avant de détourner le regard , je ne savais pas trop quoi discuter il me déstabilisait légèrement. Je posais mes mains sur mes genoux en gonflant légèrement mes joues  avant de souffler doucement en reprenant mon visage neutre.

«Tu n'es pas trop bavard, n'est-ce pas? Ne tant fait pas c'est moi qui discute trop, je suis comme ça » dis-je en glissant mes doigts dans ma chevelure en souriant. «Tu me le dis si je t'ennuie, d'accord ?» ajoutais-je en étant très sérieuse.

L'air du café se fit plus lourd, quelqu'un entrait et c'était un démon, je le regardais discrètement en plissant légèrement des yeux. Un démon, super c'est tout ce que j'attendais de plus dans cet endroit relaxant. Je regardais tout ses fait et geste avant qu'il me remarque, il me regardait avant qu'il me sourit en coin tout en s'approchant de notre table, il apposait une main sur la table et son autre main sur le dossier de ma chaise en glissant son regard glacier dans le miens.

«Est-ce que tu as un problème avec ce que je fais ? Pourtant je ne fais que d'aller boire un café comme tout le monde» dit-il en glissant sa main sur le dossier jusqu'à ma joue pour la caresser avec lenteur en gardant son regard dans le miens, il essayait de me faire craquer.

«Je n'ai aucun problème... » dis-je légèrement en détournant mon regard.

«Tu sais que ce n'est pas poli de détourner son regard lorsque une personne parle» dit-il en prenant mon menton pour me forcer à le regarder. «Mais bon puisque tu dis que tu n'as aucun problème avec moi, je peux donc conclure que je peux boire tranquillement mon café à quelque tables plus loin, est-ce bien ça?» demanda-t-il.

Je hochais doucement la tête avant qu'il quitte la table, je clignais légèrement des yeux en soufflant doucement en prenant ma tasse entre mes mains, ça m'apprendrait à regarder un démon discrètement puisqu'ils savent qu'on les regardes. Je devenais soudainement plus silencieuse, moi qui avait toujours détesté les démons justement à cause que l'un d'entre eux avait fait à ma tante, je ne pouvais pas les pardonnez... Nous pouvions même pas vivre en harmonie, c'était tout à fait impossible... Je baissais légèrement mon regard vers ma tasse vide, maintenant on était deux qui ne parlait pas...
 
HRP//
© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 218
Âmes : 120
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: «Who are you?» feat. Jan Karlsson

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
«Who are you?» feat. Jan Karlsson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Rp abandonnés-
Sauter vers: