Event : La Réception [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Event : La Réception [Libre] Dim 27 Déc - 21:42


La Réception



Oyez oyez gentes damoiselles, gents damoiseaux !

Tout d'abord, observez de vos yeux ébahis, les lieux richement décorés dans lesquels vous vous attarderez ce soir.

L'entrée:
 

Salle de réception:
 


Salon privé:
 

Espace de danse:
 

Je me permets de vous apporter l'ordre de passage de chaque convive durant la réception.
Merci de bien vouloir décrire dans le paratexte en italique ou, de façon incluse à votre première réponse au RP, votre tenue habillée pour la soirée. Si possible, agrémentez-la d'une image, qui est toujours plus expressive.

Je vous présente l'ordre :

A : Jeremiah & Hazel
B : Itsuke & Avalon
C : Alec
D : Abra & Alizée
E : Alice
F : Casey & Evangelyn (Luke)

Revêtez vos avatars festifs, préparez votre plus beau discours et lancez-vous !
Au premier de se lancer en postant à la suite de ce sujet. N'oubliez pas ! Vos personnages portent des masques, que vous devez décrire également, et ne peuvent donc pas être reconnu par les autres personnages : tout le monde vient en incognito si vous préférez, mais cependant, libre à vous de révéler votre nom... De plus, les êtres divins et les déchus ne sont pas au courant de l'inversion ou disparition des auras.

PS : Pour les RPs de danses, ils seront en réalité une succession de RP individuels entre chaque couple. Vous y décrirez un moment d'intimité entre vos deux personnages, partagé autour d'une danse joyeuse et innocente...
Vous pouvez commencer dès à présent vos RPs individuels. Par contre, un nouveau couple fait son apparition : Alec & Alice.


Ainsi s'achèvent mes dires mes amis !
Je reviendrai vous annoncer les prochaines nouvelles !
avatar
Dirigeante
Dirigeante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Âmes : 22
Date d'inscription : 07/12/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mar 29 Déc - 21:06


La Réception.


                                         

Je suis tellement impatient de participer à cette fête que je n’ai pas réussi à fermer l’œil de la nuit et je n’ai cessé d’imaginer tout ce qui pourrait se passer. Je voyais déjà le banquet avec des montagnes de mets délicieux, des invités plus courtois et plus sympathiques les uns que les autres et une salle de danse immense où je ne ferais d’ailleurs que passer vu mes talents de danseur navrants. Pour essayer de penser à autre chose je me suis acheté un nouveau maillot de bain magnifique : il est noir avec de magnifiques courbes bleues qui descendent le long des jambes. Il s’arrête à peu près à mi-cuisse. Je me suis dépêché d’aller à la piscine pour l’essayer immédiatement, j’étais tellement heureux que j’ai failli oublier de rentrer pour me changer.
Arrivé dans mon appartement, à environ 17h, je me suis empressé d’aller prendre une bonne douche froide pour me vider l’esprit  et enlever l’odeur de chlore qui, je l’avoue, est plutôt désagréable. Pour se faire, j’ai utilisé mon gel douche à la pomme, celui qui me rappelle mon petit Nakoto. Il me manque tellement, j’espère pouvoir le revoir un jour ou au moins lui parler, même de loin. Mais je n’ai pas beaucoup eu le temps de rêvasser il fallait déjà que je m’habille pour la fête, j’ai donc sorti ma plus belle tenue :
Tout d’abord j’ai revêtit mon plus beau maillot de bain, celui réservé pour les fêtes, on ne sait jamais, peut-être y aurait-il une piscine ou même une baignoire. Et si rien de tout ça ne se trouve dans la salle des fêtes, une fontaine en chocolat pourrait aussi bien faire l’affaire... Ce fameux maillot de bain me descend jusqu’aux genoux, il est noir et comporte de grandes lignes violettes foncées verticales. Ensuite, une magnifique chemise blanche taillée à ma taille vient orner mon buste mince. Un pantalon pas trop serré et pas trop large me descend jusqu’aux chevilles et remonte jusqu’à mon ventre de façon à ce que le bas de ma chemise se trouve entre ma peau et mon pantalon. Comme je n’aime pas les cravates, j’ai trouvé un petit nœud papillon bleu clair. Enfin, pour ne pas attraper froid une veste entre-ouverte de la couleur de mon pantalon, elle aussi taillée à ma taille, recouvre ma chemise. Pour l’occasion, je me suis aussi bien coiffé les cheveux pour qu’aucune mèche ne sorte de ma chevelure soyeuse. Juste avant de partir de chez moi, j’ai chaussé de longues chaussures noires, j’étais enfin paré pour aller à mon lieu de rendez-vous !

Il est maintenant 19h30 et la fête démarre dans une trentaine de minutes. Je me trouve assis sur des marches en marbres dans une entrée splendide. L’escalier sur lequel je suis n’est pas très grand mais plutôt large. Des pots de fleurs et des petits sapins se trouvent de part et d’autre de ce dernier. Comme si ce n’était pas assez, des guirlandes vertes arpentent les colonnes en haut de l’escalier. J’ai préféré arriver en avance pour ne pas manquer mon rendez-vous, je suis censé attendre un jeune homme, qui fait à peu près ma taille. Il doit avoir une chevelure blanche, j’espère qu’il ne s’est pas teint les cheveux d’une autre couleur, sinon je me demande comment je ferais pour le reconnaître. En attendant, je vais en profiter pour me revêtir de mon masque pour la soirée. J’ai choisis pour l’occasion un magnifique loup rose et blanc dont le contour des yeux est fait de paillettes roses. Une grande plume et une fleur, elles aussi roses, se trouvent du côté droit de mon masque. Je n’ai malheureusement pas trouvé de loup bleu et j’ai donc dû me tourner vers le rose, mais ce n’est pas grave ça fera l’affaire. Cela fait maintenant une dizaine de minutes que je l’attends et toujours aucune nouvelles. C’est que je commence à avoir froid moi. Je viens juste de m’apercevoir qu’un courant d’air passe juste au niveau de mes jambes, l’une des parties les plus sensibles de mon corps. Je pense que je vais aller me mettre au chaud dans la grande salle.  Je me décide donc enfin à me relever et je me dirige alors dans la salle principale. Sans même me demander mon avis, ma bouche s’ouvre et laisse sortir un son.

" -OUAH !"

Comme cette salle est grande ! Je reste bouche-bée quelques secondes devant la magnificence de cet endroit. Un magnifique sapin de plusieurs mètres de haut se tient au milieu de la pièce, orné de dizaines, voire de centaines de décorations différentes. Un immense banquet n’attend que d’être mangé et de nombreuses tables recouvertes de nappes blanches sont éparpillées dans la salle. Je me retrouve donc à l’entrée de cette pièce, debout. Je n’ai même pas le temps d’attendre quelques minutes qu’une silhouette apparaît à l’entrée de la salle des fêtes. Serait-ce enfin la personne que j’attends ?


© codage by Serfy


Hors RP:
 

____________________________________________________________

avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Âmes : 82
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 17

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 31 Déc - 0:21



La réception
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


L'événement de l'année se tenait tout juste en face de moi, déjà à peine arrivé, je participais à un bal, moi, Hazel Travis... J'aurais voulu que ça soit mon cousin qu'i m'y accompagne, mais il faut dire qu'il s'est rapidement éclipser en me laissant seule. Je n'ai pas hésité davantage avant de me procurer l'une de mes plus belle robes, mais elle n'avait pas de couleur précis, tout simplement noir, néanmoins elle avait du style assez subtile : une longue rose noir assez droite, avec du voile de couleur noir assez ample qui donne un peu de vigueur à la robe, les manches courtes en ayant comme motifs des petits pois et attachés avec des fils pour tenir davantage la robe sur mon corps. Mes longs cheveux blancs et mes mèches de couleurs roses cachait toujours aussi bien mes ailes qui sont de la même couleur. J'avais également mit un collier qui tenait sur mon cou et qui était sur qu'il ne bougerait pas du tout. Je portais également un masque, puisque c'était un bal masqué, hein. C'était un masque, tout le contraire de ma robe, il était de couleur blanc avec des touches dorés, d'un côté avec des bijoux de couleur ambre et de l'autre un long motifs qui ressemble à une aile, assez sympa je dois dire.

J'entrais dans la salle en découvrant l'entré aussi bien agencés avec le thème de noël, des sapins et des pots de fleur, plutôt dire des point scintilla de couleur blancs, montant l'escalier pour me rendre à la porte qui me menait à la salle de réception et plus loin il y avait le coin danse. C'était jolie. Je me tenais en face des tas de personne en cherchant du regard de la personne avec qui j'étais censée danser. Tout d'un coup un jeune homme vint à ma rencontre, sortant tout droit du buffet, je souriais doucement avant de le rejoindre en souriant légèrement.

«Désoler de vous décevoir si vous attendiez quelqu'un d'autre, à ce qu'on m'a dit, l'autre personne était occupé, donc on m'a succédé à sa place... En espérant tout de même que nous aurons du plaisir à cet événement»
lui dis-je en lui souriant toujours.

Je regardais autour de moi, cette salle était immense et aussi bien décorée, je glissais une main derrière ma nuque avant de me retourner vers lui en lui tendant gentiment ma main.

«Vous venez? Je ne vais pas vous mangez, je vous le jure ! Et j'ignore si je dois vous vouvoyez ou tutoyez ?»

Les bonnes manières Hazel, les bonnes manières. Je vouvoyais toujours les gens dès la première rencontre, surtout que j'étais très habitué de le faire en espérant que ça ne le dérangeait pas et qu'il n'était pas déçu de voir une fille au lieu d'un homme, la personne qu'il attendait...

© Shérif


HRP:
 

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 31 Déc - 15:29

La réception
« Le gens sont magnifiquement habillés ce soir ! »


Ce n’est pas tous les jours que tu t’habilles comme ça mon cher Itsuke ! Malgré les limites financières que tu avais, tu es bien classe.

Il s’observait dans son miroir avant de sortir de chez lui et de marchaer au travers des rues.

Cependant, j’espère qu’elle sait faire un nœud de cravate…

Il allait chercher Avalon pour le bal qu’organiser la ville pour les fêtes.
Il s’était habillé simplement mais correctement pour ce genre d’évènement : il avait revêtit une chemise blanche, accompagné d’une veste ouverte et d’un pantalon noir. Seule sa cravate rouge foncée était dénouée autour de son cou.

J’espère juste que mon masque est à la hauteur… C’est l’un des seul que j’ai trouvé pas trop cher et qui me cachait ma mèche rouge…

Il tenait à la main un masque en forme de croissant de lune, blanc, où y figurait une tête de loup rouge pâle.
Arrivée à l’immeuble de la jeune fille, il monta les marches et sonna à son appartement.
Quand elle ouvrit, Avalon portait une magnifique robe rouge de soirée.

Ouah ! Elle magnifique, le rouge lui va à ravir ! J'espère être à la hauteur...

Itsuke la contempla un moment, émerveillé, avant de prendre un posture et un ton des plus snobe.

« Bonsoir mademoiselle. Honoreriez-vous de votre présence un jeune gentleman tel que moi pour le bal de soir ? Mademoiselle est-elle prête ?»

Puis il sourit avant de venir l’embrasser. Plongeant son regard dans le sien, il dit doucement :

« Tu es magnifique ce soir… »

Quand il fit dans l’appartement, il se tourna vers Avalon en se gratant l’arièrre de la tête, d’un air gêné.

« Hum… J’aurai un petit service à te demander… Tu saurais faire un nœud de cravate ?... »

Itsuke Daichin feat Beaucoup de monde
© Shérif/Otaku
HRP:
 

Masque:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 31 Déc - 15:57





















 ❝ La réception ❞
You're the light, you're the night,you're the color of my blood,you're the cure, you're the pain,you're the only thing I wanna touch,never knew that it could mean so much, so much




C’était le grand jour, le bal ! Décembre était à nos portes et noël était également présent, la neige avait couvert tous les toits de maison également dans les rues. Il n’y avait pas beaucoup d’agitation présentement… Surement parce qu’il y en a qui sont surement à la fête ou qu’ils soient tranquille entrain de regarder la télévision ? Je regardais l’heure avant de hocher la tête, il fallait que je sois prête à temps à l’arrivée d’Itsuke. Je sautais dans la douche et d’en sortir après quelques minutes, le temps de me laver et de laver mes cheveux. Je séchais rapidement mes cheveux tout en laissant le reste se sécher à l’air. J’appliquais une légère couche de maquillage, mais sans trop avant de sortir ma robe de soirée que j’avais trouvé. Je me glissais à l’intérieur avant de remonter la fermeture éclaire et de mettre mes talons hauts de couleur rouge. Ma robe était évidement rouge, longue avec plusieurs couche de tissus dont celui qu’on voit est un genre de soie parsemée de quelques brillants, évidement pour le dessus j’avais opté pour un corset  et oui cela existait avec une fermeture éclaire, du moins c’était du à trouver, mais je l’avais trouvé. Je jetais un coup d’œil à mon masque avant de le prendre dans mes mains et d’observer les traits. Il était noir et blanc, d’un côté noir et de l’autre blanche, du côté blanc on retrouvait une belle rose noir et d’une longue plume, chacun avait les même traits sauf avec leur couleur opposée.
Quelqu’un frappait à la porte, ce devait être Itsuke, celui qui m’accompagne pour l’événement. Je souriais doucement avant de rejoindre la porte et de l’ouvrir en voyant apparaître mon petit ami sur le seuil. Il était vêtu d’une chemise blanche avec un pantalon noir et d’une veste ouverte de la même couleur que son pantalon, il avait aussi sa cravate rouge qui était dénoué, mais il était si beau dans son costume. Il prit une posture bien droite avant de répliquer :

«Bien le bonsoir mademoiselle. Honoreriez-vous de votre présence un jeune gentleman tel que moi pour le bal de soir ? Mademoiselle est-elle prête ?»

Il souriait avant de s’approcher de moi et il m’embrassa, il plongea son regard dans le miens avant qu’il ajoute quelque chose :

« Tu es magnifique ce soir…»

«Je peux te retourner le compliment» dis-je en souriant avec tendresse.

Il entra dans l’appartement  avant qu’il ne fasse quelques pas, il se retournait vers moi d’un air gêné, qu’est-ce qu’il n’allait pas?

«Hum… J’aurai un petit service à te demander… Tu saurais faire un nœud de cravate ?... »


«Bien sûr, attend laisse-moi faire» dis-je en m’approchant de celui-ci.

Je pris doucement les deux bouts de la cravate avant de la nouer comme mon père le faisait autrefois, c’est lui qui m’avait apprit avant que les choses changent, cela à servit à quelques choses au moins ! D’un air triomphant je glissais mes mais sur ses épaules en tapotant légèrement.

«Et voilà, monsieur est ainsi prêt ! Nous pouvons y aller à présent! » dis-je avant de l’embrasser en souriant.

Une fois le baiser terminé, j’attrapais une veste au passage et mon masque avant que nous sortions de l’appartement et que nous dirigerions vers le bal. Après quelques minutes de marche nous nous rendions vers une immense salle, vue de l’extérieur. Nous rentions à l’intérieur une fois que nos masques étaient mit. À l’entré je laissais mon manteau à la place exprès pour ceux-ci avant qu’Itsuke et moi-même montions l’escalier qui nous menait à la grand salle. Une fois arrivée plus loin je glissais mon bras en dessous de celui d’Itsuke en me collant légèrement à lui en souriant doucement. Et voilà nous étions au bal en espérant que ça allait être une belle soirée.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 31 Déc - 17:45


La réception



Tout le monde ne parlait plus que de cela. Cela avait été décrit comme un événement inratable, un de ceux que l'on ne croisait pas tous les jours. Dans les allées commerçantes, les femmes pépiaient de joie à la simple idée d'y penser :  « Il faut absoolument que je me trouve une robe digne de ce nom ! », « oh, chérie, ton cavalier est sublime, et ta tenue t'ira à ravir, j'en suis persuadée. ». Les commerçants avaient cette dernière semaine vu affluer quantité de clients en quête de la tenue parfaite pour ce soir là, pour le bal masqué de Damned Town. La réception devait avoir lieu à la salle des fêtes, et bien évidemment, il fallait y faire honneur. Ne pas venir en jean t-shirt était le mot d'ordre et une consigne avait également été soigneusement énoncée : tout le peuple invité de la cité se devait de venir masqué, le but étant de laisser planer une once de mystère quant à l'identité des convives.

Lorsque l'enveloppe immaculée était parvenue jusqu'à lui il y a de cela quelques jours, le démon s'était fortement questionné quant à son origine. Qui avait pu lui envoyer cette lettre ? Premièrement qui envoyait encore des lettres ? Il n'avait pas encore vécu suffisamment longtemps dans son nouveau chez-soi pour que cela soit déjà quelques mauvaises factures à régler, il n'était abonné à aucun magazine ou périodique de la sorte et la sobreté comme la pureté de l'enveloppe lui indiquait que ce bout de papier était très loin de venir d'une quelconque démarche publicitaire, qu'elle qu'elle soit. Piquée à vif dans sa curiosité, il avait donc rompu le cachet et s'était empressé de lire les lignes qui avaient soigneusement été tracées à la main, fruit d'une application facilement percevable. L'écriture courbée et voluptueuse invitait quiconque recevait cette invitation à se rendre à la réception organisée.
Il était tombé des nues en prenant un peu plus loin connaissance du thème de la soirée. Le mot « bal » resta ancré dans ses pensées, comme gravé. Il s'était attendu à une petite sortie en boîte où les femmes rivaliseraient de nudité et les hommes de bestialité. Mais non. Un bal sonnait vraiment autrement à son oreille. Cela signifiait vivre quelques heures dans une atmosphère bourrée de manière, entourée de nombreuses personnes. Il s'imaginait également qu'il allait y avoir de la danse, mais pas de ces danses plus que modernes où tout le monde, quel que soit le niveau de danse, pouvait participer, non, qui disait bal disait aussi danses de couple à savoir valse et autres danses de salon.

L'enveloppe avait été rangée dans un coin, il n'avait pas voulu se tâter immédiatement. Irait-il à cet événement, resterait-il tranquillement lové dans son canapé ? Il n'en savait rien. Finalement, ce furent ces rencontres avec Avalon et Alice qui le motivèrent. Peut-être pourrait-il avoir la chance de les recroiser là bas. L'idée de pouvoir faire tournoyer l'une de ces deux demoiselles, la main fermement posée sur la hanche de la jeune femme comme pour dissuader tout autre homme de les approcher n'était pas pour lui déplaire. Il avait même tenté de se convaincre. Ce genre de cérémonie était excellent pour faire connaissance avec d'autres personnes. Combien de riches bourgeois s'y rendraient ? Combien de jeunes femmes séduisantes se révéleraient à sa portée ? Oh que oui, tout cela ne semblait avoir que des avantages et ce fut donc décidé, il irait. Vint ensuite la pénible tâche de trouver de quoi se vêtir. N'ayant aucune envie de passer encore des heures et des heures dans la galerie commerçante à courir après un costume qui au final ne lui plairait pas tant que ça, il décida de faire avec ce que son armoire contenait.
Après quelques coups d’œils ci et là, il repéra son costume de l'année passée. Non, il n'avait jamais assisté à un bal, mais une dizaine de mois en arrière, il avait accompagné sa dulcinée au mariage de sa sœur. En y repensant, ses poings se durcirent, et il ferma les yeux, tenant dans une main le tissu soigneusement plié. Etait-il prêt à y repenser ? Il souffla un bon coup et le tira tout de même hors de son rangement. Le dépliant avec délicatesse, il l'essaya et force fut de constater qu'il lui allait toujours. La chemise blanche n'avait pas prit un pli, et le veston qu'il avait enfilé par-dessus n'avait pas raccourci. Les couleurs étaient également demeurés les mêmes. Son haut sombre tout de noir recouvert était toujours agrémenté de quelques touches dorées. Sur les manchettes, les quelques boutons de la même teinte étaient restés fixé et son pantalon n'avait pas décoloré. Satisfait, il plongea  donc ensuite la main dans sa poche droite pour se saisir des gants en soies qui venait accessoiriser la tenue. Tout en les sortant, une photo légèrement froissée glissa au sol. Il la rattrapa entre deux doigts et fronçant les sourcils, la déplia. On les voyait tous deux, les yeux dans les yeux, revêtus de leur plus belle tenue. Comme attendri par ce magnifique montage les représentant, il froissa violemment la photo et la lança avec violence contre le mur, les dents serrées. La mine sombre, le regard étincelant à la limite de la folie, il attendit que ses membres cessent de trembler, que ses yeux arrêtent d'avoir cette expression orageuse. Il inspira un bon coup, chassa les vieilles envies primitives qu'il sentait remonter et une fois l'esprit vide, enfila son costume ainsi que la paire de chaussure qui l'accompagnait.

Ce fut là la partie là plus facile. Il fallut en effet  passer maintenant à la salle de bain. Quoique, à voir son reflet, un peu de volume suffirait à donner à sa tignasse cet aspect négligé qu'il aimait temps. Puis, il sortit le flacon de son parfum et s'en aspergea légèrement. L'odeur plus que masculine qu'il dégageait en avait enivré plus d'une, il le savait. Cette odeur, sa cavalière pourrait allègrement la percevoir lors de leur petit pas de danse. Enfin.. pour peu qu'il en trouve une. Car acceptant de se rendre à la soirée, il ne s'était pas embarrassé de se chercher une compagne, il y en aurait bien assez là-bas avait-il pensé pour qu'il accepte d'ainsi s'handicaper. De plus, il se savait suffisamment charmant pour ne pas être délaissé par les invitées, abandonné sur le côté de la piste de danse. Ce serait tout de même fâcheux pour son orgueil non ?  


Après un bon moment de préparation appliquée, il put enfin sortir de chez lui, extrêmement content de l'image qu'il renvoyait. Le taxi qu'il avait appelé l'attendait déjà, et il ne traîna donc pas dans les rues assombries par la nuit. Dommage, l'ambiance qui y régnait lui plaisait bien..
Cinq minutes plus tard, la voiture s'arrêtait au pied des marches d'une flamboyante bâtisse qui devait sûrement être la fameuse salle des fêtes. Ouvrant la porte, il s'extirpa de là à la manière d'un félin et règla rapidement le chauffeur qui ne demanda pas son reste, sûrement peu après sollicité  par une autre personne invitée. Alec s'arrêta très peu à détailler l'entrée. Oui c'était soigné, oui c'était bien joli, etc.. mais cela ne relevait absolument pas de son intérêt. Il entra rapidement, après avoir mis en place son masque noir. Celui-ci, à première vue donnait l'impression d'être bien peu efficace quant à cacher les traits de notre Suédois, mais en réalité, il suffisait amplement. Les lignes ainsi tracées de l'objet déformaient légèrement la silhouette de son visage. La mission était accomplie, le masque le rendait tout autre. Il n'était pas exclu qu'une personne le connaissant suffisamment bien puisse le reconnaître, il le savait amplement, mais comme il n'avait eu que de fugaces altercation avec les gens de cette ville, il restait serein. Personne ne le reconnaîtrait.

Une fois les marches gravies, une fois entré dans la salle de réception, une fois les lieux détaillés, il observa les autres convives. Plusieurs passèrent à ses côtés, certains tentèrent de discuter. Il ne les refoula pas bien qu'un étrange sentiment l'oppressait. Chaque individu qui l'approchait était semblable aux autres, aucun ne se distinguait. Pas d'humains, pas de démons, pas d'anges. Non, rien de rien ne s'échappait de leur enveloppe corporelle. Le masque empêcha ses interlocuteurs de déceler le pli soucieux qui avait soudainement barré son front. Etait-il en train de perdre ses dons de perception en tant que démon ? Pourtant, il n'avait rien mangé de mauvais.. Comment avait-il donc fait son coup pour en arriver jusque là ?



© codage by Serfy




Hors RP:
 

____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 143
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mar 12 Jan - 21:21






Alizée Bluechele


Je soupire et tâtonne devant moi
pour trouver ma bouteille de rhum.
Mes doigts rencontre le verre froid
et je porte l'alcool à mes lèvres en
traçant le dernier point sur ma carte.
Enfin ! L'étude la Lune de juillet est fini!!
Elle m'as donné du fer à retorde celle là!
Je reprend une grande rasade de rhum
et laisse mon corps glisser sur ma chaise.
Un peu de repos. Mon bureau est jonché de
feuilles, de livre, de cartes, de plumes
cassées et de bouteilles d'encres vides. Je
prend soudainement conscience que je suis
restée BEAUCOUP trop longtemps enfermé
ici, et j'aurais du aller faire un tour!
Je m'étire et baille bruyamment sans
aucune classe.

«- AAAAAAAAAAAAHHHHHHH
la belle vie!!!»


Je pose mes bottes sur la table et balaye
la pièce du regard, soudain un petit papier
rose attire mon attention, épinglé juste au
dessus des derniers ordres de missions de
mon souverain, il transcende sur le mur
devant moi, je me demande comment je
n'ai pas pu le voir avant en fait...Et
pourquoi il est là d'abord? Je ne me rappelle
plus quand je l'ai mis là?
Je me lève en grognant pour aller voir ce
mystérieux papier.

«- Eh merde!!!»

J'avais complètement oublié ça!!  
Le Bal d'Hiver, ou de Noël, ou de je sais plus
quoi, mais ce putain de Bal à la c**!!
J'arrache le post-it du mur et relis trois fois
les informations concernant cette c****rie de
bal organisé à Damned Town, avant de
comprendre:

1) Il a lieu dans moins de deux heures
2) C'est à la Mairie
3) J'y vais avec une jeune femme
(elle pas mal j'espère), et la seule
info que j'ai est ses cheveux roses,
4) Tenue correcte exigé et masque
pour cacher le visage des participants
(ou loup de Venise si vous préférez)
Je peste à nouveau et file me regarder
dans une glace... Je fais peur à voir :
mes cheveux sont sales et emmêlés ;
j'ai des cernes, non de véritable valise
sous les yeux ; le teints cireux ;
je pus l’alcool et je suis fringuée comme
une paysanne qui vient de subir
un double viole !! La catastrophe en fait !!

Je n'ai plus une minutes à perdre, je ne
prend même pas le temps de réfléchir à
comment je vais faire pour disparaître tous
ça , je dois me laver.
Je fonce sous la douche, l'eau glacé me fait
faire un bond, mais je tient bon (Tadoum Tchi).
Au moins ça fera passer mon début de cuite !
J'attrape sans réfléchir le gel douche et le
shampoing que je manque de confondre.
Du savon dans les yeux, je m'entaille en
me rasant (et oui même les divins
on se problème), mais je n'y prend pas garde.
Bref, dix minutes plus tard, je suis propre
comme une lame sortie de armurerie et sèche
comme le c** d'une none !
Je prend le temps de soigner mon mollet et
de dissimuler ma blessure, j'ai encore un peu
de temps devant moi et puis, si je suis en retard,
que cela risque t-il de faire ? Ce n'est qu'une
fête après tout.

Mon reflet me montre une crinière de cheveux
en bataille, mais déjà brillant. Et mes cernes
n'ont pas encore disparus. Il fallait s'en douter.
Je m'arme de ma trousse de maquillage et
commence le ravalement de façade : une bonne
grosse couche de fond de temps pour avoir
bonne mine, de la poudre pour remonter mes
pommettes, un trait de eye-liner pour souligner
le regard, mascara pour allonger les cils et ma
petite touche personnelle, rouge à lèvre bleu
(bleu à lèvre), absolument parfait.
Il ne me reste que les cheveux. Je tente
vainement de les discipliner, en vain. Vaincue,
je me contente de les laisser tomber dans
mon dos.
Et maintenant passons au vêtement !
Par chance, j'ai quelques robes qui devraient
parfaitement faire l'affaire et puis pour le
masque...il me semble que j'en ai un
quelque part dans mon fouilli.

Je me rend donc dans ma chambre et
ouvre violemment ma penderie, il ne me faut
pas longtemps pour trouver mon bonheur :
une robe noir et bleu, relativement courte
devant, mais très longue et étoffé derrière,
en fait c'est plus une espèce de traîne bleu
qu'autre chose. Le haut est sans manche pour
mettre ma poitrine en valeur et les broderies
marines sur le tissu noir souligne parfaitement
les courbes de mon corps. Absolument
fabuleuse ! Je m'en empare et l'enfile.
J'ajoute un bracelet en or, ainsi qu'un
collier assortie pour parer le tout.
Passons au masque...il devrait se trouver...
je mecreuse les méninges et désignes
une vielle boîte noir en haut de ma pile de
pull :

« -Ici. »

Avec autant de douceur que faire se peu,
j'extrais l'emballage dans ma pile de
vêtement. Il est vieux, presque autant que
moi, je ne sais d'ailleurs même plus d'où il
vient ce truc...Enfin bref, j'ouvre le carton
et en sort mon masque (voir image en bas).
Il est aussi beau que dans mes souvenirs, en
métal noir, orné de perles bleu. Les fines
branches qui le composent s’entremêlent en
arabesque fabuleuse prenant ainsi une superbe
forme de crâne pirate, mais en beaucoup plus
distingué et féminin.  
Je caresse du bout des doigts la parure avant
de l'accrocher sur mon visage : je suis
méconnaissable, bien loin de l'ancienne Alizée,
même Luke ne pourrait me reconnaître.

Un coup d’œil à la pendule sur le mur derrière
m'indique qu'il me reste environ trois-quart
d'heure avant le début des festivités, le temps
de finir ma bouteille et de ranger un peu mon
bazar avant de partir ! Ce serait bête que ma
conquête d'un soir se retrouve nez à nez avec
la carte de la lune, je tiens à lui en montrer
une autre Hehehe !

Je commence donc par ma chambre, je
fourre tous dans un placard au fond et
refait le lit au draps noir, un petit coup d’œil
dans le tiroir de ma table de chevet et je vérifie
que je possède encore bien tous mes jouets,
ustensiles, et bidules utiles pour des soirées
torrides. Je mets déjà un CD dans le lecteur
pour une ambiance parfaite au bon moment
et je ferme les volets.
Mon couloir et relativement propre, ma salle
de bain aussi. Ne reste plus que la pièce
principale...

Ma table croule sous les livres et le papiers.
Le sol est jonché de boule de parchemin et
le canapé enfoncé comme jamais,
sans oublier les bouteilles vides qui se battent
avec les assiettes sur les meubles...Charmant... 
Je commence par ranger chaque ouvrage à sa
place avec soin, ils sont ancien, précieux et
donc TRES coûteux, la moindre égratignure et
je me pend...Puis je trie mes fiches, mes cartes,
mes croquis, mes lettres, mon journal, etc...
pour les ranger dans d'adorable petits casiers
IKEA achetés sur Terre il y a quelques années.
Et je m'attaque enfin au reste du salon.
En moins de temps qu'il ne le faut pour dire :
JDHQSGDEYZGFSHFGSQJKFGQSY
GFSUFGHSGFYUSGFUGSDHFGSD
HFVBJHSGFHJSGFHLSDGFHSFHS
DHFBHJGSDUHFYSDGFHSDGFHS
DGFYUSHDGYUFGSDYUGFUYSGF
SJHBFYHSGFYUSGFYUGSBFHGSD
FBSDUHBFSDF....
Bref vous m'avez compris, ma demeure
resplendissait.

« -Parfait ! »

Il ne me reste plus qu'à y aller
calmement. J'enfile donc une  
magnifique et confortable pair
de bottes et claque la porte derrière
moi. L'air de la nuit me saisit et fait voler
le bas de ma robe.
Je me dirige droit vers la mairie, un petit
sourire aux lèvres, qui sera ma fameuse
partenaire...

Aux abords de la grande bâtisse,
la musique résonne déjà, et quelle
musique ! Belle, douce, parfaite pour
danser avec une femme, et se la mettre
dans la poche avant 21h. Je presse le pas,
mais de loin on voit déjà que de grands
moyens ont été déployé pour cette fête.
Intéressant. Cette soirée ne s'annonce
pas si mal finalement.
J'arrive sur le perron de la mairie, il est
magnifique. Je reste ébahis devant les
lumières qui ornent ce lieu, habituellement
sans intérêt.
Quand je sors de ma contemplation je réalise
que quelqu'un devrait être là...une damoiselle
aux cheveux roses...misère...je déteste les
gens en retard.
Je croise les bras, il fait froid aussi, mais je
n'ai pas le choix de l'attendre et puis...
peut-être que ça vaudrait le coût...
Allez ! Un peu de patience
Alizée, elle ne va pas tarder !

Une dizaine de minutes plus tard, je vois
une jeune femme courir vers moi...WAOUH !!
Elle valait le coup de se peler le cul la petite !
Je l'attend un petit sourire aux lèvres
et lui tend la main quand elle arrive à ma
hauteur :

-Je suis ta partenaire je crois bien ma jolie !






____________________________________________________________

avatar
Astronome
Astronome
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Âmes : 134
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 17

Localisation : Loin, très loin d'ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 14 Jan - 21:32


ft. many people
562 mots

 
Ce bal, tu l'avais préparé pendant un long moment, avec toutes les décorations, les traiteurs, les musiciens... Tu avais passé toute la matinée dans la salle, à courir d'un endroit à un autre, évitant au maximum de croiser Luke. Tu avais finalement réussi, tant bien que mal, et n'avait pas vu une seule petite tête blonde durant tout le temps où tu y étais. Challenge à moitié réussi, restait à voir a soirée.
D'ailleurs, en parlant de soirée... Tu avais totalement oublié le dress code que tu avais toi-même imposé. Une tenue qu'une démone porterait. Un frisson traversa ton corps. Ca te dégoûtait de devoir t'habiller ainsi mais tu allais jouer le jeu. Il le fallait après tout et puis, ce serait un moyen de te comporter d'une façon dont tu ne le ferais pas d'habitude. Ca pourrait être drôle.
Tu es alors allée te promener en ville, faire un peu les magasins, et trouvé une tenue qui te dégoûtait autant que passer du temps avec Luke. Ca te paraissait alors une très bonne idée, tu l'as donc achetée. Ceci fait, tu retournas au palais des anges afin de te préparer. L'après-midi était déjà bien avancée. Tu arriverais très certainement en retard. Bon. Tant pis. Ton cavalier t'attendrait.
En rentrant chez toi tu pris donc ton temps pour te préparer. Il ne fallait pas se presser, chaque détails devaient être bien fait. Tu devais absolument passer pour une démone, personne ne devait savoir que ce serait toi. Comme ça tu pourrais t'amuser sans avoir la peur que qui que ce soit te juger.
Une fois prête, l'heure était largement passée. Tant pis hein, il attendrait.
Masque au visage, cheveux lâchés et talons mis, tu courais vers le lieu de réception, histoire de ne pas arriver plus en retard que tu ne l'étais déjà. Tu aurais bien déployé tes ailes, mais tous les humains devaient être de sortis et il était hors de question de trahir ta présence — bien qu'ils ne pouvaient pas te voir.
Arrivée devant la salle, tu ralentis légèrement et cherche ton partenaire. Tu n'avais absolument pas lu le mot que tu avais reçu où il était inscrit des détails qui pourraient t'aider. Mais ton partenaire devrait forcément te reconnaître, c'est pas comme si tout le monde avait des cheveux roses.
En regardant un peu partout, tu vis une jeune femme se rapprocher de toi. Tu ne pouvais distinguer son aura et ne savait donc pas de quelle race elle était. Mais vu sa tenue et le code vestimentaire en vigueur, tu était à peu près sûre qu'elle était une ange. Mais... Pourquoi s'approchait-elle de toi ? Tu étais ici avec un homme... Pas vrai ? Vu sa phrase, apparemment non. Tu devras donc passer toute la soirée avec elle. Oh. Mon. Dieu. Bon, personne ne pourrait savoir que c'était toi, Abra. Alors autant en profiter.
Sourire charmeur aux lèvres, tu attrapes son bras et t'avances vers l'intérieur de la salle. Effectivement, à la nuit tombée, c'était magnifique. Tu regardes ta cavalière, mon dieu quel dégoût ça te provoquait d'être là avec une femme. Tu ne pourrais jamais faire ça en public.

On dirait qu'on va passer une excellente soirée, pas vrai ?
winter bal


Spoiler:
 

____________________________________________________________


Abra s'adresse avec royauté en #2A8FBD
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 57
Âmes : 12
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 18

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Lun 25 Jan - 21:45

Alice Green Ft. Everybody





Le bal de Noël






Tu avais entendu parler de ce bal organisé par la mairie avant même de recevoir l’invitation. C’était comme une rumeur à travers la ville, l’événement de l’année, là où il faudrait absolument se montrer. Le bal de Noël.

Au début tu avais ri. Tu trouvais ça un peu ringard cette idée de danser et de faire la fête avec des inconnus au beau milieu de Damned Town, à jouer à faire semblant dans un monde anormal voire paranormal. Tu te mettais à la place des humains qui vivaient sans cesse entourés de créatures célestes et démoniaques à leur insu. Et là on leur demandait de se trémousser sur une piste de danse et de faire fonctionner ce stratagème universel de la société qui veut que l’on sourit à son prochain même si on le méprise du plus profond de soi.
En d’autres termes, tu n’avais pas vraiment envie d’y aller. Te mêler aux autres une flûte de champagne à la main et rire à gorge déployée pour attirer l’attention, faut avouer que ce n’est pas trop ton truc. Tu avais donc longtemps hésité avant de te décider, pesant le pour et le contre. Puis, finalement, tu t’étais dit que c’était l’occasion de mettre à l’épreuve ta sociabilité et ton aisance relationnelle. Hurm.

Tu voulais jouer les braves. Ou plutôt te travestir en quelqu’un d’autre le temps d’une soirée. Oser. Faire la femme, la femme fatale, pas la jeune de vingt ans au style de motarde un peu rebelle. Non, la femme qui attire les regards et séduit par le seul pouvoir de sa présence. Les femmes dans ce genre-là t’avaient toujours fascinée. Tu avais l’occasion de passer pour l’une d’entre elles et de jouer un peu. De plus, tu espérais secrètement pouvoir y croiser Alec, que tu avais rencontré au parc. Des frissons te parcouraient chaque fois que tu repensais à son regard posé sur toi. Il serait peut-être présent. Peut-être le reconnaîtras-tu. Car oui, il s’agissait d’un bal masqué.

Quelques jours plus tard, tu t’étais attelée à une partie très importante à tes yeux : te trouver une tenue digne de ce nom. Tu étais sortie faire du shopping, fusant dans chaque boutique à la recherche de LA robe qu’il te fallait. La robe qui ferait que tout serait parfait, que tout le monde te regarderait avec envie ou jalousie, la robe qui te sublimerait et t’aiderait à trouver une attitude adéquate pour cette soirée. Et tu l’avais trouvée.

Le jour de la réception venu, tu avais passé presque tout l’après-midi à te préparer. Tu avais enfilé la robe. Un tissu noir, à motif légèrement luisant qui coulait le long de ta silhouette, moulant ta taille. Le décolleté mettait en valeur ta poitrine, le tout orné d’une rose en tissu et de plumes. Juste au-dessus des genoux, la robe était évasé et partait en jupons de tissus noirs certains luisants, d’autres transparents, en dentelles et froissés, cela était du plus bel effet lorsque tu marchais. Tu avais d’ailleurs chaussé des escarpins à hauts talons fins, tu avais passé des heures à t’acharner avant de réussir à marcher avec ce genre de choses, cependant tu ne les portais jamais, c’était le moment. Tu t’étais également appliquée à te faire une mise en beauté digne de ce nom. Tu avais bouclé tes cheveux qui tombaient en cascade le long de ton dos. De belles boucles chocolat pas trop sculptées, pour une coiffure glamour et sauvage. Tu avais maquillé tes yeux d’un noir charbonneux pour faire ressortir les reflets orangés de tes iris bruns. Enfin, tu avais appliqué sur tes lèvres un rouge à lèvres bordeaux afin de mieux les dessiner. La touche finale était des gants en dentelles qui t’arrivaient au-dessus des coudes. Tu avais accroché ton masque à ton visage. Un regard au miroir, tu te trouvais mystérieuse et sexy. Après une petite grimace à ton reflet, tu avais enfilé une longue cape noire en tissu épais avant de sortir de chez toi pour grimper dans la limousine qui t’attendait. Tu n’avais pas fait les choses à moitié et rien n’était laissé au hasard. Tu voulais attirer les regards dès la première seconde.

Une fois le véhicule garé devant la salle des fêtes, le portier ouvre la porte. Tu poses un pied en dehors de l’habitacle et te hisse à l’extérieur. Tu joues les stars. Tu arrives au niveau de l’entrée et donne ton manteau au type qui s’occupe du vestiaire. Tu prends soin d’imprimer une certaine élégance dans tes mouvements. Tu avances lentement et descends les marches une par une, avec langueur. Les pans de ta robe soulignent tes pas. Tu observes la salle de réception. C’est vraiment beau, on se croirait dans un château. Tu ignorais que Damned Town renfermait un lieu aussi richement décoré. Un buffet attend les invités, garnis de petits fours et de coupes pleines disposées en pyramide. Des tables sont déjà ornées de leur vaisselle, des lustres pendant au plafond et un sapin gigantesque trône au fond de la salle. Tu repères en grand espace parqueté dédié aux futurs danseurs. Une douce musique mêlant piano et violon résonne d’ailleurs légèrement. Une ambiance vraiment très chic. Tu n’en attendais pas autant de la part de la ville mais tu es ravie, c’est le genre d’atmosphère qui conviendras au personnage que tu souhaites jouer ce soir.

Tu sens des regards posés sur toi, ça te fait sourire. Maintenant, il faut trouver quelqu’un avec qui faire la conversation.

Venez, on va s’amuser !


HRPG:
 


avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Âmes : 55
Date d'inscription : 29/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mer 27 Jan - 16:45



★ La Réception ★

   

Feat Damned Town & Luke V. Mellus

Mes yeux fixent éperdument le plafond de ma chambre. Je suis immobile, allongé sur un fastueux lit à baldaquin mauve, ma tête déposée sur deux coussins de velours argentés. Depuis plus de deux heures, je tourne et me retourne, cherchant désespérément une solution à ce dilemme cornélien. Dans ma main gauche, je tiens une lettre rose parfumée et cachetée, reçue quelque jours auparavant. Envoyé par l'Aboyeur certainement. Je ne l'ai pas ouverte, je connais déjà son contenu. C'est une invitation au grand bal de Damned Town, que j'ai en partie aidé à organiser. Je précise en partie, car cette chère Abra a assuré le reste du travail. Pour éviter de la croiser dans les couloirs, j'avais fait en sorte de ne venir que durant la nuit, pour ajouter ma touche personnelle à cette fabuleuse réception. Parfois, le lendemain soir, certaines de mes initiatives avaient été remplacées par d'autres horreurs. Mais je suis certain que la reine des Anges, n'a point remarqué ma collaboration.

Cependant, je serre fortement contre ma poitrine, une autre lettre mauve, parfumée délicatement d'une vanille sauvage et délicieuse. Elle ne porte pas de cachet, mais à l'écriture employée pour marquer mon nom, j'ai vite reconnu l'envoyeur. Benjy m'a écrit. J'étais si heureux en déballant le papier de son enveloppe, mais très vite, la joie a laissé place à la mélancolie.

Lettre de Benjamin:
 

Je tourne à nouveau dans mon lit, et me blottis sous les couvertures. J'ai déjà pris ma décision. Mais je sais que les conséquences risque d'être désastreuses. Peu importe, je préfère voire mon rêve s'envoler, et enterrer ma vengeance le temps qu'il faudra, mais vivre auprès de celui que j'aime et adore depuis toujours, celui en qui je voue une confiance absolu et qui m'a protégé durant mon enfance. Celui qui possède la clé de mon cœur. Mon Chaton. Alors c'est décidé. Ce soir sera ma dernière sortie à Damned Town. Demain, je m'en irai.

Je me relève, fier d'avoir enfin fais mon choix, et m’attelle à la rédaction de quelques lettres pour annoncer mon départ. Une lettre noire, pour Abra, dans laquelle je lui déclare toute ma haine et mon aversion, et où je lui précise qu'un jour, je reviendrai pour me venger. Une lettre verte, pour Alec, lui disant que je dois m'en aller, mais que je pense tout de même encore, à lui, malgré le fait qu'il ne veuille pas du tout s'intéresser à moi. Enfin, une lettre rouge, pour Alizée, qui même si déjà prévenue, mérite de loin une touche d'attention de ma part. Je lui laisse le loisir de me suivre, ou de rester, et l'invite à me rencontrer une nouvelle fois dans le futur, pour s'amuser un peu...
Je les posterais au petit matin, avant de traverser le portail.

Je jette un œil au pendule sur ma table de chevet. Encore trois heures devant moi. Il est temps de me préparer. Puisque ce soir sera ma dernière fête, autant mettre le paquet et m'amuser comme un fou. Aucun regret, aucune limite. Ce sera mon crédo pour cette nuit qui s'annonce tout feu, tout flamme... Mais il a décidé de me toucher quelques mots.
   
Tu as enfin pris tes résolutions ? Tu m'en vois ravi, je commençait à trouver le temps long moi ! J'ai fait en sorte de ne pas t'importuner durant ton intense méditation, mais maintenant je suis de retour et je compte bien te pousser à t'amuser ! Tu as dis sans limite n'est ce pas ? Et bien ce n'est point tombé dans l'oreille d'un sourd, crois moi...


   
Je n'en doute pas une seconde, tu mérites toi aussi de passer un bon moment. Après tout, tu m'a étais d'un grand aide lors de mes rencontres, il serait donc peu honnête de ne point te remercier.
Ce soir, tu auras le droit de prendre en partie, le contrôle de mon corps. Puisque que je dois quitter Damned Town, autant le faire de façon... spectaculaire non ? Je compte laisser une trace, aussi bien dans la mémoire que dans les murs de la ville, de mon passage...


   
Je suis fort touché par ton magnanime bonhomme. Je serais ravi de me dégourdir les jambes quand le moment viendra. Je te laisserais partiellement tranquille jusqu'à ce moment. Sinon, il te suffira de dire "Il est l'heure", et je viendrais sur le champ...


Ce petit détails réglé, je rentre dans mon immense salle de bain en souriant.
Je fais couler dans ma baignoire d'or de l'eau bouillante et m'immisce dans ce tout petit paradis. Je profite un peu de la chaleur pour me détendre et reprendre des forces, puis commence à me savonner et à soigner mes cheveux. Cinq gels douches et trois shampooings différents plus tard, je me rince et quitte ce royaume de bonheur. Je continue en m'appliquant une série de crème, afin d'adoucir et d'illuminer ma peau. Je sèche doucement ma chevelure fine et me regarde dans la glace. Je constate mon corps maigre, aux courbes sensuelles et une idée me traverse l'esprit. Oui... Ce serait très intéressant pour m'éclater encore plus ce soir. Je n'ai jamais joué ce genre de personnage !

Il m'interrompt, affolé.

   
Un instant jeune imprudent, l'idée qui t'a traversé la tête, tu ne vas pas vraiment la suivre ? Tu sais, certaines choses sont impossibles, même pour un petit dieux tel que toi. Avoir de grands projets, c'est bien, mais faut-il encore être capable de les réaliser !


Je tente de le convaincre.

   
Ce ne sera pas si compliqué que cela si on y réfléchit bien. Au contraire, ce sera un jeu d'enfant ! N'es tu pas tenté par une expérience si... extravagante ?


   
Hum... Je n'approuve pas tellement cette possibilité. J'étais d'accord pour m'amuser, mais il y a des limites ! Ne compte pas sur moi. Je refuse de participer à ce bal dans cet... état !


Je m'oppose farouchement à lui pendant de longues minutes. Il me suffit de passer un marché et de suite, mon idée si mauvaise tout à l'heure devient géniale. Il est si versatile...

Je m'observe à nouveau à travers la glace et éclate de rire.

   
Cet aspect enfantin m'a permis de leurrer tant de pauvres âmes... Et encore aujourd'hui, il va te permettre de leur jouer un tour, à tous ces invités. Au revoir le grand et merveilleux Luke et bienvenue à l’époustouflante Evangelyn !


Ce soir, je serais donc une femme. Oh grand Satan, que je suis impatient d'y être !

Habillage de Luky:
 

Je tourne sur moi-même pour faire virevolter ma tenue et me dévore du regard dans le miroir.

   
Incroyable... Si seulement Benjy pouvait me voir, il aimerait tellement ! Je devrais absolument sortir plus souvent, cela me va à ravir !


   
Je l'avoue bonhomme, tu es à croquer ! Je sens que tu vas faire des ravages. L'homme ou la femme qui se refusera à toi sera bien stupide. Laisser passer une si belle créature.


Je jette un dernier regard au pendule. Encore une demie-heure. Je termine en me munissant d'un petit cardigan ombre, attrape mon masque, descend les marches du palais et me jette dans le froid de l'hiver.

Je marche sans me presser vers le centre-ville, croisant des couples très amoureux se tenant bras dans le bras. J'y pense. Je crois qu'une femme sera ma partenaire ce soir, mais elle n'ai pas au courant de mon identité ni même de mon genre. Je l'attendrai à l'intérieur, de toute façon, je crois me rappeler des caractéristiques de sa robe. Selon l'Aboyeur, je serais en très bonne compagnie. Nous verrons plus tard si cette information se confirme ou non...

Au bout d'un moment, la salle des fêtes se dessinent à travers la nuit, et une musique à peine audible alliant violon et piano vient caresser mes tympans. Je suis arrivé, avec pas mal d'avance. J'accroche mon masque en feuille d"or pur, sublimé de diamant aux milles éclats et monte les marches de la salle. Pour une fois, je dois reconnaitre que ma collaboration exceptionnelle avec Abra a porté ses fruits. La salle est tout simplement grandiose. Je ne peux rien dire d'autre que cet adjectif. En entrant, je me poste aux alentours du buffet. Je connais sur le bout des doigts les moindres recoins de cette salle, j'ai consulté les plans lors de son aménagement. Je subtilise un petit four, et tout en mangeant, un terrible pressentiment m'envahit. Les paroles de l'Aboyeur jaillissent dans mon esprit.

   
Moi, le grand et magnifique Aboyeur, je vous ai réservé une surprise des plus délicieuse ! Mais je peux point vous révéler la supercherie, à vous de découvrir de quoi il en retourne...


J'avoue ne pas aimer cela du tout. Je ne sais pas du tout pourquoi, mais je ne ressens aucune aura brouillée. Les déchus n'ont point été invité ? J'augure un très mauvais coup bas de la part de ce colporteur de ragots. De toute façon, rien ne m’empêchera de profiter au maximum de la réception. Sauf un retard de ma partenaire...

HRP:
 
pour la base : (c) Miss Yellow

____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mer 27 Jan - 21:42



   

La réception

   

   Tranquillement installé dans mon divan, je relisais encore et encore la lettre rose cacheté que j'avais en main. Dans ladite lettre, était inscrit mon droit d'entrée au grand bal de Noël. La préparation de la salle avait fait suer sang et larmes à Abra. Et je ne savais point quoi faire.

Que faire.... Quelle tenue mettre, je peux jouer l'humaine banale, cela sera intéressant. Alors, voyons voir....mmmmmmm oui je sais ce que je vais mettre.

J'enfilai alors un manteau pour aller droit au centre-ville, et j'alla dans une boutique bien précise qui je savais aurai ce que je cherchais. J'entra dans la boutique ou je connaissais bien le vendeur.

Salut, Bob, dis-moi, j'ai besoin d'une robe de soirée assez discrète et passe partout, mais diaboliquement sexy. Est-ce que tu aurai un modèle qui pourrait m’intéresser en boutique?

Il réfléchit 5 seconde, avant de me faire signe de le suivre, il m’amena devant une robe violette, coupée, me remontant jusqu’à la cuisse, déjà, sexy, c'est bon. Cette robe était violette avec quelque roses sur le côté gauche en dessous de mon bras. J'alla l'essayer, elle avait des lanière croisée a niveau de ma gorge, faisant ainsi presque un cadre au niveau de ma poitrine, ce qui me plaisait assez, je l'avoue. Elle m'allait à merveille, et elle était effectivement, horriblement sexy, et en même temps très classique, bref exactement ce que je cherchait, la robe était accompagné de gants blanc qui me remontait tous le bras, en quelque mot, Je l'a-do-rais.

Ne cherche même plus Bob. Tu as trouvé la perle rare, j'achète.

J'enleva la merveille qui me vêtirai ce soir je la paya, et je rentra chez moi pour me préparer. Je pris une bonne grosse douche, shampoing, corps, puis a nouveau shampoing. Je me sécha les cheveux, je les brossa, afin qu'il soit lisse et parfait. J'enfilai un ensemble de lingerie fine rouge, très très très sexy(je ne cautionne pas la perversité de mon créateur). Puis je mis ma robe avant d'attacher soigneusement mes cheveux en un chignon, laissant juste 2 mèches tomber le long de mes joues. Puis vint le temps de se pomponner, je commençai par mettre un peu de fond de teint pour mettre en valeurs mes joue, un trait d'eye-liner et du mascara pour mes yeux, et enfin un rouge à lèvre carmin. Si vous pensiez que j'avais oublié le masque, vous vous trompez, j'avais opté pour un masque de renard, qui prenait toute la partie supérieures de mon visage, ne laissant de visible que mes lèvres et mes yeux. Lorsque j'eut finit, je m'observa dans la glace.

Mamma mia!!! Si je m'habillais comme ça tous les jours ,mais quel bonheur, j'ai du mal à croire que c'est moi.

Je me mis alors en route, je mis un long manteau noir, et je me mis en marche. La nuit était belle, l'ambiance chaleureuse. Je continuais ma route jusqu’à arriver à la mairie. Je confia mon manteau au préposé au vestiaire, j'entrai dans la salle a l'heure exacte qui était précisée, et quelle salle... Les dorure et les décoration mise en place par ma suzeraine était faramineux, comment avait elle eu le temps de faire tout ça... Et le champagne et les petit four s'étendait en quantité plus que suffisante. Comme à chaque fois que j'arrive quelque part, je balaya la salle d'un coup d’œil en posant ma main sur ma hanche. J'apercevais Itsuke et Avalon, tant mieux, ainsi qu'Alec et Alizée, tant pis. Je vit alors la personne censée être ma partenaire, des yeux bleu, une robe orange et noire, assez petite, ou plutôt assez jeune. Je m'empressa de la rejoindre, en prenant une coupe de champagne au passage. Je me plaça derriere elle sans qu'elle me remarque, et L'Aboyeur débuta enfin son discours d'entrée.

   

   
© codage by Serfy

   


HRPG::
 

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Ven 29 Jan - 9:23


La Réception



Moi, ou plutôt, Ma fabuleuse stature, se plastronnait fièrement en haut des marches. Mon entrée devait être des plus grandioses, rien de moins nécessaire à une célébrité de Ma trempe. Je méritais même mieux oui, une chaise baroque pour Me déplacer. C'était sans compter la totalité du budget dilapidé par nos deux souverains favoris, pour décorer la salle des fêtes.

Enfin, Mon heure de gloire approchant, j'avais répété moult fois Mon discours. Raturant un mot par ici, ajoutant un autre là. Je transformais ce vulgaire discours en un chef d’œuvre oratoire digne du discours d'investiture de cet ancien roi. Neric ? Melric ? Elric ? Oh, peu importe ! Je ne Me rappelais plus trop de son nom. Ce qui nous intéressait vraiment, c'était Ma prestation absolument fantastique !

Je tournai sans arrêt, répétant éternellement le signe de l'infini. Un bon moyen de se concentrer je nous le dis parole d'expert.

Un serveur accouru à Ma porte, Me salua et M'indiqua une nouvelle qui fit jaillir des étincelles ardentes de griserie dans Mes veines. Mon cœur s'accéléra comme un fou, à une vitesse défiant celle des trains à vapeur, oui ! Je m'enflammais et bouillonnais comme le chaudron du destin. Enfin, les invités étant tous présents, j'allais pouvoir faire Ma merveilleuse entrée...  

La musique douce du bal cessa et tout l'orchestre s'embrasa pour former à l'unisson une seule et même voix majestueuse. Les trompettes, les tubas, les cors d'harmonie, les violons, les altos, les violoncelles, les contre-basses ,les pianos, les flûtes traversières, les bassons, les haut-bois et tous les instruments, même ce tout petit triangle fébrile caché à la dernière rangée tout au fond. Ils s'époumonèrent tous ensemble pour M’appeler, Moi le grand Aboyeur.

Je sortis de la pièce réservée à Ma magnificence, non sans Me regarder une toute dernière fois dans le miroir. J'apparaissais au sommet de l'escalier, le tapis rouge se déroulant à Mes pieds. Je descendis, sous les applaudissements des convives ~ Précisons que j'avais demandé aux serveurs d'entrainer mon public à applaudir ~ et Me postai devant un petit bureau, déposé à l'instant par l'un de Mes servit... assistants. Je raclai Ma gorge, levai Ma main pour demander le silence et réajustai Mon nœud papillon. Un, deux, trois, Mon discours éblouira !

« Oyez oyez, gentes demoiselles, gents damoiseaux ! Permettez Moi de vous souhaiter tout d'abord, un chaleureux bienvenue. Merci à vous tous d'avoir répondu à Mon appel et d'avoir affronté le froid de l'hiver pour Me rejoindre. »


Je balayai la pièce immense de Mon regard minutieux avant de continuer, Mon ton toujours plus flamboyant.

« Je vois des costumes splendides, des robes extravagantes et des masques tant mystérieux que merveilleux. Je peux dire Ma chose suivante : Bravo à tous et même plus, Je vous applaudis ! »


Je levai Mes mains et applaudis frénétiquement, lançant en écho, un tonnerre d'applaudissement ~ merci aux serveurs ! ~

« Vous ne pouvez point imaginer à quel point je suis heureux de vous retrouver... »


Je versai Ma petit larme symbolique, provoquant à nouveau des hurlements hystériques et des applaudissements.

« Ah, Ma sensibilité... »


Mais je ne voudrais point vous embarrasser Mes chers convives. Sur votre droite, prêt de l'immense sapin que J'ai décoré de Mes propres mains, se trouve un buffet gargantuesque. Les mets présentés sont exquis, croyez en Mes papilles délicates.

Je rabattis Mes cheveux en arrière dans un geste élégant et humectai Mes lèvres discrètement.

« A votre gauche, dans l'autre partie de la salle, se tient un espace réservé à la danse. Retrouvez votre partenaire et laisser la folie vous transcender ! »


Je claquai magistralement de Mon doigt et désignai l'arche derrière Moi ouvrant sur un petit salon à l'abri des regards.

« Et pour les couples désireux d'un peu plus d'intimité, un salon privé à été mis à disposition. Vous ne pouvez y rester que pour un temps maximum de trente courtes minutes, car je souhaiterais que tous puisse se le partager... »


Je secouai de Ma tête énergiquement.

« Mais cessons toute circonvolution inopportune je vous prie. Ce soir, le bal que Je vous ai réservé sera des plus exquis je pense, et je ferais de mon mieux pour que vous vous amusiez comme des petits fous ! Désormais, permettez Moi de vous présenter le programme de la soirée. »


Je marquai Ma pause puis repris.

« Donc, l'orchestre professionnel assurera la musique pour toute la soirée, et la place est vaste pour danser et mouvoir vos corps. Vous pouvez dès à présent danser, car tous les invités sont arrivé. Tous avaient reçus des invitations. Cherchez votre partenaire et... débutez votre soirée doucement ! »


Enfin, j'achevai Mon discours sur une note plus énigmatique.

« Je vous ai réservé une surprise au cours de la soirée Mes chers convives, j'espère que vous saurez l'apprécier... En tout cas, passez une excellente soirée. Ainsi s'achèvent mes dires mes amis ! Je reviendrai vous annoncer les prochaines nouvelles ! »


Enfin, je terminai en saluant Mes spectateurs d'une gracieuse révérence et descendais les marches des escaliers. Rapidement, j'atteignis le buffet pour converser avec Mes serveurs. Puis je disparus...

Ma soirée sera si excitante et merveilleusement grandiose !

HRP:
 
avatar
Dirigeante
Dirigeante
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 14
Âmes : 22
Date d'inscription : 07/12/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mer 2 Mar - 20:24


La Réception.


                                         

Juste après m'être posé la question, je me dégage du buffet, vers lequel je reviendrai bien vite je l'espère, pour aller à la rencontre de cette jeune femme. Alors que je me mets à sourire bêtement, cette créature s'approche de moi et m'annonce d'un air désolé:

" -Désoler de vous décevoir si vous attendiez quelqu'un d'autre, à ce qu'on m'a dit, l'autre personne était occupé, donc on m'a succédé à sa place... En espérant tout de même que nous aurons du plaisir à cet événement"

Je lui réponds alors naturellement:
" -Je n'y vois aucun problème, je suis très content que quelqu'un d'autre ai pris sa place pour ne pas avoir à me retrouver seul dans cet endroit.."

Enfin, seul, le terme est mal choisi. En effet, la salle est maintenant remplie de monde. On peut y voir de magnifiques costumes de toutes part. Mais je n'ai pas le temps de faire connaissance avec cette nouvelle venue qu'un homme descend et se pose à un bureau installé dans la salle. Que va-t-il donc bien pouvoir faire ici? Ce n'est pas le meilleur lieu pour travailler... Sous une magnifique musique de bal tous les convives, y compris moi, applaudissons son arrivée. Il commence alors à énoncer un discours solennel. Je sens que ça va être long cette histoire, moi qui  déteste les discours...

Quelques minutes plus tard, son discours achevé, tous les invités se remettent à discuter entre eux. Cependant, je me sens de plus en plus mal, certainement à cause de l’oppression et de la chaleur soutenue de la salle. Avant d'attendre l'arrivée de mon malaise, je décide de sortir précipitamment de la salle du bal en plantant la belle femme qui se tenait quelques secondes en arrière à côté de moi. J'espère que l'air frais me fera du bien.

Sur mon chemin, je croise une silhouette dont je n'ai pas le temps d'identifier le sexe. Certainement quelqu'un d'en retard, même s'il n'a pas loupé grand chose. Enfin arrivé dehors, je me pose sur les marches pendant quelques instants. Quand je vais mieux, au lieu de retourner à la fête je me décide à rentrer chez moi pour me reposer et être en forme demain.


© codage by Serfy


Hors RP:
 

____________________________________________________________

avatar
Ange déchu
Ange déchu
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 56
Âmes : 82
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 17

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 3 Mar - 3:45

Event : La Réception [Libre]

N'étant pas particulièrement enthousiaste à l'idée de participer à de telles mondanités, Jeremiah se décida néanmoins à s'y rendre. Ne serait-ce que pour garder un œil sur sa bien aimée Hazel. Il savait qu'elle aurait un cavalier, sa présence n'était donc pas tout à fait nécessaire mais malgré tout il se sentait dans l'obligation de veiller sur sa sécurité. Même si elle ne risquait pas grand chose étant donné l'assemblée présente. Qui plus est avec un visage masqué. Restait cependant la question épineuse concernant le costume qu'il allait porter. Afin de changer de sa couleur prédominante, à savoir le blanc, Jeremiah décida d'opter pour un accoutrement avec le noir pour symbole. Il opta pour une couleur plus chaude et vive pour sa cravate, à savoir un rouge sang. Il associa donc un haut et un bas de costume en soie noire avec de légères rayures blanches au niveau des coutures afin de laisser une petite trace de rappel sur ses goûts. Un long manteau noir vint couvrir ses épaules pour se donner un air un peu plus mystérieux.

Le masque lui posa un peu plus de problèmes. Il opta finalement pour un masque vénitien mascarade. Ce dernier étant d'une couleur argentée, noirci volontairement. Il était par ailleurs couvert de certains motifs ayant pour unique but de le distinguer des autres. Une fois habillé et le visage couvert, il se dirigea sans plus trainer vers la salle de réception. Bien entendu la réception était déjà commencée, mais il n'avait que peu de retard sur le début des festivités. Alors qu'il approchait des lieux un individu fit irruption. Ce dernier semblait pressé de quitter les lieux. Ne lui accordant pas davantage d'intérêt, il se contenta de poursuivre son chemin jusqu'à l'entrée. Alors qu'il gravissait les escaliers pour accéder à la porte, Jeremiah ne put s'empêcher face au choix de la composition florale. Sa majesté Abra avait-elle apportée à sa touche à cette cérémonie ? Cela lui ressemblait tellement.

Une fois arrivé à la porte, quelques personnes se tournèrent vers lui. S'inclinant par respect envers les différents convives présents, il s'éclipsa ensuite dans la foule. Son objectif était simple, retrouver sa bien aimée cousine. Leur lien lui permettrait de la retrouver rapidement, cette connexion qu'il avait avec elle étant particulière, elle agissait un peu à l'image d'un radar. Parfois même il se demandait si elle n'était pas plutôt sa jumelle, ou d'une tout autre importance qui outrepasserait le simple lien familial ou amical. Il ne fallut guère longtemps pour la retrouver, comme il l'espérait. La gestuelle de sa cousine, ses manières, ses tocs, tout cela lui permit de la distinguer du flot de personnes présentes. Un simple sourire suffirait à ce qu'elle le reconnaisse, tout du moins en théorie, c'était après tout l'unique personne à qui il les adressait. D'une voix solennel il lui tint donc ces quelques mots tandis qu'il prenait sa main pour y déposer un baiser.


"Bonsoir ma chère. Je suis désolé de ne pas être resté à l'écart, je ne pouvais me résoudre à vous abandonner à la merci des autres en ce lieu."

Il se redressa suite à ce baiser, regardant autour d'eux avant de demander d'un air quelque peu perplexe.

"N'êtes vous donc pas accompagnée en ces lieux ?"

Il lui semblait pourtant qu'un individu était supposé l'amener en ces lieux. Et bien qu'il réprouvait l'idée qu'elle soit avec un inconnu, d'où sa présence, il semblait quelque peu désarçonné de voir que cette personne ne s'est pas présentée.

Hrp // Voici les deux images relatives à ma description.
Le costume :
Spoiler:
 
Le masque :
Spoiler:
 
code by lizzou × gifs by tumblr

____________________________________________________________



Hazel et Jeremiah

Spoiler:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 132
Âmes : 136
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 3 Mar - 23:15



La réception
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


J'étais un peu mal à l'aise... Non seulement la personne qui se tenait en face de moi attendait quelqu'un d'autre, mais j'avais l'impression d'être regarder... Peut-être le fait de porter un masque me rend ainsi puisque c'est la première fois que ça m'arrive d'être aussi nerveuse.

«Je n'y vois aucun problème, je suis très content que quelqu'un d'autre ai pris sa place pour ne pas avoir à me retrouver seul dans cet endroit..»


Bien évidement, moi non plus je n'aurais pas aimé ça être toute seule à ce genre d'événement. Un homme vint porter un discours, celui qui avait organisé la fête, c'était l'Aboyeur. Tous nous le regardâmes et écoutèrent ses paroles émit. À la toute fin nous applaudissons pour ses magnifique paroles avant que la musique reprirent et le brouhaha. Mon partenaire partit en me laissant en plant... Carrément... Il se sentait mal le pauvre... Je serrais légèrement le poing m'empêchant de frapper quelques choses pas loin de moi. Je respirais tranquillement avant de m'avancer un peu plus loin proche d'une table dont je pris quelque choses à grignoter. Un jeune homme arrivait à ma hauteur prenant délicatement par la main pour y déposer un baiser.

«Bonsoir ma chère. Je suis désolé de ne pas être resté à l'écart, je ne pouvais me résoudre à vous abandonner à la merci des autres en ce lieu.»
dit-il tout en se redressant suite à ce baiser avant qu'il regarde autour de nous perplexe. «N'êtes vous donc pas accompagnée en ces lieux ?»

«Naturellement oui, mais mon partenaire m'a lâché... Il faut dire qu'il ne sentait pas bien, j'aurais du le suivre pour voir comment il s'en sort, mais il a été trop rapide pour moi. » dis-je en ayant nettement reconnu mon cousin. «Que fais-tu ici Jeremiah ? Seras-tu mon nouvel partenaire de la soirée ? Si oui j'en suis déjà ravie d'être ta partenaire.» ajoutais-je en m’inclinant doucement en penchant la tête sur le côté. «Tu es facile à reconnaître, même avec le masque, j'imagine que ça été la même chose pour moi, n'est-ce pas?»

Je m'approchais un peu plus de mon cousin venant déposer un baiser sur la ligne de sa mâchoire avant de me reculer légèrement en lui serrant délicatement par la main. Heureusement qu'il est arrivé, sinon je n'aurais pas rester plus longtemps, cette soirée était quelque peu importante pour moi, alors...

© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Lun 7 Mar - 19:00

La réception
« Le gens sont magnifiquement habillés ce soir ! »


Après être aller chercher Avalon pour le bal, Ils se rendirent à celui-ci.
En arrivant, Itsuke fut émerveillé par la décoration des lieux qui étaient splendide.
Peu de temps après que le jeune couple soit arrivé, le maître de soirée entama un discours de bienvenue. Une fois celui-ci achevé, les musiciens commencèrent à jouer. Tout comme une grosse partie de la foule, Avalon et Itsuke se dirigèrent vers l’espace de dance pour y faire quelques pas.
Une fois la valse finie, ils se dirigèrent vers le magnifique buffet recouvert d’encas en tout genres.

Mmmmh… Champagne ou bien du soft ? Quitte à être totalement dans l’ambiance de la soirée, je pencherai plutôt pour le champagne, mais Avalon ne souhaite peut être pas la même chose…

« Que souhaites-tu boire ? »

Une fois la réponse donnée, il s’empressa d’aller chercher les boissons, accompagnées de quelques hors d’œuvres dans une petite assiettes.
De nouveaux devant Avalon, il lui tendit son verre et l’assiette pour qu’elle se serve, et goûta le champagne après avoir délicatement trinquer avec Avalon au nom de cette soirée.

Il est meilleur que ceux que j’ai déjà goûté, et de loin ! Même si mes expériences en ce qui concerne l’alcool ne sont pas nombreuses, celui-ci est délicieux.

Il regarda autour de lui avant de laissa paraître un léger sourire.

« Alors, tu as reconnus certains invités ? Pour ma part, pas vraiment, les masques cachent plus que ce que je pensais l’identité des gens. »

D’ailleurs, j’espère que le mien cache suffisamment ma mèche, je pense que oui, sinon il serait facile de me reconnaître…
Et je n’y pense que maintenant, mais toute la ville a été invité, donc Casey devrait aussi être ici ! Et Alec aussi je présume… Mais ce n’est pas le moment de penser à ça, c’est jour de fête aujourd’hui !


Itsuke Daichin feat Beaucoup de monde
© Shérif/Otaku

Masque:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mar 8 Mar - 0:45





















 ❝ La réception ❞
You're the light, you're the night,you're the color of my blood,you're the cure, you're the pain,you're the only thing I wanna touch,never knew that it could mean so much, so much




La valse fut le temps nécessaire pour une magnifique valse, dansé par tout le monde, c'était magnifique à voir, mais épuisant... Une fois terminée, Itsuke et moi-même dirigeons vers le buffet qui semblait très appétissant et très alléchant, même mon ventre approuvait le choix et la qualité de ce buffet.

«Que souhaites-tu boire ?» me demanda Itsuke.

Je songeais quelque peu en passant une main délicate dans mes cheveux avant de croiser légèrement mes bras sur mon ventre.

«Je voudrais bien du champagne, s'il te plait. » dis-je en souriant.

Il allait nous cherchés à boire et revenait avec deux coupes et un petite assiettes remplis de quoi nous régaler un petit peu. Je remerciais mon petit ami tout en prenant ma coupe et trinquer avec celui-ci. Je buvais une gorgée tout en appréciant le goût pétillant dans ma bouche, c'était la première fois que j'en buvais, c'était agréable et de qualité également. Je pris une des hors d'oeuvres qu'il y avait dans l'assiette tout en le fourrant dans ma bouche. C'était délicieux et même qu'on avait l'impression que ça fondait dans la bouche. Itsuke regardait autour de moi laissant transparaître un sourire sur les lèvres.

«Alors, tu as reconnus certains invités ? Pour ma part, pas vraiment, les masques cachent plus que ce que je pensais l’identité des gens.»

«Je n'ai malheureusement pas reconnu une miette de personne que je connais présentement. Il faut dire que le port de masque est quelque chose de très pratique lorsque nous connaissions à peine les gens de notre entourage.» dis-je doucement en prenant une autre gorgée. «Mais c'est vrai qu'avec ton masque on ne peut pas te reconnaître puisque tu as pris soin de cacher ton masque» ajoutais-je en venant lui caresser tendrement sa joue.

Je m'approchais légèrement de mon petit ami pour lui offrir un baiser sur ses lèvres qui avait également le goût du champagne servit à ce bal. Je souriais à ses lèvres avant de conclure avec tendresse mon baiser et de revenir à ma position initiale.

«Que désires-tu faire par la suite ?»
lui demandais-je tout naturellement.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia


HRP:
 

____________________________________________________________


Itsuke & Avalon ♥:
 
Tao & Ivy ♥:
 
Avalon parle en #CD5C5C et pense en #FFB6C1.
Ivy parle en #BC8F8F et pense en #8B0000
avatar
Humaine
Humaine
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 602
Âmes : 130
Date d'inscription : 18/10/2015
Age : 21

Localisation : Damned Town
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mar 8 Mar - 20:00


La réception



A peine était-il entré dans la pièce, que déjà quantité de gens s’y pavanaient. L’espace fut donc rapidement comblé, l’empêchant de laisser son regard divaguer. Dommage. Il ne pourrait pas s’amuser à retrouver ses dulcinées. Rapidement, il se mit à l’écart afin de faire le point. Son invitation lui avait dressé le portrait de sa dîte partenaire et il tentait à présent de se remémorer les traits qui avaient pu être évoqués. Du fait de la minutieuse lecture de la lettre, il la sortit rapidement d’une de ses poches, ayant totalement oublié qui allait l’accompagner. Bien évidemment, la lettre ne contenait aucun nom.

°Et merde…° jura t-il.

Ses yeux lurent en diagonale ces lignes à la fois si pointilleuses et si vagues : Une brune de taille moyenne avec les cheveux-mi longs toute de noir vêtue.  

°Merci l’écrivain° pesta t-il encore.

Combien y avait-il de femme qui, ce soir, répondait  à ses critères ? D’office, il sut néammoins qu’Avalon ne serait pas sa cavalière. Le noir n’était pas son type de tenue et Ivy n’aurait pas apprécié non plus. Trop.. classique pourrait-on dire. Mais, une hypothèse demeurait. Là seule qu’il avait pu rencontrer et qui correspondait à ces traits était une sorte de rebelle, ou du moins voulait se donner ce petit rang de motarde. Alice faisait-elle partie de la petite fête ? Dès que cette pensé lui eut effleuré l’esprit, il se fondit  à nouveau dans la foule, la lettre à la main et un petit sourire salace collé au visage. Combien de personne a-t-il ainsi bousculée dans le but de mettre la main sur elle? Un petit coup d’épaule par-ci, un ton sec par là, il traçait sa route, tranquillement, nullement embêtait par ce flot ininterrompu d’humains plantés au beau milieu de la pièce. Alice, Alice, Alice. Où te caches-tu ma toute douce.. ? Je crois avoir compris qu’une fête servait à s’amuser non ? Où te caches-tu petit ange ? Il aurait avec grand plaisir utilisé ses sens de démons pour retrouver la désagréable impression que lui procurait l’aura de la nymphe des bois. Mais un petit bémol subsistait. Ses foutues capacités l’avaient lâchement abandonné.

Chaque visage fut ainsi scruté, chaque jeune femme susceptible de ressembler à sa cavalière fut arrêtée et brièvement inspectée. Aucune ne semblait pourtant répondre aux critères mis sur le papier. Au bout de la seixième, il commença à froncer les sourcils et à ralentir de quelque peu son allure. Avec qui allait-il passer la soirée ?! Ca allait deux minutes de jouer les chercheurs d’or. Maintenant il voulait découvrir sa pépite, et rapidement, histoire de voir si elle était vrai où si ce n’était en fait qu’un vulgaire caillou à la valeur égale à trois sous. S’arrêtant brusquement au beau milieu de la populace agglutinée, il ne fit pas attention aux deux ou trois personnes qui tentèrent de le bousculer. Son regard venait de s’attarder sur une jeune femme non loin de là. Elle, elle semblait e aussi être celle qu’il recherchait. Ses cheveux bruns aux reflets chocolat correspondaient… Sa tenue…

°Putain ! ° eut-il envie de crier quand tout un groupe de jeune gens en vint malencontreusement à passer dans son champ de vision.  

Il tenta de se déplacer vers là droite, puis vers la gauche, mais rien n’y fit. Il l’avait bel et bien  perdue de vue. Maussade, il partit du côté où elle se trouvait encore quelques secondes auparavant avant de se retrouver bloqué par un amas de personnes en tenue de soirée qui venait de pivoter face à lui. Surpris, il freina et compris quelques secondes plus tard que dans son dos, quelque chose se passait. Lentement, il pivota donc, prêt à agresser de son regard incendiaire cet élément perturbateur qui venait de lui dresser un nouvel obstacle au travers de sa petite quête. En se tournant, il aperçut un curieux personnage qui devait se croire duc ou compte au vu de ses mimiques extravagantes. Le discours qui suivit était lui aussi si pompeux qu’au bout de la deuxième phrase, le démon décrocha totalement. A ce moment là, il fonça dans le tas et força le passage sous les yeux agacés d’un couple malmené. Après tout, autant rentabiliser son temps hein. Pendant que les paroles de l’Aboyeur entrait par une oreille et ressortait aussitôt par l’autre, son regard vif lui demeurait actif et extrêmement attentif.

Là ! Un bout de cheveux aux reflets particuliers venait d’être remarqué. De nouveau il prit un train de marche suffisamment soutenu, ce qui lui permit d’arriver à la hauteur de ladîte jeune femme. Arrivé à sa hauteur, il posa une main sur son épaule pour la stopper dans sa marche.

« Excusez-moi ? »



© codage by Serfy




Hors RP:
 

____________________________________________________________

avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 259
Âmes : 143
Date d'inscription : 15/05/2015
Age : 21

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Ven 11 Mar - 13:23

Alice Green Ft. Everybody





Le bal de Noël






La salle continue de se remplir, le flot des invités est impressionnant. On dirait que véritablement toute la ville invitée s'est rendue ce soir à la salle des fêtes. En y songeant, tu réalises que tu pourrais être amenée à croiser Alec. Cette pensée flotte quelques instants, en suspension pendant plusieurs secondes, envahit ton corps et ta mémoire. Tu te souviens de votre rencontre au parc et tu frémis. A vrai dire, tu ne sais pas si tu serais contente de le revoir ce soir. Est-ce que tu le reconnaîtras ? Tu ne sens aucune aura depuis que tu as franchi les portes de la réception. Tu ne sais pas distinguer les humains, des démons, ni les déchus des anges. Se pourrait-il que lui te reconnaisse ? Que penserait-il de ta tenue ? Tu balayes cette question, tu te demandes même pourquoi tu te la poses, tu t'en fiches de son avis. Tu essayes d'oublier le problème Alec et te diriges vers le buffet pour y prendre une coupe de champagne.

En buvant une gorgée du liquide doré, tu observes la foule. Tu repères déjà plusieurs couples roucoulant. Notamment un grand brun et une blonde qui dégouline tellement de romantisme que tu fais en sorte de ne pas te retrouver près d'eux, de peur de mourir d'une overdose de mots d'amour. Les jeunes amoureux transis te donnent envie de vomir.

Tu te rappelles alors les paragraphes de la lettre d'invitation et te remémores une des annotations qui t'avait fait grimacer. Ce soir, tu as un cavalier attitré. Soudainement déçue, tu commences à te demander ce qui t'a pris de venir ici. Mariner dans un bouillon de gens que finalement tu n'as pas envie de connaître. Ils sont tous si ordinaires et repoussants avec leurs grands sourires pleins de dents blanches. L'hypocrisie pèse comme un gros nuage de pollution planant au-dessus de la salle. Ça te dégoûte. Tu serres les poings. Tu aurais mieux fait de passer ta soirée à t'entraîner au gymnase.

C'est moins glamour mais au moins c'est utile.

Tu imagines à quoi va ressembler ton cavalier. Tu te jures d'assassiner le maire de Damned Town si tu as été affiliée à un vieux croûton qui perd ses dents. Ou à un pervers. De toute façon, tu ne cherches pas à le trouver, tu ne te souviens pas de sa description et tu n'as pas envie de t'en souvenir. Tu espères que l'autre en fera de même. Ou mieux, qu'il ne soit pas venu. Tu n'aimes pas ce semblant de mariage forcé qu'ils ont mit en place. Tu te suffis amplement à toi-même pour danser. L'idée de devoir valser avec un inconnu te déplaît franchement et tout à coup, tu n'as plus qu'une envie : partir d'ici. Tu t'entêtes à changer d'avis comme de chemise, toi qui était si heureuse d'arriver. Mais trop de monde, trop de bruit, trop de paillettes, de champagnes et de dorures. Trop de trop.

Quelqu'un arrive pour déclarer ouverte cette fabuleuse soirée qui s'annonce. La voix surexcitée de l’énergumène qui s'époumone dans son discours à trois sous t'ennuies profondément. Il parle à peine depuis une minute que ça te gave au point que tu te diriges vers les balcons pour prendre l'air. La foule s'est accumulée pour écouter le discours et ces paquets de gens autour de toi sont trop près, trop proches, tu ne veux pas sentir leur eau de toilette, ni leur haleine de petit four. Tu te dégages de cet amas de curieux, fendant la foule tant bien que mal.

Au moment où enfin, tu sors de la petite troupe, près des balcons, prête à aller prendre une bouffée d'air frais comme s'il s'agissait d'une cigarette, quelqu'un t'arrêtes dans ta course. Tu sens une main se poser sur ton épaule, tu te crispes.

Qu'est-ce qu'on me veut encore putain ? J'ai besoin de respirer, merde !, pestes-tu intérieurement.

▬ Excusez-moi ?

Tu frissonnes. Tu crois reconnaître cette voix grave. Si agréable et si déstabilisante à ton oreille. Tu te retournes et te heurtes à un regard bleu incandescent caché derrière un masque argenté qui mange la moitié du visage de l'homme qui t'a interpellée. Même s'il est habillé d'un costume élégant, tu reconnais sa tignasse blonde, en bataille, faussement négligé.

Tu le fixes d'un air surpris et perplexe, mais ranges cette expression très vite pour afficher un demi sourire. Peut-être qu'il ne te reconnaîtra pas. Peut-être que le masque et la robe feront l'affaire pour faire diversion. Peut-être qu'il ne verra pas en toi cette Alice qu'il a rencontré au parc quelques jours plus tôt. Figée pendant quelques secondes, tu reprends contenance, tu ne veux pas paraître troublée. Tu lèves un sourcil.

▬ Oui ?

Putain de bordel de merde. Alec est là.



avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Âmes : 55
Date d'inscription : 29/10/2015
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mar 22 Mar - 17:37





Un bal

Alizée Bluechele

J'ai donc, avec ma partenaire, passé la porte de la mairie. La grande salle était...époustouflante (enfin moins que la femme à mon bras, mais quand même), sublime. Et toute la population de Damned Town devait s'y être donné rendez-vous. Et je décelais la patte de nos cher dirigeants, on ne pouvait savoir qui était autour de nous : démons, anges, déchus ou humains. Tout était brouillés.

Tant pis pensais-je, après tout, je suis là pour m'amuser ! Je fis donc un énorme sourire à ma partenaire et l'entraîna en slaloman entre les danseurs.
Elle était particulièrement belle. Particulièrement sexy aussi...

Nous arrivons devons l'immense buffet garnie pour la soirée, je saisi alors une coupe de champagne et un petit four. J'avais une de ses soifs !!





____________________________________________________________

avatar
Astronome
Astronome
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 269
Âmes : 134
Date d'inscription : 02/10/2015
Age : 17

Localisation : Loin, très loin d'ici
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mer 6 Avr - 11:27



★ La Réception ★

   

Feat Damned Town & Luke V. Mellus

Quel discours incroyablement misérable... J'ai bien failli m'endormir d'ennui. Il faut dire que ce cher Aboyeur possède une rhétorique bien à lui. Je déteste entendre ses déblatérations inutiles. Il ne fait que se pavaner devant toute la bourgeoisie locale. Il finira bien par tomber dans l'escalier un de ces jours...

   
Ne soit point trop médisant avec ce beau jeune homme. Je sais qu'il a tendance à exagérer parfois, mais il reste un bon informateur et un excellent gardien des secrets. Grâce à lui, nous pouvons même participer à cette magnifique soirée. Ce serait dommage de le blâmer non ?


Un rire diabolique couvre sa réponse. Il s'amuse déjà, à peine arrivé...
Ce fameux Aboyeur descend enfin les marches, puis finit par disparaitre à travers la foule, amenant les convives à retourner à leurs occupations. Je jette un regard aux alentours, ma partenaire doit certainement déjà être arrivée. Je récupère un autre toast, et remarque, postée à l'arrière, une jeune femme qui semble me fixer obstinément. Je lui jette un bref regard et me glisse à travers les personnes. Je marche à vitesse modérée, passant entre les deux membres d'un couple qui venait de s'embrasser, ou bien offre un léger coup d'épaule à une jeune femme visiblement nerveuse à cause de sa soudaine rencontre. Je cesse ma marche une fois à l'immense sapin de Noël. Je m'assieds à une table ronde, et patiente tranquillement.

   
Le temps que ma compagne daigne me rejoindre, je peux prendre un peu de temps à observer les alentours. Seuls quelques personnes sont déjà assis comme moi. De toute façon, le repas sera servi bien plus tard. Dans la deuxième partie de la soirée.


   
Regarde tous ces imbéciles qui peuplent la salle des fêtes. Ils me répugnent complètement. Tous se croient invulnérables et supérieurs, à cause de leur anonymat. S'il avait vent de ta présence, beaucoup d'entre eux ramperait contre le sol. Je rêverai de leur cracher au visage, à toutes ces créatures immondes.


   
Calme toi un peu. Tu sais aussi bien que moi, que ce soir est un évènement important pour une majeure partie des invités. C'est l'occasion de faire de nouvelles connaissances au delà des règles sociales puériles qui organisent la vie mondaine. Après tout, un comte peut rencontrer un roturier sans craindre les représailles de sa famille. C'est une sorte de grande soupe où se mélangent faibles et puissants...


Je quitte mes réflexions lorsque l'orchestre entame une nouvelle composition. Une mélodie joyeuse et plus douce, pour former un fond musical et divertir les convives. Pour le moment, les animations de la soirée n'ont pas débuté. Ce serait dommage que des invités décident déjà de quitter la salle, comme ce jeune homme tout à l'heure. Je ne pense pas qu'il reviendra, s'il j'en crois sa démarche titubante. Enfin...

Je termine de dévorer cet excellent petit four et jette des regards aguicheur aux jeunes hommes sans cavalière. Vivement la fin de la soirée. Lorsque la chaleur et l'alcool entameront leurs doux effets de confusion...

HRP:
 
pour la base : (c) Miss Yellow

____________________________________________________________

Pas de nouvelles d'Hannah depuis un temps, je m'en porte bien mieux ♪
Si tu veux me connaitre, va par ici ~



Merci Hélène pour ce kit sublime ♥
avatar
Démon
Démon
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 605
Âmes : 394
Date d'inscription : 10/05/2015
Age : 18

Localisation : Palais des démons
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Jeu 7 Avr - 21:38



   

La réception

   

  Des que l'Aboyeur avait fini son discours, J'allais vers le buffet, qu'est ce que je pouvais adorer les petits. Un détail titillait cependant mes instincts d'inquisitrice, les auras étaient absentes, que ce soit humains, anges ou démons, je ne sentais plus rien, c'était très bizarre. Mais comme la fête semblait marcher sans incidents je me disais que j'étais parano, mais il n'empèche que j'avais toujours une dague cachée dans ma jarretière, on était jamais trop prudent.

Et bien, et bien, quelle fête somptueuse, Abra s'est vraiment surmenée et dépassée pour cette fête, c'est magnifique. De plus je sais aussi que Luke a ajouté sa petite touche personnelle, qui j’espère, apportera un peu de piquant à cette soirée tellement lourde en mondanité. De plus, c'est une superbe soirée et j'aimerai la terminé dans le lit d'un beau jeune homme ou d'une belle jeune femme. Il semblerai que les mortels m'aient quelque peu influencé.

Je riais intérieurement suites à ces quelques pensée, puis je me reprenais et je pris part à la soirée, je discutait avec les invités, je riais, je m'amusait, je grignotais les petits, et enfin j'observait mes connaissances de loin prés du buffet. Mais un problème survenait rapidement. Je ne reconnaissais personne, tous étaient méconnaissables, pourtant j'avais mémorisé les démarche, chaque détails de chaque personne rencontrée, mais rien y fit, nada, niet.

Aboyeur, mon cher Aboyeur. Quelle surprise peut tu bien nous concocter en plus de celle là, cette soirée va se révéler beaucoup plus agitée et mouvementée que prévu.

Je mettais une main devant la bouche pour essayer de rire assez discrètement, qu'est ce que ça pouvait être snob, mais pouvait on faire autrement à ce genre de soirée. Et enfin mon œil fut attiré par la robe couleur aurore de Evangelyn, qui reluquait les jeunes hommes solitaires de la salle.

Certainement pas, j'ai décidé que tu rentrerai avec moi ce soir ma chère.

Ayant fini mon "inquisition" je retournais me mêler parmi les invités et disparaître dans la masse. Je m'amusais mais cela n’empêchait pas mes yeux de se balader partout.

   

   
© codage by Serfy

   


HRPG][spoiler="robe de soirée:
 
masque:
 

____________________________________________________________

Je pense en #00ffcc
Je parle en#cc0000

Invité, je tire les ficelles de tout les pantins des cette ville, sauras-tu échapper à mes fils?


avatar
Démone déchue
Démone déchue
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 363
Âmes : 364
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 18

Localisation : très loin...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Sam 23 Avr - 21:31

Event : La Réception [Libre]

"Voilà un être qui n'est visiblement pas digne de vous. Tous les maux du monde ne sauraient me soustraire à votre présence."

Dit-il d'un ton révérencieux en souriant avec tendresse tandis qu'il accompagnait ses paroles d'une légère salutation comme pour souligner avec insistance ses propos. Cherchait-il à s'attirer ses faveurs en agissant de la sorte ? Cette idée semblait saugrenue mais elle n'était pourtant pas dénuée de sens. Ne s'y attardant guère, Jeremiah observa l'assemblée les entourant en cherchant d'éventuelles connaissances. Mais identifier une personne semblait difficile, voir impossible, étant donné que chaque individu présent dissimulait son visage. En plus du masque que ces derniers portaient en temps normal, mais celui-ci était plus facile à défaire que l'actuel.

Il fut quelque peu surprit de la voir ainsi le tutoyer, et avant qu'elle n'en dévoile davantage il déposa en douceur un doigt sur les lèvres, lui faisant de ce fait comprendre qu'il se devait de garder profil bas. Ainsi, ce soir, elle serait la seule à connaître sa véritable identité. Cependant il répondit néanmoins à sa question par un sourire en glissant deux mots d'une simplicité déconcertante.


"Bien évidemment."

Jeremiah accentua ce sourire lorsqu'elle vint lui offrir un petit baiser, la couvrant d'un regard emprunt de tendresse. Cherchant le buffet du regard il lui fit signe de le suivre avant de s'y diriger une fois localisé. Il attrapa deux coupes de champagne sur un des petits plateau que transportait l'un des serveurs afin d'en donner une à sa cousine pour ensuite venir se glisser entre la foule, l'amenant en sa compagnie face à table du buffet afin de pouvoir piquer quelques amuses gueule. Après avoir grignoté un peu il demanda à Hazel.

"Que de beau monde ce soir. Ai-je raté un quelconque discours d'importance ?"

Il marqua une courte pause, observant l'axe principale de la salle avant de dire d'un air intrigué.

"Bien que n'étant pas totalement accoutumé de ce genre de réunion, est-ce donc normal que nous ne voyons personne sur la piste de danse ?"
code by lizzou × gifs by tumblr

____________________________________________________________



Hazel et Jeremiah

Spoiler:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 132
Âmes : 136
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Dim 24 Avr - 4:18



La réception
❝ Live the life you love, love the life you live ❞


Suite à mes paroles, du fait que je l'avais reconnu même avec son masque, mais il ne voulait certainement pas qu'on le reconnaisse aussi facilement c'est pourquoi qu'il glissait un doigt sur mes lèvres. Je gardais toujours mon regard mi-bleuté, mi-violacé face à mon cousin tandis que la chaleur de son doigt envahissait mes lèvres. Il ne me répondit pas tout de suite, en faite il ne répondit pas grand chose restant énigmatique à ceux et celle qui auront les oreilles tendus.

«Bien évidemment.»

Je plissais mes yeux tout en lui rendant un sourire complice, comme il est malin ce petit ange. Je lui offrait un bisou sur la joue tandis que celui-ci souriait davantage. Il cherchait par la suite quelque chose du regard, mais dès qu'il trouvait ce qu'ils désirait il me fit signe de la suivre ce que je fis sans broncher. Il attrapa deux coupes de champagnes et il m'en offrit un que j'acceptais avec plaisir, je portais la coupe à mes lèvres avant d'y prendre une petite gorgée afin de mettre le goût dans ma bouche. Très délicieux ce champagne. Nous nous glissons dans la foule pour rejoindre le buffet et je profitais pour grignoter quelque amuses gueules que je savourais à chaque fois.

«Que de beau monde ce soir. Ai-je raté un quelconque discours d'importance ?»

Il marqua une pause tandis qu'il regardait autour de lui avant de reprendre parole :

«Bien que n'étant pas totalement accoutumé de ce genre de réunion, est-ce donc normal que nous ne voyons personne sur la piste de danse ?»

«Tu a manqué le beau discours de l'Aboyeur, celui qui a prit la peine d'organisé cette fête qui est tout simplement géniale et oui ne tant fait pas, c'est juste qu'elle est réserver pour la valse et que tout le monde seront obligé de montrer leur talent de danseur après cette valse je crois qu'elle sera utilisé pour d'autre dance, mais va falloir qu'on y pense» dis-je en prenant une gorgée de ma coupe qui était à moitié plein.

Moi? Danser? Non, mais quel délire...Je jetais un regard vers mon cousin avant de me goinfrer une nouvelle fois dans le buffet, fort heureusement que je ne gagnais pas de poids aussi facilement. C'était si délicieux. En avalant ma dernière bouché je glissais une serviette en papier à mes lèvres avant de prendre une nouvelle gorgée avant de m'adresser une nouvelle fois à mon cousin.

«Oh aussi plus tard nous aurons le droit à un autre discours de la part de l'Aboyeur, donc tu tendras bien tes oreilles, d'accord ? Il adore cette soirée pour une raison que j'ignore... C'est beau noël, mais tout de même...»

© Shérif

____________________________________________________________


Alexander & Hazel ♥:
 
avatar
Ange
Ange
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 214
Âmes : 111
Date d'inscription : 27/12/2015
Age : 21

Localisation : Quelque part...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre] Mar 10 Mai - 20:47

La réception
« Le gens sont magnifiquement habillés ce soir ! »


«Je n'ai malheureusement pas reconnu une miette de personne que je connais présentement. Il faut dire que le port de masque est quelque chose de très pratique lorsque nous connaissions à peine les gens de notre entourage.»

Donc je ne suis pas le seul à reconnaître personne, ça me rassure…

Après avoir reprit une gorgée de champagne avant de continuer et de lui caresser tendrement la joue.

«Mais c'est vrai qu'avec ton masque on ne peut pas te reconnaître puisque tu as pris soin de cacher ton masque»

Ouf, cela me rassure, ça aurait été dommage que je ne sois le seul que l’on pourrait reconnaître !

Avalon s’approcha ensuite de lui et vint l’embrasser. Une fois ce dernier fini, elle lui demanda :

«Que désires-tu faire par la suite ?»

Mais à ce moment là, Itsuke reçu un coup d’épaule, ce qui lui fit renversai quelque goutte de champagne sur le sol. Il se retourna et vit un grand blond qui s’éloigné d’un pas pressé.

Heureusement qu’il n’y en a pas sur les habilles ! Mais c’est pas le moment de chercher les embrouille, il sûrement pas du faire exprès.

Il ne pu s’empêcher de laisser paraître une pointe de colère avant de refaie face à Avalon.

« Il pourrait faire attention… »

Soudain il revit la jeune fille avec se robe jaune dorée. Il l’observa un petit moment.

Je n’avais pas remarqué mais elle est sacrément jeune ! et puis elle semble chercher quelqu’un… A moins qu’elle ne reluque les invités, mais vu son âge, j’en doute. Pour avoir bonne conscience, je vais quand même voir si elle ne cherche as quelqu’un, genre ses parents.

« Mais pour la suite, j’aimerai déjà aller voir cette jeune fille qui semble chercher quelqu’un ! Comme ça j’aurai fais ma bonne action de la soirée ! »

Il souriais et avais prononcé ses mots d’un tout comique. Il se dirigea ensuite vers la demoiselle, suivit d’Avalon.

« Tu cherches quelqu’un ? Pas facile avec toutes ces personnes et ces masques… »


Il avais un ton chaleureux et amical avec la jeune fille.

Itsuke Daichin feat Beaucoup de monde
© Shérif/Otaku
HRP:
 

Masque:
 

____________________________________________________________

avatar
Humain
Humain
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 351
Âmes : 226
Date d'inscription : 21/07/2015
Age : 18

Localisation : Dans un petit appart'
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event : La Réception [Libre]

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Event : La Réception [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bataille. Rivière/ Tonnerre [ EVENT 2013 libre à tous ]
» Event | Libre | L'arrivé d'un ange...
» Fiches de RP / Liens [Aide & Libre Service]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Damned Town :: Archives Events-
Sauter vers: